Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La fête à la grenouille

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: La fête à la grenouille   Lun 4 Déc 2017 - 7:39

Au tous début, la pluie n'était qu'une petite bruine accompagnée d'un doux brouillard. Oklaan lui prêta pas attention, si ce n'est qu'il avait les oreilles basses pour ne pas que l'eau s'infiltre à l'intérieur. Il découvrait les terres, depuis quelques jours maintenant, il avait entendu parler que certains territoires n'avaient pas de dominant, donc il explorait, peut être serait-il charmé. Il avait découvert que cette région du monde ce nommais HW, selon les dire du peu d'habitants qu'il avait croisé. Jusqu'ici il n'avait trouvé rien d'exceptionnel si ce n'était l'immense plateau dans les terres occidentales, mais il ne pourrait malheureusement pas réclamé celle-ci, de toute façon, il y avait trop de gens qui y avaient accès, les chasser seraient un travail à temps plein. 

Ses pas le menaient encore plus profondément sur cette terre boueuse. Il laissait derrière lui des traces de sabots assez profonde. Ses sabots devenaient plus lourd aussi accumulant la terre humide jusqu'à ses boulets ses fanons n'étaient donc pas non plus épargnée. Le temps passait et les choses ne s'arrangeaient pas. La pluie froide devenant plus forte et le brouillard plus épais il ne voyait que très peu devant lui. Oklaan avançait tête basse oreilles contre la nuque, rien d'un étalon fier. Sa robe était détrempé l'eau sur son dos ruisselait jusqu'à son ventre avant de tomber au sol. Comment voir si les lieux lui plaisait s'il ne pouvait rien détecter?

 Il se heurta presque, tête première, à un immense arbre où il si arrêta la pluie ne traversai pas son immense feuillage et la terre semblait plus sec, plus dure sûrement les racines qui aidaient. Il allait attendre un peu ici le temps que la pluie se calme. Son corps était parcouru de frissons, il se coucha bien serré contre l'arbre. Le froid lui engourdissait les pattes et il espérait être capable se réchauffer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Lun 4 Déc 2017 - 17:45


Deux choses dans la vie sont particulièrement effarantes : les averses inattendues, et le fait que les ornithorynques pondent des oeufs.

Pressé par cette question (celle de la ponte des ornithorynques), Sinistros avançait à grands pas au travers de ce territoire ma foi assez monotone, dont l'herbe était constamment imbibée d'eau, et dans lequel on manquait tous les quatre enjambées de tomber dans une flaque de boue. Tenez par exemple le fait que tout à l'heure, il avait eu le malheur de tenter de discerner ce qui était devant lui à plus deux mètres. Fatale erreur ! Alors que, les yeux plissés, il essayait de déterminer pourquoi cette ombre immobile adoptait la curieuse forme d'un baobab, il avait mis le sabot dans une flaque fort petite mais qui avait manqué de l'engloutir tant elle était profonde.

Le cheval sauvage n'étant pas muni d'une ventouse de poche pour l'aider à déboucher son sabot coincé, il avait passé une bonne demi heure à tenter de s'extraire de ce mauvais pas, tandis que la pluie, implacable, s'infiltrait dans tous les orifices qu'il ne pouvait pas boucher (par une extraordinaire malchance, il n'était pas né doté de naseaux amovibles.)

Son antérieur droit était donc un peu boueux et endolori. Sa fierté, elle, se portait comme un charme : il en fallait plus que quelques trépignements dans la gadoue pour le désarçonner, et il avançait à présent avec toute la prestance qu'il pouvait invoquer, tandis que la terre, véritable éponge, laissait s'échapper des petits pets plaintifs et humides dès lors qu'il la foulait de ses pas.

Il avait oui dire que ces terres regorgeaient d'ornithorynques, mais il n'en avait pas vu un seul. Cruelle déception ; d'autant plus exacerbée que les Pluies Perpétuelles ne présentaient pas vraiment d'autre intérêt biologique, la seule autre espèce fréquentant le coin étant une catégorie particulièrement visqueuse de limace.

Sinistros discerna une silhouette à travers l'épais rideau de pluie. Enhardi par la fatigue et par le fait qu'un arbre protégeait cet individu de la pluie, il pressa le pas jusqu'à distinguer un étalon bai, qu'il héla de la sorte :

" Bien le bonjour, mon brave ! Auriez vous, par hasard, croisé dans les environs un mammifère de taille moyenne qui allie remarquablement bien les caractéristiques du canard et de la loutre ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Lun 4 Déc 2017 - 18:35

Notre cher étalon canadien était entre sommeil et réveille lorsqu'un truc étrange se pointa le bout du naseau sous son arbre. Oklaan ce releva d'un bond au aguet, mais encore dans les vapes. Il observa la chose devant lui en battant des paupières pour tenter de voir moins embrouillé. Bon effectivement, cette chose a l'enveloppe corporel d'un cheval, mais de quelle planète venaît-il ?


'' Pardon je n'ai pas bien compris votre question'' Dit-il entre deux bâillements.


Il claquait des dents, sont poils commençait à sèché, mais l'humidité était bien profonde dans sont sous-poils. Il se secoua encore un peu, sa vue redevient complètement net. La chose qui se trouvait devant lui était bai comme lui, mais plus élancé moins M. Muscle à se demander comment il avait fait pour pénétrer aussi profondément sur cette terre vaseuse sans s'enfoncer jusqu'au oreille ses sabots étaient minces comme des cure-dents prêts à tester jusqu'à combien de mètre doit-on creuser ici pour trouver de la terre sèche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Lun 4 Déc 2017 - 18:55


Malheureusement, l'étalon qu'il venait de rencontrer était manifestement à moitié sourd. Sinistros le contempla avec un peu de pitié, une moue se dessinant sur sa figure. Dans sa jeunesse, il avait croisé la route d'un grand dadais dénommé Foss, en compagnie duquel il avait souffert d'une crise psychotique ; le dénommé Foss était guérisseur, mais cela devait faire bien longtemps qu'il avait quitté Horse-Wild pour d'autres hôpitaux moins difficiles...

" C'est fort fâcheux, ça. C'est génétique, je présume ? Je peux vous recommander un orthophoniste extraordinaire qui débouche les tympans en moins de deux ; son seul désavantage c'est qu'il ne s'exprime qu'en araméen et est myope comme une taupe. "

Qui plus est, l'étalon ne cessait de bâiller. Sinistros approcha pour mieux l'examiner, se penchant sur lui et le contemplant avec toute la minutie que nécessitait son cas - qui semblait s'empirer au fur et à mesure qu'il le regardait. En effet, l'oeil était vitreux, peu vif... Le crin terne, quoique engorgé d'eau... Et si la masse musculeuse dénotait un individu en pleine santé, cette attitude prostrée ne pouvait être typique d'un animal dans la force de l'âge...

" Vous présentez tous les symptômes de quelqu'un qui aurait été piqué par la mouche tsé-tsé, " déclama-t-il d'un ton grave, tentant d'étouffer sa propre peur à l'idée d'être confronté à la dite mouche.

Il se redressa sur ses ergots, tentant de puiser du courage dans les alentours détrempés :

" Pas de panique ! Je suis sûr que nous pouvons vous guérir. Tâchez de ne pas vous endormir, et gardez vos oreilles grandes ouvertes : la clé pour vous soigner, c'est l'oeuf d'ornithorynque. "

Et sur ces bonnes paroles, il fit le tour de l'arbre pour s'assurer que ne se cachait pas alentour un de ces pittoresques mammifères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Lun 4 Déc 2017 - 19:31

'' Mais non je ne suis pas ... mes oreilles vont très bien''
 
Oklaan fronça les sourcils conclusion du grand bai : le nouveau venu était terriens, mais pas tout a faite sur la terre non plus si vous comprenez le sens. Il lui avait fait oublier le froid avec son étourdissante énergie. Il l'observa dans ses allés et venus Oklaan ne put pas s'empêcher de rigolé en le voyant faire. Comme si lui pouvait être malade.

''Oui j'ai été piqué regarde ici sur ma fesse gauche !! Horrible sensation de brûlure ''

L'étalon se retourna lui exposant son popotin évidemment aucune trace de piqûre n'était apparente mais comme le visiteur semblait un peu gogolle il ne s'en apercevrai sûrement pas toute suite.

''Oui j'ai compris des œufs d'ornitodinde ce sont de proche cousin des dindons? Quelle couleur sont ces œufs et je dois les manger?''


Dernière édition par Oklaan le Mar 5 Déc 2017 - 4:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Lun 4 Déc 2017 - 20:09


" C'est ce qu'on dit, et après il est trop tard ! Croyez moi, un bon décrassage des tuyaux, il n'y a que ça de vrai ! Il faut se fier à la médecine, mon bon monsieur. La science chevaline a depuis longtemps dépassé ses premiers balbutiements théoriques : bientôt, nous pourrons marcher sur la Lune. "

La pluie n'en démordait pas et s'évertuait à transformer la terre en véritable marécage. Sinistros ignorait pourquoi les conditions météorologiques du coin étaient tellement médiocres. Les dieux existant (il avait après tout rencontré Zeus récemment), on pouvait supposer que cette averse continuelle était la manifestation de l'humeur du gardien des lieux, un certain Hadès, propriétaire d'un chien à trois têtes dont la physionomie devait être absolument remarquable.

Sinistros se tourna vers le bai, qui semblait sortir peu à peu de sa torpeur. Son visage avait un je-ne-sais quoi de juvénile, et l'étalon se demanda quel âge il pouvait bien avoir. Plus jeune que Cyrius sans doute, s'il fallait s'en remettre à sa dernière rencontre avec un autre camarade de la gente équine. Le souvenir de Cyrius lui rappela la fin de son cher et tendre Tim...

Sinistros se retrouva avec des fesses sous le nez. Quelque peu empourpré, il recula d'un pas afin d'échapper au postérieur détrempé que lui présentait audacieusement son compagnon.

" Ne vous emportez pas, je vous prie ! Mon coeur appartient à une autre, je ne puis soulager une quelconque sensation de... Brûlure. "

Et il toussota, se demandant si la pluie réveillait en l'autre étalon quelque instinct profondément enfoui...

Puis il songea qu'il l'avait trouvé affalé sous un arbre comme une vieille loque et se demanda s'il avait affaire à un réseau de prostitution. Le cadre était certainement suffisamment sinistre pour que pullulent les proxénètes...

Son compagnon n'avait pas toute sa tête : il mélangeait les plumes. Sinistros remonta ses lunettes imaginaires, regardant toujours alentour. Cet arbre était fort sympathique, un hêtre tout à fait charmant, mais il aurait préféré s'activer plutôt que de rester planté dessous... Après tout, les ornithorynques ne poussaient pas dans les arbres...

" Les dindons sont des animaux vicieux et téméraires. Je vous déconseille d'approcher de leurs nids, et encore moins de leurs oeufs. Non, nous parlons ici d'un ornithorynque, un mammifère tout ce qu'il y a de plus passionnant, qui allie le bec et la palme à la fourrure et à la queue... Mais j'en oublie mes manières, quel est votre nom ? Et que faites vous donc à ... Attendre sous la pluie ? Je peux vous aider ? "

Il espérait gagner la confiance de ce pauvre gigolo avant que ne reparaisse son mac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Mar 5 Déc 2017 - 4:00

Le grand bai se retourna face à son interlocuteur et ne put s'empêcher d'éclater de rire lorsqu'il vu sa mine perturbé. L'étranger n'était plus le seul à être bizarre maintenant.

"Mais quelle idée perverse, mon cher, vous passe-t-il par la tête. Je parle bien de la piqûre d'insecte sur ma fesse gauche et rien qui n'a avoir avec ce qui se trouve sous ma queue."

Drôle d'idée oui et drôle de cheval. Oklaan l'observait tout en écoutant bien les consignes concernant les œufs à trouver.

" Oklaan prince déchu. J'explore les lieux j'ai entendu quelques ragots que certains dominants avaient abandonnés leur terre ainsi que leurs juments. Vous comprenez que je ne puisse résister à cette tentation charnelle."

L'étalon fit une pause pour sortir sa tête de sous l'arbre qui l'abritait. Il évalua la force des précipitations s'arrêterai-t-elle un jour?

" La gadoue ne me dérange pas, mais la pluie à tendance à m'irriter. Du coup, je me suis abrité ici en attendant qu'elle aille voir ailleurs si j'y suis. Je vous retourne la question qu'elle est votre nom? Et que chercher vous par ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Mar 5 Déc 2017 - 20:44


Le bai l'assura qu'il n'avait aucune intention de nature perverse. Sinistros se méfiait quand même. La bête exsudait une sorte de sensualité exacerbée par la pluie battante et la limace qui, péniblement, tentait de gravir son sabot.

Le brave fou désigna du menton l'impudent gastéropode, tandis que son nouveau compagnon s'animait finalement et prenait la parole.

Un prince déchu. Il y avait beaucoup de princes, dans les environs. Beaucoup d'ambitieux, aussi. Tout cela sentait la révolution, et Sinistros n'aimait pas particulièrement les révolutions. Elles avaient pour habitude d'entraîner des débordements inqualifiables dont il était peu friand, et, qui plus est, aucune révolution n'avait jamais vraiment fonctionné sans que quelqu'un n'ait coupé une tête.

Il lui faudrait demander à Cyrius si la décapitation était au menu.

" Déchu, dites vous ? Et vous la vivez bien, la déchéance ? Je sais qu'elle peut avoir des effets désastreux sur la stabilité psychologique de certains individus. Quant à la situation des dominants, elle n'est pas aussi simple que cela. Voyez vous, ces lieux appartiennent à un dieu qui les protègent : seul lui peut choisir qui peut ou ne peut plus les dominer. Il n'y a donc pas eu abandon, mais renvoi. Enfin, toute cette histoire est compliquée. Je ne saisis moi-même pas tout : nos dieux sont grecs mais parlent le français, ils ne requièrent aucun culte et ils ont la manie d'apparaître de manière intempestive. "

Sinistros réalisa à cet instant qu'à l'oreille d'un étranger, ses paroles devaient être bien incongrues. Lui qui était habituellement tellement clair, tellement logique...

Dans tous les cas, le manque de résistance d'Oklaan vis à vis des plaisirs de la chair confirmait les quelques préjugés que Sinistros s'était déjà fait sur lui. Le bai eut un petit sourire alors qu'il contemplait le rideau de pluie discontinue :

" Vous allez attendre jusqu'à ce que vos os s'effritent, mon bon ami. Ce territoire s'appelle les Pluies Perpétuelles. Ses accalmies sont aussi rares qu'un chat sans queue. "

Sinistros contempla la limace, qui était d'une taille tout à fait remarquable, avant de décliner son identité :

" On m'appelle Sinistros et, comme je me tue à vous le dire depuis que je vous ai rencontré, je cherche des ornithorynques. Idéalement, vivants. Je dois avouer que les spécimens morts m'attristent. J'ai le coeur sensible et les tripes assez mal accrochées, voyez vous. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Mer 6 Déc 2017 - 3:17

Des effets désastreux sur la stabilité psychologique avait-il dit. Non, selon lui, il n'y avait eu aucun effet psychologiquement parlant pour lui, si ce n'est qu'il s'amuse depuis l'âge de quatre ans à s'accoupler avec les juments qui tombent sous son charme. Les juments qui ne résistaient pas à la tentation, même si elle faisait déjà parti d'un troupeau. Il se rappellait de la première, celle qui l'avait initié à cette vie. Elle avait été le point tournant, sa mentor. Lui était tombé amoureux d'elle, elle et sa jolie croupe de jument mûre. Elle avait huit ans de plus que lui et l'avait appâté, séduit pendant trois semaines, elle le rejoignait toujours à la même endroit. Puis un jour, son odeur avait été plus forte, ses muscles s'étaient tous bandé à cette odeur. La jument était en chaleur et elle était déterminée, se frottant contre lui passant sa croupe sous son nez Oklaan ne résista pas bien longtemps. Elle disait vouloir un souvenir de lui, mais qu'après il serait trop dangereux de se revoir. Son coeur avait souffert à la séparation, mais il savait que la belle perlino ne pouvait quitter sa famille et que le poulain aurai plus de chance de survivre si lui n'était plus dans les parages. Oklaan prit alors plaisir à laisser sa trace un peu partout où il passait, si l'occasion se présentait. Il renouvela plusieurs fois l'expérience sans attachement à ses conquêtes. Combien de poulains avaient vu le jour et combien étaient encore envie. Il ne le serait probablement jamais.

''Douce Amande"

Il n'avait pas trop compris l'histoire des dieux, mais ce ne devait pas être très important. Oklaan fit la moue lorsque son compagnon lui spécifiât qu'il n'arrêterait probablement pas de pleuvoir. Il devaitdonc se diriger vers un autre territoire plus sec.


" Des ornithorynques hein! Se n'était pas cette chose qu'il nous fallait trouver pour me guérir. Vous serviriez-vous de moi par hasard mon chez sinistro. Bon allons, je vous pardonne de vouloir profiter de mon corps et allons chercher ses bestioles"

Le grand bai dévisagea la limace qui prenait un cours d'escalade sur la patte de son compagnon. Puis prit un grand respire avant de prendre son courage a quatre sabots et s'aventurer sous la pluie .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Jeu 7 Déc 2017 - 10:01


L'autre se perdit dans un dédale de pensées qui mena à une sorte de balbutiement obscur que Sinistros ne tenta pas de comprendre, n'ayant jamais su lire sur les lèvres et ayant lui-même l'habitude de s'adresser à sa propre personne assez régulièrement, lorsque l'occasion se présentait. Il était toujours agréable d'avoir une discussion avec soi-même ; on apprenait plein de choses sur ce qui se passait dans le monde, dans la tête, et dans les intestins. Hier encore, grâce à un long débat avec son reflet, il avait pu découvrir qu'il avait la diarrhée, juste parce qu'il s'était prévenu lui-même qu'il avait un peu mal au ventre.

Le bai sembla le traiter à moitié de charlatan et les sourcils imaginaires de Sinistros grimpèrent au plafond alors qu'il contemplait l'olibrius, qui se redressait enfin et s'écartait de l'emplacement où il s'était avachi.

Qui plus est, l'autre avait oublié un S à son nom, ce qui eut pour effet de le vexer un peu.

" Allons donc, Oklahoma... Non, Oklaa... Oklaan... Je tente juste de vous donner quelque chose à faire en cet endroit et de vous extraire de votre condition. "

Il tentait de prendre des pincettes avec l'autre mâle ; ce n'était pas tous les jours qu'on tombait sur un gigolo sous la pluie.

Sinistros indiqua le chemin à prendre au hasard, parce qu'il n'avait bien entendu pas la moindre idée de où ils devaient aller.  Il comptait sur son instinct, son flair naturel, son magnétisme qui amenait à lui toutes les créations les plus loufoques de la nature.

" Et d'où venez vous, Oklaho... Oklaan ? Vous avez quelques traits mongoloïdes. "

Juste au moment où il dévoilait cette information, la foudre fendit le ciel et s'abattit à quelques kilomètres de là, suivie par le grognement sourd du tonnerre.

" Nous avons bien fait de quitter le couvert de votre arbre, mais je vous avoue que cet endroit ne me rassure pas particulièrement. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 247

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Jeu 7 Déc 2017 - 11:30


Aléas, entité divine aux milles couleurs, apparut tel un arc en ciel sur ce territoire perpétuellement détrempé des Terres Orphelines. Deux équidés mortels étaient en pleine conversation, et tenaient compagnie a divers mollusques qui passaient par là. Le divin n'eut nulle besoin d'annoncer son olympienne présence, le regard des chevaux qu'il interrompait étaient déjà fixé sur lui. Auquel des deux allait-il s'en prendre ? Lequel des deux l'accompagnerait peut être en enfer ? Les deux yeux couleur rouge sang d'Aléas, se posèrent implacablement sur l'étalon bai - précédemment qualifié de mongoloïde par son interlocuteur - qu'il allait défier de sa céleste parole.  Il commença son discours par des paroles qu'il répétait chaque fois sans jamais se lasser.

" Oklaan, je suis Aléas, Dieu de la chance et du hasard. Je vais te poser une énigme. Si tu me donne la bonne réponse, je repartirai comme je suis venu. Si, au contraire, ta pensée est incorrecte, les dés décideront de ton avenir proche. Tu iras ou non en enfer, seule ta vivacité d'esprit te sauvera."

Il attendit un instant, imposant le silence.


" Je connais quelqu'un qui toujours m'est proche,
Et qui pourtant dans le noir disparaît,
Envers moi seul cette personne est loyale,
Une force invisible la contraint à me suivre,
Mais bien qu'elle me touche, je ne peux la sentir.
Qui suis-je ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Jeu 7 Déc 2017 - 17:23

Tout en prenant le chemin indiqué, Oklaan entreprit de répondre aux questions de sinistros. D'ou venait-il réellement ? Son cœur était dans le nord de l'ouest quelque part entre deux territoires où il n'était pas rare de croiser des êtres humains, mais pas sur celui du centre. Non jamais avant son expulsion il n'avait pas eu à en croiser.

" Je vous assure je n'ai rien de mongoloïde comme vous le dites. Je ne serait pas vous expliquer ma provenance disons que j'erre depuis des années et qu'a chaque foulée, je me suis éloigné de chez moi."


Oklaan fût surpris lorsque l'éclaire s'abattit non loin d'eux, mais il fût encore plus surpris lorsqu'un autre étranger apparu. D'où sortait-il encore celui-là? Lorsqu'il se présenta le grand bai n'était pas certain d'avoir bien compris il se prenait pour un dieu c'est ça ou s'en été un pour vrai comme lui avait parlé son nouvel ami.

"Tu as vu sinistros je n'ai pas trouvé d'Ornithorynques mais j'ai trouvé un plus gogolle que toi"

Le grand bai ne pu pas s'empêcher de rigoler à ses propres propos mais l'air sérieux du nouveau venu le fît taire assez rapidement. Il écouta attentivement les paroles du dénommer Aléas. Une énigme trop facile, selon Oklaan.


'' Vous auriez pu prendre quelque chose de plus compliqué peut être qu'en enfer il y aurait plus de jument et moins de pluie"Il lui sourit

" Votre ombre mon cher "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Ven 8 Déc 2017 - 0:27


" Ah, moi aussi je me suis éloigné de chez moi. Mais je ne sais pas si c'était volontaire. Je suis un peu tête en l'air, voyez vous. "

La réalité avait tendance à concurrencer ses hallucinations, ces derniers temps. Alors qu'il ralentissait, pas assez fou pour être émerveillé par la tempête qui se préparait, il remarqua un soudain éclat coloré avant que ne se matérialise véritablement une créature bariolée de forme équine qu'il contempla en plissant les yeux, tentant de déterminer si son double imaginaire, 007, avait enfilé un nouveau costume, ou s'il était à nouveau en présence d'un dieu - celui-là plus festif.

Ça devait être le dieu... De la gay pride. Si on se fiait au code de couleur.

Sinistros chercha un quelconque foulard ou bracelet qui eu pu lui donner d'autres renseignements, mais sa quête fut interrompue par la créature qui prenait la parole, s'adressant à Oklaan. Chance et hasard, donc. Sinistros se demanda si le job était payant ; les dieux semblaient se déplacer beaucoup, et toute cette électricité statique qui signalait leur apparition... La facture devait être lourde à la fin du mois.

Alors qu'il se perdait dans des calculs et contemplait la possibilité de faire installer des panneaux solaires à la Maison Hantée, Oklaan répondait à sa devinette avec un air bravache et des mots plutôt insolents. Sinistros le dévisagea d'un air quelque peu hébété, se demandant comment quelqu'un pouvait tant s'intéresser aux juments. On le menaçait d'aller en Enfer... Et il pensait aux juments qu'on pouvait y trouver.

" Si seulement il existait un dieu des ornithorynques... "

Sinistros se baissa par réflexe pour avaler un brin d'herbe en attendant qu'Aléas ne disparaisse. Malheureusement, il avait oublié l'exécrable goût de la verdure dans ce coin des Terres Orphelines, et il recracha aussitôt ce qu'il avait tenté d'avaler en poussant une suite de jurons aussi colorés que le postérieur du dieu de la chance.

Il se tourna ensuite vers Oklaan :

" Je vous avais prévenu que nous avions des dieux. Vous êtes croyant ? Je dois avouer que je me suis longtemps cru bouddhiste, particulièrement parce que l'idée de ressusciter est charmante. "

Qui n'a pas envie de renaître en ornithorynque ?

" Allons donc ! Nous avons des choses à faire ; des mammifères à dénicher, une pluie à braver, des juments à vous trouver - je vous assure qu'avec les ornithorynques, vous tenez un sujet de conversation passionnant auprès des demoiselles..."

L'apparition colorée avait cependant eu un effet sur le fragile équilibre de son esprit. Terre et ciel commençaient à se mouvoir un peu différemment, et la prochaine limace qu'il vit était bicéphale, cornue, et rose fuschia.

Elle chantait aussi du Johnny Hallyday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aléas
alea jacta est

avatar

ÂGE : 13
PUF : /
MESSAGES : 247

SEXE DU CHEVAL : Dieu.
TERRITOIRE : Une partie des enfers.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Ven 8 Déc 2017 - 9:57


Aléas, n'apprécia pas l'attitude irrespectueuse du dénommé Oklaan. Une chance pour lui qu'il donnât une bonne réponse à l'énigme, cependant il ne se priverai pas de venir le tourmenter à nouveau.


" La réponse est correcte, je repars donc seul en enfer"


Sans rien ajouter et gardant pour lui sa colère, Aléas se volatilisa après avoir saluer les deux chevaux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Ven 8 Déc 2017 - 14:46

Le dieu n'avait montré aucun signe de désarrois et lui qui croyait que les dieux avaient mauvais caractère. Il était parti comme ça sans oui-dire et les saluant même. Ça sentait mauvais tout cela, mais ça plaisait à Oklaan. Il regarda son étrange compagnon qui croquait dans l'herbe molasse de la région. Note à lui-même, après observation de l'autre équidé, ne jamais manger ici." Que penseriez-vous mon cher Sinistros que nous nous m'étions à la recherche d'un Ornithorynque et que nous le faisions Dieux il serait peut-être plus rigolos que l'autre qui nous a rendu visite."Pourquoi ne pas embarquer dans son jeu tant qu'à être pris ici sous la pluie. Oklaan n'avait pas grand chose à perdre, si ce n'est seulement qu'un peu de son temps, mais il en avait encore tant devant lui qu'il se moquait de celui passé.

" Comme vous êtes généreux !! Penser à mes besoins fondamentaux, sans même que je n'ai besoin de vous en parler."

Oklaan se mit à marcher en tête comme il relativement à l'aise, malgré des coins de terre quelquefois très spongieux, son pas n'était pas ralentit. Il allait par ci par là en rentrant sa tête dans les buissons à la recherche des fameux truc à bec. L'étalon entra une seconde fois sa tête dans une plante cette fois c'était un Arctium minus, il en ressortit la crinière et le toupet pleins de toques, pour combler le tout, lorsqu'il se retourna, sa queue fouetta la plante à son tour. Il ne s'était pas rendu compte des centaines de petites Bardanes qui avaient pris d'assaut ses crins.

" Rien à signaler par ici commandant"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Ven 8 Déc 2017 - 20:54


La terre tournait un peu dans tous les sens et il contempla l'herbe qui adoptait plusieurs nuances successives d'un air pensif, songeant au fait que la couleur verte n'était pas la plus appétissante qui soit. Sinistros se tourna vers Oklaan pour lui faire part de son observation :

" Vous savez quoi... Si l'herbe était rose... J'en mangerais plus. "

Et il fut secoué d'un puissant hoquet qui le surpris lui-même. Interdit, il resta figé, fut secoué une nouvelle fois par un hoquet, et décolla ses sabots de terre dans une sorte de cabriole effarée.

" Hic ! La pluie a des effets... Hic ! Secondaires... Hic ! Surprenants... A moins que - hic ! - vous ne me contaminiez - hic - ! "

Même si Oklaan ne semblait pas convaincu par la beauté des ornithorynques, il se révélait comme étant un être diligent, un véritable nez.

" On vous a déjà amené chercher des truffes ? J'ai la sensation que vous seriez - hic ! - excellent en la matière... "

Nul besoin de lui signaler qu'on employait généralement des pourceaux pour débusquer ces savoureux champignons. Sinistros bava un peu, les yeux dans le vide. Où pouvait-on trouver de savoureuses truffes, sur Horse-Wild...

Il n'avait malheureusement pas dégoté de tomates pour Amaranth, pas plus qu'il ne lui avait trouvé d'étoile de mer. L'ornithorynque était une quête égoïste ; il songeait encore à ce qu'il pourrait offrir à sa dulcinée lorsqu'il l'aurait retrouvée.

Sinistros fixa d'un air toujours un peu torve l'herbe rose, une odeur de champignon dans les narines, avant de faire de grands pas à la poursuite de son acolyte, qui ressemblait bizarrement à un épouvantail. Le bai le fixa en clignant lentement des yeux, avant de se dire que si, après tout, Oklaan voulait s'orner d'éléments végétaux, il pouvait bien le faire. Il préféra lui demander alors qu'il furetait de-ci delà, en quête d'un mammifère aquatique sur la terre ferme :

" Si vous deviez offrir - hic ! - quelque chose à une superbe jument crème dont le nom commence par A et se termine par H, sur quoi - hic ! - votre choix se porterait-il ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Ven 8 Déc 2017 - 23:35

Il regardait le bai sans trop comprendre son charabia il semblait avoir trop abusé des plantes de la région. Soit elle était donc hallucinogène ou c'était prost-traumatique suite à la rencontre avec le dieu ou bien il était ainsi de nature. Oklaan opta pour le mélange explosif des trois à la fois.


"Faut arrêter cette herbe Sinistros sinon je sens que je vais êtres bien vite seul à chercher tes canetons."



Le grand bai secoua la tête pour répondre à sa question au sujet des champignons. Il s'en servait surtout pour créer son chemin vers des terres riches et pour reconnaître les odeurs féminines qui pouvaient se trouver dans les alentours. Le coeur d'Oklaan ne fit qu'un bond lorsqu'il lui parla d'une jument crème dont le nom commençait par la lettre A il n'entendit pas la suite son cerveau venait de déraillé.



" Amande... Amande"



c'était maintenant lui qui ressemblait à une statue, perdu dans ses lointains souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Sam 9 Déc 2017 - 13:06


" Je vous dirais bien que mon bien-aimé suzerain, Cyrius, me fournit trop de son herbe, mais mes élucubrations sont - hic ! - parfaitement naturelles. "

Il n'avait jamais été porté sur l'herbe à chat et autres drogues douces - dans sa jeunesse, peut-être, bien que les souvenirs de sa vie avant Horse-Wild demeurent toujours fumeux et douteux. Non, il avait conscience que quelque chose clochait : que 007 était un spectre et pas un être de chair (et il lui avait fallu plusieurs années pour admettre cela), que pour les autres la terre ne se distendait pas soudainement de temps à autre.

Enfin, tout le monde n'était pas capable de voir les licornes arc-en-ciel, ce qui était fort dommage.

Sinistros furetait de ci delà, le nez au ras du sol, la queue levée comme un épagneul particulièrement attentif. Il lui sembla sentir une piste - non pas qu'il ait eu de quelconques connaissances sur le musc des ornithorynques - et fila comme une flèche pour voir où elle menait.

Il baissa les yeux sur ce qui ressemblait à un terrier avec un air soupçonneux, se retourna vers Oklaan pour lui faire part de ses... Observations... Oklaan... Oklaan ?

Les yeux de Sinistros se plissèrent, attaqués par les gouttes de pluie incessantes. Au loin il pouvait distinguer une sorte de forme équine qui devait correspondre à son compagnon immobile...

Le fou adressa un dernier coup d'oeil énamouré à son terrier avant de trottiner en direction de l'autre étalon, tandis que sa crinière détrempée se collait à son encolure, son chanfrein, ses naseaux dilatés par l'effort. Son hoquet avait disparu.

La situation d'Oklaan empirait. Sinistros haussa un sourcil en l'entendant marmonner :

" Des amandes ? Des amandes douces ou salées ? Je ne sais pas si Amaranth aime les amandes, voyez-vous ; je suis convaincue qu'elle est friande de fruits rouges. Qu'est-ce que vous avez à fixer le vide, tout seul, là ? Ne me dites pas que vous êtes à l'agonie ! Nous n'avons pas encore trouvé d'oeuf d'ornithorynque pour vous soigner. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Sam 9 Déc 2017 - 15:20

>Elle était ici avec eux, l'avait-elle suivi pendant toutes ces années ou était-elle arrivée ici depuis plusieurs années déjà. Peut-être que l'étalon de son troupeau l'avait chassé lorsqu'il avait remarqué qu'elle était gestante d'un autre. C'était sa faute à lui il n'aurait pas dû céder à la tentation, il lui avait rétiré ce qu'elle désirait le plus indirectement. Sinistros continuait son chemin comme si rien n'était pendant qu'Oklaan avait le coeur déchiré, triste et plein de colère à la fois.


''MA PROGÉNITURE, ELLE EST OU." Il avait eu l'intention de le crier, mais les mots étaient sortis en chuchotement


Son poulain, ou sa pouliche était sûrement ici aussi avec elle. Il y avait maintenant cinq ans donc le rejetons aurait maintenant quatre ans. Ce n'était qu'encore un enfant il ne lui laisserait pas avoir de poulain à cet âge pas comme lui avait fait trop jeune trop naïf.


Sinistros c'était rapproché de lui, le grand bai réussi à entendre tout ce qu'il disait. Oklaan ressorti de son mutisme , il secoua la tête. Amaranth avait-il dit ses yeux écartelât, ce n'était donc pas Amande. Serte, il était un peu déçu, car il croyait la revoir, il croyait pouvoir enfin voir le résultat de leur amourette, mais il était aussi très heureux de savoir que son nouvel ami n'était pas son nouvel amant. Il sauta au cou de sinistros les antérieurs autour de son encolure.




" Oh cher sinistros si vous saviez !."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Sam 9 Déc 2017 - 15:45


Strange things are afoot at the circle K.

Sinistros songea au fait que c'était bien triste de perdre un autre cheval si jeune - mais Oklaan avait l'air définitivement mourant. Il failli écraser une larme mais éternua à la place, deux fois de suite, constatant avec regret que cette après-midi passée sous la pluie le laisserait sûrement avec une crève d'enfer.

Il songea aussi à son superbe terrier qu'ils devaient encore explorer et menaça de se tourner vers lui, tandis que le bai continuait à chuchoter, fasciné par des pensées qui étaient complètement incompréhensibles au commun des mortels. Etait-ce cela, la folie ? Sinistros écarquilla les yeux pour mieux dévisager l'autre, menaça de lui demander de tirer la langue pour en examiner la couleur et l'épaisseur.

Il en revint à ses suppositions du début - la prostitution, Oklaan la pauvre victime étrangère abandonnée là pour servir au bon plaisir du tout venant... Si jeune, déjà malade... Abandonné de tous... Et manifestement traumatisé par quelque aventure, si on s'en fiait à son expression hallucinée et ses borborygmes.

Son compagnon se ressaisit au moins aussi subitement qu'il avait plongé dans le désespoir. Sinistros n'eut pas le temps de crier gare qu'il était déjà assailli par une paire de sabots :

" Mais enfin, un peu de retenue, je vous dis que je suis déjà pris ! "

Et, poussé par le poids d'Oklaan, qui aurait définitivement bénéficié d'une petite diète constituée à 100% d'épinards en branche, il bascula en arrière avec son compagnon autour du cou, s'écrasant dans la boue et l'herbe détrempée.

Il se retrouva avec des crins qui appartenaient à l'autre étalon dans la bouche et commença à les mâchonner avec absence avant de réaliser ce qu'ils étaient et de tenter de les recracher, profondément choqué.

La scène, vue par un spectateur complètement étranger, aurait été emprunte de romantisme : deux âmes éperdues entremêlées, ignorant la météo exécrable pour rouler ensemble dans les flaques et dans la merde...

" Quelle mouche vous pique ?! Ne répondez pas, je viens de réaliser que j'avais déjà identifié le spécimen... "

Avec tout ça, il ne savait toujours pas si les amandes devaient être douces ou salées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Sam 9 Déc 2017 - 17:35

>Le grand bai sentait son ami qui vacillait et n'eu guerre le temps de retirer ses pattes d'autour du cou de celui-ci, qu'il était déjà tous les deux au sol. Un peu sonné, de la boue était entrée dans ses naseaux et dans sa bouche. Il se secoua et éternua quel goût amer et sinistros qui avait osé prendre une bouché , un peu plutôt, de l'herbe qui poussait de cette terre.


" Oh excusez-moi. Je ne pensais pas que vous tomberiez. En fait, je n'ai simplement pas pensé, j'ai agi sur le coup de l'émotion. "


Oklaan se releva immaculé, immaculé de boue il regarda l'autre étalon. Belle scène effectivement, mais maintenant en plus d'être recouvert de toques, il était marbré bai et boue. S'il avait eu un miroir pour se voir, il aurait sauté dans l'eau. Dans l'eau quelle ironie, lui qui était déjà détrempé jusqu'au os.

" Où vous êtes vous foutus le nez ? Vous avez des toques dans la crinière"

N'allant toujours pas remarqué quand fait c'était lui qui en avait et que lors de l'accolade, il en avait légué à son compagnon de route.

"pour en revenir à nos brebis, tu ne m'intéressés pas non plus. Ma quête des juments de ce monde n'est pas assez pour vous en donner la preuve ?."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Sam 9 Déc 2017 - 20:35


" L'émotion ? Quelle émotion ? Mais enfin, que vous arrive-t-il ? Les derniers spasmes de l'agonie, ou les émois d'une créature prépubère en chaleur ? "

Oklaan parvint à se dépêtrer et se redresser, laissant Sinistros encore enfoncé dans la terre. Il battit des jambes dans les airs comme un cloporte que l'on aurait retourné sur le ventre puis abandonna progressivement toute résistance, préférant reprendre son souffle. La situation était rendue plus dégoûtante par le fait que l'herbe avait perdu sa mignonne nuance fuchsia pour redevenir vert pisse.

Il crachota un peu plus puis parvint à se retourner sur le flanc, ébouriffé et un peu endolori.

" Je pense que vous parlez de votre propre chevelure, Oklaan. Vous ressemblez à un épouvantail qui aurait survécu à une tempête sans être déraciné. "

Il devenait de plus en plus éloquent, avec l'âge. Il composerait bientôt des poèmes à la gloire d'Amaranth ; ô Amy, toi qui a des yeux bleus comme le ciel et une peau blanche comme la neige, je t'aime d'un amour éternellement éternel que nul Oklaan ne saurait mettre en péril...

Sinistros s'ébroua pour se débarrasser de ce dont quoi l'avait recouvert l'autre étalon, avant de finalement se redresser. Il fit quelques pas en long et en large pour vérifier que ses vertèbres répondaient toutes présente.

" Votre quête risque d'être de courte durée si une jument vous voit sautant sur un étalon avec autant d'ardeur, " dit-il avec un petit sourire, amusé malgré lui, " Allez vous enfin m'expliquer pourquoi vous me bondissez dessus comme un lapin ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Sam 9 Déc 2017 - 22:33

Oklaan secoua de la tête à sa question. Non pas les derniers spasmes de son agonie de toute façon, il n'était pas mourant. C'était plutôt la réaction d'un soulagement extrême. Son nouvel ami n'était pas avec sa douce amande. Toute cette agitation pour se relever eu pour effets de faire rire le grand bai. Il est vrai que grâce à lui, sinistros c'était bien enfoncé dans la vase et maintenant il ressemblait à une tortue sur le dos.

" Vous me rappelez un étrange reptile que j'ai croisé une fois sur mon chemin. Il était pris sur le dos et tentait de se relever en gesticulant des pattes comme vous."


Il faut dire en fait, que c'était lui qui avait pris la carapace pour une énorme pierre verte. Il n'était encore qu'un poulain et il s'était mit à le pousser du nez. Le reptile avait d'abord sorti une patte cela avait eu l'effet de l'effrayer depuis quand les pierres avaient des extensions ré-tractables. Puis d'un coup trois autres pattes et une tête étaient sortis. Le poulain c'était sauvé au galop, jugeant être assez loin, il s'était retourné, mastiquant tel un bébé et avait observé la scène . Un adulte l'avait vu faire et c'était moqué du poulain tout en donnant un coup de nez à son tour à la tortue pour la remettre sur ses pattes.

" Si vous étiez plus petit, je pourrai vous aider, mais vous avez quelques kilos de trop"

se retourna cherchant à voir sa propre crinière lorsqu'il lui dévoilât que c'était lui le coupable des toques il apperçut sa queue. Est-ce que sa crinière sa belle crinière ressemblait a cela aussi quel désastre, sûrement vu qu'habituellement il l'apercevait et que la, il ne la voyait pas. Comment s'en débarrasser si ce n'était qu'avec l'aide de quelqu'un d'autre. Le grand bai regarda fixement sinistros.

" Je crois surtout que si une jument me voit aussi sale et avec cette coiffure, elle sera effrayée. Je vais avoir besoin de votre aide pour tout arranger vous êtes mon seul espoir. "

Il n'avait pas vraiment envie de lui raconter son histoire avec Amande, mais il n'avait pas non plus très envie de passé pour un gogoll malgré que son ami le soit un peu et qu'entre gogoll il comprendrait.

"J'ai cru que vous me parliez d'une jument dénommé Amande que j'ai jadis fréquenté. Mais lorsque vous avez répété son nom je me suis rendu compte de mon erreur."


Dernière édition par Oklaan le Lun 11 Déc 2017 - 7:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinistros.

avatar

ÂGE : 20
PUF : Chunsa ~
MESSAGES : 553

SEXE DU CHEVAL : Épique et efficace.
TERRITOIRE : Trompeur.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Dim 10 Déc 2017 - 20:13


Oklaan le compara à un reptile, se dont quoi Sinistros se satisfit sans trop savoir quelle créature il invoquait réellement à son camarade d'infortune. Tous deux étaient peu fringants : maculés de boue, échevelés, ils devaient ressembler à deux scientifiques fous qui auraient parvenu à s'échapper de l'asile pour mettre au monde leur plan machiavélique.

Il allait proposer à Oklaan de lancer l'opération mouche tsé-tsé pour devenir l'empereur de l'univers, lorsqu'il réalisa qu'ils n'étaient pas là pour ça, mais pour trouver des ornithorynques.

" Vous êtes bien coquet, " rétorqua-t-il non sans sourire, détendant toujours ses pauvres muscles froissés par la chute.

Oklaan lui exposa alors la source du trouble. Sinistros le dévisagea sous le rideau de pluie qui devenait impossiblement épais.

" Je n'ai jamais connu d'Amande, mais je suis certain qu'elle était charmante, " répondit-il.

Puis il se souvint de son terrier et repris la parole, se mettant en marche sans attendre d'approbation :

" Venez m'aider à examiner ce terrier que j'ai trouvé et je vous aiderai à vous débarrasser des ornements hideux de votre crinière... "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oklaan

avatar

ÂGE : 28
PUF : Lalie
MESSAGES : 776

SEXE DU CHEVAL : Étalon
TERRITOIRE : Terre secrète


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   Lun 11 Déc 2017 - 7:17

Oklaan accepta le marché en hochant de la tête et tendant le sabots vers sinistros comme font les êtres Humains, entre eux, lorsqu'ils concluent un marché. Il suivi donc sinistros au travers les marres de boues cette terre devenait de plus en plus détrempé par la pluie incessante, tout comme eux d'ailleurs. Toute cette pluie ne créait pas que du négatif, à bien y penser, en moins de deux les deux cochonnets seraient comme neufs.

L'étalon repéra rapidement le terrier, il n'était pas bien loin de leur point de départ, mais le sol était tellement mauvais et leur sabots tellement lourds par la boue qui si accrochait, que la route sembla duré une éternité.Le grand bai eu vite fait de remarquer que le terrier n'était pas très grand. Trop petit pour qu'on puisse rentrer à pleine grandeur.


" Bon reste-là, tourne-toi ou ferme les yeux si tu ne veux pas avoir une vu en place VIP encore une fois. Sinon admire-moi!"

Oklaan fit un sourire à son ami avant de se mettre sur les genoux. Il avança dans cette position, vers le terrier. Une fois qu'il fût assez près il rentra la tête à l'intérieur. Comme il ni voyait rien il s'avança davantage, la demie de son encolure réussi à pénétrer l'ante obscure. C'est alors qu'il distingua deux lignes blanches au travers de cette noirceur.

Ses yeux écartelât, non ce n'était pas un Ornithorynque qui vivait ici. Il eut à peine le temps de s'extirper du troue tel un rat qui s'évade d'un bateau lors d'un naufrage, qu'une forte odeur si en dégagea. Un terrier de putois son odeur avait été camouflé par celle que l'humidité créait autour d'eux. Le grand bai était passé a deux crins d'avoir le parfum en plus de sa permanente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fête à la grenouille   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fête à la grenouille
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'art Bobby La Grenouille, by Judicaelle. [ Libre ]
» La grenouille de bénitier bling bling
» Une histoire de grenouille [Pv : Edwin]
» Le conte du Roi-Grenouille [PV]
» Team Grenouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORPHELINES. :: PLUIES PERPETUELLES-
Sauter vers: