Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petit ange [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 620

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Petit ange [Libre]   Jeu 3 Jan 2019 - 11:15

Petit ange


Elle était morte.

Aurore Opéra se traîna entre les tombes. Sa fille était morte. Elle avait brillé trop fort. Elle avait attiré trop tôt les monstres avides de sa lumière. Le soleil s’était éteint, décroché du ciel. Il avait explosé, brûlé le sol. Il ne restait que lui, lui et son cœur brisé. Même Commedia était partie. Elle avait fui vers une autre terre, là où il ne pouvait pas la rejoindre, lui demander pourquoi, essayer de comprendre. Qu’y avait-il à comprendre ? Il ne savait pas. Il voulait savoir.

Sa fille n’existait plus et il crevait. Au fond de lui, un sang glacé le frigorifiait. Il tremblait, il suait. Le feu, destructeur, remontait parfois sa gorge, implosait à l’intérieur de sa bouche. Tant de violence, de colère. Que pouvait-il faire ? Le fautif était parti. Il avait laissé derrière lui le corps sans vie de la jolie pie. L’étoile ne brillait plus la nuit. Elle gisait dans l’herbe, terne, sans son si bel éclat.

Le rouquin redressa la tête. Les tombes s’alignaient devant lui, le défiaient de trouver celle qu’il cherchait. Il reprit le pas, laissa ses yeux noirs vagabonder sur les lettres, les mots. Tout était si sombre autour de lui. Comme si l’apocalypse avait pris possession du monde, de son monde. Les ténèbres à jamais. Sans son soleil pouvait-il se gonfler de vie ? Continuer d’avancer sans elle. Il ne le voulait pas, il n’en pouvait déjà plus.

Ocëan Pearl.

Aurore baissa la tête, frôla des naseaux la pierre tombale. Ce n’était pas elle qu’il cherchait. À ses côtés, des noms qu’il ne connaissait pas. Il imagina une nouvelle stèle, blanche, brillante, ornée de ses deux petites ailes. Il rouvrit les yeux. La pierre n’était pas là. Tant de noms, d’âmes, d’être qu’il ne connaîtrait jamais.

Opéra reprit sa route.

Le pas lourd, la tête basse, les larmes au bord des yeux. Il continua de chercher ce qu’il ne trouvera jamais. Comment pourrait-il trouver ? Il ne savait pas comment elle s’appelait.

Le nom de sa propre fille lui échappait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2157

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Petit ange [Libre]   Lun 14 Jan 2019 - 17:07

Dip Dap Douappp ... Dip Dap Douappp...
Cyrius se baladait joyeusement dans le cimetière. Il n'est pas commun de se promener de manière joyeuse dans un endroit pareil, mais l'étalon alezan n'était nullement touché par le lieu, ni le contexte dans lequel il pouvait se trouver actuellement. Il trottinait presque, ses sabots claquaient sur le sol sec, il slalomait entre les tombes, le nez en l'air. Une belle touffe de feuilles de thé pendait de sa bouche. Après une dégustation sans modération au Golfe d'Emeraude, il avait eu l'idée brillante de trimballer ce qui restait de sa cueillette "ailleurs". L'idée de pouvoir accéder à tout moment à son met préféré avait quelque chose d'extrêmement confortable. En revanche, devoir les coincer entre ses dents l'était beaucoup moins. Il faudrait, lorsqu'il serait en mesure de réfléchir normalement, qu'il songe à trouver un autre moyen d'avoir ses feuilles avec lui. Sinistros aurait surement une idée brillante sur la question.


Dip Dap Douappp .... Dip Dap Douappp...
Oui, le cerveau de Cyrius, lui faisait office de discothèque certains jours, et le rythme des sa propre musique guidait ses pas. D'ailleurs, il chantonnait. De manière assez rudimentaire, car il ne fallait pas qu'il fasse tomber sa cargaison. Nous pourrions plutôt dire qu'il marmonnait en réalité, ou qu'il fredonnait, même si lui-même avait l'impression de chanter à gorge déployée.


Mais Cyrius étouffa un petit cri de surprise. Un peu trop aiguë pour sa virilité légendaire, d'ailleurs. Un cheval, là, au bout de l'allée ! Cyrius repasse au pas (du moins il en est presque sure) et il fixe le cheval qui semble avancer vers lui tel un fantôme. Le dominant, qui avait maintenant bien l'habitude des petites farces que pouvaient lui jouer ses chères feuilles de thé, tâcha de savoir s'il avait à faire à une hallucination visuelle. Ou pas.


Il s'arrêta, et regarda le cheval avec un air extrêmement sérieux, sa concentration au maximum. Ledit cheval marchait lentement, la tête basse. Il n'avait pas l'air "vraiment" réel... Enfait, la couleur de sa robe était bien trop étrange pour ne pas être un produit purement hallucinatoire. Une espèce de roux/maronnasse... avec des petites tâches moches..., comme s'il avait retourné contre lui un spray à base d'eau de javel...
La javel, ça n'existe pas sur Horse-Wild, si ? Alors, hallucination ? Cyrius remarqua également des yeux larmoyants de petite biche. Mais il se les imaginait peut être, "l'intrus" n'était pas assez proche de lui pour en être sure. 


- Hey !


Une interpellation dans les règle pour faire réagir (ou pas) le cheval javellisé. Evidement, il avait totalement oublié ses feuilles de thé qui tombèrent par terre. Il s'empressa de les ramasser une par une, oubliant de guetter la réaction de l'individu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petit ange [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit Ange
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)
» Soeur de sang... ||Petit Rayon & Petit Ange||
» Le fil devra rouge ? Rêve petit ange, rêve.
» Avalon: un petit ange et un petit démon[OUVERT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DE LA VIE :: LE CIMETIÈRE-
Sauter vers: