Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.

Partagez
 

 Ceci est un titre sans prétention.

Aller en bas 
AuteurMessage
Iuris

Iuris

ÂGE : 20
PUF : Zef
MESSAGES : 44

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyMar 21 Aoû 2018 - 15:26

    Le soleil se levait à peine quand Iuris décida de prendre la route pour des terrains inconnus. Le poulain avait décidé de prendre la poudre d’escampette avant que la chaleur ne tape trop sur son petit corps. Doucement, Iuris avait remarqué qu’il perdait ses formes de poulain. Il prenait en muscle et en forme. Le petit poulain commencer à laisser place à un yearling. Il avait encore les fesses plus hautes que son garrot, sa robe s'affirmait, devenant plus foncée de jour en jour. Devenant aussi de plus en plus sensible à la chaleur, il avait l’impression de cuire. Mais dans sa tête, Iuris restait un petit poulain naïf et modelable. Un poulain qui avait peur de son ombre parfois, peur du noir, des papillons trop gros. Bref, il avait encore tout d’un

    Doucement, il gravit la pente qui menait aux Rocheuses. Bien qu’il ne savait pas où il allait, d’en bas, il avait pu voir des grottes. Il espérait glaner un peu de frais et de repos. Mais en arrivant, il fut bien déçu de voir qu’il le pourrait pas s’allonger ici. Ce qu’il avait pris pour des grottes, n’était en fait que l’érosion. Il ne pouvait à peine y glisser un sabot. Tant pis. Frustré d’avoir gravit la côte pour rien.Il refusa de faire demi tour et se promena plutôt en rasant les murs. Mais quand il tendait le regard, il ne pouvait voir que du désert à perte de vu. Du désert et donc de la chaleur. Il ne détestait pas la chaleur avant. Mais maintenant, c’était tout un autre histoire. Pourtant, au loin, tout au loin, il pouvait voir un bout de verdure, peut-être irait-il là bas plus tard, se rafraîchir, mais pour le moment. il n’était pas trop mal. Le calme et le silence du lieu l'apaisait, la chaleur l’assomait et le rendait somnolant, alors il s’arrêta à flanc de caillou pour somnoler un peu.Espérant rester seul un bon moment. En laissant tomber son nez, il constata que quelques plantes grasse poussaient ça et là, si ce n’était pas ses préférés, il se souvenait qu’elles étaient gorgées d’eaux. Il croqua dedans et machonna la plante au goût inexistant. Mais au moins, il ne mourrait pas de soif.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

Sorrow

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 6149

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyMar 21 Aoû 2018 - 16:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les ombres sont rarement blanches. Elles ne se déplacent pas non plus couramment à quatre pattes dans son esprit, sortes de blattes fantomatiques qu'il ne pouvait que poursuivre en rêve.

Les ombres possédaient encore moins des noms. Fifa et Kuro. Kuro et Fifa. Cela devenait une sorte de farandole de syllabes, le genre de piétinement exalté qui mélange les corps et les confond, ne constitue plus qu'un seul être, une seule grosse masse gélatineuse et blanche.

Si Sorrow avait été humain, il se serait résolument détourné d'une montagne de cocaïne parce qu'elle lui rappelait trop les deux objets de ses pensées.

Un olibrius qu'il avait croisé alors qu'il divaguait impunément sur les Terres Trompeuses avait eu la mauvaise idée d'insinuer que sa chère belle fille et son bien aimé fils étaient devenus dominants, qu'on les avaient couronnés lors d'une cérémonie grandiose, et qu'on préparait même des rénovations dans une maison hantée qui supporterait certainement assez mal l'enthousiasme d'une bande de zouaves appâtés par la promesse du renouveau. L'ancien dominant avait refusé de croire en ce grossier fabliau mais il s'était quand même suspendu au dessus de sa tête, sorte de nuage blanc égaré loin de son amoncellement orageux qui vient chapeauter un esprit dans lequel gronde un autre orage.

Les Rocheuses ne se prêtaient cependant pas aux dédales de pensées, trop escarpées pour que l'on choisisse d'ignorer où on mettait ses sabots. Sorrow, qui dormait bien malgré ses quelques contrariétés, accueillait avec une certaine bienveillance l'exercice physique que l'endroit demandait, les naseaux parfois collés aux parois afin de déterminer si oui ou non quelqu'un d'intéressant était passé par ici. Il lui avait semblé reconnaître le parfum, lointain et presque imaginaire, d'Ocëan Pearl dans un interstice, mais il avait préféré l'oublier, la nouvelle ayant plus de chance de ravir sa fille que lui.

La soif commençait cependant à se faire sentir. L'étalon jeta un regard dans le vide, mais ne vit aucun petit filet d'eau salutaire. L'été avait été assommant et avait probablement épuisé bien des petites sources parfois boueuses qui se faufilaient entre les roches.

Fort heureusement les plantes fournissaient aussi un peu de l'humidité qui ravirait son palet et sa gorge, aussi se mit-il en quête de quelque chose à mâcher, les naseaux plaqués contre le sol recouvert de sa poussière rougeoyante.

Il heurta bien vite quelque chose, mais réalisa en même temps qu'il n'était pas le seul à convoiter ce goûter : une ombre planait sur les plantes qu'il venait de renifler.

Sorrow leva la tête et tomba sur un poulain dont la robe sombre ne tombait pas encore dans le noir. Il semblait abruti par la chaleur du soleil, la bouche pleine de ce que l'ancien dominant désirait ardemment bouffer lui-aussi.

Pourquoi tombait-il sur autant de poulains en ce moment ? Quelle poule pondeuse errait sur Horse-Wild ?

Il inspecta le gamin, critique. La morphologie ne lui rappelait personne et encore moins Cyrius, dont il avait croisé la crapoussine peu loquace il y a quelques semaines de cela.

" Tu ne devrais pas être pendu à une tétine, " lança-t-il d'un ton traînant, " Au lieu d'attraper une insolation ? "

Et il mit un sabot en avant, pour bien signifier que ce qui demeurait comestible finirait dans son estomac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iuris

Iuris

ÂGE : 20
PUF : Zef
MESSAGES : 44

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyMar 21 Aoû 2018 - 21:20

    Iu regardait cette plante qui lui faisait de l’oeil, se demandant s’il avait vraiment si soif, ou s’il pouvait la garder pour plus tard, il la renifla, soufflant un peu de de cette poussière ocre sur la plante. Elle était encore moins appétissante comme ça, mais tant pis, ni une ni deux il ouvrit la bouche pour croquer à pleine dents. Mais comme un signe du destin, un espèce de gros étalon noir vint lui foncer dans le lard, lui faisant fermer la bouche sur du vide. Bougon, il leva la tête et posa son regard sur celui qui venait de le priver de son met délicat (comme ta rose huhu). Il planta son regard dans le sien. En plus l’étranger se permettait de s’approprier sa touffe d’herbe grasse. Mais pour qui il se prenait lui ? Pendu à une tétine ? Comme s’il avait encore l’âge. Vexé et boudeur, il fit la moue et essayait de dégager la jambe du noir pour reprendre son maigre repas.

    - Je tète plus moi, en plus tu piétine mon repas là.

    S’il n’était pas de nature combative, voire même d’une nature plutôt à s’écraser. Mais là, il avait l’estomac dans les talon et la langue râpeuse comme un morceau de bois brute. Il soupira, et en regardant mieux, il se sentait tout petit d’un coup. Il n’était qu’un petit poulain face à un grand monsieur tout noir. Il se sentait tout d’un coup idiot de lui avoir parlé comme ça et il se ramassa sur lui même.

    - Mais si vous la voulez, je vais aller plus loin, là-bas, voir si une isolation est plus agréable.


    Il soupira et s’éloigna en lançant un regard noir et courroucé à l’étalon, il était vexé et pas d’humeur joueuse du tout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

Sorrow

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 6149

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyMar 21 Aoû 2018 - 21:40

Les enfants, c'est plus ce que c'était. Si ça avait déjà été quelque chose, ce qui était discutable. Il ne les avait jamais aimés, et il ne les aimeraient pas plus aujourd'hui.

Ils étaient parfaitement inconscients des dangers qu'ils encouraient.

Sorrow baissa les yeux, impassible. Les efforts du poulain étaient comparables à ceux que soulèverait une fourmi contre une montagne. Son sabot ne daigna même pas glisser d'un millimètre et, s'il avait été une créature dotée de plus de sensibilité, il aurait peut être jeté à l'enfant un regard plein de compassion. S'ils se retrouvaient dans cette position c'était malheureusement parce qu'il ne possédait pas cette sensibilité, et l'envie de se moquer en l'observant avec une inquiétude artificielle n'était pas encore née en lui.

La moue boudeuse de la bestiole lui indiqua qu'elle était vexée. La voix lui indiqua qu'il s'agissait d'un mâle, ce qui le changeait grandement de toutes les fillettes qu'il croisait ces derniers temps. Il s'y connaissait, en sale garnement. Il en avait été un. Turbulent, obsédé par la gagne et quelque peu dérangeant sur certains aspects, mais un chiard quand même.

Cette façon de s'exprimer un peu bougonne lui rappelait plus l'adolescence. Les dents de Sorrow crissèrent. Il refusait de songer à cette partie là de sa vie. En regardant le moutard de plus près, on pouvait constater qu'il perdait un peu des rondeurs enfantines qui lui attiraient sans doute l'affection et l'attention des mégères en manque d'amour.

Le frison redressa la tête et surveilla les alentours. Nulle silhouette ne semblait s'apprêter à surgir et bondir comme l'avait fait Nazz'ariah, cette espèce de lionne des cavernes bourrue qui ne possédait cependant pas la carrure du félin qu'elle tentait d'émuler. Le gosse était seul. Pour le moment. Parfait. Il n'aurait pas à supporter une jument rendue hystérique par la maternité.

Ses yeux retombèrent sur le morveux, qu'il fusilla du regard par principe. Ce n'était apparemment pas nécessaire : si l'autre avait lancé une petite pique, il s'était ratatiné à vu d'oeil au point de paraître plus petit qu'il ne l'était vraiment. Un petit rictus moqueur trôna sur la figure de Sorrow, qui baissa la tête alors qu'il s'éloignait, victorieux.

Une bouchée de la plante le convainquit cependant qu'elle n'avait absolument aucune saveur et il mâcha avec réticence, les yeux plissés, recrachant finalement un peu de la poussière qui s'était mêlée à son dîner.

Il baissa les yeux à nouveau, se demandant s'il devait vraiment s'imposer ce repas. Il constata néanmoins bien vite qu'une ombre planait à nouveau sur son dîner et, relevant les yeux, il tomba nez à nez avec l'envergure d'un condor qui planait assez bas, manifestement très en appétit lui aussi.

Les condors n'étaient pas herbivores.

Les poulains étaient très appétissants, aussi gros soient-ils.

Sorrow tergiversa, puis poussa un petit soupir alors qu'il prenait le trot, rattrapait le gosse. S'il appartenait au troupeau de Cyrius et lui crevait dans les pattes, on l'accuserait peut-être de l'avoir offert en pâture au rapace. Il n'avait pas envie de se faire des ennemis pour une si petite chose.

" Attends, attends... Ce n'est pas par là qu'on attrape les meilleurs coups de soleil. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iuris

Iuris

ÂGE : 20
PUF : Zef
MESSAGES : 44

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyMer 22 Aoû 2018 - 15:05

    Iuris s’éloignait du frison, il était désagréable, antipathique et il avait l’air d’un vieux crouton grincheux qui se savait faire que râler, comme les anciens qu’il avait pu croiser avec ses parents. Des vieilles peaux qui ne savent que radoter et pensent qu’il sont toujours les meilleurs. Les meilleurs emmerdeurs oui. C’est tout. Et ce grand marchin tout noir devait en faire parti, le poulain avait aucun doute.

    Bougon, il marchait sans se rendre compte qu’un rapace lui tournait autour, il se contentait de bougonner dans sa barbe, ne se rendant pas compte du danger et essayant de s’éloigner le plus possible du vieil acariâtre. Ce n’était sérieusement pas une bonne idée, mais l’insouciance le rendait parfois stupide. Il s’en fichait. De toute façon. Il avait faim et soif et cherchait une nouvelle plante à mâchonner en solitaire.

    Pourtant, alors qu’il pensait que l’ancien ne lui accordait plus aucune importance, il pensait même être sorti de son champ de vision, mais de toute évidence, il marchait plus lentement par temps chaud que normalement. Génial, en plus il allait lui coller au basque. Joie.

    Il se tourna vers lui et soupira.

    - J’ai pas besoin d’un garde du corps vous savez, pas besoin d’avoir pitié de je ne sais quoi, et j’ai encore moins besoin d’un vieux grincheux comme vous.


    Il soupira et le regardait avec son air blasé de poulain blasé. C’était rare les jours où il était triste et morose. Mais, ça se saurait durer, alors qu’il n’avait pas fait attention au Condor qui volait autour de leur tête, celui-ci se délesta de sa fiente sur le dos du Noir, Iuris leva le nez et un immense sourire se dessinait sur son visage. Suivit un éclat de rire et d’un fou rire incontrôlable. Il était incapable de parler.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

Sorrow

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 6149

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyMer 22 Aoû 2018 - 15:18

" Je n'aime pas les Terres Trompeuses. Correction. Je ne les ai jamais aimées. Je n'aime pas sa faune, je n'aime pas ses petits poulains insolents, je n'aime pas leur dominant... "

Sorrow tourna la tête. La leva. Fixa l'oiseau. S'écarta.

Tourna la tête à nouveau. Il avait une fiente sur le dos.

Une tache blanchâtre qui s'aplatit sur le rocher n'empêche pas le condor de planer, avait-dit un certain Victor Hugo. Dans les Misérables. Et dieu seul savait qu'il était misérable.

En attendant, le gosse s'était mis à rire. Il ne savait pas ce qui produisait le plus de décibels : un chiard en train de pleurer, ou un chiard en train de s'esclaffer. Peut-être s'agissait-il d'un gosse en train de pleurer de rire.

L'oiseau de proie planait au-dessus de leurs têtes et ne semblait pas avoir très envie de partir. Sorrow le fusilla du regard, ce qui ne sembla pas l'atteindre.

Sa deuxième fiente atteignit cependant quelque chose. Sorrow la regarda tomber, comme dans un film au ralenti. Tomber, tomber... Si vite... Si difficile d'y échapper...

Tomber sur le front du poulain.

Bien.

A présent, on pouvait se poser une autre question : qui d'un vieil étalon grincheux et d'un poulain inconscient peut rire le plus fort ?

Sorrow prit du temps à retrouver son souffle. A chaque fois qu'il regardait la tronche du petit, il était confronté au coulant cadeau du rapace.

" Je veux bien croire que tu n'as pas besoin d'un garde du corps, " grinça-t-il finalement lorsqu'il eut retrouvé toutes ses capacités mentales, " Mais je pense que tu auras bien besoin d'une serviette... A moins que tu ne veuille que j'étale plus ? Ça pourrait faire un très bon masque de beauté... "

Le noir s'intéressa cependant à ce qui avait chu sur son propre dos et qui commençait à sécher. Il pressa le pas pour tenter de semer le maudit piaf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iuris

Iuris

ÂGE : 20
PUF : Zef
MESSAGES : 44

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 16:00

    Le fou rire mit un petit temps à passer. Ce vieux crouton ne récoltait que ce qu’il méritait de toute façon. Iuris leva les yeux vers la bête volante, le remerciant mentalement, ne se rendant pas compte de la menace qu’il pouvait représenter. Il s’en fichait, grâce à lui, il était sorti de sa morosité.

    - C’était bien mérité ! En plus, ça rajoute un peu d'intérêt à ta robe monotone !


    Mais sa joie fut de courte durée. Iuris observa le noir lever la tête, il l’imita. Le condor avec lâcher quelque chose. Un autre cadeau. Mais le poulain n’était pas assez rapide, il n’avait pas réfléchi assez vite pour comprendre ce que c’était. Ce qui était entrain de tomber du ciel, non plus particulièrement du maudit orifice de ce maudit piaf.

    C’était chaud, c’était coulant, c’était dégoûtant et ça lui était tombé en plein milieu du front. C’était quoi ? Un vengeance de quelqu’un pour avoir rit si fort du l’autre papi ? Bah en tout cas, ça ne le faisait pas rire du tout. Oh ! ça non. D’un air boudeur et vexé, il se détourna de la vache qui riait comme un bossu. Il avait l’air fin, tous les deux, avec leur leurs traces douteuses sur le corps. Il se retourna vers le mâle et grinça.

    - Ne m’approche pas, ne touche pas, ne rigole pas.


    Il marchait en tête, lui aussi, ayant comme plan de se sortir d’ici et de fuir, l’oiseau et éventuellement, trouver un endroit ou prendre un bain. Il avait vite remarquait que la région de devait pas être réputée pour ses lacs et points d’eaux abondant. Au fond de lui, il espérait que le noir l’y conduire. De toute façon, il n’allait pas rester avec ça sur le dos jusqu’à la fin de ses jours.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

Sorrow

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 6149

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyVen 24 Aoû 2018 - 16:40

Son hilarité mit du temps à mourir. Elle s'épuisait puis retrouvait de ses forces. Il s'esclaffait à nouveau. L'écho n'aidait pas.

Il faillit s'en prendre à nouveau au gosse (qui donc avait-une robe monotone ? Il n'avait pas une tâche, lui non plus...) mais préféra se taire. Un filet de rire s'échappait de sa bouche à chaque fois qu'il tentait de l'ouvrir, de toute façon, comme un corbeau que l'on a vilement flatté du bas d'un arbre et qui lâche dans la gueule attentive le dîner tant espéré.

Le petit s'était renfrogné, ce qui était absolument délicieux mais le rendait désagréable. Quoique. Il avait été désagréable dès le début.

C'était sûrement les hormones adolescentes. Bientôt, il se rebellerait contre ses parents. Qui n'étaient toujours pas en vue.

Sorrow envoya un remerciement réticent et muet à Zeus. Le seul témoin de son humiliation serait le morveux, qui était tout-aussi crotté.

Oubliant complètement ses réflexions précédentes sur la situation politique des Terres Orphelines, le frison prit un pas joyeux, comptant semer son interlocuteur et le laisser en tête à tête (littéralement) avec la fiente qu'il avait reçu sur la caboche.

Il mettait ce plan à exécution lorsqu'il se rappela d'un autre souci, celui-là tout autant familial mais un peu moins territorial.

Il était grand-père.

Il devrait encore s'occuper d'un sale moutard un jour. Si les deux olibrius que sa fille bien aimée avait pondu parvenaient à traverser l'océan.

Il y avait tellement de dangers dans un océan...

Si on était parfaitement honnête, le poulain avait l'air aussi misérable que lui il y a quelques minutes. Son petit air buté l'aurait presque rendu attachant. Mais seulement son côté gauche. Le droit était un peu sale...

Un ricanement sortit encore de ses lèvres mais il parvint cette fois à le tarir. Le frison se jucha sur une grosse pierre plate et regarda alentour, tentant de se repérer. Il n'était pas fin connaisseur, mais l'endroit où ils se tenaient avait quelques contours familiers. Il avait probablement parlé avec Hyuna' non loin d'ici, il y a déjà quelques années de cela. Ils avaient d'ailleurs trouvé un cours d'eau peu après...

" Mettons nos différences de côté, Grincheux, et allons trouver un peu d'eau. "

Sur ces bonnes paroles - les seules qu'il ait prononcé depuis quelques temps - Sorrow sauta de son perchoir et s'enfila dans un petit sentier rocheux qui les mèneraient vers le bas. Le condor planait toujours au-dessus d'eux. Il claqua des dents lorsqu'il se rapprocha d'un peu trop près.

" Comment t'appelles-tu ? Grincheux te va très bien, mais la plupart des parents n'ont pas la chance de prophétiser le caractère de leurs gosses. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iuris

Iuris

ÂGE : 20
PUF : Zef
MESSAGES : 44

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyDim 26 Aoû 2018 - 22:03

    Il avait envie d’être désagréable. Il était vexé qu’on rit de lui de cette manière. Il avait sa petite fierté. Et pour le moment, sa fierté était blessé. Il avait toujours été bon pour faire la tête. Avec ses parents, il pouvait la faire pendant dans des heures, marchant en tête, le nez bien en l’air, jusqu’à ce que finalement, las, il revienne vers eux. Penaud et se répandant d’excuse.

    Mais aujourd’hui, il avait décidé de ne pas ployer comme il le faisait devant ses parents, aujourd’hui il marchait la tête haute et fier. Il marchait en tête dans le petit passage, mais rapidement, il se retrouva comme un idiot, ne sachant pas où aller. A nouveau, il se retourna vers lui, il agita les oreilles, il avait prononcé les mots justes. L’eau était tout ce qu’il rêvait.

    - Mmmh… Oui… D’accord.. Je te suis, boudeur, il marmonnait dans sa barbe, le nez bas, les mots du noirs continuèrent de le mettre de mauvaise humeur, il le serait jusqu’à qu’il soit propre, mais il repris, je m’appelle Iuris et mes parents sont sûrement mort... Et toi vieux Grincheux ?

    S’il avait dit ça comme ça, il avait le coeur lourd, sachant que ses mots étaient sûrement plus vrais de jour en jour. Maintenant il était grincheux et triste.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

Sorrow

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 6149

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyDim 26 Aoû 2018 - 22:35

Le passage devenait de plus en plus étroit. Sorrow choisit de reprendre entièrement son sérieux et de faire attention à l'endroit où il mettait ses sabots. Quelques gravillons allaient parfois tomber dans le vide et menaçaient de le faire glisser.

Les sentiers des Rocheuses étaient toujours imprévisibles, étroits et implacables comme le soleil qui lui tapait de nouveau sur le crâne et le dos, séchant son bien aimé présent qui, par bonheur, ne dégageait pas une odeur trop nauséabonde. Dieu seul savait ce que ce condor avait bien pu dévorer avant de lâcher sur lui les fruits de sa digestion.

Sorrow sentait toujours quelques odeurs anciennes. Il s'arrêta brutalement et plaqua son nez à la roche. Nazz'ariah ?

Le parfum était ténu et un peu douteux. Les odeurs des Terres Orphelines recouvraient souvent un peu tout. Si l'on ne se baignait pas dans le ruisseau, on pouvait tout du moins porter son parfum.

Iuris. Pauvre enfant. Il n'avait pas été gâté par ses parents. Il allait le lui faire remarquer avec son entrain ordinaire, mais le gosse rajouta qu'ils étaient morts. Soit. Aurait-il été de très mauvais goût de lui dire qu'au moins ils ne pourraient plus lui infliger aucun affront ?

Sorrow décida de garder cette réflexion pour lui dans un rare élan de mansuétude, préférant se plaquer à la paroi rocheuse et adresser un nouveau coup de dent vindicatif au condor qui semblait se baisser de plus en plus, planer presque au niveau de ses yeux.

Il n'aurait pas à s'inquiéter de voir les gardiens du marmot surgir pour lui faire des reproches, puisqu'ils étaient six pieds sous terre. C'était déjà cela de pris.

" Je suis Sorrow. " Il retint aussi son éternelle mention de son ancien titre. Cela commençait à devenir un peu... Redondant.

Le gosse n'avait aucune chance d'avoir connu les terres Orphelines pendant son glorieux règne, de toute façon.

Les deux comparses tombèrent nez à nez avec un éboulis de roches. C'était malin, ça. Sorrow s'approcha pour étudier la question et découvrit qu'on pouvait prendre un autre passage en sautant au-dessus de l'un des gros rochers.

Fort aimable, il se tourna vers le gosse pour l'enjoindre :

" Recule. "

S'attendant à ce que ses ordres soient obéis, il prit de l'élan quitte à montrer à Iuris son postérieur et parvint à sauter au-dessus de l'obstacle, qui lui frôla cependant le ventre.

C'était... Très haut.

" J'espère que tu caches de bons ressorts dans tes gambettes, le môme ! " lâcha-t-il. Pourquoi l'attendait-il, déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

Dieux

ÂGE : 13
PUF : .
MESSAGES : 54

SEXE DU CHEVAL : Divins
TERRITOIRE : Olympe


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyJeu 30 Aoû 2018 - 10:40


Zeus
Une ombre surplomba celle du condor tandis qu'un aigle royal venait le chasser. Dans un cri couvert par un grondement de tonnerre sans éclair, le charognard disparut et fit place à Zeus, maître des Terres Trompeuses.

« Sorrow, voilà trois fois déjà que tu foules mon territoire. Souhaites-tu intégrer le troupeau de Cyrius ? »

La divinité se tenait en hauteur et dévisageait l'étalon noir d'un regard assombri par sa couronne de laurier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iuris

Iuris

ÂGE : 20
PUF : Zef
MESSAGES : 44

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Solitaire


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptySam 1 Sep 2018 - 20:09

    Par chance, si le passage par lequel l’étalon était étroit mais le poulain était fin et le passage était tout à fait à sa convenance. Il faisait tout de même attention où poser ses sabots, le sol caillouteux pouvait se montrer traître, il le savait, il voyait des petitscailloux rouler dans le vide. Il n’avait pas le vertige, mais ce n’était quand même pas plus rassurant.

    Il marchait droit devant lui, le nez vissé sur la croupe du noir qui semblait un peu pensif, ou bien il ne pensait pas, et était aussi vide que sa caboche. Il soupira et secoua la tête, ce qui lui valu de dérapper sur le côté lui arrachant un petit cri. Il grimaça et se remis sur le droit chemin, ne voulant pas finir la nuque brisé dans le ravin. Il aurait l’air fin devant le grand noir.

    - Sorrow ? ça fait, c’est pas trop moche, pas comme toi.

    Il gloussa doucement et se tu juste après, se doutant que la réponse serait un peu cinglante. Tant pis, il voulait s’amuser. C’était un peu trop silencieux ici. Il soupira fort en voyant l’éboulis qui faisait sa taille, si le noiraud avait pu le sauter, lui en était bien incapable. Il essaya tout de même de se dresser sur les postérieurs et de poser ces antérieurs sur les cailloux, mais il lui manquait tout de même quelques précieux. Il se ravisa et resta derrière le tas de cailloux.

    - Tu comptes m’aider ou bien je dois me débrouiller seul ?

    Il se doutait de la réponse et baissa le nez pour faire demi tour avec prudence. Pourtant, quelque chose retint son attention sur le côté. Quelque chose ? Quelqu'un venait d'apparaître, ce qui eu pour effet d ele faire sursauter. Il n’arrivait plus à décoller son regard de celui qui se tenait devant Sorrow. Il en imposait et il n’osait plus bouger. Il se fit le plus petit possible et écouta la conversation d’une oreille, de toute évidence,il n’était pas le concerné dans l’histoire. Il recula un peu espérant passer inaperçu, voire même invisible.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

Sorrow

ÂGE : 21
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 6149

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptySam 1 Sep 2018 - 20:22

Il allait revenir sur ses pas pour observer de plus près les gesticulations du poulain lorsque le tonnerre fit trembler la terre. Sorrow releva des yeux qu'il plissa, attaqué à la fois par la vision envahissante des rayons solaires et du dieu qui venait de surgir. Zeus.

Il ne l'avait pas vu depuis des années. Depuis une époque meilleure. Depuis l'approbation d'Hadès. Ce n'était pas son dieu, bien qu'il ait fallu admettre qu'une certaine dignité se dégageait de lui.

Le condor avait disparu, remplacé par un aigle que Sorrow observa à son tour. Il se demanda si lui aussi avait la sale habitude de chier sur les passants. Ce qui l'amenait à sa propre fiente.

Ce n'était décidément pas sa journée.

Il n'avait jamais aimé cette habitude qu'avaient pris les dieux de poser des questions dont ils avaient déjà les réponses.

Le frison jeta un ultime regard au tas de cailloux qu'il avait devant lui. On ne devinait plus la présence d'Iuris. Qui lui avait dit qu'il était moche. Infâme petit chiard...

" L'eau est en bas. Mais si tu t'es pissé dessus de peur, peut-être que tu pourras te laver avec ta propre urine. "

Le frison accorda son attention au dieu.

" Ton dominant ne m'a pas convaincu, " rétorqua-t-il enfin.

Presque vingt années passées sur ces terres, dont une grande majorité accordée au dieu des enfers. Et pourtant, il trouverait le moyen de finalement les visiter. Voilà qui exacerberait sûrement sa mauvaise humeur.

Il se demanda si partir à la recherche de Geisha ne serait pas une bonne idée. Il avait l'habitude de chercher les gens et les choses, maintenant.

Et qui sait, peut-être croiserait-il l'ancienne dominante du dieu des dieux dans le lieu où tout un chacun doit abandonner l'espérance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

Dieux

ÂGE : 13
PUF : .
MESSAGES : 54

SEXE DU CHEVAL : Divins
TERRITOIRE : Olympe


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyDim 2 Sep 2018 - 12:29


Zeus
Le poulain s'était fait oublier et sur Sorrow seul portait l'attention du dieu. L'ancien dominant refusait de rejoindre les Terres Trompeuses, ses arguments importaient peu. Zeus hocha la tête, une fois, et emporta avec lui l'étalon qui avait longtemps représenté son frère, le dieu des Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

Aléas

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 263

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. EmptyDim 2 Sep 2018 - 12:29

Le membre 'Dieux' a effectué l'action suivante : Les dés sont jetés.


'Dès d'Aléas' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ceci est un titre sans prétention. Empty
MessageSujet: Re: Ceci est un titre sans prétention.   Ceci est un titre sans prétention. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ceci est un titre sans prétention.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite soirée sans prétention [PV Taito Nowaki]
» ceci est un titre #gigi
» [RMT Console OU] Une petite team sans prétention
» Crash apres 4 ecran titre sans message d'ereur
» Ceci est un titre très original • Tino Väinämöinen [En cours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES :: LES ROCHEUSES-
Sauter vers: