Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 de feu et d'acier

Aller en bas 
AuteurMessage
Oklaan

avatar

ÂGE : 27
PUF : Valhope
MESSAGES : 756

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : A perdu espoir.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: de feu et d'acier   Ven 2 Fév - 8:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Clic cloc clic cloc clic cloc.

Le grand bai avait quitté le territoire des grands lacs. La bataille dans la boue et toutes ces belles rencontres qu'il avait fait lui avait fait le plus grand bien, mais un sentiment que son règne sur ce territoire était déjà terminé l'avait guidé à partir. Il avait eu se ressentit en fait, le même jour que sa précieuse couronne d'or et de diamant s'était volatilisée simple coïncidence ou bien ce cadeau reçu était arrivé avec une date d'expiration et cette date elle était déjà malheureusement passé.

Du coup, Oklaan errait sur les différents territoires sans but précis jusqu'à, il y a quelques heures encore. L'image de la jument pie noire et blanche lui revient en tête, elle lui avait si bien venté les terres secrètes quelle convoitait qu'il avait eu envie de les explorer pour en juger de lui-même. Cependant, il avait été aussi curieux de découvrir tout le tour de l'île de horse wild et s'était promis de revenir. Peut-être espérait-il un peu, au fond de lui revoir cette jument au caractère salé et quel meilleur endroit pour la revoir que d'aller directement chez elle.

Ses pas l'avait mené jusqu'ici une autre construction humaine. Il était étrange ses humains tant de territoire à exploiter et devoir construire des structures qui montaient haut vers le ciel pour avoir plus de superficie. N'était ton pas mieux sous le soleil les quatre sabots sur terre?Il avançait au raie de chaussée ses sabots raisonnant dans tout le bâtiment clic cloc clic cloc sans vraiment porter attention à ce qu'il l'entourait les grandes fenêtres laissait rentré la belle lumière du jour l'étalon marchait un instant dans l'ombre un instant dans les rayons du soleil. Sa robe commençait à reprendre sa brillance d'été les grands poils d'hivers tombaient depuis quelques semaines déjà l'hiver aura été courte finalement cette année ou bien elle était plus courte sur l'île un micro-climat y régnait peut être Oklaan n'en savait trop rien, mais il était certain que l'hiver ici avait été moins rude que l'endroit où il avait grandi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Jeu 8 Fév - 11:43

Pearlescence traînait sa lourde carcasse avec elle dans les Terres Secrètes. Elle cherchait sa grand-mère tout en craignant de la trouver, ne sachant pas comment lui expliquer l'état dans lequel elle était. Elle ne le regrettait pas mais chaque jour pesait un peu plus sur ses lombaires et elle craignait qu'on la moque et qu'on lui reproche d'oser porter en elle le rejeton d'un être assez fou pour l'aimer.

Fifa lui avait indiqué qu'Ocëan Pearl semblait errer sur l'ancien territoire de Perjury ces temps-ci et elle s'y était rendue à pas lents, tâchant d'économiser son énergie qui lui échappait aussi vite que son ventre grossissait. Elle était pleine et bientôt, elle mettrait à bas un rejeton qu'elle craignait aussi moche et fragile qu'elle. Comment en aurait-il pu être autrement ? Ses parents n'étaient pas gâtés par la nature, au contraire, il hériterait probablement de leur laideur. Hideux, elle l'aimerait quand même. Pearlescence avait enfin trouvé un être capable de la regarder et jamais elle ne l'autoriserait à détourner les yeux. Elle s'en était assurée en portant son enfant. Et si jamais ce dernier échappait à leur sort partagé, s'il n'était pas laid comme eux, elle le porterait jusqu'aux cieux.

La jument traversait donc les Secrètes à pas lents et s'aventura dans l'Usine Abandonnée avec l'espoir de pouvoir se reposer. Il faisait encore grand soleil dehors mais depuis quelques temps elle dormait plus qu'avant aussi ne résistait-elle pas quand elle éprouvait le besoin de somnoler : son sommeil la mènerait probablement jusqu'au lendemain. La construction humain résonnait cependant d'une autre présence qu'elle soupçonnait équine et elle se fit méfiante en s'avançant dans les grandes allées de l'usine. Les murs froids ne chassaient pas l'hiver qui s'était abattu sur l'île mais il faisait doux sur Horse-Wild et Pearlescence ne craignait pas la température. Non, elle craignait la silhouette qui se dessinait face à elle.

Un étalon, si sa carrure en disait aussi long qu'elle le croyait. La jument s'arrêta, hésitant entre faire demi-tour ou affronter la menace qui n'en était peut-être pas une. Finalement, elle décida qu'elle ne risquait rien. Que pouvait-il bien lui faire ? Un inconnu, elle, une jument pleine, il n'y avait pas de raison de se croire en danger. Courageusement, elle combla la distance qui la séparait du mâle, le saluant.

« Bonjour, Monsieur. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 27
PUF : Valhope
MESSAGES : 756

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : A perdu espoir.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Ven 9 Fév - 5:11

L'étalon explorait les lieux se disant qu'il n'aurait pas plus mal tombé niveau lieux où atterrir. Oui il aurait pu fait demi-tour oui il avait plus de chance ici de rencontrer un cheval tel l'arabe noir des grands lacs que de rencontrer la belle pinto, mais il était curieux et ici il était à l'abri de la neige. Un peu de répit et peut-être un endroit où se reposer au sec.

Oklaan bailla et étira un postérieur avant de continuer son chemin. Le bruit de ses sabots mêler au bruit de la neige sur le toit qui en fondant au soleil trouvait chemin vers des ouvertures par-ci par-là. S'il ne l'aurait pas senti et vue son ombrage il n'aurait peut-être pas entendu venir la silhouette frêle qui avançait en sa direction était-ce une pouliche? Non pas une pouliche. Oui elle était frêle, mais son ventre rebondit ne mentait pas, elle était assez vieille pour porter un poulain Oklaan pencha la tête sur le côté elle avait semblé hésiter à l'approché il avait beau être jaloux de ne pas être père une nouvelle fois il n'était pas non plus un de ces étalons qui n'acceptaient pas ceux des autres. Elle ne risquait donc rien face à lui. Le beau brun sourit à la future mère.

" Bonjour, Mademoiselle"

Elle lui rappelait vaguement quelque chose comme s'il l'avait déjà rencontré. Il put la détailler maintenant qu'elle l'avait rejoint. Elle semblait encore plus délicate une fois près de lui. Son ventre semblait trop lourd pour elle son dos devait en souffrir quelques muscles et une meilleure alimentation ne lui ferait sûrement pas de tord. Le bai ne la connaissait probablement pas, mais il avait peur pour elle il ne voyait pas commentu elle pourrait survivre à sa mise a bas si par miracle le poulain venait à naître à terme. Il la fixa dans les yeux tentant de ne pas lui montrer ses craintes.

" Pourrais-je connaître le nom de la jolie demoiselle qui me fait honneur de sa présence" Agacé par des gouttelettes froides qui lui tombaient sur le dos, l'étalon se déplaçât, se rapprochant un peu plus de la jument . "Surtout surpris de rencontrer une demoiselle seule dans un endroit pareil"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Sam 10 Fév - 10:41

La chute aléatoire des flocons sur les tôles de l'usine résonnait pourtant régulièrement au-dessus de sa tête et Pearlescence se serait bien laissée bercer par le son délicat si elle avait été seule. Elle ne l'était cependant pas et sa sieste repoussée tant que l'étalon serait toujours là. Il y avait aussi le bruit moins agréable de la neige fondue qui s'égouttait sur eux et la jument s'était arrêtée stratégiquement pour échapper à la trajectoire glacée des minces filets d'eau.

L'inconnu lui sourit en lui rendant sa salutation et Pearlescence se détendit quelque peu, soulageant ses muscles fatigués en relâchant la tension accumulée dans ses muscles. Elle n'aurait pourtant pas couru bien loin s'il s'en était pris à elle mais l'instinct de survie primait : pour la première fois, elle avait quelque chose à protéger. Pas sa vie à elle, mais celle du petit être qui grandissait paisiblement en elle. Pour le sauver elle devait protéger la sienne et cette responsabilité qui l'incombait la portait dans les jours les plus difficiles de la gestation.

Un brin de soleil effleura sa croupe et l'astre du jour vint éclairer son interlocuteur qu'elle dévisagea prudemment. Il lui disait vaguement quelque chose mais pour le moment, ça ne lui revenait pas. Pearlescence battit très lentement des cils, prise au dépourvu par le comportement de l'inconnu bien qu'elle ne le montrait pas. Essayait-il d'être... galant ? Avec elle ? Alors qu'elle était pleine en plus d'être laide ? Quel étrange personnage.

« Je me nomme Pearlescence. déclara-t-elle tandis qu'il se déplaçait. Et vous ? »

Elle résista à l'envie de lui faire remarquer qu'il était soit bigleux soit bizarre et mit un postérieur au repos tandis qu'elle considérait sa réponse. Il n'y avait rien de mal à confier qu'elle cherchait sa grand-mère. Cependant, était-ce prudent de rester avec un énergumène pareil ? Oh, comme elle aurait voulu être aux côtés d'Ungo à cet instant. Elle n'aurait pas eu à s'inquiéter. Pearlescence regrettait presque de ne pas lui avoir demandé de l'accompagner dans sa quête mais les histoires de famille étaient trop personnelles pour y mêler le petit étalon qui n'avait même plus la sienne.

« Je cherche ma grand-mère, Ocëan Pearl. Il me semble que je pourrais la trouver ici. »

Elle ne commenta pas sur sa solitude, ne désirant pas s'étendre à ce sujet. Plissant plutôt les yeux, la petite jument chercha plutôt à se souvenir de son interlocuteur. Il lui disait définitivement quelque chose. N'y tenant plus, elle lui fit part de cette impression.

« Vous me paraissez familier, nous serions nous déjà rencontrés ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 27
PUF : Valhope
MESSAGES : 756

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : A perdu espoir.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Dim 11 Fév - 7:49

Par les grandes fenêtres de l'usine les rayons du soleil pénétrait juste au pied de ceux-ci et en se déplaçant Oklaan c'était introduit dans une de ses sources de lumière. Un côté de son corps était submergé par l'agréable sensation de chaleur. Il mit un postérieur au repos ne se gênent pas de la présence de la jument près de lui. Elle n'était pas de toute façon une source de danger pour lui au contraire, elle avait peut-être était insouciante de se promener seule dans son état heureusement pour elle, elle n'avait rien à craindre de lui. L'étalon releva la tête roulant les muscles sous sa peau lorsqu'il sentit le regard insistant de la jument sur lui.

" Pearlescence, vous avez un très jolie nom mademoiselle."Il pencha la tête sur le côté et sourit à celle-ci."Oklaan pour ma part beaucoup moins bien que le votre je vous le conjure."

Ocëan Pearl , sa grand-mère... Oklaan posa les yeux sur la silhouette délicate de la petite jument Silver d'apple devant lui. À quel moment la génétique avait-elle déraillé à ce point , pour donner un tel résultat si , si différent. Pas qu'il trouvait La petite jument moche, mais où était passé les courbes généreuses de la jument pie. Il est vrai qu'elle semblait avoir de drôle de goût niveau étalon pour ne pas avoir eu envie de rester avec lui et partir en compagnie d'un petit étalon Arabe lors de leur rencontre. Le grand bai sourit à Pearlescence.

" Vous m'envoyiez désolé de ne pas pouvoir vous aider, je ne l'ai pas croisé ici. La dernière fois que je l'ai vu, elle traînait sur mon territoire en compagnie des autres pensionnaires de la maison de retraite de l'île."

Une nouvelle fois il sentit son regard interrogateur se poser sur lui il fit de même. Était-il désirable à ce point." Vous me paraissez familier, nous aurions nous déjà rencontrés?"Oklaan lui sourit à nouveau gonflant ses poumons d'aire.

" Vous me dites quelque chose aussi très cher, peux être sommes-nous âme sœur et nous avons-nous croisé dans nos rêves." Il se retint de rire ce qui ne fut qu'accentuer son sourire." Ou bien plus probablement nous avons-nous croisé.Étiez-vous présente lors de la séance de Thalasso thérapie sur mes terres?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Dim 11 Fév - 15:45

Les rayons de soleil soulevaient des nuages de poussière en suspension, de minuscules particules figées dans le temps et glacées par la saison hivernale. Pearlescence restait à distance des flaques de lumière que dégueulaient les vitres fissurées de l'Usine, ne voulant pas dévoiler l'étendue de son handicap, son corps trop maigre pour porter en son sein un autre, si petit encore mais qui ne tarderait pas à grandir. Elle lui donnerait la vie, elle se l'était promis. Sa famille fondée, jamais Ungo ne la quitterait. Plus jamais elle ne serait seule et c'était tout ce qui comptait.

Elle recula d'un pas comme si les paroles d'Oklaan l'avaient giflée, brûlée par le compliment qui sonnait comme un mensonge. C'était souvent le cas, ils lui mentaient sans qu'elle ne comprenne pourquoi, ou ils lui crachaient la vérité au visage comme si elle ne le savait pas. Belle ou laide, qu'importait tant que les mots la blessaient n'est-ce pas ? Le monde lui rappellerait toujours qu'elle n'y avait pas sa place. Mais elle avait façonné son cocon et plus rien de la convaincrait qu'elle ne méritait pas son nom. Avec Ungo et le fruit de leur union, ils s'étaient forgée une place et elle ne laisserait personne la leur retirer.

« Vous devez vous méprendre, cracha-t-elle. Vous n'êtes probablement pas dominant de quoi que ce soit. »

Les territoires dominés n'avaient pas encore été redistribués, les dieux étaient loin de s'impatienter et s'amusaient sûrement des déboires des équidés sur lesquels ils étaient censés veiller. Ces pauvres mortels tentaient de s'emparer de terres qui ne leurs appartiendraient jamais vraiment. Et pour qui se prenait-il lui, à moquer le grand-âge d'Ocëan Pearl ? Elle était l'une des rares à mériter le respect ici. Ces étrangers, ils n'étaient pas natifs de l'île et se croyaient tout permis. La pie avait bien raison de les regarder venir avec méfiance. Pearlescence ne savait vraisemblablement rien des origines de sa grand-mère.

Ames soeurs ? Elle rit, d'une voix de casserole cabossée et rouillée et secoua négativement la tête. Elle était peut-être tombé sur un nigaud, idiot et un peu fou. Cela expliquerait ses propos et son indécence. Quand bien-même elle se savait laide, Pearlescence ne pouvait pas s'empêcher de céder aux travers des juments pleines : elle avait déjà un beau, les avances des autres étalons la rendaient aigrie et elle se moquait ouvertement des propos d'Oklaan.
Ses espoirs étaient vains et voués à l'échec.

« La bataille de boue ? devina-t-elle dans le discours mystérieux de son interlocuteur. Ah ! Vous êtes le grand dadais qui draguait tout ce qui bougeait ? Je comprends mieux... »

Hautaine, elle releva bien haut le nez et détourna la tête. Désespéré, voilà ce qu'il était, en espérant que cela ne soit pas un détraqué non plus, il n'aurait manqué plus que ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 27
PUF : Valhope
MESSAGES : 756

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : A perdu espoir.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Lun 12 Fév - 15:10

Qu'avaient-ils tous à ne pas le croire lorsqu'il disait avoir eu un territoire sur l'île? Bien sûr il ne l'avait pas reçu par les dieux, il n'avait aussi rien fait pour le mériter, car il avait demandé un territoire comme cadeau et son souhait avait été exaucé. Le grand bai soupira exaspéré. Trente jours, il avait reçu un cadeau avec une date d'expiration à l'endos. Ce cadeau, une terre qui normalement n'aurait jamais dû avoir de dominant, car elle est dite terre neutre. Il serait probablement le seul à connaître la vérité du moins le seul à y croire sauf peut-être le cheval arabe noir, mais celui-ci il s'en doutait ne l'avouerait jamais à personne même s'il le torturait.

" Vous ne croyez pas au père Noël?" Oklaan regardât au ciel regrettant sa couronne disparut celle qui du ciel était tombé pour atterrir dans l'eau." Après, ils se demandent pourquoi ils n'ont pas de cadeau sous leur sapin le jour de Noël."

-La bataille de boue ? Devina-t-elle dans le discours mystérieux de son interlocuteur. Ah ! Vous êtes le grand dadais qui draguait tout ce qui bougeait ? Je comprends mieux... Elle se trouvait donc à la bataille de boue elle aussi. Soudain, Oklaan la reconnue c'était celle qu'il avait défendu contre les insultes gratuites d'un shetland miniature; celle qui l'avait lamentablement ignoré même après cet acte." Vous me blessez une seconde fois Pearl, me confondre avec Cyrius. Comment devrais-je le prendre?"Il la suivi du regard elle semblait maintenant le prendre de haut ce qui eut pour effet de lui hérisser un peu les poils, lui qui avait été neutre face à elle.

" Si être courtois et bien élevé avec la gentes féminine s'appelle draguer et est mal vue par ici, alors oui, je plaide coupable a vos accusations Mademoiselle."

Deliant ses pattes Oklaan quitta le confort des rayons du soleil contournant la jument et l'observa sur tous ses angles une nouvelle fois. Il finit par revenir à sa position initiale puis fronçât ses sourcils imaginaires. Bien qu'elle était différente physiquement de sa grand-mère, mentalement, elles étaient toutes deux des êtres susceptibles. Un trait de personnalité qu'Oklaan ne comprenait pas l'utilité.

"En fait ma chère, vous lui ressemblez plus que vous le croyez à cette chère Ocëan Pearl."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Mar 13 Fév - 16:45

Le Père Noël. Quelle drôle d'idée. Pearlescence n'avait pas été gâtée cette année là, ni les précédentes. Etait-ce parce qu'elle n'y croyait pas ? Peut-être. Elle en doutait. De toute façon, elle n'avait pas été gâtée par définition, la nature ne l'avait pas bien formée et elle en payait l'injuste prix chaque jour. Elle aimerait sa progéniture qu'elle soit belle ou difforme mais priait pour qu'elle échappe au sombre destin qu'avait connu ses parents.

Elle fit donc sa plus belle grimace à Oklaan et détourna ostensiblement la tête, envisageant de l'ignorer. Ne comprenant pas vraiment pourquoi il lui parlait de Cyrius tout à coup, elle décida tout de même de le détromper : non, elle ne les comparait pas, pas encore. Pearlescence ne les confondait pas non plus, il n'y avait pas photo. L'un était roux, l'autre brun, le premier petit et le second rondouillet.

« Cyrius est un goujat. Vous... ça reste à débattre mais je devine que ça ne vous plaira pas. »

Pearlescence se fit cependant moins hargneuse à l'entente de la suite. L'étalon n'avait pas tort, peut-être que cela faisait partie de sa personnalité et qu'il ne se rendait pas compte des insinuations qu'il faisait. Encore un macho, mais elle se garda bien de le lui dire. Ce n'était pas de sa faute, s'il avait été élevé ainsi.

« Pardonnez moi, souffla-t-elle avec une pointe de sarcasme. Il y a beaucoup d'étalons qui ne savent pas se tenir sur l'île, si vous connaissez Cyrius vous voyez sûrement ce à quoi je fais référence. La plupart n'ont pas mauvais fond mais cela nous met mal à l'aise, nous simples juments. »

Elle l'observa la contourner pour la contempler sous tous les angles et résista à l'envie de le botter, décidant de plutôt l'ignorer. Il ne se rendait définitivement pas compte de ce qu'il faisait le pauvre fou. Le respect qu'il lui manquait ne l'avait probablement même pas effleuré et Pearlescence soupira bruyamment.

« Je vous dérange ? »

La jument fit cependant taire son agacement avant de devenir plus agressive, devinant que l'énergumène face à elle trouverait de toute façon toujours quelque chose à redire. Elle se crispa cependant à la mention de sa grand-mère. Pearlescence battit lentement des cils, comptant jusqu'à dix dans sa tête et se répétant qu'elle avait beau être moins malmenée qu'à l'habitude car elle était gestante, elle n'était cependant pas à l'abri.

« Et comment pourriez vous me comparer à ma grand-mère ? Je doute que vous la connaissiez beaucoup. Vous venez d'arriver sur l'île je présume ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 27
PUF : Valhope
MESSAGES : 756

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : A perdu espoir.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Mer 14 Fév - 6:36

« Cyrius est un goujat. Vous... ça reste à débattre..." Goujat , Oklaan haussa les épaules et fit la moue ne connaissant pas ce mot et pas vraiment intéressé de connaître sa signification si cela était pour lui déplaire. Il avait rencontré Cyrius cependant, leur premier rencontre était un vague souvenir comme si leur rencontre n'avait été qu'un rêve. Oklaan le savait il avait bien fait un bout de chemin ensemble et un souvenir d'odeur abominable lui levait le cœur quand il tentait de se rappeler de celle-ci , mais il n'arrivait pas à comprendre le sens. Cependant, comprenait très bien pour avoir rencontré l'arabe noir que les étalons de la région n'étaient pas tous des saints et loin de l'être d'ailleurs quel dommage quelques spécimens sans scrupule, parmi tant d'autres, salissaient leurs réputations.

" Détrompez-vous mademoiselle, vous n'êtes pas que des simples juments, je ne vous vois pas ainsi."

Après s'être dégourdit les pattes la jument lui demanda si elle dérangeait d'un ton mi-agacé mi-sarcastique l'étalon hausse des épaules une deuxième fois un sourire au coin des lèvres elle semblait tendue la petite, sa façon de réagir, ses petits muscles n'étaient pas au repos même si elle faisait la courageuse il la sentait nerveuse face à lui. Elle avait cependant, vraiment une pointe du caractère que sa grand-mère lui avait aussi montré et elle lui confirmait à nouveau.

"Je n'es jamais resté aussi longtemps sur un même territoire depuis mon enfance et une demi-nuit passée avec votre grand-mère me suffit amplement." Dit-il tout en souriant.

Un frisson le prit était-il en train de tomber malade il est bien connu on tombe toujours malade quand le beaux temps commence à ce pointer le bout du nez. Le grand bai se mordilla lui même la peau pour vérifier son état de déshydratation. Il n'était pas complètement hydraté, mais sa allait. Puis il releva le menton s'apercevant que dehors le soleil avait disparu, il était devenu gris, le vent semblait souffler plus fort aussi. Une tempête se préparait? Il fronçât des sourcils imaginaires. Si c'était bien le cas, il passerait la nuit ici à l'abri de celle-ci. Son regard se posa sur la petite jument. Et celle-ci aussi probablement dans son état ça serait du suicide de s'aventurer par mauvais temps.

" Après la grand-mère, la petite fille?"Toujours un sourire amusé aux lèvres.
N.B:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Sam 17 Fév - 14:08

Pearlescence éclata d'un rire aigre. Cet énergumène se contredisait intrinsèquement, si ce n'était pas beau ça. Pas de simples juments ? Alors, pourquoi les traitait-il comme des morceaux de viande ? Bah, elle n'allait pas rester ici assez longtemps pour en comprendre la raison, heureusement. La future mère fit un pas pour s'en aller mais se stoppa net à l'entente de la suite. Comment pouvait-il parler de sa grand-mère ainsi ? Ce mécréant !

« Je ne tolérerais pas que vous parliez de ma grand-mère d'une telle façon ! Non, je ne vous le permets pas ! »

Tout reposait sur un triste malentendu mais Pearlescence ne le savait pas, persuadée et bien décidée à se convaincre qu'Oklaan n'était qu'un vil personnage. Lui, partager une nuit avec Ocëan Pearl ? Et puis quoi encore. Il était étonnant qu'elle s'offusque de ce qu'elle prenait comme un mensonge pervers alors qu'elle-même savait parfaitement que la vieille jument pie n'aurait pas offert sa couche à un étalon. Plus encore, il était curieux qu'elle comprenne les propos du dit étalon de telle façon, bien que laissant planer une légère ambigüité, passer la nuit avec un équidé n'impliquait rien d'offensant si ce n'était qu'ils étaient rencontrés une fois la nuit tombée. Mais la jeune jument avait l'intention de tout prendre mal. Le monde lui voulait du mal de toute façon, autant lui mâcher le travail et faciliter la tâche.

La nuit tombait d'ailleurs sur les deux chevaux et elle tourna la tête vers les carreaux brisés, un courant d'air froid venant contourner son ventre arrondi par la gestion. Pearlescence frissonna désagréablement et releva la tête à la suggestion indécente d'Oklaan, ne lui répondant pas tout de suite. A défaut elle se détourna et s'éloigna pour de bon, à la recherche d'un endroit mieux isolé dans l'usine.

« Dans vos rêves et je ne vous souhaiterais pas d'en faire de beaux cette nuit. »

Elle disparut dans un couloir où le courant d'air s'engouffrait férocement, la faisant trembler de froid jusqu'à ce qu'elle atteindre la salle suivante. Elle était plus petite et peuplée de machines étranges que Pearlescence prit le temps d'inspecter. Le métal était froid et les plans de travail usés, elle resta à distance de peur qu'un outil ne lui tombe sur les pieds. Au moins ne faisait-il pas aussi froid dans cette pièce là.

Débarrassée ! pensa-t-elle avec un soulagement qui disparut tout aussi vite qu'il était apparu. Des pas résonnaient, approchaient et elle doutait qu'il s'agisse d'un nouvel individu. Oklaan revenait à la charge et elle soupira lourdement. Pearlescence se redressa de toute sa petite hauteur, braquant son regard sombre sur la porte où se dessina bientôt la silhouette de l'étalon. Il était temps de mettre les points sur les i et les barres sur les t si elle voulait passer la nuit tranquille. Elle prit une grande inspiration, carra les épaules, soupira parce que son dos la tiraillait, regretta une fois de plus l'absence d'Ungo, maudit Ocëan Pearl de fréquenter des territoires aussi désagréables, s'en voulu immédiatement et lança enfin.

« Je vous préviens, si vous venez encore raconter des âneries à propos de ma famille je vous ferais regretter d'être entré dans cette pièce et de m'avoir suivie. »

Elle comptait bien hurler et pousser des cris dignes d'une banshee pour ce débarrasser de lui. Pearlescence n'avait pas peur d'avoir recours aux grands moyens s'il le fallait. Elle hocha résolument la tête à cette pensée et ajouta, presque à regret depuis son refuge dans un coin de la pièce, derrière une grosse machine.

« Si vous ne me voyez pas ne vous embêtez pas à me chercher, je n'ai pas envie de jouer à cache-cache. Je suis fatiguée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 27
PUF : Valhope
MESSAGES : 756

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : A perdu espoir.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Mar 20 Fév - 11:55

Qu'avait-il fait ou dit encore pour quelle sorte à nouveau de ses gonds? Il soupira la regardant sans chercher à se faire pardonnez par la demoiselle. Avec son caractère de demi-chien enragé c'était à se demander quel type d'étalon avait bien pu tomber sous son charme. La laideur intérieure était quelque chose de beaucoup plus moche que celle extérieure, selon lui et malgré cela il arrivait quand même toujours à trouver quelques choses de beaux chez elles. Il avait bien aimé le caractère de feu qu'avait Écalipse. En fait, celui de Pearlescence n'était pas de chien ni violent ni plein de caractère il était simplement impulsivement et non réfléchis enfin, selon Oklaan et il se disait qu'elle devrait prendre le temps au lieu d'agir ainsi.

Le grand bai haussa les épaules une nouvelle fois qu'est-ce qu'il pouvait bien en faire de cette jument après tout si elle voulait aller dormir seule au froid elle en était libre c'était bien son problème à elle. Il n'allait donc sûrement pas lui courir après pour la rattraper. Il se contenterai de trouver un endroit où le soleil avait probablement tapé toute la journée et réchauffer le sol de béton son corps tiendrai cette chaleur une bonne partie de la nuit. Il allait se mettre à la recherche d'un endroit plus confortable moins humide, mieux éclairée, quand une odeur lui vient au naseau il retroussa la lèvre supérieure humant l'aire à la recherche d'indice sur la provenance que cette odeur elle n'était pas chevaline et ni humains à son grand soulagement. Mais l'odeur était un mélange de poils mouillés et de sang séché les yeux d'Oklaan s'étaient écartelés.

" Pearlescence..." dit-il tout bas son odeur à elle aussi était présente dans l'air il la retrouverait rapidement et le propriétaire de l'odeur potentiellement un prédateur n'aurait aucun mal aussi. Était-ce prudent de la laisser seule, bon elle n'était pas ce qui se faisant de plus agréable et elle ne voulait pas de sa présence, mais il ne pouvait pas la laisser se débrouiller seule face à l'éventuelle danger.

Partir au galop et arriver rapidement, mais se faire entendre à des kilomètres avec le béton qui résonne chacune de ses foulées ou marché sur la pointe des sabots, arriver lentement, mais être discret. L'étalon opta pour la deuxième solution. Suivant l'odeur de la petite elle se trouvait plus près de l'animal que de lui son cœur débattit lorsqu'il entendit sa voix, il aurait voulu lui dire de se taire. Un regard lui suffit pour comprendre qu'il n'y avait pas d'autre entré que celle qu'il venait d'empreinter au moins si la bête venait à venir elle devait aussi passer par celle-ci. Il s'arrêtât net devant la porte la voyant derrière une immense machine.

Il lui fit signe de se taire" Tchut" Le plus poliment possible pour ne pas qu'elle monte sur ses grands chevaux encore une fois Oklaan se posa devant l'entrée il allait faire le gué cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Ven 23 Fév - 21:35

Pearlescence n'avait pas le temps d'être patiente : on ne lui en laissait jamais l'opportunité. Les autres équidés la jugeaient sur son physique, la rendant susceptible à force de remarques désobligeantes. Elle en avait marre de baisser la tête sans rien dire et avait décidé de ne plus se laisser faire depuis qu'elle avait rencontré un être plus faible encore qu'elle. Si ce n'était pas pour elle, c'était pour Ungo et le petit être qui résidait en elle : Pearlescence se devait de garder la tête haute à présent.

Il était vrai qu'elle avait longtemps eu besoin qu'on la protège, et plus longtemps encore en avait-elle était persuadée. C'était peut-être encore le cas mais elle refusait de se résoudre à cette éventualité. Maintenant, elle aussi avait quelqu'un à protéger, ou du moins devrait bientôt veiller sur un poulain et elle ne pouvait pas dépendre des autres pour élever ses progénitures. Elle le refusait, même quand elle savait qu'elle faisait les mauvais choix concernant la conduite à tenir pour s'assurer les meilleures conditions possibles pour vivre avec sa gestation. Pearlescence n'avait jamais dit qu'elle le ferait bien.

Elle s'offusqua bien sûr de la façon qu'avait Oklaan de la faire taire et détourna la tête obstinément. Elle ne lui avait rien demandé ! Pour qui se prenait-il, ne pouvait-il pas la laisser seul ce macho ? Et qu'est-ce qu'il avait là, à bloquer la sortie ? Pearlescence allait faire un pas pour se dégager de sa cachette et lui faire savoir ce qu'elle pensait de son comportement quand l'odeur lui parvint. Un prédateur ? Non... non non non, elle n'avait pas signé pour passer une nuit d'angoisse enfermée avec un équidé et un prédateur ! Elle n'avait absolument pas confiance en Oklaan pour la protéger et s'en serait bien passée si elle avait pu...

La jument soupira lourdement et se retraita derrière la machine en décidant que se cacher prenait tout son (morbide) sens à présent. Peut-être que le prédateur serait repu après s'être attaqué à l'étalon... De toute façon il n'y avait pas d'autre sortie, elle était coincée avec lui qu'elle le veuille ou non. Et pour être sincère, Pearlescence aurait préféré tenter sa chance et fuir l'Usine pendant que le prédateur y errait encore...

« Vous avez intérêt à ne pas crever ici parce que j'ai bien l'intention de sortir d'ici vivante et en bonne santé. lança-t-elle hargneusement afin de masquer son angoisse. »

L'odeur de poil mouillé et de sang criait plus danger que prédateur mais elle ne pouvait pas prendre de risque, pas dans son état. Inquiète, elle réprima difficilement un tremblement et fixa obstinément l'entrée où la silhouette d'Oklaan se dessinait, priant pour qu'il ne s'agisse que d'un groupe de rats qui avait échappé de peu à un quatre heure improvisé, mieux une biche égarée après une mauvaise rencontre dans la Plaine aux Trois Primaires ou un chamois qui avait dévalé les flancs de la Montagne Sacrée après une mauvaise chute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 27
PUF : Valhope
MESSAGES : 756

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : A perdu espoir.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Lun 26 Fév - 8:15

Oklann non plus n'avait pas non plus signé pour être baby-sitter ni même garde du corps et pourtant il accueillait sans broncher cette obligation du destin. Sacré dieux, de bons farceurs ceux là. Il avait le dont de mettre sur le passage des embûches, de leur faire vivre des choses auxquelles chacun des équidés ne s'entendant pas à vivre. Leur retirer leur famille, leur terre les pousser à des milliers de kilomètres de leur terre, les faire souffrir plus d'une fois, mais au final leur but est de les guidés vers une nouvelle famille, une nouvelle terre et maintenant qu'il en connaissait un Oklaan y croyait et pouvait maintenant espérer que les dieux lui avait réservé un destin ici. Il releva le nez au ciel déjà la clartée n'était plus pareille, l'obscurité prendrai la place de celle-ci et il ne fermerait pas l’œil cette nuit son soupire vint se mélanger à celui de Pearlescence. Bon, il acceptait son sort oui , cependant il aurait bien aimé se reposer aussi avant de reprendre la route demain.

" Je n'ai pas l'intention de crever non plus je vous assure et je dois retrouver quelqu'un avant."

Quelqu'un en particulier ? Non pas vraiment enfin oui et non il avait envie de revoir la jument pinto qui convoitait les terres sur le qu'elle se trouvait ce bâtiment et il rêvait depuis peu d'une famille de trouver dans ce monde terrestre une jument qui lui ferait oublier toutes les autres qui si trouve aussi. Trouver son âme sœur il avait le pressentiment qu'elle vivait et il finirait bien par la trouver.

Le grand bai garda le silence, un postérieur mis au repos le corps à l'intérieur de la pièce et la tête dans le corridor, l'endroit était légèrement plus sec que celle où il avait rencontré la future maman. Les heures passèrent tranquillement la nuit c'était installé au début on entendait des bruits comme des miaulements sans jamais pour autant entendre de bruit de pattes sur le sol ne n'était définitivement pas un autre équidé blessé. Ses oreilles avaient frémi dans les directions d'où venait ceux-ci, il savait qu'il avait déjà entendu ce bruit quelque part mais n'arrivait pas à l'identifier. Celui auquel appartenait ce bruit avait rodé un peu autour d'eux semblait ne pas vouloir les approcher plus qu'il le fallait, l'animal était seul pas beaucoup d'animaux dans cette région avait la taille pour s'attaquer à des proies tel qu'un cheval. Puis plus rien depuis quelques temps au soulagement d'Oklaan.

Oklaan étira son encolure vers le haut pour se dégourdir un peu puis détourna le regard en direction de la petite jument il la voyait respirer tranquillement ses tremblements semblaient disparut. Elle semblait plus calme dormait-elle? Il en était pas certain, il ne pouvait pas tout distingué de là ou elle se trouvait son corps à demi-caché derrière la machine humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Mer 28 Fév - 20:19

Les rats. Ils couraient dans les parois, rampaient le long des murs et se faisaient un trône des caisses de bois qui reposaient dans un recoin de la salle. Pearlescence les entendait dans son sommeil. Ils ne la berçaient pas, au contraire ils la réveillaient en sursaut et la tiraient de ses rêves doux, un soleil caressant qui brillait sur sa famille en devenir, la promesse d'une rose solitaire, des songes qui la portèrent jusqu'au petit matin.

Elle se souvint brusquement d'Oklaan qui avait monté la garde toute la nuit et s'étira douloureusement avant de s'approcher. Il était encore debout, peut-être endormi mais bel et bien vivant. Tant mieux pour lui, heureusement pour elle.

« Bien dormi ? »

Pearlescence soupira lourdement, faisant quelques pas de plus pour se réveiller. Ses flancs lourds la tiraillaient et elle ne savait pas si elle désirait en être débarrassée par impatience de rencontrer son fils ou sa fille ou simplement pour ne plus être encombrée. S'en voulant un peu d'avoir de telles pensées la jument tordit l'encolure pour effleurer son ventre de ses naseaux de velours, souhaitant au poulain tout le bonheur du monde et bien plus encore.

Revenant à l'étalon non loin d'elle la future mère repensa à ses paroles de la veille, curieuse. Retrouver quelqu'un ? Un proche ? Un membre de sa famille ? Vu le spécimen, elle penchait plutôt pour une mère porteuse.

« Vous allez pouvoir retrouver ce quelqu'un... même si quelque chose me dit que c'est une jument. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 27
PUF : Valhope
MESSAGES : 756

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : A perdu espoir.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Ven 2 Mar - 7:45

Il avait le regarde figé vers les immenses fenêtres qui ornaient la totalité du corridor. Les premiers rayons du soleil étaient apparu d'un ciel couleur feu à l'extérieur les nuages semblaient inexistant. Il ferait sûrement très beau aujourd'hui la petite jument derrière lui pourrait reprendre sa route et lui aussi. Le bruit des petits sabots claquant derrière lui le sorti de son était de semi-végétation.

" Bien dormi?" Oklaan cligna des yeux les cernes jusqu'au menton les yeux assécher par la fatigue. Il s'étira lui aussi, un postérieur bien porté en arrière puis se retourna son regard se posant sur Pearlescence qui s'était approché de lui. Il lui adressa un simple sourire laissant échappé un bâillement entre les dents.

" Une petite sieste en après-midi ne sera pas de trop disons."

Elle venait de soupirer était-ce parce qu'il l'embêtait? Non, il n'était pas la cause, la jument venait d'effleurer son ventre. Il avait changé depuis hier, le poulain semblait sur le point de se pointer le bout du nez il devait avoir changé de position cette nuit et il pesait lourd sur les délicates jambes de la frêle jument. Oklaan s'estimait chanceux que les seuls moments où il se sentait aussi ballonné s'était après avoir abusé de fruit dans le verger.

L'étalon laissa échapper un rire à demi-amusé. " Ne soyez pas jalouse mademoiselle, vous resterez la seule avec qui je serais resté éveillé toute une nuit."

Il se décala du cadre de porte son esprit était plus calme une fois éloigné de cette étroite espace un peu claustrophobe peut-être cela resterait à vérifier. Le passa était maintenant libre la futur maman pourrait poursuivre son chemin.

"Je ne veux pas vous dire quoi faire mademoiselle, mais je crois qu'un endroit un peu plus verdoyante que cette construction humaine serait bien pour vous et votre progéniture."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pearlescence

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 152

SEXE DU CHEVAL : Jument

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: de feu et d'acier   Ven 2 Mar - 21:07

Pearlescence ne s'exprima pas à propos des siestes mais n'en pensa pas moins : elle en faisait souvent depuis qu'un petit être (qui ne l'était plus tellement, petit) avait élu domicile dans son ventre. Il suffisait d'un coin ensoleillé et elle somnolait, rêvait de son fils ou de sa fille, sa robe aux mille couleurs et le nom qu'il ou elle pourrait porter. Elle n'avait rien trouvé d'assez beau pour l'honorer.

Elle s'offusqua de la réplique d'Oklaan, une inspiration dédaigneuse tandis qu'elle détournait les yeux et faisait quelques pas pour s'éloigner maintenant qu'il s'était écarté de la porte. Ce gros balourd était vraiment désagréable. Elle partit au petit trop, décidant qu'elle avait passé bien assez de temps avec cet énergumène et répondit par-dessus son épaule, peu touchée par ses conseils.

« Je ne vous ai pas attendu pour y penser. Laissez donc aux futures mamans le travail de réflexion concernant la mise-bas, on s'y connait mieux que vous. Bonne journée mon cher. »

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de feu et d'acier   

Revenir en haut Aller en bas
 
de feu et d'acier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fouet d'acier et coup critique .... !!!
» La crevette d'acier
» Méphisto ou machoire d'acier
» DK et Mantel d'acier ?
» Mantel d'Acier ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES SECRÈTES. :: L'USINE ABANDONNÉE-
Sauter vers: