Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.


Partagez
 

 Départ de feu ; libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Rekkles

Rekkles

ÂGE : 23
PUF : Lyo
MESSAGES : 36

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyMer 6 Mar 2019 - 18:57

Quelques minutes déjà, dans cette fumée épaisse et âcre. Il galopait droit, droit devant lui. La gorge irritée, le souffle court, les naseaux dilatés à la recherche d'un air pur bien trop rare ici. Il s'était engagé sur un sentier de biche, après avoir surplombé ces nouvelles terres prometteuses. Son voyage ici commençait bien mal. L'étalon s'était fait surprendre par la fumée, et avait cru voir les braises sous ses sabots prendre feu non loin de lui. Il n'avait aucune envie de finir carbonisé alors même qu'il venait à peine d'arriver.

Rekkles avait donc pris le galop pour s'éloigner du danger. Mais plus il avançait, plus la fumée devenait épaisse. Il était partagé entre faire demi-tour et reprendre sa route, ou décider de foncer droit devant quoi qu'il en coûtait. Il finirait bien par sortir de cet enfer qui lui piquait la trachée. Il le savait, il l'avait vu de plus haut : c'était la bonne direction. Encore un petit effort.
Dans un râlement de rage et de détermination, le puissant bai se propulsa de plus belle en avant, soulevant la poussière derrière lui.

Une, deux, trois, quatre... douze. La lumière. La fumée s'éclaircit, plus douce, plus accueillante. Il freina des quatre fers. Là devant, une silhouette, alors qu'il déboulait de l'opacité des émanations du sol brûlé. Rekkles exécuta un quart de tour sur lui-même, arrêtant net sa course, surpris par cette présence autant que par l'air qui soudainement emplissait ses poumons meurtris.
Son regard se figea sur l'inconnu(e) dont il ne devinait que les contours. Le souffle court, la robe luisante.

Le cœur battant la chamade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2279

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyJeu 7 Mar 2019 - 11:22

Les Braises Eternelles... un endroit charmant, qui évoquait des souvenirs assez mitigés à Cyrius... La première fois qu'il avait mis les pieds ici, c'était avec sa fille adoptive, Commedia, lorsqu'elle était encore petite. Ils avaient passés un bon moment cette fois là. Mais aujourd'hui, lorsqu'il repensait à sa fille, Cyrius n'avait en tête que cette histoire, que lui avait raconté Aurore Opéra au cimetière...histoire selon laquelle Comedia aurait eu avec ce dernier un pouliche qu'elle aurait abandonnée à la naissance et qui se serait faite assassinée par la suite. L'alezan restait septique, il était tellement défoncé ce jour là au cimetière qu'il n'était pas bien sûre de la véracité de l'histoire... Du moins, il préférait penser qu'il l'avait imaginé.


La seconde fois qu'il était venu ici, c'était avec son ami Hélium, poney shetland de son état, qui avait essayé de le tuer en déclenchant un incendie. Charmant poney, il lui semblait bien qu'ils étaient à présent réconciliés.
La vie du dominant des Terres Trompeuses était extrêmement mouvementé et riche en problèmes divers qu'il tâchait gérer au mieux, à l'instar de son addiction à la feuille de thé.
Aujourd'hui il était en pleine possession de ses moyens, et il observait distraitement cette forêt calcinée, emplissant ses poumons de fumée probablement cancérigène...
Depuis quelques minutes, une animation avait attiré son attention. Un cheval qui s'agitait dans une danse du feu remarquablement exécutée, le résultat visuel, à travers les voluptes de fumée était particulièrement réussit.
Ne bougeant pas d'un pouce, ce fut par hazard que l'inconnu vogua finalement dans sa direction, jusqu'à s'arrêter devant lui. Cyrius avisa le corps luisant de sueur d'un grand cheval bai, un vague sourire sur les lèvres... voila un moment qu'il n'avait pas vu de nouvelle tête dans les parages...


- Bonjour...


C'était un étalon, visiblement plus jeune que lui, et surtout très grand. Il dégoulinait de sueur. 


- Bel endroit pour un footing hein ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rekkles

Rekkles

ÂGE : 23
PUF : Lyo
MESSAGES : 36

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyJeu 7 Mar 2019 - 16:35


Son regard restait accroché à la silhouette sombre qu'il percevait à travers la fumée. Il plissa les yeux un court instant, cherchant son souffle en même temps qu'il cherchait à voir plus clair. Il distingua finalement, ses prunelles s'habituant à l'opacité de la brume âcre, le corps fin d'un étalon alezan.
De petite taille comparée à lui-même, sa robe cuivrée presque de couleur rouge lui donnait l'air encore plus confiant qu'il ne l'était déjà. Visiblement, il n'était pas intrigué par la présence de Rekkles et affichait même un faible sourire : moqueur, amusé, sincère ? Une salutation sortit d'entre les lèvres de l'arabe, suivie de près par une question qui ne cherchait pas de réponse à proprement parlé.

Rekkles avisa les quelques secondes qu'il prit pour répondre à son tour. Ses pensées fusèrent rapidement, les rouages de sa cervelle reprenant du service comme s'ils ne s'étaient jamais arrêtés.
Où en était-il ? Il ne savait ni s'il était arrivé à bon port, ni s'il s'agissait d'une erreur. Il ne savait pas non plus s'il s'agissait d'un territoire dominé, auquel cas cet étalon pouvait très bien être le dominant. A cette pensée, il vit resurgir de nombreuses rencontres soldées par un échec face à des meneurs. Bien souvent, bien trop à son goût, il n'avait pas été le bienvenu.
Quand bien même, cet alezan semblait habiter les lieux. Son attitude tranquille dans cet endroit peu accueillant lui indiquait clairement qu'il était un habitué. Voici donc un autochtone.

« Bonjour. »
lâcha t-il simplement, en choisissant de ne pas relever la question humoristique de ce congénère. Une petite voix lui indiqua qu'il ferait mieux de ne pas laisser la naissance d'une conversation possible retomber comme un soufflet au fromage. « Vous vivez ici ? »

La question était presque stupide : il connaissait pratiquement la réponse. Mais elle avait le mérite de prouver qu'il était ouvert à cette rencontre, et qu'il ne désirait pas de mal. Pour l'instant.
Après tout, il était face à un inconnu, sur un territoire inconnu... Mais il n'y avait aucune raison que cette entrevue tourne au vinaigre, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2279

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyVen 8 Mar 2019 - 14:56

Un nouveau oui, cela ne faisait aucun doute. Il ne releva pas le trait d'humour pourtant particulièrement relevé de Cyrius, et se montra ouvert à une conversation. Si ce cheval venait de débarquer dans les parages, il avait certainement de nombreuses interrogations. Il avait probablement besoin d'un guide, de quelqu'un qui puisse lui expliquer comment les choses se passent dans les parages, peut être même avait-il simplement besoin de savoir où il se trouvait. Malheureusement pour lui, il était tombé sur Cyrius, qui avait bien envie de se divertir aujourd'hui... 
Le bai lui demanda s'il vivait ici. Bien entendu, "ici" sous-entendait ici, sur Horse-Wild, et non ici, dans cette forêt calcinée. Si seulement Cyrius avait pensé à emmener avec lui quelques feuille de thé, il se serait surement montré plus créatif, plus jovial même. Au lieu de ça il tâcha de se monter le plus amical possible, tout en restant détestable, un art subtil qu'il cultivait depuis des années avec un succès incontestable.


- Personne ne vit ici, chéri, vous avez dû remarquer que la zone est un peu chaotique, mais oui je vis ici, sur la belle Île d'Horse-Wild... vous venez d'arriver on dirait ?


Cyrius se demandait si cet étalon grand, beau, jeune et fort ne pourrait pas faire un atout intéressant pour les Trompeuses... Mais pour le moment, ça n'était pas le sujet. L'Arabe savait que l'inconnu avait probablement soif et faim après son aventure dans les Braises, lui proposer un rafraichissement dans un endroit plus accueillant serait donc une option facile pour faire plus ample connaissance avec ce grand dadet, mais Cyrius n'était pas pressé.


- Oh, aufait...


Cyrius posa délicatement un regard indiscret sur la croupe du bai.


- ...Vos crins prennent feu


Un air de déjà vu, Fifa lui avait déjà fait la blague. Pourtant, Cyrius ne plaisantait pas. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rekkles

Rekkles

ÂGE : 23
PUF : Lyo
MESSAGES : 36

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyLun 11 Mar 2019 - 21:15

Il était visiblement tombé sur un rigolo. Un rigolo qui se permettait de l'appeler "chéri", de le prendre de haut comme si le monde lui appartenait et que personne ne pourrait jamais le faire descendre de son piédestal. Rekkles ne savait pas s'il devait s'énerver ou avoir pitié. Sous ses airs de grande confiance et de mépris nappé d'une touche d'humour, se cachait peut-être une grande souffrance. Ou bien cet étalon camouflait bien -ou mal- ses faiblesses, ou bien il était simplement complètement débile.

Rekkles choisit de ne pas choisir entre les deux options qui s'allumaient dans son esprit. Après tout, il ne s'agissait que des premières minutes de leur rencontre et il pouvait avoir en face de lui un dominant. D'après ses dires, il pouvait en conclure que le lieu dans lequel ils se trouvaient n'appartenait à personne. Il pouvait aussi en conclure qu'il était arrivé à destination. Horse Wild. Un nom étrange, mais une terre de plus à explorer. Et qui sait, peut-être poserait-il enfin ses bagages.
Le grand bai darda ses prunelles autour de lui, curieux de son environnement à présent qu'il avait recouvré son calme et son souffle. Un soulagement certain, agréable, portait son cœur. Il était arrivé. Une autre question pourtant trottait dans sa tête : pour combien de temps ?

Le cuivré attira de nouveau son attention. En posant les yeux sur lui, Rekkles remarqua tout de suite qu'il regardait son derrière. Le geste fut suivi de ces quelques paroles qui, lui sembla t-il, étaient très drôles. Il fronça pourtant l'expression et suivit du regard celui de son congénère, tournant l'encolure afin d'observer sa propre croupe. Qui prenait effectivement feu.
Pas de panique, il n'y avait pour l'instant pas de flammes immenses, mais ça sentait quand même un peu le crin brûlé, il fallait l'avouer. Rekkles en avait vu d'autre cependant, et presque machinalement, il se laissa tomber sur le sol pour effectuer quelques roulades sur le dos afin d'éteindre le début d'incendie. Il se redressa ensuite, vérifia que tout était en ordre, bien que le haut de son derrière sentait le roussi à présent. Il ne fit pas tout un drame. Les poils, ça repoussait. Après des années à voyager, il n'était pas du genre à faire du chichi.
Rekkles redirigea son visage vers l'arabe.

« Très aimable à vous de me l'avoir fait remarquer. » il jeta un dernier coup d'oeil à sa croupe. « Ça aurait pu me donner un certain genre. »

Un genre pas très fute-fute. Quand même, se faire cramer le derrière parce qu'on ne s'est pas rendu compte que ses crins prenaient feu, ce n'était pas très flatteur. Et puis, la coupe de cheveux, non merci.

« Puisque vous êtes... d'Horse Wild- » commença t-il dans un sourire, relevant le cynisme de l'alezan. « - vous connaissez surement un coin pour se désaltérer ? Traverser cet endroit m'a complètement desséché la gorge. » demanda t-il en dressant ses oreilles sur son crâne, en direction de son congénère. « Ah et au fait, avant que je ne finisse par reprendre feu et finisse carbonisé peut-être... Je m'appelle Rekkles. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2279

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyJeu 14 Mar 2019 - 11:38

Cyrius affichait un sourire léger en observant l'inconnu se rouler par terre pour éteindre les braises dans ses crins. Il avait bien remarqué que, avant cela, le bai avait tiqué de s'être fait appelé "Chéri", sans pour autant réagir de manière très expressive. Le dominant des Terres Trompeuses avait ses méthodes bien à lui pour savoir à qui il avait affaire dans un délais très court. Ce genre de gentilles provocation en faisait partie. Cyrius interpreta donc cette presque"non-réaction" comme la preuve d'un équilibre psychologique notable et d'un self-controle mesuré de la part de cet étalon. Tout cela indiquait que la discussion qui allait suivre pourrait s'avérer paisible, l'alezan espérait seulement qu'elle n'en serait pas ennuyeuse, il avait besoin de se divertir. Heureusement, l'épisode de l'extinction de l'incendie par roulage au sol sauva quelque peu les espoirs de Cyrius.


Ce dernier attendit patiemment que l'inconnu se relève, et nota avec surprise que le bai savait faire preuve d'un peu d'humour lorsqu'il observa sa propre croupe pour en analyser le potentiel esthétique.


Cyrius s'apprêta à commenter le style de cette croupe par quelques paroles qu'il aurait certainement regrettées, mais Rekkles enchaina rapidement sur des choses plus terre à terre. Ce grand dadet semblait avoir besoin d'un guide touristique pour étancher sa soif, service contre lequel il donna son nom. Rekkles.


- Vous avez la chance d'être tombé sur le Dominant le plus sympatique et le plus serviable du coin. Si vous êtes capable de marcher encore un peu je devrait pouvoir vous amener jusqu'au ruisseau le plus proche...


Après ces auto-compliments bien mérités, Cyrius fit signe au bai de l'accompagner. Il s'éloignèrent tranquillement de la forêt calcinée pour se rapprocher de la frontière avec Vert Vallons où une petite rivière devrait normalement couler sur leur route.


- Rekkles donc... qu'est-ce que vous venez faire dans les parages ? Question un peu abrupte mais pourtant importante. Certains arrivent ici par hasard, tandis que d'autres cherchaient cette terres depuis des lustres. Continuant de marcher à côté du géant, le dominant se présenta à son tour. Je suis Cyrius, dominant des Terres Trompeuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rekkles

Rekkles

ÂGE : 23
PUF : Lyo
MESSAGES : 36

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyMar 19 Mar 2019 - 20:46


Dans un grand sourire, l'alezan lui annonça le plus simplement du monde qu'il était un dominant de troupeau. Et le plus sympathique du coin qui plus est, ce qui laissait supposer qu'il y en avait d'autres. Rekkles laissa filer une de ses oreilles vers l'arrière, avant de la redresser de nouveau vers son congénère, signe distinctif d'une légère inquiétude. Le voici donc en face à face avec un des leaders d'Horse Wild. Pour une première rencontre, il faisait fort encore une fois.

Sans un mot, l'allemand engagea le pas à l'étalon cuivré. En quelques unes de ses grandes foulées, il le rattrapa assez pour se hisser à ses côtés, mais nota tout de même un léger retrait, marquant ainsi le respect qu'il devait à un dominant. Il ne voulait pas que la rencontre tourne au vinaigre. Il avait eu à faire avec d'autres chefs dans le passé, et il n'en gardait pas un bon souvenir. Au moins celui-ci le laissait-il converser avec lui. Pour finir, Rekkles n'avait aucune envie que sa première rencontre sur ces nouvelles terres se conclue par un lancer de sabot en pleine face. Quelle réputation se ferait-il à peine arrivé ?

L'air devenait plus respirable et agréable, alors qu'ils s'éloignaient du lieu calciné d'où il était venu. L'arabe relança alors la conversation, attirant de ce fait le regard vif de Rekkles sur lui. Une question et enfin, il se présenta à son tour. Cyrius. Dominant des Terres Trompeuses. Un drôle de nom pour un territoire. Le bai hocha d'abord la tête à l'entente du nom du leader. Il fallait faire bonne impression. Ensuite, répondre à sa question.
Il avait cru comprendre que l'alezan était un rigolo.

« Je cherchais un nouveau coiffeur. » lança t-il dans un sourire, avant de reprendre un peu de sérieux. « Je voyage beaucoup et certains m'avaient parlé d'Horse Wild. La curiosité et le temps faisant leur effet... Mes pas m'ont mené ici. »

Rekkles balada ses yeux sur le paysage qui devenait plus verdoyant. Cela promettait de belles choses. Il attrapa une touffe d'herbe grasse, et en analysa les saveurs, avant de les savourer pleinement.

« Et vous, cela fait-il longtemps que vous êtes ici ? »
ajouta t-il pour continuer à son tour la conversation. Il avait beaucoup à apprendre, et Cyrius semblait la personne idéale pour lui apporter un maximum d'informations. Et puis au fond, c'était toujours bon pour un baroudeur de se mettre un dominant dans la poche. L'alezan commençait à lui être sympathique. Il avait un don pour mettre les gens à l'aise, c'était certain. Son air détendu, sa verbe... Il n'avait pas du rencontrer beaucoup de problèmes en tant que dominant et c'était tant mieux pour Rekkles. Il avait eu à faire face à d'autres bien trop méfiants. Cela c'était toujours terminé très mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2279

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyJeu 21 Mar 2019 - 16:21

Cyrius était un peu déstabilisé. Rikkles semblait être un étalon de très bonne composition, au tempérament équilibré. Pas de regard choqué à ses inappropriés "chéri", pas d'air exaspéré en retour à ses auto-congratulations exagérées, pas même une petit pique, ou une oeillade agacée sur laquelle s'appuyer pour en remettre une couche. Non, le grand étalon bai se permettait même une petite blague, sur le même ton que lui-même avait employé. Il se montrait même, à bien des égard, respectueux de son statut de dominant.
Ne trouvant dans le comportement de l'inconnu aucune inspiration pour se montrer désagréable, il opta donc pour une attitude plus soft.


Il lâcha un sourire amusé à cette petite boutade de recherche de coiffeur. Vu les crins calcinés de l'étalon, une petite coupe s'imposait en effet.


- Oh j'ai un excellent coiffeur parmi les Trompeurs si vous voulez, il ne nomme Ezaël, gay mais très professionnel, vous n'aurez qu'à lui dire que vous venez de ma part.


Cyrius imaginait déjà la scène, pauvre Ezaël...


Continuant d'avancer, le dominant écouta poliment les paroles de Rekkles qui s'appliquait à ce montrer sociable et courtois pour expliquer sa situation. Il était arrivé ici grâce à un effet de "bouche à oreille". Rien d'extravagant. Un voyageur qui souhaitait poser ses valises, comme il y en avait tant ici.


Cyrius ne commenta pas tandis que l'autre arrachait une touffe d'herbe au passage. Le ruisseau était maintenant visible de loin, il y arriverait prochainement. Le bai demanda depuis combien de temps Cyrius était sur Horse-Wild. La question demanda à Cyrius une certaine réflexion.  La première fois qu'il était venu ici, il avait trois ans... mais il n'était pas resté ici toute sa vie, lui aussi avait eu des périodes d'errance... cependant ces détails importaient peu, et lorsqu'il répondit à la question, il pris conscience que les années avaient passées et que sa jeunesse commençait réellement à être derrière lui, ce qui le déprima quelque peu.


- Ca fait... douze ans. 


Et depuis quand répondait-il a ce genre de question avec franchise ? D'ordinaire il aurait balancé une petite vanne à deux balles pour esquiver la question. Il n'était décidement pas dans son assiette... 


- Le ruisseau est juste devant. Indiqua inutilement Cyrius, soudain plus fermé. Son humeur avait changé aussi vite que l'éclair. D'ailleurs, la douleur qu'il ressentait dans le ventre depuis quelques minutes n'y était pas étrangère. Encore cette douleur. Tâchant de ne rien laisser paraitre, il accéléra le pas pour rejoindre au plus vite le ruisseau. Lui aussi avait soif tout à coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rekkles

Rekkles

ÂGE : 23
PUF : Lyo
MESSAGES : 36

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyMar 26 Mar 2019 - 20:29

Cyrius était une vraie mine d'informations. Il semblait connaître tellement de monde sur cette île. Ce Ezaël dont il parlait à présent semblait être aussi une personnalité forte. Gay, disait-il ? A vrai dire, Rekkles ne savait pas s'il pouvait croire aveuglément l'alezan. Il émettait tout de même quelques réserves à ses propos, puisqu'il lui avait montré qu'il pouvait être un sacré numéro. Et encore, le grand allemand savait qu'il n'avait encore rien vu des réelles capacités de son congénère.

Pourtant étrangement, à sa question, Cyrius sembla se murer dans une nouvelle facette de sa personnalité, beaucoup moins lumineuse. Chacun avait ses faces sombres, et Rekkles décida de ne pas le taquiner là-dessus. D'autant plus qu'ils ne se connaissaient guère et que l'arabe n'était rien de moins qu'un dominant. Le froisser en tirant sur une corde sensible n'était pas dans les projets du baroudeur.
Le cuivré finit par lui répondre. Douze ans. Cela faisait si longtemps qu'il était ici ! Rekkles ne s'imaginait pas rester autant de temps... Lui qui avait toujours voyagé, il ne connaissait pas la vie de sédentaire. Il ne releva pas la remarque, inutile, de Cyrius, concernant le ruisseau, plus absorbé par d'autres pensées. Pourtant la soif était toujours bien présente.

« Cette île doit vraiment être exceptionnelle alors. » lâcha t-il pour toute réponse. A vrai dire, il espérait relancer la conversation ainsi, et en apprendre plus sur ce nouveau territoire. Il y avait peut-être des choses qu'il devait savoir pour survivre ici. En tous les cas, le fait que Cyrius soit resté ici pendant tout ce temps... Il ne savait pas vraiment si cela le rassurait ou non.

Rekkles s'approcha du ruisseau, dépassant l'alezan qui avait pris un peu d'avance. Il ne se fit pas prier pour boire, trempant ses lèvres noires dans l'eau froide, mais revigorante. Il but, longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2279

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyJeu 28 Mar 2019 - 16:48

Cyrius arriva au ruisseau après l'étalon bai, et ne se fit pas prier pour l'imiter et boire. L'eau fraîche de ce ruisseau lui fit du bien, mais la douleur était encore là et le contrariait. A vrai dire, ce n'était pas la douleur en elle-même qui le gênait, mais plutôt le fait que ce n'était pas la première fois qu'il la ressentait. Elle passerait, comme à chaque fois, et pour s'en distraire, Cyrius releva la tête de l'eau et repris sa conversation avec Rekkles qui semblait avoir perçu son malaise. Le dominant tâcha de ne plus rien en faire paraître.


- Cette île est exceptionnelle, et vous n'avez pas idée à quel point.


Cyrius fit quelques pas, et arracha deux ou trois touffes d'herbe verte à la volée, tâchant de se détendre. Il fixa un instant Rekkles qui finissait de s'abreuver et donna quelques détails sur Horse-Wild, persuadé que cela intéresserait le nouveau venu.


- Il y a des Dieux, qui veillent sur chacun des territoires, et d'autres qui interviennent de temps à autres lorsqu'ils ont envie de s'amuser un peu. Il y a quelques mois, nous nous sommes tous retrouvé dans notre corps de poulain le temps d'une journée, c'était perturbant, mais amusant... et plus recemment, je me suis retrouver dans le corps d'un étalon gay.. un autre gay, précisa t-il. Il resta songeur sur ce qu'il venait de dire. Le bai allait surement croire qu'il était tomber sur une île peuplées d'homos...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rekkles

Rekkles

ÂGE : 23
PUF : Lyo
MESSAGES : 36

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyMer 3 Avr 2019 - 15:36


Cyrius semblait très pudique visiblement. Un bout-en-train qui voulait toujours paraître sans faiblesse aucune, se cachant, se défendant derrière des piques cyniques, des blagues à deux balles, pour faire croire que rien ne l'atteignait, rien ne lui arrivait jamais. Quelque part, celui qui disait "Ça va" en souriant, alors qu'au fond il hurlait "Je vais mal" et espérait qu'on le remarque avant qu'il ne soit trop tard.
Quelque chose comme cela, ou alors ses pensées allaient trop loin. Rekkles aimait décortiquer les personnalités des autres : cela l'occupait, lui et son cerveau, et puis cela pouvait toujours lui servir, au cas où. Cyrius ne se résumait certainement pas à cela, et il le savait. Après tout, il ne connaissait rien de lui, ne pouvait que faire des brouillons de psychologie dans son esprit. C'était amusant.

L'alezan rebondit sur la remarque de Rekkles, qui tombait visiblement à pique. En un tour de main, son malaise avait disparu sous son sourire goguenard et détendu. Le baroudeur commençait à l'apprécier. Comment ne pas s'attacher à ce dominant ?
Il se doutait que certains devaient en prendre un coup dans leur ego en le côtoyant, mais l'allemand était d'avis qu'il fallait le prendre avec légèreté. Cyrius ne lui voulait, visiblement, que du bien pour le moment.

Il appuya les dires du grand étalon, arracha quelques touffes d'herbe grasse, et continua sur sa lancée. Rekkles mima son comportement, prélevant à son tour dans la pelouse, tout en l'écoulant attentivement.
Il disait que l'île était surveillé par des dieux, un pour chaque territoire. Que les habitants étaient soumis à leurs caprices, qui paraissaient bien étranges. Il passa sur les détails fabuleux que lui octroyait Cyrius, pour se concentrer sur le plus important : si les dieux surveillaient les territoires, il ne pouvait décemment pas former le sien et conquérir des terres libres. Il se ferait foudroyer.
Quelque part, c'était excitant. En plus de devoir se mettre les habitants d'Horse Wild dans la poche et de s'y faire une place, il allait devoir graisser la patte d'une ou deux divinités. Tout ça pour un rêve un peu fou... Rekkles perdit son regard sur les arbres alentours du ruisseau. Et si c'était faux ?

Il glissa de nouveau ses prunelles sur Cyrius. Non, il n'était pas en train de plaisanter, il n'y avait pas de petit sourire en coin, ni rien qui lui indiquait qu'il lui faisait une mauvaise blague ou un poisson d'Avril. Alors c'était vrai ?
Rekkles venait de percuter vraiment l'information et pendant un instant il perdit pied. Des dieux, sur l'île d'Horse Wild. Elle était encore plus improbable que tout ce qu'on lui avait décrit sur elle, jusqu'à présent. Un frisson le parcourut, léger, discret. Il ne saurait dire si c'était la crainte, l'excitation ou l'impatience. Un peu des trois. La tâche allait être ardue... Mais il s'y était préparé, depuis toutes ces années.
Il revint à lui, calme et serein. Il lui manquait encore des informations cruciales.


« Des dieux, sur chacun des territoires ? Dites m'en plus, c'est intéressant. » Rekkles ne lui cachait pas son attention, pour l'encourager à lui en dévoiler davantage. « Vous êtes dominant des Terres Trompeuses, quels sont les autres ? Et sont-ils tous aussi sympathiques que vous ? » Il accompagna sa question d'un sourire franc et sincère. Il le pensait réellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2279

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyVen 5 Avr 2019 - 10:24

Cyrius mâchonnait nonchalamment son herbe tout en observant le grand bai. Ce dernier avait fini par éveiller sa curiosité. Pas par ce qu'il avait dit, mais plutôt par sa manière d'être. Généralement, lorsque Cyrius annonçait de but en blanc à un étalon inconnu qu'il était dominant, son interlocuteur devenait soit défiant, soit méprisant, soit lèche-cul. Mais Rekkles semblait simplement attentif et curieux de tous les signaux que pouvait montrer le dominant, et surtout de ceux qu'il essayait de dissimuler. L'alezan voyait que le bai cherchait, consciemment ou pas, à l'analyser en permanence. Il s'en rendit compte facilement, car il était lui-même comme ça. N'étant pas au mieux de sa forme, cela rendit Cyrius méfiant, mais son intérêt pour l'inconnu n'en fut que renforcé.


Il vit le bai l'imiter, et arracher lui aussi un peu d'herbe. Cyrius resta silencieux, essayant d'oublier la douleur, dont il fut rapidement distrait lorsque Rekkles vint capter son regard avec insistance. Le dominant vit que l'autre tâchait de savoir s'il plaisantait ou pas, à propos des dieux. Visiblement, il ne cru pas à une plaisanterie, pourtant il aurait été facile de penser à une blague, et demanda encore et toujours plus d'informations. Il s'octroya même une flatterie qui, pour le coup, arracha un sourire plein d'ironie à Cyrius. Sympathique ? On ne lui avait jamais faite celle-la, Cyrius se fit presque pitié lui-même, depuis quand avait-il l'air sympatique à un étalon inconnu ? Le pire étant que le bai avait l'air sincère. 


Cyrius ferma une seconde les yeux et s'étira l'encolure avant de jauger une nouvelle fois le bai. 


- Il y a trois territoires dominés. Commença Cyrius avant de lâcher le bai du regard. Nouvelle douleur, il se détourna du mâle et se rapprocha du ruisseau dans lequel il mit les pieds.


- Les terres Trompeuses donc, que je dirige, à l'ouest de l'île et dont Zeus est le protecteur... Au sud des Trompeuses, se trouvent les terres Secrètes, dominées par une jeune jument nommée Naëlle, sous la coupe de Poséidon. Et enfin, Hadès veille sur les Terres Orphelines, au sud-est, qui sont gouvernées par Fifa et Kuro. 


Cyrius but une nouvelle gorgée avant de passer au pas devant Rekkles


- Et je suis, de loin, le plus sympatique. Conclut-il avec un sourire bourré d'arrogance probablement un peu sur-jouée. Vous semblez être bien intéressé par les différents territoires, vous avez l'intention d'en intégrer un peut être ?


Cyrius fit signe à Rekkles de le suivre, il n'avait pas envie de rester statique et devait entamer son chemin vers l'ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rekkles

Rekkles

ÂGE : 23
PUF : Lyo
MESSAGES : 36

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyMar 9 Avr 2019 - 20:53

Cyrius l'observait un peu comme une bête de cirque, ce qui fit hausser un sourcil imaginaire au grand bai. Bien qu'il ne le prenait pas personnellement, il se demandait bien s'il ne lui restait pas quelques braises sur le toupet pour que l'autre le jauge avec tant de profondeur. Mais finalement, l'alezan mit fin à ses suspicions stupides en répondant à sa question. Ou plutôt, toutes ses questions.

Il y avait donc trois territoires dominés, sous la protection de trois dieux différents sur Horse Wild. Trois entités qui surplombaient toute vie sur ces lieux. Trompeuses, Secrètes, Orphelines. Immuables. Il n'y avait pas de place pour lui.
Il fallait être réaliste : Rekkles ne pouvait se mesurer à des dieux. Il n'était qu'un pauvre mortel, dont le rêve semblait s'éloigner chaque jour passant, chaque soleil couchant. Il perdit son regard au loin, perdant aussi soudainement toute sa chaleur.
Tout s'échappait finalement. Lui qui était arrivé, quelques minutes plus tôt, plein d'entrain, plein d'ambition. Il y avait maintenant devant lui comme un mur infranchissable. Il ne se leurrait pas. Il n'avait aucune envie de, ne serait-ce, que d'effleurer l'idée de se mettre un seul dieu à dos. Pourtant, il ne voyait pas trente six solutions.
Soit il s'emparait d'un troupeau et en chamboulait tout le système hiérarchique. Soit il créait le sien, nomade, et qui vivra verra au gré des caprices des dieux. La première solution était la plus prudente, concernant l'intégrité des membres du troupeau : il ne doutait pas qu'un dieu n'avait aucune limite quant il s'agissait de courroux. La deuxième solution était la plus fiable en pratique, mais la plus dangereuse à mettre en oeuvre. Si les trois dieux décidaient de mettre un terme à cette "mascarade", qui pour Rekkles représentait sa vie, ils pourraient le faire en un claquement de doigts.

Cyrius passa devant son nez, le tirant de sa réflexion. Un peu surpris par sa question, qui lui semblait si loin de tout ce à quoi il pensait. Il lui emboîta le pas.

« Je ne sais pas. » répondit-il simplement. Mi-sincère, mi-amer.

Rekkles prit le trot et doubla son congénère, désirant changer de sujet rapidement, et surtout se vider l'esprit, bien encombré par toutes ces nouvelles informations.

« Pour l'instant, je découvre... Un petit galop ? » proposa t-il en se tournant vers l'alezan, un sourire fendant son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2279

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyMer 10 Avr 2019 - 13:59

Cyrius trouva la réponse de Rekkles un peu plus réservée que les précédentes. Il ne s'en formalisa pas, mais ne pu s'empêcher de penser que cet étalon en pleine force de l'âge aurait eu quelques ambitions derrière la tête. Lorsqu'il était arrivé sur Horse-Wild, Cyrius avait eu les mêmes, et il avait fini, au terme de nombreuses années, par les assouvir. L'alezan, qui marchait, hésita un instant avant dire la saloperie qui lui passait par la tête, puis il fini par céder à la tentation :


- Quoi qu'il en soit, je vous déconseille les Secrètes, Naëlle est adorable mais bien jeune, à mon avis n'importe qui pourrait la renverser, ça n'est surement pas le troupeau le plus stable ou s'établir...


Fière de sa bêtise, il n'en laissa cependant rien paraitre et se sentit physiquement soudain très en forme. Trop de gentillesse semblait lui causer de aigreurs d'estomac. Il accepta donc avec joie la proposition de galop du grand bai et bondit le premier, filant droit devant, tous crins panachés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rekkles

Rekkles

ÂGE : 23
PUF : Lyo
MESSAGES : 36

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre EmptyMar 16 Avr 2019 - 20:57


Il ne lui suffit que d'un regard.
Un regard, un seul. Pour comprendre que Cyrius le prenait pour un idiot.

L'alezan lui passait devant à l'instant, détonnant sa mascarade, déroulant son parfait tableau d'un territoire prêt à l'accueillir comme un roi puisque sa reine glissait, instable d'une jeunesse et d'une générosité dangereuse. Le piège à loup qu'installait Cyrius devant lui était si gros que même en louchant, à contre-jour, avec un bandeau sur les yeux, Rekkles ne l'aurait jamais raté.
Ce regard, ce fut l'instant où il hésita à lui balancer sa poudre de charlatan au visage

L'air de rien, le cuivré prit le galop. Son attitude ne laissait aucun doute : il n'avait aucun remord.
Mais Rekkles savait maintenant. Il savait qu'il ne fallait pas lui faire confiance. Il savait aussi qu'il ne serait jamais un dominant comme Cyrius. Ses intentions étaient évidentes, elles ne pouvaient pas l'être plus. Un idiot aurait foncé dedans, les aurait embrassées, les auraient acceptées sans aucune bride, aucune. Un idiot, oui. Mais pas Rekkles.
Et s'il se garda bien pour lui le fond de sa pensée, il y avait bien une chose qu'il comptait partager aux oreilles de Cyrius.

Le géant prit le galop à son tour, derrière le Roi Trompeur. Il sauta par dessus son piège, qui claqua sans le toucher d'un crin. Le loup courrait toujours. Il courrait toujours, il était en chasse. Et personne n'était à l'abri. Cyrius se méprenait sur son compte, comme Rekkles s'était mépris à son sujet. Il avait laissé tomber le masque un instant, court, minimal. Rekkles lui, n'en portait pas.
Il pouvait bien parler sur le dos de cette Naëlle, répandre son venin au sujet de sa jeunesse et de son inexpérience. Cyrius était vieillissant, et s'il se croyait en sécurité, il se trompait. Le trompeur trompé, quel joli tableau.

Le grand bai allongea ses foulées. Son poids martelait le sol à chaque posé de sabot. Il déroulait ses muscles, mettait en oeuvre son ossature solide et charpentée, laissait la puissance de son corps de taille parler d'elle-même. Il dévoilait ses crocs blancs, en même temps qu'il parvenait à la hauteur du dominant.
Rekkles, sans tourner son visage vers lui, laissa son regard s'accrocher au sien. Dans ses prunelles, il n'y avait plus qu'un froid monstrueux. Le même qu'un prédateur réserve à sa proie alors qu'il joue avec elle, avant de la dévorer. Une détermination sans faille, brutale. Une provocation certaine, luisante dans ses iris d'un marron profond. Son ambition passerait peut-être aussi par le trône du Trompeur.
Un léger sourire narquois étira ses lèvres, qu'il ne cacha absolument pas à Cyrius. Et maintenant que ses intentions étaient claires pour l'alezan, il pouvait prendre ses aises.

Rekkles accéléra, son regard rivé devant lui. Vers son avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Départ de feu ; libre Empty
MessageSujet: Re: Départ de feu ; libre   Départ de feu ; libre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Départ de feu ; libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Obama en chute libre ...
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Lettre [libre]
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORIENTALES :: LES BRAISES ETERNELLES-
Sauter vers: