Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvaille à la maison de retraite

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Retrouvaille à la maison de retraite   Lun 30 Oct 2017 - 0:07

J'avais longuement marché, passant des Terres Secrètes aux Terres du Nord, les territoires étant complètement vacant, sans aucun dominant à leur tête, c'était le moment d'en profiter et de les fouler sans modération. Enfin... c'est ce que je faisais déjà du temps où il y avait des dominants de partout mais au moins désormais aucun risque que l'un d'eux se pointe comme une fleur pour essayer de me virer de là d'un bon coup de pied aux fesses. Mais cette tranquillité va être de courte durée, comme la jeune Ecalipse que je viens de quitter, certains veulent se mettre à la tête des Territoires délaissés. De toute façon la tranquillité ne dure jamais bien longtemps, il y a toujours quelqu'un pour venir briser chaque moment de quiétude.
Je posa mon pied sur une branche qui cassa brusquement sous mon poids, le bruit me fis sortir de mes songes. Je me rendis compte que j'étais arrivé au niveau de la Grande Plaine Illuminée. Ce territoire était toujours aussi impressionnant que dans mes souvenirs. Une immense plaine, entièrement lisse qui s'étend jusque l'horizon et au-delà encore, une étendue d'herbe qui semblait sans fin. La seule chose qui se trouvait dans mon champ de vision était les nombreux buissons et arbres fruités qui poussaient en abondance en ces lieux qui semblaient être à l'épreuve des intempéries et de tous problèmes climatiques.

Je m'arrêta de marcher, regardant l'horizon en me tenant bien droit, les membres et l'encolure bien tendues. Cet espace infini pour moi seul me laissait rêveur. Un vent léger et frais soufflait, faisant flotter mes crins lentement. Je ferma les yeux, la sensation du vent frais sur ma peau était très agréable, revigorante et provoqua un petit frisson qui me parcouru l'échine. Je prenais de grandes inspirations, emplissant mes poumons de cet air qui me semblait tellement pur... Je rouvris les yeux d'un coup et me mis à galoper aussi vite que je le pouvais. Mes membres martelaient bruyamment le sol à un rythme infernal, ma queue en panache était prise dans le vent, vent qui défilait contre mon corps et était devenu vraiment froid. Je regardais droit devant moi, comme si je courrais après quelque chose d'invisible qui se déplaçait beaucoup trop rapidement pour moi.

Sauf qu'il y a toujours quelque chose pour briser un moment agréable. Cette fois-ci, c'était la boue.
Il avait plu récemment, certainement cette nuit dans cette parcelle, mes claquements de sabots se transformèrent en *splosh splosh* peu élégant, et de la boue volait à chacune de mes foulées, me couvrant les membres un peu plus à chaque fois.
Et puis d'un coup, ce fut le drame.
Mon antérieur droit glissa au moment où je m'appuyais sur lui de tout mon poids, me déséquilibrant totalement. Je tenta tant bien que de mal de retrouver mon équilibre, effectuant des mouvements saccadés et improbables avec chacun de mes membres pour rétablir la chose. Mais rien n'y faisait, je ne faisais que glisser et ce qui devait arriver arriva... Mon antérieur butta contre quelque chose de solide ancré dans le sol, une pierre ou une racine, me projetant vers l'avant. Je me retrouvai donc à tomber la tête la première dans la boue, avant de tomber comme une masse morte sur mon flanc gauche, produisant un magnifique *spouik* boueux.
Je me redressa doucement, allongé sur le ventre, les postérieurs sur le côté et les antérieurs étendus devant moi. Les dégâts étaient importants, j'avais les membres, tout le côté gauche et la face couvertes de boue qui coulait lentement, et je sentais une petite douleur qui lançait dans ma hanche.
Décidément, ce n'était plus de mon âge toutes ces extravagances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Lun 30 Oct 2017 - 11:47

Ocëan Pearl allait et venait sur Horse-Wild, au rythme de ses vieux os. Elle évitait à tout prix les Terres Trompeuses et les Terres Orphelines, craignant d'y croiser son bourreau ou ses regrets. Quelques rencontres l'avaient bercée dans un faux sens de sécurité que de nouveaux dangers étaient venus chasser et elle restait à présent sur ses gardes en errant dans la Grande Plaine Illuminée. Elle n'y était pas venue depuis des lustres et était encore plus nostalgique de sa jeunesse perdue. Si elle avait eu dix ans de moins... si elle avait croisé la route de ce Collapsing, elle lui aurait botté la croupe ! Mais elle en avait plutôt dix de trop et préférait espérer que sa famille ne croiserait pas la route de ce fou furieux. Si Fifa pouvait se défendre et avait Kuro pour l'épauler, ce n'était pas le cas de Pearlescence. La pauvre petite avait déjà fait les frais de la méchanceté de l'étalon. Sa petite-fille n'était plus si petite que ça à part en taille et elle pensa avec affection à l'arrière grand-père de cette dernière. Starfighter, son vieil ami. Lui aussi devait sentir le poids des années et sa beauté fanée.

Elle avait toujours été insensible au charme du séducteur et avait pu effacer ses conquêtes pour nouer une amitié solide avec ce dernier. Il ne devait plus courir beaucoup de jupons, pensa-t-elle dans un rire, s'élançant au galop dans un élan de folie. Portée par ses souvenirs, elle se remémorait leurs aventures et n'en crut pas ses yeux lorsqu'elle aperçut l'objet de ses pensées au loin, croyant qu'ils lui jouaient des tours. Elle pressa donc l'allure pour le rejoindre, un hennissement joyeux mourant sur ses lèvres quand la silhouette familière de son ami s'effondra parmi les herbes hautes, soudain invisible. De la boue avait giclé tout autour et au-dessus de lui dans sa chute aussi tenta-t-elle de le repérer aux tâches marron et visqueuses qui étaient retombées sur les longs brins d'herbe. Ils lui chatouillaient les flancs et elle laissa échapper un rire rajeuni, lançant dans le vide.

« Star ! Star je ne te trouve pas dans l'herbe ! après un instant de réflexion elle ajouta. C'est moi, Ocëan Pearl ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Lun 30 Oct 2017 - 20:05

Je secoua ma tête et mon encolure avec vigueur, essayant d'enlever un maximum de boue, une certaine quantité s'envola et tomba un peu plus loin dans l'herbe qui m'entourait, mais il en restait tout de même beaucoup sur moi, restant collée aux poils de ma robe, les liants entre eux. Elle n'allait pas tarder à commencer à sécher, ce qui me donnerait l'air d'un petit hérisson avec des regroupements de poils solides et hirsutes. Ce dont j'avais besoin c'était d'une baignade. Je devais trouver un lac, ou une rivière, ou n'importe qu'elle source d'eau dans laquelle je pourrais me débarrasser de toute cette boue. Et surtout, je ne devais pas être vu dans cet état. Bon je n'étais plus le beau jeune homme coureur de jupons que j'étais autrefois, mais j'ai tout de même une réputation à tenir! Déjà que mon corps se défraichit, si en plus je passe pour un vieux crado ça n'arrangera rien aux choses. Je devais absolument voyager incognito, pour mon honneur et ma fierté.
J'entrepris alors de me lever, poussant sur mes postérieurs pour soulever mon corps et prenant de l'élan avec mon encolure pour faciliter la chose, mais la douleur légère que j'avais à la hanche me lança, se transformant en une décharge électrique qui se propagea de ma hanche à ma colonne vertébrale. Je ne pus réprimer un hennissement plaintif. Je cessa immédiatement mon entreprise, relâchant d'un coup tous mes muscles, pour me retrouver de nouveau plaqué au sol, sur mon lit boueux. Me voilà bien... coincer ici, impossible de me lever et invisible au milieu des hautes herbes. Ce qui était sûr c'est que je ne mourrais pas de faim. Par contre, j'étais à la merci de n'importe quel prédateur, moi qui aimait mettre des raclées aux loups et pumas dans ma jeunesse, surtout si c'était pour venir en aide à une jeune et jolie demoiselle en détresse, voilà une situation assez ironique.

Une voix me sortit de mes pensées, quelqu'un m'appelait. Quelqu'un que je connaissais, cette voix féminine m'était familière... Et je lui était surement familier parce qu'elle ne se gênait pas pour m'appeler par un diminutif. Je tendis l'oreille, j'avais l'image d'Ocean Pearl en tête, mais ça ne pouvait pas être elle. L'ancienne dominante tenait plus à son territoire qu'un vautour à son bout de viande, si désormais son territoire est vacant, c'est qu'elle est morte, ou qu'elle a été destituée, ce qui revient à peu près au même. Lorsque la voix résonna de nouveau, le doute n'était plus possible. C'était elle.

"- Pearl! Pearl, je... Non je n'allais pas lui dire tout de suite que j'étais incapable de me lever. Je devais garder un semblant de dignité autant de temps que possible.
"- Pearl je suis ici!

Je remua la queue, la frottant aux herbes pour faire un bruit de bruissement qu'elle pourrait suivre.

Alors elle était en vie... Ma vieille amie, et même ma seule amie. La seule jument à ne pas avoir céder à mon charme et à ne pas avoir fait l'effrontée avec moi. La seule qui avait vu plus loin que mon physique. La seule qui avait essayer de me connaitre réellement. La seule qui fut assez intelligente pour ne pas se laisser manipuler. La seule qui savait me tenir tête sans me vexer. La seule jument réellement intéressante qui m'a été permis de croiser ici.
La seule qui comptait vraiment.
Elle est là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Mer 1 Nov 2017 - 9:51

La voix de Starfighter lui parvint entre les brins d'herbe. Il ne semblait pas en mauvaise posture mais son invisibilité intrigante criait la mésaventure honteuse. S'il était tombé et qu'elle le connaissait comme elle le connaissait, il ne l'avouerait pas. Ocëan Pearl se guida donc au son de sa voix et des bruissements qu'il provoquait pour l'aider, faisant mine de ne pas se douter de la situation de son ami et réprimant un rire tandis que les traces de boue se faisaient plus présentes dans les herbes. Soudain, un Starfighter sauvage apparu dans son champ de vision réduit par les années. Elle manqua de s'effondrer à ses côtés lorsque son antérieur glissa dans la boue et se rétablit de justesse, un air de surprise sur le visage et les oreilles plaquées en arrière.

« Je crois que je comprends comment tu t'es retrouvé là... Tu es blessé ? »

Soudain ça la faisait moins rire et elle se retraita sur une zone herbeuse moins dangereuse pour ses vieux os, contemplant son ami et sa lente transformation en hérisson sans pouvoir s'empêcher une taquinerie affectueuse.

« Tu as décidé de te reconvertir ? Le plus beau et le plus méchant d'Horse-Wild devient le plus crado ? »

Parfois, Ocëan Pearl se demandait de qui Fifa tenait ses grimaces et son humour quelque peu limite. La réponse lui apparaissait claire en cette belle matinée. Il fallait dire que les blagues de sa fille l'avaient toujours fait rire aux éclats... Elle sourit à cette pensée et revint doucement à elle, regardant les alentours en cherchant un moyen d'aider son ami. L'herbe ne serait pas assez solide pour leur servir de levier mais elle-même n'avait plus la force de relever l'étalon... Peut-être qu'en lui servant de support ? Elle risquait de tomber elle-même... Mais elle craignait qu'il ne fasse une mauvaise rencontre si elle s'éloignait à la recherche d'une branche assez solide pour qu'ils puissent tirer dessus en essayant de le relever.  

« Tu es blessé ? demanda-t-elle avec plus de sérieux, ne se souvenant pas avoir déjà posé la question. »

Elle était belle, la population vieillissante d'Horse-Wild. Les anciens pouvaient aller à la maison de retraite, si elle en croyait ce qu'il se passait dans la Grande Plaine Illuminée. Il leur fallait des infrastructures adaptées et du personnel pour les occuper et les soigner !

Spoiler:
 


Dernière édition par Ocëan Pearl le Mer 15 Nov 2017 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Mer 15 Nov 2017 - 15:33

(Désolée pour le gros retard :S)

J'entendais le bruit de ses pas qui se rapprochait doucement de moi, je les entendais de plus en plus facilement, jusqu'à ce que finalement elle apparu dans mon champ de vision. Elle était juste là, me surplombant, obligée de baisser la tête pour me voir, c'était quelque peu humiliant. Et je n'ai pas l'habitude de me retrouver dans une posture humiliante. Peut-être devrais-je m'y habituer? Si mon corps commence à me jouer des tours chaque fois que je fais un mouvement trop brusque, cela risque de vite devenir compliqué. Espérons que ce soit le froid qui ai entrainé cette raideur de mes muscles, je ne tiens pas à être constamment dans cette posture.
Ocean Pearl aussi avait vieilli, elle n'était plus la jeune et jolie jument que j'ai connu autrefois. Son corps, marqué par les cicatrices acquises au cours de ses nombreux combats, avait évolué. Les tâches alezanes de sa robe notamment, étaient bien plus claires et parsemées de poils blanc que dans mes souvenirs. Son visage aussi était différent, je ne saurais expliqué en quoi exactement mais il me semblait à le fois plus dur et plus sage, le tout mélangé à une expression d'inquiétude à mon égard. Elle manqua de tomber elle aussi, à cause de cette satanée boue.

"- Fais attention à toi. Qui est-ce qui m'aideras à me lever si tu es clouée au sol?

Je lui adressa un petit sourire, je venais de me rendre compte que j'étais vraiment très content de la revoir, je dirais même que j'en étais heureux.

"- Blessé?" Je tourna la tête, regardant vers ma croupe, comme si cette dernière allait me fournir la réponse à cette question si je la regardais assez longtemps pour l'en convaincre. Je regarda de nouveau Pearl, l'air gêné.
"- Et bien, je ne sais pas trop."

Je suivais des yeux chacun de ses mouvements. Je dépendais entièrement d'elle en cet instant, je dois bien l'avouer, alors ce n'était pas le moment pour qu'elle se sauve et m'abandonne ici, même si je la savais incapable de faire une telle chose, je préférais être bien certain qu'elle restait près de moi.
Je ne pus m'empêcher de sourire à sa remarque, je ne devais vraiment pas être beau à voir.

"- J'essaye de fuir les jeunes demoiselles qui trainent en ces Terres. Depuis mon retour elles veulent toutes rencontrées le plus bel étalon qu'Horse-Wild n'ai jamais porté, elles veulent toutes rencontrées le prodigieux et si célèbre Starfighter. Mais elles m'épuisent toutes ces jeunes femelles folles de mon corps! Alors je me camoufles... Tu comprends? Le tout ponctué d'un petit clin d’œil et d'un sourire complice.

Elle me demanda une nouvelle fois si j'étais blessé, je ne pus m'empêcher de rire de bon cœur.
"- Bah alors mamie! On radote?! On a la mémoire qui flanche? Plus sérieusement, je... j'ai mal à la hanche quand j'essaye de me lever, mais je ne sais pas si c'est sérieux ou pas.
Décidément, on formait une belle paire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Mer 15 Nov 2017 - 22:26

Ocëan Pearl sourit aux paroles de Starfighter, touchée par l'inquiétude qu'il exprimait à travers un peu d'humour. Elle l'observa contempler sa croupe avec un air dubitatif, ravalant un rire à la scène qui lui échappa tout de même lorsqu'il avoua son hésitation.

« On verra ça plus tard, quand tu seras de nouveau sur tes jambes. »

Un nouveau gloussement lui échappa à la tirade de son vieil ami et elle eut presque envie d'y croire en l'honneur de sa réputation passée, finissant par secouer la tête et répondre avec son expression la plus blessée.

« Je ne pourrais pas comprendre, je n'ai jamais joui d'une réputation comme la tienne... »

Son cinéma ne dura cependant pas longtemps et elle préféra lui tirer la langue en se faisant traiter de mamie, rétorquant immédiatement.

« Rappelle moi qui est arrière-grand-père ?! »

La suite lui ôta cependant son sourire et elle grimaça, espérant qu'il ne s'était pas froissé un muscle ou pire, cassé quelque chose. A leurs âges c'était fatal, plus encore que pour les jeunes équidés : si jamais ils survivaient dans la nature malgré la fracture, leur organisme n'était plus capable de la réparer efficacement. Elle chassa ces mauvaises pensées d'un mouvement de tête, informant rapidement Starfighter de ses intentions avant de s'éloigner.

« Je vais chercher de quoi t'aider à te relever. »

Elle trouva bien vite ce qu'elle cherchait, une branche épaisse tombée d'un arbre fruiter qu'elle traîna jusqu'à son ami auquel elle offrit l'autre bout, l'invitant à s'y accrocher et serrer les dents tandis qu'elle le tractait pour l'aider à se relever.

« A trois... Un, deux, trois ! »

Quelques os craquèrent douloureusement alors qu'elle forçait pour donner de l'élan à l'étalon et elle s'efforça d'ignorer ses vieux os jusqu'à ce qu'il soit debout, craignant déjà que s'ébrouer devienne une torture insoutenable. Ce n'était plus de son âge ces bêtises...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Jeu 16 Nov 2017 - 15:30

Je ne pouvais m'empêcher de rire, l'air amusé aux paroles d'Ocean, surtout lorsqu'elle commenta ma réputation. J'étais content que l'on ai instantanément retrouvé cette complicité, malgré tout le temps que l'on venait de passer sans avoir de nouvelles de l'autre. Mon sourire s'effaça brusquement lorsqu'elle me fit remarqué le fait que je suis arrière-grand-père. Je suis conscient que je le suis et c'est de ma faute, c'est moi qui ai décider d'engendrer toute une flopée de descendants et ce dès que Dame Nature me le permis, c'était évident que certains d'entre eux auraient des petits à leur tour et que j'étais en train de bâtir une véritable lignée en batifolant de la sorte. Mais dit à voix haute comme cela, ça rendait différemment, ça heurtait. Je voulus lui faire une réflexion, lui soulignant que ce n'était pas de ma faute si mes descendants se sont mis en tête d'assurer la pérennité de la lignée, mais je changea d'avis, me remémorant les évènements qui s'étaient produits entre elle et un de mes fils, Crazy Love. C'était loin derrière nous tout cela, mais je ne voulais pas risquer de remuer le couteau dans la plaie.

Elle m'informa de son départ et s'éloigna. Elle disparue rapidement de mon champ de vision à cause de ces hautes herbes. Je savais qu'elle allait vite revenir, mais je ne pouvais m'empêcher de ressentir une certaine inquiétude. J'étais toujours une proie facile, et si elle s'éloignait trop ou trop longtemps, ma longévité risquait de se réduire brutalement. A son retour, je savais qu'elle n'était pas partie depuis longtemps, mais je savais aussi que dans on esprit, elle était partie plus longtemps que ce qui en était réellement.
Je mordis dans l'épaisse branche qu'elle me tendait, en prenant soin de prendre une accroche bien solide. J'attendis la fin de son décompte pour forcer sur mes membres de toute mes forces pour me relever. La douleur à ma hanche refis surface, je sentais que ça tirais au niveau de la douleur, quelque chose était bloqué. Je serrais les dents avec encore plus de force pour oublier la douleur et continuer à forcer sur mes muscles, jusqu'à ce que je me retrouva debout. Je lâcha alors la branche, la laissant tomber au sol.
"- Merci."

Immobile, la douleur disparaissait d'elle-même. Je commença à faire toutes sortes de mouvements avec mes postérieurs puis en changeant l'inclinaison de mon dos, sollicitant chaque muscle un par un, cherchant celui qui me causait du tord. Mais la douleur se réveilla à plusieurs moments, et quand je sollicitai des muscles différents.
"- Je crois que je me suis déplacé une vertèbre... Tu n'aurais pas un remède de grand-mère par hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Jeu 16 Nov 2017 - 22:24

Son amitié avec Starfighter était simple et sans chichi, tout ce que sa vie n'avait pas été. Ocëan Pearl n'avait pourtant pas eu une ambition à crever le plafond à son arrivée sur Horse-Wild. A vrai dire elle y cherchait juste l'amour, pensa-t-elle avec amertume. Elle se raccrocha à la pensée de ses enfants, ses filles, sa petite fille... Peut-être que Fifa lui ferait bientôt la surprise d'être une deuxième fois grand-mère... Elle l'espérait sincèrement, voulait voir grandir le fuit de l'amour de sa cadette avec Kuro. Son amie Querouane et elle-même veilleraient sur le bambin comme sur la prunelle de leurs yeux, elle en était certaine. Et si Pearlescence trouvait un jour l'amour, elle serait peut-même arrière grand-mère. Starfighter pourrait alors se venger de sa petite pique sans arrière pensée. Elle était trop vieille pour se préoccuper des nombreuses aventures du coureur de jupon notoire.

Son ami était enfin debout et elle lâcha la branche avec soulagement pour s'ébrouer prudemment, grimaçant. Ce n'était qu'une fatigue musculaire naturelle pour une personne âge heureusement et elle espéra que c'était aussi le cas pour l'étalon isabelle. Il semblait lui-même chercher la cause de ses souffrances et elle l'observa silencieusement, inquiète pour lui. La dure vérité éclata bien trop tôt, la forçant à fouiller dans sa mémoire pour un remède qu'elle craignait ne pas connaître. Faisant quelques pas au bord de la mare de boue qui avait recoloré la robe de Starfighter, elle aperçut un hérisson qui s'en extirpait tant bien que mal...

« J'ai bien une idée mais tu ne vas pas l'aimer... un bon vieux sursaut pour tout remettre en place, ou alors faire peser quelque chose sur ton dos. Sinon une cure d'eau thermale pour détendre tout ça... »

Elle soupira, observant les alentours. C'était plutôt au Lagon Volcanique qu'il fallait aller, la Grande Plaine Illuminée n'offrait que des cours d'eaux rafraichissants.

« Une petite ruade peut-être ? »

Ocëan Pearl hocha pensivement la tête, ajoutant finalement.

« Un bain ne nous ferait pas de mal en tout cas ! »

Ceci dit, elle se mit en quête des fameux cours d'eau, laissant à son ami le soin d'expérimenter avec les quelques solutions qu'elle avait pu lui proposer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Ven 17 Nov 2017 - 21:15

La petite dame me proposa plusieurs solutions potentielles, certaines me plaisaient plus que d'autres. L'image de nos deux vieilles carcasses en train de se prélasser sur les bordes d'un fleuve ou d'un lac m'était particulièrement agréable. Cela aurait été encore mieux avec des sources d'eau chaudes, mais ces dernières se trouvaient sur un autre territoire et étaient trop éloignées pour que l'on s'y rende, en l'état actuel des choses. Mais je doutais de l'efficacité de cette option, certes cela détendrai mes muscles et soulagerait la douleur, mais cela n'éradiquerait pas le problème, la douleur reviendrait lorsque je voudrais me relever et cela ne remettra pas les choses en place. Non, la meilleur solution était surement la plus brutale. Combattre le feu par le feu. Je n'ai jamais été douillet et je n'ai jamais craint la douleur, mais j'avais quand même peur de faire pire que mieux en malmenant mon dos. Dans tous les cas, je ne pouvais rester dans cet état, je devais tenter quelque chose.

Je la regarda s'éloigner doucement, surement en quête d'un point d'eau dans lequel nous pourrions nous baigner. Il était temps pour moi d'agir. Je souffla tout l'air de mes poumons doucement, me préparant psychologiquement à ce qui allait suivre. Puis je lança une grande ruade, balançant mes postérieurs avec forces dans les airs. La douleur ne se fit pas attendre, un craquement sourd se fit entendre dans le bas de mon dos, en même temps qu'une décharge électrique me traversa le bassin. Je lâcha un hennissement de plainte, que j'essayai tant bien que mal à étrangler. Lorsque mes postérieurs touchèrent de nouveau le sol, je resta immobile quelques secondes. La douleur disparu, mais j'eus quelque réticence à me mettre à marcher.

Je regardais Pearl qui continuait de s'éloigner de moi, et je me mis finalement au pas. Chaque fois qu'un de mes postérieurs se posait au sol, la secousse que cela provoquait ranimait la douleur, mais cette fois elle était beaucoup plus tolérable, plus diffuse. Mon acrobatie avait l'air d'avoir plutôt bien fonctionner, et le bain que Pearl prévoyait allait surement me faire beaucoup de bien. J’accélérai le pas en prenant soin de poser délicatement mes postérieurs au sol, jusqu'à rattraper la petite pie.
"- Tu avais raison. Ça va déjà mieux... Merci."
Je lui adressa un sourire franc pour accompagner ces paroles.

"- Donc là si j'ai bien compris on a rendez-vous pour une remise en forme spécial sénior?"

Je la détailla un long moment, regardant son corps de près maintenant que j'en avais l'occasion.
"- T'étais mieux avant. Tu vieillis pas très bien. C'est dommage, t'aurais pu être une mamie franchement sexy."
Je pouffa légèrement, et puis je me souvins de l'état dans lequel j'étais actuellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Ven 17 Nov 2017 - 22:52

Ocëean Pearl perçut la plainte de Starfighter mais ne se retourna pas, faisant mine de n'avoir rien entendu pour respecter l'ego de son ami. Elle ralentit l'air de rien pour le laisser la rattraper, espérant que ce silence signifiait que ça allait mieux. Cela fut bientôt confirmé et elle sourit, soulagée et rit ouvertement à sa boutade. Une maison de retraite pour la population vieillissante d'Horse-Wild, quelle bonne idée ! Que les petits jeunes prennent soin d'eux, encore mieux ! Jacuzzi privé, massages relaxants, peut-être des cures de sangsues, on disait que c'était bon pour la santé... Quoi d'autre ? Les bains de boue bien sûr, peut-être un buffet à volonté dans le Verger Tentateur, ah et un accès facilité à tous les endroits escarpés de l'île, tant qu'à faire !

« Je vais faire parvenir l'idée à Fifa, s'ils se débrouillent elle et Kuro pourraient nous offrir une cure de bien-être sur les Terres Orphelines, imagine ça, bain de boue et douche aux Pluies, buffet gratuit au Verger, petite sieste dans un canapé moelleux dans la Maison et une promenade le long du Ruisseau pour retrouver le soleil ! »

Elle hocha énergiquement la tête, s'y voyant déjà. La jument pie baie fut cependant rapidement tirée de ses rêveries par une pique et lança un regard outré à Starfighter, rétorquant du tac au tac.

« Tu peux parler le porc et pic ! »

Pearl le bouscula gentiment pour appuyer ses propos avant de s'éloigner au trot, ayant soudain moins de considération pour son goujat d'ami. Ce fut une mauvaise idée cependant et elle s'effondra à moitié dans une mare verdâtre cachée par les herbes hautes, poussant un cri de surprise.

« Mais ce n'est pas ça que j'ai demandé !! On voulait un beau petit point d'eau pour rincer ce vieux crado, pas de quoi se faire des peintures de guerre dignes d'aliens ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Sam 18 Nov 2017 - 18:03

Fifa... ce nom me disait quelque chose, il me semblait qu'il s'agissait de la fille de Pearl, l'image d'une jument crème m’apparus mais je n'étais pas certain que c'était bien à cela qu'elle ressemblait. Surement que si, elle devait être la fille qu'elle avait eu avec Diégo. Mais ce Kuro par contre, m'était totalement inconnu. Mais ce petit couple revendiquaient les Terres Orphelines.
"- Pourquoi les Terres Orphelines? Pourquoi ne veut-elle pas récupérer ton ancien territoire, le faire revenir sous la dominance de votre famille?"

Peut-être avait-elle hériter de l'envie de dominance de ses parents mais qu'elle ne voulait pas pour autant marcher dans leurs traces... A moins que ce soit ce Kuro qui soit lui aussi fils de dominant et qui souhaite conquérir le territoire perdu par son géniteur, et que la petite Fifa suivait. Ces réflexions m'avaient complètement fait perdre de vue le charmant programme que Pearl venait de m'énoncer, mais un point m'intriguait quand même, si je voulais profiter pleinement de tous ses territoires, il me faudrait intégrer le troupeau. J'ai beau être un vieux papi, je reste accroché à mes principes et à ma fierté, et je ne compte toujours pas être sous la tutelle d'un dominant, aucun étalon et aucune jument ne pourra se vanter de me compter comme membre de ses suiveurs. Je n'ai besoin d'aucune protection ni d'aucune autorisation pour faire ce qu'il me plait.


"- Qui est ce Kuro?"

Je souris à la remarque de Pearl, c'est vrai que je ne me présentai pas à elle sous mon meilleur jour. Je la regarda s'éloigner au trot, j'aurais aimé la suivre, mais je préférais rester sagement au pas, les secousses étaient suffisantes pour me causer une petite douleur à chaque pas, passer au trot ne ferais qu'aggraver les choses. Je devais me contenter de regarder les grosses fesses molles de Pearl s'éloigner de moi. Je la vis brutalement s'effondrer sans raison apparente, en poussant un petit cri de surprise. Elle n'avait pas l'air de s'être blessée mais accéléra le pas pour la rattraper rapidement, et je m'arrêta arrivant à sa hauteur, découvrant la cause de cette perte d'équilibre.
Je la fixa quelques secondes après sa plainte, mais je ne pus me retenir plus longtemps d'exploser de rire, me moquant allègrement de son état.

"- Ah! Tu vois à force de me traiter de crado et de porc-épic, tu a été punie pour tes affronts vieille insolente! Maintenant tu es aussi crado que moi, sauf que le vert ne te va pas du tout au teins et qu'en plus tu pues la vase! En plus d'être peu attirante, tu vas attirer les mouches!

Entre le papi blessé couvert de boue sèche, et la mamie couverte de vase, on formait décidément un beau duo. Deux beaux spécimens mettant bien en valeur la population d'Horse-Wild!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Dim 19 Nov 2017 - 21:07

Parfois, Ocëan Pearl oubliait que Starfighter n'avait jamais rencontré ses enfants. C'était étrange de se dire qu'un ami si proche ne connaissait pas ceux pour qui sont coeur battait encore. Elle grimaça à la question -justifiée- de ce dernier et contempla l'idée de jouer les ignorantes avant de se raviser. Elle lui devait bien ça. Le temps qu'elle se décide Starfighter posa une autre question, judicieuse et pertinente pour cette explication qu'elle lui fournit donc avec un sourire pensif.

« Kuro est le fils de Sorrow et sa première compagne, Querouane. C'est un frison blanc, particularité qui le rend facilement reconnaissable. Un gendre exemplaire si tu veux mon avis, lui et Fifa sont amoureux l'un de l'autre depuis leur plus tendre enfance et font bien la paire. Je ne sais pas exactement pourquoi Fifa n'a pas insisté pour reprendre les Trompeuses, peut-être qu'elle n'a pas su convaincre Kuro ou que son désir de vengeance à lui était plus important à ses yeux. Le pauvre garçon nourrit une forte haine envers son géniteur qui l'a délaissé lors de sa séparation avec Querouane. Peut-être qu'elle veut se prouver quelque chose aussi, pour ce que j'en sais. »

Cela avait peut-être un rapport avec Hyuna' aussi bien qu'elle ne puisse pas en deviner le sens. Pourquoi la laisser s'emparer des Trompeuses plutôt que conquérir un territoire auquel la dernière fille de Sorrow n'avait jamais été promise ? Ocëan garda ses pensées pour elle, ne voulant pas évoquer le douloureux souvenir de la mort d'Hypocamp'.

Elle fut ramenée à elle par les moqueries affectueuses de Starfighter et l'arrosa d'un peu de vase, relevant fièrement la tête pour répliquer sans perdre de sa superbe.

« C'est bon pour la peau ! »

Pearl s'extirpa tant bien que mal de son bain verdâtre et s'appliqua à le contourner, pestant après la plaine qui ne voulait pas leur offrir un paisible oasis où se laver de toute la crasse accumulée dans leurs aventures de vieillards. Vaguement, elle se fit la réflexion qu'ils devaient faire peur et sursauta lorsqu'une illumination la frappa, se tournant vers son ami avec un air conspirateur.

« Star. On doit faire peur dans cet état. Ça te dit qu'on s'amuse un peu ? Il doit bien y avoir des poulains innocents à effrayer dans le coin... »

Son sourire machiavélique était méconnu et digne de la mamie hargneuse qu'elle était lors de ses sautes d'humeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Lun 20 Nov 2017 - 14:19

C'était donc ça. Kuro, fils de Sorrow voulait lui récupérer les Terres laissées vacantes par son détesté géniteur. Il devait surement avoir envie de montrer à son père qu'il peut lui aussi accomplir de grandes choses, ou qu'il peut même faire mieux que lui. Marcher dans les traces de son père en les effaçant... Et puis la petite Fifa suivait son grand amoureux dans sa quête de pouvoir.
Maintenant que j'y pensais, je ne savais même pas combien d'enfants avait eu Pearl. Il y a Fifa, qu'elle a eu avec Diego, et Afraid Again, qui est également ma petite-fille. Mais en avait-elle eu d'autres dont je ne connaissais même pas l'existence? Surement que oui. Je devais vraiment être un piètre ami pour connaitre aussi peu la vie de ma meilleure amie...

"- Et bien j'espère que tout ira bien pour eux deux. De nos jours les couples heureux, ça ne cours pas les rues!"

Et ça, c'était rien de le dire! La quasi totalité des poulains qui naissaient sur Horse-Wild étaient issus d'un saillisseur et d'une jument brulant d'envie de devenir mère, ou d'un couple qui finira par se déchirer ou même d'un viol... Mais les petites têtes blondes qui voyaient leurs parents vieillir et mourir ensemble étaient bien rares!
Pearl me jeta un peu de vase, je leva rapidement la tête pour tenter de préserver les quelques fragments de dignité qu'il me restait, et la vase s'écrasa pitoyablement sur mon poitrail et mon encolure. Me voilà bien, plein de boue séchée avec des éclaboussures de vases toute verte et visqueuse. Décidément ce n'était pas un bon jour pour mon image.
Je ne pus m'empêcher de sourire à la proposition de Pearl. Cela faisait bien longtemps que je n'avais plus malmené de petits poulains frêles et en y repensant, cela me manquait.

"- Il doit bien y en avoir au moins un pas très loin qui profite de l'abondance de nourriture qu'il y a ici!"

Je pris le petit trot, ma hanche me faisait de moins en moins mal, et l'idée de m'amuser avec Pearl me la faisait oublier. Je chercha donc autour de nous des signes de vies. Après quelques minutes à tourner en rond tout en veillant à ne pas trop m'éloigner de la jument pie, j'entendis un bruissement dans les hautes herbes, non loin de moi. Je me retourna vers mon amie.

"- Pearl! Vient ici! Je crois que j'en ai trouver un!"

Je regarda de nouveau devant moi, là où j'avais vu les herbes hautes bouger quelques secondes auparavant. A ma grande surprise, les herbes commençaient à frétiller de plus en plus autour de moi, et cela ne m'inspirait rien de bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Mar 21 Nov 2017 - 15:55

Ocëan Pearl contint une grimace à la remarque de son ami. Il manquait de tact ces jours-ci, il fallait mettre ça sur le compte de l'âge probablement. De toute façon ils faisaient un sacré carnaval à eux deux, elle ne pouvait pas lui reprocher de s'immerger totalement dans la peau de leurs personnages vieux et aigris. A défaut elle se lança elle aussi à la recherche d'un poulain auquel faire une frayeur, décrivant une spirale parmi les herbes hautes pour couvrir progressivement le terrain sans tout à fait s'éloigner de Starfighter. Il aurait été dommage de perdre son acolyte dans leur recherche de victime ! Ce fut d'ailleurs l'étalon qui repéra l'objet de leur quête et elle le rejoignit avec entrain. Les herbes remuaient non loin et lorsqu'elle atteignit son ami elle réalisa quelles se secouaient même un peu trop pour ne cacher d'un poulain...

Un mauvais pressentiment s'empara d'elle. Le vent était contre eux et cela ne lui disait rien qui vaille... Soudain, un hennissement étranglé retentit et un poulain jaillit des herbes pour s'effondrer devant eux, les antérieurs en V et les yeux exorbités. A la vue des deux clowns qu'ils étaient il poussa un cri de détresse et tourna de l'oeil. Autant pour eux, leur petit effet était réussi... Et le grognement qui lui parvint paraissait trop réel pour n'être qu'une blague de la part de Starfighter... Il lui sembla déceler une ombre grisonnante parmi les tiges verdoyantes, un éclat de marron qui la poussa à s'approcher du poulain dans le coltard d'un pas protecteur, restant cependant proche de son ami. Ocëan Pearl carra les épaules, méfiante.

« Je crois que nous ne sommes pas seuls... »

La bête sembla décider de lui donner raison et bondit hors des herbes, les babines retroussée sur ses crocs très reconnaissables : un loup, large et en bonne santé, qui fixait le poulain inconscient avec une lueur possessive. Oh. Ils venaient de le priver de son repas... Bien fait ! Pearl le toisa de l'autre côté de l'être qu'ils se disputaient, envisagea de le protéger en bottant les fesses du sale cabot avant de réaliser qu'elle n'avait plus la forme pour ça. La révélation la frappa douloureusement et elle laissa échapper d'une voix blanche tandis que le loup se tapissait dans les fourrés, près à attaquer.

« Star... on est vieux... c'est plus de notre âge ça... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Mer 22 Nov 2017 - 22:53

Pearl me rejoignit rapidement, j'attendais qu'elle arrive à ma hauteur pour fouiller parmi les hautes herbes et débusquer le poulain chétif qui devait s'y cacher. Finalement, je n'eus pas à me donner cette peine, car à peine était-elle arrivée à ma hauteur que le poulain sortit de lui même des hautes herbes. Il s'était jeter hors de la masse des végétaux, fonçant vers nous en trombe, comme un boulet de canon. Il avait l'air bien énervé, et surtout très nerveux pour un être qui était censé respirait la joie de vivre et l'insouciance. En nous voyant, il s'arrêta net, eu l'air encore plus ahuri qu'il ne l'était déjà et s’évanouit. Je me doutais qu'on devais être effrayant mais de là à faire tourner de l’œil un poulain, cela me paraissait un peu gros. Bon Pearl était particulièrement laide c'est vrai mais tout de même! Sa réaction était à la limite du manque de respect envers la jument. Les paroles de la dame en question me firent sortir de mes pensées. Effectivement, le grognement bestial qui venait de me parvenir n'avait pas l'air franchement amical.
Un énorme loup surgit d'un bond hors des herbes, se tenant face à nous. C'était une bête imposante, qui n'avait pas l'air d'avoir du mal à se nourrir et qui était prête à en découdre. D'un coup, je comprenais mieux la réaction du petit. S'il courrait aussi vite qu'il le pouvait pour sauver sa vie et que sans crier gare il se retrouver face à nous deux, dans l'état dans lequel nous étions, ça a dû être trop pour son petit cœur. Pearl botta le loup pour tenter de le faire reculer et de protéger le poulain, mais ça n'avait pas été une bonne idée la concernant.

"- Mais Pearl, on ne peut pas le laisser!"

Le poulain gisait au sol, il retrouvait peu à peu ses esprits, mais si l'on partait maintenant, on le laisser à la merci du loup, on l'offrait au prédateur, comme livré sur un plateau d'argent. J'avais déjà essayer de sauver un poulain sans y parvenir il y a des années de cela, et je me souviens très bien que j'avais eu du mal à m'en remettre. Sortir l'image du petit être agonisant puis du petit corps sans vie de mon esprit n'avait pas été une mince affaire. Je ne voulais pas que ce scénario se reproduise. Et puis, tout cela était de notre faute. Si nous ne nous étions pas mis en tête d'effrayer un poulain, ce dernier serait encore en train de galoper et de tout tenter pour échapper au carnivore. S'il se retrouvait ainsi en position de faiblesse, à portée de croc du loup, sans pouvoir montrer aucune résistance, c'était entièrement de notre faute. Je ne pouvais prendre une telle responsabilité dans la mort d'un poulain.

Je m'interposa entre Pearl, le poulain et le loup. Les oreilles plaquées contre ma nuque, je claquais des dents, fouettait l'air de ma queue et frottait le sol de mon antérieur avec force. J'essayais tant bien que mal de dissuader le loup d'attaquer, mais 2 vieillards et 1 poulain, ce n'était pas cela qui allait le faire changer d'avis.

"-Pearl, essaye de réveiller le petit. C'est de notre faute s'il est aussi vulnérable. Je vais essayer de faire diversion aussi longtemps que possible."

Cela faisait longtemps maintenant que je ne m'étais plus battu, je n'étais pas certain de pouvoir tout à fait le faire, surtout avec ma hanche encore fragilisée. Mais il fallait que j'essaye. Je fonça sur le loup, claquant mes sabots au sol, le menaçant de piétiner la partie de son corps qu'il me laisserait à disposition s'il ne cédait pas du terrain. Je ne cherchais pas à le battre dans un combat singulier, je voulais l'éloigner de Pearl et du poulain pour sécuriser au maximum leur situation, et je voulais surtout leur laisser le temps de pouvoir fuir. Cela fonctionna au début, le loup fit quelques pas en arrière, cédant du terrain, tout en ne me lâchant pas des yeux. Sauf que sans que je ne le prévoit, il me bondit dessus, et me mordit violemment l'épaule droite. Je poussa un hennissement de douleur, me cabra légèrement par réflexe, et mon poids ainsi placé sur mon arrière main réveilla la douleur de ma hanche, un autre hennissement de douleur, moins sonore que le premier m’échappa. Je saisi la peau du loup au niveau de son cou entre mes dents et serra aussi fort que je le pus, parvenant à lui faire lâcher prise. Je recula de quelques pas, m'éloignant du loup qui continuait de grogner en montrant les crocs. Mon épaule en sang, et ma hanche douloureuse, le combat était à peine commencer que cela sentait déjà la fin, et la tournure qu'il prenait ne penchait pas en ma faveur.

"-Pearl... Dis-moi qu'on peut y aller..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Sam 25 Nov 2017 - 21:52

Ocëan Pearl s'offusqua de la réplique de Starfighter. Croyait-il vraiment qu'elle suggérait d'abandonner le poulain ? Bien sûr que non ! Elle prenait simplement en compte les faits : ils ne pouvaient pas se battre pour le protéger, il faudrait ruser. En tant que mère et grand-mère, l'idée même de ne pas défendre le pauvre enfant lui retournait le coeur, elle en aurait vomit si elle avait pu. Elle se contenta de poser un regard larmoyant sur la petite chose étendue dans l'herbe, un frêle alezan pour lequel elle allait peut-être donner sa vie. Starfighter aussi, se souvint-elle lorsqu'il s'interposa entre eux et le canidé. Dans un élan de panique ses ordres simples et brefs furent un soulagement et elle les suivit à la lettre, se penchant pour doucement secouer le poulain qui revint peu à peu à lui, reconnaissant sous le masque de vase un visage équin plus familier que celui du loup.

Le hennissement de douleur de l'étalon les surprit tous les deux et le poulain bondit sur ses jambes pour prendre la fuite parmi les herbes tandis que Pearl hésitait entre le suivre et tenter d'aider son ami. La question de ce dernier n'était pas pour la rassurer et elle lança un regard aux herbes qui s'effondraient sous le passage chaloupé de leur protégé.

« Il ne nous a pas attendu pour filer... »

Après une dernière hésitation elle fit de même, comprenant que Starfighter avait en tête de semer la bête. C'était un pari risqué et elle cria au petit de trouver un endroit où se cacher pendant qu'ils tâchaient de divertir le loup, apercevant du coin de l'oeil deux ombres... D'autres prédateurs ? C'était tout comme. Ils prirent la bête à revers, le piétinant jusqu'à le chasser loin d'eux, le canidé se retraitant dans les tréfonds de la plaine tandis que deux chevaux émergeaient des hautes herbes. L'étalon, le garrot haut et la robe baie, cherchait son fils des yeux tandis que sa compagne dont le poulain tenait sa robe, fouillait les environs.

« Hey ! Petit, tes parents sont là ! Par ici ! »

Un cri de joie lui parvint et le poulain la frôla pour venir se réfugier contre sa mère, en larmes.

« Maman ! Papa !
- On t'avait dit de ne pas t'éloigner, le gronda ce dernier.
- Oh mon bébé... mon pauvre bébé... soufflait la mère en le gardant contre elle. Merci de l'avoir protégé, ajouta-t-elle à leur intention, larmoyante.
- Est-ce que ça va ? demanda le père, tourné vers Starfighter. »

Pearl se rapprocha de son vieil ami, inquiète pour lui. Ses blessures semblaient sans gravité comparé à ce qui aurait pu leur arriver.

« Quelle journée... marmonna-t-elle pour elle-même. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Dim 10 Déc 2017 - 18:23

J'essayais de gagner du temps, de contraindre le loup à rester face à moi, garder son attention sur moi, laisser à Pearl et au poulain le temps de fuir, le temps de se mettre à l'abri. J'entendis que le petit ne s'était pas fait prier pour prendre la poudre d'escampette, tant mieux. C'est ce qu'il avait de mieux à faire de toute façon. Je ne devais plus tarder à faire de même, le loup avait bien compris que je n'étais pas une grosse menace pour lui, surtout depuis qu'il m'avait blessé. Il devait déjà voir se profiler la victoire, et je doute qu'il ne me laisse m'en sortir facilement, surtout après lui avoir volé son diner.
Sans que je ne m'en rendes compte, un étalon baie et une jument sortirent de nul part, attaquant le loup à deux, dominé en nombre et en force, le prédateur n'eut d'autre choix que de s'enfuir. En un rien de temps et sans que je comprenne exactement tout ce qui était en train de se dérouler sous mes yeux, le problème était réglé et tout redevenait paisible.
Entre l'adrénaline du combat et la surprise de l'arrivée des deux chevaux, j'avais beaucoup de mal à aligner deux pensées cohérentes, et je n'avais pas compris que le couple de chevaux arrivés en furie étaient les parents du jeune poulain que Pearl et moi venions de sauver. Il me fallut entendre Pearl dire au petit d'aller rejoindre ses parents pour que l'information me monte au cerveau. Je regarda les retrouvailles de la petite famille sans rien dire, retrouvant doucement mon calme, un rythme cardiaque régulier et des pensées cohérentes.

Lorsque l'étalon posa une question à propos de mon état, je regarda en détail la plaie à mon épaule. Elle n'était pas bien importante, le loup n'avait pas enfoncer ses crocs profondément, et n'avait pas déchirer de chaire. On distinguait très clairement la forme de sa mâchoire, les traces laissées par chacune de ses dents étaient plus ou moins nettes et le sang coulait en un fin filet qui rejoignait le sol en empruntant un seul chemin sur mon antérieur.

"- Ça va aller ne vous en faites pas, j'ai connu bien pire."

Je regarda Pearl en souriant. Elle est le petit étaient indemnes, c'était tout ce qui comptait.
La jument avait l'air épuisée, il était temps pour nous de prendre notre retraite! Je conseilla au poulain d'être plus prudent à l'avenir et d'écouter ses parents, je fis un signe de tête au couple et me retourna en donnant un petit coup de museau contre l'encolure de Pearl.
Je pris le pas, m'éloignant du couple, je ne savais pas trop vers où je me dirigeais mais peu importe, nous verrions cela avec Pearl.

"-Dis, tu voudrais pas qu'on cherche un endroit où lancer notre firme de balnéothérapie pour vieux?"

J'avais grand besoin de me baigner, autant pour laver ma plaie, pour enlever toute la boue séchée sur ma robe, mais aussi pour me reposer. Et je suis certain que Pearl n'en demandait pas moins!

"-Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce que nos retrouvailles se passent de cette manière"

Avais-je seulement imaginer que ces retrouvailles puissent avoir lieu?..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Jeu 14 Déc 2017 - 21:32

Les oiseaux chantaient et une brise légère faisait onduler les herbes hautes de la Plaine, chassant l'odeur du prédateur sans parvenir à effacer celle du sang versé. Starfighter était blessé. La plaie n'était pas très importante, la peau percée par les gros laissant s'écouler un épais filet carmin qui tâchait l'herbe sous l'étalon. Ocëan Pearl détourna les yeux, n'aimant pas voir son ami souffrir et salua des parents du poulain d'un signe de tête honteux. Tous deux étaient encore couvertes de boue et de vase, un mélange malodorant et terne qui ne leur allait probablement pas au teint. Les parents était probablement trop soulagés de retrouver leur enfant en vie pour s'en soucier, heureusement. Il ne manquerait plus ça, une rumeur comme quoi tous deux étaient de vrai crados... même si elle aurait été fondée.

Starfighter rassura la compagnie et fit profiter le poulain d'un précieux conseil avant de prendre congé, l'invitant à faire de même d'un coup de naseau sur l'encolure. Elle le suivit en trottinant, aidée par l'adrénaline qui demeurait après leur malheureuse rencontre avec le prédateur. Pearl rit à la suggestion de son ami, le dépassant avec entrain pour lui signifier qu'elle approuvait l'idée. Un bon bain était de rigueur après toutes ces péripéties !

« Je pense qu'on mérite même de le tester pour s'assurer que nos futurs clients seront satisfaits ! »

Elle resta tout de même prudente en parcourant la plaine, méfiante après les mauvaises surprises rencontrées sur le chemin de ses retrouvailles avec l'étalon isabelle. La jument dédaigna un étang trop vert pour inspirer de potentiels touristes et contourna un point d'eau sans s'y arrêter, la berge étant trop pentue pour permettre à leurs vieux os de la descendre sans risque. Ils ne voulaient pas mettre les retraités en danger ! Finalement, l'endroit idéal s'offrit à eux : un bassin d'eau claire, translucide même, avec quelques arbres fruitiers pour plonger une berge dans l'ombre et un simulacre de plage en face pour ceux qui voudraient faire bronzette.

« Parfait ! Regarde moi cette merveille ! »

Elle s'arrêta au bord de l'eau pour admirer l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Ven 22 Déc 2017 - 16:17

Je suivais Pearl, la laissant me guider au travers cette grande plaine, à la recherche d'un point d'eau où nous pourrions nous laver, laver ma plaie, et surtout nous détendre après toutes les péripéties que nous venions de traverser et qui s'étaient enchainées à une vitesse inhabituelle. Décidément, dès qu'il était question d'Ocean Pearl, tout partait brutalement en vrille. Était-elle une sorte d'aimant à problème, ou bien est-ce que c'était moi qui attirait les problèmes sur elle? Peu importait en réalité, parce que tout cela n'avait pas l'air d'affecter la jument, elle avait déjà retrouvé tout son enthousiasme. Nous passions devant plusieurs points d'eau, mais aucun ne comblait les exigences de la pie, alors nous reprenions notre recherche. Enfin, elle reprenait ses recherches et je reprenais le pas, marchant dans les siens. Jusqu'au moment où elle nous trouva un petit bassin aux allures idylliques. L'eau était claire, pure, tellement que je me sentais un peu coupable à l'idée de l'utiliser pour débarrasser mon corps de la boue, de la vase et du sang qui masquait une très grande partie de ma robe, mais il le fallait pourtant.

"- Je n'aurais pas imaginer meilleur endroit pour lancer notre affaire. Mais je vous en prie ma Dame, veuillez prendre place."

Je lui fis une petite révérence avec l'encolure baissée et un antérieur légèrement relevé, pour l'inviter à entrer en première dans l'eau encore claire. J'aurais aimé lui faire une vraie révérence, comme je pouvais en faire dans ma jeunesse, c'est que je pouvais en faire des courbettes et autres parades en tout genre pour séduire ces dames. Mais j'eus peur que mon épaule et ma hanche ne me le permettraient pas, et je n'avais pas envie de devoir me tordre pour éviter la douleur et que ma révérence se transforme en une figure informe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Mar 26 Déc 2017 - 19:20

Ocëan Pearl était difficile dans le choix de la localisation de leur station balnéo mais c'était nécessaire : comment voulaient-ils prospérer s'ils ne s'appliquaient pas à attirer le client ? Elle doutait d'être à l'origine d'une quelconque malchance. Elle, un aimant à problèmes ? Loin de là ! Elle pensait même les repousser, à vrai dire. Starfighter était plutôt du genre à les chercher ou les causer cependant et elle espérait qu'il ne serait pas un papi trop grincheux lorsqu'ils commenceraient à se faire connaître, il ne manquait plus qu'il chasse leurs clients !

Son choix eut l'air de satisfaire son ami et elle lui sourit gracieusement lorsqu'il fit le gentleman. Euréka ! Il suffisait de peupler leur station balnéo de juments et tout irait bien, Starfighter serait galant et ferait leur réputation. Elle hocha la tête en battant des cils, appréciant le geste avant de délicatement se glisser dans l'eau claire qui ne tarda pas à devenir verdâtre autour d'elle. Elle ignora ce triste fait pour lancer un regard à son ami.

« Bon, c'est bien beau tout ça mais il faut qu'on trouve un nom pour notre affaire ! »

Les idées se faisaient rare dans son esprit aussi prit-elle le temps de se rincer tout en réfléchissant, nageant dans le bassin avec lenteur. Son vieux corps appréciait la douceur de l'eau sur sa peau et ses muscles mouvaient avec plus d'aisance que sur la terre ferme. Ses os restaient tout de même lourds à porter au bout d'un certain temps, la forçant à remonter sur la rive pour s'ébrouer délicatement.

« Des idées ? Les Eaux de Jouvence ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Mar 26 Déc 2017 - 23:23

La jument sembla malgré tout apprécier le geste, et ne pas lui tenir rigueur de la faiblesse de la courbette. Son propre état physique, lui aussi bien amoindri par les années, devait surement beaucoup aider, elle savait ce que c'est que d'être en début de décomposition. C'est triste à dire, mais c'est la vérité. Nos deux corps étaient entrés dans une phase de déclin, lente, progressive, une phase de décomposition supportable. Lorsque cette décomposition deviendra trop importante, elle se poursuit après notre mort. Surement un peu glauque comme pensée, mais c'est comme cela que je voyais les choses, la mort étant la suite logique, dans la continuité de tout ce qui a précédé. C'est surement comme cela qu'il fallait la voir pour ne pas la craindre.

Une fois que Pearl fut entrée dans l'eau, cette dernière pris presque instantanément une coloration verte, le point d'eau était nettement moins aguicheur comme cela, mais au moins mon amie retrouvait sa couleur d'origine. J'entrai à mon tour dans l'eau, qui pris alors une couleur marron. Je fis ma petite toilette, lavant ma plaie puis l'ensemble de mon corps, le débarrassant de toute la boue sèche qui était restée collée. Revoir la couleur originelle de ma robe était quand même quelque chose de très agréable, je sentais ma dignité revenir par la même occasion, je n'étais plus Mister Crado comme l'avait dit Pearl plus tôt. J'avais réfléchis en même temps à un nom pour notre affaire, mais aucun ne me semblait meilleur que celui proposé par la pie. De plus, c'était elle qui avait trouvé cet endroit, elle avait bien le droit de décider comment elle allait l'appeler. En plus il faut toujours laisser les femelles choisir quand il est question d'immobilier ou de créativité, elles sont plus douées pour cela.

"- Cela me semble très aguicheur pour un public de séniors. Je vote pour!"

L'eau détendait mes muscles, leur permettaient de se reposer, et s'y déplacer procurait une sensation vraiment très agréable, mêlant exercice et relaxation. Après avoir fait quelques tours au pas dans le bassin, je sortis de l'eau, rejoignant Pearl sur la berge. Arrivé à côté d'elle, je m'ébroua doucement et m'allongea et poussa un long soupir.

"- Quelle journée!"

Je regarda la jument, et je me souvins alors d'un point important, que je voulais éclaircir.

"- Dis moi Pearl, comment cela se fait-il que tu ne sois plus dominante?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Mer 27 Déc 2017 - 0:11

Ocëan Pearl contempla son ami qui sortait de l'eau, observant avec attention la plaie sur son épaule. Elle n'avait pas trop saigné et l'eau l'avait rincée. Cela n'avait pas l'air trop grave même si elle détonnait sur la robe à présent nettoyée de Starfighter. Dans un élan maternel dont elle n'arrivait plus à se débarrasser la jument pie récupéra un peu d'argile verte dans l'eau grâce à son sabot qu'elle essuya contre ses naseaux avant de s'approcher de l'étalon. D'un signe de tête elle lui fit signe de ne pas bouger et l'étala avec adresse sur sa plaie, tâchant de ne pas lui faire mal tandis qu'elle tassait la matière pâteuse et quelque peu visqueuse sur son épaule.

« Ça devrait aider. »

Elle lui sourit affectueusement et inscrivit mentalement la localisation des Eaux de Jouvence dans sa carte approximative d'Horse-Wild. Ils avaient encore bien des choses à faire !

« Bon maintenant qu'on a le nom il faut définir les activités qu'on propose. Aquagym, sieste ensoleillée... »

Elle s'arrêta lorsque Starfighter mit son idée en pratique, soupirant profondément avant qu'un rire ne lui échappe.

« Et dégustations de fruits vitaminés. »

L'étalon isabelle semblait s'être désintéressé de leur projet pour le moment et elle lui accorda la pause sans se vexer. Il lui fallait peut-être du temps pour développer ses idées. A défaut d'en discuter elle se coucha donc à ses côtés, prudente. Le soleil réchauffa immédiatement son corps encore trempé et elle inspira avec délice. La question de Starfighter la prit au dépourvu aussi prit-elle le temps de la considérer avant de se décider à lui répondre. Il était étrange que tout le monde se souvienne de son règne mais pas de sa fin.

« Je ne suis plus dominante depuis qu'Only Hope et Fifa sont devenus adultes. Mélodie a vite remplacé Fifa à la tête des Trompeuses vu qu'elle était la compagne de mon fils mais ils n'ont jamais vraiment été présents. En l'absence des dominants les dieux ont fini par décréter que les terres ne leur appartenaient plus et nous ont tous un peu chassé, la nature n'était plus aussi accueillante qu'elle l'était par le passé... Sorrow aussi a du partir, c'est pour ça que Fifa et Kuro tentent de s'emparer des Orphelines. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Mer 27 Déc 2017 - 2:54

L'argile que Pearl avait déposé sur ma plaie séchait doucement au soleil, et commençait à craqueler sur les bords. Je me demandais ce que cela pouvait bien avoir comme effet, surement que cela permettait de désinfecter la plaie ou alors cela permettait d'accélérer la cicatrisation. Je n'en avais aucune idée au final, et je n'avais jamais vu ou employé cette technique au cours de on existence. Il devait s'agir d'un de ces remèdes que seules les vieilles juments connaissent, celles qui ont passé du temps à prendre soin de leur descendance, et qui ont fait tout ce qui était en leur pouvoir pour rendre leur existence plus douce. Pearl en faisait partie, assurément. Peut-être qu'elle en avait conscience ou peut-être pas. Cela importait peu. J'espérais simplement que les personnes dont elle avait prit soin le lui avaient rendus à un moment ou un à autre, d'une quelconque manière que ce soit. Parce qu'elle le méritait, et elle le mérite toujours d'ailleurs. Au fond de moi, j'étais sûr qu'elle faisait partie de ses gens qui donnent sans compter aux personnes qu'elles aiment, mais qui ne sont jamais récompensées pour tout ce qu'elles ont pu faire, au ou moins, pas à leur juste valeur. Moi-même, l'avais-je remercier suffisamment pour l'aide qu'elle a pu m'apporter? Pas seulement aujourd'hui mais au cours de mon existence, depuis que l'on se connait. J'en doute.
Je ne m'en étais pas rendu compte, mais je la fixais. Je me demanda alors si j'avais eu un regard particulier pendant le temps où j'avais eu ces pensées. Je secoua légèrement la tête, passant à autre chose avant de me perdre dans les interrogations.

J'écoutai le récit de Pearl à propos de l'histoire de la dominance. Je n'avais pas eu vent de tout cela, je ne pensais pas être parti depuis si longtemps, je ne pensais pas avoir loupé autant de choses. A moins que certains évènements ne se soient passés alors que j'étais encore présent sur ces Terres, mais que je n'y avais seulement pas prêté attention. Je hocha la tête doucement, signifiant que j'avais écouté son récit dans son intégralité, mais que je ne savais quoi y répondre. L'ensemble des territoires étaient maintenant vacants, surement pas pour très longtemps, des jeunes comme Fifa allaient saisir cette opportunité de dominance qui s'offre à eux pour prendre du pouvoir et se placer à la tête d'un troupeau. Il allait falloir que je suives tout cela, que je saches au moins quand ces territoires deviendront de nouveau interdits d'accès pour les chevaux n'appartenant pas au troupeau, à partir de quand je pourrais m'y faire chasser, et par qui.

Je m'allongea sur le flanc gauche, m'étendant de tout mon long sur le sol. Je sentais le soleil qui réchauffait peu à peu ma peau et me faisait sécher, c'était quelque chose de vraiment très agréable. Je ferma les yeux, profitant de cette sensation.

"- Je propose aquagym pour le renforcement musculaire. Bain de boue et d'algues pour le soin de la peau. Bain d'eau fraiche revigorante et pour maintenir le tonus de la peau. Bain d'eau chaude pour soulager les douleurs articulaires, il faudra qu'on se trouve un bassin à exploiter aux sources chaudes. Ce serais bien qu'on trouve un bassin avec des bulles pour avoir un jacuzzi, pour nos clients les plus fidèles. Ensuite, pour ce qui est des activités terrestres, il y aura des siestes au soleil ou à l'ombre, et des exercices d'étirements. On offrira aussi un service de restauration, des fruits frais de saison et des rafraichissements, ainsi qu'un service de garde de poulains si on veut augmenter notre clientèle aux juments ayant besoin de calme et de repos."

J'ouvris l’œil droit, celui qui me permettait de voir Pearl, et je lui souris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocëan Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 12980

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne Dominante des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Ven 29 Déc 2017 - 19:38

Ocëan Pearl voyait son corps se détériorer sans se résigner à la faiblesse qui s'emparait de ses membres. Elle se ménageait, bien sûr, mais ne se laissait pas dépérir pour si peu. C'était inévitable et elle se donnerait le plus de temps possible pour faire ce qu'elle avait à faire avant de partir. Le reste n'était que détails dont elle ne s'inquiétait pas réellement. Ce n'était pas à la vie qu'elle avait des choses à réclamer, au contraire les dieux avaient été généreux avec elle. Si on parlait karma, le sien s'était bien rattrapé avec les années. La roue tournait et bientôt la sienne terminerait son chemin pour laisser place à celui de ses enfants et les leurs après eux.

Elle se demanda ce que Starfighter pensait de son âge grandissant sans oser le lui demander. L'ancien séducteur ne le vivait peut-être pas bien, la faiblesse mettait probablement un coup à son égo par moment. A défaut elle se prélassa au soleil, laissant l'agréable chaleur la réchauffer progressivement et sécher sa robe encore humide. Elle écouta sagement les idées de son ami et hocha la tête tandis que ce pacha détaillait, ses oreilles se pointant soudain en avant alors qu'une illumination lui venait.

« Il faut qu'on aille au Lagon Volcanique ! Et on réserverait ça aux VIPs ! »

Elle hocha vivement la tête, satisfaite de cette idée. L'étalon isabelle en avait encore d'autres qu'elle valida d'un sourire, séduite par la proposition d'une garderie. C'était un bon moyen d'élargir leur clientèle et les vieilles juments ne diraient pas non à un peu de repos pour peu que les poulains ne soient pas trop bruyants. Si les mères les avaient près d'elles il serait plus facile de les convaincre de rester quelques instants pour se reposer.

« Très bonne idée ! Par contre il faudra que la garderie soit assez éloignée pour qu'ils ne dérangent pas nos clients quand ils ne veulent pas être importunés. »

Soudain elle se souvint de ses dernières rencontres au Mont Etoilé, Oklaan le professeur de yoga principalement et sourit. Un partenariat s'imposait et l'étalon était fringant, ça plairait aux petites vieilles. Peut-être trouver une belle demoiselle pour embarquer les vieillards aussi, il faudrait creuser l'idée, pour le moment aucun nom ne lui venait.

« Je connais justement un professeur de yoga qu'un partenariat pourrait intéresser... Ça se goupille bien tout ça ! »

Sur ces bonnes paroles elle se redressa, reposée. Ses membres craquèrent alors qu'elle se relevait et elle s'autorisa une dégustation de fruits juteux pour récompenser son corps de l'effort, avalant goulument quelques pommes bien vertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3195

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   Dim 14 Jan 2018 - 1:54

J'écoutais les remarques que faisait Ocean Pearl, en réponse à mes propositions, elle avait l'air d'être très enthousiastes, et toutes mes idées semblaient lui convenir, bien qu'elle émit quelques précisions et suggestions. Le lagon volcanique pour les sources chaudes, cela signifiait que notre petite entreprise sera implantée à deux endroits d'Horse-Wild, un principal qui serait ici-même, et un au Lagon, qui serait réservé aux VIP. Notre affaire n'avait pas encore commencée qu'elle était déjà fleurissante, et qu'elle commençait déjà à s'étendre, une fois lancée, elle prendra de l'ampleur, de l'importance, on devra recruter des personnes pour pouvoir satisfaire l'ensemble de notre clientèle toujours plus nombreuse et pour pouvoir gérer les nouveaux sites où l'on s'implantera. Voilà, après quelques minutes de réflexion, je nous voyait déjà tous les deux au sommet d'un empire de balnéothérapie, régnant en maitre absolu du bien-être sur Horse-Wild.

Elle connaissait un professeur de yoga dit-elle. Comment devient-on professeur de yoga? Je n'avais jamais expérimenté cette discipline, et l'idée de me contorsionner dans tous les sens ne me disait rien qu'y vaille? C'est surement une activité très bénéfique pour le corps, mais j'étais persuadé que sur le mien, au vue de son état actuel, tout ce que cela ferait ce serait de me fouler quelque chose, ou de me déchirer un muscle, ou de me faire une tendinite, ou de me bloquer un os... Non ça n'avait vraiment pas l'air d'être quelque chose que j'essaierai, il faudrait surement aussi trouver quelqu'un qui testera nos activités avant que l'on ne les proposes à notre clientèle. Cela ferait combien de personnes à employer tout cela? Si la moitié de la population d'Horse-Wild fait partit de nos employés, il n'y aura plus grand monde pour venir profiter des services que l'on aura à offrir!

"- Est-ce qu'on devra le rémunérer d'une quelconque manière que ce soit?"

Surement, sinon ce serait de l'esclavage. Sauf s'il est d'accord pour travailler gratuitement, en échange de toutes les jolies demoiselles qu'il rencontrera ici et auquel il pourra apprendre tout un tas de positions incongrues... Je regarda du coin de l’œil Pearl qui s'était levée et commençait à manger quelques pommes. J'eus envie de la rejoindre, mais j'étais tellement bien ainsi allongé, étendu de tout mon long, chaque muscle au repos. J'hésita quelques secondes, pris une inspiration pour me lancer puis me résigna. Je réfléchis encore une seconde ou deux, et puis je me lança pour de bon cette fois.

"- Ma petite Pearly?" A ce moment là, elle devait déjà sentir l'entourloupe venir gros comme une maison.
"- Ça te dérangerait d'apporter une pomme ou deux à ton collègue de déchéance corporelle?"

Je guetta sa réaction du coin de l’œil, incapable de me résigner à ne lever ne serais-ce que mon encolure. Est-ce que c'était macho comme comportement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvaille à la maison de retraite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvaille à la maison de retraite
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maison de retraite
» La maison de retraite du rock and roll
» maisonde retraite
» [recherche] maison de retraite pour vieil aigri
» Stage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD. :: LA GRANDE PLAINE ILLUMINÉE-
Sauter vers: