Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Brasier impuni

Aller en bas 
AuteurMessage
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 585

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Brasier impuni   Lun 5 Mar 2018 - 17:31

Ft Shamane


"La nature du grillon c'est d'aimer sa chanson et de s'en réjouir tellement qu'il ne cherche pas de nourriture et qu'il meurt en chantant."


Le feu est un élément que peu de personnes savent réellement contrôler. Bien sûr, on a entendu parler des hommes sachant parfaitement le contrôler depuis la préhistoire. Bien sûr, ils étaient comme tous les animaux : ils en ont eu peur au début. Ils ont eu peur de la douleur, mais surtout des conséquences qu'il pourrait provoquer. Ils voyaient leurs récoltes disparaître très rapidement, ils voyaient aussi leurs animaux fuir sans raison puis finalement, ils ont comprit qu'en le contenant ils pouvaient le contrôler. En fait, le feu était comme un animal sauvage : si on le met en cage, on peut l'apprivoiser. On peut le dompter pour ensuite en faire ce qu'on voulait. Mais ça, c'était l'humanité. Les animaux, eux, sont complètement différents. Ils n'ont pas les mains pour pouvoir le diriger, ils n'ont pas la conscience pour pouvoir le rendre utile, alors ils demeuraient apeurés face à ses flammes. Les animaux fuyaient, ils hurlaient en le voyant pour finalement mourir quand ils sont coincés. Combien de lions sont morts lors d'un feu de savane ? Combien d'écureuils sont morts lors d'un feu de forêt ? Mais surtout combien d'orignaux sont décédés lors d'un feu canadien ? Beaucoup trop. Mais heureusement, la Nature a bien fait les choses. Elle a fait en sorte que la chaîne alimentaire réussissent à faire survivre les plus forts, les plus utiles à la planète.
Mais toi, tu n'avais pas peur du feu. Tu n'avais jamais réellement eu peur de cet élément naturel. Au contraire, tu en étais fasciné. Il était aussi sauvage que toi, aussi impétueux mais surtout aussi meurtrier. Partout où il passait, des corps sans vie en surgissaient. Il tuait sans même se poser de question. Il tuait sans même s'arrêter. Il tuait car c'était sa mission première. Tout comme toi : enfin, au début je veux dire. Maintenant, c'était différent. Maintenant, tu voulais tout autant conquérir cette île qu'au début, mais tu voulais le faire en subtilité, en douceur, pour que personne ne t'accuse de rien mais surtout te fasse tomber de ton trône. Mais maintenant, tu avais un avantage : Naëlle. Elle te suivrait où que tu ailles, elle te suivrait dans n'importe quelle action que tu ferais et tant mieux. Elle te permettrait de construire un royaume avec des bases solides, avec une main d'oeuvre gratuite et sans se poser de question. Ouais, tu étais heureux de l'avoir rencontrer. Car sans s'en rendre compte, cette pouliche te permettrait d'accomplir ton rêve, ton méfait sans que ça ne paraisse suspect puisque ça viendrait de ses sabots. Elle serait ta coupable idéale si tout tournait mal.
Ton sabot gauche se posa sur une branche qui craqua sous ton poids, tu baissas alors le regard pour ensuite secouer la tête : inutile. Finalement, tu fis un pas et te mis à marcher dans cette forêt embrasée. C'était magnifique, vraiment sublime. Ca sentait le cramé, la mort, mais tu t'en moquais. Tu y étais à ta place, c'était évident. Un regard sur un corps calciné et un sourire malsain naquit sur tes lèvres : mauvais timing, comme on dit. Puis tu pris le trot, passas entre quelques arbres encore debout, sautas au dessus de tronc qui jonchaient le sol, tapais dans une branche qui traînait pas là. Tu étais heureux, cet endroit serait ton lieu de recueillement, ton sanctuaire. Tu aurais réellement du venir ici depuis plus longtemps. Soudain, une odeur se distingua : une jument. Là, tu te stoppas net et te tourna vers l'odeur, les oreilles dans ta crinière. Qui osait venir déranger ton moment de paix, impunément ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shamane

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 124

SEXE DU CHEVAL : Femelle
TERRITOIRE : Nomade


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Lun 12 Mar 2018 - 20:25

 La vielle sage faisait le tour de l'île pour prendre ses repères. Elle n'avait pas vraiment de chemin prédéfini, elle suivait son cœur là où il la mènera sans savoir où. Qui allait-elle rencontrer ? Qu'allait-elle découvrir ? Elle n'en savait rien et ne se posait même pas la question. Elle allait suivre son chemin et découvrir une énième mission qu'avait voulu lui confier de divines forces. C'était pour cela qu'elle avait atterri ici, sur les Terres d'Horse Wild, et qu'elle ne partait toujours pas malgré son âge avancé. Et cela, elle n'en doutait pas. Elle ne doutait plus d'ailleurs. Elle prenait tout ce qu'on lui proposait avec calme et sagesse. Son chemin continua et elle se trouvait à présent dans un endroit où plantes et animaux calcinés régnait.

 Les braises éternelles, de leurs noms, était un endroit où cet élément flamboyant avait élu domicile. Le feu semblait hiberner. Il n'était pas mort, mais pas vraiment vivant non plus. On pouvait l'entendre respirer avec le crépitement des dernières sources de chaleurs encore résistantes qui se dissipaient. De petites flammes éphémères palpitaient pour essayer de se frayer un chemin pour s'amplifier, mais jamais elles n'y parvenaient. La petite jument avait presque de la peine pour elle qui, malgré tous leurs efforts, finissait toujours par s'éteindre. Horse Wild recueille des territoires aux paysages bien différent les uns des autres se fit remarquer l'aubère.

 Soudain, sa vieille ouïe lui fit savoir qu'un bruit, le craquement d'une branche parraissait-il. Shamane pouvait encore se fier à ses sens, bien qu'usés, ils étaient encore fonctionnels. Mais elle se rendait compte que plus le temps passa, moins ces bruits étaient clairs, sa vu se floutait, son odora faiblissait. Le monde qui l'entourait se brouillait petit à petit. Malgré cela, la vielle jument s'approcha de l'endroit d'où le bruit lui semblait venir. Et c'est avec joie qu'elle aperçût un cheval noir qui passait par ici. Elle alla de ce pas le saluer avec toute sa bonté. Son habituel sourire calme et apaisant aux lèvres.

- Mes plus honnêtes et respectueuses salutations à vous, cher équidé que j'ai le plaisir de rencontrer en cette Terre brûlée. Je me nome Shamane, vieille jument d'ici et de là -bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 585

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Jeu 15 Mar 2018 - 1:18

La responsabilité de chacun implique deux actes : vouloir savoir et oser dire.


Les Braises éternelles. C'était quand même un drôle de nom pour un lieu quand on y pensait. Mais les lieux sur cette île avaient tous un nom étrange. Il y avait l'Usine Abandonnée, les Plaines aux trois primaires, la Montagne sacrée et la Plage dévastée sur les terres que tu convoitais. Mais ne dit-on pas qu'un lieu au nom étrange est souvent un lieu qui impose beaucoup de convoitises ? La preuve avec les terres secrètes. Tu ne savais, tu ne connaissais pas, encore qui étais tes rivaux mais tu avais pu entendre dire que tu n'étais pas le seul prétendant à ces dernières. Après, étant quelqu'un de très ambitieux, tu sais parfaitement à quel point la rivalité provoque beaucoup plus défi, mais surtout permet à quelqu'un de devenir bien plus stratégique. Tu nous l'as encore prouvé il y a quelques temps avec Naëlle. Une gamine, une pouliche qui n'avait pas de réelles ambitions au départ et tu avais réussi à la mettre de ton côté. Tu avais réussi à en faire une adoratrice du trône, mais surtout une élève parfaite. Mais Collapsing ... Imagines que tu n'atteins pas ton but ? Que feras-tu dans ces cas-là ? Tu partiras ? Oh bien sûr que non tu ne partiras pas ... Ce serait bien trop lâche, bien trop facile et surtout ça rendrait beaucoup trop de chevaux heureux. Tu n'étais pas là pour satisfaire les attentes des autres, bien au contraire.
Tu pouvais entendre les braises qui se mourraient petit à petit. Tu pouvais sentir l'odeur de la Mort à chaque pas que tu pouvais faire et délicatement ça te faisais sourire. Tu étais heureux d'être là, réellement. Ce n'était pas ta terre, certes, mais tu avais le sentiment que tu pourrais en faire un sanctuaire, un endroit de calme où tu pourrais parler à ta seule amie : la Mort. Elle est, serait et était toujours là pour toi, même le jour de ta naissance en réalité. Un craquement. Tu t'arrêtas rapidement, posas un regard sur le corps près de toi et secoua la tête. Mauvais timing. Tu le contournas pour tenter de deviner à qui pouvait appartenir cette carcasse puis finalement la tête te le fit comprendre : un écureuil. C'était un pauvre écureuil. Tant pis pour lui, il n'avait cas pas être là, tout simplement.
Soudain, une odeur se distingua des autres. Elle était vieille, mais une jument était présente. Rapidement, tu laissas tomber la carcasse et te retournas vers l'individu. Là, tu plaquas tes oreilles en arrière. Mais au lieu d'avoir peur, elle s'approcha de toi avec un sourire. Sourire hypocrite, ouais. Qui pouvait sourire aussi facilement à un inconnu ? C'était tout bonnement impossible. Ton ancienne nature se serait sans aucun doute jeter sur la rouanne, lui brisant la nuque en souriant méchamment. Mais non ! Tu avais décidé de changer, de devenir plus subtil avec tes amis et ennemis. Amis qui n'existeront sans doute jamais. Alors, tu calmas ta nature première, restas à ta place et fixas de ton oeil unique la coupable.
" Vous vous êtes perdue, mamie ? " dis-tu ironiquement. " Je m'appelle Collapsing. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shamane

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 124

SEXE DU CHEVAL : Femelle
TERRITOIRE : Nomade


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Mer 21 Mar 2018 - 22:33

Malgré qu'elle n'aimait que peu l'humour de ce cheval, elle laissa apparaitre un sourire sur ses lèvres et un petit rire s'en dégagea. Elle mit ces mots sur le dos de l'impertinence de la jeunesse - bien que ce cheval ne soit pas si jeune. Elle se rapprocha de lui pour se trouver à une distance raisonnable pour pouvoir discuter convenablement. Collapsing Elle essaya de mémoriser ce nom avec cet équidé et de déjouer Alzheimer qui la guettait à cause de son âge avancé.

- Sachez que jamais je ne perds car je n'ai ni chemin à suivre, ni destination finale. rétorqua-t-elle. Ravie de vous rencontrer Collapsing

Elle inclina légèrement la tête en signe de respect en lui adressa son habituel sourire. Elle voyant bien que cet équidé n'était pas le plus blanc de tous les anges et qu'il risque d'essayer de la faire tourner en rond. Ce n'était pas le premier à lui manquer de respect ainsi.

- Je ne fais que me promener, aller là où bon me semble. Et vous donc ? Vous venez vous recueillir à cet endroit ? Je ne vous embête pas je l'espère ?

Une odeur pestilentielle de corps carbonisé régnait comme si l'incendie était récent. On aurait dit que ce lieux était figé dans le temps, entre vie et mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 585

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Mar 27 Mar 2018 - 23:48

英雄会い知る
« Les héros se connaissent »
Les braises éternelles. Un nom étrange pour un lieu étrange. En effet, dans un tel endroit on avait véritablement l'impression que le temps s'était arrêté, que plus rien n'existait à part peut-être la Mort. On voyait des corps calcinés partout, ainsi que des arbres tombés à cause du feu. Mais rien d'autres n'était existant. Même le Soleil était absent. Il n'arrivait pas à transpercer les feuillages, ni même les branches nues. Les oiseaux ne passaient même pas par cet endroit. Aucun son n'était présent, à part quelques petits crépitements de ci de là. En réalité, quand on ne connaissait pas cet endroit, ni même cette île, on avait l'impression qu'un Dieu venait tout juste de poser son trident sur le sol. On avait l'impression que par colère, il avait provoquer une explosion, qu'il avait laissé les êtres peuplant ce lieu mourir d'agonie. On aurait pu être terrifié. On aurait pu fuir, mais non. Ce lieu est bien trop intriguant pour qu'on le fuit. Il est bien trop imposant pour qu'on songe à le quitter. Certains viendraient ici pour se recueillir, d'autres pour essayer de comprendre. Mais beaucoup passer par cet endroit pour simplement découvrir l'île de long en large.
Toi, tu ne savais pas réellement pourquoi tu étais venu ici. Tu ne comprenais pas totalement pourquoi tes pas t'ont menés ici, mais maintenant, tu acceptais. Tu acceptais d'être ici. Tu avais l'impression d'être cette âme qui aspire toutes celles planant ici. Tu avais l'impression d'être la main de la Mort venant délicatement caresser le corps reposant sur ce lit de feu. Tu étais réellement heureux d'être là. Tu acceptais ta mission. En fait, si on te pensait réellement fou, on le verrait aujourd'hui. Tu avais le sentiment d'entendre les voix des âmes surplombant ce lieu. Tu avais l'impression d'entendre leur hurlement de souffrance et le son du désir mortel. Ici, tu étais à ta place, c'était évident. A la phrase de la vieille jument, tu hochas la tête. Elle était comme toi. A une seule différence : tu avais une conviction. Une ambition mortelle. Alors, tu ouvris la bouche.
J'aime bien votre façon de voir les choses. Enchanté Shamane. dis-tu avec sincérité.
Ouais bon d'accord. Je suis autant choquée que vous, je crois bien. Je n'ai jamais vu ou entendu Collapsing dire un seul compliment à quelqu'un. Bon bien sûr, ta phrase n'est pas un compliment mais c'étaient tout de même des mots gentils, il faut être honnête. Mais surtout, il a dit enchanté à quelqu'un. Que t'arrive-t-il Coco ? Pourquoi as-tu ainsi changé ? Est-ce que tes sentiments pour Harmonie t'ont-ils rendu beaucoup plus humain qu'à l'accoutumée ? Mais surtout t'ont-ils fait comprendre que la méchanceté n'était pas le but ultime d'une personne ? Je suis choquée et en même temps, j'en suis heureuse. Car je me dis qu'en agissant ainsi, tu pourrais peut-être te faire des amis. Quoique ... Vu tes faits précédents, j'ai un gros doute. Je ne pense pas que les gens te fassent si facilement, mais surtout si rapidement confiance. Ils seraient abrutis sinon.
Disons que mes pas m'ont menés ici. Mais j'ai l'impression que quelque chose m'attend, comme une main tendue, si vous voyez ce que je veux dire. Tu fis un pas vers un corps. Croyez-moi si vous me dérangiez je vous aurais tué sur le coup. dis-tu comme si de rien était.
Encore une fois, tu utilises des mots qui n'ont aucune utilité dans une telle discussion. Mais bon ... On ne peut pas changer quelqu'un d'un seul coup de baguette n'est-ce pas ? Tu finis par secouer le corps du bout des naseaux : une biche. Tu haussas les épaules. Mauvais timing pour elle, comme on dit. Finalement, tu reviens face à la vieille jument, observant l'horizon face à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shamane

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 124

SEXE DU CHEVAL : Femelle
TERRITOIRE : Nomade


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Jeu 5 Avr 2018 - 17:58

- Je vois ce que vous voulez dire.

Shamane fixa les gestes de Collapsing. Curieux cheval. Il était intéressant. Parler de donner la mort d'une façon aussi naturelle, il fallait le pouvoir. La jument tendis l'oreille, un peu intriguer par ce que venait de dire l'équidé, mais son recul sur les choses lui permettrait de garder la même attitude.

- Pauvre biche. Elle n'a pas eu de chance. Le feu à du être trop rapide pour elle. Il lui a prit sa vie comme il l'a fait avec tous ces autres malheureux.

Shamane gardait son ton calme habituel. Elle observa l'horizon de ces terres brûlés.

- Ce paysage de destruction est désert, pourtant il a un charme. Il dégage quelque chose que je ne saurai décrire, mais qui est bel et bien présent. Bien que ce soit un cimetière malgré lui, il règne un calme paisible et une douceur extrême dans toute cette puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 585

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Lun 9 Avr 2018 - 18:54

С кем поведешься, от того и наберешься
Avec qui tu te promèneras, à celui-là tu ressembleras.
Cette vieille était vraiment étrange, mais bizarrement, tu l'aimais bien. Tu avais l'impression de te voir en elle, ou tout du moins de voir la personne que tu seras à son âge. Quoique, je ne suis pas certaine que tu vives assez longtemps pour le voir. Pourquoi ? Mais regardes-toi Collapsing ! A quinze ans, tu hérites de blessures que seul un vieillard peut avoir. Tu as un trou béant, guérit mais béant, dans la cuisse, tu as le chanfrein aussi déformé qu'un tableau de Picasso et tu boites aussi facilement qu'un handicapé. Donc, non, je ne suis pas convaincue que tu atteignes son âge. Je parierai même avec le Destin. Pour moi, il ne te reste que cinq ans maximum à vivre. Après, comme tu le dirais si bien, tu as vécu bien des choses. Beaucoup trop selon moi, mais assez pour toi pour que tu ne regrettes en aucun cas la vie que tu auras vécu. Mourras-tu sous les coups d'un rival ? Succomberas-tu à une maladie ? Tomberas-tu dans un trou ? Ou tout simplement ... Mourras-tu car tu n'auras pas réussi à te relever ? Je ne sais pas. Mais je doute que tu meures naturellement, ou de vieillesse. Après, on verra bien, n'est-ce pas ?
Tu tournas ton oeil valide vers Shamane et fit une moue blasée. Pauvre biche ? Tu parles. Il ne fallait en aucun cas plaindre un animal qui était là car il l'avait voulu. Car oui, selon toi, elle l'avait voulu. Elle savait parfaitement les risques d'un tel lieu. Les Braises éternelles ? Tout le monde en connaissait la légende, tout le monde savait ce qu'on y risquait. Alors non, la plaindre n'était pas possible. Tu te permis donc une remarque. Futile, mais tellement véridique selon toi.
Pauvre ? Je n'en suis pas certain. Je dirais surtout mauvais timing. dis-tu avec un sourire malsain.
Tu connaissais tellement bien ce mauvais timing, tu en étais même devenu un pro. La preuve avec les singes lorsque tu avais rencontré Harmonie, ou aussi les loups, le tigre et Ecalipse à la montagne. A chaque fois, tu ne cessais de te promenais sans véritable but pour finalement que le sort s'acharne sur toi. Mais ne dit-on pas que les méchants de ce monde ne cessent d'avoir un mauvais karma? Tu écoutas brièvement les paroles de la rouanne pour ensuite hocher la tête.
Ce lieu est légendaire, selon moi. Il mériterait même une place dans les anales de l'île. Personne n'y vient et pourtant il y a tant à y voir. Veux-tu qu'on découvre les secrets de ce lieu ensemble, mamie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Météo

avatar

ÂGE : 13
PUF : HW
MESSAGES : 90

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Mar 1 Mai 2018 - 18:15


ALEAS CLIMATIQUES
les caprices de la météo

Quand ce n'est pas Aléas qui vient vous déranger c'est le climat ! Vous êtes victimes de la météo, un brouillard épais s'installe autour de vous, on y voit plus rien... Pas même son voisin !
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shamane

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 124

SEXE DU CHEVAL : Femelle
TERRITOIRE : Nomade


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Lun 7 Mai 2018 - 15:30

Ce «mauvais timing» comme il le disait, cette expression avait l’air de bien lui correspondre. Il avait un peu raison dans ce «mauvais timing» car cette biche ici-présente était, comme qui dirait, au mauvais endroit au mauvais moment et elle n’avait pas eu le temps à cause d’une raison X ou Y de s’enfuir avant que les flammes ne la rattrape.


- Volontiers, pour que je puisse valider vos dire.


Pas car elle ne crois pas l’étalon, mais elle ne connais pas l’endroit et donc ne pouvait pas en discuter. Son ton était ironique.
Soudain, un lourd brouillard tomba sur les Braises Eternelles. On ne pouvait discerner seulement des ombres floues de choses très près. Shamane ne pouvait reconnaître le cheval en face d’elle, elle en voyait à peine la silhouette !


- Mais comment allons-nous pouvoir visiter cet endroit avec ce lourd brouillard ? Je ne vois même plus mes sabots.


Elle essaya pourtant de percer se brouillard, en vain. Elle était un peu déçu car elle ne pourrait pas voir les merveilles que ce lieux pouvait offrir et se faire son propre avis dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 585

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Mer 30 Mai 2018 - 0:03



► Gentle die | Grey crowned
Brasier impuni
Collapsing & Shamane
En fait, depuis ta plus tendre enfance, tu as toujours cru au « mauvais timing » ou au hasard. Selon toi, on ne récolte que ce que l’on a semé dans notre vie. Si la biche était morte par les flammes, c’est qu’elle l’avait cherché tout simplement. Quelle idée de venir brouter dans un lieu où l’on sait parfaitement que le feu est ardent ? C’était complètement débile, complètement inconscient. Alors si elle était morte, c’est qu’elle l’avait cherché tout simplement. Lorsque la Mamie accepta de venir te rejoindre, de découvrir les merveilles de cet endroit avec toi mais surtout de prouver tes dires, tu eus un grand sourire. Elle n’allait pas être déçue c’était certain. Tu n’avais jamais visité cet endroit, mais tu le sentais au plus profond de toi que rien ni personne ne pourrait rivaliser avec cela.
Soudain, un brouillard intense vint s’installer dans les braises. Tu eus un profond soupir : encore une fois le destin était contre toi. Tu t’arrêtas quelques instants, essayant d’habituer tes yeux à une telle opacité, mais c’était tout bonnement impossible. Bien sûr, tu avais connu des brouillards dans ta vie, bien sûr les sables t’avaient souvent brouillé la vue, mais là c’était intense. Là, tu ne distinguais même pas tes sabots. Tant pis. Sans hésiter une seule seconde, tu te mis à marcher, essayant de suivre un chemin que tu t’étais tracé dans ta tête auparavant.
« Faisons confiance à notre ins ... » Un craquement sinistre se fit entendre sous tes sabots. « Oups. » dis-tu faussement excusé. Tu venais d’écraser la tête de cette pauvre biche.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shamane

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 124

SEXE DU CHEVAL : Femelle
TERRITOIRE : Nomade


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Lun 23 Juil 2018 - 19:00

La jument poussa un soupire. Ce cheval n’avait pas l’air de connaître la valeur de la vie. Il était trop tard pour cette biche. Maintenant carbonisée, on ne pouvait plus rien faire pour elle. Elle n’ajouta rien à son sujet, se contentant de ‘saluer’ cette biche en baissant la tête et fermant les yeux en signe de respect.


- Allons-y alors, je vais essayer de vous suivre malgré le brouillard. Mes vieux yeux, ces amis, fatiguent et ne voient qu’à peine plus que des silhouettes durant les temps clairs.


La vieille jument retrouva la silhouette de l’étalon dans le brouillard et malgré sa vu qui baissait. Elle ne voyait plus que des ombres floutées, mais elle réussit à reconnaître celle de Collapsing. Elle suivit l’étalon noir d’assez près pour ne pas risquer de perdre sa trace.


- Espérons que le temps futur soit plus clément pour une visite. Dommage que cet épais brouillard se soit levé, on ne peut même pas voir nos sabots. On ne peut pas dire que ce soit une visite si l’on n’y voit point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 585

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Lun 23 Juil 2018 - 23:15

FT. SHAMANE
Le bruit du craquement osseux ne te fis absolument rien. Pire encore, ça te rappela bien des souvenirs. Tu fermas délicatement les yeux pour te remémorer cela : tu revis le visage de la jument, qui te suppliais du regard, puis finalement ton sabot vint écraser sa tempe. Un craquement se fit entendre tandis que la vie s’en allait de son petit corps meurtri. Elle avait failli à sa mission. Elle n’aurait pas du : tu l’avais prévenu pourtant. Tu voulais un fils, tu ne lui demandais que cela et cette imbécile t’avait offert une fille. Une fille qui, d’ailleurs, avait bien grandit certes, mais qui ne te ressemblait en rien. Elle avait ton tempérament, ton caractère et ton ambition mais elle était moche. Tu n’aurais jamais cru que cette frêle jument aurait une fille aussi costaud. Tu avais pourtant fait en sorte que ta lignée arabe règne, mais non … Il a fallut que ce soit une jument plus typée randonnée qui en sortit. Ouais, heureusement que tu l’avais tué finalement. Elle n’aurait fait que des poulains hideux, c’était évident.
Elle essayait de te suivre … Soit, qu’elle le fasse. De toute façon, tu ferais en sorte de rester à proximité. Tu ne savais même pas pourquoi au final, mais tu avais le sentiment que tu devais rester auprès de cette vieille jument. Qu’elle t’apprendrait bien des choses. Malgré ce que tu pouvais croire, elle te faisait penser à ta grand-mère : cette jument qui t’avait accompagné jusqu’au bout. Elle te détestait, d’accord, mais elle avait voulu t’inculquer un minimum d’éducation. Elle n’avait pas réussi, mais tu garder tout de même des souvenirs de cette grise. Mais en plus de te faire penser à ta grand-mère, Shamane te faisait aussi voir l’avenir. Un avenir que tu ne cessais de rêver d’avoir. Un avenir que tu espérais avoir. Tu espérais réellement pouvoir vivre aussi longtemps qu’elle, pouvoir galoper aussi longtemps, mais toi comme moi, nous savions que ce n’était pas possible. Tu étais bien trop amoché pour cela.
« On ne voit rien certes, mais justement là est tout l’intérêt. » dis-tu en t’arrêtant délicatement. « Ne croyez-vous pas que le spectacle sera d’autant plus beau à observer quand le brouillard sera parti ? »
Je ne t’ai jamais connu comme ça, jamais aussi délicat et doux avec une jument. Mais ça fait du bien de te voir réellement respectueux avec quelqu’un d’autre que toi. De voir que tu es capable d’empathie, mais aussi de gentillesse. Finalement, tu restas arrêté pour ensuite secouer ta queue, dans le but que la jument sache où tu étais. Bizarrement, ce brouillard te préparais lentement à la vie qui t’attendais. Tu ne le savais pas encore, mais ce caillot dans ton cerveau t’anéantira très prochainement.

(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shamane

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 124

SEXE DU CHEVAL : Femelle
TERRITOIRE : Nomade


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Brasier impuni   Lun 10 Sep 2018 - 18:44

Shamane releva doucement la tête et les oreilles.

- Vous avez raison. C'est un tout autre monde qui s'éveille autour de nous quand le brouillard se dissipe. dit-elle calmement.

Elle réussi à retrouver Collapsing parmi le brouillard à l'aide de sa queue qu'il secouait.

- Malheureusement, je vas devoir vous quittez. Il est temps pour moi d'aller visiter d'autres contrées. Je serai heureuse de vous revoir pour, pourquoi pas, que vous me fassiez visiter ce lieu.

  Elle s'inclina en guise de salut, et fit demi-tour, espérantpouvoir retrouver la lumière du jour et pouvoir voir devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brasier impuni   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brasier impuni
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Présentation] Patte de Brasier
» "Le Brasier Fumant", Sacré Restaurant
» La reconquête de Khazad-Dûm (Campagne)
» Entrainement et... (espionage ?) Rp' wiiith > Plume Dorée, Nuage de Brasier...
» Panthéon Humain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORIENTALES. :: LES BRAISES ETERNELLES-
Sauter vers: