Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bones become dust - ft. Ocëan Pearl

Aller en bas 
AuteurMessage
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 19
PUF : Léthé
MESSAGES : 254

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Dim 8 Oct 2017 - 1:28

bones become dust

Ses sabots complètement immergés dans les eaux sombres, Ecalipse guettait l’horizon. Profitant de l’eau froide contre ses membres en cette chaleur, elle se posait mille questions, sur elle et sa vie ; à quoi ressemblerait-elle si elle était loin, là-bas, dans les contrées inconnues et lointaines ? Aurait-elle une famille, ou bien un troupeau ? Serait-elle aimée, haïe ? Elle eut un vague sourire en songeant à toutes ces possibilités.
La vie est ce qu’elle est. N’était-ce pas ce qu’on lui avait toujours répété ? Elle soupira.

Se mettant tranquillement en marche, elle repéra la plus imposante carcasse de bateau et s’en approcha d’un pas tranquille, quittant l’eau pour laisser ses sabots trempés s’enfoncer dans le sable fin. Portant sa tête basse –profitant que personne ne la regarde– elle souffla doucement sur le sol, observant les grains dorés s’envoler sous ses yeux vairons, brillant d’une lueur étrangement enfantine. Un sourire un peu mièvre coula sur ses lèvres roses, et elle s’avança jusqu’à l’immense bâtiment, ses yeux s’accrochant aux planches délavées et encore humides –une tempête avait dû frapper la plage, récemment. Peut-être était-ce la tempête qui l’avait forcée à trouver refuge dans l’usine, quelques temps plus tôt.

S’aventurant distraitement sur ce qu’il restait du pont, la jument pie apprécia le claquement lent et régulier de ses sabots sur le bois, avant de repérer ce qui semblait être une cabine. Elle s’en approcha et, alors qu’elle allait fouiner tranquillement, un cri au-dessus d’elle la fit se désintéresser des affaires des bipèdes.
Un vautour survolait la carcasse, effectuant de grands cercles dans le ciel en brayant. Elle coucha les oreilles, remballant à la fois son sourire et sa bonne humeur apparente pour ronfler bruyamment. Que pouvait-il bien chercher par ici ? Alors qu’elle allait s’éloigner pour fuir les cris incessants du rapace, elle capta une odeur peu agréable ; si ç’aurait été une raison de plus pour partir aux yeux de certains, cela éveilla sa curiosité et elle s’en approcha.

A ses pieds se trouva bientôt un cadavre. Elle haussa les sourcils. Ça ressemblait donc à ça, un bipède ? Le pauvre homme n’était pas en très bon état, mais il semblait surtout un peu mort. Ecalipse eut une moue de dégoût. Il était laid. Vraiment très laid.
Et en plus, il puait.

Il y a un croque-mort par ici ?, railla-t-elle à l’attention de qui pourrait bien l’entendre.

Elle soupira en réalisant qu’elle devait sans doute être seule par ici. De toute façon, qui aurait l’idée saugrenue de venir admirer un cadavre avec elle ? Sans doute personne. Peu nombreux étaient les gens assez tordus pour ce genre d’activité.

Elle choisit donc de lui faire une cérémonie, tout simplement pour tuer l’ennui. Après ça, elle partirait à la recherche de son trésor… Les marins cachaient bien un trésor su les plages, non ? Elle retourna donc vers la cabine, afin d’y trouver quelque chose, n’importe quoi pour recouvrir l’humain. Fouillant en donnant des coups de nez à gauche et à droite, elle finit par trouver quelque chose qui ressemblait à une couverture. Ça ferait sans doute l’affaire ; elle traîna l’objet jusqu’au cadavre et la posa sur lui. Puis soudain, il fit un bruit. Ecalipse réalisa alors qu’il avait ouvert les yeux. Elle fit brusquement quelques pas vers l’arrière, s’attendant à tout sauf à ça.

Oh bordel, le cadavre s’est réveillé !, s’écria-t-elle.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Dim 8 Oct 2017 - 17:41

Les Terres Secrètes étaient devenues son refuge par un hasard malheureux. Elle qui avait passé la grande majorité de sa vie dans les Terres Trompeuses... que faisait-elle ici ? Fifa s'attaquait aux Terres Orphelines et espérait que sa mère l'y rejoindrait lorsqu'elle serait en leur possession. Bien qu'elle porte son gendre dans son coeur, Ocëan Pearl n'était pas certaine de vouloir les y rejoindre, probablement parce que l'ancien propriétaire du territoire qu'ils convoitaient n'aurait pas voulu qu'elle y mette les pieds. Elle avait assassiné sa compagne. A vrai dire, même Querouane ne semblait pas désirer rejoindre le royaume de son ancien amant. Toutes deux se comprenaient dans les non-dits qui les avait réunies.

Elle longeait le rivage. Le fracas des vagues l'aidait à oublier son audition défaillante, trop bruyant pour ses tympans usés par les années. Le sable mou et malléable sous ses sabots lui donnait l'impression que ce n'était pas si dur de se porter à travers le territoire et elle appréciait particulièrement cette apparente jeunesse retrouvée. L'air marin avait du bon. Pas pour tout le monde, se corrigea-t-elle avec un sarcasme qui ne lui était pas habituel. Une carcasse se dressait à l'horizon, sens en dessous en vérité, offrant aux rayons froids du soleil sa coque claire. Les planches de bois reflétaient à peine la luminosité claire qui pesait sur la Plage Dévastée. Un cocotier peinait à jeter un peu d'ombre aux alentours.

Ocëan s'approcha à pas lents, découvrant que le bateau avait été tordu dans la tempête qui l'avait craché sur la plage : seule la moitié de sa carcasse était retournée, déchirée pour laisser le navire  éventré. Le pont effondré donnait en partie sur la plage et elle y aperçut une silhouette bicolore. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas croisé un équidé qui partageait la même robe qu'elle aussi poussa-t-elle un hennissement curieux à son intention, hâtant le pas. L'équidé s'éloignait. Pearl prit le trot, sa vieille carcasse douloureusement secouée par les soubresauts qu'elle s'imposait pour presser l'allure. Elle s'engouffra dans l'embarcation.

Elle n'y trouva qu'une allée déserte et barrée de ce qui ressemblait vaguement à un humain, elle n'en avait pas vu assez souvent pour être catégorique. Son reflet dans le Miroir était resté flou dans sa mémoire, elle se souvenait plus du corps de Perjury que du sien. L'homme ressemblait vaguement à son ami tel qu'il avait été à l'époque simplement, elle n'avait jamais pu réellement y trouver de la beauté. Il était bien mal en point, son torse se soulevait à peine et elle se souvint avec honte de l'effet qu'elle avait pu avoir sur l'étalon gris. Ce n'était pas le moment d'y repenser.

La jument se détourna du presque cadavre pour s'éloigner et partir à la recherche de l'équidé qui avait disparu dans les profondeurs du bateau, s'enfonçant dans les entrailles de ce dernier. Un cri lui parvint alors qu'elle tournait à l'angle d'un couloir et elle fit volte face, alertée. Revenant sur ses pas, elle aperçut l'inconnue de l'autre côté de l'homme, incapable de reconnaître la jument. Ses yeux vairons ne lui étaient pas familiers cependant il y avait quelque chose de lointain dans sa posture, la façon dont sa robe l'habillait... Elle ne parvenait pas à se souvenir aussi se contenta-t-elle de parler après un bref regard à l'intention de l'homme.

« Dans ce cas ce n'est pas un cadavre. Pas pour le moment du moins. »

L'endroit avait définitivement un effet étrange sur son humour, il n'avait jamais été aussi noir.

« Pardonnez moi, je vous ai aperçue depuis la plage et j'ai cherché votre compagnie, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas croisé d'équidé partageant ma robe, cela me rend nostalgique. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 19
PUF : Léthé
MESSAGES : 254

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Dim 15 Oct 2017 - 22:22

bones become dust

Dans ce cas ce n’est pas un cadavre. Pas pour le moment du moins.

Les oreilles de la pie se couchèrent contre le haut de son crâne, elle avait été surprise. Elle regarda la jument qui l’avait ainsi arrachée à ses pensées les plus profondes, se voulant un peu méchante. Mais son expression se radoucit quelque peu lorsqu’Ecalipse croisa le regard de l’autre pie. Elle lui disait quelque chose.
Un souvenir lointain, bien trop lointain. Apparemment, les terres de son enfance étaient encore peuplées de vieilles connaissances… de très vieilles connaissances.

La jument, qui semblait bien plus âgée qu’elle, commença à déblatérer sur des choses d’ancien. Les terres avaient donc été vidées de toute population à la robe bicolore ? Intéressant. Ecalipse inclina pourtant la tête. Quelque chose chez cette jument lui rappelait réellement quelque chose. Elle l’avait forcément croisée, une fois.

Et bien me voilà, dit-elle avec un mince sourire. Bicolore et rare.

Ses yeux se reposèrent sur le bipède qui semblait prêt à rendre son dernier souffle à tout instant. La pie baissa la tête pour le sentir, mais elle fut répugnée par son odeur, aussi fit-elle un pas en arrière. Elle releva la tête, voulut suggérer d’abattre le pauvre homme, mais ses yeux s’attardèrent sur la jument. Elle était bien plus âgée qu’elle, plus petite et moins épaisse aussi. Mais elle lui rappelait quelque chose, réellement.
Croisant franchement son regard, Ecalipse fut frappée par le bleu profond de ses yeux.

Excusez-moi… On ne s’est pas déjà croisées, il y a longtemps ? Ses prunelles bicolores se posèrent pensivement  sur le cadavre tandis qu’elle fouillait les moindres recoins de sa mémoire… Puis elle se rappela du jour de sa naissance, et des visages qui l’entouraient. Elle sourit soudainement. Vous étiez présente à ma naissance.

Elle pinça les naseaux, fouillant encore et toujours sa mémoire à la recherche du nom de la jument… Mais celui-ci ne lui revint pas.

Je me souviens de vous, oui. Vous avez aidé ma mère ce jour-ci. Mais votre nom ne me revient pas… Je suis Ecalipse.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Mer 18 Oct 2017 - 23:18

L'inconnue avait un air patibulaire. Ocëan Pearl se demanda si elle avait eu raison de l'aborder finalement, se souvenant d'une rencontre désagréable il n'y avait pas si longtemps. Ce Collapsing ne se rendait définitivement pas compte de sa bêtise et elle se félicitait de s'en être débarrassé avec une telle ruse. Cela ne signifiait pour autant pas qu'elle était prête à recommencer avec la jument face à elle. Son âge sembla apaiser sa semblable malgré une arrogance bien présente et Pearl laissa échapper un sourire appréciateur pour la remercier de s'être adoucie. Une perle rare, voilà ce à quoi la plupart d'entre elles aspiraient. Ce n'était pas toujours facile de s'élever dans la patriarchie et si une jeune jument en avait l'ambition Ocëan était prête à la soutenir. Elle avait élevé sa fille dans cette optique, essayait d'encourager sa petite-fille de la même façon et n'avait jamais dédaigné à la fille de Perjury son droit de naissance : Aello était son héritière. La princesse des Terres Secrètes n'avait malheureusement pas eu l'occasion de les réclamer. Fifa s'était vu arracher les Trompeuses peu après le début de son règne.

La vieille jument baissa les yeux sur l'humain qui expirait vraisemblablement son dernier souffle à leurs pieds, intriguée. Il n'avait pas l'air de souffrir, à peine conscient. Elle espérait disparaître de la même façon.

Elle releva la tête lorsque sa compagne l'interpella, considérant longuement ses paroles. Ainsi l'impression familière était partagée et le sens de déjà vu se retrouvait aussi chez son interlocutrice. Ocëan Pearl consulta sa mémoire, chercha les naissances auxquelles elle avait pu assister puis les poulains pie qu'elle avait vu mettre au monde. Afraid Again lui revint brièvement et elle la dispensa d'une pensée affectueuse avant de fermer les yeux, l'image lui revenant clairement. Isba. Des jumeaux, la jument blanche ne s'y était pas attendue et avait eu besoin de tous les encouragements possibles pour fournir les derniers efforts. Fantôme et... Ecalipse. La jument souriante le lui confirma à cet instant et Pearl la contempla sous un jour nouveau, prenant conscience de l'adulte qu'elle était devenue. La pouliche avait bien grandi, évidemment. Isba aurait été fière d'elle, Ocëan n'en doutait pas un instant et elle sourit à cette pensée, regrettant son amie disparue comme elle en regrettait bien des autres.

« Je me nomme Ocëan Pearl, j'étais une amie de ta mère. Oui, je me souviens de ta naissance... tu avais un jumeau. »

Le bruit sourd de la respiration de l'humain s'était arrêté. La pie ne daigna pas à le regarder et le contourna plutôt, partant à l'exploration du navire échoué. Il recelait sûrement de trésors sans importance et elle en était curieuse. Elle aurait voulu trouver un miroir et tâcher de se rappeler du visage humain qu'elle avait autrefois observé.

« Qu'es-tu devenue, Ecalipse ? J'ai vu grandir bien des enfants sur Horse-Wild mais tu n'étais pas parmi eux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 19
PUF : Léthé
MESSAGES : 254

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Mer 13 Déc 2017 - 3:03

bones become dust

Tu avais un jumeau.

Ecalipse posa un regard nostalgique sur l’homme au sol, dont le souffle ralentissait à mesure que les secondes s’écoulaient –avant de se transformer en minutes. Ainsi, Ocëan Pearl se souvenait d’elle, mais aussi de Fantôme. A vrai dire, cette idée aurait fait sourire la jeune jument si la vieille bicolore n’avait pas évoqué son jumeau. Le souvenir qu’Ecalipse avait de lui était si lointain qu’il en était devenu très flou ; elle n’était pas sûre de le reconnaître s’ils se recroisaient un jour. A vrai dire, elle doutait même qu’il soit encore en vie.
Tous devaient être morts.

J’avais, répondit-elle plus sèchement qu’elle le voulut.

Si, à une période de sa vie, elle avait aimé se raccrocher aux bons souvenirs qu’elle avait de sa famille, les choses avaient bien changé. Elle préférait désormais se raccrocher à la vengeance qu’elle poursuivait, et à l’image de sa mère qui restait étrangement intacte dans son esprit.

Elle cligna des yeux pour cesser de fixer ainsi le corps échoué sur lequel elle avait bloqué, perdue dans des pensées trop noires et trop lointaines. Revenant à la réalité, elle réalisa que la poitrine du pauvre homme avait cessé de se soulever. Il était mort. Elle haussa un sourcil, et un sourire moqueur ourla ses lèvres.

Que fait-on du corps ?, grinça-t-elle.

Voyant la bicolore la contourner pour aller explorer la carcasse du bateau, Ecalipse se lança à sa suite au pas, réfléchissant à la question de l’ancêtre –qu’était-elle devenue, grande question.

J’ai voyagé, appris bien des choses, réfléchi au pourquoi de la mort prématurée de ma mère, dit-elle, totalement vide d’émotions mais le regard toujours teinté de rage. Et vous, qu’êtes-vous devenue ? Vous êtes restée sur ces terres, tout ce temps ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Dim 17 Déc 2017 - 22:32

Ocëan Pearl sursauta à la réponse sèche d'Ecalipse. Le sujet était visiblement sensible. Elle eut envie de lui faire remarquer qu'ils avaient tous perdus des êtres chers et qu'elle n'était pas plus à plaindre que les autres. Se retint, parce que ça n'en valait pas la peine. Elle ne serait probablement pas écoutée de toute façon, la jeune jument n'avait rien envie d'entendre. L'ancienne dominante préféra ignorer le grincement de sa compagne pour continuer son chemin sans un mot ni réellement attendre que la pie noire la rejoigne. Elle ne doutait pas qu'Ecalipse n'aurait aucun mal à le faire. Leur différence d'âge était flagrante, les années passées pesaient sur son dos creusé par le temps.

Elle s'arrêta lorsque son interlocutrice reprit la parole et tourna la tête vers elle pour l'apercevoir plus franchement. Isba. Elle n'avait plus entendu ce nom depuis bien longtemps. Son amie blanche reposait en paix, elle l'espérait. Pearl pinça des lèvres, ravalant un avertissement à l'intention de la jeune jument. Il ne servait à rien de déterrer des fantômes, mais Ecalipse en avait peut-être besoin. Elle n'avait pas été bien vieille quand sa mère était décédée et ce n'était pas sur Coeur Noir qu'il fallait compter pour bien s'occuper d'elle après le drame.

« Et qu'en est-il ? »

Elle-même ne savait pas vraiment pourquoi ni comment Isba était morte. Le passé était flou, englué dans les souvenirs refoulés de cette époque. Accident ? Maladie ? Elle n'aurait pas su le dire. Pearl soupira profondément. Qu'avait-elle fait, concrètement ? Pas grand chose, quand elle y réfléchissait. Elle avait vu ses proches disparaître, ses enfants grandir et faire de même. Ses Terres lui avait soudain été interdites et la vie était revenue sur l'île. Tout avait changé et pourtant tout se ressemblait. Le retour des équidés n'avait pas apporté que des bonnes nouvelles et la nouvelle génération prenait le pas sur l'ancienne.

« J'ai attendu qu'il soit temps pour moi de me retirer. Horse-Wild change et pourtant tout se ressemble. Je ne sais pas si j'y ai encore ma place. Je ne sais pas si ta génération saura s'y faire la sienne non plus. »

Quoi qu'en disent les dieux, les habitants d'Horse-Wild ne restaient pas impassibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 19
PUF : Léthé
MESSAGES : 254

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Dim 17 Déc 2017 - 23:36

bones become dust

L’aïeule souhaitait donc savoir pourquoi était morte Isba. Pourquoi, comment. Ecalipse laissa ses épaules s’affaisser tandis que le bout de son nez venait effleurer les grains de sable, son souffle les dispersant et les perdant parmi d’autres grains encore. Ses yeux aux couleurs différenciées s’orientèrent vers la mer, celle qui lui semblait infinie et trop puissante –même pour elle. Elle resta longuement silencieuse, pensive ; la mort d’Isba avait été dramatique.
Mais peu nombreux étaient ceux qui le savaient.

Perjury, dit-elle simplement. Perjury. Ce simple nom la faisait frémir, sous la rage ; la peur aussi peut-être –quoi que si c’était réel, elle ne l’admettrait jamais. Perjury. Il était celui qui avait brisé une famille entière, simplement en poussant un poulain à l’eau. Elle souffla longuement pour calmer son esprit rempli de pensées obscures et macabres, et leva les yeux vers la vieille jument. Il a tué un poulain, un jour, sous les yeux d’Isba. Cette image l’a hantée, l’a brisée. Elle a peu à peu plongé dans la folie. Et un jour, elle a disparu. Et il n’est resté d’elle qu’une tombe.

Son regard était sombre tandis qu’elle contait la triste fin de sa mère. Elle avait cessé de la pleurer, mais son cœur était toujours profondément meurtri par cette perte. Rien n’eut été plus dur pour elle que d’encaisser pareille perte. Elle aurait aimé pouvoir la revoir une fois de plus, juste assez de temps pour lui dire qu’elle l’aimait ; lui avait-elle déjà dit ?
Elle ne se souvenait plus.

Elle écouta les paroles d’Ocëan Pearl et eut un sourire à la fin de sa phrase. Elle eut un étrange sourire, détournant son regard de l’autre bicolore. L’une de ses oreilles était pointée vers l’avant, l’autre vers l’arrière ; elle n’appréciait pas les donneurs de leçons, ou ceux qui pensaient détenir la vérité ultime –l’aïeule semblait être de ceux-ci, alors qu’Isba la décrivait comme une jument des plus amicales. Le temps l’aurait-il rendue aigrie ?

J’ai ma place ici, dit-elle. Je suis née sur Horse-Wild, j’y mourrai. Et derrière moi, je sèmerai justice et bienveillance.

N’était-ce pas ce qu’était son plan ? Un monde juste et bienveillant ? Tuer Perjury après l’avoir tout simplement détruit, n’était-ce pas là que de la justice ? Ecalipse en était persuadée ; et rien ne saurait la faire changer d’avis. Rien.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Lun 18 Déc 2017 - 20:09

Perjury. Ocëan Pearl se crispa imperceptiblement à la mention de l'étalon gris. Son secret, ce qui la rattachait bien plus qu'on ne le croyait au territoire de Poséidon. Loyale servante de Zeus, elle avait versé le sang d'Hypocamp' et emporté avec elle le mystère d'un reflet dans le monde des humains. C'était peut-être pour ça qu'on l'avait punie, dépossédée de ses Terres, parce qu'elle n'avait pas été assez dévouée au roi des dieux. La mer se fracassait contre le sable au loin, incapable d'emporter l'épave dans ses profondeurs. Parfois, Pearl se demandait si elle n'aurait pas mieux fait de s'enfoncer parmi les flots pour devenir l'un des mystères dont recelaient les Terres Secrètes. Leur réputation était fondée et elle en avait fait l'expérience alors même qu'elle était gardienne des Trompeuses à cette époque.

Ecalipse avait besoin de temps pour s'exprimer et Ocëan le lui accorda gracieusement, fermant les yeux au souvenir du poulain noyé. Elle ne savait pas ce qu'il s'était réellement passé ce jour là, s'était aveuglement lancée dans une guerre avortée avant même d'avoir commencé : leur génération n'avait pas les convictions qui animaient leurs enfants.

« Raven s'est noyé, avoua-t-elle soudain. »

Raven s'était noyé et Requiem avait été assassiné. Qu'on ait aidé le premier ou que le second n'ait pas été assez protégé importait peu. Ils étaient morts. N'avaient même pas eu le temps de vivre. Et qui faisait justice ? Des équidés qui ne les avaient jamais connus. Etait-ce une justice, que d'ôter une vie pour une vie ? Ocëan Pearl en doutait et pas seulement parce que la sienne était en jeu dans la vengeance qui rongeait Hyuna'.

« Ne devrais-tu pas blâmer ceux qui n'ont pas su l'aider ? Aucun de nous, ni ton père, ni les amis d'Isba, n'ont été capables de la sauver. Perjury est peut-être à l'origine de ce qui l'a fait basculer mais nous sommes tous fautifs. Nous n'avons pas su la ramener parmi nous avant qu'il ne soit trop tard. »

Elle ne se souvenait pas, parce qu'elle n'avait pas été là. Trop engluée dans la pénombre de ses propres crimes, aveuglée par la vengeance, elle n'avait pas pensé une seule seconde à son amie. Aucun d'eux ne l'avait fait. Ils avaient tous, plus ou moins, trempé leurs sabots dans le sang de leurs proches disparus en ne leur portant pas assistance. Elle ne pouvait que s'en prendre à elle-même, si Hyuna' la poursuivait autant qu'elle hantait son esprit. Sorrow avait sûrement quelque chose à se reprocher si Kuro en avait après lui. Perjury n'avait pas élevé Aello et pour ce qu'ils en savaient, sa fille aussi rêvait de le tuer. Ocëan Pearl était chanceuse que Fifa désire seulement la surpasser. Only Hope... elle n'en avait jamais réellement été proche et à présent elle n'avait aucune idée d'où il était. Mélodie avait disparu avec lui. Personne ne connaissait vraiment Shiro, quant à Naeven il était probablement mort depuis le temps. Restait pourtant Ecalipse, qui n'était même pas concernée par les déboires de la dominance.

« Tu es avide de vengeance mais la gloire t'attire comme de l'or. Tu es assoiffée de pouvoir n'est-ce pas ? Tu veux combler le manque laissé par ta mère et ton père. Tu penses que tu ne connaîtras pas la démise que nous avons successivement essuyé avant toi. »

Ses oreilles bicolores s'étaient légèrement penchées en arrière. Ocëan Pearl se sentait insultée par cette nouvelle venue qui se pensait supérieure. Elle ne savait rien, n'était pas là lorsque que tout cela s'était joué. Il était facile de les prendre de haut, moins de les surpasser. Oh, elle souhaitait que Fifa et Kuro fassent mieux qu'eux. Mais des opportunistes comme Ecalipse ? Comme Collapsing ? Jamais.

« Tu ressembles à ton père, cracha-t-elle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 19
PUF : Léthé
MESSAGES : 254

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Lun 18 Déc 2017 - 22:05

bones become dust

Raven s’est noyé.

Les yeux d’Ecalipse s’embrasèrent, elle sentit la colère monter à mesure qu’un flot de paroles, qu’elle reçut comme un millier d’insultes –des millions de poignards venant se planter dans son dos, lacérer ses membres, son poitrail, son ventre, tentant d’atteindre son cœur et sa dignité– sortaient de la bouche de l’aïeule. Comment osait-elle parler ainsi d’une telle tragédie ? La mort d’Isba n’avait-elle pas eu le moindre impact sur elle ?

Sa famille n’est pas fautive, cracha la jeune pie avec hargne. Cœur Noir a tout fait, tout, pour tenter de la protéger, de la relever. Je n’étais qu’une enfant, je n’avais pas conscience de ce qu’il se passait dans son esprit, je ne savais pas qu’elle sombrait dans la folie ; j’ignorais ce qu’était la folie. Perjury a détruit ma famille, il a brisé ma mère. Un sourire amer coula sur ses lèvres à mesure que sa respiration redevenait normale ; la pression redescendait lentement. Perjury. C’est lui qui vous a dit qu’il n’avait pas tué le poulain ? Ma mère parlait tant de Raven, elle délirait, elle s’imaginait le voir derrière chaque arbre lorsqu’elle n’imaginait pas Perjury la traquant. Et vous, où étiez-vous lorsque ma mère avait besoin d’aide, qu’elle avait besoin de personnes sur qui compter ?

A peine calmée, Ecalipse replongeait aussitôt dans la colère ; colère qui agitait follement ses prunelles. Son œil bleu semblait tenter de transpercer la vieille pie comme le tranchant d’une lame ; Ecalipse ne pouvait aimer Ocëan Pearl comme sa mère l’avait aimée –pas après de telles paroles.

La suite des paroles de l’ancienne dominante des Trompeuses firent doucement rire Ecalipse ; pour qui se prenait-elle ? Croyait-elle vraiment la connaître, parce qu’elle l’avait vue naître, parce qu’elle avait bien connu sa mère ? Elle ne savait rien d’elle, rien du tout. La digne fille d’Isba et Cœur Noir ne craignait pas cette vieille pie, qui semblait penser que son vécu et sa soi-disant sagesse lui donnaient accès à la vérité ultime. Elle ne croyait pas en elle, jamais elle ne saurai se fier à elle. Ses oreilles désormais plaquées contre le haut de son crâne, perdues dans ses crins, Ecalipse adopta une mine agressive.

Vous ignorez tout de moi. Vous avez été là le jour de ma naissance, et basta ! Vous n’avez jamais rien été de plus qu’une spectatrice, un pauvre jour de ma vie. Qu’est-ce que cela représente aujourd’hui ? Plus rien. Je n’ai que faire de la gloire, je ne veux que la justice.

Sa queue fouettait l’air avec énergie, ses naseaux pincés et ses yeux traduisaient toute sa colère. Rares étaient les fois où son animosité avait atteint un tel stade.

Tu ressembles à ton père, cracha Ocëan Pearl.

Un sourire empreint d’une fierté malsaine se plaqua aux lèvres d’Ecalipse. Son père, son père ! Quelle fierté pour elle, que d’être née d’un tel étalon ! Son sourire s’étira, devenant plus grand encore, comme si le simple fait de penser à Cœur Noir la rendait plus puissante encore ; c’était comme si la folie d’Isba était parvenue jusqu’à elle, gagnant son cœur et son âme, pervertissant son esprit en le peignant de noir.

Mon père, oui…, souffla-t-elle, toujours un sourire malsain aux lèvres. Je suis heureuse de lui ressembler, heureuse d’être sa fille, et heureuse d’être celle d’Isba. Vous n’imaginez pas la fierté qui est mienne, celle du sang qui coule en mes veines.

Perdant brusquement son sourire, elle fit un bond en avant, droit vers Ocëan Pearl, montrant les dents dans une mine des plus agressives.

Je vous conseille maintenant de quitter ces terres. Hors de chez moi !, cracha-t-elle au visage de la pie.

Son expression teintée de rage et de détermination, un brin de folie naquit dans son regard à mesure que celui-ci affrontait sans crainte, aucune, celui d’Ocëan Pearl.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Lun 18 Déc 2017 - 22:44

Ocëan Pearl se retourna vers Ecalipse, lui faisant pleinement face. La jeune jument était bornée et n'avait aucune intention d'écouter ce qu'on lui disait. C'était regrettable mais peu surprenant, pas à son âge ni au vu des circonstances. Pour autant, elle ne pouvait que la décevoir. Elle hésita à faire un pas, se ravisa. Cela n'en valait pas la peine et l'autre pie paraissait instable. Seule, dans cette carcasse de bateau, mieux valait penser à la retraite plutôt qu'à la confrontation avec un être qui, tout compte fait, n'était rien pour elle.

« Ce n'est pas ce que j'ai dis, coupa-t-elle avec agacement. Je suis tout autant à blâmer que les autres mais bien sûr, tu n'écoutes pas. »

Elle inspira profondément, ravala l'envie de chipoter un souvenir déterré d'un passé trop lointain pour le mériter.

« Je ne sais pas s'il s'est noyé ou si on l'a aidé. Toi non plus. Isba était folle, pour ce qu'on en sait ce qu'elle a raconté n'était pas la vérité. Peut-être qu'elle regrettait de ne pas avoir pu le sauver et qu'avec les tensions de l'époque elle a inventé que c'était Perjury qui l'avait poussé. »

C'était inutile. Elle cessa de parler un instant, le souffle court. Son poitrail se soulevait irrégulièrement, gonflé par une conviction qui ne lui suffisait pas. Pour ce qu'elle en savait elle-même, Perjury avait bel et bien tué le poulain. Il était trop tard pour sauver Raven de toute façon.

« Tu as juste besoin d'une raison d'exister, tu cherches une justification parce que tu es traumatisée. »

Pearl avait beau rationaliser, elle savait que c'était peine perdue. C'était peut-être un avant goût de sa confrontation inévitable avec Hyuna'. Elle refusait de céder. Elle-même avait tué. Elle savait pourquoi. Elle le regrettait. Elle ne laisserait pas une imbécile ignorante lui dicter sa loi.

Peu impressionnée par le regard enflammé d'Ecalipse, elle soutint un instant ses yeux vairons des siens, lessivés par les années. La pauvre était probablement folle, elle avait déjà vu le résultat avec Hyuna', perdre sa mère a un jeune âge ne faisait pas bon ménage. Pearlescence non plus, n'était pas tout fait saine. Bien qu'elle le cache, Ocëan craignait la mine agressive de son interlocutrice. Elle n'avait plus l'âge de l'affronter. Elle rit, sèchement, froidement, à l'entente de ses paroles et répliqua sans même réfléchir, parce que c'était plus facile.

« Et toi, qu'est-ce que tu en sais ? Rien. Absolument rien. Tu n'étais qu'une pouliche, tu l'as dis toi-même. Tu n'étais même pas là, ce jour là. »

Démente, voilà ce qu'elle était. Il n'y avait plus à en douter, Isba était bel et bien folle et apparemment, elle avait transmis sa démence à sa fille. Cette fois, Ocëan Pearl ne répondit pas. Cela n'en valait pas la peine. Elle n'en avait même pas envie. Quel intérêt ? Elles se répondaient sans même s'écouter. Elle se campa fermement sur ses postérieurs, se cabrant à demi malgré la douleur dans ses cuisses, ses muscles qui s'étiraient si difficilement. L'effort autrefois naturel lui coûtait à présent mais elle ne se laisserait pas impressionner.

« Non. Elles ne sont pas à toi, pas encore. »

La crainte avait disparue et la lassitude qui l'habitait depuis quelques temps revint dans sa voix et son regard.

« Elles n'ont jamais appartenu à aucun de nous. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 19
PUF : Léthé
MESSAGES : 254

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Lun 18 Déc 2017 - 23:53

bones become dust

Vous êtes tout autant à blâmer, et ça ne vous fait rien. Rien !

Ocëan Pearl parla de la folie, sous le regard embrasé d’Ecalipse. Comment osait-elle remettre en question les paroles de celle qui fut son amie ? Les oreilles de la bicolore étaient enfouies dans ses crins, son air agressif s’assombrissait de plus en plus. Elle était prête à éclater de rage.

Ma mère était folle, mais elle n’était pas une menteuse, siffla-t-elle.

Traumatisée ? La vieille la pensait donc traumatisée ? Ecalipse ronfla. Elle ne supporterait pas une minute de plus d’entendre de telles sornettes. Elle portait sa tête bien haute, ses yeux sombres posés sur la vieille dévoilant leur blanc. Elle savait pourquoi elle existait. Elle existait pour la justice. Pour une bonne cause.

J’existe parce que je dois rendre la justice. J’existe parce que Perjury doit payer.

La vieille tenta de se défendre, d’impressionner Ecalipse. Mais c’était impossible. La jeune jument bicolore regarda l’autre se lever sur ses postérieurs. Elle osait donc se dresser face à elle ? La vieille pie, qui au début aurait pu représenter une figure amicale pour Ecalipse, n’était désormais plus à ses yeux qu’une vieille figure de son enfance, elle ne représentait rien. Enragée, elle se leva à son tour dans un cabré, et se laissa retomber contre Ocëan Pearl, la bousculant de toute sa force. Elle leva un peu la tête, ses dents venant effleurer l’encolure de la vieille.
Elle ne mordit pas, non. Elle menaça.

Pars loin, Ocëan Pearl. Quitte mes terres, et ne reviens plus.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Mar 19 Déc 2017 - 8:49

Hors RP:
 

Le poids d'Ecalipse manqua de la faire tomber et seule la paroi du cargo abandonné parvint à la maintenir debout. Ocëan Pearl se saisit de l'opportunité dans un réflexe qu'elle n'avait plus l'âge d'avoir, claquant des dents à l'intention d'Ecalipse. Ce n'était pas une gamine qui la malmènerait ainsi. Les nouveaux arrivants n'avaient aucune idée de ce qu'il s'était réellement passé, ne respectaient pas ceux qui étaient arrivés et restés sur cette île depuis bien plus longtemps qu'eux. Elle refusait de céder face à eux.

« Ce n'est pas parce que je ne le montre pas que ça ne me fait rien ! cria-t-elle. »

Ses yeux tremblèrent un instant, submergés par l'émotion, le souvenir d'une amie dont elle n'avait même pas remarqué la détresse, trop empêtrée dans la sienne.

« Isba était mon amie, faisait partie de mon troupeau, j'aurais du veiller sur elle mais je n'ai pas pu ! »

Ce n'était pas de la justice, criait son esprit assagi par les années. Le "D" gravé à jamais sur son encolure lui rappelait sa propre arrivée, son innocence et son ignorance à l'époque. Elle avait voulu se venger de Crazy Love, s'était retrouvée à ses côtés à la naissance d'un poulain quand autrefois c'était elle qui avait été en train de mettre bas. Le monde n'était pas si simple, pas si manichéen.

« Je suppose qu'on a déjà tenté de te dissuader de te venger, sans succès ? »

L'adrénaline courait dans ses veines, faisait battre son coeur plus fort et l'aidait à oublier son grand âge, la crainte inhérente de l'être plus jeune qui la menaçait.

« Si un jour tu les possèdes je n'y reviendrais pas mais pour le moment, le passage ne m'est pas interdit. »

Il était amusant comme Ecalipse, si sûre d'elle, n'essayait pourtant pas d'en savoir plus sur les évènements qui avaient aggravé la folie de sa mère, entraîné son abandon par son père. Elle savait probablement déjà qu'elle avait tort, au plus profond d'elle-même. Ocëan Pearl n'avait pas l'intention de marteler ce fait cependant, c'était inutile. Mais elle refusait de laisser cette pauvre novice la chasser, insulter la mémoire d'une jument qu'elle n'avait au final que peu connue bien qu'elle en soit la fille.

Isba aurait été déçue, encore plus qu'elle l'était sûrement déjà.

Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 19
PUF : Léthé
MESSAGES : 254

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Mar 19 Déc 2017 - 19:30

bones become dust

La vieille claqua des dents tout près d’elle. Ecalipse eut alors un sourire malsain, comme excitée par l’idée d’un combat. L’adrénaline montait en elle et elle sentait son cœur prêt à exploser. Le sang battait contre ses tempes, elle le sentait bouillonner dans ses veines. Et celles-ci palpitaient, l’excitation malsaine de la jeune jument n’avait de cesse de s’accroître. Puis alors qu’elle claquait à son tour des dents, ses puissantes mâchoires se refermant tout près de l’oreille d’Ocëan Pearl, elle crut entrevoir la faiblesse de celles-ci.
Elle n’en sourit que plus.

Était-ce de la culpabilité ? Du regret ? Qu’importe ; Ecalipse voyait l’aïeule céder sous le poids du temps, prise dans l’étreinte de la réalité. Oui, la réalité –elle, qu’avait-elle fait pour Isba ? Pas plus qu’elle, une enfant qui n’avait pu qu’observer la chute de sa mère. Pearl, elle, était adulte. Elle était responsable, comme tous ceux qui avaient contemplé Isba qui revenait à l’état de poulain, fuyant face à son ombre, devenant plus paranoïaque chaque jour, s’empêtrant les sabots dans des brins d’herbe, des obstacles imaginaires qu’elle seule voyait.

Et pourquoi tu n’as pas pu l’aider ?

Ecalipse s’était un peu écartée de la vieille pour la regarder, pour la contempler, elle et son visage marqué par les années. Son corps qui se creusait, s’affaiblissait –ses yeux qui avaient vu trop de proches disparaître. Le ton de la jeune bicolore était empreint de douleur, douleur qu’elle n’avait de cesse d’écarter ; elle évinçait cette peine qui l’aurait rendue bien faible face à un monde si cruel.

Pourquoi tu n’as pas pu l’aider, alors que tu étais son amie, sa dominante ?, s’égosilla-t-elle. Je veux savoir pourquoi toi qui étais si proche d’elle, tu n’as pas pu la sauver ! Pourquoi tu n’as pas essayé ! Tu as contribué à priver des enfants de leur mère. Fantôme et moi avons dû nous tourner vers notre père, mais il ne pouvait pas assurer seul notre éducation.

Le regard d’Ecalipse, toujours sombre, s’était teinté de douleur, sans que ne le quitte pour autant la rage. Elle soufflait lentement ; elle s’était quelque peu radoucie –moins menaçante, mais toujours énervée ; n’y avait-il aucune justice ici bas ?

Pourquoi tu protèges Perjury, alors que tout le monde sait qu’il a tué ce poulain ? Penserais-tu de la même façon si c’était ton poulain qu’il avait tué ?

Je suppose qu’on a déjà tenté de te dissuader de te venger, sans succès ?

Ses naseaux se pincèrent, elle leva haut la tête. Rien ne pourrait la faire changer d’avis ; dans cette macabre histoire, il y avait un fautif –Perjury– et une flopée de victimes –Isba et sa famille. Elle tuerait le fautif pour soulager le cœur ou honorer la mémoire des victimes.

On m’a dit que le meurtre ne saurait s’effacer de ma mémoire. Mais je m’en fiche. Perjury doit payer le prix fort. Il m’a arraché tout ce que j’avais. Je ne le laisserai pas s’en sortir indemne.

Son ton était dur, elle ne céderait pas. Nul ne saurait lui faire entendre raison. Elle était sûre de ce qu’elle disait, sûre de ce que lui avait dit sa mère. Il a poussé le poulain dans le ruisseau, avait dit Isba. Et Ecalipse se souvenait très bien ; Perjury l’avait menacée ensuite. Elle trancha d’un ton sec.

Ces terres ne sont pas encore miennes, certes. Et je ne te ferai pas de mal uniquement en sa mémoire, parce que vous étiez amies. Je ne peux pas te chasser par la force. Mais évite de m’insulter encore une fois. Après tout, je ressemble à mon père, dit-elle avec un sourire moqueur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Mar 19 Déc 2017 - 20:27

Le claquement de dents était distant malgré son écho trop proche de l'oreille blanche d'Ocëan Pearl. Etrange, qu'une menace soit portée à celle-là plutôt que la brune. Il n'y avait ni ange ni démon près de ses tempes, il n'y en avait d'ailleurs jamais eu : l'ancienne dominante ne doutait pas, n'hésitait pas.

Elle baissa les yeux lorsque les questions résonnèrent dans le cargo échoué, s'humidifia inutilement les lèvres. Que dire ? Comment le dire ? Ça ne la regardait pas vraiment mais la pie ne pouvait s'empêcher de se dire qu'elle devait au moins une explication à Ecalipse. Peut-être que le dire l'aiderait à faire la paix avec cette partie sombre de son passé. Elle en doutait.

« Parce qu'à l'époque moi aussi, je voulais abattre Perjury ! Parce que mon petit fils venait d'être assassiné lui aussi ! Parce que je venais d'affronter et de tuer, moi aussi, une jument des Secrets. J'ai laissé plus d'un enfant orphelin. »

La dernière phrase n'était qu'un murmure. Sa propre famille aussi, s'était brisée à cette époque.

« Mes enfants étaient partis, mon compagnon aussi... »

Elle se tut. Elle n'avait pas envie de se lamenter. Ce n'était pas comme si Ecalipse allait la réconforter. A défaut, Ocëan se redressa, s'éloigna de la paroi qui avait supporté son poids mort et se détourna pour reprendre sa marche. Le couloir étroit la mena jusqu'à un effondrement dans l'épave qui donnait sur la mer. Les vagues hurlaient, se heurtaient rageusement au sable gris de la Plage Dévastée.

« Perjury... »

Un nom et tant de secrets qu'elle n'avait pas l'intention de révéler. Et pourtant, ce n'était pas l'étalon qu'elle aimait. Elle avait aimé ce bipède aux cheveux bruns et aux yeux gris, la douceur de sa peau aux angles rugueux, la chaleur de son corps dans ce monde où il faisait à la fois trop chaud et trop froid. Pas le cheval gris qu'elle appelait dorénavant son ami.

« Je pense qu'il a assez payé. »

Elle soupira. Cela ne suffirait pas à apaiser Ecalipse, mais elle n'en avait pas l'intention.

« Les Terres ont changé pendant ton absence, bonne chance pour les reconquérir. »

Elle descendit précautionneusement le long des planches de bois brisé qui se précipitaient dans le sable, grimaça lorsqu'une écharde se planta dans sa cuisse mais l'ignora pour poser un sabot, stable, sur la Plage. Oui, Perjury était l'un de ses seuls et derniers amis, au jour d'aujourd'hui. Elle ferait avec.

Ce n'était pas comme si elle-même n'avait rien à se reprocher après tout. Le soleil dardait sur elle ses rayons pales, à peine reflété par les vagues qui se fracassaient au rythme de la houle. Quelques palmiers jetaient une ombre maigre sur le sable humide et une noix de coco demeurait, abandonnée, près d'une planche emportée par le vent qui secouait souvent l'endroit.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecalipse
rp plus vite que son ombre

avatar

ÂGE : 19
PUF : Léthé
MESSAGES : 254

SEXE DU CHEVAL : Déesse
TERRITOIRE : En quête des Terres Secrètes


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Mar 19 Déc 2017 - 21:15

bones become dust

Ecalipse sentait la pression redescendre à mesure qu’Ocëan Pearl s’expliquait. Elle s’expliqua sur tout, sur bien des choses. La jeune pie soupira lorsque l’aïeule se remémora bien des choses ; des épreuves douloureuses, des moments difficiles de sa vie. Elle avait bien plus vécu qu’elle, c’était évident, et avait peut-être même souffert de la même façon qu’elle.

Peut-être plus, peut-être moins.
Mais sa douleur apparente ramenait Ecalipse aux siennes.

Lorsqu’Ocëan Pearl s’écarta pour aller retrouver la plage, quittant la carcasse dans laquelle résonnait encore, lointains, les cris enragés de deux juments que tout différenciait, Ecalipse hésita un instant avant de la suivre. Baissant la tête, laissant ses épaules s’affaisser tandis que ses sabots se posaient lourdement sur les planches grinçantes, elle regagna à son tour la plage. Le sable fin sous ses sabots lui faisait du bien, l’horizon, lointain, intouchable, irréel par ses couleurs multiples ; le soir ne tarderait pas. Bientôt, le soleil tirerait sa révérence pour faire place à la lune et ses compagnes étoiles.

Le regard d’Ecalipse s’accrocha désespérément au soleil tombant, étrangement pâle, comme une lune rosée. Elle sourit légèrement, se rappelant de longues après-midi passées avec sa mère, qui lui contait ses années passées ici, sur Horse-Wild. Ses belles années, avant la tragédie. Elle se souvenait, petite peste qu’elle était, revêche, désobéissante, aventureuse, inconsciente. Et sa mère, que la vieillesse commençait à gagner, qui l’aimait. Le lui montrait. Oh, qu’elle regrettait ces beaux jours. Elle les regrettait comme les arbres regrettent le printemps et l’été, l’automne venu. Elle les regrettait, ces jours si beaux, lorsqu’encore elle avait une famille.
Elle tourna la tête vers Ocëan Pearl.

Ma mère me manque, avoua-t-elle à mi-voix.

Elle expira lentement. L’air lui semblait étouffant à mesure que le besoin de se souvenir, de se confier, s’emparait d’elle. Sa colère avait fait place à une nostalgie à peine masquée ; ses yeux s’étaient parés d’un voile empreint de malheur. Elle regrettait les beaux jours plus que tout.

Elle a été une mère formidable avec moi, pour le peu de temps que j’ai passé avec elle. Un an, tout au plus. Elle s’est occupée à merveille de Fantôme et moi. Et mon père… Elle eut un sourire triste, ses yeux se reposant sur l’horizon. J’ignore s’il est toujours en vie. Mais il a été tout autant extraordinaire. Il l’a aimée, vous savez. Malgré les rumeurs sur lui, malgré sa réputation et tout ce qu’il a fait… Il l’a aimée. Et il m’a aimée. Il a aimé chacun des enfants d’Isba, même Madness qui n’était pas de lui.

Son regard ne parvenait à quitter la mer, dont les flots étaient paisibles. Elle s’avança quelque peu, laissant les vagues lécher ses jarrets avec avidité ; souhaitaient-ils l’avaler ? Elle inspira l’air marin, qu’elle aimait tant et qui embaumait toutes ces terres. Elle n’avait jamais eu de réelles attaches dans les terres Secrètes, mais elle s’était prise d’affection pour son air si doux, si frais, et ses territoires divers et regorgeant de mystères irrésolus.

J’ignore quelle amie elle était, continua-t-elle. Mais elle m’a beaucoup parlé de toi. Une amie précieuse, avec laquelle elle a partagé bien des choses, bien des secrets, bien des moments. Des rires, des sourires, peut-être aussi des larmes, je n’en sais rien. Mais je crois en cette bienveillance, car je crois en tout ce qu’a pu dire ma mère.

Ses yeux ne s’étaient pas détachés de l’horizon surprenant ; le soleil étrangement paré de rose en cette fin d’après-midi, les nuages à l’aspect spectral se perdaient dans l’orangé du ciel. Et la mer habituellement si sombre reflétait la pâleur du ciel dans un spectacle délicieux.

Je ne peux pas te dire que je ne tuerai pas Perjury, dit-elle. Et j’en suis désolée. Elle tourna ses yeux bicolores vers Ocëan Pearl. Tu as toi aussi perdu des proches, et pour ça aussi je suis désolée. Mais je ne dormirai pas tranquille en le sachant vivant. Mais, pour Isba, je ne te ferai jamais aucun mal à toi. Et lorsque ce territoire sera mien, car je compte bien en devenir la dominante, tu seras la bienvenue ici. Pour ton amie, pour ma mère.

Elle ponctua sa phrase d’un sourire mélancolique, et reposa son regard pensif sur l’horizon. Elle ne souhaitait pas débattre plus de l’état psychologique de sa mère ou du sort de Perjury ; le premier resterait à jamais un mystère, le second était scellé. Si sa colère était redescendue et qu’une douceur certaine –rare chez elle mais qu’elle tenait sans doute d’Isba– avait pris place sur ses traits et dans sa voix, rien ne changeait quant à sa détermination et ses idées de vengeance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Pearl

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 15263

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Ancienne dominante des TT


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   Mer 20 Déc 2017 - 0:23

A côté d'Ocëan Pearl, Ecalipse semblait s'être enfin apaisée. Leurs crins battaient au vent qui venait de se lever et quelques larmes qu'elle mit sur le dos des bourrasques vinrent humidifier le coin de ses yeux. Son coeur était léger, pour une fois, au creux de sa poitrine mais ses paupières lourdes de perles salées qui auraient eu leur place parmi les vagues. Le soleil déclinait dans le ciel, se diluait sur l'horizon bleuté pour le parer de couleurs pales, des teintes roses et orangées qui se mêlaient pour faire naître un violet plus profond, sur le point de laisser place au bleu de la nuit. La lune se dessinait déjà, les contours vagues et la face blême, pas tout à fait reflétée par la mer qui s'enflammait avec le crépuscule.

La vieille jument tourna lentement la tête pour effleurer, délicatement, l'encolure de sa compagne. Ses naseaux de velours s'attardèrent un bref instant, un réflexe maternel qu'elle ne savait pas contenir avant qu'elle ne fasse de nouveau face à l'horizon. La mer aussi, était paisible, elle léchait affectueusement les jambes de l'ancienne dominante tandis qu'elle écoutait la jeune pie, souriant aux souvenirs qu'elle relatait. Heureuse d'être finalement jugée digne de les partager, Ocëan Pearl mit un instant à briser le silence.

« Sa disparition m'a beaucoup peinée, c'était une amie tardive et je regrette qu'elle ne soit pas restée plus longtemps parmi nous. »

Elle sourit tristement à l'entente de la suite.

« Je ne te l'ai pas demandé. »

Pearl ne se serait pas permis de réclamer qu'on épargne Perjury, pas quand elle-même avait ses propres démons qui s'incarnaient dans la vengeance de Hyuna'. Peut-être était-il bel et bien temps de laisser place à la nouvelle génération. La pie serait peut-être surprise de leurs accomplissements tout compte fait. Elle qui croyait que la génération suivante ne ferait pas mieux qu'eux, elle rêvait de se voir détromper. Son échange, douloureux, avec Ecalipse l'amenait presque à penser qu'elle pouvait offrir sa vie à Hyuna' en échange de celle qu'elle avait prise. Ocëan savait pourtant que le geste serait cruel, elle connaissait l'arrière-goût du meurtre et n'avait jamais apprécié sa saveur empoisonnée.

Finalement, elle se détourna. Quelques étoiles venaient d'éclore dans le ciel bleu nuit, la mer avait happé le soleil parmi les flots et le vent était tombé. Cette fois, il était temps pour elle de partir. Ocëan Pearl jeta un dernier regard à Ecalipse, pensive. C'était malheureux, mais elle avait besoin de s'assurer qu'elle pouvait trouver un asile à ses côtés si Fifa et Kuro venaient à échouer, si Aello ne parvenait pas à s'emparer de ce qui aurait du lui revenir de droit. Si les Trompeuses tombaient entre les mains de Hyuna' ou quiconque lui voulant du mal.

« Si, un jour, mes conseils peuvent être utiles je serais heureuse de partager mon expérience. J'espère que tu ne répèteras pas mes erreurs. »

Elle fit un pas, s'arrêta pour ajouter avant de s'éloigner.

« Et... je suis heureuse de savoir que des juments comme toi laissent libre cours à leur ambition sans l'appui des mâles. Tu as bien raison. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bones become dust - ft. Ocëan Pearl   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bones become dust - ft. Ocëan Pearl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 40k Dust Contest, courses de motos au 41e Millénaire...
» Bones...
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» Skin and Bones
» black pearl raffle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES SECRÈTES. :: LA PLAGE DÉVASTÉE-
Sauter vers: