Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le bruit des chaînes autour de tes pieds × libre

Aller en bas 
AuteurMessage
Karayan

avatar

ÂGE : 17
PUF : Kad
MESSAGES : 9

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Le bruit des chaînes autour de tes pieds × libre   Ven 6 Avr 2018 - 17:10

Il avait foulé milles terres avant d'arriver ici. Ne cherchant plus à s'interrompre pour des broutilles depuis plusieurs jours, il avait galopé un certain temps avant de tomber sur ce grand bâtiment repéré au loin. Karayan avait visité des t'as d'endroits; passant parfois par des plaines entièrement cultivés par les hommes et piétinant quelques cultures au passage, par des plages de sables fins, d'autres de cailloux. C'était sur le haut d'une montagne avoisinante que Karayan avait vu la carcasse abandonnée. Le pas lourd, la respiration légèrement haletante de sa course effrénée, l'étalon approchait à pas plus ou moins discrets.

Il eut le temps de faire le tour, de vérifier d'être bien seul pour ne tomber sur personne d'éventuellement dérangeant et entra par une porte ouverte de moitié sur le côté. Le premier sabot qu'il pose dans le vieil entrepôt eut un effet plutôt redoutable et l'écho qui s'en suivit l'immobilisera un instant. Le rouan evaluait les répercussions de sa démarche de lourdeau à l'intérieur et il fallait avouer qu'il n'était pas prêt de passer inaperçu ici aussi. Quelques foulées s'ensuivent pour qu'il se mette à regarder une nouvelle fois tout autour de lui, à l'affût de n'importe quel bruit. Le bois des charpentes grince à chaque bourrasque de vent, du métal rouillé tinte de manière significative à chaque pied qu'il pose. Le nez du rouan passe sur une paire de chaînes accroché à une fourche. Le doux bruit des chaînes. Il ne peut s'empêcher de grincer légèrement les dents avant de se remettre en marche, les oreilles pivotant dans un sens puis dans l'autre. Il était impossible qu'il soit le seul à avoir approprié les lieux.


Dernière édition par Karayan le Mar 10 Avr 2018 - 17:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts

all i want is to fly with you, all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1381

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le bruit des chaînes autour de tes pieds × libre   Dim 8 Avr 2018 - 13:11



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mets un pied dans l’Usine et je t’assure que je te tranche le membre pour le donner à bouffer à tes descendants.

Les mots de Collapsing résonnent dans la tête d’Ace alors qu’il s’approche de l’Usine, bien décidé à la visiter. Et à vérifier si la menace du zombie est bien réelle, parce qu’avouons-le, ce serait extrêmement drôle de le voir apparaître d’un seul coup. En plus, ça lui permettrait d’en finir avec lui. D’une pierre deux coups, tout ça. On connaît la chanson. Il ne dirait pas non à un peu d’action, ces temps-ci, pour être honnête. Pas que la vie soit ennuyeuse, mais où sont les bagarres, on se le demande?

C’est au trot qu’il arrive devant la ruine qu’est le bâtiment, impressionné par sa capacité à toujours tenir debout. Qui sait quel âge elle a, cette usine. Elle est certes en meilleur état que la maison hantée, mais pas beaucoup moins inquiétante. S’il avait peur que le plancher de la maison lâche sous son poids, il est cette fois plus effrayé par la perspective du plafond lui tombant sur la tête. Il a encore quelques années à vivre, et mourir écrasé n’est pas tout à fait dans ses plans pour le futur.

C’est grand ouvert, alors il ne cherche pas plus loin et repasse au pas pour entrer. Le bruit de ses sabots résonne dans les couloirs vides, mais il essaie de passer outre l’écho un peu douloureux. Ses oreilles peuvent le supporter. Les fenêtres sont grandes, les carreaux terriblement sales (ici aussi, on devrait faire le ménage, mais que font les candidats à la dominance?) et les murs semblent humides par endroits. Mais elle tient, la bougre, alors le paint se permet de s’aventurer un peu plus loin.

Le plus grand mystère de cette journée reste l’utilité de chacune des petites salles qu’il passe pendant son exploration, mais l’absence d’humains sur les terres fait qu’il n’aura jamais de réponses. Et ça risque d’être comme ça tout le long, huh.

Après plusieurs longues minutes à marcher en cercles (il est presque certain d’avoir fait un genre de U), Ace arrive enfin dans une grande salle bourrée de machines. Il y a des tuyaux accrochées aux murs qui disparaissent dans le plafond, et la pièce qui est en plus très sombre sent le métal à plein nez. Autant dire, pas agréable. Et dire que des bipèdes travaillaient là-dedans, comment diable est-ce qu’ils faisaient pour ne pas en avoir marre?

Beaucoup trop de questions.

Faisant quelques derniers pas en avant, il tente d’observer et d’analyser les machines à proximité, sans forcément utiliser ses yeux (parce que la vision, c’est surcôté). Il serait resté là pendant un moment, s’il n’avait pas entendu ce qui ressemblait terriblement à des bruits de sabots.

Dammit.

Il n’est plus seul, maintenant. Plus d’exploration tranquille. Les sabots de l’autre cheval font un boucan du tonnerre de Zeus (ironique, étant donné que l’usine est sur le territoire de Poséidon), et Ace soupire à l’idée de devoir socialiser, avant de se tourner vers l’unique porte dans la pièce et de faire quelques pas pour sortir. Avec un peu de chance, le nouveau ne sera pas aussi ennuyeux que ses derniers jours.

Some legends are told.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karayan

avatar

ÂGE : 17
PUF : Kad
MESSAGES : 9

SEXE DU CHEVAL : Etalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le bruit des chaînes autour de tes pieds × libre   Mar 10 Avr 2018 - 17:10

Si une tête finissait par se montrer, elle sera celle qui aura cherché Karayan. Il n'avait aucune envie de faire ses siennes aujourd'hui. Un peu de fatigue mélangé à des courbatures douloureuses et voilà un petit bonhomme sensible qu'il ne vaudrait mieux pas venir embêter. Les oreilles cette fois-ci droites vers l'avant, Karayan emprunte la dernier pont de métal au bruit infernal pour pouvoir rejoindre les couloirs au fond de la pièce. Toutes les portes de ce vieil entrepôt étaient ouvertes. Tous les hommes qui travaillaient ici se sont tirés suite à quel genre d'événement au juste pour tout laisser sans surveillance comme ça ? Il a du mal à tout saisir.

Tiré de ses pensées par l'odeur d'un inconvenu dans une pièce encore lointaine, Karayan prit son temps et ne cherche pas plus vite à comprendre d'où l'autre proviendrait. Toujours sur ses gardes, il ne laisse pas pour autant distraire et examine chaque pièce avec une méfiance quasi obsessionnelle d'un fou. Il devait apprivoiser le nouveau terrain, un nouveau terrain de jeux. Vos ce qu'il y découvrait était magnifique et les instruments qu'on semblait utiliser autrefois lui donne des idées. Un léger coup d'oeil passe dans chaque nouvelle pièce qu'il surpasse, il y en avait bien trop pour qu'il puisse prendre le temps de toutes les regarder en détail. C'était vraiment immense, il allait lui falloir plus d'une journée pour pouvoir comprendre l'entièreté de cet endroit.

Le pas lent, toujours aussi lourd, il s'arrête et se tient entre deux portes ouvertes en grands. Une pièce complètement vide de toute machine et autre attirail de torture et dans l'autre, une autre pièce semblable aux autres mais dont l'odeur qu'il retrouvait tout à l'heure devenait franchement plus franche. Titillé sur le vif, le rouan ne peut s'empêcher que de se tourner en direction de la salle et pointer le bout de son nez par la porte. En effet, il n'était donc plus le seul Mais, ne prêtant aucune attention que ce soit à celui qui était présent avant lui, Karayan continuait de visiter à sa manière. Il savait parfaitement faire comme si l'autre n'était pas là et n'y prêtant d'ailleurs aucune attention quelconque. Même pas un mot ni même un regard, rien. Ça pouvait être annonciateur de plusieurs changements de situation et pourtant, sans même le connaître, Karayan savait déjà ce qu'il allait faire avec le pie à l'opposé de son coin. Remuant sans grand intérêt un carton entreposé à côté d'une autre de ses grosses machines, l'étalon n'attendait qu'un geste de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace of Hearts

all i want is to fly with you, all i want is to fall with you

avatar

ÂGE : 22
PUF : Poisonhw
MESSAGES : 1381

SEXE DU CHEVAL : Macho, macho man~
TERRITOIRE : Orphie.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Le bruit des chaînes autour de tes pieds × libre   Lun 16 Avr 2018 - 22:59



L’Usine n’est pas vraiment un endroit idéal pour une première rencontre (ni pour une seconde, soyons honnêtes, quel genre de rendez-vous se passe dans un bâtiment désaffecté?), avec ses couloirs étroits et sa lumière aléatoire et ses bouts de verre venant des quelques fenêtres cassées. S’il faut se battre ou fuir ou que sais-je, c’est tout à fait impraticable. Encore une preuve de l’idiotie incroyable des humains. Pas étonnant qu’ils aient dû abandonner cet endroit, s’ils ne savent même pas faire des sorties convenables.

Ace tente d’analyser les machines autour de lui pendant que l’intrus fait des claquettes avec ses sabots. Ca sent le métal et la rouille et l’essence tout en même temps, et ils trouverait ça dégoûtant s’il n’avait pas très envie de découvrir à quoi cet instrument du diable pouvait bien servir. Quelque chose lui dit que, ne possédant pas de mains, il risque de ne jamais satisfaire sa curiosité.

Et puis l’autre animal arrive (enfin) à son niveau, et entre la pièce sous les yeux intrigués du paint.

Il se fait copieusement ignorer.

Sa fierté n’a rien, cependant, rassurez-vous.

Ca lui permet tout de même d’observer l’inconnu sous tous les angles, puisqu’il ne lui porte même pas un regard. Il s’agit d’un étalon (dammit), assez imposant, au pas lourd et à la robe en fouillis. Même avec le peu de lumière dans la pièce, Ace peut apercevoir la robe rouanne et damn, dire qu’il pensait avoir une robe originale (ndlr: attention, il est toujours plus beau que l’outsider, n’allez pas faire des conclusions hâtives). S’il lui fallait faire une déduction, le paint dirait sans hésiter une seule seconde que ce cheval-là ne fait pas dans la douceur. Nope. Il a définitivement le physique de quelqu’un qui passe sa vie à chercher la bagarre (à la trouver, aussi, probablement).

Et Ace n’est pas particulièrement dans le mood pour se taper une bataille, merci beaucoup; mais s’il en arrive à ce point, il fera un effort. Il a vu pire. (il a même rencontré un zombie, combien de personnes dans cette pièce peuvent dire qu’elles ont vu un zombie? that’s right, juste lui, suck it. Il se demande pendant un moment comment Collapsing se comporterait avec cet étalon-là. Quelque chose lui dit que le petit nouveau n’afficherait pas une patience comme la sienne.)

Pour ça, cependant, il faudrait déjà engager le contact, la discussion, un staring contest, quelque chose, nom d’un chien, mais l’effronté lui a clairement fait comprendre qu’il n’en a rien à faire. Très bien. La conscience d’Ace croise les bras. Il n’est pas supérieur au fait de commencer une conversation. Il peut parfaitement socialiser. Il l’a déjà fait auparavant. Heck, s’il est parvenu à se faire une meilleure amie et à trouver un amant, c’est qu’il doit faire quelque chose de bien. Reste à trouver quoi dire. Quelque chose qui peut les lier.

- Même pas un bonjour? J’en serais presque vexé, sort-il, à court d’idées.

Il espère juste que la conversation sera polie. Gods help him si son nouvel interlocuteur est aussi désagréable à voix haute qu’il ne l’est déjà silencieux.

Some turn to dust or to gold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bruit des chaînes autour de tes pieds × libre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bruit des chaînes autour de tes pieds × libre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regarde autour de toi, les arbres sont en fleurs
» [Idée Scénario] bourre-pif autour d'un feu de camp
» Tuer sans faire de bruit, facile non ? (PV Alya Sai)
» Réflexion autour d'un repas [PV]
» Il n'y a personne comme toi, même si je regarde autour -PV- |TERMINER :( |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES SECRÈTES. :: L'USINE ABANDONNÉE-
Sauter vers: