Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.


Partagez
 

 Poids mort [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Gom Jabbar

Gom Jabbar

ÂGE : 23
PUF : Aneki
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyDim 17 Fév 2019 - 18:37



Poids mort


Douleur.

Déchirure intense qui brûle de l’intérieur, explose à l’extérieur. Je retiens un cri, serre les dents et pousse plus fort. La chose ne veut pas sortir. Cette petite boule d’égoïsme s’accroche à la chaleur de mon ventre. Douleur. Douleur. Je n’en peux plus. Tout mon corps se tend, se détend. Les muscles se bandent. Je pousse plus fort.

Un rayon de soleil vient caresser ma joue. Le printemps arrive doucement. La petite chose aussi. Trop lentement. La douleur est insupportable. La sueur roule à grosses gouttes sur tout mon corps. J’inspire, j’expire. Je hurle. Le monde hurle. Cri perçant d’un rapace en chasse. Il s’éloigne, me laisse seule avec mon fardeau. Mes yeux s’agitent, la peur m’étreint. Essaie-t-il de me tuer ?

Au fond de mon cœur, un sentiment que je crache dans un souffle. Il laisse sur ma langue un goût âpre, désagréable. Je déglutis. L’arrière-goût ne part pas. Il puise dans ses braises rougeoyantes, dans ses restes nauséabonds, une nouvelle vie. Le phénix éclot sur mon palet, arrache une larme à mon œil bleu et réveille en moi des souvenirs mis de côté. Krys, ses longues jambes, sa petite tête, ses beaux yeux. Une forme floue, non-finie, qui gît sans vie. La peur revient avec la mémoire.

Douleur. Douleur.
Libération.
Expiration.

Le silence de l’après-midi pèse lourd autour de moi. Les oiseaux ont cessé de chanter, les animaux ne grattent plus les feuilles mortes. Rien ne bouge dans les fourrés. Le monde est plongé dans l’attente, une pause salvatrice qui calme le bourdonnement à mes oreilles. Mon corps se détend, ma respiration s’apaise. La douleur s’efface lentement. Que restera-t-il de cette bataille ? De la mort frôlée de près, taquinée sans oser la toucher. Un souvenir. Un simple souvenir, comme un souffle, une brise d’hiver qui laisse sa place au vent printanier. Rien. Il n’en restera rien.

Je puise dans mes derniers relents d’énergie, dans cet instinct maternel qui bat à mes tempes, la force de me relever, de plier ce gros corps trop longtemps encombré de celui d’un autre. Mes naseaux se tendent, cherchent la chose, tentent de faire leur travail. Là, un corps. Je remonte le long du chanfrein, cherche les oreilles. Rien ne bouge. Le petit être ne respire pas. Son corps est déjà froid.

Mort. La sentence me tombe dessus avec la force d’un boulet de canon. Je ferme les yeux, souffle, essaie de comprendre. Qu’ai-je fait ? Mon corps est-il vicié ? Condamné à donner la mort. Un sur trois… voilà une bien mauvaise évaluation. Mon fils ne vivra pas. Éternellement coincé dans sa position fœtale, comme une statue de bronze cachée là où personne ne la trouvera. Je l’espère et cet espoir m’étouffe. Mon cœur implose et je verse des larmes. Cette fin n’est pas juste. Les choses doivent-elles être ainsi ? Pour une fois dans ma vie, je pleure pour un autre.

Je m’extirpe de cet affreux songe. Les branches griffent mes flancs vides. La douleur persiste, broie mes entrailles et compresse mon crâne. La vie doit continuer. Alors j’avance. D’un pas lourd, d’abord, puis plus légers, d’une allure plus soutenue. Je fuis cet endroit de malheur. l’entrée des enfers… peut-être est-ce ici. Sous la gorge fébrile du mort-né.

Je reprends mes esprits quand le sable me fait tousser. Je redresse la tête, contemple le paysage. Où me suis-je perdue ? Drôle d’endroit. Si près d’un petit paradis plein d’eau, un désert aride. La chaleur est étouffante, mais je tiens bon. Au fond de moi, le souvenir de la petite chose me perce le cœur. N’est-ce pas le Désert de l’Oubli ? Oui, laissez-moi l’oublier.


HorsRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptySam 23 Fév 2019 - 8:28

Les souvenirs sont vagues, il est encore si jeune et pourtant tout semble si loin derrière lui déjà. Final ne se rappelle pas être revenu ici depuis la naissance d'Urréa cette petite créature visqueuse née en plein désert cette même pouliche avec qui l'avenir évidente d'une amitié était écrit dans le ciel. Puis sa mère qui avait gentiment fait don de son lait, sa nourrisse obligée à rien elle lui avait surement évité de mourir de faim. Le poulain ne lui avait probablement jamais dit qu'il l'aimait comme sa propre mère et encore plus qu'il ne pourrait jamais aimer sa vraie mère. Toute, toutes les femelles qui étaient entrées dans sa vie, toute celle qu'il avait momentanément apprécié ont fini par disparaître, adieu maman, adieu nourrisse adieu sœur de lait.

Donc, alors que ceux de son âge découvre leur testostérone perd la tête devant les jeunes juments, retroussant la lèvre supérieure en sentent l’odeur sucrée/salée des chaleurs, le jeune entier doré ne frémit pas d'un poil complètement désintéressé. Sa maigre expérience de vie lui laisse croire qu'aucune liaison n'est durable, il en a eu l'exemple avec Cyrius et Nazz'ariah. Alors pourquoi s'embêter avec toutes c'est conneries si ce n'est que pour souffrir encore de la perte d'un être cher, Final n'est pas intéressé. Depuis tous jeune il n'a qu'un intérêt, découvrir les terres cachées et cela l'occupe bien jusqu'à présent.

Nouvelle mission découvrir le désert, nous sommes sur les terres de son grand-père adoptif, sur les terres du troupeau qu'il a accepté d'intégrer, pourtant n'a pas eu la chance d'y revenir. Sa robe brille de sueur, il ne se rappelait plus de la chaleur qui lui faisait elle semblait plus fraîche dans ses souvenirs. Sur ses pattes humides, colle les grains de sable.

C'est le bruit d'une toux poussiéreuse qui retint son attention, Final Act releva la tête scrutant l'horizon découvrant une tâche au travers l'infini beige des dunes. La robe de l'entier étant plus semblable à celui-ci lui fournissait un camouflage quasi parfait. Il aurait pu s'en servir pour s'amuser un peu avec l'étranger, mais bizarrement il ne se rappelait pas qu'il plaisir il avait à faire ce genre de choses. Final prit le trot en direction de l'étranger, un nuage de poussières derrière lui. Et bien quoi? Il n'allait surement pas passer à côté aller s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un indésirable sur les trompeuses.

Les formes du cheval de dessina et son odeur aussi. Les naseaux de final se dilatèrent puis il les pinça. Une jument, l'odeur des trompeuses, un ventre encore rebondis, une odeur de lactose aucun poulain à ses côtés et final était prêt à jurer qu'elle avait déjà mis bas. La mâchoire du doré se crispa et ses Iris devinrent d'un noir profond. Il laissa une certaine distance entere eux deux.(OUI il juge et puis)

« Vous avez perdu quelque chose peut-être? » dit-il d'un ton qui cachait bien son mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gom Jabbar

Gom Jabbar

ÂGE : 23
PUF : Aneki
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyJeu 28 Fév 2019 - 23:22


Les grains de sable s’accrochent à mes poils, comme à une bouée qui pourrait les sortir de cette mer infinie, de l’enfer des coups de vent, du froid, de la chaleur, de ce monde infernal qui les ballote dans tous les sens. Un nouveau pas et ils retombent, tout espoir brisé, à jamais perdus, noyés dans l’océan de leurs semblables. Est-ce une vie ? J’en doute. Une vie d’attente, d’incompétence. Devoir compter sur un autre pour s’en sortir… Je préfère ne pas y penser.

La chaleur est étouffante, mais je tiens bon. J’ai connu des terres arides. Je sais le mal qu’elles font. Les dangers qu’elles cachent. Je n’ai pas peur. La peur ne me sauvera pas. La panique amène à la mort. Je ne veux pas mourir. Je ne mourrai pas là. Pas si près de celui qui n’a jamais eu de vie.

À l’horizon, le paysage tangue dangereusement, roule. De drôles de vagues remuent le sable, le font danser. Je plisse les yeux. Le soleil tape fort cet après-midi. Les hallucinations n’ont pas encore frappé. Pas de point d’eau en vue, d’ombre mouvante ou de bête effrayante. Il n’y a que le désert, à perte de vue. Une légère brise qui souffle rarement. Et le soleil, que l’on regrettera si vite à la nuit tombée.

Un tiraillement dans mes jambes. Je m’arrête. Derrière moi, un bruit de pas. Je me retourne lentement. Un jeune mâle approche. Sa robe lui donne une peau de bronze agrémentée de fils blancs. Il est grand, large. D’une puissance impressionnante. Il s’arrête à bonne distance. Quelque chose grince dans sa voix. Ses yeux noirs se fixent sur moi. L’odeur du troupeau accompagne la sueur de ses muscles. Allons bon. Les Trompeurs sont-ils tous aussi mal-élevés que leur dominant ?

Oui. (Pause.) Il s’appelle Sandy. Il est petit, rond et doré. Je l’appelle, mais il ne vient pas. Je crois que je ne le retrouverai jamais.

Je grince des dents pour cacher la pointe d’amusement qui m’anime. Qu’a-t-il, celui-ci ? Cyrius avait, pour se défendre, peur des singes qui nous attaquaient. Dans une situation critique, il est toujours difficile de retrouver ses manières. Celui-ci, en revanche, ne semble n’en avoir jamais eues aucune.

Vous agressez souvent les gens peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyLun 11 Mar 2019 - 8:14

Le jeune entier fit une analyse grosso modo de la jument en face de lui ne s'attardant pas savoir si elle est plus grande, plus mince plus blanche que le sable du désert n'est pour lui d'aucun intérêt, il n'avait même pas remarqué la couleur de ses yeux juste pour dire. Lorsqu'il était plus jeune il en aurait été autrement il s'attardait à tous les moindres détails mais l'apparence n'est qu'un costume qui fausse parfois la réalité, Final lui s'intéressait à leur rôle. Commedia elle avait tous de l'apparence de sa mère et pourtant elle n'en avait pas le rôle… Son grand-père en avait ni l'apparence ni le nom… mais avait accepté ce rôle, quand même et avait très bien réussi, preuve que parfois il faut oser.

Était-elle en train de ce foutre de sa gueule? Les mots qui sortaient de sa bouche étaient mensonges ou vérités ? Final garda le même air ni changeant rien, mais à l'intérieur de lui les sourcils de son esprit étaient froncés seul ses billes noirs semblaient un peu moins profondes. Avait-elle vraiment perdu quelque chose tel que décrit peut-être était-ce les effets du désert qui lui brouillait un peu l'esprit. L'intérieur bouillonnant du cheval doré commençait tous juste a se calmer.

-Vous agressez souvent les gens peut-être ? Ajoute-t-elle. Son effet ressembla à cellede l'huile sur le feu. Final ouvrit grand les yeux s'approcha un peu plus près de la jument, relevant la tête. Plus près, son l'odeur que dégageait le lait non consommé du poulain était encore plus forte. L'entier pinça de nouveau les naseaux cette odeure qu'il aurait tant apprécié plus jeune lui donnait la nausée aujourd'hui. Final ignora la question hochant simplement des épaules si son abord ressemblait pour elle à une agression elle n'avait aucune idée de celle qu'elle lui infligeait par sa simple présence, présentement et ce malgré elle.

« Il est facile de perdre quelque chose ou même de se perdre soit même ici .»

Le jeune entier fouetta de la queue comme s'il tentait de se débarrasser d'une mouche celle-ci resta partiellement coller contre son pelage humide.

« +60 degrés, Vous commencez par avoir très soif, votre bouche sera sèche, vous aurez des vertiges, mal à la tête puis vous pourrez avoir des hallucinations, perdre connaissance. La nuit -10 … Sans eau 48h et c'est la fin. »

Final fit une pause pinça sa peau pour montrer son état d'hydratation actuelle.

« Et ça c'est seulement si vous tomber pas dans des sables mouvant avant »

Final tourna talon se dirigeant dans une direction quelconque Cyrius lui en voudrait-il s'il savait qu'il avait laissé à son triste sort une jument de son troupeau? Peut-être était-ce même la nouvelle élue de son cœur si c'était le cas et quelle avait abandonnée lâchement leurs progénitures Cyrius devra le remercier de l'avoir débarrassé d'une autre jument qui n'en valait pas la peine.

« Dit vous ne seriez pas la nouvelle compagne de mon Grand-p… du dominant? » dit-il non qu'il aurait des remords si c'était le cas, mais plutôt par curiosité d'en connaître l'identité.

Final se retourna de nouveau face à celle-ci l'air étant un peu plus respirable à cette distance.


Dernière édition par Final Act le Jeu 4 Avr 2019 - 7:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gom Jabbar

Gom Jabbar

ÂGE : 23
PUF : Aneki
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyMer 13 Mar 2019 - 11:42


L’étalon ne comprend rien. Dommage. Les mots lui passent sur le crâne sans le toucher. Il est gêné par autre chose, ne s’intéresse pas à l’ironie chez moi. Je n’ai rien perdu. Encore moins Sandy, un grain de sable, dans un désert aussi brûlant que le four d’un orfèvre. Peut-être vaut-il mieux qu’il ne comprenne pas. Il n’est pas à l’aise. Je ne veux pas qu’il attaque, l’ego piqué au vif. Je ne veux pas avoir à me battre, encore encombrée par le souvenir d’une vie en trop à l’intérieur de mon ventre.

Cette fois, l’ironie le frappe. L’inconnu avance et je ne recule pas. Je tiens son regard, montre que je n’ai pas peur. Qu’il frappe ! Je n’aurai qu’à me plaindre d’une agression injuste auprès du dominant. Peut-être ne me croira-t-il pas. La graine du doute, en tout cas, sera semée.

De si près, je vois ses naseaux se pincer. Par réflexe, je penche un peu les oreilles. Est-ce une manière de se présenter ? Me dire qu’une mauvaise odeur vient de mon corps de mère ratée ? Est-ce cela, son problème ? Je hume l’air à la recherche d’un parfum particulier. Comme une odeur de lait qui, à mes naseaux, s’apparente à la mort laissée de côté, loin de ce désert de malheur. Que croit-il savoir juste à cause d’une fragrance involontaire ?

Son comportement ressemble à celui d’un enfant jaloux, tourmenté ou peut-être gâté. Un caprice de bambin qui juge sans savoir, agresse le monde par seul besoin de croire qu’il est vilain, que personne ne l’aime. Je prends un air légèrement outrée. Il montre tous les signes d’une folle envie de ne pas avoir à supporter ma présence, mais qui l’en oblige ? Il a décidé tout seul d’approcher, de me parler. Je retiens un sourire, désabusée par l’inconnu. Il s’impose, explose et attend quoi ? Des excuses ? Qu’il attende donc !

Vraisemblablement, vous avez perdu vos bonnes manières… ou vous n’en avez jamais eues.

Je tourne la tête de côté, cherche un moyen de me repérer dans cette immensité désertique. Même la présence d’un prédateur serait préférable aux mauvais sentiments de l’étalon. Je n’ai pas besoin de cela pour l’instant. Qu’il garde pour lui sa mauvaise humeur !

Vous n’avez pas la moitié de mon age et vous me donnez des leçons ? Vous vous prenez pour qui ?

L’étalon tourne les talons. Je soupire de soulagement. Il me suffit de rebrousser chemin et ce calvaire sera fini. Mais derrière, le souvenir d’un corps froid m’arrache un frisson. Il faut de la distance entre lui et moi. Une grande distance. Le maximum possible.

Soudain, une phrase sort de nulle part et s’écrase contre mon chanfrein. Je relève des yeux écarquillés sur l’étalon. Tiens donc ! Il n’est pas parti bien loin. La familiarité avec le dominant me laisse songeuse. Remettre à sa place le petit-fils de Cyrius n’est peut-être pas la meilleure chose à faire pour rester dans son troupeau. Mais dois-je pour autant accepter sa mauvaise humeur ? Qu’ils me chassent ! Je m’en contrefiche.

C’est une blague ? (Un rire chargé d’une légère pointe de mépris m’échappe.) La compagne de Cyrius ? Moi ?

Je préfère ne rien ajouter, c’est suffisant. La blague est d’un goût limité et je grince des dents, piquée au vif par une telle pensée. Cyrius n’est qu’une brindille qui ploie sous le vent, un fou assez fou pour croquer les singes à pleines dents. Tiens, d’ailleurs… Lui aussi n’aurait-il pas commencé par m’agresser ? Un trait de famille, peut-être ?

C’est quoi ton problème ? (Plus besoin de politesse pour un étalon aussi peu respectueux.) Je ne crois pas t’avoir fait le moindre mal. Ni à Cyrius, d’ailleurs. Alors, qu’est-ce que tu me veux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyVen 15 Mar 2019 - 7:58

Même si elle affirmait avoir la moitié de son âge chose qu'elle cachait bien car il ne lui aurait pas donner plus que quatre ou cinq années de vie, final ne s'était jamais privé de dire tout haut ce qu'il pensait sauf si bien sûr il s'agissait de choses, qui le concernait de loin ou de prêt. Il n'avait à peine trois mois, qu'il avait tenu tête à une très vieille jument calculant ses faits et geste pour ne pas se la mettre à dos. Alors, imaginer maintenant!

Un léger sourire en coin vint se dessiner sur les lèvres de l'entier. La jument semblait surprise voir même plutôt dégouté à l'idée d'être Nommée compagne de Cyrius. Il se retint de lui dire qu'elle aurait dû être flatté compagne du dominant ce n'est pas rien quand bien sûr on a envie des responsabilités qui viennent avec.

« Bien, j'ai craint un instant qu'il avait le don de s'accaparer de jument qui abandonne leur poulain » dit-il en faisant signe de la tête. 

Malgré, qu'il l'avait quand même accueilli dans son troupeau. Les yeux de Final roulèrent au ciel, Cyrius avait trop souvent le nez dans les feuilles de thé ses décisions concernant le troupeau n'était peut-être pas toujours les meilleures dû à cette addiction il devrait peut-être pensé à déléguer quelqu'un pour passer les entrevus d'embauche… mais ce ne serait certainement pas Final, pourquoi travailler quand on peut s'amuser?

« Toi… » Ajouta-t-il pour toute réponse elle était son problème elle était ce qu'il voulait enfin n'allait pas penser à de choses malsaine hein elle était au milieu du désert sur les terres des trompeuses il aurait pu l'aider à sortir du désert et était venu à sa rencontre pour cette raison,si elle en avait valu le coup.

« Mais plus maintenant. »

Final sortie une feuille de thé de sa crinière et la mâchouilla longuement avant de l'avaler d'un trait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gom Jabbar

Gom Jabbar

ÂGE : 23
PUF : Aneki
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptySam 16 Mar 2019 - 9:21


L’attaque a fait mouche et je m’étonne de la boule de rage qui gonfle dans ma gorge. Ce gamin n’a pas froid aux yeux. Moi ? La compagne d’un dominant ? Être réduite à la fonction de celui qui partage notre vie ? Partager MA vie, avec un autre ? Que des absurdités qui ne trouvent aucune place dans mon esprit, ni dans mon cœur. Je ne veux pas donner d’ordres, ni en recevoir, d’ailleurs. Ma présence dans ce troupeau n’a été qu’un bon prétexte pour mettre bas à l’abri. S’il le faut, je déserterai ce territoire et ses habitants cinglés. Habituellement, je ne réagis pas aux remarques désobligeantes, à la colère des autres qui s’abat sur moi. Mais, pour une fois, il me semble bien n’avoir rien fait pour que cet idiot s’énerve et décharge sa haine ainsi. Que peut-il bien me reprocher celui-ci ?

La réponse me frappe le front, s’insinue dans mon crâne et se bloque au fond de ma gorge, remplaçant la colère par un sentiment plus mauvais encore. Je déglutis pour essayer de le faire passer, de l’oublier, mais il s’accroche et ne disparaît pas. Abandonner son enfant ? Voilà bien une accusation que l’on ne m’a encore jamais adressée. J’ai élevé Krys jusqu’à ce qu’il n’y ait plus besoin de le faire et que nos chemins se séparent. Je n’ai abandonné personne. Les autres… ils étaient si froids que le soleil lui-même n’aurait rien pu y faire. Aurais-je dû mourir à leurs côtés ? Cela n’a aucun sens.

Je n’ai abandonné personne, dis-je tout bas.

Je baisse les oreilles sur ma nuque et prend l’air le plus triste que je peux. Au fond de mon cœur, bien cachée, se trouve une source inépuisable de sentiments. Je me souviens des larmes involontaires versées sur une dépouille morte-née. L’eau s’accumule sur mes paupières, mais ne roule pas sur mes joues. Cet idiot de petit-fils ne mérite pas ces larmes-là.

La suite me laisse songeuse, le regard perdu dans le vide pour donner plus de matière à mâcher à l’inconnu. Essaie-t-il de dire qu’il n’est pas toujours d’accord avec les décisions de Cyrius ? Après tout, l’arabe m’a accepté dans le troupeau. En y pensant, le gros étalon devant moi n’a rien des traits fins de son grand-père. Essaie-t-il de se moquer de moi ? Il me semble pourtant que les mots lui ont échappé trop naturellement.

L’inconnu avoue finalement que je ne suis plus son problème. Je plisse les yeux et prend quelques secondes pour essayer de suivre sa logique. Rien n’a de sens. Il agresse une jument qu’il ne connaît pas, avoue qu’il a un problème avec elle par pur hasard ou jugement hâtif et abandonne finalement tout cela sans même un mot d’excuse. Il y a, dans son comportement, des échos de celui de Cyrius qui ne trompent pas sur leur lien, si ce n’est de parenté, au moins un lien qui s’en approche de très près.

Maintenant, c’est toi, mon problème.

Je relève mes yeux bleus sur lui, comme un défi. Peut-être que sa relation privilégiée avec le dominant ne l’a pas assez remis à sa place. Malheureusement pour lui, ce genre de choses ne m’arrête pas. Qu’importe Cyrius et les répercussions de cette entrevue. Ce gamin a bien besoin d’apprendre à calmer ses nerfs autrement que sur ma personne.

Et papy sait que son petit-fils chéri pique dans son stock ? demandé-je en désignant la feuille qu’il vient d’ingérer. La drogue, c’est une addiction de famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyMer 20 Mar 2019 - 14:26

Final remarque à peine le changement d'humeur de l'Appaloosa. Sa voix est basse ses oreilles tombantes, mais ses expressions, les émotions qu'elle affiches passent d'un extrême à l'autre tout semble calculé final ne la croit pas du moins il ne croit pas ses sentiments elle joue elle joue un rôle. Il fronce les sourcils elle le défie du regard le grand doré relève la tête avant d'afficher un grand sourire. Lui son problème; Un petit rire arrive à percer un coin de ses lèvres secoua la tête.

" Je suis celui de bien des gens ma chère une de plus, une de moins." Il hocha des épaule indifférent. 

Elle fait sa dure, mais poursuit quand même une conversation. Son identité ayant été par mégarde dévoilée la voici qu'elle lui reproche de voler la fourniture de Cyrius lui fait même un reproche. Final sort une seconde feuille de sa crinière l'observe d'un côté puis de l'autre en plissant les yeux... Aucune étiquette rien.


"Ya pas son nom d'écrit dsus et s'il ne voulait pas que je me serve, il n'avait qu'à pas mit foutre la tête dedans lorsque j'étais encore poulain."

Le jeune doré replongea la feuille bien au fond de sa crinière à l'abri des regards et des intempéries. La feuille ingéré juste avant commençait déjà à faire son effet. Les pupilles de Final Act bien dilaté semblait reprendre un teinte moins sombre ses traits devenant moins durs. Il observa pour la première fois la jument Appaloosa dans le but de la détailler. Grande, probablement svelte sans son ventre post-natale... Des yeux bleus et une robe givré on aurait dit une tempête de neige dans le désert... Elle avait tout d'un mirage.

Final s'approcha un peu plus les sourcils foncés, mais elle elle était pourtant bien présente. Le jeune entier prenait conscience qu'il s'était légèrement laisser emporter après tous même si sa mère l'avait abandonné il n'avait jamais cessé de l'aimer ... et l'aimais toujours.

" En petite quantité elle est bénéfique, elle enlève la douleur, calme les angoisses aide à oublie un peu nos soucis... en trop grosse quantité elle nous détruit faut savoir dosé." Final fit un crin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gom Jabbar

Gom Jabbar

ÂGE : 23
PUF : Aneki
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyDim 24 Mar 2019 - 9:42


Le jeune a l’arrogance de la jeunesse. Et son manque d’intelligence, aussi. Il se plonge à corps perdu dans un jeu dangereux. La chance est de son côté. Il a un corps de mammouth et je me remets seulement d’un encombrement prolongé, d’un repos imposé. Autre que moi se serait sûrement jeté à sa gorge, toutes griffes dehors. Ce n’est pas mon cas. Son entêtement à vouloir être désagréable me fait penser à son grand-père et ses remarques. Une habitude familiale, peut-être. Comme une vieille tradition léguée de génération en génération. Jusqu’à ce que cette tradition les mène à leur perte.

C’est pas la modestie qui t’étouffe, en tout cas, commenté-je, l’œil désintéressé.

À quelques années de vie, le jeune mâle se prend pour un gros caïd. J’ai connu des poissons plus gros, des idiots plus bêtes que lui ne croit l’être. Il est comme un gamin qui croit jouer dans la cour des grands, mais rapplique aussitôt que la maîtresse frappe dans ses mains. Il ne voit du monde que ce qui se trouve sous son nez et ne s’intéresse pas à l’ombre menaçante à quelques pas de là. Heureusement pour lui, ce n’est pas moi.

L’information suivante me fait redresser la tête, une oreille attentive et le regard légèrement amusé. Ainsi, il reproche à son grand-père une mauvaise éducation ? Pourtant, Cyrius ne s’est pas gêné pour me faire remarquer quelques mauvaises choses qu’il semblait juger « irresponsable » pour des parents. Voilà qui prouve qu’il n’est pas le meilleur en la matière non plus.

Il rêvait peut-être d’avoir la paix.

Un sourire innocent étire mes lèvres. Il a, de toute façon, l’air de deviner la feinte derrière mes émotions. Je lui lance un regard mi-amusé mi-méprisant et détourne la tête. Le désert ne présente aucune échappatoire, mais je ne peux pas rester plantée là. Si la chaleur n’aura pas bientôt fait de m’assommer, l’étalon bai s'en chargera volontiers. Son clin d’œil ne fait que donner plus de poids à cette pensée. Je me retiens tout juste de lever les yeux au ciel. À la place, il me semble plus judicieux de clamer mon innocence pour le crime qu’il croit que j’ai commis. Je relève le menton, une lueur méchante dans le bleu de mes iris et crache :

Mon fils est mort. Tu crois pouvoir doser pour ça ?

Sans un mot de plus, je tourne les talons et me dirige un peu au hasard en espérant tomber sur quoi que ce soit qui puisse me sortir de la fournaise du désert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyLun 25 Mar 2019 - 6:30

Final ne la voit pas venir cette baffe qui vint heurter son visage de plein fouet laissant une marque rouge et enflé contre celle-ci. Même une fois la main retirée, il a la sensation qu'elle est encore plaquée contre celui-ci. Une grimace ce dessine sur le visage du jeune doré. Un fils mort sans savoir pourquoi Final Act la croit cette fois. C'est peut-être le regard fou quelle venait de lui offrir Final avait pu voir la scène dans ses yeux. Pas celle de son poulain mort, mais celle de l'Appaloosa qui lui arrachait la carotide à chaque mot qu'elle venait de cracher.

Ce poulain était-il mort-né? Mort jeune du moins. Agression, maladie, prédateur… La jument l‘avait-elle pleuré ou avait-elle souhaité sa mort? Refouler sa tristesse en colère ou même en niant la perte de son rejetons? Peut-être était-elle soulagé d'être libéré de son fardeau, car oui Final savait qu'un poulain pouvait être un fardeau pour sa mère… il en avait été un. Alors, comme savoir. Peut-être que sa mère à lui avait, elle, souhaitée sa mort, mais il était bien vivant à sa naissance, avait été un poulain bien en santé toutes son enfance et il l'était d'autant plus aujourd'hui.

Final frotta sa joue contre son antérieur histoire de reprendre ses esprits, enlever la douleur.

« Attendez …»


Final la rattrapa au trot, elle avait déjà prise une bonne longueur d'avance l'information l'avait u peu sonné et final avait perdu la notion du temps, à moins que ce soit la faute du désert… ou du thé. Le regard tourné il observa la jument. Avouer ses torts ou seulement reprendre à zéro cette rencontre. Final avait honte de lui honte de sa façon d'avoir jugé. Il grimaça de nouveau à la penser que ce comportement était similaire à celui d'Hallelujah. Final jouait un rôle, final ne laissait habituellement pas savoir son vrai sentiment dans une situation … mais là il avait échoué… il avait jugé et méprisé cette jument sans la connaître.


« Pardonnez-moi. »

Le grand doré se mordit la langue des mots qu'on entendrait rarement provenant de sa bouche. Il s'excusait à la fois à la jument, mais aussi à son lui intérieur aussi d'avoir craqué. Il laissa échapper un long soupire.

« Je m'appelle Final Act et vous? » Final ne serait pas choqué qu'elle refuse de lui divulguer après l'agression qu'il venait de lui offrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gom Jabbar

Gom Jabbar

ÂGE : 23
PUF : Aneki
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyMer 27 Mar 2019 - 11:33


L’aveu m’arrache une grimace qui, heureusement, est dissimulée aux yeux du jeune par mon demi-tour soudain. Le dire à haute voix ramène au fond de moi des sentiments dont je ne veux pas. Il faut tourner la page, continuer à avancer. Plus facile à dire qu’à faire. La première fois avait été plus simple à gérer. Ne pas comprendre, se poser des questions mortes-nées avec la premier cri de Krys. Aujourd’hui, la vérité me rattrape. Avec elle, la douleur, la tristesse. La possibilité de donner naissance à un nouvel enfant ne m’avait pas effleuré après le départ de Krys. Pourtant, la punition me semble trop pénible désormais. Suis-je condamnée à donner naissance à des morts-nés ?

Lui est bien vivant. L’étalon palomino prend le trot derrière moi. J’hésite à accélérer l’allure, partir au grand galop le plus loin possible. Idiot. Nous nous retrouverions tôt ou tard sur les Trompeuses. Cela ne sert à rien de fuir. Il faut affronter la vie comme elle vient, peu importe si c’est barbant, ou dangereux. Nous sommes passés si près du désastre… Je reprends le contrôle de mon corps, de ces fausses émotions au fond de mon cœur. L’instinct maternel ne m’aura pas. Je ne le connais pas. Je ne veux pas le connaître.

Tiens donc.

Je laisse glisser mes yeux bleus sur la brute à côté de moi. Il demande pardon. Juste pardon. Dans mes souvenirs crient des visages déformés. Des vivants qui ont hurlé, exigé des excuses. Les morts ne pardonnent pas. Ils ne peuvent pas. Les vivants doivent-ils pardonner pour eux ? Parler en leur nom ? S’excuse-t-il pour mon fils ? Je ne crois pas. Des excuses pour moi, pour mes sentiments piétinés, pour les souvenirs ramenés à la surface dans le Désert de l’Oubli. C’est inutile.

C’est impardonnable, commenté-je, la tête obstinément tournée à l’opposé de lui-même. Mais tu peux peut-être te racheter. Avec du temps.

La chaleur est étouffante. Je cherche un salut dans la plaine ensablée. Une grotte, un arbre, n’importe quoi qui puisse nous offrir un peu de répit. Au loin, il me semble apercevoir une ombre. Je plisse les yeux, cherche à savoir s’il s’agit d’un mirage, d’une hallucination. Dur à deviner de si loin.

Appelle-moi Lady, comme tout le monde. Et cesse de me vouvoyer, je crois qu’on a dépassé ce stade.

Ma voix grince un peu, mi-amusée mi-amère. Il n’a pas fait tant de manières quand il s’amusait à m’insulter. Pourquoi donc revenir à un vouvoiement idiot ? Ce n’est que de l’hypocrisie et cela n’arrangera pas la relation bancale entre nous.

Tu crois que c’est quoi, là-bas ? demandé-je en reposant mes yeux sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyMar 2 Avr 2019 - 7:11

Elle parle de se racheter avec du temps, combien de temps? Une expédition dans le désert était-elle suffisante? Final plongea à son tour son regard noir dans celui du Mirage de l'inconnue. Il doutait fortement que ce soit suffisamment long pour elle et il n'aurait probablement pas souvent l'occasion de la recroiser. Elle avait beau appartenir aux trompeuses, le territoire est immense l'île Gigantesque, si on ne cherche pas particulièrement à rencontrer une personne, on peut facilement ne pas la trouvée.

« C' pas un peu étrange un Tutoiement et le mot Lady dans la même phrase? Bref… »

Des perles de sueur faisaient luire la robe du cheval doré qui lui donnait une apparence d'or sous ce soleil de plomb. Doucement, sans qu'elle se rendre vraiment compte Final avait fait quelques pas pour dévier la direction qu'elle avait prise. Le jeune étalon n'était pas venu souvent par ici, mais il écoutait beaucoup les gens parler dont son grand-père et savait que derrière une immense roche rouge qui s'élevait sur une 10aine de mètre il pourrait trouver un abri, une grotte fraîche avec l'eau courant.

« Suis-moi, à moins que tu préfères mourir toute seule sous le soleil » Remarque elle préférait peut être mourir toute seul qu'avec lui.

Final contourna l'immense rocher qui créait une ombre de presque trois fois sa longueur, les jeunes idiots pourraient ne plus vouloir quitter cet ombrage, mais s'était courir à sa perte. À sa gauche un trou, une grotte la même ou Cyrius avait emmené son père plusieurs années auparavant. Le jeune entier y plongea la tête elle semblait inoccupé encore mise à part un squelette de chacals à l'entrée, a demi-enterrer par le sable.

Il y pénètre l'endroit est frais et une odeur d'humidité laisse deviner la source d'eau qui si cache à l'intérieur.

« Alors ici nous avons… un joli appartement au Rez-de-chaussée 36mcarré 1 pièce, chauffage, climatiseur, eau courante lumière tamisée bien aérer. On trouve pas mieux dans la région »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gom Jabbar

Gom Jabbar

ÂGE : 23
PUF : Aneki
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyMer 3 Avr 2019 - 10:46


Ses remarques désobligeantes sont à deux doigts de m’arracher un sourire mi-amusé mi-méprisant. Je le retiens et continue de fixer la tache sombre au loin. Il a un don pour s’attirer des ennuis. Mais peu importe ce qu’il pense. Les gens m’appellent ainsi. Point. L’ironie du surnom ne l’atteint pas. Il ne s’y intéresse pas. Tant mieux.

C’est un surnom, c’est comme ça, point. « Mais bref »…

Je lui lance un regard amusé et presse le pas. Ses remarques sont dangereuses pour lui-même, mais elles passent sur moi sans m’atteindre. Je n’irai pas le frapper. Il est bien trop épais pour que je m’y risque. Je sais calculer mes chances, ou les manipuler, dans un combat. Il est hors de question que je me lance dans une entreprise perdue d’avance, ou dont l’issue est incertaine. Puis que dira Cyrius si l’une des membres de son troupeau s’attaque à son petit-fils ? Cette question est peut-être la seule chose qui me ferait changer d’avis…

Final Act fait une nouvelle fois preuve d’un don inné pour s’attirer l’aversion de ses congénères. Ses phrases sonnent comme des attaques, des insultes, qui me passent entre les deux oreilles et s’échappent dans le désert. Que cherche-t-il ? Faire fuir tous les membres du troupeau de son grand-père ? Un combat pour lui apprendre les bonnes manières ? Rien que je ne puisse satisfaire, en tout cas.

Mourir seule ou vivre mal accompagnée… Quel dilemme.

Ma voix grince un peu pour lui montrer que ses mots ne sont pas les bienvenus. Devant nous, un immense rocher émerge du sable. Sa forme me rappelle une vieille histoire sur une planète imaginaire. Un refuge caché dans la roche pour les hommes qui recyclent l’eau des corps. Une histoire un poil sinistre qui ne me rebute guère. Les fictions ne sont rien comparées à la réalité. Pâle reflet de ce que l’on peut trouver en vrai. Trouvera-t-on un homme, caché dans l’ombre de l’abri, prêt à tuer le moindre gibier qui a le courage de passer la porte de son piège ?

L’étalon fait une présentation des lieux humoristique. Je l’écoute d’une oreille en inspectant la grotte. À l’entrée, un squelette de chacal peu accueillant. Pourquoi mourir dans un endroit pareil ? Cela ne semble pas choquer Final Act qui continue sa visite.

J’espère qu’il y a deux chambres, commenté-je en m’éloignant. Il est hors de question de partager la tienne.

L’humidité de l’air indique un point d’eau qu’il me tarde de découvrir. Combattre les attaques de l’étalon m’a fait gaspiller trop d’eau. Il est temps de refaire le plein.

Où est la salle de bain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyJeu 4 Avr 2019 - 7:57

Mourir seule ou vivre mal accompagnée… Quel dilemme dit-elle. Final contourna le rocher faisant dos à la jument Appaloosa et ses lèvres répéta les paroles de celle-ci sans son. Elle avait bien beau rager contre lui il en avait rien affaire. 

Final pénétra dans la grotte le chacals mort faisait lui une belle déco devant l'entrée, vaut mieux un chacals mort que un vivant pensa le jeune entier se rappelant de sa mésaventure au cratère. Final act pénètre un peu plus en profondeur dans la grotte en humant l'aire. Plus il s'enfonce dans le troue à la lumière tamisée plus le bruit de ses sabots sur la roche résonne dans les lieux. Il tourne la tête un instant dans la direction de la jument, affichant un grand sourire.

''Une seule pièce, c'est un studio.'' 

Elle avait beau croire ce qu'elle voulait lui ne passerait pas la nuit ici. Enfin ce n'était pas dans ses plans. L'exploration ne fut pas de très longue durée un bruit de clapotis sourd perce le silence de la grotte et rapidement final se retrouve les sabots dans un mince couche d'eau. Il continue à avancer. Une forte lueur de soleil pénétrait tout droit.

''Et bien qui aurait cru à ça''

Le plafond de la grotte s'ouvrait devant lui, entouré de hauts murs rocheux un étendu d'eau au centre. À son extrémité un petit ruisseau tombant de tous en haut et emplissant le lac intérieur. On parle ici d'une eau pure. Le chacal devant l'entrée ne devait pas être mort de soif a moins qu'il n'est jamais osé aller aussi loin ou que le désert de l'oubli lui est fait oublier c'était une probabilité. Dans ses souvenirs le jeune entier ne se rappel pas avoir déjà entendu parler de cette endroit dans le désert. Ils serait peut-être les premier équidés à y accéder... ou pas.

Final ne sauta pas directement dans l'eau, étrange me direz vous pour un cheval qui agissait avant de réfléchir. Il s’avança doucement et plongea les naseaux pour en savourez de grandes gorgées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gom Jabbar

Gom Jabbar

ÂGE : 23
PUF : Aneki
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyDim 7 Avr 2019 - 17:34


La grotte paraît immense et, pourtant, Final Act insiste sur la présence d’une seule pièce. Dommage. Je ne compte pas dormir dans le coin, de toute façon. La fraîcheur du Désert nous obligerait à rester proches l’un de l’autre. Cette pensée seule m’arrache une grimace. Plutôt mourir dans le désert que de devoir supporter ça.

La soif m’attire vers le fond de la grotte. Je songe à la roche qui pousse au milieu de nulle part, sans discrétion, crevant la surface du désert pour promettre un lieu idyllique aux âmes égarées. Où est le piège ? La nature donne peu sans contribution. Le souvenir du chacal mort à l’entrée sonne comme un mauvais présage, un avertissement. Rien n’est gratuit. Que nous faudra-t-il donner en échange d’un peu d’eau claire et fraîche ?

Eh bien… On dirait plutôt un bain public qu’un studio privé…

Le toit de la grotte s’ouvre sur le ciel bleu. Les rayons du soleil coulent sur les parois ocres et tombent sur le lac intérieur, immense, d’une eau si claire qu’on en voit le fond. J’approche, appréciant la fine couche d’eau qui recouvre le sol à la circonférence de la cuvette. Un frisson remonte le long de ma colonne à cause du décalage de température entre le liquide et la chaleur étouffante du désert.

Final Act baisse la tête et boit dans ce grand lac. Je prends encore quelques instants pour observer les lieux. La cascade du fond suinte de la roche. Son eau pure vient alimenter la nappe. D’où sort toute cette eau ? Pourquoi tant de richesse au fond du désert ? Mes questions n’ont pas de réponse. Je les laisse de côté en passant près de l’étalon palomino.

Fais pas ton timide, vas-y, plonge.

Un instant, l’idée de le pousser me traverse l’esprit. Rater mon coup serait une catastrophe inimaginable. Je préfère continuer ma route et m’enfoncer moi-même dans l’eau claire. Son contact est froid sur mes flancs, mais elle fait un bien fou. Je continue jusqu’à ne plus avoir sabots/pieds et nager. Finalement, je glisse la tête sous l’eau et la ressort aussitôt. Le froid a gelé les souvenirs désagréables. Je reviens vers un endroit à ma hauteur et prends quelques gorgées. Finalement, je tourne mes yeux bleus vers Final Act.

Bah, alors. T’as peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptyJeu 11 Avr 2019 - 8:20

Le jeune entier releva la tête les naseaux déglutissant de cette magnifique eau limpide. Elle est bonne et Final se sent déjà mieux il ne l'avait pas admit, mais la chaleur du désert commençait à lui peser, lui avait donné un bon mal de tête et ceci n'avait surement pas aidé à son irritabilité lors de la rencontre avec la jument dénommée Lady.

Les yeux noirs de l'étalon doré se posa sur la jument qui nageait dans ce lac intérieur, ses mouvements semblaient fluides, elle semblait tout à fait alaise dans cette discipline Final retient son souffle lorsqu'elle plongea la tête sous l'eau comme s'il l'avait plongé lui aussi. Puis elle revient abandonnant la nage pour retourner là où elle avait ses fonds. Ce n'est que lorsqu'elle lui demanda s'il avait peur que Final se rend compte qu'il était resté planter là, comme un con à l'observer. Il secoua la tête revint complètement à lui combien de temps il était rester figé. assez longtemps pour que l'eau au bout de son nez est le temps de s'évaporer.

''De quoi devrais-je avoir peur''

Final regarda derrière lui de là où ils étaient arrivés la grotte semblait aussi vide et aussi sombre que son propre regard, la seule chose de dangereux dans les environs s'étaient eux. Final s'avança dans l'eau son corps c'était bien rafraîchit grâce aux grandes gorgées qu'il venait de prendre donc choc n'était pas trop violant. Il n'effectua quand même pas une bombe ne voulant pas ce magasiner une crampe au ventre et par la même occasion gaspiller cette précieuse eaux. Il pénétra celle-ci cependant sans s'arrêter passant près de la jument Appaloosa lui lança un regard entre celui d'une victoire et celui d'un défi, il avança jusqu'à ce que l'eau glisse au-dessus de sa ligne du dos. Il n'avait pas particulièrement envie de nager. Il se retourna s'avança en direction de la jument. Les fesses et le dos à l'extérieur de l'eau le soleil commençait déjà à lui assécher. Il s'arrêta à une bonne distance de Lady.

'' Le vrai défi je crois va être de trouver le courage de repartir d'ici... C'est peut-être la raison du décès du chacals.''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gom Jabbar

Gom Jabbar

ÂGE : 23
PUF : Aneki
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] EmptySam 13 Avr 2019 - 11:48


L’étalon prend le temps de boire avant de songer à s’immerger. Je le provoque gentiment et il répond sans attendre, l’ego piqué au vif, très certainement. Je pourrais tout aussi bien l’accuser de voyeurisme s’il ne se décide pas à profiter de l’eau fraîche lui aussi. Néanmoins, après une remarque légèrement boudeuse, Final Act se décide à entrer dans le lac. Je le regarde faire sans m’inquiéter quand il passe à côté.

Je ne sais pas… De te noyer, peut-être.

Ou de ne plus vouloir sortir de l’eau. L’envie d’affronter le soleil ardent du Désert ne pouvait pas exister après un bain aussi agréable. Moi-même, je me sens le besoin de rester immergée, loin de ces rayons jaunes qui continuent de nous écraser. Je secoue l’encolure pour décoller mes crins courts de ma peau et avance encore vers le bord du lac. Quand le niveau est assez bas, je décide de m’allonger, à moitié dans l’eau, et boit à nouveau quelques gorgées. Les propos de Final Act sont pertinents. Assez pour capter mon attention. Je relève mes yeux bleus sur lui.

En effet, commenté-je simplement. Attendons que le soleil commence à se coucher. Il fera moins chaud sans qu’il ne fasse trop froid non plus.

Néanmoins, je doute que le chacal soit mort de ne pas avoir voulu partir. S’il avait voulu rester, ne serait-il pas mort près de l’eau ? Voire dans l’eau, auquel cas sa dépouille aurait gâché ce précieux liquide d’une pureté incomparable. Essayait-il de chercher à manger ? Depuis le premier pas dans cette grotte, je n’ai remarqué aucune proie potable pour le petit carnassier.

Ce chacal est sûrement mort parce qu’il était perdu. Mais nous ne sommes pas perdus. N’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Poids mort [Libre] Empty
MessageSujet: Re: Poids mort [Libre]   Poids mort [Libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poids mort [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FENOUIIIIL! Oh désespoir, le pauvre lapin imaginaire est mort! [Libre mon ami =)]
» Au fil du courant qui passe et qui transporte la mort . (Libre prio Blake)
» Saloon, alcool et bagarre [LIBRE]
» Obama en chute libre ...
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES :: LE DÉSERT DE L'OUBLI-
Sauter vers: