Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 We waited for you | Fifa & Everybody

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 398

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: We waited for you | Fifa & Everybody   Jeu 16 Aoû 2018 - 0:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We waited for you.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Le soleil s'élevait à peine sur les Terres Orphelines lorsque deux silhouettes pâles arpentaient déjà la surface de ces dernières. L'air se rafraîchissait déjà lors de certains aurores, préparant lentement la nature à un automne prochain et ce matin là en faisait partis. Une légère brume enveloppait le paysage par endroit montrant bien que la terre était encore chaude comparé à l'air fraîche ambiante.

L'étrange cortège se déplace dans un silence solennel dans un pas soigneux et mesurer. Je chemine en silence aux côtés de ma compagne dardant un léger regard inquiet sur ces courbes rondes alors que j'espère lui offrir cette présence qui se veut rassurante sans trop être lassante. Je lui offre mon aide quand elle en montre le besoin et lui souffle quelques encouragements par ici par là sans déborder. Je ne souhaite qu'être à ses côtés en ce grand jour, partager cet instant miraculeux avec elle du début jusqu'à la fin tout simplement.

Lentement, je me remémore les derniers jours, le passage d'Hadès offrant sa bénédiction pour nous proclamer dominants, la satisfaction d'un plan qui se déroule parfaitement et quelques nuits d'insomnies à trop réfléchir pour le futur des Orphelins. Malgré cela d'un commun accord plus ou moins implicite entre nous deux, nous avons encore profité d'un peu de « repos » sachant que la venue de notre enfant n'allait pas tarder et nous serons bien plus efficace – car soulagé – une fois l'enfant là. Nous allons pouvoir pleinement nous impliquer dans nos rôles de dominant.

Je me rappelle parfaitement de ces moments volés avant un sommeil bien mérité au fond de notre lit, j'ai en quelque sorte prit l'habitude d'adresser quelques mots à cet être grandissant en son sein et j'ai découverts avec émerveillement la fougue qu'il pouvait faire preuve de temps en temps ! Je posais mon museau contre le ventre de Fifa et sitôt l'enfant répondait d'un léger coup m'arrachant le plus souvent un rire grave. L'expérience était extraordinaire ! Jusqu'à ce matin où j'ai été réveillé par Fifa agité à mes côtés, des douleurs, des contractions … Il n'a pas fallut plus pour qu'on se mette en route, mais je crains que le temps nous manque pour atteindre la Rivière de la vie alors que je l'observe à nouveau. Son ventre si joliment rond d'habitude est bien plus bas à présent et ses muscles ne sont que plus saillants surtout au niveau de sa croupe, son corps entier trahissait une douleur bien présente.

Je lui offre un souffle chaud avant de lui demander doucement.

« Ça va tu tiens le coup ? »


Dernière édition par Kuro le Mar 21 Aoû 2018 - 22:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 549

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Dim 19 Aoû 2018 - 10:55

Malgré son corps fatigué, Fifa se sentait plus forte que jamais. Elle qui avait tant lutté pour en arriver là portait enfin la vie qu'elle désirait donner et vivait dorénavant pour le rôle qu'elle convoitait. Hadès les avait nommés dominants, elle et Kuro, les fantômes voilés qui hantaient les Terres Orphelines depuis plus d'un an maintenant. Elle avait attendu, s'était battue, avait fait bien des rencontres dans ce but. Le dieu des Enfers avait reconnu leur valeur, accepté leur lignée et la crème était heureuse de savoir qu'elle avait un héritier. Sa fille -car elle était persuadée que Kokoï serait une fille et Ocëan Pearl semblait penser de même- allait naître au sein d'un troupeau qu'elle espérait soudé et grandir bien entourée.

Les jours étaient passés et avec eux son ventre avait semblé tomber de plus en plus comme pour inviter l'être qui grandissait en son sein à enfin toucher la terre ferme. Il était temps, temps d'ouvrir grand les yeux sur un monde qui l'attendait impatiemment et de fouler le territoire où ses parents avaient élu domicile. Fifa restait patiente, car elle souhaitait que son enfant soit en bonne santé. La peur qui l'avait si longtemps rongée demeurait au creux de ses entrailles et les tordait au plus sombre de la nuit, la tenait éveillée tandis que Kuro reposait, la tête contre son ventre comme pour veiller sur Kokoï et chasser les mauvais rêves qui viendraient l'importuner comme les viles pensées qui rampaient dans l'esprit de sa mère.

Fifa avait peur. Malgré le jour qui se levait et surtout à cause de son corps qui s'affaiblissait bien indépendant de sa volonté, elle craignait que l'une d'elles y passe. Il n'y avait pourtant pas d'antécédent dans la famille, Ocëan Pearl avait enchaîné trois gestations successives sans aucune complications et Kuro été né avec un jumeau, pourquoi, au diable pourquoi Kokoï serait-elle en danger ? Parce que les Terres étaient dites Orphelines et que Fifa n'y avait pas grandi. Les dieux s'amuseraient-ils d'elle une dernière fois ? Bien qu'elle eut été nommée dominante des semaines plus tôt, la crème craignait qu'Hadès ne soit pas satisfait et l'emporte avec elle pour la punir. Elle avait été présomptueuse, de s'emparer des Terres du frère rival de la divinité qui l'avait vue naître.

Le soleil se levait et avec lui la silhouette claire de la future mère. Parfois, elle oubliait ses inquiétudes, rassurée par la présence de Kuro et la certitude que Kokoï aurait un oncle, des proches et un parrain pour s'occuper d'elle si Fifa disparaissait et son compagnon succombait au chagrin que cela occasionnerait. Ces sombres pensées n'étaient pas tant dues aux hormones qu'aux difficultés rencontrées l'année passée et la crème restait persuadée que pour échapper à la colère des dieux elle se devait de donner naissance à sa fille sur les Terres d'Hadès, qu'elle avait choisi et qui l'avait choisie en retour. L'air était frais ce matin là et Fifa frissonna, se serrant un peu plus contre Kuro tandis que les contractions l'informaient que le moment était venu.

Le trajet était long et serait fastidieux aussi n'osa-t-elle pas dire à son compagnon qu'elle n'avait jamais eu l'intention de se rendre à la Rivière de la Vie. L'idée avait fait son chemin dans son esprit et y avait creusé un lit dans lequel elle s'était un peu plus lovée à chaque fois que son ventre s'arrondissait. Ce jour là elle en était persuadée, Fifa mettrait bas au Ruisseau Sans Fond. Il lui fallait affronter ses peurs une fois pour toute et les vaincre ou s'éteindre pour laisser place à sa fille. La crème soupira lourdement et s'arrêta au bord de l'eau, un mince filet de liquide clair près duquel ils ne risquaient rien.

« Je n'irais pas plus loin, énonça-t-elle clairement. »

Une contraction plus forte que les autres la secoua et elle grimaça en se couchant prudemment. Il était temps. Elle avait voulu cet enfant et se battrait si le destin voulait bien d'elle à ses côtés. Le combat commençait dès à présent, contre la douleur de plus en plus puissante qui revenait par vagues et menaçait de la renverser sur le côté. Fifa ne résista pas longtemps et s'effondra dans un souffle haché, les yeux embués de larmes tandis qu'elle cherchait le regard de son compagnon pour y puiser de la force et du courage. Elle en aurait besoin et se mordit la lèvre en retenant une plainte tandis que quelque chose, une angoisse peut-être, se défaisait en elle. Le travail avait commencé et déjà, Kokoï prenait le pas vers sa première journée dans un voyage dont elle ne reviendrait pas. Une vie l'attendait et Fifa avait bien l'intention de la partager avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born without
a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 51

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Dim 19 Aoû 2018 - 14:47

L'obscurité rassurante dans laquelle j'évolue depuis des semaines maintenant est soudain percée d'un rayon de lumière pale. Je ne peux résister tandis que l'éclat m'attire vers un autre monde et m'enveloppe d'un peu de fraîcheur. Je regrette la chaleur où je nageais encore quelques instants auparavant mais il est trop tard à présent.

J'ouvre grand la bouche et inspire l'air précieux qui a percé ma bulle, suffoque presque tant il est frais. Malgré sa pureté, je ne peux que laisser échapper un sanglot étouffé, un cri du coeur alors que je peine à ouvrir les yeux sur ce qui m'entoure. La luminosité bien que faible m'aveugle brièvement et mes yeux bleus, que je ne connais pas encore, se plissent. Mes pupilles se rétractent jusqu'à n'être que deux fentes noires sans fond comme le Ruisseau au bord duquel je suis née.

« Ma-mama ? P-papa ? »

Ma voix croassante me parait étrangère, plus encore que celles de mes parents et je les cherche de mes yeux clairs, les jambes recroquevillées contre mon petit corps bicolore. Je distingue déjà les silhouettes pales et floues de mon père et ma mère, un instinct ancestral me les désigne comme tels. Et près de mes naseaux, de grands chaussettes blanches qui m'appartiennent et laissent place à une robe couleur souris, encore humide de là où je viens.

Je ne regrette pas ma bulle mais ce monde froid m'intrigue et je frissonne en cherchant la chaleur maternelle que je viens à peine de quitter, la protection paternelle que la haute stature de mon père ne manquera pas de prodiguer, j'en suis certaine. Je n'ai aucun moyen de me douter des inquiétudes qui ont bouleversé ma mère et en cela je suis heureuse, libre de tout tracas alors que je redresse faiblement la tête pour réclamer le lait chaud que je détecte déjà, à la lisière de mes sens et de mes naseaux retroussés dans une inspiration profonde.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 398

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Mar 21 Aoû 2018 - 22:29

Au fil des pas, le paysage changeait peu à peu, la forêt perdait en terrain pour se parsemer puis disparaître. La campagne devient plus rase avec quelques buissons par ici et par là. Les rayons encore timides effleuraient la surface qu'ils foulent de leurs sabots, mais même timides ils faisaient déjà bénéficier de leur ardeur et réchauffer les corps groggy d'un matin bien trop matinale.

Les pensées encore embuées et tellement focaliser sur Fifa que les environs ne m'alertent guère. C'est seulement quand j'en prends conscience, je remarque que quelque chose cloche. Ce n'est pas la bonne direction pour la Rivière de la Vie. Je plisse les naseaux jusqu'à retourner mon attention sur Fifa qui annonce de but en blanc qu'elle n'ira pas plus loin. Une de mes oreilles pivote en arrière alors que je la contemple mécontent, est-ce qu'elle ne peut plus tant le moment est imminent ou l'avait-elle prédit ? Pourquoi diable cet endroit encore ? Je lui lance un regard accusateur, mais je ne  rajoute rien de plus, a quoi bon ? Il y a plus urgent.

Je pousse un lourd soupire rebroussement chemin pour revenir à ses côtés. Je suis rapidement décontenancé par la situation, je l'observe abattre le seul travail qui m'est impossible de partager avec elle alors que la douleur tord les traits de son visage et inconsciemment mon visage fait écho au sien. Si un jour on me demande quant est-ce que je me suis sentis le plus inutile dans ma courte existence, c'est bien aujourd'hui ! Je finis par me détourner pour me rapprocher du filet d'eau, j'y trempe mon museau pour rapidement revenir près d'elle et rafraîchir son front brûlant par l'effort. Je tamponne sa peau tendrement jusqu'à me redresser brusquement, un bruit au loin, je scrute l'horizon prêt à défendre corps et âme ma famille face à quelconque danger. RAS.

Je dépose un baiser sur sa joue jusqu'à apercevoir une silhouette prendre forme au-delà de ma compagne.

« Elle est là ... »

Un simple souffle entre mes lèvres tant je suis émerveillé. Je me rapproche doucement de ce petit être encore recroquevillé, une tâche bicolore, parfait mélange de l'un et l'autre, outre le fait que mon pelage à décidé d'être blanc que noir, elle a eu plus de chance que moi. J'inspire profondément avant de souffler un air chaud sur son petit visage, un instinct qui me dicte de veiller à ce qu'elle respire sans mal. Je lance un regard brillant à Fifa par-dessous mes épaisses boucles.

« Tu as réussis ma princesse, Kokoï est enfin parmi nous. »  J'esquisse un sourire avant de loucher à nouveau sur notre fille sans pouvoir me retenir de gazouiller . « Coucou petit ange, bienvenue chez toi. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
LE TOPIC EST ENFIN OUVERT POUR TOUS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 549

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Mer 22 Aoû 2018 - 0:22

Avant de rencontrer sa fille, Fifa avait bien du chemin à parcourir. Malgré ses jambes repliées sous elle, la souffrance qui la secouait sans répit la renvoyait à ses peurs les plus intimes et seule l'eau que Kuro versa sur son chanfrein pour la rafraîchir parvint à masquer ses larmes. La douleur était intenable et pourtant inévitable. Déjà, la crème savait que si c'était à refaire, elle s'y plierait aveuglement.

Un baiser la tira de sa torpeur douloureuse et elle releva faiblement la tête pour apercevoir sa fille, sa si précieuse fille qui respirait avec toute la puissance de son petit corps. Et au-dessus d'elle, plus émerveillé encore, se tenait son compagnon. Fifa le contempla tandis qu'il s'approchait de Kokoï et lui offrit  un sourire soulagé en laissant retomber sa tête en arrière le temps de se reposer.

Quelques précieuses minutes lui permirent de récupérer assez pour se redresser et s'approcher à son tour de leur fille. Elle se mit immédiatement au travail, la nettoyant soigneusement non sans donner un coup de tête joueur à Kuro car elle aussi aurait bien eu besoin d'un peu d'aide, couverte de sueur après tous ses efforts. Le soulagement gonflait en elle et un rire lui échappa quand elle croisa le regard de Kokoï.

Quelle idiote elle avait été, à se persuader qu'Hadès lui retirerait sa première née ! Il n'avait aucun intérêt à faire ça, pas à un être innocent et pas à l'héritière de la lignée qu'il venait d'instaurer. Il avait reconnu leurs intentions et les avait approuvées. Elle secoua la tête et rit encore, les yeux pétillants.

« Je suis si heureuse de t'avoir, ma chérie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born without
a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 51

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Mer 22 Aoû 2018 - 0:23

L'air chaud chasse des tremblements que je n'ai pas senti se manifester et je cligne des yeux, aveuglée par la couleur claire de mon père. Je tire la langue et effleure ses naseaux en essayant de lui rendre la politesse, sans succès. Le souffle qui m'échappe siffle et une bulle de salive éclate sur mes naseaux, me faisant sursauter. Je me recroqueville tandis que ma mère se lève et vient à son tour me couvrir de son ombre.

Elle me réchauffe à son tour et je me déplie dans un soupir de bien-être, bat des cils en étudiant mon environnement. C'est un peu morose mais les silhouettes pales qui m'entourent rehaussent le tout. Je leur souris timidement, le sentiment bientôt familier d'être aimée et désirée venant gonfler mon poitrail de bonheur.

Alors que je rassemble mes membres sous moi pour tenter de me lever je réalise qu'ils sont fragiles et tâche de me redresser avec prudence pour rester debout une fois l'effort accompli. Bien que flageolantes, mes jambes bien calées me tiennent et après quelques pas hésitants je mets le nez sur une mamelle odorante autour de laquelle mes lèvres se referment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1825

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Mer 22 Aoû 2018 - 12:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le ruisseau n’est pas un endroit qu’il apprécie. Il faut le dire, franchement, clairement, sans passer par quatre chemins. La vision de poulains qui se noient est sincèrement terrible, et il n’a pas bien envie d’y retourner, au final. C’était bien une fois, mais maintenant qu’il l’a vu, il n’est pas emballé par un retour. Maintenant qu’il y pense, Ace n’apprécie pas beaucoup les territoires auxquels il appartient. Il faudrait songer à visiter le dernier.

Et malgré toutes ces pensées, le voilà à marcher près de la rive de ce maudit ruisseau, pour une raison qui lui est encore bien inconnue. Mais soit. Maintenant qu’il est là, autant visiter un peu plus loin.

Il s’éloigne de l’eau, n’ayant aucune foi en elle (qui sait, l’eau est peut-être magique et se jette sur les gens pour les noyer, ou alors il y a une sirène là-dedans qui te pousse à y plonger, tout est possible ici, il y a bien un dieu arc-en-ciel et des tornades qui arrivent de nulle part… mais il s’égare), et trotte jusqu’à une distance plus raisonnable. Tout est calme, c’est déjà ça; et puis il entend des voix, un peu étouffées certes, mais des voix tout de même. Des gens! Les oreilles en avant, il accélère le trot pour aller dire bonjour… et se retrouve bien surpris d’apercevoir au loin les dominants. Qui eux, ont l’air de l’apprécier, ce territoire.

Entre les deux robes de spectres, cependant, se trouve quelque chose de bien plus petit et bien plus récent. Oh.

Sa conscience lui jette des oeillères et lui met une bride, tirant sur les rênes comme un gamin débutant qui pense que casser la bouche du poney avec le mors est une bonne idée. Y a un gosse, ralentit l’allure, espèce d’idiot. Certes, certes. Un Ace sans cette conscience aurait probablement fait une entrée terriblement dramatique, volant quelque peu la vedette et annonçant sa présence d’une voix trop forte au goût d’à peu près tout le monde. Puis se serait fait chasser d'un coup de pied aux fesses par la montagne de muscle qui sert de compagnon à Fifa. Et il tient à sa croupe.

Le paint qui se tient là maintenant a un peu changé, cependant, pour le mieux, alors il obéit au terrible cavalier qu’est sa conscience et repasse au pas en avançant tranquillement jusqu’au couple. Il s’arrête à une distance raisonnable et baisse la tête, la voix calme et à un volume normal qui s’accompagne d’un petit sourire.

- Félicitations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Querouane

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 833

SEXE DU CHEVAL : Jument.
TERRITOIRE : Libre.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Mer 22 Aoû 2018 - 14:04

Les Terres Orphelines, ça fait des années que je n’ai plus osé fouler la surface de ces terres, bien trop de mauvais souvenirs y était retenus, mais des beaux souvenirs subsistaient encore et j’ai pris conscience de ça depuis que ma colère c’est apaisé. A quoi bon maudire jusqu’à l’éternité ? Il était temps de faire la paix avec les anciens démons surtout en ce beau jour où mon fils et sa compagne m’offrent une petite fille.

Je me hâte comme je peux du haut de mon grand âge, quelques crins parsèment ma crinière et mon toupet. Je les vois se balader sous mes yeux pour ma plus grande détresse, c’est fini le temps où j’étais jeune et belle. Je me rappelle encore du jour où Kuro a débarqué en trombe pour m’annoncer la nouvelle, je le réprimande à chaque fois, il est imprudent de traverser HW comme un fou furieux et sur ces bonnes paroles il m’a rétorqué de cesser d’être grincheuse ou que je dois réserver ça à la petite. J’en souris encore entre le visage de mon visage, la joie de la nouvelle … Tant de chose qui avait épris mon cœur. Le coup de grâce fut de savoir qu’il était devenu Dominant de ces terres, des anciennes terres de Sorrow et fut un temps de moi-même. J’ai bien cru que le monde allait se retourner et mon cœur s’arrêter. J’étais heureuse pour lui tout en étant inquiète, dans mon existence j’ai jamais vu de dominants filer une parfaite histoire ou des personnes en sortirent totalement indemne, mais qui sait peut-être sera-t-il l’exception qui confirme la règle comme beaucoup de chose depuis qu’il est né.

Je finis par prendre un trot, mes vieux os ont l’air pas trop grincheux aujourd’hui et je longe le Ruisseau. Je ne sais pas si la naissance est aujourd’hui, si je vais les trouver, mais j’ai prévu de les attendre à la Maison hantée, impossible pour moi de leur courir après dans tout le territoire. Je chemine tranquillement jusqu’à apercevoir des silhouettes, est-ce eux ? Je finis par reconnaitre mon fils puis Fifa … Quelle chance ! La joie éprend mon cœur et je ne peux retenir un doux hennissement pour faire partager ce sentiment. Le souffle un peu court, j’arrive auprès d’eux.

« J’ai fait aussi vite que j’ai pu ! » Je les observe tour à tour, offrant un sourire polie à l’autre étalon qui doit être certainement un ami, voir un membre du troupeau. « Comment allez-vous ? Et  le petit trésor ? » Je finis par l’apercevoir alors que mon sourire s’agrandit. Elle vient tout juste d’arriver parmi nous, je ne suis pas si en retard alors ! « C’est quoi son petit nom ? Coucou trésor, approche, vient voir Mamie Querouane. »


Dernière édition par Querouane le Dim 2 Sep 2018 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Superbia

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 84

SEXE DU CHEVAL : Femelle

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Sam 25 Aoû 2018 - 0:49


All my agony, know that I will never marry
ft. peuple


Un pas après l’autre, l’espagnole avance dans les premières lueurs du jour. Quelques jours ont passé depuis sa seconde rencontre avec Fifa, quelques jours de solitude qui lui ont fait le plus grand bien. Elle s’est reposé, elle a reconstruit sa façade pour mieux mentir au monde. Ses pas lents, le nez au vent, elle sent les odeurs mêlées de plusieurs chevaux. Et celui du sang aussi. Son instinct se réveille et l’inquiétude la gagne alors elle accélère le pas, trotte puis galope. Son galop est lent malgré l’inquiétude alors qu’elle approche, suivant un ruisseau dont elle ne peut voir le fond. Peu à peu, à mesure qu’elle approche, Superbia ralentit et reconnaît une silhouette. Une silhouette claire qui se redresse et approche d’une autre, si petite que l’espagnole la distingue à peine. Alors que la dunalino s’arrête, à quelques pas du petit groupe formé par la nouvelle famille et leurs proches, elle comprend. Fifa venait de mettre bas. Fifa venait de fonder sa famille. Et ce n’était certainement pas le moment de venir pour quelqu’un comme Superbia. Elle resta immobile quelques secondes, à observer le bonheur lisible sur le visage de la plus claire, des autres chevaux, happée par cet instant magique presque hors du temps. Aussi ne bougea-t-elle pas, alors qu’elle aurait peut être du s’en aller, tourner les talons et ne pas gâcher cette si belle toile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 189

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Dim 26 Aoû 2018 - 6:46

Si certains avaient été guidés par leur instant, par l'odeur, par les cris ou simplement qu'ils se doutaient de l'évènement prochain de la naissance, ce n'était pas le cas de Nokhömi. Elle se promenait, faisant un détour exprès au ruisseau sans fond comme à chaque matin depuis un certain temps. Kuro leur avait demandé de surveillé cet endroit le plus souvent possible pour ne pas qui ait de noyade ou d'accident à nouveau, c'était son moyen à elle, de contribuer au troupeau, faire sa ronde matinale.

Ce matin-là, ne serait pas pareille et la pie ne tarderait pas à le découvrir. Le nez au sol, un brouhaha vint brisé le silence habituelle qui régnait en ce début de journée. Nokhömi ne tarda pas d'apercevoir l'attroupement au loin. Son coeur se mit à battre plus rapidement s'agissait-il d'un cheval en difficulté avec à ses côtés d'autre qui ne savaient point comment l'aider? Nokhömi n'avait rien d'une héroïne et serait probablement qu'un autres équidé spectateur parmi les autres. La petite jument s'élança quand même vers la situation d'urgence. Au trot puis au puis au galop apercevant au centre du cercle son amie Fifa et de Kuro. Son coeur rata un bond ... il ne pouvait pas être arrivé quelque chose à son amie... elle bousculât une jument Dunalino à son passage ainsi qu'Ace. Nokhömi mit finalement les freins.

La jument pie lâcha un soupire rassuré, personne ne semblait blesser malgré que son amie semblait légèrement épuisé ... Le regard de Nokhömi se porta sur la petite créature Bicolor au sol... Fifa avait mis bas..

"Oh!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 398

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Dim 2 Sep 2018 - 2:23

L'eau glougloutait avec paresse à cet endroit du Ruisseau, elle prenait toute sa force bien plus bas grâce à une source bien plus enfouis dans les entrailles de la terre très certainement. Quelques nuages glissent sur la toile du monde d'un bleu pâle, la nature s'était comme ralentis sur cet instant miraculeux et accueillir ce nouveau petit être.

Je me demande pourquoi Fifa souhaitait être ici ? Un moyen de rompre la malédiction qui pèse sur le Ruisseau ? Une vie vibrante d'énergie pour un lit qui se veut mortel, la raison m'échappe et j'hésite à vouloir connaître la raison. Je me rends compte avec le temps qui passe que nous avons des croyances qui diverges sur bien des points, une complémentarité en dent de scie et des secrets silencieux. Combien de temps avant que tout éclate ? Telle est la question. Brusquement je sursaute tout aussi surpris qu'elle par l'éclatement de la bulle, je ronfle intrigué jusqu'à recevoir un coup de tête de Fifa. Je secoue à nouveau mon épaisse encolure envahissant ainsi mon visage de mes boucles folles.

A l’affût, j'observe tout mouvement suspect jusqu'à que je fasse pivoter une de mes oreilles pour entendre au loin un cheval. Je porte mon attention pour apercevoir une silhouette 'connu' qui au final ne s'adonne pas à ses entrées habituellement si fracassante. Ace of Hearts se tenait bientôt à quelque pas de nous et je finis par me souvenir que Fifa lui avait demandé d'être le parrain de la petite. Difficile de savoir quoi penser, je ne le connais pas du tout et lui non plus, peut-être qu'une discussion un de ces quatre s'imposera, mais j'avoue prendre un malin plaisir à le faire peur car se dernier avait l'air d'y être sensible. J'ai bien le droit de faire le compagnon ou le papa un peu protecteur. Je ne peux m'empêcher de sourire avant de lancer une boutade, peut-être va-t-il comprendre que je ne suis pas si terrible au final.

« Voilà le cheval qui tombe toujours à pic. »

Déjà à la dominance il a été le premier à accourir jusqu'à nous , il doit avoir un sens rudement développer pour flairer se genre de chose. Le silence ne s'installe guère longtemps, un hennissement doux résonne dans l'air, un appel que je pourrais reconnaître dans n'importe quelle situation alors que mon visage s'illumine et mes naseaux s'ouvrent largement.

« Maman ! » Un sourire fend mon visage heureuse de la voir ici alors que je l'accueil chaleureusement avant de m'adresser à elle et Ace. « Tout le monde va bien, elle est là. » Je pointe du museau une petite croupe en cœur qui se dandinait sur des jambes encore trop longues. « C'est vrai que quand je suis venus t'apporter la nouvelle on avait encore rien décidé. Elle s'appelle Kokoï. »

Mon cœur débordait de joie, l'esquisse d'une famille réunis s'offrait à mes yeux, un tableau que j'ai toujours rêvé de composer. C'était pour cette raison que je me suis battu avec acharnement toute ma jeunesse, que je m'étais promis de m'emparer des Terres Orphelines. Tout s'exhaussait ! Une nouvelle personne finit par apparaître, si Ace n'avait pas fait dans le fracassant Nokhömi par contre ne s'en prive pas. Elle avait l'air toute paniqué alors que je rigole devant sa tête quand elle découvre le pourquoi du rassemblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 549

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Lun 3 Sep 2018 - 19:13

Fifa redressa lentement la tête à l'entente de pas approchants, découvrant avec plaisir Ace of Hearts auquel elle offrit son plus beau sourire. Heureuse de voir le parrain de sa fille, elle attendit tout de même que cette dernière se soit abreuvée avant de faire les présentations, tout sourire.

« Ace, je suis contente de te voir. Laisse moi te présenter ta filleule, Kokoï. »

Elle ne la poussa cependant pas vers l'étalon, laissant sa fille se faire sa propre idée de son parrain. S'ils s'entendaient bien elle s'en réjouirait. Dans le cas contraire, Fifa n'en voudrait ni à l'un ni à l'autre et ne leur en demanderait pas plus. Elle espérait bien sûr que les deux pie nouent une relation particulière, souhaitait que Kokoï ait quelqu'un sur qui compter et apprécierait d'avoir un autre adulte avec qui partager les souvenirs qu'elle formait déjà avec Kuro et leur fille. Qui de mieux que son meilleur ami gay pour cela ? Kokoï pourrait se tourner vers lui, quand sa mère serait trop ringarde pour elle, pensa affectueusement la crème. Ses pensées cependant, furent interrompues par l'arrivée de la grand-mère paternelle.

Fifa sourit à Querouane et répondit doucement à son hennissement, fatiguée. Elle laissa à Kuro le soin de présenter leur fille à sa mère, les paupières lourdes. Mais son regard fut attiré par une silhouette à quelques pas d'eux et elle tourna brutalement la tête, surprise de voir Superbia. La crème ne bougea cependant pas. Ce jour là n'était pas celui où elle se querellerait une nouvelle fois avec l'autre jument. Elle ne semblait pas agressive et sa curiosité ne pouvait pas lui être reprochée aussi hocha-t-elle sèchement la tête en guise de simple salut, ne l'invitant pas non plus à se rapprocher. Un dernier arrivant attira son attention et elle rit de la panique de Nokhömi, lui offrant un sourire hilare.

« Et voilà la tata, en retard ! Tu ne donneras pas cette mauvaise habitude à ma fille j'espère ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born without
a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 51

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Lun 3 Sep 2018 - 19:33

Je m'écarte de Mama, la bouche encore pleine et observe les nouveaux arrivants. Une grande jument noire annonce être ma grand-mère et me demande de l'approcher, je l'oeille avec hésitation, tout autant intriguée par l'étalon pie non loin d'elle. Finalement, je décide de l'approcher et trottine maladroitement jusqu'à être à sa hauteur. Malheureusement, tous ces efforts font remonter le lait que je viens d'avaler et c'est sans le vouloir que je rote en levant le nez pour la saluer. Gênée, je reviens immédiatement sur mes pas et me réfugie derrière celui que je suppose être mon parrain si j'ai bien suivi.

« Oups... tu crois qu'elle m'en veut ? chuchoté-je, penaude. »

J'ai peur qu'elle l'ait mal pris. Trop préoccupée par les ennuis dans lesquels je viens peut-être de me mettre, je ne remarque pas la jument qui s'arrête à quelques pas de nous. Je ne manque cependant pas la jument pie qui fait son entrée et lui lance un regard curieux depuis mon refuge derrière les jambes de mon parrain. Ça en fait du monde dis donc, ils sont tous là pour moi ? Mama rit et Papa surveille les alentours, l'air content. Je me demande si je serais aussi grande que lui plus tard... Je me redresse pour voir mais j'en suis encore loin et un gloussement m'échappe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1825

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Lun 3 Sep 2018 - 23:30


Il est arrivé à temps, voir un peu en avance, peut-être pas le bienvenu, et c’est Kuro qui le “salue” en premier avec une phrase bien particulière.

Le cheval qui tombe à pic. Parce que déjà à la réunion du troupeau, et maintenant ici, il était le premier sur les lieux. Et qu’il s’appelle Ace of Hearts. As de coeur. Pic. Pique. C’est recherché.

La remarque aurait très bien pu être mal prise, en d’autres circonstances et sans cette explication, mais le ton est léger et cache un peu d’amusement sous le sourire qui l’accompagne. Est-ce que Kuro, dominant et montagne de muscle qui a l’air de ne pas l’apprécier depuis le début... vient de faire une blague? Arrive la possibilité qu’au final, il soit juste en train de jouer la possessivité pour instaurer le respect qu’il mérite. Ace sourit et hoche la tête en signe d’appréciation.

- Joli.

Il sourit de nouveau devant l’accueil de Fifa, et détourne le regard pour observer sa filleule à la place, dont il apprend le nom. Kokoï est simple et court et plutôt joli, il se l’avoue. Elle est pie (encore une!), et bien trop adorable à son goût. Comment ose-t-elle? Personne ne la brusque, lui encore moins; il n’en aurait de toute façon pas le temps, puisque le sol tremble un peu à l’arrivée d’une grande jument frison qui semble être la grand-mère. Elle est très enjouée, apporte une joie manifeste avec elle et fait un joli portrait de famille.

Il se passe beaucoup de choses en peu de temps, et il voit Kokoï hésiter entre lui et la troisième membre de sa famille. En toute logique, elle choisit Querouane d’abord; et entreprend de ne pas réussir à dire bonjour, puisque le lait maternel n’est qu’un sale traître. Il est, pour tout dire, extrêmement surpris lorsqu’elle s’enfuit non pas dans les jupes de sa mère ou même la queue bien fournie de son père, mais derrière lui, pour cacher sa honte.

Ace se contorsionne pour à la fois entendre ce qu’elle lui demande et ne pas la trahir lui aussi en bougeant la cachette que représentent ses jambes, et rigole doucement à la question. Quel genre de grand-mère en voudrait à sa petite-fille pour si peu? Voulant prendre les choses sérieusement, il se redresse un peu pour regarder la jument noire du coin de l’oeil et se tourne de nouveau vers sa filleule.

- J’pense que ça va aller, t’inquiète pas.

Il a très peu de temps pour se remettre droit, puisque Nokhömi (qui a pris tout un tas de confiance en elle depuis leur rencontre, sapristi) arrive comme un boulet de canon en bousculant tout ce qu’elle peut, se calmant seulement lorsqu’elle aperçoit le centre de toutes les attentions. Fifa fait une remarque sur le retard qui est assez bien placée, et le paint apprend qu’elle a réussi à obtenir le titre de tata.

En voilà une belle, de famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Querouane

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 833

SEXE DU CHEVAL : Jument.
TERRITOIRE : Libre.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Ven 7 Sep 2018 - 23:18

La joie éclaire mon visage où quelques poils blancs s'épanouissent, ça me fait si plaisir de les voir tous et en plus en bonne santé. Kuro toujours grandiose et la nouvelle maman certes un peu fatigué mais resplendissante. Mon fils finit par nous dire que tout le monde allait bien, grand dieu c'est l'essentiel ! Et je me presse de connaître ma petite fille qui répond au doux prénom de Kokoï. Je lui offre un sourire doux quand je croise son regard. L'instant me rappelle la naissance de mes enfants, un souvenir lourd pourtant si étincelant, le plaisir de voir évoluer de si petite vie … Pourtant une ombre venait déjà peu à peu assombrir le tableau et je m'en dégage en revenant dans l'instant présent.

Doucement, je baisse mon encolure pour l'accueillir jusqu'à que cette dernière éructe. Sur le coup je suis surprise m'attendant tout sauf à ça alors qu'elle bat en retrait pour mon plus grand malheur. Je finis par hausser les épaules en riant.

« C'est bien la fille de son père, il n'y a aucun doute. »

Ce n'est pas la première à qui ça lui arrive, j'ai quand même eu des enfants et Kuro était un spécialiste pour ce genre de chose. Je lance une œillade à se dernier mais je n'en dis pas plus, les vieux secrets d'une maman sont précieux. Une nouvelle personne finit par apparaître, une jument pie complètement affolé, Fifa en parle comme d'une tata et je l'observe surprise. Une tata de cœur pour le coup ? Je jette un regard à Kuro sachant que le terme de famille est un sujet assez épineux avec lui, mais comme à son habitude le grand dadet reste impassible et je fais une petite moue chiffonnée un bref instant. Je finis par me tourner vers l'étalon bicolore, curieuse.

« Vous voilà membre a part entière à présent, vous devez être un ami bien important ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Superbia

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 84

SEXE DU CHEVAL : Femelle

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Sam 8 Sep 2018 - 18:07


All my agony, know that I will never marry
ft. peuple


De trop de trop, elle était définitivement de trop. Cette naissance se transformait en réunion de famille, pas à pas, petit à petit. Elle reconnut quelques visages aperçus lors d'un grand rassemblement, une bataille qui lui laisse un souvenir amère. Tout ceci n'était pas fait pour elle et ne le sera jamais. Fifa veillait sur sa pouliche qui découvrait le monde et sa famille, tous heureux, tous réunis autour d'un si bel événement qu'était donner la vie. Et même au bout du rouleau, en fin de gestation, après tout le travail qu'elle venait de faire, Fifa restait et restera toujours forte. Superbia l'enviait, elle l'enviait beaucoup de pouvoir toujours se dresser face aux événements la tête haute. Et pour la première fois depuis qu'elle connaissait la crème, Superbia voulait la féliciter. Elle voulait elle aussi faire part de ce bonheur qui n'était pas le sien, qui ne serait jamais le sien. Mais le regard de Fifa, le hochement sec de la tête de la plus claire, l'en dissuadèrent. Elle reposa au sol le sabot qu'elle avait levé pour faire un pas en avant, baissa la tête en signe de soumission. Elle offrait la nuque à la dominante, pour la seconde fois de sa vie. Et elle se détesta de se montrer ainsi faible. Et elle se détesta de le montrer à tant de personnes, dans un pareil moment.

Elle hésita un instant, puis fit un pas en arrière. Dans un souffle, elle s'adressa à la plus claire.

Félicitations Fifa. Veillez sur vous.

Elle offrit un sourire franc alors que son regard était vide d'animosité, vide de vie en réalité. Peut être qu'un jour, pareille chose lui arriverait aussi. Mais elle n'y croyait pas un instant. Ceci fait, elle hocha la tête en signe d'au revoir et tourna les talons, s'en allant au pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 189

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Dim 9 Sep 2018 - 9:07

Les joues de la pie se teinte en roue et la chaleur lui monte la tête. Se rendit compte seulement après, de son arrivée très remarquée qu'elle venait d'offrir à un public, le commentaire que lança Fifa sur son retard et le rire de Kuro n'améliorant pas son état. Comment aurait-elle pu savoir qu'elle mettait bas aujourd'hui, personne pouvait lui envoyer de texto et encore moins de message facebook.

Malgré la gêne qui la rongeait, Nokhömi arriva à sourire à Fifa reconnaissante de pour son nouveau titre de Tata que lui offrait sa belle amie. Être tata , être responsable d'un rôle vis-à-vis d'une pouliche l'aidera peut-être à devenir plus adulte après tout. Quiet à lui donner envie un jour d'avoir sa propre famille. Qui vivra sera pour l'instant, elle doute encore de ses capacités d'être seulement tata, la trouillarde qu'elle est n'apprendrait à cette petite créature qu'à fuir au premier signe de danger.

Nokhö prit enfin le temps d'observer autour d'elle ceux qui était arrivé avant elle. Elle offrit un regard désolé à Ace. La petite se cachait derrière lui un peu comme elle l'avait fait lorsqu'il l'avait protégé des chacals. Il y avait aussi deux autres invités qu'elle ne connaissait pas une grande ébène et une Dunalino. À bien y penser elle lui disait quelque chose cette dernière.

La jument Dunalino s'était prosterner, devait-elle faire la même chose elle aussi? Se prosterné devant sa dominante oui mais devant son amie ? Nokhömi s'approcha de la petite pie gardant quand même une distance, aillant peur de l'effrayer. Elle étira un peu le nez vers elle.

" Tu as de la chance Kokoï, tu as les deux parents les plus merveilleux du monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 398

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Lun 10 Sep 2018 - 23:09

Nokhömi changeait peu à peu de couleur, la gêne qui se dessine sur son visage éprend mon cœur d'une profonde sympathie et je lui offre un regard bienveillant, les yeux emplis de malice. Je la connaissais peu cette jeune jument, recruté par Fifa, et pourtant je l'appréciais. Je ne sais quoi mais elle avait une aura qui inspirait confiance et douceur. Je l'aurais bien rassuré que nous plaisantions, mais elle avait l'air un peu moins chamboulé qu'à son arrivé, puis Fifa la désigna comme tata, encore ? Une de mes oreilles tique légèrement mais je n'en fis rien pour rester de marbre. Je préfère porter mon attention sur ma mère et Kokoï, la voilà devenu grand-mère et j'espère pouvoir lui faire changer d'avis pour qu'elle reste avec nous. Si nous pouvons passer plus de temps les uns avec les autres ça serait tellement formidable.

Dans mes pensées, je tressaillis par le bruit que Kokoï fait, un mélange de gêne et d'amusement me monte aux naseaux. Je finis par les pincer en lançant un faux regard courroucé à ma mère et ses secrets, j'ai une image à soigner à présent ! Je ronchonne dans ma barbe.

« N'en dis pas plus maman, je t'en supplie. »

Je l'imagine sans mal bien rire derrière ce visage malicieux, en même temps que j'esquisse un sourire nostalgique car je me remémore à mon tour les nombreux mois que nous avons traversé ensemble et surtout je pense aux prochains qui nous attendes encore devant nous, moi, elle, Fifa et notre fille. J'inspire profondément jusqu'à braquer mon regard sur une jument dé plus original, un sacré pelage il faut le dire, mais je ne la remarque que maintenant trop absorber par ce qui se déroule sous mon nez. J'observe l'étrange échange entre elle et Fifa, d'un regard perplexe, pourquoi tant de solennelle ? Je reste abasourdis devant l'échange avant de secouer ma tête. Je repose mon attention sur l'assemblé avant d'être surpris par la phrase de Nokhömi. Je ne suis pas certain d'être le plus merveilleux dans ce rôle, mais on va faire au mieux. J'hausse les épaules par modestie.

« C'est un peu exagérer, j'ai envie de dire que je vais faire de mon mieux … Rien n'est livré avec un mode d'emploi malheureusement. »

Je prends un air faussement tragique avant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 549

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Mar 11 Sep 2018 - 1:42

Fifa rit de bon coeur des misères de sa fille et se laissa doucement aller contre Kuro, fatiguée. Maintenant qu'ils étaient presque tous là elle pouvait se reposer, les yeux toujours rivés sur Kokoï tandis qu'elle imaginait Kuro à son âge suite aux paroles de Querouane. Du coin de l'oeil elle vit Superbia s'incliner et accepta ses félicitations d'un sourire soulagé. Elle n'avait pas le coeur à la détester en cette belle journée.

Les paroles de Nokhömi la touchèrent tout particulièrement et elle rougit, se cachant dans la crinière de son compagnon. Ce dernier n'en menait pas beaucoup plus large et elle lança un regard à Querouane avant de glisser sa propre remarque, gênée.

« Heureusement nos mères sont là pour nous conseiller. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kokoï
i was born without
a zip on my mouth

avatar

ÂGE : 21
PUF : Px'/Myulalie
MESSAGES : 51

SEXE DU CHEVAL : Grenouille
TERRITOIRE : Orphelines.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Mar 11 Sep 2018 - 1:43

Mon parrain me rassure et je lui souris timidement, n'osant pas tout de suite quitter ma cachette. Une autre jument s'approche, ma tata selon Mama et je tends l'encolure pour la saluer timidement. Elle est pie grullo, comme moi ! Un sourire éclaire mon visage et je rejoins mes parents pour me blottir contre Papa.

Ordre de passage:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 635

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Sam 15 Sep 2018 - 9:53


Les propres propos d’Hélium le turlupinaient encore quand vint la réponse d’Hadès. « Je n’ai plus rien. » Il le savait depuis longtemps, mais l’avouer lui laissait un sale goût au fond de la gorge. Le monde se réduisait à sa seule vie qu’il venait d’offrir au dieu des enfers et à tous les dominants qu’il choisirait pour le représenter. Dans quoi s’était-il lancé ?

Hadès lui promit de le récompenser pour ses « bons et loyaux services » ce qui eut le don de le faire grimacer. Il ne dit rien et jeta un coup d’œil autour de lui. Il ouvrit la bouche comme pour crier, mais aucun son ne sortit. La Crypte avait disparu ! Les larmes aux yeux – à cause de la poussière du dieu, si, si – Hélium contempla la berge du Ruisseau d’un air songeur. Alors comme ça il n’était pas mort ? Néanmoins, un coup d’œil à son reflet ne le rassura guère.

Il avait passé un mois entier dans une grotte à bouffer de la mousse. Son corps était tout maigre, son poil un peu sale et même sa voix grinça dans sa gorge quand il voulut se plaindre. À quel prix venait-il de vendre son âme ?! Pourrait-il jamais récupérer de cette aventure ? Le souvenir de la Crypte le fit frissonner. Il crut même sentir son odeur putride en humant l’air.

Soudain, Hélium se retourna – il aurait bien bondi, comme à son habitude, mais ses muscles étaient faibles – et découvrit un drôle d’attroupement. Il plissa les yeux, dur, dur de s’habituer à la lumière du jour après un mois à s’éclairer aux cristaux bleus. Il découvrit tout un tas de personnes qu’il ne connaissait pas. Une géante noire, un géant pie carotte, une géante pie allez-savoir-quoi, et deux géants lumineux. Ah si ! Réflexion faite, il reconnaissait ces deux-là. Sa luciole et son ver luisant préférés.

Le mini-shetland fit un premier pas et chancela. Il retrouva son équilibre de peu. La terre molle contrastait avec la pierre dure de la Crypte. Avec plus de précaution, il avança de nouveau et se dirigea vers Fifa et Kuro. C’est en passant près d’un inconnu qu’il remarqua une étrange boule aux pieds du grand blanc. Tiens donc ? Hélium sourit et dit tout bas :

Si c’est pas une petite loupiote, ça…

Hélium était fatigué. Son plaidoyer pour Hadès l’avait exténué. Il lança un regard bienveillant à la petite chose qui venait de naître et se posa pas très loin de Fifa. Il garda tout de même ses distances. Il se souvenait parfaitement de la manière dont s’était finie sa rencontre avec le grand blanc. Aujourd’hui, le mini-shetland n’aurait pas la force de fuir s’il l’attaquait par vengeance. Bien calé dans l’herbe, le poney regarda tour à tour tout le monde. À bien y penser, il en avait peut-être croisé un ou deux lors d’une bataille. En temps normal, il aurait crié haut et fort toutes sortes de choses à leur encontre, mais il garda le silence, la tête lourde et le ventre vide. Il reporta son attention sur Fifa.

Chose promise, chose due. Tonton est là.

Hélium sourit gentiment, en espérant que personne ne le questionne sur son état. Il n’avait ni l’envie ni la force de raconter ce qu’il venait de vivre. Il risquait de mettre un certain temps à s’en remettre, s’il s’en remettait un jour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1825

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Sam 15 Sep 2018 - 22:50


Comme prévu, la grand-mère (Querouane, il devrait probablement retenir son nom) n’est absolument pas énervée ou déphasée par la gaffe de sa petite-fille, allant jusqu’à la comparer à son propre fils. La gêne visible de Kuro est absolument hilarante aux yeux d’Ace, mais il se retient de manifester cette hilarité à voix haute; au cas-où l’amabilité et l’humour de son dominant ne sont que quelque chose d’extraordinaire qui a montré le bout de son nez à cause de la naissance. On est jamais trop prudents, après tout.

Querouane fait une autre remarque, le considérant soudainement comme membre de la famille à cause des actions de Kokoï, et ses yeux s’écarquillent. Clairement, il était assez important pour se voir accorder le titre de parrain, mais à ce point? Il doute d’avoir une place aussi grande dans le coeur de quiconque présent ici. Muet, il jette un regard interrogatif à Fifa alors que la pouliche sort de sa cachette derrière lui pour retourner vers ses parents.

Il respire un nouveau coup, observant avec un petit sourire la petite conversation entre Nokhömi et les heureux parents. Ace songe au fait qu’il leur faudrait peut-être les laisser tranquille; il compte de toute façon bien revoir Kokoï (il est parrain, il a un devoir) et Fifa doit être fatiguée. Il n’a pas tout à fait le temps de finir cette réflexion puisqu’un nouvel arrivant fait son entrée, presque timidement. Il doit baisser la tête pour le voir, c’est un tout petit poney qu’il ne se rappelle pas avoir déjà vu.

Vu ou pas, il est à peu près sûr qu’un poney de cette taille devrait être un peu plus en chair que celui-ci; le shetland a à peine l’air de tenir sur ses sabots, est un peu trop sale, sonne incroyablement éreinté et Ace tente autant qu’il peut de ne pas le prendre en pitié. Il se met à sa place, dans un état pareil, et lui détesterait le fait de recevoir la pitié d’autant de chevaux. Le poney s’introduit faiblement comme “tonton” (il en faut bien un), et le pie alezan se retient de lui poser des questions à propos de ce qui lui est forcément arrivé. Quelque chose lui dit qu’il a envie de penser à tout sauf à ça, alors Ace se contente de hocher la tête en signe de salutation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Querouane

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 833

SEXE DU CHEVAL : Jument.
TERRITOIRE : Libre.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Sam 22 Sep 2018 - 20:32

L’étalon pie resta coi après ma question, vient-il de s’en rendre compte ? Ou bien doute-t-il ? En tout cas, il n’avait pas l’air décider à y répondre et clairement lance un regard à Fifa comme à la recherche lui-même de la réponse. Ah les jeunes ! J’esquisse un sourire en levant les yeux au ciel, mes lourdes boucles qui encadrent mon visage d’ébène glissent à la surface de mes joues. J’aperçois une jument en retrait mais ne m’y attarde pas plus, une petite voix en moi me souffle que cela ne sont mes oignions.

J’adresse un sourire dé plus malicieux à mon fils alors qu’il me somme de ne pas en ajouter plus, pourtant il était si adorable étant enfant, mais j’avoue veiller jalousement sur ses trésors qui sont les souvenirs. L’autre jument glisse un mot très gentille à l’intention des parents, elle parait être une bonne personne et c’est sans mal qu’elle met mal à l’aise Kuro, qui finit par une pointe d’humour comme à son habitude. Je tente de me retenir, mais un rire m’échappe, si ça continu je vais avoir des courbatures aux joues ! Un profond soupir soulève mes flancs, la fatigue me pèse quelque peu aux jambes et Fifa ne tarde pas à rendre aussi les armes. Je pointe doucement mes oreilles vers cette dernière et l’observe d’un regard bienveillant.

« Il n’y a pas de problème, je serais toujours là pour vous. »

Mon ton est doux, le ton d’une maman bienveillante qui veille sur ses petits, après tout mon plus grand rêve a toujours été de fonder une famille, si cela m’a été arraché, je peux toujours être présente pour la génération à venir.

« Si ça ne vous dérange pas, j’aimerais séjourner quelque temps avec vous, au moins jusqu’à récupérer de ce voyage plutôt éprouvant pour mon grand âge, je dois l’avouer ... »

Je fais une légère moue, espérant ne pas être de trop et surtout réussir à vaincre mes démons. Bref, c’est un autre combat ! C’est bien difficile de se dire qu’une petite traverser d’HW laisse vos rotules sur la route et le souffle court. Une voix presque d’outre-tombe me fait presque sursauter, je cherche l’origine jusqu’à apercevoir un poney dans un état déplorable. Je bats des cils surprise, jusqu’à apprendre l’existence d’un autre tonton, encore un ? Mais son état est bien plus préoccupant.

« Mon cher ami vous êtes dans un état ! Vous devriez venir avec nous à la Maison pour vous faire une santé. Quelques fruits et un bon couchage vous feriez le plus grand bien.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 189

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Jeu 27 Sep 2018 - 7:43

Si Ace et Nokhömi pouvaient passer aisément pour des membres de la famille véritable de la petite, le poney amaigris qui venait d'arriver s'auto-déclarant tonton aurait surement quelques difficultés. Nokhömi recula un pas regardant la scène familiale elle devait avouer que cette rencontre pourrait donner envie à n'importe qui d'avoir sa propre famille. Seulement, son portrait familial de son côté serait moins rempli. Pas de mère pour lui venir en aide avec sa progéniture, pas de tonton, pas de tata, seul le strict minimum.

Nokhömi ne restera pas plus longtemps, Fifa était déjà bien épuisé par la venu au monde de la petite et toutes les visites qu'elle reçoit ne l'aiderons pas à récupérer. Elle lance un regard doux accompagné d'un sourire À Fifa et à la petite. Elles auront toutes les occasions de mieux se connaître.

" Je vais devoir vous laissez, reposez-vous bien"

Ses paroles s'adressaient à la majorité des équidés présents, Tous sauf Ace, semblaient avoir besoin de repos. Elle inclina la tête à l'intention de Kuro. Elle se tourne, jette un oeil à Ace et offre un léger sourire en guise d'aurevoir.

OUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 398

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   Dim 30 Sep 2018 - 0:15

Un légère bise plus fraiche vient balayer les environs, elle apporte avec elle une promesse de journée plus froide et d’un hiver revenant à pas de loup.

Un revirement du fond de l’air qui ne m’échappe pas, pensif, je finis par jeter un œil sur l’assemblé pour m’attarder sur Fifa et Kokoï encore bien frêle sur ses jambes. Il est temps de retourner à la Maison avant qu’une des deux attrapent froid. Fifa ne tarde pas à venir contre moi, comme un écho à mes pensées, elle doit être fatiguée et à présent qu’elle pèse contre moi, petite source de chaleur sur une étendue blanche, j’ai moi-même la forte impression d’être lessivé. Si je suis peu expansif en parole, j’ai toujours défendu farouchement la valeur d’une action, un geste vaut mieux qu’un long discours et c’est pourquoi je la soutien sans faillir. Bientôt c’est Kokoï qui se rajoute, doucement je prends conscience que la tâche est conséquente, il va falloir veiller précieusement sur cette famille, deux ils ne le sont plus.

Les paroles de ma mère me vont droite au cœur, un bref instant le poulain refait surface entre mes traits alors que je lui lance un regard brillant.

« Aucun soucis ! Reste tous le temps que tu souhaites, il y a de place pour tout le monde dans la Maison. »

Je ne peux rêver mieux que d’avoir ma mère à nos côtés, mais je sais aussi le poids des souvenirs qui pèse sur elle et jamais je ne pourrais la retenir si l’endroit la rend malade. Moi-même la première fois que j’ai remis les pieds dans la Maison, c’était comme un pèlerinage, très solennelle en même temps que des souvenirs surgissaient, des éclats de voix et de rire, cette brusque déchirure … Personne ne devrait vivre ça et les personnes à l’origine de tant de douleur devrait être punis. Une quête qui me tarde de poursuivre.

La mine grise du à mes pensées, je remarque au même instant que les autres l’arrivé d’un nouvel arrivant, petit arrivant … Le cousin des marées ! Fichtre que faisait-il ici ? Et dans quel état qui plus est ? Je l’observe de biais, la dernière fois ce petit être était bien agaçant et je suspecte qu’il n’est pas changé, bien qu’aujourd’hui il a l’air bien moins resplendissant mais ma rancune ne me permet guère d’être sensible à son cas. Je ne peux décemment pas aimer chaque être sur cette planète. Je finis par être sidérer quand il parle d’être tonton, elle n’a pas osé ? La mine pincé, je profite de la diversion de Nokhömi pour lui souhaiter une bonne journée et initier les premiers mouvements vers la Maison.


« Continuons tous ceci à la Maison … Pour ceux qui le souhaitent. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: We waited for you | Fifa & Everybody   

Revenir en haut Aller en bas
 
We waited for you | Fifa & Everybody
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» KI KOZE SA ESKE FIFA TA KENBE DOKTÈ YVES JEAN BART NAN DWÈT SIPERYÈ LONG
» Fifa ou PES
» Fifa 13 : Ultimate team
» [**] [FIFA 13] Olympique de Marseille 2013
» [Fifa 13 carrière joueur] Un jeune Croate se met au foot.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORPHELINES :: LE RUISSEAU SANS FOND-
Sauter vers: