Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.

Partagez
 

 Drama Queen [pv — Rose Madder]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore Opéra

Aurore Opéra

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 950

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyVen 28 Sep 2018 - 8:08


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra n’avait pas beaucoup dormi. Les sens en ébullition à l’idée de se faire attaquer pendant son sommeil, il avait gardé l’œil ouvert une grande partie du temps. À ses côtés, Nokhömi avait dormi, peut-être mieux que lui, il n’en savait rien, et il avait veillé sur elle en silence. À la lueur des perséides, il avait juré qu’aucun mal ne serait fait à la jument tant qu’il serait là.

Aux premières lueurs du jour, que le rouquin avait admirées longuement, les deux amis s’étaient quittés et Aurore s’était dirigé vers le volcan qui dardait le bout de son nez à l’horizon. Déterminé, il avait marché et marché, sauté, même, par-dessus quelques obstacles. Il ne s’était pas écarté du chemin qu’il suivait, le cœur serré à l’idée de ne pas trouver de passage jusqu’au volcan.

Ses efforts avaient fini par être récompensés. Exténué, Aurore Opéra débarqua sur le haut du cratère et contempla le lac au creux du volcan. Il pensait que l’endroit était secret, qu’il était difficile de venir jusque là et pourtant… quelques chevaux profitaient déjà de la chaleur de l’eau en cette fraîche matinée. Profondément déçu, le rouquin s’apprêta à faire demi-tour quand une odeur familière lui titilla le nez. Il la chercha des yeux, trouva une silhouette connue, soupira très fort et s’enfuit en trottinant.

Il fallait qu’elle soit là ! La déception de sa découverte fut écrasée par le mélange explosif qui s’agita au fond de lui. Un peu d’inquiétude de trouver sa sœur seule ici (pour ce qu’il en savait, elle pouvait tout aussi bien être accompagnée), une pointe de colère en se souvenant de ses intentions malsaines et une bouffée de joie à l’idée de la retrouver. Il était celui qui la fuyait sans cesse ces derniers temps, mais elle lui manquait atrocement. Évidemment, il ne l’avouerait jamais. Rose Madder lui avait "avoué" des choses qu’il n’arrivait pas à comprendre et à pardonner.

Le cœur bourré de sentiments contradictoires, Aurore Opéra continua de fuir sa jeune sœur en gardant un œil sur elle. Si elle faisait un faux pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 234

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyVen 28 Sep 2018 - 11:20

Rosie s'était élancée depuis la Rivière de la Vie et n'avait cessé de galoper depuis. Elle trouverait son frère, elle se l'était juré et elle savait où aller. Une promesse implicite les liait, celle de se retrouver au volcan et elle ne doutait pas qu'il irait, même s'il préférait l'éviter.

Alors, elle avait traversé l'île et constaté, en passant sur la plage de l'Archipel des Boucaniers, que les territoires inédits avaient été ensevelis par le cyclone. Elle l'avait affronté (fuit) à la Plage Dévastée et il n'avait rien ravagé sur son passage si ce n'était les trois endroits qu'elle avait explorés. Bah, ils n'allaient pas lui manquer, Maddie avait eu le temps de les visiter.

Elle ne s'était pas attardée. Non, Rosie ne s'était même pas reposée avant d'entamer l'ascension des flancs du volcan, plus accessible de ce côté que dans la Région des Grands Lacs. Là-bas, il trônait sur l'horizon et ses pas ne semblaient jamais l'en rapprocher. Les étendues d'eau miroitantes l'éblouissaient et lui faisaient faire mille détours dans la boue et la gadoue.

Pas cette fois cependant, elle tourna le dos à l'océan et grimpa, jour et nuit jusqu'à atteindre le sommet. Il n'y avait presque pas de roses, une ou deux qui se frayaient un chemin dans les fissures d'un rocher et se battaient en duel sur le bord d'une falaise.

Et au sommet, la vue lui coupa tant le souffle qu'elle n'en vit pas ses habituels rosiers. Elle n'était pas la première arrivée. Déjà, quelques chevaux se prélassaient dans un lac dont s'échappaient des filaments de vapeur. Un Lagon Volcanique ? Rosie voulu rejoindre le creux du cratère pour s'immerger dans l'eau et détendre son corps fatiguée mais une silhouette éloignée attira son attention.

Ce n'était pas une rose mais il en avait presque la couleur et son souffle se coupa encore en reconnaissant Aurore Opéra. Maddie voulut l'appeler mais il l'avait vue et s'éloignait sans attendre. Non, ça ne se passerait pas comme ça.

Agile, elle pivota sur ses jambes fines et galopa sur le rebord du volcan afin de lui couper la route de l'autre côté. Sa course folle était dangereuse et sa robe grise se détachait à peine des parois du cratère. Le vent faisait voler sa crinière brune et un pan de sol se déroba sous ses sabots quand elle les posa sur une surface plus fragile que les autres. Elle fit un bond pour ne pas tomber.

Aurore Opéra ! Reste là ! s'époumona-t-elle. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

Aurore Opéra

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 950

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptySam 29 Sep 2018 - 9:13


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Son cœur menaçait d’exploser dans sa poitrine et l’étalon respirait difficilement. Une force puissante le tirait en arrière, tandis qu’un autre souffle le poussait en avant. Aurore ne savait plus quoi faire, les lèvres serrées et les pas hésitants. Il ne progressait pas bien vite et son regard revenait sans cesse sur la silhouette de sa petite sœur. Depuis combien de temps la fuyait-il en couvant l’espoir fou qu’elle le rattrape ? Au fond, il savait qu’un jour ou l’autre, cela arriverait. Quand ils seront grands, Opéra ne réussira plus à la distancer.

Un nouveau coup d’œil à sa cadette l’obligea à s’arrêter. Plus loin sur le rebord du cratère, elle galopait vers lui à toute vitesse. Ses fines jambes se dépliaient sous elle avec grâce et retombaient sur le sol avec légèreté. Sa crinière brune dansait derrière elle au rythme de sa course, ondulant dans un ballet envoûtant. Il remarqua les bourgeons qui fleurissaient sur son encolure et les larmes lui montèrent aux yeux. Depuis combien de temps la fuyait-il ? Elle lui semblait si grande ! Où était la jeune enfant qu’il voulait protéger ? La pouliche fragile qui le suivait partout ?

Lui-même s’affermissait. Ses muscles gonflaient sous sa robe changeante, ses jambes s’allongeaient encore, son encolure s’épaississait. Bientôt, il serait aussi robuste que sa jolie sœur serait fine. Lui la puissance, elle la grâce. Comment en étaient-ils arrivés à hériter de physiques si différents ? Aurore ne comprenait pas et ne comprendrait sûrement jamais. Il avait désormais abandonné la quête de ses origines. Celles-là mêmes que son père gardait pour lui.

Soudain, le sol s’affaissa sous Rose Madder. Instinctivement, Aurore Opéra bondit en avant, poussant sur ses postérieurs de toute la puissance de ses nouveaux muscles. Il fit un bond de plusieurs mètres, atterrit lourdement et reprit un galop plus calme tandis que la pouliche évitait le danger. Voilà à quoi son entêtement les avait menés. Sa sœur venait de risquer sa vie à cause de lui et il n’aurait rien pu faire pour la protéger.

Aurore suffoqua sous la révélation et son cœur rata plusieurs bonds. Il ne pourrait jamais dire à ses parents que Rosie s’était blessée à cause de lui, parce qu’il n’était encore qu’un gros bébé qui continuait de bouder quand on le contrariait. L’entier dérapa, tenta en vain de se rattraper et suivit l’éboulement jusqu’en bas de la pente. Il roula, battit désespérément des jambes pour se remettre debout et s’écrasa contre un rocher qui, heureusement, l’empêcha de dégringoler plus bas encore.

Opéra se releva, les jambes écorchées par la roche volcanique. Il constata les dégâts que sa masse avait provoqués sur le rocher et chercha du regard sa cadette. Sa vision encore brouillée par la douleur, il ne distingua pas sa silhouette sur la pierre grise et paniqua. Au fond de sa poitrine, son cœur battait à tout rompre.

Maddie ? appela-t-il, implorant et impuissant.

Il fit un pas pour remonter les parois du cratère, dérapa, reprit son équilibre tant bien que mal et avança encore. Il ne la voyait pas entre les larmes qui s’accumulaient sur ses paupières et la poussière que sa chute avait soulevée.

Maddie !

Son cri déchira le silence autour de lui. Tous les muscles bandés, le regard noir, les oreilles plaquées dans sa crinière rousse, Aurore Opéra était prêt à arracher la gorge au premier qui viendrait lui dire que Rose Madder était tombée, gisait quelque part de l’autre côté du volcan et crachait son dernier souffle. Cette violence en lui l’effraya, mais il ne se calma pas pour autant. Pas tant qu’il ne l’aurait pas retrouvée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 234

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyLun 1 Oct 2018 - 13:49

Il avait changé. Grandi, grossi, il avait perdu le soleil levant sur ses flancs. Sa robe s'embrasait comme le ciel à l'aube et elle lui envia sa rousseur quand elle avait depuis longtemps perdu son éclat rosé. Jeune pousse en fleur elle n'était plus qu'une nature morte, fanée l'année passée.

Rosie allait lui crier de l'attendre quand il s'effondra. Tomba, roula au bas de la pente tandis qu'elle se figeait, tétanisée par la chute de son aînée. Un cri lui échappa, fut recouvert par le fracas des pierres. Les badauds observaient la scène, impassibles. Elle s'élança dans la pente sans réfléchir et glissa maladroitement sur ses petits sabots pour le rejoindre sans tomber à son tour.

Déjà, Aurore Opéra se levait et l'appelait. Elle ne parvint pas à lui répondre, la gorge nouée par l'effort et la peur. Il l'appela encore et elle poussa un faible hennissement sans cesser de descendre. Il ne la voyait pas et Maddie ne le lâchait pas des yeux, regardant à peine où elle mettait les pieds.

Quelques équidés s'approchaient de son frère pour s'assurer qu'il allait bien et elle poussa sur ses jambes pour le rejoindre à son tour. La grande pouliche bouscula les gens inquiets sans le moindre état d'âme et rejoignit Aurore Opéra contre lequel elle se blottit, peu soucieuse de ses égratignures. Elle ne l'avait pas vu depuis si longtemps et peinait à croire qu'il était bel et bien là, avec elle.

C'est bon ! Il va bien, laissez nous ! aboya-t-elle à l'intention des curieux. ”

La plupart reculèrent, bougons d'être ainsi renvoyés alors qu'ils s'étaient inquiétés pour le jeune entier. D'autres, des juments avec des poulains ou des chevaux plus âgés qui n'étaient pas pressés de dévaler les pentes escarpées, s'attardèrent. Rose Madder les ignora et se détacha prudemment de son aîné pour le réprimander.

Ne fais plus jamais ça ! Gros bêta !

Elle le poussa doucement des naseaux pour appuyer ses arguments non-existants avant d'examiner avec plus d'attention ses égratignures, les yeux plissés. Etait-ce grave ? Elle n'en savait rien, mais ce n'était pas beau à voir. Cette fois, elle le poussa en direction du Lagon Volcanique, insistante tout en restant prudente. Il n'aurait pas fallu tomber une deuxième fois. Rosie soupira.

Il faut rincer ça. Et je tiens à préciser que j'ai trouvé cet endroit en premier. humpf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

Aurore Opéra

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 950

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptySam 6 Oct 2018 - 10:12


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La violence bouillait en lui, brûlait sur ses lèvres, roulait sur sa langue et glissait dans sa gorge. Elle remontait à chacune de ses inspirations sifflantes, irradiait dans son crâne, s’extirpait de son corps par ses yeux noirs et suintait de chacun de ses pores. La mâchoire serrée, les naseaux pincés et les oreilles plaquées dans sa crinière rousse, l’étalon ne bougeait plus. Il cherchait, du regard, le moindre signe de sa cadette, mais les larmes sur ses paupières, la poussière qu’il avait soulevée et sa haine, profonde, incommensurable, l’aveuglaient. Il n’aurait pas su dire combien de personnes l’avaient rejoint. Il n’avait même pas conscience de leur présence. Il sentait une gêne, une chaleur inconnue et la violence en lui redoublait, mais il n’aurait su dire pourquoi. Un museau apparut dans son champ de vision réduit et il aurait bien pu le mordre, le déchiqueter, le fracasser jusqu’à ce qu’on lui réponde. Où est-elle ?

Le rouquin n’entendit pas la réponse de Rose Madder. Dans ses oreilles, il n’y avait plus qu’un bourdonnement sourd, un brouhaha intense qui évinçait le monde. Les quelques mots que l’on prononça à son intention, les inquiétudes, les questions, il n’entendit rien. Plongé dans le fracas de la haine, la violence, l’inquiétude et la peur au fond de lui, il se retrouvait totalement coupé du monde. Pourrait-il un jour s’extirper de cet état second ? Il aurait presque pu apprécier ce goût étrange sur sa langue, cet assèchement soudain de sa gorge et la chaleur qui s’emparait de sa tête. Il jeta un coup d’œil à une silhouette floue qui s’approchait trop de lui. L’inconnu recula. Savait-il où était sa sœur ? Essayait-on de lui cacher la triste nouvelle ? Aurore Opéra ouvrit la bouche, prêt à mordre.

Une masse claire s’écrasa contre lui. Une nouvelle chaleur l’enveloppa tout entier et une odeur familière infiltra ses naseaux. Le roux déglutit. Il prit alors conscience du manque d’air dans ses poumons, inspira longuement le parfum de sa sœur et recracha avec douceur. Était-il resté en apnée tout ce temps ? En attente de l’incroyable sentence. Mais sa sœur était vivante, en parfaite santé, collée contre lui. Toute la violence en lui s’écrasa au fond de son cœur, lui coupa le souffle. Il s’en débarrassa d’une expiration, ses muscles se ramollirent, ses jambes peinèrent à le soutenir et déjà les premières larmes roulaient sur ses joues. Qu’était-il prêt à faire pour elle ?

Enfin, la voix de sa cadette retrouva son chemin jusqu’à ses oreilles. Il entendit l’ordre, l’insulte. Il s’abreuva des mots, les laissa l’envahir et le libérer des dernières traces d’inquiétude, de violence, qui subsistaient en lui. Dépourvu de tout, Aurore baissa la tête, honteux. Il était le seul fautif, celui qui avait fui, celui qui était tombé, celui qui avait failli frapper pour connaître la vérité. La vérité, pourtant, le percutait sans qu’il ne soit le premier à attaquer. Sa sœur n’avait rien. Comment aurait-elle pu tomber, si fine, si agile… Il avait passé trop de temps à la fuir. Il ne recommencerait plus.

Opéra releva ses yeux sombres sur sa cadette. Il ne répondit pas, les mots coincés au fond de sa gorge et se résigna à obéir. Le pas lourd, il tourna les talons et se dirigea vers le Lagon en faisant très attention à ce que sa sœur le suive.

La chaleur de l’eau le frappa de plein fouet et ses jambes le piquèrent atrocement. Il ne s’inquiéta pas des nombreuses égratignures sur son corps et continua de s’immerger. Déjà les larmes ne coulaient plus sur ses joues, lavées par la vapeur qui s’échappait du lac en cette douce matinée. L’eau le réchauffa et le débarrassa de cette boule qui bloquait sa gorge et pesait sur son cœur. Il se retourna vers Rose Madder. Elle lui avait tant manqué ! Mais il ne connaissait aucun mot pour l’exprimer.

J’ai eu si peur… Mais je n’arrivais plus à bouger.

Il se sentait si inutile, comme un poids mort que la pouliche traînait derrière elle à contre-cœur. Il voulait la protéger, l’aider, mais il ne servait à rien. Quand elle était véritablement en danger, il ne pouvait que la regarder se rattraper seule. Quand le doute s’installait, il restait figé, incapable de bouger, de s’enquérir du véritable état de sa cadette. Si elle était vraiment tombée… il serait resté là, à ne plus voir, entendre, ni sentir le monde, et elle serait morte seule. S’il avait pu bouger, il aurait pu l’aider, la sauver. Avait-elle seulement besoin de son aide ? Elle paraissait si grande, maintenant. Finirait-elle par être plus grande que lui ? Il en doutait, mais la possibilité restait et la question s’installait un coin confortable dans son esprit.

Tu es devenue si grande, Maddie… (Il sourit, se souvint du bourgeon qui courrait derrière lui et admira la fleur en pleine éclosion.) Et si jolie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 234

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyDim 7 Oct 2018 - 23:15

Qu'aurait-elle fait, sans son précieux frère ? Même dans son absence obstinée car il boudait, Aurore Opéra lui donnait une raison d'exister. Rosie construisait son monde autour de lui, une pierre à la fois pour les enfermer dans une tour d'ivoire dont eux seuls avaient la clef afin d'y échapper et partir explorer ce monde où ils étaient nés, dernier affront de parents qui ne s'y était jamais habitués. Mais eux avaient leur place dans ce bas-monde et si leur relation privilégiée les protégeait du pire, c'était aussi d'elle que Maddie tirait la force d'avancer.

La grande pouliche grise suivit son aîné dans la pente, prudente tandis que ses sabots légers se frayaient un chemin dans les cailloux. Elle fit mine d'ignorer les larmes qui coulaient sur ses joues, peut-être parce qu'elle était touchée, ou parce que des perles de rosée s'étaient logées au coin de ses yeux ourlés d'encre noire. Rose Madder s'immergea doucement dans l'eau et soupira quand la chaleur l'enveloppa et la rassura, lui rappela la brève étreinte qu'elle venait de partager avec Aurore Opéra et qu'ils avaient trop tôt abrégée.

“ Je... tu... désolée... tu m'as manqué, si je savais comme je regrette ce que j'ai fait. C'était bête et je l'ai payé Oppa.

Elle voulait le supplier de ne plus jamais la laisser, l'abandonner car elle avait besoin de lui mais Rosie ne pouvait pas promettre de ne plus commettre aucune erreur. Elle savait seulement qu'elle finirait toujours par les regretter. Le remord lui lacérait le coeur et sa déception lui faisait chaque jour payer sa décision motivée par l'ambition. Elle s'était trompée et il n'y avait qu'à Aurore Opéra qu'elle allait l'avouer car lui seul méritait qu'elle l'admette.

Je me suis trompée et j'aurais dû t'en parler.

Car elle avait eu tort, jamais son frère aîné se serait mis en travers de ses desseins. Il n'était pas animé des mêmes ambitions qu'elle. Il ne lui ressemblait d'ailleurs plus beaucoup, ce qu'elle contempla à travers le reflet fractionné par l'eau fumante et ce qu'elle avait aperçut avant la chute d'Aurore. Maintenant qu'il avait rincé ses égratignures cela n'avait pas l'air plus grave qu'avant mais elle réservait son jugement, inquiète pour lui.

Ça va ? demanda-t-elle. Toi aussi tu as changé, tu es méconnaissable.

Elle sourit timidement. C'était un compliment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

Aurore Opéra

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 950

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyDim 14 Oct 2018 - 10:34


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra n’oubliait pas. À travers la peur, l’inquiétude, la violence et la douleur qui l’avaient submergé et continuait de le submerger, il trouvait un reste de ce qui l’avait poussé à fuir sa sœur si longtemps. Comme un poison indétectable qui le rongeait de l’intérieur et, au moment inévitable, remontait soudain à la surface pour le prendre à la gorge et le tuer. Rose Madder avait rejoint les Terres Orphelines sans lui en parler. Pire, il sentait au fond de lui que son choix n’était pas anodin, que sa sœur voulait plus et qu’elle lui mentait pour qu’il ne se dresse pas en travers de son chemin. Alors il avait fui. Elle ne voulait pas de lui ? Bien. Il était parti.

Maintenant, l’entier regrettait. Sa sœur avait grandi sans lui. Qu’aurait-il fait si le mal l’avait frappée ? Il s’en serait voulu à jamais, mais il aurait été trop tard pour s’excuser. Heureusement, cela ne semblait pas le cas. Il n’aperçut aucune cicatrice sur son corps de jeune jument, aucune tristesse autre que celle dont il était responsable au fond de ses beaux yeux noirs. Lui-même ne pouvait pas en dire autant. Voilà qu’il était balafré de partout. Il jeta un coup d’œil à ses membres égratignés, mais il ne s’agissait que de blessures superficielles. Il ne devrait en garder aucune trace si ce n’était le souvenir de son inutilité.

Pourquoi ? souffla-t-il du bout des lèvres.

Il voulait lui crier qu’elle avait raison, que c’était la chose la plus idiote qu’elle ait faite. Il était là pour l’écouter, pas pour la juger. Pour la guider, pas pour lui ordonner. Il n’était que conseil, jamais il ne la forcerait à quoi que ce soit. Oui, peut-être que si elle lui en avait parlé, il lui aurait dit qu’il n’était pas d’accord, mais le choix restait à elle et elle seule. Il ne se mettrait jamais en travers de son chemin. Lui-même comptait rejoindre bientôt les Terres Secrètes. S’il ne l’avait pas encore fait, c’était parce qu’il couvait l’espoir secret de pouvoir en discuter avec elle. Elle pourrait être contre. Peut-être même qu’ils se disputeraient. Mais il voulait son avis et le prendrait en compte, qu’il rejoigne finalement les Secrets ou non.

Pourquoi tu n’as rien dit ?

Aurore Opéra souffrait de ce silence entre eux. Il ne voulait pas imaginer quel genre de pensées trottait dans la tête de sa cadette. Quel obstacle pouvait-il représenter pour elle ? Il n’arrivait pas à comprendre, ne voulait pas le comprendre. Ce n’était pas en ces termes qu’il voulait qu’elle pense à lui. Qu’avait-il pu faire pour qu’ils en arrivent ici ? Qu’avait-il dit pour lui laisser croire qu’il la gênait ou la gênerait, quoi qu’elle ait entrepris ? Il avait beau réfléchir, se souvenir de tous ces moments partagés, il n’arrivait pas à trouver où était son tort. Pourtant, il restait persuadé que c’était de sa faute à lui.

Le rouquin détourna le regard de Rosie pour regarder son reflet. Oui, lui aussi il avait changé. Personne ne le reconnaissait. Lu-même ne se reconnaissait pas. Il perdait peu à peu ce visage boudeur et cette clarté qui étaient siens. À la place, il prenait un visage plus dur, des yeux trop expressifs et un corps musclé. Sa robe elle-même s’assombrissait quand Rose Madder devenait si claire. Les quelques perles de sang sur ses égratignures se fondaient au roux de son poil. Il était si loin, le soleil sur son flanc qu’il avait tant détesté.

J’ai mal, répondit-il sans savoir lui-même s’il parlait de ses blessures ou du comportement de sa sœur. Mais je suis content de te revoir. (Il s’écarta légèrement et prit un air plus sévère, endossant pour quelques secondes le masque du grand frère qu’il se devait d’être.) Je crains qu’il soit temps de s’expliquer, Rose.

Il ne l’appelait que rarement Rose et cela lui laissa une certaine tristesse au fond des yeux. Il crevait d’envie de l’appeler Maddie et de l’excuser sur-le-champ ! Mais il se devait d’être sévère, pour une fois dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 234

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyMar 23 Oct 2018 - 18:51

Rose Madder ne s'était pas vraiment souciée de son frère lorsqu'elle avait intégré les Terres Orphelines. Elle pensait principalement à elle, avait vaguement regretté être la cadette et n'avait pas jugé bon de lui parler de son adhésion afin de contourner ce problème. Jamais elle n'aurait cru qu'il l'apprendrait et encore moins qu'il le prendrait mal !

Il n'y avait pas de raison de mal le prendre, songea-t-elle barbotant dans l'eau tiède. Mais Aurore Opéra ne l'entendait pas de cette oreille et Rosie soupira. Si elle se justifiait, il aurait de bonnes raisons de lui en vouloir. Elle décida de contourner la difficulté en répondant à côté, l'air de rien. Il n'avait pas besoin de tout savoir.

Je ne voyais pas trop l'intérêt d'en parler, qu'est-ce que ça change ? Ce n'est pas comme si tu voulais rejoindre les Terres Orphelines aussi.

Et si jamais il avait vu un intérêt à les rejoindre, il aurait tout gâché, marmonna-t-elle intérieurement. Mais son frère aîné n'était pas bête et elle dut se résoudre à en dire plus, ne serait-ce que pour ne pas lui mentir. Son autorité nouvelle, plus imposante que par le passé et bien différente de celle de leurs parents, ne lui laissait pas vraiment d'autre alternative.

Fifa est notre tante et elle n'avait pas d'enfant, je pensais qu'elle me ferait peut-être hériter mais peu après notre cousine est née et de toute façon, c'est toi l'aîné. Je pense qu'à force d'entendre maman dire que je pouvais aller là-bas sans danger ça m'est monté à la tête. Je n'ai même pas envie d'hériter. C'était bête. Mais je ne pense pas que ce soit une si mauvaise idée, tu crois pas ? Les dieux ne s'en prendront pas à moi comme ça. elle sourit. ”

C'était étrange, que des caprices qu'il faisait quand il était enfant, il ait tiré une vraie ascendance sur elle et probablement sur les autres. Elle se souvenait encore du poulain bougon, déjà si grand, qu'elle suivait comme son ombre, partout et jusqu'au bout du monde. Elle n'avait pas voulu rester dans son ombre trop longtemps, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

Aurore Opéra

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 950

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptySam 27 Oct 2018 - 10:27


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra fixa sa cadette sans savoir quoi penser de ses mots. Il décelait qu’elle ne disait pas tout, qu’elle ne mentait pas ouvertement, mais qu’elle cachait une partie de la vérité. Il se demanda si elle aurait agi de même face à leurs parents, si elle aurait osé dire de telles choses en regardant leur père droit dans les yeux. Mais il n’était pas son père. Il n’avait pas son aversion pour les mensonges. Il n’avait sûrement pas la même place que lui dans le cœur et l’esprit de Rose Madder. Quelle était sa place à lui ? Que pensait-elle de lui ? Il croyait le savoir, mais se rendait bien compte qu’il n’en savait rien. Sa sœur se dressait devant lui, étrangère à la logique qui l’habitait lui. Il brûlait d’envie de lui demander son avis sur son adhésion aux Terres Secrètes, mais elle ne voyait pas l’intérêt de lui parler de son adhésion aux Terres Orphelines. Une telle différence entre eux le perturba.

J’ai rejoint les Terres Secrètes, lâcha-t-il, perturbé par les mots de sa sœur.

Aurore ne supportait pas ce qu’il décelait entre eux et il se détourna, fit quelques pas dans l’eau, puis s’extirpa de la source chaude. Le vent frais sur son poil mouillé le calma quelque peu. Il prit le temps de réfléchir, à l’écart de Rose Madder. Il ne pensait pas qu’elle avait besoin de son avis pour faire ce qu’elle voulait, mais il ne pensait pas non plus qu’elle s’en passerait aussi vite. Quel âge avait-elle ? Il lui jeta un regard en coin, observa la jeune jument qu’elle était devenue. Peut-être avait-elle grandi plus vite que lui ne l’avait fait. Elle semblait ouverte à un monde qui lui échappait encore. Il continuait, du haut de ses deux ans et demie, à piétiner au hasard, à tâtonner dans le noir. Rosie, elle, s’aventurait sur un chemin qu’il ne connaîtrait peut-être jamais. Un chemin obscur qu’Opéra ne voulait pas connaître. Elle disait ne pas avoir cette ambition… ne l’avait-elle pas eue ? Aurore n’arrivait plus à savoir où commençaient les mensonges et les secrets de sa sœur. Cette nouvelle le pétrifia.

C’était une mauvaise idée.

L’avis de l’étalon était sans appel. Il ne partageait pas les pensées de sa sœur et cela l’effrayait. À quel moment s’étaient-ils tant éloignés ? À quel point étaient-ils différents ? Sa mère lui avait parlé des terres où vivait sa tante. Pourtant, il n’avait jamais eu l’ambition d’en hériter. Le pouvoir n’était pas quelque chose qui l’attirait. Au contraire, il avait tendance à le repousser. Les gens qui ont du pouvoir sont bien souvent cruels, égoïstes et en abusent sans cesse. Il voyait bien ce que ses parents avaient subi parce que leur apparence donnait l’impression au monde qu’il possédait une quelconque ascendance sur eux. Comment Rose Madder avait-elle pu être attirée par une chose de ce genre ? Il n’arriverait sûrement jamais à le comprendre.

Quelle importance, que je sois l’aîné ? (Aurore pivota pour faire face à sa cadette.) Je ne veux pas de ce pouvoir, je n’ai pas tes ambitions. Elles me font peur, en vérité.

Aurore Opéra décida d’opter pour l’honnêteté. C’était sûrement l’une de ses plus grandes faiblesses, mais il se sentait incapable de mentir à sa sœur. Il n’en voyait pas l’utilité, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 234

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptySam 3 Nov 2018 - 14:25

Rose Madder n’avait pas vu ses parents depuis bien longtemps. Elle les avait aperçus en coup de vent lorsqu’elle avait rencontré Hyuna’ et lui avait permis de retrouver Pearlescence. Depuis ? Elle n’avait pas cherché à les croiser. Son frère, par contre… Il lui avait manqué. Rosie l’avait poursuivi sans relâche et maintenant qu’elle se tenait face à lui, elle était sur le point de tout gâcher. Encore un peu et elle creuserait sa propre tombe, au point où elle en était Maddie pouvait se noyer dans ses mensonges, sombrer dans les profondeurs du Lagon, ébouillantée. Il y avait de quoi se brûler les ailes, quand on mentait. Elle soupira profondément.

Tu as bien fait, si tu t’y plais, souffla-t-elle avec le sourire. ”

Bien qu’un peu timide, la grande pouliche était sincère. Ils n’avaient pas besoin d’être dans le même troupeau pour rester ensemble. Car ensemble, ils étaient forts. Aurore saurait probablement se mettre dans les petits papiers de Fifa de toute façon, la dominante ne les empêcherait pas de se voir. Mais les Terres Secrètes… L’idée l’effleura, barbare, aberrante. Son Oppa ne pouvait pas prétendre à la dominance du territoire abandonné, si ? Ce n’était pas son genre… Rose Madder se mordit la lèvre inférieure en étudiant l’hypothèse. Mais ce n’était pas crédible et elle la chassa d’un geste pour secouer la tête.

C’est vrai, qu’elles sont délaissées par Poséidon ? Qu’il n’a toujours pas nommé de dominant ? tenta-t-elle plutôt. ”

Il ferait sûrement un meilleur dominant qu’elle, songea la jeune jument, un peu de malice dans les yeux. Il ne voulait probablement pas le devenir. Il peinait déjà à dominer ses émotions alors les autres ? Aurore Opéra voulait plaire, comme elle et autrement pourtant. Il voyait le meilleur chez les autres quand elle s’offensait parce qu’ils étaient aveugles, se contentaient de ce qu’ils voulaient bien voir chez elle. En vérité, Rosie ne voulait pas tant plaire que faire ce qui lui plaisait. Aurore voulait faire plaisir et là résidait toute la différence entre Maddie et son Oppa. Mais elle l’aimait comme ça.

Lui n’aimait pas son idée et elle sursauta, surprise. Il n’y avait pas de taquinerie dans ses paroles, ce qui l’intrigua. Une mauvaise idée ? Pourquoi ? Elle ne s’en tirait pourtant pas si mal, dans sa bêtise. Et puis, elle pouvait toujours quitter le troupeau si elle le désirait. Ce n’était pas comme si Fifa allait la retenir. Maintenant qu’elle ne pouvait plus obtenir le trophée sur lequel elle avait lorgné, Rose Madder réalisait qu’elle avait surtout désiré le prestige. Le pouvoir ? Bah, il était trop évident pour qu’elle puisse réellement en profiter. Elle préférait se jouer des autres à leurs dépends.

Les dominants attisaient la jalousie et la convoitise, qu’ils le veuillent ou non. Ils avaient beau être bons, cela ne suffisait jamais à leurs subordonnés car ils les enviaient. Mais lorsque votre interlocuteur ne se doutait de rien, il ne pouvait pas se méfier, pas lutter contre votre influence. La preuve avec Hallelujah. A réclamer un trône qu’elle n’avait jamais tenté de mériter, elle ne se rendait pas compte de l’emprise de Rose Madder sur elle. Rosie sourit sombrement. Aurore Opéra avait raison, le pouvoir était terrifiant.

Je sais que tu n’en veux pas, je me suis laissée emporter. J’étais jeune, je le suis encore à vrai dire. Je pourrais toujours changer d’avis si je me rends compte que c’était une mauvaise idée. Pour le moment, je n’en ai pas fait les frais alors je ne saurais juger. Mais toi, qu’est-ce qui te fait dire ça ? Pourquoi est-ce une mauvaise idée de rejoindre les Orphelines mais pas les Secrètes ?

Il n’y avait pas de reproche dans ses paroles. Maddie était curieuse, bien qu’un peu méfiante. A ses yeux, miser sur la famille, même distante et désintéressée, était plus astucieux que jurer allégeance à un troupeau avec lequel ils n’avaient aucun lien. Par principe, Fifa ne leur ferait jamais de mal, malgré l’affection inexistante entre elle et Rosie. Sa tante n’agirait pas contre elle, même si la grande pouliche n’aurait pas mis son sabot à couper qu’elle la défendrait s’il le fallait. Savait-on jamais… Le jeu en valait la chandelle, si jamais Fifa ou son troupeau étaient de son côté lorsque, hypothétiquement, Rose Madder en aurait besoin. Et même si ce n’était pas le cas, elle pourrait de toute façon toujours compter sur Aurore Opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

Aurore Opéra

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 950

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyVen 9 Nov 2018 - 9:17


Aurore ne comprenait pas ce que sa sœur avait tenté. Au fond de lui, son comportement l’effrayait plus que de raison. Pourquoi se lancer, à un si jeune âge, après un pouvoir qui avait eu peu de chance de lui revenir ? Qu’est-ce qui avait bien pu planter cette idée dans son crâne d’enfant ? Au final, le rouquin ne se sentait pas tant choqué par la tentative de sa sœur, que par sa jeunesse. Elle s’était lancée là-dedans si jeune… Avait-elle eu le temps de profiter d’être une enfant ? Car c’était là le plus gros de son problème, à Opéra. Lui-même regrettait de s’être ouvert trop tôt à l’envie de grandir et de devenir fort pour protéger ses amis. Il avait raté une partie de sa vie pour se lancer à la poursuite de quelque chose qui viendrait à lui tôt ou tard. La preuve : il grandissait un peu plus chaque jour et deviendrait bientôt plus grand qu’il ne l’eut jamais espéré.

Rose Madder engagea le sujet sur les Terres Secrètes. Le jeune entier ne les avait rejointes que récemment et ne s’était pas encore posé la question. Il s’était senti attiré par les terres et ne pouvait nier que Naëlle avait joué un grand rôle dans son adhésion. Elle savait y faire, la pouliche pie ! Il sourit faiblement à ce souvenir. Il n’avait pas encore eu le temps de se plaire, sur les Secrètes, puisqu’il les avait quittées aussitôt rejointes. Il était passé de la Plage aux Grands Lacs d’une seule traite, sans s’arrêter. Il ne doutait pas, cependant, de s’y plaire à l’avenir et se contenta de hocher la tête à l’attention de sa cadette.

La suite le laissa perplexe. Il étudia sa sœur sans répondre. Les terres, délaissées par Poséidon ? Il était vrai que le dominant n’avait pas encore été choisi, mais Aurore ne doutait pas que ce serait pour bientôt. En revanche, il ne pensait pas que le dieu ait délaissé les terres. Pour lui, ce retard par rapport aux autres territoires, témoignait juste que la divinité attendait le bon candidat et le bon moment pour choisir son représentant. Il n’avait pas délaissé les Secrètes pour autant, il continuait de les surveiller.

Il n’y a pas de dominant, mais il ne les a pas délaissées pour autant, répondit-il, très sérieux. C’est Poséidon lui-même qui m’a demandé si je voulais rejoindre ses terres.

Face à une autre personne, Opéra se serait sûrement demandé si ses mots ne paraîtraient pas plus prétentieux qu’ils ne l’étaient en vérité. En revanche, face à sa Didi, il savait très bien qu’elle décèlerait la vérité. Ou peut-être l’espérait-il sans oser penser que le contraire puisse arriver. Il n’était pas du genre à mentir sur un sujet aussi sérieux, mais le savait-elle toujours ? Il se rendait peu à peu compte que son entêtement les avait éloignés l’un de l’autre et qu’ils n’arrivaient plus à se comprendre autant qu’avant. Ce constat l’effraya atrocement.

Rose Madder ne regrettait pas tant son choix qu’Aurore l’aurait cru. Elle ne semblait pas prendre le sujet du même côté que lui et il grimaça sans savoir de quelle façon lui faire part de ses pensées. Lui-même s’était investi corps et âme dans son troupeau. Il se sentait lié à lui pour le reste de sa vie. Néanmoins, sa cadette prenait le sujet avec légèreté et pensait pouvoir changer sans conséquence. Bien entendu, il n’était pas de cet avis. Même si leur tante n’en voulait pas à sa sœur, qu’en dirait le dieu des Orphelins ? Il était peu probable qu’il apprécie la désertion et Aurore Opéra ne voulait pas entendre, un jour, que sa cadette avait été envoyée en enfer pour avoir cru possible de faire ce qui lui chantait sans s’inquiéter des conséquences.

Le troupeau n’a rien à voir là-dedans. C’est la raison, le problème. Ton ambition. (Il fit une pause pour chercher ses mots.) Maintenant que tu ne peux plus hériter, que vas-tu faire ? Simplement quitter ton groupe ? En changer ? Notre tante ne t’en voudra peut-être pas, mais les autres ? Et ton dieu ? Que pourrais-tu faire contre un dieu ?

Aurore Opéra se voulait un peu cru pour essayer de faire comprendre à sa sœur dans quoi elle s’était lancée. Bien sûr, si elle avait des problèmes avec les membres de son troupeau, il accourrait pour l’aider, mais face à un dieu… L’envie serait là, évidemment, mais que pourrait-il faire pour la sauver ? Il n’avait aucun pouvoir pour confronter ceux des dieux. Ce constat l’avait frappé sur la plage, face à Poséidon, mais il en gouttait tous les aspects dans l’instant.

J’ai peur pour toi, Maddie.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 234

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyDim 11 Nov 2018 - 18:40

C’était Sorrow qui, le premier, lui avait parlé de l’héritage qu’elle aurait pu réclamer. Rosie était après tout la fille de la fille aînée d’Ocëan Pearl, le droit d’aînesse aurait pu arriver jusqu’à elle. Alors imaginer qu’elle récupérerait les restes du pouvoir de sa tante, était-ce si recherché ? Pas tant que ça, pour une pouliche en mal de reconnaissance, qui avait été en quête de prestige et que cette idée futile avait amusée. De la même façon qu’elle enquêtait sur la famille de Sorrow, Maddie s’était imaginée princesse, un peu comme Hallelujah, un peu moins parce que le pouvoir elle n’en voulait pas tant que du frisson d’en avoir été proche, tout juste hors de portée. Il était plus amusant de manipuler ceux qui le possédaient que d’en user. La grande pouliche soupira et ses oreilles se pointèrent en avant quand Aurore Opéra partagea son secret.

Un dieu est venu te recruter en personne et tu me reproches mes délusions de grandeur ? T’es gonflé quand même, rappelle moi qui est l’aîné ?

Etait-ce étonnant qu’elle cherche à se rendre intéressante quand son Oppa invoquait les dieux à volonté ? Au moins Rose Madder s’était-elle contentée de quelques faits, une tante dominante et sans héritier, une parenté éloignée et un aîné désintéressé…

T’en as de la chance… souffla-t-elle. ”

Là où son frère s’attirait les faveurs des dieux, Rosie ne doutait pas qu’elle leur déplaisait. Elle fouetta l’air de sa queue quand Aurore Opéra, toujours aussi têtu que par le passé, s’obstina sur un sujet déjà dépassé aux oreilles de Maddie.

Oh mais je ne sais pas, pour le moment j’ai rien fait et puis c’était un jeu d’enfant, j’aimais juste l’idée d’hériter. J’en veux pas du pouvoir, trop compliqué à gérer. Tu me vois, moi, dominer un troupeau ? Pff. Les dieux n’ont rien à me reprocher pour le moment alors arrêtons d’en parler tu vas finir par les attirer. Encore. Je ne risque rien je suis même très en sécurité pour le moment, entre toi et mon troupeau rien ne peut m’arriver.

Elle lui fit un clin d’oeil, toute dispute oubliée et batifola dans l’eau avec légèreté. Sur les flancs du volcan naissaient des rosiers qu’elle contempla d’un air rêveur. Lançant par-dessus son épaule qu’ils faisaient la course jusque de l’autre côté du Lagon, Rosie n’attendit pas pour courir dans l’eau jusqu’à devoir nager et traverser l’étendue d’eau chaude avec délice, presque entièrement immergée dans la source chaude. Elle avait bien l’intention d’arriver en première au rebord et son frère était sûrement fatigué mais dans le doute, la grande pouliche ne relâchait pas ses efforts pour gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

Aurore Opéra

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 950

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyVen 16 Nov 2018 - 12:18


Les mots de sa sœur le frappèrent de plein fouet et Aurore Opéra baissa la tête, honteux. Peut-être qu’il n’aurait pas dû en parler, fermer la bouche, tourner la tête et garder pour lui ce détail de sa vie. Peut-être qu’il aurait dû faire comme elle, l’éloigner de la vérité, ne pas la mettre dans le secret. Néanmoins, Aurore ne voulait rien cacher à sa cadette et les reproches qu’elle lui fit le blessèrent plus qu’ils ne l’auraient dû. Opéra ne voulait pas de cette attention qu’il attirait. Il ne voulait pas croire qu’il avait le pouvoir d’invoquer les dieux. Par deux fois, pourtant, ils s’étaient présentés à lui pour lui parler ou le sauver d’une rencontre désagréable. Deux fois déjà.

Le rouquin n’appelait pas ça de la chance et ne comprit pas cette jalousie chez Rose Madder. Il lui donnait volontiers, ces moments passés avec une divinité ! Cela n’avait rien d’amusant, de rencontrer un dieu. À chaque fois, il en ressortait si faible, si plein de questions sans réponses ! Opéra n’aimait pas cela. Il avait déjà tant de mal à gérer les mortels, à comprendre les insinuations, les intentions, à les contrer ou les accepter. Face aux dieux, il était si petit, si fragile. D’un mot, ils l’écrasaient, de leur présence, ils l’effaçaient. Face à eux, c’était à peine s’il osait respirer. Pour lui, cela ressemblait presque à un cauchemar. Un mauvais rêve duquel il était dur de se réveiller sans être touché par ce que l’on a vu, cru ou pensé.

Aurore Opéra préféra ne pas répondre. Il ne pourrait pas faire entendre raison à sa sœur et pria silencieusement pour que les dieux la laissent tranquille assez longtemps. Elle finirait par se rendre compte elle-même de ce que c’était, une divinité. Du pouvoir qu’elles avaient. Elle comprendrait, se ferait sa propre idée. Il valait mieux qu’ils quittent ce sujet. Opéra sentait que, sur celui-ci non plus, ils risquaient de ne pas s’entendre.

Il restait un sujet qui les prenait tous les deux à la gorge et les éloignait de force l’un de l’autre. Aurore contempla, impuissant, l’écart qui se creusait entre sa sœur et lui. Elle ne comprenait pas ce qu’il essayait de lui dire et il ne savait plus que faire pour changer cela. Peut-être qu’il ne le pouvait pas et ne le pourrait jamais. Le reproche à nouveau, siffla à ses oreilles et se planta dans son cœur. Il prit une respiration tremblante et détourna les yeux sans voir sa cadette s’enfuir en courant. Sa vue se brouilla et il se demanda s’il allait vraiment se mettre à pleurer, comme un idiot.

De l’eau gicla sur son visage et Aurore Opéra contempla l’endroit où sa sœur se tenait plus tôt. Vide. Il vit alors la traînée qu’elle laissait derrière elle, l’eau qui s’écartait sur son passage. Il ne se sentait pas la force de la poursuivre, de gagner une course qu’il ne comprenait pas. Lui reprocherait-elle d’arriver premier ? Ou, au contraire, lui reprocherait-elle de ne pas essayer ? Le rouquin voguait en eaux troubles avec sa cadette et ne savait plus quoi faire pour lui plaire. Peu importait ce qu’il disait, il lui semblait qu’elle ne serait jamais d’accord avec lui. Il voulait qu’elle soit fière de lui, pas qu’elle le jalouse sur des idioties. Il voulait entendre ses rires, pas voir la tristesse sur ses sourires.

Le jeune entier fit un premier pas. La douleur de ses égratignures se rappela à lui et il grimaça. Il ne s’était pas loupé et regrettait amèrement sa maladresse. Il se savait plus agile que cela ! Un nouveau pas et il s’élança à la suite de sa sœur, profitant de son passage pour devoir déplacer moins d’eau à chaque foulée. Très vite, il sentit un tiraillement dans ses muscles fatigués par la montée du cratère, mais ne s’en inquiéta pas. Il savait qu’il ne s’effondrerait pas, ses limites n’étaient pas encore atteintes. Il testait, chaque jour, jusqu’à quel point il pouvait aller, pousser sur ses jambes et avancer.

Bientôt, la sueur se mêla à l’eau sur son corps et Aurore rattrapa Rose Madder de quelques mètres. L’autre côté du Lagon n’était pas loin et il ne pensait pas réussir à la dépasser, mais il se félicitait d’avoir pu raccourcir la distance entre eux. En dehors de l’eau, en revanche, il doutait de pouvoir semer sa cadette comme il le faisait avant. Ses longues jambes fines le distanceraient rapidement, mais peut-être qu’il pourrait la cueillir plus loin, quand elle serait à court d’endurance et qu’il en aurait encore plein à consumer. Il ne se rendait pas encore tout à fait compte des différences entre eux et s’il les voyait, il ne cherchait plus à comprendre d’où elles venaient. Cette obsession-là était passée.

Maddie ! se plaignit-il, alors que ses pas se faisaient plus lourds. T’as triché !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 234

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptySam 17 Nov 2018 - 11:16

Rosie ne pensait pas vraiment qu’Aurore avait le pouvoir d’invoquer les dieux. Elle-même doutait peut-être bien un peu de leur existence à vrai dire. Mais il aurait été charmant de pouvoir dire que son Oppa avait de telles qualités. Elle sourit à cette pensée sans relâcher ses efforts car s’il y avait bien une chose qu’elle ne voulait pas dire, c’était qu’il avait gagné la course.

Cela l’aurait amusée de rencontrer Aléas en personne, elle était curieuse de le questionner sur son orientation sexuelle (peut-être qu’Ace of Hearts le connaissait bien d’ailleurs) et elle voulait tester son propre esprit de déduction face à la divinité. La peur ? Pour quoi faire ? Elle faisait de toute façon partie d’un troupeau et saurait bien défendre sa personne si un jour ce n’était plus le cas.

Maddie hocha distraitement la tête, très sûre d’elle. Elle s’en sortirait, comme elle le faisait toujours. C’était aussi pour cette raison qu’elle ne s’inquiétait pas de son léger désaccord avec Aurore, cela finirait bien par passer, comme tout. N’est-ce pas ? Elle n’osait pas en douter parce que si elle n’y croyait pas et Opéra non plus, ils seraient condamnés.

Son frère aîné ne la rattrapait pas et elle s’arrêta fièrement vers le rebord pour se retourner vers lui, tout sourire et tout conflit oublié.

Bah oui, c’est bien pour ça que je suis la petite sœur et toi le grand frère !

Et elle rit, se jetant (doucement) à son cou pour lui faire savoir qu’elle était heureuse de le retrouver malgré tout. Bientôt, il serait temps de s’en aller.

Bon, la prochaine fois on se retrouve sur les Terres Secrètes, je viendrais visiter la Montagne Sacrée ou l’Usine Abandonnée ! Et toi tu n’hésites pas à passer sur les Terres Orphelines aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

Aurore Opéra

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 950

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyLun 19 Nov 2018 - 9:19


Aurore Opéra se demanda dans quel état il allait finir la course. Si, il le savait, il ne s’effondrerait pas à l’arrivée, il se sentait très fatigué et l’idée de redescendre les pentes abruptes du volcan le fit grimacer. Sa sœur serait bien capable de l’abandonner à son sort de vieil homme fatigué alors qu’elle avait participé à cela ! Il ne lui en tiendrait pas rigueur, d’ailleurs. Comme elle le disait, en sa qualité de petite sœur, elle pouvait tricher. Lui, en sa qualité de grand frère, il lui pardonnerait. Comme il lui pardonnait leur petit différend. Néanmoins, il n’oublierait pas et son incapacité à faire entendre raison à sa Didi le poursuivrait longtemps.

L’entier s’arrêta près de sa sœur et la recueillit contre lui comme une falaise contre la mer déchaînée. Sa sœur débordait d’énergie quand lui était vanné. Il lui en restait tout de même assez pour ne pas se laisser pousser dans l’eau et « subir » l’assaut aussi immobile qu’un arbre. Il profita même de leur proximité pour attraper l’oreille de sa sœur et la pincer gentiment, l’air faussement sévère.

C’est pas bien de tricher, la réprimanda-t-il sans grande conviction.

Rose Madder lui semblait soudain bien grande contre lui et il lâcha sa sœur à contre cœur. Il se pardonnerait difficilement ces mois passés à la fuir, mais il ne pouvait plus se morfondre, il devait avancer. Le temps ne s’arrêtait pas parce qu’il avait décidé de bouder. La preuve était dressée devant lui, fière et jolie. Il se fit la réflexion que « sa Didi » n’était plus une enfant et qu’il était temps de cesser de l’être aussi.

Si tu viens sur les Secrètes, passe voir Naëlle. Je crois qu’elle connaît mieux les terres que moi. (Il savait qu’il n’avait pas besoin de lui dire pour qu’elle le fasse, mais il avait eu envie de la prévenir que son amie était aussi la sienne, maintenant.) Je pourrais passer voir notre tante, en effet.

Aurore Opéra tira la langue à sa sœur, de façon tout à fait puérile (il pouvait bien le rester encore un peu). Il n’aimait pas l’idée de pénétrer un autre territoire maintenant qu’il avait prêté allégeance à Poséidon, mais si Maddie ne ramenait pas son petit derrière sur les Secrètes, il franchirait la frontière aussitôt ! Ses convictions avaient peu de poids si elles contredisaient le lien fraternel qui le liait à sa cadette.

Et ne fais pas de bêtises ! prévint-il, l’air faussement autoritaire.

Puis il recula de quelques pas et s'enfonça à nouveau dans le Lagon. Il laissait sa sœur vaquer à ses occupations. Lui, il n'en avait aucune et il comptait bien profiter de l'eau chaude si durement découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 234

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] EmptyLun 19 Nov 2018 - 11:49

Aurore Opéra ne bougea pas et il y avait dans cette force immobile tout ce dont Rose Madder avait besoin depuis l’enfance. Un pilier de sa vie, sur lequel elle pouvait compter et qui ne la laisserait jamais tomber. Malgré la distance qui s’était instaurée entre eux ces derniers mois, elle osait croire qu’ils n’avaient pas tout perdu.

En vérité rien n’était perdu, parce qu’ils étaient frère et sœur et qu’ils retombaient éternellement dans ces rôles qui leur allaient si bien.

Elle rit de ses réprimandes et de ses conseils, lui fit un clin d’oeil parce qu’elle avait bien l’intention de revoir leur amie commune (et comme elle était heureuse de savoir que les deux personnes qui lui étaient les plus chères en ce monde s’entendaient) et se promit de demander à Naëlle comment cela se faisait qu’elle connaisse si bien les Terres Secrètes.

La langue tirée de son Oppa lui rappelait leur enfance et pendant un battement de cils elle revit le poulain rosé qui la semait par le passé mais ne cessait de se retourner pour s’assurer qu’elle le suivait toujours. A présent, c’était son tour et elle se retourna brièvement à l’entente de sa dernière recommandation, lui sourit de toutes dents et poussa une exclamation joyeuse en retour.

Moi ? Jamais !

Et si par malheur elle en faisait, son frère serait là pour la protéger, Rosie le savait.

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty
MessageSujet: Re: Drama Queen [pv — Rose Madder]   Drama Queen [pv — Rose Madder] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Drama Queen [pv — Rose Madder]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm A Drama Queen ? Harley Quinn
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Chiffres du chomage : une explication pas rose!
» Miss Alyssia Rose [MORT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD :: LA RÉGION DES GRANDS LACS :: LE LAGON VOLCANIQUE-
Sauter vers: