Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 D'or et d'argent dans le soleil levant

Aller en bas 
AuteurMessage
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: D'or et d'argent dans le soleil levant   Lun 1 Oct 2018 - 22:57

D'or et d'argent
dans le soleil levant

Le Choeur : La matinée est encore froide. Le soleil peine à percer les nuages qui refusent de se lever de la Montagne. Ils la drapent de leur couverture cotonneuse, craignent peut-être qu'elle éternue s'ils venaient à s'éloigner et la laisser prendre froid. Commedia erre au pied du mont, rayon de soleil timide dont l'éclat pâle ne suffit pas à éclairer la scène. Cela fait plusieurs fois qu'elle se rend aux abords de la Montagne Sacrée pour en explorer les secrets. Ni l'aube ni la brise légère ne parviennent à lever le voile sur le mystère qui règne ici. Elle non plus, n'a pas su le soulever pour en dévoiler les vérités. Elles embrument les pentes escarpées, désespèrent les plus téméraires. Voilà un secret bien gardé qui essouffle la jument tandis qu'elle gravit difficilement un sentier étriqué. Qu'est-ce qui se cache au sommet ? Elle y a perdu Baba Yaga et un inconnu, une fois. Ils ne sont probablement pas arrivés en haut. Cette fois, elle espère ne rencontrer personne et se contente d'avancer telle une âme en peine dans le brouillard. C'est elle qui s'est égarée, elle cherche désespérément son ami simiesque qui ne l'a pas accompagnée, coincé dans un palmier. Une masse sombre qu'elle n'a pas vue assez tôt la percute soudain et elle sursaute en reculant d'un pas, méfiante.

Commedia : Il y a quelqu'un ?

Réservé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 432

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Ven 5 Oct 2018 - 22:16


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Depuis quelques jours à peine, une ou deux semaines peut-être, Aurore Opéra avait rejoint les Terres Secrètes. Il s’était senti attiré, poussé vers elles par une force obscure et sa rencontre avec Naëlle sur la Plage n’avait fait que renforcer cette impression. Maintenant qu’il était membre à part entière de ce troupeau, il explorait tranquillement les terres, à l’affût de ses trésors et mystères.

Le jeune rouquin avait entendu parler de la place vacante de dominant et se demandait bien qui accéderait au pouvoir. Lui-même n’avait pas cette ambition et déambulait dans le coin pour ses propres raisons. Peut-être avait-il fait son choix sur un coup de tête. Peut-être le regretterait-il plus tard. Cela n’avait que peu d’importance pour le moment.

Aurore Opéra s’arrêta. Sous ses sabots, des petits cailloux dégringolèrent ce qu’il venait de gravir. La Montagne Sacrée n’était pas facile d’accès, mais l’étalon appréciait ce défi. Les hauteurs l’appelaient et il continuait de monter, puisant dans ses nouveaux muscles une force dont il ne connaissait pas encore les limites. Il apprendrait. Pour l’heure, il devait tester, tâtonner, s’épuiser.

L’entier s’apprêtait à reprendre sa route quand on le percuta. Par réflexe, ses muscles se tendirent, il faillit faire un pas en avant pour garder l'équilibre, comprit que c’était inutile et fit un demi-tour sur lui-même. Le brouillard était épais à cette hauteur et s’appuyait sur ses épaules, mélangeant son eau à sa sueur. Aurore plissa les yeux. Il distinguait sans grand-peine la silhouette palomino qui le toisait avec méfiance. Il n’approcha pas, ne fit plus le moindre mouvement. Comme un air de déjà-vu qui lui brûlait les lèvres sans qu’il ne puisse mettre un nom sur la jument face à lui.

Ici, répondit-il doucement. Vous ne me voyez pas ?

Dans le doute, il gratta le sol du sabot pour faire du bruit. Les gens aimaient lui rentrer dedans, décidément, mais il ne préféra pas faire la moindre remarque là-dessus. La dame face à lui semblait trop méfiante pour apprécier un trait d’humour ou proférer la moindre excuse. Peut-être était-il lui-même en tort, de toute façon.

Je suis là. Je m’appelle Aurore Opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Dim 7 Oct 2018 - 18:46

Le Choeur : L'être qu'elle a percuté fait volte face et reste campé sur ses pieds sans faire mine de fuir. Commedia Dell'Arte apprécie son courage et ses oreilles pivotent pour suivre le bruit qu'il fait afin de s'identifier. A présent qu'elle chasse le brouillard d'un battement de cils, la silhouette orangée d'un étalon se dessine dans son champ de vision.

Commedia : Et moi Commedia Dell'Arte. Je vous vois, à présent.

Le Choeur : Elle fait un pas de côté pour laisser un peu de liberté à l'étalon qu'elle ne reconnait point et contemple sa musculeuse stature sans rien dire. La jument dorée laisse les secondes s'écouler tandis que leurs robes ensoleillées réchauffent la Montagne Sacrée et ce n'est qu'après une profonde inspiration qu'elle daigne à parler.

Commedia : Pardonnez ma maladresse, la visibilité est trop réduite pour se permettre un tel manque d'attention.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 432

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Ven 12 Oct 2018 - 17:34


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra jouissait d’une vue exceptionnelle et pouvait ainsi voir plus loin et mieux que la plupart des autres équidés. Il n’en était que plus démuni encore quand le brouillard recouvrait le monde comme ce jour étrange sur l’Archipel. Néanmoins, cette brume-ci n’était pas bien opaque et l’étalon pouvait donc voir la jument palomino. Commedia Dell’Arte, se présenta-t-elle. L’entier lui sourit et s’apprêtait à complimenter son nom quand un rayon de soleil perça le brouillard autour d’eux.

La jument s’enflamma et Aurore regarda l’étoile qui brûlait devant ses yeux. Était-ce vraiment la première fois qu’il rencontrait une jument palomino ? Il gardait le souvenir flou d’une pouliche de la même robe qui l’avait enseveli, jalouse du mot qu’il avait prononcé pour l’embêter. Papa, avait-il dit. Pourquoi ? Il ne s’en souvenait pas tout à fait. Cette journée, s’il l’identifiait correctement, correspondait à la bataille dont il était sorti boudeur. Il avait expressément oublié certaines des contrariétés de cette journée.

Ce n’est pas grave, souffla-t-il, happé par la beauté de sa robe qui brillait. Je n’aurais pas dû m’arrêter au milieu du chemin.

Opéra se fit soudain la réflexion que Commedia Dell’Arte avait une robe proche de celle de sa mère. Il se souvenait parfaitement du bronze de son corps lové dans une armure d’akènes argentés. Bien entendu, ce n’était qu’une illusion fabriquée par sa grande imagination. Il n’avait jamais vu sa mère ainsi et ne faisait qu’interpréter les mots de son père. En cet instant, alors que le soleil se retirait docilement, le brouillard revint enlacer la jument palomino et la recouvrit d’une longue cape argentée. Le roux dut se faire force pour échapper à cette vision envoûtante.

Vous montez jusqu’au sommet ? demanda-t-il en priant pour que sa question, échappée trop vite, ne soit pas indiscrète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Dim 14 Oct 2018 - 8:50

Le Choeur : Elle aime le monde lorsqu'il est drapé d'une brume de mystères, dévoile un peu de sa beauté. A peine cependant, car il faut la révéler par son jeu et trouver le personnage qui a sa place dans chaque scène. La nature est un décor grandiose et parfois Dell'Arte y est déplacé, tout comme Alecton. Aujourd'hui, elle est Commedia. Le rideau ne s'est pas encore levé, tout comme le brouillard dans lequel la Montagne est enchevêtrée. La comédienne y a perdu ses masques, oublié sa tenue de scène mais ses fervents admirateurs l'ont sans aucun doute reconnue.

Commedia : Vous êtes beau. (ce n'est qu'une remarque distraite) On ne peut vous reprocher de poser pour laisser le monde immortaliser un tel tableau.

Le Choeur : Des langues de feu viennent animer la robe ensoleillée d'Aurore Opéra. Les flammes dansent sur son corps musculeux et s'éteignent quand le soleil disparaît mais ce bref instant a suffit à Commedia. Elle a peint dans sa mémoire l'affiche d'un acte dont elle ne connait pas encore les scènes. Réduite à un simple public, la jument dorée se contente d'apprécier l'expérience. Cette pièce là pourrait lui apprendre des choses.

Commedia : Je ne sais point. A vrai dire, j'espérais peut-être que la vie me surprenne en m'aventurant dans les hauteurs. Mais je peux vous accompagner, si c'est là que vous allez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 432

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Dim 14 Oct 2018 - 9:54


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Même s’il tentait de l’oublier, la vision de la jument recouverte de sa cape argentée le poursuivait. Il ferma un instant les yeux, mais ne fit que lui donner plus de poids, transformer le souvenir en quelque chose d’encore plus radieux. Aurore Opéra avait toujours jalousé les mots de son père, les compliments qu’il murmurait avec tant d’amour. Il s’était juré que, lui aussi, il rencontrerait sa guerrière. Enveloppée de son armure, elle se dresserait devant lui avec toute la confiance du monde et le ramènerait, lui, à l’état de marionnette inanimée. Elle n’aurait alors besoin que d’un mot pour qu’il s’éveille et défende sa beauté. Personne ne devrait toucher à son armure argentée.

Aurore Opéra revint sur terre. Il était encore trop jeune pour ces choses-là et, même s’il était touché par la beauté de Commedia Dell’Arte, il n’en ressentait qu’une démangeaison inconnue sur ses joues et une envie puissante de lui plaire. Comme un petit enfant qui rencontre, pour la première fois, cette femme plus âgée dont il aimerait tant attirer l’attention.

L’attention lui tomba dessus et Aurore se crispa, les joues brûlantes et le regard fuyant. C’était la première fois qu’on lui disait une telle chose et il ne sut plus où se mettre. Lui ? Beau ? Il s’était toujours inquiété de la beauté du monde. Il était prêt à aimer ce que d’autres trouvaient si laids. Pourtant, il ne s’était jamais posé la question de son propre corps. La seule inquiétude qu’il avait, c’était la taille de ses muscles, leur puissance, et la différence si marquée entre sa sœur et lui. Autrefois, oui, il s’inquiétait quant à la beauté de sa robe étrange, mais aujourd’hui, il ne s’y intéressait plus. Le mot tableau, néanmoins, l’emplit d’une grande fierté et il ne put s’empêcher de sourire.

C’est la première fois que l’on me dit cela, mais vous… (Il hésita, détourna le regard de sa cape argentée.) Vous devez être habituée à de tels mots.

Le rouquin ne savait pas comment dire merci à un tel compliment et sa façon de lui rendre la pareille lui laissait un mauvais goût sur la langue. C’était si maladroit ! Heureusement, il put penser à autre chose en analysant la proposition de Commedia. Il réfléchit aux mots qu’elle avait employés et les apprécia avec un sourire un peu coincé (il était encore perturbé). Lui-même cherchait les mystères qui se cachaient dans la Montagne et il savait qu’il avait plus de chance d’en trouver en s’aventurant là où d’autres n’osaient pas aller. Les hauteurs étaient dangereuses, mais Aurore Opéra avait compris depuis longtemps que beauté rimait souvent avec danger.

Je suis le chemin et le chemin monte, dit-il. (Depuis peu, il avait en horreur l’idée de créer sa propre route là où la nature ne voulait de personne.) Voulez-vous le suivre avec moi ? Si nous montons assez, nous devrions pouvoir admirer le soleil au-dessus du monde.

Aurore Opéra fuit son regard à nouveau. Ses mots le laissèrent un peu honteux et il eut du mal à cacher sa gêne. Il ne voulait pas qu’elle le prenne pour un fou, mais il n’avait pu s’empêcher de se trahir. Il profita du peu de silence entre eux pour se décaler et permettre à la jument palomino de se hisser à ses côtés, en prenant soin de garder pour lui la partie du chemin qui s’approchait le plus du vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Jeu 18 Oct 2018 - 22:52

Le Choeur : Elle s'enchante de la gêne de l'étalon et cache la sienne dans un sourire. C'est peut-être bien la première fois qu'on lui dit ainsi. On ne lui a pas caché qu'elle a son charme et Commedia en fait outrageusement usage. Pour une fois, elle n'en ressent pas le besoin. Le respect dont ce jeune étalon fait preuve la touche et elle ne veut pas le bafouer.

Commedia : Vous devriez vous habituer aussi, sait on jamais, on pourrait vous les répéter.

Le Choeur : Elle lui offre son sourire le plus charmant -et non pas charmeur- avant de s'écarter pour le laisser passer et lui emboîter le pas. Il danse au bord du vide et elle admire sa maladresse avec bienveillance. Il ne montre pas son trac et une comédienne comme elle sait apprécier un tel effort. Elle revient donc gracieusement à leur conversation, charmée.

Commedia : Parcourez-vous l'île à la recherche du meilleur point de vue ? J'aime moi-même l'explorer afin d'en percer les secrets. Ne vous inquiétez-pas, je mets un point d'honneur à les garder précieusement. (elle bat des cils, complice.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 432

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Ven 19 Oct 2018 - 10:18


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra était troublé par la jument palomino, tant par sa beauté physique que la force qu’il sentait en elle, bien enfouie derrière ses allures de grande dame. Il appréciait la confiance qu’elle dégageait et aurait aimé pouvoir s’en inspirer pour affronter le futur incertain qui se dépliait devant lui. Il n’avait pas encore cette aisance et doutait que son corps puisse suivre le bon vouloir de son cœur et de son esprit. Il n’était pas harmonieux, uni, et l’entier admirait cette harmonie qu’il croyait déceler chez Commedia Dell’Arte.

J’ai l’ambition… (Le mot le fit grimacer mais il se reprit très vite :) de découvrir tous les secrets et mystères de l’île. Je la parcours à la recherche de sa beauté, que ce soit dans ses points de vue, ses Être Vivants ou ses trésors.

Un instant, l’entier repensa au pétale rouge trouvé dans la désolation de la Plaine aux Trois Primaires. Un cadeau inestimable qu’il avait donné à sa petite cousine sans hésiter. C’était le premier trésor qu’il trouvait et qu’il comptait cacher avant de le donner à quelqu’un qu’il appréciait. Le hasard avait fait que cette personne s’était présentée à lui dans l’instant même où il ramassait le pétale. Le hasard ou le destin, les deux se confondaient souvent l’un dans l’autre sans qu’il n’arrive à les distinguer.

Combien en avez-vous découvert ? (Il apprécia le silence qu’elle promettait et se demanda si, un jour, ils pourraient partager l’un de ces secrets ; pensée qui lui fit détourner le regard pour cacher sa gêne.) Je n’ai moi-même pas découvert grand-chose pour le moment. Ah si ! J’ai vu un drôle de Lagon dans le volcan, mais cet endroit est moins secret que je ne le croyais. (Il était déçu et n’essaya pas de le cacher.) Vous connaissez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Ven 19 Oct 2018 - 11:22

Le Choeur : L'ambition de l'étalon est respectable et Commedia lui offre un sourire de plus, en tout bien tout honneur. Encore un peu et il pourrait lui faire croire qu'il est apte à comprendre son art.

Commedia : C'est une très belle ambition ma foi, qui doit vous donner bien de l'occupation.

Le Choeur : Elle repense à ses découvertes, des terres sur lesquelles plane un mystère qu'ils sont peu nombreux à partager. Beaucoup ne sont pas dignes de les contempler mais lui, peut-être...

Commedia : J'ai eu la chance de fouler cinq de ces lieux mystérieux. Le Lagon Volcanique est l'un d'entre eux, difficile d'accès mais cela n'arrête pas les plus courageux. (elle croise brièvement le regard de l'étalon.) Pensez-vous que la Montagne Sacrée cache encore quelques secrets dans les plis de sa robe embrumée ?

Le Choeur : Le chemin monte et les porte eux avec lui, les emporte vers une autre contrée que Commedia ne fait que soupçonner. Si le brouillard se levait, elle pourrait peut-être le vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 432

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Dim 21 Oct 2018 - 18:43


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Si Aurore Opéra n’aimait pas le mot ambition et ce qu’il réveillait en lui, il n’en restait pas moins sincère quand il avouait vouloir découvrir le monde. Cette passion le tirait vers l’avant et il comptait bien s’arrêter un jour, sourire au soleil et pouvoir le dire enfin : je sais tout, maintenant. Néanmoins, il doutait que ce jour arrive et cette pensée le réconfortait au lieu de le démoraliser. Au moins, il saurait comment s’occuper jusqu’à la fin de son temps.

La beauté est partout, alors j’avance lentement, avoua-t-il du bout des lèvres.

Il lança un coup d’œil à la dérobée sur Commedia. Elle n’avait pas quitté sa cape argentée et grimpa un peu plus dans l’estime du rouquin tandis qu’elle se remit à parler. Il ne put s’empêcher de la fixer, admiratif de ce qu’elle avait déjà accompli en si peu de temps – elle ne lui semblait pas bien âgée. Pourrait-il en faire de même ? Il se sentit ridiculement riquiqui à côté de la jument dorée et baissa la tête, presque honteux. Ses ambitions n’étaient qu’un rêve qu’il n’atteindrait jamais au rythme auquel il avançait.

Vous avez parcouru tant de chemin, déjà… (Il laissa traîner quelques bribes de tout le respect qu’il ressentait.) C’est remarquable ! Un jour, j’en découvrirai autant que vous !

Aurore Opéra sourit, revigoré. L’idée d’avoir un mentor, une marche à suivre, des traces dans lesquelles il pouvait marcher, lui plaisait grandement. Au lieu de le démoraliser, l’accomplissement de Commedia ravivait sa combativité. Il persévérerait ! Et peut-être qu’un jour, il ferait mieux qu’elle.

Je n’en doute pas ! (Son regard s’égara sur les crêtes escarpées et le rideau de brume.) Peu importe où l’on pose les yeux, il y a toujours tant de choses à découvrir… (Il fit une pause, puis se lança dans un sursaut de confiance :) C'est un peu comme les gens. C'est quand on croit les connaître par cœur qu'ils nous prouvent à quel point c'est faux. Vous ne pensez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Jeu 1 Nov 2018 - 17:53

Le Choeur : Elle est séduite par les paroles du jeune entier et pose sur lui un regard amical. Voilà un discours qui lui plaît.

Commedia : Relevez la tête, il vous faut regarder au loin pour continuer sur ce chemin. Votre quête n’est pas encore terminée, après tout.

Le Choeur : Cela semble suffire, à moins qu’il n’ait de toute façon pas eu besoin d’elle. Commedia lui sourit, lui adresse un regard respectueux avant de considérer ses pensées.

Commedia : Je ne sais point. Quelqu’un vous a déçu ?

Le Choeur : En vérité, elle sait très bien. La comédienne fait partie de ces gens là mais les autres ne peuvent pas la tromper. Alors elle se tait et invite Aurore Opéra à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 432

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Ven 2 Nov 2018 - 10:11


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra releva la tête dès que la jument le lui demanda. Il se sentit ridicule, à suivre ses conseils comme des ordres, mais goutta à ce sentiment avec joie. Il n’avait pas honte de l’envie de plaire qui grandissait en lui. Il la découvrait avec étonnement et se surprit à l’apprécier, à vouloir tout faire pour qu’un jour ce soit vrai. Un jour, peut-être, il lui plairait.

Le jeune entier sentit ses joues lui chauffer et se demanda s’il tombait malade. Il avait forcé sur ses nouveaux muscles et la sueur lui collait à la peau. Il aurait pu attraper une cochonnerie dans la brise du matin si fraîche à cette hauteur… Pourtant, quelque chose lui murmurait que son mal n’en était pas un et qu’il prenait racine ailleurs. Aurore reporta son regard sur Commedia. Elle brillait sous sa cape de brume.

Comment être déçu de ce que le monde a à offrir ? (L’étalon sourit, le regard perdu devant lui.) Je pense que c’est incroyable de pouvoir surprendre. J’admire ces gens-là.

Lui-même était bien trop transparent et ne savait pas faire autrement. Alors que chez Commedia, il y avait tant de mystères qu’il se savait d’avance incapable d’arriver à tous les percer.

L’art du mystère ne s’apprend pas, c’est inné. Ce ne serait pas un bel art, sinon. Qu’en pensez-vous ?

Il se sentit soudain l’envie d’avoir son accord et se mordit la lèvre pour retenir son appréhension. Il avait si peur qu’elle ne soit pas d’accord… Était-ce normal ? Le roux était totalement perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Sam 3 Nov 2018 - 15:00

Le Choeur : Les paroles d’Aurore Opéra la flattent, bien qu’elles ne lui soient pas destinées. Commedia Dell’Arte a presque envie de lui faire goûter son art, un fruit interdit qu’elle ne partage jamais vraiment. Ceux qu’elle y a initiés l’ont rarement apprécié et ses représentations uniques font qu’ils n’auront pas l’occasion de se rattraper.

Commedia :
Vous êtes sage, c’est une qualité rare pour votre âge.

Le Choeur : Ils gravissent la Montagne Sacrée et leurs efforts vaillants ne suffisent pas à lever le brouillard. Elle ne s’en offusque pas, parce que la brume rend l’ascension plus excitante et qu’elle ne veut pas partager ses secrets avec n’importe qui. L’étalon à ses côtés s’en est montré digne et tandis qu’elle aperçoit un éclat de verdure entre les pics, elle réalise qu’elle n’est pas prête à le découvrir. Elle n’en est pas digne, à vrai dire. Son visage se ferme et ses crins blonds lui voilent la face.

Commedia : On fait rarement le choix d’avoir des choses à cacher. En cela, on garde le mystère parce qu’il le faut et non pas parce qu’on le veut. C’est bien là l’essence de tout art. Il nous faut le partager, sans quoi on en souffre et pourquoi souffrir quand on peut s’exprimer ? C’est le choix que j’ai fait. Je vis en paix et je vous le souhaite aussi, Aurore Opéra. Je dois partir mais quand nous nous reverrons, vous aurez bien des choses partager avec moi. (elle hoche la tête, sûre d’elle.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 432

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   Lun 5 Nov 2018 - 9:45


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra était déçu. Devant lui, la brume était lourde et s’écrasait sur le chemin sans vouloir se lever. Elle le prenait à la gorge et lui faisait regretter ses rêves qui resteront, à jamais, de simples rêves. Il se retint de soupirer. Il aurait tant aimé voir le soleil se lever ! Mais la jument à ses côtés brillait plus fort qu’une aube hivernale et il savait qu’il n’aurait pas su profiter des premiers rayons du jour. Il n’en méritait pas la beauté et l’accepta d’un hochement de tête discret. La prochaine fois, peut-être, saurait-il s’en montrer digne.

Les paroles de la palomino le bercèrent et s’il en vint à se demander quel pouvait bien être son art à lui, il ne fit aucun commentaire. Il était encore jeune, il finirait par trouver sa voie. Le rouquin la fixa un instant, perplexe. Au fond de lui, il crevait d’envie de lui dire de rester, de lui demander l’autorisation de poursuivre un bout de route à ses côtés. Pourtant, il savait que c’était une mauvaise idée et sentait monter en lui l’envie de fuir de l’autre côté. Il préféra la laisser partir et chérir la promesse d’une prochaine rencontre.

Prenez soin de vous, Commedia Dell’Arte.

Le roux ne sut pas quoi dire d’autre qui n’eut pas été gênant ou déplacé. Il s’écarta de quelques pas et baissa la tête en guise de salutations. Il chérirait le souvenir de sa robe dorée enveloppée de brume. Pour l’heure, il continuerait à grimper. Il avait besoin d’évacuer cette nouvelle force en lui et de réfléchir, beaucoup réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'or et d'argent dans le soleil levant   

Revenir en haut Aller en bas
 
D'or et d'argent dans le soleil levant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gagner de l'argent dans ROSA ?
» glimmer ?dans le soleil, scintille tendresse, mais dans l'obscurité redoutable s'y mêlent mémoire et néant.
» Impossible de passer le Mont Argent
» Soleil Levant
» L'argent dans l'Europe Mythique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES SECRÈTES :: LA MONTAGNE SACRÉE-
Sauter vers: