Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 Roule ma poule [pv — Kokoï]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Roule ma poule [pv — Kokoï]   Sam 17 Nov 2018 - 0:35



Roule ma poule


Recherche Tyson désespérément. C’est ce qu’il aurait pu se graver sur le front ou écrire sur le sol et attendre à côté que les larbins fassent le job à sa place. Hélium avait couru du Golfe à la Maison Hantée, s’arrêtant quelques fois pour rappeler aux idiots qu’il était là pour les rabaisser. Arrivé sur place, la grosse poule n’était pas dehors. Il avait fait trois fois le tour de la baraque avant de se décider à entrer. Bizarrement, il ne se sentait pas d’humeur à affronter des membres du troupeau et regretta son choix à la première planche qui craqua sous son poids. Personne ne rappliqua, aussi continua-t-il ses recherches dans la salle où son incroyable Tyson avait affronté le démon Gros Nez. Bien entendu, la poulette n’était pas là, assise sur le lieu du drame à se remémorer ses exploits passés. L’absence de son poulain commençait sérieusement à taper sur le système du poney. Il devait trouver une victime pour se défouler.

Ooh, la loupiote. (C’est ainsi qu’il tomba sur Kokoï et lui proposa innocemment :) Viens, je vais te montrer un truc super amusant.

Il aurait tout aussi bien pu lui offrir une sucette que sa proposition serait passée pour moins suspecte que celle qu’il venait de lui faire. Le poney, pourtant, n’avait pas de mauvaises intentions à l’égard de la pouliche et chantonna gaiement une chanson peu recommandable sur le chemin qui les mena aux Verts Vallons. Puisqu’il ne pouvait pas passer sa frustration sur un géant, le mini-shetland avait décidé de se défouler autrement. En plus, Kokoï était bien l’un des rares visages qu’il trouvait amical au sein du troupeau dernièrement. Il ne savait pas trop si Fifa et Kuro lui reprocheraient d’être parti avec la petite sans les prévenir et s’en fichait un peu. Il était plutôt bougon ces derniers temps et faisait ce qu’il voulait ! Aujourd’hui, il voulait s’amuser avec la loupiote et savait exactement quoi faire pour cela.

Hélium s’arrêta en haut d’un vallon et contempla le reste de la plaine avec attention. Il ne s’intéressait pas tant au paysage qu’à la potentielle présence de nuisibles. Il fut content de constater que les lieux étaient vides. Peut-être la pluie abondante qui avait coulé plus tôt avait-elle fait fuir les imprudents. Quoi qu’il en était, ils pouvaient profiter des Verts Vallons comme bon leur semblait. Le poney se retourna vers Kokoï et s’apprêta à expliquer son plan.

Alors, c’est très simple.

Le mini-shetland n’en dit pas plus et se contenta de pousser la pouliche en essayant de ne pas le faire trop fort. Il ne voulait pas la faire rouler au bas du vallon et la tuer. Par Hadès, non ! Il comptait seulement lui faire perdre l’équilibre juste assez pour qu’elle tombe sur les fesses et glisse sur l’herbe mouillée. C’était là le secret des Verts Vallons. Secret jalousement gardé par le poney qui était friand de glissades ! Il s’élança d’ailleurs aussitôt à l’assaut de la descente en s’asseyant sur son arrière-main et poussant fort sur ses antérieurs.

YIIIHAAAAAAAAA !!

Le bonheur du petit poney était fait de choses simples, vraiment.


Dernière édition par Hélium le Lun 19 Nov 2018 - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born without
a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 22
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 61

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Roule ma poule [pv — Kokoï]   Sam 17 Nov 2018 - 14:51

Une planche de parquet craque et je sursaute. Je me suis encore endormie devant la télévision et ma bouteille est coincée sous la table basse. Le bateau qu’elle renferme a la tête en bas mais ses voiles, figées par la colle qui le fait tenir entier, restent rigides. Peut-être qu’un jour je le libérerais pour qu’il aille voguer sur la mare du Verger, une légère brise venant faire onduler ses voiles… Je soupire car pour le moment je dois attendre que Mama rentre pour débloquer la bouteille.

Je saute du canapé pour m’approcher de l’aquarium, désespérément vide lui aussi. Il n’y a qu’un pétale au-dessus d’un coffre au trésor et un pendentif que Papa a reçu un jour, avec Mama dessus. C’est ici qu’on range nos objets précieux. C’est Or, mon cousin, qui m’a donné le pétale. Je crois que son vrai prénom est Aura mais je ne suis pas sûre, c’est dur à prononcer. Je n’ai pas le temps de considérer cette pensée plus longtemps que mon tonton apparaît – c’est donc lui qui faisait tout ce boucan ! –. Je l’observe, intriguée, avant de pousser une exclamation réjouie et de le suivre sans réfléchir.

« D’accord ! »

C’est mon tonton, il a bien le droit de passer à l’improviste et Mama ne s’inquiétera sûrement pas si je suis avec lui. Dernièrement elle est moins dure avec moi, bien qu’elle n’aime toujours pas que je sorte du territoire seule. Disons qu’elle me laisse au moins livrée à mes propres moyens de temps en temps pour ne pas toujours importuner mes nourrices et autres chaperons. Tonton Hélium m’emmène d’ailleurs hors des Terres Orphelines et je trottine à ses côtés, ravie de changer d’air. Je chante en cœur avec lui quand bien même je ne comprends pas les paroles et fais quelques bonds au pied d’une colline, motivée par l’ascension.

L’herbe est glissante et j’ai un peu de mal à suivre le poney qui me précède mais après quelques essais je parviens à marcher dans ses traces et gravir la colline sans trop d’efforts. L’air frais qui tombe du ciel après la pluie me rafraîchit agréablement et les paysages qui s’étendent au loin me rappellent que la vie ne s’arrête pas aux terres du troupeau auquel j’appartiens. Je crois que Mama passe tellement de temps à veiller sur les Orphelins qu’elle oublie parfois que le reste de l’île a beaucoup de choses à nous offrir.

Il n’y a pas grand monde dans les environs et je me tourne vers mon tonton, prête à le remercier pour cette belle balade quand je réalise que ce n’est pas de cela qu’il parlait quand il a proposé un truc super amusant. Il n’empêche que c’était déjà bien sympa et un sourire ne quitte pas mes lèvres depuis qu’on a passé la frontière, peut-être même le pas de la porte de la Maison Hantée. Hélium se tourne à son tour vers moi et je me fais très attentive, persuadée qu’il va m’apprendre plein de choses mais il n’en dit pas plus en dehors du fait que c’est très simple… mais qu’est-ce qui est simple ?

Il me pousse doucement et je me laisse docilement tomber sur les fesses, pensant que ça va être long. Je n’ai cependant pas longtemps à attendre que je commence à glisser dans la descente. Qu’est-ce que… oh ! Hélium m’a déjà dépassée et je pousse un cri de joie en essayant d’orienter mon petit derrière pour prendre encore plus de vitesse et le rattraper. Une nuée d’oiseaux s’envole, affolée par nos hurlements déments et j’en ris jusqu’aux larmes, les ganaches fouettées par le vent.

« WOOOOAAAAAAAH ! »

Arrivée en bas je ne perds pas de temps pour retourner à l’assaut de la côte, pressée de recommencer et lance par-dessus mon épaule.

« C’est génial ça, tonton Hélium ! Encore, encore ! »

Malheureusement je n’arrive pas à grimper et glisse lamentablement en bas des quelques mètres que je viens de gravir. Revenue au point de départ je jette un regard déçu et désespéré à mon tonton.

« SOS ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Roule ma poule [pv — Kokoï]   Lun 19 Nov 2018 - 10:47


Hélium était très fier d’entendre la loupiote scander les mêmes paroles que lui et il s’imagina, un instant, la surprise de ses parents le jour où elle osera répéter ses chansons devant eux. Il avait hâte de voir ça ! Assurément, les deux lampes ne mettraient pas longtemps avant de comprendre que les inspirations tendancieuses de leur fille lui venaient du mini-shetland. Qui accuser d’autre que la petite boule grincheuse ? Il n’avait pas honte ! Une vie sans chanson paillarde n’était pas une vie. Il était sûr que les choses les plus intéressantes que la perle pie apprendrait viendraient de lui ! Les autres se contenteraient sûrement de « faut pas faire ça » ou « c’est pas bien » ! Lui, il lui crierait : « Fonce, ma jolie, comme si c’était le dernier jour de ta vie ! »

Le mini-shetland profita de sa descente à vive allure pour se changer les idées. Il finirait ermite, à ce rythme ! Les gens l’insupportaient et il n’y avait bien que le rire de la pouliche pour le détendre aujourd’hui. Son voyage dans la Crypte l’avait plus touché qu’il ne le pensait. Il ne prenait conscience de son traumatisme qu’au fil des journées. Néanmoins, il était bloqué par son serment à Hadès et ne pouvait pas se séparer du troupeau, même si chaque membre lui tapait sur le système sans avoir besoin d’ouvrir la bouche. Son dilemme était plus important encore face au couple dominant. Il adorait sa luciole, mais il n’arrivait pas à savoir ce qui avait pu la pousser à ne pas s’inquiéter pour lui. Peut-être était-il temps qu’il mette les choses au clair avec tout le monde…

La fin de la descente le ramena brutalement sur terre et Hélium fit un roulé-boulé sur plusieurs mètres. Il bondit sur ses pieds une fois sa chute stoppée et se tourna vers la loupiote. Elle essayait déjà de grimper en haut du vallon pour recommencer. Heureusement pour lui, elle n’avait pas dû voir son laisser aller et ses cabrioles incontrôlées. Malheureusement pour elle, la pouliche n’était pas très douée et elle retomba au bas de la colline sans réussir à grimper. Le poney rit très fort, amusé. Cela lui rappelait ses journées passées à jouer avec ses bébés.

Allons, allons, se moqua-t-il en approchant. C’est pas comme ça qu’il faut faire, la loupiote ! C’est bien trop glissant pour remonter. Viens.

Hélium se montrait très gentil et délicat avec la petite, en souvenir du bon vieux temps avec sa famille. Il espérait sincèrement que rien au monde ne la blesserait et pensait tout aussi sincèrement que ce n’était sûrement pas les bêtises qu’il lui montrait qui allaient s’en charger. Ses propres enfants ne s’étaient jamais vraiment blessés en essayant de le suivre. Il ne voyait pas la différence avec Kokoï. À part sa taille, qu’il avait du mal à prendre en compte.

Le mini-shetland se retourna pour inspecter les pentes des vallons. Certaines étaient plus abruptes que d’autres et ils n’arriveraient jamais à les gravir avec la pluie qui était tombée. Il lui fallait trouver quelque chose de plus abordable pour la petite. Ce qu’il aperçut un peu plus loin sur une prochaine colline. Il fit signe à la loupiote de le suivre et se demanda, en chemin, s’il devait l’avertir de toute la boue que leur jeu avait collée sur ses fesses. Bah ! Au pire du pire, il lui dirait de se baigner avant de la rendre à sa big mama !

Là, regarde ! (Il désigna la pente plus douce du vallon.) On fonce jusqu’en haut et bam ! Sur les fesses et on redescend ! Et quand tu auras bien maîtrisé ça, je te montrerai comment tourner sur toi-même ! HAHA ! Tu verras, c’est beaucoup plus amusant.

Il omit volontairement le malaise que pouvait provoquer un effet de toupie dans une descente et écarta, d’un coup de tête, le souvenir de ses enfants qui ne marchaient plus droit. Le poney s’élança au galop sans attendre la pouliche. Elle aurait tôt fait de le rattraper de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born without
a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 22
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 61

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Roule ma poule [pv — Kokoï]   Ven 23 Nov 2018 - 12:10

Je boude un peu en entendant le rire tonitruant d’Hélium. Il est marrant lui mais il ne m’a pas expliqué comment on fait pour remonter ! C’est pas très sympa… Heureusement il ne se moque pas trop longtemps et vient me montrer ou plutôt me guider vers une côte plus facile à gravir. Je m’en remets à son expertise et trottine à sa suite sans me soucier de la boue qui me recouvre. Il n’a pas l’air plus fin que moi et je ne suis pas une maniaque. J’ai encore l’âge de me rouler dans la boue sans qu’on me regarde bizarrement, pas comme Mama…

Hélium fonce sans m’attendre et je m’élance à sa suite dans un rire euphorique. Cette bute est plus facile à gravir que l’autre et je le rattrape peu à peu, lui tirant la langue avant de le dépasser pour bondir en l’air au sommet et tomber sur les fesses dans un cri de délice. Le paysage défile à une vitesse folle autour de moi et le spectacle se termine bien trop vite à mon goût alors je profite de mon élan pour enchaîner l’ascension de la colline suivante et la dévaler de la même façon.

Des échos de mon rire me suivent tandis que je contourne la colline avant d’être rattrapée par Hélium, essayant de me cacher après l’avoir défié.

« Pour me montrer comment tournicoter il va falloir me trouver ! »

C’est trop bien de passer la journée avec tonton Hélium, je vais réclamer un jour par semaine avec lui maintenant ! Peut-être même que Mama et Papa pourront venir avec nous, je suis sûre que ça leur plairait aussi. Ils ne se prennent pas trop au sérieux et ça leur changerait les idées. On ferait un goûter au Verger Tentateur après et je finirais avec une sieste devant la télévision, parfait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Roule ma poule [pv — Kokoï]   Sam 8 Déc 2018 - 23:37


Hélium aurait pu s’insurger d’être ainsi dépassé et laissé derrière, à la traîne malgré sa vitesse non-négligeable. Il aurait pu, mais face à Kokoï, il n’en avait pas envie. Elle pouvait bien lui passer devant ! Il savait que, tôt ou tard, elle tournerait sa petite tête de côté et le regarderait, lui, la petite boule derrière, qui gigote et amuse la galerie. Peut-être même qu’elle allait l’attendre, lui demander de se dépêcher et rire avec lui sans s’inquiéter de ce monde pourri. Comme ses marmots l'avaient fait avant elle.

Le mini-shetland regarda la pouliche dévaler le vallon sans l’accompagner. Un sourire triste flottait sur ses lèvres. Il se fit la réflexion qu’il ne devait pas se faire une habitude de passer du temps avec la pouliche. Elle lui rappelait trop ses petits bébés, ses jeux et leurs rires d’enfant. Il savait comment l’histoire avait fini et, pour leur bien à tous les deux, il valait mieux qu’il garde un peu ses distances. Elle lui en voudrait peut-être, au début, mais elle finirait par comprendre. Il en était persuadé.

Kokoï profita de sa lancée pour gravir le prochain vallon à toute vitesse et Hélium la perdit de vue. Il se lança dans la pente et suivit le même chemin qu’elle en trottinant. Il pensait qu’elle n’irait pas bien loin, de toute façon, et ne voulait pas se presser inutilement. La pouliche pie avait disparu, mais sa voix courut les vallons et atteignit les petites oreilles du poney. Elle voulait jouer à cache-cache.

Pendant trente secondes, Hélium envisagea la possibilité de ne pas jouer le jeu et de la laisser là. Il se demanda quelle réaction aurait les parents de la petite et quel serait son avenir au sein du troupeau. Fifa et Kuro avaient-ils l’autorité de le foutre à la porte maintenant qu’il avait juré fidélité à Hadès lui-même ? Une question qui lui chauffa l’esprit et sur laquelle il jura de réfléchir longuement.

Bien entendu, il était hors de question d’abandonner Kokoï.

Hé ! Dis donc ! s’écria-t-il pour gagner du temps. C’est pas du jeu que ce soit toi qui te caches avec ta tenue camouflage !

Dans un autre paysage, sa plainte aurait peut-être fonctionné, mais les Verts Vallons étaient… verts. Quoi que… avec ses nombreuses descentes de pente, la pouliche devait avoir le cul mi-vert mi-marron. Mélange tout à fait ragoûtant. La boue partirait peut-être plus facilement que l’herbe mais, évidemment, Hélium nierait toute responsabilité. Où étaient les preuves ? Il ne l’avait pas forcée à faire comme lui. Bon, OK, il l’avait un peu poussée. Si peu.

Dis donc, la loupiote. Faudrait peut-être mettre au clair les règles de ton petit jeu. Parce que Cortex déteste la triche. Surtout quand c’est pas de lui qu’elle vient !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roule ma poule [pv — Kokoï]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roule ma poule [pv — Kokoï]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poule 5
» Le Roule-mort
» PIERRE QUI ROULE N' AMASSE PAS MOUSSE ! GOUSSE CE RAT A LA JUSTICE..
» Groupe #2 : Pierre qui roule ?
» [LBBL 3] POULE IMPERIALE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORIENTALES :: LES VERTS VALLONS-
Sauter vers: