Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Carry on, carry on...

Aller en bas 
AuteurMessage
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1974

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Carry on, carry on...   Mar 6 Nov 2018 - 17:34

S'éloigner des Trompeuses et se rendre sur les Secrètes... Jamais encore Cyrius n'avait foulé la roche de la montagne sacrée, une bonne occasion de compléter sa connaissance d'Horse-Wild...
Qu'avait dit Commedia déjà ? Oui... pas de dominant, pas ici. Un fait bien étrange, ce territoire ne méritait pas tant de délaissement. Cyrius avait d'ailleurs conseillé à sa fille de se prétendre dominante, de jouer un rôle, elle était tellement douée pour ça, la populasse n'y verrai que tu feu.
Le dominant des Trompeuses s'aventurait rarement en montagne, pas qu'il eut le pied incertain sur la rocaille, mais l'altitude et le froid n'étaient pas ses ailés naturels. 
Grimper sans se poser trop de question, se vider la tête. L'air de la montagne était pure, quoi que pauvre en oxygène, et Cyrius soufflait de son ascension qui commençait à lui tirer sur les muscles. Alors qu'il grimpait sur une nouvelle roche identiques aux autres, son pied dérapa et son boulet s'écorcha bêtement contre la pierre saillante.
Le sang coulait de son pied mais l'effort masquait la douleur. Laissant son emprunte génétique sur la montagne, il continua de progresser dans l'idée d'atteindre un point de vu agréable sur la vallée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Moon

avatar

ÂGE : 25
PUF : Elnoria
MESSAGES : 31

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Solitaire.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Carry on, carry on...   Jeu 8 Nov 2018 - 7:52

Over venait à peine d'arriver sur ces nouvelles terres après son long périple qui l'avait affaibli mais n'avait pas entamé sa bonne humeur naturelle. Ici, elle sentait qu'elle pourrait se reconstruire et démarrer une nouvelle vie, loin des Hommes. Enfin, ça se trouve cet endroit en était envahi mais pour l'instant elle n'avait pas croisé âme qui vive, bipède ou équine. Une montagne se dressait devant elle, somptueuse et grandiose ! La belle écarlate n'avait jamais eu l'occasion de se balader et flâner dans de tels lieux, alors sa curiosité fut piquée. Elle entama lentement la montée, faisant attention à où elle posait ses sabots car sous ses derniers les pierres se dérobaient pour rouler jusqu'en contrebas dans un grand vacras. Elle ne donnait pas cher de sa peau si elle glissait elle aussi. Cette pensée lui donna de légers frissons, si cela lui arrivait personne ne saurait qu'elle se trouvait ici et elle mourrait dans l'indifférence la plus totale. Over chassa rapidement cette pensée funèbre, cela n'arriverait pas, elle avait le pied sûr ! 
L'oxygène se faisait plus rare au fur et à mesure que la jument continuait son ascension, ses poumons commençaient à la brûler et ses muscles se contractaient violemment mais la belle tenait absolument à grimper le plus haut possible. Elle avait en tête de pouvoir scruter cette île et analyser les endroits peuplés, où elle se rendrait pour se présenter, mais pour l'instant elle devait poser sabot après sabot et tendre l'encolure. 
Le vent se leva d'un coup, amenant avec lui une odeur qui ne le trompait pas, un autre cheval se trouvait sur les flans de cette montagne. Enfin ! Quelqu'un. Over se mit à accélérer légèrement dans l'optique de rejoindre cet inconnu, qu'elle espérait sympathique. Au détour d'une roche une tâche marron se détacha devant elle. Il était là. Less yeux de l'ibérique s'écarquillèrent, son cœur se libéra d'un poids et la jument se remit à respirer. Elle n'était pas donc seul à fouler ces terres. Quel soulagement ! L'étalon semblait blesser à un pied, elle voyait du sang perler à son boulet mais sans que cela ne semble vraiment le gêner. Over ne savait pas trop comment l'aborder, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas interagi avec un congénère et elle avait un peu peur de ne plus savoir si prendre.

- "Bonjour, excusez moi de vous déranger .." lança-t-elle à l'intention de l'inconnu. Ridicule, mais c'était les seuls mots qui lui étaient venus à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1974

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Carry on, carry on...   Ven 9 Nov 2018 - 10:28

Cyrius s'était enfin arrêté. L'excuse officielle étant de contempler ce paysage si fantomatique (la brume se faisant bien présente), mais il devait bien s'avouer qu'il avait surtout besoin d'une petite pause pour souffler un peu. Cette montagne n'était pas vraiment la plus belle qu'il avait vu dans sa vie. Tout était grisâtre et plutôt triste, le peu de végétation subsistante avait l'air en pleine dépression. Pas de chants d'oiseau, juste ce vent froid qui venait siffler en rafale dans les oreilles de l'arabe. 


Au bout d'un moment, l'étalon observa plutôt le flanc de montagne qu'il venait de grimper. La pente n'était pas si raide que cela lorsqu'on la regardait bien. Cependant la brume n'en dévoilait qu'une partie, il semblait que le reste de la montagne eut été engloutie par un nuage...
Continuer de grimper ? Ou redescendre, après tout il en avait assez vu et il n'avait pas envie de s'abimer un autre pied. Alors qu'il tâchait de prendre une décision, il entendit les pas lents d'un cheval qui montait en sa direction. Tendant l'oreille, Cyrius s'immobilisa, tentant de percevoir une forme à travers la brume... La silhouette ibérique qu'il perçu lui accéléra le coeur un instant, Superbia ?


Mais la voix qu'il entendit le détrompa bien vite, et une jument blanche inconnue sorti du brouillard. Cyrius posa sur elle un regard involontairement déçu, qu'il camoufla aussitôt.


- Bonjour.. répondit-il sur un ton qui se voulait sympathique. Il ne put s'empêcher de détailler quelques instant cet inconnue à la robe immaculée. L'avait-elle suivit ?


- J'étais justement entrain de me demander qui pouvait bien avoir envie de venir traîner dans un endroit aussi glauque... La mauvaise humeur de Cyrius transparaissait dans ses paroles. La montagne lui filait le cafard, il n'avait qu'une envie, quitter cet endroit. Mais en reconsidérant l'inconnu, il décida de changer d'attitude pour tâcher de servir un objectif plus important que son envie d'ailleurs. Il avait comme l'intuition que cette jument était nouvelle dans les parages...


- Je m'appelle Cyrius, je domine les Terres Trompeuses, se présenta t-il. Il se décala sur le vaste rocher qui lui servait de point de vue pour la laisser y accéder si elle le voulait. Et vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Moon

avatar

ÂGE : 25
PUF : Elnoria
MESSAGES : 31

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Solitaire.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Carry on, carry on...   Ven 9 Nov 2018 - 18:14

Over avait aperçu la drôle de lueur qui avait traversé le regard de l'étalon, de la déception. Attendait-il quelqu'un qui n'était pas venu ? Peut importe, elle était trop heureuse de rencontrer quelqu'un pour s'offusquer de cela, de même pour le ton peu aimable qu'il avait employé pour lui répondre. Etre dérangé n'est jamais agréable donc la jument pouvait tout à fait comprendre cette froideur, même si elle-même ne se comportait jamais ainsi. L'arabe c'était présenté comme le dominant des terres Trompeuses. Cela voulait probablement dire qu'il y avait d'autres terres et d'autres dominants. Enfin un peu d'animation.

La blanche se demandait juste si elle n'avait pas violé des frontières ou déclenché de crise diplomatique en pénétrant sur des terres dominées. C'était un événement rarement bien vu et la jument ne tenait pas à se faire remarquer dès son arrivée.

- "Over the Moon. Désolée de vous importuner, je viens tout juste d'arriver, j'espère ne pas empiéter sur vos terres." Le ton employé était doux en emprunt de respect.

Puis la jument s'avança délicatement sur le promontoire pour admirer la vue qui s'offrait à elle, et cela lui coupa la respiration. L'étendue sous elle avait l'air tellement immense, à perte de vue, mais étonnement les paysages avaient l'air très variable d'un endroit à l'autre. Elle avait hâte de redescendre pour explorer tout cela, cependant elle se retourna vers l'étalon pour ne pas paraître désintéressée et impolie.

- "Ces lieux ont l'air vraiment immenses, il y a plusieurs troupeaux sur ces terres ?" questionna-t-elle, le regard pétillant de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1974

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Carry on, carry on...   Mer 14 Nov 2018 - 11:19

Cyrius sentit que la jument avait été refroidie par son accueil peu chaleureux, et le ton respectueux qu'elle employait pour s'adresser à lui le força à changer d'attitude. Elle était bel et bien nouvelle et cherchait à s'informer, probablement aussi à s'intégrer, alors pourquoi ne pas se montrer serviable pour une fois.
Elle s'appelait Over the Moon, un joli nom, un peu long peut être.


- Enchanté, et vous ne m'importunez pas du tout, la rassura t-il en se montrant plus sociable. Il lui accorda même un sourire amical. Vous êtes ici sur les Terres Secrètes, c'est un territoire dominable, nous pourrions donc normalement nous en faire chasser facilement, cependant personne ne domine les Secrètes actuellement alors il faut en profiter pour visiter...


Over the Moon s'approcha du point de vue pour admirer le paysage. L'immensité des montagne, la brume et l'altitude donnait un peu le vertige, d'ailleurs Cyrius s'était reculé d'un pas. Hors de question de glisser dans le vide par mégarde, surtout pas ici.


Elle se retourna finalement vers lui, et l'arabe lui répondit en détail, préférant s'occuper l'esprit, cet endroit ne le mettait pas très à l'aise étrangement. 


- Parce que c'est véritablement immense. Horse-Wild est divisé en six grands Territoires. Trois d'entre eux sont libres, n'importe qui peut y circuler à sa guise, il s'agit des Terres du Nord, des Terres Orientales et des Terres Frontières. Et les trois autres territoires sont dominés, il faut faire partie du troupeau pour y circuler tranquillement. Il y a les Terres Orphelines, dirigées par Fifa et Kuro, les Terres Secrètes, qui ne sont donc pas revendiqués pour l'instant, et bien sure, les plus belles, les terres Trompeuses, que je dirige avec ma famille. Si vous cherchez à intégrer un territoire sûre et accueillant, pensez à venir visiter les Trompeuses.


Il lui fit un léger clin d'oeil, son troupeau avait besoin d'accueillir de nouveaux membres, alors il saisissait les occasions de vanter les mérite de ses chères Trompeuses.


Soudain le vent souffla et et une roche de la taille d'un ballon de foot tomba des hauteur pour venir s'écraser juste à côté des deux chevaux. Cyrius se tendit imperceptiblement, la haute montagne n'était vraiment pas son élément préféré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carry on, carry on...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carry on, carry on...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carry On my wayward Son
» Carry On my wayward Son
» N'est malheureux que celui qui ne sait pas chanter [Carry]
» carry the sun in a golden cup, the moon in a silver bag.
» † Carry me home tonight.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES SECRÈTES :: LA MONTAGNE SACRÉE-
Sauter vers: