Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Maison de bois & cœurs de papiers

Aller en bas 
AuteurMessage
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Maison de bois & cœurs de papiers   Jeu 21 Déc 2017 - 13:26

Ouragant était curieuse de savoir ce qu'il y avait à l'intérieur de la maison dite hantée. Elle avait déjà rencontrer des fantômes auparavant, elle se doutait à quoi elle devait s'attendre. Elle était curieuse et voulait savoir ce qu'il se passait dans cette habitation abandonnée qui dépérissait. Elle se dirigea vers celle-ci d'un pas confiant. La vieille maison en bois tenait encore debout. Les vitres étaient poussiéreuses et cassées, des toiles d'araignée remplissaient les trous, le vent qui soufflait faisait grincer les planches dont certaines étaient pourries. La maison était penché, elle s'effondrait sous si propre poids et de sombres trous, surement causés par des mites ou le pourrissage trop important du bois, était présent un peu partout sur la maison. On pouvait sentir des courants d'air frais et entendre le bruit du vent sifflant qui passait dedans si on s'y approchait.

Cette ruine avait tout d'une maison abandonnée et hantée dans l'imagination collective. L'ébène était absorbée par le tas de bois qui se trouvait en face d'elle elle fixa cette maison dépérie avec émerveillement. Elle était arrêtée devant la maison, hypnotisée par chaque détail de celle-ci, la porte d'entrée était entre-ouverte et le vent essaya de l'ouvrir, mais celle-ciné battait que très légèrement en grinçant. On ne pouvait voir que du noir derrière la porte, ce noir vide, ce noir ténébreux, mais malgré ça, la jument ne recula pas, elle était stoïque, subjuguée par cette porte qui s'emblait l'appeler. Elle était tellement concentrée qu'elle n'entendit pas les bruits de sabots qui s'approchait d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Ven 22 Déc 2017 - 8:13

15 minute plutôt ->
Oklaan avait été attiré par une force étrange, cette force avait mené ses pas jusqu'à une étrange caverne. C'était la première fois qu'oklaan voyait une caverne d'humain aussi grosse. Cet humain devait être très puissant pour avoir eu ce territoire. Il avait fait le tour sans se soucier des fantômes. En fait, Oklaan en avait jamais vu et il était loin de savoir que ses lieux étaient propices à ce genre d'évènements paranormaux. En revenant devant la caverne, il avait découvert que l'entrée, qui était jusqu'à lors fermée, était maintenant ouverte. Aucune odeur humaine n'était perceptibles, il se risqua alors d'y rentrer.

Son postérieur eu peine à pénétrer, l'entrée n'était pas très large. Cependant, l'endroit était très vase une fois à l'intérieur une montée étrange servait pour se rendre en haut de la grotte.

Oklaan laissa son nez le guider vers une salle, une pièce pleine de tranches de tronc coupé en bande et qui était installé en cube. Pleins de truc qu'il ne connaissait pas, mais une odeur de carotte et fruit y régnait, l'endroit n'était pas totalement abandonné. En fait, il se trouvait dans la cuisine mais n'avait aucune idée de comment cela s'appelait. Oklaan tenta d'ouvrir la porte d'une armoire ou se trouvait les odeurs sucrées. Avec acharnement, il finit par y arriver.Des céréales d'avoines s'y trouvaient, l'étalon ne se gêna pas. Il se mit gloutonnement à manger. Porté par une frénésie, Oklaan devenait maladroit, il ne se rendit pas compte de l'énorme sac de farine qui se trouvait juste au-dessus de son succulent repas. En relevant la tête il se tapa contre la tablette, le sac de 50 kilos de farine lui tomba sur la tête. Il releva encore plus la tête se secouant perdu dans l'obscurité du sac, la farine se rependit sur l'ensemble de son corps avant de réussir à se libérer. La vue brouillée par la farine dans ses yeux. L'étalon qui jadis était bai, était maintenant blanchâtre poudreux. Il prit panique de sa soudaine perte de la vue, se sauva de la cuisine.

Tout en ne voyant que des ombres, il se retrouva dans le garage de la maison hantée, il n'y voyait rien, le garage était plongé dans l'obscurité et la farine lui brouillait encore la vue. Tout en essayant de trouver une sortie, Ok se prit la tête dans la chaîne de la grande porte.

À cet instant ->

Oklaan était paniqué, dans son esprit c'était les humains qui lui avait tendu un piège, on avait comploté contre lui. Il tira pour se libérer de la chaîne. Heureusement pour lui celle-ci céda, mais resta enroulée autour de son cou. Oklaan ressemblait réellement d'un fantôme maintenant. Dans sa fuite, retraversa la maison à toute allure sorti à l'extérieur de celle-ci sa chaine claquait derrière lui, mais la farine tenait sur ses poils. Dans sa fuite, il eut l'impression d'avoir croisé un autre cheval, mais il était passé comme un coup de vent. À quelques mètres de sa rencontre, la chaîne resta prise dans un objet non-identifié, Oklaan fût stopper net lui arrachant presque le cou au passage. C'était fini pour lui, il allait finir comme cheval domestique comble de tous ses malheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Mer 27 Déc 2017 - 0:38

Aujourd’hui, Ouragant était mélancolique. Elle pensait à rien mais en même temps à tout ce qu’elle avait vécu, tout ce qu’elle aura pu ou dû faire dans le passé, tout ce qu’il s’est passée. Elle se sentait inutile parfois, souvent même, elle n’arrivait à rien, surtout dans les situations urgentes comme récemment avec Ezekiel ou Fifa. Un dominant aurait su gérer la situation au mieux, mais elle, elle ne fit pas grand chose. Elle aurait pu ne pas être là, ça n’aurai pas changé grand chose… Ce n’est pas digne d’un dominant. Elle était démoralisé de tout cela, mais elle n’aimait pas que ses sentiments, ses émotions soit trop visible. Elle ne voulait pas déranger les autres à cause de ses problèmes. Si on n’en meurt pas, en en devient plus fort non ? Eh bien Ouragant ne se laissa pas tomber au fond du trou. Elle se releva à chaque fois, elle essaya de trouver des solutions à ces problèmes, pour que les prochaines fois se passent mieux. Elle avait un caractère qui l’empêcha de se laisser tomber au fond du trou sans rien faire. Quand on tombe, il faut savoir remonter. Elle en avait déjà remonté plein, des pentes. Elle trouvera une solution. Elle resta calme et réfléchissait.


Le boucan se faisait entendre dans cette maison. Mais que pouvait-il bien s’y passé ? Serait-ce ces fantômes dont elle avait entendus parler ? Il y eut un vacarme pas possible à l’intérieur et un cheval blanc en est sorti. Il est passé en coup de vent, on aurait dit un fantôme. Ouragant sursauta et recula d’un pas quand elle le vit sortir en trombe de la maison, mais rapidement comprit que c’était un simple cheval couvert de poudre blanche. Il s’était piégé quelques mètres plus loin. Mais qu’est-ce que tu fais encore ici à le regarder ? Bouges-toi ! Ouragant alla voir le cheval et le libéra.


- Tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Mer 27 Déc 2017 - 7:40

En plus de l'avoir sonné, le coup qu'avait donné la chaîne lorsqu'elle s'était bloquée, avait eu pour effet de la resserrer autour du cou du grand bai. Lorsqu'il retrouva un peu les esprits, il sentit en lui la panique monter par le manque d'oxygène. Il gesticula des pattes quelques instants, mais soudain la tension disparût. Oklaan prit un grand respire et mastiqua l'aire. Quelqu'un venait de le libérer il crut un instant que c'était les hommes qui tentaient de le capturer et avait relâché la tension, mais une douce voie chevaline parvint à ses oreilles. Oklaan clignât des yeux la vue encore brouillé la silhouette d'une jument ce dessinait devant lui et autour d'elle une grande aura bleu/blanche l'entourait.

" Vous êtes un ange? Suis-je mort? Je savais que je méritais d'aller au paradis, Aléas il doit se manger les sabots à cette nouvelle."

Oklaan se mit à rire de grand coeur ce qui réveilla une vivre douleur à son cou. Était-ce normal d'avoir mal même une fois mort? Peut-être, personne n'était revenu de la mort, du moins pas du paradis , car de l'enfer certains y étaient descendus et ceux qui étaient allés avaient ressentit la douleur là-bas. Certains en revenaient même complètement cinglé, selon les dires. Des larmes blanches et collantes coulaient des yeux de l'étalon. De la colle en fait, car petit cours de science pour enfants: de l'eau + de la farine = de la colle. Les secondes passa donc il voyait un peu mieux et compris qu'il était encore sur terre. Peut-être était-ce un ange gardien qui lui avait porté secours.

" Je vais mieux grâce à vous. Vous m'avez libéré les humains m'ont tendu un piège, mais bon vous êtes un ange vous devez donc déjà savoir tout cela, je suis bête."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Lun 1 Jan 2018 - 11:42

Ouragant ria doucement. Elle ? Un ange ? Le pauvre pensait être mort et monté au paradis.

- Je vais peut-être te décevoir mais tu n'es pas mort et je ne suis pas un ange. Bienvenue dans le bas monde des vivants !

Le cheval se mit à rire de grand cœur. Il reprit doucement ses esprits apres le choc. Il était couvert de farine et mouiller. Le mélange des deux créa des goutes de colles qui coulaient sous ses yeux. Il l'a remercia de l'avoir secouru. Elle l'avais secouru. Elle avait sauvé quelqu'un. Elle qui ne savais pas quoi faire lorsqu'elle vit Fifa emporté par le courant ou Ezekiel inconscient. Elle se voyait pouliche allé dire à sa maman en courant partout et faisant des sauts de biches toute contente et toute fière "J'ai sauvé quelqu'un maman !" Maman... Elle, elle n'a pas réussi à la sauver ce jour là. Elle n'avait rien fait. Elle l'avait seulement regarder mourir. En se remémorant ces passages, l'ébène fit une pause, le regard vide. Mais une petite voix retenti en elle. Une voix qu'elle connaissait bien. [i]"Je suis fière de toi Ouragante"[i] Mais d'où venait cette voix ? Elle n'en savait rien, mais elle l'a bel et bien entendue, elle en était sûre.

Elle revint à elle, laissant ces souvenirs et cette voix de côté. Elle revient auprès du grand bai. Il parlait des humains qui essayaient de le capturer. A ses dires, ils lui auraient tendu un piège. Des humains ? Il y en a encore qui habite l'île ? La jument pansait qu'ils l'avaient désertée depuis longtemps. Et vu l'état de la maison qui se tenait non loin des deux équidés, elle se doutait qu'aucun bipède ne résidait là, du monde des vivants en tout cas.

- Des humains vivent encore sur l'île ? Je pensais qu'il n'y en avait plus depuis plusieurs années. Elle reflechissa un instant dessus puis pensa à se présenter. Je m'appelle Ouragant, enchantée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Mar 2 Jan 2018 - 19:53

Selon les dires de la jument il n'était ni mort, ni au paradis et elle n'était pas un ange?Alors, avait-il été drogué pour avoir la sensation que tout ceci n'était pas d'un monde réel? Peut-etre que le truc blanc n'était pas de la farine après tout, mais que cette maison servait de planque à un groupe mafioso et que la farine était en fait de la drogue. Doucement les larmes de colle libéraient ses yeux de la farine il voyait maintenant plus claire. L'image de la jument était devenue net, seul les trucs au loin était encore un peu flou. Devant lui se tenait une grande jument ébène elle toisait plus que lui, couronné d'une grande crinière aussi noir que le pelage et portait de grand fanon aux pattes elle typait frison, mais il y avait un petit quelque chose qu'Oklaan n'aurai pas su dire qui lui disait qu'elle en était pas un du moins pas à part entière. Ce n'était donc réellement pas un ange, mais elle lui avait quand même sauvé la vie dans la tête d'Oklaan elle l'avait libéré des être humains, mais en réalité si elle n'avait pas été la qu'elle n'aurait pas pris la décision de venir l'aider il serait peut être mort étranglé avant de reprendre tout ses esprits.


" Je n'en est pas croisé tout ceci est une théorie. Cependant tout laisse croire qu'il y en a. Des fruits frais et de l'avoine se trouvaient à l'intérieur. "



Oui se trouvaient, car il n'y en a plus désormais ou il en reste, mais que très peu Oklaan avait passé par là. Après une auto-inspection de son état, l'étalon s'ébrouat causant un nuage de farine autour de lui. Celle-ci retomba doucement au sol laissant seulement ses empreints de sabots intacts. Il n'était pas complètement délivré, mais disons que nous pouvions maintenant voir sa vraie couleur.

" Et mon ange qui n'est pas un ange se nomme ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Ven 5 Jan 2018 - 0:41

  Des fruits frais et de l’avoine ? Fifa avait bien dit qu’elle vivait dans cette maison non ? C’était peut-être elle ou Kuro qui avait laissé ça là. En tout cas, ce n’était pas dit que c’était des humains. C’était aussi bien de la nourriture humaine que équine. Ouragant posa son regard sur le premier étage de la grande bâtisse délabré. Elle n’était encore jamais rentré à l’intérieur, elle se demandait bien ce qu’elle pouvait cacher.


- Les chevaux aussi mangent des fruits et de l’avoine, s’en est peut-être qui ont laissé ça là. Je connais une personne qui dit habiter là, c’est peut-être elle. Je reste septique sur les humains. Cela fait bien longtemps qu’aucun n’a été aperçu par ici et Horse Wild est une île. On aurai été au courant si un humain marchait sur les mêmes Terres que nous.


  L’étalon s’ébroua laissant apparaître un nuage de farine autour de lui. La jument, alerté par le bruit, tourna la tête vers le cheval. Elle se la cacha ensuite en voyant toute la farine pour le pas en avoir dans les naseaux ou dans les billes noires néant qui lui servait à voir. La fumer blanche laissa apparaître un cheval bai brun. Il demanda le nom de l’ange qui n’était en fait pas un ange.

- Ouragant. Je m’appelle Ouragant. Et ce très cher étalon que je viens de sauver, puis-je connaître votre nom ?

  Ouragant ria. Elle ne se moquait pas, elle jouait. Elle s’amusait avec ce beau brun. Ce beau brun ? On se croirait dans un roman à l’eau de rose dit comme ça ! Peut-être en était-ce un qui commençait, ou peut-être était-ce une fausse alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Ven 5 Jan 2018 - 14:16

Il n'y aurait donc jamais eu d'être humain du moins pas depuis de nombreuses années sur ses terres. Effectivement il n'avait senti aucune odeur qui avait laissé croire qu'il pourrait y en avoir, mais tout avait laissé croire qu'on lui avait tendu un piège à l'intérieur. L'étalon était un peu glouton il appréciait les bonnes choses de la vie comme les pommes et les jolies demoiselles. À moins que cette dénommée Fifa s'amusait à capturer, elle aussi, les animaux qui pénétraient dans son domicile, il ne voyait pas comment il aurait pu se faire attaquer autrement. Oklaan humât l'aire à plein poumons à la recherche de la moindre petite odeur suspect. Seul l'odeur de la grande ébène y pénétra il faut dire qu'elle était tout près. Dans le cœur d'Oklaan, HorseWild venait de gagner des points, pas de bipède pour l'embêter.

La jument lui indiqua son nom sans hésitation elle se nommait Ouragant comme les fameuses tempêtes tropicales mais celle-ci ne ressemblait en rien d'une tempête elle semblait plutôt calme et posé. La plus calme de tous ceux qu'il avait rencontrés jusqu'à présent, Oui sa rencontre avec la belle Écalispe c'était bien déroulé aussi, mais elle était un peu fleur de peau sur les sujets qui lui tenaient à coeur ce qui n'avait pas déplus à notre grand bai il avait même trouvé cela très intéressant et charmant ce petit caractère.

" Oklaan, prin... " Rectification du grand bai elle n'avait pas besoin de savoir ses origines. De toute façon ce titre n'avait pas la quotte par ici. Et de plus il semblait y avoir déjà pas mal de prince déchu dans les environs. Un de plus ou un de moins qu'est-ce que ça pouvait bien changer. Il aimait mieux garder ce titre pour lui jusqu'au jour ou il deviendrai roi s'il le devenait évidemment.

"Pourrai-je faire quelque chose pour vous remercier?"

La voici qui s'était mise à rire de bon cœur un rire franc, douce mélodie aux oreilles de n'importe qui, sauf peux être à celle de l'arabe noir qu'il avait rencontré sur sa terre. Non elle n'avait rien d'un ouragan ou n'était-ce que l’œil de celui-ci . Il ne put s'empêcher de faire son habituel sourire et il était aussi franc que son rire à elle . Oklaan s'avança vers la grande ébène diminuant la distance entre eux deux. Il semblerait qu'il ni avait pas de milieu dans cette région, soit il y avait de petite jument ou de très grande et celle-ci ne faisait pas exception, mais elle le portait bien son mètre 70 elle était bien proportionnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Dim 7 Jan 2018 - 16:46

Il disait s'appeler Oklaan. Que voulait-il dire ensuite ? Prince ? Peut importe, Ouragant ne porta pas plus d'importance à cela. Si il ne lui a pas dit, c'est qu'il doit y avoir une raison. C'est pour ça qu'elle ne chercha pas a en savoir plus à se sujet. Et que ce soit un prince ou non, ça ne changerai pas grand chose. Sa curiosité la piquait tout de même à ce sujet, juste parce qu'elle était curieuse. Elle n'avait pas plus envie que ça de savoir ce qu'il voulait dire et savait que ça n'apporterai pas grand chose, mais elle était curieuse.

- Ne me remercie pas, c'est normal.

Ouragant ria avec l'étalon. Elle ne pensait plus à ce qui la tracassait plusieurs minutes avant. Elle n'y pensait plus. Oklaan lui avait changé les idées, il lui avait remonté le moral. Elle aimait bien ce cheval.

- J'étais partie pour visiter la maison. Comme j'ai entendu dire qu'elle était hantée, ma curiosité m'a piquée pour voir ce qu'il se passait à l'intérieur. Il se passe des choses sympa là-dedans ? demandait la jument ironiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Lun 8 Jan 2018 - 6:05

Étrange elle ne voulait rien en retour, il aurait été prêt à lui rendre n'importe quel service pour son sauvetage, car il avait bien conscience de l'important rôle qu'elle avait eu. Il se contentait de lui sourire et de hocher de la tête. La jument parla d'une maison, soit disant, hantée. Alors, cette caverne humaine avait un nom, une maison. Il se disait bien aussi qu'il y avait une différence entre les cavernes typiques et celle-ci. Il se retourna vers la maison, cette maison qui se devait être hanté. Oklaan n'y croyait pas vraiment aux histoires de fantômes, il ne croyait pas vraiment aux choses qu'il n'avait pas vu. Il savait maintenant que les dieux existaient pour en avoir croisé un, mais ils n'étaient pas assez rigolos à son goût.

"Pour être honnête avec vous je n'ai rien remarqué d'étrange à l'intérieur. Vous avez de la chance c'est visite libre aujourd'hui donc nous pouvons y retourner si vous voulez je surveillerai vos arrières."

Il huma l'aire d'un bref flehmen une nouvelle fois, mais cette fois-ci à l'intention de la jument. Oklaan savait qu'on se trouvait en plein temps des chaleurs, cependant la jument ne dégageait qu'une faible odeur rien qui laissait croire qu'elle était en chaleur était elle gestante ou peut être simplement ce faisait elle discrète . Enfin peut importe, mais il aurait plus de facilité à rester calme derrière elle dans ces circonstances. Il fit un signe de tête en direction de la maison.

"Si vous voulez y allez, je vous suit ou si vous préférez rester à l'extérieur. Vous avez notre avenir entre les sabots."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Jeu 11 Jan 2018 - 22:20

  Dommage, il disait qu’il n’y avait pas grand chose de spécial. Mais Ouragant était curieuse et voulait y rentrer et la voir de l’intérieur de ses propres yeux. La jument rigola pour ce que lui avait dit le beau bai. Malgré que l’étalon venait de sortir en trombe de la maison, elle lui proposa d’y rentrer une nouvelle fois.


- A la base, j’étais venue pour la visiter. Alors tant qu’on y est, rentrons !


  Elle ria légèrement au bai avant de porter son regard dans l’entrebâillement de la porte d’entrée. Elle essaya de percer l’ombre qu’il y avait à l’intérieur. Elle ne pensait plus, elle fixait cette entrouverture, comme hypnotisée. Elle se demandait comment cette porte avait résisté au temps sans tomber. Elle resta silencieuse un instant sans bouger, puis commença à bouger ses membres pour avancer vers la maison en bois délabrée, toujours en fixant ce trou noir entre la porte et le mur juste à côté. Elle marcha au pas jusqu’au petit escalier devant l’entrée. Quand elle y posa un premier sabot, un bruit de craquement se fit entendre. Elle continua malgré tout sa route pour atteindre la porte. A chaque pas, à chaque mouvement, un nouveau craquement du bois se faisait entendre. Elle poussa de son nez la porte par laquelle Oklaan était sorti à toute vitesse un peu plus tôt, et pénétra dans la demeure.
  Malgré que celle-ci soit dans le même état à l’intérieur qu’à l’extérieur, Ouragant s’émerveilla comme une enfant qui rentrait dans un château de princesse. Elle resta tout de même sur ses gardes, ce lieu tel qu’elle l’avait entendu, était loin d’être un château féerique. Elle observa chaque partit de la pièce. Les murs, le sol, le plafond… Elle s’amusait dans cette maison alors qu’elle venait seulement d’y rentrer. Elle se pinça les lèvres de plaisir, elle aimait partir à l’aventure, découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles choses. Une vieille maison à explorer ! Rien que pour elle ! Et, cerise sur le gâteau, il y avait des histoires dessus ! Elle en avait pratiquement oublié Oklaan qui la suivait à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Sam 13 Jan 2018 - 8:41

L'étalon suivait la grande ébène dans son aventure. Lui n'en avait pas grand chose à faire de cette maison, elle ne l'avait pas vraiment impressionné au départ même si la première fois qu'il y était entré il ne la savait pas hantée. Le bois craquait à chaque pas sous leurs sabots Oklaan ne s'en inquiéta pas cette structure humaine avait survécu à ses martèlements de sabots lorsqu'il avait prit la fuite donc il pouvait bien résister à des pas délicats d'une promenade. Ce qui l'inquiétait le plus était son imagination qu'il y avait toujours des êtres humains qui résidaient toujours ici. Une impression ? Ou bien était-ce les êtres spectraux qu'Oklaan sentait c'est bien connu les animaux et les enfants ont un dont pour ressentir et voir ce genre de choses.

Tout en restant sur ses gardes, il observait du coin de l'oeil la jument ébène qui dans son émerveillement semblait encore plus jeune qu'elle ne l'était réellement. Elle était magnifique à voir aller. L'étalon n'osa pas prononcer un mot de peur de lui gâcher son moment. Lui ne trouvait pas cet endroit particulièrement intéressant, sa terre aux grands lacs, était plus intéressante que cette amas de bois pourris, de poussière et de toile d'araignée.

Parlant d'araignée, il y en avait une immense qui marchait sur le garde de l'escalier qui menait au deuxième étage. Le grand bai s'éloigna de la croupe d'Ouragant pour aller observer de plus près l'intéressant spécimen.

" Bonjour toi, tu viens souvent par ici?." Lui chuchota-t-il

Il avança son gros nez vers la minuscule chose, qui malgré tout, ne recula pas. Levant les pattes de devant vers l'étalon, visiblement pas très contente qu'il s'invite aussi près d'elle. Oklaan sourit bêtement, elle ne changeait pas des femelles du coin, elle avait du caractère. Ok' lâcha donc la demoiselle offusquée.

" Cela vous dit que nous montions à l'étage je ressens une forte énergie qui provient de ce palier."


Il sourit cette fois-ci à l'intention de la jument. Oklaan fit mine de poser un antérieur sur la première marche elle craquait encore plus forte que le reste du plancher sûrement moins solide, mais elle semblait être en état des supporters.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Lun 22 Jan 2018 - 18:03

 Ouragant continuait sa visite du rez-de-chaussée en s'attardant sur chaque recoins. Ils étaient poussiéreux et des araignées avaient construite leur toile un peu partout. En farfouillant avec son nez, Ouragant secoua la poussière et éternua. Le contour de ses naseaux étaient devenu gris poussière. Pour l'instant, cette maison n'avait pas l'air si effrayante que ça. Elle croisa aussi lors de son aventure quelques insectes et arachnides qui avait élu domicile en ce lieu. Elle fut ravie de faire leur connaissance mais s'excusa de la gêne occasionnée des des géantes bestioles poilues. Elle faisait attention à chaque pas, à chaque sabots qu'elle posait à terre, non pas pour le plancher car malgré son temps il avait l'air d'être encore assez solide, mais pour ce petit peuple que Oklaan et elle dérangeait sûrement.

 En parlant d'Oklaan, il voulait monter à l'étage car il avait senti une forte énergie provenant d'au-dessus de leur tête. La jument se retourna vers l'étalon qui lui souriait. Elle acquiesça à cette idée en lui souriant en retour. Il avait posé un antérieur sur la première marche qui grinça plus fortement les planches mais il avait tout de même l'air assez solide pour les supporter tous les deux. Après tout, Oklaan l'avait bien descendu en trombe tout à l'heure sans casser de marche. Elle rejoignit alors le bai et s'apprêta à monter l'escalier. Elle laissa d'abord monter Oklaan qui s'était déjà engagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Sam 27 Jan 2018 - 8:32

En fait, non Oklaan n'était pas monté précédemment dans cet escalier il était resté au rc attiré par l'odeur sucrée des fruits et délicieuse de l'avoine. Il avait donc traversé la maison de long en large, mais pas de haut en bas. Il prit toutes ses précautions une patte à la fois essayant de bien répartir son poids sur chaques pattes et non trop devant ni trop derrière. Des traces de sabots étaient visibles sur l'escalier le grand bai remarqua un trou dans une des marches forme chevaline il n'y avait pas de doute, il n'était pas les seuls à être venu ici et forcement soit le cheval était immense soit il n'avait pas prit les précautions lors de son ascension. Oklaan fit un pas plus large pour le pas marcher sur la marche fragilisée. Quelques marches plus tard, il se retrouva au sommet.

" J'espère que le sol est plus solide que cette montée."

Déjà il semblait moins grinçant même si leurs pas ne passait pas inaperçu s'il y avait d'autres équidés à cet instant dans la maison hantée, il aurait vite fait les entendre approchés. Oklaan décida tant qu'à se faire remarquer de le faire toute suite et à sa manière.

" Attention Oklaan est dans la place !!! C'est fini les galipettes"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Lun 29 Jan 2018 - 18:23

Oklaan ouvre la marche pendant l'ascension de cet escalier tandis qu'Ouragant la ferma. Espérons que cet escalier soit assez solide pour supporter le poids des deux compagnons. Chaque marche craquait mais l'instinct de la jument ne la fit pas reculer. Elle était assez confiante pour cet escalier qui, malgré le bruit impressionnant de chaque marche, semblait pouvoir les porter. Comme son prédécesseur, Ouragant fit attention à chaque sabot qu'elle posa délicatement en y répartissant au mieux son poids. L'ébène avait certes une plus grande surface sous ces sabots que l'étalon, mais elle était aussi plus lourde. Sur les marches de l'escalier, le bai avait remarqué des traces de sabots qui n'étaient pas les leurs. Il n'y avait que des traces montant l'escalier, mais aucune le descendant. Ils ne devaient pas être seul ici, et pourtant ils n'avaient entendu aucun autre bruit que les leurs. Ils le croiserai sûrement une fois à l'étage. Il fallait faire particulièrement attention à une des marches de l'escalier. Elle avait un gros trou, comme si ce cheval inconnu n'avait pas fait attention lors de son ascension. Ouragant fit attention de ne pas poser le sabot sur cette marche et préféra la poser sur la suivante.

- Je l'espère aussi. Je ne suis pas sûre que retrouver quelqu'un qui ai traversé le plancher serait agréable !

Arriver à l'étage, les deux chevaux remarquèrent que le sol ici semblait plus solide que l'escalier qui y permettait l'accès. Leurs pas continuèrent de se faire entendre, ce qui favorisa l'idée de la jument qu'un cheval ici qui ne se fasse pas entendre était étrange. On aurait dû l'entendre, à moins qu'il soit très bon au jeu de la statue, ou alors il était passé bien avant eux et aurait réussi à ne pas marquer l'escalier lors de sa descente. Les deux hypothèse n'étaient pas très réalistes dans l'esprit de la jument car les marques présentent dans l'escalier prouvaient bien que ce ne devait pas être l'équidé le plus discret. Mais alors, qu'en est-il advenu de ce mystérieux cheval qu'ils devraient bien rencontrer à l'étage ? En tout cas, les grincements du plancher et de l'escalier trahit la présence des deux compagnons. Oklaan lança un avertissement ce qui fit rire la noiraude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Mar 6 Fév 2018 - 7:59

Le beau brun se retourna au rire d'Ouragant et lui rendit un sourire en retour. Il était fort agréable de voir quelqu'un s'amuser enfin sur cette ile, surtout de voir une jument qui n'avait pas que pour seule envie de lui décocher un coup de sabots à la moindre remarque douteuse. Il ralentit le pas pour laisser la jument joindre ses pas à ses côtés. Subtil moyen de sentir son odeur encore une fois et faire plus ample connaissance. Pour une rare fois qu'il n'avait pas joué les charmeurs , il se sentait accepté par une, peut être qu'elle était ainsi ici fallait-il changer ce comportement limite matcho ? Nha c'était naturel pour lui il n'y arriverait sûrement pas du moins, pas sans difficultés. Pourtant, cela semblait naturel vis-a-vis Ouragant. Le grand bai fronçât des sourcils imaginaires, était-ce un signe qu'elle ne lui plaisait pas ou au contraire un signe qu'il en était fou? Son cœur ne battait pas plus vite il était serin donc il n'aurait pas su dire. Seule chose qu'il savait était qu'ils auraient des poulains bien robustes s'il avait la possibilité de la charmer à ce point. Drôle d'idée le petit Oklaan, mais qui ne tente rien n'a rien.

" Sinon, vous avez de la famille dans le coin?"

Il continuait son chemin explorant les alentours et faisait la discussion en même temps l'endroit semblait moins ennuyant ainsi. Il se dirigea d'une porte à l'autre , poussant chacune de celle-ci délicatement avec ses gros naseaux. Toujours rien et aucun signe d'être de l'au-delà, ni de trace d'être vivant encore je devrais dire. Il s'apprêtait à rebrousser chemin quand tout au fond du corridor une porte semblait à demi-ouvert et une lumière scintillante qui provenait de cet endroit. Il pencha la tête sur le côté avant de si diriger d'un pas ferme qui de son âge avait encore peur des fantômes hein. Il eut quand même un moment d'hésitation avant d'ouvrir la porte complètement prit un grand respire puis poussa légèrement celle-ci encore plus délicatement que les autres.

" Aaaaahhhh" Oklaan fit semblant de perdre connaissance d'avant la porte laissant son corps tomber d'un geste calculé il n'avait pas envie non plus de se retrouver au première étage après avoir orchestré une fausse frayeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Lun 19 Fév 2018 - 19:12

Ouragant apprécia la compagnie du bai. Il ralentit le pas pour laisser la jument arriver à ses côtés. Ouragant avait les oreilles vers l'avant. Curieuse, elle scrutait chaque recoin, mais toujours en jetant des petits coups d'oeil sur l'étalon à côté d'elle pour ne pas le perdre de vue. Les pas qu'elle faisait étaient léger, on dirait qu'elle imitait un chat dans la pose de ses sabots et qu'elle essayait d'être silencieuse. Mais le grincement du bois la trahissait à chaque pas, même pour un chat, ce n'était pas sûr qu'il se rende aussi discret qu'il le serai à son habitude. C'était surtout pour limiter le risque de transpercer le sol. Ce serai bête de descendre beaucoup plus rapidement que l'ascension, et en prime de se blesser. En plus, l'étage serait plus compliqué à visiter avec un gros trou qui donnerait une vue immédiate sur ce qu'il se passe en dessous. En continuant son chemin, Oklaan voulu faire la conversation. L'ébène se concentra alors sur ce que lui demandait l'étalon.

-Non, je suis la première de mon sang à frôler ces terres. Et pour vous ?

  L'étalon se baladait de porte en portes en les poussant chacune délicatement avec ses naseaux. Ouragant le suivait toujours et regarda ce qu'il y avait derrière chacune de ses portes. Malheureusement, il n'y avait rien de très intéressant. Aucun signe paranormal. Ce qui était assez dommage si on comptait sur les dires qui rodaient à propos de cette vielle maison. Une porte au fond du corridor attira tout de même leur attention. Elle semblait mi-close et une lumière scintillante s'en échappait. Ils s'y approchèrent donc tous deux d'un pas ferme mais craignant comme même les fantômes. Oklaan poussa la porte délicatement avec ses naseaux. S'en suivit d'un cri de sa part et il tomba par terre. Ouragant ne prit même pas le temps de regarder derrière la porte et se pencha sur le bai, assez paniqué.

- Oklaan ! Ça va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Lun 26 Fév 2018 - 7:01

" Premier de ce nom aussi "

Il se promenait faisant le porte à porte jusqu'à ce qu'il fente son malaise. Son corps étendu au soleil les yeux fermés, il senti la silhouette de la jument ébène s'approcher rapidement de lui. Elle n'était pas si trouillarde la demoiselle il devait l'admettre celle qui avait paniqué au moment de l'aider ne paniquait pas quand il s'agissait de fantôme. Oklaan se demandait s'il devait faire semblant encore un peu d'avoir perdu connaissance, jouer le jeu jusqu'au bout peut être aurait-elle le courage elle aussi de vérifier ce qui se trouvait dans la dernière pièce explorée. Le grand bain fini par juger qu'il en était assez ainsi, la voix d'Ouragant, bien qu'elle n'avait pas prit ses jambes à son cou, dégageait un timbre assez nerveux. Il ouvrit un oeil le fixant sur la jument puis dessina un sourire sur ses lèvres.

"Quel courage mademoiselle! Vous n'avez pas fui vous êtes resté auprès de mon corps inerte!"

Oklaan se releva déliant une patte à la fois avant de s'étirer tel un félin après la sieste. Il se retourna vers la porte puis balaya du regard une dernière fois tout autour de lui puis repris sa route en direction de la sortie il en avait déjà bien assez vue.

"Rien à signaler ici non plus quel dommage."

Son regarde se posa sur la grande noire avant de se remettre à marcher cette fois il refit le chemin à sens inverse descendit l'escalier qui craquait encore plus fortement qu'à l'ascension. Oklaan se s'en apercevant pas perdu dans ses pensées. Déçu, il aurait bien aimé vivre un petit événement paranormal, il aurait eu une belle histoire d'horreur à raconter aux poulains avant l'heure du dodo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

avatar

ÂGE : 13
PUF : .
MESSAGES : 48

SEXE DU CHEVAL : Divins
TERRITOIRE : Olympe


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Lun 26 Fév 2018 - 12:12


Hadès

Les volutes de poussière serpentaient jusqu'à laisser apparaître une silhouette plus sombre que les ombres qui ornaient les recoins de la Maison Hantée. Hadès se tenait là, écartait la poussière de sa simple présence et posait sur Oklaan et Ouragant un regard noir. Il exsudait cependant un calme olympien et s'adressa à l'étalon sans préambule.

« Oklaan. Tu te trouves sur mon territoire, les Terres Orphelines, en compagnie d'un membre de mon troupeau. Souhaites-tu rejoindre ce dernier ? Je peux t'offrir ma bénédiction, ma protection et un lieu de repos digne de ce nom. Acceptes-tu ma proposition ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 797

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Jeu 1 Mar 2018 - 15:32

Oklaan s'arrêta en plein milieu des escaliers un fantôme noir sa existe ? Non un dieu tel Aléas encore un dieu, mais pas le bon. Oklaan prit un grand respire. Oklaan. Tu te trouves sur mon territoire, les Terres Orphelines, en compagnie d'un membre de mon troupeau. Souhaites-tu rejoindre ce dernier ? Je peux t'offrir ma bénédiction, ma protection et un lieu de repos digne de ce nom. Acceptes-tu ma proposition ? »

Intégrer un troupeau s'il avait à le faire présentement se serait celui de la belle jument pie.

" Je suis bien conscient que votre invitation est un privilège, cependant je dois décliner votre invitation mon coeur est libre."

Oklaan sourit à l'étrange cheval noir.

" En fait, vous êtes parenté avec Aléas n'est-ce pas? Vous avez plus de style que lui en tout cas "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouragant

avatar

ÂGE : 17
PUF : wakita
MESSAGES : 1374

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Ven 2 Mar 2018 - 23:06

Ouragant s’était fait un frayeur en voyant Oklaan tomber. Celui-ci laissa apparaître un sourire sur ses lèvres et l’ébène compris qu’il ne s’agissait seulement d’une blague.

- Tu te fichais de moi, c’est ça ? Dit-elle en rigolant.

  Ouragant le poussa gentiment pour se venger. Elle prit bien la farce du bai, à la rigolade. Elle suivit l’équidé vers la sorti après avoir jeté un bref coup d’œil derrière la porte.

- C’est calme aujourd’hui. Peut-être qu’on aura plus de chance une autre fois ?


  Alors que les deux chevaux refirent le chemin qu’ils avaient emprunté en sens inverse, pendant qu’ils descendirent l’escalier qui craquait, Oklaan se stoppa en plein milieu de celui-ci. Ouragant regarda devant Oklaan pour voir ce qu’il se passait et un cheval noir fit sont apparition juste devant eux. Il s’agissait d’Hadès, dieux des Terres Orphelines, qui s’adressa au bai. Ouragant ne fit qu’observer la scène. Le dieux proposa à Oklaan de faire partit de son troupeau, mais Oklaan la déclina. Il se sentait libre et voulu rester solitaire. Il avait bien raison, mais qu’arrive-t-il à ceux qui refusent une invitation de la part d’un dieux ? Ils allaient bien le voir. Le bai en rajouta, Ouragant n’était pas sûre que ce soit très prudent de dire une chose pareil sur un dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dieux

avatar

ÂGE : 13
PUF : .
MESSAGES : 48

SEXE DU CHEVAL : Divins
TERRITOIRE : Olympe


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Dim 4 Mar 2018 - 12:01


Hadès

Le dieu resta impassible, hochant la tête à la réponse d'Oklaan.

« Très bien, je me dois donc d'invoquer Aléas, peut-être qu'un séjour en Enfer te fera changer d'avis. »

La remarque du mortel concernant le neveu d'Hadès passa inaperçue tandis que les dès roulaient et déterminaient la destinée d'Oklaan. La divinité disparut dans un courant d'air une fois la durée du séjour punitif en Enfer annoncée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 255

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   Dim 4 Mar 2018 - 12:01

Le membre 'Dieux' a effectué l'action suivante : Les dés sont jetés.


'Dès d'Aléas' :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maison de bois & cœurs de papiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maison de bois & cœurs de papiers
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'appel du Nord ( Dacey Mormont et Robb Stark )
» La maison dans les bois (Mieu - Célestine - Azura - Hassam)
» Maison en ruine en carton et bois
» [TUTO] Porte de maison
» Une maison totalement autonome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORPHELINES :: LA MAISON HANTÉE-
Sauter vers: