Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 Etourderies

Aller en bas 
AuteurMessage
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Etourderies    Lun 3 Sep 2018 - 11:35

Etourderies
défaut de prévoyance

Le Choeur : L'espace étriqué l'affole et Commedia regrette l'étroitesse des galeries dans lesquelles elle s'est engagée. Elle est revenue sur ses pas, avide d'explorer cet endroit mystérieux où elle a croisé Cyrius quand elle portait encore le fruit de son étourdissement. La curiosité ne l'en a pas tenue éloignée bien longtemps et c'est le coeur léger qu'elle s'est infiltrée dans le tunnel sombre et bavard. Il lui murmure que son fils est passé par là avant elle et lui porte son odeur dans un courant d'air dérangeant. Comme il est étrange de se dire que ce parasite l'a devancée. Elle secoue la tête à cette pensée et se cogne dans une voûte basse qui la laisse étourdie.
(elle chancelle).

Event:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 133

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Dim 9 Sep 2018 - 19:19

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
C O M M E D I A

Etourderies
Délicatement, un sabot blanc et rose se posa sur le sol humide de l’Archipel. Il ne cessait de squatter ici. Pourquoi ? Il ne comprenait réellement pas pourquoi. Pourtant cet endroit ne ressemblait en rien au lieu où il avait vécu toutes ces années. Cet endroit était mystérieux, mystique mais surtout humide. Que le lieu où il avait vécu avec sa jument et son fils n’était qu’un lieu familier, naturel et surtout emprunt d’une certaine humanité. Isis lui avait souvent raconté que les humains avaient vécu des années dans ce lieu. Sa mère, sa belle-mère, avait souvent vu des bipèdes venir capturer des chevaux, leur mettre une corde autour de l’encolure et les emmener loin, trop loin. Il n’avait jamais vraiment comprit pourquoi les bipède capturaient ainsi les équidés, mais il était bien heureux qu’ils ne soient pas là, actuellement. Isis lui avait même dit en avoir vu quelques uns durant son enfance, mais bizarrement il n’y avait pas cru. Oh, il l’aimait sa jolie Isis mais il savait parfaitement qu’elle enjolivait beaucoup la réalité malheureusement. Il ne lui avait rien dit : lui dire serait briser un lien, serait tirer un trait sur leur relation. Alors, il était hors de question qu’il en parle.
Un soupir passa ses lèvres tandis qu’il posa un regard tout autour de lui. Oui, c’était vraiment différent. Réellement. Ici, c’était hostile, mais c’était tellement calme. Le blond avait vraiment l’impression de découvrir une toute autre vie, de découvrir un endroit qu’il ne connaissait pas et qui pourtant lui semblait si familier. Il avait l’impression que cet endroit deviendrait bientôt sa seconde vie. C’était le seul lieu qu’il ne connaissait pas sur cette île en vérité. Cet Archipel le rendait différent aussi. En effet, pendant des années, il était un étalon doux, sensible mais surtout bavard. Un étalon qui fait absolument tout pour pouvoir satisfaire les désirs de tous, mais surtout pouvoir protéger son clan. Aujourd’hui, sur cet Archipel, il n’était rien d’autre qu’un étalon lambda, un cheval qui ne faisait que se promener dans un endroit qui lui était inconnu. Bavard ? Il avait parlé l’intérêt de parler sans intérêt. Protecteur ? Il n’avait même plus envie de protéger qui que ce soit, à part peut-être les petits animaux qui n’ont aucunes défenses. Ses congénères n’étaient que des hypocrites, des égoïstes et des imbéciles selon lui. Alors, oui, dorénavant, il préférait largement pouvoir vivre tranquillement avec les animaux sans défense.
Soudain, une odeur se fit sentir, ainsi qu’un bruit se fit entendre. L’étalon à la crinière de neige redressa les oreilles, tendit son encolure façon cygne, ouvrit grand les naseaux et ferma les yeux en levant sa lèvre supérieur – le flehmen-. Une odeur de jument. Une jument qui avait son âge, cela se sentait à ses hormones dégagées. Alors sans hésiter une seule seconde, mais surtout ne comprenant pas pourquoi, il se mit en marche. Là, il suivit l’odeur. Brutalement, il tomba sur une silhouette et s’arrêta presque immédiatement. Elle était là. L’hypocrite était là. La Maman était là. Il baissa les oreilles. Mais resta derrière elle, à l’observer en silence. Elle était devenue belle, extrêmement belle, mais elle n’était plus que cela pour lui maintenant.
L’ange Commedia avait disparu. Il ne restait que l’Actrice Dell Arte, selon lui.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Dim 9 Sep 2018 - 23:14

Le Choeur : Lorsqu'elle reprend ses esprits, sa vue peine à s'ajuster à la pénombre. Elle n'est pas seule, elle le sent, mais Commedia ne se souvient de rien. Encore une fois, son âme lui refuse les secrets qu'elle connait habituellement et elle peine à se retourner. La galerie est étroite, elle alourdie par la bosse qui prend lentement forme sur sa tempe. Elle n'est, encore heureux, pas assommée. Qui sait ce qui aurait pu lui arriver, quand un inconnu lorgne la scène depuis la pénombre et la peur fait frémir sa voix tremblante tandis qu'elle lance à l'aveuglette.

Commedia : Qui va là ? Je sais que vous êtes là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 133

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Mer 12 Sep 2018 - 13:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
C O M M E D I A

Etourderies
Son regard d’ambre était posé sur la jeune jument présente devant lui. Il se rappelait de tout, absolument tout d’elle. Il se souvenait de leur première rencontre à la banquise, le lynx et le crachat qu’il lui avait lâché à ses sabots. Pourquoi avait-il fait cela ? Car dés la première heure, elle avait été irrespectueuse, mais surtout très présomptueuse. Elle se prenait déjà pour ce qu’elle n’était pas. Elle prenait un rôle qui ne lui allait pas, qui ne lui était jamais allé au final. Malheureusement, dés les premières journées, il s’était complètement laissé aller, il s’était laissé envahir. Elle était entrée en lui comme une maladie dans ses veines. Elle avait anéanti toute prétention d’armure. Elle avait tué tous les neurones qu’il avait pu avoir. Elle était comme le Sida, selon lui. Elle entrait en lui, annihilait toutes ses défenses et massacrait tous ses anti-corps. Puis, elle s’endormait tranquillement, faisant croire qu’elle n’était plus présente. Enfin, brutalement, elle se réveillait et lui rappelait à quel point il était vivant, à quel point la vie était courte, mais surtout condamnable. Puis enfin, il se souvenait de leur dernière entrevue, avant son départ, à la jungle. Cette jungle qui avait tué pour la dernière fois son âme.
Le blond était innocent, au départ, son âme était pure, mais cette jungle avait tout anéantit. Mais surtout cette pouliche. Il avait blessé le singe, il avait voulu le soigner mais finalement il n’eut aucun remerciement. Pire encore, on lui avait rit au nez. On s’était moqué de lui officiellement. Depuis ce jour-là, il s’était promit que plus jamais ça n’arriverait, plus jamais il ne se laisserait faire ainsi. Il avait été trop gentil, trop doux, trop tout en fait. On avait abusé de lui, de sa connerie, de son inconscience, mais cela n’arrivera plus jamais. Isis et son fils lui avaient permit de grandir, de devenir quelqu’un d’autre. Du petit con, il était passé au chevalier blanc. Un chevalier capable de tuer un dragon pour sa dame, un chevalier capable de brandir son arme sans se poser de question, mais surtout un chevalier capable de tuer sans pleurer. Il n’avait plus peur, il n’aurait plus jamais peur, c’était une certitude. Finalement, l’Irish posa un regard sur la jument blonde. Elle était là devant lui, fragile, le masque tombé au sol et l’âme pure comme à la première fois où il l’avait vu. Mais il ne tomberait plus dans le panneau. Alors, il fit un pas et se retrouva derrière elle.
« Beh alors … L’hypocrisie aurait-elle peur de la franchise ? » dit-il, un petit sourire moqueur aux lèvres.
Car oui, selon lui, cette jument n’était qu’une hypocrite. Elle en avait toujours été une au final et elle en restera une. Finalement, il resta là, à la fixer les oreilles en arrière : l’amour était devenu haine.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Mer 12 Sep 2018 - 17:16

Le Choeur : L'individu qui l'observe dans la pénombre ne se manifeste pas et Commedia plaque ses oreilles en arrière. Sa crinière blonde et sa robe dorée ne la distinguent pas vraiment de la grotte sombre dont les murmures soulèvent ses crins. Elle recule, malaisée et percute l'équidé qui croit se jouer d'elle. Ses paroles n'ont pas de sens et elle bondit en avant pour s'éloigner de lui, s'échapper plein galop dans les galeries étroites qui éraflent ses épaules et sa croupe.

Commedia : Que me voulez vous espèce de détraqué ?! (sa voix monte dans les aigus, se fait hystérique.) Qui êtes vous ? Encore un taré ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 133

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Mer 12 Sep 2018 - 19:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
C O M M E D I A

Etourderies
Elle avait peur. Elle avait véritablement peur de lui. Ezekiel ne supportait pas de faire subir ça à une jument, mais bizarrement, celle-là il se fichait pas mal de ce qu’elle pouvait supporter. Il lui en voulait. Il voulait lui montrer ce qu’elle lui avait fait vivre chaque jour de sa vie, il voulait lui montrer à quel point l’ignorance et le port d’un masque pouvait briser quelqu’un. Elle avait voulu jouer avec lui comme avec une marionnette ? Elle allait le regretter, il allait lui montrer à quel point la vengeance est un plat qui se mange froid. Isis lui avait pourtant dit de toujours rester doux, de toujours rester quelqu’un de franc et d’honnête. Mais cette jument le méritait-elle ? Aucunement. Alors il l’observait, les oreilles en arrière et la haine au coeur. Si il était violent, il l’aurait mordu, mais il n’en voyait pas l’utilité. La simple manière de manipuler quelqu’un par les paroles était suffisant. Il observait ses moindres faits et gestes, sans rien dire, scrutant simplement sa croupe. Elle n’était pas violente, tant mieux. Finalement, à sa question il hocha la tête. L’actrice avait perdu toute sa scène et son public. Une idée lui vint en tête.
« Quelqu’un a qui tu as souillé l’âme le jour où tu as décidé d’offrir ta fleur à un paysan. » dit-il, un petit sourire aux lèvres.
Aujourd’hui ce serait lui l’acteur, ce serait lui le héros de la scène et celui qui malmenait les pauvres âmes infidèles. Les Dieux n’existaient plus, ils étaient partis. Ne restaient plus que lui, pauvre chevalier, et celle dont il était tombé amoureux. Celle qui avait brisé son coeur sans même le savoir. Plus jamais il ne vivrait cela.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Mer 12 Sep 2018 - 19:55

Le Choeur : Il ne l'a pas suivie. Commedia s'arrête, essoufflée. Elle hésite à s'éloigner encore, entend au loin les paroles de l'inconnu et le murmure, plus proche, des galeries souterraines. Maintenant qu'il ne lui soufflait plus sur la croupe, elle se sent rassurée et lance par-dessus son épaule, sceptique.

Commedia : Mais de quoi parlez vous à la fin ?! Ce que vous racontez n'a aucun sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 133

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Lun 17 Sep 2018 - 20:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
C O M M E D I A

Etourderies
« Aucun sens ? Vraiment ? » dit-il, un petit sourire aux lèvres.
Soudain, un brusque rire sortit de ses lèvres. Aucun sens ? Elle est vraiment sérieuse quand elle dit ça ? Elle a ignoré son départ à ce point-là ? Elle ne s’est pas rendue compte de son départ à ce point-là ? Ou même son absence ? Tant mieux, au moins ça lui prouvait réellement à quel point elle était hypocrite, à quel point elle offrait sa croupe à n’importe qui. Finalement, il resta là où il était et ouvrit de nouveau la bouche.
« Parce qu’offrir sa croupe à un étalon indigne de toi ça ne te dis rien, par hasard ? Ou omettre l’absence d’un étalon qui t’aimes ? » demanda-t-il, la rage au ventre.
Elle ne comprenait, ou alors elle faisait exprès de ne pas comprendre. Mais comment pouvait-elle ignorer tout cela ? Comment pouvait-elle oublier un étalon qui avait été là pour elle ? Qui avait sauvé son compagnon à deux bras ? Oublié l’ignorance, même, qu’elle lui avait offert ? Une hypocrite, une garce, mais surtout une comédienne jusqu’au bout.
« Je suis certain que ton compagnon de route se souviendra des soins que je lui ai prodigué il y a des années. » dit-il tout simplement, en tentant de se calmer.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Lun 17 Sep 2018 - 21:48

Le Choeur : Commedia se retourne difficilement dans la galerie et s'égratigne contre la roche mais elle veut affronter celui qui croit la malmener ainsi. Son visage est fait de pierre, son regard insondable. Dans la pénombre elle distingue à peine la silhouette d'un mâle doré comme elle.

Commedia : Je... je ne comprends pas de quoi vous parlez, je ne sais même pas qui vous êtes... ou même qui je suis. Je me suis cognée... (elle étouffe un sanglot.)

Le Choeur : Il l'accuse d'être une fille de joie et elle s'offusque, redresse bien haut la tête et gonfle le poitrail. Pour qui se prend-t-il ? S'il pense être l'étalon qui l'aime il est bien présomptueux et ne fait pas grand chose pour le prouver.

Commedia : Je pense que vous ne savez rien de moi, surtout pour m'agresser ainsi.

Le Choeur : Elle recule prudemment, ne veut pas le laisser approcher. Il espère la toucher en mentionnant un ami à elle et la jument dorée plisse les yeux. Elle ne le croit pas mais quelque chose lui revient... un compagnon... cela lui est familier...

Commedia : Baba... (ce n'est qu'un souffle hésitant.) Si ce que vous appelez des soins c'est ce que vous me faites subir alors laissez moi douter de vous et ce que vous me racontez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 133

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Mer 19 Sep 2018 - 14:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
C O M M E D I A

Etourderies
« Oh mais c’est qu’elle est à moitié abrutie la demoiselle, non ? » Dit-il en ayant un sourire sadique. « Tu ne sais pas qui je suis, mais moi je sais parfaitement qui tu es. »
Elle avait tout oublié en se cognant ? Quel dommage. C’était malheureux. L’étalon resta là, tentant de distinguer parfaitement la silhouette de la jument : malheureusement, ce n’était pas possible. L’obscurité mais aussi le contre-jour derrière lui ne permettaient pas une telle vue. Il la détestait. Il la détestait autant qu’il pouvait haïr les sentiments qui naissaient en lui à chaque parole qu’elle déposait sur son visage de Lucifer. Il n’était pas l’ange des Enfers, seulement une âme souillée et un coeur brisé par la vie. Un coeur qu’on venait d’écraser par méconnaissance de son tempérament. Un soupir passa ses lèvres lorsqu’elle parla de nouveau.
« J’étais celui qui t’aimait. Mais tu as anéanti tout sentiment en moi lorsque ta croupe a rencontré le ventre de cet étalon. » répondit-il en restant là où il était.
Elle ne se souvenait même pas de son compagnon de route ? Un rire sortit de ses lèvres. Décevant, véritablement décevant.
« Tu ne te souviens même pas de ce compagnon qui t’a permis de grandir. Ca me prouve encore une fois ta bêtise et ta dignité brisée. »
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte

woman like me

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 343

SEXE DU CHEVAL : Actrice

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Etourderies    Mer 19 Sep 2018 - 14:47

Le Choeur : Commedia relève un peu plus la tête et refuse cet affront qu'il se permet de prolonger. Pour qui se prend-il ? Son rire la laisse de marbre et elle recule petit à petit pour disparaître dans une galerie. Une saillie dans la roche attire son attention tandis qu'elle répond avec un feu qu'elle devrait avoir oublié.

Commedia : Pour quelqu'un qui prétend m'avoir aimée vous me connaissez bien mal. Vous êtes soit naïf, soit bête et méchant. Sauf votre respect, puisque vous n'avez que des choses à me reprocher et pas la présence d'esprit de vous inquiéter pour moi, je vais à présent m'en aller. (elle le salue d'un hochement de tête bref.)

Le Choeur : Sa ruade affaiblit la galerie déjà fragile et la faille lézarde jusqu'au plafond qui s'effondre entre les deux équidés. Commedia disparait et emporte avec elle le coeur que Baba Yaga a dessiné sur sa cuise et qu'elle n'a jamais destiné à Ezekiel.

(Tombée de rideau.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etourderies    

Revenir en haut Aller en bas
 
Etourderies
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD :: L'ARCHIPEL DES BOUCANIERS-
Sauter vers: