Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 22
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Mar 22 Mai 2018 - 23:20


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un cri déchira le ciel, perça le silence et réveilla le monde. Dans un nouvel hurlement, le grand oiseau blanc et noir battit des ailes et s’extirpa du couvert des arbres pour prendre le large vers des terres qui siéraient mieux à sa condition. La brise du nord ramenait avec elle des embruns marins et une fraîcheur bienvenue avant la chaleur de la journée. Il n’était pas encore le matin. Les étoiles brillaient dans le ciel nocturne et la pleine lune illuminait le monde. Néanmoins, une légère clarté à l’est indiquait qu’il n’était plus qu’une question de minutes avant que l’aube ne se lève.

Il s’agissait de cette heure étrange où le monde de la nuit s’endort et le monde du jour se réveille. Cet intervalle subtil où régnait tout à la fois silence et bruit. Car il fallait écouter pour entendre la relève s’effectuer. Un bruissement dans les arbres, un couinement dans les terriers ou un bâillement dans les fourrés. Les uns laissaient la place aux autres avec ponctualité. Chaque jour le même manège se répétait et ne variait que très peu de ce qu’il avait été ou serait.

Au milieu de tout cela, il y avait néanmoins une variable inconnue. Un être en retard ou en avance sur son temps. Aurore Opéra avançait d’un pas lourd, les jambes engourdies par l’effort. Il avait fui sa petite famille pour un peu de tranquillité qu’il pensait bien méritée. Sa sœur était un véritable démon auquel il n’arrivait pas à échapper. Il devait sans cesse la surveiller et ne disposait plus d’assez de temps pour explorer le monde. Il prenait un retard considérable dans ses recherches ! Il devait trouver un endroit secret où déposer ses découvertes mais, pour l’heure, il prendrait quelque repos et contemplerait l’aube se lever en toute tranquillité. C’était pour cela qu’il était ici, à une heure tardive de la nuit, et grimpait tant bien que mal le Mont Étoilé.

Tant de beauté déjà égayait le ciel nocturne… mais Aurore préférait le point du jour. Les débordements rouges-orangés, les nuances de bleus et les mélanges de jaunes. Il aimait voir les oiseaux s’envoler, points sombres à l’horizon ; le vent souffler dans les feuilles ensanglantées ou dorées. Il adorait tout ceci et portait son nom avec fierté. Il était l’aurore, petit soleil roux qui grimpait jusqu’à l’horizon.

Enfin ! Opéra atteignit le sommet. Sous lui, le monde tanguait au rythme de la brise. Au-dessus de lui, les étoiles d’un autre temps. Le poulain prit une grande goulée d’air frais et profita du calme de la nuit. Puis il entendit un bruit. Un bruit qui n’appartenait pas à la nuit. Un bruit qui, comme lui, s’était levé trop tôt ou se coucherait trop tard. Aurore se retourna et attendit l’inconnu, le cœur serré à l’idée que sa petite-sœur ait pu le rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : juju
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : juju

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Jeu 24 Mai 2018 - 9:37

Avant le coucher du soleil la petite jument avait gravit tout en haut du mont étoilé. Endroit merveilleux où l'observation des cieux était pour le moins des plus magnifique. Elle découvrait pour la première fois cet endroit et elle se promit d'y revenir le plus souvent possible. À un moment, elle avait eu l'impression de se trouver parmi les étoiles l'impression qu'elle était si haute qu'elle aurait pu l'est touché du bout des naseaux. La pie s'était mise à galoper en prenant la précaution de ne jamais trop s'approcher des rebords abruptes.

Elle sauta de constellation en constellation décrivant chacune d'elle qu'elle pouvait connaître.

La fatigue gagna la jument un peu trop rapidement à son goût, il faut dire que son rythme de vie avait quelques peu changé depuis son arrivée sur Horse-Wild. Il n'avait plus à se cacher des prédateurs et des autres équidés sans arrête et maintenant osait se promener de jour. Encore essouflé de sa folle galopade dans le ciel, la petite jument s'était arrêtée dans un endroit plutôt bien herbacé au sommet du mont. Lit de fortune moelleux à souhait, elle si était posée et ferma les yeux bien malgré elle, après quelques bâillements.

C'est le croassement d'un oiseau matinal qui la réveilla. Elle n'avait pas beaucoup dormit, elle aurait pu lui en vouloir de l'avoir réveillé, mais en en fit rien. Elle ouvrit simplement les yeux et d'où elle était postée, elle put admirer un spectacle d'étoile filante se déroula devant ses yeux juste au-dessus d'un ciel qui commençait à bleuir. Le soleil allait bientôt pointer le bout de son nez (je sais il n'a pas de nez le soleil ). Bien que le soleil soit une étoile, elle n'était pas la préférée de Nokhömi. Lorsqu'elle arrivait dans le décor, elle éclipsait toutes les autres étoiles sans oublier l'astre lunaire.

La jument finit donc par se relever, étirant son corps tel un félin, antérieurs tendu vers l'avant tête remontée puis se redressant étira un postérieur avant de s'ébroué. Elle ne c'était pas aperçu de la présence du jeune étalon trop occupé à contempler les restes de la beauté nocturne. Si elle s'en était rendu compte, elle n'aurait surement pas prit le temps de s'étirer ainsi. Nokhömi avait entreprit de rester quand même jusqu'au lever du soleil la vue était si belle ici peut être serait-elle apprécier celui-ci pour une des rares fois. Fermant les yeux, elle prit une grande inspiration et c'est lorsqu'elle les rouvrit, qu'elle aperçut une silhouette un peu plus loin. Elle sentit son pouls accélérer, depuis combien de temps le propriétaire de cette ombre pouvait bien se trouver là? L'avait-il observé durant son sommeil? L'ombre semblait bloquer le seul chemin qui menait au sol aussi. Elle était donc prise ici sans personne pour lui venir en aide . Seul moyen de se sortir de ce pétrin qui en était pas vraiment un en fait était donc d'affronter l'étranger.


" je vous préviens, je sais me défendre" Cria-t-elle rompant l'épais silence qui avait prit toute une nuit à s'installer. Le tremblement dans sa voix avait pourtant effacé toute crédibilité de ses dires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 22
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Sam 26 Mai 2018 - 9:25


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il avait envie de la voir, mais ne se l’avouerait jamais. Il était encore trop fier pour cela. Plus tard, peut-être. Il voulait que sa sœur monte le Mont, grimpe à son tour cette pente douce. Il voulait voir sa tache rosée éclore sous les premiers rayons de l’aube. Il avait tant détesté sa propre tache ! Combien de fois l’avait-il maudite d’exister ? Mais celle de sa sœur, petit bouton de rose sur son corps de pouliche, il l’aimait de tout son cœur. Elle représentait une beauté qu’il n’avait jamais vu et à laquelle il s’accrochait de toute son âme. Pourtant, il le savait, cette tache aussi disparaîtrait. Tout comme la sienne l’avait fait.

Ce ne fut pourtant pas Rosie qui gravit le Mont. Le bruit ne venait même pas de la pente. Dans son espérance exacerbée par la distance qui le séparait de sa famille, Aurore Opéra avait inventé l’origine du mouvement. L’inconnue ne se trouvait pas devant lui, mais derrière lui. Le poulain se retourna donc, lentement. Il sentait poindre en lui un instinct de survie auquel il commençait tout juste à s’habituer. Il se tenait prêt, les jambes écartées, à fuir pour protéger sa vie du mal qui rôdait sur le monde.

Néanmoins, la silhouette plus loin sur le plateau ne semblait pas hostile. La jument pie – Aurore avait une vue particulièrement affûtée et voyait clairement ce que d’autres devinaient seulement – sembla sortir d’un long sommeil. Comme la belle au bois dormant, sous le baiser de son prince – Opéra ne l’avait pas embrassée, rassurons-nous – elle s’étira longuement, s’extirpant des bras de Morphée pour apprécier le soleil levant. Préférer les étoiles à l’aube orangée ? Il ne l’imaginait pas un instant.

La jument se tourna vers lui. Aurore Opéra se fit alors la réflexion qu’il avait pu la déranger, la réveiller dans son sommeil. Était-il le fautif ? Il ne voulait pas croire que sa curiosité et son amour de l’aurore aient pu porter préjudice à qui que ce soit. Elle ne semblait pas tout à fait réveillée et le regard qu’elle lui porta ne fit que confirmer ses soupçons. Le prenait-elle pour un monstre ? Son petit corps était si pâle dans la clarté de la lune ! Croyait-elle qu’il allait lui faire du mal ? Il en était bien incapable ! Même s’il lui portait un coup, elle ne sentirait guère plus qu’une caresse. Aurore n’avait peut-être pas hérité de la robe sombre de son père, mais de sa gentillesse, ça oui !

La dame cria et Opéra inclina la tête de côté, intrigué. Que disait-elle ? Se défendre ? Voulait-elle se défendre de lui ? Le poulain eut beau tourner la tête de côté, il ne vit pas une âme à l’horizon à part la sienne et celle de l’inconnue. Elle parlait donc bien de lui. Quel mal pourrait-il lui faire, franchement ? Il était encore si petit ! Ses muscles ne grandissaient pas beaucoup, non plus. À part ses longues jambes, Aurore n’avait pas grand-chose d’impressionnant. D’ailleurs, ses gambettes ne paraissaient plus si longues maintenant qu’il prenait du poids.

Vous défendre de moi, madame ? demanda-t-il, sans comprendre ce qu’il avait de si effrayant. Quel mal pourrais-je vous faire ? Je ne suis qu’un poulain !

Légèrement vexé, Aurore fit la grimace et regarda à nouveau autour de lui – tout était mieux qu’affronter le regard de celle qui l’accusait de… il ne savait même pas de quoi on l’accusait ! C’est ainsi que le poulain comprit qu’il bouchait l’unique sortie. Il ne voulait sûrement pas voir l’inconnue se jeter dans le vide à cause de lui. Opéra s’écarta donc sur le côté pour permettre à la peureuse de s’enfuir si elle le souhaitait. Il n’était pas là pour se faire insulter, ni pour faire peur à qui que ce soit. Il était là pour admirer l’aube, lui, et rien d’autre.

Partez si je fais si peur que cela, grommela-t-il, sa fierté piquée au vif. Mais sachez que moi, je ne partirai pas. Tant que le soleil ne sera pas levé, je ne partirai pas.

Oui, Aurore Opéra boudait. Il avait grandi, mais certaines habitudes restaient encore collées à son petit cœur. Il n’arrivait pas à croire qu’il lui fasse si peur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : juju
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : juju

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Mar 29 Mai 2018 - 8:43

Madame ? Elle avait aussi regardé par-dessus son épaule cherchant présence de quiconque pourrait être la dame. C'était bien la première fois de sa courte vie qu'on l'appelait ainsi. Elle avait manqué lui répondre qu'elle n'était qu'une pouliche encore, mais prit conscience de son propre corps. Avait elle si changée en quelque temps? Il était vrai qu'elle avait un peu grandit quelques centimètres elle avait plutôt commencé à prendre de la largeur prendre des muscles, son corps qui jadis était svelte s'était légèrement développé.

Le poulain s'était décalé de l'unique sorti invitant Nokhömi à partir. Elle fronçât ses sourcils imaginaires cela pourrait être un parfait piège oui il était peut-être qu'un poulain, mais un adulte pouvait le précéder elle serait prise en étau dans l'étroit chemin de la descente. Elle allait donc rester là, attendre qu'il n'ait vu son spectacle et qu'il parte alors elle pourrait aussi descendre sans grandes craintes.


Elle s'approchât sans presse de l'inconnu, tant qu'à être prit ici valait mieux tuer le temps non? D'où elle se trouvait, elle pouvait constatée qu'il était un peu plus petit qu'elle à peine oui elle n'était pas très grande elle ne le serait jamais vue son âge.

" Vous voulez voir la lune s'endormir et les étoiles s'éteindres?"

Elle soupira elle qui aurait aimé que la nuit dure toujours qu'est-ce qui pouvait être plus reposant et jolie qu'un ciel étoilé? Elle s'approcha davantage découvrant son étrange robe une tête plus foncé que le reste de son corps elle se mordit la lèvre inférieure l'enviant, elle aurait de loin préférer un pelage comme celui-ci que d'hérité du sien.

La jeune jument releva le nez au ciel, déjà le ciel était plus clair et les étoiles faiblissaient les ancêtres s'endormaient tranquillement. Nokhömi s'arrêtât, elle n'allait quand même pas aller se frotter trop près d'un étranger. Poulain ou pas elle avait eu son lot d'étranger. Après sa rencontre avec Ace puis une pouliche, un fleure rose âgée d'un mois seulement. Elle devait avouer, cependant, qu'elle n'avait fait aucune mauvaise rencontre depuis son arrivée sur les terres d'Horse-Wild enfin, aucune mauvaise rencontre équine. Ils semblaient tous assez gentils pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 22
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Sam 2 Juin 2018 - 9:49


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore boudait comme le bon gros bébé qu’il était. Il aimait avoir l’attention sur lui, mais ce genre d’attention-là, il s’en passait volontiers. Pourquoi ferait-il peur à une inconnue ? Elle n’était pas bien vieille, mais tout de même ! Elle restait plus vieille et plus grande que lui. Il existait bien peu de maux qu’il pourrait lui infliger et il n’en existait aucun qu’il souhaiterait lui infliger volontairement. Le poulain était encore jeune et préférait la paix à la guerre. Il doutait que ce fait change avec l’âge, mais qui savait… Au fond de lui, une petite voix lui murmurait qu’il serait prêt à défier un dieu si celui-ci manquait de respect à sa petite sœur…

Le rouquin reporta son attention sur la jument pie. Elle avançait maintenant ! Ce fut à lui de prendre peur. Les oreilles dressés vers l’avant, il se tint prêt à décamper. Peut-être cherchait-elle à le manipuler, à détourner son attention en prétendant qu’elle avait peur pour mieux lui sauter à la gorge ! Ses parents l’avaient mis en garde. Certains êtres en ce bas-monde ne respectaient rien ni personne, pas même leur propre existence. Opéra espérait sincèrement ne jamais croiser la route d’une telle créature, mais rien ne lui assurait que celle-ci n’en faisait pas partie.

Quelque chose, peut-être, dans sa façon de marcher, lui murmura qu’elle ne représentait aucun danger. Il avait senti, dans sa voix, tout à l’heure, une véritable peur et un manque totale de conviction. Elle ne se croyait pas elle-même capable de se protéger, mais elle avait tenté le coup au cas où cela aurait marché. Aurore Opéra appréciait le geste. Il savait qu’à sa place, il aurait pu faire la même chose et ce simple fait les rapprochait plus qu’il ne l’aurait cru. Il n’avait jamais réfléchi à la possibilité de posséder des points communs avec une autre personne. Cette idée l’enchantait !

De nouveau en bonnes conditions pour accueillir l’inconnue, Aurore se concentra sur ses mots et regretta bien vite. Quels poins communs avait-il avec cette dame ? Elle parlait ainsi, mais il était loin d’être d’accord avec elle ! La lune dormir et les étoiles disparaître ? Quelle drôle d’idée ! Il n’avait jamais entendu une histoire pareille… Au lieu de bouder pour des idées bien loin des siennes, Opéra se montra curieux. Il avança d’un pas et fixa longuement la jument pie, comme si cela suffisait à comprendre son raisonnement.

Sauf qu’il ne comprenait toujours pas.

Les étoiles ne s’éteignent jamais, affirma-t-il, le nez levé vers le ciel. La lune finit sa ronde de l’autre côté de la terre. (Il regarda à nouveau la jument.) Il paraît qu’il existe une terre où la nuit dure pendant des mois.

Aurore ne voulait pas voir un tel endroit. Il aimait le ciel étoilé, mais il préférait l’aube pâle, les promesses d’une longue journée. D’ailleurs, celle-ci commençait tout juste à mesure que le ciel s’éclaircissait à l’horizon. Le soleil n’était pas encore levé, mais il ne saurait tarder.

Opéra profita du temps qu’il restait pour fixer la jument pie. Sa robe avait des nuances particulières qu’il apprécia à leur juste valeur. Néanmoins, le geste de l’inconnue ne lui échappa pas. Quand elle l’avait regardé lui, il avait vu, dans ses yeux, une lueur familière. Lui-même avait longtemps regardé les autres ainsi. Combien d’heures avait-il passées à fixer ses parents et envier leurs robes ? La sienne lui avait fait honte pendant tout ce temps. Il avait même essayé de se rouler dans l’herbe pour se salir. Tout était mieux que sa tache rose. Mais cette tache avait disparu et c’était maintenant à cette inconnue d’envier la robe du poulain roux.

Moi aussi, commença-t-il tout bas. Moi aussi j’avais une tache avant. Mais elle n’était pas aussi jolie que les vôtres.

Il grimaça à ce souvenir. Sa tache n’avait eu aucun sens. Il ne regrettait pas qu’elle soit partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : juju
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : juju

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Dim 3 Juin 2018 - 9:25

Lorsqu'il fit quelques pas en sa direction, la jument pie s'arrêtât se rendant bien compte de la distance qui les séparait n'était plus qu'à quelques foulées. Elle redressa la tête avec un petit mouvement de recule comme si ce petit centimètre était suffisant à l'apaiser.

Le poulain semblait autant s'intéresser qu'elle à ses astres en connaître même davantage sinon plus qu'elle il lui parlât même d'une terre étrange mais attirante pour la jeune pie.

Nokhö devint soudainement rêveuse le regard perdu à l'horizon. Une nuit qui dure des mois elle aurait bien aimé pouvoir y vivre ou pas. Elle finirait par se lasser de l'obscurité et malgré tout elle devait l'avouer , l'aimait bien le soleil surtout les multiples couleurs qu'il créait avec son arrivée. Il l'aidait à trouver sommeil.


"Moi aussi" entendit-elle d'un murmure Nokhömi revient de ses rêves fronçant les sourcils imaginaires et puis il devint rond comme des billes à sa révélation ses tâches étaient jolies? Son regard qui l'avait posé sur elle avait été malaisant, mais ses paroles l'avaient été encore plus. Les joues de Nokhömi devinrent rouge et chaude sous ses poils. Elle détourna le regard gêné et celui-ci se posa sur la tâche blanche qu'avait laissé sa cicatrice.

Ses yeux bicolores se remplirent d'eau, mais les larmes ne tomba pas restant prisonnières contre sa cornée. Ils semblèrent simplement plus brillants, un demi-croissant de soleil s'y reflétait.

"j'aurais préféré qu'elles disparaissent aussi"

Elle soupira laissant passait le serrement de gorge qu'elle avait du surmonté pour prononcer ses quelques mots. Elle laissa sécher ses yeux dans la brise matinal la même qui soulevait légèrement ses crins et balançait le bas de sa queue. Elle voulait passer à autre chose ne plus penser à son passé, même si cette blessure lui rappelait constamment.

Les larmes presque séchées, elle se permit de regarder à nouveau le poulain. Bon elle avait encore réagi un peu trop sur la défensive, car elle devait l'avouer, il semblait plutôt sympathique jusqu'à présent. Il était encore jeune. La pie pencha la tête légèrement sur le côté, peut être pourrait-il devenir ami aussi. Comment si était prise fifa? Nokhömi fronçât à nouveau ses sourcils puis se souvint.

"En fait, je m'appelle Nokhömi et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 22
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Ven 8 Juin 2018 - 10:27


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra ne regrettait pas la disparition de sa tache rose sans se douter qu’il en serait recouvert plus tard. Pour le moment, il appréciait la presque homogénéité de sa robe rousse, quoique sa tête fut plus foncée que son corps. Il trouvait dans cette couleur pâle un clin d’œil parfait à la première nuance qui s’emparait d’un ciel matinal. Pour sûr, il portait bien son nom. Ou une partie du moins.

Sans comprendre ce qu’il avait dit de mal, le poulain constata que ses mots touchaient la jument plus qu’il ne l’aurait voulu. Spectateur impuissant, il regarda ses yeux s’humidifier à cause des larmes. Il ne pouvait rien faire pour revenir sur ses mots et empêcher la tristesse de s’emparer de l’inconnue. Il se sentit coupable, mais n’osa pas détourner le regard. Il devait faire face à ses responsabilités.

C’est à ce moment que l’aurore vint.

Pâle, d’abord. Le soleil n’apparut pas encore, caché derrière l’horizon, mais ses teintes rosées s’emparèrent peu à peu du ciel. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Aurore ne détourna pas le regard pour contempler l’aube d’une nouvelle journée. Il trouva un spectacle bien plus fascinant. Les paupières grand ouvertes pour ne pas en louper une miette, il admira l’aurore en train d’éclore dans les yeux de la jument pie.

Bientôt, le soleil pointa le bout de son nez, demi-cercle clair qui se reflétait sur ses iris bleus. Aurore y vit là une aube tranquille devant une mer calme. Quelques rochers bruns perçaient la surface, falaises abruptes qui recelaient autant de beauté que de danger. Le poulain se demanda ce qui rendait possible des yeux pareils. Lui aussi, il voulait le même lever de soleil au fond de son propre regard. Il n’aurait cependant pas pu le contempler lui-même et cette pensée le désola. Il valait mieux laisser aux autres la beauté du monde, au moins pourrait-il l’admirer.

Les mots de la jument le ramenèrent à lui. Opéra releva la tête et jeta un regard à l’horizon. L’aurore lui parut presque fade face à ce qu’il venait de voir dans les yeux bleus de l’inconnue. Il grimaça pour lui-même, peu fier de dénigrer ainsi le meilleur instant d’une journée et reporta son attention sur son interlocutrice. Ainsi, elle n’aimait pas ses taches. Il s’en doutait. Néanmoins, il n’avait rien à lui répondre. Il lui aurait bien dit combien elles brillaient sous les premières lueurs du jour, comme le blanc se teintait de rouge et le brun d’ocre. Oui, il aurait pu lui dire qu’elles étaient belles au soleil, mais il préféra garder ces mots pour lui.

Nokhömi, puisque c’était son nom, osa à nouveau le regarder et Aurore ne se priva pas pour lui rendre son regard. L’humidité de ses yeux avait séché et avait emporté avec elle le reflet du monde. S’il en fut quelque peu déçu, il eut alors tout le loisir de détailler ses iris étranges. Azuré d’un côté, azuré et Terre de Sienne de l’autre. Mélange incongru qui le ravissait. Ses yeux à lui, il les avait hérités de son père et ne présentaient qu’une teinte si sombre qu’on les croyait noirs, comme deux puits sans fonds qui absorbaient la lumière.

Aurore Opéra.

Il bomba le torse, fier de son nom qui ne voulait rien dire, ou presque rien. Lui savait la signification cachée et la gardait jalousement. Un jour, peut-être, rencontrerait-il celle qui était à l’origine de son nom, mais il en doutait fortement.

Ça vous va bien, Nokhömi. (Simple constatation sans arrière-pensée.) Vous êtes née ici, vous aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : juju
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : juju

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Mar 12 Juin 2018 - 8:40

Nokhö détailla à son tour l'entier devant elle qui venait de ce nommé. Quelle ironie de s'appeler ainsi, mais si logique à la fois. La robe rousse grisonnante de son interlocuteur rappelait la teinte orangé des premiers rayon de soleil qui traverse au passage un amas d'Altocumulus. Il avait bombé le torse fièrement, les deux billes noires l'observait à nouveau et Nokhömi se sentit gêné, s'apercevant de la manière dont elle-même l'avait fixée. Elle se redressa aussi gardant la tête relativement basse, gêner à nouveau par le propos du poulain. Elle était cependant bien fière de son prénom elle aussi.

" Ça veut dire Fille de la Lune" Un sourire de fierté s'affichât une fraction de seconde lors de la prononciation du mot Lune presque imperceptible. Elle secoua la tête négativement

" Je n'ai pas eu cette chance" Répondit simplement la petite jument lorsqu'il lui demanda si Horse-Wild était sa terre natal. Au moins, ses terres était bien loin de celle où son père vivait et elle pouvait désormais si sentir en sécurité.

Au loin, les teints de rose et d'orangé qui brillait sur la robe du poulain s'estompait, le soleil s'élevant un peu plus, un mélange rose et violacé s'était formé complètement à l'opposer. Les yeux de Nokhömi les suivirent oubliant toutes ses peurs et toutes les mépris qu'elle pouvait bien avoir de ce spectacle. Le mont étoilé était l'endroit idéal pour redécouvrir l'aurore d'un nouvel oeil. Elle du de retenir pour ne pas en perdre la mâchoire.

Elle bailla s'étira un peu plus discrètement que la fois précédente puis elle reposa son attention au poulain abandonnant par la même occasion, l'incroyable spectacle qui se déroulait à l'ouest. Même dans un éclairage plus clair son pelage reste rosé et ses yeux aussi noir d'une nuit sans lune.

" Et toi qui es né ici, tu as de la famille je présume." Nokhömi se mordit la lèvre inférieure regrattant presque aussitôt ses paroles, il était seul à cet instant aucune trace d'une famille ou d'un troupeau. Peut-être n'avait-il plus de famille soit abandonné ou décédé ou les avait-il fuit lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 22
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Sam 16 Juin 2018 - 9:21


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra sourit à nouveau en entendant ces quelques mots. Un nom bien joli pour une jument qui paraissait délicate. Il se demanda tout de même ce qui pouvait retenir la fierté au fond d’elle. À sa place, son ego serait si grand qu’il ne saurait plus le contenir. De même, il se pensait capable de surpasser le monde entier si son nom avait une telle signification. Mais il ne s’agissait que de la jalousie d’un poulain qui découvre la vie et ses allégations n’avaient aucun fondement.

Lui-même s’appelait ainsi à cause de l’aube qui était née en même temps que lui et des teintes particulières de sa robe. Opéra lui venait de sa grand-mère qu’il ne connaissait pas et ne connaîtrait sûrement jamais. Un pincement au cœur le prenait quand il y pensait et il ne pouvait s’empêcher de croire qu’il aurait préféré avoir un nom dans la lignée de sa mère et son arrière-grand-mère. Au moins les connaissait-il toutes les deux.

Que vous y soyez née ou pas, n’a pas vraiment d’importance, de toute façon, commenta-t-il en hochant la tête. Vous êtes ici aujourd’hui, vous faites partie de ces terres maintenant.

Aurore possédait encore la naïveté et l’innocence de l’enfance. Il savait que le monde entier n’était pas tout beau tout rose, mais il ne pouvait s’empêcher d’y croire encore. Comment faire autrement ? Sa petite sœur elle-même était toute belle toute rose. Et il en était plus fier que d’avoir perdu sa tache, mais ça, il ne l’avouerait pas si facilement.

Ma famille vit ici, depuis plusieurs générations à ce qu’on m’a dit. (Il fit une pause, comme pour trouver l’importance d’une telle affirmation qui, cependant, lui échappait.) Mais mes parents ne se mélangent pas trop aux autres.

Il eut soudain de la méfiance. Nokhömi lui était sympathique, mais un nouveau phénomène s’emparait de lui. Parler de Rose, c’était la partager un peu avec les autres. Sauf que c’était sa petite sœur, sa fleur adorée, sa folle à lier. Il la rejetait ouvertement, mais son cœur se gonflait de fierté et d’affection quand la pouliche lui courait après.

Machinalement, le poulain regarda derrière lui et constata que sa sœur n’était pas là.

Mais j’ai ma Didi aussi, souffla-t-il, en regardant à nouveau la jument. Ma petite sœur. Elle est toute mignonne, mais ne vous faites pas avoir, elle a sale caractère. Comme son nom le sous-entend, Rose a des épines.

Quelque chose lui disait, dans la façon de parler de Nokhömi, dans ses réactions, qu’il ne devait mieux pas parler de sa famille à elle. Aussi tentant que le sujet soit, le poulain garda la bouche bien fermée et chercha intensément ce qu’il pouvait dire d’autre. Tout le ramenait sur la famille. Il voulait savoir ! Mais il ne devait pas. Aurore puisa donc dans ses échanges avec sa sœur, dans la façon qu’il avait de détourner les sujets. Il chercha la meilleure façon de s’y prendre et finit par faire ce qu’il aurait fait avec Maddie. Ce qui n’était sûrement pas la meilleure idée du monde.

Tu peux… (Il fit un pas en avant, les naseaux tendus en avant sans toucher la jument.) être ma grande sœur, si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : juju
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : juju

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Dim 17 Juin 2018 - 7:23

La jument pie soupira soulagée de ne pas avoir fait une nouvelle sottise, le yearling venait de lui confirmer que sa famille était toujours présente et il semblait l'aime du moins, l'apprécier. Depuis son arrivée sur les terres de H-W, Nokhomi avait pu constater que tous n'avaient pas eu des familles comme la sienne. Que tous étalon n'était pas comme son père.

Une pause avait été marquée par le poulain avant qu'il ne lui parle de sa soeur, il fît même un chapitre complet que pour elle. La pie sourit en l'écoutant ainsi parler. Elle avait l'impression que cette petite soeur était très importante pour lui. Son sourire disparut assez rapidement, ses sourcils imaginaires se froncèrent. Sa petite soeur se prénommait rose, comme celle qu'elle avait tenté de protéger du mieux qu'elle pouvait, lors d'un orage violent au verger. Se pouvait-il qu'il soit le grand-frère dont elle lui avait parlé? Une analyse rapide du poulain, lui dicta que peut être cela se pouvait, mais en même temps la pouliche rosée qu'elle connaissait était une petite fleur douce et délicate. Elle n'avait rien d'une rose épineuse. Ce ne pouvait pas être la même, peut être était-ce la nouvelle mode d'appeler ainsi les pouliches.

Perdu dans ses pensées, Nokhomi n'avait pas vu le poulain approcher. Ses dernières paroles avant d'approcher l'avait ramené tranquillement sur terre, mais pas assez pour être tout à fait présente. Lorsqu'elle l'aperçue là, un peu trop prêt d'elle et les naseaux étirer, la jeune jument sursauta puis recula rapidement de deux pas s'emmêlant immédiatement les sabots et se retrouvant rapidement en mauvaise posture... tombant assise sur son postérieur. Elle secoua la tête et clignât à plusieurs reprises des cils. Elle une grande soeur? Une grande froussarde plutôt oui.

"Je euh... moi un grande soeur?.."


Jusqu'à présent elle ne s'était jamais posée la question pourquoi sa mère n'avait elle pas eût d'autre poulain avant ou même après elle. Elle avait bien réussi à l'avoir elle, pourquoi n'en avait elle pas eût d'autres. Peut-être qu'elle aurait pu avoir un grand frère pour la protéger. Cependant, elle en t'en que grande soeur elle n'aurait rien value. Elle était trop faible et trop peureuse. Son regard de posa sur le jeune étalon en face d'elle. Aurore devait être surement déjà plus courageux qu'elle elle ne le serait jamais, pensa t-elle.

Nokhömi fini par prendre conscience de sa position un peu ridicule dans lequel elle s'était mise après sa surprise. Elle éclatât de rire ce qui provoqua un balancement d'avant à l'arrière sur son postérieur c'est seulement lorsqu'elle se sentit partir vers l'arrière qu'elle prit la décision de sortir de cette position et se releva. Elle le regarda les yeux pétillants de joie.

" J'aurais bien aimé avoir un petit frère"dit elle simplement. Ne répondant pas positivement ni négativement à la demande du poulain. Peut-être pourrait-ils devenir de bons amis et être comme frère et soeur. À cet instant, Nokhomi y croyait que le soleil et la lune pouvaient cohabité et s'allier pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 22
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 127

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   Jeu 21 Juin 2018 - 11:39


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La réaction de la jument ne lui plut pas du tout. Pas du tout, du tout. Aurore Opéra recula brusquement, la tête bien en arrière et grimaça. Il se voulait gentil, il essayait de faire les choses correctement et voilà ce que cela donnait. Il s’inspirait de son père, de sa douceur et de son pacifisme, mais cela ne marchait pas. La jument le repoussait avec toute la violence du dégoût. Lui, le petit bouton rose, le pâle soleil du matin ! Était-il si dégoûtant ? Aurore se regarda sous toutes les coutures, essayant de comprendre ce qui la rebutait tant. Il lui faisait peur pour la deuxième en une heure de temps. Voilà qui était loin de lui plaire et il regrettait ses mots. Il ne voulait pas d’une sœur à qui il faisait peur !

Il s’était présenté, il avait tout fait dans les règles, il ne voyait pas ce qu’il pouvait faire d’autre pour gagner la confiance de la jument. Vraiment, quel mal pourrait-il faire ? Il n’en avait même pas envie ! Elle semblait l’avoir placé dans une case de laquelle il aurait du mal à se sortir et certainement pas la technique pour le faire. Il fit donc la seule chose qu’il savait faire mieux que personne et se remit à bouder.

J’ai changé d’avis, dit-il simplement, la tête haute et les yeux fermés pour ne plus la voir.

Il tira même la langue, comme le gros bébé qu’il était et se retint de justesse de tourner les talons. Il ne pouvait pas lutter contre la peur qu’il lui inspirait et il n’aimait pas cela. Il avait voulu s’en faire une amie, une grande sœur sympathique. Il voyait en elle beaucoup de douceur et un intérêt sincère pour le ciel étoilé. Comment pourrait-il la détester ? Mais elle ne semblait pas prête et lui était incapable de la faire changer d’avis. Peut-être que plus tard, quand il serait plus grand et plus intelligent…

De toute façon, mes parents n’auraient pas été d’accord.

Ses parents aimaient leur petite solitude sans pour autant empêcher leurs enfants d’approcher les autres. Aurore avait compris qu’ils étaient plus heureux à l’écart du monde et ne leur imposerait jamais qui que ce soit à leurs côtés. Il fallait aussi avouer qu’il aimait les avoir que pour lui.

Bah ! faudra t’en trouver un autre, souffla-t-il tout doucement, bien loin de la violence de ses mots (qu’il ne voulait pas violents, il ne faisait que bouder).

Il fut tout de même touché par ses yeux qui brillaient et décida de lui laisser une seconde chance. Néanmoins, il continuerait de bouder pour le moment, elle devrait donc attendre avant qu’il n’accepte de lui redonner le privilège d’être sa grande sœur.

Je changerai peut-être d’avis à nouveau… le jour où tu n’auras plus peur de moi.

Et il se retourna, toujours boudeur, prêt à abandonner la jument sur ses mots d’enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sois nébuleuse, comète ou albatros [pv — Nokhömi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit pépin | Patte de Feuille et Comète Cendrée |
» 2058 - 2064 : Dragons, Comète etc... (Epoque SR2 - SR3)
» TUK ? sois forte et tais toi.
» [Habitation] L'albatros
» Ce n'est qu'un adieu, ne sois pas triste car je ne le serais pas, Petit Bison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORIENTALES. :: LE MONT ÉTOILÉ-
Sauter vers: