Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tribu [pv — Fifa & Kokoï]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 324

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Lun 24 Sep 2018 - 12:29


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra baissa la tête, les naseaux frôlant le sol en déperdition de la plaine. On lui avait parlé de cet endroit, de ses changements au fil des saisons. Avec l’automne, l’herbe mourrait lentement et crissait, sèche, sous ses pieds. Même pour lui, qui avait pourtant l’habitude de voir la beauté partout, les brins étaient moches. Tantôt fragiles, tantôt lourds, cassants, fripés, pliés, brisés, asséchés. Leur couleur marron-jaunâtre ne titillait pas sa grande imagination. Il n’y avait rien à voir dans une plaine comme celle-ci.

Jusqu’à ce qu’un rescapé darde le bout de son nez. Résistant au vent, au soleil, au froid du soir et à la chaleur du midi, se gorgeant d’eau en plein orage, se revitalisant en plein soleil. Avec les premiers rayons de cette journée et la brise fraîche du matin, la plante ouvrit ses pétales pâles. La tige ployait fébrilement sous le poids de sa fleur. Aurore s’émerveilla d’une telle beauté surgissant du néant, de la désolation, de l’apocalypse qui s’était emparée de la plaine. Il en aurait presque eu les larmes aux yeux, tandis qu’un sourire innocent étirait ses lèvres.

La fleur disparut.

Le rouquin releva la tête, choqué. Comme ça, d’un seul coup, les pétales, la tige, tout avait disparu. Il n’arrivait pas à croire qu’une chose pareille soit arrivée. Une si jolie fleur !

Opéra posa son regard sur le daguet devant lui. Le jeune cerf mâchouillait tranquillement la pauvre fleur disparue. Un instant, l’entier resta interdit devant l’apparition du ruminant. Son poil prenait des reflets dorés sous le soleil levant. Ses grandes oreilles pointées en avant, le daguet fixait Aurore sans s’inquiéter du mal qu’il pourrait lui faire. Quel mal pourrait-il lui faire de toute façon ? Un bruit, soudain, attira l’attention du jeune cerf qui tourna la tête, inspecta un peu plus loin et s’enfuit dans la direction opposée.

Il laissa derrière un pétale rose pâle qu’Aurore ramassa sans s’inquiéter des intrus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 529

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Lun 24 Sep 2018 - 16:27

Un instinct maternel s'était brutalement emparé de Fifa quand elle avait posé le pied sur la Plage Dévastée et elle n'avait pas été surprise d'y trouver Kokoï, heureusement en bonne compagnie. La petite trainait maintenant derrière elle tandis qu'elles traversaient la Plaine aux Trois Primaires pour rentrer chez elles.

La crème s'en voulait. Si elle n'avait pas été si triste, si elle avait été plus attentive... mais Kokoï lui avait désobéi. Fifa était déchirée entre sa culpabilité et sa colère, n'osait pas quitter sa fille des yeux tout en refusant de la regarder car c'était comme voir la preuve criante de son comportement de mère irresponsable. Elle n'aurait pas dû la laisser à la Maison Hantée, pas avec Zefyr endormi qui était sûrement rongé d'inquiétude lui aussi...

Elle se mordit la lèvre et remercia Poséidon de ne pas s'en être pris à la pouliche. Si elle avait failli en tant que mère, elle avait cependant la sensation d'avoir correctement joué son rôle de dominante. Ace et Ezaël, qu'elles allaient rejoindre, avaient pris une pause car la traversée était longue et c'était à ce moment que l'instinct qui l'avait guidé sur sa fille s'était manifesté.

Derrière elle, Kokoï traînait toujours des pieds et Fifa soupira profondément, souffle auquel la petite fit écho sans une once de provocation. Sa fille avait eu peur, tout autant qu'elle et n'était pas fière d'elle-même. La punition, qui viendrait en temps et en heure, serait probablement acceptée sans rechigner.

La jeune mère aperçut soudain un cerf qui détalait à toute vitesse et son regard bleu dériva sur l'étalon qui demeurait là où s'était trouvé le daguet quelques secondes plus tôt. Fifa lança un regard à Kokoï, qui avait les yeux rivés sur la silhouette de plus en plus petite du cerf et l'appela doucement avant de rejoindre l'étalon roux. Il lui disait vaguement quelque chose...

« Bonjour. J'espère que nous n'avons pas interrompu une conversation passionnante. »

Le sourire et le ton rieur qui l'accompagnait étaient un peu faibles mais bien présents.

« Pardonnez moi mais il me semble vous avoir déjà vu... non ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born
without a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 41

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Lun 24 Sep 2018 - 16:29

Je traîne des pieds derrière Mama. Elle m'a trouvée sur la Plage et je ne vais pas mentir, j'étais contente de la voir. Mais la tempête qui s'est atténuée semble rester sous la forme d'un nuage sombre dans ses pensées qui ne cesse de peser sur moi. La punition ne va pas tarder, je n'essayerai pas d'y échapper, je voudrais juste... Je voudrais que Mama me regarde vraiment.

Elle a eu peur, moi aussi. Elle se sent coupable, moi aussi. Peut-on faire la paix ?

Soudain j'aperçois un cerf qui détale à toute vitesse et je le suis des yeux, fascinée. C'est la première fois que j'en vois un ! Mais il ne reste plus qu'un étalon là où il se tenait avant de s'en aller. Mama m'appelle et je me remets à marcher, restant près d'elle, pour rejoindre l'inconnu. Pas si inconnu que ça en réalité, il me rappelle quelqu'un...

« Tu... tu étais sur la tombe de Mémé... »

Ma lèvre tremble et mes yeux s'emplissent de larmes.


Dernière édition par Kokoï le Mar 9 Oct 2018 - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 324

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Ven 28 Sep 2018 - 9:45


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le pétale était délicat contre ses lèvres, doux au toucher, il déversait dans sa bouche un parfum agréable. Aurore ne pouvait plus contempler ses reflets, mais il s’en souvenait parfaitement et imaginait quel spectacle ce devait être, un étalon avec un pétale coincé entre les dents. C’était son premier trésor, mais il ne savait pas où il pourrait le mettre en attendant de trouver une véritable cachette. Il ne faudrait pas qu’on lui pique son précieux.

Un nouveau bruit attira son attention. L’étalon tourna la tête vers le couple qui avançait dans sa direction. Il devait trouver rapidement un moyen de se débarrasser de ce pétale. Il ne pourrait pas répondre convenablement à la jeune mère s’il continuait de pincer les lèvres sur son trésor. Aurore tourna la tête, tenta de son contorsionner malgré sa souplesse plus que douteuse et posa délicatement la petite chose sur son dos. Il espérait qu’aucun vent n’essaierait de la déloger, mais ne pourrait pas y faire grand-chose. Débarrassé de son fardeau, il reporta son attention sur les inconnues et se redressa pour les accueillir comme il se devait. Il était sur ses terres maintenant, il devait faire les choses convenablement.

Aurore Opéra attendit que la jument prenne la parole. Il ne voulait pas la forcer à lui parler. Après tout, rien ne l’obligeait à le faire. Elle pouvait tout aussi bien passer devant lui sans un regard et continuer sa route. Il resta parfaitement immobile et prit le temps d’observer l’intruse sans pour autant la dévisager comme un malpoli. C’est ainsi qu’il la reconnut.

Bonjour, mesdames. Vous n’avez rien interrompu, répondit-il avec un hochement de tête en guise de salutations.

Le jeune entier n’espérait pas que le monde le reconnaisse. Il avait beaucoup changé depuis sa naissance et suspectait que ces fameux changements ne s’arrêteraient pas en si bon chemin. Sa robe hésitait encore entre le roux et le gris/blanc, dans un mélange de petites taches étonnantes. Il n’était ni uni ni appaloosa et ne savait toujours pas quel nom donner à sa robe. Pour lui, ça n’avait plus vraiment d’importance. Il passait le plus clair de son temps à s’inquiéter de ses muscles et non de ses couleurs.

Bref, la jument ne le reconnaissait pas, mais lui n’avait pas oublié la luminosité de sa robe crème. Dans cette bataille de neige qui avait eu lieu plusieurs années auparavant, elle était venue s’inquiéter de lui, petit poulain perdu sous un tonne de poudreuse. Il avait apprécié son geste et juré de lui revaloir cela un jour ou l’autre. L’heure était peut-être arrivée.

La pouliche parla à son tour et Aurore Opéra baissa les yeux pour la regarder. La petite perle pie grullo avait les larmes aux yeux ce qui eut le don de serrer le cœur de l’étalon. Déjà, il sentait l’humidité s’accumuler sur ses propres paupières et il sourit tristement. Elle avait raison. Il avait vu, de loin, ces deux dames sur la tombe de son arrière-grand-mère. Ainsi donc, ils étaient tous de la même famille ? La nouvelle le laissa perplexe. Lui qui avait toujours cherché à connaître sa famille en découvrait une partie maintenant qu’il avait abandonné l’affaire. Drôle de coïncidence qui ne le fit pas rire.

C’est vrai, souffla-t-il tout bas, touché par la tristesse de la pouliche et le souvenir de la tombe. Ocëan Pearl est mon arrière-grand-mère. (Parler au présent lui donnait l’illusion du vivant. Puis, morte ou non, elle restait sa parente.) Mais nous nous sommes vus, madame, a une incroyable bataille de neige sur la Banquise. Je n’étais alors qu’un petit poulain. Je n’étais guère plus âgé que vous, ajouta-t-il à l’intention de la pouliche. Je me nomme Aurore Opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 529

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Mar 2 Oct 2018 - 11:28

L'étalon avait un pétale coincé entre les dents. C'était une vision comique et Fifa sourit doucement, sans laisser échapper un rire, tandis qu'il le posait délicatement sur son dos. Il risquait de le perdre et elle se promit de l'aider à le récupérer quand ils auraient fini de discuter.

L'inconnu se redressa lorsqu'elles furent assez proches de lui. Il était tout à fait correct, chose appréciable chez un jeune de son âge que la crème salua d'un hochement de tête respectueux. Il se présenta et elle battit des cils, secouée. Son neveu ? Il lui semblait bien que sa mère avait mentionné les gestations de Pearlescence... était-il le frère de Rose Madder ?

« Enchantée, Aurore Opéra. Je suis Fifa et voici Kokoï, ta petite cousine. »

Elle désigna sa fille d'un léger signe de tête et ferma les yeux dans une prière silencieuse pour Ocëan Pearl. Le jeune entier semblait aussi ému qu'elle et Fifa fit un pas pour se rapprocher de lui, en quête de réconfort dans un chagrin partagé.

« A tout hasard, as-tu une soeur ? demanda-t-elle finalement. »

Autant éclaircir ce mystère pendant qu'elle y était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born
without a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 41

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Mar 2 Oct 2018 - 11:28

Je l'observe entre mes larmes sans vraiment voir ce qu'il a sur les lèvres, le rouge se fond trop bien à sa robe rousse pour que mes yeux embués distinguent ce que c'est. A vrai dire, je m'en soucie bien peu, tout ce qui m'importe est ma Mémé...

Un bonjour m'échappe dans un murmure, parce que je suis polie et bien élevée mais je n'ai pas le coeur à faire les présentations, la gorgée encore serrée par le chagrin. Il s'en occupe heureusement et je relève la tête, pleine d'espoir tandis que je rencontre pour la première fois mon cousin. Je crois que Mama n'a jamais entendu parler de lui non plus, pas sous ce terme là du moins.

Il me parle à moi directement et je lui offre un sourire touché malgré mes larmes, flattée qu'il prenne le soin de s'adresser à ma personne plutôt qu'à ma Mama. Les adultes ont trop tendance à parler à mes parents plutôt qu'à moi, même quand ils ne sont pas là.

« Est-ce que tu as gagné la bataille Rau'r'or ? »


Dernière édition par Kokoï le Mar 9 Oct 2018 - 21:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 324

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Dim 7 Oct 2018 - 9:42


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra était très touché par la mort de son arrière-grand-mère. Il lui arrivait encore de regarder derrière lui et de revoir la pie baie lui dire de cesser ses bêtises. Il était un enfant turbulent, mais s’il avait su qu’elle partirait si vite, il aurait tout fait pour lui faire plaisir et profiter de sa présence. Maintenant, le monde semblait se réduire autour de lui. Il ne voyait pas beaucoup ses parents, n’avait retrouvé sa sœur que récemment et perdu la matriarche, le modèle qu’il aurait aimé suivre. Ocëan Pearl lui avait semblé prête à tout pour protéger sa famille. Peut-être était-ce faux, mais c’était en cette force-là qu’il voulait croire, en ces termes qu’il voulait se souvenir d’elle.

Fifa et Kokoï. Les noms s’inscrivirent au fond de lui et il sourit à la mère et sa fille. Il reconnut le nom de la crème, mais ne fit aucun commentaire sur ses fonctions et ce que cela avait déclenché chez sa sœur. Il n’était pas encore prêt à en parler. Ce que Fifa ne savait pas en ramenant Rose Madder dans la conversation. Aurore se demanda à quel point la dominante connaissait sa petite sœur, ce que ces deux-là avaient pu se dire. Connaissait-elle les espoirs secrets de Rosie ? Il en doutait et ne serait certainement pas celui qui en parlerait.

En effet, répondit-il. J’ai une sœur cadette, Rose Madder. Il me semble qu’elle a rejoint vos terres.

L’information lui échappa, mais il ne tenta pas de la retenir. Ce n’était qu’un détail comme un autre qui lui permettait, par la même occasion, d’insinuer qu’il ne partageait pas ce choix. Il n’a tout de même pas choisi les terres les plus éloignées des Orphelines puisque la Plaine aux Trois Primaires longe les Pluies Perpétuelles.

Kokoï lui demanda soudain s’il avait gagné la Bataille. Avec un sourire amusé, il se souvint de ce moment-là. Il était si jeune et passait son temps à bouder. Il n’aurait pas su gagner quoi que ce fut. Il n’en avait ni la force ni la patience et s’était laissé attaquer sans réussir à répliquer. Sa seule attaque réussie avait été une pique verbale adressée à une jeune jument palomino. Il ne s’en souvenait pas parfaitement, mais il se rappelait qu’elle n’avait pas du tout apprécié.

À ton age, Kokoï. (C’est sa petite cousine, il se permet de la tutoyer.) Je passais mon temps à bouder, j’étais incapable de gagner quoi que ce soit. (Il préféra ne pas mentionner sa défaite à la Bataille d’eau.) Mais je me vengerai sur la prochaine.

Il doutait lui-même d’être capable de gagner quoi que ce soit portant le nom de « bataille », mais n’en dit rien à sa petite cousine.

Vous rentrez sur les Terres Orphelines ?

Son regard passa de Kokoï à Fifa et de Fifa à Kokoï. Il se demanda si Rosie était retournée là-bas elle aussi. Les Orphelins étaient si proches et sa sœur lui semblait si loin… Mais l’étalon ne voulait pas pénétrer un autre territoire que le sien. Il avait trop peur de la colère de son dieu ou de celle d’un autre et ne voulait pas non plus s’attirer la haine de ses voisins. Il avait beaucoup de découvertes à faire sur les Secrètes, de toute façon. Et il était hors de question qu'il laisse croire à sa sœur qu'elle lui manquait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 529

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Jeu 11 Oct 2018 - 22:47

Fifa hocha lentement la tête et ne fit pas de commentaire. Elle était fixée et si elle voulait en savoir plus sur les motivations de Rosie, elle s'adresserait directement à elle. La dominante ne l'avait pas beaucoup vue sur le territoire dernièrement, songea-t-elle avant de tourner la tête vers Kokoï. Sa fille semblait en pleine réflexion, un peu morose et la jeune mère ne se permit pas de l'interrompre.

Aurore Opéra, lui, ne faisait pas partie du troupeau. Si son odeur encore fraîchement assortie au territoire ne suffisait pas à la convaincre, Fifa pouvait le déduire de sa façon de parler. Elle ne lui en tenait cependant pas rigueur et respectait son choix. Il ne semblait de toute façon pas du genre à outrepasser les frontières plus que nécessaire.

Elle sourit aux souvenirs qu'il évoquait, elle aussi avait participé à certaines batailles. Ces grands rassemblements étranges témoignaient de la vie de l'île enfin repeuplée. Ocëan Pearl aurait au moins pu en voir un, se dit Fifa avec un sourire doux amer. Elle soupira tristement et retint un nouveau nuage de larmes au bord de ses yeux pour répondre à son neveu.

« Oui, nous allons rejoindre un membre du troupeau blessé et le raccompagner à la Maison Hantée. Il y a des individus peu recommandables sur le territoire, fais attention à toi Aurore. »

Fifa allait se remettre à marcher quand cela lui revint à l'esprit.

« As-tu besoin d'aide pour récupérer ce joli pétale ? dit-elle en désignant le garrot de l'étalon. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born
without a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 41

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Jeu 11 Oct 2018 - 22:48

Alors comme ça j'ai DEUX cousins ? Comment ça se fait que je ne les connais pas ? Je n'ose pas poser de question pour le moment mais ça m'étonne, même Mémé ne m'a pas parlé d'eux... est-ce qu'il y a quelque chose que je dois savoir sur notre famille ? Je pensais pourtant en connaître les sombres secrets... Y aurait-il... pire ?

Je secoue la tête de gauche à droite pour chasser ces mauvaises idées de ma tête, désemparée. Je préfère écouter Or me raconter la bataille et rire de sa description. Il n'a pas l'air comme ça mais je le crois, s'il dit qu'il était boudeur plus jeune c'est qu'il boudait tout le temps ! Moi j'ai du mal à faire du boudin longtemps...

« J'espère que je pourrais participer à la prochaine ! »

J'hoche vigoureusement la tête quand Mama dit à mon cousin de se méfier car le territoire n'est pas fréquentable mais je comprends bien qu'il fait partie du troupeau. Même si je brûle d'envie de lui dire que Mémé ne voudrait pas qu'il vive sur les Terres Secrètes (ou du moins c'est ce que je crois), je garde le silence car Mama va me réprimander.

J'ai eu ma dose pour aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 324

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Ven 12 Oct 2018 - 16:19


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les paroles de la juments crème le firent frissonner. Il n’imaginait pas que de mauvais personnages avaient rejoint le même troupeau que lui. En vérité, il ne connaissait que Naëlle parmi les Secrets et se serait bien contenté de croire qu’ils étaient tous aussi sympathiques qu’elle. Il n’était pas naïf à ce point, malheureusement, et ne remettrait pas en doute les paroles de Fifa. Il avait quitté l’enfance pour comprendre que le monde n’était pas gentil et mignon. Il s’échappait de l’adolescence avec l’espoir de pouvoir leur faire face. Il y arriverait un jour.

Blessé ? Par un Secret ? (Il frissonna de plus belle.) J’aimerais croire que vous mentez… Je ferai attention. J’espère que de telles choses n’arriveront plus à l’avenir. Prenez soin de lui. Et s’il s’aventure par ici à nouveau, j’espère pouvoir lui offrir ma protection.

Sa petite cousine comptait participer à la prochaine bataille. Aurore Opéra ne doutait pas qu’une autre soit organisée dans les prochains mois. C’était un évènement assez populaire sur l’île, bien que personne ne sache tout à fait comment on en arrivait là. Il se fit la promesse secrète de guetter toute agitation et de porter secours à sa parente si elle se lançait dans une bataille trop grande pour son âge. Pour toute réponse, il lui sourit gentiment.

Les paroles de Fifa le ramenèrent à ce pétale qu’il avait posé sur sa croupe. Il l’avait presque oublié et s’étonna qu’il ne se soit pas envolé. Un nouveau coup d’œil à la Plaine desséchée lui permit de constater ce qu’il avait déjà compris : c’était l’unique fleur dans le coin. Ce qui en faisait un talisman unique dont il se séparerait avec une pointe de regret. Un regret enfoui bien au fond de son cœur gonflé d’affection.

Je te le donne, dit-il à Kokoï. La dernière fleur de la Plaine.

Aurore Opéra se contorsionna pour récupérer son trésor. Il ne voulait pas demander de l’aide à Fifa. Non pas par fierté, mais bien parce qu’il s’éveillait lentement à ses sens de mâle et qu’il refusait de la laisser autant approcher. Il ne se croyait pas capable de quoi que ce soit à l’encontre de sa tante, il n’était pas comme cela. Seulement, il détestait la gêne à laquelle il n’arrivait pas à s’habituer et la honte qui le gagnait quand une jument l’approchait de trop près. Il devait garder un semblant de contrôle devant sa petite cousine !

Si tu ne le veux pas, donne-le à quelqu’un que tu apprécies, dit-il après avoir posé le pétale sur l’herbe pour qu’elle le prenne. Et si tu passes dans le coin, n’oublie pas que je suis là et que je ne laisserai personne s’en prendre à toi. Pas même le dominant.

Il releva la tête et sourit à ses parentes. Il avait besoin d’un peu de temps pour réfléchir à cette rencontre qui relevait d’un hasard étrange. Et tant d’autres terres l’appelaient, lui murmuraient qu’il était temps qu’il en perce les secrets ! Aurore Opéra recula d’un pas. Il n’était pas dupe. Les mots de Fifa à l’égard de son pétale sous-entendaient que les deux femelles souhaitaient partir d’ici et il ne les retiendrait pas. Il inclina la tête en guise de salutations.

Je vous souhaite une bonne route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 529

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Ven 12 Oct 2018 - 16:52

« Cette personne ne causera plus de problèmes, trancha doucement mais fermement Fifa pour apaiser Aurore Opéra. »

Elle sourit avec une pointe de condescendance à la suite de ses paroles et hocha la tête sans lui faire remarquer qu'elle n'était pas devenue dominante par magie. Sans le savoir, elle prenait mal des engagements qui ne lui étaient même pas adressés, trop habituée à ce qu'on remette en cause sa capacité à se protéger ou à défendre les autres. Sa susceptibilité éveillée, elle n'en oublia cependant pas de remercier le jeune entier. Les tendances protectrices, un peu patriarcales de son neveu lui prouvaient une chose plus importante que son côté conservateur : c'était quelqu'un de fondamentalement bon. Kokoï avait besoin de quelqu'un comme lui parmi ses proches.

« Merci, à bientôt Aurore. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born
without a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 41

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   Ven 12 Oct 2018 - 16:53

Mon cousin me donne son pétale et je le regarde avec de grands yeux émerveillés, touchée.

« J'en prendrais soin ! Merci, Or ! »

Je le prends au mot pour sa promesse de me protéger mais je pense déjà à l'endroit où je vais ranger ce qui pour moi en est le symbole : je pense que le pétale aura tout à fait sa place dans l'aquarium.

« Au revoir ! »

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tribu [pv — Fifa & Kokoï]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tribu [pv — Fifa & Kokoï]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KI KOZE SA ESKE FIFA TA KENBE DOKTÈ YVES JEAN BART NAN DWÈT SIPERYÈ LONG
» Là-bas, aux confins de l'Indu-Kush... une tribu qui résiste
» La tribu des Cornes-de-Tempete
» Fifa ou PES
» Tien... un membre de la Tribu qui ce montre devant moi ! [PV: Vanguard]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES SECRÈTES :: LA PLAINE AUX TROIS PRIMAIRES-
Sauter vers: