Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Phénix vient d’éclore, il est prêt à mordre. - ft. Amaranth

Aller en bas 
AuteurMessage
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 397

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Phénix vient d’éclore, il est prêt à mordre. - ft. Amaranth   Dim 10 Juin 2018 - 1:31


Phénix vient d’éclore, il est prêt à mordre.
ft. Amaranth


Le soleil se lève doucement à l'horizon et darde ses rayons chauds sur le paysage rocailleux et désertique. Il irradie la terre devenue sable et chauffe les esprits, faisant bien vite vaciller l’air ambiant comme un jour de canicule. Ezaël grimpe doucement les rocheuses, un pas après l’autre, sur la façade Nord de l’édifice rocheux. Il est ainsi à l’abris de la chaleur qui ne tarde pas à se faire insupportable, de l’autre coté, où les rayons agressent tout ce qui vit comme s’ils étaient trop proches du soleil pour ne pas se brûler les ailes. Ezaël a chaud, même s’il a perdu depuis longtemps ses poils d’hiver. Le voilà presque adulte, il a atteint sa taille finale à quelques centimètres près. Il prendra encore du muscle, c’est certain, mais le voilà déjà un digne représentant de l’irish cob. Digne, mais peu adapté au climat chaud qui sévit à cet instant, à cet endroit.

En voyant les Rocheuses au loin durant une nuit courte, il s’était dit que ce pouvait être une bonne idée d’aller les visiter. Il n’aurait surement pas dû. Heureusement pour lui, il s’était abreuvé à une rivière non loin avant de démarrer son ascension et ne mourrait donc peut être pas déshydraté. Peut être pas. Un pas après l’autre, il pousse sur ses postérieurs pour déplacer son corps dans la moiteur ambiante. Il fait lourd, il fait chaud, et le soleil se lève à peine. Sa longue crinière fournie et ses fanons ne l’aidaient pas à se rafraichir, couche supplémentaire sur son corps. Il soupira mais continua son ascension.

Finalement, le voilà arrivé sur un plateau où poussent ça et là des herbes et buissons adaptés au climat. Il trouva une plante succulente et croqua goulument dans une de ses feuilles gorgées de suc et donc d’eau. Le jeune étalon redressa la tête et observa le paysage qui s’étendait à ses pieds. C’était superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 333

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Phénix vient d’éclore, il est prêt à mordre. - ft. Amaranth   Dim 8 Juil 2018 - 23:05

Les Rocheuses se dressaient à l'horizon, après plusieurs mois où Amaranth à pris le temps d'explorer quelques autres territoires, mais aucune ne valait ceux des Trompeurs. Elle avoue bien volontiers qu'en se territoire elle avait un peu le sentiment de rentrer à la maison. Par contre, elle n'avait aucune connaissance sur la situation actuelle, sont-elles encore livrés à elles-même ou est-ce qu'un dominant à été promu ? Certainement qu'elle va connaître la réponse dans peu de temps surtout si elle croise une âme qui vie et si elle survit aux Rocheuses car ce n'est pas un territoire si simple à traverser, mais il regorge d'abris qu'elle apprécie et des soleils couchants extraordinaire. Un jour, peut-être assistera-t-elle à un de ses spectacles en compagnie de Sinistros.

Mais avant cela, il va falloir grimper et la jument crème se trouve exactement au pied des Rocheuses. Elle ravale sa salive déjà un peu moins confiante, elle qui est s'y maladroite, comment va-t-elle faire dans un endroit gorgée de piège et de … vide. Elle pâlit que plus avant de secouer vivement sa tête, c'est pas le moment de se dégonfler ! Elle commence l’ascension, son gabarit fin lui permet de se faufiler alors qu'à chaque pas elle réfléchit à deux fois pour trouver le bon appui. Elle ira doucement mais sûrement et elle est très fière de cette résolution. Frêle petite ombre, elle gravit doucement les chemins qui s'offrent à elle, prenant naturellement ceux où le passage est bien visible et les traces assez récentes. Au finale, les nombreuses leçons de son compagnon finisse par percer son esprit et ressurgir en pareil situation.

Son sabot tâtonne puis se pose avant qu'une pierre craque et se détache du bord de la falaise sous son poids. Amaranth observe le cailloux virevoltant dans les airs avant de s'écraser bien plus tard dans un écho aigre, elle avale sa salive de travers sentant le vertige la gagner quelque peu jusqu'à qu'elle détache son regard du vide pour le fixer droit devant elle, avance et ne regarde pas en bas se répète-t-elle. D'un pas un peu moins assurer, elle chemine jusqu'à être face à un rocher bien lisse, elle commence à le descendre jusqu'à qu'elle termine la descente en glissant sur ses fesses sous un léger cris de stupeur. Les yeux fermés par réflexe, elle les rouvre une fois arrêté et remercie gracieusement la vie d'être encore en vie. Elle ne peut pas s'empêcher de se demander comment réagirait Sinistros s'il apprenait sa perte ? Personnellement, elle serait anéantit, elle à même du mal à réfléchir, à donner un sens à cette idée … Mieux vaut ne pas y penser !

Elle s'ébroue et continus son ascension peu impressionné par la chaleur, son gabarit léger et son pelage crème lui permet de combattre le soleil aisément, même si elle se retrouve très souvent le museau quelque peu rougit par les rayons ardents du soleil. Bientôt un nouvel obstacle, un passage étroit en forme de v fait par deux blocs de roche certainement tombé depuis la parois il y a fort longtemps. Une profonde inspiration, elle jauge l'écart avant de se lever légèrement pour passer ses antérieurs et son arrière-main ne tarde pas à suivre. Du moins, c'était prévu ainsi et non pas qu'un de ses postérieurs se tordent entre deux pierres et se bloque. La jument crème hoquette sous la surprise et la légère douleur, elle tente de se dégager mais rien n'y faisait. Là voilà à présent bloqué à nouveau, elle gémit outré par elle-même, comment peut-on être si béguasse ! Les traits de son visage se plisse de colère fourrageant l'air entre les crins de sa queue. Mais son drame est de courte durée quand elle aperçoit une silhouette un peu plus haut qu'elle, certainement sur le plateau. Qu'elle chance avait-elle !

«  Pa … Pardon, hèle-t-elle. Excusez moi, j'ai … j'ai un problème, pourriez-vous m'aider ? »

Elle aurait pu ajouter qu'elle le supplie, mais n'est-ce peut-être pas nécessaire au vu du ton de sa voix déjà bien tremblant. Elle jette un regard plein d'espoir à l'équidé don elle peut apercevoir que la silhouette tant qu'il est en contre-jour. Mais la silhouette à l'air plutôt costaud et pourvu d'un bon capital capillaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Phénix vient d’éclore, il est prêt à mordre. - ft. Amaranth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Pensée vient d'éclore...
» Devine d'où vient cette image?
» Guillaume vient chercher Nathalie Estève.
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]
» Mark Henry vient parler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES. :: LES ROCHEUSES-
Sauter vers: