Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Demande moi le Nil !

Aller en bas 
AuteurMessage
Commedia Dell'Arte
Oh what a shame baby now I'm grown

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 226

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Demande moi le Nil !   Mar 22 Mai 2018 - 23:44

Demande moi le Nil !
pour le fou qui se perd au coeur du désert

Le Choeur : Du sable à perte de vue. Son regard est troublé par les vagues de chaleur qui lui laissent deviner des formes étrangères parmi les dunes. Elle ne se souvient de rien. L'immense étendue qui l'entoure est inhospitalière. L'ombre ne s'étend pas jusque là. Sa gorge est asséchée, sa langue pâteuse. Son poil terni par le sable qui s'immisce dans sa robe dorée et l'irrite. (elle lance un regard désespéré vers le ciel.) Commedia ne sait pas comment elle est arrivée là. Ou du moins, elle a bien une idée mais personne ne la croirait.

Commedia : J'ai soif. (sa voix est rugueuse comme le rocher près duquel elle est arrêtée.)

Le Choeur : L'oubli est un état bien étrange et elle ne goûte pas à la plaisanterie. Ceux qui l'ont enlevée vont le regretter, lorsqu'elle pourra leur dire le fond de sa pensée. Car elle en est persuadée, on l'a enlevée. Pourquoi ? Elle ne sait pas. Quand ? Elle ne se souvient pas. Où ? Quelle importance, elle n'y est pas. Qui ? Quand elle l'apprendra... La jument dorée se met finalement en marche. Elle va les retrouver et leur faire payer cet affront. Elle ne sait même pas où elle est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naëlle

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 852

SEXE DU CHEVAL : Jeune Demoiselle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Demande moi le Nil !   Lun 28 Mai 2018 - 1:38

Mais quelle idée elle avait eu de s'aventurer ici?! En arrivant sur ce nouveau territoire, tout ce qu'elle avait vu se constituait de sable. Une immense étendue de sable dorée qui filait droit jusqu'à l'horizon, et ce peu importe la direction dans laquelle elle regardait, sauf si elle regardait derrière elle, de là où elle venait. Elle avait alors hésiter. Elle se devait de traverser ce territoire, même si de toute évidence, il n'y avait pas grand chose à voir, que la visite se résumerait à marcher en ligne droite pour traverser ce désert, elle devait le faire afin de pouvoir affirmer sans mentir, qu'elle aurait parcouru l'ensemble des territoires d'Horse-Wild. Mais était-ce une bonne idée de visiter cette terre là seule? Peut-être pas, mais elle était convaincue qu'elle n'avait besoin de personne, alors oui, elle pouvait le faire seule! Mais à son jeune âge c'est différent, elle qui n'a encore que peu de réserves si jamais elle venait à se perdre... Mais la petite Naëlle est une aventurière dans l'âme, alors elle avait prit le pas et avait commencer son expédition à travers le désert.

Elle avait longuement marché, en regardant partout autour d'elle et elle avait beau se concentrer et bien chercher, rien n'y faisais, le paysage était toujours le même. Après avoir autant marcher, rien n'avait évoluer, c'était comme si elle n'avait pas bouger, comme si depuis tout ce temps, elle avait marcher sur un tapis roulant, elle marchait encore et encore et pourtant elle n'avançait pas. Elle en venait même à se demander si elle avait effectivement marché droit devant elle ou si elle avait fait des changements de direction sans s'en rendre compte, après avoir fait une pause ou après s'être légèrement détournée de son chemin tout tracé fictif en voulant observer quelque chose sur le sol ou un rocher qu'elle voulait utiliser comme repère. Encore utile que maintenant, elle avait faim et soif et était fatiguée. Elle en avait assez de ce désert, assez de tout ce sable, assez de marcher, mais elle ne pouvait s'arrêter.

Elle distingua cependant une forme qui se dressait au travers de l'horizon, une silhouette. En s'approchant, elle discerna les contours de cette silhouette et pu voir qu'il s'agissait d'un cheval. Elle s'approcha encore, jusqu'à la voir très clairement. Le cheval était lui aussi couleur sable, il avait juste les crins blancs, et il restait là, sans bouger. Attendait-il que sa cuisson se termine? Etait-il réel? Étrange question, mais en l’occurrence, Naëlle pensa alors à une illusion, le cheval de sable était-il un mirage? Une variante de l'oasis? Elle devait vérifier. Elle s'approcha donc encore du cheval, et s'arrêta à quelques centimètres de lui. Elle tendit alors le museau et toucha le corps du cheval avec. Elle sentit la peau de la jument résister contre la pression de son museau, elle se recula en souriant, contente de cette formidable et inespérée rencontre.

"- Waah, tu es réelle! Connais-tu le chemin le plus court pour sortir de ce désert?"

Maintenant que la pouliche avait rencontré quelqu'un, une adulte qui plus est, il fallait bien que celle-ci lui soit utile, sinon tout cela perdrait tout son charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
Oh what a shame baby now I'm grown

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 226

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Demande moi le Nil !   Sam 2 Juin 2018 - 0:11


Le Choeur : Les dorures du paysage ondulent avec la brise et irritent sa peau fragile. Commedia distingue des vagues de chaleur et pas l'ombre d'une oasis. Le brûlant est à son zénith mais il semble suspendu au ciel depuis les petites heures du jour. Prisonnier de son sort, le soleil se venge sur la jument dorée. Elle n'a pas remarqué la petite silhouette qui l'approche et sursaute quand de doux naseaux l'effleurent, se tourne à demi vers ce qui se trouve être une pouliche.

Commedia : Le désert ? Comment ai-je atterri dans le désert moi ? D'ailleurs, j'étais où avant  ?

Le Choeur : Elle regarde autour d'elle, confuse, mais son regard revient inéluctablement vers  la petite inconnue. Elle est parée de blanc et de noir, comme pour diviser l'impact de la chaleur sur son petit corps. Commedia la détaille sans vraiment la voir, essaye de se souvenir d'un passé étonnamment effacé de sa mémoire. Que s'est-il passé ? Elle n'en sait rien et soupire profondément et redonne toute son intention à la jeunette, lui souriant aimablement.

Commedia : Qui es-tu ? D'où viens-tu ? Où vas-tu ? Toutes ces questions auxquelles j'aimerais pouvoir répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naëlle

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 852

SEXE DU CHEVAL : Jeune Demoiselle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Demande moi le Nil !   Jeu 7 Juin 2018 - 15:48

Naëlle s'attendait à tout sauf à cela. La jument palomino avait l'air complètement perdue, pas seulement par ce qu'elle se trouvait en plein milieu d'un désert et était complètement dépourvue de point de repère, mais sa présence même dans ce désert la troublait. Était-elle amnésique? Enfin bon tout de même, si elle ne se souvenait plus de tout le temps qu'elle avait passé dans le désert, plus comment elle était y arrivé, plus l'endroit où elle avait commencé sa route... cela faisait tout de même un sacré pan de mémoire perdu. Elle n'avait pas pu perdre connaissance non plus, sinon elle se serait très probablement faite grignoter par quelques bestioles affamées, ce qui ne devait pas manquer dans ce genre d'endroit. Il n'y avait que deux hypothèses possible selon la pouliche pie, soit la jument était restée trop longtemps au soleil et se tapait une sacrée insolation, soit elle était complètement cinglée. A croire que la majorité des chevaux peuplant Horse-Wild présentent des troubles mentaux.

Prise sous le flux de questions de la jument palomino, la pouliche ne savait pas trop comment réagir. A vrai dire, elle ne savait même pas si toutes ces questions lui étaient adressées ou si la jument se posait toute ces questions à elle-même, essayant de se souvenir de quelque chose. Bon par contre si elle ne se souvenait même plus de qui elle était, là elle faisait parti des cas irrécupérables. Naëlle ne pouvait fournir aucune aide à la jument en détresse étant donné qu'elle n'en connaissait pas plus à son sujet qu'elle-même et de toute façon elle n'avait aucune envie d'essayer, elle n'était ni psychiatre ni responsable de la SPDM (Société Protectrice des Déficients Mentaux). Elle était venue  à la rencontre de la blonde en espérant que celle-ci pourrait l'aider et visiblement c'était qui avait le plus besoin d'aide ici, elle n'allait donc pas lui être d'une grande utilité. La pouliche n'avait guère envie de s'éterniser plus longtemps dans cet affreux désert, encore moins si c'était pour essayer de retrouver l'identité de Jane Doe.

"- Bien, alors disons que je vais partir par-là" elle pointa du museau la direction qu'elle suivait depuis le début de sa traversée du désert, "et que toi tu vas partir dans cette direction" cette fois, elle pointa en direction de sa droite, traçant un chemin perpendiculaire au précédent. "La première qui s'en sort vivante à gagner!".
Elle marqua un temps d'arrêt de quelques secondes, laissant l'information faire son bonhomme de chemin jusqu'aux neurones de son interlocutrice.
"- 3, 2, 1... C'est parti!"

Sans attendre son reste, Naëlle prit la poudre d'escampette, marchant rapidement dans la direction qu'elle avait convenu, tout en priant pour que la cinglée ne la suive pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
Oh what a shame baby now I'm grown

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 226

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Demande moi le Nil !   Lun 11 Juin 2018 - 18:15


Le Choeur : La chaleur n'a pas eu raison du rôle de Commedia. Elle bat des cils, l'air hébété, lance un regard à la ronde et si elle ne se souvient plus d'où elle vient elle sait très bien qu'elle a visité les Terres Trompeuses dans l'espoir inavoué de trouver son père adoptif. Il lui manque et si elle regrette la naissance de sa fille biologique elle ne peut que désirer garder une petite place dans le coeur de Cyrius. Elle était là la première, après tout... La jument revient soudain à sa représentation et quitte le décor des yeux pour observer celle qui lui donne la réplique. La petite est bien pressée et elle ne peut s'empêcher de la couper.

Commedia : Attends ! Que fais-tu, toi, là toute seule ? (elle suit la pouliche.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naëlle

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 852

SEXE DU CHEVAL : Jeune Demoiselle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Demande moi le Nil !   Mar 12 Juin 2018 - 15:28

Naëlle trottinait rapidement, essayant de quitter le champ de vision de la ponette rapidement, et que celle-ci oublie son existence par la même occasion. Elle n'avait pas eu envie que cela ne ressemble vraiment à une fuite, donc le trot suffisait, enfin c'était ce qu'elle pensait. Parce que ce qu'avait redouté la pouliche pie se produisit. Alors qu'elle tentait de fuir tant bien que mal, la ponette palomino se mit à la suivre et la rattrapa en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Décidément, elle n'avait absolument rien compris de ce que la pouliche avait tenté de lui expliquer, ou alors elle n'avait pas écouter, ou fait semblant de ne pas comprendre et ainsi avoir un prétexte pour la harceler! Il y avait tant de possibilité... En tout cas maintenant plus besoin de courir, surtout qu'il fait assez chaud comme cela ici et que Naëlle a déjà assez soif, pas besoin d'en rajouter. Elle repris le pas, marchant lentement en poussant un long soupir. Étant donné qu'elle ne pouvait pas la fuir, elle allait devoir affrontée la cinglée, le mieux étant de sortir du désert rapidement. De toute façon il n'y avait rien d'intéressant à voir ici, Naëlle en avait terminé avec son exploration des lieux, sa soif la poussée aussi à chercher la fin de ce désert rapidement et avec la ponette qui ne savait pas comment s'en sortir non plus... c'était sûrement la meilleure solution. Quoique la fuite avait précédemment été sa meilleure solution...

"- J'explorais ces terres. Sinon je suis toujours seule, enfin, quand je ne suis pas dérangée."

Avec quelqu'un d'autre ça aurait pu marcher, ce petit bout de phrase non sous-entendu. Mais avec la jument à laquelle elle avait affaire et sa faible capacité de compréhension, elle n'y croyait pas. Elle avait tout de même essayer, sur un malentendu cela pouvait fonctionner, mais il n'y croyait absolument pas.

"- Sinon ça t'arrive souvent de perdre la boule?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Commedia Dell'Arte
Oh what a shame baby now I'm grown

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 226

SEXE DU CHEVAL :

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Demande moi le Nil !   Ven 22 Juin 2018 - 23:12


Le Choeur : Commedia n'oublie pas la pouliche qui s'éloigne. Malgré les grains de sable qui se défilent sous ses sabots, les souvenirs qu'elle vient de former ne s'écoulent pas déjà et elle suit l'inconnue sans douter de ses raisons de le faire. Ses jambes la portent avec une aisance curieuse par cette chaleur et elle se demande depuis combien de temps elle erre dans le désert. Si elle n'est pas fatiguée, c'est que ça ne fait pas longtemps qu'elle y est entrée.

Commedia : On te dérange souvent ? (elle bat des cils, ahurie.)

Le Choeur : Le soleil lui tape sur le crâne et elle secoue doucement la tête pour soulager son encolure de la lourdeur de ses crins pales. Ils retombent bien vite contre son poil et elle se mord la lèvre pour ne pas montrer qu'elle souffre de la chaleur. La petite est dans son ombre maintenant qu'elle l'a rattrapée et elle la dévisage du coin de l'oeil.

Commedia : Je ne sais plus, mais j'ai tout intérêt à explorer la question. (un léger sourire étire ses lèvres.) Et toi ? Quelle est la raison de ton exploration ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demande moi le Nil !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demande moi le Nil !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES. :: LE DÉSERT DE L'OUBLI-
Sauter vers: