Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.

Partagez
 

 Love of My Life

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Love of My Life   Love of My Life EmptyJeu 27 Déc 2018 - 19:05

Love of my life, you've hurt me

You've broken my heart and now you leave me


Love of my life, can't you see?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cyrius s'accordait enfin un peu de temps hors des Trompeuses. Depuis des semaines, il ne chômait pas, passant de périodes hyper actives à effectuer ses tâches de dominant, à d'autres phases plus calmes où il se contentait d'écouter ses envie de feuilles de thé. Et puis, il y avait eu cette étincelle qui était né en lui, lorsqu'il avait recroisé le chemin de Superbia récemment. Depuis, il avait trouvé une nouvelle obsession, qui s'ajoutait à la première et diluant ses effets indésirables. Le dominant était aujourd'hui en pleine possession de ses moyens, il se sentait léger, heureux même parfois.


Pourtant, le temps était maussade et particulièrement froid. Cyrius était parti en vadrouille un peu au hasard, pour finalement prendre le chemin du ruisseau sans fond. Ce fameux ruisseau dans lequel son ami Cortex se serait noyé, et qui l'aurait aspiré jusque dans une crypte de laquelle il ne serait sortie qu'avec l'aide d'Hades. Tout cela étant un poil confus, l'alezan s'était dit que ce serait surement une bonne idée d'aller jeter un nouveau coup d’œil à ce cours d'eau hostile.


Le temps était très humide et Cyrius n'avait pas bien chaud, d'ailleurs le terrain etait boueux et l'étalon était sale jusqu'aux genoux. Il approcha du cours d'eau, moins engageant que jamais par cette météo lugubre, et s'accorda quelques lampées bien qu'il n'eut pas réellement soif.


Soudain il entendit un craquement derrière lui et se retourna.
Bring it back, bring it back

Don't take it away from me, because you don't know


What it means to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptySam 5 Jan 2019 - 20:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vos scitis Pater, ego semper fidelis ad satiat te. Sed quisque tempore praesens esset impedimentis. Destruxerunt quoque paulatim amore tibi. Mater vero per naviculam duo et nostros. Ego autem, qui crevit in, audivi uultis, et fiet unum desideravit te semper. Te amo Pater.


Mes sabots s'enfoncent dans la boue tandis que je m'ébroue vigoureusement. Je sens l'écume coller ma crinière contre mon encolure, ainsi que mes cuisses qui se collent désagréablement. J'ai pas comprit le délire, là. J'ai grandit d'un seul coup. Bon d'accord, j'aurai du le voir venir ... Je suis pas débile, hein. Je sais que je ne resterai pas coincée dans mon corps de pouliche toute ma vie, mais tout de même ça surprend ! Et puis c'était sympa d'être pouliche ... Je regretterai presque alors que j'ai attendu ce moment toute mon enfance. Etre pouliche c'était être cajolée par ses parents. Etre pouliche c'était pouvoir galoper, vagabonder et tomber dans un trou en espérant être sauvée. Etre pouliche c'est la liberté en soi. Maintenant, à trois ans, c'est complètement différent. Les responsabilités viennent brutalement à moi, ainsi que les questions. Que vais-je devenir ? Est-ce que le trône m'appartiendra-t-il un jour ? Est-ce que Papa me laissera-t-il un jour ma chance ? Est-ce que j'aurai un jour des enfants ? Ouais, sauf que cette dernière question, j'en ai réellement pas envie. Me retrouver avec des gosses dans les pattes, qui chialent, qui se contiennent pas ? Ouais, non, sérieusement, c'est réellement pas mon délire. Je sais ce que j'étais pour Maman et je ne veux pas subir ça. Jamais. Moi je veux vivre libre, pouvoir aller où je veux, pouvoir faire ce que je veux quand je veux et avec qui je veux.
Un regard dans la flaque qui bordent mes sabots et je penche légèrement la tête sur le côté. Je suis devenue belle gosse en fait ... Ma robe isabelle a prit timidement une couleur sablée, tandis que mon chanfrein s'est allongé. Ma liste et ma pelote n'ont pas changé, elles ont juste suivi l'allongement du chanfrein. Quelque chose m'intrigue ... Qu'est-ce que ces poils gris font dans ma queue ? D'où j'ai du gris, moi ? Maman est baie brune, papa alezan ... Vous m'expliquez le délire, sincèrement ? Boarf pas grave, c'est pas plus mal et ça garde l'originalité de ma robe. Je suis unique, encore une fois et c'est ce que je veux. J'ai encore mes balzanes ... Ouais, je suis belle, tout simplement. Je ne me la pète pas, oh, j'assume juste simplement ce que je suis devenue. Mais à vrai dire, je ne comprendrai sans doute jamais pourquoi j'arbore une robe si étrange. Peut-être que Papa a de la famille isabelle, ou Maman, qui sait. Je lui demanderai un de ces quatre, ça m'intéresse vraiment. Je me demande même si un jour en étant mère, mon enfant aura cette robe. J'espère car elle est véritablement rare dans notre race. Je suis rare ... Si c'est pas la classe, ça sérieux ! Un sourire fier fit sa place sur mon visage tandis que je me décale petit à petit de la flaque. Une flaque pleine de boue ... L'hiver, quoi en réalité.
Un regard autour de moi et je compris facilement que je me trouvais sur les Terres Orphelines. Qu'est-ce que je fous là ? Je me souviens avoir galopé sans réel but. Ah si, je me souviens, ça y est ! Je voulais essayer mes jambes longues et fines, voir si j'étais toujours autant endurante que je le pensais. Et effectivement, je le suis encore. Bon d'accord, entre les Trompeuses et ici, je me suis arrêtée plusieurs fois hein. Je me suis arrêtée sur la Plaine des Trois Primaires d'ailleurs. Je ne les avais jamais visité et je comprend ce que l'on peut dire dessus. C'est absolument magnifique. Ces couleurs qui se mélangent, ces herbes qui sentent la nature et ces animaux qui vivent comme si ils étaient seuls ... Superbe. Faudrait que j'y passe plus de temps ... Mais là, j'avais pas envie. Alors, je suis repartie assez rapidement et ai galopé jusqu'aux terres de Fifa. Cette mégère qui mérite pas son trône d'ailleurs. Mais ça, je le garde pour moi. Je me suis arrêtée quelques temps et finalement, me revoilà en marche, les oreilles en avant et les naseaux plein ouverts. Soudain, une odeur y rentre. Une odeur que je connais tout particulièrement, une odeur que j'apprécie du plus profond de mon coeur et une odeur qui m'offre une larme. J'ai besoin de le voir, de m'excuser. Je ne veux pas le perdre comme j'ai perdu Maman. D'accord je veux son trône, mais il reste mon père. Et j'aurai toujours besoin de Papa ... Il est mon âme soeur que personne ne devrait remplacer.

Délicatement, je marche jusqu'au ruisseau sans fond. Ce fameux ruisseau où Maman a commencé à draguer ouvertement Sorrow. Ce ruisseau où j'ai été rejeté car je voulais savoir ce qu'il cachait. Trop de souvenirs, mais des souvenirs que j'écarte en secouant la tête. Là, j'aperçois la robe alezane de Papa et un fin sourire se prononce sur mes lèvres. Mais je ne dois pas trop facilement montrer mes émotions. Papa m'a dit que c'était dangereux. Alors, je pousse un hennissement délicat tout en m'approchant de lui, avec fierté. Oui je suis fière de ce que je suis devenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyLun 7 Jan 2019 - 16:03

Love of my life, don't leave me

You've stolen my love, you now desert me


Love of my life, can't you see?


L’origine du bruit se trouvait devant lui. Une jument, adulte désormais, la robe isabelle, fière allure et une lueur naturellement défiante dans le regard. Sa fille. Hallelujah. Sans même chercher à savoir quelles étaient les intentions de la jeune jument à son égard, Cyrius posa sur elle un regard parsemé de regrets, presque perdu. Des mois qu’il ne l’avait pas revue. La dernière fois, elle faisait quelques centimètre de moins, et avait déchainé sa colère contre lui. Elle lui en voulait d’être parti sans la prévenir. Elle en voulait à sa mère aussi. A ce moment là, ils ne s’était pas séparé en bon termes, Cyrius croyait se rappeler lui avoir dit que si sa famille ne lui convenait pas, elle n’avait qu’à s’en trouver une autre. C’était un peu après que Commedia n’ai donné naissance à un poulain qu’elle préférait abandonner, un peu avant que Cyrius comprenne que Nazz’ariah l’avait copieusement trompé avec d’autres étalons. Le point de départ de son plongeon définitif dans la consommation illimité de feuilles de thé dans une tentative inefficace mais lourde de conséquence de voir la vie du bon côté.
 

Ainsi, voir sa fille devant lui dans un endroit si inattendu faisait remonter tout un tas de sentiments négatifs liés à cette fameuse période dont il se relevait à peine (ou pas du tout). Pourtant, au bout d’un moment, il sourit. Sa fille était devenue une superbe jument, et il était heureux de la revoir après tout ce temps, d’autant plus qu’elle ne lui avait pas encore hurlé dessus ce qui était, en soit, une victoire notable.
  

Repensant à sa dernière rencontre avec Hoyka, il réalisa finalement que les deux juments ne se ressemblait pas tant que ça. Hall’ était plus fine, plus petite aussi, une vrai Arabe comme ses parents. Elles avaient en commun cette robe isabelle, ainsi que cette lueur parfois un peu démente dans le regard. Cyrius n’avait pas forcément évolué dans le bon sens ces derniers mois. Heureusement, il avait rencontré Superbia, et leur relation avait considérablement limité les dégâts sur son équilibre psychique. Cependant, lui qui n’avait déjà pas sa langue sa poche habituellement, n’avait désormais plus le moindre filtres aux pensées qui se bousculait pour prendre une forme verbale, et c’est donc sans aucune entrée en matière plus “paternelle” qu’il accueillit sa fille, après un long silence.
  

- Alors, tu t’es trouvé une nouvelle famille ?

Bring it back, bring it back 

Don't take it away from me


Because you don't know


What it means to me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyMar 15 Jan 2019 - 20:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Qui delicate a caeli frons inter animis iuncti secernimur undis. Amant, pro certus. Sunt eiusdem generis, habent eamdem carnem et sanguinem. Sed maxime communem vivendi ratione. Amat se amare possunt, quam quod illa potentia. Quantum amat quod amare possent, ut locum reperiret. Est patris sui, quæ est filia ejus. Non obstante quod sunt fusional vos dicere.

Papa n'avait pas changé. Il est toujours le même en réalité. J'ai grandi, je suis devenue presque adulte dorénavant mais lui, il est toujours identique à lui-même. Ce que je pense réellement de lui ? C'était parfaitement simple. Il est beau. Papa est un superbe spécimen de la race arabe. On pouvait remarquer son chanfrein concave, ses petites oreilles ainsi que ses yeux en amande. J'adore ses yeux, réellement ... Je pouvais me noyer dedans littéralement lorsque j'étais petite. Je voyais des mondes que j'imaginais. Des mondes où des royaumes se construisaient au gré de mes envies, des mondes où des oiseaux royaux volaient avec délicatesse et impétuosité tandis que des princesses s'asseyaient sur leur trône en fixant leur peuple avec autorité. Oui, en sa présence, je rêvais d'un royaume que personne ne pourrait pénétrer. Malheureusement, il avait disparu. Il était parti sans même se retourner, mais surtout sans me prévenir. J'avais vu ce royaume disparaître en même temps que lui, j'avais vu les princesses mourir dans une guerre sans fin mais surtout mes idéaux s'écraser dans mes entrailles. C'est pour cela que je lui en voulais ... Car mes rêves étaient morts en même temps que mes espoirs vis-à-vis de lui. Je l'avais détesté, je l'avais haï car je n'avais pas comprit son geste. J'avais voulu le tuer, mais maintenant c'était différent. Maintenant, je voulais faire tout autrement, je voulais tenter de le cerner et surtout d'apprendre à régner comme lui. Je voulais être la Reine qu'il voudrait.
Une question apparut brutalement. Mes oreilles se plaquèrent immédiatement dans ma crinière tandis que je secouais la tête. Non, je ne craquerai pas. Je me suis promit de ne plus m'énerver pour rien, de ne plus hurler sans raison. Je voulais devenir réellement adulte, je voulais être celle que Papa et Maman n'ont jamais vu. Je veux être celle que Maman ne deviendrait jamais. Une jument digne de confiance, une jument qu'on pourrait aimer autant que détester. Mais surtout, une véritable reine. Tuer ? Je n'en aurais pas peur. Massacrer pour régner ? Non plus. Manipuler pour être aimée ? Pourquoi pas. Enfin, les inconnus, je veux dire. Car mes proches, mes amis, ma famille devaient m'aimer pour ce que j'étais réellement. Je ne leur mentirai jamais, ça c'était certain. Sa question m'avait vexé, réellement. Si j'avais trouvé une nouvelle famille ? Sincèrement ? J'aurai pu, bien évidemment. J'aurai pu facilement aller voir Hyuna', lui demandait de m'aimer, mais non. Ma famille était Papa et Maman malgré moi alors je ne renierais pas cela. Je les défierai d'être meilleurs que moi, bien évidemment, mais je ne cacherai pas mes origines. Ne dit-on pas qu'être fière de ce qu'on est, c'est être quelqu'un de confiant, mais surtout quelqu'un que l'on respectait plus facilement ? Alors, non, je ne renierai rien. Finalement, je m'approchai de Papa et m'arrêta face à lui, un sourire défiant aux lèvres.

" Ne m'as-tu jamais dit qu'il fallait que je sois fière de ce que je suis ? " prononçai-je pour finalement plonger mon regard dans le sien. " Je suis donc fière d'être ta fille, malgré tes défauts et surtout tes conneries d'étalon Papa. "

Oui, je suis réellement fière de ce que j'ai pu devenir. Je suis devenue bien plus belle que maman, bien plus importante dans le coeur de Papa, mais surtout bien plus apte à gouverner. De toute façon, qu'il le veuille ou non, ça arrivera. C'est certain. C'est mon seul et unique but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyVen 18 Jan 2019 - 11:11

You will remember


When this is blown over


Everything's all by the way

Cyrius dégage un léger sourire en voyant Hallelujah trahir un certain agacement à sa question. Oreilles couchées en arrière et regard noir. Mais elle se reprend bien vite. Le temps l'a fait gagner en maturité et en self-contrôle, une bonne chose. Elle est aujourd'hui une belle jument, et il ne peut s'empêcher de la comparer à Nazz'ariah. Son physique n'est pas celui de sa mère pourtant. Elle n'a pas la même finesse, d'une constitution moins fragile... Mais son visage, ses expressions, lui rappelait invariablement Nazz'ariah.


Pendant une seconde, tandis qu'il regardait sa fille, Cyrius eut une pensée qui l'interloqua... Hallelujah était-elle vraiment sa fille ? Après tout, le dominant n'avait aucune idée du moment auquel Nazz'ariah avait commencé à le tromper... Cette seule pensée donna à Cyrius l'irrémédiable envie d'avaler des feuilles de thé jusqu'à en crever. Et puis... en cherchant un peu, il essaya de se convaincre que cette petite avait hériter de quelque chose de lui... Cette façon d'insulter tout le monde, ça ne pouvait être qu'un héritage génétique non ?


En tout cas, Hall' était plus calme que la dernière fois, et elle n'avait visiblement pas encore changé de famille. Un progrès.


- Ah me voila rassuré, je me demandais où tu étais passé. Il lui offrit un sourire sincère, heureux de la retrouver, mais afficha brusquement une grimage de douleur. Une douleur au fond des tripes, aussi violente que fulgurante. Une seconde plus tard c'était terminé. Cyrius repris contenance et tourna le dos à sa fille en s'approchant du ruisseau pour boire un coup.


Il se retourna finalement vers elle, à nouveau serein.


- Tu as eu des nouvelles de ta mère ?


Cyrius n'avait aucune idée de ce qu'était devenu Nazz'ariah. Il se demandait si elle vivait toujours sur Horse-Wild ou non.
When I grow older


I will be there at your side to remind you


How I still love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyDim 20 Jan 2019 - 0:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Teneritudinem subtilium pater ens maxime amore. Scilicet, ut videtur frigus, durum satis et super omnia summa superbia. A patre numquam clamorem contritionis levabunt. Aut prope. Quod cum ita fuerit lacrimas sine liberis adiutorium iter exire. Vere diligit patrem ejus. Quicquid pater observanda.

Mon corps a réellement changé avec le temps. Je me vois encore pouliche, toute fine, toute fragile. Personne n'aurait pu imaginer ce que je deviendrais avec le temps, pas même moi je vous avoue. Je ne m'imaginais réellement pas comment je deviendrais. Je me voyais déjà devenir fine comme maman, avec ses jambes fragiles qui se cassent à chacune de ses galopades, avec ses oreilles fines qui se dressent à chaque bruit qu'elles entendent mais surtout avec ses yeux de biche qui vous fixe pour finalement vous anéantir sans qu'elle ne se rende réellement compte. Je me voyais devenir aussi comme Papa. Je me voyais devenir musclée comme lui, avec ses jambes plus trapues que maman mais assez musclées pour grimper n'importe quelle montagne, ses oreilles plus écartées sur la tête et se mouvant à chaque bruit, mais surtout ses yeux plus sombres que la nuit qui vous longe dans un monde que vous ne connaissez pas encore. Et finalement, j'étais devenue un mélange des deux. Finalement, j'avais des jambes aussi fines que celles de maman mais assez endurantes pour grimper assez facilement. Mes oreilles étaient petites mais se mouvaient aussi rapidement que celles de mes deux parents. Et surtout mon corps était fin, mais il demeurait musclé, pour me permettre de rompre la routine de l'insuffisance. J'étais un magnifique mélange de mes gênes. Je leur ressemblais à tous les deux, et j'en étais heureuse.
Une grimace de la part de Papa me fit tiquer. Il semblait souffrir. S'il souffrait psychologiquement, je pouvais parfaitement comprendre. Maman l'avait réellement détruit. Elle lui avait apprit sa tromperie, mais surtout, elle l'avait anéanti en l'abandonnant. Pourquoi a-t-elle fait cela, sincèrement ? Je ne la comprend pas. Elle semblait si heureuse avec Papa, pourtant, pourquoi a-t-elle détruit ce bonheur ? Pourquoi a-t-elle souillé une si belle relation ? Pourquoi a-t-elle gâché un bonheur qu'elle s'est créée elle-même ? Est-ce de la stupidité ou seulement la peur de l'engagement ? Ou peut-être a-t-elle tout simplement peur du bonheur ? Je ne comprend réellement pas. Peut-être suis-je tout simplement trop jeune ? Sans doute, c'est pourquoi je n'ai pas suivi. Mais surtout, c'est pourquoi je ne veux pas en savoir plus. La douleur entre eux les regarde, et moi ne me regarde pas du tout. Alors j'ai abandonné, tout simplement. Ils sont grands, ils savent parfaitement ce qu'ils font n'est-ce pas ? Ou tout du moins, c'est ce que j'espère. Mais une chose est sûre, si Maman recommence, je la tue. Je la tue sur le champ et lui arrache le coeur pour le piétiner devant elle. Je lui piétine pour lui faire ressentir ce qu'elle a fait ressentir à Papa, clairement. Il ne méritait pas cela.

" J'étais en train de grandir, tout simplement. Mais apparemment, tu avais d'autres choses plus utiles à faire que t'en occuper, je crois. " dis-je avec une pointe d'amertume.

Finalement, j'observe Papa en train de boire une gorgée d'eau et se retourner face à moi. L'eau semble avoir calmer sa douleur, mais pas son esprit puisqu'il me pose une question qui me fit claquer des dents, mauvaise. Il ne devrait pas, plus, s'en préoccuper. Ca ne nous regarde plus dorénavant, elle fait ce qu'elle veut. Maman s'en va ? Tant mieux pour elle. Elle est morte ? Grand bien lui fasse. Elle a trouvé un autre étalon ? Qu'elle s'occupe comme elle peut, dans ce cas. Elle est retournée dans son désert natal ? Au revoir Maman. Finalement, je pousse un profond soupir et pose un regard sur Papa. Il semble si malheureux. Sincèrement, il ne devrait pas vivre cela. Finalement, mon amour pour lui me fit approcher. Je déposai une lèche sur son chanfrein, avec subtilité et me recule à nouveau. Ce fut le premier contact avec lui, mais il le mérite. Je ne lui ai jamais réellement dit, ou tout du moins fait ressentir, alors dorénavant je voulais qu'il le sache.

" On s'en fiche Papa. Elle fait ce qu'elle veut. Elle ne nous mérite pas, tu ne crois pas ? " dis-je avec la voix convaincante. 

Finalement, je vais boire un coup dans le ruisseau et laisse rouler une larme sur ma joue. La seule et unique qui vint s'écraser dans l'eau. Je la déteste tellement. C'est elle qui m'a rendu ainsi, je pense. Je secoue brutalement la tête pour ensuite me tourner de nouveau vers Papa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyVen 25 Jan 2019 - 12:06

Oh, hurry back, hurry back


Don't take it away from me
La douleur passe aussi vite qu'elle était arrivée, et Cyrius ne rebondit pas la plainte d'Hallelujah concernant le manque affectif qu'elle avait subit. Elle avait raison, mais l'étalon préférait ne pas rouvrir les vieux sujets de dispute, pas aujourd'hui. Il savait qu'avec sa fille tout pouvait déraper en une seconde. Ainsi, lorsqu'il se fut abreuvé, il se retourna vers elle et la regarda avec une certaine tendresse. 
De manière surprenante, elle s'approcha, et déposa une lèche sur son chanfrein. Cyrius n'avait eu que très peu de contacts purement affectifs avec sa fille, leur relation ayant beaucoup été forgée par les disputes. Pendant une seconde, il s'était presque méfié. Lors de leur dernière rencontre, il s'était presque attendu à ce qu'elle s'en prenne physiquement à lui, il avait lu dans son regard ce jour là que sa colère était incontrolable. Heureusement, les singes avait morflés à sa place, et il fut donc d'autant plus surpris de la douceur dont faisait preuve sa fille à ce moment là.
Avait-elle vraiment changé ? Cyrius préféré ne pas imaginer de scénario dans lequel Hallelujah jouerait une pure comédie. Elle était sa fille, et il la savait capable de tout, mais il avait vraiment envie de croire que leur relation pouvait s'améliorer. Il lui offrit un petit coup de naseaux affectueux en retour, ainsi qu'un sourire quelque peu prudent, tandis qu'elle affirmait avoir tiré un trait définitif sur sa mère. Triste réalité.


- Il faut croire que non.


Cyrius se demanda si c'était le bon moment pour parler de Superbia à Hall', mais il préféra attendre un peu. Il se réinteressa au ruisseau, source de beaucoup d'interrogations.


- Il parait que l'on peu accéder à un territoire dissimulé via ce ruisseau, tu le savais ? Un peu comme pour les Gorges de Galamus.

Because you don't know what it means to me


Love of my life


Love of my life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

Fifa

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 589

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptySam 9 Fév 2019 - 0:17

La corniche dominait le Ruisseau sans Fond. Fifa s’y tenait, comme souvent et veillait d’un regard arctique sur les Terres Orphelines, qu’Hadès lui avait confiées. Elle était lasse, comme souvent éloignée de sa fille par les Solitaires qui erraient sur ses Terres. L’odeur des Trompeuses hantait le Ruisseau Sans Fond et elle ne parvenait pas à s’ôter l’idée de la tête. Etait-ce elle, qui se perdait dans ses souvenirs ? Etait-elle hantée par les Terres qu’elle avait très brièvement dominées avant d’en être écartée ?

Ou bien, des membres de son ancien troupeau se rendaient-ils sur les Terres Orphelines ? Sous ses yeux bleus se tenaient Cyrius et Hallelujah. Ainsi, elle ne rêvait pas. Si son collègue était le bienvenu sur ses Terres, ce n’était pas le cas de son insolente et impolie de fille, ni des autres chevaux qui lui avaient juré allégeance. Mais Fifa se tenait contre le vent et son odeur était emportée au loin tandis qu’elle, respirait à pleins naseaux celle des Trompeurs et écoutait d’une oreille distraite leur conversation.

Son combat intérieur toucha cependant brutalement à sa fin lorsqu’elle reconnut le nom de Nazz’ariah. Les oreilles pointées en avant pour ne pas en manquer une seconde, elle écouta avec délectation la bonne nouvelle : la baie était tombée en disgrâce et elle osait même croire que sa propre famille l’avait chassée. Bon débarras, cette jument ne promettait que des mensonges et des menaces qui, si elles avaient longtemps été sans effet, aurait pu soudain s’avérer dangereuses. Elle était après tout parvenue à embobiner Cyrius, qui savait jusqu’où elle aurait pu aller.

Le sourire qui flottait sur ses lèvres pâles s’affaissa pourtant lorsque son collègue mentionna la Crypte Flamboyante. Fifa ne voulait pas d’Hallelujah sur ses Terres et encore moins pour en découvrir les trésors. La jeune jument serait capable de se noyer et créer un incident diplomatique, si elle n’importunait pas les membres du troupeau avant. La dominante resta pourtant immobile. La bouche figée en une ligne sévère, son corps crème tendu, elle ne savait pas si elle souhaitait intervenir ou non.

Elle aurait aimé que Kuro soit présent avec elle, pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyDim 10 Fév 2019 - 22:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ko odrasteš, se zavedaš, kako pomembna je družina, kako kratkotrajna je. Zato morate uživati ​​toliko, kot lahko. V vsakem trenutku morate uživati ​​s svojimi starši, ne glede na to, kaj se zgodi in pozabite na argumente, ki ste jih morda imeli. Pomembni so, vendar so tako otročji in neuporabni, da jih je bolje prezreti.
Spoiler:
 

Je n'aurai jamais pu imaginer pouvoir changer à ce point-là. Même vous, chers lecteurs, n'est-ce pas ? Sincèrement, vous auriez pu imaginer une pouliche telle que moi devenir une jument aussi affectueuse avec son père. Une pouliche aussi mauvaise, aussi impétueuse, mais surtout aussi insolente que moi ... ? Sans doute jamais, en effet. Mais aujourd'hui, c'est différent. Aujourd'hui, j'ai réellement envie de profiter de chaque instant avec Papa, de chaque moment que je peux vivre avec lui. Car en quelques temps, je me suis rendue compte que la vie ne tenait qu'à un fil, que l'on pouvait disparaître aussi rapidement que l'on est venu au monde. Bien sûr, je n'ai pas connu la Mort moi-même, bien sûr je ne l'ai pas vu de mes propres yeux, ou tout du moins pas comme vous pouvez l'imaginer. Mais je l'ai distingué. Je me souviens parfaitement de ce cadavre que j'ai pu rencontrer dans la forêt des Braises. Ce cadavre qui m'est tombé littéralement sur moi, faisant sombrer la voile sur mes yeux. Je l'ai senti me suivre alors que je voulais fuir. Je me souviens aussi de ce trou où je me suis retrouvée comme une abrutie. Si j'allais mourir dans ce trou ? Oui, je me le suis demandée. C'est sans doute pour cette raison que je serai sans arrêt reconnaissante envers l'étalon gris/roux. Je n'aurai jamais voulu mourir dans ce trou. Donc oui, à partir d'aujourd'hui, je veux profiter de chaque instant présent avec Papa.
Oh bien entendu, je n'oublie pas mon objectif premier. Ce trône m'appartiendra bien un jour. Et malgré que j'aime mon père, je ferai tout pour l'obtenir. Si je dois le défier pour l'avoir ? Je le ferai. Si je dois le tuer pour l'obtenir ? Je le ferai. Je n'aurai aucun scrupule de le faire. Mais pour l'instant, je veux le protéger. Je veux lui montrer que je serai toujours là pour lui. Non pas pour le manipuler comme il peut l'imaginer, mais seulement pour lui prouver que je suis digne de ce siège en fer. Je mérite bien plus que quiconque ce trône. Je suis tout de même son unique fille ... Enfin j'espère. Ca fait bien longtemps que je ne l'ai pas vu, alors peut-être a-t-il eu d'autres enfants. Peut-être a-t-il eu d'autres poulains ? Je n'espère pas. Sinon ça me fera de la concurrence et je n'en veux aucune. Oh bien entendu, je n'ai pas peur de la concurrence, mais je n'en veux aucune. Ca m'ennuierait de tuer mes frères et soeurs aux yeux de mon père. Je perdrais l'estime que j'ai chez lui ... Si mère a eu d'autres enfants ? Je m'en tape royalement. Tout simplement car elle n'est plus reine, elle n'est pas ma mère, donc ils ne mériteront jamais le trône autant que je le mérite. Si je rencontrais un enfant de cette catin ? Je le tuerais sur le champ. Il n'a aucun mérite à vivre sur nos terres. Il n'a aucun mérite à avoir le regard de Papa posé sur lui. Je suis la seule à avoir ce mérite, selon moi.
Délicatement, mon regard se posa sur le ruisseau et j'écoute la question de Papa, en secouant la tête machinalement. Un endroit secret au delà de celui-ci ? Cela ne m'étonnerait pas. Ne dit-on pas que tous les territoires ont des endroits secrets ? Ne dit-on pas que chaque roi/reine a un jardin d'Eden. Donc, non, ça ne m'étonne guère. C'est pourquoi je m'avance légèrement vers le ruisseau, pose mon regard dans l'eau et me laisse complètement aller aux remous. Finalement, je me tourne vers Papa et lui souris.

" Non, je ne savais pas. " dis-je tout en buvant une gorgée. " Peut-être peux-tu me le faire découvrir ? " Un dernier sourire.

Finalement, je pose un regard autour de moi, observant les environs. C'est dingue comme un endroit peut complètement changer quand on grandit. En effet, étant gamine, je trouvais cet endroit affreusement moche, mais aujourd'hui c'était différent. J'avais l'impression qu'une certaine ambiance était présente, qu'une légende urbaine y régnait sans qu'on en comprenne le sens. C'était beau. Je peux comprendre pourquoi Fifa s'y est installé, c'était beau et calme. D'ailleurs, j'espère qu'elle n'est pas là celle-ci, sinon je risque de me faire déglinguer, et aussi vite que je suis arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyMar 12 Fév 2019 - 10:01

Cyrius est passablement surpris de l'attitude de sa fille. A vrai dire, il ne la reconnait pas. Elle est calme, posée, sereine, rien à voir avec la pouliche agressive et à moitié hystéro qu'il avait élevé. L'étalon se demanda ce qui avait pu opérer ce changement. L'éloignement de sa mère peut être ? L'alezan avait toujours trouvé que Nazz'ariah était une mère plutôt protectrice et aimante, il avait eu toute confiance en elle pour s'occuper de leur fille, mais avec le recul, il se demandait ce qu'elle avait pu lui raconter en son absence... Quoi qu'il en sois, Hallelujah semblait être aujourd'hui une adulte bien dans sa peau, et c'était une bonne nouvelle pour Cyrius. Mais ses anciens travers resurgiraient-ils après ce qu'il devait lui annoncer ?


L'étalon s'avance un peu dans l'eau du ruisseau. Un peu, jusqu'aux canons pas plus, il n'avait pas l'intention de mettre sa vie en danger aujourd'hui. Il pose les yeux sur la surface de l'eau, sombre et inquiétante.


- Je ne connais pas bien ce territoire, et trouver ce fameux endroit secret relèverait pour nous du miracle... Ou de la malédiction d'ailleurs, pensa t-il.


Toujours les pieds dans l'eau, et après un court silence, Cyrius tourna la tête vers Hallelujah. Il posa ses yeux sombres sur elle, et poursuivit avec légèreté, pour se débarrasser du fardeau de la journée :


- J'ai une nouvelle compagne, je suis amoureux, elle s'appelle Superbia.


Ca tombait un peu comme un cheveu sur la soupe, il avait parlé un peu vite, sans prendre le soin de faire passer la pilule avec un minimum de délicatesse. S'en rendant compte, il sortie de l'eau, juste au cas où.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptySam 16 Fév 2019 - 0:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ávallt er ást föður og dóttur óhjákvæmileg og óendanlegur ást. Hvað sem aðstæðurnar, hvað sem orðin eða aðgerðirnar eru, mun ekkert breytast því. Einfaldlega vegna þess að vera hold og blóð faðir hans, verður stúlka endilega elskaður, þrátt fyrir aðgerðir hans. Stolt? Ekki endilega, en elskaði fyrir víst.

Spoiler:
 

Mon regard se pose délicatement sur Papa et j'observe son corps. Il n'a pas changé depuis le temps. Ou peut-être a-t-il quelques poils blancs qui apparaissent petit à petit sur son chanfrein, entre ses oreilles et parfois autour de ses yeux, mais ils demeuraient le même. Il était beau mon père quand même ... Je sais que ce style de paroles sont tout de même celles d'une gamine, mais je m'en fous royal. Je pense que vous ne comprenez pas à quel point je l'aime. Je sais que je n'ai pas été la plus facile, la plus douce à vivre, mais à mon âge je suis différente. Maintenant, à bientôt quatre ans, je me dois de respecter Papa. Surtout si je dois obtenir le trône. Surtout si je veux devenir Reine et non plus Princesse. Si je le manipule ? Je ne sais pas spécialement. Je sais surtout que j'aime jouer ce rôle. Rôle de petite jument fragile, délicate et pure, alors je suis tout le contraire. Je suis une princesse certes, mais je suis loin d'être fragile. Avec l'enfance que j'ai pu avoir, ça aurait été compliqué. Imaginez si je devais chialer à chaque déception que mes parents m'ont offert, si je devais hurler à chaque insulte qu'on me lançait et surtout si je devais me remettre en question à chaque critique ... Ouais, j'aurai pas fini ! Alors j'opte pour ce rôle pour que les autres m'aiment, pour qu'ils me suivent, mais surtout qu'ils m'obéissent par la suite. Peut-être jouais-je ce rôle avec Papa sans m'en rendre compte ? Sans doute, mais c'est pas plus mal puisque je m'entend davantage avec lui grâce à cela.
Lorsque Papa s'enfonça dans l'eau jusqu'aux canons, je l'observe avec inquiétude. Mais heureusement pour moi, il n'alla pas plus loin. Mais ne dit-on pas que ce ruisseau a surtout envoyer des poulains mourir ? Serait-il capable de tuer des adultes ? Je me le demande, mais j'avoue n'avoir aucune envie de le découvrir grâce au corps roux de Papa. Finalement, à sa phrase, je hausse les épaules en soupirant. Il avait raison. Nous ne connaissions pas ce territoire et surtout, il n'était pas à nous.

" Et puis Mégère Fifa ne voudrait pas qu'on le découvre, n'est-ce pas ? " dis-je avec un petit sourire cynique.

Ouais je ne l'aime pas ... Et j'assume. Et puis ça doit être réciproque, me direz-vous. Car la dernière fois que nous nous sommes rencontrés, ça c'était tout de même mal passé. En même temps, pour qui se prenait-elle ? Parce que Madame est reine de ces terres, elle me demande de faire le ménage chez elle ? Elle m'a prise pour une femme de ménage, une esclave ou quoi ? Mais pire encore ! Parce qu'elle était la matriarche, elle me virait de chez elle sans préambule ? Ouais, elle se prenait vraiment pas pour de la merde celle-ci ! Soudain, je vois Papa qui m'observe avec sévérité et je fronce, avec imagination, mes sourcils. Une phrase, une unique phrase, et mon monde entier s'écroula en quelques secondes. Une nouvelle compagne ? Comment avait-il pu faire cela ? Comment avait-il pu détruire mon enfance une seconde fois d'un seul coup ? Mais pensait-il à moi ? N'avait-il pas l'impression de me détruire une seconde fois ? Je ne le comprend pas. Comment fait-il pour aimer une seconde jument ? Mais surtout ... Comment faisait-il pour m'éclipser ainsi de son coeur ? Je plonge mon regard dans le sien, sans réellement savoir quoi dire. Je sentais petit à petit mon coeur se briser tandis que mes membres tremblaient sans que je ne comprenne pourquoi.

" Je ... Je ... Tant mieux pour toi, je suis heureuse pour toi Papa. " dis-je avec la voix brisée, les yeux embués et reculant brutalement.

Mon corps tremblait tout entier, j'essayais de le cacher. Ma vie se détruisait une seconde fois. Finalement, je baisse l'encolure et observe le sol, ne sachant que dire. Si je l'aimais encore ? Bien évidemment. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

Fifa

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 589

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyDim 17 Fév 2019 - 6:28

La nouvelle attira de nouveau son attention. Fifa redressa les oreilles tandis que le vent lui portait le nom de la nouvelle compagne de Cyrius. Elle était déchirée par la jalousie, parce qu’elle espérait que sa solitude reste partagée. Elle, abandonnée par Kuro, lui, trahi par Nazz’ariah, ils semblaient oubliés par le bonheur mais déjà, l’autre dominant avait trouvé quelqu’un pour le rendre heureux.

Superbia... Fifa serra les dents. La belle hispanique, la robe sombre... elle voyait ce qu'il pouvait bien lui trouver et la façade de désintérêt flagrant de Superbia avait probablement rassuré l'alezan. Quant à elle ? La jument pâle ne pouvait s'empêcher de se dire que c'était mieux qu'avant, au moins. A voir ce que la dunalino ferait de cette relation et des responsabilités qui l'accompagnaient.

Cela ne semblait pas plaire à Hallelujah, bien entendu. Il ne devait pas y avoir grand-chose qui lui plaisait, à cette enfant mal élevée mais Fifa n’avait pas le coeur à se montrer pour la réprimander. Ce n’était qu’une enfant et pas la première à dire du mal de la dominante crème. Elle se contenta d’observer l’échange en contrebas, curieuse de la suite de cette réunion familiale.

Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyMar 19 Fév 2019 - 10:51

Cyrius tique légèrement à la réflexion de Hall'. Jamais sa langue dans sa poche celle-la, comme son père... L'étalon en déduisait donc que sa fille avait rencontré la dominante, et il préférait ne pas imaginer l'ambiance qui s'était installé entre ces deux là...


- Je suppose qu'elle préfèrerai qu'on ne le découvre pas... Et Fifa n'est pas une mégère, à ta place j'éviterai de l'insulter sur ses propres terres...


Cyrius leva les yeux aux ciel. Si il y a bien une chose dont sa fille n'avait pas hérité de lui, c'était de son sens aiguisé de la diplomatie... Il sourit néanmoins en voyant l'air renfermé de sa fille, mais cette expression fut de courte durée.


Hallelujah plante son regard dans celui de Cyrius. L'alezan y voit se succéder la rage, les désespoir, la tristesse, l'envie de meurtre, la douleur... S'efforçant de rester impassible et positif, Cyrius rejette d'un revers de main la crainte de sa fille, il lui adresse un sourire rassurant, il sait que cette information l'effraie.
Verbalement, elle fait bonne figure. Un progrès.


- Hall...


Cyrius s'approche de sa fille qui a baissé l'encolure, elle lui fait de la peine.


- Hall, ce n'est pas parce que j'ai à nouveau quelqu'un dans ma vie que je vais t'aimer moins, ou te mettre de côté, ou quoi que ce soit de ce genre. Tu es ma fille, rien n'y changera jamais rien tu n'a pas a te sentir menacée...


Cyrius savait que la tâche n'annonçait difficile, voir impossible. Hall' n'avait jamais accepté qui que ce soit dans sa famille. Elle avait détesté Commedia et Final Act dès qu'elle avait appris leur existence, alors Superbia avait peu de chance de trouver grâce à ses yeux.


- Superbia est quelqu'un de bien, je suis sure que tu l'appreciera, l'encouragea Cyrius, plein d'optimisme. Il essayait probablement de se rassurer lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyJeu 14 Mar 2019 - 21:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tombera les croix, mon rêve réussira. Tombera le diables, les dieux n’existent pas. Attaque mes rêves ou détruis les âmes, on sera un rêve incroyable : c’est juste ma vie, c’est juste mon âme. On sera un rêve idéal, tu seras un rêve idéal.

Papa a raison : je ne devrai pas insulter ceux qui dirigent les territoires où je me trouve. Je risquerai d'énormes ennuis. Mais sincèrement ... Qui s'en moque ? Moi. Je m'en fous complètement d'insulter les gens, qu'ils soient là ou non. Surtout quand j'ai raison. Fifa est une mégère. Une véritable peste qui m'a renvoyé chez moi à coup de sabots. Je m'en souviendrai toute ma vie, sans doute. Pour qui s'est-elle prise ? Une reine ? Bon d'accord, elle en est une. Mais elle n'aurait jamais du se comporter avec moi, ainsi. Je n'ai que quatre ans, mais quand je serai plus âgée je me vengerai. On ne me traite pas ainsi, même lorsque je suis gamine. Aurais-je eu tord ? Peut-être. Mais si elle est mère, sans doute aurait-elle pu se comporter autrement, non ? Maman ne m'aurait jamais traité ainsi. La dispute serait présente, sans doute, mais pas l'exclusion. Si j'étais mère ? Le gamin rentrant chez moi ainsi serait sans doute accueilli autrement, peut-être. Ou pas. Sincèrement, je n'en sais rien. Mais une chose est sûre : elle n'aurait jamais du le faire. Suis-je trop rancunière ? Je ne sais pas. Tout ce que je peux vous dire, c'est que je ne supporte pas qu'on me manque de respect. Bon je l'ai peut-être cherché, mais je déteste qu'on me rende la monnaie de ma pièce. Je hais qu'on m'envoie la vérité en pleine face. Mais surtout mes fautes. Donc je lui montrerai à qui elle a à faire. Et puis, en devenant reine des Trompeuses, peut-être pourrais-je gouverner d'autres territoires ? 

Si je vise trop haut ? Je m'en fiche tellement. Si vous saviez à quel point je rêve de gouverner, à quel point je rêve d'être sur un trône et pouvoir regarder les autres de haut. Pouvoir les observer, les jauger et accepter ou non qu'il vienne sur mes terres. Je n'ai pas l'âge d'y songer ? Mais qui le décide cela ? Même en étant gamine, j'y pensais déjà. Je me demande si même à ma naissance, je n'y pensais pas. En même temps, étant la fille d'un roi et d'une reine, c'est la base n'est-ce pas ? Je suis princesse, alors c'est logique que je songe au trône, non ? Osez me dire que Papa n'y a pas songé à sa naissance, sincèrement ? N'importe qui rêverait d'être roi, non ? Qui n'a pas rêvé d'avoir le pouvoir entre les sabots ? Qui n'a pas songé à pouvoir embrasser les pieds des Dieux et pouvoir vivre auprès d'eux ? Personne. Il faut être sincère dorénavant. Si certains chevaux me disent le contraire, je les traiterais de menteurs, sincèrement. Si Maman a voulu l'être dés sa naissance ? C'est évident. Elle est née héritière d'un pays royal, alors c'était sa destinée tout simplement. Je pense que la seule jument ne pouvant atteindre le trône selon moi est : Commedia. Elle n'est pas de notre famille, elle n'est pas ma soeur de chair, alors elle ne mérite de gouverner. Et donc par logique, son fils ne le mérite pas. Final Act n'atteindra jamais ce trône, je me le promet.

Délicatement, mon regard se porte sur Papa. J'ose relever mon regard peiné vers lui. Personne ne pourra remplacer l'amour qu'il a pour moi ? Mais ça, il ne peut pas le savoir n'est-ce pas ? Je suis adulte maintenant, alors si je disparais un moment, qu'il refait sa vie, il m'oubliera et je n'existerais plus pour lui, non ? Il disparaîtra de ma vie comme il l'a déjà fait quand j'étais gamine hein ? Il partira avec elle en oubliant sa fille ? Il donnera ma place aux enfants de Superbia ... En plus, avec un nom pareil, elle doit être sublime non ? Je l'imagine déjà. Je la vois déjà étant une superbe arabe à la robe noire ébène, sans aucune trace blanche et avec les crins aussi lisses que leur amour. Je la vois d'une gentillesse sans limite, offrant son corps sans concession ainsi que son amour. Je la vois douce comme la pluie tombant sur un tronc d'arbre. Je la vois franche, courageuse et impérieuse comme une merveilleuse princesse. Ouais, en fait, il va vite me remplacer. En même temps, d'un côté je peux parfaitement le comprendre. Maman n'a jamais été une véritable reine, elle n'a jamais été bonne. Moi je n'ai jamais été la petite princesse aussi gentille que j'aurai du être. Ouais, je peux parfaitement comprendre qu'il veuille reconstruire sa vie avec quelqu'un de mieux. Brutalement, je plaque mes oreilles dans ma crinières en secouant l'encolure. Non, je ne devrais pas penser ainsi.

" Il ne faut jamais dire ' jamais ' Papa. Tu oublieras vite ton passé avec elle, qu'il soit physique ou non. " dis-je en soupirant.

En fait, Papa devrait apprendre qu'on ne connaît rien de l'avenir. Qu'on ne sait jamais ce qu'il peut créer. Une dernière phrase et mes yeux se plissèrent. Moi bien m'entendre avec ma belle-mère ? Ce serait trop me demander je pense. Je peux la supporter, la côtoyer s'il y a besoin, mais l'apprécier c'est hors de question. Aimer celle qui m'enlève Papa ? Non, jamais de la vie. Mais, je me suis promit de ne plus blesser Papa, de ne plus le décevoir alors je cacherai tout cela. Je finis par me rapprocher de lui, lui adressant un sourire assez cynique.

" Je peux essayer si tu veux, mais je ne te promet rien. " prononçai-je en le contournant pour retourner boire un coup dans le ruisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

Fifa

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 589

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyVen 15 Mar 2019 - 7:31

Fifa agita les oreilles, un peu déçue. Elle s’attendait à plus d’étincelles. Les promesses d’Hallelujah la laissaient de glace, probablement car elle n’était pas concernée par les derniers rebondissements dans la vie amoureuse du dominant des Terres Trompeuses.

Pendant un instant, elle se demanda ce qu’il en était de la jeune Naëlle, tout juste élevée au rang de gardienne des Terres Secrètes. Et elle, avait-elle un amant ? Un amour d’enfance ?
Qui était-ce, quelles étaient ses intentions ? Fifa n’en savait rien.

Elle baissa les yeux sur Hallelujah, qui buvait l’eau du Ruissseau à grandes gorgées. Elle ne savait pas grand choses des ambitions de l’isabelle non plus. Elle n’avait pas l’air du genre désintéressée, songea la crème, qui décida de s’attarder un peu plus longtemps.

Peut-être apprendrait-elle encore quelque chose d’intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyJeu 21 Mar 2019 - 12:35

Cyrius trouvait que cette discussion se passait étonnamment bien. Evidement, il voyait que tout cela ne plaisait pas du tout à sa fille, ça n'était pas une surprise. Mais il avait été complètement transparent et franc, à la fois sur sa situation et sur les sentiments qu'il avait et garderait toujours pour Hall, qu'elle le croie ou non.
Il l'observa donc lorsqu'elle le contourna pour aller boire un peu, prétexte pour cacher sa déception sans doute, mais qu'importe, au moins elle n'avait pas hurlé.


- Tu sais Hall, tu devrais voir la vie du bon côté des fois, tu es toujours en colère, ou méfiante, il faut te détendre je t'assure, profite de la vie un peu ! Tu veux une feuille de thé ?


Cyrius ne savait pas trop ce qui lui prenait, mais il en avait assez que sa fille soit perpétuellement négative alors que la vie à tant de choses à offrir. Il avait envie de la dérider un peu, qu'elle s'amuse et change d'état d'esprit, au moins un petit peu.


Ainsi, Cyrius bondit vers le ruisseau, antérieurs vers l'avant et éclaboussa copieusement sa fille en la bousculant quelque peu, avant de repartir en sens inverse en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptySam 30 Mar 2019 - 20:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sa voix vibrait dans mon oreille quand j'étais dans ses bras. Les chansons à la guitare, les bisous avec la barbe. Il parle de l'époque du lycée avec mélancolie. Je m'endormais sur le canapé, je me réveillais dans mon lit. Il m'a laissé veiller devant les films que j'aimais bien. Il m'engueule jamais, le pire c'est quand il dit rien. On fait des matchs et je prie pour que ça dure. Il prend de l'âge, je l'ai lu dans ses courbatures. Les jambes tremblent quand on se fâche par moments. Plus ensemble, mais il me demande toujours pour maman.

Sincèrement, j'aurais du m'en douter, vous ne pensez pas ? Papa est quelqu'un d'adulte ... Il a besoin d'être aimé. Il a besoin qu'on l'écoute, qu'on l'entende, mais surtout qu'on essaie de comprendre ses sentiments. Maman a tout bousillé en une seule seconde. L'a-t-elle réellement aimé un jour ? A-t-elle réellement comprit qui était Papa ? A-t-elle tenté de le comprendre, surtout ? J'ai un doute. En ces quelques années, j'ai eu le temps de me poser cette question : Est-ce que Maman a joué avec Papa ou l'a-t-elle aimé de tout son coeur ? Et en ces quelques années, j'ai vite comprit que ce n'était pas le cas. Elle ne l'a jamais aimé. Elle n'a fait que jouer sur plusieurs tableaux, elle n'a fait que s'amuser des sentiments de Papa. Elle se disait gentille, elle se disait douce, mais elle n'est qu'un animal sorti d'une forêt sombre. Elle n'est que la fille du Diable en personne. Elle n'aurait jamais du rencontrer Papa, elle n'aurait jamais croisé son chemin selon moi. Mais ... Si elle ne l'avait pas croisé, je ne serai sans doute jamais née. Donc dans un sens, elle a eu raison. Mais je lui en veux. Je lui en ai toujours voulu depuis qu'elle a trompé Papa la première fois. Je suis quelqu'un de loyal personnellement, donc je ne comprends vraiment pas comment on peut tromper aussi facilement une personne, qu'on est censé aimer.

Je sais que je n'ai que quatre ans, que pour certains, je suis considérée comme un bébé. Mais si ils me connaissaient, ils reviendraient sans doute sur leurs estimations. Ils devraient me juger autrement. Bien sûr, à trois mois ou six mois, je peux parfaitement comprendre qu'ils me jugent comme étant un bébé, mais à quatre ans ... A quatre ans, je suis une adulte. J'ai le corps d'un adulte et l'esprit aussi. Bien entendu, j'ai encore des idéaux enfantins : comme celui de vouloir vivre dans un monde m'appartenant, dans un royaume où je serai la reine, ou tout simplement des amis qui me suivraient où que j'aille. Mais en dehors de cela, j'ai tout de même grandi mentalement. Dorénavant, je me rend compte qu'il faut que je me pose beaucoup plus. Il faut que je grandisse encore pour comprendre réellement mes priorités, mais pour le moment je sais qui est ma famille, je sais sur qui je peux compter et lesquels je dois exclure de ma vie. En quatre années, j'ai vraiment comprit que mon père serait toujours là quoiqu'il arrive et que ma mère n'est qu'une traîtresse. J'ai comprit aussi que Final Act est mon neveu, mais il ne deviendra pas pour autant quelqu'un que j'apprécierai. Le vol est quelque chose que je ne pardonne, même si des efforts sont faits de l'autre côté. En réalité, je ne suis pas beaucoup entourée, il faut le savoir. Mais comme on dit : mieux vaut être seule que mal accompagnée n'est-ce pas ? Alors, peut-être que certaines personnes me détestent, mais je m'en moque royalement. Détestez-moi, je vous surprendrez au fil du temps.

L'eau glissait petit à petit dans ma gorge, tandis que mes yeux se fermaient et que mon esprit s'envolait dans un monde que je ne connais pas encore. Ce monde où la responsabilité vous apparaît en pleine face, où le monde adulte est une énorme muraille qu'il faut gravir rapidement et où l'amour détruira tout au gré du vent. Un petit soupir traversa ma gorge tandis que mes oreilles se baissaient dans ma crinière. Il ne se rend pas compte Papa, en fait. Il ne se rend pas compte à quel point l'arrivée de Superbia dans ma vie est un véritable obstacle à tout ce que j'ai pu créer dans mon esprit. A quel point l'amour qu'il va lui offrir va me faire peur. Car étant seule pendant plusieurs années dans le coeur de Papa, j'ai pu me l'approprier, j'ai pu me faire une véritable place dans son esprit, ses pensées et sa vie, mais maintenant c'est terminé. Maintenant, je ne suis plus seule et il va falloir que je l'accepte. Les paroles de mon père vinrent délicatement s'immiscer dans mon esprit tandis que je secouais la tête. Il a raison, je me prend beaucoup trop la tête à mon âge. Mais il ne se rend pas compte, j'ai trop de responsabilités pour mon âge aussi. Je me suis promis de devenir son unique protectrice, de le défendre au gré de ma vie, alors je l'accepte. Mais parfois, c'est trop dur, trop fort pour moi. J'ouvre la bouche.

" Tu ne comprends pas Papa. Je me suis promis de donner ma vie pour que tu gardes la tienne intacte, alors oui parfois je me prend la tête. Mais c'est parce que je veux te rendre réellement fière. Et le fait qu'elle arrive dans ta vie, ça me fait une seconde personne à protéger. " dis-je, d'un ton légèrement solennel et un peu directif.

Au moment où j'allais refermer la bouche, mon père surgit brusquement dans le ruisseau et m'éclabousse copieusement. Je reste béate, les oreilles en avant, les yeux exorbités et la tronche complètement trempée. Un grand enfant ! Je ne l'ai jamais vu ainsi mais ça surprend. Je met un certain temps à réagir et lorsque je revins à mes esprits, je m'ébroue brutalement et tourne la tête vers mon père qui partait déjà au galop. Je pousse un profond hennissement, tourne les sabots et démarre en trombe, envoyant de la boue dans le ruisseau. Les oreilles en avant, les naseaux dilatés et la queue en trompette, je suivais la silhouette rousse de Papa. J'avais du mal à le rattraper, mais je tentais de le faire en donnant quelques coups de cul. Un hennissement et un rire se fit entendre, tandis que j'appréciais réellement cette course poursuite familiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

Fifa

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 589

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyJeu 4 Avr 2019 - 13:27

Le ton lourd de la conversation retomba mais pas pour longtemps. Fifa haussa un sourcil dubitatif à la promesse d’Hallelujah, qui sonnait faux à ses oreilles. La dominante entama la lente descente jusqu’à la rive du Ruisseau Sans Fond, dans lequel Cyrius avait bondit et éclaboussé allégrement sa fille. La crème réprima un réflexe pour le réprimander les observa partir sans les poursuivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyJeu 4 Avr 2019 - 15:42

Cyrius s'amuse, il entend sa fille le suivre. S'amuser un peu avec Hall' est un moment privilégié et précieux. Il lâcha trois coups de cul pour se déverrouiller les vertèbres, et s'arrêta finalement brusquement, faisant face à Hallelujah qui arrivait derrière lui. Il arbore un grand sourire, il voit les efforts qu'elle fait pour se détendre, mais il connait sa fille. Il sait que depuis qu'elle est petite, elle s'est mise un paquet de responsabilités sur les épaules, une charge qu'il ne lui a pourtant jamais imposé. Elle a toujours été comme ça, ambitieuse, certes, mais surtout, avec une vision sur le long terme, toujours. Les poulains ne sont pas censé réfléchir à ce qu'ils vont devenir à long terme, la plus part se contentent de prendre du bon temps, de découvrir la vie, mais elle n'a jamais été comme ça. Il le sait. Et la reflexion qu'elle venait de formuler à son sujet allait dans ce sens. Le dominant savait que c'était de sa faute, et de celle de Nazz'ariah, si Hallelujah ne s'était jamais accordé le droit d'être insouciante. Toujours sur le qui-vive, à craindre de se retrouver seule. Sans famille, sans terre et sans but. L'alezan plongea ses prunelles dans celle de sa fille.


- Hall, écoute moi bien. Ca n'est pas a toi de me protéger. Ni moi, ni Superbia. Je suis ton père, c'est à moi que reviens ce rôle. Tu n'a pas à...te mettre un poids pareil sur les épaules. Je vais bien, je ne crains rien, je suis enfin heureux et tu es une de mes plus grande fiertés. Que voudrais tu qu'il m'arrive ? Lui demanda t-il avec un sourire apaisé sur les lèvres.


Il sait les inquiétudes de sa fille. Et même si la maturité ne lui fait pas évoquer le sujet aujourd'hui, il sait qu'elle s'inquiète de son propre sort, si jamais il fondait une nouvelle famille avec Superbia. Il sait qu'elle craint de perdre ses droits, son héritage et sa place s'il arrivait malheur à son père.


- Tu dois me faire confiance, ne pu t-il s'empêcher d'ajouter. Elle avait des raisons de douter de lui, mais il ne l'abandonnerait jamais. Elle était sa première fille, et rien n'effacerait jamais ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyDim 7 Avr 2019 - 23:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour un peu de tendresse : Je t’offrirais le temps, qu’il reste de jeunesse, à l’été finissant. Pourquoi crois-tu, la belle ? Que monte ma chanson, vers la claire dentelle. Qui danse sur ton front, penché vers ma détresse ? Pour un peu de tendresse.

Vous n'imaginez même pas le bien que tout cela peut me faire. Cela fait tellement longtemps que je n'ai pas eu autant de tendresse pour quelqu'un ... Je crois qu'en fait, mise à part Papa, je n'en ai jamais eu pour quelqu'un. Bien sûr, il y a Rosie, que j'aime bien. Elle est gentille, belle et intelligente, mais je ne crois pas ressentir de la tendresse pour elle. Non, c'est complètement différent. Ce n'est que de l'amitié. Oh on peut être tendre avec un ami, j'en suis parfaitement consciente. Mais nous parlons pas de la même tendresse ici-même. Non, ici je vous parle de la tendresse qui lie deux êtres au gré de leur vie, qui les rend encore plus aimants l'un de l'autre, mais surtout qui fait en sorte qu'ils ne font que penser à chacun pendant toute leur vie. C'est exactement ce que je ressent pour Papa. A une époque, je le détestais, je ne voulais plus le voir et pourtant je ne cessais de penser à lui. Je ne cessais de l'imaginer avec une autre fille que moi. Je ne cessais de l'imaginer partir de ces terres pour se faire une nouvelle vie. Je crois, en fait, que je ne le détestais pas tant que cela : non, je lui en voulais tout simplement. Je lui en voulais d'être parti comme il l'a fait. Je lui en voulais à un point que je ne désirais plus jamais le voir. Puis finalement, en grandissant, je me suis rendue compte que je l'aimais bien trop pour l'effacer totalement de ma vie. Il est tout ce que j'ai de plus cher au monde, alors je ferai tout pour le protéger.

Trois coups de cul et je m'écarte brutalement de Papa. Il n'a pas voulu me faire mal, j'en suis parfaitement consciente, mais je sais aussi que par joie il pourrait me toucher. Qui ne sait pas qu'un cheval joyeux peut tuer ? Qui ne sait pas qu'un coup de cul peut blesser mortellement un autre cheval ? Oh bien entendu, nous sommes des animaux costauds, nous avons des poitrails assez larges pour encaisser les chocs, mais nos membres sont beaucoup trop fins pour accuser le coup de sabot. Combien de chevaux ont du être amputés à cause d'un coup de sabot mal placé ? Combien de chevaux sauvages sont-ils morts car ils avaient une jambe cassée ? Beaucoup trop. C'est pourquoi, même si j'aime énormément mon père, je préfère m'éloigner lorsqu'il explose de joie. Un petit sourire s'arqua sur mes lèvres tandis que je secouai la tête d'amusement. Il a perdu au moins dix ans de vie à être ainsi ... Brutalement, il s'arrête et se retrouve face à moi. Beaucoup trop rapidement à mon goût puisque je dus me stopper immédiatement. Mes postérieurs glissèrent sur le sol et mon poitrail cogna celui de mon père. Je me recule en m'ébrouant, un petit peu assommée. Ses paroles apparurent dans mon cerveau, tandis que mes oreilles se baissèrent dans ma crinière. Pas de mécontentement, seulement de désaccord. Il dit n'importe quoi.

" Tout. Il peut t'arriver n'importe quoi Papa. N'oublie pas que tu es un Roi, un dominant et donc que ton rang mène à la jalousie. Tout le monde voudrait ta place, surtout ceux dans la précarité. Alors quoique tu veuilles ou que tu désires, je vous protégerai. A une époque je voulais te tuer, sois en conscient, mais maintenant je serai celle qui tuera ceux qui le veulent. " dis-je en restant complètement sérieuse.

Je sais que je ne devrais pas avoir autant de responsabilités à mon âge. Je sais que je ne devrais pas promettre de telles choses, mais il est hors de question que d'autres que moi aillent sur le trône. Et pour cela, il faut que je protège la seule personne ayant ses fesses dessus. Je dois être la seule reposant mes fesses après lui. J'ai peur, parfaitement peur de ce qui pourrait m'arriver. Si Superbia a un héritier, que se passera-t-il ? Devrais-je disparaître petit à petit ? Devrais-je le tuer ? Devrais-je accepter mon sort ? Je ne sais réellement pas, mais je veux garder mon trône.

" En toi, oui. En l'Avenir, non. Je ne sais pas ce que je deviendrai si tu as un enfant avec Superbia. Je n'obtiendrai sans doute pas ce trône, n'est-ce pas ? " demandai-je parfaitement consciente de la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

Fifa

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 589

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyMar 9 Avr 2019 - 12:48

Fifa pencha la tête pour boire une gorgée d’eau dans le Ruisseau Sans Fond, les oreilles orientées dans la direction qu’avaient prise Cyrius et Hallelujah pour s’assurer qu’ils quittaient le territoire. Sans s’attarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyMer 10 Avr 2019 - 11:34

Cyrius pose un regard "mi-figue mi-raisin" sur sa fille, ne sachant pas vraiment si il devait prendre au sérieux le "à une époque je voulais te tuer". Tous les enfants ont envie de tuer leurs parents un jour ou l'autre, sans vraiment penser à leur ôter la vie littéralement. Une petite voix dans la tête du dominant lui glissa que sa fille aurait eu, un jour, vraiment voulu le tuer, mais il préféra la faire taire. Non, Hall' ne l'aurait pas tué. Elle est impulsive, sans doute légèrement excessive de temps à autre, mais elle n'aurait jamais tué son papa...impossible. Le dominant se contenta donc de lui sourire tranquillement.


- Avec toi en guise de garde du corps, Hoyka comme bras droit et Superbia comme bouclier je ne risque plus grand chose, chérie, répondit-il avec un peu trop de légèreté sans doute, mais il n'avait pas du tout envie de s'encombrer de la moindre pensée négative.


Elle aborda ensuite la question qui la taraudait depuis qu'elle était sortie du ventre de sa mère : le trône, l'héritage, le territoire, la place de dominant lorsque la pauvre carcasse de son papa reposerait sous terre. Avait-elle vraiment besoin de lui rappeler constamment qu'un jour il mourrait ? Cela l'angoissait plus qu'il ne voudrait l'admettre.


- Ma puce, continua t-il toujours sur le ton de la plaisanterie, car il n'avait aucune envie de répondre à cette question, je n'ai pas encore écrit mon testament mais puisque tu insiste, je pense que si j'ai un enfant avec Superbia, j'attendrai de voir s'il est digne de monter sur un trône avant de le coucher sur mon testament. Par exemple, s'il m'avoue avoir voulu me tuer, j'aurait certainement une petite réserve (il rit bien que ce ne sois pas vraiment drôle) en revanche je pense que je lèguerai au moins un de mes arbres à thé à Final Act, lui saura en faire bon usage... quant à ma succession... (Cyrius regarde le ciel pour chercher l'inspiration, les conneries fusent dans sa tête à une vitesse indécente) je ferai peut-être organiser un combat en mon honneur, qui aura lieu après ma mort car je ne voudrait pas y assister...un combat dans une marre de boue oui, où tous mes enfants (adoptés ou de sang) se battront jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un, et le dernier aura les Trompeuses...ça t'irait ? Ou alors une compétition de Shoot-Coco... je ne sais pas trop encore... 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 168

SEXE DU CHEVAL : Princess
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyDim 14 Avr 2019 - 19:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'était une sorte de révolution. Et puis nourrir. Et puis son sourire. On marchait et on se regardait.Ivres de vivre, ivres d'un amour si grand. Même pour le pire on était si grands. C'était un jeu d'enfants, on se sentait gagnants. D'un temps où les plus grands jouaient aux plus perdants. Nous faisions les 400 coups, mais sans aucun tabou.

Si je devais résumer ma vie en quelques mots ? Ce serait simple : trahison, déception, joie et ambition. Trahison car mes parents m'ont trahis au moins une fois dans ma jeunesse. Que ce soit ma mère qui n'a même pas assumé son rôle de génitrice et qui est partie voir ailleurs en se moquant parfaitement des conséquences. J'aurai pu mettre cela sur le compte de la jeunesse, car beaucoup trop jeune pour Papa, mais non. Elle a bien eu un premier fils, non ? Bon il est mort à la naissance, certes, mais elle a déjà été mère. Combien de fois a-t-elle supplié Papa pour m'obtenir ? Beaucoup trop sans doute. Et maintenant que je suis sur Terre, elle disparaît de ma vie aussi vite que je suis née ? Je ne comprendrai sans doute jamais ce comportement. Papa, lui m'a trahi en disparaissant aussi. Il est parti de nos terres sans même prononcer un seul mot et il est revenu aussi silencieusement que son départ. Je suis pratiquement à l'âge adulte, mais je pense que j'aurai toujours du mal à comprendre les adultes. Déception, car je suis déçue des personnes m'entourant, quel qu’elles soient. Que ce soit les chevaux que je pensais apprécier, mes parents ou tout simplement ma famille. Ils n'ont fait que me décevoir, par leurs choix et leurs actions. Je pense qu'une seule jument ne m'a jamais déçu ; Rosie. Elle est entière et le restera sans doute toujours. Mais je pense que les deux mots résumant parfaitement l'année que je vis actuellement sont les deux derniers. Tout simplement car je suis heureuse de retrouver Papa, car Maman est partie, mais surtout car j'arrive enfin à vivre seule. Et le dernier car je ne perdrais jamais mon but ultime d'obtenir enfin ce trône tant attendu.

En réalité, Papa a peut-être raison. Peut-être ai-je grandi bien trop vite que je ne l'aurai cru. Peut-être que je n'ai pas assez profité de ma jeunesse comme j'aurai du le faire. C'est vrai que je n'ai pas beaucoup vagabondé, ni même voyagé comme je l'aurai souhaité. J'aurai pu faire comme la plupart de mes comparses : quitter le nid familial et découvrir d'autres territoires, faire ma propre famille et obtenir mon propre royaume. Mais ça ne m'intéresse pas, ça ne m'a jamais intéressé. Je suis née d'un roi et d'une reine, alors je ne vois pas l'intérêt de quitter mon royaume pour en recréer un. Ce royaume est à moi et je l'obtiendrai coûte que coûte, même si pour cela je dois en souiller le sol. Contrairement à ce que pourraient penser certaines personnes, je n'ai pas peur du sang ou de la mort, je sais ce qu'ils représentent. Avoir du sang sur le visage ? Si j'y suis obligée, je m'y roulerais presque dedans volontiers. Tuer mes ennemis ? S'ils m'y obligent, je le ferai. Tuer un membre de ma famille ? J'y ai songé. Mais je ne vous dirai, pour le moment, ma réponse, ce serait trop simple. J'ai des plans. Vous pensez, vous les lecteurs, les connaître, mais vous vous trompez. Mes plans ont changé en même temps que mon état d'esprit et mon corps. Je suis presque adulte, alors mes objectifs seront en conséquence. Croyez-moi. Finalement, je pose un regard dubitatif sur Papa, en penchant légèrement ma tête et lui adressant un sourire peu convaincu.

" Personne ne pourra te protéger aussi bien que moi. Car contrairement à elles, je sais me faufiler où d'autres ne le savent pas et je sais frapper là où ça fait mal. Peu importe la personne attaquée, crois-moi. " dis-je presque avec un ton mauvais.

J'étais gentille, mais j'avais un côté foncièrement mauvais, j'en suis consciente dorénavant. Mais plutôt que le renier, ou le dénigrer, je préfère l'utiliser à bon escient. Pouvoir manipuler les autres est ce que j'aime le plus faire, en réalité. Peu importe la personne. Qu'ils m'aiment ou me détestent, je saurai faire d'eux ce que j'en veux. Ils ne sont que mes pions et ça, ils ne le savent pas encore. Je laisse mon regard plonger dans celui de Papa, tout en l'écoutant attentivement. S'il y faisait attention, il pourrait sans doute remarquer cette petite flamme tout droit sortie des enfers, dans mes iris. Après peut-être qu'avec le temps, je pourrais devenir quelqu'un de plus sain, de plus gentil, mais je ne le veux pas. Cette méchanceté fait ce que je suis, elle me construit et me permet de rester forte. Je n'ai pas besoin d'amis, je préfère réellement être seule que mal accompagnée. Finalement, je m'approche délicatement de Papa et lui adresse un sourire faussement sincère.

" Final ne mérite rien de toi, crois-moi. S'il est capable de me voler un fruit, étant gamin, en pleine bouche, il serait capable de te voler le trône lorsque tu seras le plus faible selon moi. Il n'est pas fiable. " L'hôpital se foutant de la charité ? Jamais. " En ce qui concerne les combats, je m'y attellerais et les tuerais sans exception. Surtout Commedia. Elle ne mérite pas ce trône. " J'avais terminé ma phrase dans un murmure. Je savais son amour pour cette garce. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyMer 17 Avr 2019 - 16:01

Comme à son habitude, Hall' était combative et déterminée, et le petit speach de son père ne l'avait pas fait beaucoup rire. Elle se ferait une joie de tout détruire sur son passage pour avoir ce qu'elle veut, n'avait pas la moindre affection ni confiance pour sa demi-soeur et son neveu adoptif, rien de neuf sous le soleil ! Cependant, elle n'en démordait pas, elle voulait jouer un rôle dans la protection des Trompeuses et affirmait qu'elle serait la meilleure dans ce rôle. La dessus, Cyrius n'avait aucun doute, et justement, il avait quelque chose à lui confier...


Décidant d'ignorer les menaces qu'elle venait de proférer sur le reste de sa famille, Cyrius lança un sujet qu'il voulait aborder avec elle depuis quelques jours.


- Justement Hall', j'ai fais la rencontre d'un étalon la semaine dernière, un grand bai nouveau dans les parages nommé Rekkles. Il m'a l'air d'avoir l'ambition de devenir dominant, et la fin de notre discussion me fait penser qu'il pourrait être une menace pour nous.


Cyrius s'était amusé à tenter Rekkles d'aller faire tomber la jeune Naëlle de son trône, et à ce moment là le bai avait perdu tout son humour, et le regard sans équivoque qu'il avait lancé à Cyrius avait fait sonner en lui une petite alarme.


- Il est possible que ce ne soit rien de sérieux, qu'il ne tente jamais rien, mais je préfère te mettre dans la confidence, qu'on puis le garder à l'oeil, et surtout, qu'il le pose pas un seul pied sur les Trompeuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

Fifa

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 589

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life EmptyVen 3 Mai 2019 - 7:43

Fifa redressa brutalement les oreilles. Les conflits familiaux d’Hallelujah et Cyrius l’avaient lassée mais la mention d’un solitaire aux ambitions assez grandes pour inquiéter le dominant avait attiré son attention. Qui était cet étalon ? Il faudrait qu’elle se renseigne. Peut-être rôdait-il déjà sur les Terres Orphelines… La dominante soupira et releva l’encolure. Elle en avait assez entendu et avait vraisemblablement d’autres chats à fouetter.

Elle connaissait le nom de celui qu’elle cherchait, Rekkles.

Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Love of My Life Empty
MessageSujet: Re: Love of My Life   Love of My Life Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Love of My Life
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» I love America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORPHELINES :: LE RUISSEAU SANS FOND-
Sauter vers: