Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.

Partagez
 

 Pétales séchés

Aller en bas 
AuteurMessage
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 257

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyMer 22 Aoû 2018 - 22:39

Pétales séchés
Les roses ne fleurissaient pas dans l'obscurité. Rosie s'était nichée au creux des ronces, une fleur pale qui perdait peu à peu l'éclat de feu qui l'habillait pour n'en garder que des pétales séchés. Son oeil droit était fardé d'ocre et sur son encolure dégringolaient des tâches brunes qui faisaient écho aux papillons sur le point de s'envoler de sa croupe. Sa robe grisée la distinguait clairement de la végétation, elle n'était cependant pas inquiète.

Elle avait quitté les Terres Orphelines par dépit, déçue de se faire voler la vedette par sa cousine éloignée. Bien que Maddie ne rêve pas de princes ni de princesses, encore moins de monts et merveilles (on ne la lui faisait pas à elle) elle avait tout de même espéré, brièvement, trouver la place d'héritière. Ce n'était pas tant qu'elle voulait dominer que le prestige de se dire que cela aurait pu arriver.

Cela n'arriverait pas. Son Oppa l'évitait et elle n'avait pas retrouvé Naëlle. A défaut, elle avait rencontré un mangeur de pissenlit qui posait des mauvaises devinettes, un cauchemar ambulant et une acrobate avec des airs de clown. Elle s'attendait presque à la revoir, à lever bien haut les jambes pour éviter les épines qui l'avaient déjà transpercée de par en par, cadavre articulé dans une ironie du sort qui l'aurait peut-être amusée.

La pouliche (qui avait bien grandi) avait cette fois évité le piège de la Vallée de Ronces en empruntant un passage déjà bien usé par ce qu'elle soupçonnait être les membres du troupeau. Aucune trace de sang ne venait tâcher son pelage malgré les colorations ocres qui le parsemaient et elle s'étonnait chaque jour de son reflet. Sa robe changeait et parfois l'espoir lui faisait tourner la tête : et s'il y avait justement quelque chose à espérer ?

Rose Madder ne s'était jamais voilé la face, ses parents étaient vilains. Elle refusait de les dire laids, car ils étaient de bonnes personnes et faisaient de leur mieux mais la beauté de les avait pas doté de sa radiance tant appréciée. Si Aurore Opéra et elle-même n'en souffraient pas, ils ne pouvaient peut-être pas se dire gâtés par la nature... mais plus ils grandissaient, tous les deux, plus son aîné incarnait la force et elle la beauté qu'elle voulait bien voir dans son reflet.

Elle verrait bien, soupira-t-elle. Evidemment, un équidé fit son apparition au même moment.

Réservé:
 


Dernière édition par Rose Madder le Lun 10 Sep 2018 - 11:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Mateen
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : A ton avis ?
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyJeu 23 Aoû 2018 - 18:53


PETALES SECHES
FT. ROSE MADDER
Hey ! Vous savez quoi les gens ?! Beh aujourd’hui j’ai onze mois ! Non je vous jure ! Maman m’a dit que c’était mon onzième menniversaire aujourd’hui et que j’étais presque une grande. Ca fait onze mois que je suis sur cette planète ! C’est énorme en vrai ! Il s’en est passé des choses depuis ma naissance quand on y pense : j’ai rencontré Hoykä – qui est une peste soit disant passant -, ensuite j’ai rencontré Rosie – qui est adorable en vrai -, y a Sorrow aussi. Sorrow. Il est vieux et en plus il pue. Mais en plus, il est méchant, il a voulu me faire peur car je voulais toucher à sa foutue boîte. Heureusement que Maman était là d’ailleurs, sinon il m’aurait sans doute jeté à l’eau. Et je serais morte. Ce serait con quand même de mourir simplement pour une boîte … Ah, j’ai rencontré Hyuna aussi. Elle est gentille elle ! Bon un peu gueularde sur les bords, mais gentille. Elle m’a même apprit à différencier les plantes, c’est cool ça ! Comme ça, je pourrais soigner maman et papa si besoin. Puis je pourrais aider les autres s’ils sont blessés aussi. Ah et y’a ce morveux ! Ce voleur de fruit … Mon neveu apparemment ? Tu parles ! C’est qu’un voleur, de toute façon je vais lui faire regretter si je le recroise !
Non sincèrement. Onze mois ça passe vite … J’ai presque l’impression d’être née hier, d’avoir découvert le monde il y a quelques heures seulement. Puis, un regard sur mon reflet et je comprend vite. J’étais deux fois plus grande, mes jambes sont plus fines et j’ai plus le ventre pendant du bébé qui boit du lait. Ah et je n’ai plus le poil lisse, un duvet comme dit maman, non j’ai le poil rugueux maintenant. Mais je vais être belle, je suis sûre ! En même temps quand on voit mes parents, on ne peut en douter. Mon Papa est roux, certes, mais il est magnifique avouez-le ! Bon okai, les deux ronds entre ses jambes sont énormes, mais quand on le fixe dans les yeux on ne les voit pas, c’est le principal. Maman … Aaah Maman, beh c’est la plus belle tout simplement. Elle a le corps gracile comme les arabes des temps anciens, ainsi que des yeux de biche comme une véritable princesse. En fait, plus je grandis, plus je me rend compte que je ressemble beaucoup plus à Papa. Je suis beaucoup plus costaud que Maman. Et j’ai la liste de Papa, aussi. Bon par contre … Ma robe, beh je ne sais pas du tout d’où elle peut venir. Un soucis naturel je suppose.
Délicatement, je pose mon pied sur le sol épineux de la Vallée des Ronces. Je me souviens la première fois où je suis venue ici, j’avais pas l’air fine dis donc … J’étais complètement emmêlée dans les roses, avec ma crinière qui s’y coinçait ainsi que ma queue. A mon âge, j’aurais pu m’en défaire facilement, mais mon corps fragile de bébé de quelques heures n’avait pas pu. Ouais, j’avais eu l’air ridicule à ce moment précis, surtout en chialant ma mère comme je l’avais fait, mais heureusement papa est passé par là. Soudain, un bruit se fit entendre. Je lève alors la tête haut, dresse les oreille, ouvre grand les naseaux et fixe l’horizon. Là, bientôt, mon regard capte une robe clair au milieu des roses fanées. Je penche la tête sur le côté, mais l’odeur entrant dans mes naseaux me rappela une de mes rencontres. Alors, avec joie, je saute un tas de ronces, pars au trot et arrive derrière la pouliche. Là, délicatement je touche sa croupe et en souriant je m’adresse à elle.
« Bah alors ! On squatte chez moi ? » dis-je avec un léger rire.
Ca faisait longtemps que je ne l’avais pas vu ma Maddie. Car ouais, c’était ma Maddie ! Elle avait bien changé depuis la grotte, mais elle était toujours aussi belle. Bon pas plus belle que moi, certes, mais sublime quand même. Finalement, je me recule et la fixe en souriant.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 257

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyVen 24 Aoû 2018 - 18:58

Rosie sentit quelque chose sur sa croupe et botta instinctivement pour chasser ce qui ressemblait à un étalon un peu trop tactile pour son bien. On l'avait déjà importunée et elle craignait que cela ne s'améliore pas en grandissant. Chaque contact initié sans son aval provoquait une réaction violente qu'elle ne maîtrisait pas encore et elle s'estima heureuse d'avoir simplement botté quand elle virevolta, légère sur ses sabots clairs et découvrit Hallelujah.

Elle avait bien grandi, considéra brièvement Maddie. Comme elle, l'isabelle conservait ses rondeurs de pouliche tout en sortant peu à peu de cet exosquelette à l'allure guindée. Elle n'avait pas changé de couleur et la plus claire l'envia un peu avant d'examiner les dégâts qu'elle avait fait. Ses gestes de défense n'épargnait personne, à par peut-être son frère aîné et encore, elle n'avait pas vu Aurore Opéra de près depuis longtemps.

Pardon, je ne t'ai pas sentie arriver...

Son regard placide manquait de lumière tandis qu'il courait aux alentours sans trouver de danger. Que voulait-elle dire, chez elle ? La Vallée de Ronces n'était pas l'endroit le plus accueillant des Terres Trompeuses, dont Hallelujah faisait en effet partie, constata-t-elle en inspirant profondément. Ses naseaux frémirent et Rose Madder se demanda si elle portait sur elle l'odeur des Terres Orphelines. Probablement, elle y avait passé un certain temps avant de venir.

Je ne savais pas que tu faisais partie des Terres Trompeuses, glissa-t-elle finalement. J'ai moi-même intégré les Orphelines il y a quelques temps.

Autant le dire avant qu'on lui pose la question. Bien que contrariée, Rosie n'avait rien à cacher et ne regrettait pas d'avoir rejoint le troupeau. C'était peut-être mieux, si un jour elle avait besoin d'assistance Fifa ne pourrait pas lui refuser. En famille et dans son troupeau, il n'y aurait pas d'excuse pour sa grand-tante. Dommage qu'il n'y ait rien de plus à en tirer. Ses yeux noirs revinrent à Hallelujah, qui était sûrement plus en sécurité entourée d'un troupeau qu'isolée comme Maddie l'avait été plus jeune.

Tu t'en es sortie dans les galeries souterraines ? On a été séparées...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Mateen
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : A ton avis ?
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyMer 29 Aoû 2018 - 12:19


PETALES SECHES
FT. ROSE MADDER
Boum. Un choc. Une douleur un mouvement de recul. Mince, je l’avais pas vu venir celui-là. En même temps, j’ai été con sur ce coup-là faut l’avouer. Quelle idée de venir derrière elle sans prévenir ?! Papa m’avait pourtant prévenu. Maman aussi vous me direz. Ils m’ont dit qu’il fallait faire attention et toujours prévenir quand on arrivait, sinon on se prenait un coup. Mais je reste une gamine, moi. Ne dit-on pas que les gamins n’écoutent jamais leurs parents, qu’ils font comme si de rien était et qu’ils se croient les maîtres du monde ? Beh ouais. Vous n’avez jamais vu de gosses qui disent « oui, oui » pour au final faire tout le contraire et penser qu’ils ont raison. Mais bien entendu, ils ont tord et l’apprennent à leur dépend. Ils vont voir leurs parents en pleure et ces derniers leurs disent «  je t’avais prévenu ». Mais comme par hasard, beh aujourd’hui je suis toute seule et je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. En même temps, je suis grande maintenant et je peux marcher seule, sans maman près de moi. Je ne sais même pas ce qu’elle fait d’ailleurs … Mais je m’en fiche ! Je veux découvrir le monde sans elle, savoir ce qui m’attend sans elle, moi.
Rosie se retourne et s’excuse. Je secoue la tête, tentant de reprendre mes esprits – son coup avait touché mon poitrail – et je m’approche délicatement d’elle, en souriant. Je ne lui en veux pas, je ne lui en voudrais jamais je crois.
« Pas grave, j’aurai du prévenir je crois. » dis-je, un petit rire sortant de ma bouche.
Elle a bien grandit Rosie. Elle est devenue belle Rosie. C’est la plus belle, en fait. C’est ma seule amie, ma seule véritable amie. Hoykä deviendra jamais mon amie. Et à part, Papa et Maman je n’ai personne de mon âge, alors ouais Rosie est ma seule amie et je compte bien la garder. Délicatement, je laisse mon regard de jais glisser sur son corps, comme un enfant découvrant la nouvelle robe de sa maman. J’adore sa robe ! Toute grise avec des espèces de mouches volant partout. Mais le plus beau, je crois que c’est ses crins. Ils sont roux comme la robe de papa … Non mieux ! On dirait du feu qui sort de ses cheveux. On dirait une super-héroïne. Elle est vraiment magnifique. Je la laisse parler et hoche la tête. Elle ne savait pas, en même temps personne ne le sait vu que je vagabonde partout en ce moment. Comme si cette île entière m’appartenait. Comme si cette île était mon royaume.
« Je suis née sur ces terres, en fait ! Je suis la fille de Cyrius, le Roi de ces terres ! » dis-je, toute fière de moi. « Les Terres Orphelines ? Je n’y suis allée qu’une fois étant encore bébé. Près d’un ruisseau, je crois. Je ne me souviens pas bien. Tu les connais bien, toi, ces terres ? »
Je veux en savoir plus sur ces terres. Maman m’a dit qu’elles étaient magnifiques durant le Printemps, surtout le verger. Enfin non, ça c’était Papa qui me l’avait dit. Papa il connaît l’île par coeur je crois. En même temps, vu son âge ça ne m’étonnerait pas ! Je ne serai même pas étonnée qu’il connaisse même le ciel et les Terres au-delà de l’eau. Une seconde question, je ferme les yeux, tentant de me souvenir ma sortie de la grotte. Puis en levant un antérieur et le posant au sol, heureuse d’avoir trouvé la solution, je hoche la tête vigoureusement.
« Beh ouais, tu crois quoi ? Je suis née avec une boussole en tête, je crois ! J’ai trouvé la sortie d’un coup, comme si elle était sous mon nez depuis un bail ! » dis-je, un grand sourire aux lèvres. «  Et toi ? T’es sortie facilement ? »
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 257

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyMer 29 Aoû 2018 - 19:38

Hallelujah ne semblait pas lui en vouloir et s'approcha plus doucement sous l'oeil ourlé de khôl de Rose Madder. Elle hocha lentement la tête pour lui signifier que l'affaire était classée et espéra que l'autre pouliche ne recommencerait pas.

Son attention commençait à filer lorsque son interlocutrice reprit la parole et Rosie revint brutalement à elle, fronçant d'hypothétiques sourcils. De quoi parlait-elle ? ... il lui fallut quelques secondes pour assembler les pièces du puzzle qu'Hallelujah venait de lui livrer.

Le dominant tu veux dire ? la corrigea-t-elle finalement. ”

Elle ne répondit pas immédiatement à l'isabelle. Maddie encaissait encore le choc de la révélation... elle faisait face à l'héritière des Terres Trompeuses. La jeune jument se mordit la lèvre tandis que la jalousie plantait de belles dents dans son coeur ambitieux. Elle qui convoitait une place qu'elle avait peu de chances d'obtenir fréquentait sans le savoir une petite héritière qui en était fière. Elle pouvait comprendre, il y avait de quoi.

J'ai presque tout visité, le Ruisseau Sans Fond, les Pluies Perpétuelles et le Verger Tentateur. Ma mère m'emmenait souvent là-bas...

Rosie ne termina pas sa phrase. Sa mère était dépassée et avait espéré croiser Ocëan Pearl pour qu'elle la prenne en main comme elle l'avait fait avec Aurore Opéra avant la naissance de sa petite soeur. Le prétexte de rencontrer Fifa n'était qu'une formalité, une bonne excuse pour ne pas avoir l'air irresponsable quand Pearlescence laissait sa fille vaquer à ses occupations, vagabonder seule sur un territoire heureusement amical. Familial.

Elle tenait sûrement de sa mère la jalousie et la convoitise. Maddie soupira et ne chercha pas les origines de son ambition (probablement son grand-père maternel).

« C'est un peu sombre là-bas, ça ne me dérange pas mais tout le monde n'apprécie pas, c'est vrai que ça peut paraître morne. Il y a une vieille maison délabrée aussi, on la dit hantée mais je n'ai jamais vérifié. Je suppose que le Verger est l'endroit le plus reluisant du territoire mais je me suis pris une sacrée saucée quand j'y étais. elle sourit à ce souvenir. »

Hallelujah se vanta de s'en être bien sortie sous le regard inexpressif de la jeune jument. Elle n'était pas très impressionnée après tant d'aventures pour explorer l'Archipel et aspirait à y retourner car il lui semblait avoir manqué quelque chose. Une zone cachée peut-être... Les galeries souterraines devaient bien mener quelque part, songea-t-elle en répondant distraitement.

« Je n'ai pas eu à chercher longtemps non plus mais je n'ai pas pu y retourner pour continuer à explorer... »

Elle ne cachait pas sa déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Mateen
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : A ton avis ?
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyDim 2 Sep 2018 - 23:37


PETALES SECHES
FT. ROSE MADDER
« Dominant ? Non, ça c’est vous tous qui le dîtes. » dis-je en pensant à tous les autres chevaux qui n’étaient pas de ma famille. « Pour moi, il est roi. Et il restera toujours roi. » Et moi, une princesse, bien évidemment.
En fait, plus le temps passe, plus j’ai l’impression que personne ne veut croire ce que je dis. Que personne ne comprend exactement ce que je dis. Mon Papa est roi et ça personne ne pourra le changer. Si ce n’était pas le cas, alors expliquez-moi pourquoi il dirige tout un clan ? Pourquoi il a des étalons à sa garde ? Pourquoi il a des juments en tant qu’amies mais aussi autre ? Et surtout, pourquoi Maman me dit que je suis une princesse ? Une Princesse ne naît pas d’un simple dominant et d’une simple dominante, non ? Alors il faut qu’ils me croient. De toute façon, je finirais bien par leur montrer, moi. Même Rosie. Même Ma Rosie elle ne me croit pas. Dommage, je pensais qu’elle me comprendrait, elle. Bon d’accord, je ne connais pas ses parents, je ne sais pas d’où elle vient, ni même si elle est princesse elle-même. Mais pour moi, elle en est une. Tout simplement car elle a le corps d’une princesse, la tête d’une princesse mais aussi le comportement d’une princesse. Si on ne la connaît pas, on a toute de suite l’impression qu’elle en est une. Tout simplement car elle a une sacré prestance. Tout simplement car elle a un charisme fou. En fait, elle est la sœur que j’aimerai tellement avoir un jour. Elle est la sœur que j’ai toujours imaginé avoir. Papa serait heureux d’avoir une telle fille, je suis sûre. Alors peut-être qu’elle ne me croit pas, mais je lui montrerai que j’en suis une, je lui offrirai cette chance.
Doucement, je posai mon regard sur la grise et hochai la tête, un peu distraite. Elle me racontait un petit peu ces endroits qu’elle avait découvert. Alors, j’étais bien heureuse de connaître, indirectement, tout cela. Ca avait l’air tellement bien. Tellement que je pointe une oreille en avant, l’air curieux.
« Une maison hantée ? Faudrait qu’on y aille ensemble un jour, non ? J’ai jamais vu de fantômes, mais je n’en ai pas peur donc .. » dis-je avec un petit rire. « Un verger ? C’est quoi exactement ça ? »
Je confirme, j’ai l’air complètement débile à poser cette question, mais en même temps il faut me comprendre : je n’ai connu que les terres trompeuses. Très récemment j’ai découvert la jungle et ces foutus singes. Singes que j’aurai du tué en fait. Mais vu le corps de poupée que j’avais à ce moment, je n’aurais certainement jamais réussi. Ils sont petits, inoffensifs, certes, mais ils sont rapides et agressifs quand on menace leur territoire. Je l’ai apprit à mes dépends malheureusement. Donc ouais, dans le fond, je me sens vachement plus en sécurité chez moi. Je me sens tellement bien sur ces terres, mes terres, mes futures terres. Elles m’appartiendront c’est sûr. Quoiqu’il arrive, je ferai en sorte d’être la reine de ces terres. J’espère seulement que ce foutu neveu, que j’ai rencontré brièvement, ne prendra jamais ma place. Ne dit-on pas que les mâles ont davantage leur place sur le trône que les juments ? Si c’est le cas, il est hors de question que ce morveux prenne ma place. Finalement, je ronfle des naseaux et secoue la tête en oubliant ces pensées.
J’avais aussi découvert l’Archipel, à mes dépends d’ailleurs, mais cet endroit ne fut certainement pas la plus belle découverte de toute ma vie. Bon okai, j’y ai rencontré Rosie là-bas. Mais mise à part j’ai découvert quoi ? Des foutus pierres, des chutes de rochers mais surtout des plafonds beaucoup trop bas. C’était moche en fait et puis ça servait à rien. Sérieux, qui serait heureux de vivre dans un tel endroit ? A part les vieux ermites et les clochards, je vois pas … Bon après, c’est vrai que des endroits cachés devaient y être, c’est sûr. Mais jamais j’irai seule ! Je me paumerai, je trouverai ça con quand même. Une future reine qui se paume … Ca arrive tous les jours, non ? Surtout les futures reines intolérante et arrogante comme moi. Non, non je ne me dénigre pas, je dis seulement ce que j’entends de la bouche des autres. Ils pensent que je les crois, que je suis ce qu’ils croient, mais s’ils savaient. Plus le temps passe, plus je grandis et plus je me rend compte que je suis bien plus intelligente qu’ils ne l’imaginent. J’ai des plans vous savez ? Beaucoup de plans que personne ne connaîtra. Ou alors qu’au dernier moment.
« On devrait y retourner, je pense. Y’a plein de cachette, c’est sûr ! » dis-je en souriant. «  On y retourne, dis ? »
On m’imaginait gamine, abrutie … Mais s’ils savaient. Un jour je serai grande, reine, comme Papa. Sauf que je serai malicieuse et manipulatrice comme Maman.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 257

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyLun 3 Sep 2018 - 2:45

Non, c'est les dieux qui choisissent les dominants, justement, donc on dit la même chose qu'eux, répliqua-t-elle en riant. ”

Aurore Opéra lui avait raconté qu'Aléas, le messager des divinités était apparu une fois lorsqu'il prétendait que leur père était plus effrayant que lui. Bien que par encore née à l'époque, Rosie en gardait un respect craintif profondément ancré pour les divinités, qu'elle ne souhaitait pas contrarier. Si elle avait rejoint un troupeau, c'était aussi pour ne pas subir leur courroux. Son affiliation à Fifa n'était qu'un facteur dans le choix du troupeau en lui-même et pas la décision d'en intégrer un.

T'as pas peur des fantômes ? Pourtant t'avais bien la trouille dans la Voie des Murmures, je sais pas si la Maison Hantée c'est fait pour toi...

Sa taquinerie était accompagnée d'un sourire machiavélique qu'elle dévoila de toutes dents.

C'est un endroit avec plein d'arbres fruitiers, expliqua-t-elle brièvement. ”

Maddie plissa les yeux en voyant Hallelujah ronfler des naseaux et secouer la tête, l'air contrariée. A quoi pensait-elle ? L'isabelle ne lui laissa pas le temps de poser la question, trop pressée de poser la sienne et la grise secoua sa crinière rousse dans un rire. Elle n'en oublia cependant pas sa propre curiosité et chercha les mots pour la formuler. Rose Madder ne put s'empêcher de taquiner à nouveau la pouliche, dont l'expression n'avait pas été des plus agréables à regarder. Dans le genre mignon, on faisait mieux.

Bien sûr qu'on y retourne et je pense qu'il y a même mieux qu'une cachette là-bas ! Par contre t'as vu ta tête ? A quoi tu pensais pour faire une tronche pareille ? Fais gaffe si tu grimaces trop souvent tu ressembleras à une limace quand tu seras grande !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Mateen
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : A ton avis ?
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyMer 5 Sep 2018 - 21:08


PETALES SECHES
FT. ROSE MADDER
« Mais ne crois-tu pas que si les Dieux les choisissent c’est qu’ils ont un minimum de sang royal ? » demandai-je, sincère. « Moi oui. Certains naissent banals, d’autres royaux, tout simplement. »
Pourquoi tout le monde parlent ainsi des dieux ? Pourquoi pensent-ils que les chevaux choisis sont complètement ordinaires ? Je ne comprends pas et ne comprendrais sans doute jamais leur façon de penser sur cette île. Les dieux sont certes supérieurs à nous. Ils sont, certes, beaucoup plus haut hiérarchiquement que nous. Mais je sais, je suis sûre, qu’ils nous choisissent à cause de notre sang, à cause de notre lignée mais surtout de nos origines. Alors, avouons-le, pourquoi choisiraient-ils des chevaux avec un chanfrein arabique pour être dominants ? Pourquoi choisiraient-ils des chevaux fins comme les arabes pour dominer ? Surtout si ils veulent simplement des dominants et pas des Rois/Reines. Pour moi, un frison, ne peut pas être dominant – oui, oui je pense à Sorrow -, tout simplement car ils ne sont pas arabes. Tout simplement car ils ressemblent simplement à de gros mammouth sortis tout droit des Enfers. Mais aussi car ils ressemblent à des chevaux de guerre ensevelis sous la misère. En fait, selon moi, seuls les arabes sont dignes de régner.
Alors non, contrairement à beaucoup, je ne crains aucunement les Dieux. Okai. Criez le mensonge, vous avez raison. En réalité, je ne les crains seulement que quand je suis prise sur le fait. Et puis surtout, j’ai un doute sur leur existence. Maman m’a dit en avoir vu un, un jour. Mais … Si je ne les vois pas, c’est qu’ils n’existent pas, n’est-ce pas ? Je sais que je commet un blasphème, que je parjure mais je m’en moque royalement en réalité. Je suis une gamine alors j’ai le droit. J’ai tous les droits et ça je le sais. Plusieurs phrases, une question et une affirmation : je secoue la tête. Elle ne comprend pas. Je n’ai pas peur des fantômes, seulement peur d’être enfermée. Je suis née sans ailes, mais je sais que je suis libre de tout mouvement. Alors me sentir emprisonnée, me sentir encagée, ça fait flipper de ouf. Ils n’ont pas le droit de m’enfermer. Que ce soit les Dieux, le climat ou même la Nature. Si un jour je dois mourir, ce qui n’est pas prêt d’arriver, je veux mourir libre sachez-le. Je préfère encore sauter d’une falaise, voler un bon coup et mourir écrasée sur une parois, plutôt que crever dans le fond d’un trou sans savoir y remonter. Finalement, je repose mon regard sur Rosie.
« J’ai surtout eu peur de me retrouver ensevelie en réalité. Les fantômes me font plus rire qu’autre chose puisqu’ils n’existent pas. C’est pour ça que je veux visiter la Maison Hantée : car elle n’est pas Hantée justement. » dis-je avec un grand sourire, convaincue.
Je remarque le sourire machiavélique de la grise et je secoue la tête. Si elle savait. Je n’ai jamais eu peur des fantômes, jamais. En même temps, comment pourrais-je avoir peur de quelque chose que je ne vois pas ? Quelque chose que je n’entend pas ? Bon j’avoue que les voix peuvent me perturber, me faire frissonner mais elles ne me feront pas peur. Tout simplement car Maman m’a dit que les fantômes n’étaient que dans nos têtes. Alors, on peut les faire apparaître et disparaître autant qu’on veut : c’est génial ça ! Finalement, à son explication brève j’hoche la tête.
« Je vois. Faudrait que j’y fasse un tour dans ce cas, j’adore les fruits : surtout les pommes. » dis-je tout bas, surtout pour moi qu’elle.
Elle avait remarqué ma grimace. En même temps, je suis tellement discrète aussi … Mais faut pas m’en vouloir ! Je suis quelqu’un de franc et très émotif. On remarque facilement mes humeurs, c’est ça le soucis. Je fais la gueule ? On le sait. Je suis triste ? On le devine. Je suis en colère ? On le remarque immédiatement. Des fois, ça m’ennuie réellement. J’aimerai être aussi mystérieuse que Papa, qu’on croit que je bluffe ou quoique ce soit. Mais bon, je suis née ainsi. On ne peut pas le changer malheureusement. Finalement, elle posa la question fatidique. Elle avait donc deviné. Mais que devrais-je répondre ? Que je pense à ce foutu morveux ? Que j’aimerai le tuer aussi rapidement que possible ? Ou le renvoyer dans le bide de sa daronne ? Je ne sais pas du tout. Elle ne le connaît même pas, je suis sûre. Finalement, je soupire et lui adresse un doux sourire.
« Hâte d’y retourner alors ! Surtout que trouver des cachettes c’est mieux à deux, non ? » dis-je pour finalement me secouer, essayant de détendre mes muscles. «  Oh rien. Un stupide morveux qui m’a volé mon fruit et qui n’aurait jamais du naître. Et puis une limace jaune, c’est stylé, non ? » répondai-je en riant.
J’adorai parler à Rosie, elle était douce et rigolote. Ca changeait réellement des conversations que je pouvais avoir avec Papa, Maman. Finalement, j’arrache une touffe d’herbe qui traînait par là, histoire de manger un petit truc.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 257

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyMer 5 Sep 2018 - 21:59

Rosie roula des yeux et s'ébroua pour chasser les absurdités que débitait Hallelujah. Elle n'était décidément pas futée, pas à ce sujet.

Et avec tout ça on s'étonne de la consanguinité...

Elle ne savait pas à quel point elle était concernée et son murmure passa inaperçue tandis que l'isabelle se justifiait. Elle se défendait bien, détournait le sujet.

Qu'est-ce que tu en sais si tu ne l'as jamais visitée ? C'est une Maison Hantée, probablement parce qu'elle est, hm, je ne sais pas, disons... hantée ? Comme dans 'il y a des fantômes dedans' ? S'ils n'existent pas parce que tu n'en as jamais vu je te rappelle qu'on a même pas un an, on a encore le temps d'en voir.

En vérité, Maddie non plus ne croyait pas aux fantômes mais tant qu'elle n'aurait pas exploré la Maison Hantée elle ne pouvait pas se montrer aussi catégorique qu'Hallelujah. Elle espérait bien y faire de belles et peut-être effrayantes découvertes... mais se contenta de hocher la tête. Un bon goûter s'imposait un de ces jours et elle n'était pas contre l'idée de le partager avec la pouliche.

Le discours de l'isabelle l'intrigua et si elle avait eu des sourcils elle les aurait froncés. Ne pouvait-elle pas se défendre au lieu de lui souhaiter du mal ?

Pas vraiment, non... souffla-t-elle finalement. ”

Elle n'était décidément pas convaincue par le sex appeal d'une limace. Beaucoup plus curieuse quant à l'identité du morveux, elle se demanda s'il pouvait s'agir d'Aurore Opéra.

C'est qui, d'ailleurs ? Je le connais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hallelujah

Hallelujah

ÂGE : 27
PUF : Mateen
MESSAGES : 216

SEXE DU CHEVAL : A ton avis ?
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyDim 9 Sep 2018 - 22:34


PETALES SECHES
FT. ROSE MADDER
« La consanguinité ça existe entre deux cousins. Là, Papa et Maman beh ils se connaissaient pas avant, donc ... » répondis-je, même si je me doute qu’on s’en moque totalement.
Je me rend bien compte que je commence à agacer Rosie. Mais en même temps, il ne faut pas m’en vouloir : quand ça concerne ma famille, quand ça concerne mon rôle et mon rang, beh forcément je me laisse envahir. Je me laisse complètement aller sans pour autant chercher plus. Je suis chiante, j’assume. Mais on m’apprécie comme ça, j’en suis convaincue. J’ai pas beaucoup d’ami(e)s, en ce moment, voire même pas du tout, mais comme dirait Maman, on est souvent mieux seul(e) que mal accompagné(e). Je n’ai comprit que maintenant cette phrase. Mais maintenant je comprend. Au départ, je croyais qu’en étant princesse, on avait forcément énormément d’ami(e)s. On était entouré. Mais en fait, ouais, on l’est, mais on est pas obligatoirement aimé(e). Voire même pas du tout. Plus le temps passe, plus je me rend compte que les gens sont complètement jaloux de ma vie. Ils m’envient mais j’adore. J’adore ressentir leur haine, voir leur jalousie dans leur regard, mais surtout ressentir leur rancoeur. Vous pouvez bien me détester, je choisirai de vous ignorer.
Je pose un regard sur la grise. Elle parle, je l’écoute. C’est vrai qu’on était encore jeunes, qu’on avait pas encore tout vu. C’est vrai qu’on doit encore découvrir tellement de choses. Mais les fantômes n’existent pas, j’en suis convaincue. Ils sont contre nature, alors ils ne devraient pas exister, c’est évident. Finalement je pousse un soupir.
« Tu as raison. Mais selon moi, les fantômes ne sont que des légendes urbaines. Ou alors, ils représentent les cauchemars des esprits les plus faibles. Ils n’existent que si on veut qu’ils existent, tout simplement. Après c’est vrai que je ne l’ai jamais visité, que je ne l’ai jamais vu, mais j’aimerai réellement y faire un tour. On ira, dis ? » demandai-je avec curiosité.
J’aime bien discuter avec Rosie. C’était cohérent, culturel et surtout intelligent. On avait des débats intéressants. Bon des fois, je l’agaçais, je le conçois, mais ça fait tellement du bien de discuter enfin convenablement avec quelqu’un. Car il faut l’avouer, je n’aurai jamais ce style de discutions avec Papa/Maman. Ils n’accepteraient jamais que je parle de fantôme, de consanguinité, de colère ou même de haine. Ils ne veulent même pas que j’utilise le mot trône, ou même le mot pouvoir. Je n’ai jamais comprit pourquoi d’ailleurs. Papa pense que je suis trop jeune, moi je pense que c’est normal. Maman dit que je ne devrais pas à mon âge, moi je pense que c’est normal. Ouais en fait, quand on y pense, on ne se comprend réellement pas entre moi et les parents. En fait, plus le temps passe, plus je me rend compte que je ne suis réellement pas comme les parents voudraient que je sois. Je ne serai jamais aussi fragile, aussi douce et aussi naïve qu’ils l’imaginent. Je serai beaucoup plus maligne et intelligente. Finalement, mon regard se pose de nouveau sur la rousse et je soupire. Voilà, que maintenant que je dois parler de ce morveux. Je ne voudrais tellement pas. Il ne devrait pas exister, réellement.
« Ca m’étonnerait. Il est aussi moche qu’un pou, aussi voleur qu’un coucou et aussi rapide qu’un rat. Je ne sais même pas son nom. Je sais juste qu’il m’a appelé Taty. » soupirai-je.
Ce gamin ne devrait réellement pas exister. Mais il me semble que je n’ai qu’une sœur, non ? Enfin une demi-sœur. Elle devrait crever elle aussi, elle n’a rien à faire dans ma famille. Alors ce poulain serait-il le fils de cette blonde ? J’espère sincèrement pas. Sinon ça ferait de nouveau un gamin qui voudrait le trône. Mais poulain ou non, demi-neveu ou non, il n’y parviendra pas. Il faudra qu’il me passe sur le corps tout d’abord. Si je suis capable de tuer pour le trône ? Ouais, sans hésiter, sachez-le.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Rose Madder
oh what a shame !

Rose Madder

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF/Myulalie
MESSAGES : 257

SEXE DU CHEVAL : Une fleur
TERRITOIRE : Orpheline


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés EmptyLun 10 Sep 2018 - 10:55

Rosie se demanda brièvement si elle ou Hallelujah étaient des esprits faibles mais la question n'attendit pas ses réflexions pour s'envoler. La grande pouliche ronfla des naseaux, contrariée et fixa les roses qui fleurissaient dans les ronces sans parvenir à retrouver le fil de ses pensées. Elle n'était pas certaine de vouloir y revenir, tant elles la décevaient. Son amie n'avait pas idée de ce qu'elle imaginait dans son esprit dépravé et elle lui en voulu de prendre pour acquis ce que la plupart des équidés sur Horse-Wild savaient volatile : fille de dominant ou pas, elle serait bien vite écartée si les dieux n'étaient pas satisfaits. Maddie le comprenait seulement, elle qui enviait le titre d'héritière réalisait à présent qu'il lui faudrait s'en emparer car personne ne viendrait le lui donner.

La jeune jument ne savait pas encore si cela valait la peine de s'en montrer digne et réserva son jugement. Elle aurait bien le temps d'y repenser plus tard et répondit distraitement à l'autre pouliche.

Bien sûr, mais avant ou après le goûter dans le Verger ?

Mieux valait prendre des forces avant d'affronter les esprits qui hantaient peut-être la bâtisse mais s'ils existaient vraiment, elles allaient être ballonnées et effrayées... Bah, Rosie n'avait peur de rien et Hallelujah ne croyait pas aux fantômes !

C'était décidé, elles mangeraient avant et iraient à la nuit tombée, si elles s'y rendaient vraiment. Et si leur estomac protestait, surtout celui de son amie, Maddie se moquerait en bonne et due forme. Rirait bien qui rirait le dernier ! De toute façon, l'isabelle prétendait pouvoir affronter la Maison Hantée comme on visitait une maison vide, Rose n'aurait pas de pitié. Elle n'avait pas oublié la pouliche terrifiée dans les galeries souterraines... Un sourire torve tordit ses lèvres, elle le chassa en secouant la tête et remarqua que, plongée dans ses pensées, elle avait laissé grimper les rosiers. Les roses pesaient dans son imaginaire trop réel pour elle, la recouvrait qu'une ombre sanglante qui faisait ressortir les pétales ocres autour de son œil, ceux qui dégringolaient sur son encolure et s'étalaient sur sa croupe pommelée.

Ce n'est sûrement pas mon Oppa, alors. répondit-elle, catégorique. ”

Aurore Opéra ressemblait à tout sauf à ça et si Hallelujah le rencontrait un jour elle ne le décrirait pas comme ça. Le sourire revint sur les lèvres de Rosie et éclaira ses traits gris. Elle voyait la sortie de la vallée de ronces non loin et décida de prendre congé pendant qu'elle était n'était plus dans ses pensées, fatiguée. La rencontre avec l'autre pouliche avait fait passer l'après-midi et elle l'en remercia chaleureusement avant de s'éloigner.

Tu sais où me trouver si tu as envie de sortir d'ici. N'hésite pas à venir prendre le goûter au Verger, la journée passera plus vite, comme aujourd'hui. A bientôt, Lulah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Pétales séchés Empty
MessageSujet: Re: Pétales séchés   Pétales séchés Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pétales séchés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier né : Feery Tales
» Tasty Tales
» Les pétales de rubis - Launegisiles l'Implacable
» WEIRD TALES-THE UNIQUE MAGAZINE
» Olympes des Pétales - Vent - Libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES :: LA VALLEE DE RONCES-
Sauter vers: