Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Portes closes

Aller en bas 
AuteurMessage
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 69

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Portes closes   Mar 1 Mai 2018 - 20:41

evanescence & starfighter
Cela fait combien de temps que les deux chevaux marchaient ? Beaucoup. Beaucoup trop pour la petite ponette me semble-t-il. Mais elle avait voulu le faire. Elle avait voulu explorer ces terres. Pourquoi ? Tout simplement car elle se le devait. Tout simplement car elle en avait eu besoin, elle avait eu besoin de visiter autant ces terres. Alors, elle avait vu les Terres Secrètes. Elle avait vu la magnifique Montagne Sacrée, cette montagne où l’on découvre les terres grâce à cela. Elle avait découvert la plaine des Trois Primaires, cette plaine où l’on découvre l’horizon petit à petit. Puis, elle avait découvert aussi l’Usine. Cet endroit lui avait rappelé tellement de choses, mais surtout ça la représente. Elle avait pleuré dans cet endroit, c’était certain : car ça lui rappelait sa vie avec les humains, mais surtout ça lui rappelait qu’elle ne reverrait plus cela. Puis, elle était arrivée dans les terres Orphelines.
Ces fameuses terres où tout le monde en parle. Où tous les chevaux parlent des pluies Perpétuelles, du verger tentateur, de la maison hantée … L’endroit qu’elle a préféré ? La Maison Hantée et aussi les Pluies Perpétuelles, sans aucun doute. Pourquoi ? Les Pluies Perpétuelles car elles ont une certaine mélancolie qui s’installe délicatement, car le climat n’est ni froid ni chaud, mais aussi car délicatement la tendresse s’installait. La Maison Hantée, pourquoi ? Car elle représente un pan de sa vie qu’elle avait oublié, ça lui rappelait beaucoup d’endroit dans sa vie. Les endroits humains lui manquent réellement. Le fait d’être dans une maison, le fait d’entendre des sabots sur un sol humain, mais surtout voir comment on vécu les humains l’ont fait rêvé.
Et là, elle était devant la porte d’un cimetière. Avec un pincement au coeur, elle comprit que la page de sa vie se tournerait ici. C’était une évidence. Elle le sentait au plus profond d’elle-même. Son postérieur la lançait, elle ne pouvait plus marcher sans chuter. Si elle se couchait ? Elle ne se relèverait plus jamais, c’était une évidence.
« Allons-y. »prononça-t-elle à l’encontre de son ami arabe bai.
Là, elle pénétra dans le cimetière et commença à faire le tour, faisant fi de sa douleur. Elle espérait seulement que sa fatigue ne prendrait pas le pli … Elle espérait qu’elle ne se coucherait pas, sinon elle mourrait.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"délicatement ses sabots frôlent le sol tandis que sa vie s'évapore[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
closed door
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 21
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3197

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Portes closes   Mar 1 Mai 2018 - 22:26

Nous avons marché, presque sans relâche. Nous avons marché à travers de nombreux territoires d'Horse-Wild, nous sommes loin d'en avoir fait le tour, mais nous en avons parcouru une bonne partie. Dieu sait à quel point nous avons marché tous les deux, l'un à côté de l'autre, inlassablement, en nous racontant nos vies mutuelles, en partageant certains de nos nombreux souvenirs, en plaisantant, en commentant simplement ce que l'on voyait, en disant à haute voix ce que l'on pensait ou ce que l'on ressentait. Jamais je n'avais entrepris pareille aventure avec quelqu'un, surtout avec quelqu'un je connaissais à peine et pourtant maintenant, Evanescence est très probablement la personne avec laquelle j'ai passé le plus de temps au cours de mon existence. Nous n'avions fait des pauses régulières pour nous nourrir ou nous abreuver, mais les pauses pour dormir nous les avions éviter autant que possible, car chaque fois que la jument se couchait elle risquait de ne plus jamais se lever, et chaque fois que je devais l'aider, je me fatiguais un peu plus et mon corps de vieillard était maintenant lui aussi à bout de force. Mais je me refusais de la laisser seule, je me refusais de l'abandonnée, je me refusais de la laisser mourir et pourtant, cela arriverait bien à un moment, car si nous avions entrepris ce voyage, c'était bien pour cette raison... Il s'agissait là de son dernier voyage, de son dernier périple et j'avais voulu qu'il soit aussi long et beau qu'elle aurait pu le souhaiter et je ne voulais pas qu'elle meure seule.


Je lui avait promis qu'à partir du moment où nous nous étions rencontrés, elle ne serait plus jamais seule. Jusqu'à présent, j'avais honoré ma promesse. Lorsqu'elle s'était confiée et avait eu besoin de quelqu'un pour l'écouter, lorsqu'elle avait pleuré et avait eu besoin d'une présence réconfortante, lorsqu'elle avait eu besoin d'une quelconque aide, lorsqu'elle était, me semble t-il, heureuse, chaque fois j'étais là pour elle. Et maintenant... maintenant marcher lui était presque impossible, maintenant se tenir debout devenait une épreuve et maintenant nous arrivions au cimetière. Je hocha la tête en réponse à sa prise de parole et la suivit, commençant notre visite du cimetière. J'espérais alors sincèrement que tout irais bien, que cet endroit ne nous porterait pas mal chance, que nous n'étions pas arriver ici et maintenant pour une raison particulière, pas par hasard. J'espérais que nous allions nous promener parmi les allées, regardant les pierres tombales et y lisant quelques inscriptions, peut-être tomber sur des sépultures de gens que l'on connaissait et puis continuer notre périple.


"- Connais-tu des gens qui reposent ici?"


Je surveillais constamment la démarche de la ponette, je suivais son rythme de marche, je lui parlais pour détourner son attention de la douleur qu'elle ressentait. Je faisais de mon mieux pour que tout aille pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Portes closes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DE LA VIE. :: LE CIMETIÈRE-
Sauter vers: