Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 583

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]   Mer 1 Aoû 2018 - 19:25



Hélium s’était lassé des eaux sombres du Ruisseau sans fond et puisqu’il n’osait pas y foutre un pied, il ne risquait pas de trouver cette grotte mystérieuse qu’on lui avait promis cent fois ! Cette idée le rendait morose et facilement irritable. Il hurlait sur n’importe qui et n’importe quoi, incapable d’avouer qu’il avait abandonné sa quête parce qu’il avait peur de l’eau. Le monde prenait en pleine tête ce qu’il ne méritait peut-être pas, mais le poney avait eu besoin de décharger sa colère sur quelqu’un et il n’allait certainement pas le faire sur lui. Quelle idée !

Le mini-shetland, une fois défoulé, c’était carapaté loin des Orphelines – il ne fallait pas que le peuple se retourne contre lui – et avait erré par-ci par-là sans trop y penser. C’était qu’il se demandait vraiment si cette grotte existait ! Aaaah… que ne rêvait-il pas de son grand Minus pour le pousser dans le Ruisseau. Il sacrifierait peut-être sa blonde – pour la bonne cause, évidemment – mais au moins il serait fixé ! Mais que pouvait-il y faire ! Minus et Cortex ne conquerront jamais le monde. Tout cela s’était fini quand sa blonde, sa grande aventurière, s’était pris une flèche dans le genou. Malheureux accident.

Dans ses égarement, Hélium eut vent d’un nouveau mystère ! Plus accessible, certainement. On lui dit que d’affreux arbres plus gros que les géants fleurissaient un peu partout et, surtout, pas très loin de ce fameux Ruisseau. Encore lui, évidemment. Qu’à cela ne tienne ! Le poney a fait demi-tour dans un grand bruit et remonté le cours au grand galop.

Peut-être était-il allé trop vite ? Il n’avait vu aucun arbre plus gros qu’un autre et voilà que l’apocalypse s’abattait sur lui. Hélium bondit en avant, mais les braises étaient toujours là. C’était la première fois qu’il passait par là. Les cendres étaient-elles celles de ces arbres monstrueux ? Bah ! S’ils étaient si gros, il n’avait pas envie de les voir ! Que ce devait être laid !

La chaleur l’étouffa soudain et Hélium percuta enfin que l’été le torturait depuis qu’il avait commencé. Son pelage de shetland le tenait au chaud en hiver, mais il maigrissait à peine quand la température grimpait. Il était en nage le petit poney et il n’y avait pas d’eau pour le refroidir. De l’eau ! Même s’il y en avait, il n’avait guère l’envie d’y tremper la truffe.

Une braise s’accrocha à sa patte et le mini-shetland regarda ses poils noircir en dégageant une odeur insupportable. Bientôt, la chaleur atteint sa peau et Hélium secoua le membre dans tous les sens pour se séparer de la boulette incandescente. Ses gesticulations envoyèrent des braises un peu partout autour de lui, mais puisque aucune ne lui retomba dessus, il ne s’en inquiétait pas vraiment. Pourquoi s’inquiéter ? Tout était déjà brûlé, de toute façon.

Et il était seul. Non ? C’est ce qu’il croyait en tout cas, quand il se mit à chanter très fort, tout en continuant d’en foutre partout car il trouvait cela fort amusant.

CHAUUUUUUUUD CACAO ! Chaud chaud chocolat ! Si tu m’montres tes noix d’coco, j’te montrerai mes ananas !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1925

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]   Lun 27 Aoû 2018 - 10:57

Cyrius s'était éloigné quelques semaines d'Horse-Wild, juste après avoir été nommé dominant. Des petits congés en guise de félicitations personnelles suite à sa brillante victoire. Il avait un peu compter sur Zeus pour lui garder sa place au chaud, espérant que personne ne tenterait de le remplacer en son absence. De toute façon, Nazz'ariah avait veillé au grain, c'était certain. Il revenait de l'Est, et regagnait Horse-Wild via les Braises Eternelles, cette vaste et sinistre forêt calcinée qu'il avait déjà parcourues avec Commedia lorsqu'elle était jeune.


Tandis qu'il marchait, en faisant bien attention où il posait les pied, Cyrius se remémora cette fameuse journée, où lui et sa fille adoptive avait bravé les braises. L'étalon regardait autour de lui en progressant, les crins de sa crinière ondulant souplement sur son encolure, tâchant de se déplacer en silence comme à son habitude bien que le sol jonché de bois sec n'y était pas favorable.


Très rapidement, il pu constater qu'il n'était pas seul. Plus loin devant lui, une petite chose poilue et ronde (un peu comme celles qu'on accroche en guise de porte-clé) s'agitait de manière frénétique en chantant d'une voix de Percheron 


CHAUUUUUUUUD CACAO ! Chaud chaud chocolat ! Si tu m’montres tes noix d’coco, j’te montrerai mes ananas !!


A pas de chat, Cyrius progressa en souplesse jusqu'au poney qui lui tournait le dos et qu'il connaissait bien. La dernière fois qu'ils s'étaient vu, le shetland et Commedia s'était ligués contre lui sans aucune raison valable. Ou presque. Tandis qu'il arrivait presque au niveau de son derrière (il remarqua d'ailleurs que le poney avait commencé à se consumer doucement) il s'arrêta et le surpris en lui glissant à l'oreille


- TU veux voir mes noix de coco ?  face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 583

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]   Mar 4 Sep 2018 - 14:34



Hélium piaffait, bondissait et sautillait dans tous les sens. Ses sabots s’écrasaient sur le sol et à peine l’avaient-ils touché qu’ils s’envolaient à nouveau dans une danse frénétique. Il aurait été difficile de compter le nombre de braises qu’il envoya tout autour de lui. Rien ne fut épargné. Les rares tronçons de terre non-calcinés devinrent noirs et les quelques bruns d’écorce encore intacts se consumèrent. Il chantait très fort, très grave et détournait les paroles de sa chanson comme bon lui semblait.

Le poney se croyait seul, mais il avait fini par comprendre qu’on ne l’était pas bien longtemps sur l’île. Même les terres les plus hostiles amenaient leur lot d’imprudents. Il avait à peine entamé son beau refrain que déjà un individu apparaissait dans son dos. Hélium ne l’avait ni vu, ni senti, mais il l’entendit parfaitement quand l’inconnu lui susurra quelques mots doux à l’oreille.

Le mini-shetland se tourna dans un nouveau bond, non sans envoyer des braises sur l’intrus et, par la même occasion, se débarrasser des quelques billes incandescentes qui s’étaient coincées dans son pelage touffu. Il fit face au grand dadais devant lui avec une lueur légèrement malsaine au fond des yeux. Cette lueur-là qui ne le quittait presque jamais, mélange d’arrogance, de cynisme et d’une pointe d’amitié que l’on prenait parfois pour de la méchanceté.

Voyons, Minus… que pourrais-tu me montrer que je n’ai pas déjà vu ?

De par sa taille, Cortex bénéficiait d’un regard bas et d’une vue panoramique sur presque toutes les parties des corps qui lui adressaient la parole. À part le dos, peut-être, mais il n’en avait pas grand-chose à faire. Les géants habitués à converser avec leurs semblables ne semblaient pas percuter ce petit détail. Ce n’était pas faute de faire tout un  tas d’allusions à ce sujet, mais l’idée ne germait pas dans leurs petits cerveaux. Soit ! Ils comprendraient le jour où le poney finirait par s’énerver et claquer des dents un peu trop fort et un peu trop près du sapin de Noël.

Alors, alors, Minus. T’es venu faire fondre toute cette graisse sur tes grosses fesses ? Ta femme t’engraisse ? Oui, oui, elle se venge de tout ce poids que tu lui as fait prendre. (Hélium tourna autour de l’arabe, l’œil critique.) Désolé de te décevoir, l’ami (Il cracha le mot avec dédain.) Mais y’a pas de Thalasso Thérapie, par ici. Pour la liposuccion, faudra aller voir ailleurs. (Il zieuta la cuisse alezane.) Et en urgence.

Hélium n’était pas peu fier de retrouver son Minus. Il avait bien essayé de le remplacer, mais cette tentative avait échoué lamentablement. Il n’en restait pas moins vrai que les deux mâles s’étaient séparés sur une rupture et le poney ne serait pas celui qui s’excuse. Il avait agi comme à son habitude, rien n’avait changé chez lui. Pouvait-il en dire autant de Cyrius ? Il n’était pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1925

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]   Lun 17 Sep 2018 - 10:08

Le poney sautillait comme un diable, à force de brasser autant d'air il allait finir par provoquer un véritable incendie. D'ailleurs quelques braises volèrent jusqu'aux antérieurs de Cyrius qui recula d'un pas. Cortex l'avait évidement reconnu, et lui fit remarquer subtilement entre deux pas de piaffé qu'il avait déjà vu de près ses noix de cocos...


- Alors montre moi tes ananas... susurra t-il malicieusement en regardant le poney se débattre contre les éléments.


Ne tenant pas à être accusé de non assistance à personne en danger, Cyrius poussa le shetland d'un coup d'épaule vers la droite, là ou le sol était plus rocheux et donc moins susceptible de le transformer en torche géante. Ce pelage si touffu semblait attirer les braises comme des mouches avec du miel...


- Ma graisse ? Cyrius jeta un coup d'oeil dans son rétroviseur, il n'avait pas eu l'impression d'avoir pris du poids... mais depuis son accession au trône il s'était peut être un peu laisser aller. Tu trouve que j'ai grossi ? S'inquiéta t-il sur le même ton que l'aurait fait une jument avec sa meilleure amie. Nazz'ariah n'y est pour rien, ça fait un moment que je ne l'ai pas vu d'ailleurs.


Se déplaçant lui aussi vers une zone moins inflammable, Cyrius posa les yeux sur Cortex et se demanda ce qu'il pouvait bien faire ici.


- Si il n'y a pas de thalasso, qu'est ce que tu fais là, toi ? C'est pas un endroit pour un poney, mon pauvre ami...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 583

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]   Sam 22 Sep 2018 - 8:28



À bien y réfléchir, Hélium chantait déjà une chanson des plus limites la première fois que les deux énergumènes s’étaient rencontrés dans les Rocheuses. D’ailleurs, à l’époque déjà, Hélium avait fait des allusions aux poires de Cyrius et à l’embonpoint qu’il distinguait sur ses fesses. Voilà qu’ils repartaient sur les mêmes bases, comme un départ à zéro qui effaçait le malentendu entre eux. Bien entendu, le poney ne l’entendait pas de cette oreille et décida qu’il ne fallait pas oublier le passé, mais le corriger. Allons bon ! Ils n’allaient pas bâtir une relation durable sur des non-dits, si ?

Oooh… susurra-t-il, le regard aguicheur. Je sais que tu en rêves, Minus. Mais ce secret est jalousement gardé. Tu ne verras rien !

Hélium tapa du sabot sur le sol pour appuyer ses propos et fit un bond de plusieurs mètres sur le côté. Il fixa Minus, l’air profondément choqué et se demanda ce qui pouvait bien lui prendre à celui-ci. Il en venait aux pattes, maintenant ! Qu’avait-il donc à toujours vouloir le toucher ? Ne pouvait-il pas l’admirer de loin, comme tout le monde ?

Bas les pattes, l’affreux !

Le mini-shetland prit trois secondes pour analyser la situation. Comme un sentiment de déjà-vu qui lui laissa un arrière-goût désagréable sur la langue. Non, non, non ! Ils ne pouvaient pas repartir gentiment à une relation plus que malsaine comme si rien n’était arrivé ! Par Hadès ! Le poney devait se contrôler et mettre de côté son affection pour l’alezan.

T’as toujours été gros, ma belle blonde. C’est ce qui fait ton charme ! Haha !

Hélium partit d’un grand éclat de rire qui écrasa presque les mots de l’étalon roux. Le poney plissa les yeux et analysa la situation. Il n’y aurait rien de pire que d’apprendre que leur différend avait été dû à une erreur de jeunesse, de jugement, une erreur, quoi. D’un autre côté, le mini-shetland n’était pas vraiment choqué. Il l’avait dit que Nazz’ariah et Cyrius n’étaient pas faits pour être ensemble. Bon, ça avait été des mots prononcés par la jalousie, mais tout de même ! Voilà qui prouvait qu’il avait raison, non ?

Bah ! dis donc ! Ça va vite les choses entre vous ! s’écria Hélium en se bidonnant. Vous vous faîtes déjà la gueule ? (Le poney devint soudain sérieux.) Dis-moi, ça tombe drôlement bien, non ? Paraît que t’es devenu dominant sans le dire à Cortex !

Le mini-shetland préféra garder ses pensées pour lui et n’en partagea qu’une infime partie avec Minus. Il n’était pas certain que la blonde soit prête à entendre ce qu’il avait à dire. N’empêche qu’il ne pouvait s’empêcher de se poser la question ! Nazz’ariah avait-elle tout calculé ou n’était-ce qu’une pure coïncidence ? Il avait beau préférer une option à l’autre, il ne pouvait pas juger sans la connaître (même si le peu qu’il avait vu d’elle l’aiguillait sur la première option). D’ailleurs, si c’était vrai, Hélium s’engageait à défendre et venger son ami. S’il n’avait été qu’une victime, le poney oublierait bien vite leur différend.

Et t’es qui pour me dire ce que je dois faire, Minus ? s’insurgea-t-il. Je fais ce que je veux ! (Il bouda.) Tiens ! Ce serait pas de ta faute, d’ailleurs ? (Il se souvint de l’amour de son ami pour les feuilles de thé.) Y’a un cinglé qui a dit que dans le coin, y’a de très, très gros arbres. Bah ! Sûrement un effet secondaire de la drogue que tu affectionnes tant, critiqua-t-il, désapprobateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1925

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]   Mar 25 Sep 2018 - 10:40

La déception de Cyrius fut énorme lorsque son Little Pony refusa de lui dévoiler ses ananas... Un jour peut être... Le poney faisait sourire Cyrius, comme toujours, il lui trouvait quelque chose de perpétuellement comique. Son physique d'abord bien sure, et puis son petit caractère teigneux qu'ont les roquets mal élevés, cette manière de frapper le sol de son ridicule sabot comme s'il s'attendait à ce que la terre tremble... Tout cela arrachait toujours un sourire béat à l'alezan qui était bien content de retrouver son Cortex.


Evidement, le shetland râla lors de la gentil tentative de Cyrius pour le sauver des flammes. Ingrat en plus de ça ! Et désagréable ! Depuis quand de la graisse sur les fesses donnait du charme ? Mais l'alezan n'en fit aucun commentaire, il connaissait son popotin était savait qu'il était parfait, comme le reste de son corps...


En revanche, lorsque le poney éclata de rire à la mention de Nazz'ariah, Cyrius se renfrogna immédiatement. Sa conversation avec Sorrow tournait en boucle dans sa tête et il n'avait pas eu le temps d'enquêter pour démêler le vrai du faux. 


- Ca va parfaitement bien entre nous, merci. Et effectivement, très cher Cortex, je suis devenu dominant... d'ailleurs je cherche toujours un espion, si tu veux rejoindre les Trompeuses...   


Cyrius savait qu'il ne débaucherait pas Hélium de chez Ffa et Kuro mais il pouvais tout de même essayer.


Hélium bouda, pourtant l'alezan maintenait que ce n'était pas un endroit pour un poney hautement inflammable comme Hélium.


- Je suis ton meilleur pote, Cortex, et comme t'es un peu comme une allumette dans un barbecue je voulais juste te préserver, tu vois, j'ai un bon fond en fait tu sais ? Sourire pervers


- Et non, pour une fois je ne suis responsable de rien ici, et je ne suis pas un drogué, du tout, d'ailleurs il n'y a aucun gros arbre ici, tout est mort et calciné je ne sais même pas ce qu'on peut faire d'intéressant sur ce territoire, a part un feu de joie de poney...


Faisant mine d'être véxé d'avoir été traité de drogué, de gros, et de tant d'autre chose, Cyrius s'éloigna du poney en prenant garde aux braises et le laissa planté là ou il était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélium

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (étalon77)
MESSAGES : 583

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]   Ven 28 Sep 2018 - 11:56



Hélium avait beau dire qu’il n’aimait pas cette lueur malsaine dans le regard de Minus, il n’en était rien. Il adorait même savoir que la blonde s’intéressait autant à lui. Il méritait toute cette attention, bien entendu ! Personne n’oserait dire le contraire. Il s’offusquait des élans d’affection de son ami, mais aurait presque été déçu si Cyrius ne tentait pas au moins une fois de le toucher. Il semblait tellement aimer cela que le poney pouvait bien le laisser faire une ou deux fois.

Le mini-shetland lança un regard critique sur la grosse blonde. Ainsi donc, tout allait bien entre eux ? Ce n’était pas l’impression qu’il venait de lui donner, mais le poney n’essaierait pas de le contredire pour le moment. Minus aurait tout le temps de se rendre compte que Cortex avait raison. Cortex avait toujours raison.

Jamais de la vie ! nia Hélium, en secouant frénétiquement la tête de droite à gauche. Dans ton pays qui pue ? Plutôt me noyer dans un ruisseau, oui !

L’image du Ruisseau Sans Fond ne le quittait plus depuis quelques temps. Le poney était complètement obnubilé par le secret qui se cachait derrière, dessous. Bref, pas loin. Il trouverait ce trésor, quoi que cela lui en coûtait ! Il ne pourrait pas devenir dominant, comme son bon ami Minus, s’il ne découvrait pas tous les mystères de ses terres. Un peu d’eau n’allait pas le faire reculer maintenant ! Ou peut-être que si…

La blonde n’avait pas totalement tort. Les Braises n’étaient pas franchement un territoire fait pour lui et sa grosse moumoute bien chaude. Ses poils épais et touffus pourraient s’enflammer en un éclair et il ne resterait d’Hélium qu’un vieux rat fripé à la peau… rose ? noire ? Il ne voulait pas savoir la couleur de sa peau !

Son meilleur pote ? Hélium n’était pas tout à fait d’accord ! Tant que les choses ne seraient pas claires entre eux, il ne serait pas d’accord avec cette affirmation. D’ailleurs, y avait-il seulement une seule personne en ce monde qui méritait d’être son meilleur pote ? Pas une grosse blonde, en tout cas !

Les meilleurs potes se disent tout ! Pas de secrets et encore moins de marmots dans le dos ! humpf

Cyrius disait ne pas être au courant, mais Hélium se demanda plutôt s’il n’essayait pas de tout garder pour lui. Des gros arbres, de toute façon, ce devait être très moche et le poney ne voulait pas voir ça. Il valait mieux qu’il s’en aille d’ici avant que les braises ne lui mettent le feu aux fesses. Il ne voulait pas puer le porc grillé.

Minus présenta son gros popotin et s’enfuit. Trahison ! Le mini-shetland en resta bouche bée de stupéfaction. Sa blonde croyait-elle qu’il allait la suivre ? Non, quand même pas. Si ? Hélium sourit pour lui-même, le regard fixé sur le déhanché de ses grosses fesses. Non, ils ne pouvaient pas simplement se quitter comme cela, voyons…

T’as raison ! s’époumona-t-il. Un bon gros feu de joie de poney !

Un feu créé par la joie (ou la malveillance exacerbée) d’un petit poney. Trop fier de sa blague pour se retenir davantage, Hélium inspira une grande goulée d’air qu’il expulsa sur des braises rougeoyantes. Elles frétillèrent, crépitèrent et quand il souffla à nouveau, elles s’enflammèrent soudain. Le mini-shetland ne manquait pas d’air et les braises, justement, n’attendaient que ça pour redonner vie à un ancien incendie tandis que le poney s’enfuyait dans la direction opposée. Cortex avait une drôle notion de l’humour et des blagues à faire à ses amis. Malheureusement pour Minus, c’était toujours à lui d’en faire les frais. Après une dégringolade dangereuse dans une pente abrupte, Hélium lui offrait un bel incendie.

Mais ce n’était pas grave puisque c’était fait avec amour. ♥




OUT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1925

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]   Mer 3 Oct 2018 - 11:07

Cortex refusait de devenir l'espion des Trompeuses, ce qui fit lever les yeux au ciel à Cyrius. Une proposition comme ça, ça ne se refuse pas, mais tanpis, si le poney ne voulait pas de son offre, il trouverait un autre espion !


- Une flaque d'eau suffirait à te noyer... commenta Cyrius, un peu acerbe.


Et avec ça, Monsieur refusait son attribution de meilleur pote. Cyrius fixa Cortex, le visage fermé, décidement le poney n'était pas d'humeur à se montrer agréable. Pas qu'il se fut un jour déja montré agréable, mais l'alezan le trouvait pire que d'habitude. Apparemment il n'avait toujours pas passé l'éponge sur l'épisode de la naissance d'Hall', qui pourtant datait de...d'un certain temps maintenant.


- Le shetland est bien rancunier..., continua t-il sur le même ton, tandis qu'il marchait devant en évitant les braises.


Mais l'autre se mit à vociférer en parlant d'un feu de joie de poney, et lorsque Cyrius se retourna, il put constater que le poney ne l'avait pas du tout suivit. Il était carrément parti après avoir volontairement provoqué un incendie. L'étalon coucha les oreilles et se raidit en voyant les flammes progresser vers lui.


- ET PYROMANE EN PLUS DE CA !!! LA PROCHAINE FOIS JE TE LAISSERAIT CRAMER !! Hurla t-il par dessus les flammes dans un accès de colère, n'ayant plus le moindre visuel sur Cortex.


Il n'attendit pas plus longtemps, et s'enfuit au galop des braises...
FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chaud chaud cacao [pv — Cyrius]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaud Cacao !
» Chaud Gun ou Gun chaud (ça fait plus classe)
» [IRL Camping - Juillet] Parce que le Sud, c'est coul et il y fait chaud.
» Chaud devant [PV Raph' ]
» Chaud lapin le papy...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORIENTALES :: LES BRAISES ETERNELLES-
Sauter vers: