Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.

Partagez
 

 Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide

Aller en bas 
AuteurMessage
Hyuna'

Hyuna'

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1323

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyJeu 20 Sep 2018 - 16:18

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide
Zefyr - Hyuna'


La noire avait passé bien trop de temps ces derniers jours, enfaîte, depuis sa vengeance, à ne rien faire de nécessaire. Enfin, non pas qu'elle ait des choses importantes à faire, elle pouvait tranquillement finir sa vie à se prélasser sous le soleil des Bahamas. Mais, elle pouvait aussi pratiquer et entretenir cet art qu'on lui avait transmit, son savoir des plantes. Elle soupçonnait presque le vieux chnoque d'être un druide par moment. Quoiqu'il était pas vraiment nécessaire d'avoir des soupçons.  

Elle parcourait donc le vaste royaume des singes à cette occasion. Le vautour, lui n'y était pas entré. Mais à son habitude, elle le devinait volant au-dessus de la cime des arbres. Elle l'avait d'ailleurs aperçu peu de temps avant en traversant une clairière. Elle leva la tête sur le couvert fait de feuilles et de branches. Ces dernières dansaient sous une brise légère, gracieusement. Portant l'odeur de certaines fleurs, leurs pollens secoué.

Son humeur est bonne, simple et calme. Elle est centrée sur sa concentration et sur la nature qui l'entoure. Comme il lui a été enseigné. Essayant pour une fois d'honorer son professeur. Les quelques singes sautant par-ci par là  ne sont pas menaçant. Curieux, ni plus, ni moins.

« Aspleinium nidus »


Un écureuil bicolore en sorti à toute vitesse alors que la jument se dresse sur ses postérieurs pour en prendre une feuille. Elle sourit, mâche et recule. Cherchant parmi ses souvenirs. Elle récite, difficilement, comme une enfant.

- Fougère nid d’oiseau, parasite les arbres … Elle pince les lèvres. Douleurs et faiblesse. Pas de contre-indication. Elle sourit à nouveau. Suivant.

Elle en reprend sa marche, elle découvrait qu'il était bon, de simplement ne pas avoir d'objectif, au final. Elle se laisserait porter par le vent aujourd’hui. Et peut-être demain aussi. Ses pas l'emportèrent à la suite de cet écureuil qui avait fuit. Elle se dissipait déjà de son cours. Elle prit le trot, il passait d'un arbre à l'autre rapidement. La noire finit par se stopper d'un coup, plutôt ébahit par ce qu'elle voyait. Un trou dans la jungle et à son centre, un … hélocontère ? Ce devait être à peu près le mot qu'elle avait entendu autrefois dans certaines discutions. Il devait être là depuis des lustre à voir la végétation qui l'envahissait. Le rongeur grimpa dessus, se dressa avant de fuir plus loin. Elle resta là, curieuse de cette découverte. Hésitant encore à s'en approcher.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
I'm lighter when I'm lower, I'm higher when I'm heavy
Morphée

ÂGE : 20
PUF : Agra -de morue-
MESSAGES : 151

SEXE DU CHEVAL : Mâle

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyJeu 20 Sep 2018 - 17:03

    Après ces déboires des jours passés, Zefyr marchait pour s’éloigner de ce maudit lieu qu’était les pluies perpétuelles et la maison Hantée. Il s’était doucement, mais sûrement remis de son séjour dans la boue, mais on ne pouvait pas en dire autant de son altercation avec Gavroche. Il s’était réveillé de la maison hantée encore plus douloureux que le soir où il était tombé de sommeil dans ce vieux canapé.
    Il lui avait fallu environs vingt minutes pour parvenir à se lever de ce foutu canapé. Sa côte cassée était un véritable enfer les premiers jours. Il avait l’impression d’être un vieux qui ne pouvait pas bouger comme il le souhaitait. Il respirait trop fort, douleur atroce. Il bougeait trop vite, douleur lancinante. Alors il était resté quelque jour au calme dans la maison, il avait entrepris de faire du nettoyage, mais malheureusement, il était aussi inutile qu’un nouveau-né.

    Après ces quelques jours de repos forcé et d’acclimations à cette nouvelle gêne, il avait constaté que son épaule ne cicatrisait pas comme il l’aurait voulu, la plaie n’était franchement pas des plus sexy. Non clairement, si elle ne suppurait pas encore, elle avait besoin de soin. Il soupira aussi doucement il le pouvait -les côtes, cette plaie…- et il se mis en route afin de trouver un endroit ou il pourrait se soigner.

    Il prit le chemin de la forêt rempli de ces foutus babouin. Non pas qu’il détestait le lieu, mais ces stupides créatures avaient failli lui fendre le crâne en deux à l’aide d’une noix de coco. Parvenir dans cette forêt lui avait pris le double de temps qu’il ne l’avait prévu en partant. En ce trainant à ce rythme ridicule il avait mis plus d’une journée pour parvenir à la frontière. Il était même soulagé d’atteindre la lisière.
    Il tendit les oreilles à la recherche du moindre bruit suspect, mais aujourd’hui, les singes ne devaient pas être dans les parages. Tant mieux, parce qu’il n’était pas en état de fuir. Doucement, il pris un petit sentier, essayant de se souvenir de ces plantes qui soignent et dont partir la douleur, mais de toute évidence, il ne s’en souvenait pas. Agacé, il soupira, un peu trop fort ce qui eut pour effet de lui tirer un faible gémissement de douleur.

    Il s’avança tout de même un peu plus loin dans la forêt, en y rentrant, il avait senti les effluves fraiche d’une jument. Avec un peu de chance, elle l’aiderait. Il suivait alors l’odeur. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand il tomba nez à nez avec gros machin en métal couvert de végétation. De toute évidence, il était là depuis plusieurs années. Bien qu’il ne sache pas ce que c’était, il se doutait que cela devait être une création humaine.
    En décollant son nez de la boite de métal qui se trouvait devant lui, il constata qu’il avait trouvé la jument dont il suivait l’odeur depuis un moment. Elle était presque totalement noire, si ce n’est qu’elle portait quatre grandes chaussettes qu’il trouvait plutôt sympa, il sourit doucement.
    Fatigué et douloureux de ce petit périple, il la laissait se présenter en premier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

Hyuna'

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1323

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyJeu 20 Sep 2018 - 22:51


  • Hyuna'


La noire allait avancer lorsqu'elle entendit un froissement. Des pas, quelqu'un, un rythme plutôt lent. Elle fit un pas de côté, apercevant ainsi un étalon. Un taché. Il était arrêté silencieusement. Observant le, le truc qui vole. Elle reporta son attention sur l'engin elle aussi. Se persuadant que depuis le temps qu'il était là, aucun humain n'en sortirait. Ce genre de surprise aurait été désagréable au possible. Ils avaient dû avoir un problème dans le ciel, peut-être même que les dieux les avaient fait s’écraser pour garder le secret de l'île. Comme avec les navires qui passent au large des plages. Elle pensa au loup, sans naufrage, il n'aurait pas rejoint l'île. Destiné paraît-il. Elle eut un sourire furtif.

Elle reporta son attention sur le mâle. Le détaillant un peu plus. Il avait l'air sympathique, enfin de toute façon, Hyuna', allait toujours confiante vers le monde. Le monde est sympathique. Elle répondit donc à son fin sourire. Mais tiqua un peu, il semblait pas franchement au mieux de sa forme et en observant son pelage elle remarqua une boursouflure, une plaie même. Pas très jolie en plus. Contrôle surprise. Elle posa à nouveau ses yeux sur le visage du blésé. Oubliant presque les politesses.

- J'espère qu'elle valait le coup !  Entama t-elle, avant de continuer. C'est franchement pas jojo comme blessure. Bonjour.

Elle réfléchit deux minutes. Enfin, en réalité c'est plutôt l'espace de dix secondes.

- Bouges pas !

Oui, Hyuna' tutoie ou vouvoie un peu comme si elle tirait à la courte paille, une fois oui, une fois non. Sur quoi elle part plein cul, retournant sous le couvert des arbres. Cherchant le nid qu'elle avait observé peu avant. Le temps qu'elle cherche autre chose, ça ferait l’appoint. Elle appréhenda l'arbre parasité pour le défaire des jeunes pousses de sa fougère. Retourna aussi vite qu'elle était partie voir le mâle. Bouche pleine.

- Alenimidus bafouilla la noire avant de poser son butin au sol et de reprendre ; A table ! ça sera peut-être plus placebo qu'autre chose, mais ça devrait soulager légèrement la douleur le temps qu'on trouve de quoi nettoyer ça. Elle marqua une pause avant d'ajouter. Correctement.

Elle ne savait pas s'il avait déjà tenté de se soigner, mais en tout cas, ce n'était ni fait, ni à faire. Elle en avait complètement oublié les présentations sur le bas côté, préfèrent mettre en action son savoir. Histoire de dépoussiérer ce qu'elle n'avait que trop utilisé depuis son retour. Enfin, elle y avait pensé, elle avait même réfléchit à une façon d’empoissonner Ocëan Pearl, mais l'option qu'elle avait prise était plus satisfaisante au final. Elle sorti ça de son esprit d'un mouvement de tête.

Elle avança vers l'hélicouptire, enfin ce qu'il en restait. Cherchant ce qui pouvait ressembler à de l'eau. Ou autre chose utile. La porte de celui-ci était entre ouverte. Elle y passa l'encolure elle pourrait difficilement y mettre plus. Elle avait peine commençait à fouiller du regard qu'un bruit se fit entendre au dessus d'elle, crispant sur le métal. Elle ressortie ni une, ni deux sans demander son reste. Ses poils s'étaient hérissés sur tout son corps. De retour à côté de l'étalon et à meilleure distance de son effroi elle regarda la source du bruit. Prit une tête tout de suite plus blasé en voyant de quoi elle avait eu peur. Avant de jurer dans sa barbe. Le rapace s'était posé sur la queue de l'oiseau de fer. Elle soupira et l'ignora. L'enfant de Satan venait de lui faire avoir une peur bleue.

- Moi c'est Hyuna' et je vais remplacer l'infirmière qui t'as soigné jusque là, elle n'est pas bien douée. J'ai quelques plantes efficaces en tête. D'autres blessures à déclarer ?      


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
I'm lighter when I'm lower, I'm higher when I'm heavy
Morphée

ÂGE : 20
PUF : Agra -de morue-
MESSAGES : 151

SEXE DU CHEVAL : Mâle

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyVen 21 Sep 2018 - 12:22

    Zefyr devait faire pitié dans un état pareil. Pas capable de marcher normalement, ou même de parler trop fort ou de respirer trop vite. En tout cas, lui se faisait pitié. Il regardait la jument, déjà, elle n’essayait pas de le tuer, ce qui était plutôt une bonne chose non ? Elle ne mit pas bien longtemps à remarquer ses blessures. Comment les cacher de toute façon. Il soupira doucement.

    - Bonjour… Oh, ce n’était pas pour une jument, enfin si, mais pas parce que j’en suis amoureux, longue histoire vous voyez ?

    Si la jument l’avait derechef tutoyé, lui gardait le vouvoiement par politesse. Bien qu’ils semblassent avoir le même âge, il aimait toujours garder des distances tant qu’il ne connaissait pas mieux les gens. Il avait souvent peur d’être déçu, alors c’était sa manière à lui de garder ses distances.
    Comme il avait remarqué à son réveil, la plaie n’était pas belle du tout, il aurait s’en occuper dès qu’il eut été tranquille, mais il n’en avait pas le courage, et le simple fait de se mouvoir était une torture sans nom, alors il avait juste laissé ça traîner, jusqu’à aujourd’hui. Il regardait la jument disparaître dans la forêt tout en lui demandant de ne pas bouger. Oh, ça il ne bougerait pas, non, ou alors pas bien vite. Mais il ne comprenait pas vraiment ce qu’elle voulait faire de lui ou ce qu’elle allait lui faire.
    Peut-être avait-elle fui pour le laisser seul ici ? Non. La revoilà, la bouche pleine d’herbe qu’il ne connaissait pas. Qu’allait-il lui faire faire. Il fronça ses sourcils inexistants et la toisa avec curiosité. Et voilà qu’elle lui demandait de manger ça. Perplexe il ne bougea d’abord pas, puis se pencha pour renifler les herbes et en prit une bouchée avant de les manger et d’obéir. Il donnerait tout pour calmer cette douleur.

    - Vous êtes sûr que vous n’allez pas m’empoisonner ? Il soupira, voilà qu’il obéissait à des inconnues maintenant, mais il reprit ; Je n’ai pas touché à la plaie depuis que je l’ai. Une erreur sûrement.

    Il soupira et avala la plante qui avait un fort goût déplaisant. Il grimaça et espéra que ça agisse vite.
    Il suivit ensuite la jument du regard, elle fouillait dans cette boîte d’acier pour chercher il ne savait pas trop quoi. Il la laissait faire, quelque chose avait attrapé son regard, quelque chose de gros volait dans le ciel, quelque chose qui descendait et voulait se poser sur la chose. D’ailleurs, quand il se posa, la noiraude sursauta et sortie bien vite sans demander son reste. Zefyr coucha ses oreilles. Il savait que les vautours pouvaient être de vraies teignes, mais en regardant de plus près, elle semblait le connaître et ne s’en inquiéta pas plus. Elle revient vers lui, lui annonçant qu’elle allait être son infirmière. Okay. Pourquoi pas.

    - Zefyr, Enchanté. J’espère que vous savez ce que vous faites. Sinon mon fantôme viendra pour hanter jusqu’à la fin de vos jours. Je n’ai malheureusement pas de descendance pour me venger. Il marqua une pause avant de reprendre ; J’ai une côte cassée.

    Il rit doucement. Le ton se voulait léger. Il n’était en aucun cas agressif. Presque reconnaissant que quelqu’un s’occupe de ses plaies. Enfin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

Hyuna'

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1323

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyVen 21 Sep 2018 - 23:32


  • Hyuna'


La noire reporta à nouveau son regard sur l'espèce de clairière que l'engin avait crée en s’écrasant là. Passant en revue toutes les plantes qu'elle voyait. Notant les informations données par l'étalon. Elle tenta de voir, comme il dit, cette longue histoire d'amoureux, enfin non, justement de pas amoureux. Mais elle avait beau faire, elle ne voyait pas. Ou elle pouvait peut-être en imager les contours. Sûrement une histoire de famille. Le résultat était le même, mais elle concevait bien largement le fait de se battre pour ses convictions. Ou pour les siens.

En parlant de siens. Le pie emmené avec lui une odeur qu'elle connaissait. D'où ? Elle ne l'avait jamais vu. Son regard était porté sur les plantes, elle acquiesça tout de même ses paroles. Son esprit finit par réussir à faire deux choses à la fois et tilta. Il avait la même odeur, enfin le même style que son frère. La même que son père avait abordé à une époque lointaine mais qu'il traînerait encore derrière lui un moment, inconsciemment.

Elle avait beau fouiller un peu partout devant l'épave volante, elle ne trouvait pas vraiment de plante qui lui convenait. Elle parti encore plus dans ses pensées. Dépoussiérant ce vieux grimoire à l'écriture manuscrite, faite avec son jeune sang et sa tout aussi jeune sueur de pouliche. Elle passa au crible toutes les plantes qu'elle voyait, s'indignant lorsqu'un nom n'était pas parmi ses connaissances. Tournant et retournant les pages d'un air sérieux. Il lui faudrait, une marmite, de l'eau, du feu, le sang d'une vierge, une plume d'oiseau royale. Quoi d'autre ? Trois crottes de lutin et un pet de licorne. Elle  ferma le grimoire et secoua la tête.

- Pas tout à fait. Répondit-elle à la voler, encore prise dans ses recherches. On va réparer cette erreur.

Elle fit le tour de l'engin. Et tomba sur le Graal. Enfin, un morceau. Et tout ça sous l’œil somnolent du vautour à qui elle jeta un coup regard furtif. Elle reporta son attention sur le débris qui avait accumulé l'eau des dernières pluies. De quoi nettoyer la plaie. Elle lança donc à destination du patient.

- Par ici !


Elle attendit qu'il s'avance avant d'ajouter.

- J'espère aussi, mais si ça peut te rassurer, je prendrais autant que je donne. J'ai mon compte de fantôme, je te remercie. On va déjà nettoyer ça si tu me permets fit elle en désignant son épaule.

Elle partit. Encore. Par le dernier coin non exploré pour retourner chercher un bout de tissu dans le monstre de métal. Et miracle, sur la route elle tomba sur une plante qui pourrait faire l'affaire. A condition que le mâle ne soit pas contre quelques effets secondaires. Elle passa la tête à l’intérieur, attrapa un vieux bout de toile, la secoua et retourna devant sa marmite improvisée.

- Je viens d’apercevoir une plante, mais je ne vais pas te mentir, elle est pas des plus mignonnes. C'est de la datura. C'est violent. Je vais t'en faire un cataplasme. Mais pour ça il va falloir qu'on en mâche. Et ça risque d'avoir quelques légers effets secondaires.

Léger, très léger. Du genre des minuscules,  microscopiques hallucinations. Auditives, visuelles. Un petit singe rose fumant la pipe de temps à autre. Un éléphant monté sur un tapis volant. Le chant des sirènes. Rien du tout quoi. On omettra les risques d’intoxication extrêmement grave en cas d'ingurgitation d'une trop grosse dose.

A Noter:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
I'm lighter when I'm lower, I'm higher when I'm heavy
Morphée

ÂGE : 20
PUF : Agra -de morue-
MESSAGES : 151

SEXE DU CHEVAL : Mâle

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyDim 23 Sep 2018 - 13:56

    L’étalon regardait la jument s’agiter tout autour de lui. Tantôt pensive, tantôt active, il la regardait sans bouger. De toute façon, il était bien là où il était. Elle fouillait et retournait l’oiseau de fer, mais elle ne semblait pas trouver ce qu’elle cherchait. Qu’est ce qu’elle pouvait bien chercher d’ailleurs là-dedans ? Aucune idée. Elle se marmonnait à elle-même. Génial, les cas de folie était donc rependue ici ? Elle espérait qu’il ne se serait pas touché par celle-ci. Il frémissait à l’idée de devenir sénile avant l’âge. Quelle horreur.

    Finalement, après qu’elle a fait le tour de la chose, elle semblait bien plus contente qu’un peu plus tôt. Il ne saurait dire quoi. Il soupira et attendait comme un imbécile qu’on lui dise quoi faire. Mais finalement, se faire chouchouter ne lui était pas réellement déplaisant. Ces derniers jours avaient été rudes et il ne disait pas non à un peu de répit, quel qu’il soit.
    Finalement, au bout d’un nouveau court instant, il dressa les oreilles, la jument s’était adressée à lui en lui demandant d’approcher. Ce qu’il fit sans broncher. Petits pas par petits pas, il rejoignit la noire qui avait trouvé un peu d’eau, qu’il espérait non croupie, il n’avait pas envie d’attraper une septicémie ou un truc du genre. Mais Hyuna avait l’air de savoir ce qu’elle faisait. Tant mieux.

    - Vous en avez déjà vu ? Des fantômes ? S’enquit-il avant de reprendre ; Nettoyez donc, allez-y.

    Il lui sourit légèrement puis il la regarda partir à nouveau. Décidément, cette jument était une vraie fusée, elle courait à gauche et à droite s’en s’arrêter. Quand elle finit par revenir, elle était contente et avoir un bout de chiffon, sûrement pour nettoyer la morsure.
    Puis elle lui expliqua qu’elle avait trouvé une plante qui pourrait servir pour sa plaie, mais qu’elle avait de léger effet secondaire. Léger. Il espérait que se soit vrai. Du toute façon, avait-il vraiment le choix ? S’il laissait la blessure comme ça, il courait à l’infection hideuse.

    - Bien, alors mâchons cette plante. Nous verrons bien ce que ça donne, n’est-ce pas ?

    Il soupira et regarda la plante qui n’avait clairement pas l’air appétissante, rassurante et digne de confiance.

    - Des choses à ajouter avant de mâchouiller cette chose ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

Hyuna'

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1323

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyLun 24 Sep 2018 - 13:13


  • Hyuna'


Il acquiesça et elle entreprit de tremper son tissu. Tissu qui était loin d'être d'un blanc immaculé. Plutôt grisé par le temps, mais elle se refusait à faire ça autrement qu'avec un bout de quelque chose entre deux. Elle allait pas frotter avec les dents tout de même. La noire ne prit pas vraiment la délicatesse de le prévenir à nouveau, il avait des yeux et la verrait venir. Elle appliqua son chiffon, frottant en essayant d'être pas être brutale. Appuyant sur les bords pour faire sortir les impuretés, elle grimaça pour lui. Gardant un œil sur ses réactions. Elle lui laissa un peu de répit le temps de nettoyer son torchon. Après ça, l'eau serait bonne à jeter. Les mots du mâle prirent suite dans l'esprit de la jument.

Elle retourna mettre la plaie à nue tout en y réfléchissant. Elle prit le temps d'y penser, de retourner la question. Et la réponse ressortait négative. Elle recula d'un pas, sortant de cette proximité. Observant le résultat du nettoyage. Ça saigne un peu. Elle essuie ça mine de rien.    

- Non, c'est pourtant pas les occasions qui manquent, mais ils sont timides.

Il y a pourtant certains qu'elle aimerait voir, à commencer par sa mère et le vieux chnoque, celui-ci elle ne manquerait pas de lui demander son nom. L’inconnu de cette équation la perturbait depuis sa plus tendre enfance. Mais bon, avant de les voir ceux-là. Pour les autres, il y en avait une, que ne souhaiterait pas voir. Comme elle l'avait soufflé à la lune, elle fait la passe. Elle plongea quelques secondes dans le souvenir de cette nuit-là. Charmante. L'image du loup lui vient de façon plutôt agréable. Elle se concentra et revient à ses moutons.  

Elle observa l'étalon pie, il n'avait pas l'air des plus enthousiasmé à l'idée de mâcher ça, elle non plus. Mais c'est pour la bonne cause. Le vieux ne pourrait pas lui en vouloir, elle ne faisait que soigner un patient. Le souvenir des champignons du golf d’émeraude lui arracha un sourire espiègle, après réflexions, elle prenait cette option avec beaucoup plus appétit. Elle était dans de meilleures conditions que la dernière fois, aucune falaise ne bordait la jungle ou au moins les environs proches. Et puis, elle avait l’expérience derrière elle. Elle regarda la datura d'un œil douteux tout de même, ça empêcherait l'infection, aiderait à cicatriser et pour sûr, il ne penserait pas à la douleur pendant quelques temps. Et temps qu'ils n'en mangeaient pas, ça passerait comme sur des roulettes.

Elle répondit au n'est-ce pas de Zefyr avec un hochement de tête plutôt amusé. Elle alla sur la plante, feuillu bien comme il faut, plus grosse que dans sa mémoire. Jeta un regard à son comparse avant répondre à sa dernière question.

- Les éléphants roses n'existent pas. Lâcha t'elle en rigolant avant de redevenir plus sérieuse. Si tu ne veux pas, je mâcherais le tout pour te l'appliquer. Mais si tu souhaites faire taire la douleur... Elle attrapa une feuille en veillant à ne pas mettre ses naseaux sous les piquants de la cosse qui enferme les graines. Suis-moi. Fini elle en l'invitant à faire comme elle.

Elle en prit une seconde en bouche et alla renverser l'eau d'un coup de sabot tout en mâchant pour faire suinter la plante. Comptant bien cracher là sa recette avant d'en badigeonner la blessure du pie. Elle retourna vers la plante en continuant à mâcher, essayant de calculer la juste quantité avant que son esprit ne s'embrouille. Réalisant qu'il n'était peut-être pas bien malin que l’infirmière ne maîtrise pas toutes ses pensées. Elle fixa le dragon perché sur l'hélicoptère, cligna des yeux, vu le vautour et eut un sourire imbécile, reportant son attention, une fois de plus sur Zefyr.            

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
I'm lighter when I'm lower, I'm higher when I'm heavy
Morphée

ÂGE : 20
PUF : Agra -de morue-
MESSAGES : 151

SEXE DU CHEVAL : Mâle

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyVen 28 Sep 2018 - 17:39

    Zefyr ne bougea pas, laissant son infirmière professionnelle soigner ses bobos. Il frissonna quand le linge peu propre toucha sa plaie encore moins propre. Ça piquait, mais c’était un mal pour un bien. Il ronfla des naseaux quand elle appuya un peu fort pour faire sortir tout ce qui devait sortir. Il détourna les yeux, espérant que ne pas regarder ferait baisser la douleur. Mais non, ça ne servait pas à grand-chose.

    - Bon sang, ça pique…

    Il avait essayé de garder les lèvres closes et pincées, mais râler un peu rendait la chose plus supportable. Elle fit une pause, il s’ébroua doucement, la douleur passait doucement, il sourit, pensant qu’elle avait fini, mais non, elle revient à la charge, mettant un peu plus la plaie a nue. Elle saignait même un peu. Mais elle était plus propre. Tant mieux. Septicémie évitée pour aujourd’hui !
    Il lui sourit doucement, lui non plus n’avait jamais croisé de fantôme. Il avait cru, à la maison hantée, mais non, ce n’était rien du tout.

    - Dommage, je suis sûr que parfois, ça pourrait faire du bien. Mais je n’ai, heureusement personne à revoir pour le moment... Et vous ?

    Il faisait preuve d’un peu d’indiscrétion, mais il était curieux. Il ne pouvait pas vraiment s’en empêcher. Il sourit doucement.

    - Vous n’êtes pas obligé de répondre bien sûr !

    Il soupira doucement et regarda la plante. Allez mon grand, pensa-t-il, c’est pour ton bien. Doucement, il prit la plante entre ses dents, et regarda la noire et rit avec elle. Oui, il souhaitait faire disparaitre la douleur. Au moins quelques heures, pour dormir un peu, ou vagabonder.

    Oh ça, vagabonder, il allait oui. Dans des territoires inconnus au pie. Il allait bien s’amuser. Mais il ne savait pas encore ce qu’il l’attendait, du moi ne l’imaginait qu’à moitié !

    - D’accord, c’est bon à savoir alors, je ne me laisserai pas avoir ! Il rit et reprit. Je te fais confiance, si ça marche, je serais content…

    -
    Il suivit la noiraude et la regarda faire, espérant qu’elle ne perde pas la boude en essayant de le soigner. Trop tard de toute façon. A son tour, il ne mit à mâcher, et recrachant avec elle une fois que la plante avait suinté. Elle n’avait pas bon gout, mais les effets ne tardèrent guère à se faire ressentir. Il se sentait, plus léger. Il gloussa doucement, souriant à Hyuna’.

    - Mmmh. Pas si mal ton truc…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

Hyuna'

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1323

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyVen 28 Sep 2018 - 21:32


  • Hyuna'

Musique face


Elle mâche, mâche et fini par se tourner vers le récipient, en chasse les serpents d'un coup de museau et crache. Elle cligne des yeux. Les serpents disparaissent en se tortillant. Concentration. La quantité dans son chaudron est-elle suffisante ? Quelle dose supportera t-elle alors qu'elle n'a aucune plaies à guérir et donc aucun mal à chasser. Elle n'en sait strictement rien. De toute façon le vieux l'a toujours mis en garde sur ce type-là précis de plante. C'est peut-être ce qui la fait toujours revenir vers elles. La noire espère probablement qu'en faisant ça il sorte d'outre-tombe pour venir l'houspiller. Moment cruciale où elle pourrait enfin lui demander son nom. Brefffffff

Elle posa ses yeux sur le pie et ignora autant que faire ce peu le fait qu'un troisième œil lui soit arrivé en plein milieu du front. Laissa échapper un rire. Il lui demanda si elle avait des fantômes à voir. Et effectivement. Elle ne savait pas vraiment comment elle pouvait prononcer ça. Mais son exhibition elle, se fit ressentir. Sans prendre de gant là où, il n'en fallait pas. De toute façon, le quart d'heure était à la joie. La joie de jouvence.

- Ma mère a été tuée il y a bien des années et mon professeur, un vieux druide complètement loufoque est mort de vieillesse quand j'étais encore yearling. Ce sont les seuls que j'aimerais bien voir.

Aucune tristesse et même un sourire, elle n'y était pas obligée, mais elle avait répondu avec plaisir. Elle n'était plus triste lorsqu'elle parlait de sa mère, sereine. Elle l'avait vengée et n'avait plus rien à se reprocher. Elle n'avait jamais rien eut à se reprocher se sermonna t-elle. Elle aurait juste pu dire que sa mère était morte, mais elle ne pouvait pas, la mort, c'est pour ce qui arrive par erreur. Un meurtre, mais non planifié, n'est pas une erreur. Elle s'ébroua, regardant tomber les paillettes de poussières multicolores. Elle attendit quelques secondes et questionna le mâle.

- C'est terrible, mais strictement médical, bien sûr. Personnellement j’avouerai que l’œil qui remplace ta liste me perturbe un peu.

Elle rattrapa une feuille, deux même. Il y en aurait vite assez. Elle ferma les yeux deux petites secondes et l'odeur des orphelines lui revenu en pleine poire. Elle rouvrit donc les yeux et fixa l'étalon. Elle prit encore quelques secondes pour l'observer et fixa son regard sur le ciel qui prenait un aspect kaléidoscopique plutôt étrange. Elle resta tranquille et alla recracher. Elle voulait rester la plus, enfin montrer la voie de la sérénité, elle ne voulait pas qu'il s'affole ou quoi. On ne sait jamais comment les autres peuvent réagir.

- Alors, la douleur ? Entama t-elle. Tu fais partie du troupeau de mon frère nan ? Elle se rattrapa. Enfin de Kuro.

Il était son frère, certes, mais tout le monde ne savait ce genre de choses, enfin elle doutait que son frangin l'ait crié sur tous les toits. Et mélangea les feuilles mâchés du bout du nez, oubliant le plus possible qu'ils avaient tout les deux craché là. L'histoire taira ce passage. En attrapa une pleine bouchée et alla coller ça sur la blessure du pie. Mixture qui dès qu'elle la lâcha glissa sur son poil et elle ne put se retenir de rire à plein poumon, effrayant quelques oiseaux. Il faudrait pourtant que cela tienne en place. Et ils allaient manquer de feuilles.

- Oups .. fit elle faussement désolée.          

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
I'm lighter when I'm lower, I'm higher when I'm heavy
Morphée

ÂGE : 20
PUF : Agra -de morue-
MESSAGES : 151

SEXE DU CHEVAL : Mâle

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyVen 19 Oct 2018 - 22:15

    Zefyr mâche et crache jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de plante. Et ce qui devait arriva. Ça tangue, ça bouge, des formes ce dessinent et des couleurs apparaissent. D’abord vives puis parfois ternes, puis, oh, voilà que Hyuna devient rose, et… Et… Oh, encore une chose bizarre, voilà qu’elle a des cornes qui poussent. Il rit à plein poumon. Il savait ce qui lui arrivait, mais petit à petit il perdait pied.

    Ce qui lui semblait d’abord gaie et de bon augure commença à s’assombrir. Oui, il ne sentait plus la douleur, mais ce qu’il se passait devant ses yeux n’était guère joyeux. Il soupira et se détourna, essayant de se soustraire à ce qu’il voyait. Il n’écoutait plus la jument, tout ce qu’il voyait était flippant. Il reculait et gronda tout bas. Le vert était devenu rouge. Et quand il regardait la jument, elle n’était plus qu’une sorte de forme sanguinolente et flippante. Parfaitement digne d'un monstre tiré des films les plus glauque. Il savait que la période d’Halloween était là, mais ce bad trip n’était vraiment pas ce dont il avait besoin. Au fond de lui, il savait que ce qu’il voyait était faux, mais c’était si réel aussi.

    «- Je… Tu.. Es.. Pleine de sang.. »

    Il recula encore un peu, secoua la tête et toutes ses visions morbides avaient disparue. Voilà que le monde se recoloraient de façon joyeux et les camaïeu sanglant était devenus des violet et des vert chatoyants. La cape sanguine de la jument était couverte de joyeuses couleurs. Tant mieux, il nouveau sourire béat se dessina sur ses lèvres. La drogue lui faisait voir des choses bizarres et maintenant, c’était totalement bienvenue. Il gloussa en voyant la tête de Hyu’ de déformer.

    « - Mon nouvel oeil te dérange ? Mais si tu voyais ta tête se déformer, ce serait tout aussi... Dérangeant. »

    Il fit quelque pas autour de la jument en observant ce monde psychédélique qui se formait petit à petit devant ses yeux. La jument lui parlait. Il la regardait, essayant de mettre un sens à ses mots. Quand il eu compris quelque chose, dont le nom de Kuro, il hocha avec exagération la tête.

    «-Ouiiii. Kuro, c’est mon dominant. Ton frère ? Oh ! Tu as l’air bien plus amusante, bien je n’ai pas eu le temps de lui parler. Est-ce que j’en ai envie ? Je ne sais pas. Il n’a pas l’air commode du tout. Enfin, je crois. Oh.. Voilà que je parle beaucoup, beaucoup trop, pardon ! »

    Il rit encore plus, ne pouvant retire un fou sans contrôle. Normalement, ses côtes auraient dû le faire souffrir le martyr, mais la drogue avait de bon côté ! Du coin de l’œil, il la vit appliquer la mixture qui avait l’air absolument… Pas comestible, sur sa plaie, il frissonna mais ne bougea pas. De toute façon, elle ne voulait pas tenir. Le voilà maintenant habillé d’une grosse coulure verte, moche, peu ragoutante. Il soupira et ne pouvant s’empêcher de glousser et joindre son rire au sien.

    « -Ment pas, tu savais que ça allait arriver ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyuna'

Hyuna'

ÂGE : 25
PUF : Kila
MESSAGES : 1323

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : STF


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyLun 5 Nov 2018 - 20:11


  • Hyuna'

Musique


Hyuna' observait le troisième œil de Zefyr lui tirer la langue avant de disparaître en se déformant, elle leva les yeux au ciel, ce sale impertinent. Elle tira la langue en retour aussi. Il effectua un mouvement de recule et elle s'intrigua de ce qui pouvait l'inquiéter. Il lui indiqua qu'elle était couverte de sang, elle soupira, si ça n'est que ça elle survivrait. Même si le cerveau du mâle avait choisi une drôle d'hallucination. L’effet troisième œil est perspicace. Elle jeta tout de même un coup d’œil à sa croupe, sait on jamais. Non, le seul sang qui pouvait actuellement la couvrir était, à la rigueur celui du pie.

Elle allait lui stipuler cette information, qu'il reprenait du poil de la bête. Elle aurait difficilement pu contrôler un monsieur en plein bad trip, ça aurait été plutôt embêtant qu'il fuit à travers la jungle à pleine balle, sans prendre soin de sa blessure. Encore un étalon qu'elle aurait dû abandonner à son sort. Sifflotant sur sa conscience. Elle regarda la blessure, dégoulinante, essayant de ne pas rire encore. Difficilement. Tant pis si cette dernière ne tenait pas, elle rattrapa un peu le mélange qui se faisait la malle copieusement pour le maintenir à sa place. Des papillons s’échappèrent de dessous la mixture, de toutes les couleurs imaginables. Elle la laissa à nouveau glisser sur le poil de l'étalon après l'avoir maintenue quelques instants.

- Moi au moins je ne pullule pas de papillon.

Il acquiesça et elle ne tarda pas à exploser à nouveau de rire. Reprenant laborieusement son souffle, elle aurait bien aimé voir la tête de son frère s'il entendait cela. Bon, il était tout à fait commode en vrai. Voir armoire même. Hahaha.

- Je prends ça pour un compliment. T'es bien sympathique aussi.

Elle regarda la mixture finir sur le sol dans un splashhh, accompagné d'une éclaboussure pleine de nuances, tel une œuvre d'art moderne, se répandant sur les alentours, même l’hélicoptère devient rose bonbon.

- Je ne mens jamais ! Lâcha la noire en riant avant d'ajouter, à la rigueur, j’omets par mégarde...

La noire vit le blanc de son patient se colorer lui aussi, mouvent, hypnotisant. Elle resta fixée dessus , tentant mentalement d’arrêter le mouvement. Une grenouille bondit en plein milieu, faisant voler les couleurs. Hyuna' s’interpella intérieurement, hallucination ou réelle ? Installé sur le popotin de l'étalon, tendant des lèvres pulpeuses pour croasser.

- Hum. Je croasse que nous avons une princière compagnie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

O. Pearl

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 17603

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyJeu 13 Déc 2018 - 9:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

O. Pearl

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 17603

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  EmptyLun 13 Mai 2019 - 11:58

[Considéré comme terminé, 2 rps validés pour l'accès de Hyuna' à la Jungle]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty
MessageSujet: Re: Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide    Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nul ne parle avant le roi, mais le roi ne parle pas avant son druide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avant j'avais des amis, mais ça c'était avant
» Vera - avant, j'étais saine d'esprit, mais ça, c'était avant.
» L'Onu soutient le plan de Préval, mais de quel plan parle-t-on ?
» {[ avant j'étais une peste, mais ça c'était avant || jane & kate
» Gabrielle || Avant il me semblait que ... Mais ça c'était avant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES FRONTIÈRES :: LE ROYAUME DES SINGES-
Sauter vers: