Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 Another day that’s no different

Aller en bas 
AuteurMessage
Rose Madder

insecure but i'm working with it

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 204

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Another day that’s no different   Lun 3 Sep 2018 - 0:44

Another day that’s no different
Rose Madder fixait les reflets enchanteurs du vaste lac souterrain qu'elle avait découvert. Stalactites et stalagmites se rejoignaient et emportaient avec eux les couleurs pastelles de l'étendue d'eau. Ils dansaient sur la robe grise de la jeune jument et atténuaient l'éclat roux de sa crinière qui se ternissait un peu plus chaque jour.

Elle se contemplait avec complaisance dans l'eau depuis quelques instants, ravie de sa découverte et de son corps qui perdait les rondeurs de l'enfance. Le périple avait été long, elle avait fait beaucoup de détours et la traversée brumeuse l'avait laissée sans repère dans les galeries qui ne connaissaient pas le silence.

Mais Rosie avait persévéré et à présent les bavardages des tunnels lui manquaient presque tant l'endroit était calme. Ce n'était pas normal et si elle avait été absorbée par son reflet pendant de longues minutes, le silence lui tombait soudain dessus, menaçant. Elle était seule et craignait les présences qui pourraient se manifester. Ami ou ennemi, danger naturel ou malheureux accident, tout pouvait arriver. Elle ne savait plus s'il valait mieux être seule ou mal accompagnée tant sa solitude lui pesait.

Depuis combien de temps n'avait-elle pas vu Aurore Opéra ? Maddie se le demandait. Elle inspira tristement et soupira profondément. Le long souffle qui lui échappa vint créer des remous à la surface de l'eau et elle détourna la tête, croisant son propre regard avec lassitude. Voilà, son frère aîné lui manquait. Elle l'avouait mais lui n'apparaissait pas par magie. Comment allait-il ? Pourquoi l'évitait-il ? Elle ne comprenait pas et laissa choir sa tête qu'elle portait habituellement si fièrement.

Elle devait renvoyer une bien triste image, s'il y avait seulement quelqu'un pour la voir.

Event:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Reborn.

avatar

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 222

SEXE DU CHEVAL : Mâle.
TERRITOIRE : Vagabondage ou marche forcée ?


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Lun 3 Sep 2018 - 17:56


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et pourtant il réclame le droit de perdre encore, ouvrant une bouche édentée sur sa réclame, la paume tannée et tendue devenue le fond de la bourse en cuir qu'il a perdu en premier, avant toutes les autres choses. Ce qui contient l'or ne doit jamais être égaré, jamais troué, au risque de se retrouver sur les chemins de la vie, les grandes autoroutes sur lesquelles on se fracasse et les lacets aux cailloux tranchants avec lesquels on s'étrangle.

Cet endroit était éphémère. Il puait déjà son absence, menaçait déjà de disparaître, de la réalité ou de son esprit. Il était beau, certes, arc-en-ciels morcelés se mirant sur les parois, et menaçant comme le sont toutes les choses vraiment belles, l'eau pure et glacée filant entre ses sabots, mais il avait retourné ses yeux à défaut de les crever comme Ulysse, les avaient plongés à l'intérieur, condamné à se contempler lui-même jusqu'à s'être gavé de la décadence, la cadence grandiose des opéras dont les chanteuses poussent des trémolos, la mollesse des femmes alanguies parmi le public, la liqueur qui finit dans la gorge du vieux mime auquel on a volé son théâtre.

Fifa et Kuro étaient devenus dominants.

Il était certes parfois méfiant de nature, parfois critique. Les mauvaises nouvelles étaient cependant toujours accueillies avec le même ahurissement convaincu, comme si la vérité n'avait pu que jamais apparaître bossue et revêtue de noir, caracolant d'un désastre à l'autre.

S'il avait été humain il aurait été saoul, ivre de malheur, le menton profondément enfoui dans la gorge et la bouche profondément enfoncée dans le goulot de la délivrance elle aussi éphémère d'une goutte amère. Il n'était pas humain. Pour vivre, il devait se lever chaque jour et enfourner quelques kilos d'herbe. Se mettre à l'abri des prédateurs la nuit venue.

Qu'est-ce qui t'a tant déçu ? Tu savais que tout cela t'échapperait, que tu ne garderais que des souvenirs. Le temps d'accepter est venu, mais il est certains prisonniers qui refusent d'oublier leurs chaînes, même lorsque ces dernières ont été rompues. Et le sang ne crie pas vengeance, il ne gronde même pas ; il ne coule pas en dehors du corps, il se cantonne à son trajet quotidien. La routine qu'il aime tant, dans laquelle il n'a plus le loisir de s'enliser. Seule une habitude traîne encore : elle s'appelle Mune et elle se cogne contre les recoins de son crâne, une enfant aveuglée par la pénombre, cherchant la sortie.

Coeur Noir lui avait vendu des rêves sans s'en rendre compte, marchand de sable qui marchanderait bientôt avec la mort. Il avait rêvé deux nuits durant d'un vide qu'une jument aux oreilles lunaires traversait, silencieuse. Et lui l'avait rejetée ou presque, convaincu qu'il était de ne pas avoir besoin de cela, convaincu qu'il était qu'il faudrait mourir tôt ou tard, d'ennui ou de désespoir, la mort lente de l'esprit que rattrape avec du retard le corps.

Il espérait qu'elle regardait avant de traverser son esprit.

Ses pas n'étaient pas particulièrement silencieux, l'eau remuant contre ses sabots. Il s'arrêta, releva la tête. Il y avait là une pouliche, fine, grisâtre. Perdue peut-être entre deux chrysalides. Elle avait la tête baissée, mais elle lui rappelait un peu quelque chose.

Le parfum que dégageait son corps... Terres Orphelines. Il ne retint pas son soupir.

" Tu es loin de chez toi. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder

insecure but i'm working with it

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 204

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Lun 3 Sep 2018 - 21:20

L'eau se parait de rosaces et Rosie pinça des naseaux, étonnée. Ce n'était pas son souffle qui les avait provoquées... quelques stalactites isolés au plafond pleuraient silencieusement et une larme s'écrasa sur son chanfrein, la faisant sursauter. A la surface de l'eau, les rosaces pleuvaient, se percutaient et s'entrecoupaient sans fin.

Elle était persuadée que la brume du Plateau Fantôme serait bientôt trop épaisse pour la traverser, que la Voie des Murmures s'effondrerait sur ceux qui s'y étaient égarés et que le Glas des Larmes noierait sans pitié ceux qui s'y contemplaient trop longtemps aussi s'écarta-t-elle du lac qu'elle surveillait avec méfiance.

Le bruit de pas lui parvint enfin. Un équidé approchait, sans cadence et son soupir s'éteignit avec les remous de l'eau qu'il crevait de ses sabots. Maddie le détailla, un éclat familier dans le regard. N'était-ce pas l'étalon qu'elle avait défendu lorsque sa tante l'avait arrosé ? Elle n'eut cependant pas l'occasion de lui poser la question car il lui en posait une, malgré l'absence de point d'interrogation. Ou du moins, elle avait envie d'y répondre.

Je suis loin des miens.

Les Terres Orphelines n'étaient pas chez elle. Mais elle n'avait jamais été proche de sa famille et le seul qui veillait encore sur elle l'évitait. Rose baissa les yeux, croisa son reflet et les releva promptement. Le frison ne portait pas l'odeur particulière d'un troupeau aussi ne le questionna-t-elle pas. Elle donna un petit coup dans l'eau pour arroser l'inconnu, ne craignant pas de représailles. Il n'avait pas l'air dangereux.

Je vous ai défendu, la dernière fois et pourtant, vous êtes là. Je vais commencer à croire que vous aimez vous faire arroser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Reborn.

avatar

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 222

SEXE DU CHEVAL : Mâle.
TERRITOIRE : Vagabondage ou marche forcée ?


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Lun 3 Sep 2018 - 22:11


Elle parla des siens. Elle ne lui rappelait rien de vraiment connu, sinon Cyrius, cet étalon arabe désagréable qui s'était amusé à s'en prendre à... À... Pourquoi pensait-il à une opilione ? Cela avait peu d'importance. Les rumeurs se répandaient sur cette île comme un incendie dans une prairie asséchée par le soleil. Il savait que cet olibrius était devenu dominant, comme il avait avoué le désirer pendant leur entrevue. Il n'avait cependant que faire des terres Trompeuses dont il n'avait foulé que l'assoiffant désert. Et il était évident que la pouliche ne pouvait être sa fille, portant le parfum un peu suave mais plutôt ineffable des terres Orphelines. À moins qu'un quelconque conflit familial l'ait poussée dans le giron du nouveau couple de dominant.

Tout cela ne le concernait pas, aussi ne s'y attarda-t-il pas. Il avisa un endroit où l'eau échouait et se hissa là, secouant ses fanons détrempés pour les convaincre de se désengorger.

Un filet d'eau vint cependant le frapper et il baissa les yeux, silencieux, avant de dévisager l'inconnue. On avait connu plus prudent. Il était vrai que, s'il était taciturne, il n'exsudait pas non plus la tranquille menace dont certains êtres semblent s'envelopper. L'aura. Voilà qui triait entre les êtres.

Elle le rappela à son bon souvenir. C'était donc elle. Elle avait grandi. Le temps filait, même s'il ne lui en donnait pas toujours la sensation.

" Tu as failli te noyer lorsque tu as voulu me venir en aide. Je crois que tu aimes autant ça que moi me faire éclabousser. "

Il cilla. Une moue retomba sur ses lèvres, comme elle en avait l'habitude ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder

insecure but i'm working with it

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 204

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Lun 3 Sep 2018 - 22:25

L'étalon ne la questionna pas plus et au fond, elle ne le voulait pas. Elle avait tout dit, le reste n'était qu'une affaire de famille. Elle trouverait Aurore Opéra et son Oppa s'excuserait de l'avoir ignorée. Il s'expliquerait, elle lui pardonnerait, comme toujours. Les stalactites pleuraient encore et elle s'écarta de celui qui menaçait de l'assommer à force de gouttes d'eau vengeresses qui simulaient la tristesse.

Son interlocuteur s'était hissé hors de l'eau et Rosie ne l'y pousserait pas à nouveau aussi le laissa-t-elle tranquille. Elle considéra sa remarque, recula une oreille, l'avança à nouveau et sourit, mielleuse.

Je n'étais qu'une pouliche ! fit-elle semblant de se défendre. Et en général, on dit merci.

Elle voulut le questionner sur sa virilité, supputer que cela le dérangeait qu'une pouliche lui soit venue en aide mais se ravisa. Elle pouvait comprendre son malaise et ne souhaitait pas le déranger plus que nécessaire.

Maddie s'ébroua, quelque chose d'humide coulait le long de son épaule... elle releva lentement la tête, découvrit un stalactite pleurnichard de plus et s'écarta promptement. L'espace se fit plus étroit, elle remarqua soudain la présence de stalagmites et réalisa que ce n'était pas simplement une paroi, la grotte s'étendait plus loin qu'elle l'avait cru.

Vous avez vu quelque chose d'intéressant de votre côté ? De là où je viens il n'y a que des galeries souterraines emplies de courants d'airs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Reborn.

avatar

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 222

SEXE DU CHEVAL : Mâle.
TERRITOIRE : Vagabondage ou marche forcée ?


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Mer 5 Sep 2018 - 16:05

Pourquoi cet endroit emprisonnait-il un arc en ciel ? Shiro tendit ses naseaux qui effleurèrent les couleurs, ces dernières refusant d'être attrapées par un autre que leur geôlier et préférant courir le long de la peau qui tentait de les comprendre. Au-dessus de lui les stalactites pendaient comme un champ d'épées de Damoclès, protégeant peut-être leur secret et leur palette d'artiste.

Shiro ferma un œil. Il avait mal au crâne, à nouveau, ce froissement de l'esprit qu'il avait connu d'abord en compagnie de la rouquine - Mao ? Mana ? -. Il se demanda si la présence de l'eau toute proche pesait sur sa santé. Cela aurait été difficile, de vivre sans pouvoir fréquenter les étendues liquides qui parsemaient Horse-Wild. Il devrait éventuellement se trouver un coin dans lequel s'abriter. L'errance l'épuisait. Le fait que l'utopie soit introuvable, s'il n'était pas surprenant, effilait cependant ses nerfs, comme si son inconscient avait voulu prouver qu'il avait tort et s'offensait du fait que le subconscient ait eu raison.

Il la regarda. Elle avait des traits un peu pointus. Sa voix n'irritait pas encore son crâne échauffé, mais elle rebondissait contre les parois.

Peut-être aurait-il dû rester ici et attendre que tout ne s'écroule.

" Merci, " répéta-t-il sans insuffler au mot aucune âme. " Tu es encore une pouliche. "

Il ne retenait pas ses mots, aujourd'hui, les laisser filer, tomber ou flotter jusqu'au plafond pour crever contre les lames qui attendaient avec impatience.

" Tu devrais définir intéressant, " rétorqua-t-il, avant de retourner à l'eau (tant pis pour ses fanons) et de patauger, faisant quelques pas de plus. Un des courants d'air qu'elle avait mentionné vint le faire frissonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder

insecure but i'm working with it

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 204

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Mer 5 Sep 2018 - 19:51

Rosie entreprit de contourner les pics qui sortaient du sol et suintaient une eau calcaire. Les couleurs étaient peut-être jolies ici mais l'idée d'en ressortir aussi trempée qu'en ayant parcouru le Plateau Fantôme la démoralisait. Elle avait assez donné en chemin et allait finir par prendre froid avec tous les courants d'air de la Voie des Murmures.

J'ai un an, vous savez !

Elle n'était cependant pas vraiment offusquée et l'observa aller dans l'eau en réfléchissant intensément. Que cherchait-elle ? Des pierres précieuses ? Un lieu merveilleux ? Un dieu peut-être ? Sûrement pas cette rencontre qui, bien que plaisante, ne vivait pas à la hauteur de ses attentes. L'endroit lui-même la décevait peu à peu.

J'aimerais trouver des roses, confia-t-elle finalement. ”

Mais aucune fleur ne fleurissait au bord du lac souterrain et une sensation distincte de déjà-vu la prit soudain. Elle avait aussi espéré trouver une rose, dans les Pluies Perpétuelles. Maddie n'avait rencontré qu'un grand étalon noir qui ressemblait un peu à celui là... Elle éleva la voix pour se faire entendre depuis la berge où elle était restée.

Vous ne connaîtriez pas un certain Sorrow par hasard ? Savez vous combien il a d'enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Reborn.

avatar

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 222

SEXE DU CHEVAL : Mâle.
TERRITOIRE : Vagabondage ou marche forcée ?


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Mer 5 Sep 2018 - 20:02

Qu'avait-il fait, à un an ? Pas grand chose. Il n'avait certainement pas ressemblé à cela, et peut-être cela expliquait-il ce manque de considération, comme si elle avait été trop ordinaire, trop normale, trop enjouée. Elle était comme un soleil qui tente de se lever alors que la nuit tombe. Le rire gras d'un spectateur devant le dénouement d'une tragédie. Shiro fit quelques pas dans l'eau froide, qu'il frôla finalement des naseaux, dardant sa langue.

La réponse de la pouliche l'interpella. Il lui jeta un regard, la considérant, puis regarda alentour. Une racine n'aurait pas survécu dans la roche.

Le frison fit quelques pas, s'enfonçant dans la grotte. Il était poursuivi par la mélodie cadencée des gouttes de pluie tombant des stalactites et par la voix de l'enfant, qui lui posa cette question sempiternelle, ronflante, potentiellement mortelle tant à chaque fois il devait trouver avec quel venin endormir son interlocuteur. Pourquoi la haïssait-il tant ? Etait-ce l'idée qu'il ne pouvait être rien d'autre que le fils de Sorrow ?

Le reste de sa question était bizarre, mal coordonnée avec le reste. Qu'est-ce que cela pouvait bien lui faire ? Le noir arriva devant une immense stalagmite qui se dressait devant lui et la contempla, se demandant ce que ça ferait de disparaître bientôt après avoir passé des milliers d'années à se dresser goutte par goutte.

" Pourquoi des roses ? " demanda-t-il finalement, tournant la tête.

Une goutte lui tomba sur le dos.

" Pourquoi ça t'intéresse ? Tu veux te faire adopter ? "

Pourquoi. Il n'aimait pourtant pas ce mot. La dernière question avait été prononcée sur un ton railleur. Sorrow n'aimait pas les poulains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder

insecure but i'm working with it

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 204

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Mer 5 Sep 2018 - 21:58

Son ambition la rongeait encore, malgré la dure réalisation que son ascendance ne faisait pas tout. Qu'avait-elle fait jusqu'à présent ? Bien peu. Elle avait rencontré des équidés qui connaissaient ses parents ou, au contraire, ne les avait jamais rencontrés. Elle-même n'avait qu'à peine aperçu sa grand-tante au détour d'un rassemblement auquel elle regrettait d'avoir assisté. Le compagnon de Fifa était sympathique, mais il était aussi père et leur fille héritière. Aurore Opéra boudait, il rejoindrait probablement pas les Terres Orphelines car il n'aspirait pas au noble prestige qu'elle recherchait. S'il l'avait fait son ombre l'aurait un peu plus écartée d'un héritage qu'elle n'obtiendrait probablement jamais et elle en était frustrée.

Qu'en aurait-elle fait cependant ? Ce n'était qu'une dorure pour sa vanité, un bijou à porter en attendant de s'épanouir, fleurir et ne plus ressentir le besoin d'être reconnue pour ce qu'elle était vraiment. Elle n'était rien, pour le moment, ou peut-être un peu trop. Elle se faisait passer pour ce qu'elle n'était pas et ses parents, surtout sa mère, n'en étaient pas fiers. Ils ne savaient pas non plus quoi faire de son regard noir où brillait parfois une lueur malsaine. La voulaient-ils ordinaire ? Ils s'attristaient quand elle se jouait des adultes. Et lorsqu'elle révélait sa vraie nature, ils reculaient, mal à l'aise. Elle en faisait trop et cela leur faisait trop à supporter. Toujours trop pour eux.

Il n'y avait jamais assez de roses pour canaliser ses pensées et ils lui reprochaient de s'égarer dans les rosiers qui s'étendaient à perte de vue, des champs à ciel ouvert pour son esprit trop affûté pour son âge. De l'éclipse lunaire qui emportait toute lumière étaient nés deux soleils, le premier à l'aube, le second au crépuscule. Rose Madder tendait vers l'obscurité avec la même force qu'Aurore Opéra qui désirait si ardemment briller.
Elle voulait se faire oublier.

Sa question sembla déplaire à l'inconnu, qu'elle considéra un instant. Elle avait probablement visé juste. Il tenta de détourner le sujet, à moins qu'il retarde simplement une échéance désagréable et elle lui concéda cela.

Je m'appelle Rose Madder et je partage le nom de mes fleurs préférées.

L'étalon ne se présenta pas car elle ne lui avait pas demandé et ne lui répondit pas non plus. Elle resta cependant convaincue d'être bien tombée et lui offrit un vrai sourire, amusée. On y revenait toujours, finalement.

Lorsque je l'ai rencontré il a... mentionné ses enfants et je me demandais combien il en a. J'aurais pu envisager de me faire adopter s'il était encore dominant mais maintenant il n'y a plus rien à en tirer.

Et elle était déjà affiliée à une famille dominante, quand bien-même elle n'avait pas grand chose à en tirer non plus. Rosie se garda bien de le mentionner et attendit avec impatience la réponse à sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Reborn.

avatar

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 222

SEXE DU CHEVAL : Mâle.
TERRITOIRE : Vagabondage ou marche forcée ?


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Mer 5 Sep 2018 - 22:43

Shiro tourna autour de son immense stalagmite, tentant de trouver une crevasse, une faille, une griffure qui annoncerait la fin prochaine. Elle était irrégulière mais solide, sourdant une sorte de solennité dont sont capables les objets millénaires et parfois centenaires, des âges qu'il n'atteindrait pas. Il aurait peut-être été agréable de traverser le futur immobile, figé par l'engrenage du temps dans un endroit. Mais les stalagmites ne choisissaient pas leur emplacement et Shiro n'enviait pas les arbres de la forêt, qui poussaient sans choisir où ils resteraient jusqu'à la fin, alors que lui voulait avoir le choix, un choix, toujours le même choix. Et choisir un lieu qui n'atteindrait pas non plus le millénaire suivant.

Il imagina la maison retapée, flambant neuve, et manqua d'avoir un haut le cœur. La définition de sacrilège diffère d'une personne à l'autre.

Des fleurs. Oui. Les fleurs avaient quelque chose de charmant, il pouvait le reconnaître. Les fleurs avaient un charme un peu évident, un peu banal, qui justifiait qu'il ne se soit jamais passionné pour elles, mais elles étaient plaisantes à regarder et à sentir. Il ne les auraient pas piétiné de son dédain. Les roses, cependant, c'était plus qu'évident, plus que banal. Tout le monde aimait les roses. Peu de personnes aimaient leurs épines.

" Sont-elles tes fleurs préférées parce qu'elles font partie de ton nom ? "

C'était tout à fait cohérent.

Shiro tourna la tête, la regarda. Tant de mystère. Plus rien à en tirer. C'était étrange, d'entendre son père avec ce genre de mots, comme une sorte de créature hâve rendue transparente par l'absence de son pouvoir, un vieux prédateur dont on a percé le flanc et dont on sait qu'il doit maintenant courir pour survivre.

Une pointe de compassion, étrange et abrupte, vint piquer le cœur sans que rien ne change sur sa figure.

Il fut néanmoins interpellé par un détail. Tourna la tête, la fixa.

" Tu fais partie des terres Orphelines et tu ne sais pas que ton dominant est son fils ? "

Kuro ne l'avait peut-être pas explicité, mais c'était déjà un fait tellement notoire qu'il paraissait difficile d'y échapper trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder

insecure but i'm working with it

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 204

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Mer 5 Sep 2018 - 23:40

Rosie l'observa tourner autour de la pointe rocheuse, se demanda ce qu'il lui trouvait tandis que les gouttes d'eau jouaient une mélodie curieuse sur le lac. De nouvelles rosaces y fleurissaient mais il leur manquait les épines qu'elle appréciait dans ses rosiers. Elles lui  étaient inoffensives parce qu'elle aussi était une rose et les autres équidés des badauds imprudents qui pensaient pouvoir l'étêter sans la moindre considération pour ce qu'elle était. On détruisait trop facilement ce qui nous plaisait et à première vue, les roses étaient trop charmantes pour échapper à cette destinée. A première vue, Rosie était trop charmante pour qu'on la contemple plus longtemps.

Elle détestait être jugée et encourageait ces badauds dans leur bêtise pour le simple plaisir de se venger, s'amuser de leur crédulité.

Peut-être.

Ou bien parce qu'elle les fréquentait à longueur de journée, s'y perdait avec délectation tandis que même le ciel prenait une teinte rosée.

Elle aurait bien eu besoin de se retraiter dans son esprit pour considérer ses paroles. Trop plongée dans ses pensées lors du rassemblement, déçue et même un peu dégoûtée, elle avait prêté peu d'attention aux discours des dominants. Kuro, fils de Sorrow. Il voulait le remplacer ? Ou quelque chose comme ça ? Et comment cet inconnu le savait-il ? Maddie plissa les yeux, s'approcha du bord de l'eau, tapa du pied. Elle ne lui avouerait pas que le vieux frison l'avait mise au défi de deviner le nombre de descendants qu'il laissait derrière lui ou de manger un pissenlit. Mais elle comptait bien relever le défi et les réticences de son interlocuteur commençaient à la frustrer.

Leurs beaux discours étaient barbants, je n'ai pas tout écouté quand ils se sont présentés. Tu serais pas un fils à Sorrow toi aussi, pour savoir ça ? Vous êtes combien dans la famille ? Il a une fille aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Reborn.

avatar

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 222

SEXE DU CHEVAL : Mâle.
TERRITOIRE : Vagabondage ou marche forcée ?


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Jeu 6 Sep 2018 - 4:09

Peut-être. C'était vague, impersonnel et dénué d'implication. Peut-être était la réponse parfaite. Shiro arrêta son inspection et se planta devant Rose Madder, dont la frustration commençait à devenir visible.

Il était bien plus grand qu'elle. Il remarquait rarement ce genre de détail, peu souvent obnubilé par l'apparence des individus qu'il croisait, mais il pouvait sentir tout le poids du frison dans ses os. Une rose. Les épines pouvaient bien faire perler le sang, mais lorsque l'on avait que faire de saigner on pouvait l'engloutir quand même, ou la forcer à se déraciner. Bien qu'elle n'ait pas eu de racines très profondes, si elle ignorait tout du dominant qui la gouvernait à présent.

Kuro. Dominant. L'idée avait encore un goût de vinaigre.

Et aussi un aspect irréaliste, comme quelque chose qu'on voit les yeux bandés de gaze, à moitié aveuglé mais encore capable de distinguer les ombres qui s'entrechoquent.

Elle tapa du pied. Shiro la contempla. Une expression consternée, empruntée à son père lorsqu'il commençait à s'impatienter, se glissa sur sa figure. Un an ? Certes. C'était décidément très court.

" Tout le monde ne te donnera pas toujours tout ce que tu veux, tu sais. "

Ses yeux cherchèrent les siens mais se lassèrent vite de son regard. Il décelait chez elle quelque chose de désagréable qui le rendait méfiant. Elle n'avait pas la douceur, la curiosité de Mune.

" Kuro est mon frère aîné. Je suis Shiro. Ton histoire ne me convainc pas. Je ne sais pas ce que tu veux à mon père ou à ma fratrie, mais je ne vais certainement pas dévoiler mon arbre généalogique à une parfaite inconnue. Surtout que tu n'aimes apparemment pas les discours, même lorsqu'ils sont importants. "

Un rare élan de pragmatisme. Il lâcha une bouffée d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder

insecure but i'm working with it

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 204

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Jeu 6 Sep 2018 - 11:15

Lui aussi s'était rapproché et la dominait de sa haute stature. Elle n'était pas impressionnée, en était déjà venue aux conclusions qu'elle ne grandirait pas beaucoup plus. Rosie tenait de sa mère et sa grand-mère avant elle, avait bien vu que son ancêtre et sa grand-tante n'étaient pas très grandes non plus. Aurore Opéra serait grand et fort.
Elle serait belle, frêle et en était déjà fière.

Je n'ai qu'un an, répéta-t-elle en cachant un sourire moqueur. ”

Trois enfants. Au moins. Avait-elle fait le tour ? Rien n'était moins sûr. Elle aurait pu questionner Kuro, mais si ce qu'elle avait retenu du rassemblement était juste, le dominant n'aurait pas grand chose à dire de Sorrow. Son frère n'en avait pas beaucoup plus à ajouter mais elle le soupçonnait de ne pas partager les raisons du blanc. Son silence en disait déjà assez et elle battit longuement des cils, laissant sa tête choir.

Ce n'est pas juste ! C'est lui qui m'a dit de deviner combien il avait d'enfants ! Je m'ennuyais aux Pluies Perpétuelles et il m'a dit ça... je pouvais jouer grâce à lui mais tu ne veux pas jouer avec moi... Toi aussi tu veux te débarrasser de moi ? Hein ? Pourquoi tout le monde veut se débarrasser de moi ?

Elle renifla bruyamment parce qu'il y avait une part de vérité dans ce qu'elle disait. On la délaissait trop souvent, pour une raison ou une autre, alors elle avait pris l'habitude de filer avant de lasser ses interlocuteurs.

Mes parents sont Ungo et Pearlescence, j'ai un frère aîné qui fait la tête et je préfère qu'on m'appelle Rosie parce que les roses sont mes seules amies. Je ne voulais plus être seule alors j'ai rejoint les Terres Orphelines mais ma tante n'en a rien à faire de moi et je vais bientôt avoir une petite cousine si elle n'est pas déjà née... Mon arrière-grand-mère dit que je ressemble à ma grand-mère mais on dirait que ce n'est pas un compliment et... et... et mon Oppa me manque, soupira-t-elle finalement essoufflée. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Reborn.

avatar

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 222

SEXE DU CHEVAL : Mâle.
TERRITOIRE : Vagabondage ou marche forcée ?


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Jeu 6 Sep 2018 - 12:41

Voilà qu'elle déblatérait encore plus. Shiro se détourna, comme gêné par ce flot de paroles. Son mal de crâne commençait à peser. Il n'arrivait plus non plus à réfléchir à ce qui l'intéressait, à ce qui l'avait obnubilé avant qu'il ne surgisse. Elle venait des terres Orphelines, mais elle ne lui rappelait rien de cet endroit, ce qu'il lui reprochait en silence. Ses yeux se fermèrent. Il se concentra sur la douleur. Se demanda s'il voulait l'apaiser.

" Pour quelqu'un qui n'aime pas écouter les discours, tu aimes décidément beaucoup en faire, " lâcha-t-il, un souffle.

Ses yeux se rouvrirent sur sa silhouette frêle. Pearlescence. Voilà qui lui disait quelque chose, bien qu'il n'ait pas vraiment su quoi. Qui était-ce... ? Ça n'appartenait cependant pas au passé lointain mais à celui qui demeurait proche. C'était d'une moindre importance.

Il se demanda pourquoi Sorrow se serait amusé à jouer ce jeu avec un gamin, alors qu'il manquait souvent de patience avec eux. Il était vrai qu'il aimait parfois éduquer en employant le mystère, en lâchant quelque chose dont on devait trouver peu à peu le sens. Il l'avait rarement fait avec lui. Ils avaient une relation des plus directes.

" J'ignorais que mon père ait repris le boulot d'Aléas. "

Elle ne voulait plus être seule. Son visage demeura impassible mais il sentit les premiers élans du mépris. Se détourna une fois de plus et fit quelques pas pour s'éloigner.

" Tu es trop attachée à ta famille, " lâcha-t-il, ultime reproche, " Ils n'ont que l'importance que tu leur donne. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder

insecure but i'm working with it

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 204

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Jeu 6 Sep 2018 - 12:59

Ses tirades n'eurent pas l'effet escompté et Rosie grimaça. Elle ne savait pas quoi faire d'un interlocuteur désintéressé. S'en était un peu pitoyable, de voir Shiro se détourner. Si elle avait échoué, lui semblait ne même plus essayer. Faire semblant ? Il ne savait vraisemblablement pas le faire et elle ne savait plus où donner de la tête. Pouvait-elle croire que Sorrow n'avait que trois enfants ? Ceux dont elle connaissait les noms savaient-ils combien il avait d'enfants ? Après tout, si le vieux frison avait lancé cette devinette, c'était peut-être parce qu'il y avait là un piège. Maddie ne voulait pas tomber dedans.

Et toi ? N'y es tu pas trop attaché non plus ? Tu viens de protéger ton père de quoi, exactement ? Moi ? Que veux-tu que je lui fasse ? Je sais que je suis bavarde mais ça ne fait de mal à personne.

Elle sourit, refusa de le suivre car elle ne regrettait pas l'importance qu'elle donnait à son propre frère. Si elle s'offusquait du détachement de Fifa, c'était parce que sa mère l'avait persuadée que la jument aurait du lui donner de l'importance et que Rosie avait aimé l'idée d'en avoir. Quant à son ancêtre... bah, elle était vieille et Maddie ne rencontrerait jamais la grand-mère à laquelle elle la comparait. C'était injuste et la pouliche était vexée mais dans quelques temps, cela lui serait passé. Elle essaya du moins de s'en convaincre. Shiro avait tort et elle le lui prouvait à cet instant en donnant une importance toute particulière à sa famille dans sa quête.

Ils ont de l'importance, qu'on le veuille ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro
Reborn.

avatar

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 222

SEXE DU CHEVAL : Mâle.
TERRITOIRE : Vagabondage ou marche forcée ?


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Jeu 6 Sep 2018 - 13:12


" Les intentions des gens sont souvent cachées et tu ne m'as pas l'air d'être quelqu'un de très franc. "

Qu'il se soit trompé ou non, cela avait peu d'importance. Elle aurait pu être pétrie de bonnes intentions qu'il l'aurait déjà enfournée dans le coin de son esprit qui calcine les gens. Son humeur ne le portait de toute façon pas à l'indulgence et à la compassion, qu'il avait déjà pourtant pu trouver pour d'autres choses, mais pas pour une chose qui venait de chez lui, qui piétinait chez lui. Une rose qui avait poussé parmi ses orties. C'était inconcevable. Il en aurait presque appelé au répit offert par le sommeil.

Ses mots avaient ricoché contre les parois alors qu'il s'éloignait peu à peu. Il réalisa que sa silhouette se réverbérait elle aussi contre le mur, un peu fragmentée. Pourquoi protéger son père ? Il ne l'avait pas vu depuis deux ans. Malgré le grand âge du frison, il ne souhaitait pas s'en faire un ennemi. Mais si on l'approchait afin de régler le conflit qui vivait entre son frère et son père, il ne rejoindrait aucun camp. Il avait décidé depuis longtemps qu'il ne voulait pas tremper dans cette affaire là. En voulait même peut-être à Kuro de la couver alors qu'il n'avait pas été celui qui, enfant, avait tout entendu.

Il n'avait vécu que la conséquence, que lui-même ne connaissait pas.

Les propos de la pouliche l'agacèrent parce qu'ils étaient emprunts de vérité. Il s'ébroua et les laissa retomber dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose Madder

insecure but i'm working with it

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 204

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Another day that’s no different   Jeu 6 Sep 2018 - 13:20

Rosie dut se rendre à l'évidence. Elle haussa les épaules et se détourna sans répondre. Au moment où son postérieur quittait l'espace qu'elle avait occupé pendant de longues minutes, une goutte d'eau s'effondra sur le sol glissant. Le stalactite dont elle dégoulinait aurait pu subir la même destinée pour ce qu'elle en avait à faire, car elle n'avait justement plus rien à faire ici.

FIN.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Another day that’s no different   

Revenir en haut Aller en bas
 
Another day that’s no different
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )
» Sae Jin ? Mirror that’s filled up by you
» "Magic has to be believed. That’s the only way it’s real." ~ Yoëv Santacruz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD :: L'ARCHIPEL DES BOUCANIERS-
Sauter vers: