Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lady First

Aller en bas 
AuteurMessage
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 393

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Lady First    Sam 7 Juil 2018 - 20:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Watching the sun rise by my side.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



L'endroit était enveloppé dans une robe duveteuse et ouaté dans un blanc presque nacré, c'est comme se perdre dans les froufrous d'une demoiselle, mais en moins sympathique. L'endroit brumeux était fait de telle sorte qu'il était impossible d'apercevoir l'horizon, le nord, le sud, l'est ? Il n'y avait plus aucun repère dans cette amas poudreux dont la teneur en humidité faisait frisé le crin le plus discipliné de la terre. Au milieu, de cette immensité ouateuse se tient un colosse de glace, sa silhouette est flou et les traits si familier se brouille sous la multitude de particule d'eau qui flotte dans l'air. Il semble être ici comme une présence vaporeuse prête à disparaître entre deux ondulation brumeuses sauf que le colosse avait l'air vraisemblablement perdu.

Tranquillement, nous nous sommes offerte une escapade, peut-être la dernière avant de devoir répondre présent à nos postes. Une simple vadrouille entre amoureux pour batifoler comme des adolescents et peut-être mettre un peu le stress des derniers temps de côté pour un moment. Une bonne idée en soit, nous avons même prévus d'essayer de croiser nos mères pour leur porter la bonne nouvelle et leur dire qu'elles vont devenir grand-mère … Un jour peut-être. Je ne souhaite pas spécialement aborder le sujet, il me rend bien assez ronchon en ce moment et ça n'arrange rien à l'atmosphère globale de notre couple.

Nous étions entrain de marcher tranquillement du côté de l'archipel, lieu de résidence apprécié part ma mère et que sait-on peut-être que l'eau de coco est aphrodisiaque, ce voyage était un peu la lune de miel que nous avons jamais pris le temps de faire. Tout allait bien, je baragouinait sur le fait que le sable dans les crins ça gratte terriblement sans voir cette infime nuage s'enrouler autour de nos pieds, puis de nos genoux …

Le contact de ma chère et tendre contre mon flanc finis par disparaître brusquement, un brouillard épais comme seule compagne et me voilà seul face au monde. Mais, où est-elle passé ? Il n'y a même pas deux minutes elle était encore à mes côtés ! Et c'est quoi cette endroit ? Une de mes oreilles tombent lentement sur le côté alors que je nage en pleine perplexité.

« Fifa ? »

Il n'y a même pas une seconde, l'archipel s'étendait sous nos pieds, nous sommes mort ? Je fais des gros yeux alors que je tâte le terrain, du sable, un léger bruit de fond de vague … C'est plutôt rassurant, mais où est donc ma compagne ? Je erre comme un idiot, c'est comme chercher un trèfle à quatre feuille dans la plaine ! Un fantôme parmi un monde de fantôme. Je finis par apercevoir une silhouette, je me hâte mais le nuage se dissipe aussi vite qu'il s'est formé. Mon dieu je vais devenir fou ! Je l'appel avec un peu plus de force, mais le bruit à presque l'air feutré ici, comme retenu parmi ses innombrable gouttes, peut-être est-ce une punition divine ? Je ne pense pas avoir été un si vilain bougre pourtant. Je vais devoir errer dans se brouillard pour des temps indéfinis ? L'optique est peu affriolante, sûrement vais-je finir marteau avant la fin de mon existence !

Un bruissement finit par attirer mon attention et je m'y dirige espérant retrouver ma moitié.
Event:
 


Dernière édition par Kuro le Dim 8 Juil 2018 - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Dim 8 Juil 2018 - 19:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La matinée était belle comme l'aurore qui avait éveillé Fifa en cette journée d'été. Les Pluies Perpétuelles n'étaient pas parvenues à voiler le soleil quand elle marchait aux côtés de l'étalon qu'elle aimait et la traversée d'Horse-Wild, tantôt galopée, tantôt passée à batifoler, n'avait su la fatiguer. Elle était intriguée par ce que le tsunami à l'Archipel des Boucaniers avait laissé derrière lui aussi s'y était-elle rendue en compagnie de Kuro à l'occasion d'une escapade comme elles s'étaient faites rares l'année passée.

Etrangement, la montée des eaux qu'elle soupçonnait après la catastrophe n'avait pas eu lieu et elle s'attendait parfois à se réveiller sur une île immergée, enfouie comme une Atlantide qu'elle peinait à imaginer. Horse-Wild avait bien des choses à offrir mais pas les vestiges d'une civilisation, si ce n'était les bâtiments laissés par les humains et dans lesquels la nature reprenait ses droits. Sur la plage aussi, la nature régnait toujours en maître et les palmiers se dressaient comme à leur habitude, menaçaient de les assommer de leurs fruits. Lourds, les dures coques et noix de coco avaient progressivement laissé place à l'étendue de sable pale jusqu'à ce que l'Archipel, étrangement accessible, ne soit enveloppé de vapeur d'eau.

Fifa en avait d'abord rit. C'était amusant, de naviguer dans ce brouillard tout en sachant qu'on pouvait à tout instant tomber dans l'océan. Puis la brume l'avait habillée d'une étoffe bien lourde à porter, trop épaisse pour la laisser respirer à son gré. Ses prunelles bleues s'étaient écarquillées tandis que Kuro disparaissait dans les volutes dentelés des environs, bientôt une ombre parmi les autres qu'il craignait tant. Son cri retentit presque immédiatement et la gorge de la crème se serra quand elle voulut lui répondre.

C'était tout un monde pale qui l'entourait et elle craignait soudain la brume qui enserrait son encolure et ses flancs telle une robe de mariée qu'elle n'avait, au final, jamais enfilée. Avait-elle un jour était séparée de l'étalon qui partageait sa vie ? Elle l'avait fui, sa famille plus que lui, mais avaient-ils connu des disputes, la distance pesante et glaçante d'un couple qui se déchire ? Soudain seule dans le brouillard, elle réalisait qu'ils n'avaient pas fait face à de grandes difficultés, comme l'avait souligné Hadès si longtemps auparavant.

Puis, elle se ressaisit. Comme elle l'avait juré et le répéterait, ils les surmonteraient. Ils avaient pu se confier leurs craintes vis à vis de son désir de maternité et feraient de même pour ce qui se mettrait en travers de leur chemin. Elle avait confiance en Kuro et s'engager avec lui dans la dominance prouvait bien cette vérité. Fifa secoua la tête et se mit à la recherche de son compagnon, perçant le brouillard de son corps pale et poursuivant bruyamment les ombres qui la menaient à la dérive. Si elle ne parvenait pas à le trouver elle pouvait toujours l'attirer, pensa-t-elle en abattant ses sabots avec force sur le sol humide, abandonnant toute discrétion.

« Kuro ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 393

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Lun 9 Juil 2018 - 1:19


La brume jouait avec leur sens, elle se complaisait à les tourmenter, certainement ne sont-ils qu'a quelques pas l'un de l'autre simplement séparé par un mur invisible. Tel le destin qui tente vainement de leur mettre divers obstacles sur leur chemin sans toutefois réussir à avoir guère de résultat, Fifa lui était revenue, les terres qu'il convoite lui sont à porter de main … Rien ne peut se mettre à travers leur chemin et certainement pas une petite brume de pacotille.

Ainsi, je chemine sans crainte entre les volutes car je sais parfaitement que ma compagne est forte et si nos chemins venaient à se séparer, ils reviendraient à se réunir à nouveau, du moins je serais le premier à faire en sorte que cela se fasse. Je n'ai aucune crainte face « aux grandes difficultés », c'est bien une chose inébranlable qui brûle au fond de mon être, l'amour que je porte à ma dulcinée, aux êtres qui me sont chers et tous ce que j'apprécie dans cette vie. Le courage est une vertu naturelle qui coule dans mes veines, j'ai bien des travers mais je ne me dérobe jamais face aux difficultés.

Je me stoppe un instant vrillant mes oreilles à la recherche d'un quelconque fragment, je perçois l'écho d'un sabot qui s’abat et retourne le sable humide. Mon esprit s'y dirige mais mes sabots restent résolument planter sur place, ce n'est pas le moment pour se genre d'égarement ! Mais trop tard, il est là, sombre silhouette au sourire moqueur qui contracte chacun de mes muscles d'une colère sourde. Son murmure se glisse autour de moi comme une corde autour de mon cou, je grince des dents, puis l'écho de la voix de Fifa vrille mon esprit. Je pousse un puissant ronflement la tête haute avant de me détourner sans hésitation et je me dirige vers l'écho du bruit.

J'erre un bref instant jusqu'à tomber nez à nez avec une voluptueuse croupe blanche. Je hausse un sourcil soufflant avec tendresse.

« Ah, je connais bien la propriétaire de cette croupe. »

J'effleure son pelage reconnaissant aisément son odeur si caractéristique, la base de sa queue chatouille mon menton en même temps qu'un frisson se glisse avec traîtrise le long de mon dos. En même temps comment garder la tête froide devant pareil beauté de la nature ? Je ronfle finissant par secouer mon épaisse encolure pour reprendre mes esprits et revenir à sa hauteur effleurant son museau du miens.

« J'ai bien cru t'avoir perdu pour de bon dans se brouillard ! C'est donc de ça que tu me parlais ? »

L'escapade avait été aussi plus ou moins animé par l'envie de Fifa d'explorer cette zone fraîchement dévoilé, sur le coup j'avoue avoir été perplexe, un tsunami sur l'Archipel ? Réellement … Mais les nouveaux territoires sont bien là et Fifa avait bien raison. Je lance un regard perplexe avant de commencer à rire et je finis par faire partager mon hilarité à ma compagne.

« Et où allons-nous maintenant ? »

Nous étions un peu comme deux âmes égarés au milieu de rien, je ne souhaite pas spécialement reprendre déjà la route de la maison surtout s'il reste encore des choses à explorer, mais je suis un peu décontenancé par se voile blanc qui ne laisse rien paraître, sauf peut-être quelques ombres mauvaises que j'observe du coin de l’œil légèrement tendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Lun 9 Juil 2018 - 22:47

Ses sens étaient aiguisés, traquaient le moindre indice pour la ramener auprès de celui qu'elle aimait. Fifa naviguait dans la brume guidée seulement par un instinct qu'elle n'avait pas libéré depuis longtemps. Sur les Terres Orphelines il s'agissait de se montrer, ici elle était aveugle et invisible. Son palpitant s'était calmé et battait à présent à un rythme régulier, appréciait tout comme elle l'anonymat qu'offrait le brouillard. Lorsqu'elle aurait retrouvé Kuro, elle saurait en jouer.

Elle détourna la tête des ombres qui se dessinaient au loin pour chercher la robe de son compagnon, plus blanche que les volutes qui s'agitaient autour d'elle. Insensible à l'ambiance mystique du territoire, Fifa ne voyait que des nuages égarés parmi lesquels jouer comme elle l'avait fait dans son enfance. Les souvenirs du miroir lui étaient précieux, un temps révolu où son frère lui était encore dévoué. La jument ne savait pas si elle souhaitait à l'enfant de Kuro d'avoir un cadet, ne voulant pas que ce qui avait transpiré dans leur familles respectives ne se répète.

La crème fut brutalement tirée de ses pensées par la présence de celui qui les habitait et rit à sa remarque, lui fouettant malicieusement le visage de sa queue. Il revint à sa hauteur et elle resta contre lui, son épaule effleurant la sienne, de peur d'à nouveau le perdre.

« Tu ne m'échapperas pas si facilement, blagua-t-elle avant d'hocher la tête. Je suis sûre que l'Archipel cache encore bien des secrets. »

Fifa laissa ses naseaux courir le long de la ganache de son compagnon avant de lui voler un baiser. Il était bien trop tôt pour rentrer et il y avait encore bien des choses à découvrir dans le sillon du tsunami.

« On part en exploration, pardi ! »

Mais son esprit était déjà ailleurs, évaporé avec le brouillard dans lequel elle se voyait déjà jouer. La brume les enveloppait toujours, mystérieuse et effaçait tout ce qui les entourait avec une sensualité qui ne la laissait pas insensible.

La jument poussa doucement Kuro des naseaux pour l'inviter à se remettre à marcher et fit une nouvelle fois confiance à son instinct, chassant les ombres d'un peu de conversation qui n'avait pas de sens. Il fallait le distraire pour disparaître cette fois volontairement dans la brume, danser avec cette dernière et revenir contre son compagnon dans un rire. Fifa se laissait happer par le brouillard et en surgissait tour à tour, décrivait des cercles autour de l'étalon et venait parfois lui voler un baiser, chatouiller ses flancs ou mordiller l'une de ses cuisses dans un élan joueur.

Cela faisait bien longtemps qu'ils ne s'étaient pas retrouvés seuls, sans rien ni personne pour les déranger et surtout, sans sujet pressant à discuter. Fifa frôla une nouvelle fois son amant dans un éclat de rire et revint vers lui pour s'immobiliser, croisant son regard de ses prunelles bleues. Elle lui sourit, heureuse et s'ébroua comme pour l'inviter à se laisser aller comme elle le faisait. Ils n'en auraient peut-être pas l'occasion de si tôt, pensa-t-elle brièvement. Cyrius avait été nommé dominant récemment, les autres territoires ne tarderaient pas à suivre. Elle se demanda qui règnerait sur les Secrètes et qui se verrait confier les Orphelines. Quels individus tiendraient entre leurs mains l'avenir d'Horse-Wild ? Veilleraient-ils à maintenir la paix sur l'île ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 393

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Mar 10 Juil 2018 - 21:27


Le paysage pouvait paraître inanimé, pourtant les volutes blanches se déplaçaient certainement en fonction du vent et si vous aviez le malheur de trop fixer un point, c’est la nausée qui venait à votre rencontre. Le lieu était plus déroutant qu’effrayant, surtout pour le colosse qui apprécie avoir les idées claires et les pieds sur terre. Au moins, le colosse avait retrouvé son angelot encore égaré il y a peu entre les nuages de ce monde cotonneux. Petit angelot farceur qui ne manquera certainement pas une occasion pour continuer dans ses farces accompagné de son colosse tout naturellement.

Je roule des yeux m’imaginant sans mal à tourner en rond dans cette purée de pois, mon esprit pragmatique qui carillonne au fond de mon esprit alors que Fifa pousse que plus dans l’exploration, en soit l’idée n’est pas mauvaise mais c’est de cette brume don je me méfie. Et si nous ne retrouvons plus jamais la route du retour ? Loin de moi le sentiment de tristesse, si ces vacances prolongées sont avec ma compagne je ne dis pas non. Le couple Orphelins ont mystérieusement disparus, je vois déjà la nouvelle colporter dans tous Horse-Wild, je souris comme un benêt jusqu’à être repoussé vers une direction quelconque initié par Fifa.

Je lui emboîte le pas en babillant avec elle, comme d’habitude, jusqu’à que cette dernière se trémousse pour disparaître derrière une volute et ainsi mieux réapparaître. Dans un premier temps son manège me fait doucement sourire jusqu'à faire frémir chaque parcelle de ma peau, elle était envoûtante dans se ballet hypnotique. Magnifique c'était le mot, un petit angelot entre les nuages, je deviens que plus amoureux chaque jour que les dieux font ! Son rire se meut lentement en un rire plus cristallin, sa silhouette plus frêle et je nous revois jouer pas plus haut que trois pommes. Elle me faisait déjà tourner en bourrique ! Cela faisait longtemps que ses souvenirs ne mettaient pas revenus avec toutes ces histoires familiales j'en avais presque tiré un trait sur mon enfance, mais cette dernière n'a pas toujours était sombre surtout quand le souvenir porte la silhouette blanche de Fifa.

Les souvenirs amplis mon cœur d'une certaine allégresse, dans ce même élan je plante avec force mon avant-main enfonçant mes sabots dans le sol sablonneux, mes crins fous noyant mon visage anguleux alors que je jauge ma compagne face à moi. Il n'a jamais été bien difficile de m’entraîner dans le jeu même si devant les étrangers je me fais un peu plus sérieux, sait-on jamais si un jour je les retrouve face à moi étant dominant ma crédibilité aura pris un coup, même si je me vois difficilement comme un dominant despotique car ce n'est tout simplement pas dans ma nature.

« Est-ce un défis ? »

Je lui lance un regard faussement profond, mais j'étais résolument campé sur mes appuis prêt à bondir n'importe où pour partir de plus belle. Je fais mine de charger dans un pas en avant, une excuse pour jouer avec ma musculature et faire voler mes crins. Je finis par baisser ma croupe pour prendre appuis, nous partons dans un même mouvement comme si nous avions lu dans l'esprit de l'un et l'autre. Je m'élance à sa poursuite et je prend un malin plaisir à sauter devant elle juste quand elle ressurgit de la brume pour la surprendre pour ainsi mieux repartir comme deux gamins. A force de rire les joues m'en brûlent, mais quel sentiment exaltant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Mer 11 Juil 2018 - 16:28

Le Plateau Fantôme était hanté par la brume et si tout paraissait immobile, figé dans le brouillard, il n'en était rien. Ci et là, des herbes jaillissaient du sol sablonneux et chatouillaient ses jarrets. Fifa n'aurait pas été surprise d'apercevoir des roseaux entre les volutes blanchâtres qui s'enroulaient autour d'elle et de son compagnon. Son coeur qui battait à la chamade à force de rire rythmait le paysage telle une basse discrète et hypnotique. Elle se laissait porter par les palpitations rassurantes, ne craignant point de se perdre car elle saurait toujours retrouver son chemin, simplement elle ne savait pas toujours où elle se devait réellement d'aller. Il était facile de se tromper, quand on avait l'esprit encombré par des tracas qui n'en valaient au final pas tant la peine que ça.

Elle avait bien des fois fait la course avec Kuro étant enfant et pourtant elle était incapable de se rappeler de celles qu'elle avait gagnées. Pouliche déjà, elle aspirait à rester à ses côtés, ensemble, à la même hauteur. Fifa ne l'avait pas oubliée et elle se réjouissait d'avoir pu entreprendre la conquête des Terres Orphelines avec lui. Quoi qu'il en pense, ils l'avaient fait ensemble et s'ils étaient nommés dominants, ils domineraient ensemble. Elle avait une personnalité plus extravertie que l'étalon et se mettait naturellement plus en avant que lui... et alors ? Il n'empêchait qu'elle prendrait les décisions avec lui et se tournerait vers lui quand elle en éprouverait le besoin. Kuro saurait trouver son rôle, comme il l'avait toujours fait.
Leur vie de couple le prouvait chaque jour un peu plus.

« Oui ! »

Et elle rit. Bien sûr qu'elle le défiait. Son regard courait sur lui, appréciait la musculature qu'il dévoilait pour ses beaux yeux et elle dansa autour de l'étalon sans cesser de rire, ravie qu'il se prenne au jeu. Fifa se dressa juste assez sur ses postérieurs pour attraper le toupet de son compagnon et doucement le tirer avant de prendre la poudre d'escampette, ne laissant d'un volute blanchâtre derrière elle. La crème revint cependant bien vite près de son amant pour frôler sa silhouette de la sienne, fouetter une nouvelle fois sa tête de sa queue et l'inviter à profiter de l'intimité qu'offrait les lieux. Ses lèvres laissèrent une traînée de baisers sur le dos de son compagnon avant qu'elle ne s'écarte à nouveau de lui, les yeux brillants.

Fifa offrit son plus beau sourire à Kuro, l'invitant à se laisser aller sur ce territoire qu'ils ne connaissaient pas et où pour le moment, ils n'avaient croisé personne qu'ils connaissaient. Ils étaient loin de tout et surtout loin de leurs responsabilités, elle désirait en profiter et ne le cachait pas à son compagnon, contre lequel elle se blottit dans un soupir de bien-être. Elle reposa sa tête sur sa croupe et ferma brièvement les yeux pour savourer la chaleur de son corps contre le sien, son odeur qui l'enveloppait et dont elle se serait parée comme d'un parfum si elle avait pu.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 393

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Jeu 12 Juil 2018 - 0:41


Bientôt, les angelots se confondaient entre les nuages, apparaissaient pour se croiser puis disparaître à nouveau dans la brume mouvante et opaque. Les rires emplirent les environs comme des échos de rires enfantins d'une époque lointaine et révolue, mais l'endroit n'est pas idéale pour se remémorer le passer ? Un lieu hors du temps, hors de toute attraction terrestre si ce n'est la gravitation qui les retient encore au sol, bien que les esprits sont aux rêveries engourdis par les volutes comme un goût de tête entre les nuages.

A cet instant, la seule chose qui me vient à l'esprit est advienne que pourra, si nous sommes choisis alors je prendrais les armes comme il se doit et si ce destin nous est écarté alors je prendrais naturellement ma place qui me revient celle aux côtés de ma compagne et de notre futur famille. Il y a du bon comme du mauvais dans chaque situation, mais aucune que je regrette quelque soit où la vie souhaite m'égarer. Certainement, je parais de l'extérieur peu enthousiaste voir même pas du tout préparer et pourtant tout est bien clair dans mon esprit et mon cœur. Ce n'est pas parce qu'on fait peu de bruit que le travail n'est pas abattu, voyez les fourmis, petit êtres insignifiant et pourtant l'insecte le plus acharner à la tâche que la terre puisse porter. Finalement, je n'ai à rougir de rien et j'attends simplement le jour du glas.

Je dois même avouer que les derniers jours sont bien plus reposant que le début de notre campagne, on ne pouvait plus faire grand chose à part attendre le choix d'Hadès et raison de plus pour sauter en l'air ! Naturellement lors du jeu j'étais bien plus en action physiquement, je déploie beaucoup d'énergie et recherche l'affrontement, sauf que Fifa n'est pas forcément de cette avis et montre un penchant un peu plus raisonner. Nous sommes de toute façon fait pour ça, veiller sur le troupeau, le défendre … Je secoue vivement la tête dans un ronflement profond quand elle me surprend avec le contact de sa queue, une excuse pour sauter les quatre pieds en l'air avant de la taquiner au niveau de son jarret en réponse à ses baisers.

Mes lèvres remontent lentement le long de sa cuisse en même temps que je goût à sa peau et emplit mes naseaux de son odeur. Fifa est immobile contre moi telle une princesse paresseuse entre des draps de soie. J'arque mon encolure percevant cette fragrance typique qui accompagne généralement cette période dite féconde, la tête me tourne bientôt tant elle est présente alors que je dépose mile baiser à la surface de son pelage. Mon attention se glisse sur elle, toujours appuyer avec paresse contre moi, elle est magnifique et unique, alors qu'une multitude de sentiment se croise dans mon esprit. Je finis par effleurer son ventre en même temps que je clos mes paupières, je perçois ses respirations, mais le lieu reste encore inhabité, déserté par ce petit être que pourtant Fifa souhait porter le plus au monde et je m'en veux de ne pas avoir encore pu accéder à son rêve. Qu'est-ce qui n'allait pas ?

J'inspire profondément en même temps que je redresse ma tête et certainement qu'elle m'observe. Je lui lance un regard tendre, toute la bienveillance du monde au fond de mes prunelles brunes, car je souhaite cet enfant autant qu'elle. Quelques pas en arrière, je peux déposer un baiser sur sa tempe, son front puis sur sa peau rose au bout de son museau.

« Je t'aime ma princesse »

Un souffle de mon timbre de voix grave, rendu que plus profond par l'effet qu'elle me fait, mais je ne ferais rien sans son accord, c'est tout le respect et l'amour que je tiens pour elle. C'est elle qui décide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Jeu 12 Juil 2018 - 15:41

Fifa ne savait plus si la brume flottait sur le Plateau, ou si les nuages s'y étaient égarés. Vestige fantôme d'une vie menée sur l'Archipel à marée haute quand eux se languissaient sur la plage, attendaient que la mer ne se retire, le brouillard se confondait avec les cumulus qui paressaient parfois à l'horizon, accrochés entre ciel et terre, portés par la mer. Avaient-ils, pour la première fois, effleuré la terre ferme où ils n'étaient habituellement pas les bienvenus ? La jument n'en savait rien car elle ne connaissait à cet instant que le goût des baisers qu'elle échangeait avec son amant, la fragrance enivrante de sa peau et les étincelles qui naissaient à chaque fois s'ils s'approchaient l'un de l'autre avec prudence et impatience à la fois, deux papillons attirés par une même flamme.

Il n'y avait plus grand chose à disputer sur les Terres Orphelines et si les dés n'étaient pas encore jetés, cela ne saurait tarder. La crème ne s'en souciait pour le moment pas, égarée dans la brume avec Kuro. Il était bien le seul dont elle avait besoin et ils s'étaient promis bien des choses qu'il était temps d'accomplir. Bientôt, leur destin serait joué et un poulain y trouverait sa place. Qu'il grandisse ici ou ailleurs, cela n'y changerait rien. Fifa n'avait que trop attendu, les yeux rivés sur son ventre qui se tordait de douleur mais ne gonflait pas, la tête baissée parce que le poids d'un monde semblait peser sur ses épaules. Elle ne s'était jamais sentie seule et n'avait pourtant pas non plus connu la sensation d'être pleine. Encore une fois, cela ne saurait tarder, pensa-t-elle tandis que son compagnon inspirait son odeur et couvrait sa cuisse de baisers.

Elle croisa le regard de son amant et lui offrit un sourire rassurant. Peut-être doutait-il de lui-même et non pas d'elle, ou d'eux. Fifa ne savait pas comment lui ôter cette sombre idée si ce n'était en lui prouvant qu'il se trompait. Ils avaient simplement eu besoin de temps et le moment était venu, elle en était certaine. Kuro semblait du même avis tandis qu'il la contemplait et elle lui vola un baiser sans répondre avant de lui présenter sa croupe dans un souffle. Seuls les dieux furent témoins de ce qui suivit et dans la brume, leurs silhouettes enlacées tardèrent à se détacher. Fifa revint bien vite contre son amant, comblée et frotta doucement sa tête contre la sienne jusqu'à se cacher sous sa lourde crinière où elle soupira de bien-être.

« J'avais pensé à Kokoï, comme prénom... »

Un sourire timide vint l'interrompre, elle craignait qu'il n'apprécie pas cette idée qu'elle avait depuis quelques temps. Sa brève rencontre avec sa mère l'avait rassurée mais celui dont elle voulait l'avis était près d'elle à présent et elle attendait sa réponse avec impatience. Fifa ferma les yeux et inspira profondément, s'enivra un peu plus de l'odeur de son compagnon qui l'enveloppait plus encore que le brouillard à cet instant. Quel bonheur ce serait, de voir leur enfant naître. Elle espérait qu'il leur ressemblerait à tous les deux et même s'il n'héritait pas des yeux d'Ocëan Pearl, si elle ne pouvait pas reconnaître son propre regard dans les prunelles du poulain, elle serait sereine. Il avait bien des choses à prendre de son père si ce n'était pas d'elle. Peut-être serait-ce une femelle mais qu'importait, le prénom était mixte.

« Je t'aime, souffla-t-elle tandis que son coeur battait à un rythme régulier comme son amour pour Kuro qui jamais ne changeait. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 393

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Sam 14 Juil 2018 - 0:27


L’île à l'allure fantomatique avait presque les esquisses d'une île ambulante, un bout de terre voguant au travers des volutes d'eau devenus cumulus et s'ils finissaient par se trouver face au vide ? Mais certainement que se plateau désertique offrait un passage vers d'autres terres, une façade pour décourager les moins téméraires ou au contraire motiver les plus curieux soifs d'aventure. Il ne faut pas toujours se fier aux apparences, même si ce plateau n'est pas l'atmosphère, au moins ont-ils visité le septième ciel d'une autre façon, mais ça seul les dieux peuvent en témoigner.

Le cœur battant encore la chamade, j'accueille avec bienveillance ma compagne qui finit par trouver refuge sous ma crinière. J'inspire doucement son odeur en même temps que je ferme les paupières, elle avait réfléchit à un prénom alors que moi j'ai imaginé mile et une façon de comment pourrait être notre enfant. Noir, blanc, bicolore ? Un parfait mélange des deux ? Ou le parfait mélange d'un ? Des questions qui ont souvent malmenés mon sommeil comme de me demander ce que je pourrais lui léguer, à part ma différence et une famille déchiré. Il n'y avait rien d'enviable de mon côté. Je ne peux pas dire que j'ai fais table rase de tous ça, c'est impossible car j'ai grandis ainsi, mais je les étouffe surtout quand je sais que cela fait du tord à Fifa qui certainement le prend trop à cœur. C'est si naturel pour moi, c'est un état avec lequel j'ai grandis même si à présent étant un peu plus mature je tente d'inverser la vapeur.

« Si c'est ce que tu souhaites ... »

Répondis-je dans un souffle doux, en même temps que je passe ma tête au-dessus de son encolure pour l'attirer contre moi et ainsi la serrer précieusement. Il n'y a plus qu'à croiser les sabots à nouveau et je me languis déjà de pouvoir contempler ses formes devenirs que plus généreuses en espérant que tous ce passe bien pour elle et l'enfant. Jusqu'au terme, je veillerais sur elle, jamais non loin et toujours prêt à intervenir. Enfin peut-être que je m'emballe un peu trop, mais elle semble sereine. Finalement, notre petite escapade n'était pas une si mauvaise idée ! Je souris benoîtement contre ma compagne acceptant sereinement ses mots, aurais-je pu souffler le fait que je le sais mais se souffle résume si bien l'instant.

J'inspire profondément jusqu'à apercevoir un rayon un peu plus claire que les autres, je devine un nouveau paysage au-delà de la brume. C'était un passage ! Je me grandis en même temps que je dresse mes oreilles vers l'avant jusqu'à esquisser un hennissement grave proche d'un souffle pour attirer son attention.

« Suis-moi ma douce, je crois bien avoir aperçus la suite de notre aventure et peut-être tomberons nous sur un petit coin douillet pour dormir ce soir. »

Je lui offre un sourire, attendant qu'elle esquisse un premier pas que je m'empresse de suivre et ainsi  nous conduire droit vers la percée que j'ai pu apercevoir juste avant. La perspective de découvrir de nouvelle chose m'enchante grandement et ce n'est pas notre petit égarement du moment qui va arranger ma bonne humeur de bout en train.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Lun 16 Juil 2018 - 22:26

Fifa ne savait pas ce qu'elle allait trouver sur ces terres mais elle était impatience d'aller plus loin. Les mystères de l'Archipel lui plairaient, elle n'en doutait point ! Les territoires dont il recelait n'avait rien de ceux qu'elle connaissait et aucune racine de les y rattachait, elle avait hâte de les parcourir sans être hantée par un souvenir ou un autre. Une terre à conquérir et aucune rancoeur à retenir, cela lui changerait des territoires sur lesquels elle errait depuis des années.

Kuro lui laissa le choix du prénom et elle lui en voulut un peu de ne pas prendre plus part à la réflexion. C'était leur enfant à tous les deux, bon sang ! Elle se laissa serrer contre lui et s'efforça de ne pas se crisper. Mieux valait ça qu'un conflit qui les laisserait tous les deux amers. Ce n'était pas qu'il s'en fichait, se raisonna-t-elle. Simplement qu'il lui faisait confiance et n'avait peut-être pas d'autre idée à proposer. Elle-même n'avait pensé qu'à une seule possibilité, après tout... La crème soupira profondément.

Elle releva la tête et ouvrit grands les yeux en sentant l'étalon se grandir à ses côtés. Fifa chercha ce qui avait attiré son attention et distingua bientôt le passage. Elle aussi se redressa avant de se mettre en marche, curieuse de découvrir ce que le territoire leur cachait. La brume n'était pas là pour rien, elle en était certaine. Si les silhouettes qui s'y dessinaient les angoissaient, c'était pour mieux les repousser. Et si on les effrayait, c'était parce qu'ils avaient une bonne raison d'être attirés par le paysage embrumé et elle était sur le point de voir ce qu'il cachait de ses propres yeux.

La crème s'élança au trot et sema Kuro dans un rire. Sa course fut cependant de courte durée et elle s'arrêta devant une paroi rocheuse brutalement émergée du brouillard, le coeur battant à la chamade. Elle avait bien failli s'y écraser !

« Attention ! lança-t-elle par-dessus son épaule. »

Cela ressemblait à une falaise, décréta-t-elle en reculant de quelques pas pour contempler la chose. Et elle avait bien l'intention de découvrir ce qu'il y avait de l'autre côté ! Fifa longea donc l'obstacle rocheux qui se dressait devant eux à la recherche d'une pente escarpée à gravir ou d'un tunnel à travers lequel passer.

« Viens ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 393

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Mar 31 Juil 2018 - 23:05


Le monde vaporeux virevoltait une nouvelle fois, certainement la dernière quand bien même la vapeur telle des tentacules fumantes avait du mal à se détacher des corps s'égarant ici. Mais elle s'enfuyait, laissait un passage vers un nouveau monde certainement encore plus curieux que se vestibule brumeux. Pourtant, l'étalon blanc commençait à apprécié de danser avec cette voluptueuse brume et la sensation d'être caché aux yeux du monde n'enlevait aucun charme à l'instant.

Je me perds quelque peu dans la contemplation des volutes que soulève notre passage et qui danse devant mes yeux, jusqu'à qu'une autre silhouette bien plus blanche et charmante attire mon attention. Fifa partit dans un petit trot, son rire s'élevant dans les airs et je ne tarde pas à m'élancer à sa suite la tête haute. La course fut de courte durée alors que je pile aussi sec que ma compagne lui effleurant la croupe de mon poitrail alors que je retiens mon souffle espérant éviter la catastrophe, mais le sable plutôt visqueux faisait une bonne piste d'arrêt. Je bat des cils ahuris de voir brusquement un mur en pierre tout bonnement nous barrer le chemin.

La curiosité piqué au vif, je m'élance à nouveau en avant pour devancer Fifa, la falaise avait l'air infinis tant en longueur que en hauteur, une véritable muraille naturelle ! J'ai brusquement la sensation de redevenir un ado alors que je gambade dans un trot ample, le frémissement de l'aventure courant le long de ma colonne vertébrale. Je finis par repérer un trou béant telle une gueule ouverte attendant les quelques voyageurs qui oseraient s'y aventurer. Je ralentis lentement jusqu'à me stopper devant l'entrée de la grotte, en tout cas ça avait l'air à ressembler à un passage assez confortable à arpenter.

« Je crois que nous avons trouvé la suite de notre aventure ... »

Mes oreilles se redressent en même temps que les poils sur ma nuque font de même, le vent s'y engouffre faisant hurler le fond de la gorge de la grotte. Rien de bien encourageant surtout qu'on n'y voyait pas à dix pas, c'était aussi noir que de la suie ! Etrange maintenant que j'y pense, nous venons de passer dans un monde fait principalement de blanc et nous voilà face à du noir d'une profondeur sans mesure. Je reste perplexe avant de sourire lançant un cris dans le gargouillis qui finit par me répondre dans un écho. J'éclate dans un rire franc qui se réverbéré aussitôt, avant de faire mine de redevenir sérieux.

« Promis j'arrête ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Lady First    Mar 31 Juil 2018 - 23:25

Fifa ne cessait de lever le nez et manqua bien de se ramasser sur un caillou, qu'elle n'aurait de toute façon pas remarqué avec la brume qui rampait au sol. Elle ignora Kuro qui la dépassait pour mieux effleurer la paroi de ses naseaux, trouvant bientôt une aspérité plus large que les autres... une entrée. Son compagnon faisait le pitre devant et elle le poussa en avant dans un rire, prête à explorer la grotte qui s'ouvrait devant eux.

« Au moins je suis sûre de ne pas te perdre, comme ça, le taquina-t-elle avant de s'y enfoncer à son tour. »

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lady First    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lady First
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Lady
» LADY MASTERMIND ? Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Lady canichette Toy 12 ans (14) verson
» presentation lady voldemort
» Lady Cheshire Phantomhive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD. :: L'ARCHIPEL DES BOUCANIERS-
Sauter vers: