Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 I love the light in your eyes and the dark in your heart

Aller en bas 
AuteurMessage
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 524

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: I love the light in your eyes and the dark in your heart   Sam 4 Aoû 2018 - 14:34

Fifa prit une grande inspiration. Les battements de son coeur, encore paisible, résonnaient avec force dans ses oreilles crèmes tandis qu'elle fixait la surface de l'eau avec détermination. Elle s'en sentait capable mais craignait que tous ses efforts ne suffisent pas maintenant qu'elle portait une vie en plus de la sienne. Ils étaient deux à retenir leur souffle cette fois et quand bien-même elle pouvait se tromper et c'était peut-être une pouliche, elle avait dans tous les cas besoin d'oxygène.

La future mère fit quelques pas et s'enfonça dans l'eau jusqu'aux genoux. La chaleur ambiante ne parvenait pas jusqu'aux berges du Ruisseau Sans Fond et l'eau la fit frissonner tandis qu'elle s'habituait à sa fraîcheur. Le courant se heurtait à ses membres et les contournait avec empressement, avide de courir plus loin dans l'île. Elle s'était placée stratégiquement afin que l'eau la porte jusqu'à sa destination et suivit des yeux un poisson qui se faufila entre ses antérieurs et disparu dans l'eau sombre. L'onde n'attendait rien ni personne et elle prit une inspiration profonde, une de plus, avant de plonger.

Réservé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 397

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I love the light in your eyes and the dark in your heart   Lun 6 Aoû 2018 - 0:23

La chaleur alourdissait les environs, aucuns territoires n'étaient épargnées et sûrement pas le Ruisseau Sans Fond. Le soleil dardait ses rayons un peu partout mais le lit de la rivière offrait une bouffée de fraîcheur bien agréable. Avec cette température le niveau avait quelque peu baissé, le courant si fou d'habitude laissait place à une eau plus paresseuse. C'était presque un exploit. Dans ce tableau idyllique, un étalon blanc profitait de l'herbe grasse.

Goulûment, j'arrache des touffes d'herbes généreuses que je mâchouille autant d'empressement jusqu'à que je relève brusquement la tête pour loucher presque sur la silhouette blanche un peu plus loin. L'angle choisis était parfait, ni trop proche, ni trop loin et une fois le nez entre l'herbe le léger vallonnement me soustrait à sa vue. Avouer que je traque ma compagne ? Ça serait exagérer, je veille plutôt sur elle, toujours non loin pour intervenir à tout instant et sans qu'elle le sache, en tout cas elle ne donne pas l'impression d'avoir remarquer.

Bon sang, il fallait réussir à la suivre aux quatre coins d'HW, pourquoi je m'égosille à lui dire de se ménager ? Elle n'en fait qu'a sa tête ! J'engloutis l'herbe affamé de veiller sur la demoiselle, a qui je jette un œil perplexe pendant qu'elle s'avance dans l'eau. Sûrement a-t-elle les jambes lourdes et pour se soulager elle se permet de se rafraîchir au bord de la rivière, tant qu'elle ne s'y émerge pas totalement le danger est moindre. Méfiant, je ne la quitte pas du regard sentant déjà mon cœur faire un huit émotionnel et si ça ne tenait qu'à moi je l'aurais déjà arracher de la berge. Je ne dois pas céder et continuer d'agir dans l'ombre. Je grommelle dans ma barbe avant d'arracher d'autres touffes d'herbe.

Une fraction de seconde, je me redresse attendant de voir cette silhouette familière, mais plus personne ! J'avale de travers, la panique me prenant à bras le corps et me laisse pétrifier sur place un bref instant jusqu'à que je m'élance l'endroit même où Fifa se tenait il n'y a même pas deux secondes ! Elle n'a pas pu se volatiliser ? Je retourne furieusement la berge à force de piétiner jusqu'à braquer mon regard sur la Ruisseau, tu n'as pas oser traîtresse ? Pas ma Fifa !

La colère bouillonne dans mes veines m’immergeant dans le Ruisseau sans hésitation jusqu'à plonger, un bref moment je contrôle la situation jusqu'à que je me retrouve dans un courant qui me fit perdre tous mes repères. L'instant est fugace en même temps qu'elle paraît être éternelle, mais je l'aperçois entre deux roulé-boulés lâchant dans la précipitation le reste de l'air contenu dans mes poumons. Je me sens brusquement aspirer puis remonter où est-ce le fond du Ruisseau ? Mais j'émerge brusquement par je ne sais quel miracle alors que je toussote tout en rejoignant un banc de sable les genoux flageolants.

« Par le sang d'Hades … GRANDE FOLLE ! »
brayais-je complètement sous le choc tout en sachant qu'elle est ici, elle voulait venir ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 524

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I love the light in your eyes and the dark in your heart   Lun 6 Aoû 2018 - 23:38

Fifa ne se considérait pas comme quelqu'un de bien. Si elle n'était pas fondamentalement mauvaise et n'aimait pas faire le mal autour d'elle, elle ne faisait cependant rien par charité. Son intérêt passait avant celui des autres et seuls ses proches pouvaient compter sur la crème, qui n'avait d'ailleurs pas peur de se mouiller, même littéralement. Et si elle parlait de purger l'île de la racaille, ce n'était pas par simple bonté de coeur, elle ne voulait simplement pas ramasser tous les quatre matins une jument sans défense, les imaginait déjà sur le palier de la Maison Hantée à attendre d'être protégées. Non, il n'y aurait pas de ça et qu'à cela ne tienne, Fifa botterait des croupes jusqu'à ce qu'elles puissent le faire elles-mêmes ou ne risquent pas de tomber sur des individus peu fréquentables lors de leurs périples sur l'île.

L'eau était glacée, le Ruisseau trop profond pour que le soleil parvienne à le réchauffer et elle se félicita de s'y être enfoncée progressivement afin de ne pas subir un choc thermique lors de sa plongée. Tant de temps passé à retenir son souffle, recroquevillée dans la marre du Verger... c'était le moment de vérité et ses yeux grands ouverts l'irritaient tandis que le courant l'emportait tout droit dans une cavité sous-marine. Le niveau de l'eau baissait déjà un peu et Fifa en profita pour prendre une grande goulée d'air, l'encolure tendue pour sortir ses naseaux de l'eau tandis qu'elle battait calmement des jambes pour continuer à avancer dans la grotte. Etrangement, la pénombre lui laissait distinguer les parois bosselées de la caverne.

Bientôt, elle marchait sur un fond sablonneux qui laissa place à une plage humide et pale où luisaient des grains de sable auxquels se mêlaient des cailloux argentés. Fifa baissa lentement la tête et souffla dessus sans parvenir à en chasser l'éclat, intriguée. Soudain, elle releva la tête et aperçut les pierres précieuses piquetées sur les parois de la crypte et l'illuminaient comme en plein jour. Comment l'avait-elle manqué ? La caverne brillait de mille feux et elle l'aurait bien contemplée plus longtemps si Kuro ne l'avait pas bruyamment rejoint. La crème plaqua les oreilles en arrière et s'écarta d'un pas, s'ébrouant à bonne distance pour ne pas le tremper un peu plus.

Oh, elle l'avait remarqué, lui et ses gros sabots qui la pistaient d'un bout à l'autre d'Horse-Wild. Gestante ou pas, il ne pouvait pas s'empêcher de veiller sur elle, comme si elle en avait besoin. Et pourtant, il manquait toujours les choses les plus importantes et s'en scandalisait. La future mère aurait voulu passer du temps avec son compagnon plutôt que se sentir constamment observée et elle lui adressa une oeillade offusquée, les prunelles polaires tandis qu'elle faisait un pas menaçant dans sa direction. Son ventre rond ne la gênait pas bien qu'elle se déplace toujours prudemment et elle revint à la hauteur de son compagnon aussi vite qu'elle s'en était éloignée.

« Non, je ne suis pas folle. elle inspira profondément. Tu ne me fais absolument pas confiance et pourtant tu ne remarques même pas que je prends toujours des précautions et encore plus en ce moment. Tu crois que je ne t'ai pas remarqué ? Je suis prudente et je n'ai pas besoin de protection, cela fait des mois que je me prépare pour effectuer cette plongée en sécurité et ne viens pas me dire que tu voulais le faire avec moi parce que ce n'est pas vrai. Tu as peur de l'eau et je ne voulais pas t'imposer ça, même si Hadès voudrait qu'on connaisse son territoire. C'est la moindre des choses, si on veut s'en montrer digne. Alors non, je ne suis pas folle et je ne te permets pas de jurer en son nom. elle marqua une pause, les larmes aux yeux. Pourquoi n'étais-tu pas avec moi ? Près de moi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

avatar

ÂGE : 13
PUF : .
MESSAGES : 48

SEXE DU CHEVAL : Divins
TERRITOIRE : Olympe


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I love the light in your eyes and the dark in your heart   Mar 7 Aoû 2018 - 22:12


Hadès

Le sable vole et la crypte résonne à son arrivée ; les pierres précieuses ornant le plafond éclairent partiellement sa robe d’un noir charbon alors que le dieu apparaît. Il interrompt la dispute inutile qui s’est enclenchée pour jeter un regard aux deux chevaux aux robes immaculées, candidats à la dominance de ses terres préférées. Ils se sont montrés dignes de s’en emparer, et Hadès souhaite bien les récompenser.

« Kuro. Fifa. Souhaitez-vous toujours dominer les Terres Orphelines ? Promettez-vous de veiller sur le troupeau, quel qu’en soit le prix ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 397

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I love the light in your eyes and the dark in your heart   Dim 12 Aoû 2018 - 0:56

Le boyau submerger par les eaux débouchait sur une cavité rocheuse, certainement fut-elle créer par la force de la nature qu'est l'eau et par un miracle une poche d'air à finit par s'y engouffrer laissant la roche à nue. Stupéfiant, la roche était picté de scintillement et même le sol était joncé par ces éclats telle une voix lactée souterraine. S'il n'y avait pas se léger échos du aux pic-plocs des gouttes d'eaux contre les parois en fond on pourrait avoir la sensation de se retrouver sous une voûte céleste, mais l'émerveillement est de courte durée.

D'abondants frissons secoue ma peau en même temps que je sors de l'eau pataud, mon cœur encore affolé par la péripétie qui m'a bien fait frôler l'arrêt cardiaque sans vraiment avoir conscience de ce que je venais de faire. Un peu plus et je tremble sur place sous le choque. Le visage de ma compagne finit par apparaître, quelques traits surligner par la lueur des pierres et elle avait l'air furibonde sous ses crins mouillés. Brusquement, mon sang froid m’éprends comme un vent froid balayant les steppes, mes oreilles se noient entre mes crins et mes naseaux se pincent. Ses mots me mettent hors de moi et je la fusille d'un regard sombre. Comment ose-t-elle ? Et je finis par lâcher d'une voix grave à faire trembler les parois.

«  Ça suffit ! » Je me grandis. « Dois-je te rappeler combien d'âmes ont été emporter par se maudit  Ruisseau ?! J'aurais peut-être du t'attendre sagement sur la berge comme un bon petit toutou alors que moi-même il y a des années j'ai bien faillis y mourir aussi. Personne n'est à l’abri d'un mauvais courant et ce que tu viens de faire était dangereux. Je me voyais déjà te retrouver sans vie sur les berges, qu'est-ce que j'aurais fait sans toi ? Explique-moi vu que tu as l'air plus au courant que moi. » Je finis par ricaner tapant d'un coup sec le sol sous mon sabot. «  C'était bien utile de rien me dire, voilà où nous en sommes ! Je suis quand même ici. » Je ronfle des naseaux. « Et ne vient pas me dire ce que je dois faire pour se territoire, depuis mon premier jour j'ai foulée les Orphelines, je viens d'ici et Hadès est mon dieu, j'invoque son nom si je veux ! »

Hors de moi, je le suis car il n'y a même pas quelques secondes j'ai eu la peur de ma vie, peur que le Ruisseau l'emporte loin de moi et elle n'aurait pas fait qu'une victime mais deux alors que je jette un regard à se ventre admirablement rond. J'ai eu si peur que j'ai plongé sans même réfléchir, j'étais prêt à me faire emporter et voilà son remerciement. Fifa si tu es si maligne tu n'as cas te débrouiller seule. Je ne peux pas éprouver autre que de la colère à cet instant, mes dents grinces à force de serrer ma mâchoire alors que l'eau me dégouline encore sur chaque parcelle de ma peau alors qu'elle me reproche de ne pas être près d'elle, non d'une pipe bientôt elle va me reprocher d'exister c'est ça ? Je lui lance un regard sombre presque détaché car je suis trop submerger par la douleur pour que ses mots atteignent à nouveau mon cœur.

« Je crois que jusqu'à présent, j'ai toujours été là pour toi même quand tu as disparu je t'ai attendu et je pense ne jamais avoir manquer d’opportunité pour être près de toi, dé que je peux je suis »

Que ajouter de plus ? Si je la dérange tellement je vais faire demi-tour et repartir d'où je viens si la Ruisseau ne décide pas de m'emporter une fois pour toute, il n'a cas me prendre j'irais ainsi en enfer où est ma place, celle à côté de mon père vu que je ne vaux pas mieux que lui. Je commence à me détourner quand l'air s'électrise quelque peu, le sable virevolte pour laisser apparaître Hadès, silhouette de suie au milieu des pierres précieuses. J'avale brusquement ma salive de travers alors que j'observe intensément le dieu, s'il est ici … Pourquoi diable aujourd'hui ? Maintenant ? Sa voix finit par résonner, mile et une chose traverse mon esprit mais il y a bien une chose qui est claire. Je fais un pas en avant gonflant mon poitrail.

« Je le souhaite. Le troupeau et les terres seront en sécurités soit s'en crainte, si le prix est mon âme alors soit, elle te reviendra. »

Je le veux, la détermination transperce mes prunelles et carre mes épaules. Offrir ma vie pour ses terres ? C'est ce que je souhaite, plutôt mourir qu'abdiquer ! Si j'hésite sur bon nombre de chose, il y en a bien une don je suis certain et c'est bien celle de m'emparer des Orphelines. Le goût agréable d'une vengeance qui se déroule bien  glisse le long de mon dos alors que j'esquisse un léger sourire satisfait avant de jeter un œil vers Fifa, que va-t-elle répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 524

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I love the light in your eyes and the dark in your heart   Lun 13 Aoû 2018 - 11:29

Un voile sombre recouvrait les parois de la grotte plongée dans la pénombre et les pierres précieuses qui le parsemaient brillaient comme des étoiles dans un ciel d'été. Une beauté nocturne que Fifa ne s'était pas attendue à rencontrer lorsqu'elle avait plongé. Elle ne regrettait pas de l'avoir fait, heureuse d'emmener sa fille avec elle pendant qu'elle le pouvait : les années seraient longues avant que Kokoï soit capable d'effectuer ce même trajet. Qu'à cela ne tienne, elle lui apprendrait en attendant à compter les constellations lorsqu'elles contempleraient le firmament. L'enfant serait bien entouré, d'oncles et de tantes, un parrain peut-être... et son père.

Le regard de Fifa se posa brièvement sur Kuro, bien vite attiré par une ombre dans son dos. Hadès les avait une fois trouvés en train de se compter fleurette, il les surprenait à présent en désaccord et ses paroles lui revinrent avec une clarté qu'elle n'avait pas expérimentée depuis longtemps. N'y avait-il que le pouvoir et ceux trop faibles pour s'en emparer ? Devaient-ils se déchirer quand ils étaient, si peu de temps auparavant, soudés ? La crème ferma les yeux et prit une profonde inspiration. Le choix était sien, elle et elle seule pouvait décider de s'enchaîner à une cause qui n'était, en soi, pas la sienne. Qu'avait-elle fait, l'année passée ? Des noms dansaient devant ses paupières closes, du temps passé sur des terres qu'elle avait appris à aimer et des rencontres sur lesquelles elle aspirait à veiller. A ses yeux, la question ne se posait pas. Elle avait dominé, d'ores et déjà et peu nombreux étaient ceux qui savaient qu'elle n'était pas ce qu'elle prétendait être.

Elle ne le regrettait pas. Si elle avait parfois craché sur le nom des dieux et remit en question leur intentions, elle pensait avoir enfin fait sens de ces dernières. Sa mère n'avait pas été chassée, elle avait déserté car elle avait échoué. Sorrow s'était fait oublier et Perjury avait fui car aucun d'entre eux n'était parvenu à représenter les divinités telles qu'elles désiraient l'être. En faisant table rase de ces règnes futiles, les dieux entamaient un nouveau jeu et elle avait une position de choix sur l'île. Son destin demeurait entre ses sabots mais ses actes eux, se reflétaient dans ceux d'Hadès et elle pouvait décider de flatter son ego ou le duper. Elle qui avait quitté les Terres Trompeuses, était-elle désireuse de se montrer digne de Zeus ?

Si la discussion avec Kuro était repoussée par l'arrivée de la divinité, ses paroles restaient et lui revinrent peu à peu. Hadès avait-il réclamé leurs âmes ? Sorrow avait-il perdu la sienne ? Ce n'était, semblait-il, pas le cas d'Ocëan Pearl et à moins de se tromper lourdement, Fifa doutait qu'aucun des dominants ait perdu coeur, âme ou enfant. Zeus n'était jamais venu la chercher, mais avait-elle envisagé de retourner sur les Terres de son enfance ? Brièvement, en apprenant que Hyuna' les convoitait. Ce qui l'avait motivée ? Le danger dans lequel était sa mère. Mais Hyuna' n'était plus là et elle avait tant de fois foulé les Terres Orphelines que le reste de l'île n'était parfois qu'un vague souvenir. Elle aspirait à les voir grandir, voulait être celle qui les faisait prospérer et pendant un temps, elle l'avait fait avec Kuro à ses côtés. La conquête les avait éloignés mais ne s'étaient-ils pas inexorablement rapprochés ces derniers temps ? La dominance pourrait les réconcilier et leur enfant à naître ne pouvait que l'encourager, n'est-ce pas ? Fifa ouvrit les yeux et ses prunelles bleues scintillèrent avec le reflet de la Crypte Flamboyante.

« Je n'ai jamais cessé de le désirer. Je ne peux vous cacher que j'étais promise aux Terres Trompeuses, m'en emparer aurait été dans l'ordre des choses. Contrairement à Kuro, que son père ne destinait pas à reprendre le flambeau, je pouvais prétendre à la dominance de par mon sang et mon rang. J'ai pourtant choisi de l'accompagner dans sa quête, pour me prouver à moi-même que j'étais digne d'une telle responsabilité et que je m'y dévouais par choix et non pas par devoir. elle inspira solennellement. Mais dans cette conquête, j'ai découvert des terres qu'on ne juge pas à leur juste valeur, j'ai rencontré des équidés isolés et j'ai changé, pour ce que je pense être le meilleur. Que l'être qui grandi en mon sein en soit la preuve, si j'ai déjà revendiqué le titre de dominante ce n'est pas seulement par prétention. Je souhaite veiller sur le troupeau et y inviter tous les individus qui cherchent un asile, chose que j'ai déjà commencée. Avec nous, les Terres Orphelines seront prospères, plus que celles de vos frères. »

Bien que son regard n'ait jamais dévié de celui de la divinité, ses paroles lui étaient autant destinées qu'à Kuro et Fifa se demanda s'il se souvenait de leurs promesses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

avatar

ÂGE : 13
PUF : .
MESSAGES : 48

SEXE DU CHEVAL : Divins
TERRITOIRE : Olympe


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I love the light in your eyes and the dark in your heart   Lun 13 Aoû 2018 - 15:38


Hadès

La réponse de l’étalon est courte mais efficace, aussi loyale que le dieu le désirait. Celle de la jument ressemble plutôt à un discours, plus longue et détaillée, et fait plaisir à entendre. Il se dresse et couche les oreilles à la mention de ses frères, à la fois insulté de les voir mentionnés et satisfait de voir une telle loyauté. Hadès hoche la tête une fois.

« Ainsi soit-il. Les Terres Orphelines seront vôtres. Considérant votre situation » dit-il, regardant le ventre de Fifa, « il nous reste cependant un détail à régler. »

Il appelle Aléas.


Dernière édition par Dieux le Lun 13 Aoû 2018 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 251

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I love the light in your eyes and the dark in your heart   Lun 13 Aoû 2018 - 15:38

Le membre 'Dieux' a effectué l'action suivante : Les dés sont jetés.


'Dès d'Aléas' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

avatar

ÂGE : 13
PUF : .
MESSAGES : 48

SEXE DU CHEVAL : Divins
TERRITOIRE : Olympe


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: I love the light in your eyes and the dark in your heart   Lun 13 Aoû 2018 - 15:39


Hadès

Six. Hadès regarde à nouveau le couple.

« Kuro, Fifa, les Terres Orphelines sont maintenant à vous, ainsi qu’à votre descendance. Prenez-en soin. Ne me décevez pas. »

Et il disparaît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I love the light in your eyes and the dark in your heart   

Revenir en haut Aller en bas
 
I love the light in your eyes and the dark in your heart
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» intrigue/ when i think of you, i think of all the sparkles that light up your eyes.
» You're the light Inside my eyes feat Shido Rioko
» Half light but full friendship in the dark ll Tess
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Absolarion Love.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORPHELINES :: LE RUISSEAU SANS FOND :: LA CRYPTE FLAMBOYANTE-
Sauter vers: