Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Jeu 4 Jan 2018 - 21:28

Une petite jument pie avançait seule dans l'obscurité des nuits d'hivers. La lune presque pleine éclairait le sol devant elle. Voilà quelques jours, qu'elle avait rencontrée une petite jument doré à peine plus âgée qu'elle , selon ses traits. Elle avait réussi à lui faire assez confiance pour accepter sa présence non loin d'elle. Nokhömi avait eu l'impression d'avoir enfreint les règles de sa mère un léger goût de culpabilité dans la gorge. Cependant, la nuit de leur séparation, cette même PH qui avait promis de réfléchir à la proposition de la ponette avait finalement décidé de continuer sur sa direction prévue. Grâce aux étoiles elle avait pu observer l'écart de direction et cela impliquait une trop grande déviation pour la demoiselle bien obéissante à sa défunte mère. Bien qu'elle continuait dans sa direction initiale, elle ne mettait quand même pas l'option du sud de côté elle pourrait toujours bien changer de cap si l'envie d'une petite folie lui prenait. Alors, une semaine passa sans rencontrer personne d'autre. Nokhö vivait bien avec cela, cela signifiait pour elle moins de stress. Pas besoin de fuir ni de donner d'excuses pour ne pas entreprendre une conversation. Le seul point négatif, elle n'avait pas d'indice sur l'endroit qu'elle pourrait rencontrer la fameuse Ocëan Pearl. Était elle toujours vivante et était elle réellement arrivé sur les Terres de HW son cœur lui criait que oui. Bien qu'elle faisait confiance à ses intuitions, la raison elle, lui dictait de continuer à marcher.

Le vent froid lui emmena une odeur salée jusqu'aux narines et un bruit qui ressemblait à celui des vagues aux rivages d'une cascade ce faisait entendre. Devant elle une plage immense ce dressait et au loin était-ce la mer? Elle en avait entendu parler lorsque sa mère lui racontait des histoires le soir pour l'aider à s'endormir. La lune reflétait sur l'étendue d'eau qui semblait ne plus avoir de fin il n'y avait aucun doute c'était bien la mer qui de dessinait devant elle. Les yeux bleus et bicolore de la petite jument brilla presque autant que la mer.

Nokhomi s'avança sur la place qui recouverte de millier de petits cristaux de glace craquait sous chacun de ses pas. Elle avança comme ça , jusqu'au bord de la mer, les houles des vagues la fit reculer plusieurs fois avant qu'elle n'ose rester sur place. L'eau glaciale lui tapant les sabots jusqu'à la base des ses paturons elle en frissonna. L'hiver était bien amorcé, mais le spectacle en valait la peine et Nokhö était certaine que la nuit était le meilleur moment de la journée pour l'observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Mar 9 Jan 2018 - 23:23

Fifa s'était éloignée du territoire qu'elle convoitait. Son coeur y demeurait et elle avait pensé au troupeau qu'elle délaissait pour quelques jours pendant le trajet. Elle aspirait à les protéger, leur donner une raison de se proclamer membres des Orphelins. Tous ensemble, ils formeraient une grande famille.

Elle marchait depuis longtemps maintenant, avait traversé l'île comme un pèlerinage jusqu'à la plage sur laquelle sa mère avait pour la premier fois posé le pied. Son arrivée sur Horse-Wild. Ocëan Pearl la lui avait racontée plusieurs fois et Fifa l'enviait un peu d'avoir une arrivée à conter, elle y était née et quand on lui demandait d'où elle venait elle trouvait sa réponse fade. Elle était juste un cheval sauvage de plus sur cette île qui en recelait. Autrefois elle avait pu se vanter. Fille d'Ocëan Pearl et Diégo, dominants des Terres Trompeuses. Elle ne souhaitait pourtant pas élever ses propres enfants de l'optique d'en faire des princes et princesses. Ils seraient chéris, choyés. Si elle réalisait qu'ils n'étaient pas taillés pour la dominance elle ne le leur en voudrait pas. Et si jamais ils aspiraient à devenir dominants elle s'assurerait qu'ils règneraient ensemble. Frères et soeurs alliés, plusieurs couples régents s'il le fallait. Le territoire ne serait pas divisé, ni remis à l'aîné. L'union faisait la force et à terme, les Terres Orphelines approcheraient d'une démocratie.

C'était son doux rêve et il était bercé par les flots qui heurtaient le sable humide de l'Archipel des Boucaniers. Cette plage là était bien plus belle que celle dévastée du territoire de Poséidon et Fifa prit le temps de l'admirer malgré la brise fraîche qui soulevait ses crins, la faisait ressembler à un fantôme sur le sable glacé.

Un autre équidé partageait sa contemplation par cette nuit claire et Fifa l'approcha tranquillement sous la lumière de la lune, s'arrêtant à sa hauteur.

« C'est magnifique, n'est-ce pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Jeu 11 Jan 2018 - 4:29

Nokhömi était hypnotisé par les vagues qui scintillaient au loin et le bruit rythmé qu'elles produisaient comme une douce musique. La Yearling avait l'impression d'entendre la voix mielleuse de sa mère au travers de cette chanson. Le regard perdu dans ce décor elle n'avait pas remarqué la robuste jument crème malgré sa carrure elle avait été incroyablement discrète. Nhokömi sursauta à ses premières paroles. Les naseaux dilatés, le regard apeura un de ses postérieurs c'était relevé près de kické le cheval qui l'avait prise par surprise, mais au dernier instant elle le reposa sa patte sans rien déclenché. Elle se retourna vivement vers la nouvelle venue elle n'était pas pie donc ce n'était pas la convoité dominante qu'elle recherchait. Elle était d'une blancheur à faire peur du moins à faire peur à une pouliche qui n'avait jamais vu de chevaux de cette couleur. Peut-être était-ce un fantôme sa mère lui avait tant parlé des esprits qu'il ne fallait pas en avoir peur. La pouliche ce détendit un peu son regard semblait doux et sa voix aussi d'ailleurs. Elle fit un signe de tête positif.

" Oui magnifique "Elle avait encore une voix enfantine.

" Pardonnez-moi d'avoir réagis si vivement, je ne vous avais pas entendu et j'ai eu un peu peur sur le coup"

Nokhö espérait qu'elle n'ait pas remarqué son postérieur qui s'était levé quelques instants avant elle l'aurait sûrement mal prise et nokhö n'avait pas envie de chercher les ennuies. Surtout pas face à une jument d'âge mûr en pleine possession de ses moyens. La jeune jument ce promis d'être moins distraite c'était la deuxième jument qu'elle n'entendait pas approcher en quelques temps elle relâchait trop ses gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Ven 12 Jan 2018 - 0:13

L'écume dansait au bord des vagues et attirait irrémédiablement le regard de Fifa, l'empêchant de voir le geste apeuré de l'autre jument. Elle s'imagina un instant aussi délicate que la mousse blanche qu'elle observait, se sentant parfois fragile sans pour autant s'y résigner. Elle aspirait à être une jument qui en imposait et jusqu'à présent, la crème avait l'impression d'y arriver.

La voix enfantine de l'inconnue l'interpela et Fifa tourna la tête vers elle avec curiosité, la détaillant plus attentivement. Il était vrai qu'elle avait l'air jeune, pour ne pas dire pas bien vieille mais son corps approchait déjà de sa forme adulte. Elle pencha une oreille sur le côté, acceptant distraitement ses excuses compréhensibles et revint plutôt au rivage.

« Je me nomme Fifa. Et vous ? »

Décidant de montrer calme et détendue pour amener son interlocutrice à se relaxer, Fifa lui lança un sourire chaleureux avant de s'approcher des vagues qui s'égaraient sur le sable jusqu'à y tremper les pieds. Immédiatement, l'eau glacée s'insinua entre ses antérieurs et elle fit un petit écart frileux, poussant une exclamation.

« Aïe ! C'est froid ! »

Elle gloussa à sa propre bêtise.

« Dire que ma mère est arrivée sur Horse-Wild par un temps pareil... Vous n'avez pas fait le chemin à la nage rassurez moi ? Vous n'avez pas l'air mouillée, c'est que vous êtes venue à pied. Vous êtes nouvelle ici, je me trompe ? »

Comment l'avait-elle deviné ? Probablement parce que la jument était jeune et peu habituée à faire des rencontres inattendues. Sur l'île, on se faisait vite à l'idée qu'on était jamais seul, ou du moins que ça ne durait pas longtemps. Il y avait toujours quelqu'un pour vous surprendre quand vous vous y attendiez le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Sam 13 Jan 2018 - 7:39

La jeune pie baissa les yeux, face au regard soutenu de la jument crème. Elle se sentait un peu intimidé par l'assurance que celle-ci dégageait. Tout le contraire de la petite Nokhömi, qui malgrée son corps qui vieillissait, était encore toute timide et insécure, tel une pouliche. La yearling remonta les yeux vers sa compagne du moment, lorsqu'elle se nomma, sur son visage était dessiné un sourire chaleureux.

"Vous avez un joli nom. Moi c'est Nokhömi."

Nokhomi dû faire de très grands efforts pour ne pas éclater de rire lorsque la jument qui s'était avancée vers l'eau fit un écart vers l'arrière dès la rencontre entre ses pattes et l'eau glaciale. Un petit rire sorti tout de même d'entre ses lèvres et puis un sourire vint s'y dessiner. Elle, elle s'y trouvait déjà un petit moment et elle n'avait pas reculé depuis. Il est vrai que le froid lui avait engourdit quelques peu ses pattes. Elle devrait penser à se retirer bientôt avant d'attraper des engelures ou bien la grippe. La petite releva la tête vers le ciel, ouvrant grand les naseaux pour laisser l'aire froide et salée de la mer pénétrer dans ses poumons.

"J'aime bien moi, ça soulage mes pattes."

Elle avait accroché sur un bout de sa dernière remarque...'' Dire que ma mère est arrivée sur Horse-Wild par un temps pareil..." nokhomi n'avait pas vraiment prit attention au reste jusqu'à ce qu'elle lui demande si elle était nouvelle ici. Si sa mère était arrivée ici cela voulait dire que la jument devant elle était native des lieux, elle devait bien connaître l'endroit et connaître ceux qui y vive le sourire de la petite Pie ce fit encore plus grand. Enfin elle allait pouvoir savoir, elle en était rendue ou dans son périple.

" J'arrive de l'opposer de la mer, j'ai marché dans cette direction depuis quelques lunes déjà. Dites-moi, savez-vous si je suis arrivé sur les terres de Horse-wild. Je dois mit rendre et on m'avait dit d'aller toujours tout droit et comme tout droit il y a la mer. Je n'ai pas trop envie de la traverser, mais si je dois le faire je le ferais."

Nokhömi se mordit la lèvre inférieure en regardant vers l'horizon oui si Horse-wild était de l'autre coté elle devrait trouver un moyen de se rendre de l'autre côté. Cependant, elle n'était pas folle. Elle attendrait que les temps deviennent plus cléments et que l'eau se réchauffe un peu. Si elle arrivait à engourdir ses pattes elle lui engourdirait sûrement tout le corps et elle coulerait comme un vulgaire caillou tout au fond. Elle recula sortant enfin ses sabots de l'eau.

"Et sinon vous n'auriez pas entendu parlé d'une certaine dénommée Perle ou Pearl je ne suis plus certaine du nom."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Sam 13 Jan 2018 - 14:25

L'inconnue semblait se réchauffer grâce au calme de Fifa et elle lui rendit son sourire chaleureux en remarquant ses yeux dépareillés, l'un bleu et l'autre bicolore. Cela lui fit penser à Ecalipse et ses yeux vairons et elle se fit la vague réflexion que la pie noire aurait sûrement terrifié la nouvelle venue avec ses manières quelques peu... bourrues.

« Enchantée, Nokhömi. »

Elle faisait à présent face à la pie, les postérieurs éclaboussés par chaque vague qui venait heurter la plage. Derrière son interlocutrice le ciel de nuit s'étendait à l'infini, vide de tout nuage. Le paysage de l'Archipel se dessinait sans qu'elle n'envisage de s'enfoncer plus profondément dans les terres qu'elle venait de traverser. L'air marin gonflait ses poumons avec délice et elle était bien décidée à se ressourcer avant de retourner sur les Terres Orphelines.

La jument crème sourit à la remarque de l'inconnue qui corroborait son hypothèse et hocha la tête pour lui confirmer qu'elle était bien arrivée sur Horse-Wild comme elle venait de le préciser. Elle se demanda pourquoi Nokhömi avait eu besoin de se rendre sur l'île, curieuse de la raison d'un tel exode si la jeune jument avait marché aussi longtemps qu'elle le laissait entendre.

« Oui, vous êtes bien sur Horse-Wild, plus précisément sur l'Archipel des Boucaniers dans les Terres du Nord. L'île est très grande, il faut plusieurs jours pour traverser certains territoires au galop. »

Fifa marqua une pause tandis que la pie contemplait l'horizon, l'air inquiète. Si sa lèvre qu'elle mordait anxieusement lui laissait deviner qu'elle était peu sûre d'elle, cela ne lui en disait cependant pas plus sur les origines de Nokhömi aussi décida-t-elle de la questionner.

« Si je peux me permettre, qu'est-ce qui vous amène ici ? »

Elle fronça les sourcils à la question confuse qui lui parvint peu après. Son regard bleu prit un éclat plus dur tandis qu'elle détaillait à nouveau son interlocutrice, sortant prudemment de l'eau. Elle n'avait pas l'air dangereuse mais Fifa ne pouvait s'empêcher d'être suspicieuse. Sur toute l'île il y avait probablement des Pearl qui n'étaient pas de sa famille mais cela ne l'empêchait pas d'être méfiante.

« Il y a plusieurs juments qui répondent au nom de Pearl ici, Ocëan Pearl et Pearlescence notamment. Pourquoi ? »


Dernière édition par Fifa le Mar 16 Jan 2018 - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Dim 14 Jan 2018 - 7:43

Sa queue quitta l'étreinte serrer de son entrecuisse pour se panacher très haute à la manière des chevaux arabes. La yearling souriait à pleine dents et se mise à piaffer sur place incapable de contenir sa joie. L'eau qui se trouvait sous le sable de la plage éclaboussait ses pattes à chaque piaffer, mais elle ne s'en apercevait pas. Elle avait enfin atteint les terres tant convoité son périple était presque terminé elle pourrait bientôt se reposer. Horse-Wild enfin.


Sa joie retomba aussi vite que sa queue qui se replaqua contre ses cuisses à la dernière question de Fifa. Les souvenirs douloureux qui avait amené sa mère à la reconduire ici et son voyage qui s'était terminé seule. Elle soupira puis regarda la grande jument crème pouvait-elle lui révéler son secret à elle elle semblait gentille et de confiance, mais Nokhö savait aussi qu'elle était naïve et croyait facilement à la gentillesse de tout le monde. " Ne faire confiance qu'à la dominante." Nokhö secoua la tête sa mère n'était plus la maintenant peut être qu'elle aurait, elle aussi, eu confiance en cette inconnue. Nokhö prit sa première vraie décision à l'encontre de sa mère pour la première fois depuis le début de son voyage, faire confiance à cette jument, enfin pas trop, seulement qu'un petit peu.

" Moi et ma mère sommes parties du territoire qu'occupait mon père. Elle disait que je serais en sécurité ici."

Voilà pas plus d'explication Nokhö avait un peu honte de son histoire personnelle et de ses chaleurs . Elle détestait les chaleurs. Elle ne laissait jamais échapper son odeur plus qu'elle ne le faisait d'elle-même toujours la queue bien serrée. Ocëan pearl ! Oui c'était bien ce nom enfin elle croyait.

" Maman disait qu'elle était comme moi un amalgame de blanc et de tâches. Je dois la trouver, maman disait qu'elle était la seule auquel je devais faire confiance. Mais elle s'est trompée, je suis sûre que je peux vous faire confiance aussi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Dim 14 Jan 2018 - 11:51

Nokhömi était restée crispée au niveau de l'arrière-main pendant les premières minutes de leur conversation mais la confirmation qu'elle était bel et bien arrivée sur Horse-Wild la mit en joie. La queue soudain en panache la jeune jument (et Fifa réalisait à quel point elle était jeune à cet instant, presque dix ans les séparait probablement) piaffait sa victoire et éclaboussait son environnement proche d'eau glacée. D'un geste agacé, la crème s'éloigna pour échapper aux gouttelettes cristallines qui venaient mordre ses antérieurs à chaque sursaut de la pie. Cela ne dura cependant pas longtemps et la jeunette se calma aussi vite qu'elle s'était excitée, le visage fermé. Sa question semblait lui évoquer de mauvais souvenirs et Fifa s'en voulu un peu, résistant cependant à l'envie de réconforter son interlocutrice. La méfiance primait, elle ne pouvait pas prendre de risques.

Impassible sous le regard tricolore de sa compagne, la plus vieille assista à un débat intérieur chez Nokhömi qui la rassura quelque peu. Elle avait définitivement l'air inexpérimentée et naïve, rien de ce qu'elle s'attendait à voir chez Hyuna' et toute autre personne voulant faire du mal à Ocëan Pearl. Fifa claqua légèrement de la langue à l'entente de l'explication peu détaillée mais valable de la pie, un son approbateur qui se coupa net avec la suite des paroles de Nokhömi. Malgré la confiance aveugle que venait de placer en elle la plus jeune, Fifa fit un pas menaçant, un léger calcul mental venant de lui confirmer que cela aurait été certes bien étonnant mais possible : et si Hyuna' était la mère de cette inconnue ? Se faisant plus imposante, elle posa la question fatidique, fixant attentivement le visage de Nokhömi afin d'y déceler la moindre réaction qui la trahirait, un mensonge pour se couvrir.

« Et votre mère, quel est son nom ? Un lien quelconque avec Hyuna' peut-être ? »

C'était probablement tiré par les cheveux mais elle ne pouvait s'empêcher de vérifier. Elle trouvait cela étrange qu'un équidé extérieur à Horse-Wild ait entendu parler de sa mère. Pourquoi chercher Ocëan Pearl ? Lui faire confiance pour quoi ? Elle avait le vague pressentiment que sa mère n'avait aucune idée de qui était cette jument. Peut-être que la ressemblance inspirait la confiance, il était vrai que Nokhömi était typée comme Ocëan Pearl mais tout de même... A moins qu'elle ne soit originaire du même endroit que la vieille pie, ce qui était peu probable puisque son interlocutrice disait être arrivée à pied... Rah, quel casse-tête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Lun 15 Jan 2018 - 7:45

Quel était le nom de sa mère la petite en avait aucune idée elle l'avait toujours appelé maman et les rares fois ou son père ne l'avait pas appelé par des insultes Nokhömi ne l'entendait pas , car il semblait le chuchoter comme si le nom de sa mère pourrais lui brûler la gorge s'il le prononçait à haute voix. La petite pie forma des cercles de son antérieur dans le sable la mine basse.

" Ma maman s'appelle Maman. Enfin je crois, je l'ai toujours appelé ainsi."

Était-ce vraiment un nom maman? La petite s'en voulait, elle avait un profond regret de ne pas avoir insisté lorsqu'elle lui avait posé la question une nuit fraîche où elle s'était endormie une contre l'autre."Pourquoi cette question ? Tu sais ma fille, tout le monde peut m'appeler par mon prénom, même un pur étranger, mais seule ma fille peut m'appeler Maman." Elle avait si bien répondu sans toutefois lui dire son nom que la petite n'avait pas cherché plus loin. Il était vrai qu'elle était la seule à posséder cet avantage et elle en était bien fière que ce soit sa maman a elle. Nokhö secoua la tête négativement

"Je ne connais pas de Hyuna' madame, a moins que ce soit le vrai nom de ma maman."

Elle observa la jument devant elle avec toute évidence elle connaissait la jument qu'elle recherchait, mais elle semblait hésitante de lui dire son emplacement pourquoi? Avait elle peur pour Nokhömi ou pour l'autre cheval. C'étais étrange la petite pie ne ferai pas le poids contre une jument d'âge mur. Nokhömi décida donc de lui en dire un peu plus.

" Maman m'a dit être né ici, vous la connaissez peut-être.Elle est toute noire des oreilles jusqu'aux sabots, elle n'a qu'une petite tâche blanche sur le bout du nez. Elle est parti d'ici quand elle a connue papa"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Lun 15 Jan 2018 - 23:24

Le froid pesait sur elle par intermittence, revenait avec les vagues et repartait avec elles tel un courant d'air. Elle frissonna légèrement, observant la jument nerveuse face à elle. Nokhömi traçait des cercles dans le sable comme un enfant pris en faute et Fifa ne put retenir un sourire attendri à sa réponse. Elle avait l'air sincère.

La suite cependant, la prit au dépourvu. La jument crème se crispa, dévisageant durement son interlocutrice. Qui répondait ainsi, sincèrement ? Nier tout lien de parenté puis décrire un cheval qui correspondait parfaitement à Hyuna' telle que sa mère lui en avait parlé ? Noire comme son père, une trace blanche sur la tête, quatre balzanes...

Elle fit un pas de plus, menaçante, avant que les mots de Nokhömi ne lui reviennent plus précisément. Elle n'avait pas parlé d'une pelote comme celle de Hyuna' et avait précisé que sa mère était noire des pieds à la tête...

Encore un peu suspicieuse Fifa s'arrêta cependant, détaillant attentivement la jeune adulte pie. Quelle probabilité pour qu'une jument d'ascendance frison et arabe donne un cheval pie clairement typé comme Ocëan Pearl ? Aucune. Ses craintes étaient purement et simplement infondées et irrationnelles.

Fifa secoua négativement la tête, autant pour répondre à Nokhömi que pour se remettre les idées en place. Elle en devenait paranoïaque et devait des excuses à la jeune jument pour s'être comportée ainsi, c'était légitime mais cela n'excusait pas l'impolitesse. Se détendant quelque peu elle s'approcha plus amicalement cette fois et baissa humblement la tête.

« Je suis désolée de vous avoir questionnée ainsi. Ocëan Pearl est ma mère, une certaine Hyuna' lui veut du mal et je suis très inquiète pour elle, j'ai préféré vous questionner par mesure de précaution. Vous m'avez fait peur pendant un instant mais tout lien de parenté et impossible. Veuillez m'excuser pour mon comportement méfiant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Mar 16 Jan 2018 - 18:54

Ses yeux se dilata son corps se crispa la pie recula de plusieurs pas la queue entre les deux jambes. Dans son recule elle pila sur sa queue arrachant une touffe de crin. Elle se mordit la langue pour ne pas crier les larmes lui remonta cependant aux yeux . Elle regarda Fifa qui n'avait pas autant avancé qu'elle n'avait put reculer la distance était donc plus grande maintenant qu'au départ. Nokhömi souffla en essayant que les larmes ne coulent pas devant la jument crème.

Elle était là à l'observer son regard semblait moins menaçant cela eut pour but de relaxer un peu la jeune paint. Son corps se détendit à son tour elle adopta une posture moins crispée. Lorsqu'elle secoua la tête nokhömi sursauta ne s'attendant pas a ce geste. Puis elle se rapprocha tête basse comme si elle essayait d'approcher un petit animal sauvage et apeuré. La crème finit par faire des excuses et par lui avouer qu'Ocëan Pearl était sa mère qu'elle s'inquiétait pour elle. La pie sourît elle comprenait elle aurait aimé protéger sa mère aussi et elle ne laisserait pas approcher son père à nouveau ni un de ses descendants envoyer pour lui faire du mal. Nokhö eut une pointe de tristesse, elle aurait aimé que ce nom soit celui de sa mère au départ, mais elle savait que sa mère ne voulait aucun mal à la dominante. Elle secoua vivement la tête en signe de négation.

" Oh non maman ne voulait pas de mal à Ocëan. Maman disait la respecter."

Un froid lui parvient des sabots la petite jeta un oeil un mince couche d'eau recouvrait la basse de ses sabots pourtant lorsqu'elle avait reculé elle s'était éloignée de la mer. Elle regarda tout autour d'elle les étoiles brillaient de partout maintenant comme si la mer c'était rapproché d'eux.

" Madame est-ce que la mer peut se déplacer? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Mar 16 Jan 2018 - 23:07

Fifa sourit tristement tandis que Nokhömi secouait vivement la tête, lui assurant que sa mère ne voulait aucun mal à la sienne, qu'elle avait respecté Ocëan Pearl. La pauvre petite était innocente. Elle n'allait pas le lui reprocher, cet état d'esprit avait le mérite d'être paisible. Elle ne le lui souhaitait pas mais la pie risquait d'apprendre bien trop tôt et à ses dépends, que tout n'était pas si simple. Rien n'était jamais simple.

Elle se redressa un peu, observant le lointain d'un air pensif. L'eau lui léchait les jarrets par intermittence, paisible et régulière. La crème ne s'en inquiéta pas, habituée au flux et reflux de la marée mais la question de la jeune jument la tira de sa torpeur. Elle revint à elle et lança un regard amusé à Nokhömi qui l'appelait Madame.

Les étoiles brillaient encore dans le ciel et la lune les baignait de sa lueur blafarde. Fifa la contempla un instant, désignant finalement l'astre clair d'un mouvement de menton pour inviter l'autre jument à la regarder aussi.

« Oui, la marée remonte, ou redescend selon l'influence de la lune. On ne peut accéder à l'Archipel qu'à marée basse et si on ne commence pas à revenir sur nos pas on risque d'être coincées là. En route ! »

Elle poussa gentiment Nokhömi des naseaux, joueuse, avant de s'élancer au petit galop sur la bande de sable qui les ramènerait sur la terre ferme. L'île recelait de biens des mystères. Fifa ne les découvrirait pas ce soir, elle devait retourner sur les Terres Orphelines. Mais avant cela, elle pouvait faire la conversation à la jeune jument qu'elle ramenait en sécurité.

« Je ne peux pas te dire exactement où est ma mère, sa nouvelle lubie est de traverser Horse-Wild de long en large. C'est à peine si elle vient me voir sur les Terres Orphelines... Qu'attendiez vous elle, toi et ta maman ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Jeu 18 Jan 2018 - 8:44

Nokhö resta bouche-bé, le nez au ciel a observé l'astre. La lune si loin et si petite qui contrôle cette vaste océan qui se devant eux. Serait elle, elle aussi, aussi forte puissante que la lune, pour contrôler le vaste monde autour d'elle. Que la mer s'abaisse devant elle tel une prosternation. Oh qu'elle aimerait avoir cette influence, elle n'aurait plus à craindre personne tout comme la lune. Elle rebaissa la tête lorsqu'elle sentit le bout de nez la pousse pour qu'elle se mette a avancé vers la terre ferme. Nokhömi ne protesta pas et suivi la jument crème au petit galop. Les yeux de la yearling se mirent à scintiller. À galoper comme ça sur la mince couche d'eau qui reflétait les étoiles, elle avait l'impression de galoper au travers elles. Sa queue se panacha, ses naseaux se dilata son galop était aérien au début elle vient frôler l'eau des naseaux comme si elle voulait les toucher puis elle remontant fièrement la tête. Elle ne put s'empêcher un rire d'amusement.

"Regarde maman, comme je danse avec les étoiles." Lanca-t-elle le nez au ciel.

Se rendant bien compte qu'elle avait parlé à haute, voix à sa défunte mère. Elle sortit de ses rêveries juste à temps pour ne pas foncer dans le postérieur de Fifa. La pie mit les freins et retrouva son calme laissant retomber sa queue. L'eau ne les entourait plus désormais elle se retourna une dernière fois pour admirer le paysage elle espérait bien revenir ici pour danser à nouveau avec les étoiles danser pour sa mère.

lui dit qu'elle ne voyait que très rarement sa mère à elle Nokhömi avait envie de lui demander pourquoi elles n'étaient pas ensembles, pourquoi vivre sur des territoires différents de sa mère, mais elle en fit rien. Elle, elle ne l'aurait jamais quitté elle voudrait la suivre. Et pourquoi la jument prénommé Pearl quittait-elle son territoire aussi n'avait t-elle pas peur de ce le faire prendre ou la respectaient-il tous trop pour faire une telle chose. Nokhömi se mise à admirer la jument qu'elle n'avait pas encore rencontré par de simples hypothèses.

" Maman dit que nous serons en sécurité dans son troupeau, que plus personne ne nous fera de mal."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Jeu 18 Jan 2018 - 12:26

Elle galopait dans le ciel, fendait les rares nuages de ses foulées assurées, écartait les étoiles dans un éclat d'eau et d'argent tandis que sa robe crème éclipsait la lune. Fifa était entre ciel et terre, à la jonction entre le sable et l'horizon. Pendant un bref instant, la voûte céleste était à ses pieds et elle se promit qu'un jour, toute l'eau du ciel s'écarterait sur son passage. Les Pluies Perpétuelles se soumettraient à elle.

Dans son dos Nokhömi riait, tout aussi sensible qu'elle à ce moment si particulier tandis que la marée remontait. Le sable était visqueux sous ses sabots, traître et Fifa s'en méfiait avec raison, ralentissant bientôt parce qu'elle glissait plus qu'elle ne galopait. Reprenant le pas, elle s'ébroua avec un sourire, jetant un regard à la pie qui avançait dans ses traces.

Elles avaient rejoint la terre ferme et laissaient dans leur dos l'Archipel des Boucaniers, de nouveau isolé par les flots. Le ciel s'éclaircissait déjà quelque peu, intimidé par des rayons de soleil assez courageux pour défier l'ombre infinie que laissait derrière elle la nuit tombée. Les étoiles se faisaient plus pales, encore là cependant, nombreuses et scintillantes comme mille clins d'oeils secoués d'éclats de rire.

Celui de Fifa était aigre. Les informations de Nokhömi étaient datées et elle craignait de la décevoir en lui apprenant la vérité.

Les Terres Trompeuses sont revenues à mon frère il y a quelques années déjà et avec elle le troupeau. Il les a abandonné, chaque dominant l'a fait à vrai dire et à présent les dieux cherchent des équidés dignes de les représenter. Même si tu parvenais à retrouver ma mère je ne sais pas ce qu'elle pourrait t'apporter. Elle a plus de vingt ans maintenant.

Fifa se tut, attendant avec une pointe d'appréhension la réponse de la jeune jument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Jeu 18 Jan 2018 - 15:03

La nuit les quittait déjà, la jument pie était presque déçu que ce beau spectacle se termine si rapidement elle aurait passé encore des heures à l'observer. Le jour se levait et Nokhömi allait bientôt fermer l’œil. Selon elle lorsque le soleil était levé les dangers étaient moins nombreux et son sommeil plus léger. Elle avait donc moins peur de fermer l’œil dans ces circonstances. La petite bailla une fois puis deux avant de jeter son regard bicolore sur la jument crème.

La pouliche eu un regard un peu apeuré et une déception profonde lorsque Fifa lui avoua qu'en plus que sa mère n'était plus la dominante les terres de Horse-Wild jadis lieu de sécurité pour sa mère à elle, était aujourd'hui sans dominant. Personne pour veiller à la sécurité de ses habitants. Sa mère était morte lors du chemin pour se rendre ici, Nokhömi avait marché seule depuis quelques lunes pour finalement quoi? Son père pourrait la retrouver, se douterait qu'elle est ici maintenant sur les terres natals de sa mère et il n'y aurait plus personne pour la protéger contre ce monstre. Qu'avait-elle fait aux Dieux pour mériter un tel sort. Les larmes lui monta à nouveau aux yeux, mais cette fois elle ne les retenant pas s'en était trop pour elle pour son petit coeur fragile qui avait tenu bon jusqu'ici grâce à l'espoir et qui était maintenant en miette.

La petite oublia vite la fatigue qui l'avait submergé quelque instant auparavant. Elle devrait marcher, trouver un endroit où un troupeau serait prêt à l'accueillir seule elle ne survivrait pas, non elle devait trouver une nouvelle famille pour la protéger de son ancienne famille qui se constituait seulement de son père.

" Si elle était là pour me dire quoi faire."

Nokhömi soupira et releva les yeux au ciel comme si elle attendait un signe. Puis pencha la tête sur le côté, après s'être essuyé les larmes contre ses antérieurs , regardant la jument crème cette fois.

" Et vous madame, connaissez vous un endroit où personne pourra nous faire du mal?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Jeu 18 Jan 2018 - 22:27

Nokhömi baillait. Elle était sûrement fatiguée de son voyage et surtout de ses émotions. Ses espoirs brisés par la révélation que venait de lui faire Fifa, la pie semblait désespérée. Cela lui fit un pincement au coeur et la crème détourna poliment les yeux quand sa compagne regretta l'absence de sa mère. Elle pouvait compatir, ne s'imaginant pas encore tout à fait sans la sienne. Ocëan Pearl demeurait dans sa vie, impassible face aux années passées et les proches disparus. Si un jour elle aussi venait à disparaître... Fifa savait qu'elle saurait faire avec, mais le manque serait cruel. Elle et Kuro étaient proches de leurs mères, ces dernières faisaient partie de leurs nombreuses motivations à s'emparer des Terres Orphelines quand bien-même ils savaient très bien, au fond d'eux-mêmes, qu'aucune des deux vieilles juments n'auraient envie de s'y installer.

Fifa soupira profondément, lançant un regard plus neutre que les précédents à l'autre jument qui essuyait ses larmes. Ses oreilles se dressèrent vers l'avant à la question de Nokhömi et elle considéra prudemment sa réponse. Le regard tricolore de la plus jeune, sa robe pie, sa carrure... elle lui rappelait Ocëan Pearl, telle qu'elle avait du arriver sur Horse-Wild bien des années auparavant. Elle avait rencontré Starfighter peu après avoir foulé l'île pour la première fois et avait vécu en tant que solitaire jusqu'à tomber amoureuse de Diégo au troupeau du quel elle s'était naturellement ralliée. Elle l'avait finalement dominé. Fifa battit des cils.

« Il ne sert à rien de pleurer. »

Elle pencha la tête sur le côté avant de faire un pas en direction de Nokhömi, assurée.

« Mon compagnon et moi-même veillons sur les Terres Orphelines. Nous pourrions t'y accueillir si tu le désires. Les as-tu déjà visitées ? Il y a une plaine où il pleut constamment, un ruisseau étrangement profond, une maison dite hantée si on veut bien me prendre pour un fantôme et un verger qui regorge de fruits succulents ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Sam 20 Jan 2018 - 8:56

Sa queue se plaqua fortement contre ses cuisses. Elle aurait suivi sans hésiter Fifa lui assurant alors une place avec protection, mais savoir qu'elle avait un compagnon la rendit nerveuse pouvait-elle faire confiance à cet étranger. Nokhö ne répondit pas toute suite, elle fit le tour de la jument crème observant chaque parti de son corps. Des petites écorchures par-ci par là mais rien de bien malin ni de bien profond. Son regard ne semblait pas apeurer il était plutôt joyeux. Elle arrêta son observation puis retourna sa tête observant maintenant son propre corps la trace sur son garrot lui rappelait honteusement sa mésaventure. Elle soupira à son tour.

" Il est gentil avec vous votre compagnon? Il ne lève pas la patte contre vous?."

La jeune pie avait bien étudié la crème et elle lui faisait confiance elle pourrait toujours bien se cacher derrière elle s'il essayait de l'attaquer ou bien de la saillir elle avait une bonne carrure elle était sûrement très forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Sam 20 Jan 2018 - 10:01

Fifa remarqua que l'autre jument s'était crispée, une fois de plus. La nervosité reposait dans son arrière-main, la légère déclivité de sa queue plaquée contre ses cuisses sans qu'elle ne parvienne à identifier le mal qu'elle avait provoqué, quels mots contrariaient Nokhömi. La crème n'avait pas connu sa mère traumatisée, elle savait bien sûr qu'Afraid Again n'était pas née d'amour mais quand elle-même était venue au monde, Ocëan Pearl était depuis longtemps bien plus que l'ombre d'elle-même. A une autre époque cependant, l'ancienne dominante avait été dans la même situation que Nokhömi. Malheureusement, Fifa ne pouvait pas faire cette comparaison et tirer ces conclusions aussi observa-t-elle son interlocutrice avec un air légèrement confus pendant qu'elle la contournait avant de secouer la tête de droite à gauche, reculant d'un pas choqué à la question de la plus jeune. Qu'est-ce qu'elle insinuait ? Pire, d'où lui venait une telle idée ?

« Quoi ? Pourquoi ferait-il ça ? »

Soudain, elle comprit que Nokhömi venait de l'observer sous toutes les coutures à la recherche de traces de coups, de cicatrices révélatrices d'une violence conjugale qui n'existait pas et n'existerait jamais.

« Mais ça ne va pas ? Parce que tu crois que je me laisserais faire ? Déjà, Kuro n'est pas comme ça, il ne me fera jamais de mal et si jamais l'envie lui en prenait crois moi je lui fais bouffer son service trois pièces et je l'étouffe avec. »

Le ton était monté, non pas vis à vis de Nokhömi mais dans les aigus tant elle n'arrivait pas à y croire, n'imaginait pas une telle chose. Kuro, lever ne serait-ce qu'un sabot sur elle ? Improbable, impossible même. Il était bien élevé, Querouane ne lui avait jamais donné l'occasion de maltraiter qui ce soit sans raison et même dans sa vengeance, l'étalon blanc ne voulait blesser son père que parce qu'il croyait qu'il avait fait du mal à sa mère. Sans parler du fait qu'elle-même était la fille d'Ocëan Pearl bon sang ! Kuro ne se risquerait pas à lui faire du mal en sachant que l'ancienne dominante n'hésiterait pas à le lui faire payer jusqu'à son dernier souffle. Se mettre à dos une amie proche de sa propre mère ? Il n'oserait pas mettre en péril l'une des rares relations qui soutenaient encore Querouane.

« D'où te viens une idée pareille ? insista-t-elle. »

Dans sa surprise Fifa n'avait pas réfléchit mais à présent c'était elle qui étudiait Nokhömi avec curiosité, remarquant enfin la cicatrice sur son garrot, voyant sa crispation d'un autre oeil avec cette information en tête. Violence... pas conjugale, non, la pie était trop jeune... était-elle maltraitée par ses proches ? Etait-ce pour cette raison que sa mère l'avait envoyée sur Horse-Wild ? Mais pourquoi ? Avait-elle une tare ? Etait-elle une bâtarde que son troupeau rejetait ? La robe peut-être ? Les yeux ? La crème pencha la tête sur le côté, cherchant une explication qu'elle ne pouvait pas trouver.

« Pourquoi... pourquoi es-tu là Nokhömi ? Est-ce qu'on te faisait du mal là où tu vivais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Lun 22 Jan 2018 - 4:14

Sa voix se fît plus sèche/ plus forte, Nokhömi avait dit une bêtise, et Fifa lui en voulait. Elle avait mis en doute un étalon auquel elle faisait confiance. La yearling ne su pas si elle devait trouver cette jument courageuse ou imprudente face à cette confiance. D'où lui venait une idée pareille? Elle lui venait du seul exemple masculin qu'elle avait connu. Devait-elle vraiment lui dire tout ça, sûrement que si elle voulait intégrer son troupeau elle devait établir un lien de confiance avec elle et cela commençait aujourd'hui. La jument pie commença par s'excuser pour sa question idiote et de sa maladresse.

Nokhömi devint honteuse la tête et les oreilles basses, Oui elle avait honte de son passé honte de n'avoir pu rien faire contre son père. Elle aurait aimé être plus vieille plus forte pour protéger sa mère, mais elle n'était qu'une pouliche encore. Qu'avait elles fêtent pour mériter ça, elle et sa mère, pendant un certain temps elle avait cru que ce comportement était normal puis elle avait rencontré d'autres chevaux qui ne vivait pas comme elle et sa mère. Les pères n'étaient-donc, tous pas comme son bourreau de père. Ses yeux s'embrouillaient une nouvelle fois, un mal de tête fini par lui martelé le cerveau.

"papa..."
La petite secoua la tête pour chasser les larmes de ses yeux." Papa disait que c'était ma faute s'il devait faire du mal à maman." Elle soupira." Et la première fois que mon corps a créé un drôle d'odeur il a dit que j'étais maintenant assez vieille pour prendre mes responsabilités et il m'a puni il a dit de me laisser faire qu'il serait doux avec moi de ne surtout pas bouger. Mais sa ma fait tellement mal et il était si lourd sur moi. Je ne comprenais pas Fifa j'ai essayé de ne pas bouger, mais mes jambes tremblaient de douleur et de faiblesse. Il n'a pas tenu promesse, il m'a mordu au garrot pour que j'arrête de bouger."

Elle sera la mâchoire le souvenir était douloureux, maintenant elle savait ce qu'il avait fait elle n'était pas tombée gestante soit s'était parce que sa mère l'avait arrêté avant qu'il ne termine son travail, soit c'était parce qu'elle était trop jeune et que c'était de fausses chaleurs.

" Je suis là, car nous avons fuit moi et maman."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Lun 22 Jan 2018 - 16:32

Fifa se calma brutalement en entendant les excuses de Nokhömi. Elle remarqua sa tête basse, ses oreilles pendantes et son air coupable. Mais il y avait quelque chose de plus ancien dans son expression, quelque chose qui remontait à plus loin que la tirade qu'elle venait de subir et la crème crut même apercevoir des larmes dans ses prunelles. Etait-elle allée trop loin dans son indignation ?

Elle connaissait Kuro depuis toute petite, aucun doute n'était possible. Mais la pie ne le connaissait pas. Elle n'avait peut-être même connu que de la violence si sa réaction laissait entendre quoi que ce soit de son passé. Bientôt Nokhömi parlait et c'était au tour de Fifa de détourner la tête, honteuse. Pauvre petite. Elle lui aurait bien promis que c'était à son père qu'elle allait faire bouffer son appareil génital et l'étouffer avec mais elle ne souhaitait pas à la jeune jument de le revoir aussi se contenta-t-elle de garder le silence. Elle s'approcha délicatement et effleura son toupet, le souffle régulier, paisible comme le calme qu'elle tentait de lui transmettre avant d'affectueusement frotter ses naseaux contre la nuque de Nokhömi dans un effort pour la réconforter.

« Vous avez eu raison de partir. »

La crème prit une profonde inspiration, sachant que la suite serait primordiale pour le développement de la plus jeune. Il fallait qu'elle intègre ces valeurs là si elle voulait mener une vie digne de ce nom sur l'île. Les détraqués se faisaient certes rares sur Horse-Wild, mais on n'était jamais tout à fait l'abri.

« Nokhömi, il faut que tu saches que ce n'est pas normal. Un père ne doit pas faire ça, ni même un étalon que tu apprécies. A l'avenir je veux que tu te souviennes que personne n'a le droit de te faire du mal, ni à toi ni à tes proches. Tu as le droit de te défendre. Tu entends ? Tu dois te défendre et protéger ceux que tu aimes du mieux que tu le peux. Je te promets que Kuro ne te fera jamais de mal et que quiconque aurait ne serait-ce que l'idée de te blesser aura à faire à moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Mar 23 Jan 2018 - 8:48

Au contact de Fifa, la jeune pie eu un sobre saut puis se calma son touché était doux et réconfortant tel l'aurait fait une mère à sa pouliche qui aurait fait un cauchemar. Fifa était-elle déjà une maman? Avait elle eut ne serais-ce qu'un poulain elle qui avait un compagnon se prénommant Kuro. Elle ferma les yeux profitant de cette tendresse ce signe d'affection quelle n'avait pas eu depuis des mois et qui lui manquait énormément. Elle les ouvrient lorsqu'elle lui confirma qu'elles avaient bien fait de quitter Kilchii. La pie posa ses petits yeux dans ceux de Fifa heureuse qu'elle ne la méprise ni ne la juge de ne pas avoir agi comme elle l'aurait fait. La petite approuva oui elle deviendrait forte pour pouvoir protéger ceux qu'elle aimera à l'avenir, elle ne voulait pas perdre quelqu'un d'autre à cause de sa faiblesse. Sa mère était déjà une trop lourde perte. Elle fît un petit sourire à la jument crème et secoua la tête de haut en bas.

" Oui devenir forte pour protéger ceux que j'aime."

Le soleil avait déjà prit beaucoup d'altitude dans le ciel le matin était déjà bien amorcé et la petite pie ressentit à nouveau la fatigue la gagner. Elle n'avait cependant pas envie de fermer les yeux elle avait peur que si elle le faisait la jument crème disparaîtrai et elle ne voulait pas qu'elle la quitte.

"J'accepte votre proposition de rejoindre votre troupeau Fifa
." Nokhömiprit un grand respire.:" Mais je ne crois pas être prête à rencontrer tous ceux qui le composent encore"

La jeune pie n'était pas alaise avec une nouvelle personne donc imaginez un troupeau entier de nouvelles têtes la rendaient très anxieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Mar 23 Jan 2018 - 22:29

Nokhömi lui sourit et Fifa en était fière. C'était un bon début, mettre en application toutes ces belles paroles ne serait pas facile mais la pie pouvait compter sur elle pour la soutenir quand il le faudrait, la remettre sur le droit chemin si nécessaire. La crème était parfois un peu rustre, c'était dans sa nature de garçon manqué mais elle voulait bien faire et répandre le bien autour d'elle, peut-être pas comme des confettis mais au moins en inspirant son entourage à faire de leur mieux. C'était pour cette raison qu'elle et Pearlescence ne s'entendaient pas vraiment, sa nièce se complaisait dans sa médiocrité et cela horripilait Fifa.

Le ciel s'éclairait au rythme de l'ascension lente mais assurée du soleil, invitant Fifa à faire le chemin dans le sens inverse et retrouver les Terres qu'elle avait quittées la veille. Nokhömi n'avait pas l'air prête à ce qu'elles se séparent cependant et la crème battit paisiblement des cils en entendant ses mots. Ainsi, elle avait recruté un équidé dans son troupeau (ou du moins futur troupeau, elle l'espérait) pour la première fois. Elle sourit sincèrement à la pie, plutôt fière de cet exploit et hocha la tête. C'était compréhensible.

« Tu es la bienvenue sur les Terres Orphelines. Prends ton temps, rien ne t'empêche d'explorer Horse-Wild. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Mer 24 Jan 2018 - 14:26

No' sourit à nouveau à Fifa en hochant de la tête, soulagé d'être à la fois accepté par la grande jument crème et de ne pas être forcé de rejoindre, dans l'immédiat , physiquement le troupeau. Elle n'avait peut-être pas rejoint celui dé-constitué qu'avait jadis contrôler Ocëan Pearl, mais elle avait rejoint celui de sa fille propre. Sa mère serait sûrement fière, très fière d'elle. Elle avait trouvé une dominante avec un cœur de mère aimante. Et son compagnon, même si Nokhö restait sur ses gardes sa dominante elle, lui faisait confiance et assurait de protéger la yearling en cas contraire. Elle finirait sûrement par lui faire confiance elle aussi, s'il se montrait clément.

" Maintenant que je suis sur HW, oui je pourrais explorer. C'est tellement beau ici, je suis sûr qu'il y a pleins d'endroits à découvrir."

Ses yeux devinrent lourd, elle avait l'habitude de dormir le jour et de vivre la nuit maintenant pour se protéger des prédateurs. Son Voyage maintenant terminé , elle pourrait revenir à un horaire de vie plus normale pour un équidé. La marée remontante effaçait les dernières traces de pas dans le sable laisser par leur sabots. Elle se mises au repos et baissa la tête se laissant bercer par les vagues derrières elle. À demi-endormi déjà.

"Maman..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 494

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Mer 24 Jan 2018 - 23:57

Fifa sourit face à l'enthousiasme de Nokhömi, elle pouvait le comprendre, ce n'était pas la première fois qu'elle se faisait la réflexion qu'elle aurait voulu être étrangère à Horse-Wild afin de tout découvrir pour la première fois. Ses premières fois à elle étaient entachées de ce qu'on le lui en avait dit, de ses parents ou ses proches qui l'avaient accompagnée. Ce n'était pas négatif simplement... il ne s'agissait pas de son expérience propre. Elle n'échangerait pourtant sa vie pour rien au monde, Fifa en était satisfaite et elle comptait bien écrire sa propre légende, celle d'une petite jument crème qui avait contribué à faire de l'île un endroit où il faisait bon vivre.

La pie avait l'air fatiguée et elle l'observa fermer les yeux sans tout à fait le réaliser, amusée. Un peu à regret, elle se résigna à attendre qu'elle se soit reposée avant de partir, ne voulant pas que Nokhömi s'affole si elle se retrouvait seule à son réveil. Dans son sommeil la jeune jument sembla appeler sa mère et Fifa se figea, prise de court. Faisait-elle un mauvais rêve ? Un bon ? Etait-ce à elle qu'elle parlait ? Quand bien même elle envisageait de devenir mère elle n'avait pas la fibre maternelle aussi étendue que sa propre mère, elle ne souhaitait pas adopter le premier orphelin venu. Non, Fifa voulait les poulains de Kuro, la chair de sa chair et le sang de son sang pour perpétuer la lignée d'Ocëan Pearl. Si elle acceptait volontiers de veiller sur la jeune jument pour qu'elle mène une bonne vie elle ne souhaitait ni la couver ni terminer son éducation. Un peu gênée elle changea de postérieur au repos, soulageant son dos d'une crispation inutile. De toute façon Nokhömi dormait, il n'y avait rien à craindre.

Elle-même somnola quelque peu, profitant du soleil de l'Archipel pour la réchauffer et la sécurité relative de la plage jusqu'à ce que le vent ne se lève, la ramenant à elle. Fifa se redressa et s'étira en soupirant, profondément, finissant par s'ébrouer et tourner la tête vers sa compagne. Il était temps pour elle de partir mais avant, il fallait réveiller la jeune endormie. Avec un sourire elle l'appela gentiment, n'osant pas la toucher pour ne pas la surprendre, le contact inattendu ne serait probablement pas le bienvenu.

« Nokhömi ? Nokhö, réveille toi. Je ne vais pas tarder à retourner sur les Terres Orphelines, ça va aller pour toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nokhömi

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 167

SEXE DU CHEVAL : Petite Jument
TERRITOIRE : Les Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   Sam 27 Jan 2018 - 8:01

La pouliche avait un sommeil léger vu qu'elle entendait les oiseaux et les vagues elle en rêva aussi. Elle se voyait couler des jours heureux au bord de la mer, galopant libre au côté de sa mère les oiseaux volent autour d'eux. Puis sa mère prit la direction de l'océan elle semblait flotter sur l'eau elle riait en appelant la petite à la rejoindre mais lorsqu'elle approcha du riva elle ne flottait pas sur l'eau ses pattes immergées jusqu'au genou s'enfonçait plus profondément dans le sable tel du sable mouvant. " Nokhömi, Nokhö.." Ses yeux bougeaient sous ses paupières, on l'appelait sa mère l'appelait elle frémit des oreilles les paroles de Fifa allaient bien avec son rêve, mais ce n'était pas la voix de sa mère." Réveille toi."

Nokhömi sortit enfin de son sommeil, juste à temps avant que ce ne devienne un cauchemar. Les paupières lourdes elle étira un postérieur avant d'observer Fifa. Pendant un instant elle avait cru que tout ceci avait été qu'un rêve. Elle sourit à Fifa, elle s'était endormit sans s'en rendre compte mais Fifa n'était pas parti, elle était resté prêt d'elle. La pie aurai aimé lui sauter au cou et frotter sa tête contre la sienne, mais elle contenue sa joie.

" Oh oui,oui Fifa vous pouvez y aller, je vais rester ici encore quelques heures j'ai envie de voir le coucher du soleil puis je partirai à mon tour."

Nokhö aimait bien l'endroit dommage qu'elle ne fasse pas parti des terres à Fifa. Elle prendrait la direction du sud cette nuit, sa nouvelle amie à la robe doré lui avait suggéré cette direction et elle avait bien envie, maintenant, de si diriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Hateya "ou des traces de pas dans le sable -Libre-
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les pieds dans le sable chaud. [PV : Anna]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Les derniers Vikings
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DU NORD. :: L'ARCHIPEL DES BOUCANIERS-
Sauter vers: