Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Patinoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Arion

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 45

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Jaune power


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Patinoire   Dim 7 Jan 2018 - 16:54

Le poney gris marchait à la recherche de tout et de rien en même temps. Il connaissait les lieux et passa simplement faire un petit tour. Le sol était blanc et ses sabots le marqua derrière lui. Quelques flocons tombaient encore. Il faisait doux, le ciel était bleu et il n'y avait que peu de nuages à l'horizon. Le sol était glissant parfois mais le fjord resta sur ses quatre jambes. Il avait l'air joyeux. Les oreilles vers l'avant, la tête haute et les yeux grands ouverts. Le soleil se réfléchissait sur la banquise, ce qui ébloui quelque fois le gra qui tourna la tête pour voir correctement. Tout était calme par ici. On entendait seulement la marche de poney et le léger clapotis des vaguelettes.

Arion réfléchissait à d'autres bêtises qu'il pourrait faire. Le bon pas qu'il avait pris se transforma en un trot avancé avec ses courtes foulées de poneys. Il n'avait pas grand chose à faire, c'est pourquoi il se mit à la recherche d'équidés pour tester ses nouvelles cartes en poche. Il était tellement dans sa recherche de nouvelles farces et de traces de possibles chevaux qui serait passé par là peu de temps avant lui qu'il oublia la glace sous ses sabots et dérapa. Heureusement, il se sorti bien de sa glissade, il avait patiné et presque fait le grand écart avec ses antérieurs. Il s'immobilisa dans cette position un moment pour reprendre son souffle et reposer correctement ses petits pieds sur la glace.

-Ouf ! J'ai faillit finir le nez dans la glace ! s'exclama-il en rigolant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazz'ariah

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 144

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Lun 8 Jan 2018 - 19:06

snowing day
nazz'ariah ft. arion

La limite des mots vraiment précieuse.
Cela se recueille dans les profondeurs de ton coeur.
Je peux entendre ta vraie voix.


La neige se déposait délicatement sur des crins noirs, tandis que le vent faisait voler une queue fournie. On pouvait distinguer un paysage merveilleux. En effet, la neige s’étendait à perte de vue tandis que la glace était présente à profusion. Ce paysage ressemblait parfaitement à une vision intemporelle, une vision tout droit venu d’un monde fantastique. Il ne manquait qu’une chose à ce merveilleux tableau : la reine des glaces. Il ne manquait qu’elle pour pouvoir rendre tout cela magnifique. Une seule ombre était présente ici : Elle. Cette jolie princesse qui observait les environs. La jolie arabe était ici depuis plusieurs heures. En vérité, elle n’avait pas dormi de la nuit, elle n’avait pas fermé les yeux de la nuit, car elle savait parfaitement que si elle le faisait, la noirceur viendrait la rejoindre malheureusement. Elle frissonnait. Elle avait mal, véritablement. Elle avait mal de fraîcheur, elle avait mal de solitude, mais surtout elle avait mal du monde.

Dans mon coeur, le travail inachevé.
Cette année, l’hiver viendra bientôt.
Je ne pouvais pas désirer ce cliché.


Elle se sentait seule. Elle avait l’impression que tout l’avait abandonné. Elle regrettait presque son passé, ses illusions mais aussi sa famille. Soudain, une douleur à l’intérieur de ses entrailles lui rappela que sa famille lui avait fait du mal, l’avait souillé. Alors, elle secoua la tête & tenta d’oublier cette douleur. Malheureusement, cette dernière la plia en deux. Alors, elle ronfla des naseaux. Soudain, un rire. Elle se redressa alors de toute sa hauteur pour pouvoir distinguer d’où venait ce bruit, qui était présent. Soudain, une voix. Une voix masculine. Son corps entier se tendit, se stoppa pour finalement arrêter de respirer. Un étalon. Un étalon était de nouveau présent. La peur présente en elle, elle tenta de s’échapper, elle tenta de briser ses limites, mais ses sabots étaient plantés dans le sol, comme à leur habitude.

Tu disparaît de mes actions & de mes paroles.
Je veux revenir à l’époque où nous riions ensemble.
Les larmes font fondre le paysage de neige.


La petite princesse sentit la douleur s’enfler en elle, tandis qu’un liquide coulait au niveau de ses cuisses. Elle écarquilla alors brutalement les yeux : les chaleurs. Elle était en chaleur. Non, pas maintenant, pas en présence de ce mâle. Alors, elle n’eut qu’un geste : plaquer sa queue contre ses cuisses, tandis qu’elle tentait de ne pas respirer, pour que le paysage la cache. Il ne fallait pas qu’il la voit, il fallait pas qu’il la sente. Malheureusement, le vent était contre elle & elle était certaine qu’il apporterait son odeur au mâle. Alors, elle stoppa littéralement de respirer, priant pour que le vent disparaisse. Un rire enfantin se fit entendre dans sa tête, tandis que ses yeux devinrent blancs de peur.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 45

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Jaune power


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Sam 13 Jan 2018 - 12:17

Arion avait la tête haute, le poitrail en avant, tel un fière étalon. Il était fière ? Mais de quoi ? Il venait de tomber ! Il rigolait surtout, il se moquait de lui-même et de sa chute qu'il jugeait totalement idiote. Il riait de plein cœur. De tout façon, personne ne l'entendait, il n'y avait personne ici, il était seul sur cette banquise miroitante. Seul ? En était-il certain ? C'est ce qu'il pensait. Il se remit donc à marcher en dansant à moutier, faisant des demi-tour et fit même une démonstration de moonwalk, le tout en chantonnant.

- Pompom pompompom

Il se faisait des délires à lui tout seul. Il s'amusait bien. Dommage qu'il n'y avait aucun spectateur pour assister à son fabuleux spectacle de clown. Il se remit à marcher normalement, l'encolure basse à pouffer de rire. Les flocons ne neige qui tombaient en petite quantité tapissait la grosse épaisseur de poils qui l'englobait. Il n'avait pas froid grasse à ça. L'étalon gris releva la tête pour reprendre son souffle et essuyer les larme de rire sous ses yeux. Il avait tellement ri qu'il en avait mal aux joues et au ventre. Mais bon, ça allait passer, il avait l'habitude. Il tendit le nez et ouvrit grand ses naseaux pour prendre une grande bouffer d'air et essayer de se calmer. Mais cet air là avait une odeur particulière. Il l'huma alors pour plus de précision concernant cette odeur. Il en avait déjà senti des semblables auparavant. Cd n'était pas la première fois qu'il rencontrait une jument en chaleur. Un jument en chaleur ? Où était-elle ? Il scruta l'horizon à sa recherche. Il en était sûr, elle était bien ici avec lui, son instinct d'étalon ne le trompait pas. Il l'a découvrit enfin, dans un magnifique cadre blanc perdu entre glace et neige. Enfin il ne voyait qu'un ombre de là où il était. Il pointa les oreilles dans sa direction et, tout heureux, la rejoignit au petit trop.

- Hey ! Bonjour ! dit-il à l'intention de la jument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazz'ariah

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 144

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Sam 13 Jan 2018 - 17:38

snowing day
nazz'ariah ft. arion

Dissout mon inconscience.
Et me paralyse en une décoration.
Mangeant mon sens du bien et du mal.


Délicatement, la neige venait remplacer la douleur présente dans son coeur. Elle dessinait un tableau abstrait de ce qu’elle pouvait ressentir, de ce qu’elle pouvait sentir mais surtout de ce que la Nature a pu lui offrir comme impression. Elle n’avait jamais connu de tels paysages, elle n’avait jamais découvert un tel horizon. En fait, soyons francs : elle était tombée amoureuse de cet endroit. Malgré le fait qu’elle vienne des pays persiques, qu’elles connaissent les chaleurs matinales, elle appréciait un tel endroit. Pourquoi ? Tout simplement car il était beau, calme & surtout qu’on pouvait sentir une certaine tendresse. Mais cette tendresse disparu rapidement de son coeur lorsqu’elle posa son regard sur une silhouette au loin, une silhouette massive, rustique mais surtout masculine. Un mâle. Un étalon était présent. Elle aurait pu fuir, elle aurait pu galoper loin mais ses jambes le refusèrent. Elle ne quitterait pas cet endroit tant que ses membres ne l’auraient pas décidé. Un frisson d’angoisse prit son corps entier, au point de la faire sursauter, tandis qu’elle espérait qu’on ne la distingue pas.

S’il te plaît, laisse-moi sortir d’ici.
Enfermée dans ce monde suffocant.
Tu m’enfermes dans une maison de poupée.


Une salutation. Un bonjour qui se voulait, pourtant, amical, mais qui chez elle provoqua une ondée de peur. Un frémissement d’angoisse. Le trot … Elle se mit à trembler : le mâle venait de prendre le trot pour la rejoindre. Elle voulut hurler, elle voulut faire demi-tour, elle voulut prendre le galop mais non, son corps était complètement tétanisé. Elle voulut ouvrir la bouche pour pouvoir hurler, mais rien y faisait : elle avait l’impression d’avoir avaler sa langue. La petite araignée avait le sentiment d’avoir un palet de ciment dans la gorge mais aussi une main qui voulait arracher son coeur de sa poitrine. La douleur était présente : malheureusement trop présente. La petite princesse voulut faire demi-tour & heureusement pour elle, son postérieur se mit en marche. Elle put reculer de quelques pas. Son sabot toucha une pierre, ce qui la fit sursauter brutalement & surtout plaquer davantage sa queue contre ses cuisses. L’odeur était forte malheureusement, bien trop forte. Un regard sur l’étalon qui approchait & finalement, elle baissa la tête vers la neige pour tenter de disparaître dans un trou invisible.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 45

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Jaune power


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Sam 27 Jan 2018 - 18:49

L'étalon gris, pourtant tout heureux de voir quelqu'un dans ce vaste désert blanc, arrêta son trot plusieurs mètres avant d'atteindre la jument. Fluidement, ce trop se transforma en pas pour finalement se stopper. Il avait cette forte odeur de chaleur qu'il ne put s'empêcher d'humer mais en même temps, il sentait la peur de la jument. Ses jambes tremblaient et elle essaya de se cacher dans le décor en plongeant sa tête dans un trou invisible, elle essaya de sa cacher dans la neige. L'étalon pencha la tête en signe d'incompréhension. Elle se cachait de lui, mais pourquoi ? Il l'observa quelques instants en se demandant ce qu'elle faisait, mais la situation n'évolua pas. Il prit les devant et s'approcha doucement de la jument en pointant son nez vers l'arabe, comme pour le rejoindre dans sa cachette, avec un grand sourire au lèvres qui était limite moqueur et pouvait faire peur.

- Eh bien alors petite princesse, il ne faut pas avoir peur des grands dadets comme ça !

Il recula ensuite d'un pas pour laissa sortir l'autruche si elle le voulait bien. Puis il lui fit un petit spectacle rien que pour elle. Il piaffa en faisant le beau, fit des demi-tours rapides, son fameux moonwalk, secoua sa crinière de fjord... Bref, une vraie chorégraphie imaginée à l'instant spécialement pour la petite princesse, et le tout en se présentant. [insérer mouvements dans les pointillés]

- Je suis ... Le magnifique étalon des glaces ... Le beau gris de ce territoire ... Je me nome Arion, tel le dieu équin ... Et je suis là rien que pour toi ma jolie !

Il finit face à la demoiselle, le toupet parti en mèche sur le côté grâce à la pirouette d'avant. Il l'a regarda droit dans les yeux en faisant son beau gosse, sans bouger d'un poil en attendant la réaction de la jument.[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazz'ariah

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 144

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Mer 31 Jan 2018 - 6:53




au delà des cieux

nazzou & arion

Tout n'est que chimère.

A tout jamais se rue une hideuse foule.
Une foule qui rit - mais ne sait plus sourire.


Elle était là, cachée parmi les herbes, ou plutôt la neige la petite princesse. Elle n'attendait qu'une chose : qu'on ne la voit pas, qu'on ne distingue rien d'elle. Mais surtout qu'on l'ignore. Elle voulait que personne ne la voit, que personne ne remarque sa présence. Malheureusement, ce fut trop tard. Cet étalon gris l'avait remarqué, il avait senti sa présence, mais surtout il avait senti ses chaleurs. Ces maudites chaleurs. C'étaient les seules raisons pour lesquelles elle détestait être une jument. Comment voulez-vous être une jument tranquille lorsqu'une odeur de phéromone vous suit partout ? Lorsque la douleur des ovaires se fait ressentir à chaque instant de votre quête du bonheur ? Elle les détestait. De une, car elles la gênaient, mais de deux car elles lui avaient brisé son enfance. Elles l'avaient fait grandir beaucoup trop tôt selon elle. Elle avait connu la douleur d'appartenir à quelqu'un, sans le demander, à cause d'elle. Elle avait connu la douleur du viol à cause d'elle. Elle avait aussi connu la perte d'un être cher à cause de ces dernières. Alors oui, elle détestait ces chaleurs. Elles ne menaient qu'à la peine, elles ne faisaient venir que le mâle et le mal. Soudain, l'étalon pencha le nez vers elle, ce qui la fit sursauter mais aussi reculer brusquement. Il était proche, beaucoup trop proche. Il lui parla, mais les paroles ne passèrent pas au travers des mailles du filet. Elle ne comprit pas ses paroles. Ce qui fut fort dommage puisqu'elles n'étaient que signe de paix.

J'habitais seul un monde de plainte.
Et mon âme était une onde stagnante.


Soudain, elle pencha la tête sur le côté, une oreille en avant, ne comprenant pas réellement le manège de l'étalon. Que faisait-il ? Que lui prenait-il ? Pourquoi dansait-il ainsi ? Non, sincèrement elle ne comprenait pas. Je pense qu'elle ne comprendrait sans doute jamais les réactions des mâles d'ailleurs. Bien trop occupée par ses propres peurs. Finalement, lorsqu'il lui adressa de nouveau la parole, elle tiqua sur un mot : Dieu. Il était un dieu ? Non, ce n'était pas possible. Comment un Dieu pouvait-il se présenter à elle sous les traits d'un bouffon du roi ? Comment se pouvait-il qu'il se présente à elle en faisant des courbettes comme face à une princesse ? C'était impensable, improbable. Elle l'observa sous toutes les coutures, pinçant des naseaux comme méfiante, mais finalement elle décida d'y croire. Fifa ne lui avait-elle pas dit que des dieux régissaient sur ces terres ? Mais elle ne lui avait pourtant jamais parlé de ce dieu. Bon bien sûr, comme toute adolescente, elle n'avait pas fait attention au mot " comme ". Elle avait surtout entendu Dieu.

" Vous êtes donc un Dieu ? Sincèrement ? " demanda-t-elle avec la curiosité d'une enfant.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 45

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Jaune power


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Lun 5 Fév 2018 - 22:12

L'étalon repris une position normal en soupirant.

- Tu n'as rien écouté de ce que j'ai dit ?

Il amena sa tête vers ses flans pour se parler à voix haute à lui-même en pleurnichant. Elle l'avait vexé.

- J'ai fait tout ça pour rien... Cette belle prestation n'a servit à rien... Elle n'a rien écouté de ce que je lui ai dit...

Malgré tout, il se reprit vite, la tête bien redressée et le poitrail sortie. Si il était un dieux ? Il fallait bien lui répondre à cette petite - qui était d'ailleurs plis grande que lui. Alors il prit une grande voix, comme si il annonçait quelque chose à tout un peuple - alors qu'ils n'était que deux dans ce vaste désert.

- Un dieu oui, le dieu de cette banquise ! Je suis frère de Zeus, Hadès et Poséidon et gardien des Terres neutres ! Soit impressionné par mon rang, et je t'en prie, inutile de me faire la révérence.

Est-ce qu'il aurait une admiratrice en disant faire parti de l'Olympe ? C'est ce qu'il espérait. Il prenait une allure noble, même s'il en devenait ridicule à vouloir trop en faire. Il tendu ensuite son encolure vers la pur sang, ses oreilles vers l'avant, le tête légèrement penchée et lui adressa avec une plus petite voix.

- Et toi alors, ma petite princesse, comment t'appelles-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazz'ariah

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 144

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Lun 5 Fév 2018 - 23:29

On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime.
Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas. (c) Victor Hugo.

" Tu n'as rien écouté de que j'ai dis ? "

La petite ombre posa alors un regard sur l'étalon, soudainement confuse. Elle était jeune, mais apparemment, elle venait de nouveau de faire une erreur. Comment avait-elle pu commettre une telle erreur ? Elle, qui se vantait souvent d'écouter attentivement les autres, elle venait de commettre l'erreur ultime. Alors, elle baissa une oreille, s'en voulant réellement. Comment avait-elle pu ? Comment avait-elle faire cela ? Sa mère lui avait pourtant interdit de ne pas écouter les gens. Elle lui avait dit que c'était très important l'écoute. Un malaise la prit sans qu'elle ne comprenne réellement pourquoi, puis elle finit par prononcer un " Désolée " dans un petit murmure. Elle s'en voulait réellement. Elle voulait que cet étalon la pardonne. Sinon, elle savait parfaitement comment cela se terminerait. Son frère l'avait pourtant souillé la dernière fois qu'elle avait commit cette erreur. Il l'avait fait sienne car elle ne l'avait pas écouté, alors elle ne devait pas recommencé. Elle sentit un tremblement la prendre, sans qu'elle ne comprenne réellement pourquoi. En fait, elle avait peur. Peur de lui, peur de ce paysage, peur de cette glace, peur de tout sans qu'elle ne sache pourquoi. Finalement, le mâle haussa la voix et parla. Il parla d'un nom de dieu, il parla d'un autre dieu, il prononça des mots qui touchèrent en plein coeur la petite princesse.
 

Puis, il approcha son encolure de la sienne, faisant reculer brutalement la baie. Elle sentit comme un haut le coeur la prendre, mais surtout son estomac qui se nouait sans qu'elle ne sache pourquoi. Il était proche, bien trop proche. Elle frémit, pinça des naseaux et posa son regard dans le sien. Elle ne pouvait commettre de nouveau l'erreur, elle devait lui répondre, c'était une obligation. Une seconde erreur ne serait qu'une condamnation à mort selon elle. En fait, il paraissait inoffensif, non ? Mais son frère aussi l'était, au final il avait finit par la tuer psychologiquement. Il avait finit par briser son âme sans qu'elle ne puisse faire quelque chose. Il avait finit par écraser ses ailes, en riant, devant le regard blafard de sa mère et celui, hideux, de son père. Un père qui ne l'avait jamais aimé d'ailleurs, elle avait finit par le comprendre avec le temps. Ses cordes vocales se brisaient à chaque fois qu'elle pensait à eux. Tout simplement car elle ne pouvait plus crier, elle ne pouvait plus pleurer son chagrin. C'était terminé tout cela malheureusement. La petite princesse finit par se racler la gorge, plantant de nouveau son regard dans celui de l'étalon.

" Nazz'ariah. " dit-elle dans un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 45

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Jaune power


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Lun 12 Fév 2018 - 20:46

La petite princesse baie tremblait, et ce n'était pas qu'à cause du froid de ce vaste désert de glace. Elle avait peur du poney gris. Elle recula quand Arion s'approchait trop près, quand il rentrait dans sa bulle. Mais de quoi avait-elle peur ? Que voulait-elle qu'il lui fasse ? Même si le poney n'était pas un ange, il ne lui faisait rien pour l'instant. On dirait qu'elle voulait fuir, partir loin de l'étalon, mais ses longues jambes ne lui répondaient plus. C'est comme si la glace sous leurs sabots avait emprisonné les siens dans son antre.

La neige tombé sur les deux équidés mouchetait leur robe et commençait à les couvrir d'un léger manteau blanc. Nazz'ariah, dit-elle. La petite princesse s'appelait Nazz'ariah. Mais bien sûr, le gris n'allait certainement pas l'appeler comme ça.

- Nazz'ariah... Bizarre comme nom. Ça me faut penserai désert... En tout cas, ca va bien à une pur-sang arabe telle que toi ! Sahara, le désert, les pur-sang arabe, chevaux de désert... Mais bon, je préfère te donner des surnom, ça ne te dérange pas ? - peu importe ce que la jument allait répondre, ça ne changera pas grand chose. Mmmh... Dans ce tableau gelé, et couverte d'une robe blanche... La reine des neiges ? Ou la princesse des glaces ? Ou on peut aussi rester dans le simple avec Nazz, princesse Nazz, petite princesse...

L'étalon réfléchit à son surnom en marmonnant dans sa barbe. Est-ce qu'elle aurait au moins le choix ? Ou Arion décidera du surnom qu'il allait lui donner ? On ne pouvait pas savoir si il allait prendre en compte l'avis de la baie ou non. Si il lui choisissait seul un surnom, il l'appellerait comme ça, que ça lui plaise ou non. C'était un dieu à ses yeux après tout, et personne ne tient tête à un dieu ! Même un fou se plierait au règles énoncées par un dieu ! Et elle n'avait pas l'air suicidaire non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazz'ariah

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 144

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Sam 17 Fév 2018 - 1:40

Elle essayait de s’accrocher au sommeil, rien que quelques instants encore. Il lui était plus agréable de vivre dans ses rêves – dans la plupart, du moins. La réalité finirait bien par prendre le dessus de toute façon, et avec elle suivrait invariablement la haine de soi. Comme toujours.

La douce princesse était là, bientôt recouverte entièrement de neige. Elle sentait le froid s'engouffrer dans son corps, tandis que la panique prenait place. En rencontrant Cyrius, elle avait vu que les mâles étaient différents, qu'ils pouvaient être gentils contrairement à ceux qu'elle avait pu connaître auparavant, mais elle n'avait pas encore confiance. Elle ne lui ferait pas aussi confiance qu'au roux. Tout simplement car il était différent, il n'avait pas la même aura, c'était évident. Le roux était délicat, gentleman, franc mais surtout aristocrate. Ce gris était rustique, mais surtout campagnard. Enfin, je veux dire par là qu'il ne correspond pas du tout au physique du mâle idéal qu'elle s'était faite. Mais en même temps, ne lui avait-il pas dit qu'il était un dieu ? Qu'il vivait avec ses frères dans les cieux ? Alors peut-être devrait-elle réellement lui faire confiance, non ? Peut-être devrait-elle se laisser aller un petit peu ? Peut-être devrait-elle s'ouvrir quelque peu ? Non. Elle refusait. Ce serait trop simple, beaucoup trop simple. Alors, non, elle ne le fera pas. Pas si facilement. Elle l'écouta, tout en secouant la tête.
" Nazz'ariah suffira. " dit-elle légèrement sèchement, sans réellement s'en rendre compte. " Vous avez beau être un Dieu, vous ne me connaissez pas assez pour vous permettre un surnom selon moi. "
La petite beauté secoua la tête. Elle n'était que rarement aussi sèche, mais elle se sentait comme repoussée dans ses retranchements. Elle avait l'impression que cet étalon voulait en connaître, plus qu'elle ne le voulait, sur elle. En fait, elle avait réellement peur qu'il la cerne, qu'il découvre des secrets qu'elle tente de cacher tant bien que mal. Elle finit par frapper de l'antérieur le sol, en espérant se réchauffer puis recula de nouveau. Là, elle s'ébroua, faisant voler quelques flocons qui étaient collés à sa robe. Elle se sentait bien trop proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 45

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Jaune power


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Jeu 1 Mar 2018 - 0:15

  Arion fit la sourde oreille et continua de marmonner dans sa barbe à la recherche d’un surnom pour la petite princesse qui se tenait devait lui. Il ne faisait pas attention à elle ni à ce qu’elle lui disait. Il restait plongé dans ses pensées. Il se décida enfin et sorti sucement son idée.


- Bon, c’est décidé, pour l’instant je t’appellerai "petite princesse des neiges" !


  Arion semblait fière de son surnom. Il offrit un grand sourire à la baie. Il voyait qu’elle commençait à avoir froid. Sa grosse fourrure lui faisait un épais manteau de poils qui le couvrait du froid. Le poney gris était devenu blanc si on le regardait d’en haut. La neige commençait a bien recouvrir le dos des deux compagnons. Le poney le va les antérieurs, toujours l’encolure enroulé et proposa à Nazz’ariah de bouger un peu pour se réchauffer. Il voyait que la jument était encore distante et peureuse. Peut-être arrivera-t-elle a se détendre ?


- Aller, viens ! Allons marcher un peu pour nous réchauffer, je vois que tu n’as pas très chaud. Je t’aurais bien prêté un peu de ma grosse et douce fourrure dit-il en riant mais mes poils reste accroché à moi comme des sangsues ! Dis-moi, d’où viens-tu ? Tu es née ici ou tu es une exilée ? Je connais peut-être des membres de ta famille ! Tu n’as pas envie de faire quelque chose ? Ce vaste désert blanc m’ennuie un peu, il n’y a pas grand-chose à faire ici à par du patinage ses sabots glissaient sur le sol, et il se mit à prendre de l’élan pour ensuite se laisser glisser avant de revenir au petit trot vers la jument. Puis, il prit une grande voix, comme si il était un noble, le poitrail sorti, la tête levé, les oreilles dressées. Tu sais, dans l’Olympe, il n’y a pas grand-chose à faire, on passe nos journées à nous ennuyer. C’est pourquoi je descend souvent ici-bas sur Terre pour trouver des choses plus inintéressante pour me divertir.</blockquote>


Dernière édition par Arion le Sam 3 Mar 2018 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 255

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Ven 2 Mar 2018 - 19:00

A l'entente de tant de sacrilèges,
Aléas fit son apparition, touchant à peine la neige.
Ses divines oreilles frémirent,
De l'affront qu'on leur faisait,
Un simple poney,
Qui ne craignait pas leur ire.

« Je suis Aléas, dieu de la chance et du hasard.
Tu prétends être des nôtres tel un bâtard,
Arion, minable monture,
Ton seul séjour céleste sera bien modeste,
Il s'agit d'une torture,
En Enfers si tu ne réponds pas juste à cette devinette.
J'ai 2 pieds, 6 jambes, 8 bras, 2 têtes et un oeil, qui suis-je ?
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazz'ariah

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 144

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Sam 3 Mar 2018 - 17:25

La vie en société est souvent un mauvais spectacle que l'on nous oblige à applaudir à chaque instant. Où comédiens et spectateurs passent sans cesse de la farce au drame.


Plus le temps passait, plus elle avait l'impression que les chevaux d'ici étaient complètement différents de ce qu'elle aurait pu imaginer. Je veux dire par là : que les chevaux de son pays natal étaient des aristocrates. De véritables gens de la grande société. Mais si, vous savez : ces bourges avec leurs chapeaux roses sur le crâne, qui rigolent pour rien mais surtout qui sont hypocrites. Extrêmement hypocrites. Ils sourient devant les caméras, les appareils photos, mais par derrières ils vous poignardent avec joie. Ils affichent vos bêtises en public, ils affichent votre dossier judiciaire avec joie, mais surtout ils mettent en tête d'affiche les erreurs de votre famille. Ils vous humilient sans même se poser de question, ils vous piétinent sans même réfléchir aux conséquences, mais surtout ils vous détruisent sans même se demander si vous en ressortirez indemne. Oui, son ancien peuple était exactement comme ces bourges de bipèdes. Mais ici, les chevaux de cette île étaient beaucoup plus tendres. Ils ne cherchaient pas à vous enfoncer gratuitement, ils ne cherchaient pas à vous bousiller gentiment ... Non, ils cherchent simplement à vous connaître davantage. Et ça lui faisait du bien, réellement. Ca lui faisait penser que la Nature avait une seconde chance pour elle, réellement. Au surnom que lui donna l'étalon, elle secoua la tête avec un sourire forcé.
" Si vous me connaissiez réellement, je doute que vous m’appelleriez ainsi. " dit-elle consciente que le mot princesse ne lui correspondait plus.
Finalement, elle posa son regard sur l'étalon qui recommença ses prouesses. On l'avait appelé la jument hyperactive dans son pays d'antan, mais celui-ci était pire qu'elle. Il avait besoin de bouger autant qu'elle avait besoin de s'enfuir. Oh, il n'était pas méchant c'était une évidence, mais il n'était pas non plus l'étalon qu'elle côtoierait longtemps. Elle se méfiait de lui, elle ne savait pas pourquoi. Elle l'écouta attentivement, tout en hochant la tête. Il avait raison : elle avait froid, et donc avait besoin de se défouler et oublier cette fraîcheur.
" Vos poils ne m'intéressent pas. " dit-elle honnêtement, pour ensuite pointer des naseaux la colline non loin d'eux. " Cependant, une petite course ou un running serait plus intéressants selon moi. "
Elle secoua la tête, pour faire voler les cristaux de glace qui s'étaient formés dans sa crinière, pour ensuite taper de l'antérieur. Ses muscles, ainsi que ses tendons se faisaient douloureux. Alors sans attendre, une seule seconde elle prit appui sur ses postérieurs pour partir plus loin. Mais sa galopade fut brusquement arrêtée par une apparition. Elle plaqua ses oreilles dans ses crins, surprise, pour ensuite retourner à sa place initiale et écouter le Dieu. Ce minable n'était donc pas un dieu ? Il avait continué son mensonge ? Elle garda ses oreilles en arrière, attendant la réponse du fjord. Qu'il aille en enfer, il ne méritait que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 45

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Jaune power


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Sam 3 Mar 2018 - 18:39

   Le poney sourit à la belle. Il n’avait pas l’impression que son surnom lui déplaise réellement. Mais il sentait qu’elle tiquait sur le titre de "princesse".

- Ne dîtes pas ça voyons, je suis sûr que ce surnom vous va à ravir !

  Le froid les attaquait et même si la belle demoiselle renia sa proposition, elle proposa une autre solution qui allait également au poney. Se défouler un bon coup pour se réchauffer, quelle bonne idée !

- J’accepte volontiers !

  Le fjord parti en cabriole avec la jument, secouant son épaisse crinière, levant son garrot et sa croupe, lançant ses différents membres en l’air. A peine le poney commença se dépenser un bon coup avec cette petite jument qu’un autre cheval arriva de nul part, coupant la discussion et le moment de défoulement des deux camarades. Arion freina des quatre sabots sur la banquise, laissant derrière lui les traces de dérapages, étonné de voir un tel cheval apparaître. Mais que leur voulait-il ? Ce cheval n’était pas qu’un simple cheval ordinaire, un cheval coloré, avec des plumes à la place des crins, apparaissant d’un tel manière, il touchait à peine la neige de ses sabots et ne laissait pas ses empreintes dans celles-ci. C’était un dieux. Aléas, dieux de la chance et du hasard. Arion le reconnu, lui qui portait le nom de son frère, se devait de connaître ces divinité de l’Olympe. Le dieux se présenta puis s’adressa au poney gris. Il avait entendu, depuis là-haut, les propos du fjord qui prétendait être l’un d’entre eux. Arion était de bonne humeur jusque là mais les propos que ce cheval tenait sur lui l’irritaient. Il baissa alors les oreilles en signent de désagrément et répondit à ce cheval sans même avoir écouter son énigme.

- Non mais oh ! Ça va pas de traiter les gens de cette manière ! Vous êtes peut-être un véritable dieux mais ça ne vous donne pas le droit de m’insulter ! Surtout devant un si jolie demoiselle dit-il plus beaucoup plus calmement en tournant la tête vers Nazz’ariah, puis il repris Une misérable monture ? Moi ? Je suis peut-être mortelle mais au moins moi je ressemble plus à un destrier qu’à un cheval de Barbie comme vous ! Regardez-vous, vous n’avez rien d’un équidé ! Regardez votre queue, vos crins plumeux, même votre robe est indescriptible ! Vous ne ressemblez à rien ! Vous arrivez tout droit de Canterlot ? Retournez donc dans vos contes pour enfants ! Flibustier de carnaval ! Apprenti-dictateur à la noix de coco ! Garde-côte à la mie de pain ! Et j’en passe et des meilleurs ! Eh bien je vous dis tchouk-tchouk-nougat et je te tire la langue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nazz'ariah

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 144

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Sam 3 Mar 2018 - 21:58

Une fille près de la porte manqua de lui donner un coup de coude en enfilant son manteau et le sourire du jeune homme tandis qu’il bloquait doucement son bras en acceptant sa moue d’excuse était dévastateur, même depuis l’autre bout de la salle.


Le poney accepta volontiers la proposition de course et elle en fut véritablement heureuse. Bien sûr, elle ne le connaissait pas. Bien sûr, ils n'étaient pas amis et ne le deviendrait sans doute pas, car elle avait du mal à le cerner. Elle avait véritablement du mal à comprendre si ce fjord était un fanfaron innocent, ou un vrai manipulateur de marionnettes. Tout ce qu'elle savait, c'est que cette course lui permettrait d'échapper à cet étalon, de disparaître de son champ de mire sans qu'il ne s'en rende véritablement compte. Elle partirait rapidement, sans que ses traces ne se voient dans la neige, ou alors très peu et assez pour la prochaine chute de neige la recouvre. Soudain, ce dieu apparut. Il était beau, réellement. Il avait une robe étrange, une queue avec un plumage plutôt que des crins et un regard rouge. Il était sublime, réellement. Elle avait toujours rêvé de rencontrer un dieu et voilà qu'il y en avait un vrai devant elle. Elle distinguait réellement la différence entre un véritable dieu et un misérable poney fjord. Les dieux étaient plus impérieux, plus imposants mais surtout on pouvait croire en eux dés qu'on les voyait. Finalement, elle resta à sa place, écoutant la discussion entre l'étalon et le dieu. Elle finit par secouer la tête.
" Vous n'êtes qu'un menteur. " siffla-t-elle à l'intention du fjord.
Bien entendu, il lui avait dit dés le début qu'il n'était pas un dieu. Mais comme toute bonne princesse qu'elle était, comme toute bonne gamine, elle avait entendu que ce qu'elle avait voulu entendre. Il aurait pu lui dire qu'il n'était pas un dieu une seconde fois, mais non, il avait décidé de jouer le jeu. Il avait décidé de continuer à lui faire croire qu'il était un dieu. C'est pour ça qu'elle le détestait : il l'avait enfoncé dans sa bêtise, il lui avait brisé son rêve brutalement. Finalement, elle ferma les yeux avec un sourire malicieux. Elle venait tout juste de prononcer la réponse en l'insultant sans même s'en rendre compte. Finalement, elle secoua la tête et observa la scène, avec intérêt et curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 255

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Dim 4 Mar 2018 - 12:05

Hors RP:
 

Le poney s'offusqua de son intervention,
Prouvant ainsi son manque de manières,
Et ne daigna pas à répondre la question.
Aléas se fit donc un plaisir de l'envoyer en Enfers.

« Je suis une divinité,
Et non pas un équidé,
Pauvre poney.
»


Dernière édition par Aléas le Dim 4 Mar 2018 - 12:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 255

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Dim 4 Mar 2018 - 12:05

Le membre 'Aléas' a effectué l'action suivante : Les dés sont jetés.


'Dès d'Aléas' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 255

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Patinoire   Dim 4 Mar 2018 - 12:06

Sa besogne accomplie,
Congé il prit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patinoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Patinoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Patinoire
» IV.04 - un géant et une libraire vont à la patinoire...
» [Terminé] Une aprem' à la patinoire~Karen
» PATINOIRE (intrigue, groupe 3.)
» TOPIC DE GROUPE • patinoire aux pieds de la Tour Eiffel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD :: LA BANQUISE MIROITANTE-
Sauter vers: