Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts

Aller en bas 
AuteurMessage
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 427

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Lun 5 Nov 2018 - 0:07


Nous sommes les lucioles qui éblouiront même les plus gros des astres
ft. Ace of Hearts


Le temps est passé, il a digéré les rencontres qu'il a faites, les inquiétudes qui l'ont habité l'espace de quelques jours, quelques semaines. Son coeur est plus léger, mais quelque chose, quelqu'un lui manque cruellement. Son coeur se serre alors qu'il pense à Ace qu'il n'a pas vu depuis qu'il l'a retrouvé amoché avec Fifa et qu'ils se sont laissés sur le pas de la porte de la maison hantée. Il est inquiet même s'il ne veut pas se l'avouer. Il a peur que cet au revoir qu'il avait murmuré à son oreille intacte n'ait été le dernier. Il a quelques temps été hors des terres d'Horse Wild, pour digérer le retour de son frère, calmer son coeur et son âme après avoir vu celui qui était tout pour lui, dans un si piteux état.

Mais si Ace avait succombé? Et s'il lui était arrivé quelque chose, autre chose, entre temps? Et s'il n'avait jamais pu lui dire au revoir, ou Ô combien il l'aimait? Et s'il ne le revoyait jamais? Ses pas désespérés le mènent sur la banquise, où il y fait si froid qu'il espère secrètement taire ses inquiétude, les geler dans la glace et les étouffer dans la neige. L'irish cob s'arrêta sur la glace et regarda le ciel grisé. La neige ne tarderait pas à commencer à tomber et il était content d'avoir son gros poil d'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1823

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Lun 5 Nov 2018 - 0:59

♪ music ♫

through the darkest sky, i will be like the shimmer of one small star
out there shining everywhere


La Banquise est un endroit où, c’est un fait, il fait froid. Le monde entier est au courant, tout le monde le sait, et pourtant le vent glacial et la neige profonde arrivent toujours à vous piéger, à vous prendre par surprise─ et sans le voir venir, vous voilà en l’espace d’un instant au beau milieu d’un endroit couvert de blanc, sans plus voir l’horizon qui s’étale devant vous. Ace s’est retrouvé dans cette situation exacte, son cerveau un peu trop occupé pour se souvenir exactement de la façon dont il a atterri ici; et pourtant il y est, c’est trop tard pour revenir en arrière. Il ne neige pas (encore), et le niveau de neige est respectable: elle mange à peine ses canons, mais son instinct le pousse tout de même à soulever les jambes plus haut qu’à l’accoutumée ou à forcer pour tracer son chemin.

Il ne sait pas où il va, perdu comme un vagabond qui a déjà abandonné l’idée de retourner chez lui.

Contrairement au vagabond, cependant, Ace est déjà chez lui, a l’avantage d’être un animal nomade et libre qui peut s’installer où bon lui semble. Même sur une banquise, à éviter des lacs de glace qui pourraient très bien s’effondrer sous son poids s’il venait à se tenir dessus, à bien regarder où il met les pieds au cas-où il tomberait sur quelque chose de caché. La Banquise, déjà fatigante par sa température, exige un niveau d’énergie bien trop important au goût du paint. Il aimerait bien repartir d’ici au plus vite, je voudrais l’addition maintenant, s’il vous plaît, si vous me la ramenez dans les secondes qui viennent je triple votre pourboire.

Regardant à tout hasard autour de lui, dans l’espoir d’apercevoir une âme perdue elle aussi, Ace finit par voir une silhouette au loin. Très loin. Il a du mal à la voir, mais qui qu’iel soit, il s’agit de compagnie, alors il avance.

Autant dire qu’il accélère un peu quand il finit par reconnaître la silhouette en question: il s’agit de nul autre qu’Ezaël, le seul, l’unique, le sien, qui est bien là en chair et en os, fier comme un soldat et beau comme jamais. Mais le bougre se tient sur la glace, alors qu’il est entouré de neige sur un sol ferme, et Ace fait un bond en avant (comme l’a fait son coeur plus tôt, ndlr) en laissant échapper une exclamation des plus inutiles.

- Malheureux!

Le saut est mal fait et il trébuche; l’un de ses antérieurs s’enfonce jusqu’au genou dans un trou qu’il n’avait pas vu (un jour, un jour il ne se ridiculisera pas devant Ezaël, il y croit) alors qu’il cherche toujours à faire bouger son isabelle.

- Recule de cette glace tout de suite, tu pourrais tomber dans l’eau gelée! Hors de question de te voir disparaître alors que je viens seulement de te retrouver!

Ace arrive tout de même à se remettre droit et soupire avant de se tourner de nouveau vers son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 427

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Lun 5 Nov 2018 - 1:17


Nous sommes les lucioles qui éblouiront même les plus gros des astres
ft. Ace of Hearts


Le pie isabelle est perdu dans ses pensées. Comment allait-il faire maintenant? Maintenant que son jumeau était lui aussi sur ces terres? Maintenant qu'il avait recouvert la mémoire? Il ne changerait pas. Mais il voulait présenter son frère à son chéri, et son chéri à son frère. Mais pour cela, fallait-il encore s'assurer que du chéri il en reste encore quelque chose. Cette pensée lui fend le coeur et lui tord les entrailles. Il ne pouvait pas avoir disparu. C'était impossible, il l'aimait tellement qu'Ace n'avait pas pu disparaître. Le destin ne le permettrait pas, n'est-ce pas? Il se raccrochait à cette idée qu'Ace était entier, en chaire et en os, tout beau comme il l'avait toujours été. Le poids des années qui s'accumulaient ne semblait pas le faire plier pour un sous, toujours aussi beau et fringuant, toujours aussi parfait. Il en était certain, ils vieilliraient à deux, vivraient leur vie comme ils l'entendaient, et il ne voulait pas penser à la fin.

A mesure qu'il dérivait dans ses pensées, ses pas le menèrent de neige à glace et il ne le remarqua pas. Il ne connaissait pas non plus les dangers de cette partie du monde. Il y faisait froid, certes, mais il n'avait pas conscience des prédateurs et de la glace qui pouvait être un piège mortel. Surtout pour un cheval de son gabarit.

Heureusement pour lui, il avait un chéri. Et un chéri qui savait arriver au bon moment. Il ne le sentit pas mais l'entendit clairement s'exclamer. Il tourna un regard ravi sur son chéri qui perdit soudainement quelques centimètres en s'enfonçant dans la neige. Un sourire ravi et taquin habilla les lèvres de l'irish cob alors qu'il commença à avancer vers son chéri, sans même prendre le temps de se rendre compte du pourquoi l'alezan était si inquiet.

Il se retrouva tout près de son chéri et sur la neige la vraie alors que ce dernier parlait de nouveau et se redressait. Disparaître, glace, eau gelée, il était bien trop content de le revoir pour prendre conscience du danger qu'il avait couru. Il ne prononça pas un seul mot et se contenta de poser ses naseaux contre ceux d'Ace dans un baiser doux, peut être aussi pour le faire taire et taire les inquiétudes qui vrillaient le corps de son aimé. Il resta là, ainsi, contre lui de longues minutes, les yeux clos. Il respira son odeur, réchauffa son nez de sa chaleur, apprécia simplement cet instant où il le retrouvait. Puis, rassuré et contenté, il recula un peu pour le regarder sous toutes les coutures.

Bonjour mon amour. Tu viens de peur que le froid n'éteigne ma flamme?

Il lui fait un sourire doux et taquin, venant replacer le toupet du paint horse qui s'était ébouriffé lors de sa presque chute. Il observa alors son oreille anciennement blessée et son épaule, cherchant à voir comment les entailles avaient guéries.

Toujours aussi beau à ce que je vois. Je suis ravi de te voir, si tu savais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1823

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Lun 5 Nov 2018 - 22:25


Il est interrompu dans sa lancée par des naseaux qui se posent sur les siens. On aurait presque cru qu’il voulait juste le faire se taire, comme si l’entendre trop parler était une pensée bien absurde dont Ezaël ne voulait pas aujourd’hui. Est-ce qu’Ace est embarrassant ou embêtant quand il parle? On ne lui a jamais dit. Personne ne s’est jamais plaint. Ou alors personne n’a osé lui dire. Toutes ces pensées lui traversent l’esprit pendant une seconde, dans un désordre complet, avant de le laisser se vider la tête pour apprécier le moment lui aussi. Il ferme les yeux, sent son corps se détendre malgré les températures basses et apprécie calmement la simple présence de son isabelle ici. Leur dernière rencontre avait été pleine d’émotions et intense à sa façon, mais très courte sachant qu’Ace en avait passé la majorité à souffrir et marcher difficilement.

Ezaël se recule le premier, et engage la conversation d’une façon bien trop nonchalante considérant ce qu’il lui dit. C’est que plus le temps passe, plus il prend de l’assurance et s’éloigne de sa fragilité d’antan et devient quelqu’un d’un peu différent. Et il ne faut pas mal le prendre: Ace adore ça, est très heureux de le voir s’épanouir un peu plus (se disant qu’il a probablement un petit quelque chose à voir avec ça). Mais quand son bien-aimé, pourtant plus jeune (et techniquement moins expérimenté) que lui, arrive à le rendre muet en lui disant bonjour d’une façon bien trop charmante ─le tout avec un sourire satisfait─ il considère avoir le droit d’être surpris par le changement. Older, bolder and a lot smoother.

- Je- T- Q- S’il pouvait rougir, il serait probablement un peu rose. Ch-chut. J'ose espérer que la flamme est assez forte pour battre un peu de neige.

Le cob le détaille, inspectant sans doute possible les blessures qui étaient la dernière fois en très mauvais état. Ace est fier de pouvoir présenter une oreille en parfait état et une morsure qui a bien cicatrisé (elle est terriblement moche, mais on ne peut pas tout avoir dans la vie). Comme si ce qu’on aurait pu appeler une pickup line n’était pas assez, Ezaël a l’audace de lui dire qu’il est beau. C’est flatteur, même si la cicatrice à laquelle il pensait une seconde plus tôt a probablement sérieusement baissé son taux de sex appeal. Mais qu’importe, il y a plus important.

- Pfeuh. Regarde qui parle! Est-ce que tu t’es vu dans un miroir récemment? Resplendissant. Une véritable oeuvre d’art. Et puis, plus doucement, Tu m’as manqué.

La logique, de la vie et de l’amour et d’un couple qui n’est pas ensemble 24/7, voudrait qu’Ace se colle à lui pour se délecter de sa présence (et profiter un peu de sa chaleur, parce qu’il a l’avantage d’avoir du poil). Mais ils ne sont pas un couple comme les autres sur un certain nombre de points et ça ne s’arrêtera pas là. Le paint ne va pas oublier de sitôt la frayeur d’il y a quelques minutes. Décidé à lui faire payer son attitude d’aujourd’hui, Ace plante son nez déjà froid dans la neige et en envoie comme il peut sur le poitrail de l’autre étalon avant de se redresser.

- Mais tu m’as aussi fait peur! Un cheval c’est bien trop lourd pour se tenir sur la glace, regardes où tu mets les pieds la prochaine fois, qu’est-ce que je suis censé faire si tu te transformes en glaçon moi?

Un tremblement lui traverse le corps, et il est de toute façon faible. Alors au lieu de continuer à faire semblant d’être énervé, Ace fait quelques pas en avant et se colle tout de même à lui, s’enfonçant sans vergogne dans la montagne de crins.


Dernière édition par Ace of Hearts le Mer 7 Nov 2018 - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 427

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Mer 7 Nov 2018 - 2:15


Nous sommes les lucioles qui éblouiront même les plus gros des astres
ft. Ace of Hearts


Ezaël l'écoute parler sans vraiment l'entendre. En fait, il est bien trop heureux de se rendre compte que toutes ses craintes étaient infondées et que son amoureux était bien là, toujours entier, toujours superbe. Son regard se promène sur ce corps qu'il commence à connaître par coeur, il y voit parfois les traces du temps, parfois celles des combats. Mais toujours il l'aime sans conditions, plus que tout au monde. Il est son tout, son pilier, son renouveau. Ezaël se construit autour de cet amour qu'il porte, qui lui insuffle une vie nouvelle.

Et puis il y a Brod. Brod, comme une ombre du passé qui était revenu, un souvenir enterré qui sort soudain de sa cachette. Il lui fallait en parler à Ace. Il en avait besoin, extérioriser. Mais la neige qu'il reçoit soudain sous l'encolure le ramène à son chéri bien en face de lui et son esprit lui rappelle alors tous les compliments que son beau lui avait faits. Il aurait rougit lui aussi et il se balance de droite à gauche.

Je n'aime pas trop me regarder dans l'eau, j'ai toujours peur d'y voir un démon au dessus de mon épaule. Puis je préfèrerais de voir à mes cotés, dans ces cas là.

Il lui offre un sourire désolé, c'est vrai qu'au final il ne sait même pas s'il est physiquement digne de s'afficher aux cotés de son beau paint. Puis des petits reproches lui parviennent de la part de son beau. Un cheval, de la glace, un glaçon. Il ne s'en était pas rendu compte. Aussi baissa-t-il la tête, penaud.

J'avais pas vu je suis désolé je... Je le referais plus...

Il ressemble soudain à un poulain puni, reprenant ses allures d'enfant ayant grandit trop vite l'espace d'une seconde. Jusqu'à ce que son paint vienne se blottir contre lui, caché dans sa crinière. L'irish cob fit un doux sourire ravi et murmura tout bas :

Il faut qu'on parle... J'ai quelque chose d'important à te dire.

Il sait que c'est la phrase parfaite pour faire stresser n'importe qui, lui le premier, mais c'est la seule façon qu'il a trouvée d'amener le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes tous des enfants, il n'y a que le prix des jouets qui change
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Nous sommes complet pour le tirage
» Nous sommes tous devenus des fous au service de Dieu ♛ Calixte [VALIDEE]
» Nous sommes sept...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD :: LA BANQUISE MIROITANTE-
Sauter vers: