Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.

Partagez
 

 Mama, life had just begun...

Aller en bas 
AuteurMessage
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyJeu 22 Nov 2018 - 11:01

Mama, life had just begun...
PV Final Act




Is this the real life ? 
Is this just fantasy ? 

Oui, la vie venait juste de commencer pour Cyrius... pas sa vie à lui, non, la sienne avait démarré il y a un moment déjà. Mais celle dont il avait rêvé, pour laquelle il avait travaillé dur : Récupérer les terres de ses ancêtres, fonder une famille... Mais tout ça était entrain de s'écrouler tel un château de carte mal conçu. Où avait-il commis une erreur ? Au tout début, probablement. 

Caught in a landslide 
No escape from reality... 

Il avait erré dans la vallée des Ronces... un territoire des Trompeuses qui, à première vue, n'offrait rien d'intéressant à part de la verdure et des épines en pagaille... Cependant, le dominant savait bien, qu'à proximité de l'entrée des gorges de Galamus, se trouvait un seul et unique arbre à thé, semblable à ceux du Golfe d'Emeraude...

Open your eyes 
Look up to the skies and see...

La veille, il avait eu une confrontation avec Nazz'ariah, cette jument à qui il avait donné son amour et sa confiance. Elle le lui avait craché au visage, et bien qu'il aurait voulu ne jamais l'admettre, il avait eu beaucoup de mal à encaisser ce qui s'était passé... 
Alors il était venu se réfugier ici. L'unique arbre à thé semblait avoir été dépouillé d'une belle partie de ses feuilles et avait un air aussi pathétique que l'étalon qui faisait les sens pas devant lui.

I'm just a poor boy, I need no sympathy...
Because I'm easy come, easy go 

Cyrius, allait et venait, dans d'interminable aller-retour, tel un fauve devant la porte de sa cage, le sol était boueux et le climat de cette matinée glacial. Psychologiquement affaibli par ce qu'il venait de vivre, les feuilles de thé - qu'il pensait qu'elles l'apaiseraient dans sa douleur -, avaient fini de le mettre à terre. Aller, retour, il faisait les cents pas, inlassablement, son corps était en sueur, d'ailleurs, il ne le sentait plus, il se sentait fiévreux, ne distinguant plus vraiment le réel... D'ailleurs, a qui parlait-il ?


- Elle m'a trahi, humilié, trompé ! Et pourquoi? Parce que je me suis absenté deux minutes ? Belle mentalité ! Morue !!
- Deux mois, chéri, tu t'es absenté deux mois !
- Et avec Sorrow ? Ce débris congénital ! C'est une catastrophe.
- J'ai toujours trouvé qu'il avait un certain charme...
- Et après avoir joué à l'allumeuse, elle veut me faire croire qu'elle a été violée ! Une fois de plus ??
- Doit-on en conclure qu'elle aime ça ?
- Par Gavroche, ce petit puceau tous juste sevré ! Si elle l'avait voulu, elle aurait pu l'empêcher... 
- Bien d'accord avec toi, mon lapin, le prochain coup ce sera qui ? Cortex !?
- J'aurai du épousé Sinistros, nous aurions sans doute eux des enfants artichauts, on est jamais déçu avec les artichauts ! 
- Tu as tué Tim, son artichaut, rappelle toi, chéri...
- Je ne mérite pas de vivre...
- Bien sûre que si, enfin, dans une certaine mesure...
- Et mon Hallelujah !? Partie ! Elle m'en veux aussi ! Elle ne veut plus de moi comme père !
- Evidement que si, imbécile, elle reviendra quand elle se rappellera de l'héritage qu'elle convoite !
- Elle a buté un singe devant moi, je crois que c'est une psychopathe...
- Oui, c'est vrai qu'elle a sans doute un léger trouble mental... La faute à qui ?
- Ma fille chérie, qu'est-ce que j'ai fais pour que tout le monde me fuit comme ça ?
- Commedia ne tu fuis pas.
- Commedia n'a jamais approuvé Nazz'ariah, elle m'avait prévenu ! Que disait-elle déja ? Opportuniste !
- Et tu ne l'a pas écouté, tu as préféré te brouiller avec elle... encore une belle réussite ! Parfois tu m'impressionne...
- Espérons qu'elle cesse de pondre des poulains, y'a pas marqué ASIL POUR POULAINS ISSUS DE MERES IRRESPONSABLES !
- T'es pas mauvais dans ce domaine pourtant, et puis Final Act ne t'as pas encore tourné le dos ! C'est presque un miracle, au bout du troisième tu commence à progresser...
- Mais oui tu as raison... ! Il y a Final, et puis j'ai toujours les Trompeuses !
- Oui, un troupeau de dix chevaux, pas de quoi se vanter, chéri... même pas de quoi monter une équipe de shoot-coco...
- Je devrais peut être mourir, simplement.
- Mais, non, je ne veux pas mourir !!
- Réveille toi, fais marcher ton cerveau au lieu de te doper comme une lamentable larve ! Tu es pathétique...
- Oh, boucle la...! Mais... qui es tu et... pourquoi cet arbre n'a t-il presque plus de feuilles ??
- Sans doute les pucerons, mon coeur, je ne vois pas QUI aurait pu consommer toutes ses feuilles ! C'est quoi cet arbre d'ailleurs ?
- Il faut que je trouve Sinistros !


Les cents pas de Cyrius prirent fin au moment ou son postérieur gauche s'effondra sous sa masse, glissant dans la boue piétinée à outrance, et l'étalon se retrouva à terre, là ou était sa place aujourd'hui, il perdit momentanément conscience, partant dans les limbes de son éprit torturé.


A little high, little low 
Anyway the wind blows, doesn't really matter to me... 
To me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 237

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyLun 26 Nov 2018 - 16:08

Les souvenirs de cet endroit était sombre, triste et il y revenait ici à l'endroit exacte où il avait perdu son dernier espoir. Il avait libéré de toutes obligations maternelle à sa mère. Obligation qu'elle n'avait malheureusement pas su accomplir et probablement quand reniant son lien avec elle il l'avait soulagée d'un énorme poids, mais la douleur pour lui était encore présente chaque petit lambeau de peau se déchirant contre les épineuses ronces lui rappelaient ce jour où il devient orphelin. Sans se rendre compte et sans savoir comme il avait fait ses pas ses propres pattes le trahissaient le guidant directement dans la clairière intérieure qu'il avait foulé à ses six mois de vie. Le jeune entier resta figé le regard perdu. Les souvenirs de sa mère étaient amères et lui rappelait pourquoi il ne devait jamais retourner vers elle et continuer sa route sans elle.

C'est la voix de Cyrius qui le ramena sur terre, en arrière scène le poulain entendit son grand-père parlé. Final tendit l'oreille cherchant dans quelle direction il se trouvait il n'avait pas d'hallucination possible il était bien là, mais où? Et avec qui car il pouvait entendre une certaine conversation. Il suivit donc la provenance de la conversation pu en distinguer quelques mots sans plus puis plus rien. Final s'élança dans les piquants en ligne droite. Les ronces s'ouvrit devant lui le corps inanimé de son papy dans la boue.

"Papy..."

L'entier en oublia sa nouvelle corpulence et se rua sur le corps de l'arabe.

Le jeune se mit à secouer le corps inconscient une peur au coeur qu'il ne soit décédé. Le poulain lâcha finalement le corps de Cyrius c'est les yeux dans l'eau, les oreilles dans le crin et claquant des dents qu'il tenta de scruter l'horizon au travers les ronces. Il était passé où celui qui lui avait fait cela... Il allait le venger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyMer 28 Nov 2018 - 10:27

Mama, just killed a man 

Put a gun against his head 

Pulled my trigger, now he's dead 

Mama, life had just begun 

But now I've gone and thrown it all away 
C'était une licorne. Elle avait la robe dorée, presque métallique, scintillant au soleil comme ornée de multiples feuilles d'or. Sa crinière était multicolore, bien sur, longue et soyeuse, il semblait que l'on pouvait y trouver toutes les couleurs existantes sur cette terre. La licorne était si belle..., elle trottait, ou volait peut être, Cyrius n'en était pas certain... elle avait une longue corne, blanche et joliment sculptée. Des paillettes sortaient par tout ses orifices, un vrai feu d'artifice. La licorne était aguicheuse et souhaitait qu'on la suive... où ça ? Cyrius n'en avait aucune idée. Elle partait sans qu'il ne puisse la suivre, c'est bien dommage, on en voit pas tous les jours des licornes... Mais soudain, alors que tout espoir semblait perdu, la licorne fit volte face, chargea Cyrius au galop telle une furie et le transperça de sa corne.


- HHHAAAAAAA!!!!


Cyrius ouvrit les yeux et pris une grande inspiration, reconnectant (un peu) avec la réalité. La première chose qu'il vit fut Final Act, son petit-fils adoptif. Du moins il pensa bien le reconnaitre, le petit avait bien grandi depuis leur dernière rencontre. Le regard complètement perdu, l'étalon essaya faire un point sur la situation. Que faisait Final Act ici, et pourquoi était-il lui même étalé dans la boue ? Cyrius tenta de se redresser légèrement sans y parvenir totalement. Et où était cette licorne ? Il la chercha du regard parmi les ronces et tomba sur l'arbre à thé partiellement effeuillé. Nazz'ariah lui revint en tête, il commençait à assembler le puzzle. Son regard tomba à nouveau sur Final Act mais il ne lui adressa toujours pas un mot, trop occupé a converser avec son "moi" intérieur. Les deux vraies questions étant : pourquoi était-il affalé dans la boue et pourquoi avait-il le corps douloureux comme s'il avait été piétiné par un troupeau de percherons ?
Ayant repris une respiration à peu près normale, Cyrius essaya de se concentrer sur Final Act qui le regardait d'un air franchement inquiet. Le dominant se demanda ce qu'il avait bien pu faire. Ou ne pas faire. Abandonnant pour le moment le projet de se relever, il se contenta de se redresser dans une position assise un peu ridicule mais qui constituait son maximum envisageable pour l'instant.
Ne sachant pas du tout où il en était, Cyrius décida de sauver le peu de dignité qu'il lui restait en interrogeant le poulain, mine de rien.


- Salut mon p'tit coeur... tant d'affection ne lui ressemblait pas ... tu as l'air tout pâle, il y a un problème ? Tu as vu quelque chose ? ( une licorne, des percherons, Nazz'ariah ? au pif...) Tu devrais manger quelque chose, tu va nous faire un malaise, dit-il en désignant négligemment l'arbre à thé. Il grimaça en essayant de se relever, il avait mal partout et n'y voyait pas très clair, tout était brouillé dans sa tête... La confrontation avec Nazz'ariah lui revint en tête, si il l'avait pu, il aurait fuit les ronces et Final Act à l'instant même.
Mama, ooo 

Didn't mean to make you cry 

If I'm not back again this time tomorrow 

Carry on, carry on, as if nothing really matters 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 237

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyLun 3 Déc 2018 - 9:27

Le jeune entier resta figé comme une barre devant le regard perdu que posait Cyrius sur lui. Il avait une tête de mort-vivant et ne lui adressa même pas la parole. On aurait dit qu'il avait passé la nuit sur la corde à linge ou bien la gueule de bois? Enfin bref au moins il était en vie et Final pouvait respirer le dernier et le seul qui comptait à ses yeux ne l'avaient pas abandonné.

Lorsque Cyrius s'assoie final fit la même chose en rigolant. Ce qu'il pouvait être marrant son papy. Final act secoua a tête de gauche à droite. Non et encore non, à toutes ses questions. Sa teinte pâlotte lui venait peut être du fait qu'il venait de croire que son Papy avait rendu l'âme? Après tous il n'était plus tous jeune et les problèmes Cardiaques sont fréquents à son âge chez les spécimen mâle. Il garderait ce moment de peur pour lui , son papy semblait savoir rendu compte de rien.

Les yeux noirs du poulain suit le mouvement de Cyrius pour finir sa route sur l'arbre à thé, ne connaissant pas les vertues médicinales de la feuille de thé sur les chevaux et ne connaissant simplement pas du-tout cette plante dirais-je même. Ses feuilles semblait soyeuse se démarquant parmi toutes ces épines.

" J'ai peut-être oublier de déjeuner ce matin je ne me souviens plus."

Final se releva d'un bond, s'approchant de l'arbre à thé. Il mit ses naseaux dans le feuillage et inspira emplissant ses poumons de son odeur. Elle sentait bon étrange qu'une telle plante est poussée dans un champ de ronces. Le poulain attrape alors une feuille et la mastique lentement il n'a pas vraiment faim, mais si cela peut rassurer son papy. Le goût n'ai pas aussi délicieux que celui des raisins, mais ça va c'est bien la seule chose digestible dans les environs. Final s'apprêta alors à prendre une seconde bouchée dent à découvert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kuro

Kuro

ÂGE : 25
PUF : Daichi
MESSAGES : 423

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyLun 3 Déc 2018 - 23:11

Les Terres Trompeuses, terre d’enfance pour les uns, terre d’adoption pour les autres … Elles étaient riches et généreuses. Elle regorgent de trésor, mais aussi de perle, des perles aux yeux bleus aux robes de nacre. Esprit fantomatique, petit diablotin emplis d’espièglerie qui font tourner en bourrique les malheureux qui s’y attardent. Mais les Terres Trompeuses n’offraient pas que de plaisant territoire et la vallée de Ronces en était la preuve vivante !

Je grogne férocement entre mes dents, à chaque pas en avant les ronces agrippent tour à tour mes crins ou griffent ma peau telle des amantes possessives. Qu’avait-il dis déjà ce mécréant : « Va vers la vallée des ronces, tu y trouveras sûrement Cyrius ». Mais bien entendu allons-y joyeusement ! Il a intérêt à être en forme pour l’apéro car vu le chemin que je fais pour ses beaux yeux, j’aurais le droit à quelques mérites.

La mine sombre, je chemine laborieusement, les couleurs se confondent sous mes prunelles alors que je me plonge dans mes pensées morose. Sorrow était introuvable, c’était comme si chaque recoin d’Horse-Wild offrait qu’une énième déceptions. Hyuna n’était pas en reste et elle va devoir répondre de ses actes aussi ! Tant de chose me trotte à l’esprit et éviscère mon cœur. J’avais tant de rêve et d’espérance, une vie tant rêver depuis que je suis enfant et me voilà ici. Je fuis le bonheur, je fuis ce qui me contrarie, rien ne se déroule comme je le souhaite et je marche sur une corde sensible. Telle une bouteille de gaz dans une cheminée prête à exploser, si seulement elle pouvait exploser avec quelques convives invités pour l’occasion.

Brusquement, j’écrase une branche avant de me redresser en entendant un cris lointain où est-ce les ronces qui étouffent le bruit ?  En tout cas cela n’annonçait rien de bon. Je grogne contre une branche qui m’arrache à nouveau quelques crins alors que je m’enfonce sur un sentier sans savoir si la destination est la bonne, mais si Cyrius se trouvait bien ici et qu’en plus était dans le pétrin cela valait la peine.

Je finis par débouler sur un endroit épargné par les ronces et mon regard ne tarde pas à se poser sur deux silhouettes, une en particulier est admirablement posé sur son postérieur, qui se trouve lui-même dans une flaque de boue et l’autre silhouette m’est inconnu.

« Je te retrouve enfin vieille branche ! » Je me rapproche pour me stopper à quelque pas de lui le dévisageant. « Cyrius, tu as une mine effroyable, qu’est-ce qui se passe ici ? »

Mes derniers mots sont dirigé vers l’autre équidé, plutôt jeune et le nez entre des feuilles peut commune. Je jette un regard accusateur à l’arbre surtout en voyant les feuilles éparpiller un peu partout et à moitié mordu. Je finis par prévenir le jeune.

« Si j’étais toi j’éviterais d’en manger, à pars si tu veux être dans le même état que lui. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyMar 4 Déc 2018 - 11:06

But I'm just a poor boy 


and nobody loves me 


He's just a poor boy


 from a poor family 


Cyrius pouffa de rire lorsqu'il vit Final Act s'assoir par terre dans une parfaite imitation. Ce petit était vraiment excellent, malin, drôle, aventurier et un peu tête brulé, l'alezan l'adorait, bien plus marrant qu'Hallelujah. Il fallut quelques secondes à l'étalon pour se remettre de sa crise de rire, luttant en même temps pour que ses antérieurs ne glissent pas dans la boue et le maintienne en position assise. Il ne se sentait plus du tout triste ou déprimé, d'ailleurs il avait temporairement oublié la source de ses malheurs, concentré sur Final qui prenait toute la place disponible dans son esprit embrumé.


Le petit admit d'ailleurs qu'il avait peut être oublié de manger ce matin. Cyrius se félicita, même dans ses pires moments il parvenait quand même à s'inquiéter pour ceux qu'il aimait. Il faisait décidement un père formidable, quoi qu'en disent les mauvaises langues. Il avait élevé lui-même ce petit palomino dont personne ne voulait ! 
Trop rapidement pour que le cerveau ralentit de Cyrius ne puisse le suivre, Final se leva brusquement (Cyrius lui envia sa mobilité, persuadé que lui-même était collé de manière définitive dans la boue) et parti derrière lui manger quelques feuilles de l'arbre à thé dépouillé. 


- Mange mon ptit' coeur... mais laisse m'en un...


Cyrius fut interrompu par des bruits de pas lourds qui le firent sursauter. D'un bon (et comme par miracle) il se releva et se retrouva sur ses 4 pieds. La moitié de son corps était maculé de boue, et il eu la présence d'esprit d'effectuer un déplacement latéral complexe et gracieux pour se sortir de la gadoue tout en faisant face à celui qui arrivait.


Il avait la brillance d'une licorne et la corpulence du percheron, probablement l'équidé de son rêve ! Etait-ce lui qui l'avait piétiné ? Où était sa corne ? Cyrius cligna des yeux, et l'étalon ouvrit la bouche. Sa voix grave se perdit en écho dans le crâne du dominant.


Je te retrouve enfin vieille branche !Cyrius, tu as une mine effroyable, qu’est-ce qui se passe ici ?!


Cyrius ouvrit grand les yeux, ça n'était pas une licorne, c'était Kuro !


- Kurooo !!!! Tu es revenu !!! S'exclama t-il avec passion. Tu tombe à pic ! Ca fait des semaines que je te cherche, viens prendre l'apéro, mon chou, on a plein de trucs à se dire !!


Il lui adresse un clin d'oeil aguicheur tandis que Kuro s'adresse à Final Act ( Cyrius avait momentanémznt oublié). En bon maître de maison, il fit néanmoins les présentation. Il se sentait euphorique et tellement heureux d'être entouré de ses meilleures amis du jour.


- Kuro, je te présente Final, c'est mon petit-fils adoptif, fils de ma fille adoptive, tu veux que je t'adopte toi aussi ? J'adopte la terre entière ! Et Final, voila Kuro, c'est le dominant des Orphelines, lui aussi il a disparu de la circulation pendant un moment, mais sa jument ne l'a pas encore trompé d'après ce que je sais. 
Cyrius éclata de rire, hilare. Il se retourna vers Final qui s'apprêtait à manger une nouvelle bouché de feuilles.


- Dis donc, tu va en laisser aux invités ! Allez Kuro sers toi ou bientôt il n'y en aura plus !


D'un geste théâtral, Cyrius arracha une feuille du bout de dents, avec une extreme délicatesse, il tendis gracieusement l'encolure, déposa la feuille sur le bout de sa langue, l'agita quelques secondes et la dégusta méticuleusement tandis qu'il était parcouru d'un frisson.


- À Kuro le revenant !!! Scanda t-il en guise d'ouverture de la fête.

Spare him his life 


from this monstrosity 


Easy come easy go 


will you let me go 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 237

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyJeu 6 Déc 2018 - 8:44

Un nouveau venu vient interrompre la séance d'initiation la feuille de thé du jeune Final. De toute sa petite vie il n'avait jamais vu autant de gens dans les ronces et qui était-il lui déjà il n'avait pas l'odeur des trompeuses. Le grand blanc s'approcha de lui après avoir fait une remarque à son papy pour le mettre en garde sur la plante auquel il s'apprêtait d'arracher quelques feuilles. Le poulain fronçât les sourcils devenir comme papy? Pourquoi éviterait-il d'en manger si c'était pour devenir marrant comme son papy? Oui il l'avait trouvée à moitié mort dans la boue, mais le poulain en fit pas le lien entre les feuilles et son inconscience. Cela aurait très bien pu être le résultat d'une épine empoissonnée qui l'aurait légèrement écorché. Le poulain se retourna à nouveau vers la plante s'arrachent une ou deux feuilles et les avalèrent d'un coup sec, une grimace de victoire destiné au nouveau venu ce dessina sur le visage du jeune.

S'il n'avait pas avalé sa bouché cul-sec Final se serait probablement étouffé avec elle. Ses yeux devinrent noir profond son regard perdu je crois même qu'il oublia de respirer pendant presque deux minutes. Les paroles de Cyrius lui résonnèrent dans la tête frappant une paroi et puis l'autre ne voulait pas sortir par l'autre oreille... il aurait aimé mieux qu'elle ne rentre jamais dans ses tympans... Petit-fils adoptif ... fils de sa fille adoptive...

Il n'osait même pas se retourner pour regarder l'étalon arabe, celui qu'il avait toujours nommé papy ne l'était pas vraiment, et quand comptait-il lui dire s'il comptait lui dire un jour évidemment. Final se remit à respirer, ses deux billes noires humides restèrent rivées sur l'arbre à thé n'osant pas se retourner il avait la mâchoire serrer la colère pouvait se lire sur son visage. Cyrius avait toujours été bon avec lui comme un vrai papy et Final en était conscient, mais ça lui faisait mal et s'il se retournait toute suite, qu'il le voyait en plus avec son aire festif qu'il semblait affiché, il savait qu'il pourrait dire des choses qu'il regretterait plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kuro

Kuro

ÂGE : 25
PUF : Daichi
MESSAGES : 423

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyLun 10 Déc 2018 - 22:40

Tel un cochon qui se roule dans sa bauge, le Dominant des Terres Trompeuses offrait un spectacle de cochonnaille crotté jusqu’au flancs. L’aspect physique n’était rien comparé à la situation mentale du bougre. Horse-Wild ne rendait-il pas finalement les gens fous ? Les dieux dirigeant les gens vers une folie commune et tous autant que nous sommes nous vivons ensemble dans cette folie, une veste fumisterie divine. Il y avait de quoi devenir fou après tout entre divinités et caprice de l’île.

Suis-je moi-même fou ? J’ai toujours trouvé les gens étrange, mais en même temps j’ai croisé tellement peu d’âme, je me sens si à part de ce monde. Avalé, mastiqué puis recraché comme un vulgaire molard trop déplaisant pour être ravalé. Je ne suis pas grand-chose sur cette terre, le fils de Sorrow, le compagnon de Fifa, le dominant qui accompagne Fifa … Un sourire désabusé tord mes lèvres, je suis le fils de Querouane dominant des Terres Orphelines accompagné de Fifa, j’ai ma propre identité mais tout le monde en a rien à faire, pourquoi rester sur un territoire qui vous plonge le visage dans la boue ? Personne n’a besoin de moi, Horse-Wild n’arrêta pas de tourner si je disparais une fois pour toute. Je crispe mes mâchoires pour m’approcher de Cyrius dans un piètre état, un peu comme mon état d’esprit en ce moment, un peu plus et j’ai l’impression d’avoir une personnification de cette dernière.

« Bien sûr que je suis revenue ! Nous avons bien des choses à rattraper n’est-ce pas Monsieur le Dominant ? Je n’ai même pas encore eu l’occasion de te féliciter pour l’acquisition de ce titre. »

Je lui adresse une légère révérence dé plus respectueuse, le jour de notre rencontre nous étions rien, seulement deux individus à la recherche de gloire et aujourd’hui nous voilà à égalité. Cyrius avait l’air de ne pas avoir oublié notre accord amical. Ce dernier me présente finalement le gamin qui l’accompagne, un petit-fils adoptif ? Est-ce une mode en vogue sur HW d’adopter des inconnus dans sa famille ? Pour moi une famille est constitué de personne du même sang, il n’y a pas plus légitime à mes yeux. Soit, ce sont les oignions de Cyrius pas les miens, même si mon propre potager regorge de personne d’on je tolère simplement la présence juste par amour pour Fifa.

« Je crains fort qu’en m’adoptant tu ferais un très mauvais profit … turbulent, têtus … très mauvais caractère. »

La suite de ses paroles m’hérisse brusquement les poils le long de ma colonne vertébrale, comment ça disparu de la circulation ? Fifa ne m’a pas encore trompé ? Une bouffée de colère monte à mes naseaux, de quoi parle-t-il ? Pourquoi mentionne-t-il Fifa ? Mes oreilles se noient brusquement dans mes crins, ma petite voix m’intimant de garder mon calme car il ne sait pas de quoi il parle. Je ravale difficilement ma fureur qui gronde dans mes veines. Je jette un œil à Final qui brusquement s’est recroquevillé, on dirait bien qu’il a lui aussi entendu quelque chose qui le déplait.

« Si je n’avais pas retourner chaque pierre des Terres Trompeuses pour te retrouver, je serais déjà rentrer chez moi ! » grognais-je. « Non merci, sans façon … Je n’affectionne pas tellement ce … genre de pratique et il faut bien un sain d’esprit si la situation dérape. »

Je l’observe faire son petit cinéma, le rôle d’un homme blessé, puis-je vraiment lui en vouloir ? Chaque homme recherche sa voix pour échapper à la douleur, j'errais sans but étant jeune, Cyrius vit dans le délire, pourquoi pleurer quand nous pouvons rire ? Je soupire profondément, cela me rappelle le temps où Fifa avait disparus, les nombreux jours à l’attendre bêtement puis la fuite, partir au galop dans une direction, n’importe laquelle pour ne plus penser, courir, courir, s’arrêter puis repartir, tomber de fatigue puis repartir.

Je me déplace lentement pour venir en face de lui et attraper son regard, avoir son attention et peut-être une réponse sincère. Je pose un regard fraternel sur lui, j’espère pouvoir l’aider car le voir dans cet état me fait mal. J’ai beaucoup d’affection pour lui.

« Qu’est-ce qui s’est passé ? Pourquoi te mets-tu dans cet état ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyJeu 13 Déc 2018 - 14:45

I see a little silhouette of a man 


Scaramouch, scaramouch 


will you do the fandango 
Hissé sur ses quatre membres, l'encolure portée haute et les muscles tendus, Cyrius adoptait l'attitude impériale du dominant accueillant son homologue sur ses terres. Evidement, sa posture aurait sans doute eu plus de crédit s'il n'avait pas été maculé de boue, si ses crins n'étaient pas aussi sales et emmêlés que ceux d'un punk, et si son regard avait eu une lueur un peu plus vive. D'ailleurs, lorsque Kuro avança vers lui, Cyrius fut pris d'un léger vertige, comme si l'étalon blanc s'était brusquement mis à enfler avant de retrouver un aspect "normal".


- Il était temps que tu reviennes, toutes mes félicitations également, cher dominant des Orphelins.


Kuro lui adressa une courtoise révérence. Cyrius songea à l'imiter, mais un seul coup d'oeil en direction du sol lui donna l'impression mortelle que ce dernier tenterait de l'aspirer jusqu'au centre de la terre. Il se contenta donc d'un vif signe de tête accompagné d'un regard euphorique.
L'étalon blanc déclina son offre d'adoption, ce qui vexa considérablement Cyrius. Il s'apprêta à lui faire remarquer l'impolitesse de sa réponse lorsque, suivant le regard de Kuro, il se souvint de la présence de Final Act.


Cyrius se retourna et remarqua que le jeune palomino semblait avoir complètement disjoncté. La tête basse, il était immobile devant l'arbre à thé. Avant toute chose, Cyrius attrapa une nouvelle feuille et donna un coup de tête à Final (coup de tête qui se voulait doux, mais qui réalité s'avéra plus brutal que prévu)


- Final ça va pas ? Tu n'aime pas mes feuilles ? Elles ont une légère tendance à constiper, tu as mal au ventre ?


Cyrius se retourne soudain vers Kuro. Kuro, Final, Final, Kuro, beaucoup trop de monde à gérer à la fois, l'alezan ne sait plus ou donner de la tête. Dans une seconde de lucidité, le dominant remarque que la mine de Kuro s'est quelque peu assombrie, repensant à ce qu'il venait de demander à Final, Cyrius éclate de rire en imaginant Kuro avec un problème de constipation. Mais miraculeusement, il se reprend, et l'alezan passe de l'hilarité à la colère.


- Tu ne veux pas que je t'adopte, tu ne veux pas de mes feuilles de thé, pourquoi est-ce que tout le monde fait la tête ??? Vous gâchez ma fête !!!


Cyrius s'écarte, la mine boudeuse, s'isole, et commence à se trémousser au rythme de la musique qui raisonne dans sa propre tête, il ferait la fête seul, qu'a cela ne tienne !
Et tandis que son cerveau entonnait le refrein, Kuro apparu de nouveau dans son champs de vision. Il semblait que ce dernier essayait de communiquer avec lui, cherchant son regard et prononçant des paroles, qui, après un certains temps, arrivèrent jusqu'aux oreilles de l'étalon qui cessa de danser.


- Qu'est-ce que c'est passé ? Pourquoi je me met dans... La musique s'arrête et Cyrius fixe Kuro en plissant les yeux, comme pour essayer de trouver quelque chose de cacher entre ses deux yeux. Y avait-il un piège dans ces questions ? Cyrius à envie de rire, mais la mine inquiète du frison blanc le stop dans son élan. Etrangement, il répond avec calme, clarté, et aussi une certaine distance.


- Nazz'ariah m'a trompé. Avec plusieurs étalons, et elle s'est faite fécondée par l'un d'eux. Tout ça parce que je suis parti d'Horse-Wild sans la prévenir, niah niah niah niah.... Alors j'essaye de faire la fête pour me consoler MAIS ON DIRAIT QUE JE N'AI INVITÉ QUE DES DEPRESSIFS, NOM DE ZEUS !


Cyrius réfléchit deux seconde après s'être emporté. Les avait-il invité ? Il ne se souvient déja plus bien du début de cette fête. Il s'apprête à rejoindre Final et son arbre, puis une fois encore, se stop en plein élan, lançant à Kuro


- Mais j'y pense, elle s'est tapé ton père !!! et il part dans un fou rire incontrôlable.
Thunderbolt and lightning 


very very frightening me 


Gallileo ! Gallileo !


Gallileo ! Gallileo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 237

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyDim 16 Déc 2018 - 10:14

Cyrius lui donna un coup de boule et le poulain fut dé-balancé, ses pattes s'entremêla et se retrouva rapidement cul par-dessus tête les fesses dans la boue. Cyrius n'était plus seul à être boueux. Il prit son temps pour se relevé rien pressait ou tout pressait. Il se serait sauvé à la course et en même temps il aurait voulu poser pleins de questions à Cyrius... Comment il devait l'appeler maintenant, comptait-il lui dire un jour ou lui laisser le découvrir? Qui maintenant, allait lui montrer comment apprivoiser les bêtes sauvages communément appelé les Juments?

Final se mit à rire aux éclats exactement au même moment que l'étalon alezan. Il en rit jusqu'à en avoir mal au ventre et il ne comprenait pas pourquoi cela le faisait tant rire. Il aurait juste eu envie de pleurer, de bouder de s'enfuir quelque instant plutôt et même que dans sa tête il avait un étrange sensation que son rire était hors de son contrôle, mais il continuait à rire. Il s'approcha de Cyrius en titubant, qui par ailleurs s'était lui aussi rapproché de lui et une fois à côté de l'étalon le jeune entier vint s'accoter contre l'arabe.

" Ahahahahah... Adopté... Ahahahah..."

Il ne fait pas attention à la conversation des adultes, il semble parler de loin comme s'il se trouvait à l'autre bout d'un puits. Et que dire de sa voix à lui il a l'impression de crier son rire lui tape lui-même dans les tympans. Criait-il réellement, pas vraiment, sa voix était normal et il avait la sensation dans la gorge pourtant ses oreilles lui mentaient il se mit donc à chuchoté encore une fois il s'entendait plus fort que nature.

" Plus de maman, pas de père, plus de papy, pas de mamy, plus de tatty ..."

Son rire se stoppa aussi rapidement qu'il était arrivé, il se décala de Cyrius et l'observa longuement cherchant comment il avait pu lui faire une chose pareille dans son regard. Les billes noirs du poulain s'enfoncèrent dans celle de son Papy et soudainement, tout autour de lui devient aussi noir que son regard. Seul le gros cheval blanc et eux deux apparaissaient brillant comme des lucioles dans cette noirceur. Final posa son regard sur le gros blanc et clignât plusieurs fois des yeux aveuglé par la lumière qui s'en dégageait.

" Vous êtes brillant monsieur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kuro

Kuro

ÂGE : 25
PUF : Daichi
MESSAGES : 423

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptySam 29 Déc 2018 - 23:51

La Vallée des Ronces abritait à présent une Cours des Miracles, un illuminé, un orphelin et le garde de ses fous. Un recoin devenu fort peu recommandable si un minimum de bon sens souffle encore entre les deux oreilles d’un passant. Une situation épineuse où se déroule des scènes plus grotesques les unes les autres et des actes qui frisent le ridicule. La Cours n’a plus que le nom de Miracles, la grâce de dieu s’est carapaté en même temps que le reste du cœur du pauvre Dominant des Trompeurs.

Lentement, mon instinct me souffle l’idée de me retourner pour m’enfuir tant que c’est possible. Qu’est-ce que je vais faire avec les deux là ? Et si un s’étouffait brusquement ? Pire s’il commençait à faire un coma ? Je duplique les scénarios avec autant d’ennuis que je peux imaginer et sa frise l’évanouissement. Je remercies ma mère pour mes larges épaules car malgré cela je reste planté là comme un idiot tout en souriant poliment au compliment que me retourne Cyrius. Mes prunelles le suivent dans sa délirante errance jusqu’à qu’il se stoppe au côté de Final Act, ce dernier vraisemblablement illuminé par son grand gourou, tellement qu’il finit par s’en retourner. Ma mâchoire s’en décroche tant la scène est surréaliste, ils étaient comme deux escargots tournant au ralentit … Je fais un pas inquiet mais le jeune n’est que badigeonné de boue et n’a pas l’air d’avoir quoi que ce soit de cassé.

Il s’en suit une hilarité en duo, il faut se l’avouer …. La situation est lamentable. Une de mes oreilles tombe sur le côté, où est-ce que je suis tombé ? Et si je partais ? Non, je ne peux décemment pas les laisser sans surveillance dans un état pareil ? Le cœur est valeureux … bien trop à mon goût. Je pousse un profond soupir jusqu’à que Cyrius glisse de l’hilarité à la colère, comme si on avait mis brusquement le feu à un baril de poudre. Je prends soigneusement note que le roi est facilement irritable dans cet état, malheureusement pour lui je ne suis pas quelqu’un de bien drôle et il me fait presque regretté de rester.  

« Ecoute, si je te mets en garde c’est pour toi mon ami … Je ne suis pas quelqu’un de vivable, tu te lasserais bien vite de moi je t’assure. »

Je hausse lentement les épaules, je lui épargne bien des maux à refuser son invitation, mais il ne peut pas réellement s’en rendre compte dans son état. Il me remerciera plus tard !

Finalement l’abcès se crève, j’apprends que sa compagne l’a trompé … plusieurs fois même. Une grimace tord le bout de mon nez jusqu’à que le mal se glisse entre mes veines, pourquoi avoir comparé sa situation à la mienne ? Fifa en serait-elle seulement capable ? Ma raison me souffle que oui, bien entendu, physiquement elle est totalement capable, elle peut donner la vie …. Brusquement mes dents grincent, odieux Cyrius voilà que tu m’as empoisonné de tes sombres histoires ! Jamais je céderais mon affection à une autre, cela je le sais, mais est-ce que Fifa en est aussi certaine ? Entre nous deux, elle est celle qui peut s’envoler avec aisance vers un autre horizon, nous le savons très bien tous les deux.

« Par Hadès ! Le seul dépressif ici c’est bien toi idiot ! Je ne peux malheureusement rien faire pour ta peine de cœur, mais n’y a-t-il pas ce vieux diction qui dit une de perdu, dix de retrouvés ? » Je l’observe prendre à nouveau ses distances. « Allons bon Cyrius, te voilà roi d’un bien beau territoire, je sais que cela est douloureux, mais tu es encore jeune, je suis certain que ton destin mettra une nouvelle créature sur ton chemin. Conquérir sa joie vaut mieux que de s'abandonner à la tristesse. »


Que dire de plus ? Je ne connais rien de cette Nazz’ariah, mise à part qu’elle doit être membre de ce fameux club des handicapés patronymique et que ça rime affreusement avec naze. Ce sont de bien mauvaises pensées que voilà, mais il est tellement plus facile de détesté ce que nous perdons que se morfondre. Cyrius continus de s’éloigner jusqu’à qu’il se stoppe pour littéralement tiré sur la bouteille de gaz qui bouillonnait dans l’âtre de la cheminée. Un profond dégoût se peint sur mon visage, à cet instant je rêve de lui faire ravaler son fou rire, moi don la colère et la frustration me ronge depuis plusieurs jours.


« Cette gangreneuse plaie pestilentiel … Qu’il aille au diable ! » Les muscles bandés par la colère. « Raison de plus pour l’oublier ! Si elle était assez béquasse pour s’entretenir avec ce médiocre scélérat ! Elle n’a pas su t’apprécier à ta juste valeur, tu vaux bien plus qu’eux Cyrius, ne la laisse pas gagner et te mettre dans cet état, bon sang ! »


Campé sur mes quatre jambes, un peu plus et j’ai l’impression que la terre cède sous la pression de mes sabots. Si j’avais pu mettre la main sur lui avant ! Si seulement … Mais il se cache se pauvre lâche, il n’a cas marché à l’ombre et j’espère de tout cœur qu’une pierre lui tombe sur la figure ou qu’un gouffre l’emporte pour éteindre sa misérable existence. Final Act finit par se réveiller lançant une phrase qui me passe au-dessus des oreilles tant l’envie d’étrangler quelqu’un me bats aux tempes et sans le vouloir je le menace en plaquant brusquement mes oreilles contre ma nuque.

« Pas assez pour éloigner les crasseux de ce monde il faut croire ! » Je ronfle avec force finissant par me convaincre à l’idée de les laisser. « Bon courage Cyrius, si jamais tu souhaites parler tu sais où me trouver et pardon d’avoir interrompu ta fête … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyDim 30 Déc 2018 - 18:03

So you think you can stone me and spit in my eye

So you think you can love me and leave me to die
Cyrius se retrouve à rire aux éclat avec Final Act, complètement hilare. Ce dernier semble trouver le mot "adopté" très drôle, l'alezan ne comprend pas la blague mais il est trop bon public à cet instant pour s'en inquiéter. Après plusieurs inspirations saccadées, le dominant parvient à contrôler son état, et s’arrête finalement de rire, les larmes aux yeux. Il tourne son regard sur Kuro qui le dévisage avec air qui ne lui plait pas du tout. Trop sérieux, trop... trop...


Le seul dépressif ici c’est bien toi idiot ! Une de perdu, dix de retrouvés ? Conquérir sa joie vaut mieux que de s'abandonner à la tristesse. Gangreneuse plaie pestilentiel.  Médiocre scélérat.


Cyrius se trouve en ébahissement total devant les paroles de Kuro, si sages et si réconfortantes à la fois. L'étalon hoche tristement la tête en réalisant que l'étalon blanc s'exprime avec l'habileté d'un poète. Il note quand même cette petite pointe de colère lorsque le grand blanc évoque le Médiocre scélérat. C'est la goute d'eau pour Cyrius qui repart de plus belle dans son fou rire. Sorrow le médiocre scélérat, cette formule convenait tellement au vieux frison. En pleine crise de rire, Cyrius pria pour s'en souvenir plus tard, il fallait absolument qu'il la ressorte à Sorrow la prochaine fois qu'ils se croiseraient.


- Médiocre scélérat HAHAHAH !!! Hurla t-il de rire en se tourna vers Final Act. Mais il constate que le poulain ne rigole plus.


Plus de maman, pas de père, plus de papy, pas de mamy, plus de tatty


- Comment ça plus de papy ? T'as fumé ou quoi ? Je suis là chéri !

Cyrius se retourne, d'ailleurs il à la tête qui tourne. Où est passé Kuro, il ne le voit plus.


- Kuro ?


Cyrius tourne une fois sur lui-même, passe même sa tête entre ses jambes, mais n'y trouve pas Kuro. Après un long soupir perplexe, le dominant se retourne vers le poulain qui n'a pas l’air au top de sa forme.


- T'as pas vu un grand cheval blanc par hasard ?

Oh baby - can't do this to me baby

Just gotta get out - just gotta get right outta here
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 237

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyJeu 3 Jan 2019 - 8:25

Final reste muet plusieurs minutes ne bouge plus le regard rivé sur Kuro, observe la scène qui lui est permis d’observé sans trop comprendre. Ce n’ai pas as tous les jours qu’on peut observer un éclipse solaire. En fait, Final ne se rappelait pas en avoir déjà vécu une dans sa courte existence.
Le cheval luciole se fâche ses oreilles plaqué contre sa nuque son regard lançant des éclairs en direction du poulain que Final act évite en sautillant avec une habileté surprenant vue son état, d’une patte à l’autre. Dès que les éclairs cesse le cheval luciole perd de sa luminosité jusqu’à devenir aussi sombre que l’arrière-plan. Puis la clarté revient tout autour d’eux et Cyrius en vint à la même analyse que Final le cheval blanc est disparût.. Le poulain imite l’alezan effectuant un 360 degrés pour s’en assurer maintenant qu’il voit tout autour et s’arrête de nouveau en face de Cyrius.

« Les lucioles disparaissent quand le jour se pointe.’’

Le jeune entier déposa un antérieur vers l’avant et se frotta les yeux. Ses idées semblaient redevenir plus clair un peu. Il faut dire qu’il n’avait pas trop abusé des feuilles de thé… La modération à bien meilleur goût. Les émotions qu’il n’avait pas réussi à libérer elle aussi semblait vouloir remonter le poulain releva la tête en prenant une grande respiration. Par je ne sais quelle miracle tous se qui venait de se dire semblait se répéter dans sa tête il prenait conscience des enjeux, se rappelait de la discussion avec Naëlle.

je te présente Final, c'est mon petit-fils adoptif, fils de ma fille adoptive…  Nazz'ariah m'a trompé… « Raison de plus pour l’oublier … - Comment ça plus de papy ? T'as fumé ou quoi ? Je suis là chéri…
Malgré la peur, la tristesse et toutes les émotions qui le submergeait Final arriva à garder une attitude calme en parfait contrôle de sa situation seul son regard noire pour ceux qui le connaisse le trahissait dans son apparence d’insensibilité.

« Je ne savais pas que maman avait été adopté, alors qui est mon vrai papy? Je dois t’appeler comment maintenant ?  Tatty Lujah elle a été adoptée aussi? Et Nazz’ariah elle va devenir quoi? »

autant de questions qui n’attendaient que de réponse et encore ces réponses allaient probablement emmener à d’autres questions. Son regard soutenu celui de Cyrius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyVen 4 Jan 2019 - 11:34

Ooh yeah, ooh yeah 


Nothing really matters 


Anyone can see 

- Le jour se pointe ? 


Cyrius jeta un coup d'oeil au ciel. Il avait bien conscience de ne pas être complètement dans son état normal, mais il était à peu près persuadé qu'il faisait jour depuis un bon moment déjà... Le poulain perdait la boule ! Sacré Final...
Final qui décidement, ne lâcherait pas l'affaire sur cette histoire d'adoption, et posa tout un tas de questions, pertinentes et justifiées, sûrement. Cyrius jeta un coup d'oeil prudent à Final.


- Oh.
- Tu ne savais pas...


Et Comment se faisait-il qu'il n'était au courant de rien ? Personne ne lui avait dit ? Et sa mère alors ? Mais l'alezan réalisa que Commedia n'avait surement jamais eu de vrais conversations avec son fils... L'étalon n'avait plus vraiment d'autres choix que de lui faire un exposé concis mais efficace de la situation.


- Alors. 
Cyrius plissa les yeux dans un effort de concentration extrême, l'idée étant de raconter les choses dans le bon ordre chronologique, un défi. 
- J'ai rencontrer ta mère, Commedia, lorsqu'elle était petite. Elle n'était pas vraiment orpheline, il me semble que ses parents étaient vivants...je ne sais plus vraiment... Quoi qu'il en soit, elle était toute seule, personne ne s'occupait d'elle. Va savoir pourquoi, on s'est tout de suite bien entendu et j'ai décidé de l'adopter, pour être sure qu'elle ne manquerait de rien et qu'elle devienne quelqu'un de bien... à la mention de ce dernier objectif Cyrius ferma les yeux, la tête lui tournait, il fit une pause avant de rouvrir les paupières sur Final Act qui semblait tanguer. Il poursuivie néanmoins. 
- Ensuite j'ai rencontré Nazz'ariah, je suis tombé amoureux, et rapidement nous avons eu Hallelujah, qui est donc ma fille de sang. Et qui est, théoriquement, la soeur de Commedia, et donc, ta tante. Cyrius fit les calculs dans sa tête, pour être certain de ne pas dire de bêtises. 
- Je suis donc bien ton Papy. Oui et donc, Commedia à eu cette aventure assez brève avec cet imbécile d'Oklaan, et aucun de ces deux idiots n'a voulu s'occuper de toi donc, comme tu avais une bonne tête, rebelotte, je t'ai adopté ! Si on réfléchis bien, la différence entre Hall', et toi ou Commedia, c'est que je vous ai choisis en quelques sorte. Ce qui pour toi, devrait faire de moi le meilleur de papy, et le plus marrant aussi ! Cyrius rit à sa propre blague et s'apprêta à aller chercher une autre feuille de thé mais il trébucha et manque de s'étaler à nouveau dans la boue. Finalement il se stop dans son élan.
- Quand à Nazz'ariah... elle est allé faire joujou avec Sorrow, Gavroche, et surement tout un tas d'autre mâles très serviables, elle peut devenir ce qu'elle veut tant que je ne la vois plus sur les Trompeuses. Cyrius s'apprêta à nouveau à aller vers l'arbre à thé et stoppa à nouveau. 
- ET, j'allais oublier qu'elle a eu un poulain avec Gavroche (qui l'a violé, mais c'est un détail) heureusement pour nous, je ne vois aucun lien de filiation entre ce poulain et nous, ce qui nous facilitera la tâche j'imagine... j'espère que j'ai répondu à tes questions ! s'exclama Cyrius en se dirigeant enfin vers son arbre. Mais lorsqu'il s'arrêta devant, il le fixa avec un air stupéfait.


- Comment se fait-il que cet arbre n'ait plus aucune feuille ?? 

Nothing really matters 


Nothing really matters to me


Anyway the wind blows...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Final Act

Final Act

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 237

SEXE DU CHEVAL : Entier
TERRITOIRE : Trompeuse


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyMer 9 Jan 2019 - 8:44

Le yearling suivit l’histoire de cyrius sans dire un mots les émotion dans sa tête se bousculaient ne sachant pas s’il devait être triste de sa situation particulière ou heureux que cyrius l’est prit sous son aile comme s’il était réellement son grand-père sans se posé de question l’étalon l’avait fait naturellement la colère et l’empathie suivirent Si Nazz était chassé du troupeau  Hallelujah perdrait elle aussi sa mère en quelques sortes bien qu’elle soit plus âgé Final croyais que personne ne méritait de vivre loin de sa mère. Maintenant il comprenait un peu le pourquoi du comportement de son propre maternel, bien que cela ne l’excuse pas.


Le visage de Final resta neutre s’assurant de hoché la tête à quelques reprise pour ne pas donner l’impression à Cyrius qu’il discutait dans le vide. Bien que dans l’état qu’il était présentement final serait partie et l’alezan ne sens serait peut-être pas rendu compte donc imaginé la subtilité de l’écoute.
La période de question terminé l’arabe se redirigea vers l’arbuste déçu de ne pas trouver autre herbe à s’enfiler. Final se pencha en ramassant une qui trainait à quelques centimètre des sabots de Cyrius et l’enfuit dans sa propre crinière elle pourrait être utile plus tard.

«  Papy »

Final se retourna et s’éloigna il valait mieux éloigner Cyrius de cette arbre avant qu’il ne découvre une autre tale.

« Partons maintenant »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
CYRIUS

CYRIUS

ÂGE : 28
PUF : C.C.
MESSAGES : 2318

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... EmptyVen 11 Jan 2019 - 14:20

Nothing really matters to me

Cyrius avait les yeux rivés sur l'arbuste totalement dépouillé, l'air absent, le regard vide, triste, presque. Le silence s'était installé, et il avait été un moment dans l'attente d'une foule de questions de la part du poulain palomino, mais aucune n'était venu. Perdu dans les méandres des ses pensées inexistantes, l'étalon alezan se surpris à se demander ce qu'il faisait là. Une fulgurante douleur lui prit le ventre et le sorti de sa torpeur dans une grimace. Il entendit la voix de Final l'appeler, "Papy". Il n'avait jamais aimé ce surnom, qui lui donnait l'impression d'être vieux alors qu'il se sentait encore si jeune... Cependant il s'y était habitué, il s'y était fait.


Partons maintenant...


Cyrius tourna lentement la tête vers le poulain qui partait. Sans attendre, il prit sa suite. Il n'avait de toute façon pas la force de contredire un ordre direct, et se mit donc en marche, suivant le cul de Final Act comme un mouton, ne se préoccupant ni de la destination envisagée, ni de la douleur lancinante qui lui prenait les tripes depuis quelques minutes. Seul lui important de quitter cet endroit, d'oublier Nazz'ariah et tout le reste. Il s'en remettait au jeune palomino pour les sortir de là.
Anyway the wind blows...
OUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mama, life had just begun... Empty
MessageSujet: Re: Mama, life had just begun...   Mama, life had just begun... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mama, life had just begun...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» Music is my life •
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES :: LA VALLEE DE RONCES-
Sauter vers: