Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 I never back down

Aller en bas 
AuteurMessage
Kokoï
i was born
without a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 41

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: I never back down   Mar 25 Sep 2018 - 15:26

I never back down (left to my own devices)
i always shoot first, never ask questions

Je me suis réveillée quand la télévision s'est éteinte. Cela arrive parfois mais l'absence du bruit blanc qui me berce habituellement dans le canapé me manque toujours. Mama n'est pas là, elle m'a laissé une couverture dont je me défais difficilement et je finis par tomber sur le parquet dans un bruit sourd et un "oomph" qui laisse s'échapper mon souffle coupé. Je secoue la tête pour reprendre mes esprits et rassemble mes membres enfin libérés de cette couverture pour me relever.

Mama n'est pas là... je pousse un cri de joie à en réveiller ceux qui font la grasse matinée et fonce vers la porte d'entrée, que je pousse d'un coup de tête. Mon imitation d'un taureau me laisse étourdie mais je n'attends pas mon reste pour filer. Mama n'est pas là, je peux aller où je veux et je compte bien en profiter ! J'en ai marre des chaperons ! Un nouveau cri de joie franchit mes lèvres tandis que je m'égare dans les arbres qui bordent le Ruisseau Sans Fond.

L'endroit me dit vaguement quelque chose car j'y suis née et je furète partout pour y trouver d'autres repères, explorer cette partie des Terres Orphelines que je ne connais pas bien. Je ne compte pas m'approcher de l'eau, Mama a assez souvent répété que c'est dangereux et qu'on ira ensemble quand j'aurais un an ou deux. De toute façon, je ne sais pas nager. A la place de rue et me cabre, défoule mon corps encore mal réveillé pour profiter de ce bref instant de liberté...

Jusqu'à ce que, soudain, j'aperçois Mama. Mortifiée, je me fige et prie pour que les arbres m'épargnent sa colère... mais elle ne m'a pas vue. N'en croyant pas ma chance, je pivote sur mes postérieurs et repars dans l'autre sens pour filer à la Maison Hantée avant qu'elle revienne. La tête baissée, les yeux presque fermés, je secoue la tête dans tous les sens et m'insurge de ma malchance tandis que je galope rageusement non loin de la berge du Ruisseau.

Ma course vexée prend soudain fin quand je percute une masse bien plus grande et résistante que moi, contre laquelle je rebondis et qui me renvoie d'où je viens, quelques pas plus loin et la croupe soudain plus basse que le garrot. Assise, je frotte mon oeil contre son antérieur avant de regarder de plus près ce dans quoi je viens de rentrer tout en m'excusant. Pourvu que ça ne soit pas un arbre...

« Pardon... »

Réservé:
 


Dernière édition par Kokoï le Mar 9 Oct 2018 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1801

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I never back down   Jeu 27 Sep 2018 - 0:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ace n’aime pas le ruisseau sans fond. Rien que le nom lui donne des frissons, la rumeur selon laquelle un territoire mystère est accessible si on est assez courageux pour s’y noyer, les légendes urbaines qui ont apparemment du vrai. Rien dans ce territoire n’est accueillant, l’eau n’est même pas bonne et l’herbe qui y pousse n’a rien de spécial. Alors pourquoi, pourquoi est-ce qu’il s’y retrouve toujours? Il est devant l’eau, regardant le courant passer à une vitesse qu’il aimerait voir ralentir, cherchant à deviner pourquoi certaines personnes apprécient cet endroit au point d’y retourner régulièrement.

Il fait demi-tour.

Il est au pas après s’être assez écarté du ruisseau quand il l’aperçoit. C’est relativement petit et bicolore, avance vers lui à la vitesse d’un taureau énervé et ne regarde même pas où ça va. Clairement, il s’agit là d’un animal, qu’il n’a pas tout à fait le temps d’esquiver. La bête lui rentre dedans, rebondit sur ses muscles et tombe assise par terre, toute penaude. Ace la regarde se frotter l’oeil et s’excuser doucement, forcé de constater qu’il ne s’agit pas là d’un petit veau enragé qui cherche à s’entraîner pour une corrida, mais bien de sa filleule. Il dresse les oreilles, surpris, en la fixant.

- Kokoï?

Elle est là, en chair et en os, heureusement pas blessée. Oui, mais elle est également là, seule. Alone. Solo. Elle est jeune, et Fifa est une maman poule qui ne l’aurait probablement pas laissée s’en aller seule, et sûrement pas jusqu’au ruisseau; pas après tous les contes qu’il a maintenant entendu à propos de la relation ambiguë qu’entretient ce fil d’eau avec les poulains innocents. Non, il n’y a vraiment aucune raison pour que sa filleule, aussi mignonne soit-elle, se retrouve à galoper rageusement dans une direction aléatoire sans que sa mère ne soit à côté.

Mais Ace regarde autour de lui, vers les arbres, dans la plaine et à côté du ruisseau qu’il voit toujours un peu plus loin. Rien à faire, la robe spectrale de sa meilleure amie ne lui est pas visible pour le moment et il commence à s’inquiéter.

- Qu’est-ce que tu fais là toute seule? Où est ta mère?

Quelque chose lui dit qu’il ne va pas aimer la réponse. Il va finir par se faire tuer par sa dominante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born
without a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 41

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I never back down   Jeu 27 Sep 2018 - 21:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je bats des cils et ma vue finit par s'éclaircir, peu à peu. Ce qui n'état qu'une masse blanche et orange prend la forme d'un équidé familier et mon visage s'éclaire. La dernière fois que je l'ai vu, mon parrain avait grise mine et on a fait un lent et long trajet entre les Terres Secrètes et la Maison, où Mama m'a emmenée dans la chambre et m'a longuement réprimandée avant de me punir.

Je prends une grande inspiration et redresse la tête pour faire mine de ne pas du tout être en train d'y penser et finit par me lever. Heart (il a un nom vraiment trop compliqué) m'a reconnue aussi et je m'ébroue énergiquement, secouant ma courte crinière et balayant l'air de ma petite queue avant de lui offrir un sourire innocent.

« Heart ! »

Malheureusement ça ne suffit pas et je lis dans ses yeux qu'il tire ses conclusions, probablement correctes, sur ma présence au bord du Ruisseau, dont je me suis un peu trop rapprochée dans ma fuite. J'hésite avant de me redresser de toute ma relative hauteur et ignorer ses questions pour tenter une diversion, l'oeil bleu rieur et les traits sévères.

« Et toi alors ? T'es pas censé être en con-va-le-scen-ce ? »

Décidément, j'utilise ce mot souvent. Je l'aime bien même s'il est difficile à prononcer alors je dois énoncer les syllabes une par une afin de ne pas me tromper. Je fais de mon mieux pour garder mon sérieux le plus longtemps possible et quand je me sens commencer à craquer j'ai de nouveau recourt à mon plus beau sourire, blanc et innocent tandis que je déballe rapidement.

« Je rentrais justement à la Maison Hantée, on peut y retourner ensemble si tu veux ! »



Dernière édition par Kokoï le Mar 9 Oct 2018 - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1801

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I never back down   Mar 9 Oct 2018 - 19:03


Kokoï met du temps à reprendre ses esprits mais finit par lever la tête et le reconnaît. Il était en très mauvais état la dernière fois qu’elle l’a vu et il l’a entendue se faire salement réprimander ce même jour, alors cette rencontre est presque parfaite en comparaison. Sa filleule est la seule personne à sa connaissance qui raccourcit son nom à rallonge en en utilisant la deuxième partie; c’est certes inhabituel mais c’est quelque chose qui leur est unique. Et il aime bien.

Elle le fixe avec un sourire plein d’une fausse innocence qu’il reconnaît sans problème, tentant même de prendre un air sévère (qui ressemble à s’y méprendre à celui de sa mère) en lui rappelant leur dernière rencontre. Elle a un peu de mal avec le mot convalescence, ce qui ne devrait pas être aussi adorable que ça ne l’est. Absolument pas. Tout de même, il doit lui faire savoir que cette diversion ne marche pas.

- Je ne suis plus en convalescence comme tu peux le voir, je vais beaucoup mieux.

Elle esquive ses questions avec toute la finesse d’un cheval de haute-école; et il devrait probablement s’énerver au nom de Fifa, lui dire qu’elle n’a rien à faire ici et qu’elle a intérêt à faire demi-tour fissa si elle ne veut pas se prendre une nouvelle punition. Mais elle est devant lui à le fixer avec un grand sourire, et il en rit moins qu’il n’en fond. C’est mal, il devrait agir en adulte et la raccompagner de son propre chef comme la personne responsable qui est censé occuper cette place de parrain d’une jeune pouliche. Mais au diable ces formalités, Fifa savait probablement très bien dans quoi elle mettait les sabots quand elle l’a désigné lui… et ce n’est pas comme s’il allait la laisser se faire mal. Il va juste oublier le sérieux et se comporter plus comme un ami que comme un troisième parent. C’est à ça que doit ressembler un parrain, non? Peut-être? Aucune idée, mais c’est la voie qu’il a choisi d’emprunter.

Alors au lieu de la disputer puisqu’il voit clair dans son jeu, il se contente de sourire lui aussi, impressionné.

- On ne pose pas de questions aujourd’hui, gotcha. Je t’accompagne, dans ce cas, personne ne veut subir la colère d’une Fifa. En route, mauvaise troupe!

Il jette un dernier regard au maudit ruisseau avant d’entamer la marche avec elle. Les roues tournent dans sa tête cependant: si Fifa est effectivement dans le coin et se rend compte que sa fille s’est échappée, il ne peut décemment pas la laisser la punir encore une fois. Ca finirait pas faire trop. La perspective de prendre la défense de Kokoï en subissant tous les coups comme un bouclier le fait grogner intérieurement. Worth it, though.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born
without a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 41

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I never back down   Mar 9 Oct 2018 - 21:34

Je ne suis pas dupe, mais Heart non plus. Mon expression s'effrite et s'abaisse, laisse apparaître celle contrite de l'enfant prise en faute. Mais je ne pleure pas, car je ne regrette pas ma révolte. Aussi brève soit-elle, j'en ai besoin et mon parrain ne semble pas avoir l'intention de me réprimander.

J'hoche la tête quand il confirme qu'il va mieux et un sourire soulève le coin de mes lèvres car je suis contente qu'il soit guéri. Comme je m'y attendais, il laisse tomber l'option autorité pour celle de complicité et mon sourire s'agrandit et illumine jusqu'à mes yeux bleu-gris.

« Merci ! Oui, filons avant qu'une Mama sauvage surgisse des hautes herbes, on ne sait jamais ce qui se cache dans les fourrés ! »

Mon rire nous accompagne, un son de cloche qui résonne tandis que je m'élance au galop pour suivre les longues foulées de mon parrain. Heart est bien entendu au bord de l'eau et moi de l'autre côté. Je ne peux m'empêcher de lui confier mes états d'âmes puisqu'il a l'air disposé à m'écouter.

« Je sais que j'ai fait une bêtise mais je me suis excusée et bien comportée depuis... ma punition a trop duré, j'en ai marre. Je voulais juste me défouler mais je l'ai croisée... »

Cela ne fait peut-être pas grand sens raconté comme ça alors je réfléchis à une meilleure façon de m'exprimer. Je peux lui dire la vérité maintenant que je sais qu'il est de mon côté. De toute façon je n'aime pas mentir. Je reformule finalement ma pensée.

« Vu que Mama n'était pas là quand je me suis levée je suis sortie de la Maison toute seule mais pas de chance, à peine m'étais-je éloignée que j'ai aperçu Mama. C'est pour ça qu'on y retourne fissa. »

J'offre une moue mi-coupable mi-malicieuse à Heart et saute par-dessus une branche égarée sur la berge, chahutant devant lui. Je me dresse sur mes postérieurs et fait mine de le boxer avec mes antérieurs avant de retomber sur mes quatre pieds et m'éloigner dans un saut de mouton que je ponctue d'une gentille ruade.

« Alors ? Qu'est-ce que tu as fait pour finir dans cet état l'autre fois ? Tu as cassé la figure à des méchants ? Vengé l'honneur de ton amoureuse ? Protégé le troupeau au péril de ta vie ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1801

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I never back down   Dim 14 Oct 2018 - 11:21


Ils se mettent ensemble en route, Ace gardant sa place du côté de l’eau, toujours peu rassuré par sa relation avec les jeunes. Un ruisseau peut-il avoir une affection particulière pour les poulains? Est-ce possible pour un fil d’eau d’être conscient? Il y a bien des dieux et de la magie sur l’île, alors pourquoi pas… Il vaut mieux ne pas y penser alors que Kokoï fait des cabrioles devant lui. Elle a aussi entendu les histoires, elle fait attention. La pouliche, manifestement heureuse d’avoir quelqu’un à qui se confier et voyant clairement qu’il ne l’a pas crue, décide de tout lui raconter en détails. Elle a donc effectivement vu sa mère une fois échappée. Ca ne dit rien de bon. Ils vont la croiser en route ou elle va les réprimander tous les deux une fois arrivés à la maison.

Eh, c’est pas comme si ils pouvaient laisser un mot pour lui dire qu’ils sont partis, et ils n’auraient pas attendu trois heures qu’elle rentre pour lui annoncer leur départ. Ace a des choses à voir et des paysages à faire. Ou le contraire. Bref, il n’a pas le temps.

- Je comprends. Si on la croise, je te défendrais histoire que tu ne sois pas punie de nouveau, dit-il, résolu. Mais tu ne tomberas pas toujours sur moi, Kokoï. Tu as probablement déjà entendu ça des centaines de fois, mais tout n’est pas très sûr dehors. C’est pour ça qu’elle t’accompagne partout.

Il a beau chercher encore et encore, Ace ne trouve pas quoi dire de rassurant à Kokoï, n’a aucune conseil que sa mère ne lui ait pas probablement déjà donné. Il n’est pas un exemple à donner, a subi une enfance trop libre, mal élevé par un fou furieux, alors que la pouliche a le droit à une enfance entourée de personnes qui l’aiment et lui veulent du bien. Elle n’a pas la liberté que sa mère à lui avait donné, mais elle pourra au moins grandir sans devoir attendre des années pour se retourner contre son mentor. Il chasse ces idées de sa tête, son propre passé n’a rien à faire ici et il n’a aucune envie de le mentionner à qui que ce soit. Ses souvenirs les plus terribles sont à lui et à personne d’autre. Il doit pour le moment raccompagner Kokoï chez elle et tenter de trouver de quoi la faire écouter.

Il a presque envie qu’ils tombent sur Fifa, ce serait bien plus facile de s’adresser à l’adulte qu’à l’enfant; à la jument, il saurait quoi dire, puisque c’est elle qui, au final, dirige la vie de sa fille. Elle est responsable des ses actions, consciemment ou pas, qu’elle le veuille ou non. Kokoï finit par changer de sujet, cessant apparemment de s’apitoyer sur son sort, et préfère aborder la question de sa blessure encore une fois en faisant toutes sortes d’hypothèses. Certaines sont bonnes et d’autres moins. Défendre le troupeau au péril de sa vie? Avec un dominant comme Kuro? Il doute qu’il en ait besoin, mais soit. Ace sourit lorsqu’elle mentionne son amoureuse et se demande ce que lui a déjà expliqué Fifa à ce propos.

- J’ai cassé la figure à un méchant pour venger l’honneur de mon amoureux. Fort heureusement, j’ai réussi.

...Pas pour se vanter. Il ne compte pas rentrer dans les détails, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born
without a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 41

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I never back down   Lun 15 Oct 2018 - 20:27

Heart déclare qu'il va me défendre et rien ne peut me faire plus plaisir. Un grand sourire étire mes lèvres tandis que je lui lance un regard reconnaissant et murmure un merci pour ne pas lui couper la parole.

Je n'argumente pas quand il donne aussi raison à Mama, après tout je me rends bien compte que je suis encore bien petite. Rien que comparée à mon parrain, je suis inoffensive et surtout, sans défense.

Heureusement, pour le moment il est avec moi, rien ne peut m'arriver ! Il répond à toutes mes questions à la fois et je suis impressionnée par ce qu'il me raconte, les yeux ronds tandis que je cesse de marcher pour l'admirer.

« Forcément que tu as réussi ! »

Finalement, ses paroles rattrapent mon ouïe distraite par son triomphe. Puisque je suis déjà arrêtée je peux les analyser sans danger tandis que mon esprit se tortille pour faire sens de ce que j'ai entendu. Il ne me faut pas longtemps pour venir à une conclusion.

« Et il est comment, ton amoureux ? Comment il s'appelle ? Comment vous vous êtes rencontrés ? Comment ça se fait que ce méchant l'a embêté ? »

Comment ça se fait que Mama ne m'en a pas parlé ? Mais ça, je ne le dis pas car je ne veux pas blesser Heart. Et puis, si Mama m'a rien dit c'est que c'est normal, non ? Pour Heart ça doit être tout à fait normal, son quotidien.

Il faut une mama et un papa pour faire un poulain comme moi. Deux papas ou deux mamas pas de poulain mais ce n'est pas grave, si ? Sauf s'ils veulent un poulain comme moi. Je ne sais pas si tout le monde veut de quelqu'un comme moi.

Je m'ébroue, chasse cette vilaine pensée de ma tête et sourit à Heart en décrétant mentalement qu'il n'y a rien de mal, à part le méchant qui a embêté son amoureux. J'espère que j'aurais un amoureux moi aussi, un jour.

Mais Mama a dit qu'il n'y a pas de poulain de mon âge sur l'île...

« Tu crois que j'aurais un amoureux un jour ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I never back down   

Revenir en haut Aller en bas
 
I never back down
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Davy Back Fight !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORPHELINES :: LE RUISSEAU SANS FOND-
Sauter vers: