Jeu de rôle équin
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fruits de saison - ft. Kuro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 18
PUF : Léthé
MESSAGES : 184

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Fruits de saison - ft. Kuro   Sam 16 Déc 2017 - 0:40

fruits de saison

Les ronces s’agrippaient à sa peau comme des milliers de harpies tentant de l’attirer vers le ruisseau pour l’y noyer. Mais s’en extirpant habilement, la bicolore parvint à franchir le rideau de pluie et fuir les épines qu’elle avait trouvé au bord du fameux ruisseau sans fond. En boucle, dans sa tête, elle entendait sa mère lui rappeler ce qu’il s’était passé ici ; Raven, dix-sept heures, poussé et noyé par Perjury. Oh, Isba en parlait souvent –qu’elle soit éveillée ou en plein cauchemar, ses nuits perturbées et pourries par l’effroyable souvenir.
Tout était assez laid et sombre sur les terres Orphelines, mais ce n’était pas pour déplaire à Ecalipse. Elle se sentait tout aussi seule et abandonnée, rejetée et fuie, que ces terres. Lorsqu’elle regardait les eaux sombres du ruisseau sans fond, le reflet qui y flottait paisiblement était celui de ces terres.

Un jour, elle serait Reine en ces terres aussi ; mais avant tout, les Secrètes devraient être siennes. Elle traversa au grand trot les pluies perpétuelles pour rejoindre la maison hantée, mais son ventre se mit soudainement à gronder. Choisissant son estomac plutôt que le repos que saurait lui offrir la maison, elle prit le chemin du verger tentateur. Elle avait déjà dû s’y balader dans son enfance, avec sa mère ou son père. Coupée dans ses pensées un brin nostalgiques par une douleur lancinante au niveau de son épaule, elle ronfla. Foutues ronces !

A peine arrivée sur les lieux, elle se jeta sur le premier arbuste fourni qu’elle croisa. Des pommes ! On arrivait à la saison des pommes ! Un grand sourire aux lèvres, elle entama de vider le baliveau de ses fruits, son nez perdu dans les branches basses, au point d’en oublier sa douleur, et de ne pas sentir la présence d’une autre personne par ici…  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 23
PUF : Daichi
MESSAGES : 327

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Héritier des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Fruits de saison - ft. Kuro   Dim 17 Déc 2017 - 20:06


La matinée était fraîche, la nature encore groggy du sommeil et qui s’éveille sous un voile blanc. Une silhouette blanchâtre et imposante arpentait déjà le paysage, ses pas sûr mené par ses souvenirs l’entraînaient vers une autre partie de son … futur territoire ?

J’aimerais dire que ce territoire est mien, que tous cela m’appartient de droit … Je suis lasse de porter un regard envieux à tous cela sans rien pouvoir proclamer. Est-ce qu’Hadès m’en tiendrais rigueur ? Brusquement, je jette un œil autour de moi comme si j’ai la sensation que quelqu’un m’espionne, rien ou peut-être que si un murmure qui court entre les arbres. N’ai-je pas un droit de sang sur ces terres ? Moi fils de ce putride Sorrow, que ce nom me serve un jour dans ma vie à part jeter la honte sur notre famille !

Je ronfle bruyamment des naseaux en même temps que mon antérieur s’abat sur une branche morte au sol qui cède net sous mon poids. J’ai si envie de supprimer cette tâche de l’histoire, d’effacer cette petite rature à la fin qui gâche tout. J’ai presque l’impression de le voir, là entre les arbres et avec cet air qui le caractérise. Je le dévisage mais je sais très bien que ce n’est qu’une ombre venant de mon esprit. Ce spectre qui me hante comme un coin trop sombre dans une pièce. Des souvenirs voilent mon regard en même temps que je me détourne du spectre pour me diriger vers ma destination sans un regard en arrière.

Le Verger, il était toujours là comme dans ses souvenirs, c’était le grenier à grain de se territoire et comme toute chose abondante, il est envié par les voleurs. Le jour où je serais dominant, peut-être laisserais-je quelques âmes égarés y paitre en échange de leur loyauté. Ils pourront voir d’eux-mêmes que les Terres Orphelines ne manquent de rien. C’est plutôt un bon marché ?

Je finis par plonger le nez dans l’herbe arrachant d’un appétit féroce des touffes d’herbes. Ca doit bien faire une éternité que je n’ai pas pris un repas digne de ce nom. Mon museau rencontre bientôt une pomme au sol que je croque avant de tomber sur une autre mais déjà bien entamé. Je relève brusquement la tête les oreilles en arrière, il y aurait-il un goinfre dans le coin ? Je finis par apercevoir une silhouette, mélange de tâche blanche et noir et d’un gabarit semblable au miens. Je hausse un sourcil perplexe, l’inconnue avait l’air affamé, une part de moi aimerais chasser l’impertinente mais l’autre partie, la plus raisonnable me souffle que je n’ai encore aucun droit ici, mais rien ne m’empêche de mentir juste pour éviter que cette dernière engloutis tous le Verger.

Je finis par m’avancer venant de sa gauche alors que je shoote dans une pomme qui rebondis sur son antérieur.

- Vous allez finir par avoir des crampes d’estomac à engloutir ainsi ses pauvres fruits.

J’aurais aimé préciser qu’en plus ce n’est pas correcte envers les autres de tous s’approprier mais évitons de partir tous de suite en guerre surtout que l’attaque des loups est encore fraîche et marque encore ma groupe et mes jarrets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 18
PUF : Léthé
MESSAGES : 184

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Fruits de saison - ft. Kuro   Dim 17 Déc 2017 - 23:11

fruits de saison

Une pomme heurta contre son antérieur et rebondit pour atterrir dans l’herbe. Les oreilles d’Ecalipse se couchèrent aussitôt. Elle tourna la tête vers l’intrus, qui lui faisait la morale. Mais pour qui se prenait-il ? La bicolore ronfla, adoptant une mine peu aimable.

Qu’est-ce que ça peut bien vous faire ?

Puis elle observa l’allure de l’étalon. Il était blanc, mais il avait tous les trais d’un frison. Sauf la couleur. Elle fronça les sourcils. Un frison blanc ? Étonnant. Elle n’en avait jamais vu avant. Serait-il impoli de poser la question ? Certainement. Ecalipse était-elle polie ? Certainement pas.

Pourquoi vous êtes blanc ? Ses yeux ne le quittèrent pas, le scrutant dans le moindre détail tandis qu’elle s’avançait, franchissant la limite de politesse pour l’observer. Sa physionomie n’était pas sans lui rappeler quelque chose… quelqu’un… Pas que je sois raciste. Mais vous me rappelez quelqu’un, en plus clair.

Elle haussa un sourcil, un sourire un peu moqueur vint s’étaler sur ses lèvres. Puis elle baissa les yeux sur elle-même, se disant que son épaisseur et la grossièreté de ses traits étaient bien typiques d’un frison ; elle ressemblait bien plus à son père qu’à sa mère ; c’était assez drôle lorsque l’on voyait les autres enfants d’Isba ; qu’elle les ait eu avec Cœur Noir ou Hidalgo, tous avaient hérité de la finesse de ses traits, et leur physionomie étaient bien plus typiques des pur-sang arabes que des frisons. Seul Fantôme lui ressemblait, son jumeau, son sang.
Celui qui, à son tour, l’avait abandonnée.

Puis elle se rappela de ce qu’on lui dit, plus d’une fois : la plupart des chevaux frisons issus d’Horse-Wild avaient en leurs veines le sang de Cœur Noir. Ecalipse regarda l’étalon dans les yeux.

Comment vous appelez-vous ?  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 23
PUF : Daichi
MESSAGES : 327

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Héritier des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Fruits de saison - ft. Kuro   Lun 18 Déc 2017 - 20:00


En cette heure si matinale, le Verger est encore paisible simplement animé par quelque gazouillement de moineaux qui se cache dans les arbustes épineux et deux silhouettes imposantes au bord flou dans la légère brune de ce matin. Une silhouette pâlotte au côté d’une qui tranchait, à mi chemin entre la couleur profonde et ébène du Frison et le blanc qui sort d’il ne sait où.

L’impertinente tourne brusquement sa tête vers moi dans une mine dé plus ravis et si ma raison n’était pas si vive je lui aurais souris comme un idiot bienheureux, juste pour l’irriter un peu plus. Je pivote doucement une de mes oreilles en arrière en même temps que je la dévisage entre mes épaisses boucles blanches avant de plisser mon regard. J’hésite entre un  ours et une jument ou bien quelque chose du genre indéfini ? Mes naseaux se pincent quelque peu contrarier mais je reprends la parole d’un ton posé et polie.

- J’aimerais ne pas être accommodé par vos futurs troubles intestinaux et je n’apprécie guère les vagabonds qui s’approprient ce qui ne leur appartient pas.

Je lui lance un regard profond du haut de mon port de tête noble, mon encolure bien implanté entre mes larges épaules carrées. Cet effet d’optique de paraître plus grand qu’il est, est parfois fort utile et j’apprécie parfois d’en jouer juste pour le plaisir de paraître un peu snob face à quelques benêts trop petit. Il faut bien se faire plaisir de temps en temps jusqu’à que je me rappelle de ma robe contre nature pour qu’ainsi je me ramasse à nouveau sur moi-même. Dans ses moments, je ressemble à nouveau à cet ado mal dans sa peau qui ne sait pas trop quoi faire de se corps disproportionné.

Je finis par hausser un sourcil à la nouvelle question de l’inconnue qui ne va pas par quatre chemins. Je montre parfaitement ma lassitude face à sa question, un soupir excédé et des épaules qui tombent alors que je roule des yeux. Est-ce que je demande aux gens pourquoi sont-ils si idiots ? Non je m’abstiens ! Un peu de tenu bon sang ! Elle finit par se rapprocher comme pour mieux me reluquer, j’ai l’impression de redevenir une bête de foire et la sensation ne me plait guère. Mes oreilles disparaissent entre mes épais crins jusqu’à comprendre le pourquoi de son geste. Je lui rappel quelqu’un ? Connaitrait-elle ma mère ? Surement pas, je n’ai jamais entendu Querouane mentionner une jument noir et blanc et elle est bien trop grossière.

- Je pourrais vous retourner la question en vous demandant d’où vous vient ce mélange bicolore ? Je lui lance un sourire narquois.

C’est vrai après tout la jument à l’air de partager les mêmes traits physionomique que moi, ceux des Frisons. Elle avait un gabarit portant, l’encolure épaisse, les crins fournis … Sauf qu’elle ne rentrait pas dans le standard niveau couleur. Ce que je suis à l’extrême elle l’était à mi-chemin comme une rupture, un chainons finalement manquant qui retrouvent une place dans la logique des choses. C’est troublant et plus je la dévisage, plus je ressens quelque chose de familier dans ses traits. Je finis par secouer mon épaisse encolure faisant quelques pas de côté appréciant que très peu cette sensation familière mais en même temps inconnu. Je repose mon attention sur elle.

- Mon nom importe peu ... Ce n’est pas ce qui coule dans notre sang qui fait ce que nous sommes. Je ronfle légèrement. Je vous demanderez de bien vouloir partir de ces terres …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 18
PUF : Léthé
MESSAGES : 184

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Fruits de saison - ft. Kuro   Lun 18 Déc 2017 - 22:21

fruits de saison

J’aimerais ne pas être accommodé par vos futurs troubles intestinaux et je n’apprécie guère les vagabonds qui s’approprient ce qui ne leur appartient pas.

Ecalipse eut un sourire moqueur. Il tentait de la dominer de sa hauteur, elle n’en avait que faire. Elle leva simplement la tête, son regard affrontant le sien sans aucune crainte. Elle n’était pas de ces vagabonds. Et pour qui se prenait-il ? Le dominant de ces terres ? Elle haussa un sourcil ; oh. C’était peut-être ça.

Dois-je conclure de tout ça que vous êtes le dominant de ces terres ? Son sourire se fit plus insolent encore, gouailleur à souhait. Nous sommes donc voisins ! Et égaux face aux dieux.

Les dieux ! Vaste blague. Ayant vu Poséidon de ses propres yeux, elle croyait évidemment en leur existence. Mais elle adorait aborder le sujet de façon moqueuse. Pas qu’elle ne les respecte pas, non, elle était juste très incertaine quant à leur pouvoir.

Kuro changea de sujet ; pourquoi Ecalipse était-elle bicolore ? Pire encore, pourquoi était-elle une arabo-frison bicolore ? Elle sourit en coin. Divertissant est le mot qui lui vint pour qualifier Kuro. Il avait l’air d’avoir du répondant. C’était déjà un bon point, ça le rendait un peu plus crédible.

Mon père était un frison noir, souligna-t-elle, moqueuse, et ma mère une arabe blanche. Et me voilà, parfait mélange des deux.

En y réfléchissant, même ses yeux avaient suivi le mouvement –l’un bleu, comme ceux de sa mère et l’autre brun, comme son père. N’était-elle donc pas le parfait mélange de ses deux parents.

Lorsqu’elle demanda son nom au grand blanc, celui-ci ne répondit pas vraiment. Elle leva les yeux au ciel ; quel genre de personne ne répondait pas à cette question ? Elle ne lui avait pas non plus demandé son adresse, ou autre chose du genre. Le frison continua, et Ecalipse comprit pourquoi il ne voulait pas lui donner son nom –il voulait qu’elle parte.
Dommage pour lui, elle n’en avait pas envie.

Mh… A vrai dire, je n’avais pas l’intention de partir. Elle croqua dans un pomme et regarda l’étalon avec un grand sourire. Pas avant de vous avoir incommodé de mes problèmes intestinaux, du moins.  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 23
PUF : Daichi
MESSAGES : 327

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Héritier des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Fruits de saison - ft. Kuro   Sam 23 Déc 2017 - 19:55


Un bruissement fit frémir un buisson alors qu’un hérisson paresseux apparus pour mieux disparaître entre des feuilles. Le Verger, si on sait ouvrir l’œil, grouillait de petite vie frémissante, un petit havre de paix au cœur de se territoire ou il fait bon vivre. L’étalon finit par reposer un de ses postérieurs alors qu’il observe entre ses épaisses boucles la jument bicolore.
 
A vrai dire, je ne cherche même pas à dominer cette inconnue, ce n’est pas dans mon caractère de m’imposer sans avoir une bonne raison pour le faire. Mais c’est vrais que je porte naturellement mon encolure droite et je profite de temps en temps de se port de tête. A cet instant, je ne ressent aucunement le besoin de me faire plus imposant de ce que je suis déjà naturellement, mais la jument avait l’air de l’avoir pris pour elle. Je finis par plisser le regard à sa question, si seulement … Son sourire oscille entre moquerie et insolence alors que je reste impassible, ou peut-être une petite lueur de fourberie dans un coin de mes prunelles mais extrêmement légère ! Je vous l’assure !
 
- Qui sait … Seul les dieux en décideront.

Je prends un air songeur comme si je la jaugeais sans pouvoir me décider qu’elle est digne de se rôle ou non. Je ne sais pas spécialement ce que je cherche à inspirer à cette inconnue, peut-être de l’agacement ou un genre d’entente ambigus qui vous laisse un goût amer en arrière bouche. Voisins avait-elle dit ? Serait-elle prétendante aux Terres Secrètes ? Par contre je doute du fait que nous soyons égaux face aux dieux … même égaux tout simplement. Il y a quelque chose en cette jument qui faisait ressentir mon côté prétentieux, voir même tous mes travers. Après je n’ai jamais prétendu être une bonne personne et le fait que Collapsing me traite de chevaleresque me fais bien rire. Posez donc la question à Fifa vous verrez sa réponse, je suis bien loin de l’image du preux chevalier.
 
La bicolore l’éclaire à présent sur l’origine de son duo de couleur et son métissage est bien plus réussis que le mien. Je finis par faire à nouveau disparaitre mes oreilles dans mes crins, son père était un frison ? Je ne peux me retenir de faire le parallèle avec mon géniteur, plus rien ne m’étonnerais guère venant de lui et encore moins le fait d’avoir semer ses gènes. Est-ce ça cette sensation familière qui se dégage de la jument ? Cela expliquerait son côté désagréable et son manque de savoir vivre.  Je finis par hausser un sourcil véritablement perplexe, dois-je lui signaler que le mélange n’est pas réellement à 50% ? Elle n’avait rien de commun avec les Arabes mise à part le blanc de sa robe et encore. Je finis par souligner son petit pique moqueur quand elle parle de frison noir et je souris en coin.
 
- Un peu plus et je m’écroule de rire sur place, bien joué. Dis-je d’un ton sarcastique avant de lui renvoyer la balle. J’ai quand même un doute sur le parfait … mais ce n’est qu’un détail. Vous dites que votre père est un frison ? Un lien de parenté avec Sorrow ?
 
Faut-il que je le sache réellement ? Qu’est-ce que ça changerait de le savoir ? Mais plus je réfléchis et plus quelque chose m’interpelle car la dite jument avait l’air bien plus épaisse que Sorrow et sa tête d’un autre trait plus grossier. De qui descendait mon géniteur déjà ? Ah oui de Cœur noir alors que ma mère vient de Noir Désir et Perfect', une lignée dont personne n’a conscience car ce dit Cœur noir à éparpiller à la pelle ses gènes, il faut croire que c’est de famille comme le côté rustre. Elle conclut l’échange par un refus qui me fait hausser les sourcils exaspéré. Dans l’absolue, j’aurais abandonné car de toute manière je n’ai aucun poids dans la balance du pouvoir mais je n’ai pas envie de lui donner satisfaction.
 
- Le contraire m’aurais étonné voyez-vous … Il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis. J’esquisse un léger sourire. Je vais devoir vous tenir compagnie pour ainsi vous surveillez. Je finis par marmonner dans ma barbe pour moi-même alors que divague sur une idée idiote. Sinon je peux lécher les pommes une à une …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Event

avatar

ÂGE : 12
PUF : HW
MESSAGES : 57

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: Fruits de saison - ft. Kuro   Dim 24 Déc 2017 - 23:17


LA HOTTE DU PERE NOEL

event de Noël

Un traîneau traverse le ciel tel une étoile filante. La hotte du Père Noël se vide petit à petit tandis qu'il dépose ses cadeaux non loin de leurs destinataires respectifs.

Quelque chose scintille dans le ciel et tombe par un étrange hasard sur la tête de Kuro pour glisser le long de son encolure. C'est une chaîne avec un médaillon qui contient une photo de sa bien-aimée Fifa.

« Joyeux Noël, ho ho ho ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 18
PUF : Léthé
MESSAGES : 184

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Fruits de saison - ft. Kuro   Mer 27 Déc 2017 - 12:12

fruits de saison

Le sourire en coin de l’étalon la rendit perplexe ; moqueur ou amusé ? Voilà une bonne question. Il remit en question la perfection de son mélange entre son père et sa mère. Un sourire amusé glissa sur les lèvres d’Ecalipse. C’était légitime. Sa robe était en effet un parfait mélange de ses parents, mais sa physionomie… Elle ressemblait plutôt à un étrange frison et, si elle n’avait pas été si grande, on aurait aisément pu la prendre pour une jument tinker ou quelque chose du genre. L’idée lui aurait déplu ; être prise pour un poney ? Sans façon.

Il lui demanda alors si elle avait un lien de parenté avec Sorrow. Son sourire se fit étrange ; elle avait relativement apprécié sa rencontre avec son demi-frère. Un personnage intéressant, mais qui avait toutefois tenté de la ramener sur le droit chemin. En quoi le meurtre était-il un péché quand il était commis dans un but purement justicier ? Elle ne croyait pas un mot de ce qu’avait dit Sorrow ; le meurtre de Perjury ne lui pèserait pas sur la conscience, elle en était certaine –elle en serait d’ailleurs soulagée, et rien ne saurait la faire changer d’avis.

Un demi-frère de trop, dit-elle d’un ton neutre. Un sacré personnage, ce vieillard. Elle leva les yeux au ciel, se remémorant les paroles agaçantes du vieux frison qui n’avaient fait que la conforter dans son idée de vengeance. J’imagine que vous aussi, à en juger votre physionomie. Mais pas votre couleur.

Son sourire moqueur revint, éternel spectre sur son visage –lorsqu’elle n’adoptait pas une moue détachée et agacée, elle se paraît d’une expression moqueuse qui avait le don d’agacer ; ainsi donc, elle était soit agacée, soit agaçante. Une personne sympathique.

Puisqu’elle refusa de quitter les lieux, Ecalipse capta le haussement de sourcils du mâle blanc. Elle sourit à nouveau, satisfaite de l’agacement qu’elle produisit chez lui. Puis son attention se reporta sur les pommes. Elle croqua dans un nouveau fruit, avant que le mâle ne reprenne la parole. Elle adopta à nouveau une expression mi-amusée, mi-goguenarde.

Je ne suis pas idiote, mais butée, cher ami, lâcha-t-elle sans lui jeter le moindre regard. Il n’en valait pas la peine. Personne n’en valait la peine à ses yeux. A moins d’avoir un herpès labial, vous ne m’empêcherez pas de manger. Les Secrètes n’ont pas de verger comme celui-ci, c’est bien leur seul défaut.

Soudain, une sorte d’exclamation venue du ciel lui fit lever les yeux. Une sorte d’ovni traversa le ciel sous son regard étonné, et un objet en tomba. Elle le suivit du regard et l’observa jusqu’à ce qu’il tombe autour du cou de l’étalon –ça ressemblait à un collier.

Vous ferez attention, vous avez quelque chose autour du cou, remarqua-t-elle d’un ton détaché. Elle sembla réfléchir un instant, et un grand sourire illumina son visage. Notez que ça vous donne un petit côté féminin, ça vous va à ravir.

Satisfaite de son énième pique, elle reporta son attention sur les fruits, cherchant du regard la plus belle pomme, celle dont elle se délecterait avec lenteur –elle ne gâcherait pas un si beau fruit en la dévorant de façon gloutonne.  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 23
PUF : Daichi
MESSAGES : 327

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Héritier des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Fruits de saison - ft. Kuro   Sam 6 Jan 2018 - 13:06


Les minutes défilent, le Verger s’éveille de plus en plus avec le gazouillement frivole des moineaux, les merles fouillaient les feuilles mortes tandis que les mésanges picoraient des murs. Le soleil baignait peu à peu les lieux et dissipait lentement sa chaleur sur les êtres vivant ici-même. Les deux silhouettes équines n’en manquaient pas les biens faits accompagné d’une poignée de pomme pour un petit-déjeuner tout en équilibre.

Un frémissement secoue agréablement mon dos sous la chaleur du soleil levant et je ne tarde pas à inspirer profondément pour savourer l’instant. Une tonne de bonne odeur qui envahis mes naseaux comme l’herbe tendre, la terre humides et bien sur des effluves de pomme. Je me délecte du bouquet vivifiant qui m’agace presque de devoir rester planté sur place, depuis tellement d’année Fifa à déteint sur moi avec sa manie de sauter dans tous les sens. Dans le fond, je suis quelqu’un de plutôt calme voir même paresseux et d’un tempérament assez calme qui me vaut une colère lente. Du moins, sur certain sujet je suis beaucoup moins conciliant comme Fifa ou bien la rancune que je porte sur Sorrow ou encore ma patience parfois limite envers les personnalités exaspérante. Conclusion, je suis un bon gars tant que je supporte la personne et pour l’instant l’intruse n’a effleuré aucune des limites même si cette dernière tente d’être agaçante. Malheureusement pour elle j’ai beaucoup d’entrainement pour supporter ce genre de personnalité.

Elle finit par lever le voile au sujet de sa possible parenté avec Sorrow. De trop … J’esquisse un sourire tordu en coin, je veux bien lui accorder de trop, de beaucoup trop même ! Bref. Du coup, elle est le fruit du dénommé Cœur Noir, je me demande bien comment était se personnage, je sais que ma mère à croisé quelque fois son chemin … Plutôt logique quand on sait qu’elle était la compagne de Sorrow lui-même fils de Cœur Noir. Brusquement, je dévisage la jument en prenant conscience du dit lien parenté surtout quand elle soupçonne à nouveau mon physique proche de son arbre généalogique, si je démêle tout ça et dieu sait que je ne suis pas doué avec le fils, le cousin de machin … La jument serait du coup ma tante ? Je finis par me faire la vague idée que la vie est injuste. Je soupire la rancune à nouveau au bord des lèvres, c’est tellement tentant !

- Cœur noir et Sorrow n’ont pas le monopole de la race non plus, dis-je d’un ton bien plus acerbe que je le voulais. Si j’avais eu des mains je me serrais masser les tempes à cet instant. Pourquoi tout le monde vaut un culte a ce charlatan ? Bref. Je suis le fils de Querouane si c’est ce que vous voulez savoir.

La belle Querouane aurais-je pu dire, j’ai toujours été admiratif envers ma mère et son mauvais caractère à tout épreuve. Elle est magnifique, redoutable et grâce au ciel j’ai pris bien plus physiquement de son côté que de celui de mon géniteur ! Mise à part … la couleur comme l’intruse aime le souligner et si je lui envois mon antérieur dans la figure est-ce qu’elle le verra encore ? Qui sait c’est à essayer. Je finis par secouer la tête pour faire disparaitre mon sourire carnassier à cette idée alors que je tente de le faire disparaitre dans un gloussement nerveux.

Réellement, je trouve la vie injuste, les meilleurs partent trop vite et les mauvaises herbes persistent et en plus se multiplient ! La famille du côté de ma mère ne sont plus excitant, j’aurais tellement aimer connaitre ma grand-mère ou bien mon oncle, Meiko. De ce que ma mère en parle c’était des personnes extraordinaires, mais non tous ce qui reste c’est … ça. Je dévisage la jument incrédule avant de ricaner pour lui répondre d’un ton un peu moqueur.

- Il n’y a qu’un pas entre les deux, mais il faut croire que c’est de famille comme le manque de savoir vivre et le côté rustre. Je bats des cils surpris qu’elle rebondisse avec humour à mes propos et je ris de bon cœur. Qui sait … Je n’ai pas réellement fait de test. Je n’ai jamais eu de grande affinité avec les Secrètes, fis-je comme remarque avant d’ajouter, et c’est pour ça que vous venez voler les autres ?

Je lui offre un regard goguenard jusqu’à qu’une exclamation retentisse dans le ciel. Ca ne va pas recommencer ? Je lève le regard apercevant un genre de traineau avant qu’un objet dégringole, je ronfle des naseaux peu assurer devant l’objet avant d’apercevoir dans sa chute l’image de ma compagne capturer dans l’objet qui termine sa course autour de mon cou. Je hausse un sourcil, voilà encore quelque chose d’étrange ! Avant que la jument ma lance un énième pique qui me fit à nouveau rire.

- Ne soyez pas jalouse !

Je glousse un peu plus avant de remarquer que la jument cherche quelque chose sur l’arbre, elle fouille le petit arbre avec frénésie certainement pour satisfaire sa gourmandise. Je bats des cils fouillant à mon tour l’arbre du regard avant de l’apercevoir, une pomme dodue et rouge. J’esquisse un sourire mettant brusquement mes muscles en action pour chiper la dite pomme au nez et à la barbe de la jument. Je recule de quelque pas en secouant la tête et la pomme entre les dents.

- Est-ce cela que vous cherchez ? Dis-je d’un ton joueur sur le qui-vive prêt à m’envoler au galop plein pot juste pour le plaisir du jeu et de l’embêter un peu.Au fait, allons-nous sortir de l’anonymat un moment ou un autre chère demoiselle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fruits de saison - ft. Kuro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fruits de saison - ft. Kuro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA C N E UNE VACHE A LAIT EN TOUTE SAISON !
» CAKE AU FOIE GRAS ET FRUITS SECS
» 5 fruits par jour
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» MOELLEUX DE SEMOULE AUX FRUITS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORPHELINES. :: LE VERGER TENTATEUR-
Sauter vers: