Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 du mois.

Partagez | 
 

 Wild Wood || Ezou

Aller en bas 
AuteurMessage
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Wild Wood || Ezou   Ven 27 Oct 2017 - 16:19





Wild Wood

collapsing & ezaël

Un sabot se posa brusquement sur le sol désertique, tandis qu'un unique oeil observa les lieux. Un cheval à la robe ébène était présent dans cette plaine sans limite : un cheval qui n'avait qu'un seul but en tête, régner. Collap's était là. Tu étais là, tel un futur roi observant son paysage. Tu étais posté, tel un chef de guerre, sur le haut de la plaine. Si tout se passait bien, tout ceci serait à toi. Tu serais bientôt le roi que tu as toujours voulu être : un roi qui n'exigera qu'une chose de son peuple. Une unique chose très simple : la servitude. Tu voudrais qu'ils te servent, qu'ils te suivent aveuglement comme les abrutis qu'ils ont toujours été. Un peuple qui suivrait un Roi sans même se poser de question. Un peuple qui aurait peur des représailles si jamais il ne le suivait pas. Un peuple qui ne vivrait que pour toi, par Toi. Mais aujourd'hui, tu étais différent Collap's. Tu ne ressemblais plus du tout à l'étalon fringuant qui avait atterrit sur ces terres : à l'étalon sans coeur. Non aujourd'hui, on pouvait distinguer les traces de ton périples, les blessures que tu aurais sans doute à vie. Des cicatrices qui ne feraient que combler celles que tu as déjà. Aujourd'hui, tu faisais peur, réellement. Une machine de guerre légèrement amochée par les obus du clan adverse.
En t'observant de plus près, on pouvait distinguer que tu boitais. Pas énormément, mais assez pour qu'on puisse le voir. Pourquoi ? Sans doute à cause de cette chute dans le bateau : le trou que le bout de bois t'avait fait dans la cuisse était encore distinct. On pouvait voir ta chair légèrement noire, prouvant que tu ne t'es pas soigné correctement. Fais attention Collap's, tu pourrais avoir la gangrène à cause de cela. Ne secoue pas la tête ainsi, je suis sincère. On pouvait aussi distinguer ton chanfrein légèrement déformé à cause de ta bagarre avec les singes ... En fait, tu faisais véritablement peur. Tu étais beau avant, mais dorénavant, tu ressemblais plus à un chevalier condamné qu'un roi qui voudrait des terres. Mais tu t'en moquais. Tu te moquais parfaitement du physique que tu pouvais avoir, du moment que tu peux régner correctement. Finalement, tu marchas tranquillement sur la plaine, laissant tes traces se faire petit à petit sur le sol. Ces traces n'étaient que superficielles, mais bientôt tu laisserais une marque, autant dans les esprits, que dans la roche. Tu voulais impressionner, tu voulais faire peur, mais tu voulais surtout qu'on se souvienne de toi par tes actes & non tes paroles.
Un ronflement des naseaux se fit entendre tandis que tu baissais l'encolure pour laisser les odeurs s’imprégner de toi. Tu ne connaissais pas cet endroit, mais bientôt il te connaitra par coeur. Bientôt, tu lui appartiendrais. Un crottin ? Un cheval était passé par là, il y a un moment. Sans doute un étalon, vu l'odeur âcre qui s'en dégageait. Un étalon que tu ne connaissais pas en tout cas. Puis quelques mètres plus loin, un autre crottin - plus petit - se présenta à toi. Alors, tu laissas l'odeur entrait dans tes naseaux & tu eus un petit sourire : un poulain. C'était le crottin d'un poulain. Peut-être pourrais-tu t'amuser cette fois-ci ? Peut-être trouverais-tu un poulain assez abruti pour te suivre ? Un poulain que tu pourrais façonner à ta façon. Alors, sans même te poser de questions, tu te mis sur tes postérieurs, te cabras & lanças un hennissement rauque. Un hennissement qu'on pourrait penser tout droit sorti des enfers. Tu l'appelais : peut-être répondrait-il ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Collapsing le Mar 19 Déc 2017 - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 436

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Ven 27 Oct 2017 - 17:10

Solitude et tranquillité bafouées. Comme un démon sorti de terre.
Un pas après l'autre, il avance. Un pas après l'autre, il explore. Il a oublié, il a oublié ses peurs et ses chagrins. Le voilà ici, après avoir fuit on-ne-sait-quoi. Son esprit a refait le vide, il a tout nettoyé. Plus aucune trace de cette peur qui l'a fait partir. Non, plus rien dans son crâne. Pourquoi ? Personne ne peut le savoir, pas même lui. Mécanisme de défense ou défaillance système, trop de possibilités et le même résultat à la fin : une tête vidée des souvenirs à court terme, une amnésie temporaire du passé proche. Car oui, tout lui revient plus tard, vrai retour de boomerang. Ainsi, il se souvient de la fuite qui l'a mené au cimetière mais pas de ce qui a suivit. La seule réminiscence qui subsiste, c'est cette odeur acre de poussière. Pourquoi, oui pourquoi ? Il n'en sait rien. Et son esprit se triture et triture ses souvenirs pour essayer de reconstituer la suite. Il vit sa vie en flashbacks continuels.

Une branche morte au sol et, perdu dans ses pensées, il trébuche. La chute, le choc, la douleur. Ca résonne dans ses oreilles, dans sa tête. Ca tourne tourne comme une girouette. Il a mal mais il se relève, le souffle toujours coupé, dur retour à la réalité. Son regard est parsemé de flashs blancs et il met un petit moment à reprendre ses esprits. Où est-il ? Que faisait-il ici ? L'herbe semble morte et sèche, d'un jaune tantôt éclatant, tantôt morne et terne. La plaine s'étend à perte de vue, parsemée ça et là d'arbres qui brisent alors la ligne d'horizon. Son ventre gargouille soudain et il sursaute, surpris par son propre corps. Il se trouve alors ridicule. Est-il réellement tombé aussi bas ? Pauvre petit, si jeune et déjà perdu. Quel gâchis.

Ses oreilles remuent et ses naseaux se dilatent, eux ont senti l'odeur amenée par le vent. Eux essaient de le prévenir, mais lui il est piégé dans sa propre tête. Tous les signes le préviennent mais lui ne les voit pas.
Un hennissement fort bien qu'assez lointain. Un hennissement rauque, profond, comme sortant des entrailles les plus profondes d'une terre décharnée. Et son coeur bat. Et ses oreilles se couchent. Et la peur l'envahi. Serait-ce un démon sorti tout droit des enfers pour le chercher ? Serait-ce enfin son heure ? Sa libération de son propre corps ? Non, pas encore Ezaël, pas encore. Il te faudra être patient, ta vie est destinée à être longue. Reste prisonnier de ta tête encore un moment, ce démon ne vient pas achever ta souffrance muette.

Il tourne la tête vers l'arrière et il le voit s'avancer, l'imposant cheval noir. Une vision de cauchemar. Un être apocalyptique qui s'avance alors à toute vitesse vers lui. Il se ratatine, la peur se transforme en terreur une fois de plus et le voilà campé sur ses pieds, tête légèrement basculée vers l'arrière et naseaux dilatés à fixer l'étalon qui approchait, de point devenant tâche, de tâche devenant plus défini et, bientôt, le voilà à quelques mètres du poulain terrorisé qui compterait presque sur sa robe dorée pour le cacher dans les herbes ternes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Sam 28 Oct 2017 - 13:27





Wild Wood

collapsing & ezaël

Vous connaissez les chevaliers de l'Apocalypse ? Ou plutôt, toi, Collap's les connais-tu ? Ces chevaliers tout droit venus des enfers pour affronter l'humanité & la détruire ? Ces chevaliers tout droit sortis des entrailles de la Terre pour assouvir le dessein de Lucifer ? Eh bien Collap's, sache qu'actuellement, tu me fais non pas penser à l'un d'eux, mais plutôt à l'une de leur monture. Une monture ignoble. Certes, tu n'as pas les yeux rouges, tu ne viens pas des Enfers, mais tu es aussi abjecte & immonde que cette dernière. Au départ, je te trouvais beau, tu sais. Au départ, tu n'étais qu'un magnifique étalon arabe noir avec un oeil borgne, mais maintenant, tu es un véritable cheval sauvage avec ses cicatrices. Tu ressembles plus à ces vieux étalons que la vie a malmené, à ces étalons qui ne vivent que pour obtenir ce qu'ils veulent. Qui ne vivent que pour accomplir leur mission. Tu te pensais né pour devenir Roi, mais selon moi, tu es né pour devenir un véritable monstre. Que ce soit autant physiquement que mentalement. Ta face va très bien avec ta personnalité, je trouve : elle est aussi torturée que ton âme. Soyons francs, ce chanfrein déformé par les cicatrices des singes représente ton coeur déchiqueté & sans vie, ce trou dans ta cuisse avec la chair morte représente ton coeur ne vivant que pour une chose & cet oeil borgne représente selon moi ton âme ayant quitté ce corps si beau autrefois. Mais ne secoue pas la tête, voyons, affronte la vérité s'il te plaît. Accepte-la autant que tu as accepté de vivre seul.
Tu venais de prendre le galop. Tu sentais le poulain. Tu savais où il se trouvait, alors sans même te poser une seule question, tu suivis sa trace. Tu t'étais plu à laisser ton hennissement résonner dans la plaine, tu avais réellement apprécié cette solitude. Mais bientôt, cette dernière disparaîtrait. Bientôt, tu rencontrerais le petit être chétif. Mais pourquoi voulais-tu le rencontrer au fait ? Toi, qui adorais la solitude, pourquoi voulais-tu absolument voir ce poulain ? Je ne te comprend pas. Avant, ne disais-tu pas détester les poulains & les juments, les trouvant bien trop inutiles à ton goût ? Alors pourquoi vouloir rencontrer quelqu'un qui te semble si futile ? Un rire transperça la plaine lorsque tu vis le poulain en face de toi. Okai, je viens de comprendre pourquoi tu voulais le voir : pour te moquer ouvertement de lui. Tu es immonde Collap's. Tu me désoles à te nourrir de la peine & de la frustration des autres, mais aussi de leur malheur. Pourquoi es-tu ainsi ? Pourquoi est-ce que Diable t'a-t-on laissé sortir de ta boîte tel un bouffon ? Alors oui, tu continuas de rire, mais au final tu secouas la tête & te calmas. Cette pauvre petite chose te faisait pitié, elle te faisait bien rire aussi. Voilà pourquoi tu les trouvais si inutiles en réalité.

"Bah alors ? On a perdu sa Môman ? " Enfoiré que tu es. Tu ne vois pas qu'il souffre le petit ? Tu ne vois pas qu'il est seul contre tous ? Collap's ... Tu es vraiment la monture des chevaliers de l'Apocalypse, tu le montrais encore une fois. J'ai peur de toi, mais en même temps tu me dégoûte autant que tu m'impressionnes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 436

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Ven 3 Nov 2017 - 17:12

Solitude et tranquillité bafouées. Comme un démon sorti de terre.
Cataclop, cataclop. Le voilà en train d'avancer vers lui, le démon tout de noir vêtu. Vrai cheval de cauchemar, les bruits sourds de ses sabots sur la terre aride, desséchée par le vent. Ses sabots raisonnent dans le silence environnant, violents, meurtriers. Alors que cette vision de cauchemar s'avance, Ezaël reste figé. Pour une fois il ne fuit pas, non. Pour une fois il regarde l'être sorti tout droit des enfers s'approcher. Au fur et à mesure des secondes, la silhouette prend consistence et les détails se dévoilent. Le poulain peut alors distinguer les nombreuses cicatrices sur le corps de charbon. Certaines lui donnent la nausée. Comment peut-on être aussi abîmé par le temps et, en même temps, dégager une tel aura de conquérant ? Car c'était bien ce genre de sentiment qui écrasait le petit tâché. Le sentiment que, quoi qu'il fasse, cette apparition luciférienne aurait toujours le dessus.

Ezaël est si écrasé par le rayonnement presque meurtrier que dégage l'étalon qu'il ne réalise que trop tard que l'équidé est là, juste en face de lui. Qu'il lui parle. Enfin, parler est un bien grand mot, la créature des enfers semble plutôt se moquer du poulain, lui crachant des mots douloureux au visage. Sa mère ? Ezaël esquisse un sourire. Un sourire qu'il n'a jamais en d'autres circonstances : un sourire désabusé. Un sourire presque adulte, celui qu'on porte sur ses lèvres quand la vie nous a déjà déchiqueté. Son encolure s'abaisse très légèrement et son regard se voile. Sa mère. Son sourire s'étire et il secoue légèrement la tête. il n'a plus besoin d'elle.

Il prend alors une inspiration et redresse un peu la tête pour regarder l'adulte à la robe corbeau. Il l'observe un moment, son regard glissant sur son poil, accrochant chaque cicatrice. Enfin, il répond d'une voix étrangement calme étant donné la panique qui bat dans son coeur.

« Je ne suis pas perdu. J'ai été abandonné. »

Grosse différence qui lui vrille les entrailles, mais il a l'air presque fier de ses mots, comme s'il comprenait qu'il n'était pas en tord malgré la douleur qui lui vrille l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Ven 3 Nov 2017 - 18:14





Wild Wood

collapsing & ezaël

Tu étais devenu un véritable démon tout droit sorti des enfers. Je n'aurai jamais cru cela possible lorsque je t'ai créé. Je pensais que tu étais un simple étalon qui voulait le trône, un simple étalon qui voulait gouverner & devenir Roi, mais non tu étais bien plus que cela. Tu étais devenu un monstre. Un monstre qu'on ne pouvait abattre qu'en lui coupant la tête. Comment peux-tu survivre ainsi ? Comment peux-tu vivre avec autant de cicatrices ? Mais surtout comment peux-tu survivre avec une telle blessure à la cuisse, en boitant autant ? Je ne comprend pas. Qu'est-ce qui te retiens ainsi à la vie ? Pourquoi ne meurs-tu pas ? Est-que la conquête de l'Ouest te tient-elle autant que l'Or pour les cow-boys ? Crois-tu réellement que la conquête peut faire survivre quelqu'un ? Qu'elle lui permet de réaliser des choses au delà de l'espérance ? Mais n'as-tu pas mal ? Autant physiquement que mentalement ? Non, ne secoue pas la tête. J'essaie simplement de comprendre ce qui te maintient en vie. Bien sûr, nous en sommes conscient tous les deux, tu ne vivras pas dix années de plus, mais tu en vivras assez pour accomplir tes méfaits. Tu es véritablement le fils de Lucifer, je m'en rend compte maintenant. Je pense qu'il serait fier de toi, de ce que tu as fait, de ce que tu feras dans le futur. Tu fais peur à quiconque te rencontreras & tu en étais heureux : c'est bien ce sentiment que tu voulais faire vivre dans le coeur d'autrui.
Lorsque la petite chose te répondit, tu eus un rire. Pas un rire amusé, mais plus un rire de sadique. Vous savez ce rire qu'ont les dictateurs lorsqu'ils tombent sur quelqu'un les suppliant de ne pas le tuer. Alors il avait été abandonné ? Pauvre chose. L'abandon est quelque chose d'affreux, tu le savais mais c'était aussi quelque chose de tellement facile à faire. La preuve avec Pearlqueen : tu l'avais abandonné alors que tu venais de tuer sa mère devant ses yeux de pouliche larmoyants. & tu en avais été presque fier. Tu avais été heureux de faire ça. En même temps, quelle idée de lui offrir une fille alors que tu avais bien fait comprendre à sa mère que c'était un fils que tu voulais. Un héritier. Les juments ne sont pas dignes de gouverner, tu en étais convaincu, elles se laissaient bien trop allées à leurs émotions. Elles étaient trop empathiques, trop compatissantes pour gouverner. Elles faisaient plus pité à leur peuple qu'elles ne leur imposaient le respect. Finalement, tu plongeas ton unique oeil vitreux dans celui du poulain, essayant de sonder son âme, mais essayant surtout de le lui aspirer. Ceci est une métaphore bien évidemment.

" Oh pauvre petite chose. " Ton regard ne cessait de le sonder. Il faisait peur ton regard. " Peut-être a-t-elle eu raison, tu ne crois pas ? "

Pourquoi être aussi méchant envers autrui Collap's ? Pourquoi vouloir absolument faire le Mal autour de toi ? Pourquoi vouloir faire souffrir quiconque te rencontreras ? Je ne comprend pas. Je pense que je comprendrais sans doute jamais d'ailleurs. Tout ce que je sais, c'est que si j'étais un cheval, que je devais te rencontrer : eh bien, je ferais tout pour te fuir. Tu fais peur. Tu impose le respect autant que la crainte. Tu n'as pas d'âme, ou peut-être seulement celle d'un conquérant.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 436

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Dim 10 Déc 2017 - 0:19

Solitude et tranquillité bafouées. Comme un démon sorti de terre.
Clop clop clop. Il est trop proche maintenant pour avancer à grande vitesse. Le sol ne vrille plus sous ses pas, non. Le sol s'est calmé, tout comme le vent. Un silence de mort règne maintenant. Un silence lourd, pesant de tout son poids. Il écrase et étouffe, s'insinue dans les bronches et serre le coeur. Le silence semble si lourd qu'Ezaël qui était de pierre jusqu'à maintenant s'affaisse légèrement. Sa tête qui était dressée s'abaisse petit à petit sous le poids de la gravité, certainement aidée par la pression sourde et invisible de la peur qui vrille ses entrailles. Boum, boum, boum. Son coeur s'emballe. Son coeur frappe fort, si fort dans sa poitrine que ça lui fait mal. Le sang pulse dans ses veines et pourtant il ne bouge pas. Que pourrait-il faire d'autre ? Fuir ? Mais il est si jeune et peu endurant que l'adulte, même boiteux et à demi mort le rattraperait avec aise.

Un souffle putride passe sur le visage du poulain. Il exagère peut-être mais il a l'impression que l'étalon de nuit qui se dresse face à lui est un mort-vivant, un zombie venu pour dévorer sa chaire, aspirer son âme, tout droit sorti de terre, animé par ses pires cauchemars. Étrangement, la conscience d'Ezaël ne saute pas encore. La peur et la terreur sont bien présentes, ancrées comme un pieu planté dans son coeur. Mais il reste là, à faire face à son démon, son regard tantôt fuyant, tantôt planté dans celui du borgne.

Mais les paroles qui sortent de ce gouffre putride sont si méchantes que le petit doré vacille. Ses membres ne répondent plus et il s'effondre. Sa tête cogne au sol sous la chute et il reste là, le coeur en vrac et la tête douloureuse. Il aurait pu mourir maintenant, sous le coup du chagrin. Bien fait. Bien fait. Bien fait. Il se le répète encore et encore, en boucle et ces paroles horribles tournent dans sa tête et détruisent le peu de confiance qui lui restait, bien enfouie au fond de son esprit torturé. Il ferme les yeux dans un dernier effort de protection, incapable de bouger. Il reste là, mort à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Ven 15 Déc 2017 - 1:24

Luciferios
ezaël ft. collap's

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Inutile. Ce poulain était totalement inutile selon toi. Il ressemblait à ces plantes. Vous savez : ces fougères qui poussent dans la forêt mais qui ne servaient à rien, absolument rien. Elles n'offraient aucun surplus d'air, elles n'aidaient pas les animaux, elles ne faisaient que gêner leur passage mais surtout, elles gênaient la vue. Elles gênaient les animaux, ou même les êtres vivants à se déplacer. Bref, en gros, elles ne servaient qu'à embêter le monde. Ce poulain était totalement comme ces plantes. Il gênait ton passage, il gênait ton ascension. Tu voulus rire, mais ce poulain te provoquait seulement de la pitié. Pas de la bonne pitié, juste de la mauvaise. Vous savez ? Cette pitié où vous trouvez une personne qui vous semble pathétique, une personne que vous préférez éviter, sinon vous risqueriez de le frapper ou même de le tuer, tant il vous insupportait. Ouais, ce poulain te saoulait au plus haut point. Certes, il parlait très peu, il ne vivait pas très bien, mais surtout il te gênait. Tu devais faire quelque chose.
& cette chose apparut aussi vite, trop vite pour que tu puisses réagir convenablement. Tu écarquillas les yeux & mit les oreilles en avant : attentif. Ce poulain venait de s'effondrer devant toi, comme ça, sans raison. Sans même parler. Tu ne compris pas totalement ce qui venait de se passer, mais tu gardas ton regard sur lui. En plus, d'être inutile, il se laissait tomber comme un caca. Ouais, okai, ce poulain était étrange. Finalement, tu fis un pas vers lui, donnant un coup d'antérieur sur sa tête. Pas assez pour le tuer, mais assez pour lui faire mal. Tu voulais lui faire mal pour le faire réagir. Ce poulain te faisait véritablement penser à Fuego, ton cadet, que tu avais tué. Il paraissait fragile, brisé mais restant vivant tout de même. S'il était si malheureux, pourquoi ne pas sauter d'une falaise & mettre fin à ce martyre ? Ou alors, peut-être est-ce tout simplement car il était trop lâche ? Peut-être avait-il besoin d'un petit coup de main, non ? Tu lui offrirais volontiers.

" Le sol est confortable ? " Tu reculas. " Ou alors, peut-être que ton popotin est trop lourd pour que tu demeures debout encore quelques temps, non ? "
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 436

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Mar 19 Déc 2017 - 16:52

Solitude et tranquillité bafouées. Comme un démon sorti de terre.
La peur le paralysait. Il était incapable de bouger quoi que ce soit. Il dodelina de la tête, faiblement, alors que tous ses muscles douloureusement tendus lui faisaient mal. Rien n’allait. Absolument rien. C’était impossible qu’il se sorte de cette situation. SImplement impossible. Son coeur cognait avec violence, essayant de le réveiller, comme s’il criait qu’il fallait fuir. Fuir, oui, mais pour aller ou ? Et même le plus mal en point des adultes réussirait à le rattraper en quelques foulées. Ezaël était coincé, il n’avait d’autre choix que de subir.

Après s’être effondré, sa tête tournait et pulsait violemment. Il souffrait beaucoup de la terreur et, comme si cela n’était pas assez, le monstre en face de lui lui donna un coup dans le front. La peau fragile s’ouvrit sous le sabot et le sang commença à couler sur son chanfrein blanc, salissant le poil. Son coeur en panique n’aidait pas à arrêter le saignement, envoyant régulièrement, avec ferveur, le plus de liquide vital possible dans les veines. Sa tête tourna, il était au bord de l’évanouissement. Rien n’aurait pu aller plus mal. Enfin, c’est ce que son peu de conscience essayait de croire.

Alors qu’il reculait, l’étalon de nuit cracha encore son venin. Ezaël déglutit, les larmes roulant sur ses joues au même rythme que le sang coulait jusqu’au sol. C’était douloureux. Tout son corps était douloureux. Toute son âme aussi. Il était incapable de répondre quoi que ce soit, ramenant faiblement sa tête blessée sous ses pattes, se roulant en boule comme il pouvait.

Un coup de vent agita l’herbe haute et le cacha légèrement. Pas assez pour le soustraire à la vue de l’étalon de cauchemar, mais ça l’aida quelque part à reprendre un peu son souffle.

Ce même vent ramena une odeur de cerf puissante. L’ongulé se trouvait à quelques pas des deux chevaux, massif, imposant. Il semblait en rut et bien décidé à conquérir la plaine aux trois primaires. Aussi pouvait-il voir en Collapsing un ennemi.

Ezaël se fit tout petit et se ratatina lorsque le cerf poussa un brame rauque et puissant qui résonna longtemps dans le murmur du vent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Mar 19 Déc 2017 - 17:41

Luciferios
ezaël ft. collap's

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais c'était quoi ce poulain, sérieux ? Il était tombé sur quoi nom de dieu ? Pourtant, même en se baladant hors de cette île, il aurait réellement imaginé que les poulains seraient autrement. Il aurait imaginé qu'ils seraient joviales, plein de vie, galopant dans tous les sens comme des abrutis. Allant téter de temps en temps leur maman, allant jouer avec leurs amis, découvrant le monde ... Mais lui, lui il était différent. Il semblait comme : possédé. Ouais c'est ça, possédé par un spectre emprunt d'une mélancolie sans nom. En fait, quand on y pense, il te ressemblait un peu ce poulain. Il paraissait dans son monde, complètement perdu avec des voix qui lui étaient inconnues. Mais toi, c'était totalement différent : toi, même poulain, tu connaissais ces voix. Tu savais d'où elles venaient, tu savais si tu devais les suivre ou non. Tu savais surtout que tu devais te soustraire à la vie d'un poulain normal. Tu devais vivre isolé de tous, comme un véritable prince.
Tu posas un regard dubitatif sur le sang qui coulait, mais surtout sur les larmes qui le rejoignait. Okai. Il ne parlait pas, mais il pleurait. Tu ne savais plus quoi faire, sincèrement. C'était bien la première fois qu'il tombait sur pareille personne, qu'il tombait sur un être auquel tu ne peux rien faire. On pourrait considérer cela comme de l'ignorance, mais non, c'était différent. Il puait la peur, il pleurait une mère qu'il n'avait plus. En réalité, il n'était qu'un être qui ne ressemblait à rien du tout. Un être qui n'avait pas d'âme. Comme toi en fait. Arrête de secouer la tête Collap's, tu sais que j'ai raison. Tu sais qu'il te ressemble réellement, seulement lui, il n'a pas la force que tu as eu à son âge. Lui, il n'a pas eu l'enfance que tu as eu. Sois un peu indulgent, s'il te plaît. Quoique, ce serait sans doute trop te demander, je pense. L'indulgence n'existe pas dans ton vocabulaire, malheureusement. Tu finis par soupirer, lassé par le comportement du poulain. En fait tu hésitais : tu le tues maintenant ou tu le laisses pourrir là telle une vieille crotte de mammouth ? Bonne question.
Soudain. Un bruit, une odeur. Nom de nom. Un cerf. Tu pensais qu'il était mort cet idiot ! Mort quand tu avais rencontré Shiro, mais apparemment il avait un frère jumeau. Tu te retournas prestement, marchant sur le poulain sans t'en rendre compte & posa un regard furieux sur la bête. Ce dernier poussa un brâme pour te faire comprendre que tu étais sur son territoire, mais tu plaquas tes oreilles en arrière & te cabras en hennissant, ce territoire était le tien dorénavant. Le cerf gratta le sol, de fureur, tandis que tu fis de même. Vous vous jaugiez du regard, sans même plus faire attention au poulain.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 436

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Mar 19 Déc 2017 - 17:58

Solitude et tranquillité bafouées. Comme un démon sorti de terre.
La douleur était telle que son esprit était incapable de la supporter. Le voilà roulé en boule, recroquevillé dans les herbes sèches. Il sanglote. Il a mal. Le sang tâche son chanfrein au fil des secondes et goutte dans l’herbe. Plic. Ploc. Véritable petite pluie sanguinolente, le voilà à tremper dans son propre sang. Il n’avait jamais eu aussi mal. Il n’avait jamais été blessé. Même sa mère haineuse et son frère odieux ne l’avaient jamais ouvert. Il n’avait jamais eut de cicatrices, jamais aucune égratignure faite par un autre animal. C’était maintenant chose faite. Il regarda son sang goutter, absorbé par la couleur de ce nouveau liquide qu’il ne connaissait pas. Ses yeux embués clignaient beaucoup, sa vision était floue. Sa tête tournait petit à petit alors qu’il menaçait de s’évanouir.

Le cerf apparut comme une bénédiction. Mais pas trop quand même. Si l’étalon de malheur s’était tu et concentré sur l’autre animal, il avait marché sur Ezaël. Pas assez pour lui casser quoi que ce soit, mais bien assez pour lui faire mal. Il gémit sourdement, faiblement, alors qu’il se recroquevillait plus encore comme pour se protéger de la douleur qui vrillait ses entrailles. Il déglutit, en souffrance. Il devait partir. Il le fallait. Son instinct de survie lui hurlait de le faire. Aussi se traina-t-il comme il pu là d’où il venait. Le frêle poulain avançait faiblement, les yeux remplis de larmes, la vision trouble.

Le cerf brama une fois de plus alors que Collapsing se cabrait. Il ne semblait pas apprécier la présence d’un autre mâle en age de se reproduire. Surtout pas dans une saison comme celle-ci, avec un troupeau de biches non loins dans la plaine. Il brama encore une fois, baissant l’encolure comme pour l’inviter à se battre, dressant ses bois en direction de l’équidé, prêt au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Mar 19 Déc 2017 - 18:38

Luciferios
ezaël ft. collap's

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il se prenait pour qui ce cerf ? Il savait à qui il avait à faire au moins ? Il savait qu'il ne fallait pas provoquer Collapsing ? Que tu le tuerais en deux deux ? Que tu l'anéantirais pour avoir oser cet affront ? Tu en oublias complètement le poulain. De toute façon, il était tellement silencieux, tellement inutile que c'était facile de l'oublier. Mais Collapsing ? Tu te rends compte que tu es en train de provoquer un cervidé ? Un animal avec des bois acérés ? Un animal qui est deux fois plus gros que toi & qui est surtout capable de te tuer en t'empalant ? Bon d'accord, un cerf n'est pas connu pour cela. Il est connu pour être inoffensif, mais il fallait que tu fasses attention, sincèrement ! Bon d'accord, tu as fait fuir un ours, tu as tué ton frère, tu as échappé à la mort plusieurs fois mais fais gaffe ! Un cerf est parfois beaucoup plus dangereux que la Mort en elle-même. Il peut te tuer sans même le vouloir. Car la saison de rut fait mourir toute conscience en eux. Ils deviennent dangereux car territoriaux.
Mais soudain. Soudain, une once d'intelligence naquit en toi. Certes, tu étais vengeur, tu n'avais peur d'absolument rien du tout, mais tu savais tout de même jauger le danger que tu avais en face de toi. & ce cerf était dangereux. Tu le comprit lorsqu'il baissa la tête & pointa ses bois vers toi. Tu vis ses muscles se tendre, ses yeux se fermer, ses postérieurs s'abaisser & tu comprit ... Tu comprit qu'il fallait fuir ! Immédiatement. Alors tu te cabras une seconde fois, pour finalement faire volte face & partir au galop. Tu entendis le cerf partir à ta charge : il devait considérer cette fuite comme un énième affront. Tu continuais de galoper & brusquement, tu chutas. Tu te relevas prestement, prêt à repartir mais tu vis que tu venais de tomber à cause du poulain. Alors avec violence, tu lui pris le garrot & le balanças devant toi. Pas pour le tuer, mais pour le faire fuir. Il n'y avait que toi qui avait des droits sur lui désormais. Tu entendis le cerf se rapprocher, alors tu repris ta courses en poussant le poulain de tes naseaux.

" Bouge toi nom de dieu ! T'es un cheval ou une larve ? "
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 436

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Mar 19 Déc 2017 - 19:17

Solitude et tranquillité bafouées. Comme un démon sorti de terre.
Alors qu’il essayait d’avancer un pas après l’autre, vacillant et tremblant de douleur, le cerf ronflait des naseaux, prêt à charger. Ezaël boitillait pour s’en aller, s’enfuir, mais c’était compliqué entre la peur qui vrillait sa tête et la douleur qui serrait son estomac. Il avait l’impression de sentir tout à coup chaque millimètre de muscle dans son corps, chaque centimètre de peau, chaque poil qui collait à cause de son sang qui coagulait. Chaque respiration était difficile, chaque expiration l’était encore plus. Il ne savait pas combien de pas il avait fait mais il ne voulait pas se retourner. Non, non, non. Juste fuir et ne plus jamais le regarder. Il toussa et gémit douloureusement, sa gorge rapeuse le faisant souffrir à son tour. Quelle belle journée. Quelle bonne journée.

Alors qu’il approchait de la forêt d’où il était venu, quittant presque la plaine, la douleur vrilla son corps lorsque Collapsing se rétama magistralement sur son corps. Hop, encore un peu de contusions sur la commande, avec ça ce sera tout ? Et non. Après ça, les dents de Collapsing se plantèrent dans son garrot et il l’envoya valser comme une feuille morte. Courir. Bouger. EH BAH MERCI MAIS AVEC DES BOBOS PARTOUT C’EST DUR POUR UN BEBE HEIN. Son soi intérieur hurlait de colère mais il était trop fatigué et trop terrorisé pour dire quoi que ce soit. Il se contenta d’avancer comme il pu alors que l’autre le poussait. Il essayait tant bien que mal de se soustraire au toucher de l’étalon noir, sautillant tantôt à droite tantôt à gauche.

Alors qu’ils arrivaient dans la forêt et qu’Ezaël regardait un arbre dont les racines pouvaient créer un abri, une cachette, il souffla avec terreur :

« M-M-Mais qu-qui es-es-tu ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 588

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Mar 19 Déc 2017 - 21:12

Luciferios
ezaël ft. collap's

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il fallait que vous fuyiez, que vous couriez aussi vite que vous pouviez. Car malgré qu'il soit inoffensif dans la réalité, ce cerf devenait dangereux, méchant & violent. Tu n'avais peur de rien, ou tout du moins c'est ce que tu ne cesses de répéter au monde entier. Mais aujourd'hui, c'était différent. Aujourd'hui, tu sentais réellement que ta vie était en péril, que tu mourais si tu restais là. Mais tu étais si invincible, si invulnérable comme tu le disais, pourquoi avoir autant peur d'un cervidé ?Pourquoi fuir de cette manière-là ? Pourquoi galoper aussi vite à cause de lui ?Mais tout simplement car tu étais intelligent, tout simplement car pour une fois que tu avais réfléchis. Pour une fois, tu avais laissé ton instinct de survie, surtout ton intelligence parler, plutôt que ton ego & ta testostérone. Tu avais quatorze ans, tu avais des terres à gouverner, alors oui, il fallait que tu fuis pour survivre. Il fallait que tu évites de te faire empaler aussi rapidement à cause d'un mâle en rut.
Tu posas un bref regard sur le poulain que tu avais bousculé & tu crus te cogner la tête contre un arbre, tant ce poulain te désespérait. Il boitait. Tu venais de le bousculer pour qu'il puisse courir davantage, mais non, cet idiot boitait. Mais quelle idée de boiter alors qu'un cerf en rut vous pourchasse ?! Sincèrement, c'était quoi l'intérêt nom de dieu ! Tu avais voulu le sauver, mais non il se mettait une balle dans le pied, tout seul ! Finalement, tu posas ton regard sur la forêt qui était face à toi & tu ne te posas pas une seule seconde ! Ni même une seule question, tu fonças. Tu galopas beaucoup plus vite, la queue sur le dos & les oreilles dans la crinière. Arrivé dans cette forêt, tu remarquas que le cerf se stoppa : tant mieux ! Cela signifiait donc que tu venais de partir de son territoire & que tu étais donc en sécurité. Alors, en oubliant presque la présence du poulain, tu stoppas complètement ta course, soufflant un bon coup & laissant ton coeur se calmer petit à petit. Puis, une voix se fit entendre. Mince ! Tu l'avais oublié celui-là. Tu posas ton regard sur lui, furieux contre lui.

" Collapsing. & toi, pauvre idiot ? "
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezaël

avatar

ÂGE : 22
PUF : Kan'
MESSAGES : 436

SEXE DU CHEVAL : Étalon

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   Mar 19 Déc 2017 - 21:57

Solitude et tranquillité bafouées. Comme un démon sorti de terre.
Le poulain s’efforçait d’avancer comme il pouvait avec son corps endolori par l’autre mâle. Il souffrait et peinait à respirer mais il tenait bon. Sa mémoire vacillait mais ne s'effaçait pas, ce qui lui rendait service étant donné l’étendue du danger qu’il encourait, s’il oubliait maintenant. Alors qu’il essayait autant qu’il pouvait d’avancer plus vite, l’étalon de cauchemar le dépassa et fonça à toute allure vers la forêt. Ezaël se demanda soudain pourquoi il courait, en fait, et jeta un coup d’oeil en arrière. Le cerf chargeait  à toute allure.

Le poulain n’eut le temps d’entendre que la réponse de Collapsing alors qu’il se fourrait dans un buisson pour échapper au regard de tous. Collapsing. Collapsing. Il se le répéta pour ne jamais ô grand jamais oublier son bourreau. Un jour il se vengerait peut être, s’il s’en souvenait, s’il devenait plus fort. Peut être.

« Ezaël... »

Il resta prostré dans son buisson le temps de reprendre ses esprits alors que le cerf s’était arrêté mais continuait de menacer le mâle noir.

Après un petit temps, Ezaël fila sans demander son reste, disparaissant dans les ombres de la forêt, slalomant entre les végétaux pour disparaître complètement, des mois durant.

The end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wild Wood || Ezou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wild Wood || Ezou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild
» 07. Girls running wild
» Partenaire avec Silver Wood ?
» Minnesota Wild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES SECRÈTES :: LA PLAINE AUX TROIS PRIMAIRES-
Sauter vers: