Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 Sweetheart Like You [PV]

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Sweetheart Like You [PV]   Lun 11 Déc 2017 - 1:24

Sweetheart Like You
- Sinistros -


Le coin des tourterelles, une appellation bien étrange pour une terre totalement étrangère à Amaranth. La belle et douce cremello était toujours sur Horse-Wild malgré une période de vide. Un léger mal du pays suivis d’un manque profond d’un but quelconque à suivre dans sa petite vie. Certes, elle se familiarise encore avec la vie sauvage grâce à son beau Sinistros, une vie qui lui est bien difficile à tirer les ficelles ou bien va-t-elle rester à tout jamais maladroite sans pouvoir poser un sabot l’un devant l’autre sans trébucher au moins une fois.

Elle soupire profondément alors qu’elle contemple la végétation luxuriante et … une âme égarée qui lui passe juste sous le nez. Elle cligne des yeux abasourdis, il avait l’air désespérer et totalement dépourvus d’une once de vie, mais qu’est-ce donc ? Ce n’est pas le premier qu’elle croise ici, un genre de créature à la recherche d’une âme jumelle pour revivre, mais elle commence sérieusement à avoir peur ainsi seule au milieu de pantin. De sa silhouette gracile elle se faufile un peu plus loin, depuis tous ce temps sa silhouette est restée la même malgré sa vie sauvage. Elle arbore toujours une taille de guêpe surmontée de longue jambes fines et une couleur de robe exquise toujours impeccable.

Elle finit par surprendre un couple qui s’embrasse entre deux arbres alors qu’elle bafouille en s’excusant tout en faisant volte face la mine déconfite. Peut-être que ces pas ne l’ont pas menés ici par hasard et que sa moitié au final lui manque aussi énormément. Un soupire énamouré traverse ses lèvres roses en même temps qu’elle se trouve un petit coin pour arracher quelques brins d’herbe qui ceci dit sont extrêmement savoureuse.

Le nez dans l’herbe elle ne remarque que trop tard un étalon l’accoster, un peu lourdaud alors qu’elle s’en débarrasse comme elle peut. Elle finit par s’enfuir comme une gazelle dans les hautes herbes jusqu’à trébucher sur un genre de racine alors qu’elle pousse un brève étonnement avant de se rattraper vivement dans quelques foulées boiteuses. Ses lèvres se plissent en remarquant un filet carmin rapidement glissé le long de son sabot. Il ne manquait plus que ça, une énième écorchure pour un énième trébuchement ! La gorge nouée elle marche jusqu’à atteindre un peu d’eau, alors qu’elle ravale tant bien que mal des larmes de rage contre elle-même.

« Quelle empotée ! » Elle allait plonger son sabot dans l’eau quand elle s’arrête au dernier moment. « Oh est-ce prudent ? Sinistros à toujours dit de se méfier de l’eau, il y a une tonne de microbes là-dedans. »

Amaranth fait un peu plus une moue alors qu’elle reste en suspend sans savoir quoi décider. Elle a toujours suivis les conseils de son étalon, lui qui lui a tout appris ici … Oh il lui manque tellement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Lun 11 Déc 2017 - 18:24


" Voyons 007, " affirma-t-il avec toute la patience du monde, " Tu vois bien que si mes dents sont blanches et les tiennes noires, c'est parce que tu as pris cette exécrable habitude de chiquer du tabac... "

Il se trouvait dans le coin des tourterelles. Il était très déçu par l'agence de tourisme qui l'avait mené jusqu'ici : non seulement on y trouvait aucune tourterelle, mais on y découvrait finalement très peu de choses qui méritassent d'être véritablement observées.

Il avait cherché en vain à découvrir la faune et la flore locale, mais dès lors qu'il avait eu le malheur de remuer un buisson, il avait vu surgir des créatures dont la férocité ne connaissait pas d'égale sur toutes les terres d'Horse-Wild : des amoureux transis, aux rires cristallins et aux yeux humides de joie, qui soupiraient tant qu'ils en oubliaient presque de respirer. Sinistros avait aimablement signalé à une jeune jument qu'elle tournait verte à cause de l'asphyxie, mais cette dernière lui avait plutôt inélégamment demandé d'aller se faire mettre. Se mettre où ? Dieu seul savait.

Il se mettait actuellement sur la plaine, en pleine conversation avec son double halluciné. Ce dernier, fort fringant - il lui ressemblait comme deux gouttes d'eau, après tout - était coiffé d'un bicorne qui menaçait de tomber au gré de ses cabrioles. 007 avait toujours possédé une extraordinaire souplesse, digne du plus athlétique des ectoplasmes.

" Ce n'est pas tout, mon cher, mais il nous faut quitter vos soucis buccaux et s'intéresser à l'endroit où j'ai laissé ma tasse de thé. "

Sa tasse de thé.

Après avoir quitté son chasseur d'ornithorynques en titre, Sinistros avait erré jusqu'à la maison hantée, dans laquelle il avait trouvé une superbe tasse ébréchée d'un bleu tendre, qui lui avait aussitôt rappelé les mirettes céruléennes de sa fuyante dulcinée, Amaranth. Il ne lui en avait pas fallu plus pour devenir un brigand, et il s'était emparé de l'ustensile qu'il avait caché quelque part entre une flaque d'eau et un buisson - celui là vide de tout gloussement énamouré.

Le bai se dirigea donc d'un trot énergique vers l'objet de ses désirs, songeant toujours aux effets désastreux qu'avaient le tabac sur l'hygiène dentaire de son double halluciné.

Mais voilà que surgissait dans son champ de vision une croupe unique au monde ; une croupe qu'il aurait reconnu entre toutes les croupes. Blanche, lunaire, rebondie... La croupe suprême.

Une joie effervescente monta en lui, et Sinistros hennit avec tant d'ardeur qu'il rabattit le caquet des étalons soupirants à plusieurs kilomètres à la ronde. Pressant le pas, il hurla :

" AMARANTH ! AMARANTH ! AH, AMY, MON PETIT CUPCAKE A LA MYRTILLE ! "

Et il la rejoignit enfin, fou de bonheur, 007 fortement oublié.

Amy de sa vie semblait contempler la petite flaque qu'il avait laissé tout à l'heure d'un air songeur. Sinistros baissa les yeux pour voir ce qui la préoccupait tant, et fut terrifié en découvrant deux perles de sang :

" Amy ! La gangrène ! L'infection ! LA MORT ! " s'exclama-t-il enfin, les yeux révulsés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Lun 11 Déc 2017 - 22:19

Elle continue de dévisager le liquide croupissant joyeusement dans son petit trou à la couleur plus que douteuse. Et si quelqu’un avait fait pipi dedans ? Amaranth à un hoquet de stupeur à cette pensée et finis par reculer de quelques pas d’une mine farouche. Hors de question d’y tremper ne serait-ce qu’un millimètre de son sabot là-dedans, Sinistros à totalement raison de s’en méfier. Elle balance sa tête en l’air d’un air de duchesse effarouché avant que ses rêveries d’un peu plus tôt prennent brusquement vie dans un hennissement tonitruant qui clous le bec à toute la plaine et même aux oiseaux.

Amaranth papillonne des cils alors qu’elle hésite entre mauvais tour de son esprit ou bien miracle inespéré. A croire que Sinistros est un genre de super héro et dé qu’on pense à lui le voilà qui débarque tout fringuant. D’un regard à nouveau pétillant, la jument crème contemple son compagnon sans pouvoir résister plus longtemps à lui répondre dans un hennissement cristallin.

« SINIS ! »

La délicate jument contourne la flaque réduisant les quelques pas qui restent entre eux. Elle est si heureuse de le revoir, puis qu’il lui offre un tel accueil ! Elle ne pouvait rêver mieux comme journée. Sinistros était toujours aussi beau et charmant, à ses prunelles bleues il est parfait et elle n’échangerait pour rien au monde son fou. Amaranth allait lui sauter littéralement dessus comme à son habitude jusqu’à qu’elle aperçoit l’objet de ses pensées loucher sur son égratignure.  Un léger rougissement grappille ses joues alors que du bout du sabot elle gratte légèrement le sol pour chercher contenance.

Amaranth termine par arborer une mine déconfite sans oser croiser le regard de son compagne alors qu’elle murmure presque entre ses lèvres.

« Je crois que j’ai fais une bêtise ... Tu m’as toujours dis de me méfier de l’eau je m’en suis rappelée mais un peu trop tard. Je ne savais pas quoi faire. » Elle se pince les lèvres avant de faire une légère jambette. « J’ai l’impression que maintenant ça me brûle encore plus, tu penses que c’est grave ? »

Elle lève ses prunelles azurs remplis d’espoir vers son compagnon avant de se faire la vague idée qu’elle en fait peut-être trop. Mais c’est vrai que sa petite égratignure picote un peu mais pas bien grave comparé à ce qu’elle vient de dire à Sinistros. Elle connaît son aversion pour l’eau même si ce dernier est venue la secourir des vagues un jour, une très grande preuve d’amour qu’elle n’oubliera jamais. Elle finit par glousser discrètement en remarquant Sinistros commencé à s’agiter et elle préfère le délivrer de cette mauvaise blague avant qu’un drame se réalise pour de vrais.

« Je plaisante mon cœur. Je plaisante ! » Elle dépose un baiser papillon sur le bout de son museau au touché velours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Dim 24 Déc 2017 - 15:56


Sinistros baissa les yeux sur une sorte de petite flaque dans laquelle pullulaient tous les miasmes possibles et imaginables. L'eau - ou ce qui ressemblait à de l'eau - avait une consistance épaisse et dégageait une odeur épouvantable s'alliant parfaitement avec une couleur qui hésitait entre le brun et le jaune pisse.

L'étalon bai eut une grimace involontaire qui retroussa ses babines, dévoilant une rangée de dents tellement blanches qu'elles en auraient fait rougir un expert colgate.

Mais Amaranth était là ! Il songea à la couvrir de baisers, puis à la napper de sucre glace pour mieux la recouvrir de baisers, puis à la recouvrir d'étoiles de mer, puis il songea au fait qu'il n'avait pas trouvé d'étoiles de mer pour orner sa crinière et un profond désespoir le plongea dans l'abîme de ses pensées, aussi passa-t-il les prochaines secondes à contempler fixement la petite flaque comme si elle gardait un secret offensant qui n'avait rien à voir avec le fait qu'elle était sûrement remplie de larves de moustique tigre.

Du coin de l'oeil, il remarqua qu'Amy - son sucre d'orge des Caraïbes - avait une mine un peu coupable. Il parvint à s'arracher à la flaque pour l'observer avec un air vaguement soupçonneux, pensant toujours à son égratignure horrible qu'il fallait par ailleurs soigner tout de suite.

Il baissa les yeux sur l'égratignure. Puis regarda la flaque. Puis fixa l'égratignure. Puis observa la flaque. Egratignure. Flaque.

Egratignure. Flaque. Egratignure. Flaque. Egratignure...

Il parla, lentement, du plus profond de sa gorge, un chuchotement grave :

" Il va falloir amputer. "

Une larme imaginaire roula le long de son chanfrein.

Fort heureusement, Amaranth avait toujours été une piètre menteuse. Elle lui offrit un baiser qu'il lui rendit avec un sourire, les yeux fixés sur la flaque... Puis l'égratignure... Avant de s'agiter brutalement, faisant deux pas sur le côté pour se diriger vers les fourrés.

" HA HA ! TU ME DISTRAIS, MAIS JE N'AI PAS OUBLIÉ ! MON CADEAU ! "

Et il entreprit de battre les fougères pour tenter de retrouver sa fameuse tasse - s'interrompit un instant pour se tourner vers elle :

" Pas question de mettre cette eau là-dessus ! Nous allons trouver une source Volvic et pour verser le remède sur cette horrible estafilade nous utiliserons... " il trouva enfin ce qu'il cherchait, l'agrippa entre ses dents et le brandit : " TA TASSE ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Jeu 28 Déc 2017 - 20:47

La jument crème avait envie de roucouler contre les lèvres de son compagnon, elle appréciait tellement son touché velours et son odeur de menthe poivré qui l’accompagne. Une vraie bouffée d’air frais au milieu de se monde morne qui la laisse totalement rêveuse. Un soupir énamouré au bord des lèvres avant de plisser des naseaux en se remémorant ce qu’est une amputation. Sinistros lui avait expliqué un jour, pratique odieuse qui la laisse le plus souvent le cœur au bord des lèvres et cette fois-ci encore ne déroge pas à la règle. Elle sent légèrement le sang quitter son visage avant que ses longues jambes vacillent quelque peu mais elle garde la tête froide, du moins elle essai.

Amaranth bat des cils en même temps qu’elle suit du regard son compagnon qui marche comme un crabe, voilà une image bien drôle qui fait naitre un rire cristallin entre ses lèvres jusqu’à qu’elle souffle curieuse.

« Mon cadeau ? »

Elle ne sait pas pourquoi mais Sinistros lui fait toujours des cadeaux dé qu’ils se voient, une étrange pratique et elle s’en veut d’être à chaque fois prise au dépourvus ! Elle aimerait lui offrir des choses aussi, peut-être la prochaine fois, mais du coup elle se rattrape et l’enveloppe de toute l’attention qu’il mérite tout en le couvrant de baiser. La jument gracile se déplace pour observer par-dessus l’épaule de son compagnon, curieuse et, un peu, beaucoup impatiente. Elle se rappelle du livre, des fleurs, du coquillage et elle en passe. Ils sont même tous cachés dans un petit endroit secret qu’elle garde jalousement.

Amy était pratiquement étalé sur la croupe de Sinistros pour apercevoir elle ne sait quoi par-dessus son dos, elle tressaillit quand se dernier se retourne vers elle comme prise sur le fait et des rougeurs ne tardent pas à grapiller ses joues, confuse. Elle hoche énergiquement la tête totalement d’accord avec lui jusqu’à qu’il brandit enfin son trésor. La jument blanche pointe ses oreilles en scrutant l’objet, elle connaissait cet objet car Aurore jouait beaucoup avec ce genre d’ustensile. Puis Amaranth ayant vécus auprès des humains en savait énormément sur leurs objets, beaucoup moins sur la vie sauvage c’est un fait.

« Oh elle est magnifique ! » Les prunelles miroitantes elle sourit à l’étalon bais. «  Tu me gâtes beaucoup trop, tu le sais ça ? Tu es formidable »

Elle dépose un baiser près de sa tempe avant d’attraper la tasse avec une mine ravie. L’objet avait le charme de l’ancien avec une couleur très délicate. Son compagnon à vraiment très bon goût et elle ne tarde pas à se mettre en route vers elle ne sait trop comme direction, bien décidé à profiter de la journée avec lui et profite des premiers pas pour s’enquérir de sa santé.

« Comment vas-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Mer 3 Jan 2018 - 14:41


Fort heureusement, Amaranth avait une appréciation de l'argenterie et de la vaisselle qui rivalisait avec le bon goût de Marie-Antoinette. Pré-décapitation, bien sûr. Il était difficile d'avoir du bon goût sans tête. Sinistros releva les yeux pour observer 007 qui venait de reparaître et qui faisait de son mieux pour jouer du violon. Son double s'était toujours moqué de ses tendances romantiques.

Mais Sinistros était un véritable gentleman ; et maintenant qu'il avait à ses côtés une perle que n'importe quel étalon aurait désiré, il s'assurait que la parure soit aussi belle que le joyau qui la rendait inestimable.

Amy s'empara de la tasse, qui s'accordait merveilleusement avec ses yeux. Le bai regarda alentour, mais ne vit aucun point d'eau qui eut servit à nettoyer sa plaie, seulement quelques fourrés tremblants et quelques couples transis.

" Je suis devenu le légumiste de Cyrius. C'est une bonne position, crois moi. Si le dit Cyrius devient dominant des Terres Trompeuses, nous pourrons nous y installer et y faire un potager. Tu as déjà mangé de la betterave ? C'est très bon pour le teint... Ah, mais miséricorde, je m'éloigne... Sais-tu seulement que nous n'avons plus de dominants ? Les terres ont été rendues libres par les dieux, et beaucoup se jettent sur elles pour tenter d'en devenir les nouveaux maîtres... Je dois t'avouer que je n'ai plus l'âme d'un monarque, aussi ai-je considéré que la pousse des légumes était ma vocation... "

Sinistros s'assombrit après quelques pas.

" J'ai rencontré un dénommé Oklaan aux pluies perpétuelles. J'y cherchais des ornithorynques, créatures des plus fantastiques et fascinantes... Malheureusement, mon acolyte et moi tombâmes seulement sur un putois peu amusé par notre quête zoologique et nous dûmes fuir sans avoir déniché le moindre ornithorynque... "

Ce territoire ne semblait pas particulièrement idéal pour les ornithorynques, aussi abandonna-t-il aussitôt l'idée d'en trouver. Cependant, il fit quelques gaillards pas, les narines bien dilatées, tentant de s'orienter vers une mare ou un lac.

" Et toi, prunelle de mes yeux ? A part cette malencontreuse mésaventure ? "

Sinistros prit soudainement un virage à droite, attiré par un gloussement qui imitait à merveille celui d'une source.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Mer 17 Jan 2018 - 23:46

La petite pièce en porcelaine pesait peu entre ses lèvres roses, où va-t-elle pouvoir la poser sans risque dans sa boîte à trésors car la tasse avait l’air si fragile ! Elle comportait déjà quelques ébréchures qui marquait sa surface polie par le temps, elles lui donnaient du charme c’est certain, mais faisaient apparaître toute sa fragilité aussi. Amaranth se sentait brusquement proche de cette petite tasse qui à du avoir pas mal de péripétie dans sa vie, quelques une l’avait marqué au point de l’ébrécher, la matière tremblait sans jamais se briser, un miracle quand on sait combien la porcelaine est fragile. La jument crème eut un élan de peine, Sinistros avait-il choisis la tasse car elle était fragile comme elle ? Elle continuait de s’en vouloir pour sa maladresse maladive, son manque d’aplomb et tout un tas d’autre chose qui lui rendait la vie moyennement simple surtout en terre sauvage. Elle n’est pas de ses juments au caractère fort et affirmé, Amy était plus proche du petit courant d’air que la bourrasque tempétueuse et elle était le plus souvent celle qu’on malmène.

D’une mine penaude, elle observe l’herbe folle sous ses pieds qui lui chatouille les boulets avant de reposer son attention sur son compagnon qui parle d’un certain Cyrius. Elle ne le connaissait pas, par contre elle avait entendu parlé que les anciens dominants ont été destitués de leur titre et c’est un peu à cause de ça qu’elle est ici. Elle avait eu peur que la violence s’invite sur les terres qu’elle avaient choisis pour y être en paix car elle se sentait en sécurité grâce au troupeau. Mais sans dominants elle avait peur que le chaos s’invite et elle s’est enfuit, alors quand son compagnon parle que beaucoup se jettent sur elles, ça n’enchante guère la jument crème ne faisant que plus épanouir l’anxiété qui étouffe sa poitrine jusqu’à qu’il se dit ne plus avoir l’âme d’un monarque et fit naître un petit sourire sur les lèvres roses de la jument.

« Tu ferais un bon monarque pourtant … Tu es prévoyant, courageux et tu as en toi beaucoup de connaissance. Ce Cyrius l’a bien remarqué, tu feras prospéré ses Terres sans mal et j’espère juste que ce dernier tiendra parole. » Elle sourit un peu plus. « Je fais déjà partie de ses Terres, je les ai rejoints du temps d’Ocëan Pearl et Diégo mais je serais ravie de te suivre dans cette aventure si ça me permet d’être plus souvent avec toi. »

Amaranth rêvait d’être un peu plus avec son compagnon car il n’y avait qu’avec lui à ses côtés qu’elle se sentait vivre et surtout en sécurité. Le bai lui apportait tant qu’elle se demande comment elle réussit à survivre entre deux retrouvailles.  Ses oreilles se pointent en avant à nouveau, intrigués par l’aventure de son compagnon.

« Orni quoi ? » couine-t-elle pratiquement car Sinistros la prend au dépourvus en changeant brusquement de direction faisant trembler dangereusement la porcelaine qui fit loucher la jument, mais tout accident fut repoussé et elle décide dans un élan de sagesse de redonner l’objet à Sinistros le temps de leur escapade. Elle finit par hausser doucement ses épaules.

« Oh pas grand-chose malheureusement … Je me suis faite discrète en quittant les Terres Trompeuses, j’avais tellement peur que ça deviennent le chaos avec l’absence de dominants. Du coup, j’en ai profité pour visiter les autres terres, peut-être m’accoutumer à cette vie mais sans toi j’ai encore beaucoup de mal. » Elle se pince délicatement les lèvres avant de sourire amusé. « Tu sais très bien que ce genre de mésaventure est mon quotidien, moi et mes étourderies c’est une longue histoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Dim 11 Fév 2018 - 0:33


" Je n'ai pour ambition que de vivre avec toi jusqu'à la fin de mes jours. "

Il songea au titre qu'on lui aurait donné s'il était devenu souverain ; Sinistros sans terre ? Sinistros le bel ? Le dominant soleil ? Sinistros Barberousse ? Sinistros le très magnifique et très estimé maître des patates d'eau douce ?

Mais il n'aimait ni la monarchie, ni la démocratie, ni la théocratie, ni la phallocratie... La voyoucratie et la pornocratie, cependant...

Sinistros se tourna vers Amaranth avec un léger sourire en coin :

" Ornicar ! Voilà des années que je le cherche. Mais où est donc or ni car ? Où est-il, ce satané bougre ? Où ? Tu le sais, toi ? Tu sais plein de choses, Amy, " dit-il avec tendresse parce que c'était vrai, même si elle n'en avait pas conscience.

Elle lui tendit la tasse. Il l'agrippa avec délicatesse, reprenant son périple en direction de la source d'eau qu'il devinait de loin.

" Mais 'aime 'es é'ou'eries, " mâchonna-t-il autour de l'anse de la tasse, les yeux exorbités par l'effort que lui demandait la parole à l'instant.

Le bai pressa le pas pour atteindre la surface de l'eau. Il posa sa tasse sur la berge, examina l'onde d'un regard critique. Elle était magnifiquement pure, et digne d'être un bassin de naïades.

Il avait lui-même sa propre naïade, à laquelle il fit un signe de tête apaisant, lui signifiant qu'elle pouvait se tremper sans crainte.

Bien sûr, il aurait été très tentant de la pousser dans l'eau, mais il était un gentleman et elle était délicate. Il concevrait juste la farce dans son esprit.

Sinistros releva les yeux, absorbé par cette idée.

Une bruissement dans les fourrés.

Un plouf.

Une créature brune, de taille moyenne, avec une queue plate et un bec...

" UN ORNICAR ! " rugit-il tout en fonçant désespérément dans la mare, dans l'espoir de l'attraper...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Sam 7 Avr 2018 - 11:31

Amaranth ne tarda pas à s'empourprer après les mots de son compagnon, simple et touchant, Sinistros avait l'art de la toucher en plein cœur avec une facilité déconcertante. Elle finit par esquisser un sourire timide gêner par une telle promesse, elle était si banale face à lui si extraordinaire, qu'est-ce qu'il pouvait bien lui trouver ? Ses naseaux frémirent en même temps qu'elle le contemple de ses prunelles azur , il avait l'air songeur tout d'un coup, est-ce que la possible souveraineté lui montait déjà à la tête ? Sinistros le Beau Brun, cela lui allait parfaitement, en tout cas à ses yeux c'était le plus beau brun qu'elle a jamais croisé dans sa vie et personne ne lui arrivait ne serait-ce au quart de la cheville. Par contre, sir Sinistros devra se trouver une souveraine digne de se nom, Amaranth doute fortement qu'elle est l'étoffe d'une reine, une princesse à la limite car Aurore passait son temps à tresser sa crinière en l'agrémentant de fleur et autre parure. Elle se sentait précieuse et se pavanait volontiers avec sa propriétaire dans ses moments, mais au point de diriger, elle omet un gros doute sur ses compétences, elle n'arrivait déjà pas à se décider elle-même alors le faire pour tout un troupeau, c'était la crise d'anxiété assuré !

La crème manqua presque un pas quand son compagnon lui adressa un sourire en coin qui ferait fondre n'importe qui face à lui. Ses oreilles pointés en avant par curiosité, Ornicar ? Elle le savoir ? Voilà que le soleil lui tape sur la tête ou bien ? Elle aurait aimé s’offusquer car au contraire elle ne sait rien mais son ton emplis de tendresse lui coupa littéralement l'herbe sous les sabots et elle répondit spontanément.

«  Certainement quelque part ici dans l'univers ? »

Elle lui adresse un regard quelque peu apeurer sans croire vraiment en sa mi-réponse, mi-question avant d'hausser les épaules tout en suivant son compagnon qui finit par baragouiner quelque chose. Amaranth se mord la lèvre pour étouffer un rire, il était définitivement terrible et elle finit par céder à quelques rires.

Les yeux encore pétillants de malice sur la berge, elle observe l'eau translucide d'où on pouvait voir le fond sans mal. La mare était presque irréelle tant elle était parfaite, une surface lisse sans un frémissement à la surface et certainement devait elle être dé plus rafraîchissante. Sans tarder, Amaranth en bu plusieurs gorgées jusqu'à que Sinistros rugit la faisant sursauter toute chamboulé prête à partir en courant comme si ça vie en dépendait. La respiration ronflante, les yeux exorbités et les muscles frémissant sous sa peau pastel à la recherche d'une menace mais la seule menace à cet instant est un cheval bai qui fonce et fouille dans les fourrés à la recherche de son ornicar. Amaranth s'apaisa quelque peu avant de venir en aide à son compagnon. Cela lui rappelle agréablement leur chasse à la grenouille d'un jour.

«  A l'attaque ! » Elle se jette dans l'eau pour barrer le chemin à la créature mais quand elle croisa sa silhouette elle hoqueta de peur. «  Hiiiii c'est quoi cette chose ! » La dite chose finit par la prendre en chasse en même temps qu'elle accourt vers Sinistros. «  Au secours ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Mer 9 Mai 2018 - 19:31


Les babines écumantes, les yeux roulant dans leurs orbites, Sinistros imitait à la perfection une créature démoniaque qui se serait extirpée des enfers afin de terrasser d'un geste l'humanité. Du moins, il parvint à maintenir en vie cette illusion quelques minutes : il trébucha sur une motte d'herbe mal lunée au bout de deux pas et se balança dans le vide, les yeux toujours aussi exorbités, un cri de désespoir dans la gorge.

Il parvint à retrouver l'équilibre de justesse, mais son ornithorynque avait filé pendant qu'il se battait contre la gravité.

L'étalon fit volte-face ; pas question de laisser s'échapper ce spécimen. Il fallait coûte que coûte qu'il puisse étudier son anatomie, puis son comportement, puis, si possible, lui demander quelques renseignements et lui faire remplir un formulaire simple et rapide.

A) Quelles sont vos opinions politiques ? Pour qui voterez vous aux prochaines élections ?
B) Que pensez-vous des réformes administratives d'Ocëan Pearl ? Vous paraissent-elles pertinentes pour la faune d'Horse-Wild ?
C) La robe est elle bleue et noire ou blanche et dorée ?
D) Lorsque vous pondez des oeufs, avez vous parfois la tentation d'en faire des omelettes ? Si oui, avez vous déjà succombé ?
E) Quel goût à l'omelette d'ornithorynque ?


Amaranth, Amy, son amour, son trésor, sa perle turquoise, n'avait pas hésité à braver tous les dangers pour poursuivre la bête alors qu'il était lui-même en péril. Malheureusement, sa dulcinée attirait les ennuis comme le miel attire la grosse mouche.

" Intéressant. Je n'aurais jamais imaginé que l'ornithorynque soit si agressif. "

Il réalisa cependant que la bête s'attaquait à Amy. Aussi se redressa-t-il et enfila-t-il son armure, brandissant son épée enflammée...

Sinistros s'interposa entre le mammifère mal léché et son autre mammifère, celui-là plus charmant. Il se cabra, tentant de lui imposer toute sa taille, et fut satisfait de le voir battre en retraite et disparaître dans les profondeurs.

Il se retourna vers sa belle jument crème.

" Tout va bien, ma mie ? Plus de peur que de mal ? "

Et, pour l'aider à oublier sa frayeur, il lui déposa une série de baisers sur l'encolure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halloween

avatar

ÂGE : 13
PUF : HW
MESSAGES : 119

SEXE DU CHEVAL : //

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Sam 19 Mai 2018 - 12:02


ALEAS CLIMATIQUES
les caprices de la météo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Quand ce n'est pas Aléas qui vient vous déranger c'est le climat ! Vous êtes victimes de la météo, la foudre s'abat sur vous. On y voit clair par moment, beaucoup moins à d'autres et personne ne sait où la foudre va frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Mar 22 Mai 2018 - 1:33

En panique, la crème virevoltait dans tous les sens comme une luciole en folie. Elle n'osait pas se retourner de peur de croiser le reflet trouble d'une chose sombre avec un genre de bec. Décidément, Amaranth n'appréciait pas spécialement l'Ornicar de son compagnon, les grenouilles sont bien moins vilaines. Éclaboussé de toute part, la mare se prêtait plus à un champ de bataille à présent qu'un coin paradisiaque. La peau frémissante de peur, elle se faufile derrière Sinistros alors que se dernier se grandit sous les yeux admiratifs de la jument. Elle ne pouvais plus décrocher son regard azur de cette silhouette sombre. Chaque jour il la surprenait que plus et chaque jour elle ne l'aimait que plus aussi. L'Ornicar finit par prendre la poudre d'escampette, elle lui lance un regard de dédains la tête haute comme s'il était prévenu qu'il n'avait pas intérêt à se frotter contre eux à nouveau. C'est vrai elle se sentait plus forte avec l'étalon à ses côtés, voir même insolente mais l'élan est souvent de courte durée.

Elle pose son regard de saphir sur lui, un regard tremblant d'une tendresse mal contenu alors qu'un léger sourire s'esquisse au coin de ses lèvres avant qu'elle souffle.

« Oui plus de peur que de mal, tu es vraiment formidable Sinis ! » Sa peau frémit sous ses attentions avant d'afficher une petite moue. «  Je n'aime pas beaucoup ton Ornicar par contre, c'est une bête étrange. »

La jument pâle se blottit contre lui, au creux de son encolure et sa peau avait l'effluve de la menthe et du poivre comme d'habitude. Du moins, c'est l'odeur qu'elle percevait sur lui. Cette dernière était accueillante et familière, elle se sentait brusquement capable d'y rester toute l'éternité. Elle frotte tendrement sa tête contre lui avant de se détacher, à contre cœur certes mais il va être difficile de vivre ainsi l'un contre l'autre.  

« Mais ils nous a échappé alors que tu voulais l'attraper. »

Elle lui lance une moue désolé car à cause d'elle la précieuse bête à disparus. Mais l'instant paisible est de courte durée, une violente bourrasque de vent secoue brusquement la vie paisible au coin des tourterelles. La météo si généreuse du lieu se chargea d'électricité et le soleil disparu pour laisser une pénombre inquiétante s'abattre sur le territoire. Amaranth noya ses oreilles entre ses crins de blés, les poils hérissés sur le dos car la bourrasque de vent donnait l'impression de soulever tout à son passage. Le climat avait d'un coup viré en très menaçant.

Une lumière vive déchira le ciel suivit d'un grondement qui fit trembler le sol sous les sabots de la jument complètement tétanisé. Elle n'aimait pas les orages ! Encore moins les tempêtes et dans ces moments seule, elle avait le choix entre deux options : s'enfuir à toute allure ou être prostré dans un coin. Le plus souvent elle s'enfuyait comme si le diable la poursuivait et l'envie ne lui manque pas à cette instant totalement campé sur ses jambes devenus brusquement bien frêle sous elle. Une autre zébrure déchire le ciel, elle voulait s'enfuir, l'idée l’obsédait malgré la présence de Sinistros car ses émotions brouillaient tout bon sens. Un grondement encore plus épais lui vrille les tripes alors qu'elle recule précipitamment prête à bondir dans n'importe quelle direction si personne ne la retient, les muscles tremblotant de peur et les naseaux largement ouverts trahissant son hyperventilation du à son cœur qui s'emballe  d'effroi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Mar 22 Mai 2018 - 17:25


L'avantage des brefs éclats de bravoure, c'est qu'il vous permettent de remporter les affections de la belle. Sinistros se rengorgea, la poitrine gonflée, les naseaux écarquillés sur son prochain souffle, tout à fait titanesque, sa blanche colombe lovée contre lui. Il attendit quelques instants de plus, guettant la bête qui aurait pu revenir à l'assaut.

Lorsqu'il fut certain qu'elle avait abandonné complètement l'idée de leur nuire il se relaxa enfin, lâchant un discret pet que jamais sa belle n'entendrait ou sentirait. Sinistros était peut-être fou, mais il avait, en revanche, le don de produire des flatulences inodores et silencieuses qui prenaient parfois des couleurs inédites s'il avait fait une consommation trop excessive de carottes.

" Ne t'inquiète pas. Cet Oklaan dont je te parlais tout à l'heure a un nez fort fameux ; je suis sûr qu'avec lui, je finirai par dégoter un autre ornic... Ornithorynque.
"

Et il songea au bai dont il avait fait la connaissance aux pluies perpétuelles. Ce dernier était-il toujours souffrant ? Il avait été délirant par moments pendant leur rencontre, insistant sur les qualités gustatives des amandes et manquant de somnoler plus d'une fois...

Il fut arraché à ses considérations sur l'état de santé de l'autre étalon, réalisant que la lumière avait bien baissé depuis quelques minutes. Le bai tâtonna en quête de l'interrupteur, réalisa qu'HW, coincé au Moyen-Âge, n'avait même pas l'électricité alors qu'ils avaient un dieu de la foudre, et leva finalement les yeux au ciel, pour y fusiller du regard un amas de nuages noirs au moins aussi mécontents que lui.

" Zeus ? Ah je vous préviens, pas la peine de tenter de faire d'Amy l'une de vos conquêtes ! Ça ne marchera pas ! Vous vous êtes peut-être changé en ornithorynque pour la séduire, comme vous le fîtes par le passé en vous changeant en taureau et en emmenant Europe sur votre dos, mais moi je vous le dis, il y a des limites ! Et d'abord, Amaranth n'est pas prête à pondre des oeufs - "

Il fut interrompu par un éclair cinglant qui s'abattit si près qu'il sentit ses poils s'hérisser de peur en réponse à l'électricité ambiante. Le tonnerre vint grommeler peu après, trop proche à son goût.

Il allait se retourner pour enjoindre Amaranth à la prudence, mais fut trop stupéfait par la vision que lui offrait les alentours : lui qui avait cru que ce coin était tranquille ! De tous les fourrés, bosquets, et autres arbustes touffus sortaient des couples hurlant et gémissant, qui se mirent à galoper dans tous les sens et recouvrirent bientôt les berges de l'étang d'une foule noire qui se bousculait, se hélait et échangeait des hennissements paniqués.

Sinistros se colla à sa jument crème, dans l'espoir de ne pas être emporté loin d'elle, mais les couples ne faisaient que se multiplier tandis que la foudre frappait à nouveau. Une jument se mit à sangloter, bientôt suivi d'un étalon, puis une voix s'éleva pour annoncer qu'ils allaient tous mourir.

Le bai allait démentir cette affirmation - ce n'était qu'un coup de ce facétieux Zeus, il l'avait dans la poche, il suffisait de lui donner une bonne botte de romarin - mais il fut poussé à ce moment là et éjecté loin de sa compagne.

Il fit volte-face, tentant de retrouver la couleur caractéristique de la jument crème. Un petit bruit de vaisselle qui casse lui rappela au souvenir de la tasse de thé qu'il lui avait offert en cadeau et qui venait peut-être d'être piétinée par un de ces malotrus.

Il allait tenter de se frayer un chemin entre deux croupes lorsqu'il sentit que l'on pinçait allègrement la sienne du bout des dents. Furibond, le bai fit volte face, tombant nez à nez avec la face libidineuse de son agresseur  :

" Dîtes-donc, vous ! Je ne vous permet pas ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Mar 5 Juin 2018 - 21:15

Secouer, la jument blanche rassemble le fragment de sang froid qui parcours encore ses veines, fil d'or fragile, et se rattache à la voix de son compagnon à ses côtés. Les flancs trempés par l'affolement, elle se répète avec force qu'avec Sinistros à ses côtés même les dieux ne peuvent l'atteindre, les yeux clos jusqu'à en être assuré quand elle les ouvre son courage si fragile vole en éclat. L'endroit si paradisiaque il y a peu de temps c'était transformé en véritable champs de bataille. La jument blanche hoquette de stupeur, la vaste plaine n'était plus que cohue d'individus et les arbustes fuient par leurs occupants. Mais qu'est-ce donc cette folie ? Brusquement la crème ne ressentait plus réellement l'envie de fuir voyant qu'il y avait bien pire qu'elle, l'affolement céda bientôt la place à la peur en voyant tant de monde se presser et se bousculer avec de plus en plus de force.

Tant bien que mal, Amaranth tente de rester sur ses jambes, ballotter comme une perle dans un fond marin lors d'une tempête. Comment allaient-ils se sortir de là ? Le tournis brouille peu à peu ses sens jusqu'à brusquement remarquer que Sinistros n'est plus à ses côtés. L'affolement s'empara d'elle de plus belle alors qu'elle hèle son compagnon sans savoir si ses cris surpassent la cohue de tous ce vacarme. Elle tournicote sur elle-même, recherche cette fameuse silhouette dans un monde don la lumière décline peu à peu, où est-il ?! Elle se presse entre les corps bouleverser sans savoir comment résoudre cette situation alors qu'elle trébuche souvent sur des membres qui lui barre la route, peu à peu la peur qui lui vrille les tripes se meut en une colère sourde. Ses oreilles pâles se noient entre ses crins de blé repoussant de plus en plus fort ceux qui lui barre la route.

« Ôtez-vous de mon chemin ! »

Une bouffé d'agacement gonfle ses naseaux, d'où lui vient cet élan ? Elle pourtant si calme d'habitude et pourtant sa seule idée à cet instant est de retrouver sa bien aimé moitié coûte que coûte. Un bruit cristallin vrille bientôt son attention, son cœur rate un battement, la tasse ! Elle remonte jusqu'à l'endroit où ils avaient laissé la délicate tasse. Plusieurs fragments scintillent dans ses prunelles rendu vitreux par la douleur qui lui creuse la poitrine. La tasse que Sinis lui avait offert … en mile morceaux. Tous ça à cause de ces gredins ! Fâché, Amaranth décoche quelques ruades et claque des dents pour les éloigner. Elle ne supporte plus de se faire ainsi bousculer et elle finit à bout de souffle, les larmes aux yeux chamboulé jusqu'à se faire à nouveau malmené comme un petit fétu de paille pris dans les rouages d'une tornade.

Bientôt, la foudre zébra d'un éclaire si distinct qu'Amaranth suit la descente fulgurante de la lumière qui s’abat brusquement sur un arbre qui s'enflamma dans la seconde. Les chevaux poussèrent des cris d’effrois, s'enfuyaient le plus loin possible de l'arbre prêt à céder, sauf la jument crème tétanisé par le spectacle alors que les flammes avalent ses prunelles azurs sans pourvoir s'en détourner. Elle était hypnotisé par le spectacle mortel qu'offrait le piteux arbre qui commençait déjà à craquer sinistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Dim 10 Juin 2018 - 1:03


Sinistros tentait d'expliquer à l'individu qui se dressait face à lui qu'il est impoli de caresser le popotin de quelqu'un d'autre sans lui avoir au moins payé un petit dîner aux chandelles avant, mais l'autre ne semblait pas comprendre ce qu'il lui disait. Un profond crétinisme se dégageait de sa figure ; les yeux vitreux, la lèvre entrouverte sur un filet de bave... Si Cesare Lombroso avait vu ce visage, il l'aurait tout de suite rangé dans la catégorie "pervers attardé", mais Sinistros avait dépassé ces théories rudimentaires depuis bien longtemps.

" ... Et, comme je vous le disais, l'économie nicaraguayenne ne s'est jamais aussi bien portée qu'aujourd'hui. "

L'autre lui répondit avec un sourire flottant, l'ombre de l'approbation caressant sa figure. Sinistros eut un sourire poli mais tendu ; oui, il avait bel et bien affaire à un véritable imbécile. Tout le monde savait bien que le Nicaragua est au plus mal en ce moment ...

Laissant l'Amérique centrale au centre des pensées de son interlocuteur, il préféra se détourner et serrer les fesses, afin d'éviter que sa mésaventure ne survienne de nouveau. Sinistros poussa un hennissement inquisiteur, tentant d'apercevoir Amy dans la foule. Avait-il rétréci dernièrement, ou tout le monde était il devenu plus grand ? Pourquoi le public ne regardait-il pas dans la même direction et où étaient les headbangers ?

Il se rappela soudain qu'il ne s'agissait pas d'un concert de punk rock, amené à cette conclusion par le craquement sinistre de la voûte céleste qui envoya sur terre un autre flash de lumière ma foi plein de tout ce qui fait la beauté du rock'n'roll : bruyant, rapide et effrayant facilement les gamines effarouchées. Sinistros esquiva deux d'entre elles, lançant à la ronde de grands sourires radieux afin que l'on s'écarte de son chemin, ébloui par la blancheur de ses dents et la propreté de ses babines.

Une bonne hygiène dentaire était toujours un atout formidable à la vie en société.

" AMY ! " s'exclama-t-il de nouveau. Il se glissa entre deux croupes noires pour rejoindre une silhouette blanche qui se tourna vers lui, les larmes aux yeux. Il allait lancer les premiers mots rassurants lorsqu'il réalisa qu'il ne s'agissait pas de sa dulcinée, mais sûrement de celle de quelqu'un d'autre.

Ce quelqu'un d'autre n'aurait pas été ravi d'apprendre que la fausse Amy se jetait sur lui, sanglotant dans son encolure. Sinistros leva les yeux au ciel et adressa une prière muette à saint Michel, le crush d'Ocëan Pearl.

Il marmotta quelques mots rassurants à la crème qui s'était jetée sur lui, parce qu'après tout, il connaissait une autre jument qui paniquait aussi et n'était pas un monstre.

" Comment vous appelez vous, mademoiselle ? "

" Tammy ! "

Le hasard avait décidément plus d'un tour dans son sac.  

Il quitta Tammy après lui avoir assuré pour la cinquième fois qu'elle ne mourrait pas ce soir et lui avoir donné son nom (Tinistros), fendant à nouveau la foule en délire pour trouver sa rockstar à lui.

Cette fois, c'était la bonne ; mais il fut aveuglé par un éclair et ferma les yeux, les rouvrant pour découvrir qu'un arbre avait pris feu.

Les intrus décidèrent de se disperser, partant dans tous les sens comme des fourmis dont la fourmilière a été compissée par un malotru. Sinistros resta ferme sur ses sabots, appelant inlassablement Amaranth dont il distinguait encore la silhouette morcelée par les fuyards.

Le silence sembla retomber sur la plaine alors que le feu s'élevait vers le ciel, gigantesque, un brasier de sorcière sans sabbat. Le tronc de l'arbre poussa un gémissement plaintif, avant qu'une branche ne cède, pendant sans pendu.

Il rejoignit enfin Amaranth et la fixa, perdu momentanément dans la beauté de sa robe baignée par la lueur de l'incendie.

" Amy, mon amour, " dit-il doucement, " Il faut partir tout de suite. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Dim 8 Juil 2018 - 19:00

Le feu avait un appétit féroce, se délectant de l'arbre disgracieux d'une seule bouchée et léchait son écorce cramoisie avec ferveur. Les flammes n’atteignent pas la jument blanche, mais la chaleur qui s'en dégage effleure les traits de son visage aisément et le ballet des flammes se reflète dans ses prunelles plus si limpide à présent. Le ballet est hypnotisant, elle sait au fond d'elle qu'elle doit craindre cette chose, mais en même temps le spectacle est envoûtant. Une beauté dangereuse, c'est ce qu'Amy à appris le plus depuis qu'elle vit ici, les apparences sont trompeuses et le monde si beau peut devenir le pire des prédateurs. Un frémissement d'effrois glisse le long de son dos, que faisait-elle dans un monde pareil ? Le vent soulève un nuage de braise et de cendres mouchetant rapidement la robe claire de la jument.

Les flammes rugissent, en même temps qu'une voix familière la fasse sursauter et l'arrache de sa contemplation passive. Troubler, elle glisse ses prunelles d'un bleu limpide le long du visage de son compagnon, traits aux contours doux et anguleux. Son brun si caractéristique était presque fauve à cet instant, voir rougeoyant. La jument fait doucement disparaître ses oreilles graciles entre ses mèches de blé, les traits de son visage se décomposes.

« Ils ont … Sa gorge est nouée. Ils ont … brisé la tasse, Sinistros. Ils l'ont brisé en millions de morceau. »

Pourquoi cela la chamboule tellement ? Elle ne sait pas elle-même, c'est juste qu'elle a toujours tellement chérie les présents de Sinistros, puis cette soudaine cohue et la présence d'entité don elle ne saisie pas bien le concept, comment des choses invisibles pourraient vouloir à leur vie ? Peut-être est-il temps qu'elle retourne sur son territoire, peut-être est-ce un signe ? Comme son compagnon lui souffle depuis avant, il faut partir.

Elle bat enfin des cils reprenant doucement vie comme une statue de cire se métamorphosant sous la chaleur des flammes qui lèche la cire tout en la craignant. Elle a tellement de peine pour cette si jolie tasse, en même temps elle est si soulagé qu'il est pu la retrouver … Tant de chose qui chamboule son cœur. Un autre craquement sinistre lui hérisse les poils mettant fin à sa torpeur. En quelques enjambés elle se niche contre son compagnon, elle a l'affreuse sensation d'être brûlante comparé à Sinistros, certainement du à la chaleur des flammes. Elle frotte son visage contre son pelage finissant par souffler.

« Allons-nous en. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Jeu 26 Juil 2018 - 19:00


" J'aurais du prendre tout le service à thé, " déclara-t-il avec un léger sourire et quelques regrets, parce qu'il y avait en effet quelques autres tasses de la même couleur dans la Maison Hantée, et que le sucrier était aussi tout à fait charmant, par ailleurs il aurait pu choisir ce dernier...

" Tu aimes le sucre ? " demanda-t-il, dans la lignée de sa présente réflexion, l'incendie qui faisait rage face à lui plus ou moins oublié. Il avait du mal à imaginer qu'Amaranth n'aima pas le sucre : elle était après tout particulièrement sucrée elle-même, crème chantilly, vanille, sucre glace, marshmallow...

Un filet de bave menaça de couler sur son menton et il passa sa langue sur ses lèvres avant de poser les yeux sur sa compagne, qui sortait de sa transe. Il se demanda si on pouvait charmer un cheval comme un cobra, et s'imagina se promenant avec Amy dans un petit panier, sa flûte rangée il ne savait trop où.

Comment un étalon pouvait-il se promener avec une flûte ?

Plusieurs options, certaines acrobatiques, d'autres assez aventureuses, se présentèrent à lui et il préféra laisser là son idée et serrer les fesses.

La crème se blottit contre lui. Il se serra contre elle, adressant un dernier instant d'attention à la furie des flammes qui ne présentait, somme toute, pas grand intérêt pour son traité sur la reproduction et la gestation de l'ornithorynque HWien.

Amaranth lui donna le feu vert et il ne se laissa pas prier, prenant immédiatement un pas vigoureux. Il ralentit cependant pour que la jument le rattrape. S'ils avaient été humains, il aurait prit son bras, aurait entortillé sa moustache et aurait avancé, canne en acajou à la main, adressant des sourires malicieux aux passants qui n'avaient pas la chance d'avoir une si jolie femme à leur bras.

Une autre pensée vint ombrager ce tableau et il la remua longuement avant de prendre la parole, inspiré par le souvenir de ce brasier :

" Amy, as-tu déjà entendu parler d'Aléas ? "

Faisait-il si chaud en Enfer ? Les conditions météo n'y étaient pas idéales, et Amaranth n'aimait apparemment pas les conditions caniculaires. Zeus seul savait ce qui se passerait si elle devait être arrachée à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Sam 4 Aoû 2018 - 0:28

Amaranth se presse pour mettre autant de distance qu'elle peut entre eux et cet incendie, voir même cette scène surréaliste qui vient de se finaliser en ces lieux même. Des âmes encore chamboulés passent non loin au triple galop l'écume aux flancs, ainsi le coin des tourterelles habituellement si animé est devenu brusquement désertique. Dépouillé de ses vies la terre offre une atmosphère étrange qui pèse sur la jument gracile qui tente de ne rien faire paraître de peur d'exaspérer son compagnon. Chamboulé, elle l'est bien plus qu'elle veut l'admettre et des peurs plus abracadabrantes les unes des autres secouent son échine. Si Sinistros venait à être foudroyer sur place ? S'il venait à lui être arracher sans crier gare ? Mieux vaut ne pas y penser. Aussitôt dit aussitôt fait, elle chasse tous cela comme les nuages lourds de menace qui partent déjà vers d'autres contrée et ainsi jeter sa colère sur un autre bout d'HW. Qu'il parte ses nuages de malheur, Amaranth fait disparaître ses oreilles entre le champs de blé que lui offre ses crins blanc avant de pousser un profond soupire.

La mine déconfite, elle boude car  ce n'est pas d'autres tasses qu'elle souhaite, c'était cette tasse, brisé en mille morceaux à même le sol. C'était un cadeau de son compagnon. Une colère sourde gonfle dans sa poitrine, à nouveau cette étrange sensation qui lui éprend les tripes, pourquoi une si vive amertume monte en elle ? Elle qui est si douce et fuit tous ce qui se rapproche à la violence de prés comme de loin. Elle en veut à tous ses idiots chahutant comme des petites choses écervelés. Elle en devient presque rouge tant cela lui prend à la gorge, elle de devrait pas être si lasse surtout envers son compagnon don les derniers événements l'ont guère perturbé.

« Ça ne sera pas nécessaire, ne t'inquiète pas »Elle finit par sourire reprenant sur elle. « Oui je pense ... Je me rappelle des bonbons fort appétissant que mon humaine me donnait. »

Peu à peu, elle retrouve sa bonne humeur telle une fleur qui se délecte d'une rosée fraîche et revigorante. Elle chemine aux côtés de Sinistros don les naseaux frémissent tel un gentleman à la moustache fort bien brossé. Pourtant le gentleman à la moustache eu soudainement le visage ombragé. Inquiétant et sa question eu l'effet d'un tremblement de terre pour la jument blanche qui se précipite pour couvrir ses lèvres des siennes pour le réduire au silence.

« Chuuuuuut … » Elle le supplie du regard. « J'en ai entendu comme je l'ai vu à l’œuvre … ils disparaissent … Tu ne devrais pas prononcer son prénom ainsi et s'il venait ... »

Elle se décompose doucement telle une fleur qui perd une à une ses pétales, elle ne souhaite pas croiser le chemin de cet individu et encore moins savoir où il fait disparaître ses pauvres gens. Elle ne souhaite même pas s'imaginer la situation dans laquelle ils seraient confronter à lui, si l'étrange monstre à l'allure équine l’emmenait avec lui que ferait-elle ? Et si c'était Sinistros, comment ferait-elle pour le retrouver ? Tant de question qui la pétrifie alors qu'elle finit par souffler à son compagnon.

«  Je t'aime tant mon Sinis. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Lun 6 Aoû 2018 - 3:31


Son Amy adorée boudait, ce qui était intolérable. Une Amaranth boudeuse était une Amaranth un tout petit peu moins charmante. Il lui fallait rapidement trouver le moyen de lui rendre le sourire, ne serait-ce qu'en faisant une cabriole particulièrement athlétique qui lui attirerait sa fierté et ses hourras.

Il allait s'élancer pour faire un triplet sauté mains jointes queue en zig zag lorsqu'elle reprit la parole, et il se mit lui-même à faire une petite moue, parce que si elle prétendait qu'il ne fallait pas voler l'argenterie de la maison hantée, il n'était pas convaincu qu'elle se soit remise de la destruction prématurée de sa petite tasse.

Cela lui rappelait au souvenir de tous les petits cadeaux qu'il lui avait déjà faits - nombreux d'entre eux avaient été fragiles, et il s'était maintes fois retrouvé, piteux, les mains vides, face à sa dulcinée, après avoir accidentellement occis son cadeau. Amaranth était peut-être plus maladroite que la moyenne, mais il était quant à lui terriblement distrait. Il était miraculeux qu'il n'ait pas accidentellement quitté HW pendant toutes ses années d'errance.

" Ton humaine de compagnie te manque-t-elle encore beaucoup ? " demanda-t-il, un petit instant de considération pour cette brave jeune fille qui avait pris soin d'Amy avant lui. Il n'avait jamais eu la chance de la connaître, mais il était certain qu'elle était une fort sympathique créature.

Bipède, cependant, ce qui était positivement effrayant. Il n'avait jamais pu comprendre comment on pouvait se déplacer sur deux pattes.

Fort heureusement, les humeurs sombres d'Amaranth disparaissaient souvent comme un orage d'été qui se ravise et rend au ciel le soleil. Il la vit s'épanouir de nouveau et pressa le pas un peu plus gaiement.

Il se retrouva bientôt fort bien embrassé, savourant la pression des lèvres blanches sur les siennes, mais les mots qui sortirent de la bouche de la jument ne possédèrent pas le même charme. Sinistros recula d'un pas, inspecta les environs : il n'avait que des souvenirs flous d'Aléas - l'avait-il seulement déjà rencontré, ou l'avait-il halluciné ? - et l'imaginait ressemblant un peu à un kobold ou à un nain de jardin, affublé des mêmes couleurs criardes et de la même longue barbe blanche. Ou d'autre aurait-il pu ranger son livre à devinettes ?

" C'est bien pour cela que je l'évoque ! " s'exclama-t-il d'un ton dramatique, " Amaranth, ma douce, que ferions nous s'il advenait, " sa voix devint un filet chuchoteur, " Qu'il t'emporte ? Es-tu bonne en devinettes ? "

De bien plus jolis mots sortirent de la bouche de la crème et Sinistros les lui retourna après avoir bien ventousé ses lèvres à son chanfrein :

" Je t'aime aussi infiniment. Bien plus que les ornithorynques. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Dim 12 Aoû 2018 - 23:36

Amaranth posait un regard vague sur les environs, ses prunelles s'emplissent de vestiges du passé comme des flagrances de fleur au loin que lui apporte le vent de temps en temps. Aurore était sa propriétaire bipède, depuis que la jument blanche était livré à elle-même elle n'avait plus fait d'allusion à cette vie antérieur. En a-t-elle seulement parlé une fois à Sinistros ? Elle ne sait pas mais se remémorer se passé la secoue quelque peu. La nostalgie grappille les traits de son visage, radoucis le contour de ses prunelles limpides et tire le coin de ses lèvres. En réalité, elle est surprise que son compagnon rebondisse sur ce sujet car les habitants d'HW paraissaient tous plus sauvage les uns des autres alors qu'elle était livré totalement à elle-même sans rien connaître de cette vie.

Amaranth réfléchit à sa question sans savoir où trancher, est-ce qu'elle lui manque ? Certainement, mais en même temps cela fait une éternité que les souvenirs de la jeune femme ne lui avait effleuré l'esprit. En réalité, Sinistros avait prit une place conséquente dans son existence, il est devenu son ange gardien, son modèle et même dans les pires situations c'est vers lui que vont ses pensées. Sûrement qu’inconsciemment, Amaranth sait qu'elle ne pourra plus revenir chez elle, sur cette vie est finis et derrière elle. Elle observe encore dans le vague avant de battre des cils puis d'esquisser un sourire.

« Je me rappellerai toujours de son parfum vanille, puis de sa voix douce et des éclats de ses rires. Au début la vie ici était difficile, je n'avais qu'une idée en tête c'est repartir chez moi, mais à présent je sais qu'il m'est impossible d'y revenir puis j'ai un ange gardien qui veille précieusement sur moi. Elle lui offre un sourire rayonnant. Je peux te dire que oui elle me manque car nous avons vécus longtemps ensemble mais beaucoup serait exagéré, je … pense … que je préfère être ici avec toi ? »

Finit-elle par souffler en même temps qu'elle rougisse comme une tomate rougit par le soleil brûlant du midi. Elle se dandine quelque peu sur ses longues jambes graciles alors que ses oreilles virevoltent de toute part et la peur dévoile le blanc de son regard. La jument blanche frémit à chaque changement de sens du vent imaginant sans peine Aléas apparaître brusquement. D'un regard tremblant elle observe son compagnon qui prend à son tour un ton dramatique et plus les mots glissent hors de ses lèvres, plus l’effroi éprend la jument qui finit par sentir le pelage sur son dos se hérisser. Elle redoutait ces questions car sa réflexion s'y était déjà attardé et les réponses qui lui était venu à l'esprit ne lui avaient guère plu.

Amaranth ferme brièvement les yeux sous le baiser de son compagnon, savourant le contact rassurant à la surface de sa peau et l'odeur de son compagnon si singulière. D'un pas, elle se détache pour l'observer à travers des prunelles tremblantes comme pour garder un souvenir intact de ce dernier dans son esprit.

« Je ne sais pas ce que nous ferions … »

Sa voix ne fut qu'un souffle, impossible pour elle de porter plus sa voix car sa gorge est douloureusement tordu. Ses prunelles s'assombrissent en devenant humide, les larmes lui montaient aux yeux, c'était plus fort qu'elle car elle finit par dire la vérité que certainement personne ne souhaite avouer.

« Regarde moi Sinistros, comment pourrais-je être bonne en devinettes ? Je ne peux même pas mettre un pied l'un après l'autre sans me tordre un membre, c'est perdus … d'avance. »

Ça voix se brise sans qu'elle réussisse à contrôler le timbre de cette dernière. Si elle était une dame, elle se serait écroulé au milieu de la rue en s'accrochant désespérément à la manche de son magnifique compagnon, éprise par une crise sans nom qui lui coupe le souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Lun 13 Aoû 2018 - 19:14


Sinistros se renifla discrètement. Fichtre ! Il ne sentait pas la vanille. Il n'avait jamais songé à planter de la vanille. Il n'en aimait même pas particulièrement le goût. Amaranth adorait l'odeur de la vanille ! Il aurait fallu qu'il embaume, qu'il devienne une glace à la vanille vivante et fondante...

Amy évoqua un ange gardien. L'étalon leva la tête. La tourna. La retourna. La baissa pour regarder par terre. Il ne le voyait pas. Devait-il être jaloux ? Les anges n'avaient pas de sexe, mais quand même, et il n'avait jamais eut le plaisir de rencontrer cet olibrius plumé...

Il oublia bien vite ces considération aviaires pour décocher un sourire ravi à l'intention de sa dulcinée. Il était tout à fait touchant d'apprendre que malgré ses nombreuses mésaventures, Amaranth s'était nichée dans la vie sauvage et ne comptait pas s'en déloger de si tôt. Il lui faudrait la convaincre jour après jour de la beauté de cette existence, ainsi que des bienfaits du potimarron.

" Excellent ! " s'exclama-t-il avec une joie juvénile.

Amaranth était devenue un peu rouge. Elle lui rappela la tomate qu'il avait voulu lui offrir. Peut-être aurait-il du insister et en trouver une...

Ses oreilles tournaient cependant comme des girouettes. Sinistros se contenta de les regarder quelques instants et, risquant d'attraper le tournis, il préféra s'en détacher pour surveiller les alentours. Aléas ! Oui. Il s'en souvenait, maintenant. Cyrius l'avait évoqué lors de leur rencontre, en précisant que son rendez-vous galant avait été coupé court par son apparition. Et puisqu'il fouillait dans ses souvenirs, il pouvait évoquer quant à lui son après-midi en compagnie du vaillant Oklaan, qui avait subi le penchant à la devinette du dieu farceur.

Il pouvait même se souvenir de l'apparence bigarrée de la bête, qui ne ressemblait malheureusement pas à un nain de jardin. Non. C'était bien pire. Il avait les contours bariolés et grotesques d'un Picasso que l'on aurait fondu à l'acide.

Amaranth reprit la parole.

" Ce que tu dis est insensé. Tu es d'une intelligence exceptionnelle. Un cheval domestique s'adapte rarement à la vie sauvage sans mourir au bout de quelques mois, ce qui suffit à prouver que tu es une créature tout à fait spéciale, dont l'instinct de survie est absolument surdimensionné... Et d'abord, quel lien y-a-t-il entre tes capacités de réflexion et ta synchronisation motrice ? Ne parlons pas de te regarder, tu vas encore m'éblouir et mon opticien s'inquiète déjà énormément de mes problèmes de vue... "

Il s'accorda cependant le temps de la réflexion.

" Amy, cet Aléas emporte ses victimes en Enfer. Je ne vois qu'une solution. Si tu y es emmenée contre ma volonté, il faudra que j'aille t'y chercher. Il nous faut donc trouver l'entrée du monde des morts. "

Cette brillante idée apaisa immédiatement son inquiétude. Une réflexion rondement menée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Mer 29 Aoû 2018 - 13:51

Amaranth eu un sourire aigre, si l’instant n’était pas si grave peut-être aurait-elle pu rire et rabroué gentiment son compagnon face à tous les compliments insensé don-t-il l’assomme. La jument blanche n’est pas aussi ravissante, avec ses deux yeux étranges et des jambes bien trop frêles à son goût. Elle était grotesque, loin des juments guerrières qui peuplent ses contrés, une poupée de chiffon lancé dans une fosse à lions. D’une moue boudeuse elle contemple Sinistros, elle aurait aimé posséder sa conviction, peut-être même voir une fraction de seconde au travers de ses yeux ce qu’il pouvait bien trouver en elle.

Pour elle, sa survie relevait plus du miracle que d’une quelconque intelligence. Elle n’a pas l’étoffe d’un cheval sauvage car depuis sa naissance elle a été choyée comme une pièce délicate de porcelaine par eux et surtout Aurore. Elle pose des prunelles tremblantes sur Sinistros, son miracle ça a été de croiser la route de l’étalon bai sinon cela ferait belle lurette qu’elle mangerait les pissenlits par les racines ! Elle n’a rien d’exceptionnelle, ni de surdimensionné mise à part sa maladresse intempestive. Elle doit faire la liste des nuits où elle a passé à greloter de peur puis de froid ? A maudire d’être ici rongé par la solitude ? Elle veille toute la nuit pour ne s’endormir qu’au petit matin rassuré par la lumière bienveillante de l’astre jaune qui se lève. Vraiment, doit-elle en parler ?

« Arrête de dire des bêtises plus grosse que toi, même un moineau qui sort de sa coquille est plus sauvage que moi. »

Cela fait longtemps que je me suis résous à cette idée, et les seuls choses qui me permettent de continuer à avancer c’est bien lui et peut-être mon optimisme à tout épreuve. Puis le fait de vivre l’instant présent, prendre chaque jours comme ils viennent. Sinistros brise le tourbillon de ses pensées en citant Aléas qui outre ses étranges pouvoirs, à un physique qui s’approche d’une vision cauchemardesque. Une vision peu agréable aux yeux de la jument blanche. Elle fronce les sourcils, en Enfer ? Qu’est-ce donc encore ? Elle ne peut même pas se réjouir de la bravoure de son compagnon tant les derniers mots lui coupe le souffle.

«  Le monde des morts ? Mais je ne veux pas mourir ! » Finit-elle par couiner toute paniqué. « Je n’ai jamais rien fait de mal depuis que je suis ici ! Pourquoi mourrais-je ? Je suis innocente ! Et comment tu ferais pour me ramener si je suis morte ? Et si toi tu meurs ? Si nous mourrons ? Tu ne vas pas risquer ta vie pour rien ! »

Amaranth déblatère plus vite que son ombre, ses certitudes et ses croyances s’entrechoquent dans son esprit. Elle commence à être habituée depuis qu’elle est ici, dans ce genre de monde parallèle dirigé par des choses invisibles comme un vilain vent. Mais si Sinistros ne se décide pas à la faire taire elle risque de s’étouffer sous l’émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Mar 4 Sep 2018 - 15:50

Si Amaranth était une créature dont l'amabilité transcendait même le sens actuel du mot pour toucher celui qu'il possédait auparavant, il lui arrivait aussi d'être assez têtue. Lorsque on avait pour compagnon quelqu'un d'imprévisible qui était susceptible de se convaincre qu'il devait ouvrir une baraque à frites à Zanzibar en se levant du mauvais pied le samedi, c'était plutôt une bonne nouvelle. Elle pouvait le convaincre que les frites devaient aussi être vendues avec du ketchup.

Sinistros se demanda s'il avait grossi - puisque sa dulcinée évoquait son poids - et se tortilla dans tous les sens pour tenter de déterminer si la circonférence de son ventre avait changé. Il n'avait pas enflé. Il n'était donc pas gros. Sa bêtise faisait donc un poids tout à fait sain. Echec et mat, mon flocon de neige des Maldives ! Il avait des arguments irréfutables.

" Qui donc t'as fait croire que la sauvagerie est si bonne ? Crois-tu que je sois moi-même un barbare ? "

Et il eut un petit rire. Bien malin celui qui aurait pu le croiser et croire qu'il était wisigoth. Il n'avait pas la crinière assez longue !

Malheureusement, son Amy adorée ne retrouvait pas le sourire. Son expression devint même aigre comme une petite cerise. Sinistros se rapprocha d'elle. Elle couina et il releva la tête tandis que ses sourcils imaginaires sautaient au plafond, suivis de sa perruque.

Qui était en réalité un pékinois empaillé, mais il ne fallait pas s'embarrasser de tels détails.

Son débit était terriblement rapide, mais il parvint à saisir la plupart de ses préoccupations. Sinistros les remâcha en caressant distraitement son pékinois.

Cependant sa compagne manquait de s'étouffer en ingérant trop d'inquiétude, aussi lui adressa-t-il un sourire rassurant, lui intimant :

" Voyons, ma tendre amie, j'aime les groseilles autant que toi mais ce n'est pas la couleur que doit prendre ta tête normalement. "

Il inspira.

" Nos connaissances en ce qui concerne Aléas laissent à désirer. Nous ne pouvons présumer que le séjour en Enfer qu'il propose soit sans retour. Peut-être s'agit-il d'un petit voyage touristique... Et puis, si les chevaux emportés mouraient vraiment, voilà bien longtemps qu'on aurait plumé et goudronné cet insatiable farceur ! Non, Amy, je ne pense pas qu'il faille craindre de mourir si on le rencontre... Quant à te ramener dans le monde des vivants, ma vivace Eurydice, il suffirait que je négocie comme l'avait fait Orphée en présentant à Hadès le produit de mes plus beaux talents... Tu devras m'aider à sélectionner les meilleurs fruits de mon jardin. A moins qu'il ne préfère les légumes ? Cinq de chaque par jour ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaranth

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 340

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuses


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Lun 1 Oct 2018 - 23:21

Amaranth commençait à voir danser des sombres frivoles au fond de ses prunelles tant son souffle la quittait, jusqu’à que le flot cesse tout aussi brusquement. D’un profond regard azur, elle fixe son compagnon le souffle court comme après avoir couru un marathon. La tournure de sa phrase eu l’effet escompté, elle s’y attarde, réfléchit pour remettre chaque mot dans le bon sens et elle en oublie sa panique pour un instant. Sinistros ne tarde pas à emboîter le pas après sa première interaction étayant un peu plus son plan, car oui l’étalon, et la jument crème commence à saisir, avait muris sa réflexion il y a bien des lunes avant pour y trouver un plan. Son compagnon ne cherche pas son approbation ou son ressenti, mais il lui soufflait une promesse.

Doucement, Amaranth bat des cils de ses yeux de biche en même temps qu’elle retrouve son souffle grâce à ses paroles rassurantes. Certes, se monde n’offre pas toute la paix du monde mais grand jamais elle souhaite le quitter avant l’heure et encore moins perdre le beau bai. A cette seule idée, son corps est au précipice de la défaillance, elle tient beaucoup trop à lui pour que l’idée soit concevable et encore moins acceptable. Un soupir de soulagement soulève sa poitrine, son corsage fait d’une cage d’os et de chaire devient moins oppressant et elle finit par glisser un regard tendre à Sinistros.

Chaque instant passé à ses côtés la rend encore plus folle de lui, que doit-elle dire face à pareil démonstration de son amour ? Un mélange d’angoisse et de joie ravage sa délicate mine. Comment lui dire que par amour elle préférait qu’il reste à l’abris ? Qu’il ne tente pas une telle folie car si le Dieu n’est pas clément qu’adviendra-t-il de lui ? Mais elle sait que quand ce dernier à une idée bien ancrer, surtout à son sujet, il est bien difficile de l’en détourner de même qu’elle est tout autant têtue. Elle le fixe d’un petit air farouche, décidée, elle va l’accompagner dans cette aventure.

« Allons choisir ses légumes ! »

Les saphirs de ses prunelles brillent en même temps qu'elle lui adresse un sourire du bout de ses lèvres roses. Elle ne tarde pas à tendre ses naseaux de velours pour effleurer les siens, jusqu’à enfouir son visage dans le creux de son encolure où elle aimerait tellement se cacher de temps à autres. Elle inspire profondément pour savourer l’étreinte jusqu’à se détacher à regret, mais en compensation elle dépose un baiser sur sa ganache sans pouvoir se retenir de lui murmurer.

« Promets-moi que tu feras attention ? Sans toi je serais bien perdue et HW serait bien vide. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 559

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   Lun 1 Oct 2018 - 23:35


Sinistros eut un sourire qui valait plusieurs millions - pas autant que le doux, doux, clément, azuré, mâchuré autrefois mais placide à présent regard d'Amaranth mais tout à fait rayonnant, un système solaire planté sur les dents. Elle avait compris son raisonnement. C'était tout ce qu'il voulait. Il savait de toute façon qu'elle était parfaitement raisonnable.

Ils avaient toujours été raisonnables, curieusement, lui le fou et elle la demoiselle de dentelle. Ils auraient pourtant pu tant de fois voir cracher le Vésuve de son esprit, tant de fois voir le petit papier blanc se chiffonner, se déchirer, un million de mots doux dont l'encre se dilue sous le déluge. Ils étaient raisonnables et formaient ensemble la meilleure équipe d'Horse-Wild.

Sinistros, ragaillardi, songea aux radis qui l'attendaient sur les terres Trompeuses. Il lui faudrait trouver quelque chose contre les limaces et se dégoter un épouvantail. Amy aurait fait un charmant épouvantail, mais il n'avait pas envie de lui tanner le cuir ou de la laisser immobile alors que, volubile, mouvante, elle prenait tous les charmes de la muse.

Il en oubliait presque ses réflexions précédentes sur les enfers, l'incendie, la tasse cassée - il était aussi bon qu'il soit si insouciant là où elle trouvait toujours de quoi s'inquiéter.

Une dernière étreinte. Il la savoura.

Sinistros prit un pas fort dynamique, roulant presque des mécaniques et ouvrant le chemin. Il écouta les derniers mots d'Amaranth et se retourna, presque fanfaron :

" Bien sûr que je te le promets, Amy ! Tu sais bien que je suis TOUJOURS pru-... "

Et il mit un sabot dans un terrier de lapin.

Il fallait s'y attendre ; mais il fallait aussi s'attendre à de beaux jours, aussi pardonnerait-on cette énième imprudence.

FIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sweetheart Like You [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sweetheart Like You [PV]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» you here to finish me off, sweetheart ?
» Moment de détente ft Molly K. Sweetheart
» Good night, Sweetheart ! | Toby K.
» Sweetheart, range tes griffes. Et avoue que tu craques. J'ai raison, non ? [FLASH BACK - Danià H. O'Leary]
» Ready to fight ? Maybe sweetheart - Peter&Cassandra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES DE LA VIE :: LE COIN DES TOURTERELLES-
Sauter vers: