Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pantaloon ft. Hallelujah

Aller en bas 
AuteurMessage
Final Act

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 78

SEXE DU CHEVAL : Petit homme

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Pantaloon ft. Hallelujah   Dim 4 Nov 2018 - 10:55

"BONZAÏÏÏÏÏ..."

Le poulain s'élançait à toute allure vers la rivière qui découpait le paysage rocheux en deux part égale. Il avait bien grandit depuis la dernière fois et sa robe jadis terne commençait à prendre des teintes dorées comme celle de sa mère biologique. Sa mère...quelle mère? Outre le fait qu'elle lui avait donné naissance, dès le premier instant de sa vie, elle avait manifesté aucun intérêt à son rôle de mère vis-à-vis lui et donc alors âgé seulement de six mois... six mois à espérer qu'elle finisse par l'aimer, le poulain avait mis une croix définitive à au rôle de mère de Commedia... choix déchirant pour un poulain de son âge et triste constatation, ce fût probablement pour le plus grand bonheur de la jeune mère.

Final ne parla jamais à personne de cette journée aux ronces, ni même à son papy, personne ne devait savoir qu'il avait faiblit devant Commedia qu'il avait momentanément perdu l'esprit, qu'il avait sentis sous ses sabot le sol se dérober et son coeur se fracturé. En fait, il n'a jamais laisser voir à personne la tristesse qui le rongeait et il fini par réussir à se faire accroire lui-même qu'il s'en fichait, oubliant réellement toute marque de tristesse..

Le jour de sa première année de vie, il était parti tôt le matin avant que les autres ce réveille pour ne revenir que tard dans la nuit. Le poulain avait fait mine d'avoir oublié sa propre fête en hochant les épaules lorsqu'on lui rappela. Il n'avait en aucun cas envie qu'on lui rappelle le jour de sa naissance, de toute façon, il n'y avait rien à fêter c'était un jour comme les autres non?

Bref revenons dans le présent... trois autres mois ont passés et Final à maintenant 15 mois tout crue. On devine déjà qu'il sera plus costaud,moins svelte que Cyrius. Il a grandi certe ... mais il reste encore un poulain. Il était descendu à toute allure une des parois rocheuses qui menaient jusqu'à la rivière ne s'arrêtant pas pour y pénétrer. Une grue gaiement installé s'envola dérangé par l'arrivée fracassante du poulain. Il ne s'arrêtât que lorsqu'il eut de l'eau jusqu'au genou. Buvant alors à grande gorgée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah.

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 95

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Pantaloon ft. Hallelujah   Mer 14 Nov 2018 - 21:37

It's a brave new world from the last to the first
It's the moment of truth and the moment to lie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’en ai marre. Marre de connaître par coeur ces terres, marre de vivre dans un endroit où je ne découvre plus rien. C’est dommage quand même. Je suis pas encore adulte que je connais déjà par coeur tout ça. Même Maman n’est pas là pour me faire découvrir des choses. Papa, n’en parlons pas. Je pense qu’il ne m’apprendra rien de nouveau, maintenant. Maman aurait pu m’apprendre des choses sur son pays natal, sur son désert où elle est née. Mais elle est pas là. C’est dommage, j’aurai bien voulu voyager au travers de son imagination, j’aurai bien voulu voir des choses que je connais pas. Imaginer un sable bien blanc, des animaux que je ne saurais distinguer, apercevoir un Soleil qui n’est encore jamais venu ici … Oui, réellement, je m’emmerde, ça faut le savoir. Encore hier, je suis allée au Golfe. Et rien. Mise à part peut-être une eau turquoise, que certains auraient trouvé magnifique, mais que moi je trouve banale. Je l’ai vu trop souvent pour la juger sublime. J’ai vu un poisson là bas. Mais un poisson banal. Même les ronces … Quand j’étais petite, c’était dangereux, j’avais peur là bas, mais là ça m’ennuie plus qu’autre chose. Devoir faire attention pour marcher. Non merci, quoi.

Ouais, il faudrait que je découvre d’autres lieux, d’autres animaux, d’autres personnes tout simplement. Mais entre l’autre abrutie de Fifa qui m’a viré de chez elle à coup de dent, les Terres Secrètes qu’ont pas l’air très accueillantes avec leurs bateaux, je ne sais vraiment pas aller. En fait, peut-être que je devrais viser plus grand. Plus grand que ce trône où Papa est assit dessus. Genre l’île entièrement. Non mais rigolez pas, sérieusement ! Dominer une île entière n’est-ce pas le rêve de n’importe qui ? Gouverner tous les chevaux d’un même endroit n’est-ce pas l’objectif premier d’une personne voulant régner ? C’est sûr. Alors, ouais je viserai plus haut. Mais pour le moment, je vais me contenter de vivre, de découvrir des choses que je ne connais que trop bien et me balader comme tout adolescent qui vit. Bref. Aujourd’hui, je suis tranquillement dans les ronces et j’observe … Non, en gros je me fais chier. Je sais pas quoi faire. Le Soleil se lève, la Lune apparaît, les oiseaux vivent … Il peut pas se passer un truc ? Genre un objet qui tombe de quelque chose ? Je sais pas moi ! Un truc peu banal, quoi ! Un soupir traverse ma bouche tandis que je prend le pas. Je m’ennuie réellement. Offrez-moi un truc s’il vous plaît ! Un mini-truc, mais un truc qui me fasse rire, je sais pas moi.

Je prend le trot et me dirige vers les rocheuses. Je pars brutalement au galop, histoire de me défouler une bonne fois pour toutes. Le vent se frotte à mon chanfrein délicatement tandis que le sable vole sous mes sabots. Je vois le visage défiler. Soudain, BIM. Je me retrouve au sol, sans comprendre ce qu’il venait de se passer. J’étais à genoux sur le sol, la croupe en l’air et le chanfrein à même le sol. Je me relève brutalement, donne un gros coup de cul et observe autour de moi, les oreilles dans la crinière, à la recherche de la personne qui venait de me faire tomber. Soudain, mon regard tomba sur quelque chose qui brillait au sol. Je penche la tête sur le côté et m’approche, méfiante. C’était rond, avec une anse en dessous et c’est creux. On dirait une couronne mais avec un fond. Bizarre. Je le prend dans ma bouche et le jette en l’air pour qu’il se retourne. Ce qu’il fait. Y a une photo au fond, une femme en robe avec un enfant, aux couleurs jaunies. Je comprend pas, là ! Puis y avaient trois chiffes aussi sur le côté en petit : ‘ 1942’. C’est trop bizarre ça. Encore un souvenir des humains ? Je le prend dans ma bouche et démarre au galop brusquement de nouveau vers les rocheuses : je vais aller le planquer. Soudain, une odeur se fit sentir. Un intru était présent sur mes terres. Je me poste sur le promontoire, où je me met d’habitude pour observer les terres et vit un poulain dans l’eau.

« T’es qui ? » demandai-je, méfiante. « Et qu’est-ce que tu fous chez moi ? » demandai-je à nouveau en cachant l’objet derrière moi.
© nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pantaloon ft. Hallelujah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINÉ] Et le clairon sonna l'hallelujah. [pv Chase]
» It's snowing men, Hallelujah [Eos en premier]
» HALLELUJAH, bamba
» LUCREZIA >= « It's a cold and it's a broken Hallelujah. »
» DREYA ? the baffled king composing hallelujah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES :: LES ROCHEUSES-
Sauter vers: