Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.


Partagez | 
 

 Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts

Aller en bas 
AuteurMessage
Ezaël

Ezaël

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 453

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Lun 5 Nov - 0:07


Nous sommes les lucioles qui éblouiront même les plus gros des astres
ft. Ace of Hearts


Le temps est passé, il a digéré les rencontres qu'il a faites, les inquiétudes qui l'ont habité l'espace de quelques jours, quelques semaines. Son coeur est plus léger, mais quelque chose, quelqu'un lui manque cruellement. Son coeur se serre alors qu'il pense à Ace qu'il n'a pas vu depuis qu'il l'a retrouvé amoché avec Fifa et qu'ils se sont laissés sur le pas de la porte de la maison hantée. Il est inquiet même s'il ne veut pas se l'avouer. Il a peur que cet au revoir qu'il avait murmuré à son oreille intacte n'ait été le dernier. Il a quelques temps été hors des terres d'Horse Wild, pour digérer le retour de son frère, calmer son coeur et son âme après avoir vu celui qui était tout pour lui, dans un si piteux état.

Mais si Ace avait succombé? Et s'il lui était arrivé quelque chose, autre chose, entre temps? Et s'il n'avait jamais pu lui dire au revoir, ou Ô combien il l'aimait? Et s'il ne le revoyait jamais? Ses pas désespérés le mènent sur la banquise, où il y fait si froid qu'il espère secrètement taire ses inquiétude, les geler dans la glace et les étouffer dans la neige. L'irish cob s'arrêta sur la glace et regarda le ciel grisé. La neige ne tarderait pas à commencer à tomber et il était content d'avoir son gros poil d'hiver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts

Ace of Hearts

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1953

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Lun 5 Nov - 0:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

through the darkest sky, i will be like the shimmer of one small star
out there shining everywhere


La Banquise est un endroit où, c’est un fait, il fait froid. Le monde entier est au courant, tout le monde le sait, et pourtant le vent glacial et la neige profonde arrivent toujours à vous piéger, à vous prendre par surprise─ et sans le voir venir, vous voilà en l’espace d’un instant au beau milieu d’un endroit couvert de blanc, sans plus voir l’horizon qui s’étale devant vous. Ace s’est retrouvé dans cette situation exacte, son cerveau un peu trop occupé pour se souvenir exactement de la façon dont il a atterri ici; et pourtant il y est, c’est trop tard pour revenir en arrière. Il ne neige pas (encore), et le niveau de neige est respectable: elle mange à peine ses canons, mais son instinct le pousse tout de même à soulever les jambes plus haut qu’à l’accoutumée ou à forcer pour tracer son chemin.

Il ne sait pas où il va, perdu comme un vagabond qui a déjà abandonné l’idée de retourner chez lui.

Contrairement au vagabond, cependant, Ace est déjà chez lui, a l’avantage d’être un animal nomade et libre qui peut s’installer où bon lui semble. Même sur une banquise, à éviter des lacs de glace qui pourraient très bien s’effondrer sous son poids s’il venait à se tenir dessus, à bien regarder où il met les pieds au cas-où il tomberait sur quelque chose de caché. La Banquise, déjà fatigante par sa température, exige un niveau d’énergie bien trop important au goût du paint. Il aimerait bien repartir d’ici au plus vite, je voudrais l’addition maintenant, s’il vous plaît, si vous me la ramenez dans les secondes qui viennent je triple votre pourboire.

Regardant à tout hasard autour de lui, dans l’espoir d’apercevoir une âme perdue elle aussi, Ace finit par voir une silhouette au loin. Très loin. Il a du mal à la voir, mais qui qu’iel soit, il s’agit de compagnie, alors il avance.

Autant dire qu’il accélère un peu quand il finit par reconnaître la silhouette en question: il s’agit de nul autre qu’Ezaël, le seul, l’unique, le sien, qui est bien là en chair et en os, fier comme un soldat et beau comme jamais. Mais le bougre se tient sur la glace, alors qu’il est entouré de neige sur un sol ferme, et Ace fait un bond en avant (comme l’a fait son coeur plus tôt, ndlr) en laissant échapper une exclamation des plus inutiles.

- Malheureux!

Le saut est mal fait et il trébuche; l’un de ses antérieurs s’enfonce jusqu’au genou dans un trou qu’il n’avait pas vu (un jour, un jour il ne se ridiculisera pas devant Ezaël, il y croit) alors qu’il cherche toujours à faire bouger son isabelle.

- Recule de cette glace tout de suite, tu pourrais tomber dans l’eau gelée! Hors de question de te voir disparaître alors que je viens seulement de te retrouver!

Ace arrive tout de même à se remettre droit et soupire avant de se tourner de nouveau vers son compagnon.


Dernière édition par Ace of Hearts le Jeu 29 Nov - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

Ezaël

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 453

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Lun 5 Nov - 1:17


Nous sommes les lucioles qui éblouiront même les plus gros des astres
ft. Ace of Hearts


Le pie isabelle est perdu dans ses pensées. Comment allait-il faire maintenant? Maintenant que son jumeau était lui aussi sur ces terres? Maintenant qu'il avait recouvert la mémoire? Il ne changerait pas. Mais il voulait présenter son frère à son chéri, et son chéri à son frère. Mais pour cela, fallait-il encore s'assurer que du chéri il en reste encore quelque chose. Cette pensée lui fend le coeur et lui tord les entrailles. Il ne pouvait pas avoir disparu. C'était impossible, il l'aimait tellement qu'Ace n'avait pas pu disparaître. Le destin ne le permettrait pas, n'est-ce pas? Il se raccrochait à cette idée qu'Ace était entier, en chaire et en os, tout beau comme il l'avait toujours été. Le poids des années qui s'accumulaient ne semblait pas le faire plier pour un sous, toujours aussi beau et fringuant, toujours aussi parfait. Il en était certain, ils vieilliraient à deux, vivraient leur vie comme ils l'entendaient, et il ne voulait pas penser à la fin.

A mesure qu'il dérivait dans ses pensées, ses pas le menèrent de neige à glace et il ne le remarqua pas. Il ne connaissait pas non plus les dangers de cette partie du monde. Il y faisait froid, certes, mais il n'avait pas conscience des prédateurs et de la glace qui pouvait être un piège mortel. Surtout pour un cheval de son gabarit.

Heureusement pour lui, il avait un chéri. Et un chéri qui savait arriver au bon moment. Il ne le sentit pas mais l'entendit clairement s'exclamer. Il tourna un regard ravi sur son chéri qui perdit soudainement quelques centimètres en s'enfonçant dans la neige. Un sourire ravi et taquin habilla les lèvres de l'irish cob alors qu'il commença à avancer vers son chéri, sans même prendre le temps de se rendre compte du pourquoi l'alezan était si inquiet.

Il se retrouva tout près de son chéri et sur la neige la vraie alors que ce dernier parlait de nouveau et se redressait. Disparaître, glace, eau gelée, il était bien trop content de le revoir pour prendre conscience du danger qu'il avait couru. Il ne prononça pas un seul mot et se contenta de poser ses naseaux contre ceux d'Ace dans un baiser doux, peut être aussi pour le faire taire et taire les inquiétudes qui vrillaient le corps de son aimé. Il resta là, ainsi, contre lui de longues minutes, les yeux clos. Il respira son odeur, réchauffa son nez de sa chaleur, apprécia simplement cet instant où il le retrouvait. Puis, rassuré et contenté, il recula un peu pour le regarder sous toutes les coutures.

Bonjour mon amour. Tu viens de peur que le froid n'éteigne ma flamme?

Il lui fait un sourire doux et taquin, venant replacer le toupet du paint horse qui s'était ébouriffé lors de sa presque chute. Il observa alors son oreille anciennement blessée et son épaule, cherchant à voir comment les entailles avaient guéries.

Toujours aussi beau à ce que je vois. Je suis ravi de te voir, si tu savais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts

Ace of Hearts

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1953

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Lun 5 Nov - 22:25


Il est interrompu dans sa lancée par des naseaux qui se posent sur les siens. On aurait presque cru qu’il voulait juste le faire se taire, comme si l’entendre trop parler était une pensée bien absurde dont Ezaël ne voulait pas aujourd’hui. Est-ce qu’Ace est embarrassant ou embêtant quand il parle? On ne lui a jamais dit. Personne ne s’est jamais plaint. Ou alors personne n’a osé lui dire. Toutes ces pensées lui traversent l’esprit pendant une seconde, dans un désordre complet, avant de le laisser se vider la tête pour apprécier le moment lui aussi. Il ferme les yeux, sent son corps se détendre malgré les températures basses et apprécie calmement la simple présence de son isabelle ici. Leur dernière rencontre avait été pleine d’émotions et intense à sa façon, mais très courte sachant qu’Ace en avait passé la majorité à souffrir et marcher difficilement.

Ezaël se recule le premier, et engage la conversation d’une façon bien trop nonchalante considérant ce qu’il lui dit. C’est que plus le temps passe, plus il prend de l’assurance et s’éloigne de sa fragilité d’antan et devient quelqu’un d’un peu différent. Et il ne faut pas mal le prendre: Ace adore ça, est très heureux de le voir s’épanouir un peu plus (se disant qu’il a probablement un petit quelque chose à voir avec ça). Mais quand son bien-aimé, pourtant plus jeune (et techniquement moins expérimenté) que lui, arrive à le rendre muet en lui disant bonjour d’une façon bien trop charmante ─le tout avec un sourire satisfait─ il considère avoir le droit d’être surpris par le changement. Older, bolder and a lot smoother.

- Je- T- Q- S’il pouvait rougir, il serait probablement un peu rose. Ch-chut. J'ose espérer que la flamme est assez forte pour battre un peu de neige.

Le cob le détaille, inspectant sans doute possible les blessures qui étaient la dernière fois en très mauvais état. Ace est fier de pouvoir présenter une oreille en parfait état et une morsure qui a bien cicatrisé (elle est terriblement moche, mais on ne peut pas tout avoir dans la vie). Comme si ce qu’on aurait pu appeler une pickup line n’était pas assez, Ezaël a l’audace de lui dire qu’il est beau. C’est flatteur, même si la cicatrice à laquelle il pensait une seconde plus tôt a probablement sérieusement baissé son taux de sex appeal. Mais qu’importe, il y a plus important.

- Pfeuh. Regarde qui parle! Est-ce que tu t’es vu dans un miroir récemment? Resplendissant. Une véritable oeuvre d’art. Et puis, plus doucement, Tu m’as manqué.

La logique, de la vie et de l’amour et d’un couple qui n’est pas ensemble 24/7, voudrait qu’Ace se colle à lui pour se délecter de sa présence (et profiter un peu de sa chaleur, parce qu’il a l’avantage d’avoir du poil). Mais ils ne sont pas un couple comme les autres sur un certain nombre de points et ça ne s’arrêtera pas là. Le paint ne va pas oublier de sitôt la frayeur d’il y a quelques minutes. Décidé à lui faire payer son attitude d’aujourd’hui, Ace plante son nez déjà froid dans la neige et en envoie comme il peut sur le poitrail de l’autre étalon avant de se redresser.

- Mais tu m’as aussi fait peur! Un cheval c’est bien trop lourd pour se tenir sur la glace, regardes où tu mets les pieds la prochaine fois, qu’est-ce que je suis censé faire si tu te transformes en glaçon moi?

Un tremblement lui traverse le corps, et il est de toute façon faible. Alors au lieu de continuer à faire semblant d’être énervé, Ace fait quelques pas en avant et se colle tout de même à lui, s’enfonçant sans vergogne dans la montagne de crins.


Dernière édition par Ace of Hearts le Jeu 29 Nov - 14:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

Ezaël

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 453

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Mer 7 Nov - 2:15


Nous sommes les lucioles qui éblouiront même les plus gros des astres
ft. Ace of Hearts


Ezaël l'écoute parler sans vraiment l'entendre. En fait, il est bien trop heureux de se rendre compte que toutes ses craintes étaient infondées et que son amoureux était bien là, toujours entier, toujours superbe. Son regard se promène sur ce corps qu'il commence à connaître par coeur, il y voit parfois les traces du temps, parfois celles des combats. Mais toujours il l'aime sans conditions, plus que tout au monde. Il est son tout, son pilier, son renouveau. Ezaël se construit autour de cet amour qu'il porte, qui lui insuffle une vie nouvelle.

Et puis il y a Brod. Brod, comme une ombre du passé qui était revenu, un souvenir enterré qui sort soudain de sa cachette. Il lui fallait en parler à Ace. Il en avait besoin, extérioriser. Mais la neige qu'il reçoit soudain sous l'encolure le ramène à son chéri bien en face de lui et son esprit lui rappelle alors tous les compliments que son beau lui avait faits. Il aurait rougit lui aussi et il se balance de droite à gauche.

Je n'aime pas trop me regarder dans l'eau, j'ai toujours peur d'y voir un démon au dessus de mon épaule. Puis je préfèrerais de voir à mes cotés, dans ces cas là.

Il lui offre un sourire désolé, c'est vrai qu'au final il ne sait même pas s'il est physiquement digne de s'afficher aux cotés de son beau paint. Puis des petits reproches lui parviennent de la part de son beau. Un cheval, de la glace, un glaçon. Il ne s'en était pas rendu compte. Aussi baissa-t-il la tête, penaud.

J'avais pas vu je suis désolé je... Je le referais plus...

Il ressemble soudain à un poulain puni, reprenant ses allures d'enfant ayant grandit trop vite l'espace d'une seconde. Jusqu'à ce que son paint vienne se blottir contre lui, caché dans sa crinière. L'irish cob fit un doux sourire ravi et murmura tout bas :

Il faut qu'on parle... J'ai quelque chose d'important à te dire.

Il sait que c'est la phrase parfaite pour faire stresser n'importe qui, lui le premier, mais c'est la seule façon qu'il a trouvée d'amener le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts

Ace of Hearts

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1953

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Lun 19 Nov - 17:38


La Banquise est un endroit terrible à la température trop basse pour être réelle, mais elle a au moins la gentillesse de ne pas assiéger les deux étalons de flocons de neige pendant leurs retrouvailles. Elles n’en sont que meilleures, même si la perspective d’être changé en glace n’attire personne.

Ezaël ne sait pas qu’il est superbe et lui explique lentement pourquoi, enfonçant une pique dans le coeur d’Ace. Le principal démon a été vaincu, mais il en reste d’autres liés à son passé et les parents de l’isabelle sont toujours sur sa hit list. Pas étonnant qu’il soit encore un peu traumatisé par son amnésie et probablement les événements qui l’ont précédée. Il refuse cependant que cette rencontre tourne à la tristesse, principale raison pour laquelle il se colle à son poitrail, écoutant vaguement des excuses qu’il a déjà pardonnées. Il n’est pas tombé dans l’eau gelée, donc tout va bien. Il a autant calmer le jeu.

- Dommage, tu loupes quelque chose. En plus je suis chasseur de démons professionnel, t’as rien à craindre tant que j’existe, ils ont peur de moi.

Et puis Ezaël lui murmure quelque chose, qui ne fait pas rater un battement au coeur d’Ace… mais lui fait tout de même ouvrir les yeux, méfiant.

“Il faut qu’on parle” est déjà mauvais signe en général, mais venant en plein milieu de retrouvailles, voilà qui l’inquiète. Ezaël a dit il y a à peine une minute qu’il lui avait manqué, ce qu’il a à lui dire n’a donc rien à voir avec leur relation… Normalement. Et si ça y était lié? Non, impossible.
Ace recule contre son gré, conscient qu’une conversation sérieuse se doit de se faire en tête en tête et non pas collés l’un contre l’autre. A peine se détache-t-il de l’isabelle qu’il a déjà froid à nouveau, mais si les nouvelles sont importantes, il réussira à tenir le coup. Il n’est pas un frêle roseau, après tout. Son cerveau tourne toujours à plein régime, les rouages dans une course infernale et la fumée lui sort des oreilles. Qu’est-ce qui a bien pu se passer pour qu’ils en arrivent à ce genre de phrase? J’ai quelque chose d’important à te dire sonne plus inquiétant qu’Ace n’aimerait l’admettre. Mais Ezaël est devant lui, vivant et manifestement en bonne santé, heureux de le voir.

Le paint décide donc de faire ce qu’il sait le mieux faire, et d’utiliser un peu d’humour pour lui faire comprendre qu’il peut parler.

- Si tu penses que j’ai fait quelque chose, c’est probablement la faute de Fifa.

(Après tout, elle a promis d’être responsable des bêtises de son troupeau.)

Il relève la tête et regarde son compagnon attentivement, prêt à écouter ce qu’il a à lui dire.


Dernière édition par Ace of Hearts le Jeu 29 Nov - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

Ezaël

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 453

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Mar 20 Nov - 1:12


Nous sommes les lucioles qui éblouiront même les plus gros des astres
ft. Ace of Hearts


Plus il y pense, plus il se dit que les mots choisis n'étaient pas les bons. Trop directes même si honnêtes, trop inquiétants pour quelque chose qui, finalement, n'avait pas lieu de l'être. Le mâle de trait se balança de droite à gauche sur ses jambes alors que son aimé reculait, comme s'il s'attendait à recevoir un coup. Peut être que cette phrase douteuse en était une, et qu'il était simplement sur la défensive. Mais, aussi sérieuse que la discussion pourrait être, Ezaël ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il aurait préféré qu'ace ne voit pas son visage, à cet instant précis. Il aurait préféré que le rouquin reste tout contre lui, tout près de lui, juste histoire de cacher un peu cette angoisse insensée qui le tiraille.

Non, il ne se souvient pas de tout, mais s'il y a une chose dont il se souvient bien, c'est de la rancoeur qui était passée dans les yeux de son paint préféré lorsqu'il lui avait parlé de son passé, de sa famille brisée. Or, de sa famille, il allait reparler. Il continua à se balancer comme s'il se berçait, pesant chaque mot qui allait traverser ses lèvres moites bien que gelées. Un long soupire créa une brume en traversant ses naseaux et il redressa la tête, faisant voler son toupet par le geste.

Mon frère, Brod, est sur ces terres. il marque un temps d'arrêt, pour penser à la suite. On s'est rencontrés, un peu par hasard, avant que je.. ne te retrouve, un peu amoché.

Un sourire étire un peu ses lèvres, s'avouant soulagé et rassuré sans trop l'admettre, de voir que l'oreille et l'épaule de son aimé étaient toujours entières. Enfin, décorées de cicatrices, mais entières malgré tout. Et il fallait l'avouer, le look bad boy lui allait à ravir.

Il n'est pas si différent de moi, finalement. Et il en veut beaucoup à nos parents. Je crois... il est un peu perdu dans ses propres sentiments à cet instant. Je crois que je suis vraiment heureux de le retrouver. Et j'aimerais que vous vous rencontriez. Il a été l'étalon le plus important de ma vie à une époque, et tu es le plus important pour moi maintenant.

Un sourire doux, tendre, étire ses lèvres alors qu'il approche pour poser son chanfrein contre celui d'Ace of Hearts.

Je veux concilier passé présent et futur pour de bon. Et vivre à tes coté, cet avenir radieux qui se présente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts

Ace of Hearts

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1953

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Jeu 29 Nov - 14:24


Après une introduction pareille, Ace s’attend à tout et n’importe quoi comme nouvelle. Il n’a clairement pas fait assez de brainstorming, n’a aucune idée de ce qu’il va bien pouvoir se prendre en face. Il n’a juste pas envie de se faire accuser de quelque chose, et la probabilité est faible, alors le voilà dans le noir. Il apprend donc, muet et attentif, la nouvelle qu’Ezaël avait tant envie de lui faire part.

- Oh.

La nouvelle lui fonce dessus et, dans un film, lui couperait le souffle. Mais à la place, il n’est qu’un cheval un peu frigorifié qui apprend soudainement que le compagnon qu’il tente de protéger depuis le début et dont les parents ont une cible sur le chanfrein… A un frère dont il n’a jamais entendu parler. Il ressasse les événements avant celui-ci, tente de se rappeler de toutes leurs conversations, et il ne se souvient pas d’avoir entendu mentionner un frère quelconque, ou même juste le nom Brod. Une partie de lui est un peu blessée par cet oubli, qui est pourtant quelque chose d’essentiel. Une autre se dit que tout le monde a des secrets, pourquoi pas Ezaël? Ace n’a, après tout, révélé l’histoire de ses plus terribles années à absolument personne, laissant le souvenir de J.D dans les pires ombres de son subconscient.

Une troisième partie, plus sage et plus calme, lui rappelle tranquillement que l’isabelle est amnésique et que la rencontre avec le frère en question a pu lui booster la mémoire. Oui, c’est probablement ça. Et Ezaël a l’air sincèrement heureux de l’avoir revu, alors pourquoi diable refuserait-il de rencontrer cet individu? (Il ne manque pas le commentaire sur le fait qu’il est la personne la plus importante dans sa vie. Il ne rougit pas fictivement, non non.)

- Qui suis-je pour refuser quelque chose qui te ferait plaisir? Il marque une pause. Et j’ai bien envie de le rencontrer, ce frère mystère.

La curiosité est forte, tout autant que son anticipation. Il ne sait pas à quoi ressemble ce frère, mais il a forcément la même carrure et si le paint n’a pas “peur”, il n’a tout de même pas envie de se frotter à un cob. Tout le monde ne s’entend pas forcément avec la famille de son compagnon ou sa compagne, qu’en sera-t-il si Brod ne l’apprécie pas? S’ils se rendent compte qu’ils n’auront jamais de relation amicale ou ne serait-ce qu’un minimum positive? Ezaël croira peut-être devoir faire un choix, et malgré son importance, Ace n’est pas sûr d’être le premier choix dans cette situation.

Ces mots se bousculent dans sa tête alors même que l’isabelle affirme vouloir mélanger ces deux parties de sa vie.

- J’aime bien cette idée. Il sourit. Mais il fait froid, si on bougeait?

(Franc, comme toujours.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

Ezaël

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 453

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Ven 28 Déc - 13:12


Nous sommes les lucioles qui éblouiront même les plus gros des astres
ft. Ace of Hearts


Sa respiration est calme, douce, alors que le froid lui gèle doucement le corps. Le vent s'était levé et soulevait la poudreuse qui se collait à la robe de l'irish cob. Ezaël aussi commençait à avoir froid, depuis qu'il s'était décollé du paint horse. Mais son esprit, lui, tournait à plein régime. Il lui lançait les maigres souvenirs qu'il avait de sa vie avec Brod, et mélangeait artistiquement ces réminiscences à celles avec Ace. Un doux sourire étira les lèvres de l'isabelle lorsque sa moitié prétexta qu'il ne pouvait rien lui refuser.

J'espère sincèrement que tu refuserais quelque chose qui ne te plait pas. Je ne veux pas que tu dises oui à tout pour me faire plaisir.

C'était en réalité l'une de ses plus grandes angoisses. Qu'Ace fasse des tonnes d'efforts pour lui, sous prétexte qu'il avait des pertes de mémoire... Ou sous tout autre prétexte d'ailleurs.

Brod est mon frère jumeau. C'est drôle parce qu'il est un peu plus massif de quoi. Oh, et il a une moustache! moi j'en ai pas. C'est drôle.. Tu m'imagines avec une moustache?

Il remue sa lèvre supérieur avec amusement, soudain redevenu poulain. Un petit rire traversa sa gorge et agita son corps alors que son regard brillant se posa sur son paint. Il avait froid, et proposait de s'en aller. Très bien, tant qu'ils passaient du temps ensemble, où que ce soit, Ezaël était toujours partant.

Un pas après l'autre, le plus jeune se promena sur la banquise, prenant garde à toujours marcher sur la neige et non la glace, comme Ace lui avait dit. Il écoutait, bon élève. Et qui sait, peut être découvriraient-ils un nouvel endroit, tous les deux?

(Départ au Glacier, nouveau sujet ou déplacement?)
[OP : déplacement :)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts

Ace of Hearts

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1953

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Jeu 28 Fév - 21:55

Ace aime peu de choses dans sa vie, et encore moins de personnes que cela. Trust issues, am I right? Il peut sympathiser et tout ce qui suit, mais au fond? Au fond il sait qu’il y a toujours un risque, un retournement de veste au bout du couloir qui lui planterait un couteau dans le dos. Il apprécie. Aimer est une autre histoire. Ezaël, cependant, il aime profondément et lui offrirait le monde; comme il en est, il ne peut lui offrir que plus modeste et si l’isabelle croit qu’il lui refusera un jour quelque chose, il se trompe comme un éléphant. Le paint a des priorités. Il lui embrasse la joue.

- C’est tout la beauté de la chose, babe: même si j’acceptais juste pour te faire plaisir, tu n’en saurais rien.

La discussion sur le fameux Brod n’est pas finie, et Ace apprend avec un intérêt mitigé d’autre détails à propos du mystérieux frère. Il est intéressé par le fait qu’il s’agit en vérité d’un jumeau, un peu moins par celui qu’il est plus massif qu’Ezaël. Un peu plus, un peu moins, si la rencontre se passe il va dans tous les cas se retrouver en face de deux mastodontes sans grands avantages au cas-où tout cela dégénère. Mais soit. Il peut faire avec. Le dernier détail parvenant à ses oreilles est un peu plus étrange et il fronçerait les sourcils si seulement il en avait. Une moustache? Le simple concept d’une moustache sur un cheval lui paraît impossible. Comment tient-elle? Où est-elle placée exactement?
Quoi qu’il en soit, il n’a pas particulièrement envie d’imaginer Ezaël avec une pareil chose sur le nez.

- Hum… Disons que je ne t’aimerais pas moins, mais je suis bien content de constater une absence de moustache.

La remarque est-elle insultante envers Brod? Serait-il offensé par une telle affirmation s’il était présent? Encore une question sans réponse qu’il risque de devoir réviser au cas-où il se retrouve dans une situation adaptée. Il n’a jamais su comment se comporter avec sa propre famille, comment diable pourrait-il savoir comment faire avec celle de quelqu’un d’autre? C’est ce qu’il se passe lorsqu’on se fait renier par sa mère pour passer à un psychopathe. On manque toutes les leçons sociales. (Pas que sa mère soit une experte en la matière. Il se demande ce qu’elle devient, d’ailleurs.) Il lui faudra improviser.

Pour le moment, il se détache d’Ezaël et saute dans une direction un peu hasardeuse, faisant voler de la neige qui s’écroule sur son propre poil.

- Maintenant bougeons! J’ai entendu dire qu’il y a un passage secret dans le grand mur de glace qui mène à quelque chose, et je suis sûr qu’on peut le trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

Ezaël

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 453

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   Dim 17 Mar - 14:42


Nous sommes les lucioles qui éblouiront même les plus gros des astres
ft. Ace of Hearts


La beauté du monde réside dans le regard d'un enfant. Et Ezaël était resté enfant, au fond de lui. Malgré les années qui s'amassaient sur ses épaules, doucement mais surement, quelque part au fond de lui il restait le poulain naïf et joueur qu'il avait toujours été. Naïvement, il espérait qu'aucun secret ne demeure entre lui et Ace. Et naïvement, il espérait que tous les jours de sa vie, il soit certain d'avoir le paint à ses cotés. Les peurs profondément enfouies en lui se réveillaient parfois dans son sommeil, créant des cauchemars que jamais il n'aurait voulu voir.

Naïvement, il pensait pouvoir rester dans cette idée, ce monde tout rose, encore longtemps.

Il s'était trompé.

Ace lui avoue que même s'il se forçait, Ezaël n'en saurait rien. Lui qui espérait que l'honnêteté soit de mise, toujours en avant plan. Il s'était bien trompé. Un sourire forcé étira ses lèvres, alors qu'il essayait de cacher la tristesse qui s'emparait de ses yeux. Il était mauvais pour mentir. Véritable livre ouvert. Mais il essayait tout de même.

Tant pis.

Je vois...

L'isabelle se reprend, redresse la tête et passe à autre chose. Parler de son frère l'aide un peu, lui change les idées. Mais encore une fois, sous le prisme de ce qu'il venait d'apprendre, il doutait que son jumeau intéresse tellement Ace. Et si depuis le début il ne voulait rien savoir de lui? Et si c'était pareil pour Brod? Et s'il les obligeait tous les deux à s'intéresser à l'autre par pur égoïsme de vouloir rejoindre deux parties de sa vie ? Deux parties qui, peut être, n'avaient aucun intérêt à se rencontrer. Cette idée finit d'achever sa naïveté, et c'est le coeur lourd qu'il sourit au compliment caché de son aimé. Finalement, tant mieux qu'il ne ressemble pas tant à son frère. Pas de moustache, peut être qu'Ace ne l'aurait jamais aimé avec. Peut être qu'il aurait changé d'avis en le voyant grandir avec les années. Peut être...

Il secoue la tête et sourit en voyant son aimé bondir et filer dans une direction. Il laisse de coté ses peurs et son trouble pour le suivre au trot. Une faille dans un mur de glace? Et si lui ne pouvait passer? Peu importe. Il suit le rouquin en souriant, cherchant avec lui le fameux passage.

Ici!

Une faille cachée, il faut être tout proche pour que les couleurs presque identiques se détachent. Mais là, un trou de la largeur d'un cheval et demi se dégage, les arrêtes accrochant un rayon de soleil par hasard. Et de l'autre coté... Ils verraient bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous sommes les lucioles... - ft. Ace of Hearts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous sommes complet pour le tirage
» Nous sommes sept...
» [PV Krocq] « nous sommes si accoutumés à nous déguiser aux autres qu'à la fin, nous nous déguisons à nous même »
» Nous sommes Charlie.
» Ce sont nos choix qui montrent ce que nous sommes vraiment - Calliope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD :: LA BANQUISE MIROITANTE :: LE GLACIER NORDIQUE-
Sauter vers: