Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Destiny || LIBRE

Aller en bas 
AuteurMessage
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Destiny || LIBRE   Mer 1 Nov 2017 - 4:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La disparition était réelle : les souvenirs aussi.

Tu étais là, prostrée contre un arbre tel un oiseau blessé,
Tu ne fais que réfléchir à la vie qui passe sous tes sabots,
Tu as l'impression que tout se désagrège.


Elle était douce avant. Eva était une jument aimante, amicale & protectrice, mais tout a disparu maintenant. Tout s'est éteint lorsqu'elle a perdu sa famille, lorsqu'ils ont perdu la vie dans ce feu. Tout s'est brisé lorsqu'elle a entendu leur cri, lorsqu'elle l'a distingué la main d'Elisabeth à travers la fenêtre. Elle n'avait rien pu faire & c'est sans doute pour cette raison qu'elle a eu l'impression que son coeur s'est éteint. Elle a l'impression de ne plus rien ressentir, de ne plus pouvoir vivre. En fait, la douce jument grise n'existait plus dorénavant.

Je te connaissais pourtant si différente,
Auparavant, tu étais une jument tellement banale,
Tellement gentille & maintenant tu n'es plus qu'un corps sans vie.


La jument a l'impression d'être complètement vide dorénavant, comme si la douleur était insidieuse, comme si elle n'existait que quand le souvenir d'Elisabeth était présent. Dés qu'elle pensait à elle, elle ressentait la douleur dans son reins, ses genoux ainsi que dans sa tête. Mais elle avait aussi l'impression que plus les souvenirs étaient présents, plus son regard s'affaiblissait, comme si sa vue disparaissait au fur & à mesure que ses pensées divaguaient. La douleur était telle parfois qu'elle avait l'impression que le combat serait trop rude pour son corps pas tout jeune. Vingt-deux ans. Vingt-deux années de vie & pourtant, elle avait l'impression d'en avoir dix de plus quelques fois. Comme si la vie avait été bien trop belle pour être vraie, comme si la douleur l'avait fait mourir immédiatement. Elisabeth avait disparu, son âme avait disparu en même temps qu'elle.

Reviens parmi nous s'il te plait,
Ne laisse pas la douleur te submerger,
Elisabeth ne voudrait pas cela.


Sans qu'elle ne comprenne réellement pourquoi, la jument cru entendre une voix au loin. Alors avec délicatesse, elle ouvrit ses yeux & recula la tête avec effroi lorsqu'elle remarqua qu'elle était dans un désert. Mais que faisait-elle ici ? Pourquoi ses sabots l'avaient mené ici ? Elle ne comprenait pas. C'est pourquoi elle s'ébroua furtivement & fit un pas. Elle voulut démarrer une marche mais son postérieur campé en l'air la fit hennir de douleur & elle tomba. Elle ne marcherait pas aujourd'hui. Ce serait bien trop dur pour elle. Alors, elle se laissa brutalement tomber sur les flancs en ronflant & ferma les yeux. La Mort viendrait peut-être la chercher aujourd'hui, qui sait ?

Ne te laisse pas aller, ton Destin ne le voudrait pas.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Lun 20 Nov 2017 - 14:51

L'hiver arrivait, et comme à chaque fois il venait accompagné de toutes les joyeusetés avec qui il va de pair. Les fruits avaient disparus depuis un moment maintenant, l'herbe se faisait de plus en plus rare et moins nutritive, dans certains territoires plus que d'autres, et le froid commençait à s'installer, il devenait au fil des jours de plus en plus présent, de plus en plus fort. La nuit s'éternisait, la lune semblait prendre le dessus sur le soleil, elle gagnait du terrain, et le rattraperai peut-être un jour. Mais aujourd'hui, j'avais décidé d'y échapper partiellement, et pour cela dès l'aube, j'avais pris la route, me dirigeant droit vers le désert de l'oubli. J'y arriva au moment où le soleil était à son apogée, la température y était de ce fait très clémente. Ici, le froid n'attaquera pas mes vieilles articulations, mais ce n'est pas en ces lieux que je trouverais de quoi me nourrir.

Je marchais lentement, sans but, profitant simplement de ce temps, de la tranquillité, de tous ces avantages que seul un désert puisse offrir. J'aimais bien me retrouver seul, bien que je n'avais aucunement besoin de me ressourcer ou de rester seul avec mes pensées, j'appréciais juste le calme, et l’absence de tout élément perturbateur.
En parlant d'élément perturbateur, j'entendis un hennissement de douleur, un hennissement féminin. Je leva la tête, dressa les oreilles vers l'avant et je ne mis pas longtemps à trouver l'origine de cette plainte. Là, à quelques mètres de moi, se trouvait une ponette blanche qui venait de s'effondrer au sol, sans que je ne puisses savoir pourquoi. Elle n'avais pas l'air blessée, ni particulièrement fatiguée, mais elle restait allongée sur les flancs et resta ainsi immobile.

Je m'approcha d'elle en marchant assez lentement. Je voulais voir ce qui n'allait pas, je voulais savoir pourquoi elle s'était effondrée de la sorte. Mais en même temps, j'étais méfiant. Non pas que j'avais peur que cette ponette me prépare un sale coup et me sauterai à la gorge dès que j'arriverai à sa hauteur, mais son comportement était étrange. Elle m'intriguait.
Une fois arriver à côté d'elle je m'arrêta, et l'observa sans aucune gêne. Elle n'était définitivement pas blessée, son corps avait l'air en parfait état, si l'on faisait abstraction des marques laissées par le temps. J'avais encore une fois devant moi une vieillarde. Décidément, depuis que j'avais dépassé la vingtaine d'année je semblais attirer toute la population du 3ème âge d'Horse-Wild! Son ventre se soulevait à un rythme régulier et similaire au mien, elle n'était donc ni morte, ni endormie.

"- Contrairement aux idées reçues, il n'y pas énormément de charognards ici, et malgré le manque d'eau vous tiendrez le coup plusieurs jours. Si vous voulez en finir je connais 2 ou 3 endroits bien plus adaptés."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Mar 21 Nov 2017 - 18:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Destiny

Eva & Star

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu la sens, cette morte lente venant te prendre ?
Tu ressens ce sentiment d’être véritablement seule ?


Elle était là : couchée sur le sol telle une enfant qu’on prend en faute. Elle était effondrée, telle une mère qui vient de perdre sa chair. Elle était amorphe telle une statue qui vient de sombrer dans l’oubli. Mais pourquoi se comportait-elle ainsi ? Elle n’avait que vingt quatre ans, pourtant, elle a encore une jolie vie devant elle. Elle peut encore vivre longtemps. Enfin, longtemps, c’est vite dit, puisque la moyenne d’âge dans le monde sauvage est de vingt cinq ans selon moi. Mais j’ai l’impression que cette ponette pourrait vivre bien plus longtemps que cela. Elle a quand même été bien élevée, elle a été bien traitée par la Nature, mais surtout on a prit soin d’elle comme une poupée qu’on coiffe. Elle est une ponette barbie, il faut bien l’avouer : & ne dit-on pas que Barbie se laisse mourir quand on ne s’occupe pas d’elle ? C’est peut-être pour cette raison qu’elle se laisse mourir, en vérité. Car plus personne n’est là pour la pomponner.

Ne te laisse pas aller, voyons ! Tu es une guerrière.
Un soldat qui ne demande qu’une chose : combattre.


Des bruits de sabots se firent entendre, ensuite une voix & finalement un étalon arabe était face à elle. Il se moquait ouvertement d’elle. De quel droit se le permettait-il ? Pour qui se prenait-il ? Les petites oreilles grises de la Mamie se couchèrent immédiatement sur sa nuque, tandis qu’elle ouvrit les yeux & les posèrent sur son partenaire. Qui osait venir la déranger dans son sommeil ? Qui osait venir la déranger alors qu’elle discutait tranquillement avec la mort ? Ses yeux vitreux se posèrent sur l’énergumène & ils voyagèrent sur son corps. Un Papi, comme elle. C’était moche un arabe qui vieillit, en réalité. Déjà qu’ils étaient moches de base selon elle, alors en vieillissant. Elle crut entendre un rire sortir de sa bouche, mais ce fut son imagination qui lui jouait des tours : la ponette restait silencieuse. Finalement, elle prit une grande inspiration & ouvrit la bouche, sa voix rocailleuse sortant de cette dernière. Un voix étrangement masculine pour une si petite ponette.

« Vous vous moquez souvent des juments en perdition ? Ou c’est un masque que vous vous donnez ? »

Tu ne ressembles plus du tout à la ponette que j’ai connu.
Non, maintenant, tu n’es qu’une âme sans hôte.


Finalement, la ponette se coucha difficilement en vache, poussant un couinement de douleur : son bassin lui faisait affreusement mal. Elle se souvenait que le dernier vétérinaire qui l’avait vu lui avait diagnostiqué une arthrose de la sacro-illiaque. Une arthrose qui finirait par la tuer, puisqu’avec le temps elle ne pourrait plus se lever si elle se couchait. Etait-ce aujourd’hui qu’elle allait mourir ? Devant cet étalon impoli ? Elle se le refusait. Il était hors de question qu’elle meurt devant quelqu’un. Ne dit-on pas que les oiseaux se cachent pour mourir ? Pourquoi ne serait-ce pas le cas pour les chevaux sauvages ? Quoique … Elle n’était pas si sauvage que cela au final. La petite grise poussa un profond soupir & avec toute la force qu’il lui restait, elle essaya de pousser sur ses postérieurs pour se lever, malheureusement ces derniers refusèrent de lui obéir, lui donnant une énième raison de rester à terre, au pied de l’étalon.

Tu ne comprends pas pourquoi le monde s’effondre ?
C’est la vie, ma chérie, il faut s’y faire.


« Vous allez m’aider finalement ? Ou me laisser à terre comme un clochard qu’on ignore dans la rue ? »

Elle avait déposé ses mots dans le silence avec une hargne qu’elle ne se connaissait pas. Eva n’était pas comme ça avant : avant, c’était une petite ponette joviale, douce & gentille avec son prochain. Mais maintenant qu’elle a perdu Elisabeth, qu’elle l’a vu mourir sous ses yeux, elle ne trouve aucun intérêt à rester gentil avec son prochain. Qui l’avait aidé lorsqu’elle s’était retrouvée seule dans la pénombre de l’inquiétude ? Personne. Elle ne pouvait compter que sur elle-même. Alors, elle tenta une seconde fois de se lever, mais un craquement sinistre se fit entendre & elle retomba de nouveau : sa hanche refusait de lui obéir. Elle était bien trop vieille pour vivre seule malheureusement.

Je t’ai laissé Eva, j’en suis désolée.
Mais je te promet que je resterai à tes côtés, quoiqu’il advienne.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Ven 15 Déc 2017 - 14:11

Maintenant que j'étais proche d'elle, je la détaillais entièrement, ce n'étais pas très délicat de ma part, un étalon scrutant ainsi une jument, c'était très mal élevé, et pas dans mes habitudes. Mais cette fois, je fis une exception, tout simplement parce que la jument face à moi n'était qu'une ponette, et vieille qui plus est, surement autant que moi. Elle ne devais surement même pas remarquer que je la regardais ainsi, trop occupée à se battre contre elle-même, elle semblait constamment perdue dans ses pensées et son visage ne montrait aucune sérénité. Et même si elle le remarquait, elle devrais être flattée qu'un étalon passe autant de temps à regarder sa carcasse qui semblait flancher.
Je fus cependant surpris par la réaction et la réponse de la petite jument, les oreilles collées contre la nuque, la voix rocailleuse et grave, sa réponse, tout en elle s’était mis d'accord sur un point, j'étais de trop. J'étais étonné qu'elle prenne ainsi ma petite moquerie, je n'avais nullement eu l'envie de me moquer ouvertement d'elle, et encore moins qu'elle le prennes mal. Cependant, je ne me sentais pas coupable, au vue de son comportement, j'aurais surement pu simplement lui dire bonjour qu'elle se serais sentie agressée et m'aurais craché au visage.

"- Disons que j'ai fais la bêtise de parier sur le fait que vous auriez un minimum de sens de l'humour et sympathie."
J'avais prononcé ces quelques mots d'une voix calme et posée, nullement touché par l'agressivité de l ponette.

Elle repartait de plus belle dans ses pensées, et sembla absente quelques instants. Lorsqu'elle bougea et essaya de se lever, elle n'y parvins pas et retomba au sol exactement comme elle étais juste avant cette tentative. En plus de lutter contre je ne sais quoi intérieurement, elle devais lutter contre son propre corps, qui visiblement refusais de lui obéir et la mettais dans des situations délicates. Décidément, ça ne devais pas être simple d'être une petite mamie aigrie. Encore une fois elle me parla en me jetant au visage autant de hargne, voire de haine qu'elle le pouvait.

"- Ni l'un ni l'autre."

Je lui souris, me déplaça pour me mettre à côté d'elle, mon corps parallèle au sien, et je me coucha. Je me retrouvais donc allonger juste à côté d'elle, mon flanc touchait parfois légèrement le sien au gré de nos respirations, nous devions avoir l'air de deux bons vieux amis, enfin de loin, parce que de près on pouvais se rendre compte à l'expression de la petite vieille que cette situation ne lui plaisait pas.

"- Maintenant que vous êtes coincée ici avec moi jusqu'à ce que je ne me lasse de cette situation, on va pouvoir devenir super copains! Je me nomme Starfighter, et vous c'est comment votre petit nom?"

Cette situation, et en particulier mon comportement devais surement l'exaspérée, peut-être même qu'elle me détestait vraiment à partir de maintenant, mais c'était cela qui m'amusais. Depuis tout à l'heure, je ne pouvais m'empêcher d'avoir un petit sourire amusé aux lèvres. J’espérais seulement que si elle réessayait de se lever pour m'échapper, qu'elle n'y parviendrais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Mar 19 Déc 2017 - 13:28

Need you, please.
evanescence ft. starfighter

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu te noies dans ton propre désarroi & tu ne vois donc pas ce qui t'entoure.
Tu devrais ouvrir les yeux & laisser les gens te guider quelques fois.


" Ni l'un ni l'autre. " Bim. Ca faisait mal en réalité. Ca faisait mal de se rendre compte que finalement personne n'était là pour soi, que personne ne se déciderait à venir nous aider. Dans le fond, nous sommes bien seuls dans ce monde vaste. On naît seuls & on meurt seuls, c'était une évidence. Nous le savions tous : nous sommes tous condamnés à la solitude. Seul un idiot penserait que les gens nous accompagnerait jusqu'au bout. Alors, il faut être réaliste quelques fois, il faut savoir deviner la réalité. Il faut surtout savoir se libérer d'un poids que l'on imaginait plus : le poids de la tristesse. Car mourir seul est d'une tristesse, soyons francs. Oh bien sûr, les chevaux de club ne meurent, que rarement, seuls. Mais ils ne meurent pas entourés d'amour ni d'amitié, non. Les humains sont tristes la plupart du temps car ils perdent le seul but qu'ils avaient dans la vie, car ils perdent aussi la seule motivation qu'ils avaient dans la journée pour se lever. Car, les chevaux de club ne sont nés que pour cela : nous donner une motivation dans la vie, nous régler comme du papier à musique.

Il faut savoir ouvrir son coeur ma belle.
Il faut surtout savoir laisser pénétrer les autres dans notre intimité.


" Maintenant que vous êtes coincée ici avec moi jusqu'à ce que je ne me lasse de cette situation, on va pouvoir devenir super copains! Je me nomme Starfighter, et vous c'est comment votre petit nom? " Nom de Dieu ! Il vient de se coucher près de la ponette ! Mais il n'a peur de rien celui-là. Il n'a pas peur que cette dernière le bouffe ou alors lui fasse mal ? Quoique ... Vu l'état dans lequel elle était actuellement, ce serait bien compliqué me direz-vous. Elle plaqua brutalement les oreilles dans sa crinières en ronflant des naseaux, comme carrément dégoûtée de la présence de l'étalon à ses côtés. Elle ressentait sa chaleur, sa respiration & même son odeur. Il était collé à elle comme un moule à son rocher. Elle était véritablement tombée sur un boulet ! Ni une ni deux, la grise tenta de se relever, essayant tant bien que mal de dompter son corps qui se mourait à chaque seconde. Mais bien évidemment, ce dernier refusa de lui obéir, il la fit retomber bien vite à plusieurs reprises, comme s'il considérait que la chaleur du bai lui était vitale. Epuisée par ses efforts inconditionnés, elle finit par abandonner, laissant sa tête tomber dans la boue & soupirant de lassitude.

" Vous êtes vraiment un pot de colle, vous le savez ça ? Mais sinon je me nomme Evanescence. " dit-elle avec une pointe d'amertume.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Mer 27 Déc 2017 - 3:34

Comme je l'avais imaginé, la ponette ne voyais pas d'un très bon œil se rapprochement physique et ne semblait pas franchement apprécié l'idée de rester avec moi pour que l'on partage cette belle après-midi pour faire connaissance. Elle tenta à plusieurs reprises de se lever, chaque fois j'espérais qu'elle n'y parviendrais pas. Pas parce que je voulais la voir échouer, ou pour constater l'état de son corps qui l'empêchait de se lever, mais simplement parce que sinon tout était gâché. Je devrais me relevé, essayer de faire en sorte qu'elle reste avec moi, ou alors je devrais la suivre mais cela ferait vraiment trop pot de colle et je ne suis pas de ce genre là. Et puis je ne pourrais pas l'embêter et voir l'expression si agacée voir en colère de son visage, comme elle a actuellement. Finalement, elle n'y parvins pas et se résigna, elle était obligée de rester à mes côtés, elle était à ma merci en fin de compte. C'est moche de vieillir tout de même.

"- Je ne suis pas un pot de colle, je ne vous poursuit pas, ce n'est pas de ma faute si vous ne parvenez pas à partir."

Evanescence. Joli prénom quoique un peu long et ressemblant à Pearlescence, une de mes descendantes à je ne sais plus quel degré. Je regarda la jument, je me demandais vraiment ce qui pouvais faire qu'une personne soit si froide, si aigrie. Aucun poulain ne nait avec un tel caractère, il y a forcément quelque chose qui a fait d'elle la personne qu'elle est actuellement, un évènement ou une période de sa vie a fait d'elle ce qu'elle est aujourd'hui, la ponette froide qui ne veut avoir à faire à personne, ou alors vraiment si c'est nécessaire. J'étais très curieux de découvrir tout cela.

"- Enchanté. Très joli prénom d'ailleurs. Donc dites moi, qu'elle est votre histoire? Qu'avez-vous fait de toutes ces longues années de vie qui sont maintenant derrière vous?"

Peut-être un peu brusque comme approche. Mais plus vite elle répondrait à toutes mes questions, plus vite je l'aiderais à se lever et au plus tôt elle sera débarrassé de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Dim 31 Déc 2017 - 22:41

Need you, please.
evanescence ft. starfighter

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu te crois perdue d’avance ma belle.
Mais ouvre les yeux, le monde t’accueille à bras ouverts.


La ponette était couchée tel un déchet sur la plage. Elle avait mal partout, à un point où elle ne ressentait même plus la douleur. Elle avait le sentiment que rien ne pourrait la sauver réellement de tout ce qu’elle endurait, elle avait peur que la Mort soit bien trop proche. Elle avait peur qu’elle vienne la cueillir sans même lui demander. En fait, elle avait peur & pourtant, elle avait hâte. Elle voulait retrouver Elisabeth, elle voulait retrouver ses fils, elle voulait retrouver sa vie d’antan. Cette vie qu’elle avait quitté sans qu’elle ne le veuille réellement, cette vie qu’on lui arraché sans même lui demander. Dieu ? S’il existait, il avait été terrible avec elle. Il devait aimer ses prochains, il devait aimer les êtres qu’il avait créé & pourtant, à elle, il venait de lui arracher tout ce dont à quoi elle tenait. Pourquoi lui avoir fait cela ? Pourquoi lui avoir fait tant de mal ? Elle ne comprenait pas. Elle ne voulait comprendre en réalité.

Tu devrais laisser les gens entrer dans ton intimité.
Tu devrais les laisser te cerner, mais surtout t’apprécier.


Elle sentait la chaleur de l’étalon contre, elle sentait ses muscles la frôler à chaque mouvement qu’il pouvait faire. Mais surtout, elle ressentait une sorte de dégoût. Pas du dégoût pour l’étalon en lui-même, mais du dégoût pour sa proximité surtout. Elle ne supportait pas qu’il soit si proche, elle ne supportait pas le contact, mais surtout elle détestait qu’on ait pitié d’elle. Elle l’écoutait, les oreilles toujours plaquées dans sa crinière. Ce n’était pas de sa faute si la ponette ne parvient pas à partir ? Effectivement, mais il ne faisait rien pour autant pour l’aider. & puis dans le fond, accepterait-elle réellement qu’il l’aide ? Prendrait-elle la main qu’il lui tendait avec gentillesse ? Je n’en suis pas certaine. Elle n’avait besoin de personne, ou peut-être trois, mais malheureusement elles étaient déjà parties. Finalement, elle ronfla des naseaux en les pinçant après lorsqu’elle sentit ses cuisses la trahir. Puis deux questions. Il lui posa les deux questions qu’il ne fallait pas.

« J’étais chez les humains. Qui sont d’ailleurs bien plus intelligents que vous qui m’empêchez de me lever. »

Tu devrais faire attention à ton comportement.
Un jour ceci te jouera des tours, j’en suis certaine.


Elle était aigrie. Je me demande même si un jour des chevaux finiront par apprécier la ponette. Je ne suis pas certaine : il fallait réellement qu’elle fasse attention à comment elle se comportait avec les chevaux qu’elle rencontrait. Mais actuellement, je crois qu’elle s’en moque, réellement. Tout ce qu’elle veut c’est qu’on la laisse tranquille, qu’on la laisse mourir en paix. C’est tout ce qu’elle voulait. Tout ce qu’elle suppliait. Finalement, elle se décala juste de quelques centimètres, espérant ne plus sentir le corps de l’étalon près d’elle. Ne plus sentir les douleurs dans son corps de vieille mégère.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Mar 16 Jan 2018 - 18:32

Chez les humains. Je n'avais jamais été en contact avec des Hommes, j'en avais déjà vu à plusieurs reprises au cours de mes périples hors d'Horse-Wild, mais jamais je n'avais oser m'en approcher. J'avais déjà vu ce qu'ils faisaient aux chevaux qu'ils possèdent, ils les asservissent, les forcent à les porter sur leur dos et à marcher pendant qu'eux restent là, bien assis à profiter du paysage, ou ils vont faire des choses étranges et sans intérêt tel que sauter par dessus des objets, tourner autour de tonneaux ou faire un tas de mouvements étranges. Jamais je n'aurais pu être un cheval domestique, si j'étais né ainsi peut-être, cela m'aurait paru normal. Mais passé de l'état sauvage à cet état asservit, jamais. Au vue de l'âge de la ponette et du fait que je n'avais jamais entendu parler d'elle en ces Terres, elle devait avoir passé la quasi-totalité de sa vie chez les humains. Et c'était surement parce qu'elle était née chez eux qu'elle les appréciaient autant. Peut-être même que c'était le fait d'être devenue sauvage et de ne plus avoir de rapports avec l'humain qui la rend aussi désagréable envers les autres, envers ses congénères.

"- Pourquoi n'êtes-vous plus avec eux alors, si vous les appréciez tant?"

C'était peut-être une question stupide, car il était évident qu'elle n'avait pas choisi cette situation, mais qu'elle la subissait, mais je voulais savoir les raisons de son départ du monde des humains, les raisons de son arrivée ici. Cette question allait surement aussi être mal accueillie par la ponette, mais il fallait bien que quelqu'un la lui pose à un moment ou à un autre, elle ne pouvait pas rester comme cela, à cracher sur quiconque l'approche et ce jusqu'à sa mort.

Je me releva en faisant attention à ne pas toucher la ponette qui avait pris soin de s'éloigner quelque peu de moi entre temps. Je m'ébroua, faisant retomber quelques grains de sables au sol. Je me tourna vers la ponette, lui faisant face, c'était quand même agréable de surplomber quelqu'un ainsi, il y avait quelque chose de flatteur là-dedans. Je ne m'attarda pas pour autant ainsi, je baissa l'encolure, mettant ma tête au niveau de celle d'Evanescence, tout en gardant un écart respectable entre nos deux crânes.

"- Vous savez, si vous voulez toujours que je vous aide à vous lever, il va falloir qu'on ai un minimum de contact physique."

Je releva la tête, attendis quelques secondes avant de reprendre.

"- Alors, vous acceptez mon aide ou devoir me toucher vous répugne tellement que vous préférez attendre bien gentiment la Grande Faucheuse?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Mar 16 Jan 2018 - 21:00



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

death chains

evanescence & starfighter

La Mort est souvent la meilleure amie des gens aigris, tout simplement car elle est la seule personne qu'ils attendent.

La Mort ne cesse de nous emprisonner.
Et elle a commencé dés notre naissance.


Oui, je pense que tu as raison Star : la mort d’Elisabeth a du aidé à son changement si radical. Sa méchanceté, son comportement aigri, doit forcément venir de là, je suis bien d’accord. Car, en ayant vécu chez les bipèdes, elle était complètement différente. Elle n’avait pas ce comportement. Avant, même si elle paraissait fougueuse ou impétueuse, elle demeurait tout de même une très gentille ponette. Un amour de ponette, comme dirait ses propriétaire. Elle pouvait être très désagréable durant ses chaleurs, très chatouilleuse, mais elle demeurait respectueuse. Elle restait gentille, très gentille. Un bébé de quatre mois pouvait même se faufiler entre ses membres, en rampant, sans qu’elle ne fasse un geste, écartant même ses postérieurs pour le protéger du soleil. Oui, elle était un amour. Un véritable amour. Mais maintenant qu’elle avait tout perdu, maintenant qu’elle avait perdu sa seule raison de vivre, elle ne voyait pas d’intérêt à être gentille, douce & surtout sociable. Elle ne voyait aucun intérêt à ouvrir son coeur, à se laisser aller à ses émotions. Elle avait mal & c’était sans doute la douleur qui la rendait ainsi, c’était évident. Finalement, ses oreilles se plaquèrent de nouveau dans sa crinière tandis que la question vint piétiner son petit coeur tandis qu’elle baissait l’encolure & ferma les yeux, peinée. Devait-elle dire la vérité ? Devait-elle mentir ? Elle ouvrit la bouche & planta son regard dans celui de l’étalon.

« Les flammes ont piétiné tout espoir de vivre de nouveau parmi eux. » dit-elle en reniflant légèrement.

La Mort ne cesse de nous suivre, où qu’on aille.
On ne peut rien y faire, malheureusement. On ne peut que subir.


Elle avait été honnête, elle avait ouvert son coeur. La petite grise ne voyait pas l’intérêt de mentir sur la disparition de ses bipèdes, elle ne voyait pas d’intérêt à le cacher surtout. Peut-être qu’à une époque elle l’aurait fait, espérant que tout ceci ne soit qu’un mauvais rêve, mais maintenant à son âge elle préférait dire la vérité : tout simplement car elle savait que c’était réel. Elle savait aussi que c’était une étape du deuil. Pour l’accepter il faut en parler, n’est-ce pas ? Il faut accepter de faire ce pas. Soudain, elle recula la tête lorsque celle de l’étalon s’approcha de la sienne. Mais que lui prenait-il ? Pourquoi faisait-il cela ? Elle l’écouta & mit une de ses oreilles en avant : pour la première fois depuis un moment. Pourquoi voulait-il l’aider ? Elle avait été si exécrable avec lui pourtant. Elle ne comprenait pas. Pourquoi était-il si gentil ? Finalement, elle céda & hocha la tête.

« J’ai encore un an ou deux à vivre, alors je veux bien de votre aide, s’il vous plaît. » dit-elle avec la voix rauque.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Jeu 18 Jan 2018 - 20:15

« Les flammes ont piétiné tout espoir de vivre de nouveau parmi eux. »

Je ne m'attendais pas à cette réponse. Je me doutais qu'elle n'était pas partie de son plein gré, mais je pensais pas pour autant qu'elle avait dû traverser un tel drame. La phrase qu'elle venait de prononcer resta quelques instants en suspens dans mes pensées, j'imaginais alors tout ce qu'elle avait perdu, d'un coup, transformé en cendres. Je me rendais alors compte à quel point ma question était non pas bête, mais pas du tout délicate, j'avais réellement manqué de tact sur ce coup là. Mais en même temps, je comprenais pourquoi elle était comme cela, aigrie et pourquoi elle semblait avoir perdu le goût de la vie.

Elle accepta mon aide. Il y avait un réel progrès, non seulement elle me faisait part de son douloureux passé, elle s'ouvrait et me laissait la possibilité de la comprendre, de la connaitre, mis en plus, elle acceptait de recevoir mon aide, avouant indirectement qu'elle avait besoin de moi, et que finalement, être à mon contact ne la répugnais plus tant que cela. Au final, j'avais peut-être bien fait de lui poser ces questions, je l'avais peut-être aidé en fin de compte, aidé à avancer.
Je me mis alors en position, je me plaça derrière elle un peu sur sa droite, mon épaule gauche au niveau de son postérieur droit. Une fois qu'elle commencerait à pousser sur ses membres pour se relever, je l'aiderais du mieux que possible, en la soulevant avec mon encolure au niveau de son ventre pour que ses membres aient un peu moins de poids à soulever, et en lui poussant légèrement la croupe vers l'avant, histoire d'alléger le poids que devais porter les postérieurs, sachant que c'étaient eux qui feraient le plus gros du travail. J'espérais simplement que mon vieux corps sera assez résistant pour que cela fonctionne, et surtout, qu'elle ne trébucherai pas et ne tomberai pas en avant à cause de moi qui la pousserais ainsi vers l'avant. Je plia mes genoux, mettant ainsi mon encolure au niveau de son ventre, je bénéficierais ainsi de la force de mon encolure mais également de toute mon avant-main pour parvenir à la soulever. J'étais maintenant prêt à passer à l'action.

"- Bon, c'est quand vous voulez. Dès que vous vous sentez prête, poussez autant que vous le pourrez sur vos postérieurs, et faites moi confiance."

Pour la première fois depuis que je l'avais rencontré, j'avais pris une voix douce, qui se voulait rassurante et encourageante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Ven 19 Jan 2018 - 1:19



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

death chains

evanescence & starfighter

La Mort est souvent la meilleure amie des gens aigris, tout simplement car elle est la seule personne qu'ils attendent.

Ce que l’on aime avec violence finit toujours par nous tuer.
On espère tant de choses, qui n’arrivent jamais d’ailleurs.


En fait, tout cela avait remué la petite grise. Tous ces évènements avaient fait en sorte de la changer totalement. Dans ce genre de choses, il y a deux sortes de personnes, je pense : il y a celle qui arrivent à surmonter le deuil, qui s’en remettent comme elles peuvent en allant de l’avant, mais surtout en essayant de remonter la pente. & qui restent comme elles sont. Puis il y a celles, comme la ponette, qui ont du mal. Qui souffrent au plus profond de leur être, qui n’arrivent plus à crier leur peine car personne ne la comprendrait & donc qui se renferment lentement sur elles-mêmes. Ces dernières deviennent parfois dangereuses, & d’autres fois, elles deviennent malheureuses au point d’être désagréables pour tous ceux les rencontrant. C’est sans doute pour cela qu’elle est devenue si aigrie, car elle ne sait plus comment hurler sa peine au monde entier. Lorsqu’elle constata que l’étalon ne parla pas après sa phrase, elle eut presque une poussée de reconnaissance. Il acceptait, mais surtout il compatissait mentalement & la comprenait, cela se voyait à son regard. Ca lui faisait du bien de rencontrer quelqu’un qui pouvait la comprendre. Mais surtout ça faisait du bien de se confier, ça soulageait quelque peu la peine.

Ca va lentement quand on monte, mais ça va vite quand on descend.
A votre âge, on est joyeux. Au mien, on n’attend plus rien …


Lorsque l’étalon se mit près d’elle, ou surtout derrière elle pour l’aider, elle eut une suspicion de dégoût qui disparut très vite. Il était là pour l’aider & rien d’autre, alors elle se laissa complètement aller. Enfin quelqu’un qui était là pour elle. Enfin quelqu’un qui acceptait de la sortir de sa torpeur, de hargne mais surtout de sa colère : elle en avait besoin. Alors, elle le laissa faire. Elle déplia quelque peu ses postérieurs lorsqu’il l’aida à soulever sa croupe, puis lorsqu’elle sentit son encolure sous son ventre, elle comprit : son encolure lui servirait de trépied. Alors en entendant sa voix douce, mais aussi ses paroles rassurante, elle dressa les oreilles & hocha la tête. Ensuite, elle inspira longuement pour se préparer à l’effort. Là, sans crier gare, elle poussa brutalement sur ses efforts, la faisant gémir de douleur. Son postérieur gauche la lançait tellement. Je pense que ça faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas eu autant mal. Mais elle continua de pousser, se moquant parfaitement la boue qui la faisait glisser légèrement. Elle faisait pleinement confiance à l’étalon bai : c’était d’ailleurs la première fois qu’elle faisait ainsi confiance à quelqu’un. Surtout qu’elle ne connaissait pas.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Ven 19 Jan 2018 - 14:58

J'étais prêt à l'aider, prêt à utiliser toute ma force pour essayer de la soulevée, je n'allais pas essayer d'ailleurs, j'allais le faire, j'en étais persuadé. Cela ne pouvait pas se passer autrement de toute façon, je ne pouvais pas échouer. Parce que cela voudrait dire qu'elle devra rester couchée, que je devrais partir en la laissant comme ça, ou la regarder mourir. Et ça il en était hors de question. C'est étrange mais, à ce moment là, j'avais l'impression de lui devoir cela. Elle m'avait ouvert son cœur, m'avait fait part de son passé, m'avait laissé entrevoir les rouages de son esprit, m'avait expliqué la raison pour laquelle elle est comme elle est, et me faisait confiance. Pour tout cela, j'avais l'impression que la moindre des choses, c'était que je la relève et lui permette d'avancer, de continuer à vivre. C'était tout une symbolique.

J'étais aux aguets, attendant qu'elle se sente prête et commence à pousser sur ses postérieurs pour pouvoir commencer à pousser moi aussi. Une fois qu'elle commença à pousser et que son corps commença à se soulever, je passa mon encolure sous son ventre, dans l'espace qu'elle venait de créer, et je poussa vers le haut d'abord simplement avec mon encolure, et une fois qu'elle fut assez soulevée pour que j'ai une bonne position, je poussa avec mes épaules en redressant mes antérieurs et en contractant les muscles de mon dos pour me redresser. Je pouvais mobiliser beaucoup de force ainsi tout en sentant bien l'avancée de la chose. Je sentais mon dos tirer jusque dans mes hanches, et ce n'était pas dû à mes muscles, non c'étaient mes os. Mes vieilles vertèbres n'appréciaient pas du tout ce que j'étais en train de leur faire subir, le poids qu'elles devaient porter et l'effort qu'elles fournissaient étaient trop importants pour elles. Je ne voulais pas non plus me blesser en aidant la ponette, je devais aussi assurer ma propre sécurité. Je tenta alors le tout pour le tout, je poussa aussi fort que possible, laissant échapper des gémissements d'efforts et de plaintes, jusqu'à ce que finalement, les 4 membres de la ponettes furent tendus et d'aplomb. Je m'abaissa doucement, décollant mon encolure de son ventre, tout en restant proche, attendant de voir si elle tenait ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Ven 19 Jan 2018 - 17:32



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

death chains

evanescence & starfighter

La Mort est souvent la meilleure amie des gens aigris, tout simplement car elle est la seule personne qu'ils attendent.

La beauté de l’apparence est seulement un charme de l’instant.
L’apparence du corps n’est pas toujours le reflet de l’âme.


Ses membres se tendaient difficilement tandis qu’elle sentait une douleur naître au creux des ses reins, ou plutôt au niveau de son bassin. Elle avait l’impression de renaître, mais douloureusement. Cette douloureuse sensation lorsque vous levez pour la première fois vos membres, pour votre première position de debout. Comme si vous aviez le sentiment que votre douloureuse première respiration passait par votre bassin. Oui, elle avait mal. Très mal, mais elle continuait son combat : tout simplement car elle le devait, tout simplement car elle avait encore quelques années devant elle. C’était la première fois, depuis des années, que quelqu’un l’aidait, que quelqu’un la laissait se déplier difficilement. Ca lui faisait du bien, que quelqu’un soit là pour elle, enfin. Alors oui, elle se devait d’être debout : pour cet étalon qui l’aidait, mais aussi pour la vie qui lui tendait les bras avec douceur. Elle poussa encore une fois, respirant difficilement, tout en laissant ses sabots se poser sur le sol.

Les papillons ne sont que des fleurs envolées un jour de fête.
Où la nature est en veine d’invention et de fécondité.


Soudain, ses quatre sabots se posèrent réellement sur le sol. Elle fut enfin debout. Malheureusement, les gémissements de l’étalon lui tiraillèrent les intestins, lui brisèrent le coeur. Elle n’était pas là pour le faire souffrir : non, elle voulait simplement lui rendre service en se tenant debout. Alors, quand elle vit qu’elle était debout, elle mit tout son poids sur ses membres. Elle sentit une fulgurante douleur dans ses genoux, lui prouvant qu’elle n’avait pas utilisé ses membres depuis bien longtemps. Finalement, elle se tenta à un pas en avant, faisant craquer douloureusement son postérieur gauche. Puis, elle marcha réellement pour se sortir de la mare de boue. Quand, elle comprit qu’elle pouvait marcher elle poussa un hennissement de joie. Finalement, elle frotta sa tête sur l’encolure de l’étalon avec douceur, signe de remerciement. Les mots n’étaient pas nécessaires dans ce cas présent. Elle resta là debout, plantant son regard dans celui du bai, la reconnaissance emplissant pleinement son regard.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Sam 20 Jan 2018 - 1:28

La ponette ne tomba pas, elle semblait avoir bien appui sur ses quatre membres, et son équilibre avait l'air stable. Je me recule alors, lentement, et redressa l'encolure, retrouvant une position normale. Elle était debout, là devant moi, et c'était la première fois que je la voyait dans cette position, si anodine en temps normale, inespérée pour elle, une victoire pour tous les deux. La douleur dans mon dos s’atténuait, je m'étira l'encolure et le dos, cela réveilla légèrement la douleur, mais cela me soulageait en même temps, c'était ne sorte de douleur salvatrice. Je vis alors Evanescence se déplacer, elle venait de faire un pas. Je concentra toute mon attention sur elle, prêt à l'aider au cas où ses membres lâcheraient ou si elle trébuchait. Je suivais des yeux ses moindres mouvements et finalement elle parvint à marcher seule, non sans mal, mais elle y parvenait. Tout était rentré dans l'ordre. Son hennissement de joie me le confirmait. Je ne pus m'empêcher de sourire en voyant ce débordement de joie, en particulier sachant qu'il émanait d'une personne qui jusqu'alors ne faisait que râler et semblait avoir perdu totalement goût à la vie.

Et puis la jument eu un comportement auquel je ne m'attendais pas du tout. Elle vint frotter sa tête contre mon encolure. J'étais très surpris, par la reconnaissance qu'elle éprouvait envers moi, mais surtout pour cette démonstration des plus affectives. Dire qu'il y à une poignée de minutes tout contact physique avec mon corps la révulsait, et maintenant là voilà en train de se frotter à moi. Quel revirement de comportement incroyable. Ce geste me réchauffait le cœur et m'emplissait de joie. Elle se recula et me regarda, et je pus voir toute la reconnaissance du monde dans ses yeux. Je ne pouvais m'empêcher de lui sourire, j'étais heureux de la voir ainsi.

"- On dirait bien que je ne vous répugne plus à présent. Comme quoi un peu de contact physique ne fait pas tant de mal."

Des pensées vinrent assombrir ce si beau tableau. Comment ferait elle à l'avenir? Si cela se reproduit, si une fois couchée elle ne parvins pas à se relever, comment ferait-elle? Il n'y aura pas toujours quelqu'un dans les environs pour l'aider à se relever. Il pourrait même y avoir des personnes mal attentionnées ou des prédateurs, prêts à profiter de cette si belle occasion, de cette victime offerte sur un plateau d'argent. Je chassa ses pensées, ne voulant pas ternir le moment de joie qui se déroulait actuellement. Si cela doit arriver cela arrivera, au moins cela ne se passera pas aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Sam 20 Jan 2018 - 19:45



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

death chains

evanescence & starfighter

La Mort est souvent la meilleure amie des gens aigris, tout simplement car elle est la seule personne qu'ils attendent.

Quand par le dur hiver tristement ramenée,
La neige aux longs flocons tombe, et blanchit les toits.


Si la petite ponette avait été humaine, elle aurait sans doute essayer de danser à l’heure actuelle, tant elle avait l’impression que la renaissance était fulgurante. Bon d’accord, elle avait été désagréable méchante mais surtout atrocement détestable, mais ça c’était avant. Aujourd’hui, maintenant, elle voulait montrer un côté d’elle que l’étalon ne connaissait pas. Elle voulait lui prouver qu’elle n’était pas si pathétique & désagréable qu’elle aurait pu l’être auparavant. Non, elle pouvait lui montrer qu’elle était gentille, qui était cette ponette qu’elle tentait de sommeiller au fond d’elle. Cette ponette si douce, si gentille, pas tellement sociable – car elle a peur des grands chevaux – mais toujours polie. Cette ponette qu’elle avait enfermée dans un tiroir, tout simplement car elle avait eu l’impression qu’en la faisant sortir, son passé ressurgirait sans qu’elle ne puisse rien y faire. Non vraiment, aujourd’hui elle avait envie de faire un effort : tout simplement car cet étalon l’avait aidé & qu’elle lui devait bien cela. Car soyons francs, malgré qu’elle soit aigrie, détestable, elle n’en demeure néanmoins quelqu’un de mature, qui sait distinguer quand la reconnaissance est de mise, ou non. Ici, elle était indispensable, c’est la vérité.

Laissez geindre du temps la face enchifrenée,
Par nos nombreux fagots, rendez-moi l’âtre étroit.


C’est vrai que son changement de comportement fut brutal : mais il faut la comprendre en même. Qui ne changerait pas de comportement radicalement quand on vous aide ? Surtout quand c’est la première fois depuis des années ? Car il faut être réalistes, son comportement aigri, sa méchanceté gratuite & surtout son humeur détestable avaient fait en sorte qu’on l’ignore, qu’on la laisse seule dans son malheur, & je peux parfaitement comprendre pourquoi. Qui aurait réellement envie d’aider une telle personne ? Surtout quand on sait qu’on se fait envoyer balader lorsque l’on essaie d’être gentil. Ouais, j’avoue, même moi je ne m’y risquerait pas. Bien au contraire. Je la laisserai dans la mouise, tout en rigolant de sa méchanceté. Alors, les gens autour d’elle sont sans doute exactement pareils que moi, je suppose. La petite ponette hocha la tête, pour ensuite ouvrir la bouche.

« Je vous présente mes excuses pour un tel revirement, mais je vous avoue que votre aide me vient réellement droit au coeur. Alors, je ne savais pas vraiment comment vous remercier, autrement. » dit-elle tout en se raclant la gorge, cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas autant parlé.

Par le rêveur oisif, la douce après-dînée,
Les pieds sur les chenets, il songe, il rêve, il croit.


Comment survivrait-elle avec son physique ? Arriverait-elle tout simplement à survivre en vue de son état ? Je me le demande aussi, Star. Je ne sais pas si elle serait capable de se lever assez rapidement pour échapper à un prédateur si elle tombe. Je ne sais pas si elle serait capable de galoper si on la poursuit, j’en doute fort. En fait, même elle, s’en doute. C’est pourquoi elle était si heureuse d’être debout aujourd’hui, c’était une toute nouvelle victoire pour elle. Alors, sans attendre, elle se mit à marcher sans s’arrêter, voulant profiter de chaque instant que lui offrent ses membres.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Ven 26 Jan 2018 - 11:43

Je souris à la ponette, elle se méprenait. Je n'avais pas été dérangé par son comportement, ni par son ancien, ni par son nouveau, ni par le changement brutal qu'il y eu entre les deux. J'avais eu la chance, au cours de ma vie, de ne pas avoir subi pareil drame, j'avais connu la mort, j'avais dû surmonter la perte de personne qui m'était chères, j'avais dû passer outre la colère et la chagrin, et j'avais eu le cœur brisé et tout cela, parfois en devant le camoufler aux autres, pour ne pas montrer ma vulnérabilité. C'était surement la même situation au final que celle qu'elle traverse, sauf que la sienne est pire encore, plus intense. Elle n'a pas seulement perdu un être cher de manière tragique, elle a perdu tout ce qu'elle avait toujours connu. Tous ses amis, qu'ils soient équins ou humains, toute sa famille, son foyer... Je comprenais très bien qu'un pan entier de sa personne s'était effondré à ce moment là, laissant un vide immense en elle. Et que pour ne pas montrer sa vulnérabilité, elle avait rempli se vide avec la colère qu'elle ressentait, comme un pansement.

"- Ne vous excusez pas. Je comprends parfaitement et je préfère vous voir ainsi en joie et que vous me montrait une telle affection plutôt que vous ne m'insultiez en me crachant au visage."

Et puis cela m'avait fait énormément plaisir. Cela fait bien longtemps que personne ne m'avait remercier, ou alors simplement d'un signe de tête ou d'un remerciement furtif avant de s'en aller. Cela faisait un long moment que personne ne m'avait étreint de la sorte, que personne ne m'avait fait une telle démonstration d'affection, que je n'avais eu aucun contact physique tendre avec quelqu'un. Et cela m'avait manqué. Le geste de la ponette m'avait fait le plus grand bien. Je la regarda s'éloigner, je fus très content de la voir marcher ainsi, reprenant sa route, continuant sa vie. Je la regarda et ne bougea pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Ven 26 Jan 2018 - 19:17



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

death chains

evanescence & starfighter

La Mort est souvent la meilleure amie des gens aigris, tout simplement car elle est la seule personne qu'ils attendent.

J’ai toujours rêvé d’être un oiseau, mais cette chimère est encore plus intense depuis que j’aime.
Oui, j’aime : comme ce mot est doux depuis qu’il existe.


Elle n’avait jamais fait ça, en réalité. Elle n’avait jamais montré autant d’affection à quelqu’un, la grise. Ou peut-être son fils. Mais son fils, ça avait été différent. Tout simplement car elle le devait, car son instinct maternel avait parlé. Mais ici, non. Ici, c’était tout simplement son coeur qui avait parlé. Son coeur avait laissé ses émotions dépasser sa raison. Pour la toute première fois de sa vie, elle avait été « humaine ». Son âme avait dépassé toute conception de limite. Son âme avait traversé son corps. Elle était heureuse d’avoir fait ça, la ponette, sincèrement. Elle avait été heureuse d’avoir été émotive, d’avoir été sensible. Cet étalon était différent de tous les chevaux qu’elle pouvait croiser : il avait tenté de la comprendre, il l’avait aidé, il avait même mit son corps à disposition pour la soulever. Combien de chevaux avaient pu faire cela avec elle ? Combien de chevaux avaient pu se mettre en avant pour la laisser vivre ? Mais surtout, combien de chevaux avaient faire en sorte qu’elle puisse survivre ? Trop peu. Beaucoup trop peu. Même durant sa vie domestique, elle n’avait pas connu de chevaux ainsi. Même les humains ne l’avaient pas aidé à ce point-là, il fallait être honnête. Elle finit par tourner la tête vers l’étalon, les oreilles en avant pour une fois & ouvrit la bouche.

« Vous êtes unique, sachez-le. Je pense que malgré votre vieillesse apparente, vous demeurez une âme éternelle selon moi. Alors, sincèrement, j’espère vous garder dans mon coeur aussi longtemps que je suis en vie. » dit-elle en lui adressant un regard tendre.

Est-ce que tu te demandes pourquoi tu écris ?
J’écris parce que la vie est incompréhensible.


La voilà qui marchait, qui goûtait au plaisir de sentir le sol sur sa fourchette. De sentir le vent dans son toupet & l’air entrer dans ses naseaux grands ouverts. Le bonheur, réellement. La petite ponette était dans sa bulle, se laissant complètement aller. Soudain, sa bulle éclata lorsqu’elle sentit le regard de l’étalon sur elle. Elle ne pouvait le laisser ainsi, il l’avait sauvé, alors elle ne pouvait le laisser seul. Alors, délicatement, elle se tourna vers lui, posant de nouveau un regard sur lui. Là, elle marcha vers lui, se mit à ses côté & ouvrit la bouche. Tout en observant les environs.

« Ca vous intéresse de m’accompagner dans la découverte de ces terres ? » dit-elle avec joie.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Mer 14 Fév 2018 - 18:55

J'observai la ponette qui s'éloignait, à chaque pas qu'elle faisait, j'étais heureux pour elle. D'après mes souvenirs, jamais au cours de ma longue existence je n'avais éprouvé pareille joie en voyant quelqu'un se déplacer. C'est que c'est si banal de marcher, un poulain à peine né est capable de tenir debout et de marcher. Chacun d'entre nous, nous passons notre vie à marcher, à se déplacer sans cesse, c'est même vital de marcher. C'est tellement banal, que personne n'y prête attention, personne n'a conscience de la chance que c'est, de pouvoir marcher. Au fond c'est normal, c'est comme cela pour tout, on ne se rend compte de la chance qu'on a d'avoir quelques chose que lorsqu'on le perd. Comme le fait qu'on ne se réjouis jamais de ne ressentir aucune douleur et d'être en parfaite santé, alors qu'on a constamment conscience de notre douleur. Comme si nous n'étions pas capable de profiter de ce que l'on a, que l'on peut seulement ressentir l'absence et la peine. Mais pour une fois, j'étais heureux devant un spectacle des plus banal, mais qui était pour moi, aujourd'hui, une réelle victoire.
Les mots de la ponette me touchèrent en plein cœur. Très peu de personnes m'avaient fait de telles déclaration, et j'ai rarement eu l'occasion de savoir que je comptais pour quelqu'un, que quelqu'un m'appréciait, réellement. Ou alors cela n'avait pas duré bien longtemps. J'espérais sincèrement que cette fois, cela durerait. Autant que rien ne fera changer d'avis la jument mais aussi qu'elle reste en vie longtemps. Elle venait surement de découvrir ou de retrouver un pan de sa personnalité, et je voulais qu'elle puisse vivre ainsi. Lorsqu'elle se plaça à mes côtés pour me proposer de l'accompagner, je lui souris, content de sa demande.

"- Avec grand plaisir."

Je pris alors le pas, prenant la direction qu'elle avait prise lorsqu'elle s'était éloignée de moi. Je marchais lentement, attendant qu'elle se mette à marcher pour m'adapter à son rythme de marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Sam 17 Fév 2018 - 3:08

Qu'un homme ait une idée fausse ou véritable, claire ou obscure, de la pesanteur, des qualités sensibles et des actions des sens, il n'en est ni plus heureux ni plus malheureux ; s'il en est un peu plus ou un peu moins savant, il n'en est ni plus homme de bien ni plus méchant. Quelque opinion que nous ayons de toutes ces choses, elles ne changeront pas pour nous.


En fait, depuis ses vingt et un an, la ponette grise avait eu l'impression de repasser à l'âge de poulain. Mais pas le poulain qui court dans les champs avec sa maman, comme un bambin heureux. Non pas celui qui joue avec ses copains avec une joie non dissimulée. Pas celui non plus qui se penche pour la première fois de sa vie pour goûter à l'herbe, cette végétation qu'il mangera ensuite tout le long de sa vie. Non elle eu l'impression de redevenir ce poulain qui lutte pour se lever sur ses jambes trop longues pour lui. De redevenir ce poulain qui chute à chaque pas qu'il fait, faisant rire les humains qui l'ont vu naître. Ce poulain qui tremble à cause de la fraîcheur du box comparée à celui du ventre de sa génitrice. Elle avait l'impression d'être ce poulain qui vient tout juste de quitter la poche de placenta pour découvrir la paille fraîche pour la première fois. Son postérieur qui tremble, qui refuse de lui obéir l'oblige à relutter pour la seconde fois de sa vie. Il l'oblige à s'empêcher de chuter, à devoir faire attention à chaque pas qu'elle pouvait faire. Soyons francs, depuis ses vingt et un an, la vieille ne fait que vivre des moments difficiles. Des moments détestables qu'elle souhaiterait oublier pour de bon.
Elle distingua, dans le regard de l'étalon, que ses paroles lui avaient fait du bien, mais aussi qu'elles l'avaient touchées. Tant mieux, c'était ce qu'elle souhaitait. Elle voulait lui montrer, que contrairement à ce que l'on disait d'elle, elle demeurait tout de même quelqu'un de bien. Elle restait une ponette au grand coeur, et douce, malgré ce que l'on pouvait penser d'elle. Starfighter était sans doute la seule personne à le découvrir en réalité. Elle ne voudrait le montrer à personne d'autre. Elle ne savait pas pourquoi, en réalité. Lorsque l'étalon accepta son invitation, elle ressentit alors une douce chaleur en elle. Elle était heureuse, pour de vrai. Alors, elle prit volontiers le pas pour le rejoindre, essayant de marcher aussi rapidement que lui, mais son postérieur luttait encore : la faisant boiter.
" Nous avons une longue route alors ... " Elle posa son regard dans le sien. " Accepteriez-vous de me raconter votre vie ? Ou du moins une partie ? "
En vérité, elle voulait le connaître davantage, sans en savoir la véritable raison. Elle voulait en savoir plus sur lui, sa vie, son passé. Elle voulait savoir s'il avait quelqu'un dans sa vie. Tout savoir. Absolument tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Ven 30 Mar 2018 - 13:38

Evanescence avait beau être de nouveau debout et en capacité de marcher, sa situation et sa condition physique n'étaient pas bonnes pour autant. Elle continuait d'avoir mal, elle continuait d'avoir des difficultés pour marcher et elle boitait. J'entrepris alors de ralentir le rythme de marche, très progressivement pour éviter qu'elle ne s'en rende compte, je ne voulais pas qu'elle se vexe ou qu'elle se mette à croire qu'elle représentait un fardeau pour moi. J'adaptais mon rythme en fonction de l'évolution de sa boiterie, j'essayais de trouver celui qui lui serait le plus agréable, ou du moins le moins douloureux. Ils avaient une longue route devant eux, comme elle venait elle-même de le souligner, et je me demandais si elle serait capable de le réaliser, ce long périple, son état m'inquiétait, et je ne voulais pas qu'elle s'épuise, boostée par sa bonne humeur retrouvée et qu'elle ne parvienne plus à se lever de nouveau la prochaine fois, quand je ne serais plus avec elle pour l'aider, ou lorsque je n'aurais moi-même plus la force de l'aider.

Ces pensées négatives quittèrent mon esprit lorsqu'elle repris la parole. Elle voulait que je lui raconte ma vie. Ma vie ayant était longue et mouvementée, cela promettait d'être un récit assez conséquent, qui nous occuperais pendant un long moment au cours de ce voyage, tout juste entrepris. Il y avait tant d'éléments à raconter, tant de personnes à mentionner! Ripley, Splash Lemon, Alias, les nombreuses juments avec lesquelles j'ai eu des descendants, Tornade, Crazy Love, Nymarza, Ocean Pearl... Définitivement, cela allait être un long récit, que je n'avais encore jamais raconté.

"- Et bien j'espère que vous n'avez pas de trouble de l'attention, car cela risque d'être long!"

Je pris une grande inspiration avant de commencer à parler, et j'entrepris alors le récit de mon existence, pas dans les détails, je ne voulais pas l'ennuyer, mais elle connaitrait ainsi les grandes lignes de mon existence toute entière. Je lui parla longuement, pendant que nous marchions l'un à côté de l'autre, entamant notre voyage à travers Horse-Wild.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Lun 9 Avr 2018 - 19:36

Близо́к локото́к, да не уку́сишь.
Se ressemblent tant, et pourtant sont si différents.
La douleur était tellement présente depuis un moment maintenant qu'elle n'y faisait plus réellement attention. La boiterie était dans le même cas. Depuis combien de temps était-elle comme ça ? Elle ne s'en souvenait plus réellement. Comment cela était-il apparu ? Elle ne savait même pas. Tout ce dont elle se souvenait c'était le changement que cela avait provoqué dans sa vie, le changement que cela avait provoqué aussi chez son humaine. Elle avait l'impression que du jour au lendemain sa vie, ainsi que son corps, avaient changé. Elle avait le sentiment que les années l'avaient vite rattrapées, que le temps avait décidé de lui faire payer toutes les limites qu'elle avait dépassé. En fait, si, elle se souvenait parfaitement de comment sa boiterie avait commencé. Elle se souvenait de ce concours où sa propriétaire l'avait emmené, de ce jour où elle avait décidé qu'elle gagnerait face à la jeunesse, qu'elle mènerait le fils de Beth plus loin qu'il ne l'avait imaginé. Elle se souvenait de cet oxer, cet oxer bien plus gros qu'elle ne l'aurait cru. Elle avait prit appui sur ses postérieurs, et c'est à ce moment-là qu'elle avait senti la douleur. Elle n'y avait pas fait attention au début, mais durant le plané, ses postérieurs lâchèrent, s'accrochant à la barre et leur faisant faire un panacher. Le petit tomba, ainsi qu'elle. Il se releva plus vite qu'elle et elle, en se relevant elle couina. C'est à partir de là qu'elle boita. Sa carrière était terminée, elle le sut dés cette chute.
La petite grise remarqua parfaitement que l'étalon ralentissait l'allure. Elle aurait pu se vexer, mais au lieu de cela, elle le remercia silencieusement, elle n'avait plus la force de trotter ou de vouloir le rattraper. Les années étaient bien trop longues, bien trop lourdes à porter selon elle. Alors, elle tenta de le rattraper, se retrouvant bien difficilement derrière lui. La douleur ainsi que la boiterie étaient toujours présentes, mais elle préférait ne plus y faire attention. Elle était debout, c'était le principal. A la phrase de Star, elle eut un petit rire. Elle avait tout, sauf le trouble de l'attention. Bien sûr, elle avait une oreille qui devenait sourde avec l'âge, ainsi qu'un oeil qui devenait aveugle, mais elle savait écouter les autres.
Ne vous inquiétez donc pas de moi. Racontez-moi juste.
Elle avait dit cela avec un ton tout à fait maternel. Elle voulait absolument connaître son passé, connaître ses déboires, ses conquêtes ainsi que les douleurs qu'il avait pu avoir. Il était beau, mais on voyait parfaitement que les années ne l'avaient pas épargnées. Elle l'écouta attentivement, inscrivant les noms cités dans sa tête. Il y avait tant de noms qu'elle était certaine que quelques uns disparaîtraient au fil de la marche. La marche serait sans doute longue, trop longue pour elle, mais elle voulait la faire. Elle avait comme le sentiment que ce serait sa dernière marche, que c'était son salut. Délicatement, elle tourna son regard vers le bai.
Si je meurs, viendrez-vous me rendre un dernier hommage ? dit-elle avec nostalgie. Elle ne voulait être seule durant sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfighter
ÉLU PAR LE PEUPLE ▲
Moi, beau et méchant !

avatar

ÂGE : 22
PUF : Fantomyst
MESSAGES : 3204

SEXE DU CHEVAL : Etalon
TERRITOIRE : Libre


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Ven 13 Avr 2018 - 21:56

Je me demandais sincèrement sur Evanescence pourrait réellement faire ce qu'elle avait proposé. Faire le tour des différentes Terres d'Horse-Wild, c'était un long voyage, un périple même, tout à fait réalisable lorsque l'on est dans la fleur de l'âge, faisable lorsque l'on commence à se faire vieux, il suffit simplement de marcher plus lentement et de faire des pauses plus régulières. Mais ici il s'agissait d'une très vieille jument, dont l'état physique laissait réellement à désirer. Sa boiterie l'obligeait à marcher lentement et devait la maintenir dans un état de souffrance perpétuelle, mais surtout, elle allait avoir beaucoup de mal à se relever lorsque l'on se reposera, et après chaque pause elle devra faire un effort intense pour parvenir à se lever. Allait-elle pouvoir marcher aussi longtemps ou tomberait-elle de fatigue? Allait-elle pouvoir se relever à chaque fois ou n'aurait-elle pas la force de le faire au bout d'un moment? J'avais l'impression qu'il y ait de fortes chances qu'elle ne tombe devant moi, que je doives la regarder mourir, et j'espérais que cela ne se produirait pas, mais en même temps je ne voulais pas qu'elle finisse sa vie seule...

Sa question me sortis de mes pensées, mais ne faisait que les affirmées. Affirmer mes craintes. Elle aussi le sentait, bien entendu, elle sentait que ce long périple serait surement son dernier voyage en ce monde. J'avais beau essayer de me convaincre que nous ne contrôlons pas cela, que peut-être nous nous trompions tous deux, que peut-être avait-elle encore plusieurs mois voir plusieurs années à vivre devant elle, j'avais l'impression de me mentir à moi-même. Je me rendis compte à cet instant que je mettais du temps à lui répondre, et je ne voulais pas qu'elle prenne ce temps de latence pour une hésitation, comme si je pesais le pour et le contre, sachant à déterminer si j'allais lui répondre par oui ou par non, alors que la réponse était pour moi de l'ordre de l'évidence même.

"- Bien entendu."

Je tourna la tête en sa direction, plongeant mes yeux dans les siens, elle avait surement été toujours seule ici, à cause de son comportement. Les gens n'avaient surement pas essayer de creuser plus loin que cela, ou peut-être qu'elle ne s'était pas ouverte comme elle l'avait fait avec moi. Encore utile que désormais, elle ne l'était pas, et elle ne le serait plus jamais.

"- Sachez qu'à partir de maintenant, vous ne serez plus jamais seule."

Je lui souris sincèrement, conscient d'être très probablement la dernière personne avec qui elle passera du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evanescence

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 72

SEXE DU CHEVAL : Mamie
TERRITOIRE : Terres Trompeuses.


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   Mar 1 Mai 2018 - 20:02

evanescence & starfighter
Elle le savait, elle le sentait au plus profond de son être que ce voyage serait le dernier de toute sa vie. Ce voyage représentait une page qu’elle allait tourner définitivement, une page de son livre qui allait se clore. Elle allait bientôt avoir vingt six ans maintenant, elle savait que ce serait sa dernière année à vivre dorénavant. Pourquoi ? Comment ? Elle ne savait pas. Tout ce qu’elle savait, c’est que ses paroles, ses gestes, ses actes, mais surtout la marche qu’elle se permettait lui faisaient penser à cela. Après, elle n’avait pas à se plaindre. Elle avait vraiment bien vécu, elle avait eu une vie digne de ce nom. Une vie que bon nombre de chevaux auraient sans doute rêvé d’avoir. Elle avait connu l’amour auprès des humains, elle avait connu la douceur, le confort, mais surtout elle avait connu la maternité. Elle se souvenait parfaitement de son fils, de sa naissance, de son sevrage et de son débourrage. Elle espérait, qu’au jour d’aujourd’hui, il était devenu un magnifique poney. Qu’il était devenu quelqu’un de bien, de respectable … Quelqu’un qu’elle n’avait pas réussi à être. A défaut d’être quelqu’un d’aimé, elle avait au moins réussi à être une bonne mère.
Délicatement, elle tourna le regard vers l’étalon près d’elle. Il serait toujours là pour elle, qu’il disait ? Si il savait. Si il savait ce qu’elle pensait. Il ne serait pas longtemps là pour elle, pas plus de quelques jours en tout cas, elle en était certaine. Mais elle était heureuse, heureuse de savoir qu’elle pouvait compter sur quelqu’un, qu’elle aurait quelqu’un près d’elle lorsque les grandes portes s’ouvriront. Car, soyons réalistes, je ne suis pas certaines qu’elle aurait accepté de mourir seule. Elle aurait pleuré, c’était certain. Mais en se sachant entourée, elle pourrait partir en paix.
« Merci. Sincèrement merci. Quoiqu’il advienne, je serai toujours là pour vous sachez-le. » dit-elle avec tendresse.
Elle ne devrait pas faire cela. Elle ne devrait pas promettre des choses qu’elle n’arriverait pas à tenir. Car après avoir prononcé ces paroles, elle se rendit compte qu’elle n’était ni assez forte physiquement, ni mentalement pour pouvoir se permettre de suivre cette promesse. Mais, elle avait eu le besoin de la faire. Elle s’était offerte cette besogne. Elle continua de marcher, sentant son postérieur la lancer véritablement, comme si il allait tomber de lui-même. Oui, ce serait réellement son dernier voyage, elle en avait conscience aujourd’hui. Mais elle espérait qu’elle pourrait découvrir le plus de terres possible avant de passer les portes closes du paradis.
« Ne devrions-nous pas nous tutoyer dorénavant ? » sourit-elle. « Car tu es un véritable ami et le vouvoiement n’est plus possible. »
END.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
"délicatement ses sabots frôlent le sol tandis que sa vie s'évapore[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
destiny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destiny || LIBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Destiny || LIBRE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Marque of Destiny
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES TROMPEUSES. :: LE DÉSERT DE L'OUBLI-
Sauter vers: