Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 I'm dead right but I'm living wrong [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sorrow
ize of the world

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 5242

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Mar 21 Aoû 2018 - 0:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un mauvais génie passe beaucoup de temps hors de sa lampe, un bon diable passe son temps hors de sa boîte.

Sorrow n'était plus attaché à aucun port et ne se souciait guère des conséquences de ses actes, aussi pouvait-il vagabonder au gré de ses désirs, un corsaire ayant déchiré les papiers qui lui permettent d'officialiser son crime, un vagabond sans foi ni loi qui se gave et s'enivre de liberté jusqu'à ce que cette dernière, l'hiver venu, ne le poursuive toutes dents dehors, menaçant de trouer le pantalon déjà élimé et de tordre la nuque que surveille déjà avidement une potence.

Un certain contentement s'était emparé de lui.

La boîte à musique était en sûreté. Il avait corrigé Malagraph' - dont il était le seul à connaître le nom, de quoi se rengorger chaudement pendant longtemps - et il avait retrouvé sa fille bien aimée. Qu'il aurait du recroiser sur les Terres Trompeuses. Dominante.

Tous les bonheurs ont leur part d'ombre.

C'était avec un certain plaisir d'être dans l'illégalité qu'il foulait ce sol rocheux. Les Terres Trompeuses avaient rarement dû supporter le poids de sa carcasse. Il n'avait eu que des relations passives avec Diégo, avait apprécié Ocëan Pearl avant qu'elle ne commette l'irréparable. Mais il connaissait bien mieux le nouveau et malencontreux maître des lieux, et se faisait un malin plaisir de trépasser sur son fief comme lui l'avait fait par le passé, impudemment et presque indolemment.

Qui plus est, il était vexé que l'autre ait pris la poudre d'escampette lors de leur dernière entrevue.

Avec un peu de chance, il pourrait même peut-être croiser Nazz'ariah, cette insupportable gamine qu'il se ferait un plaisir d'embêter. Elle avait beau menacer et tempêter, elle ne faisait pas le poids face à son obstination. Il se demanda si elle s'abaisserait à tenter de se battre avec lui et son plaisir ne fut que plus grand. Il aurait pu l'écraser en tapant un peu fort.

Sorrow avait largement profité des ressources des lieux, bien que l'herbe ait eu un goût un peu salé que la mer toute proche justifiait. Il digérait donc paisiblement, sa queue frappant ses flancs pour écarter les quelques mouches aventureuses qui tentaient de se poser sur sa peau.

Avisant un flanc rocheux un peu moins escarpé que les autres, il se lança dans la descente qui le mènerait sur la plage et foula bientôt le sable humide, les yeux dévorés par un soleil assez insistant. L'écume était tout à fait charmante mais il préféra gagner un pan de sable moins convoité par les flots.

Ce fut là que sa digestion tomba à point. Ravi, Sorrow releva la queue, campa ses jambes, et déposa quatre magnifiques crottins dans le sable, d'une couleur et d'une forme qui respiraient une telle santé intestinale qu'il regretta presque qu'HW ne possède pas instagram.

Toujours plus gai que d'ordinaire, il s'éloigna finalement de ses odorants présents pour scruter l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1901

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Lun 27 Aoû 2018 - 11:37

Ah... le Golfe d'Emeraude... Cet endroit paradisiaque au climat agréable et aux ressources abondantes... une vrai bénédiction. Définitivement l'endroit préféré de Cyrius sur cette terre... L'océan paisible et coloré, l'herbe verte, le soleil la plus part du temps et... les arbres à thé bien sure. Trésor de cet endroit parfait qu'il fallait préserver. Comme l'étalon s'était absenté quelques temps d'Horse-Wild, il avait rapidement rejoint les terres Trompeuses en revenant, histoire de vérifier que personne n'avait prit sa place ni piller son cher territoire. 


Fort heureusement, il retrouva son Golfe comme il l'avait laissé. Mieux même, lorsqu'il alla faire un tour du côté de son verger, il pu constater que les arbres à thé étaient absolument magnifique et que les mauvaises herbes ne gênaient pas leur croissance. Sinistros est vraiment formidable, pensa Cyrius avec un sourire de satisfaction.


Comme personne n'avait croisé son chemin jusqu'alors, il s'autorisa un petit moment de détente et dégusta quelques feuilles. Leur fumet si exquis lui chatouilla le palais et les glandes salivaires, si bien qu'il eu du mal à quitter ses chères arbres. Trois semaines qu'il n'avait pas touché à une feuille de thé, et son cerveau lui indiquait qu'il était grand temps de rattraper cette carence.


Une fois satisfait, Cyrius s'éloigna du verger d'un pas penaud, et s'avança vers le hauts des falaises afin de gagner son point de vue préféré qui lui permettait d'avoir une vision globale du Golfe...
Son cerveau embrumé s'extasia devant la beauté de l'océan, et il s'acharna étrangement à vouloir compter le nombre de vague qui venait lécher le sable avec une sensualité qui donna des frisson à l'étalon.


Avec beaucoup de retard sur la réalité, remarqua qu'un cheval se trouvait sur sa plage, et qu'il venait de déposer un crottin frais sur le sable si parfait de sa plage.
Cyrius plissa les yeux, tâchant de faire un effort pour se concentrer. Malgré la distance, il reconnu immédiatement Sorrow, et le sang lui monta à la tête.


- Hey Toi !!!! Hurla t-il depuis la falaise 


Cyrius manqua de se jeter dans le vide, oubliant qu'il était nécessaire de contourner la falaise pour rejoindre la plage. Maudissant les feuilles de thé, il prit le galop dans la pente pour rejoindre l'intrus, priant pour ne pas chuter devant le frison et s'humilier totalement.


Fort heureusement, l'habitude et l'expérience firent que le dominant arriva au niveau de la crotte et de son propriétaire sur ses quatre pieds, bouillonnant de rage mais ne sachant pas vraiment pourquoi.


- Bonjour Sorrow, commença t-il d'un ton qui se voulait très autoritaire. C'est très gentil de venir me rendre visite, mais cette plage est privée, tu va donc repartir et emmener tes excréments avec toi !


La dessus, il donna un grand coup de pied dans le crottin et rit comme un diable lorsqu'une boulette bien formée atteignit le gros nez de Sorrow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 5242

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Lun 27 Aoû 2018 - 13:32

HEY TOI !

Toi ?

Sorrow releva la tête. Ses yeux se plissèrent. Il distingua vaguement une forme rousse et frêle qui lui rappela quelque chose, mais dont il ne put voir les marques les plus distinctives... Il ne pouvait vraiment reconnaître Cyrius que lorsqu'il avait ses cibles testicules en ligne de mire.

Il n'eut pas à attendre bien longtemps pour voir de plus près le malotru qui venait de le héler avec tant de familiarité - un autre indice qui indiquait qu'il s'agissait probablement du nouveau et très digne dominant des terres de Zeus - puisqu'il se jeta dans la descente après avoir semble-t-il envisagé de le rejoindre en faisant un beau vol plané.

Sorrow imagina Cyrius tombant comme un beau crottin juste à ses côtés. La jubilation fut si intense qu'il manqua de laisser une autre substance sur le beau sable de son propriétaire.

L'ancien dominant des terres Orphelines parvint enfin à voir les deux poires caractéristiques de l'étalon alezan, qui se déplaçait avec une coordination un peu douteuse... Un autre regard, celui-là adressé à ses pupilles ridiculement dilatées, lui indiqua que l'autre ne maîtrisait pas forcément tous ses esprits.

Idée qui fut confirmée lorsqu'une volée de caca fut envoyée dans sa direction et macula un peu le bout de ses naseaux.

Sorrow n'eut fort heureusement pas à subir l'humiliation de ses propres excréments bien longtemps, se dirigeant vers la mer toute proche pour se rincer la peau. Il en but un peu en s'occupant de cela, ce qui ne le ravit pas et le laissa avec une grimace.

" Je n'obéis pas aux junkies échevelés, " rétorqua-t-il enfin d'une voix pleine de mépris. " Et ne reprends qui plus est jamais les cadeaux que j'ai offert, c'est une question de courtoisie. "

Le noir jaugea l'alezan. Il se demanda ce qui justifiait cet état d'esprit - comment comptait-il se charger de ses terres s'il était défoncé h24 ?

" La délicieuse Nazz'ariah approuve-t-elle de ton addiction ou cette dernière explique-t-elle qu'elle aille voir ailleurs ? "

Autant évoquer tout de suite des sujets un peu moins crotteux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1901

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Mar 28 Aoû 2018 - 10:07

Cyrius vit bien le regard de l'autre obsédé se poser encore une fois sur ses nobles testicules. Le frison semblait avoir un vrai problème avec ses attributs, probablement du à un quelconque complexe remontant à l'enfance... Habitué, ou trop détendu pour s'en soucier, l'alezan ignora cette nouvelle menace de castration. Cependant il jeta un regard complètement indiscret pour essayer à nouveau d'apercevoir celles de Sorrow qui demeuraient introuvables...


Cyrius cligna des yeux et repris un tout petit peu de contenance face à l'intrus, essayant de ne pas oublier qu'il était censé dégager cet individu puant de son territoire. Il se revit, plusieurs années en arrière, appliquer la loi de l'enmerdement maximum sur le territoire de Sorrow qui était à l'époque dominant... Le frison est rancunier et vengeur, deux autres défauts de cette race à ajouter à la liste.


Tandis que les pensées de Cyrius circulaient dans sa tête sans qu'il n'arrive trop à les suivre, Sorrow était allé se rince dans l'océan. L'alezan se demanda si la vision de Sorrow buvant l'eau de la mer était une hallucination, il en conclut que oui car personne ne boit l'eau de la mer, ce qui l'inquiéta légèrement.


Sorrow le traita de junkie et baragouina quelque chose à propos de cadeau offert que Cyrius ne compris pas. Esseyant de reprendre le contrôle de son esprit, il répondit quelque chose de passe-partout.


- Rentre chez ta mère mon pote, et va voir ailleurs si mes poires y so...


Mais il ne termina même pas sa phrase. Le prénom de Nazz'ariah, sa bien aimée, fut prononcé dans une phrase qui, malgré son état, l'interpella désagréablement.
Cyrius fit un pas en avant, son regard vide soudain allumé d'une légère lueur planté sur Sorrow, silencieux durant le temps que cette phrase fasse le tour de sa tête plusieurs fois.


Non bien sure Nazz'ariah ne savait rien car il n'y avait AUCUN problème d'addiction, mais c'était la fin de cette phrase si tortueuse et complexe qui titillait Cyrius.


- Voir ailleurs ? Répéta t-il bêtement.


Il plissa les yeux, à cet instant il aurait aimé pouvoir réfléchir convenablement, mais la tâche était ardue.


- Quelle addiction ? Enchaîna t-il. Sorrow bluffait, alors autant le prendre pour un con lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 5242

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Mer 29 Aoû 2018 - 13:56

Ils étaient dans une position complètement différente de celle dans laquelle ils s'étaient quittés ; Cyrius le tenant à sa merci et réclamant des informations en passant par la menace, tandis qu'il se trouvait à présent là avec un dominant rouquin qui ne savait rien et n'aurait sûrement voulu rien savoir. Il serait très plaisant de l'informer.

Sorrow se demanda si Cyrius avait une quelconque idée de qui était sa mère, la probabilité étant assez faible. Le passé de l'alezan lui était par ailleurs complètement inconnu. Il ne s'était jamais attardé sur son identité, comme si l'autre avait pu parfaitement et logiquement surgir de nul part un jour sur les pluies perpétuelles, déversant sur sa pelouse détrempée les fruits de sa digestion difficile.

L'autre avait toujours l'air terriblement défoncé. Le frison se demanda s'il voyait double mais recula cependant lorsqu'il approcha, plutôt certain que ses prochains mots ne risquaient pas d'enchanter son très estimé camarade.

Nazz'ariah n'avait donc pas évoqué leur rencontre. Ce n'était pas surprenant. Il avait retourné cette entrevue dans son esprit plusieurs fois et en était arrivé à la conclusion que quelque chose de malsain s'était caché là, parmi ses intentions, comme une couleuvre calfeutrée dans les hautes herbes. Elle avait paru simple, aimante au premier abord... Et avait défendu la réputation de son compagnon alors qu'elle lui tournait pourtant autour, mouche cernant le pot de miel qui s'entrouvre, comme curieux de connaître l'appétit de ce prédateur et la douceur d'un autre baiser que celui de l'abeille.

Sorrow fit un pas de côté. Un sourire un peu torve vint glisser sur sa figure alors qu'il jaugeait Cyrius et son air hagard.

" Ah. Je vois qu'elle disait donc vrai lorsqu'elle affirmait qu'un secret doit être gardé, même au sein d'un couple... "

Cyrius avait après tout gardé le secret de la boîte à musique. Et il avait voulu la déstabiliser elle en évoquant le fait que son compagnon ne lui révélait pas tout... Seulement pour tomber sur un étrange mur de confiance. Qui s'effriterait peut-être, cette fois, en utilisant le miroir de ses propres mots.

Cyrius lui avait jeté sa merde à la gueule. Il ne méritait pas sa pitié.

Il aurait très bien pu laisser cette vipère lovée dans le sein de l'être qui semblait s'être amouraché d'elle - bien que l'idée que Cyrius puisse être amoureux lui ait paru étrange, irrationnelle... Peut-être avait-il une faiblesse pour la beauté qui lui avait empêché de voir ce qui se cachait.

Les étalons n'avaient-ils pas tous ce défaut ?

Sorrow toisa l'autre avant de le détailler d'un air éloquent. Quelle addiction ? Vraiment ?

" Je ne sais pas avec quoi tu te shoote mon minet, bien qu'un ingrédient mystère explique peut-être l'inflammation constante d'un certain aspect de ton anatomie. La dominance te stresse déjà trop ? "

Il se souvint cependant que l'autre lui avait recommandé de prendre quelques substances illicites lors de leur première rencontre. Ce défaut devait donc être une coriace relique d'une existence pourtant révolue maintenant qu'il était responsable d'un territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1901

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Jeu 13 Sep 2018 - 11:22

Chaque muscle du corps de Cyrius s'était soudainement contracté, comme s'il ne formait qu'un bloc incapable de se mouvoir, une statue de sel paralysée dans un effort de lucidité extrême. La tête lui tournait un peu, et la rage de ne pas pouvoir réfléchir convenablement l'avait envahie. Sorrow devant lui, avait fait un pas de côté et se délectait de la situation. L'alezan était obsédé par ce qu'il venait de dire, mais momentanément incapable de réagir, en arrivait à se demander si cette conversation était réelle, si Sorrow était sérieux, ou s'il se foutait de lui dans le seul but de s'amuser un peu.
Nazz'ariah l'avait-elle trompé ? Voyait-elle un autre étalon ? Sorrow ? Non impossible. Elle lui était dévouée, amoureuse, heureuse de sa famille et de son rang, incapable de tout gâcher, elle qui avait tant souffert. Et pourtant, Cyrius ne pouvait pas détacher ses yeux du regard de Sorrow, qui, malgré tout ce qu'il essayait de ne pas y voir, trahissait une certaine vérité.
Le choc lui faisant reprendre peu à peu ses esprits, Cyrius jaugea Sorrow avec mépris, pas encore sure de la stratégie à adopter...


- Tu t'es mis en tête de séduire Nazz'ariah, et elle s'est abandonnée à toi, c'est ça que tu es en train d'essayer de me dire ? Le dominant secoua brièvement la tête en fermant les yeux pour y voir plus clair. Soit précis je ne suis pas en état de traduire des propos métaphoriques.


Sans qu'il ne s'en soit aperçu, le rythme cardiaque de l'étalon s'était accéléré. Il n'entendait plus les vagues, avait oublié les déjections sur le sable, oublié même qu'il aurait du être en train de faire déguerpir cette ordure de frison à grand coup de sabot dans la couenne. Il était suspendu à ses paroles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 5242

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Jeu 13 Sep 2018 - 13:23

Il avait rarement connu un Cyrius aussi peu éloquent. Son addiction avait peut-être cela de bon qu'elle permettait de diluer les pensées et les éructations d'un esprit parfois capable de brillance, souvent enclin à la sottise. Les rôles inversés de leur première rencontre ne l'emplissaient pas de joie - il aurait préféré parler à un égal - mais il se sentait cependant en position de supériorité, comme le sont souvent ceux qui détiennent la vérité. Toutes les vérités n'ont pas cependant les mêmes valeurs.

Le frison songea à Nazz'ariah, à la défense passionnée qu'elle avait fait de son compagnon, mais à la dualité qui avait élu domicile dans ses mots. Elle avait été une créature presque inquiétante par moment, mais pas assez inquiétante pour qu'une quelconque crainte l'ait saisi en pensant à elle. Il avait eu des adversaires bien plus sinistres, et avaient des ennemis bien plus proches, qui n'auraient pas pu exister sans lui.

Comme il pouvait être intéressant de songer au fait qu'il avait peut-être engendré sa propre perte. Qu'elle ne pouvait exister sans lui. Kuro avait été une erreur de sa part, qu'il l'ait voulu ou nom. Une erreur aux ramifications et conséquences multiples. Mais il était seul à pouvoir rectifier l'erreur qu'il avait commise.

Nazz'ariah n'était pas Black Night non plus. Black Night qui avait tué Requiem, son petit fils. Une autre atteinte à son sang.

Un ronflement des naseaux amusé lui échappa. Il sourit, avança, et se mit à tourner autour de l'alezan, comme la baie l'avait fait avec lui. Il faudrait qu'elle apprenne de ses erreurs, cette impudente créature. Apprenne à ne pas tenter le diable alors qu'on l'a chassé de son paradis.

" Non, non, non, " rétorqua-t-il, " Non, tu te trompe dans l'ordre des choses. Elle m'a tourné autour. Elle m'a montré son postérieur. Elle jouait. Tu seras cependant ravi d'apprendre que l'offre ne m'a pas alléché au point de passer à l'acte. Je n'aime pas trop les enfants, après tout, et ta propre fille était endormie dans l'herbe à quelques pas de là... "

Il reprit un peu de sérieux, revint devant le roux en maintenant entre eux une distance respectable. Il n'aurait pas fallu qu'il s'en prenne à lui pour ne pas avoir goûté au fruit tendu. Il avait déjà mangé assez de fruits de la tentation.

" Ecoute bien mon avertissement, Cyrius. Cette jument n'est pas ce qu'elle prétend être, et si elle arbore manifestement une certaine affection envers toi, elle n'est pas la compagne dont tu auras besoin pour gouverner. Elle te couvrira tôt ou tard d'opprobre ou de ridicule. "  

Querouane, elle, avait été une dominante modèle. Cela il l'admettrait volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1901

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Lun 17 Sep 2018 - 10:29

Cyrius était à présent parfaitement concentré. Du moins, il était au maximum de ce qu'il pouvait donner. Il ferma les yeux un instant et Sorrow en profita pour lui tourner autour, chose qui mit le dominant hors de lui, ses pieds se soulevèrent en sa direction une fraction de secondes mais son geste fut écourté par les paroles de Sorrow qui le paralysèrent momentanément.
Nazz'ariah qui aurait allumé Sorrow ? Et ce dernier n'aurait pas cédé à ses avances. Les oreilles de Cyrius se couchèrent dans sa crinière et son regard prit une teinte plus sombre que jamais. Comment Nazz'ariah aurait-elle pu le trahir à ce point ? Et avec Sorrow en plus ! Non, Cyrius ne pouvait pas y croire. C'était impossible.


Cyrius se planta face à Sorrow qui avait repris une distance respectable, mais l'alezan franchit la ligne, sa colère n'avait d'égal que son dégout d'entendre de telles choses.


- Tu mens, lui crachat-il presque dans les naseaux. Je ne peux pas croire un mot de ce que tu dis, je te laisse une minute POUR DEGUERPIR DE MES TERRES !!! s'emporta t-il, fou de rage.


Mais Sorrow n'avait pas fini, et son air amusé fut remplacé par un sérieux beaucoup trop bien simulé pour que Cyrius ne l'écoute pas jusqu'au bout. Un avertissement, sur Nazz'ariah et ses intentions. Mensonges ou vérité, Cyrius n'avait aucun moyens de trancher, mais pour l'heure, il était temps de mettre fin à cette intrusion. Sorrow avait été un rival, il n'était plus maintenant qu'un solitaire trop heureux de venir l'emmerder. Le dominant décida donc de ne pas prendre trop au sérieux ses paroles et de le faire déguerpir au plus vite. Il mènerait son enquête sur la question plus tard s'il le jugeait nécessaire.


Cyrius scruta le regard de Sorrow à la recherche de la vérité, une lueur l'inquiéta, et s'il disait vrai ?


- Hors de mes terres. Articula t-il lentement, il n'était plus l'heure de jouer, Cyrius était assez remonter pour écorcher vif le frison s'il refusait d'obtempérer immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sorrow
ize of the world

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa.
MESSAGES : 5242

SEXE DU CHEVAL : Quéquette 👀
TERRITOIRE : Concierge des Terres Orphelines à la retraite.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Lun 17 Sep 2018 - 19:03

Apprendre que l'on avait fait ménage et engrossé une ingénue pas si bien déguisée que cela avait un curieux effet sur les nerfs, dont Sorrow se délecta. Le spectacle d'un Cyrius fumant de rage rivalisait de grandeur avec les rares instants durant lesquels l'attitude moqueuse, détachée et nonchalante, de Black Night s'effritait pour laisser place à la peste, la décrépitude, la vermine. L'alezan se chauffait d'un autre bois. Il n'était pas complètement une ordure, bien que Sorrow l'ait soupçonné de n'être pas d'une noblesse envahissante.

Il ne connaissait de toute façon aucun être auquel il ait pu prêter une noblesse entière, admirable, ce qui le confortait dans sa vision du monde : tôt ou tard, la pourriture atteignait l'os.

Le frison ignorait ce qui était le plus désagréable ; les bouts de crottin que l'autre lui avait lancé à la figure, ou les postillons qui arrosaient actuellement son nez. Le vent tourna et lui rappela le doux parfum de ses excréments, le confortant dans son choix. La merde tâchait plus, et c'était la dignité de son compère qui souffrait plus qu'autre chose. Le noir s'était quant à lui figé dans son orgueil. Un sourire, enduit de sucre et de poison, goguenard, s'était lentement et tranquillement pendu à sa figure comme le ferait un chat à un rideau effiloché.

" Hélas, " déplora-t-il faussement, " C'est souvent lorsqu'elle est la plus difficile à entendre qu'une vérité est la plus utile à dire. * "

Qui sait, l'autre le remercierait peut-être un jour. Sorrow s'attachait parfois aux cadeaux qu'il donnait, lorsqu'ils n'étaient pas de savoureux crottins. En attendant, il pouvait citer encore et reprendre Rostand, cet auteur que le poney de la maison hantée avait adulé : sortant de certaines bouches, la vérité elle-même a mauvaise odeur. Et il avait littéralement chié les mots qui seraient sûrs d'empuantir l'esprit de son interlocuteur.

Sa mission était accomplie, et il n'avait pas particulièrement envie de fréquenter un rouquin hargneux. Sorrow lui tira une révérence irrévérencieuse et se détourna.

" Hors de tes terres, " acquiesça-t-il, décoiffé par le vent marin, " Et hors de ton lit ! "

Sur cette dernière pique, il prit le galop et déguerpi loin des fruits de sa digestion.

* André Gide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1901

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   Ven 21 Sep 2018 - 10:10

Nazz'ariah, allumer Sorrow ? Et avec Hall' juste à côté ? Un tableau ignoble que Cyrius ne pouvait imaginer. L'alezan se méfiait de Sorrow. Tous deux passaient leur temps depuis leur rencontre à se faire mutuellement des crasses, il pouvait s'agir d'une tentative de déstabilisation supplémentaire, tout simplement. Mais il faudrait vérifier l'information... auprès d'Hallelujah peut être. Non, il a dit qu'elle dormait, elle n'avait rien vu de tout ça... Heuresement ! Il réfléchirait à la question. Une confrontation directe avec sa chère et tendre serait sans doute nécessaire.


Les vérités les plus difficiles à entendre sont les plus utiles à dire, voila tout ce que le frison mettait sur la table pour affiner son jeu et plonger le dominant dans un doute lancinant.


Cyrius s'apprêta à faire un bond en avant, prêt à dépecer le frison sur place, mais ce dernier ne fit pas de résistance et s'en alla rapidement, après une dernière pique sur le potentiel éclatement de son couple.


L'alezan resta planté là un moment, à suivre du regard le frison qui disparaissait au loin sur la plage, seul en compagnie de l'excrément et des mouches... 


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm dead right but I'm living wrong [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm dead right but I'm living wrong [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]
» Ever Living rule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES. :: LE GOLFE D'ÉMERAUDE-
Sauter vers: