Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 Le Brûlé [pv — Cyrius]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Ven 28 Sep 2018 - 12:33


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hélium avait peut-être fait une bêtise. Peut-être. Il n’en était pas encore sûr et y réfléchissait depuis quelques temps sans trouver de solution. Tout de même, ce qu’il avait fait, ce n’était pas si grave, si ? Il n’en avait pas entendu parler depuis qu’il était sorti de la Crypte avec l’aide d’Hadès. S’il n’en avait pas entendu parler, ce devait être parce que ce n’était pas important. Logique infaillible qui lui retirait toute responsabilité.

Dans le doute, le poney s’était quand même dirigé vers le Cimetière. Savait-on jamais s’il avait vraiment fait une boulette. De ses petits pas encore un peu hésitants – le souvenir de la Crypte lui collait aux basques – il s’était déplacé jusqu’ici depuis le Verger où il essayait de reprendre des forces. Son corps n’avait pas encore repris toute sa volupté et son charme, ce qui l’attristait fortement. Son poil peinait à reprendre sa luminosité et ses reflets d’antan. Il aurait même juré que son pelage était moins chaud et touffu, grave erreur avec l’arrivée de l’hiver. Son ventre rond l’était moins qu’avant, mais reprenait peu à peu de sa forme parfaite. Sa croupe… il n’osait pas la regarder, lui qui en était si fier ! Bref, il restait sur lui les traces de son escapade de plus d’un mois dans la Crypte à bouffer de la mousse.

Le mini-shetland passa devant une tombe sans nom et en lut quelques autres d’un œil distrait. Toutes les pierres tombales lui semblaient vieilles et poussiéreuses. Celle qu’il cherchait devait être récente, peut-être un peu brûlée, avec une belle écriture de pétasse. Il essaya d’imaginer ce que l’on aurait pu inscrire sur la pierre tombale.


Minus, la belle blonde aux grosses fesses.
Mort le feu au cul, brûlé vif par l’amour de son Cortex adoré.

Ce n’était pas mal, mais cela ne rendait que très peu hommage à Hélium. Assurément, Cyrius aurait préféré mourir en mettant plus de soin à l’ouvrage, afin que tout le monde sache quelle personne était Cortex le tout-puissant.


Minus, la belle blonde aux grosses fesses. (On ne change pas une phrase parfaite.)
Consumé par son adoration sans borne pour Cortex
Qu’il continue de brûler dans nos cœurs et aux enfers, où il crée le culte de Cortex pour accueillir les générations futures
Il a trépassé pour la bonne cause, il nous manquera peut-être.

C’était beaucoup mieux. Tellement mieux que le petit poney éclata de rire tout seul, très fier de lui et de son imagination pourrie. Le calme ambiant fut perturbé par son hilarité et la puissance de sa voix grave. Pour sûr, les morts finiraient pas se réveiller avec un bruit pareil. Mais Hélium s’en fichait. Il assouvissait les vivants, il pouvait bien soumettre les morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2023

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Ven 12 Oct 2018 - 14:53

Cyrius traînait dans le cimetière sans aucun but précis. Il faisait sombre, car même en plein jour, il fait toujours sombre dans les cimetières. L'atmosphère était lugubre et froide. A vrai dire, Cyrius détestait les cimetières. De mauvaises vibrations, une ambiance merdique et cette odeur de mort... mais les cimetières étaient nécessaires, sinon tous les endroits de la Terre ressemblerait à sa pauvre plage du Golfe d'Emeraude, récemment envahie de cadavres humains dégoutants...


Le dominant des Terres Trompeuses ne s'aventurait donc pas souvent par ici. La dernière fois, il était venu rendre hommage à une ex-dominante, Ocëan Pearl... il avait d'ailleurs appris qu'elle avait été assassinée par Huyna, fâcheuse histoire...


Il marchait. Parce qu'il parait que ça ne fait pas de se taper un jogging dans un cimetière. Ce qui se fait ou pas, Cyrius s'en moque, mais pourtant il marchait, et en essayant de ne pas faire trop de bruit, sans savoir pourquoi d'ailleurs. Il lisait les noms sur les tombes. Il se rendit alors compte qu'il connaissait un certain nombre de chevaux enterré ici, le signe qui lui même vieillissait inexorablement. Cette constatation lui arracha un frisson, mais soudainement, il vit quelque chose face à une tombe un peu plus loin.


La chose était petite. Ronde. Courte sur patte et poilue. Et se marrait toute seule devant une pierre tombale. Même de loin et avec la brume, Cyrius reconnu cette enflure de poney qui l'avait laissé au beau milieu d'un incendie dans la forêt des Braises Eternelle.


Un sourire maléfique orna les lèvres de l'Arabe qui approcha du poney par derrière, à pas de chat. Doucement, silencieusement, il progressa vers lui, puis lorsque le moment le plus opportun se présenta, il fonça vers lui au grand galop en hurlant son amour pour ce poney qui, il en était sure, détesterait ses marque d'affections inappropriées.


- CORTEX !!!!!!!! MI AMORRRRRR !!!!!!


Il se rua sur le poney et enfouit son nez dans sa fourrure avec le plus d'indécence possible, cette petite raclure de shetland avait tenté de l'assassiner !! 
Cependant, il s'écarta bien vite du poney. Sa fourrure n'avais pas la même odeur que d'habitude, son poil était sec et moche. D'ailleurs, il lui avait semblé moins moelleux, avait-il maigris ?


- Mais ma parole, tu pus le vieux poney qui se néglige !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Dim 14 Oct 2018 - 11:10


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hélium n’avait pas la moindre considération pour les morts. Ils étaient morts de toute façon et il n’était pas du genre à croire qu’il y ait quoi que ce soit d’intéressant après la mort. Qui donc ça gênerait, alors, s’il explosait de rire au milieu du cimetière ? Il n’y avait pas une seule âme à des kilomètres à la ronde et les pierres n’avaient guère de cerveau ou de cœur pour se sentir outrées. Peut-être qu’un insecte, un piaf ou un animal quelconque crierait au scandale, mais Hélium faisait bien peu de cas de leur avis. Il faisait ce qu’il voulait. Son voyage au centre de la Terre n’avait pas changé ce fait.

Son hilarité, toujours aussi forte avec sa voix grave, l’empêcha d’entendre les bruits de pas derrière lui. Il crut, à un moment, entendre un petit bruissement, mais ne s’en inquiéta pas. Il était persuadé d’être seul ici, il n’allait pas se déranger pour une feuille morte qui tombait d’un arbre. Sauf que la feuille morte n’était ni feuille, ni morte, et lui fonça dessus au grand galop. Le temps que le mini-shetland s’en aperçoive, il était trop tard. Le gros géant s’empressa d’enfouir son gros bec dans le poil encore un peu pauvre d’Hélium.

Bien entendu, le poney se rebiffa. À grands coups de sabots, il laboura la gueule inconnue et tenta, en vain, d’échapper à ce trop-plein d’affection. L’autre l’avait bien coincé et il ne put rien faire pour se dégager. Heureusement, l’alezan s’écarta rapidement et Hélium n’aima pas son air indigné. Allons bon ! On allait pas lui reprocher d’avoir survécu au pire traitement qui soit en ce monde !

Néanmoins, le mini-shetland esquissa un sourire amusé. Voilà une information qui lui plut énormément. Son état déplaisait à Minus – puisqu’il avait reconnu sa blonde. Ainsi donc, il freinerait ses élans affectifs à l’égard du poney ! S’il l’avait su avant, Hélium aurait presque pu se salir exprès pour avoir la paix. Quoi que… il aimait bien savoir que Cyrius l’aimait à ce point.

À qui la faute ?! s’insurgea-t-il d’une voix qui se brisa sur une note trop aiguë. J’ai été noyé ! NOYÉ ! Et pas par n’importe qui, tiens ! Ta propre fille !!

Il était inutile de préciser que la relation entre Cortex et Commedia en ressortait profondément troublée. La pouliche l’avait d’abord regarder se noyer dans l’étang derrière le Verger. Finalement, il avait couru à son secours pour une raison qui lui échappait dans l’immédiat. Maintenant, il ressortait d’un mois de régime mousseux à cause de Commedia elle-même qui lui avait mis de drôles d’idées en tête. Il ne l’aimait plus, c’était sûr. On attentait pas impunément à la vie de Cortex ! Il se vengerait un jour.

L’éducation que tu lui as donnée laisse à désirer, Minus. À toi de prendre tes responsabilités ! Tu dois me dédommager pour tout ce poids que j’ai perdu ! Et ce poil, par Hadès ! Cortex ne peut pas ressembler à cela, c’est une honte !

Hélium posa son popotin sur une pierre tombale, appréciant la fraîcheur de la stèle et tourna la tête, boudeur, le nez levé pour se donner un air impérieux. Mais il appréciait trop son Minus qu’il avait cru perdu à jamais, pour bouder éternellement. Le mini-shetland pinça les naseaux, inspira et expira l’air plusieurs fois puis fit la grimace. Il lança alors un drôle de regard à Cyrius.

Dis donc, ma belle blonde… Tu puerais pas un peu la fumée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2023

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Mar 16 Oct 2018 - 15:34

Comme Cyrius s’y était attendu, le poney se rebiffa avec vigueur, cependant l’alezan s’était bien vite dégagé étant donné l’odeur déplaisante qui était entré dans ses naseaux. Cortex, qui semblait à la fois satisfait et enragé, se justifia immédiatement, accusant sa fille qui l’aurait noyé. Noyé !?
 

-       Hein? Hallelujah a essayé de te noyer ?
  

Les entrailles de Cyrius se liquéfièrent momentanément. Il avait l’habitude, quand on lui parlait de sa fille, ça n’était JAMAIS en bien. Insupportable, mal élevée, grossière, étant les adjectifs qui revenait le plus souvent. Mais maintenant le choses empiraient, on la traitait de meurtrière ! Effectivement, il avait surement complètement raté son éducation. Bien entendu, Cyrius ne pensa pas une seconde qu’il pouvait s’agir de Commedia. Non, Commedia était appréciée, un peu trop même lorsqu’il s’agissait d’étalons. Elle ne traversa donc même pas son esprit à ce moment là.
  

Cortex enchaina en parlant de dédommagement pour le préjudice physique subit. Effectivement, maintenant qu’il y regardait de plus près, le poney avait quelque peu perdu de sa superbe. Il avait l’air miteux des poney qu’on laisse croupir dans un pré en pleine canicule…
  

-       Désolé mais… Déja tu n’a pas été noyé, sinon tu ne me parlerais pas aujourd’hui donc je pense que tu exagère un tout petit peu la situation. Et ensuite ça n’est de la faute de personne si tu te néglige, normalement quand on prend un bain on sent bon après, et ça ne coupe pas l’appétit, tu as arrêté de manger ou quoi? Tu veux des feuilles de thé ? Ca fait briller le poil à ce qu’on dit !
        

Cyrius ne savait pas trop quoi proposer au poney, mais ce dernier ne lui avait pas l’air très net avec son histoire de noyade qui ne tenait pas debout. Cortex posa ses petites fesses sur une pierre tombale, il faisait presque peine à voir. Finalement il se retourna et accusa Cyrius de sentir la fumée.
  

   
-       Ha. Ha. Très drôle cher ami, ça accuse ma fille de meurtre alors que toi même a essayé de me brûler vif, belle mentalité BRAVO !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Lun 22 Oct 2018 - 11:44


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hélium ne pardonnerait pas tout de suite à la belle Commedia et s’il avait eu de la compassion pour ses regrets de mère, il n’en avait plus la moindre trace désormais. Sa noyade était entièrement de sa faute à elle ! La seule chose de bien qui s’était passée était sa rencontre avec Hadès qui l’avait laissé moisir dans la Crypte pendant plus d’un mois avant de se manifester… La protection du dieu envers ses sujets laissait un peu à désirer, mais le poney ne ferait aucun commentaire. Il avait prêté allégeance, maintenant, il ne pouvait plus rien dire.

Hallelujah ? C’est qui celle-là ? (Il ne gardait que peu de souvenirs de la naissance qu’il avait, en partie, gâchée.) N’essaie pas de détourner le sujet ! Ta fille, bordel !!

Le mini-shetland regarda gravement Cyrius et se demanda si celui-ci se foutait de sa poire ou s’il était tout à fait sérieux. Il ne semblait pas piger la gravité de la situation ce qui attristait grandement Cortex. Devait-il tout expliquer ? Il ne gardait pas un bon souvenir de son voyage dans la Crypte et en parler lui donnait encore quelques frissons. Minus ne ferait sûrement que se moquer, mais pouvait-il le laisser se méprendre à ce point ? Assurément non ! Si Cyrius décidait de raconter à tout le monde une fausse version de cet accident… Quelle réputation aurait-il alors ! Hélium ne pouvait pas laisser cela arriver.

Dis donc, la grosse, écoute-moi bien. (Il prit une mine sérieuse, l’air très énervé.) Ta fille m’a dit de me lancer à l’eau et quand je me suis noyé, elle n’a même pas cherché à me rattraper ! J’aurais pu mourir, oui, et là t’aurais moins fait le malin !!

Hélium grimaça, déçu qu’on ne le croit pas. Il n’utilisait sûrement pas les bons mots pour s’exprimer, mais il ne l’avouerait jamais. Pour lui, son ami devait être capable de le comprendre ! Bon sang ! Pourquoi devait-il tout dire ? Il n’était même pas certain que sa blonde, avec sa cervelle limitée, pige la moitié de ce qu’il s’apprêtait à lui raconter… Tant pis !

Je me suis échoué dans un endroit bizarre. Une Crypte, avec des joyaux qui brillent partout ! Hé ! Tu crois pas que je me serais pas pointé sur tes terres pour savoir comment t’allais ? (Il fixa un regard déçu sur le roux Bah tiens ! Incendie ou pas, il ne serait pas resté aussi longtemps sans prendre de nouvelles de sa blonde.) Plus d’un mois, je suis resté coincé ! Un mois ! Et personne est venu me chercher ! s’insurgea-t-il. Tu sais, toi, ce qu’il y a à bouffer dans une grotte qui voit jamais la lumière du jour, hein ?! Tu crois que c’est par choix, que je ressemble à ça !

Le mini-shetland fulminait. Il avait fallu de peu qu’il rate la naissance de Kokoï avec ces bêtises… D’ailleurs, personne du troupeau n’avait semblé inquiété de son absence. Voilà qui lui donnait à réfléchir. Non pas qu’il pensait à quitter les terres. Après tout, il avait juré fidélité à Hadès. Mais tout de même… sa loyauté aux membres s’en voyait profondément traumatisée.

J’ai pas essayé de te tuer, là est la nuance, répondit-il très sérieusement. Je savais que tu saurais t’en sortir, mon grand Minus. Je n’ai pas douté de toi ! Et puis… si t’avais peur d’un incendie, fallait pas aller dans les Braises ! Tu l’as bien cherché !

Jusqu’à la fin, Hélium niera toute responsabilité. C’était une blague, point barre. Il avait un sens étrange de l’humour, mais ça, tout le monde le savait ! Cyrius le premier ! Ce n’était pas la première fois qu’une de ses blagues tournait au désastre et ce ne serait sûrement pas la dernière. Peut-être que sa blonde avait déjà oublié la pente abrupte sur laquelle il avait glissé par la faute du poney ?

Allons, allons, la blonde. Ne fais pas l’innocent ! Tu ne m’aimerais pas tant si ce n’était pas si ambiguë entre nous…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2023

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Lun 29 Oct 2018 - 10:21

Cyrius plissa un oeil suspicieux suite au "C'est qui celle là ?" qui avait suivit la mention d'Hallelujah. L'étalon n'était peut être pas tout à fait de son assiette et avait possiblement raté quelques subtilités de ce début de conversation, cependant il sentait le quiproquo s'installer. Cortex ne connaissait pas Hallelujah ? Quelle blague, il était là à sa naissance le bougre ! Mais un autre personnage s'insinua brusquement dans son esprit. Sa deuxième fille, qui d'ailleurs était la première.


- Je ne détourne rien du tout idiot, j'ai deux filles au cas où tu l'aurai oublié ! s'agaça Cyrius, Hélium ne faisait décidement aucun effort pour s'intéresser à sa merveilleuse famille, cet égoïste ne pensait qu'à sa petite histoire de noyade. Mais un poney aussi petit, ça se noie dans une flaque d'eau ! Tu parles donc de Commedia ? demanda t-il sur un ton un peu plus inquiet. Sa merveilleuse Commedia ? Une meurtrière ? Il est vrai qu'elle avait un peu mal tourné en devenant une mère exécrable, mais de la à tuer un poney... Peut être avait-elle un soucis avec les équidés de petites taille...


Et puis le shetland enchaina avec le récit de son propre meurtre. Une histoire assez rocambolesque, mais fort bien racontée par Cortex qui avait un vrai talent de conteur. D'ailleurs Cyrius but ses paroles, assez fasciné par ce récit dont il se demanda si il ne relevait pas tout simplement d'une pure invention.
Cependant, certains mots de Cortex firent écho dans la tête de Cyrius avec ceux de cet emplâtré de Sorrow. C'était il y a plusieurs mois, à la plage dévastée, lorsque le frison cherchait cette fameuse boite à musique...


" Il y a une crypte, dont les murs sont tapissés de pierres précieuses, sous l'eau de la rivière. On y accède difficilement, et souvent plus par chance que parce qu'on l'a désiré "


Cyrius resta songeur, tandis que Cortex niais toute tentative de meurtre à son encontre ... Avait-il atteins la crypte dont lui avait parlé Sorrow ? Si oui, avait-il eu besoin de cette foutue boite à musique ? Les talents de chanteur paillard du poney lui avait peut être ouvert les portes de la crypte sans la boite après tout. En tout les cas, l'endroit n'avait pas l'air accueillant et il semblait que Cortex était resté coincé la bas un bon moment...


- Ca serait pas dans le ruisseau sans fond que tu te serais noyé par hasard ? Demanda Cyrius en omettant volontairement d'évoquer l'hypothétique rôle de Commedia. Est-ce que tu avait une boite à musique en ta possession ce jour là ? Et d'ailleurs, si personne n'ai venu te chercher, comment tu en es revenu ?


Cette histoire était tout bonnement fascinante, et l'atmosphère lugubre du cimetière la rendait encore plus excitante, Cyrius avait hâte d'en connaitre le dénouement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Ven 2 Nov 2018 - 9:54


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hélium se rappelait peu à peu la naissance de la petite peste qui avait mis à mal sa relation avec Cyrius. Il se souvenait de la détresse de Commedia Dell’Arte et de ce qui l’avait poussé à accorder son pardon à la pouliche. Il n’avait pas oublié de quelle manière elle l’avait laissé se noyer dans la mare derrière le Verger ! Il n’aurait jamais dû lui pardonner ! Voilà où cela l’avait mené… Plus maigre que jamais dans sa vie, traumatisé par le goût exécrable de la mousse dans la Crypte. Tout tournait vite si mal autour de la palomino… Hélium y réfléchirait à deux fois, maintenant, avant de passer du temps à ses côtés. Il ne voulait plus risquer sa vie pour ses beaux yeux !

Il se souvenait de la petite Hallelujah et de la pimbêche dont le nom lui échappait dans l’instant. Il se rappelait de ses fesses, ceci dit, et de la violence avec laquelle elle avait voulu le jeter loin du Ruisseau de la Vie. Malheureuse ! Hélium faisait ce qu’il voulait dans sa vie et, pour cela, il lui en voudrait longtemps encore. Il se souvenait, donc, mais décida d’embêter encore un peu sa belle blonde avec l’amnésie. C’était si drôle ~

Deux filles ! s’écria-t-il. Bah ! Dis ! Mon vieux, t’as pas perdu de temps ! Y’a pas si longtemps, t’étais célib’, les poires plus grosses que des melons et le cœur desséché de solitude ! Bravo, l’ami. Continue comme ça et t’auras bientôt plus de marmots que moi !

La nom de Commedia le fit frissonner. Bien sûr qu’il parlait de Commedia ! Qui d’autre, ici, avait le pouvoir d’une sirène ? Elle avait été capable de le tenter, lui ! Un poney traumatisé par plusieurs noyades évitées de justesse. Lui qui s’était juré de ne plus mettre un pied à l’eau sans être certain qu’il n’y ait aucun risque qu’il se noie. Elle était douée, la petite. Une vraie vipère. Hélium sourit pour lui-même. Si elle se sentait coupable… il pourrait peut-être se servir d’elle contre les ennemis de son dieu… Elle avait un vrai don pour la manipulation ! Mais pour cela, il faudrait d’abord qu’il arrive à surmonter sa colère et son traumatisme. Dure affaire.

Hélium releva des yeux brillants vers Minus. Voilà SON Minus ! L’intelligence qui mettait un certain temps à faire le tour de sa grosse boîte crânienne, mais qui revenait toujours avec une idée juste ou une déduction potable. Il inclina la tête comme affirmation et une pointe de fierté pour son poulain. Là, enfin, il retrouvait sa blonde comme il l’aimait ! Néanmoins, le mini-shetland tiqua à la mention de sa noyade comme si elle était entièrement de sa faute à lui. Le papa poule était dans le déni ? Tant pis pour lui !

Où d’autre ta fille aurait pu me noyer, hein ? Dans une flaque d’eau ? Ne sois pas méchant, mon bon Minus, tu pourrais le regretter.

Le poney prit quelques secondes pour dévisager Cyrius. Était-il tombé sur la tête ? L’avait-on frappé pendant son séjour au centre du monde ? Quels dommages son petit cerveau avait-il subis pendant son absence ? Une boîte à musique ! Idée fort saugrenue qui fit grimacer Hélium. Ce genre d’objets faisait bien trop de bruit. Il n’aimait pas que l’on parle plus fort que lui.

Qu’est-ce que tu me chantes là, Minus ? T’es tombé sur la tête ? Ta femme t’a quitté et t’as perdu la boule ? L’incendie a brûlé les restes de ton cerveau ? Une boîte à musique ? C’est quoi cette histoire ? Et je l’aurais foutu où, ta boîte à musique, quand je me suis noyé, hein ?! (Il prit quelques secondes de silence pour redevenir sérieux.) Je crois que tu as des petits problèmes à régler, mon bon Minus. Parle à Cortex ! Je t’écoute.

Les yeux d’Hélium s’illuminèrent de fierté alors que son acolyte lui demandait comment il était sorti. Haha ! Hadès aurait pu lui demander de se taire, de garder son intervention secrète. Il aurait pu, mais cela n’aurait pas changé grand-chose. Un tel évènement ne pouvait pas rester sous silence ! Hélium se devait de crier sa supériorité au monde ! Un dieu l’avait sauvé des entrailles de la terre. Un dieu !

Oooh ! T’aimerais le savoir, hein ? Je te laisse deviner, ma poule. Et comme je suis d’une incroyable gentillesse, je te donnerai quelques indices si tu galères trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2023

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Mar 6 Nov 2018 - 15:13

Cyrius posait à présent sur Hélium le regard compatissant que l’on porte aux malades mentaux. Décidement toute cette eau ne lui avait pas fait du bien, son cerveau avait semble t-il été en partie noyé, il ne se rappelait même plus que sa blonde avait deux filles. Tristesse.
 

- Oui j’ai deux filles et mes poires sont toujours aussi belles; J’avais un ami de ta taille aussi mais il a essayé de me tuer. Ajouta t-il d’un ton neutre.
  

Cortex confirma que son assassin était bien Commedia, et la réaction de Cyrius fut de pousser un soupire soulagé. Pas qu’il soit ravis que Commedia ai fait une telle chose (si vraiment elle l’avait faite) mais au moins, Hallelujah n’avait pas, en plus de tout le reste, essayé de noyer quelqu’un. Mais tout cela devait être un malentendu, Commedia n’aurait jamais tué le poney.
  

- Je ne peux pas croire que Commedia t’es noyé, tu es sure que tu n’en rajoute pas un peu ? Ca n’est pas son style, elle n’est pas du genre à se salir les mains comme sa demi-soeur.
  

La dessus, Cortex s’énerva, et Cyrius resta d’un calme olympien, histoire de l’énerver plus encore. Certes cette histoire de boîte à musique était farfelue, l’alezan en déduisit simplement que Cortex avait atteint la crypte sans l’aide de la boîte. Devait-il s’expliquer auprès de Cortex sur cette histoire de boîte ? Aucun intérêt, hormis celui de trahir la parole qu’il avait donné à Sorrow.
  

-   C’est Sorrow, (tu sais cet espèce de vieux frison un peu consanguin qui se vautrait sur les Orphelines avant que les Dieux ne l'en dégage), et bien il a passé un certain temps à chercher une boîte à musique dans l’unique but de parvenir à la Crypte de laquelle tu semble revenir. La conclusion de l’histoire c’est qu’il faut absolument que je noie Sorrow dans le ruisseau sans fond pour que nous réalisions chacun nos deux plus grande ambitions.
 


Cette constation laissa Cyrius doucement songeur. Il se voyait déjà noyer cette espèce de raclure dans son ruisseau pour qu’il rejoigne sa crypte magique pour toujours.
  

Cortex n’avait pas envie de dévoiler comment il s’était sorti de la crypte. Cyrius se prit don’t au jeu des devinette.
  

   
- Tu t’es fait adopté par une famille de rats qui t’as montré une petite galerie secrète pour regagner la surface?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Lun 12 Nov 2018 - 9:21


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Hélium explosa de rire. De ce rire fort qui s’entendait loin et dérangeait tout le monde. Dans un cimetière, cependant, il n’y avait pas grand-monde à déranger. Pas que ça change quoi que ce soit à son hilarité, de toute façon. Le poney sentait une nouvelle force gonfler en lui, une énergie juteuse s’emparer de son petit corps. Voilà la bête qu’il aimait ! Pas ce regard compatissant qui traînait, mais ces mots, cette pique ! Il était fier de retrouver son bon Minus.

Hmm… (Il pencha la tête de côté pour regarder, sans gêne, entre les jambes de l’étalon.) Au moins une partie de ça est vraie.

Finalement, Cyrius retomba dans l’estime du mini-shetland en niant la possibilité que Commedia l’ait noyé. Elle ne lui avait peut-être pas maintenu la tête sous l’eau, mais elle lui avait assuré qu’il ne risquait rien ! Horreur ! Mensonges ! Il aurait pu mourir pour de vrai, ce jour-là, et Hélium avait du mal à l’avaler. L’on ne parlait plus d’une blague de mauvais goût ou d’une chute rude. L’on parlait de noyade et d’abandon, de survie de plus d’un mois avec un régime exclusif d’algues dégueulasses. Loin de toutes les crasses que le poney aurait pu faire à qui que ce soit.

Ah ouais ? Et c’est quoi, son style ? Faire des gosses, regretter et pas les aimer ?

Hélium avait soutenu la jument sur ce point, la dernière fois, mais sa noyade avait tout changé. Il ne comprenait pas, de toute façon, ce qui avait pu pousser Commedia à enfanter avec un mâle pris au pif dans la nature. Lui-même n’avait fait des enfants qu’à une seule jument. Certes, il en avait fait beaucoup, mais il ne l’avait jamais trahie. C’était un concept étranger à sa personne.

Le mini-shetland plissa les yeux pour se concentrer sur les explications de Cyrius. Il fut presque déçu d’apprendre que Minus n’était pas fou ou traumatisé par sa vie de couple. Ses problèmes lui venaient d’une tierce personne que le poney connaissait, mais il mit du temps à remettre un visage sur ce nom. Quand, enfin, il se souvint de celui à qui il avait proposé d’être son Minus 2.0 après sa séparation avec Cyrius, un grand sourire étira ses lèvres. Il n’avait pas aimé Sorrow, mais sa belle blonde n’était pas obligée de le savoir.

Oooh ! Gros Nez ! Je le connais, s’exclama-t-il, soudain. Il a failli te remplacer, mais il n’a pas ton gras sur la croupe, non, non, non. Une boîte à musique ? Soit il s’est moqué de toi, Minus, soit Tyson lui a picoré la tête trop fort ! Tu n’y as pas cru, quand même ? (Hélium prit un air inquiet pour la santé mental de son ami.) Oh ! Ohohoho ! Tu devrais lui parler de Tyson, la prochaine fois. Lui demander qui a gagné le combat.

Hélium repensa à la grosse poule avec un brin de nostalgie. Ça faisait un moment qu’il ne l’avait pas croisée, il devrait essayer de la chercher à l’occasion. Il lui devait des excuses et des remerciements. Elle avait parfaitement joué son rôle de chien de garde de la Maison Hantée.

Beurk ! Noie-le ailleurs ! Je ne veux pas de ça chez moi ! s’énerva le mini-shetland en tapant du sabot sur la stèle.

Bien entendu, « ça » désignait plus Gros Nez que l’acte de noyade en lui-même… Le poney releva des yeux critiques sur Cyrius. Voilà une déduction qui ne lui plaisait pas. Pas qu’il n’aimait pas les rats (quoi que… ils étaient franchement cons !), mais il n’appréciait pas l’idée d’avoir besoin de qui que ce soit pour trouver une sortie dans une grotte. Il était un shetland, tout de même ! Il n’avait pas besoin de ce genre d’aide.

Mon bon Minus… C’est plutôt toi qui as besoin d’aide pour trouver un passage dans un souterrain. Je peux t’assurer qu’il n’y avait aucune issue dans cette Crypte. Aucune. D’ailleurs… on ne m’a pas vraiment sorti de là par une sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2023

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Jeu 15 Nov 2018 - 10:44

Cyrius arbora un doux sourire salace lorsque Cortex lança un regard à ses célèbres testicules. Mais le poney était en colère, il n'en démordait pas, Commedia l'avait noyé. Cela étonnait tout de même grandement l'alezan qui se promit d'obtenir la version de sa fille la prochaine fois qu'il la verrait. En revanche, il n'y avait plus erreur sur la personne, "Faire des gosses, regretter et pas les aimer" définissait strictement Commedia.


- Oui, c'est précisément son style... confirma distraitement Cyrius avec une certaine amertume. Je lui en toucherai deux mots, j'espère qu'elle ne s'est pas entraîné avec toi dans le but de noyer le prochain poulain qu'elle aura.


L'ironie transpirait de ses paroles, mais il parlerait réellement à Commedia de cette histoire de noyade. Cela était d'autant plus étrange que, d'après les souvenir de Cyrius, Commedia et le poney s'entendait plutôt bien à l'origine.
A la mention de "gros nez", Cyrius éclata d'un rire aussi puissant que celui que le poney venait de sortir. L'alezan se calma et écouta avec délectation les paroles de Cortex au sujet de Sorrow. 


- Comment ça il a faillit me remplacer ? Et c'est qui ce Tyson, t'es sure que tu n'a pas encore un peu d'eau dans la cervelle mon petit Cortex ?


Cyrius lui donna un petit coup de tête  dans les naseaux (pas si petit que ça) pour lui faire vriller la caboche et peut être lui faire évacuer un peu d'eau par les oreilles. Il recula avant les représailles et enchaina :


- Et non, je l'ai vu cette boîte à musique, j'étais avec lui lorsqu'il l'a trouvé, tu aurais vu sa tête lorsque j'étais en train de la menacer de destruction, je crois que si je lui avais demandé de danser la Macarena en échange de la boite, il l'aurait fait ! Mais de toute évidence cette boite ne sert à rien...


Cortex approuva l'idée de noyade envers la personne de Sorrow. Enfin une chose sur laquelle le poney et l'alezan était d'accord. Cyrius rit une nouvelle fois, et finalement, Cortex nia l'aide des rats pour s'être sorti de ce trou. Tâchant de reprendre un peu son sérieux, et bien décidé à comprendre l'issu de cette histoire surnaturelle, le dominant s'adressa au poney avec une clarté toute particulière.


- Bon, imaginons que je crois à ton histoire, bien qu'elle soit complètement surréaliste, est-ce que tu veux bien m'expliquer comment tu as fait pour te noyer, puis atterrir vivant dans une crypte, puis sortir de ce trou alors qu'il n'y avait pas de sortie ? Je veux bien faire un effort mais avoue que ça ne tient pas debout.


Cyrius pria le ciel pour que Cortex lui réponde quelque chose de cohérent sans quoi il s'adonnerait au sport préféré de Fifa - le shoot coco - mais sur le poney.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Sam 17 Nov 2018 - 11:29


Hélium préféra ne pas revenir sur le cas Commedia Dell’Arte et clore la discussion sur cette belle description de la nymphe. Il ne serait pas choqué d’apprendre qu’elle avait récidivé et n’avouerait jamais qu’il faisait partie de ceux qui l’avaient un petit peu encouragée dans cette voie. Ne lui attribuons pas les méfaits de la palomino ! Il avait proposé de faire d’autres enfants, pas de les abandonner. Il n’était pas responsable de son mauvais comportement.

Le mini-shetland privilégia le sujet de Gros Nez et du possible remplacement de Cyrius. Il fallait remettre les choses en contexte ! À l’époque, Cortex et Minus s’étaient fâchés. Comment Hélium aurait-il pu partir à l’aventure s’il n’avait plus aucune blonde à sacrifier pour sa survie ? Il lui fallait un bouclier et Sorrow avait été un candidat potentiel. Certes, pas longtemps, mais il l’avait été.
Néanmoins, le poney s’était vite rendu à l’évidence que son Minus était irremplaçable. Grave erreur que d’avoir donné un rôle si important à sa blonde préférée ! Maintenant, il ne trouvait plus personne à la hauteur et devrait se contenter à vie de ce Minus-ci. Cependant, il était hors de question qu’il l’avoue à Cyrius et préféra titiller sa jalousie.

Allons, mon bon Minus… À l’époque, tu m’avais fait un gosse dans le dos ! Il fallait bien que je trouve un autre compagnon d’aventure. Gros Nez était un bon candidat. Je pouvais facilement l’abandonner le jour où on se réconcilierait toi et moi !

Hélium s’apprêtait à enchaîner sur une belle description de la grande Tyson, mais Cyrius se décida à la méchanceté et le frappa en pleine tête ! Choqué, le poney n’essaya même pas de répliquer et darda des yeux furibonds sur sa blonde. Nan mais ! C’était quoi ce travail ? Depuis quand son Minus s’amusait-il à taper tout le monde ? C’était inadmissible !

Pour la peine, tu sauras rien ! s’écria Hélium, boudeur. T’auras qu’à demander au gros nez de ta copine !

Le mini-shetland s’écarta de quelques pas, évitant tout contact visuel avec Cyrius. Il prit même place derrière une pierre tombale pour mettre un obstacle entre lui et la grosse. Il n’arrivait pas à se remettre de cette attaque contre sa personne ! Depuis quand son Minus était-il devenu violent ? Il avait nié tout problème au sein de sa famille, mais la question revint titiller le poney. Même après toutes les insultes et les crasses qu’il avait pu faire à Cyrius, il ne se rappelait pas l’avoir vu lever la main sur lui. La possibilité qu’il ait volontairement oublié ce moment de leur vie ne l’effleura pas une seconde et Hélium darda un regard suspicieux sur sa blonde.

Faut pas être bien malin pour croire qu’un objet est magique, critiqua le poney.

Il se demande ce qui avait pu forcer Cyrius à croire un traître mot de ce que lui disait Sorrow alors qu’il ne semblait pas le considérer comme un ami. Hélium n’avait pas cette considération pour ses ennemis. Si Gros Nez lui en avait parlé, il aurait ri, ri et ri. C’était ridicule. Mais le mini-shetland n’avait pas oublié l’affection de sa blonde pour les produis dopants et il mit la crédulité de son ami sur le compte de son addiction. C’était mieux que de croire que l’intelligence de Minus allait en déclinant.

Et c’est toi qui me parles d’histoire surréaliste ? s’énerva Hélium. T’as cru qu’on pouvait ouvrir le passage jusqu’à la crypte avec une boîte à musique… Mais réfléchis un peu ! (Il soupira et reprit son calme.) Non, je sais. On va faire une petite devinette.

Depuis sa sortie de la Crypte, le poney avait du mal à supporter les géants et leurs réflexions. Cyrius commençait à l’énerver sérieusement et il n’aimait pas ça. Il voulait se réconcilier avec son Minus pas lui déclarer la guerre ! Il prit donc quelques secondes pour réfléchir à une devinette et en profita pour apaiser la colère qui bouillait en lui. Il n’arrivait toujours pas à accepter que personne ne se soit inquiété pour lui.

J’ai un shampoing qui sent bon et qui fait briller mes crins,
J’ai toujours le feu au cul,
Et j’essaie de buter tout ce que mon fils ramène à la maison.
Je suis, je suis ?

Hélium se permit une seconde de silence à la mémoire de son bon dieu Hadès et percuta soudain le sens de ses mots. Son visage s’illumina et il rit aux éclats.

Haha ! Ç’aurait pu être toi, ma grosse, mais j’ai dit fils, pas fille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2023

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Mar 20 Nov 2018 - 11:40

Cyrius leva les yeux au ciel. Un gosse dans les dos ? Il se prenait pour qui le Cortex ? Sa femme ? En un sens, vu la morphologie particulière du shetland, Cyrius se dit que Cortex aurait probablement fait une épouse bien plus fidèle que Nazz'ariah.


- Et donc maintenant que tu as voulu me faire périr dans un incendie et que ma fille t'a sois disant noyer, nous pouvons légitimement nous considérer comme réconciliés ? 


La logique complètement tordue du poney n'était pas facile à suivre, Cyrius préférait demander, histoire d'être au clair. 
Cortex n'apprécia pas du tout la tentative de l'étalon pour lui faire évacuer l'eau de sa cervelle. Il se réfugia derrière une pierre tombale, visiblement outré. Cyrius souriait tranquillement, il adorait voir son Cortex en colère, semblable à un chat furax son pelage semblait gonfler de colère.
Véxé, le poney décida qu'il ne révèlerait pas qui était Tyson. Mais le "T’auras qu’à demander au gros nez de ta copine !" l'interpella. Parlait-il de Nazz'ariah ? Toute la terre était-elle donc au courant que la dominante des terre Trompeuses était une allumeuse ? L'humeur de Cyrius se dégrada brutalement.


- Le gros nez de ma copine ? Demanda t-il avec froideur, restant devant la pierre tombale.


Cortex déclara qu'il ne fallait pas être bien malin pour croire à des objets magiques. La dessus, il avait raison...  Mais trêves de paroles inutiles et dénuées de sens, Cyrius n'avait pas envie de voir cette discussion s'achever sur une énième colère de Cortex. Tout ce que voulait Cyrius, c'était comprendre l'histoire qu'avait vécu le shetland, mais plus le temps passait, moins il comprenait ce qui c'était passé. Il se demandait sur Cortex n'avait pas abusé de substances hallucinogènes, ce qu'il disais n'avait pas le moindre sens et l'alezan commençait à avoir mal au crâne.


- Cortex tu sais que je t'aime bien mais je commence vraiment à me demander si tu es sains d'esprit, je ne comprend vraiment rien à ton histoire, alors respire un grand coup, calme toi, et explique moi ce qui c'est passé sans me poser de devinettes sinon je pense que je vais t'enterrer vivant, tu me file mal au crâne...


D'ailleurs, Cyrius ne trouva pas de réponse à la devinette, il espérait que Cortex se montre raisonnable et clair dans ses explications...


- T'es sûre que tu ne drogue pas ? Tenta Cyrius pour qui l'aspect lamentable du poney ainsi que ces paroles dénuées de sens pouvait parfaitement découlé d'un problème de ce genre. Y'a pas de honte, ça arrive à tout le monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Ven 30 Nov 2018 - 11:06


Hélium accorda un regard appuyé à Minus. Réconciliés ? Quittes ? Le poney n’aurait pas aimé que Cyrius attente lui-même à sa vie, mais puisque sa fille s’en était chargé et que la blonde n’avait pas daigné s’inquiéter du sort du poney… Oui, ils étaient plus ou moins quittes. Hélium était là pour se réconcilier, de toute façon, il ne pouvait pas déclarer la guerre avec Minus en répondant mal à cette simple question. Il acquiesça du chef, trop fier pour l’avouer à haute voix. Allons ! Cela suffisait largement !!

Soudain, la blonde lui sembla de très mauvaise humeur et le mini-shetland plissa les yeux, choqué. Il n’avait rien dit de mal, pourtant. Il ne l’avait pas insulté lui. Ou peut-être un peu, oui. Bon, insinuer une amourette entre Minus et Gros Nez ne pouvait pas le mettre dans un état pareil, si ? On disait bien souvent qu’il n’y a que la vérité qui blesse… Hélium ouvrit de grands yeux. Mais l’interrogation de Cyrius ressemblait plus à quelqu’un qui ne savait pas du tout à qui on venait de faire allusion dans une conversation. Voilà qui titilla encore plus la curiosité du poney. Pourquoi Minus se perdait tant dans les gens qu’il connaissait ? Y avait-il une autre « copine au gros nez » ? Ou cela avait-il un sens caché ? Il fallait creuser !

Dis donc, mon petit Minus… T’as pas l’air tout à fait dans ton assiette. De qui crois-tu que je suis en train de parler ? Combien t’as de copines, au juste ? Parce qu’il me semble pas que la dernière en date ait un nez si imposant… Elle ressemblait plus à une anorexique !

Sûr que Nazz’ariah n’avait pas la masse la plus grasse de l’île. Tout comme Cyrius, contrairement à ce que Cortex lui disait sans cesse. Les arabes n’étaient pas les plus imposants du coin. À qui donc son Minus pouvait-il penser ? Cela attisait fortement la curiosité du poney ! Son ami semblait avoir une vie trépidante ! Si Hélium n’aimait pas la polygamie, il n’empêchait qu’il n’aimait pas non plus Nazz’ariah et qu’il serait bien content d’apprendre que le cœur de sa belle blonde bondissait pour quelqu’un d’autre désormais.

Cyrius ne pigeait rien à l’histoire de Cortex, ce qui le désolait. Ce n’était pourtant pas bien compliqué. Une noyade, une survie difficile dans une Crypte et un seul être capable de le sortir de là au mépris total des lois du monde mortel ! À moins que Zeus ne soit pas aussi prévenant qu’Hadès par rapport à ses membres et se fiche pas mal de ce qui pouvait bien arriver aux Trompeurs… Dans ce cas-là, le poney comprendrait à moitié que sa blonde ne pense pas au secours d’un dieu. Si le sien ne faisait rien dans ce sens, il devait sûrement penser que les autres étaient pareil.

Néanmoins, les mots de l’arabe roux ne firent que blesser le mini-shetland. Il referma la bouche qu’il avait ouverte, prêt à s’expliquer et prit une mine grave. On ne pouvait pas l’insulter LUI d’être pas sain d’esprit ! On parlait de Cortex, là !

Hé ! C’est qui l’abruti pour rien comprendre à une histoire aussi simple ? s’énerva Cortex. Non mais, tu te prends pour qui ?! C’est toi qui te calmes, d’abord ! (Il tourna la tête, boudeur.) Si t’as des soucis à régler, c’est pas sur moi que tu dois te défouler.

Les mots de son ami attristaient fortement le poney. Il voulait se réconcilier, mais sa blonde ne faisait aucun effort dans ce sens. Néanmoins, Cortex était passablement de bonne humeur et décida de lui pardonner. Il mit l’humeur de Minus sur une vie difficile et décida de lui donner la réponse. Jusqu’à ce qu’on l’accuse de consommer de la drogue… Un autre jour, Hélium se serait insurgé ! De la drogue ! Quelle horreur !! Il avait déjà exposé son avis sur le sujet à sa blonde. Mais dernièrement, le poney souffrait de mauvaise humeur et d’asociabilité. Il envisageait parfois de se mettre aux feuilles de thé qu’affectionnait tant Minus, voire à la consommation abusive des vignes du Verger.

Je ne me drogue pas, répondit-il finalement. Bon, tu m’énerves à pas vouloir réfléchir, alors je vais te donner la réponse. C’est Hadès lui-même qui est venu me sortir de là, en échange d’un serment d’allégeance éternelle. Bon, je me suis peut-être un peu emballé sur le coup, mais j’avais vraiment besoin de sortir de là. Maintenant, je suis coincé sur les Orphelines…

Depuis quelques jours, Hélium se faisait la réflexion qu’il aurait peut-être mieux fait pour lui qu’il quitte les Terres. Mais son serment le retenait à Hadès, à défaut de le retenir aux membres du troupeau. Il ne pouvait plus fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 2023

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Mar 4 Déc 2018 - 10:27

Pas l'air dans son assiette, sans blague ! Rien que d'entendre parler de Nazz'ariah, le dominant faisait de l'urticaire... Hélium pouvait bien lui casser du sucre sur le dos, après tout la jument bai n'avait pas été très polie avec le shetland par le passé. Mais Cyrius n'avait pas la motivation de défendre la petite arabe, pas aujourd'hui, il se contenta de dévier la conversation.


- J'ai une seule copine anorexique, chéri, c'est toi ! Et un sourire enjôleur prit place sur ses lèvres, chassant en apparence sa mauvaise humeur.


Cependant Hélium ne sembla pas apprécier que Cyrius le traite de fou. Il s'en offusqua. Pourtant, son histoire n'avait ni queue, ni tête, indéniablement. Et tandis que Cortex le traitait d'abruti, le sommait de se calmer et de ne pas se défouler sur lui, Cyrius quitta le poney du regard pour s'intéresser à une tombe toute proche. Une vieille tombe noire de crasse.


- Je suis très calme... répondit simplement Cyrius en essayant trouver le nom de celui qui gisait sous la pierre tombale... Cortex semblait faire un effort considérable pour se calmer lui-même. Le shetland est pourtant réputé pour son sang froid, mais Cyrius trouvait que Cortex était souvent bien plus nerveux qu'un pure sang.


Je ne me drogue pas. Affirma le poney avec plus de calme.
- Et bien tu devrais, chéri... répondit Cyrius, abandonnant sa tâche auprès de la pierre tombale. Il n'y avait même pas de nom, complètement nul ce cimetière.


Il se retourna vers Cortex et le regarda avec un intérêt grandissant lorsque celui-ci expliqua enfin que c'était Hadès qui l'avait sorti de là en échange d'une allégeance éternelle aux Orphelines.
La surprise de Cyrius se mêla à la déception. Tous aussi arrogants ces Dieux... Hélium avait-il donc perdu sa liberté ?


- C'est vraiment fâcheux, mon poney, moi qui voulais te proposer d'être mon bras droit sur les Trompeuses, c'est vraiment dommage... Mais l'essentiel c'est que tu sois en vie, même si t'es moches et que tu pue l'eau croupie !


Cyrius se rua à nouveau sur le poney et ficha son nez dans sa crinière avec la délicatesse d'un Saint-Bernard qui vient saluer un Chihuahua.
Il s'écarta avant de prendre un nano-coup de sabot, ayant retrouvé toute sa bonne humeur. Mais il en avait assez de ce cimetière, bientôt l'heure de partir de cet endroit glauque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 656

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   Sam 8 Déc 2018 - 11:36


Cyrius essayait de détourner la conversation et cela n’échappa pas au poney – qui se sentit quand même flatté. Le compliment avait un arrière-goût d’insulte qui ne le toucha pas et Hélium aurait presque pu féliciter Minus pour son expertise. Il répondait à côté de la question avec tant de maîtrise ! Mais le poney ne dit rien et se contenta de fixer un regard suspicieux sur son ami. Il ne voulait pas parler et Cortex n’insisterait pas. Ils venaient juste de se réconcilier, il leur fallait un peu plus de temps pour se balancer leurs vies respectives en pleine face. D’ailleurs, ce n’était parfois pas une faveur que de devoir écouter le quotidien d’un autre…

Décidément, quelque chose n’allait pas chez sa blonde et Hélium se jurait de trouver ce que c’était. Pas aujourd’hui, cependant. Cyrius était hermétique à toutes ses tentatives d’extorsion d’informations et le poney n’avait plus la patience pour continuer ce petit jeu. Il trouverait plus tard. Rien ne pressait. Quelque chose lui disait que les problèmes de Minus ne se régleraient pas avant longtemps.

L’invitation à se droguer passa sur le poney comme la brise d’hiver. Il entendit néanmoins et se permit même d’y réfléchir. L’idée de perdre le contrôle de son esprit l’effrayait, mais il ne supportait plus toutes ces mauvaises pensées qui s’agglutinaient dans son cerveau. Peut-être qu’un jour, il irait squatter les Trompeuses pour exiger quelques feuilles de thé. Ou peut-être qu’il ouvrirait une bouteille de vin de la Maison Hantée et inviterait – ou pas – son beau Minus à partager. Il verrait bien si un jour il atteignait sa limite.

Enfin ! Voyons ! s’insurgea pour de faux le mini-shetland. Tu sais bien qu’il n’y aurait jamais eu assez de place pour ton gros derrière et mon bel ego sur tes terres…

L’attaque de Minus le fit reculer de quelques pas et Hélium ouvrit la bouche pour se plaindre, mais la referma aussitôt. Ce n’était pas si désagréable, un peu de chaleur équine, après ce mois entier passé dans la fraîcheur d’une grotte qui pue le renfermé. Il préféra laisser cette petite victoire à Cyrius, qui semblait bien avoir besoin de croire qu’il gagnait quelque chose un peu de temps en temps.

Néanmoins, le mini-shetland ne voulait pas se faire frapper à nouveau et les sautes d’humeur de son ami lui tapaient sur le système. Il était temps qu’il quitte cet endroit glauque et qu’il passe une ou deux journées à pioncer dans la cave de la Maison Hantée. Il reprendrait son régime extra-gras un peu plus tard, ce n’était pas pressé.

Je suis en vie et attaché à Hadès. (Il appuya sa phrase d’un regard lourd de sens.) Mais ne t’inquiète pas Minus, je retrouverai bientôt toute la splendeur de mon corps d’Apollon, alors que toi… Bah ! t’es beau… à l’intérieur ? C’est déjà ça, hein.

Le poney sourit à pleines dents et bondit sur ses petites pattes. Il fila entre les jambes de son ami, zieuta un coup ses parties intimes – aucune gêne – et partit sur ces mots :

Attention aux boules de Noël, l’ami ! Les lutins aiment bien tirer dessus quand elles pendent trop près du sol ! HAHA !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Brûlé [pv — Cyrius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Brûlé [pv — Cyrius]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Groupe C] Haka des Gémeaux VS Cyrius d'Eta
» Cyrius Fitz - Frost
» Arrêt Tardif ( PV Cyrius)
» Arrivée de Wyky, Dame de Moulin sous Touvent et de Cyrius
» Cyrius, Guerrier Divin d'Eta VS Johan, Spectre du Griffon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DE LA VIE :: LE CIMETIÈRE-
Sauter vers: