Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 Rencontre en terres connues.

Aller en bas 
AuteurMessage
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Rencontre en terres connues.   Lun 5 Mar 2018 - 23:13

Ft Ocëan Pearl.


A trop désirer la mort on y brûle son âme.


Quinze ans, cela faisait maintenant quinze ans que tu étais sur cette planète terre. Mais tu avais le sentiment que ces quinze années n'ont pas servies à grand chose. Elles ont presque étaient inutiles en réalité. Tes trois premières années ? Inutiles. Tu n'avais fait que courir après un rêve que tu ne réussis à atteindre. Tu avais galopé après une destinée qui n'était pas tienne. Tu avais tué un frère, qui aurait du être un allié dans cette quête. Mais non, tu avais préféré le tuer. Quelle idée de tuer un être qui aurait pu t'aider ? Quelle idée de massacrer un étalon qui aurait pu combattre pour toi ? Pourtant, il t'était fidèle au début, ça tu t'en souvenais. Tu te souvenais de ce poulain qui te suivait partout, de ce poulain qui galopait seulement pour te plaire mais surtout de cet étalon, grandissant, pour finalement mourir sous tes sabots. Tu avais entendu des rumeurs, comme quoi il était encore vivant, mais finalement tu ne l'avais jamais revu. Après tout, les rumeurs sont souvent fausses et infondées, non ? Après qu'il soit mort ou vivant, tu t'en moquais un petit peu. Tout ce que tu savais, c'est qu'il représentait un acte que tu regretterais presque. Tuer un étalon qui aurait pu te soustraire d'un combat inutile, mais surtout un étalon qui pourrait garder ton territoire. Imbécile, voilà le seul mot qui rôdait dans ta tête à cet instant précis.
Délicatement, un sabot noir se posa sur le sol graveleux d'un cimetière : un endroit que tu affectionnais tout particulièrement. Toi, étalon appréciant la Mort, toi étalon incarnant la mort mais surtout la vénérant, tu avais besoin d'aller dans un tel endroit. Tu te stoppas pour ensuite dresser les oreilles et regarder autour de toi. Certaines personnes pourraient imaginer qu'un tel endroit serait morbide, qu'il serait imprégné d'une odeur âcre, mais non. Toi, tu l'appréciais réellement. Tu appréciais ce calme qui y régnait, tu appréciais cette douce caresse que le vent t'apportait petit à petit. Finalement, tu mis en place une certaine stature et tu marchas, tel un maître sur son territoire de naissance. Ils étaient tes disciples et tu devais les satisfaire. Tu devais les voir pour pouvoir leur faire comprendre que tu étais là pour eux. Tendrement, ou presque, tu posas tes naseaux sur une des pierres tombales. Tu ne les connaissais pas, mais tu avais besoin de ce contact.
En réalité, tu n'aimais pas particulièrement les contacts charnels avec tes congénères mais avec des morts, ça ne te dérangeait aucunement. Ils ne parlaient pas, ils ne critiquaient pas et mieux encore, ils ne venaient pas à vous avec ferveur. Ils étaient tout autant silencieux que fidèles à leur manière. Finalement, tu t'arrêtas devant une des pierres tombales. Tu ne connaissais personne ici, mais cet endroit te calmait. Tu en deviendrais presque quelqu'un d'appréciable. Quoique ... Je n'en suis même pas sûre. Brusquement, un bruit de grille. Quelqu'un arrivait. Tu te retournas brusquement. Une odeur de jument était présente : tu la laissas venir vers toi. Et là, en la reconnaissant, tu eus un sourire malsain. Un sourire presque sincère.
" Alors les revenants existent vraiment, à priori. " dis-tu en fixant la jument dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 16189

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Mar 6 Mar 2018 - 0:29

Ocëan Pearl était revenue sur ses pas. Après avoir assisté à la naissance de son arrière-petit-fils, elle s'était rendue au Cimetière, en quête de sa fille aînée, partie trop tôt. Née d'un viol et partageant pourtant le sang de l'un de ses amis les plus proches, Starfighter. Afraid Again avait été quelque chose de monstrueux et merveilleux à la fois, lui avait laissé Pearlescence et vivait à travers elle. La pie était heureuse d'avoir pu rencontrer sa descendance, une branche de la famille qu'elle avait fondée bien malgré elle parfois. Aurore Opéra, suivrait-il les traces de ses ancêtres ? Elle n'en savait rien et ne serait peut-être pas là pour le voir.

Malheureusement et bien étrangement, quelqu'un se trouvait déjà près de la tombe d'Afraid Again. La vieille jument s'en approcha avec méfiance et une pointe d'agressivité, reconnaissant sans joie l'étalon qui osait profaner la sépulture. Sans réfléchir elle hâta le pas, se pressa pour mieux s'arrêter à quelques pas de lui, le menton relevé, la tête haute. Ses oreilles dépareillées plaquées en arrière sans parvenir à les enfouir dans sa crinière qui s'étaient effilochée avec les années elle l'apostropha, ignorant ses propos insultants.

« Ecarte toi de cette tombe. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Mar 6 Mar 2018 - 1:08

Dans plusieurs décennies, les livres d'histoire enseigneront que la troisième guerre mondiale a débuté le 11 septembre 2001.


Afraid Again? Etrange nom pour une jument. Enfin, tu me diras : toi-même avait une étrange nom. En fait, que ce soit maintenant ou dans le passé, tu n'avais de cesse de rencontrer des chevaux avec des noms étranges. Il y avait Ocëan Pearl, Pearlescence, Ecalipse ... Que des noms complètement étranges, mais aussi avec des connotations bien à eux. Un regard sur la tombe. Elle paraissait fleuries, bien entretenues. Alors cette tombe appartenait à une jument qui était aimée, qui avait été aimée, mais qui serait sûrement aimée toute sa vie et au delà. De quoi était-elle morte ? Tu n'en savais absolument rien. Tu aurais bien aimé le savoir, mais personne ne te le dira en réalité. En même temps, avec ce que tu avais pu faire, ce que tu faisais et ce que tu feras sans doute bientôt, personne ne te le dira jamais. Beaucoup de chevaux avaient un passé ici, mais personne n'en parlait. Tout le monde avait un passé mais personne n'osait en parlé. Bien trop compromettant ? Sans aucun doute. Toi-même, personne ne savait ton passé. C'est pourquoi tu étais bien heureux que Fuego ne soit qu'une rumeur, qu'il ne soit jamais venu ici. Il aurait tout avoué et tu aurais été obligé de le tuer, encore une fois. Mais c'était évident qu'il était mort. Tu l'avais tué, c'était évident. Tout le monde le savait là où tu étais né. Tout du moins tu l'espérais.
Une voix, une parole, de l'agressivité. Et tu eus alors un grand rire. Donc tu rencontrais une jument pie que tu connaissais bien, mais en plus de ça tu rencontrais sans doute le passé de cette Afraid Again. Tant mieux, ça ne pourrait être qu'amusant. Ca te permettrait d'égayer ta journée, réellement. Aujourd'hui, tu ne voulais plus utiliser l'agressivité, ça ne servait à rien : non, tu voulais simplement t'amuser. L'amusement survient avec la joie, mais surtout la malice et la manipulation. Alors pourquoi pas ?
" Oh je ne savais pas que vous vous connaissiez. Mais entre revenants, ça ne m'étonne pas. " dis-tu en faisant tomber un bout de la pierre tombale, exprès. " Oups. Désolé. " Ou pas.
Voilà, la malice et la manipulation étaient en place. Tu ne voulais pas te bagarrer, ni même utiliser la violence : tu voulais simplement la provoquer, voir si elle fuirait encore une fois. Mais si elle tenait à cette tombe, normalement non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 16189

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Mar 6 Mar 2018 - 10:36

Elle n'avait pas peur. Avec l'âge et le souvenir des années passées, Ocëan Pearl peinait à s'inquiéter. Elle peinait même à se plier aux règles de la vie en société parfois. Après tout ce temps, jouer le jeu n'avait plus grand intérêt et elle ne filtrait plus ses paroles, exprimait ses pensées sans tout à fait le réaliser. Elle ne craignait pas les représailles car son âge tendait à lui épargner les conséquences. Sa rencontre avec Ecalipse en était la preuve, pensa-t-elle imprudemment.

Pearl dévisagea Collapsing avec une patience infinie, serrant les dents à sa provocation mais ne se permettant pas de réagir. Ses remarques sur les revenants ne l'affectaient pas, elle n'en voyait pas vraiment l'intérêt (au moins avait-elle le mérite d'être encore vivante, lui ne le resterait probablement pas aussi longtemps qu'elle). La tombe profanée lui fit mal au coeur bien sûr mais elle ne pouvait pas se leurrer : elle n'avait pas beaucoup mieux traité Afraid Again pendant ses jeunes années.

L'étalon noir n'était pas dans un bon état. Une protubérance attirait l'oeil sur sa cuisse, vestige difforme de ce qui avait du être un sale abcès, infecté et nécrosé. Sa robe se composait de cicatrices plus que de poils et son oeil borgne passait presque inaperçue parmi toute cette décrépitude. Il n'était pas beau à voir. Un rhume l'aurait couché. Alors, c'est qui le revenant dans l'histoire ? se demanda-t-elle, moqueuse.

Pendant ses voyages, elle avait entendu le fin mot de l'histoire. La raison des cicatrices d'Harmonie portait un nom, elle en était certaine. Il s'agissait de Collapsing. Elle n'avait pas revu son amie pour vérifier mais les rumeurs racontaient qu'il l'avait rejointe dans la Jungle et en était sorti bien amoché. On mettait la faute sur la jument palomino mais Ocëan Pearl en doutait, ayant écouté le récit de la concernée. Cela ne l'empêcha pas de mentionner la chose tournée à sa sauce, un sourire aimable aux lèvres.

« Tu venais choisir ta tombe je suppose ? Vu ce qu'Harmonie t'a fait subir tu fais bien d'anticiper, à te voir on pourrait croire qu'on ferait mieux de t'achever. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Jeu 15 Mar 2018 - 23:18

L'espoir garde le pauvre en vie, la peur tue le riche.


Depuis que tu avais prit de l'âge, tu avais bien changé en réalité. Tu resteras toujours un être sanguinaire, mauvais de base et violent. Mais ta subtilité et ta manipulation des autres est bien plus présente qu'à l'accoutumée. En fait, je pense que tu t'es rendu compte que dorénavant tu ne pouvais gouverner grâce à la violence. Bien sûr, depuis ta plus tendre enfance, tu avais pu voir bon nombres d'étalons se battre à mort pour un territoire, des juments et surtout un trône. Mais durant tes voyages, tu avais pu aussi voir d'autres étalons se jaugeaient du regard, gratter le sol de l'antérieur, secouer l'encolure, ruer une seule fois pour finalement abandonner le combat puisque l'un d'eux aura céder la place à l'autre. Et en remarquant que ces seconds combats étaient beaucoup plus fréquents, tu avais fini par comprendre que la subtilité était de mise dans la prise de pouvoir. Alors, non, tu n'avais pas peur. Tu ne l'avais jamais réellement ressentit : ou peut-être cette fois avec Ecalipse et cette autre fois avec le tigre, mais sinon c'étaient bien les seules fois. Tu ne trouvais aucun intérêt à céder à la peur : cette dernière ne faisait que faire faire des actes inconsidérés. Combien de chevaux sont morts en combattant ? Et combien sont morts de peur ? Les seconds sont beaucoup plus nombreux que les premiers, c'est évident.
Cela faisait bien longtemps que tu n'avais pas revu la pie. Tu te souvenais parfaitement de ta première rencontre avec elle : c'était d'ailleurs la première jument, le premier cheval, que tu avais pu rencontrer sur cette île te semble-t-il. Tu te souvenais de cette usine abandonnée, de ces rats qui grouillaient, de ces bruits qui ne cessaient de se faire entendre, mais surtout de la conversation houleuse que vous aviez pu avoir. Finalement, les coups de dents, les ruades se sont fait entendre, ou sentir. Et finalement, tu t'étais rendu compte que tu lui faisais réellement peur, tant mieux. Au départ, c'était ce que tu voulais. Maintenant, tu voulais autre chose, tu voulais tes ennemis près de toi. Car ils sont bien plus fourbes que les amis. Seulement faut-il avoir des amis pour pouvoir comparer.
La petite jument, vieille, pie n'a pas bien changé en réalité. Ses poils sont devenus bien plus ternes avec le temps, mais elle reste la même. Tu te souvenais ce qui t'avait sauté aux yeux dés votre rencontre : son port princier. Elle avait été, mais pour toi elle le resterait, reine. Cela se voyait à sa façon de se tenir, de converser mais aussi de juger les autres chevaux. Mais tu étais toujours étonné de son oreille brune. Elle transperçait au travers de sa face blanche, comme un hiboux entre deux colombes. Finalement, tu secouas la tête aux dire de la mamie.
" Je crois que tu as lu le mauvais journal Mamie : Harmonie ne m'a rien fait. " dis-tu en sifflant. " Et pour ce qui est de la tombe : tu me fais de la place dans la tienne ? J'aime bien côtoyé les mamies, elles m'apprennent plein de choses. " Un rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 16189

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Dim 25 Mar 2018 - 21:38

L'île était féminine et pourtant, des divinités masculines la possédaient. D'ailleurs, les dieux avaient désigné des mâles à la tête des troupeaux. Pourquoi une telle patriarchie quand la nature ne faisait pas une telle distinction ? Pourquoi privilégier des êtres qui ne se montraient pas toujours dignes de ce qu'ils dominaient ? Tous savaient qu'Ocëan Pearl avait dominé les Terres Trompeuses en l'absence de Diégo, mais personne n'avait jamais questionné ses disparitions répétées. Les juments étaient tout aussi capables que les étalons, parfois plus et Ocëan regrettait qu'elle et ses congénères soient si souvent rabaissées. Elle rêvait d'une île où tous étaient égaux, des terres dominées par des êtres qui s'en montraient dignes plutôt que débordants de testostérone.

Pearl soupira à cette pensée et dévisagea le pauvre fou qui lui faisait face. Un bon exemple de la décadence masculine (pas que les juments échappent à cette dure fatalité cependant). Elle même n'avait pas toujours été sous son plus beau jour, au contraire. Elle s'était battue sans raison, pour se prouver qu'elle existait peut-être, à moins que ce ne soit les autres qu'elle avait voulu impressionner. Qu'y avait-elle gagné au final ? Une mort sur la conscience et une ombre menaçante qui planait constamment sur son dos. Un jour Hyuna' la trouverait et rien ne la retiendrait de frapper. Ocëan Pearl savait déjà qu'elle tomberait. Et si ce n'était pas la fille d'Hypocamp' et Sorrow, la mort se chargerait de l'emporter. Elle flirtait outrageusement avec la Grande Faucheuse, visitait le Cimetière à répétition.

Il n'y avait pas mieux pour s'occuper.

« Pourtant tu n'as pas l'air de bien enregistrer ce qu'on te dit. Ta sale caboche est peut-être trop amochée pour que tu retiennes quoi que ce soit tu me diras. »

Elle se détourna et fit quelques pas.

« Alors dis moi, qu'as-tu fais depuis la dernière fois que je t'ai croisé ? De nombreux ennemis je suppose. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Mer 28 Mar 2018 - 0:35

よく言う者よく行わず
« Qui parle bien, n’agit pas bien »
En fait, depuis la nuit des temps, les entités féminines ont fait partie du quotidien de l'humanité. Que ce soit dans la royauté ou tout autrement. L'antiquité, ou l'Egypte en était la preuve. On pouvait remarquer que les pharaons ont toujours derrière eux des reines. Mais que très peu ont été connu, je n'en connais que deux personnellement. Il y a Nefertiti, cette reine égyptienne ayant vécu aux côtés d'Akhenaton, grand pharaon. Mais il y avait aussi Cléopâtre, cette magnifique reine se baignant dans des bains de lait pour pouvoir garder sa jeunesse et ayant une main mise sur tout son peuple. Dans le moyen âge, il y avait Marie Antoinette, grande reine française ayant été guillotiné. Donc ouais, soyons francs. Les femmes, les femelles ou même les personne de la gente féminines ont toujours eu un rôle important dans l'existence d'une histoire. C'est sans doute pour cette raison qu'elles ont été si importantes dans cette île, mais surtout qu'elles aient pu gouverné aussi facilement. Pas par bonté, pas par sexisme, mais tout simplement car le peuple croit plus facilement un trône gouverné par une femme qu'une homme, c'est prouvé.
Mais cette reine qu'avait été Ocëan, tu ne l'avais jamais connu. Tu n'avais jamais connu cette personne, tu en avais simplement entendu parler. Tu avais entendu parler de ses actes, de sa descendance, mais aussi ce qu'elle avait pu faire pour cette île. Mais aujourd'hui, c'était différent. Aujourd'hui, elle n'était qu'une jument lambda, une mamie cherchant la paix, mais surtout une vieille jument n'attendant que la Mort avec patience. Comme toi. Sauf que contrairement à toi, elle serait entourée. On viendrait pleurer sa mort, on viendrait déposer des fleurs sur sa tombe. Toi, Coco, qui viendrait pleurer ta mort ? Qui viendrait décorer ta tombe ? Personne. Je suis même sûre que certains tenteront de pisser sur ta tombe, ce ne serait pas étonnant. Finalement, à ses paroles, tu secouas la tête en soupirant. Encore une critique, c'était si fréquent de nos jours que ça ne te piquait même plus : pire encore, tu en riais.
Ou peut-être que je m'en moque tout simplement, et donc je ne cherche pas à retenir. dis-tu avec franchise.
Finalement tu la suivis du regard, hésitant quelques instants. Devais-tu la suivre ? Ne fuirait-elle pas ? Alors finalement, tu hochas la tête, pour un toi intérieur, et là tu fis quelques pas, te mettant à côté d'elle. Tu penchas une oreille sur le côté : elle s'intéressait réellement ? Etrange.
J'ai essayé de découvrir davantage cette île, mais j'ai aussi mit sous mon aile une gamine. Un léger sourire apparut sur tes lèvres à l'évocation de Naëlle. Et toi ? Tu ne fais que flâner ici ou tu vas parfois à la mer détendre tes vieux os ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 16189

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Sam 7 Avr 2018 - 18:50

Pendant un instant, Ocëan Pearl se demanda si elle était sénile. Collapsing ne venait-il pas de lui dire que les personnes âgées avaient d'importantes leçons à lui donner ? Alors pourquoi se contredisait-il maintenant en affirmant qu'il s'en contrefichait ? Elle lui aurait bien donné le bénéfice du doute mais quelque chose lui disait que si l'un d'eux perdait la boule, c'était plutôt lui qu'elle. Bien. Ceci étant établi, qu'allait-elle en faire ? La pie n'en savait rien. Pas grand chose probablement, il était de mauvaise foi et ne reconnaîtrait pas ses erreurs.

« T'es sûr que tu l'as prise sous ton aile ? T'as plutôt la tête à martyriser les poulains, commenta-t-elle distraitement. »

Elle l'aurait bien accusé de mensonge mais il avait l'air de dire la vérité. Quelques soient les faits, l'étalon était persuadé d'avoir pris cette petite sous son aile. Ferait-il son bien ? Difficile à dire, Pearl pensait plutôt le contraire. Elle envisagea brièvement de se renseigner un peu plus pour rattraper les dégâts mais n'en eut pas le courage. Pour ce qu'elle en savait, la gamine était ravie d'avoir rencontré le noir.

« Tu as essayé ? questionna-t-elle plutôt, sur le ton de la conversation. Cela signifierait-il que tu n'y es pas parvenu ? Les habitants ont vu ta sale tête et ne t'ont pas laissé visiter ? Je les comprends, c'est mauvais pour le tourisme de laisser un individu tel que toi traîner dans les parages. Je parie que tu n'as pas été à la plage. Moi non plus, ça fait une trotte d'y aller, trop d'efforts pour attraper froid. »

La vieille jument n'avait pas répondu à la question de Collapsing et ce n'était pas par mégarde. Volontairement, elle l'esquivait pour ne pas lui donner d'informations utiles telles que les prétentions de Cyrius, Ecalipse ou de Fifa à la dominance, ni parler d'Aello qui voudrait probablement reprendre le flambeau abandonné par son père. Un être tel que Collapsing pourrait y voir une bonne idée et Pearl n'osait imaginer la vie d'un troupeau s'il en prenait la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Lun 9 Avr 2018 - 18:30

Гусь свинье не товарищ
L'oie n'est pas amie du cochon.
C'est hallucinant comme les gens comme toi sont contradictoires dans la vie. Devrait-on mettre ça sur le compte de la folie, ou simplement car vous ne savez pas quoi dire ? Personnellement, je mettrais surtout cela sur le compte de la folie. Vous dîtes quelque chose pour finalement en dire tout le contraire, ou tout simplement faire le contraire. J'ai vu cela plusieurs fois dans la politique : les présidents disent quelque chose pour finalement faire le contraire. Ils parlent de changement et finalement aucun changement, ils parlent d'aider le peuple pour ensuite le laisser dans un trou profond, ils parlent aussi d'aider d'autres pays pour enfin les laisser moisir dans leur déjection. La preuve en est avec la Russie. Poutine devait aider son peuple ? Mais l'aide-t-il réellement ? L'aide-t-il à sortir de la misère ? Je n'en suis pas certaine. Après, je ne vais pas m'épancher plus longtemps là dessus, puisque ce n'est pas du tout le but de ce forum. Tout cela pour dire, que oui, Collapsing tu es quelqu'un de contradictoire. Tu l'as toujours été en réalité. Fuego en est la preuve vivante, ou morte qui sait, puisque tu avais dit à ta grand-mère que tu le protégerais. Or, tu n'as fait que le précipiter vers ta chère amie la Mort.
Alors, elle doutait que tu aies pris sous ton aile cette petite Naëlle. Si elle savait. Tu appréciais cette gamine, réellement, bien plus que ta propre fille. En même temps, Pearlqueen n'était qu'un accident. Elle n'était que le fruit d'une union que tu pensais pourtant digne, une union qui aurait du avoir comme résultat un héritier, mais une fille était apparue. Tu avais tué la mère tout simplement car elle n'avait pas fait son devoir, tout simplement car elle n'avait pas accompli la mission que tu lui avait donné. C'était pourtant une mission simple, très simple. Mais non, cette abrutie l'avait loupé. Comme quoi, ça te prouvait encore une fois que les juments sont bien trop maladroite pour réussir dans la vie. Mais la petite pie t'avait prouvé le contraire ... Tu espérais réellement qu'elle réussirait à assouvir ton besoin de pouvoir, ton esprit de vengeance.
Finalement, tu posas un regard sur la vieille pie, l'écoutant attentivement tout en continuant de marcher, comme si de rien était. Ses critiques te passaient au dessus, tout au dessus de la tête. Elles ne t'atteignaient pas, ne t'atteindraient sans doute jamais. Sûrement car tu avais reçu des critiques toute ta vie et que ta carapace avait fini par se concevoir aussi rapidement que tes idéaux. Un craquement. Tu posas alors ton regard sur un cadavre de souris. Cet endroit puait la mort, mais en même temps il avait une certaine beauté.
Je n'ai pas besoin de leur permission pour entrer sur leurs terres, sache-le. Fifa en est la preuve : j'ai beaucoup apprécié l'observer, ainsi que narguer son pantin sur les Orphelines. J'ai aussi beaucoup aimé jouer les vengeur sur les terres de ce rouquin de mes deux sur les Trompeuses. Ah et ... J'aimerai réellement pouvoir voir le sang d'Ecalipse couler sur les Secrètes. Donc, non, je n'ai pas besoin d'avoir des dominants à mes trousses pour découvrir d'autres terres.
Tu avais dit cela avec un sourire aux lèvres. Tu savais parfaitement que Cyrius convoitait les Trompeuses, mais aussi que Fifa et Kuro voulaient les Orphelines. En même temps, cet étalon blanc n'avait pas été très fute fute. T'avais vite deviné qu'ils voulaient gouverner ces terres. Mais tu avais un objectif en tête : les Secrètes. Tu les aurais, c'était certain. Et sinon ? Eh bien tu viserais d'autres terres, quitte à tuer les dominants actuels. Tu n'avais vraiment pas peur de faire couler du sang, que ce soit jument ou étalon. Ils étaient des obstacles à ton règne, quelque soit leur sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 16189

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Dim 15 Avr 2018 - 16:30

Ocëan Pearl baissa les yeux à l'entente d'un craquement, apercevant le cadavre de souris que Collapsing avait écrasé sans même le remarquer. Il avait le don de rendre son environnement morbide et elle regretta qu'il gâche le Cimetière d'habitude si paisible par sa simple présence.

Elle renâcla lorsqu'il s'obstina à la tutoyer, agacée qu'il se permette de telles familiarités et peina à se contrôler quand il évoqua Fifa. Ravalant une envie de le bousculer (sa vieille carcasse n'y aurait gagné que des hématomes sans parvenir à le déséquilibrer), la pie se crispa.

« Ça m'étonnerait que Fifa se soit laissé faire. Alors dis moi, quelle cicatrice gardes-tu en souvenir de votre rencontre ? »

Sa fille n'était pas aussi bagarreuse qu'elle l'avait été et tant mieux pour elle, pensa Pearl. Elle était cependant persuadée qu'elle n'avait pas laissé Collapsing la provoquer impunément et se demanda si Kuro était au courant de cette mésaventure. Si c'était le cas, elle ne donnait pas cher de la peau du noir.

« Son pantin ? répéta-t-elle sans comprendre à qui il faisait référence. »

Fifa avait-elle un larbin ? Etrangement, cela ne l'aurait pas surprise. La crème n'était pas une grande manipulatrice mais elle avait un don pour sympathiser avec les autres équidés et un jeune inexpérimenté aurait très bien pu la prendre comme modèle. Contrairement à elle, sa fille n'avait pas la fibre maternelle et ne prenait pas sous sa protection le premier jeunot venu. Un disciple par contre... cela lui ressemblait bien.

« Peut-être qu'ils n'ont pas de temps à perdre avec toi. »

Son commentaire l'aida à masquer son inquiétude vis à vis des projets que Collapsing confiait sans le savoir. Lui, dominant ? Ocëan l'avait craint sans y croire mais il semblait bien avoir quelques ambitions. Rien d'inattendu connaissant le spécimen mais cela ne l'empêchait pas de voir la chose d'un mauvais oeil. Les dieux ne permettraient pas une telle chose... n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Jeu 19 Avr 2018 - 15:23

Пожале́л волк кобы́лу, оста́вил хвост да гри́ву.
Le loup épargne la jument, laissant une queue et une crinière.
Depuis que le langage existe, le tutoiement a toujours été une marque d'irrespect certain. De nos jours, le vouvoiement est sans doute beaucoup plus utilisé que le tutoiement. La preuve en est avec cet élève qui vouvoie son professeur durant un entretien individuel, ou ce soldat vouvoyant son commandant lors d'un ordre donné. Mais ceci n'existe pas que d'aujourd'hui, c'est évident. La preuve durant la Renaissance : Marie Antoinette a toujours vouvoyé son mari, considérant qu'il était au dessus de tout, que ce soit d'elle ou tout simplement du peuple. Ou une Reine d'Egypte vouvoyant son Pharaon. Le vouvoiement est une obligation dans la marque de respect. Mais toi, Collapsing tu n'as jamais vouvoyé quelqu'un n'est-ce pas ? Sans doute car tu ne respectes rien ni personne, à part toi peut-être. Alors, non, tu ne tutoieras jamais cette mamie. D'accord, elle a bien plus d'expérience que toi, d'accord elle a vécu bien plus que toi, d'accord elle est plus vieille. Mais elle ne mérite pas ton respect. Je ne saurai dire pourquoi, car je suis certaine que même toi tu ne sais la raison. Tu savais que tout cela pouvait vexer, que ce tutoiement pouvait agacer, mais tu t'en moquais. Tu étais ainsi et tu ne changerais pour personne.
Aucunes et beaucoup à la fois. Je te laisse les trouver.
Tu avais dit cela d'un ton sarcastique tout en étant énigmatique. Tu voulais t'amuser avec elle, jouer de ses nerfs autant que ses émotions. Elle pensait réellement que tu arborerais fièrement les cicatrices que la crème avait pu te faire ? Elle se mettait le sabot dans l'oeil. Tu en voulais encore à Fifa de cette douleur, que tu avais durant l'hiver, sur ton garrot ainsi que cette blessure à la cuisse. Elle fut la première jument à te faire mal, autant physiquement que psychologiquement, mais elle demeurera la dernière c'était certain. Un regard sur la mamie et un sourire apparut sur tes lèvres : elle ne voyait pas de qui tu parlais ? C'était pourtant tellement simple. Il n'y avait qu'un seul pantin près de la jument, qu'une simple marionnette. A moins que tu ne sois le seul à réellement voir le rôle que jouait ce soi-disant chevalier.
Kuro. Son chevalier blanc selon elle. Mais moi, je ne vois qu'une marionnette désarticulée, un étalon ayant bafoué son propre honneur par amour. Aussi princesse soit-elle, elle ne mérite un tel privilège selon moi.
On pouvait sentir la rancoeur dans le ton que tu avais utilisé. Tu ne savais ni comment ni pourquoi mais dés que tu parlais de Kuro, ou même de Fifa, tu avais encore de la rancoeur pour ce couple. En même temps, ce fut sans doute le seul couple qui t'avais réellement mit la misère, qui t'avait baissé plus bas que terre. Tu te vengerais un jour, tu en étais certain. Tu étais né pour te venger des horreurs, des humiliations qu'on te faisait, alors tu le ferais. Finalement, à la dernière parole de la pie, tu secouas la tête en souriant.
Je dirais plus : c'est moi qui n'ai pas de temps à perdre avec eux. Ils ne sont qu'un frein à mon règne. dis-tu certain de tes paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 16189

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Jeu 19 Avr 2018 - 16:31

Ocëan Pearl hocha la tête sans répondre. Elle n'en doutait pas, Collapsing était probablement vexé, son ego en avait pris un coup. Quant aux cicatrices... elle n'était pas certaine de vouloir le savoir. La pie craignait que sa fille ait repris ses techniques de combat, meurtrières alors même que ce n'était pas ce qu'elle voulait faire. Ocëan avait presque tué par mégarde et elle ne souhaitait pas le même destin à Fifa. Elle s'abstint donc de chercher une trace de morsure à la jugulaire de l'étalon noir et se contenta de contourner une tombe, le pas tranquille. Un arbre laissait peser sur le chemin son ombre terne et les graviers semblaient avoir plus d'éclat de l'autre côté de cette dernière.

L'étalon blanc. Kuro. Pearl éclata de rire. Il n'y avait bien que ce fou furieux pour voir en ce dernier un larbin. Il avait probablement des airs de bon prince mais Fifa ne l'aurait jamais désigné comme tel de vive voix, la pie en était certaine. Elle les avait vu grandir et sa fille n'avait rien d'une princesse en détresse. Elle rit donc de la naïveté du noir et secoua la tête.

« C'est bien là le principe de la royauté mon cher, on naît avec un droit qu'on ne mérite pas. Mais les Trompeuses nous ont été retirées et elle cherche maintenant à conquérir les Orphelines. Si elle les obtient, elle les aura méritées. »

Elle ne chercha pas à défendre la crème. Fifa n'avait rien d'une princesse et Collapsing pas toute sa tête. Argumenter avec lui était futile et la pie avait décidé de le traiter comme une distraction passagère. Cela ne servait à rien de répondre à ses provocations.
Il n'attendait que ça et Pearl ne lui ferait pas ce plaisir.

« Comme toi, si tu t'empares d'un territoire. Lequel ? »

Bien qu'elle le cache, l'idée la révoltait. Si elle avait eu dix ans de moins, Ocëan Pearl aurait lutté pour l'empêcher de s'emparer d'un territoire quelconque. Mais elle n'était plus dominante et la décision n'avait jamais reposé sur elle. Le destin de l'île était entre les mains des dieux. Lequel d'entre eux déterminerait leur destinée à tous ? Zeus ? Poséidon ? Hadès ? Etrangement, elle ne pensait pas que Collapsing était un rival pour Fifa. Pas encore. Il avait sûrement de grandes ambitions mais il fallait bien commencer quelque part et ce n'était pas par les Terres Orphelines. Les Secrètes ? Ou bien les Trompeuses ?

Pearl frémit à cette idée. Cyrius faisait un bon candidat et d'autant plus face à un être aussi abject que celui à ces côté. Quant à Ecalipse... la situation serait plus favorable pour elle, qui resterait la bienvenue sur les Secrètes mais Ocëan ne le souhaitait pas vraiment. La jeune jument était instable. La malédiction pesait encore sur le territoire de Poséidon et ceux qui aspiraient à les dominer étaient fous avant même de commencer. Cela ne l'aurait pas étonnée, si Collapsing les convoitait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Jeu 19 Avr 2018 - 20:49

Язы́к мой -- враг мой, пре́жде ума́ глаго́лет.
La langue d'un imbécile court devant son esprit.
En fait, je pense que Collapsing ne se rend pas vraiment compte de son imbécillité, ni même de l'image qu'il rend aux autres. Ce que je veux dire par là, c'est que tu es un étalon noir, un étalon arabe au chanfrein déformé mais tu restes tout de même un étalon lambda. Tu n'as pas fait de grandes choses, tu n'as pas combattu de dieux, tu n'as pas faits de bonnes actions ... En soit, tu te prends pour un grand, mais tu n'es qu'un cheval parmi tant d'autres. Ne dit-on pas que les personnes égocentriques sont souvent les plus tristes ? Que ces personnes sont souvent les plus seules dans ce bas monde ? Ce ne serait pas étonnant que tu demeures un étalon seul. Un étalon qui meurt seul, mais surtout qui agonisera seul. Tu crois réellement qu'on viendra pleurer sur ta tombe lorsque tu mourras ? Ou qu'on pleurera tout simplement ton départ ? Je pense que tu rêves. Si tu meurs ? Tout le monde s'en moquera soyons francs. Tu n'as pas été assez important sur cette île pour qu'on s'inquiète de ta disparition ou qu'on pleure ta mort. Tu es né seul et tu mourras seul, c'est une évidence. Alors, pour le bien de tous - mais surtout le tien - s'il te plaît Collapsing redescend sur terre et redeviens l'étalon lambda que tu as toujours été.
Tu écoutas d'une oreille faussement attentive la vieille jument. Mais, tu avais tout de même une once de curiosité à la fin de son discours. Alors comme ça Fifa convoitait les Orphelines ? Elle voulait devenir reine d'une terre qui ne lui ressemblait pas ? Une terre qui ne méritait aucunement qu'on ne s'y intéresse ? Tant mieux pour elle. Tu n'avais jamais réellement trouvé d'intérêt à ces terres en vérité. Elles n'avaient rien de bien attrayant selon toi. Un verger ? Inutile. Une maison hantée ? Un jouet enfantin. Des pluies perpétuelles ? Trop mélancoliques. Bizarrement, cette pie t'intriguait. Elle faisait mamie aux bords du gouffre mais en même temps, elle gardait son port princier. C'est peut-être pour cette raison que tu lui portais si peu de respect : car elle avait perdu tout once de respect. Elle demeurerait reine, tu l'aurais sans doute plus respecté : ou pas.
Les secrètes.
Deux uniques mots qui signifiaient beaucoup pour toi. Tu ne voyais pas l'intérêt d'en dire plus. Elle voulait savoir quel territoire tu convoitais, elle le savait. Mais pourquoi les secrètes ? Car elles te représentent réellement. L'usine abandonnée était le reflet de ta vie : vide et chaotique. Les Plaines des trois primaires représentaient les trois parties importantes que tu avais vécu : la naissance, la mort ainsi que l'abandon. La montagne sacrée te renvoyait un sentiment de toute puissance. Oui, ces terres étaient réellement celles qui te correspondaient le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 16189

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Jeu 19 Avr 2018 - 21:21

Ils étaient loin de la tombe d'Afraid Again à présent. Ocëan Pearl en était soulagée, ne voulant pas qu'elle soit un peu plus endommagée. Elle n'avait jamais agit en tant que mère vis à vis de  sa fille de son vivant, il était grand temps de se montrer digne d'elle.

Elle s'en voulait un peu d'avoir dévoilé les ambitions de sa fille cadette mais le mal était fait et de toute façon, Collapsing aurait finit par le savoir. Leurs chemins s'étaient déjà croisés, s'il n'avait pas deviné que Fifa tentait de s'emparer d'un territoire cela n'aurait pas tardé. Vaguement, la pie se souvint qu'Afraid Again avait appartenu aux Terres Orphelines.

« Afraid Again était ma fille aînée, commença-t-elle. »

Pearl ne savait pas vraiment ce qui la poussait à se confier à un être tel que celui qui l'accompagnait. A vrai dire elle n'avait pas l'intention de mentionner des choses personnelles mais l'information pesait tout de même son poids. Il pouvait très bien décider de saccager la tombe pour la blesser. Pour quelle raison ? Elle ne lui avait jamais rien fait après tout.

« Je n'ai pas toujours été une bonne mère et encore moins avec elle. Quand elle est décédée, elle marqua une pause. Quand elle est décédée, je n'étais pas là pour elle. Personne ne l'était. N'as-tu pas peur de finir comme ça, toi aussi ? »

Enterrer ses enfants était un acte étrange et étranger qu'elle connaissait malheureusement. Parfois, Ocëan admettait qu'Afraid était sûrement mieux de l'autre côté, la vie qu'elle avait menée n'avait rien eu de joyeux. Elle ne pouvait cependant nier qu'elle aurait préféré être partie en premier. C'était dans l'ordre des choses. On ne lui avait pas demandé son avis.

Encore une fois, elle pensa aux motivations de Collapsing. Quel était son problème ? Que lui voulait-il ? Pourquoi en avait-il après elle ? Avant son arrivée, elle n'avait jamais entendu parler de lui et savait que leurs chemins ne s'étaient jamais croisés.

« Comment cela se fait-il que tu haïsses des inconnus ? questionna-t-elle. »

La jalousie, probablement. La folie, sûrement. Cela n'excusait rien, n'expliquait qu'à peine tant de haine. Ocëan Pearl soupira. Ainsi, il désirait les Secrètes. Sans surprise bien qu'elle ne puisse ignorer le soulagement qui s'emparait d'elle. Leurs pas les avaient menés à la sortie du Cimetière dont elle franchit avidement le portail, ne se retournant qu'une fois à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Mar 1 Mai 2018 - 17:42



► Gentle die | Grey crowned
Rencontre en terres connues
Collapsing & Ocëan Pearl
Alors comme ça Afraid Again était la fille aînée de cette pie ? Tu comprenais mieux dorénavant. Tu comprenais mieux pourquoi elle ne supportait pas l’idée que tu approches de cette tombe, pourquoi tu ne devais pas la toucher, mais surtout pourquoi elle était devenue si soudainement rustre à cette idée. Un petit sourire narquois naquit sur tes lèvres : c’est bien continue à te confier, mamie, comme ça Collapsing pourra beaucoup plus exploiter tes faiblesses. Tu aimais qu’on se confie à toi, tu aimais qu’on parle. Comme ça, tu écoutais, tu observais mais tu ne disais rien, incrustant les paroles dans ton crâne. Ne dit-on pas qu’il faut se méfier des personnes silencieuses ? Elles sont beaucoup plus vicieuses que les personnes bavardes, c’était évident.
Finalement tu hochas la tête, sans pour autant répondre. Peur de mourir seul ? Pourquoi ? On naît seul, non ? Alors pourquoi éprouver de la peur pour quelque chose qui nous arrivera forcément ? Oh bien sûr, certaines personnes sont entourées durant leur dernier souffle, elles ont leurs proches autour d’elles, mais elles seront seules tout de même. Elles iront de l’autre côté seules, elles s’envoleront seules, elles seront accueillies par les anges seules … Alors, non, tu n’avais pas peur de mourir seul. Mieux encore, tu n’attendais que cela. Oh je n’irais pas jusqu’à dire que tu attends cela car tu es triste, car tu te morfonds dans ta vie, car tu ne supportes plus de vivre, mais seulement car tu as hâte de rencontrer ta meilleure amie : la Mort. Tu as hâte de pouvoir la serrer dans tes bras avec tendresse, hâte de pouvoir embrasser son front glacial et surtout rire des misères des gens avec elle. Ouais, tu n’attendais véritablement que cela. Tu ne voulais que cela.
« Etre une bonne mère ou pas veut dire tellement de choses selon moi. » dis-tu avec mystère. « Mais sinon, non. Je n’ai pas peur. Je suis né seul, alors mourir seul ne me dérange guère. »
Tu n’avais jamais enterré personne, en fait. Même ta mère : tu ne l’avais pas vu mourir, tu ne l’avais pas vu disparaître. Mais tu avais entendu tellement de choses sur sa mort : comme quoi ce serait son père qui l’aurait massacré, comme quoi des loups l’auraient tué, comme quoi un ours l’aurait éventré, ou mieux encore, elle serait tombée d’une falaise. La première et dernière version étaient sans doute les plus crédible selon toi. Ton père, tu ne l’avais jamais connu mais tu avais entendu beaucoup de choses sur lui. Ta grand-mère t’avait souvent dit que tu lui ressemblais, comme quoi il était aussi fou et violent que toi, comme quoi il n’aimait personne et seulement lui mais aussi comme quoi le pouvoir était sa seule raison de vivre. Tu ne l’avais jamais rencontré mais il représentait ton seul modèle, ton seul rempart face à ta propre folie.
Une question, une question rhétorique mais tellement utile. C’est vrai, ça, pourquoi détestes-tu les inconnus à ce point-là Collapsing ? Pourquoi refuses-tu de faire des rencontres ? Pourquoi rejettes-tu quiconque venant vers toi ? As-tu peur ? Es-tu jaloux de la vie qu’ils ont pu mener sans toi ? Refuses-tu d’avoir quelconque lien avec tes congénères ? Je ne comprends pas et ne comprendrais sans doute jamais.Finalement, tu haussas les épaules.
« Je ne les haïs pas. Je ne vois pas d’intérêt à m’attacher ou être bien avec eux, quand tu sais qu’ils te trahiront un jour ou l’autre, tout simplement. Et toi ? Pourquoi as-tu été si méfiante dés ma première parole ? Je peux paraître violent, mauvais, mais dans le fond je ne t’ai pas fait de mal. Je t’ai embêté, mais je ne t’ai pas blessé. » dis-tu avec un sourire moqueur.
Pour une fois, tu étais honnête avec la vieille. Pour une fois, tu répondais avec sagesse, mais surtout en étant posé dans ta tête. Lorsqu’elle passa la porte du cimetière, tu ne réfléchis pas une seule seconde et la suivis pour se mettre à côté d’elle. Tu ne comprenais pas, mais pour une fois, tu voulais une véritable discussion avec elle. Tu ne lui voulais aucun mal dans le fond, tu voulais juste sa vie. Tu voulais gouverner comme elle, tout simplement.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 16189

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Jeu 3 Mai 2018 - 22:39

Ocëan Pearl rit froidement. Être une bonne mère ne signifiait pas grand chose selon Collapsing. Eh bah. L'expert avait parlé. Qu'est-ce qu'il en savait ? Il était un mâle, n'avait probablement pas de compagne, elle le voyait mal éduquer des enfants (bien qu'il prétende avoir pris une pouliche sous son aile) et surtout, elle doutait qu'il soit resté longtemps en compagnie de sa mère. Elle rit encore un peu, peut-être pour faire bonne mesure.

La pie ne connaissait pas la réponse à la question qu'elle avait posée. Elle ne se prétendait pas fondamentalement bonne mais elle se savait rarement sujette à une haine injustifiée. L'étalon lui, ne répondait pas à la même description et elle se questionnait, avec un intérêt mitigé, sur les raisons qui le poussaient à s'en prendre à tous ceux qui croisaient son chemin. Des troubles psychologiques, assurément. Mais cela ne suffisait pas, bien des fous restaient inoffensifs.
Pas lui.

La trahison. Les positions de pouvoir avaient leur part de trahison bien sûr car ils étaient trop nombreux à les envier, tout comme on courait le risque en amour ou en amitié. Mais la roue tournait et elle restait persuadée qu'on pouvait y échapper. La crainte était légitime bien sûr, mais il ne fallait pas se laisser guider par cette dernière. Ocëan avait-elle était trahie ? Si c'était le cas elle ne s'en souvenait pas. Et elle-même, avait-elle trahi ? Diégo, peut-être. C'était à discuter et elle n'avait pas le faire avec Collapsing. Elle se contenta donc de lui jeter un regard pensif. Ainsi, il craignait d'être trahi. Délaissé aussi, peut-être. Cela confirmait sa théorie.

« Personne ne m'a jamais trahie, commenta-t-elle. J'ai peut-être eu de la chance mais j'ai aussi évité de donner des raisons de le faire. Certaines choses ne dépendent pas de nous, je te l'accorde. Mais la trahison repose sur tout autant de facteurs. Ce n'est pas l'aboutissement nécessaire de toute relation. »

A présent hors du Cimetière, elle se sentait plus à l'aise. Elle restait cependant méfiante, le noir était imprévisible et elle ne voulait pas être victime de ses sautes d'humeur. Embêter ? Pearl retint un rire. Harcelée plutôt, menacée même, agressée tout à fait. Certes il ne lui avait pas fait de mal à proprement parler mais il n'y avait pas toujours besoin de faire couler le sang pour ouvrir des plaies. Elle n'avait cependant pas le coeur à se plonger dans une conversation de sourds. Le fou ne se pensait pas fou et Collapsing était persuadé qu'il n'était pas si terrible.
La naïveté frappait partout.

« Je suppose qu'on a tous notre conception de ce qui est mauvais et de ce qui nous fait du mal, répondit-elle sans entrer dans le débat. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Mer 30 Mai 2018 - 12:53



► Gentle die | Grey crowned
Rencontre en terres connues
Collapsing & Ocëan Pearl
En réalité, ta mère tu ne l’as pas connu du tout. Ou tout du moins, tu as pu en entendre parler de la part de tes aïeuls. Tu as entendu dire que c’était une magnifique petite jument noire, avec une liste, trois balzanes et un caractère allant à sa morphologie : elle était douce, délicate et gentille. Mais parfois, tu te demandais d’où pouvait venir ce caractère que tu avais. Toi, tu étais fou, mauvais, manipulateur, froid et machiavélique. Etait-elle folle ? Etait-elle mauvaise ? Mais surtout, avait-elle un fond méchant ? Tu en doutais vu les dires que tu avais pu entendre. Bien entendu, ne dit-on pas que le tableau est souvent bien plus beau que la réalité. Avait-elle été une bonne mère ? Certainement pas, puisqu’elle t’avait abandonné à ta naissance pour ensuite te laisser dans un harem que tu ne connaissais pas. Mais t’avait-elle abandonné volontairement ou était-elle obligée ? Tu ne le sauras sans doute jamais. Pour ton père : c’était complètement différent. On te l’avait dépeint comme étant un monstre, le diable incarné, saillissant sans réels buts et surtout ayant  pour but d’avoir seulement des fils. C’est de là d’où venait ton comportement, tu en étais certain. Ta grand-mère t’a souvent dit que tu étais le portrait craché de ce bourreau.
Ta folie ? Tu ne savais même pas d’où elle te venait, en vérité. Au départ, tu avais vécu ta vie sans même t’en soucier, tu avais vu des choses et fait des actes sans même essayer d’en voir les raisons. Puis, plus le temps passait, plus tu tentais de comprendre la raison de cette folie. Soyons francs, plus tu tentais de comprendre cela, plus ta folie augmentait dans ton cerveau. Pourquoi étais-tu si fou ? Pourquoi l’es-tu aujourd’hui ? As-tu vécu des choses qui ont fait en sorte que tu deviennes un monstre ? As-tu rencontré des gens qui t’ont poussé dans tes retranchements ? Est-ce que le sang que tu as versé a fait en sorte que tu deviennes encore plus mauvais ? Certainement. Est-ce qu’avant de combattre cet ours, tu étais différent ? Je n’en suis pas convaincue, mais tu es sûr du contraire. Avant, tu n’étais qu’un étalon téméraire, inconscient qui ne vivait que pour le pouvoir. Aujourd’hui, tu es un étalon qui a le sang dans la bouche dés qu’il parle, qui ne vit que pour voir les autres mourir devant toi, mais surtout qui ne veut que les voir se prosterner devant toi. Pourquoi es-tu ainsi ? Même toi, tu ne le savais pas. Pire encore, tu étais convaincu de ne pas être si fou que cela.
Ensuite, la pie parla une seconde fois. Elle parla de trahison, comme quoi elle ne l’avait jamais été, qu’elle n’avait jamais cherché à l’être et que personne ne pouvait rien contre cette trahison. Qu’elle apparaissait dans nos vies comme l’Amour ou la Haine. Mais selon toi, c’était complètement faux. Tu secouas la tête par négation, sans rien dire, semblant garder tout ce que tu pouvais dire en toi. En étant attaché aux autres, en les laissant pénétrer notre coeur mais surtout en les laissant sonder nos âmes, tu savais parfaitement qu’ils pouvaient planter un coup dans le dos. Les amis n’existent pas selon toi, ce ne sont que des gens qui vous sourit devant pour ensuite vous creuser votre tombe au fil du temps. Ils ne sont que des hypocrites. Tu ne l’as vécu que trop souvent durant ton enfance pour te permettre d’accepter tout cela. Ton frère n’en était-il pas la preuve vivante, ou morte ? Il t’avait promit de te laisser le trône, de ne jamais passer devant et au final ? Au final, tout le monde l’aimait, tout le monde le respectait et surtout tout le monde croyait en lui. Alors, oui, tu l’acceptais aujourd’hui : tu l’avais tué par jalousie, mais surtout par haine de toi-même. Tu avais entendu dire que certains l’avaient vu rôdé sur cette île, mais tu n’y croyais pas : encore un fantôme de plus selon toi.
Tes pas te menèrent à l’extérieur du cimetière, mais surtout à côté de la petite jument pie. Tu avais l’impression que ton coeur se serra, inconsciemment, comme si tu venais de quitter ta maison. Tu ne comprenais pas vraiment pourquoi, en ce moment, tu te sentais si bien dans de tels endroits : les Braises éternelles ou le Cimetière. Sentais-tu ta Mort approchait ou était-ce seulement un moment de mélancolie ? Tu ne savais réellement pas. A la parole de la plus vieille, tu hochas la tête. De toute façon, que pouvais-tu réellement dire à de telles reflexions ? Elle avait raison et tu assumais. Finalement, tu passas devant elle, te stoppas un moment et tournas la tête vers elle.
« J’ai été mauvais toute ma vie, je le conçois. Tu te méfies, comme tout le monde, je l’accepte. Mais sache que je ne tuerai jamais une jument de ton âge, c’est le rôle de la Mort, ça. Donc détends-toi, c’en est limite vexant. » dis-tu un petit sourire mi-figue, mi-raison sur les lèvres.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 22
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 16189

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   Ven 1 Juin 2018 - 19:13

Ocëan Pearl rit doucement et ne répondit pas. Elle avança encore, quelques pas de plus pour s'éloigner de Collapsing.

« Je suis increvable, lança-t-elle par-dessus son épaule. »

Avec un zèle qu'elle ne possédait plus, elle s'élança au trot et prit congé de l'étalon noir, non sans le narguer.

« Un jour peut-être. J'ai vécu trop longtemps pour ne pas rester constamment sur mes gardes avec des individus tels que toi. Nous verrons ça quand tu feras encore parler de toi, si c'est en bien ou en mal, là je déciderais de me méfier ou non. »

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre en terres connues.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre en terres connues.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse en terres Connues [PV Natsumi]
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...
» Editions Icare : Les Terres Suspendues
» Partages de terres
» Terres Saintes et profanes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DE LA VIE :: LE CIMETIÈRE-
Sauter vers: