Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.

Partagez
 

 Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE

Aller en bas 
AuteurMessage
Iliade
El conquistador

Iliade

ÂGE : 27
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 595

SEXE DU CHEVAL : hongre

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE Empty
MessageSujet: Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE   Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE EmptyMar 4 Déc 2018 - 23:33



C’est l’heure Collapsing. Tu dois me rejoindre, tu dois délicatement te laisser aller dans mes bras. Tu as assez couru les terres, je pense. Tu sembles fatigué, tu sembles décomposé, alors rejoins moi mon amour. Je suis la seule qui t’apprécie à ta juste valeur, la seule qui sois capable d’accepter ta véritable nature. Tu as voulu me fuir pendant des années, tu as voulu me narguer, mais aujourd’hui il est temps. Il est temps que tu tombes à genoux pour la dernière fois, que tu baisses les armes et que tu me laisses caresser ton chanfrein. Tout le monde te voit comme un monstre, mais pour moi tu n’es qu’une âme torturée. Une âme qui doit me rejoindre. J’ai tant attendu si tu savais. Tu croyais que j’étais mauvaise, insipide et vicieuse, mais je ne veux que ton bien petit ange. Je t’ai suivi pendant toute ton épopée tu sais … J’ai suivi ta marche sans succès vers le trône, je t’ai murmuré des mots doux que tu n’entendais pas. Tu pensais voir Harmonie partout, mais ce n’est que moi qui tentais de communiquer avec toi. Tu te pensais invincible mais tu mourrais à petit feu. Alors, s’il te plaît, ouvre-moi tes bras et laisse-moi t’emmener. Tu m’as manqué. Tu as failli me rejoindre à ta naissance, j’aurai été si heureuse, mais tu as préféré suivre Mr le Destin. Il a finalement abandonné mais moi je suis restée. Viens me rejoindre. Je prendrai soin de toi, je t’assure. Mes caresses te combleront au point que tu en oublies tes conquêtes. Je t’aime Collapsing, sache-le. On me surnomme la Mort, mais je ne suis que la guerrière qui t’a suivit jusqu’au bout.

Des branches te griffent le chanfrein tandis que tu tentes de galoper comme tu pouvais. La vue ne t’ai plus offerte, tu es maintenant seul. Tu as voulu jouer avec le feu et finalement tu t’es brûlé les ailes. Les larmes roulent sur tes joues. Mais tu ne dois pas pleurer mon amour … Je te suis, je te guiderai. Suis ma voix, suis le chemin que je te trace. Ne fais pas attention à ces chacals que tu peux entendre derrière toi, ils ne sont que mes cerbères qui t’envoie vers moi. Ils sont gentils, je t’assure. Ils veulent seulement t’emmener au seuil de ma maison. Ecoute-les s’il te plaît. Arrête de pleurer s’il te plaît … Tu es un guerrier, non ? Alors pourquoi laisser l’eau couler ainsi sur ton chanfrein de jais ? Ca ne te ressemble pas pourtant. Soudain, une branche et tu tombes sur le sol. Ca brûle. Ne panique pas … Ce ne sont que les braises éternelles. Elles te mèneront chez moi. Suis la fumée. Elle n’est pas dangereuse, crois-moi. En fait, imagine que cette fumée n’est que le linceul. Un linceul qui t’englobe petit à petit pour finalement t’étouffer. Tu sais pourtant t’en sortir seul, non ? Je sais, tu ne vois pas … Mais la vue n’est pas si importante. Non, ne hurle pas. Ca ne sert à rien mon ami. Tu ne feras que gaspiller tes forces pour rien. Garde-les pour le grand voyage s’il te plaît. Ne te retourne pas, ça ne sert à rien, tu ne verras que des ombres. Tu sais que mes cerbères sont là, mais ne te préoccupes pas de la distance, continues de courir s’il te plaît. Tu ne vois pas les paysages que tu traverses, mais ce n’est pas important crois-moi.

Tu sens des odeurs que tu connais. Soudain, tu hurles le nom d’Harmonie dans ton désespoir, les larmes continuant de couler. Ca ne sert à rien Collapsing. Elle ne sera pas, ne sera jamais, là pour toi. Elle se moque complètement de ta présence ou non, tu sais. Elle te l’as pourtant assez fait comprendre, non ? Mais bien sûr, comme avec moi, tu n’as pas voulu écouter. Tu as entendu, mais tu n’as pas écouté. Tu n’en as fait qu’à ta tête. Ca y est, tu arrives à quelques mètres de chez moi. Tu n’es plus très loin. Je t’attends. Tu t’arrêtes brutalement en sentant la fraîcheur s’emparer de ton corps. Ne t’arrête pas ! Soudain, l’un de mes cerbères te mordit le postérieur. Tu ruas pour brutalement reprendre le galop, dans une ligne droite approximative. Quelques secondes et nous seront réunis mon amour. Nous seront enfin ensemble. Attends, je vais t’aider un petit peu. Moi la Mort, je peux me le permettre, tu ne le crois pas ? Alors je souffle brutalement sur la glace où tu galopais et brutalement tes membres cédèrent. Tu te retrouva sur le flanc, les membres remuant dans tous les sens, complètement paniqué. Pardon, je sais que je ne devrais pas rire, mais tu verrais ta dégaine actuelle … Soudain, un craquement, puis deux. J’ai réussit mon coup. La glace se brise brutalement sous ton poids et ton corps disparu dans l’eau. Mes mains vinrent délicatement enserrer tes boulets mais tu me frappas. Ne te débats pas mon amour, nous devrions être ensemble.

Tu serais tellement plus heureux avec moi. Personne ne t’aime sur cette présente terre, que chez moi, tu serais le roi du monde crois-moi. J’essaie d’enserrer davantage tes boulets, mais tu me frappes encore. Laisse-toi faire, bordel ! On me nomme la Mort, mais je ne suis pas là pour te faire souffrir, seulement t’emmener dans un monde meilleur. J’attrape ta queue, mais tu remontes à la surface. Non, redescend ! Tu prends de l’air, mais le froid commence à te tétaniser, tes cris t’épuisent … Tu sombreras bientôt dans mes bras et je t’embrasserais jusqu’à l’éternité. NON ! Dégage toi ! C’est quoi cet étalon qui vient vers toi ? Il n’a rien à faire là ! DEGAGE ! LAISSE MOI COLLAPSING PAUVRE IDIOT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

Ezaël

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 460

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE Empty
MessageSujet: Re: Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE   Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE EmptyMer 5 Déc 2018 - 2:33


Les souris n’ont plus peur des chats, même
les loups n’effraient plus les brebis

ft. Collapsing & everyone


Le son lourd de ses pas sur la neige tassée. Ace lui avait pourtant dit de ne plus y aller, et de ne pas galoper. Mais il se fait confiance. Il sait différencier la glace de la neige, Ace lui avait apprit. L'irish cob suivait les pas d'un cheval blessé. Le sang tâchait la neige, gouttes de vie absorbées par un linceul de neige. Son galop est lent, régulier. L'odeur portée par le vent lui est connue, mais pas chère. Il n'est pas pressé. Il ne compte pas aider. Ô non. Dans son esprit seule trône une vengeance malsaine. Une vengeance de poulain, un espoir d'une vie meilleure après avoir chassé le démon. Oui. Cette odeur il saurait la reconnaître entre mille. Comme celle d'Ace, mais celle-ci ne lui procure aucune émotion positive. Son visage d'ordinaire si doux est fermé, froid. Il sait qu'il le retrouvera tôt ou tard. Il le sent au plus profond de ses entrailles. Le moment était proche. La libération avait un goût doux de victoire.

Il ralentit et reprit le pas, voyant que de neige on passait à glace. Il se détourna du chemin sanglant, continuant parallèlement, en sécurité sur la neige. Ses pas sont mesurés mais leur bruit résonne étrangement dans le silence morbide, parfois entrecoupé par les bruits sinistres de la glace. Puis, là, dans un trou créé par son propre poids, la tête aveugle de Collapsing surgit de l'eau. Un sourire mauvais étire les lèvres d'Ezaël qui ne se connaissait pas de côté aussi sombre. Il faut croire que chacun porte en lui les antipodes de sa personnalité. Le jeune étalon approche tout près de la rupture, prêt à bondir en arrière dès le moindre bruit suspect provenant de la glace. Et devant son regard glacé et ténébreux, l'étalon de ses cauchemars, vieux, abîmé par la vie, se débat pour s'accrocher à ce fil qui glisse entre ses doigts.

L'irish tend la tête et attrape le toupet de l'étalon de nuit pour le tirer hors de l'eau juste assez pour avoir le temps de lui dire une phrase avant que les profondeurs ne l'emportent pour de bon. Sa voix est étrangement douce, teintée de mépris et d'une certaine joie. Celle de pouvoir dire qu'il lui survivait.

Bonjour Collapsing. Tu te souviens de moi. Je m'appelle Ezaël. C'était il y a maintenant quatre ans, Collapsing. Tu te rappelles? C'était dans la plaine aux trois primaires. Tu sais, cet endroit aux couleurs surnaturelles. il marque une pause le temps de savourer les mots. J'ai grandit. Tu n'as brisé personne. La seule vie que tu as détruite, c'est la tienne. Je t'ai survécu. Et tu t'es tué. il pose ses naseaux sur le chanfrein cabossé et expire longuement, lui offrant une dernière chaleur. Je te souhaite un bon voyage, et qu'enfin ton esprit soit en paix. Adieux, Collapsing. Merci de m'avoir apprit le courage de battre mes démons. Puisse-tu, dans tes derniers instants, combattre les tiens.

Il se recule, regagne la terre ferme, et part comme il était venu. Tête haute et victorieux. Il laisse derrière lui toute sa rancoeur, tous ses démons. Définitivement à l'aube d'une nouvelle ère.

(OUT)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No. Thirteen

No. Thirteen

ÂGE : 22
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 144

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE Empty
MessageSujet: Re: Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE   Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE EmptyMer 5 Déc 2018 - 9:48

Le paysage a perdu de ses couleurs depuis qu’il a quitté les Terres Trompeuses. Parfois, il se demande s’il n'y est pas encore, tant les teintes dont elles se parent lui manquent à présent. Les territoires dominés sont tristes et désolés mais étrangement, les terres de l’ouest l’ont attiré. L'ont-elles trompé ? Tel un papillon venu s’immoler dans les flammes, promesses illusoires de la vie sauvage, il hésite à y retourner. Car No. Thirteen a décidé de rester.

Il se fond dans le décor de la Banquise Miroitante avec la lourdeur du froid qui transit l’endroit et berce l’étendue immaculée dans un sommeil dont elle ne se réveillera jamais. Au loin résonne le bruit déchirant d’un glacier qui s’enfonce dans une eau trop réchauffée pour le géant de glace qui vient de céder. La lamentation fait écho à ses pas pendant de longs mètres qu’il ne voit pas tout à fait défiler : l’étendue enneigée a trop tôt fait de recouvrir ses traces pour les compter.

Son œil mordoré est plus ensoleillé que la berge timidement effleurée par les rayons de l’astre solaire, qui ne daigne pas tout à fait à darder sa lumière sur la glace. No. Thirteen ne craint pas son reflet, car la banquise est si épaisse qu’il ne distingue même pas ce qui se cache sous la surface craquelée. Il y a posé un pied et a reculé, craignant trop de la voir se fendre sous son poids, fatiguée par les années.
Il ne veut pas y rester.

Soudain, la gueule béante de la Banquise Miroitante lui crache une tête décapitée.

Elle est faite d’obscurité et l’étalon crème la regarde flotter à ses pieds. Est-ce un reflet déformé ? L’équidé a l’oeil arraché et le chanfrein gonflé, le corps figé dans une position effarouchée par la mort qui s’en est emparé sans remords. Il est trop tard pour l’aider et No. Thirteen ne va pas s’y risquer. Sur ce damier de neige immaculée et de glace à peine assez épaisse pour étouffer l’obscurité qui règne sur les profondeurs que la Banquise a recouvert, trône un pion tombé.

Il sera bientôt englouti par le destin glacé qui l’a réclamé.

Le clair-obscur constitue un reflet dont l’ironie n’échappe pas à l’étalon borgne immaculé. Sous lui repose un être qui est son parfait opposé. Il n’a ni nom ni identité, le crème ne connaît même pas son passé et pourtant il ne doute pas qu’il y a de quoi les comparer. Il a oublié son vrai nom et le souffle glacé du vent vient le lui rappeler. Souldier. Il est forgé par la guerre avec ses congénères et trouve dans sa lutte le brasier qui fait battre son coeur et palpiter son sang dans ses veines.
Peut-être que l’équidé était pareil et que cela l’a consumé.

Celui-là y est resté et No. Thirteen sait que le destin lui réserve le même sort s’il décide de le défier.  Depuis qu’il a pris la décision de rester sur l’île, ce n’est plus à son tour de jouer son coup sur le grand plateau de la vie. Il jette un dernier regard au cadavre noyé à ses pieds. Pour lui, c'est échec et mat.

Le temps passe et les secondes sonnent la cadence.
Quel tour va-t-on encore lui jouer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE Empty
MessageSujet: Re: Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE   Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE EmptyLun 10 Déc 2018 - 10:19

Cyrius avait suivit Collapsing, intrigué de le voir galoper comme un dément à travers la forêt. Il n'avait pas revu l'étalon noir depuis plusieurs années, avait même pensé qu'il était mort... Alors, il s'était élancé à sa suite, le suivant de loin pour ne pas être repéré. D'ailleurs, Cyrius ignorait que Collapsing était aveugle.
Cyrius ralentit un peu l'allure lorsqu'il comprit que Collapsing se dirigeait droit vers la banquise. L'alezan avait horreur de ces endroits glacials et inhospitaliers... Alors, après quelques foulées sur la glace, il s'arrêta, et observa. Collapsing continuait de filer tout droit, se retrouva sur la glace, et comme quiconque aurait pu s'y attendre, la glace céda et l'étalon noir disparu dans les eaux gelées. L'alezan retint une impulsion qui l'aurai poussé à aller aider l'étalon noir. Cet ambitieux, complètement tête brûlée, a qui il avait un jour donné le rôle du rival ne pouvait pas mourir comme ça, Cyrius aurait plutôt imaginer un combat épique au terme du quel Collapsing aurait succombé. Tout cela ressemblait à un suicide, comportement plutôt décevant qui ne motiva pas Cyrius à aller plus loin. Hors de question de mourir avec lui. Alors il s'arrêta, et observa. Un étalon pie qu'il reconnu comme étant Ezael parti prêter main forte à l'étalon noir. C'est du moins ce que Cyrius imagina, mais le pie repartit aussi vite qu'il était venu, sans aider l'étalon qui se noyait... Etrange... Cyrius en fut presque tourmenté.
Il tourna la tête pour observer la alentours... un autre étalon se trouvait plus loin, un crème qu'il ne connaissait pas. Lui aussi s'est approché sans rien tenter. Mérite t-on une mort aussi solitaire ? Cyrius ne bouge pas, il est de toute façon trop tard pour Collapsing, toute tentative vouée à l'échec. Mais dans un dernier hommage à celui qui, par ces actes complètements stupides, a fini par gagner son intérêt, Cyrius reste là, l'accompagnant de sa présence la lointaine jusqu'à ce que la banquise ne l'avale définitivement.


- Au revoir Collapsing, murmura t-il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts

Ace of Hearts

ÂGE : 23
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 2001

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE Empty
MessageSujet: Re: Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE   Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE EmptySam 22 Déc 2018 - 12:31

♪ music ♫

Lucifer once fell
Out of the sky he dove
With black burnt wings
The angels wept
For their Light gone
Morning Star unlit
As he betrayed God
And sealed his fate


Les flocons d'argent de la neige de montagne recouvrent le roux sur son dos et fondent sur son poil mouillé alors qu'Ace fait son chemin sur la Banquise. Il y fait bien évidemment froid, le soleil est masqué par les nuages gris qui recouvrent le ciel. La température du lieu ne le dérange pas autant qu'il le pensait; quelque chose l'a attiré ici, une force quelconque l'a poussé à revenir dans cet endroit qu'il n'aime pourtant pas. Il se sent guider, marche calmement alors même que son coeur s'affole par moments, cherchant à deviner la raison de sa présence. Quoi qu'elle soit, quelque chose lui dit que ça en vaudra la peine.

Il frissonne alors qu'un vent fort lui barre la route pendant quelques secondes, respire un bon coup d'air glacial avant de continuer sa route. Il avance tout droit, certain que son but est proche.

La surprise est aussi grande qu'elle est appréciée.

Devant ses yeux se dresse une vision qui aurait parue horrifiante aux yeux de certains. Elle est magnifique aux yeux d'Ace.

Collapsing, mort, ressemble à une poupée de bois qu'on a trop utilisé. L'enfant qu'est le destin a joué avec lui sans grande attention, l'a tordu dans une position bien inconfortable qui sépare presque son corps de sa tête. Le courant de l'eau glacée est trop bas pour le décapiter, mais la tête qui dépasse du lac est un trophée qu'il aimerait bien ramener avec lui. L'arabe est toujours aussi noir et ensanglanté, ressemble toujours autant à un zombie. Sa tête est presque déformée et la couleur de ses yeux laisse à penser qu'il a passé la fin de ses jours dans un noir des plus complets.

Ace n'avait pas la force de porter le coup final, à son grand regret, mais le fait que Mère Nature ait pris les choses en main à sa place vaut le coup. Il jette un oeil à sa cicatrice, seule marque lui restant du combat alors que le corps de son adversaire gît dans la glace. Il méritait de brûler vivant. Il est finalement mort gelé. Un grand sourire étire les lèvres du paint alors qu'il s'arrête en face de celui qui était autrefois son ennemi juré, la notion d'avoir assuré sa vengeance un souvenir maintenant constant dans sa tête.

Il se sent, pendant une seconde, comme avant, dans sa vie d'antan, après chaque meurtre réussi, chaque sentiment d'accomplissement lorsqu'il ne songeait qu'au sang versé, un regard vers son Mentor maintenant oublié dont le visage lui revient à l'esprit. Il ne peut pas voir les blessures qu'il avait infligé sous la glace et le cours de l'eau, mais il n'en a pas besoin. Il sait ce qu'il a fait exactement et se réjouit devant cette vision. Levant un sabot, il tente de pousser la tête pour jeter un oeil au travail d'équipe qu'il a réalisé avec la nature.

10/10. A refaire une prochaine fois. Ace se demande si Ezaël a vu tout cela. S'il aimerait le voir. Il ne l'a pas vu depuis quelques temps, mais il ose espérer que l'isabelle a observé son démon disparaître.

Il lance un dernier rire presque maniaque dans l'air avant de se pencher pour murmurer à l'oreille immobile de sa dernière victime.

- Bon vent, Walking Dead.

La neige recouvre bien vite les traces de son passage alors qu'il fait demi-tour et s'éloigne au galop.

You are nothing like Lucifer
Angels won't weep for you
For your fall is far too low
And you didn't have his wings
Your existence never mattered
Misery was always your fate
By God you were never loved
There are no goodbyes for you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naëlle

Naëlle

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 1282

SEXE DU CHEVAL : Jeune Demoiselle
TERRITOIRE : Dominante des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE Empty
MessageSujet: Re: Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE   Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE EmptyVen 28 Déc 2018 - 22:54

Naëlle avait été nommée dominante des Terres Secrètes par Poséidon il y a de cela plusieurs jours, presque plusieurs semaines. Elle avait ensuite fait l'annonce officielle de cette nouvelle position dans la hiérarchie aux membres des Secrets qui étaient les principaux intéressés mais elle n'y avait pas vu Collapsing. Elle avait pourtant attendu, des heures et des heures après que le dernier des Secret n'ait quitté la plaine aux 3 primaires. Elle s'était dit que l'étalon était peut-être loin des Terres Secrètes, en pleine vadrouille et puis étant donné son âge et son état physique, parcourir une si longue distance devait surement lui prendre beaucoup plus de temps que pour les autres. Alors elle avait attendu, encore et encore, presque inlassablement. Il devait être présent, c'était une obligation pour lui, la moindre des choses, il le devait à la jument pie après tout! Lui qui lui avait promis monts et merveilles en lui assurant qu'il deviendrait dominant et ferait d'elle son héritière et qui avait pitoyablement échouer. Lui qui lui avait promis d'être son mentor, de lui apprendre à se battre, à se défendre et défendre son territoire, à dominer, à devenir une grande dominante et qui n'avait jamais rien fait de tout cela. Il n'a même jamais fait l'effort de la voir, d'aller prendre de ses nouvelles, de voir comment elle grandissait, comment elle se comportait, si elle allait bien, si personne ne l'importunait, si elle avait toujours le désir d'être son héritière, si elle en était toujours digne... l'avait-il seulement cherché? Juste une fois? Avait-il pensé à elle? Avait-il espérait qu'elle allait bien? Elle lui avait fait une confiance aveugle, avait accepté de mettre son destin entre ses mains et il avait agit comme si elle n'avait jamais existé. La pouliche qu'elle était avait été très déçue de constater que son mentor l'abandonnait de la sorte, mais la jument qu'elle était devenue était plus déçue encore, en voyant qu'il n'avait même pas prit la peine de venir la féliciter pour l'obtention du rôle qu'il était censé obtenir et auquel il devait la préparer.

Alors après cette petite cérémonie et ses longues heures d'attentes elle avait prit la décision de partir à sa recherche. Elle en avait assez de son petit manège, assez de son comportement égoïste, elle ne voulait plus constamment songer à lui alors que de son côté il n'avait peut-être plus aucun souvenir de la petite pouliche qu'il avait embrigadé. Elle voulait lui dire ses quatre vérités, extérioriser tout ce qu'elle ressentait à son égard et se libérer de l'emprise qu'il a sur son esprit et ses actes. Elle avait, en toute logique, d'abord fait le tour des Terres Secrètes, mais n'y avait trouvé aucune trace de l'étalon noir. Elle avait ensuite étendu ses recherches aux territoires adjacents et s'était éloignée de plus en plus. Elle allait ratissé tout Horse-Wild de la sorte, cela lui prenait du temps et beaucoup d'énergie, surtout cela lui faisait quitter les Terres Secrètes alors qu'elle venait à peine de prendre ses fonctions mais elle avait besoin de cette confrontation, elle rattraperait tout cela plus tard.

La voilà qui foulait le sol de la banquise miroitante, toujours au galop en balayant le paysage du regard. Ici plus que partout ailleurs sa recherche était plus aisée au vu du contraste qui existait entre l'environnement et la robe de l'étalon. Son attention fut portée sur un étalon alezan qui se tenait en hauteur, il lui semblait qu'il s'agissait de Cyrius mais à cette distance, elle n'en était pas certaine. Elle s'arrêta pour l'observer d'avantage. L'attention du mâle était portée sur quelque chose, elle tourna la tête pour voir ce que cela pouvait être. Un autre étalon, crème celui-ci était au bord d'un trou formé dans la glace et y observait quelque chose. La jument pie resta immobile, observant elle aussi la scène qui se jouait devant ses yeux, intriguée. L'étalon crème s'éloigna et ce fut un étalon pie alezan qui arriva, se plaça au même endroit et observa lui aussi l'intérieur du trou laissé par l'effondrement d'une partie de la glace. Qu'y avait-il dans ce trou pour attirer ainsi l'attention de tous ces étalons? Qu'est-ce qui pouvait provoquer un tel rassemblement? Naëlle, toujours aussi curieuse ne pouvait se résoudre à partir pour continuer sa recherche sans savoir ce qui se trouvait dans cette cavité glacée. Elle attendit alors que l'étalon pie alezan s'en aille à son tour, patienta encore un peu pour s'assurer qu'aucun autre mâle n'arrivait et s'approcha lentement de ladite attraction.

Elle ne s'attendait à rien de particulier, n'avait aucune idée de ce qui pouvait se trouver à cet endroit mais elle ne s'attendait certainement pas à y trouver Collapsing.

L'étalon flottait à moitié à la surface de l'eau glacée, seule sa tête émergeait encore bien à la surface de l'onde. Naëlle ferma les yeux par réflexe de protection, elle n'avait encore jamais été confrontée à la mort, n'avait jamais vu de cadavre et surtout, n'avait jamais assisté à la mort de quelqu'un qu'elle connaissait. Mais elle avait beau avoir les paupières closes, cela ne suffisait pas à effacer ce qu'elle venait de voir, le visage figé de Collapsing et son regard vide continuaient d'être là, bien visible sur le fond noir. Une question s’immisça dans son esprit: était-il réellement mort? Si ce n'était pas le cas, elle ne pouvait se résoudre à laisser son mentor, aussi absent fut-il, mourir de la sorte. Elle ne pouvait agir comme les étalons qui l'avait précédée ou comme Cyrius, elle ne pouvait rester impuissante et spectatrice du drame qui se jouait sous ses yeux. Elle les rouvrit brutalement et baissa l'encolure pour saisir les crins de l'étalon entre ses dents, malgré l'atroce vision que cela lui offrait, elle ne se détourna pas et se mit à tirer de toutes ses forces pour sortir l'étalon de son piège d'eau glacée. Les membres bien ancrés dans la neige, tous les muscles de sa croupe, de son dos et de son encolure furent sollicités, autant qu'elle le pouvait. Elle parvint à tirer l'étalon jusqu'au bord de la glace, là où elle avait craquer et le souleva légèrement, mais son corps encore immature ne lui permettait pas de faire plus que cela. Un craquement se fit entendre et elle fut contrainte de lâcher les crins du vieil étalon qui s'en retourna à son état flottant. La glace commençait à craquer sous les sabots de la jument pie, elle ne pouvait se permettre de s'agiter là sous peine de risquer de se retrouver dans le même état que l'étalon ténébreux.

Il fallait se rendre à l'évidence, elle n'était pas en mesure de changer quoique ce soit. Si Collapsing n'était pas déjà mort, alors ce n'était qu'une affaire de minutes avant que ce ne soit le cas.

Toutes les pensées négatives qu'elle avait remuées durant ses recherches s'envolèrent, accompagnés par la colère et le sentiment de trahison que lui inspirait l'étalon, et ce fut comme si tout cela n'avait jamais existé. Une larme coula même le long de la joue de la jeune pie. Si Collapsing n'avait effectivement pas tenu les promesses qu'il lui avait faites, elle lui devait quand même sa place de dominante. S'il ne lui avait pas insufflé cette idée lorsqu'elle n'était qu'une frêle pouliche à peine arrivée sur Horse-Wild, elle ne se serait surement jamais lancée à la quête d'une telle responsabilité, elle ne se serait pas convaincue qu'elle le méritait, elle n'aurait surement jamais attiré l'attention de Poséidon et ne serait jamais devenue dominante, se contentant d'avoir une vie banale, une vie de gueuse. Elle sourit faiblement au souvenir de cet adjectif que l'étalon utilisait pour la décrire avant qu'il ne la recrute. Grace à lui elle n'était plus une gueuse, elle avait désormais un titre, un rang hiérarchique élevé, du pouvoir, des terres, un troupeau et était la représentante d'une divinité. Il avait semé une graine, et même s'il ne l'avait pas arrosée, elle avait germé et donné un bel arbre en fleur. La jument posa son museau contre le front de l'étalon dans un dernier geste tendre, comme il l'avait fait avec elle il y a des mois de cela, c'était la première fois de sa vie qu'elle se montrait affective avec quelqu'un. Après quelques secondes elle se recula de quelques pas, s'éloignant de l'endroit où la glace menaçait de craquer.

"- Tu peux être fier de ce que tu as accompli en ce bas monde. Peu importe ce qu'en pense tous ces gueux, pour ma part, je t'en serais éternellement reconnaissante."
Elle laissa s'écouler de longues secondes, plongée dans un silence complet et solennel.
"- Repose en paix, Collapsing."

Naëlle fit demi-tour et s'éloigna au galop pour rejoindre ses Terres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE Empty
MessageSujet: Re: Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE   Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tombée de rideau. | RP ULTIME - LIBRE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Lettre [libre]
» [intervention, Tribunes: Bouquet final [PV nakor +Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD :: LA BANQUISE MIROITANTE-
Sauter vers: