Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour aux sources. - libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 132

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Retour aux sources. - libre   Mar 31 Juil 2018 - 19:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
W H O W A N T

Le retour aux sources
Il était là, posé dans cet endroit, avec son regard sur l’horizon. Son crin d’une couleur de neige volait au gré du vent, tandis que ses fanons de la même couleur s’imprégnait de l’environnement présent. Son regard était rempli d’une lueur qui lui était peu commune : l’envie. Il avait envie de redécouvrir les environs, il avait envie de voir des chevaux qu’il connaissait, il avait envie de se redécouvrir en réalité. Du haut de ses six ans, il avait l’impression d’avoir vécu ce qu’il avait à vivre. Il avait découvert des endroits qu’il n’aurait jamais supposé, avait rencontré une jument dont il n’oublierait jamais la silhouette ainsi que le nom. De plus, il avait vécu des choses qu’il n’oubliera pas pour autant. Il se souviendrait de son départ, mais il se souviendrait aussi surtout de la raison. Son départ était lorsqu’il eut atteint un an, mais la raison comportait aussi un nom. Pas un simple nom, une silhouette aussi. Une magnifique silhouette qui n’avait fait que le suivre durant ces années.
Mais malgré cela, il ne regretterait en aucun cas les années qu’il a passé loin de cette île. La première année ? Il avait rôdé, il avait galopé sans véritable but, mais s’était aussi rendu compte qu’effectivement les animaux ne parlaient pas. Il s’était rendu compte de la naïveté de son enfance, des bêtises qu’il avait pu inventer pour se rendre intéressant. Il avait été bête, au point qu’on le déteste sans qu’il ne le veuille réellement. Les trois autres années ? Il avait découvert un endroit magique, magnifique. Un endroit où les chevaux étaient libres, où ils ne se jugeaient pas mais surtout qu’ils acceptaient tout. Il avait rencontré Iris, cette magnifique jument gypsy d’une robe silver dapple. Ils avaient discuté, puis finalement un amour était né. Un amour tellement puissant qu’un fils était apparu. Enfin c’est ce qu’il croyait … La silhouette qui l’avait suivi tout son périple ne cessait de revenir dans son esprit, dans ses nuits, à tel point qu’il en oubliait sa famille.
Et finalement, il était là : revenu au point de départ. Revenu sur ses terres natales, sachant parfaitement la raison de son retour, mais surtout pourquoi il avait quitté sa famille. Ils lui manquaient certes, mais pas autant que cet endroit. Il resta là, debout, ne faisant même pas attention aux bruits derrière lui, ni même à l’odeur équine qui en émanait. Il s’en fichait presque. Ses pensées étaient trop puissantes pour qu’il s’en préoccupe.
Oui, Ezekiel était de retour aux sources.
Pando


Event:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brod

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 150

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Mer 15 Aoû 2018 - 22:57


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Brod frétilla de la moustache et huma l’air longuement. Il était chargé d’humidité et d’une drôle odeur de marée qui le fit grimacer. L’endroit était plongé dans un brouillard éternel qui empêchait d’y voir plus loin que son nez – et sa moustache pour ceux qui en étaient dotés. Étonnamment, ça ne dérangeait pas l’irish cob plus que ça… C’était qu’il avait l’habitude d’avoir son énorme toupet en travers des yeux et de ne pas y voir grand-chose. Dans la brume ou derrière ses crins, Brod restait le même et agissait comme à son habitude : il posait ses gros sabots devant lui et avançait à l’instinct.

L’étalon progressait avec son manque de délicatesse coutumier et écrasait le sol plus que nécessaire. Il était loin de la grâce des arabes ou des allures discrètes de chevaux plus petits. Il était grand, il était gros, il ne savait pas faire autrement. Ainsi donc, il faisait énormément de bruit et n’importe qui aurait pu le fuir avant même que Brod se rende compte de la présence d’un inconnu. On lui avait déjà fait le coup plusieurs fois, il en était sûr car, parfois, il captait le son d’un départ au galop derrière celui de ses gros sabots.

Pour l’instant, l’étalon noir n’entendait rien. Il continua donc d’avancer sans regarder où il allait – de toute façon, ça ne servait à rien. Jusqu’à ce qu’un drame survienne. Comme d’habitude.

Brod percuta violemment un obstacle sur sa route. Il grommela et reporta son attention devant lui. Une croupe palomino se présenta à lui, grosse et ronde. Il tâta de la fesse dodue et se retint de justesse de mordre celui qui s’était arrêté au milieu de la route – sa route à lui, puisqu’on ne voyait aucun chemin. Finalement, il fit un pas de côté, trébucha tout seul et reprit un semblant d’équilibre par un coup de peau digne d’un cocu. D’un mouvement de tête fier, il remit en place sa crinière et leva bien haut sa moustache – l’air de celui-ci qui ne venait pas du tout de se foutre la honte devant un public.

Tiens donc, cousin ! Qu’est-ce que tu fous arrêté au milieu de nulle part ? T’es perdu ?

Ses mots n’étaient pas très délicats et sa voix bourrue, mais son intention était bonne. Il croyait reconnaître dans ses formes quelque trace de sa propre race et de ce fait, il se voulait amical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 132

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Dim 19 Aoû 2018 - 19:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
B R O D

Le retour aux sources
Six années, six années de sa vie où il n’avait fait que tourner en rond. Où il avait cru avoir un semblant de belle vie. Oh bien entendu, il avait été heureux, heureux de découvrir la fécondation, heureux de découvrir la paternité. Mais une chose manquait : le véritable amour. S’il avait aimé Iris. Il n’en savait rien. Il ne se souvenait pas réellement. Oh bien entendu, il avait sentit les petits papillons dans le ventre, il avait ressentit de la chaleur quand il la touchait. Mais c’était complètement différent. Il ne la voyait pas dans ses rêves, il ne sentait pas une once de virilité quand elle était en danger, mais le pire dans tout ça c’est qu’il ne ressentait pas du tout de désir en la voyant. Ouais, en fait, il n’était pas véritablement amoureux. Et le pire, c’est que ça lui faisait mal. Mal de l’avouer, mal de se rendre compte qu’il avait mentit toutes ces années à Iris, mal d’avoir eu un masque, mais surtout mal d’avoir brisé une famille. Surtout en étant parti comme il l’avait fait. Iris ne comprendrait jamais.
Mais finirait-elle par le pardonner ? Finirait-elle par accepter de lui faire voir son fils ? Accepterait-elle de rester en bons termes ? Accepterait-elle, surtout, d’être toujours une bonne mère ? Une bonne mère pour un fils né d’un amour sans conséquence. Un enfant né d’un amour à sens unique. Mais surtout, accepterait-elle la vérité ? Accepterait-elle d’avoir le visage de celle qui avait brisé sa famille dans la tête ? Il n’en était pas certain. Il en était même sûr que non. Personne n’accepterait ça. Pas même lui. Mais tout ça, c’était de sa faute. Sa faute à elle, cette jument palomino. Cette jument qu’il n’avait fait qu’entrapercevoir durant son périple. Car personne ne le savait, mais sa famille se trouvait non loin de cette île. Assez loin pour qu’on ne le voit pas, mais assez près pour qu’il puisse jeter un œil sur cette île. Oh il ne savait pas exactement ce qu’il s’est passé, c’est certain, mais il savait qu’elle était vivante et surtout qu’elle était adulte. Elle était devenue bien plus qu’à l’accoutumée, mais elle ignorait son retour. Et surtout, elle ignorait ce qu’il ressentait. Elle devait l’ignorer toute sa vie, c’était évident.
Le jeune cob savait beaucoup de choses sur cette île. Il savait que Cyrius avait trouvé l’amour, qu’il avait une fille et que les Terres Secrètes étaient dominées. Il savait que les choses avaient changés. Mais il ne savait pas pour la fécondation de Commedia, ni sa première saillie. Comment réagirait-il en le sachant ? C’est une bonne question. Mais je ne suis pas certaine qu’il l’accepte si facilement. Soudain, un bruit sourd et un mouvement en avant. Un étalon venait brutalement de le bousculer et le jeune mâle baissa les oreilles. Mais avec un regard amical, il secoua la tête. Enfin un étalon de sa race, enfin quelqu’un qui lui ressemblait. Alors, il plongea son regard dans celui du noir et remit son toupet en place.
« Aucunement cher ami. Je connais ces terres comme ma poche, puisque j’y ai vécu mon enfance. Mais j’avais envie de profiter du paysage, vous comprenez ? » dit-il avec un petit sourire.
L’étalon palomino se remit correctement, remettant ses oreilles en avant et gardant la petite lueur qu’il avait dans le regard. Il n’appréciait pas particulièrement la présence des mâles : les trouvant puérils, manipulateurs et vicieux. Mais cet étalon était de sa race, donc c’était complètement différent. En grandissant, il avait apprit à devenir poli avec ceux qui lui ressemblaient, ceux qui devenaient comme lui. Finalement, il hocha la tête et posa un regard sur l’horizon, avec beaucoup de rêves dans la tête.
« Je me nomme Ezekiel, et vous, cher ami ? » demanda-t-il avec curiosité.
Il aimait réellement savoir le nom de ceux qui sont en face de lui. Pour découvrir la vérité derrière le masque.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brod

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 150

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Mar 28 Aoû 2018 - 23:16


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bien heureusement, Brod ne portait aucun masque. Tout au plus, une moustache qui frétillait au-dessus de ses lèvres, prenait parfois le vent avec gaieté et tâtait d’un peu de tout pour se faire une idée du monde. La vérité ? Brod était fier de ses vibrisses, fier de son nom, fier d’être fier, en somme. Il était assez simple, un peu simplet peut-être, mais pas bien méchant. Sa jeunesse lui valait quelques mauvaises pensées, des reliquats de naïveté et un sens des priorités défaillant. Il connaissait la politesse et l’utilisait à bon escient. Il aimait d’amour, détestait de jalousie et riait de bon cœur. Bref, Brod n’avait rien à cacher.

À part sa tête, peut-être, qui s’obstinait à rester en retrait, bien au chaud sous son imposant toupet. L’étalon noir n’apercevait son interlocuteur qu’entre ses crins épais et ne voyait pas grand-chose au reste du monde. Il devinait de la brume ou de la fumée, quelque chose d’opaque qui recouvrait le sol, mais il aurait été bien incapable de dire quoi. Une seule chose lui paraissait certaine : il n’y avait aucun paysage duquel profiter. Même si c’était le cas, Brod n’était pas touché par l’envie de son interlocuteur. Il passait son temps à se réfugier derrière ses crins, il ne savait donc pas profiter du paysage et cela ne lui manquait pas.

Pas vraiment, non, souffla-t-il avec un rictus amusé.

Pour Brod, l’inconnu ressemblait à un cob, mais il aurait très bien pu être un gros poney palomino ou un petit trait de la même robe. Au toucher, la courbe de sa fesse lui avait paru irlandaise, mais il pouvait se tromper. L’autre ne sembla pas s’en offusquer, en tout cas, et le gratifia même d’un « cher ami » qui le fit grimacer. Il l’acceptait en cousin obscur de son arbre généalogique mais, tout de même… ils n’avaient pas élevé les cochons ensemble non plus.

Le noir préféra garder ces pensée pour lui-même et enregistra les quelques informations qu’on lui donnait. Ezekiel, vieux de la vieille qui avait passé une jeunesse révolue sur l’île, goût étrange pour les paysages mornes et lugubres, propension à s’attacher un peu trop vite. Brod s’étonnait de ne pas avoir eu le droit à une remarque désagréable de la part du palomino. Il l’avait touché sans son accord ! Il s’était même retenu de justesse de le mordre. Les tendances plus qu’amicales de l’étalon doré ne le rassurèrent pas. Dans le doute, il fit un pas en arrière pour prendre ses distances.

Brod, dit-il en gonflant le poitrail de fierté. Et je suis complètement paumé.

Brod n’avait pas honte de l’avouer. Il était nouveau sur l’île et il passait son temps à vagabonder sans savoir où il allait. Il ne voulait pas retenir la carte d’un lieu qu’il quitterait peut-être prochainement et errait donc au petit bonheur la chance. S’il retrouvait son jumeau, peut-être qu’il ferait un effort de mémorisation. Peut-être.

Mais dis-moi cousin… (Il releva la tête et réfléchit quelques secondes.) Si tu as passé ton enfance ici… Tu te souviendrais pas d’un gars comme moi ? Il n’est pas noir. Et il n’a pas non plus ma moustache.

En somme, il ne lui ressemblait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 132

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Mer 29 Aoû 2018 - 23:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
B R O D

Le retour aux sources
Adulte, le cob n’avait pas porté de masque. Il n’en avait d’ailleurs jamais ressentit le besoin. En même temps, à quoi bon porter un masque ? Surtout quand celle avec qui vous partagez votre vie devine rapidement ce que vous pensez. Bien sûr, il avait souvent l’habitude qu’elle croyait en ses mensonges, et puis d’autres fois, il se rendait compte que tout cela était vain. Le jeune palomino se souvenait d’une fois. Cette fois où il lui avait promit de ne jamais l’abandonner, cette fois où il lui avait promit fidélité. Puis, elle lui avait sourit, tendrement en hochant la tête. Mais son regard terne signifiait autre chose … Il s’en rendait compte, maintenant qu’il prenait du recul. Elle savait, en fait. Elle avait toujours su en réalité. Elle savait parfaitement qu’il avait quelqu’un d’autre dans sa tête autant que dans son coeur. Il aimait quelqu’un d’autre et pourtant elle l’avait accepté. Sans doute car elle l’aimait tout simplement. Mais, lui, l’aimait-il ? Oh bien sûr, il avait des sentiments pour elle, c’était évident : sinon ils n’auraient sans doute jamais eu de fils ensemble. Mais il ne l’aimait pas : il ne l’aimait pas comme cette jument haflinger. Cette jument qui rythmait sa vie depuis maintenant des années.
Alors oui, depuis son adolescence, voire même sa vie de jeune adulte, il s’est créé un véritable masque. Le masque du gentleman qui ne ressent absolument plus rien à part du respect et de la sympathie pour autrui. Il se refuse de retomber amoureux, de laisser son coeur sortir de sa poitrine pour une autre jument. Car il n’est pas bête, il sait parfaitement que celle qui l’aime ne l’aimera jamais. Et puis, elle était maman maintenant, non ? Et oui, les bouches parlent, même sans qu’on ne le sache et tout se sait sur cette île. Elle avait trahi le mythe qu’il s’en était fait. Elle n’était plus une ingénue. Elle n’était plus qu’une jument lambda dorénavant et lui ne deviendra qu’un étalon lambda. Un étalon qui se promène, sans se poser de questions. Rien que pour cela il la détestait, en réalité, mais ça bien entendu ça restera dans sa tête. Tête qui était beaucoup moins cachée que son partenaire. Son toupet était beaucoup moins volumineux, ce qui prouvait qu’il n’était pas particulièrement irlandais. Non, il était plus cob qu’irlandais. Alors oui, il pouvait distinguer tous les paysages, constater les dégâts que les chevaux peuvent faire à la Nature.
L’étalon lui répondit et le clair hocha la tête, comme déçu. Il n’appréciait pas le paysage, comme lui ? Dommage. Quoique, il pouvait parfaitement comprendre. C’est vrai que voir de la brume partout ça pouvait en devenir monotone et légèrement triste. Ca représentait parfaitement ce qu’il ressentait actuellement, en réalité.
Une distance se fit brutalement sentir entre les deux mâles. Ezekiel pencha légèrement la tête sur le côté, ainsi qu’une oreille. Pourquoi une telle distance ? La proximité gêne tant ? Pourtant à l’époque, tout le monde acceptait qu’il soit proche des autres. Bon d’accord, il était poulain, mais tout le monde l’aimait. Ou pas, je suis d’accord avec vous. Il n’y avait que Ouragant qui l’appréciait réellement. Il s’en rendait compte maintenant. Maintenant qu’il avait vu Cyrius et Commedia l’éviter sans même un regard. Dommage, ils avaient pourtant une certaine estime dans son esprit. Mais ça prouvait encore une fois que les chevaux de cette île étaient tous pareils, qu’ils étaient exactement les mêmes que ceux qu’il rencontrait souvent : des hypocrites, tous des hypocrites. Enfant, ils l’aimaient. Adulte, ils l’évitaient. Très bien, il l’acceptait. Mais il se promettait maintenant de ne plus jamais aller les voir ni même les saluer. Oui, il était rancunier et il l’assumait. Mais il avait toujours détesté les hypocrites. Finalement, le blond secoua la tête en ronflant des naseaux et reposa son regard sur son partenaire.
« Je peux vous guider si vous voulez. A moins que mon odeur vous gêne à ce point-là. » dit-il, un sourire jaune aux lèvres.
Puis, le plus petit tiqua sur son second discours. Alors, comme ça il cherchait quelqu’un. Un étalon qui ne lui ressemblait pas et qui selon lui était comme lui. Bizarre, ce garçon. Il soupira et secoua la tête.
« Malheureusement non. Le seul équidé qui pourrait correspondre est une jeune jument et elle est palomino. Si c’est elle que vous cherchez, je vous laisserai le faire seul dans ce cas. » dit-il légèrement froid.
Ouais, il en voulait à Commedia de le snober ainsi. De ne même pas lui adresser un salut alors qu’il avait quand même sauver son familier. Mais tant pis pour elle, elle loupait quelqu’un de bien selon lui.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brod

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 150

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Mer 5 Sep 2018 - 17:54


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Brod explosa de rire. D’un rire fort et léger, sans la moindre arrière-pensée. Il ne se moquait pas, aucune nervosité excessive ne lui enserrait le cœur. La cause de son hilarité, c’était le mâle devant lui. Non pas l’étalon en lui-même, mais ses mots. Cette phrase incroyable qu’il venait de prononcer. « Mon odeur vous gêne. » Rien que d’y repenser, Brod rit à nouveau. Il frappa même le sol de son gros sabot en essayant, tant bien que mal, de faire passer son fou rire. Son odeur…

Sérieux retrouvé, le noir plissa les yeux derrière son toupet. Ezekiel essayait-il de se moquer de lui ? Brod ne s’était pas reculé à cause d’un relent désagréable, mais bien parce que le mâle devant lui avait un comportement un peu… Enfin voilà, quoi. De toute façon, l’Irish n’était-il pas en droit de faire ce qu’il voulait ? S’il lui plaisait de reculer, qu’est-ce que ça pouvait bien faire ? La remarque du palomino ne fit que renforcer la première impression du noir. Il était un peu oulala, non ? S’il était tant blessé par la distance entre un inconnu et lui-même, ça ne pouvait être qu’à cause de ça. Brod ne voyait pas d’autre explication.

Guide-moi, cousin, si ça te dérange pas. (Brod renifla plusieurs fois l’air en quête d’une odeur particulière.) Mais c’est pas ton odeur qui me dérange, de quoi t’as peur ? Une mauvaise expérience, peut-être ?

Le noir lui-même avait déjà eu quelques accidents embarrassants laissant des traces ou des odeurs dont on ne pouvait pas se séparer d’un claquement de doigt – de toute façon, il ne pouvait pas claquer des doigts. Il ne serait donc pas choqué et ne jugerait pas les erreurs passées d’Ezekiel.

Brod engagea le pas dans une direction aléatoire et prêta une oreille attentive aux mots du cob. Ainsi donc, il ne connaissait personne comme lui. C’était bien dommage. Il devrait continuer de compter sur lui-même pour trouver son jumeau. Il se fit néanmoins la réflexion que sa demande n’était pas claire. Il aurait mieux fait de demander le chemin le plus court pour le prochain Irish Cob, ça aurait été plus simple.

Donc si je te dis « Dioma », ça te dit rien ? tenta-t-il quand même, dépité par cet échec.

Puis les mots revinrent en tête du noir et Brod réfléchit intensément. Il ne serait pas contre une jeune jument palomino, même si ce n’était pas elle qu’il cherchait. Cependant, Ezekiel semblait cacher un certain passif avec la Dame et cela l’amusa fortement. Lui-même avait connu quelques cœurs brisés et des ruptures difficiles.

Si c’est une belle Dame, je ne dirai pas non, ricana-t-il. T’es sûr que tu veux pas venir avec moi ? Une confrontation face-à-face pourrait arranger les choses entre vous. (Il remua la lèvre pour réfléchir, faisant danser sa moustache.) Si tu me sors d’ici, on pourra même essayer de la rendre jalouse. La jalousie, ça règle tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 132

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Mer 5 Sep 2018 - 23:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
B R O D

Le retour aux sources
Un rire se fit entendre et l’ego du blond piqua. Pourquoi riait-il ? Se moquait-il de lui ? Il n’avait rien dit de drôle pourtant. Ezekiel était un cheval gentil, trop peut-être parfois, mais il n’en restait pas moins un mâle. Un mâle dont l’ego pouvait parfois avoir du mal à se répandre, mais aussi dont l’ego avait du mal à supporter la moquerie. Bien entendu, quand il prêtait réellement attention au rire de son compagnon, il pouvait comprendre que c’était purement amusant. Mais âgé de six ans, il demeurait un mâle à l’âme d’enfant. Un mâle dont le rire pouvait apparaître comme une moquerie. Toute sa vie, ou tout du moins début de vie, il avait fait en sorte d’être irréprochable. Il avait fait en sorte qu’on ne puisse rien lui reprocher, qu’on ne puisse piquer sur un fait qui pouvait faire mal. Mais bien évidemment, ne dit-on pas qu’en voulant absolument bien faire les choses on les faisait mal ? Qu’en voulant se foutre la pression on gâchait tout ? C’était ce qui arrivait constamment au blond. Il essayait de bien faire, il voulait faire en sorte qu’on l’aime mais au final on finissait par le détester tant il voulait être parfait et que sa confiance en soi soit identique.
En réalité, Ezekiel veut ressembler à l’Ange dont il porte le nom. Il veut être parfait, réellement. Bien sûr, il sait que personne ne l’est, mais il veut être original, même là dessus. Il veut prouver que même ceux dont on imagine l’incapacité peuvent se montrer tellement plus forts et intelligents que les autres. Bien sûr, il sait parfaitement qu’il a du chemin à faire : mais ne dit-on pas que la vie sert à cela ? Evidemment, il sait parfaitement que Isis le disputerait. Elle avait tendance à lui mettre son sabot où je pense dés qu’il se rabaissait. Pour elle, un mâle ne devrait pas faire cela. Pour elle, un mâle devrait être fort autant physiquement que mentalement. Mais est-il réellement un mâle ? N’est-il pas uniquement un enfant enfermé dans le corps d’un adulte ? Finalement, le plus vieux posa un regard sur le noiraud et hocha la tête.
« Je vais te guider, si tu veux. » dit-il calmement. «  Mais non, je n’ai aucune expérience à mon actif. Seulement un étalon qui imagine des choses fausses sur moi, je crois. » répondit-il en posant un regard sur le plus costaud.
Il imaginait réellement que le blond ait des tendances contre nature ? Si il savait. Il n’avait rien contre cela, mais il n’irait jamais sur ce chemin. Bien sûr, certains diront que ça reste un trou, mais ce dernier n’a pas du tout cette utilité selon lui. Et puis souffrir pour procréer ? Non merci. Autant prendre du plaisir et avoir une descendance, non ? Oh bien entendu, il en avait déjà vu des étalons comme ceci. Il les avait même salué avec politesse, mais les avait vite repoussé. Il ne comprenait réellement pas comment les autres pouvaient imaginer de telles choses à son égard. Est-ce le fait de vouloir absolument une proximité avec ses partenaires ? Ou seulement car il est un peu trop jovial ? Il ne comprendrait sans doute jamais. Bien sûr, il pouvait comprendre qu’une telle proximité pouvait gêner. Mais en ayant vécu les trois premiers mois de sa vie seul, il ne pouvait faire autrement. Il avait besoin de cet entourage, c’en était devenu presque vital.
Le Noir prononça un nom. Ezekiel ferma les yeux, histoire de se remémorer un peu ses années sur l’île, mais il secoua la tête.
« Absolument pas, désolé frère. » répondit-il en continuant de secouer la tête.
Il avait utilisé le mot « frère » car il considérait que c’était adéquat à la situation autant qu’au discours. Il ne parlait que rarement ainsi mais quand on commençait à être familier avec lui, il avait tendance à s’adapter à la situation. C’est comme si on l’insultait, et bien il répliquait tout en diplomatie mais aussi en utilisant des insultes peu communes. Finalement, le mâle prononça des mots qu’il ne fallait pas. Face à face avec Commedia ? La bonne blague. Il l’avait déjà fait plusieurs fois étant petit et il n’y avait rien à en tirer. Elle ne l’appréciait pas. Il l’aimait. Voilà l’histoire. Puis une phrase et le mâle frappa du sabot, nerveux.
« Non merci. Je préfère régler ça moi-même. » dit-il pour finalement secouer la tête, oreilles en arrière. « Je ne suis pas homosexuel si c’est ce que tu crois. Je suis proche des autres car j’ai toujours vécu seul. Mais vous me gavez à croire que je suis gay, sérieux. » dit-il, mécontent.
Finalement, il prit le trot. Là, il fit une grande ligne droite, ignorant le mâle. S’il voulait sortir d’ici, il faudrait qu’il suive Ezekiel.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 255

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Ven 7 Sep 2018 - 17:40

Bloquant le chemin, sans prononcer un mot,
Aléas apparaît sur la voie de l’étalon palomino;
Il jette un oeil à l’autre cob, préférant l’ignorer,
Et revient sur sa victime, qu’il observe avant de parler.

« Ezekiel,
Je suis Aléas, Dieu de la Chance et du Hasard.
Si tu réponds correctement à mon énigme, je repartirai comme je suis venu.
Dans le cas contraire, les dés décideront de ton sort. »


Il fouette sa queue aux milles couleurs,
Faisant se disperser la vapeur.

« Je peux, tant bien que mal, ressembler;
Mais rends méconnaissable une fois utilisé.
Qui suis-je ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brod

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 150

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Sam 8 Sep 2018 - 15:19


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le blond réfutait les insinuations du noir, mais cela ne marchait pas sur Brod. Il voyait, dans l’homosexualité d’Ezekiel, une chance pour lui d’avoir plus de juments. Il n’irait donc pas lui-même briser ce rêve. Les préférences des uns faisaient son petit bonheur à lui, ainsi il n’était pas du genre à cracher sur les mâles qui se faisaient des mamours dans leur coin. Tant qu’on ne lui demandait pas de faire pareil, il ne disait rien. Un étalon de moins autour des juments de l’île, c’était une chance de plus pour Brod.

Le noir ne crut pas trop les mots d’Ezekiel. « Aucune expérience à mon actif. » Ça sonnait comme un vilain mensonge. Qui n’avait jamais mis le sabot au mauvais endroit ? Ça arrivait tous les jours, non ? Les mauvaises odeurs se prenaient si facilement qu’il lorgna le blond d’un air suspicieux. Non, décidément, ce devait être un mensonge, mais puisqu’il se bornait à nier, Brod n’ajouta rien.

Ses tentatives de retrouver son frère se vouèrent à un nouvel échec. Il baissa la tête, dégoûté et se demanda par où il devait chercher, la prochaine fois. Maha avait dit non. Ezekiel avait dit non. Y avait-il, sur cette île, la moindre personne pour lui dire oui ? Rien ne lui disait que son jumeau était ici, de toute façon. Peut-être devra-t-il continuer son voyage vers une autre contrée. Il finirait bien par trouver.

Brod tiqua au mot frère. C’était encore pire que cher ami. Ne pouvait-il pas l’appeler cousin, comme lui se le permettait ? C’était bien plus simple et convenable. Ils n’étaient ni du même sang, ni amis, et s’ils partageaient la même race, le noir suspectait le blond de ne pas être tout à fait Irlandais. Il ne fit aucun commentaire et regarda Ezekiel s’énerver contre ses insinuations. Il y mettait tant de conviction que Brod aurait presque pu croire que c’était vrai.

L’Irish Cob s’élança derrière le palomino. Il préférait corriger la situation tout seul, tant mieux pour lui ! Mais Brod ne le laisserait pas filer comme ça. Il lui avait promis de le guider, c’était quoi ces manières ? Il s’apprêtait à partager le fond de sa pensée quand un arc-en-ciel à forme équine apparut dans son champ de vision réduit.

Le noir n’était pas religieux, mais il savait respecter les croyances d’autrui. L’intrus se disait dieu et Brod ne fit aucun commentaire. Il ne voulait pas qu’on lui prouve ou non que c’était vrai. De toute façon, Aléas se présentait devant Ezekiel. Il valait mieux pour l’Irish qu’il se fasse le plus petit possible. Il ne voulait pas que la colère divine lui retombe sur le coin du nez parce qu’il avait parlé trop fort ou bousculé la mauvaise personne. Il resta donc immobile et silencieux, comme une statue, et attendit que l’orage passe.

En plus, il n’avait pas la moindre idée de la solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 132

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Dim 9 Sep 2018 - 17:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
B R O D

Le retour aux sources
Plus le temps passait, plus le blond commençait à en avoir réellement marre de cette ambiance. Une ambiance de tension. Mais aussi une ambiance de sous-entendu qu’il n’appréciait pas particulièrement. On avait souvent confondu ses intentions, on avait souvent cru des choses sur lui, mais on avait jamais cru qu’il était gay. Il se demandait même comment cet étalon pouvait penser cela de lui. L’homosexualité était-elle notée sur son front ? Etait-elle inscrite sur son corps ? Ou est-ce simplement ses gestes, ses actes et ses paroles qui font en sorte qu’elle apparaisse. Il n’a absolument rien contre les mâles qui s’adonnent à des gestes contre nature, mais il n’irait jamais jusqu’à s’y mettre personnellement. Pour lui, l’amour n’a pas de sexe. On peut aimer qui on veut, quand on veut et comme on veut. Mais lui, n’avait jamais aimé que les juments. Il adorait les courbes des juments, il aimait leur croupe, leur regard de biche ainsi que leur douce odeur. Pour lui, les mâles sentaient bien plus fort, ils puaient la transpiration et en plus, ils étaient beaucoup plus bestiaux. Mais surtout une question trônait : comment deux mâles peuvent-ils s’aimer si ils ne peuvent avoir de descendance, sincèrement ?
Avoir le pied gauche, être au mauvais endroit au mauvais moment ? Oui, il l’avait connu. Bien trop de fois d’ailleurs. Mais à quoi bon dire la vérité, surtout à quelqu’un qui vous manque de respect et que vous ne connaissez pas ? Cela ne servait à rien d’être sincère et honnête avec une personne que l’on ne reverra certainement jamais. Il se rappelait parfaitement de certains moments où il avait pu être au mauvais moment et mauvais endroit. Le premier ? Les Pluies Perpétuelles avec Ouragant, quand les loups sont apparus. Ils ne faisaient, les deux chevaux, que brouter tranquillement tout en faisant connaissance et voilà que les canidés apparaissaient. Ils les attaquèrent sans se poser de question. Ils étaient à deux doigts de se faire manger, mais heureusement le Destin résolut l’histoire. Il y avait eu aussi l’histoire des fantômes. Aaah les fantômes … Il se souviendrait sans doute toute sa vie de la vision de sa mère. De cette silhouette qu’il avait pu confondre avec sa mère. Ce magnifique fantôme qui l’avait amadouer pour finalement l’emprisonner et le menacer. C’est pour cette raison qu’il détestait les spectres. Mais il préférait sincèrement cacher tout cela, être un simple étalon blond sans histoire, c’était beaucoup plus intelligent.
Un bruit se fit entendre et Ezekiel comprit que le noir le suivait. Il aurait sans doute espéré le contraire. Au moins, il aurait pu faire sa route sans soucis, mais il oubliait qu’il lui avait proposé de le guider. Sa gentillesse finira sans doute par le perdre. Il se fait injurier, il se fait envoyer balader, mais ça ne change rien, il demeure tout de même quelqu’un de gentil. Un jour, il faudrait qu’il change, c’est évident. Finalement, un soupir passa ses lèvres tandis qu’il secouait la tête. Tant pis, il acceptait parfaitement. Il était gentil, alors il le resterait. Tandis qu’il était dans ses pensées, un arc-en-ciel équin apparut soudainement sur son chemin et il se stoppa net. Les oreilles, brièvement, dans les oreilles, il les redressa rapidement quand la question fut posée. Un Dieu ? Un Dieu de la Chance ? Décidément, il avait le don pour les attirer ceux-là. Un second soupir et il ferma les yeux, histoire de penser à la réponse. Soudain, avec un sourire il ouvrit la bouche. Il connaissait la réponse : tout simplement car il l’utilisait tous les jours. Que ce soit avec ses proches ou non.
« Le masque, n’est-ce pas ? » dit-il en rouvrant les yeux et les posant sur le Dieu.
Il était certain de la réponse, réellement. En tournant la tête, il posa un regard sur son « cousin », comme il le prononçait si bien, puis secoua la tête et reposa son regard sur l’arc-en-ciel.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 255

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Mer 12 Sep 2018 - 13:40

Le jeune étalon répond avec un sourire,
Arrachant presque au Dieu coloré un soupir.

« Effectivement. »

Embaumant les mortels de vapeur d’eau,
Aléas s'évapore sans un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brod

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 150

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Sam 15 Sep 2018 - 9:16


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Brod secoua son gros toupet pour essayer de voir un peu mieux l’arc-en-ciel, le patchwork, le drapeau LGBT qui s’agitait devant lui. Une bien drôle de robe qui l’obligea à plisser les yeux. Avec des couleurs pareilles, quelqu’un ne risquait-il pas de faire une crise d’épilepsie ? C’était tout de même un poil psychédélique et le noir ne comprit pas des masses ce que cela représentait. Assurément, le dit Aléas n’avait pas besoin de consommer quelques champignons hallucinogènes. Un coup d’œil à son reflet et il aurait l’impression de planer.

L’Irish attendit patiemment la réponse du blond. Pour lui, l’énigme entrait par une de ses oreilles et ressortait par l’autre. Il n’y trouvait aucune logique, ne comprenait même pas le sens des phrases et n’avait guère envie de se triturer les méninges pour quelqu’un d’autre. Pour une jument, à la limite… mais Ezekiel ne lui était pas assez sympathique pour qu’il s’en donne la peine. Il garda donc le silence, zieuta à droite et à gauche, mais ne trouva rien de bien intéressant dans toute cette vapeur.

La réponse tomba et Brod remua, comme pour s’extirper du sommeil qui lui tendait les bras et le tentait du bout des doigts. Oui, il aurait été capable de s’endormir comme ça, au milieu de nulle part, en attendant que le temps passe. La bourrasque de vapeur qui le frappa avec le départ d’Aléas acheva de le réveiller et l’étalon fit un pas en avant.

Un masque ? J’aurais dit un costume, moi.

Brod pinça les naseaux, déçu. Il avait pourtant un masque naturel sur le nez qui englobait quasiment tout son visage, sauf ses yeux. Il aurait dû y penser.

Il voulait quoi le Hollywood Chewing-gum Mega Mystery ? Y s’passe quoi si on peut pas répondre ?

Le dieu avait parlé de dés sans en expliquer davantage et Brod, qui venait de débarquer sur l’île, ne connaissait pas encore les règles de ce jeu. D’ailleurs, il les sortirait d’où, ses dés… ? L’étalon noir ne préféra rien imaginer.

Y’en a beaucoup des comme lui dans l’coin ?

Des comme lui, des comme moi… Il fallait vraiment qu’il apprenne à s’exprimer clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezekiel

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 132

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Orientale


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Lun 17 Sep 2018 - 20:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]E Z E K I E L&
B R O D

Le retour aux sources
Etant natif de cette île, le Blond connaissait par coeur les rumeurs, les rites, mais aussi les célébrations. Depuis sa plus tendre enfance, il connaissait les Dieux, il connaissait les religions mais aussi les légendes. Oh bien sûr, sa mère ne lui en avait jamais parlé, c’était évident : elle n’en avait pas eu le temps malheureusement pour elle, mais au fur et à mesure des années il avait fini par les connaître. Comment ? Car grâce à Ouragant, il avait rencontré des Dieux. Mais aussi car il était très observateur ainsi qu’attentif. Il écoutait énormément les gens, les voix qu’il pouvait entendre, mais surtout … Il faisait très attention aux actes de certains, aux paroles des autres, et aussi aux dires de beaucoup. Les Dieux ? Il en avait vu quelques uns. Les prêtresses ? Il en avait rencontré certaines. Les sceptiques ? Il en avait vu encore beaucoup d’autres. Sur cette île, beaucoup de chevaux croyaient aux Dieux, mais beaucoup d’autres faisaient semblant. Encore des hypocrites, lui semblait-il. Il ne savait même pas s’il y croyait lui-même … Oh bien sûr, il les avait vu de ses propres yeux, mais ces dieux, ne ressemblaient-ils pas surtout à des chevaux lambda ?
Ces Dieux n’étaient-ils pas de simples chevaux ? Bon, ils étaient bien sûr plus imposants, plus grands, plus … Tout. Mais ils restaient des chevaux. Etaient-ils simplement des guerriers sortant uniquement des entrailles de la Terre ? Ou est-ce réellement des chevaux créés par l’Univers et dirigeant le monde ? Ou tout simplement des chevaux lambda, légèrement plus grands que la moyenne ? Il ne savait que croire. Il ne savait que penser. Mais aujourd’hui, en voyant cet étalon multicolore à la queue d’un paon, il comprit : les Dieux existaient réellement. Et ils choisissaient à qui se présenter. En réalité, il avait l’impression d’être avec des fées, d’être avec le monde imaginaire. Un soupir et l’étalon lui fit comprendre qu’il avait raison. Le Blond eut un petit rire : bien évidemment qu’il avait raison. Il adorait les énigmes, il avait toujours aimé cela. Tout simplement car il adorait réfléchir, il adorait se triturait les méninges, que ce soit pour lui ou les autres. Finalement, le Brun s’adressa à lui et un soupir sortit de sa bouche. Un costume. Il n’était pas tombé sur un intelligent, encore un fois. Il supposait qu’il était gay et maintenant, il pensait à un costume ?
« Comme quoi l’orientation sexuelle ou la couleur des crins ne font pas l’intelligence, hein ? » dit-il, légèrement moqueur.
Effectivement, cet Irish, qu’il soit noble ou pas n’était pas spécialement intelligent et surtout, il était étranger. Finalement, Ezekiel soupira une seconde fois et se tourna face au Brun. Bizarrement, il sentait qu’il n’allait pas supporter bien longtemps cet étalon.
« Il voulait qu’on réponde simplement à son énigme. Et si on répond faux, on se retrouve en Enfer. » dit-il, légèrement blasé.
En réalité, l’étalon cob n’avait pas véritablement connu les faits, mais il en avait entendu parler. Avant de mourir sa mère lui avait bien expliqué qu’il y avait un Enfer et un Paradis sur cette île, mais surtout que c’étaient les Dieux qui choisissaient si on y allait. Alors, il se doutait parfaitement d’où venait ces dés, mais il ne voulait pas du tout y avoir affaire. Finalement, le Blond fit un mouvement d’épaules et regarda le ciel, distraitement.
« Quelques uns, oui. Plus ou moins intéressants, on va dire. Mais ils sont tous importants sur cette îles, alors sois respectueux. » dit-il, solennellement.
Finalement, il tourna de nouveau le dos à son confrère et repartit dans un trot dynamique. Il fallait qu’il s’en aille de ce plateau, qu’il retourne à ses moutons mais surtout qu’il retourne à ses terres. Il avait besoin de se ressourcer, il avait besoin d’oublier mais surtout réfléchir. Si Brod le suivait ? Qu’il fasse, il s’en moque, complètement.
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brod

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 150

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   Ven 21 Sep 2018 - 8:58


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Brod ne comprenait pas la différence entre un costume et un masque. L’un et l’autre ressemblaient à quelqu’un ou quelque chose et il était difficile de reconnaître celui qui le portait, non ? Il comprenait enfin le sens de l’énigme et sa propre réponse ne lui paraissait pas si bête. Il aurait bien aimé savoir ce qu’en pensait Aléas, d’ailleurs.

Ezekiel l’agressa d’une moquerie mal placée et Brod baissa les oreilles. Il se retint de justesse de lui envoyer un bon coup de boule en pleine tête (il ne savait pas vraiment où était sa tête et puisque le blond semblait apprécier qu’on lui touche les fesses…). Il lui voulait quoi, celui-ci ? Pourquoi tant de haine ? Sa réponse n’était pas idiote. Un masque et un costume, c’était du pareil au même. Le noir ronfla des naseaux et serra les dents.

Le blond enchaîna et Brod ouvrit des yeux ronds. Il continuait à le mépriser, en plus ? Il ne s’arrêterait jamais ? Un picotement sur le front commença à démanger l’Irish. S’il avait bien suivi le bruit que faisait Ezekiel en bougeant, ils se trouvaient maintenant face à face. Brod n’avait qu’à faire un pas en arrière, se lancer et frapper. C’était drôlement tentant. Il avait peut-être insinué certaines choses sur le blond, mais ne disait-on pas que seule la vérité blesse ? Le noir ne pensait pas mériter ce mépris dans la voix de l’autre. Il était nouveau ici, il n’était pas obligé de comprendre tout seul ce que Aléas n’avait pas dit. Ce n’était pas de sa faute s’il ne savait pas !

Brod médita sur la question des enfers. Il se demanda à quoi ça ressemblait. Se concentrer sur cette pensée lui permit de se détendre un peu et d’éviter un drame. Même si l’envie restait toujours, il put mieux se retenir.

Ezekiel parlait de dieux « plus ou moins intéressants » et se permettait de réclamer le respect du noir. Brod sourit, désabusé. Celui-ci n’avait vraiment aucune limite. Il avait à ce point soûlé l’Irish qu’il préféra rester sur place et le laisser partir. Il n’était pas sûr de pouvoir se retenir encore longtemps de donner forme à son envie de lui fermer le caquet. Tant pis ! Il trouverait bien la sortie tout seul. D’ailleurs, il ne valait mieux pas qu’ils se recroisent trop vite. Brod fit donc demi-tour et s’enfonça dans la vapeur d’eau.



FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour aux sources. - libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources. - libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» De retour d'Algerie . [LiBRE]
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD :: L'ARCHIPEL DES BOUCANIERS-
Sauter vers: