Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hyuna'

Aller en bas 
AuteurMessage
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 259

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Hyuna'   Mar 16 Oct 2018 - 20:42


HYUNA'
Les Enfers


Territoire : Solitaire
Nombre de jours : 2 jours
Date de sortie : 18 Octobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

avatar

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1213

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Hyuna'   Mar 16 Oct 2018 - 21:51



Il semble que la réponse fut fausse. Bon, il allait falloir trouver la sortie, car elle ne comptait pas faire poireauter son fils indéfiniment. Bon, elle prendrait le temps de trouver le vieux parmi les occupants pour lui demander son nom. Elle passerait dire bonjour à sa mère, un bisous à la pie et puis basta. Les clics, les clacs et ont se la tchave. Ça c'était le plan B après que la femme de ménage est foutue le plan A en l'air. Mauvaise joueuse. Les parties de pokers devaient être mouvementé le dimanche.

La noire avait atterri en plein milieu du plan, du plan pas prévu. Le F au moins. Un banc de sable, orange et infini. Une impression de déjà vue. Un mauvais pressentiment qui vous colle aux basques. Elle mettrait un sabot ou deux à couper qu'elle se trouvait au fin fond du désert de l'oubli. Et non pas en Enfer. C'était pas bien cool comme blague, mais elle s'en foutait un peu, elle allait rejoindre la montagne en deux temps trois mouvements. Elle se mit donc en marche avec la sensation de ne pas franchement bouger de place ou de revenir toujours au même point. Agaçant. Elle soupira, elle connaissait pourtant bien assez l'endroit pour s'en défaire facilement. Quelle prise de tête. Elle commençait à perdre la notion du temps, le soleil ne bronchant pas un poil de son zénith, brûlant.

Elle remettait en doute l'identité du lieu  lorsqu'une pouliche passa à travers elle pleine balle. A travers elle. A travers elle. Impossible. Elle la poursuivit. Tout comme elle était persuadé de la suite. Persuasion qui lui fit faire demi tour. Elle n'avait pas besoin de voir des images qu'elle connaissait trop bien. Demi-tour dans lequel une jument grise et rayonnament sublime passa à deux pas d'elle. Tout aussi vite que la précédente. Un air affreusement inquiet.  Hyuna' aurait eu des mains, elle aurait plongé son visage dedans.

- Sérieusement. Souffla t-elle. Elle aurait pu, elle aurait osé un œil perplexe. C'est ça l'Enfer ? C'est quoi le but de la manœuvre ?

Option bis, elle devenait folle, mais elle doutait pouvoir être prise de folie aussi jeune.

Mais tant, ma chère, que tes rêves
N'auront pas reflété l'Enfer,
Et qu'en un cauchemar sans trêves,
Songeant de poisons et de glaives,
Éprise de poudre et de fer,

Elle tourna la tête pour apercevoir, celui qui, l'instant d'avant, n'était pas là. Tout à fait normal. Le rapace, posé sur le sable.  Allons bon, qu'est-ce qu'il fout là. ET depuis quand il parle. Hallucination ? Une autre mauvaise blague ?  La voix semblait plus résonner des les airs. Elle ne devenait pas folle, pas tant que les oiseaux ne parleraient pas. Les dieux devaient se jouer d'elle. Assurément.  

- Sérieusement. Soupira t-elle à nouveau. Sentant lui monter un mal de crâne.

N'ouvrant à chacun qu'avec crainte,
Déchiffrant le malheur partout,
Te convulsant quand l'heure tinte,
Tu n'auras pas senti l'étreinte
De l'irrésistible Dégoût,



Non, ce n'était pas l'oiseau et que voulait dire tout ça.  Un cri retentit, lui hérissant les poils. Déja vu. Elle sait très bien ce qui vient de se passer. Une pouliche vient de rentrer dans une dominante. Une histoire de fou.

"Tu devrais aller voir, tu vas quand même pas rester là à te tourner les pouces alors que ça se saigne là-bas."


- Pardon !? Tout à fait scandalisé, tournant la tête d'un coup sec vers le piaffe. Donnez lui un mur qu'elle s'y enfonce la tête. Putain ..! mais depuis quand tu parles la volaille !? …. Sérieusement.

Il n'empêche qu'elle l'écoute et qu'elle se lance à la poursuite de ce mirage. Arrivant devant cette scène bien connue. C'est bien trop tard et il ne reste qu'une pouliche et sa mère morte. Et le temps qui passe de façon tout à fait tordue, à la fois rapide et tellement lent.  Et l'illusion disparaît. Le soleil pointe toujours au Zénith et la noire soupire. Elle n'avait plus qu'à attendre de pouvoir sortir de là maintenant.

L'oiseau n'avait pas répondu à sa question, préférant voler derrière elle qui tentait de fuir le désert au galop. De toute façon, il était sûrement aussi une illusion. Elle moussait sous la chaleur du flamboyant. Roux. Les grains de sable crispant sous ses sabots. Roux. Elle pensait en avoir fini, lorsque la pouliche d'ébène trempée dans de la peinture blanche passa à nouveau sous son nez. Elle pilla. Cria et la poursuivit, se mit en travers de son chemin, en vain. Elle fut traversée et la scène recommença. La noire injuria et pesta. Elle tiendrait bon.

La scène se répéta encore et encore. Creusant sa résolution de tenir bon. Et la jument passa par toutes les émotions possibles et imaginable. Colère, peur, indignation, tristesse, impuissance. Une larme roula sur sa joue, suivi d'une autre. Elles n'atteignirent le roux que pour s’évaporer. Et fini par s'en prendre au seul qui lui semblait ne jamais retourner à zéro, le chargeant. Envoyant valser du sable. L'illusion elle suivait son train, encore, la pouliche aussi chargeait les vautours.

- Et puis toi ! Qu'est-ce que tu fous là ! Es-tu seulement là ? Et puis t'es qui !?

Elle commençait sérieusement à douter  de l'état de sa santé mentale si elle restait là. Surtout que l'oiseau lui répondit.


Poésie de Baudelaire - Madrial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 548

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Hyuna'   Mar 16 Oct 2018 - 22:14

Lorsque Fifa ouvrit les yeux, elle faisait face à un paysage de son passé. Il était étrange, de contempler le Désert de l'Oubli qu'elle avait pourtant quitté sans se retourner. Elle avança, d'un pas hésitant, sur le sable étrangement dénué de chaleur. Il aurait dû être brûlant mais dans son oreille, Hadès lui murmurait qu'elle ne se trouvait pas là par hasard et qu'il ne s'agissait pas du Désert qu'elle connaissait.

C'était celui de quelqu'un d'autre, constata-t-elle bientôt en apercevant une jument affolée. Elle hurlait et la crème se demanda si les Enfers l'avaient rendue folle à lier avant de douter de sa propre rationalité.

« Maman ? murmura-t-elle en reconnaissant Ocëan Pearl. »

Mais sa mère ne l'entendait pas et Fifa détourna les yeux du combat. Voilà ainsi à quoi ressemblait Hyuna'. Elle l'approcha, méfiante et un peu honteuse. Mais contrairement à elle, la dominante n'avait rien à se reprocher.

« Hyuna'. C'est donc toi. »

Elle avala difficilement sa salive et ignora tant bien que mal le meurtre de la mère de cette dernière. La noire avait fait subir le même sort à sa propre mère et cela, Fifa n'en doutait pas. Elle retint ses larmes et chercha ses mots. On ne lui avait pas demandé ce qu'elle comptait faire pour venger Ocëan Pearl et elle-même avait tout fait pour ne pas y penser. Elle ne voulait pas encourager le cercle infernal de la vengeance.

Fifa avait une fille, Hyuna' avait ou aurait probablement des enfants. Voulaient-elles leur faire subir les mêmes choses qu'elles vivaient à présent ? Pas elle. Mais elle était dominante, ne pouvait pas laisser un tel affront impuni.

« Tu as tué ma mère pour venger la tienne. Je ne peux pas nier ce fait mais maintenant, c'est à mon tour de réclamer le prix à payer. elle marqua une pause. Je ne veux pas te tuer, Hyuna', j'ai une fille, tu as probablement des enfants toi aussi. Ce n'est pas l'exemple que je veux leur donner. As-tu vraiment envie qu'ils se déchirent comme nos mères l'ont fait avant nous ? On peut les en empêcher, mais je refuse de laisser le meurtre de ma mère impuni. son regard orageux croisa celui de la jument. Qu'on le veuille ou non, nos familles sont à la fois alliées et ennemies, mon compagnon est ton demi-frère, ma fille ta nièce. »

Elle s'approcha d'un pas impérieux.

« Je peux te sortir d'ici et te pardonner mais tu devras rejoindre les Terres Orphelines et te soumettre à mon autorité. Je serai ta dominante et je m'assurerai que la mémoire de nos mères respectives ne soit pas bafouée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

avatar

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1213

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Hyuna'   Mer 17 Oct 2018 - 13:02



Dans sa rage la noire n'a pas vu la crème entrée en scène. Trop occupée à se prendre le bec avec le rapace. Volaille qui disparut au premier éclat de voix de la dominante. Un de moins. Tout n'est qu'illusion. Elle n'a pas réussi à toucher le piaf, non, elle pourrait le nommer maintenant, vu qu'il lui avait donné son nom. Elle n'avait pas bien comprit la raison de sa présence, ni pourquoi il restait avec elle et ne savait de toute façon pas si tout cela était le fruit de son imagination ou bien même celles des dieux ou si cela avait un fond de réalité.

Illusion ou pas, la noire se redressa devant la nouvelle venue. Et à l'entendre, elle devait la connaître. Elle tenta d'adopter une posture donnant un air un peu moins ravagé par le temps démesuré passé là. Se gonflant un peu. A l'en croire, il devait s'agir de Fifa. Ou d'une vision féminine complètement casse-burne du crème bien aimé. Elle la passa en revue. Des sabot jusqu'à ce regard de lionne. Elle aurait pu avouer qu'elle était plutôt belle avec ses yeux ombrageux, que son frère avait bon goût. Que Dal ! Que Nenni. Niet. Elle portait quelques traits hérités de sa mère et en ça, elle ne pourrait jamais apprécié sa présence.

Illusion ou pas. Avant de prendre en compte tout discours, il faudrait trancher. Et comme elle semblait aussi réelle que le vautour qui s'était pourtant évaporé quelques secondes plus tôt. La noire fit un pas en avant vers la jument. S’arrêta pour écouter lorsqu'elle se mit à parler. Elle n'était pas à la minute de toute façon. Elle faillit tout de même lui couper la parole à plusieurs reprises. S'en empêcha et prépara sa défense, vu qu'il semblait qu'il le faille. Elle était dans son droit en tuant la pie, simplement.

1 / Personne ne lui demande de nier l’indéniable.
2 / Elle y avait prit plaisir. Et recommencerait s'il le fallait, surtout après un séjour ici à voir et revoir sa mère mourir.
3 / 1 point pour elle. Elle ne voulait pas voir ses fils dans de tels conflits, mais leurs faisaient confiances dans le cas contraire. Une fois qu'ils seraient adultes, ce qui n'est pas le cas.
1 Bis / Elle pourrait arranger sa non-envie de meurtre assez rapidement.
5 / De quoi ?! T'as sûrement drogué mon frère sale ingénue !

La noire se rembrunie. Digérant, un bien beau speech, mais que lui voulait elle à la fin ? Qu'est-ce qu'elle fichait dans son enfer elle aussi ? Déjà, il faudrait mettre un point important au claire. La crème raccourcit la distance les séparant avec une allure qui donnait envie de distribuer des baffes. Si elle était réelle il allait falloir une raison valable autre qu'une tête à claques pour la bousculer. Et il faut dire qu'elle était placée en mauvaise posture pour une rencontre du genre, ce qui lui plaisait moyennement.

Elle se remit à parler et la noire tira les oreilles en arrières. Se soumettre ? Autorité. Elle pourrait aussi bien l'enterrer sous le sable, ni vue, ni connue, s'en frotter les mains et on en reparlerait plus. Elle n'avait jamais retrouvé le corps de sa mère. Pourquoi retrouverait-on le sien ? Par-contre elle doutait pouvoir sortir de là après ça. Et la crème était peut-être bien la seule porte de sortie. Elle grinça des dents.

La pouliche débarqua à nouveau plein fouet juste sous leur nez, et la noire profita de l'occasion pour la poursuivre sur quelques pas, histoire d’assister joyeusement à toute la scène. Et de bousculer d'un coup d'épaule la crème au passage, ou comment vérifier qu'elle est faite de chair et d'os. Trouvant une résistance elle conclue donc qu'elle est bel et bien là. Elle aurait pu tirer sur ces crins pour vérifier, mais ça aurait sûrement était mal vu.  Elle lui jeta un regard accusateur, détournant les yeux de cette mauvaise blague, alors que la mini Hyuna' venait de bousculer la pie et tapait un scandale affreux.  

Autant commencer sur une bonne base et que chacune sache à quoi s'en tenir.
- Ose émettre l'esquisse d'une quelconque culpabilité et aucune de nous ne reverra sa progéniture.

Elle supporterait mal l'idée qu'on lui rejette la faute qu'elle avait tentée depuis tellement d'année d'oublier. Et elle supporterait aussi mal de vivre ça beaucoup plus longtemps. Elle fixa son regard sur Fifa. Pas aimable pour un sous, enveloppant toute auto-accusation sous un drap de sable. Là où elle avait sa place depuis tout ce temps. Il était plutôt embêtant qu'elle ait vue ça d'ailleurs.  

- Je ne demande qu'à sortir d'ici. Et théoriquement, rejoindre le troupeau de mon frère pour sortir de ce calvaire ne me dérange pas. Elle laissa passer la plainte du tableau qui continuait son œuvre.  Faille dans ta « punition » . Si c'est elle que de rejoindre les Orphelins. Un blanc dubitatif. Son passage sur l'autorité étant beaucoup moins attrayant. Elle grinça à nouveau. Qu'est-ce que t'y gagne à me prendre dans le troupeau ? Je ne devrais pas être parmi les dernières personnes que tu souhaites voir, j'ai tué ta mère ! Tu penses vraiment que je me soumettrais. Même son frère n'aurait pas cet honneur. La loyauté, ça pourrait être jouable.  

Elle n'était pas revenue sur l'île pour se soumettre à quiconque. C'est pas pour autant qu'elle compté rester là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 548

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Hyuna'   Mer 17 Oct 2018 - 13:35

Fifa s'étonna de ne pas avoir été interrompue et insultée de tous les noms. Hyuna' ne semblait pas du genre à écouter sans rien dire et si elle tenait de son père, pas non plus du genre à se soumettre volontiers à son autorité. Comme pour confirmer ses pensées et, étrangement, la rassurer, la noire l'ignora pour plutôt poursuivre son souvenir et la bousculer au passage.

La crème serra les dents et ravala une envie de la bousculer à son tour, suivant des yeux les deux versions de la jument sans oser croiser le regard d'Ocëan Pearl. Sa propre mère... elle aurait voulu croire que le combat avait mal tourné, qu'elle n'en avait jamais eu l'intention... mais la scène ne mentait pas et la pie avait bien eu l'intention de tuer sa rivale.

Elle rencontra le regard accusateur de Hyuna' sans baisser les yeux et pinça des lèvres quand l'autre jument reconnu, probablement bien malgré elle, qu'Hypocamp' avait bien cherché le conflit quand bien-même Ocëan Pearl n'avait pas d'excuse en répondant à ses provocations. La menace de la noire déplaisait tout autant à Fifa, qui prit sur elle et lui accorda cela.

« J'ai honte de ce qu'a fait ma mère. »

C'était vrai. Et si elle refusait la vengeance de la jument face à elle, Fifa n'irait pas argumenter à ce sujet. Elle était venue la chercher aux Enfers pour mettre un terme à ce cercle vicieux.

Un sourire désabusé lui échappa dans un souffle tandis qu'elle battait des cils. Certes, Kuro aussi était dominant et la noire y voyait là un avantage que Fifa avait négligé. Mais Kuro était distrait, dispersé. La personne à qui on référait le plus dans le troupeau, c'était elle. Hyuna' posait la bonne question, celle de sa soumission. La dominante n'en demandait pas tant.

« Je veille sur les terres et j'apporte mon soutien aux membres du troupeau quand ils en ont besoin, je n'ai pas d'ordres à te donner. Je t'aurai à l'oeil, je m'assurerai que notre famille ne se déchire pas et je prendrai la responsabilité de tes actes. »

Son expression s'assombrit d'un sourire sardonique à ses paroles. Si Hyuna' intégrait le troupeau, elle n'aurait pas à en référer à Cyrius pour la mort d'Ocëan Pearl puisque sa meurtrière serait sous son autorité. Plus besoin de réclamer réparation et si la noire fautait, Fifa déciderait de son sort, du prix à payer pour ses actes et cela, elle ne s'en priverait pas.

« Alors, qu'en dis-tu ? Rejoins les Terres Orphelines et sortons d'ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

avatar

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1213

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Hyuna'   Mer 17 Oct 2018 - 14:42


  • Hyuna'


La menace lancée tomba dans un néant. Étonnamment. En même temps, Hyuna' n'aurait pas forcement apprécié une réplique. Pas d'humeur, la journée avait pourtant si bien commencée, une splendide rencontre avec son fils. S'il s’agissait seulement encore de la même journée, de la même semaine. Elle émit même l'idée d'un sentiment de honte que la noire ne comprit pas. Lui jetant un œil incrédule, une martienne. En quoi pouvait-elle avoir honte d'un comportement qui n'est pas le sien. Déjà que l'idée qu'elle puisse lui en vouloir d'avoir tué sa mère lui avait toujours semblé complètement folle. Elle soupira, fatiguant. Ignorant l'envolée de vautours soulevé par une gamine tournant autour d'un cadavre.

La dominante eut un sourire. La noire dissocia les deux scènes pour éviter d'accrocher un sourire sur l'image de la mort de sa mère. Si une telle chose arrivait, elle casserait des dents, indéniablement.

Pas d'ordre à donner. Manquerait plus que ça, et il n'aurait pas fallu compter sur elle pour obéir. Encore moins à elle. Pour le coup, c'est la noire qui lâcha un rire fugace et railleur. La responsabilité de ses actes.  Laissez la noire se rouler par terre por favor. Elle n'aurait jamais pensée rire ici, mais là, cette bonne blague. Elle n'avait jamais eu besoin de personne pour ce genre de choses. Elle se retenti tant qu'elle put, mais fini tout de même par lâcher un hoquet  hilare.. La fatigue et l’énervement devant aider ce genre de sentiment inverse. Elle rattrapa son sérieux pour mettre un point à jour. Elles n'avaient apparemment pas eut la même éducation. En même temps, il faut dire que la crème avait eu une mère. La faute à qui ?

- Okai Okai, humaine, elle aurait fait un petit tournis englobant de la main. Le speech sur le troupeau, la veille, les terres, le soutien, les ordres que je n'écouterais pas de toute façon, tout ça, tout ça... Je veux bien. Un blanc, la noire vise son regard sur l'image qui s'évapore à nouveau. Retourne sur la jument. Se mordant la lèvre dans son amalgame d'émotions, les yeux rieurs et la bouche pourtant beaucoup moins souriante, un peu rattrapé par le nôtre famille qui coinçait. Mais, attends-tends-tends, la responsabilité de MES ACTES. Bah tout compte fait, le cocktail prit le dessus et elle explosa de rire de façon sûrement inquiétante. LES MIENS. Elle jeta un œil sur sa noire personne de façon explicite, de la tête au pied relevant la tête pour visser les yeux sur elle, Porque ? Pourrrrquoi ? Dis-moi, pourquoi ? J'ai l'air d'avoir six mois. Non, parce qu'à six mois, j'assumais déjà mes actes seule. Et je ne compte pas que ça change. Je suis pas la fille de mon frère.

La pouliche repassa, inlassable. La noire avait chaud, elle en avait marre. Ma claque. Fatiguée, transpirante. Énervée et un putain de sourire qui ne décrochait pas alors qu'elle ne voulait pas sourire, la mâchoire serrée. Elle se gonfla et soupira. Sa mère repassa devant elles, il n'y avait que l’inclinaison qui change.

- Arraches nous de là, je les rejoints tes foutues terres, mais compte pas sur moi pour faire acte de présence. Sauf si tu veux que j'égorge un membre du troupeau. Elle ajouta avec un sourire. Juste pour faire suer Fifa, doutant qu'elle refuserait. J'aimerais bien rencontrer ma nièce.

Elle venait de repenser à la jument grise, elle appartenait aux Orphelins. Elle pourrait y voir un avantage en fin de compte.  






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 548

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Hyuna'   Mer 17 Oct 2018 - 18:39

Hyuna' sembla surprise par son aveu et Fifa pensa (à tort) que la noire avait apprécié ses paroles et la touche de compassion qu'elles contenaient. Il ne lui vint pas à l'esprit que le rire de son interlocutrice était lié à cette partie de la conversation ni à la suite. Elle plissa les yeux, tâcha de suivre la logique de cette jument qu'elle ne connaissait finalement pas, nota intérieurement qu'elle n'était définitivement pas équilibrée mais cela, la crème s'en doutait déjà un peu.

Son rire déraillé et déroutant acheva les conclusions qu'elle tirait calmement et Fifa s'interdit de reculer, même pour éviter les postillons qui fuyaient la bouche de Hyuna'. Elle retint un soupir, lui offrit un sourire condescendant en tâchant de se persuader qu'elle n'avait beau ne pas le montrer, l'autre serait bien ennuyée lorsqu'elle réaliserait qu'elle était enchaînée aux Orphelines et leur dominante, Fifa.

« Tes actes, c'est dorénavant à moi qu'on viendra s'en plaindre. »

Elle faillit rajouter "pour que je sévisse" (elle le ferait avec plaisir) mais se ravisa. Hyuna' avait cédé, accepté et la jeune mère se redressa pour contenir la rage aveuglante qui menaçait de s'abattre sur la noire. Elle ne parvenait pas à croire que la fille de Sorrow ne ferait rien à Kokoï... la petite ressemblait trop à Ocëan Pearl. Mais elle ne pouvait pas le montrer et cacha ses craintes, les enfouit avec sa colère qui lui glaçait le sang et rendait son esprit plus clair que l'éclat de cristal de ses yeux.

Il lui semblait évident que la psychologie inversée était de mise avec Hyuna' et que raisonner avec elle était peine perdue. Fifa saurait s'en rappeler et hocha la tête en lâchant quelques dernières paroles qui, elle l'espérait, feraient leur chemin. Elle espérait aussi ne pas s'être trompée, que ce choix ne s'avérerait pas être un mauvais. Il était difficile de prévoir les conséquences de cet acte là et parfois, elle doutait même de Kuro quand il s'agissait de cette étrange famille qu'ils avaient réunie.

« Oh, je n'ai pas spécialement envie de t'y voir souvent, ma fille s'y trouve après tout et je ne sais pas comment tu réagiras si jamais tu la rencontres. Ne sème pas la pagaille sur les Trompeuses, je n'ai pas envie de voir Nazz'ariah non plus. »

Et sur un sourire satisfait, elles avaient quitté l'Enfer personnel de Hyuna'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

avatar

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1213

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Hyuna'   Jeu 18 Oct 2018 - 13:28


  • Hyuna'


Hyuna' garda à l'esprit la jument grise. Et l'avantage qu'il y avait à faire partie du même troupeau qu'elle, elle réfléchirait aux autres éventualités plus tard, elle resterait libre comme l'air et n'y voyait donc pas d’inconvénient. Et après tout, peut-être bien qu'elle ferait quelques percés par-ci par là de temps à autre. Le moment étant plutôt mal choisi pour réfléchir et ces neurones pas aptes actuellement. Légèrement à fleur de peau. Elle leva les yeux au ciel quand la crème repartie sur son idée de plainte possible pour des actes qu'elle pourrait commettre. La noire n'étant pas vraiment du genre à mettre la pagaille, elle pensa que la jument avait une bien mauvaise image d'elle. Mais cela faisait germer des graines dans son imagination. Et surtout, elle avait du mal à entrevoir le concept de la plainte, ayant une préférence pour le réglage de conflit de façon direct.

- J'en prends note.

Ce qu'elle fit effectivement, elle y cogiterait après un bon repos. Sur les terres secrètes. Elle écouta la suite de la mégère d'une oreille, le nom de la mère de la princesse tomba et elle se redressa un peu. Pour quelqu'un qui ne donnait pas d'ordre elle était un peu trop autoritaire. Encore une belle perspective. Elle coinça un peu sur le ma fille. La fille de son frère quoi. Pourquoi réagirait elle mal en la voyant ? C'est un bébé.

- On verra bien.

Elles atterrirent quelque part sur les terres orphelines et Hyuna' n'attendit pas avant d'en déguerpir, prenant tout de même soin de voir si elle n’apercevait pas une certaine jument. Lâchant juste une dernière appréciation.

- Je ferais, comme il me plaît.

Hasta la vista baby.


OUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hyuna'   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hyuna'
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moon Hyuna (Nine Muses)
» Hyuna Lim, sacrée gamine!
» L'histoire de Hyuna
» Your nightmare is back ~ Hye.
» I don't care, I love it!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES DIEUX SONT ROIS :: À MILLE PIEDS SOUS TERRE-
Sauter vers: