Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jijig mori, Le passé Plus-que-parfait (Libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Toumaï

avatar

ÂGE : 28
PUF : lalie
MESSAGES : 3

SEXE DU CHEVAL : Male

MessageSujet: Jijig mori, Le passé Plus-que-parfait (Libre)   Ven 12 Oct 2018 - 15:40

La glace craquelle sous ses sabots et pourtant le petit cheval n'en prend pas garde. Cet endroit le fascine, elle lui rappelle son ancien territoire lorsqu'il plongeait dans l'hiver et que leurs routes les menaient dans les hautes vallées enneigées. Entre deux flancs de montagne des sources d'eau gelées par endroit leur permettait de boire, suffisait de mettre un bon coup de sabots à des endroits précis pour tenir un point d'eau ouvert toute l'année et le peu de nourriture survivant au froid leurs suffisait amplement.

Alors vous comprendrez que ce n'est pas sans nostalgie qu'il découvre cet endroit. Il faut avouer qu'il ne se plaindra pas non plus de l'engourdissement corporelle que procurait le froid. D'abord, il avait senti un léger picotement, puis le froid avait doucement engourdi ses extrémités y compris la douleur constante de son oreille il pouvait ici l'oublier un peu.

L'étalon qui jusqu'à présent scrutait l'horizon du s'arrêter. Le dernier pas qu'il venait de faire ne toucha pas de surface dur, il tapa directement dans l'eau glacée s'enfonçant jusqu'au genou. Toumaï, bien d'aplomb sur les trois autres, le retira rapidement de l'eau glaciale. Déjà sa patte qui s'était immergé commençait à givrer, le petit cheval battis pour en affronter des bien pire n'en fit aucun cas. C'est donc la tête baisse, les yeux rivé sur son reflet dans l'eau que le cheval de Przewalski plonge dans ses nouvelles pensées. Si la douleur n'est plus son reflet lui rappel la marque honteuse qu'il porte à jamais sur sa tête.

Sa vie serait dévoué à errer de territoire en territoire , car ce territoire appartenait certainement à quelqu'un et ce quelqu'un le chasserait hors de celui-ci, personne ne l'accepterai plus au sein de leur troupeau maintenant. Enfin pour le moment, il ce dit qu'il pourrait bien profiter de celui-ci jusqu'à se que le dominant se rendre compte de son intrustion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jijig mori, Le passé Plus-que-parfait (Libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD :: LA BANQUISE MIROITANTE-
Sauter vers: