Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The dark side of the moon.

Aller en bas 
AuteurMessage
Myosotis

avatar

ÂGE : 23
PUF : Healiah
MESSAGES : 50

SEXE DU CHEVAL :
TERRITOIRE : Solitaire pour le moment


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: The dark side of the moon.   Dim 6 Mai 2018 - 20:03

« The dark side of the moon. »
Myosotis & ...


L'obscurité tombe progressivement sur la plaine. Myosotis s'avance d'un pas incertain dans ces terres qu'elle ne connait pas. Malgré le ciel étoilé et la présence de la lune il lui est difficile de distinguer les différents éléments qui constituent le paysage. L'herbe haute lui chatouille les jambes et, par moments, le poitrail. Ses oreilles ne cessent de s'agiter, à la recherche du moindre petit son. Elle prend de grandes inspirations, se servant également de son odorat afin de "remplacer" sa vue rendue médiocre par l'obscurité de la nuit. Il n'y a pas à dire, être privé de la vue aiguise tous les autres sens. Parfois, ses sabots s'enfoncent un peu plus dans le sol et Myosotis se demande si la plaine n'est pas traversée par un petit cours d'eau. Ou bien si elle se trouve en plein milieu d'un marécage plutôt qu'une plaine. Elle prend une profonde inspiration ; non, l'hypothèse du marécage n'est pas bonne. Aucune odeur désagréable ne flotte dans les airs. L'hypothèse du petit ruisseau est donc la plus probable, même si aucun bruit de ruissellement glisse à ses oreilles. La dorée s'approche d'un petit buisson. L'odeur sucrée qu'il dégage la fait presque saliver d'envie. Elle ne connait pas le fruit qui pousse sur ses branches et c'est pour cette raison qu'elle n'y touche pas malgré qu'elle en ait fortement envie. Elle contourne donc le fameux buisson et se fige brusquement en retenant sa respiration ; elle vient d'apercevoir une silhouette à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1560

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: The dark side of the moon.   Lun 7 Mai 2018 - 17:36



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après avoir visité des territoires tous plus bizarres, dangereux ou mystérieux les uns que les autres, Ace se demande pourquoi il n’a pas songé plus tôt à venir se reposer sur quelque chose de normal. Comme une grande plaine presque vide de danger, avec de l’herbe mi-haute et quelques arbres qui tiennent compagnie à des buissons pleins de baies colorées (un paradis, ou quelque chose dans le genre). Il y est, et il peut souffler, pour une fois. Mais il a un très mauvais timing, bien évidemment.

Après tout, qui visite un nouvel endroit à la tombée de la nuit? Qui?

La nuit, c’est pour dormir, lui sort sa conscience, clairement irritée à la perspective de ne pas se reposer. Il l’ignore copieusement. Dormir, c’est surcôté, et il peut très bien faire une nuit blanche pour profiter d’un peu de calme. Entre les requins et les chacals, c’est tout de même reposant de ne pas s’inquiéter le moins du monde.

Non, à la place, il peut être un vrai cheval, qui mange de l’herbe au beau milieu de nulle part, pendant que la lune monte un peu dans le ciel et obscurcit sa vue peu à peu. Il a des oreilles et un nez. Qui a besoin de vue, au final? Sûrement pas lui. Sa jambe va mieux depuis l’incident au cratère et il peut aussi bien fuir que se battre.

Le seul problème reste probablement sa solitude. Pas qu’il n’apprécie pas d’avoir un peu de temps pour lui, mais il n’a pas vu Ezaël depuis bien trop longtemps et sa dernière rencontre était une pouliche qu’il n’a pas réussi à victimiser plus de deux minutes. Il est probablement en train de rouiller. Et sa réputation, dans tout ça? (a-t-il seulement une réputation, en fait?)

Il soupire et regarde le ciel qui s’assombrit, arrachant encore un peu d’herbe au passage. Sa queue fouette l’air de frustration, et Ace se demande bien ce qu’il va faire de cette nuit blanche. Où aller? Pour quoi faire? Silence et calme, certes, mais cette plaine paraît plutôt ennuyeuse, au final.

Était, lui sortent ses sens.

Sa vision est peu utile à cette heure tardive, et son ouïe ne capte pas beaucoup de son au-dessus du bruit qu’il fait lui-même en respirant et en bougeant. Son odorat, cependant? Lui marche plus que bien, et il a une certitude: il n’est pas seul. Et c’est un cheval. Thank the gods.

L’autre individu est caché, et Ace se demande pendant une seconde s’il devrait faire le premier pas. Pourquoi devrait-il faire l’effort alors qu’il est en plein air, à attendre? Non, il est patient. Il se contente de se tourner vers l’endroit qu’il pense être la cachette de l’autre équidé.

Hey there, Little Red Riding Hood...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis

avatar

ÂGE : 23
PUF : Healiah
MESSAGES : 50

SEXE DU CHEVAL :
TERRITOIRE : Solitaire pour le moment


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: The dark side of the moon.   Lun 7 Mai 2018 - 23:04

Elle redresse l'encolure et observe les environs même si elle n'y voit rien. Quelle idée de se promener la nuit aussi ?, lui intime une petite voix. Les battements de son cœur s'accélèrent et elle peine à se concentrer sur les bruits qui l'entoure. Peut-être manquait-elle de bravoure. Ou peut-être était-elle simplement encore hantée par les démons de son passé. Son odorat lui indique que l'individu qui vient lui tenir compagnie est un autre cheval. Une once de soulagement se déverse en elle ; au moins, ce n'est pas un quelconque prédateur. Deuxième révélation ; c'est un mâle. Elle s'efforce de ne pas penser aux mâles qu'elle a connu jadis. Elle s'est promit de ne pas faire d'amalgames ; ils ne sont pas tous pareils, c'est certain.

Où est-il ? Elle sent son odeur mais ne l'aperçoit pas. Il est terriblement silencieux... Est-ce volontaire ? Myosotis fait quelques pas, effleurant tantôt des buissons, tantôt des arbres. Elle fait quelques pas mal assurés, jusqu'à tomber pour ainsi dire nez à nez avec le fameux inconnu. Elle se recule donc d'un pas, afin de ne pas l'étouffer - ce qui serait dommage.
Bonsoir..., souffle-t-elle de son habituelle voix douce.

Durant quelques secondes, les nuages sombrent libèrent la lune et ses jolis rayons argentés se répandent sur la plaine. Elle illumine ainsi brièvement les deux équidés et Myosotis découvre ainsi la robe pie de son interlocuteur. Puis la pénombre revient. La dorée observe rapidement le ciel ; les étoiles ont toutes disparues et elle se demande si un orage ne va pas éclater cette nuit. Elle espère secrètement que non ; elle déteste la foudre.


[ Désolée, c'est pas terrible... Je me rattrape au prochain post!  :| ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1560

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: The dark side of the moon.   Mar 8 Mai 2018 - 22:56



La nuit offre peu d’avantages, surtout dans un endroit aussi découvert que celui-là. L’instinct de survie d’Ace a beau être bon, il a beau se moquer de tout ce qu’il peut bien lui arriver (la cicatrice récente sur son antérieur en est la preuve), il n’est pas particulièrement fan de sa position. N’importe quel animal bien entraîné pourrait lui sauter dessus à tout moment. Et franchement, se battre la nuit est assez dur et fatiguant. Déjà qu’il a prévu de faire une nuit blanche.

La conscience s’ennuie comme il faut. Elle le fait bien comprendre avec sa moue boudeuse et ses bras croisés. Et pour une fois, il n’en a strictement rien à faire. Elle n’est pas contente? Tant pis pour elle. Quelque chose lui dit cependant que son ennui n’est pas réservé au moment présent. Ca fait un moment qu’il ne s’est pas amusé pour de bon. Il a passé de bonnes journées soit seul, soit entouré par des émotions.

Feelings. The bane of my existence.

Et dire que, fût un temps, il était capable de ne rien ressentir. La faute aux jeunes, tout ça.

Son stalker se trouve, d’après ce qu’il arrive à déterminer grâce à ses sens limités, une jument. Encore. Il n’a pas beaucoup de chance avec les juments, en ce moment (quoi qu’avec les étalons non plus, mais passons). La partie raisonnable en lui commence à réfléchir à un plan dans lequel il ne s’attaque plus aux juments. Nokhömi est la preuve vivante qu’il a un coeur (yurk) et un faible pour les dames en position claire d’infériorité.

(Il tient à ce tout dernier point, parce que ne pas le préciser viendrait à rajouter sa meilleure amie dans le lot; et Fifa est une jument fière et indépendante qui, il n’en doute toujours pas le moins du monde, pourrait lui botter la croupe dans n’importe quelle situation s’il le fallait.)

Mais il ne bouge toujours pas, et la tactique marche puisque la fameuse jument qui se cachait pourtant si bien avance dans la douce lumière de la lune montante… Jusqu’à se retrouver nez-à-nez avec lui. Ce qui, on se l’avouera, le surprend un peu. Très bien. Full frontal. Il peut respecter ça. Elle se recule rapidement en réalisant ce qu’elle vient de faire, au grand amusement de l’étalon. Elle ose même engager la conversation; tant mieux, au moins elle n’est pas muette, et Ace se demande déjà quel surnom il va bien pouvoir lui donner (parce que bichette est déjà pris, et sweetie aussi et est-ce qu’il a déjà utilisé choupette?). La voix de la jument est un peu bancale, et il y a peu de doute sur le fait qu’elle aussi (décidément, il va en faire la collection) n’a pas une totale confiance en la gente masculine.

Ils sont illuminés pendant quelques secondes et il peut l’observer d’un peu plus près. S’il ne voit pas parfaitement tout, il est tout de même capable de discerner sa robe claire, n’étant pas sûr de la couleur des crins (ah, la nuit, cette saleté).

Ace relève la tête, bien décidé à être ou du moins tenter, on est jamais sûr avec lui un membre exemplaire de la société. (sa conscience ricane)

- Allons bon, ne savez-vous pas qu’il est dangereux de se promener seule la nuit? On n’sait jamais sur qui on peut tomber.

Bon, pour le côté exemplaire, on reviendra. Pareil pour la partie rassurante. Et il a oublié de dire bonsoir. Il manque d’entraînement.

You sure are looking good.


Dernière édition par Ace of Hearts le Mer 9 Mai 2018 - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myosotis

avatar

ÂGE : 23
PUF : Healiah
MESSAGES : 50

SEXE DU CHEVAL :
TERRITOIRE : Solitaire pour le moment


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: The dark side of the moon.   Mer 9 Mai 2018 - 22:50

Un frisson incontrôlable se répand le long de sa colonne vertébrale. Un petit vent s'est invité dans la plaine et souffle de temps en temps, caressant le corps svelte de la jument dorée. Ce coquin s'amuse à lui arracher quelques frissons et lui mord la peau tant il est froid. C'est pas forcément très agréable mais Myosotis n'y réagit pas. Il y a bien pire dans la vie que d'avoir froid l'espace d'un instant.

Son regard voyage un peu partout, passant de l'horizon au ciel avant de revenir sur l'étalon qui se tient devant elle. Il est impassible. Froid, immobile. Il est encré au sol et elle en profite pour essayer de l'analyser. Ses iris bleus/verts glissent sur sa silhouette. Elle n'arrive pas à juger s'il est grand ou pas et même si tout bêtement il est fin ou plutôt du genre bodybuildé. Non pas qu'elle ait envie de se rincer l'œil - quoique, ça aurait pu être son genre, dans d'autres circonstances - mais plutôt que le fait de ne pas savoir à qui elle avait affaires ne la rendait pas sereine. Il était peut-être bourré de cicatrices - et même de blessures plus récentes - et il avait peut-être même bien le regard fou qu'elle ne s'en rendrait pas compte avec cette obscurité de malheur. Peut-être qu'elle se trouvait face à face avec un psychopathe. Ou pire. Un sociopathe. Myosotis s'efforce de secouer la tête afin de chasser ces drôles de pensées de son esprit. Après tout, peut-être se trouvait-elle en compagnie d'un parfait gentleman, au final.

Allons bon, ne savez-vous pas qu’il est dangereux de se promener seule la nuit? On n’sait jamais sur qui on peut tomber. Quoique...

L'avantage c'est qu'avec la brève éclaircie qu'il y a eu quelques minutes auparavant elle a pu deviner la couleur de sa robe et il n'est pas noir comme l'était Kieser. Autrement, elle aurait sans doute tourné les talons et prit ses jambes à son cou. S'il y avait bien un individu qu'elle craignait, c'était lui. Ses pires souvenirs étaient liés à lui. Ca tombe bien puisque je ne suis plus seule, répond t'elle simplement, le fixant avec intensité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts
all i want is to fly with you,
all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1560

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: The dark side of the moon.   Lun 14 Mai 2018 - 0:31



Il se surprend lui-même quand il ne bouge pas. En temps normal, il aurait probablement fait le tour du propriétaire, encerclé sa proie pour le simple plaisir d’apparaître plus menaçant. Mais là, honnêtement, il n’en a juste pas envie. Il ne se sent déjà pas le coeur à lui faire du mal, alors pourquoi user de son énergie pour paraître plus méchant qu’il ne compte l’être? La parole suffit. Quelques mots bien placés remplacent un simple pas.

Ace se contente donc de rester là, sentant la brise lui soulever la crinière comme dans un dessin animé, et observe à la place la jument comme il le peut dans l’obscurité ambiante. Il ne peut rien voir de plus que ce que la lune l’a autorisé à voir, mais il sait déjà qu’elle n’est pas bien grande. Ou du moins qu’elle ne se fait pas en sorte d’être grande. Contrairement à lui, qui lève la tête un peu trop souvent (probablement la faute d’Ezaël, si ça se trouve il a un complexe d’infériorité face à la taille imposante de sa propre âme soeur, qui va peut-être encore grandir) (la conscience verse une petite larme à cette pensée).

Il regrette toujours la nuit après avoir parlé, parce qu’il lui est impossible de voir l’effet qu’elle a eu. Tout est dans les yeux et dans le comportement global. Il ne peut rien voir, et à la place doit se contenter d’écouter, d’attendre qu’elle parle. Sans compter qu’il n’y a pas grand-chose à faire à ce moment précis. Alors il attend sagement la réponse.

Et...

Oh honey, bless your heart. Effectivement, elle n’est pas seule, au final elle n’a pas tord- mais de là à le dire de façon si confiante. Il songe à son passé et se demande si sa capacité à juger un individu correctement s’est abîmée. Peut-être qu’elle n’a finalement peur de rien et qu’il l’a mal jugée. Pourtant, il est généralement bon dans le domaine. Il faut dire que la nuit n’aide pas à examiner son interlocutrice, et il regrette un instant de ne pas pouvoir voir dans le noir. Ah, les choses qu’il pourrait faire avec une vision nocturne. Les possibilités. Il en soupirerait presque.

Mais il lui faut répondre. Membre exemplaire de la société, qu’il avait dit. La conscience ricane toujours.

- Et il est tout aussi dangereux de ne pas savoir à qui on a affaire. Qui sait, je pourrais bien être de très mauvaise compagnie...

Et fût un temps, ç’aurait été tout à fait vrai, il se serait joué de cette petite jument qui ne prenait même pas la peine de chercher à le connaître avant de discuter. Il se serait amusé à la torturer psychologiquement, seulement parce qu’il le peut, et l’aurait laissée au final en piteux état. Mais maintenant, il faiblissait. Damn. Il se retrouvait pratiquement incapable de faire trop de mal aux juments de ce genre, au premier abord faibles et fragiles. Et pourtant, il détestait sa mère. N’est-ce pas le genre de passé qui donne envie à un individu de faire du mal à la même espèce?

- ...Fort heureusement pour vous, je suis de bonne humeur. Ou pas d’humeur à être méchant. Ou simplement fatigué. Faites votre choix.

Il fronce des sourcils imaginaires qu’elle ne peut de toute façon pas voir. Il ne sait absolument pas dans quel état il est, en vérité.

You’re everything a big bad wolf could want.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The dark side of the moon.   

Revenir en haut Aller en bas
 
The dark side of the moon.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Come to the Dark Side... we have cookies ! [PV Tom]
» London's Dark Side [+18 ans] - RPG Surnaturel / City
» walk you through the dark side of the morning (farokh)
» ULYSSE ? dark side of the moon
» Dark Side of the Moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD. :: LA GRANDE PLAINE ILLUMINÉE-
Sauter vers: