Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A l'aube

Aller en bas 
AuteurMessage
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: A l'aube   Mer 28 Fév 2018 - 9:29

A l'aube
Pearlescence ne pensait pas revenir ici un jour. Et pourtant elle y était, à quelques pas du cours d'eau, les flancs lourds et l'échine douloureuse. Ses sabots faisaient à peine un son dans l'herbe et seul le frottement des brins verts à chacun de ses pas chancelants trahissaient sa présence. Son souffle court lui échappait en sifflant et le ciel bleu au-dessus de sa tête semblait peser sur elle pour la pousser à s'effondrer, accepter d'enfin délivrer son fardeau. La nuit n'allait pas tarder à tomber et elle sentait déjà venir la longue soirée de travail jusqu'à ce que les premiers rayons du soleil viennent caresser le nouveau né et réchauffer sa robe dans la matinée. Elle se demandait à quoi il ressemblerait. Pearlescence avait été persuadé que le poulain partagerait les traits ingrats de son père et sa mère, puis qu'il ne pourrait pas être aussi laid qu'ils l'étaient. A présent, elle savait seulement qu'elle l'aimerait et se coucha enfin, épuisée. Elle ne tarderait pas à se relever, une danse douloureuse jusqu'à ce qu'elle n'ait plus la force de le faire.

[vous êtes tous les bienvenus]


Dernière édition par Pearlescence le Dim 4 Mar 2018 - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungo

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 508

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Mer 28 Fév 2018 - 12:09


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dans un brouhaha monumental, l’ombre pourfendait la plaine en laissant derrière lui une traînée de désolation. Du moins était-ce l’effet que cela lui faisait.
Ungo s’était lancé dans un galop précipité sans s’inquiéter de la mort qui lui pendait au nez. Plus rapide qu’il ne l’avait jamais été de toute sa vie, l’étalon se hâtait, déroulant sous son corps décharné de petits membres qui menaçaient de se briser.
Il n’y pensait pas. Aussi étonnant que cela pouvait paraître, la mort n’était plus la préoccupation numéro un dans l’esprit du mâle, ni même les enfers qui s’ouvriraient à ses pieds s’il mentait. Sa vie basculait dans le vide à mesure qu’il prenait du retard. Fort d’une nouvelle énergie, Ungo continuait son avancée, évitant par miracle les rochers qui pourraient le faire tomber, zigzaguant avec une souplesse inconnue entre les troncs qui lui barraient le chemin. Il ne doutait pas que ces derniers rêvent de le voir trébucher, mais il s’en fichait.
Il avait autre chose à penser.

Pearlescence.

D’un hennissement puissant, Ungo appela sa belle déesse, puisa dans les souvenirs de sa jolie armure d’akènes argentés, la force de continuer à avancer. Ses membres le tiraillaient, mais l’étalon ne faiblissait pas.
Il n’était pas encore arrivé.

Aussi grand qu’il put se dresser, Ungo s’arrêta sur une bute légèrement surélevée et chercha des yeux sa délicate perle. Il fouilla chaque recoin, sonda les ténèbres qu’il connaissait bien et s’arrêta sur une forme imprécise allongée sur le sol. De si loin, il n’aurait pu l’affirmer et pourtant, il en était persuadée : c’était elle.
L’apparition cauchemardesque qu’il était se fondait parfaitement dans la nuit. Pour la première fois de sa vie, Ungo se félicita de son apparence de démon des enfers. Si un imprudent osait rôder autour de sa dulcinée, l’étalon n’aurait qu’à jouer de sa monstruosité pour l’effrayer.  Ainsi pourrait-il assurer sécurité à celle qu’il aimait et celui qu’il ne tarderait pas à adorer.

Ungo dévala la pente d’une vitesse hallucinante et reprit le pas quelques mètres avant d’atteindre sa belle dame. Elle brillait de toute sa beauté de mère dans la nuit obscure et, l’espace d’un instant, il n’osa pas approcher davantage, de peur de souiller de sa laideur la déesse en souffrance. Puis il se décida enfin, dévora les derniers mètres entre eux d’un pas calme et s’arrêta devant elle. Du bout des naseaux, il souffla sur son encolure et toucha son ventre rond, si rond.
Il tenta de la rassurer, d’insuffler à son corps la force que lui-même n’avait plus après sa course endiablée et de se persuader que tout irait très vite, que sa belle déesse n’aurait pas à souffrir trop longtemps et que le nouvel être naîtrait avant l’aube à venir pour pouvoir l’admirer avec eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Mer 28 Fév 2018 - 18:47

Pearlescence redressa faiblement la tête. Il lui semblait sentir une présence mais elle était trop faible pour vérifier, pas même inquiète de sa sécurité. Qui pourrait l'empêcher de mettre bas ? Pourquoi ? Elle n'y pensait pas.

Il ne s'agissait que de Ungo et elle lui sourit faiblement, fatiguée de s'être relevée puis recouchée, incessamment, sans même savoir si elle pouvait encore se porter. Son corps abritait un trésor qu'elle avait hâte de délivrer et elle frotta affectueusement ses naseaux contre ceux du jeune étalon, lui confiant.

« J'aimerais offrir à cet enfant un nom qui l'empêche de devenir comme nous. Mais je n'ai pas trouvé, je n'ai pensé qu'à Oraison Macabre et ce n'est ni juste, ni merveilleux... »

Elle étouffa un sanglot, incapable de rendre hommage à ce qui avait donné du sens à ce monde douloureux dans lequel elle vivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungo

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 508

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Mer 28 Fév 2018 - 19:22


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ungo frissonna sous la caresse de sa douce amante. Il n’arrivait pas à croire ce qui lui arrivait. Il avait toujours pensé mourir avant d’avoir pu goûter aux sentiments les plus complexes de ce monde. L’amour et la famille, il avait tiré une croix dessus en se séparant de ses parents et en laissant s’échapper sa jolie sœur. Il s’effrayait d’être allé trop vite, de s’être laissé aller à une impulsion. Que feraient-ils s’ils regrettaient son erreur ? Il préférait ne pas y penser.

L’étalon sombre écouta la petite perle avec un sourire aux lèvres. Il cachait derrière ce léger signe d’amusement, la véritable pensée qui le traversait. Beaucoup de choses s’étaient passées au long de ces derniers mois, et il n’avait guère pris le temps d’y penser. Honteux, il releva la tête et observa le ciel nocturne qui s’éclaircirait bientôt. Il avait bien une idée, mais il n’osait la prononcer.

Ungo baissa à nouveau la tête et s’allongea près de Pearlescence sans savoir ce qu’il pourrait faire pour l’aider à surmonter cette épreuve qu’il lui imposait. Si la belle voulait se débarrasser de lui, aucun doute qu’elle pouvait le tuer dans l’instant, d’un mot puissant. Il était plus fragile que jamais devant la souffrance de la petite jument.

C’est bientôt l’aurore, souffla-t-il, espérant trouver dans la beauté du ciel un nom à donner à un enfant. Et…

L’étalon se tut soudain. Il n’osait aller plus loin, dire ce qu’il aimerait au fond de lui. En vérité, il n’osait pas non plus se l’avouer. Son envie le perturbait au plus profond de son être. Presque plus que cet être à naître et la présence de la déesse à ses côtés. Il avait tout renié des années auparavant. Voilà qu’il renouait avec ses démons d’enfance. Il était même allé parler à sa mère, d’une maladresse évidente, un malaise certain entre eux. Son monde obscur s’effondrait pour accueillir la lumière qu’il ne connaissait plus.

J’aimerais honorer ma mère, lui insuffler sa force pour qu’il ou elle surmonte les obstacles sur son chemin comme je n’ai jamais su le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Mer 28 Fév 2018 - 19:54

Pearlescence n'avait jamais ô grand jamais qu'elle était destinée à trouver l'amour, encore moins à fonder une famille. Elle savait pertinemment que ce qu'il s'était passé avec Ungo n'avait pas été prémédité, pas une erreur mais pas non plus le fruit de sa volonté. Elle avait eu l'étalon sous son influence et s'était targuée d'être capable de l'y garder en partageant sa couche avec lui. Elle en portait les fruits et les contractions la faisaient trembler, se crisper par intermittence sans encore se tordre de douleur. Cela ne saurait tarder.

Le sourire d'Ungo éclairait tout son être et elle le lui rendit difficilement avant de se laisser aller en arrière pour se rouler et essayer de placer le poulain confortablement pour la mise bas. Une fine pellicule de sueur commençait à recouvrir son corps qu'elle blottit comme elle le pouvait contre l'étalon. Elle s'était attaché à lui. Sa grand-mère avait été horrifiée d'apprendre ce qu'elle avait fait et Pearlescence s'en était offusquée avant de comprendre les inquiétudes d'Ocëan Pearl : elle avait craint que sa petite-fille soit livrée à elle-même, abandonnée par le père de son enfant. Il n'en était rien et à présent qu'elle réalisait qu'Ungo était resté quand il aurait pu la laisser, elle appréciait le geste à sa juste valeur.

« Merci, souffla-t-elle sans préciser le fond de sa pensée. »

Elle regarda le ciel, fébrile tandis que les contractions la prenaient de plus en plus, fatiguaient son corps déjà usé par la gestation et elle soupira douloureusement en écoutant comme elle le pouvait son compagnon. L'aurore... La jument voulu ouvrir la bouche pour inviter Ungo à continuer mais n'en eut pas le temps. Sa mère. Harmonie, lui semblait-il. Un nom mélodieux. Pearlescence n'avait pas connu la sienne et n'avait donc rien à honorer, elle-même rendait déjà hommage à sa grand-mère... Elle sourit délicatement.

« Harmonie... nomma-t-elle pensivement. C'est poétique, bien éloigné d'Oraison. »

La future mère sentait poindre sur le bout de sa langue le nom que méritait leur fils ou leur fille, incapable de le deviner tant que le poulain ne serait pas né. Mais elle était bien incapable de patienter, elle avait besoin d'un nom auquel s'accrocher pour ne pas sombrer dans les vagues de souffrance qui se propageaient de plus en plus dans son corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Mer 28 Fév 2018 - 20:25

Ocëan Pearl traîna sa lourde carcasse jusqu'à la Rivière de la Vie pour assister à la naissance de l'un de ses arrière-petit-enfants. Elle aurait pu mentir et prétendre qu'elle se sentait vieillir à cette idée mais en vérité, elle savait qu'il était grand temps pour elle se rencontrer la suite de sa lignée. Un pincement au coeur lui vint quand elle pensa à sa fille aînée dont cette branche descendait et elle sourit tristement en apercevant Pearlescence et son compagnon, s'arrêtant à leur hauteur. D'un regard expert elle s'assura que tout allait bien pour le moment, les saluant ensuite.

« Bonsoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungo

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 508

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Mer 28 Fév 2018 - 22:36


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ungo scruta les cieux. Il aurait pu s’enfuir, ne jamais soutenir la petite jument pour sa grossesse, ne pas venir l’aider à la mise bas. Il aurait pu continuer d’être lâche, ne pas assumer ses actes, rejeter la faute sur Pearlescence et la laisser se débrouiller. Il aurait pu et pourtant, l’idée ne l’avait pas affleuré. La perle de bronze l’attirait irrémédiablement. Sans sa lumière, il s’éteignait et se perdait dans l’ombre. Sans son air, il suffoquait. Sans sa chaleur, il gelait. Sans elle, il mourait.

Ses yeux ne tardèrent pas à revenir sur la petite jument. Il admira une énième fois le contraste de l’argent qui reposait sur le bronze, jalousa presque la rondeur de son ventre et posa, protecteur, ses naseaux sur l’encolure recouverte de sueur. La souffrance était déjà là, détruisant sa belle de l’intérieur, et il ne pouvait rien faire pour la soulager. Il ne supportait pas de voir la douleur sur son corps et se fit force pour ne pas fermer les yeux comme le lâche qu’il resterait à jamais.

Mélodieux et théâtraux, commenta-t-il en pensant aux deux mots.

Le prénom final lui pendait aux lèvres, s’amusait sur sa langue sans vouloir sortir. Ils touchaient au but, Ungo le sentait. L’étalon sombre savait qu’en voyant le poulain à naître, alors le nom serait une évidence et sortirait de leurs bouches comme une délivrance. En nommant cet enfant, ils lui donneraient une véritable existence.

Ungo se figea en sentant quelqu’un approcher. Protecteur, il se redressa de quelques centimètres, prêt à bondir sur l’intrus. L’étalon n’était pas un combattant, il n’avait pas un corps de gladiateur. Mais devant la mère de ses enfants, il se devait d’être prudent et de la protéger quoi que cela lui en coûte.
Néanmoins, l’arrivée de Ocëan Pearl ne réussit pas tout à fait à le détendre. Ungo éprouvait un respect incommensurable pour la vieille jument et chercha dans ses yeux les conseils dont il avait besoin pour avancer. À la voir inspecter Pearlescence, il se détendit encore un peu. Si quelque chose de mal arrivait, elle serait là pour les aider, il n’en doutait pas. Et il était très reconnaissant pour cela.

Bonsoir, articula-t-il du bout des lèvres de peur de parler trop fort pour sa belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Jeu 1 Mar 2018 - 0:14

Pearlescence commençait à se tordre de douleur, soufflait fort tandis que son corps s'ajustait pour laisser passer le petit être qu'elle pensait à cet instant un peu trop gros, lâchant un juron à ce sujet. Les naseaux d'Ungo contre sa peau, délicat, contact peinèrent à l'apaiser et elle grogna dans un effort pour se débarrasser de son précieux fardeau, remarquant à peine sa grand-mère qui les rejoignait. Ne parvenant pas à lui répondre la jeune jument se contenta de fermer les yeux, ravalant quelques larmes en se demandant si elle souffrait parce qu'elle ne méritait pas de donner la vie ou comme n'importe quelle autre future mère qui était, passait et passerait par là.

Elle plaqua sa joue contre la moindre parcelle de peau accessible, cherchant contre Ungo la force de traverser cette épreuve que lui imposait la nature à moins qu'il ne s'agisse des dieux et laissa échapper un gémissement tandis que le travail commençait sous le regard tranquille d'Ocëan Pearl. La pie était là pour veiller sur elle et Pearlescence s'en remit entièrement à son expérience tandis que dans le ciel les étoiles disparaissaient une à une, les nuages se fondaient dans le bleu nuit pour laisser place à une immense étendue pâle, un jour nouveau.

Exténuée, la jument étouffa un sanglot, un soupir de soulagement tandis qu'elle priait les dieux pour que sa grand-mère trouve un poulain en bonne santé, un être qui ressemblait plus à un enfant qu'à la chose difforme qu'elle avait été. La gestation s'était bien passée, elle s'était assurée de bien manger, se reposer, elle avait patienté jusqu'au dernier moment, il n'y avait pas eu de complication... Pourquoi l'enfant serait condamné à partager sa destinée informe ? Il n'avait aucun raison d'être laid et elle redressa faiblement la tête pour le contempler de ses propres yeux inquiets, l'appelant d'un hennissement doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Jeu 1 Mar 2018 - 0:31

Ocëan Pearl sourit à Ungo avant de poser son regard sur la jument exténuée qui se tordait de douleur sur le sol, se demandant vaguement si Pearlescence avait ne serait-ce que les moyens d'aller au bout de cette mise bas. Elle le voulait et semblait résignée à souffrir jusqu'au bout aussi la pie l'encouragea-t-elle d'une voix douce, offrant un nouveau sourire rassurant à l'étalon qui allait sûrement paniquer en la voyant dans cet état.

« Restez calme Ungo, rassurez la, encouragez là, c'est le mieux que vous ayez à faire. »

Elle-même contourna le couple pour surveiller l'évolution de la mise bas au plus près, donnant quelques conseils à sa petite fille sans tout à fait savoir si elle les appliquait ou suivait son instinct. Cela n'avait pas d'importance tant que tout se passait bien. Les efforts de Pearlescence portaient leurs fruits et Ocëan Pearl l'encouragea à nouveau, la félicita pour tout ce qu'elle avait déjà accompli jusqu'à ce qu'enfin, le poulain touche le sol moelleux de la berge.

« C'est un garçon, annonça-t-elle au premier coup d'oeil. »

La pie s'éloigna prestemment pour tremper ses naseaux dans l'eau et délicatement rincer la tête de sa petite fille, la soulager de la sueur avant qu'elle n'appelle son fils d'un hennissement, sûrement avide de le nettoyer. Ocëan Pearl sourit du tableau qu'ils formaient tous les trois, attendrie, et ravala une question pour connaître le nom de l'enfant. Peut-être n'y avaient-ils pas encore pensé, ou bien ne s'étaient pas décidés.


Dernière édition par Ocëan Pearl le Jeu 1 Mar 2018 - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 227

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Jeu 1 Mar 2018 - 9:07


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Son cocon si chaud et si tendre, s’amusait à le malmener depuis quelques temps. On appuyait sur son corps, le forçait à se tordre, à changer de position. Il n’avait guère conscience de ce qu’il se passait, mais ressentait au fond de lui qu’on tentait de le déranger, de le déloger.

Le poulain se tortilla.

On le poussa encore, et encore. Il ne savait plus que faire pour rester au calme, bien lové dans sa poche rassurante. En même temps, une force invisible l’attirait à l’extérieur, lui susurrait à l’oreille qu’il était temps, qu’il devait naître. Tant de choses avait-il à voir. Mais qu’était-ce « voir » ?

Dans une nouvelle contraction, il tendit les jambes en avant et se laissa glisser. Il crut, l’espace d’un instant, que la pression allait l’écraser, qu’il sortait, certes, mais complètement détruit. Il s’agita à nouveau, s’extirpa du corps de sa mère et tomba lourdement au sol.

La nuit était moins obscure au dehors et le froid venait déjà piquer sa peau humide. Le poulain ne voulut pas ouvrir les yeux. Les lèvres closes, il se laissa étouffer par ce qui l’avait toujours tenu en vie jusqu’à aujourd’hui. Il ne voulait pas croire qu’il ne connaîtrait plus la chaleur et la tranquillité qui l’envahissaient auparavant.

Le petit mâle étendit ses longues jambes devant, perçant l’enveloppe fragile qui le recouvrait tout entier. Il tira légèrement, rampa sur un faible centimètre et se laissa retomber contre la cuisse de sa mère. Une chaleur infinie s’échappait de ce corps près de lui, lui promettant qu’il ne perdait rien de ce qu’il avait connu. Son monde se transformait simplement. Il était temps de découvrir ses modifications.

Dans un petit couinement, suivi de quelques autres suraigus, le poulain ouvrit grand la bouche et avala tout l’air qu’il put. La douleur brûla ses poumons, insuffla la vie à son corps. Le petit tendit ses oreilles en avant, répondant à l’appel de sa mère. Il ouvrit enfin les yeux.

L’allure de ses géniteurs ne lui fit pas peur. Il ne connaissait pas encore ce sentiment, il n’était qu’amour pour ses parents. Heureux de les découvrir, il les contempla longuement, cherchant à retenir le moindre détail de leurs corps au cas où ils disparaîtraient d’un seul coup.

Puis une nouvelle lueur irradia à l’horizon, surplombant ses parents pour l’inonder de sa beauté. Le mâle contempla la lumière de l’aube et se laissa caresser par les premiers rayons.

Il hennit et réclama son nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungo

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 508

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Jeu 1 Mar 2018 - 9:43


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Paniquer était un faible mot. Ungo ne connaissait plus la peur. Son état dépassait tout cela. Même une vie éternelle aux enfers ne le laisserait pas dans un état pire que celui-là. Jusqu’au plus profond de son âme, l’étalon était tétanisé. Il ne supportait pas de voir sa si belle et forte Pearlescence souffrir à ce point. Il ne pouvait rien faire pour l’aider et il en mourait.

L’étalon accueillit le conseil d’Ocëan Pearl sans arriver à l’écouter vraiment. Il n’osait même plus respirer, les lèvres pincées si forts qu’il s’en faisait mal. Pouvait-il rester calme ? Pas le moins du monde, pas dans ces conditions. Il finit pourtant par se détendre, accepter la fatalité. Quand la future mère se colla un peu plus contre lui, Ungo sentit une décharge le traverser. Il devait se reprendre ! Être fort pour eux deux.

Le mâle tendit l’encolure et posa sa tête contre la douce Pearlescence. Il tenta de lui transmettre sa force et sa détermination, sa joie aussi. Bien sûr, il avait peur. Mais la peur n’était-elle pas le lot de tout parent ? Il ne se laissa pas submerger. Il l’accepta en son sein et s’en nourrit.
Néanmoins, il restait un lâche et Ungo ferma les yeux, incapable de supporter la souffrance de sa dulcinée. Il se serra tout contre elle et attendit la fin de son calvaire en retenant sa respiration. Quand ses poumons le brûlaient, il reprenait une goulée d’air et s’immergeait à nouveau en apnée.

Puis la vieille jument pie annonça sa délivrance.

Ungo ouvrit les yeux, paniqué à l’idée de rencontrer son fils. Il chercha la boule de poils, se redressa derrière Pearlescence et contempla le fruit de leur amour. Dans un soupir de soulagement, il se détendit tout à fait et laissa quelques larmes lui échapper. Il en avait eu si peur sans oser l’avouer. Parfois, il se réveillait même la nuit, en sueur, paniquant à l’idée que ses enfants soient comme lui. Laids, difformes et enfoncés dans une solitude qu’ils n’avaient pas demandée.

Mais son fils était beau.

Plus beau que le ciel qui l’enlaça de sa douce lumière orangée. Son fils était né et il brillait de mille feux. Sa robe paraissait si claire comparée à l’obscurité de la sienne, mais il ne s’en inquiéta pas. Il tendit les naseaux et nettoya la boule de poils. C’est ainsi qu’il la découvrit, cette incroyable tache rosée sur son flanc. Il lécha, encore et encore. Mais la belle tache restait là, accrochée à ses poils presque blancs. Comme un pâle soleil d’hiver qui peinait à réchauffer un lac gelé.

Aurore, souffla Ungo comme une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Jeu 1 Mar 2018 - 11:11

Pearlescence reprit son souffle avec l'impression de respirer pour la première fois, une renaissance avec son fils qui venait de naître. Fatiguée, elle répondit à ses couinements d'un râle grave et laissa Ungo le nettoyer, trop faible pour le faire elle-même. Elle se contenta de lui communiquer sa chaleur, cet amour qui fermentait en elle depuis qu'il avait pris place en son sein et maintenant qu'il en était libre elle se sentait prête à refaire le monde pour s'assurer que son fils irait bien.

Elle papillonna des paupières, le contempla tandis qu'Ungo dévoilait peu à peu sa robe, son corps qu'elle découvrit avec bonheur. Bien proportionné, en bonne santé, le poulain brillait de mille feux contre leurs robes ternes et Pearlescence lança un regard émerveillé à sa grand-mère qui lui rendit un sourire tendre. Pendant un bref instant, la jeune jument se sentit digne d'elle, puis il n'y avait plus que son fils contre elle, Ungo qui veillait sur eux deux. Elle n'avait pas regretté d'avoir séduit le petit étalon mais tandis que l'aube les inondait de sa tiédeur reposante, elle réalisait qu'elle-même s'était laissée séduire par sa révérence, convaincre par ses attentions à défaut de compter sur lui pour la défendre. Elle les protégerait, elle, les deux étalons qui s'étaient imposés dans sa vie.

« Aurore Opéra, compléta-t-elle comme une évidence. Mon trésor. »

Son fils n'avait rien d'une oraison funèbre, encore moins macabre, il était beau et puissant, bien plus que ses parents ne le seraient jamais. Pearlescence soupira, un souffle satisfait car le travail était accompli et le soleil s'était levé après cette dure nuit de labeur. Elle sourit doucement, se laissa aller en arrière et ferma les yeux pour se reposer quelques instants, fière mais exténuée par ce qu'elle venait de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1901

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Jeu 1 Mar 2018 - 11:29

Cyrius traversait l'endroit un peu par hasard...il ne venait pas souvent ici, à vrai dire, la dernière fois qu'il était venu pour goûter l'eau de la rivière, il avait fait la rencontre de Pearlescence et Shiro. 
Aujourd'hui, alors qu'il ne faisait à la base "que passer", la vision de plusieurs silhouettes un peu plus loin sonna comme une invitation à la fête des voisin. N'hésitant pas une seconde de plus, Cyrius prit un petit trot souple pour se rapprocher du groupe...


Alors qu'il arrivait enfin à quelques dizaines de mètres de la petite réunion à laquelle personne ne l'avait convié, il assista à une chose pour le moins... répugnante et intrigante. Un nouveau né sorti du ventre de sa mère au moment même où il s'arrêta non loin du groupe. Les yeux rivé sur la scène, il en oublia de saluer les participants, concentré sur l'expulsion du poulain.


Une fois que le nombre d'individu présents fut passé de 3 à 4, Cyrius se rapprocha tranquillement et dévisagea enfin les invités :
Il y avait un étalon, qu'il ne connaissait pas, mais dont le physique était drôlement assortie à celle qui devait être sa compagne et à présent nouvelle maman : Pearlescence. Pearlescence que l'effort avait enlaidie plus que de coutume mais à qui Cyrius adressa un signe de tête enthousiaste.


- Félicitation !


Il s'arrêta finalement non loin d'une autre jument présente et qu'il avait déjà rencontré : Ocean Pearl.


- Bonjour tout le monde ! Et ... Cyrius baissa finalement les yeux sur le nouveau né dont il ne savait pas trop s'il avait hérité de la génétique de ses parents. et bienvenue à... Aurore Opéra donc... Pearlescence venait de dévoiler le prénom. Ou plutôt les prénoms. Un handicape supplémentaire...


Il se tourna plus particulièrement vers le père qu'il ne connaissait pas.


- Je suis Cyrius. Précisa t-il. Je passais par là mais je peux m'en aller...


Il pouvait s'en aller, mais il n'en avait aucune envie, ainsi cela n'était qu'une pure formule de politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Jeu 1 Mar 2018 - 11:36

Ocëan Pearl posa un regard bienveillant sur le jeune couple qui faisait ses premiers pas dans l'art difficile qu'était celui d'être parents. Elle échangea un regard tendre avec sa petite fille, fière d'elle et rassurée que tout se soit bien passée. Vérifiant tout de même que toutes les membranes foetales avaient bien été expulsées, la pie s'estima satisfaite et contempla son arrière-petit-fils avec curiosité. Elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre, n'ayant jamais trouvé sa petite fille laide sans non plus croire qu'elle était belle. Pearlescence était simplement sa descendante et elle la prenait telle qu'elle.

Trop préoccupée par la mise bas, elle ne remarqua Cyrius qu'au dernier moment et releva prudemment la tête, surprise par sa présence. Elle avait connu des réunions de famille et des invités malvenus à ce genre d'évènements. L'étalon ne ressemblait ni à l'un ni à l'autre et Ocëan Pearl ne connaissait pas ses relations avec Pearlescence aussi lui sourit-elle aimablement.

« Bonjour Cyrius, vous passiez dans le coin ? C'est gentil de vous arrêter pour nous saluer. Vous connaissez ma petite fille et son compagnon ? Au mois vous venez de rencontrer mon arrière-petit fils. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 227

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Jeu 1 Mar 2018 - 22:46


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra inclina la tête d’un côté, puis de l’autre. Il s’empara de son nom, le tourna et retourna de tous côtés, analysa les sons, les lettres et les significations. La mélodie était bonne, mais il n’en comprenait pas le sens. À son âge, on l’excusera d’avoir un vocabulaire limité et une imagination tout aussi restreinte.

Le petit tendit à nouveau les pattes en avant. Il les trouvait bien longues, ces pattes, mais aucun mot ne sut sortir de sa bouche pour s’en plaindre. C’est à peine s’il poussa un couinement agacé à l’idée de devoir se lever. La vie l’appelait, il ne pouvait pas rester couché éternellement contre le flanc si chaud de sa mère. L’idée lui plaisait, mais la jument pie qui se tenait debout devant lui l’attirait tout autant. C’était qu’il voulait surplomber le monde, lui aussi !

Aurore redressa la tête. À peine né, il était déjà très fier de lui. Sa fierté lui permettait de mettre de côté la différence flagrante entre sa robe lumineuse et celles, si sombres, de ses parents. Au moins se consolait-il en pensant posséder les mêmes crins que ceux de sa mère. Mettant de côté sa différence, Opéra plaqua ses sabots gris contre le sol et s’inspira de la position de la vieille dame pour tenter de se lever. Bien évidemment, toutes ses tentatives se soldèrent par un échec et très vite, il cessa d’essayer.

La tête tournée de côté et les yeux clos, Aurore se mit tout simplement à bouder, ignorant royalement le petit monde qui gravitait autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungo

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 508

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Jeu 1 Mar 2018 - 23:13


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ungo contemplait son fils sans retenue. Il lui semblait découvrir la plus belle chose qui soit en ce monde. Il ne put s’en empêcher et s’inquiéta de ses propres pensées. Et si sa vision était troublée par sa paternité ? Si son fils n’était pas la belle boule blonde qui se trémoussait devant lui, mais une pierre difforme qui rampait à leurs pieds, faible dans sa laideur… Il ne saurait le supporter. Pas pour lui-même, mais pour ce petit être qui méritait mieux que de supporter tout ce que Ungo avait enduré depuis le début de sa vie.

Par précaution, l’étalon tendit les naseaux et toucha son fils de tous côtés, essayant de trouver les bosses et les crevasses qu’il avait lui-même sur tout le corps. Mais il ne trouva que courbes parfaites et lignes solides. Son fils était beau, c’était un fait, la vérité. Sa toute nouvelle vérité.

Ungo sourit en voyant Aurore essayer de se dresser sur ses longues jambes. Il semblait très concentré sur sa tâche et l’étalon décida de le laisser faire. Néanmoins, son fils retomba au sol et, d’instinct, le mâle se crispa et tendit les naseaux pour ramasser son enfant. Il ne supportait pas de le voir se faire mal, tant physiquement que mentalement. Et l’échec était une douleur cuisante. Opéra ne tarda pas à le lui prouver en boudant, traumatisé par ses tentatives vaines. On ne réussissait pas à se lever du premier coup, mais Ungo n’arrivait pas à lui en vouloir. Au contraire, il était si attendri par les actions du gamin, qu’il se promit de l’aider à se dresser la prochaine fois qu’il essaierait.

Tout accaparé qu’il était par Aurore et Pearlescence, l’étalon sombre en oublia presque le reste du monde. La voix inconnue s’immisça dans ses pensées quand on s’adressa à lui. Il releva ses yeux noirs sur l’arabe et le sonda de la tête aux pieds. Il ne connaissait pas celui-ci, mais il n’appréciait guère de le voir si proche de sa petite famille. Ungo se remit debout. Il n’était ni grand ni costaud, mais il était papa et, à ce titre, il ne laisserait personne faire du mal à ceux qu’il aime.

Ungo, répondit-il. Restez si vous le souhaitez.

Les mots lui écorchèrent la bouche, mais l’étalon ne voulait pas être malpoli devant sa belle dame. Cyrius semblait connaître à la fois Pearlescence et Ocëan Pearl, Ungo ne pouvait pas se contenter de le virer parce qu’il était trop possessif pour partager ce moment précieux avec sa famille. Néanmoins, il ne prit pas la peine de sourire, n’en ayant pas envie. S’il acceptait les mensonges de sa dulcinée, l’étalon sombre avait compris, après son entrevue étrange avec sa mère, qu’il n’appréciait toujours pas ceux des autres et encore moins les siens. Il ne mentirait donc pas : la présence de Cyrius n’était pas pour lui faire plaisir.

J’ai entendu parler de vous, enchaîna Ungo. Vous descendez d’une longue lignée, à ce qu’on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Ven 2 Mar 2018 - 0:38

Pearlescence se reposait, baignée par les premiers rayons de soleil tandis que sa grand-mère veillait sur son fils et le père de celui-ci. Elle n'était pas encore tout à fait convaincue qu'Ungo pouvait le faire lui-même. Elle n'entendit qu'à demi l'individu qui arrivait et n'ouvrit l'oeil que lorsqu'il s'adressa à elle, hochant la tête pour le remercier avant de reconnaître Cyrius. Tout son corps de crispa et Aurore heurta ses flancs contractés en retombant. Il avait sûrement essayé de se lever et boudait à présent. D'ici quelques années il ne se souviendrait même plus de ces difficultés premières et elle le gratifia d'une léchouille affectueuse tandis qu'Ocëan Pearl saluait chaleureusement le nouveau venu, la surprenant. Elle n'avait pourtant pas manqué de se plaindre de l'alezan... La mémoire de la pie n'était décidément plus ce qu'elle avait été.

Ungo la surprit en se levant pour s'interposer entre eux et l'étalon plus imposant qui n'avait pour le moment rien de menaçant. Silencieusement, Pearlescence approuva, prostrée comme elle l'était aux côtés de son fils qu'elle décida de réconforter avant tout.

« Moi non plus je n'arrive pas à me lever mon chéri, attends que je reprenne des forces et on essayera ensemble. »

Elle revint finalement à leur invité surprise, se demandant s'il se sentait vraiment à sa place dans ce tableau de famille sans savoir qu'aux yeux d'une membre de cette même famille c'était tout à fait logique et même naturel d'attirer tout un tas de badauds.

« N'êtes vous pas un descendant de Starfighter ? demanda-t-elle en faisant écho aux paroles d'Ungo. »

L'étalon chétif ne pensait peut-être pas à la même chose qu'elle mais la jeune mère avait croisé une commère qui affirmait haut et fort que Cyrius était la progéniture de Starfighter. Du coin de l'oeil, Pearlescence aperçu sa grand-mère qui hoquetait, s'étouffait, comme surprise par l'hypothèse et fit un geste pour lui venir en aide. Elle fut cependant bien vite rassurée par la pie qui se reprenait et resta couchée pour quelques minutes de plus en attendant la réponse de l'alezan sans se rendre compte de l'énormité de ce qu'elle venait de dire : elle ne savait pas qu'elle-même descendait de Starfighter et était loin de se douter que la jument qu'elle avait rencontrée parlait pour ne rien dire et surtout, rien de fondé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CYRIUS

avatar

ÂGE : 27
PUF : C.C.
MESSAGES : 1901

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Dominant des Terres Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Ven 2 Mar 2018 - 10:02

Cyrius ne pu s'empêcher de sourire au tableau qu'il avait sous les yeux. Le poulain essayait de se mettre debout. Il rencontra des difficultés, et ne parvint pas à se hisser sur ses pieds. Il marqua une pause dans ses tentatives, le temps de reprendre quelques forces, Cyrius vit dans le regard du poulain l'agacement de ne pas parvenir au but, un caractère combatif et fier, à peine venu au monde, un bon point pour démarrer dans la vie.


Ocean Pearl répondit courtoisement, et même chaleureusement à son salut. Cyrius lui offrit un sourire franc et bienveillant, il avait prit en affection la jument pie lors de leur première rencontre, et recroiser sa route lui était plaisant. 


- Je ne vais pas vous déranger longtemps, la curiosité m'a poussé à vous rejoindre mais je ne vais pas m'attarder. Il tourna rapidement le regard sur les deux parents qui eux, n'avaient pas l'air ravis de le voir arriver. Il reporta son attention sur la doyenne. Je connais votre petit-fille... Cyrius était un peu gêné lorsqu'il repensait à cette fameuse rencontre, il ne s'était pas montré très aimable. Mais pas son compagnon, non.


Ledit compagnon se présentation sous le nom de Ungo. Cyrius lui adressa un signe de tête respectueux, bien décidé à ne pas se montrer désagréable aujourd'hui, la naissance d'un poulain était un moment très particulier.
Ungo avait entendu parler de lui...descendant d'une longue lignée.


Pearlescence enchaîna, elle était toujours à terre aux côté du nouveau né, elle lui demanda si il était descendant de Starfighter. La question étonna beaucoup Cyrius qui l'observa d'un air interloqué avant de répondre au couple.


- Je suis descendant d'une longue lignée mais Starfighter et moi ne sommes pas de la même famille. Il leur adressa un sourire apaisé avant de poursuivre. Mais mon arbre généalogique n'est pas le sujet du jour je crois. Il baissa les yeux sur le poulain qui était mine de rien plutôt bien bâti et bien proportionné. Je vais vous laisser en famille... à bientôt peut être et félicitation encore.


Il salua le couple, envoya un clin d'oeil au poulain et adressa un signe de tête respectueux à Ocean Pearl avant de s'éloigner tranquillement. La vision de cette famille l'avait apaisé, lui aussi en aurait une jour, il en était certain. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Ven 2 Mar 2018 - 19:28

Ocëan Pearl contempla son arrière-petit fils qui peinait à se relever, un sourire attendri aux lèvres. Etrangement, elle avait hâte de le garder afin de permettre à sa petite fille de se reposer. Elle qui avait tant prévu son départ ces derniers temps... La suite cependant la fit moins rire et elle hoqueta, s'étouffa presque à la question de Pearlescence. La jeune mère ne savait rien de son ascendance si ce n'était le nom de sa mère et la pie eut bien du mal à la rassurer, gênée de sa réaction brutale mais Starfighter... Starfighter était l'arrière-grand-père de Pearlescence et ce lien n'avait rien de glorieux, aussi précieux l'isabelle soit-il parmi ses amis.

Elle salua distraitement Cyrius qui s'éloignait déjà et gratifia sa petite-fille d'une lèche affectueuse avant de prendre congé à son tour, désirant laisser le jeune couple profiter de ce moment particulier (et peut-être, éviter les questions malvenues qu'elle sentait poindre sur la langue de Pearlescence). Ocëan Pearl sourit à Ungo avant de se détourner, partant de son côté à un rythme tranquille. La traversée de l'île pour assister à la naissance l'avait fatiguée et elle le sentait à présent à chaque pas difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore Opéra

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 227

SEXE DU CHEVAL : Mâle
TERRITOIRE : Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Dim 4 Mar 2018 - 17:20


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aurore Opéra boudait dans l’espoir que l’attention revienne sur lui. Il pensait que ses parents s’inquiéteraient et l’aideraient à se mettre debout puisqu’il avait si bien essayé ! Néanmoins, ces deux-là ne firent pas mine de le pousser. Le mâle tendit les naseaux, mais ne le toucha pas. Aurore n’attendait que cela ! Mais non. Sa mère le lécha – au moins avait-elle la bonne idée de le réconforter – mais ne l’aida pas pour autant. Elle se plaignit même de ne pas pouvoir se lever elle aussi. Le poulain retint de justesse une réaction négative. Une pointe d’inquiétude et une désapprobation totale pour le détournement d’attention. C’était lui qu’il fallait aider. Il boudait, il ne devait pas montrer au monde qu’il l’écoutait.

Conforté dans son isolement et vexé que l’attention se concentre désormais sur un autre étalon plutôt que sur lui, Aurore finit tout simplement par s’accoutumer de l’obscurité de ses paupières fermées et à s’endormir. Il retomba contre les flancs chauds de sa mère et ronfla paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ungo

avatar

ÂGE : 23
PUF : Aneki (Etalon77)
MESSAGES : 508

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Aucun


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Dim 4 Mar 2018 - 17:38


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, la petite réunion improvisée pour la naissance de son fils se vida de ses intervenants. Ce ne fut pas pour lui déplaire et Ungo regarda l’alezan partir d’un œil égal. Il avait bien vu la réaction de Pearlescence vis-à-vis de Cyrius et il n’aimait pas ce qu’il avait vu. Il ne réclamerait pas d’explications à sa douce si elle ne le voulait pas, mais il partait du principe que la relation entre les deux était mauvaise. Et qui disait ennemi de sa déesse, disait ennemi de lui aussi.

Bientôt son fils s’endormit et Ungo lui jeta un regard bienveillant. Il ne remercierait jamais assez Pearlescence pour l’hommage rendu à sa propre mère avec ce nom. Si Harmonie n’était pas venue aujourd’hui – il ne l’avait pas invitée, en même temps – il se doutait qu’elle était au courant et pensait à eux à cet instant. Machinalement, il porta son regard sur un arbre et sourit. Peut-être que sa sœur pensait à lui aussi.

Ungo s’allongea auprès de Pearlescence et caressa son encolure du bout des naseaux. Peu importait les problèmes de sa vie passée, il avait une nouvelle famille sur laquelle veiller désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: A l'aube   Dim 4 Mar 2018 - 23:17

Pearlescence n'accorda pas beaucoup d'attention à la réponse de Cyrius. Il n'était pas un descendant de Starfighter, point. Sa grand-mère n'expliqua pas sa réaction et sembla vouloir l'effacer d'une lèche affectueuse qui ne satisfit pas la jeune mère. Elle l'observa partir sans parvenir à deviner le sens de sa gêne, ne connaissant ni ses relations avec Starfighter, ni les origines de son ascendance. Bientôt, son fils s'endormait contre elle et elle battait des cils, cédant lentement à la fatigue. Elle sentit à peine Ungo s'allonger à ses côtés et frémit à sa caresse, se laissant aller contre lui pour un repos bien mérité.

END.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'aube   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'aube
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bataille à l'aube...
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» [Juge]-Brigandage-Aube-(10/01/57) [Retraite]
» Demain, dès l'aube...
» L'aube écarlate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DE LA VIE. :: LA RIVIÈRE DE LA VIE-
Sauter vers: