Jeu de rôle équin
 
AccueilS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Les chaleurs ont lieu du 1er au 15 de chaque mois.

Partagez | 
 

 Wash them off

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 398

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Jeu 2 Nov 2017 - 23:17


La nuit était magnifique ce soir là, un spectacle bien trop beau pour ce qu'il se déroulait sous les yeux de l'étalon blanc. Ses sabots retournent avec puissance la terre alors qu'il fend les airs le regard fixé sur sa cible.

L'étalon noir n'avait pas l'air d'être décidé à s'écarter, se petit maigrelet ose me défier ? Tente-t-il de se mettre au travers de moi et Fifa … Grave erreur  et il va le regretter amèrement. J'esquisse un sourire en coin en même temps que je ressens une satisfaction malsaine au fond de mes tripes, si c'est ce qu'il souhaite, je ne vais pas le décevoir dans ce cas. Dans une dernière foulée je me projette brusquement vers l'avant, mon poitrail percute son épaule le projetant à terre alors que je passe au-dessus de lui pour finir ma course quelques foulées après. Mes muscles roulent sous ma robe quand je fais volteface prêt à revenir à la charge les oreilles en arrière.

L'intrus se relève quand je charge à nouveau, mais je la stoppe à la hâte en voyant ses postérieurs me viser. Un bref instant je perds mon souffle sous son coup, une douleur cuisante sur le poitrail avant de répliquer les dents dehors en visant sa croupe. Il finit par m'échapper, j'en profite pour mettre de la distance entre nous deux secouant vigoureusement mon épaisse encolure.

Je ronfle profondément des naseaux en même temps que je le dévisage au travers de mes crins. Je sens le sang bouillonner dans mes veines, mais je ne laisse rien paraître restant de marbre même si l'envie ne me manque de chasser l'intrus à grand coup de dent. L'étalon noir m'est inconnu, un nouvel arrivant ? Qu'importe il n'est pas le bienvenue ici.

- C'était un premier avertissement, je te laisse une chance de quitter ses terres sur tes jambes ! Grondais-je avant d'ajouter. Par contre si je te revois sur les Terres Orphelines je te fais la peau.

Ce n'est pas des paroles en l'air, je les pense réellement et je n'hésiterai pas à agir la prochaine fois. Je ne cherche pas à faire peur, loin de là, mais je ne vais pas rester les bras ballant alors que ce détraqué reluque ma jument ! J'attends son choix prêt à répliquer si jamais l'idée peu lumineuse de m'attaquer en retour lui traverse, mais qu'il soit certain je me battrais avec acharnement pour défendre Fifa et laver son honneur.  Où est cette dernière qui plus est ? Je lui jette un regard, ma belle Fifa … Mais je reviens rapidement vers l'autre plaquant instantanément les oreilles contre ma nuque à sa vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 544

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Ven 3 Nov 2017 - 10:55

Fifa retint un rire aigre quand Collapsing se campa fermement devant elle. Pensait-il vraiment pouvoir se mettre en travers de leurs rêves ? Le plus ironique était probablement qu'il ne se doutait pas que lui tourner le dos n'était absolument pas une bonne idée. Qu'à cela ne tienne, elle le lui ferait comprendre bien assez tôt. Un peu vexée que Kuro se sente obligé de prendre les choses en main alors qu'elle savait très bien se défendre, la jument crème détourna obstinément les yeux de leur collision. Elle ne s'inquiétait pas pour son compagnon, de toute façon. Si elle n'était pas sans défense, lui ne l'était pas non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 586

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Ven 3 Nov 2017 - 17:57





Wash them off

collapsing & fifa

Alors, c'était lui le Prince Charmant de Madame ? Un rire aigre passa tes lèvres alors que tu le voyais venir vers toi avec trombe. S'il pensait te faire peur, il se mettait le sabot dans l'oeil. Tu n'avais peur de personne, surtout pas un étalon qui se pensait chevaleresque. Il te faisait plus rire qu'autre chose. Tu avais défié un dieu, tu avais fait fuir un ours & tu avais tué ton frère cadet, alors fuir face à un étalon blanc ... Non. Ce n'était pas possible. & pourtant, je pense que ce serait sans doute la meilleure solution Collap's. Tu as douze ans, tu es blessé, tu boite donc tu n'auras sans doute pas la force de combattre jusque la fin. Tu veux vraiment mourir sous les coups d'un étalon jaloux ? Tu veux véritablement faire disparaître tes rêves à cause d'un combat inutile ? Ce serait complètement débile. Mais bon, vu ton impulsivité, il faut bien avouer que ça ne m'étonnerais pas en réalité. Tu n'es pas là pour mourir Collap's, tu n'es pas là pour vivre un combat inutile. Tu posas un regard sur la jument blanche & secouas la tête de dépit : tu la pensais plus digne que cela. Tu la pensais surtout Amazone, capable de pouvoir tuer quiconque qui la défierait & au final non ... Elle se faisait défendre par son étalon. Une jument quoi. Elle redescendait dans ton estime & heureusement, comme ça tu pourrais l'oublier plus facilement. Mais ça pourrait aussi nourrir une certaine haine.
Finalement, lorsque l'étalon te percuta de plein fouet, tu volas littéralement. Tu partis à plusieurs mètres plus loin, tu retrouvant bien rapidement sur le flanc. Mais tu te relevas aussi rapidement pour éviter toute charge. Alors quand tu le vis foncer vers toi de nouveau, tu ne cherchas pas à comprendre & te retournas pour décocher tes postérieurs. Il pensait réellement que tu abandonnerais sans te battre : ce serait mal te connaitre. Il ne savait absolument pas à qui il avait affaire. Ses dents croquèrent ta croupe, tu poussas alors un gémissement pour finalement jeter de nouveau tes postérieurs vers lui. Mais l'intelligence fut plus rapide que la combativité. A quoi bon se battre pour une jument qui n'était pas digne de toi ? Alors, sans même demander ton reste, tu  t'éloignas. Là, tu pris le galop & mit au moins un cinq cent mètres de distance entre vous. Tu te cabras avec joie, plaquant tes oreilles dans ta crinière & posant un regard haineux aux deux chevaux.

" Un avertissement n'est pas utile. " Tu eus un rire pour finalement poser un regard plein de défi à l'étalon. " Fifa n'appartient qu'à elle. Mais crois-moi qu'un de ces quatre, elle viendra avec moi. " Ensuite tu posas un regard vers la jument. " Avec son accord ou non. "

Pour finir, tu t'ébrouas pour enlever toute trace de ce combat & raclas le sol avec défiance. Tu les retrouverais. & ce jour-là, le combat serait complètement différent : que tu deviennes Roi ou non, tu le tuerais. Il était bien plus imposant que toi, mais tu savais comment tuer les autres. Finalement, tu tournas les talons & t'éloignas au galop de ces deux pauvres gueux. Ils te faisaient pitié autant lui le soi-disant chevalier, que elle, la soi-disant Amazone. Tu avais cru avoir des sentiments pour elle ? Quelle bonne blague. Elle t'avait juste imposer le respect : respect qui avait bien vite disparu. Elle était comme toutes les autres juments au final : elle avait besoin qu'on la défende. Une pauvre chose sans défense. Une Princesse que tu ferais vite redescendre sur terre, même si tu devais y aller avec violence ...

" Tu te penses chevaleresque ? " Tu avais finalement changé d'avis. Tu étais un conquérant, non un lâche, alors tu ne fuirais pas. " Tu n'es qu'un étalon suivant en bavant les envies d'une jument qui n'en est pas digne. " Tu lui adressas un sourire moqueur, tandis que tu avais fait demi-tour & le fixais. " Tu ne méritais que la Mort. " & la Mort c'est moi, avais-tu oublié d'ajouter.

Mais les gestes sont bien plus forts que les paroles, n'est-ce pas ? C'est pourquoi, avec un élan d'égocentrisme, de fierté mais surtout méchanceté gratuite, tu pris élan sur tes postérieurs & fonças sur l'étalon. Il pensait vraiment t'avoir battu ? Quel abruti ! Tu continuas de galoper, le fixant, les oreilles plaquées dans la nuque & les dents en avant. Mais finalement, une idée te vint. Les dents ne suffiraient pas. C'est pourquoi au lieu de charger & le bousculer brusquement, tu le contournas pour brutalement bifurquer & balancer ses postérieurs en plein dans les flancs de l'étalon. Tu sentis la peau de l'étalon sous tes postérieurs & un ronflement de contentement sortit de tes lèvres tandis que tu t'éloignais, au risque de représaille.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuro

avatar

ÂGE : 24
PUF : Daichi
MESSAGES : 398

SEXE DU CHEVAL : Etalon.
TERRITOIRE : Dominant des Terres Orphelines


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Dim 5 Nov 2017 - 23:35


Kuro secoua vivement sa tête, l'adrénaline battant fiévreusement le long de ses veines et faisait tressaillir ses muscles. Il se tenait fièrement sur ses quatre membres solides, le poitrail en avant et les épaules carrés. Il était prêt à botter le cul de cet étalon autant par devoir que par plaisir.

Mais ce scélérat pris la poudre d'escampette pour se stationner à quelques mètres de lui. Et bien que lui arrivait-il ? Son entrejambe s'est subitement enfuis emportant tout son courage ? Pourtant il en avait eu assez pour reluquer une jument à son insu ou peut-être est-ce pour ça qu'il est devenu voyeuriste, il en avait pas assez entre les jambes. Je tends l'oreille me demandant vaguement s'il était sérieux ? Partir si loin pour parler. Il a de la chance que je ne suis pas dur de la feuille ! Il aborda le sujet de Fifa, voilà que ma dulcinée déchaine les passions, va-t-il falloir que je la cache dans mon château ? En temps normale je me serais sentis flatté mais venant d'un scélérat dans son genre je n'ai qu'une envie c'est de lui crevé l'autre œil et lui couper la langue histoire que plus une seule ânerie lui sort d'entre ses lèvres. Je finis par éclater de rire, venir avec lui ? De force ?

- Franchement, je n'aimerais pas être à ta place ce jour là ! Tes attributs … Enfin si tu en as, je ne suis pas réellement certain finiront séparer du reste de ton corps et je pense que tu seras encore chanceux si tu repars en vie.

Réellement je n'ai pas peur pour Fifa même si savoir qu'un fou pareil peut lui coller aux talons ne me rassure guère. Si j'ai agis aujourd'hui c'est parce que je le devais, quel étalon avec un minimum de bon sens laisserait un détraquer reluquer une personne qui n'a rien demander ? Après il n'a pas choisis la meilleure cible c'est vrais, mais je ne suis aucunement jaloux, pourquoi le serais-je ? Dans l'histoire c'est moi qu'elle aime, tous les soirs elle est à mes côtés et ses yeux ne sont que pour moi alors que lui n'a que son seul œil pour pleurer. Un œil c'est triste quand même, est-ce qu'il ne voit que d'un côté du coup ?

Je me concentre à nouveau, mais l'étalon décide de tourner les talons et je soupire profondément. Bon débarras ! Pourquoi ils doivent attirer tous les cas d'Horse-Wild ? Ici n'est pas les Terres pour les handicapés ! Je tourne à nouveau mon attention vers Fifa, je coule mon regard sur elle veillant à ce qu'elle ne soit pas blessé, mais elle avait l'air d'aller très bien.  Puis brusquement la voix de l'autre scélérat se fit à nouveau entendre, avait-il changé d'avis ? Je ronfle des naseaux ennuyé par sa présence alors qu'il me demande si je pense être chevaleresque ? Alors cheval oui mais le reste m'est inconnu. A mes yeux je n'ai fais que mon devoir, protéger ce qui m'est cher. Le reste me passa au-dessus alors que je jette un regard effaré à Fifa.

- Où l'as-tu trouvé celui-là ? Il s'est échappé d'un asile ? Je lui jette un regard lançant d'un ton narquois.Tu te crois la personnification de la Mort ?

Je finis par me bidonner, c'était à se taper le cul parterre ! Il lui manque une case à celui-là, sérieusement. A présent il me fait réellement pitié et je suis presque à lui demander pourquoi il est ici ? Pourquoi diable Hadès ne carbonise pas ce genre d'individus, on serait bien mieux sans sur cette terre.

Il finit par s'élancer vers nous, je le croyais plus réfléchis que ça. Je me redresse de toute ma hauteur avant de m'élancer à mon tour sans une once d'hésitation et les oreilles plaquées contre ma nuque. S'il croit qu'il me fait peur il se met aussi un sabot dans l'œil. Pas grand-chose ne me terrasse, j'ai attendu bien trop longtemps pour qu'un simple idiot se met en travers de mon chemin … de notre chemin. Je le fixe attendant n'importe quelle réaction mais je n'ai pas le temps d'agir quand il bifurque. Je secoue vivement la tête mécontent avant d'esquisser un bond sur le côté pour éviter sa ruade mais les postérieurs de l'étalon atteignent vivement leur cible tout de même.

Je serre les dents et met un instant pour reprendre mes esprits avant de m'élancer à nouveau pour le poursuivre.

- Arrête donc de t'enfuir ! Vociférais-je.

Je le rattrape en des foulées puissantes pour l'attaquer à un de ses jarrets dans un visage menaçant avant de me stopper le souffle un peu court, une douleur cuisante sur le flanc qui naissait dés à présent et je n'ai aucune envie de lui courir après.

- La prochaine fois c'est l'autre œil que je te crève !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
hard liquor mixed
with a bit of intellect

avatar

ÂGE : 21
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 544

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Orphelines (dominante).


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Lun 6 Nov 2017 - 21:44

Fifa déplorait parfois le manque de déesses sur Horse-Wild. Les entités féminines n'y étaient pas connues et elle le regrettait d'autant plus que l'île n'avait pourtant pas manqué de juments au fort caractère. Sa mère, pour ne citer qu'elle. La jument crème comptait bien s'inscrire dans la légende à son tour. Elle n'attendait pas une divinité de l'amour pour la guider mais bien un exemple à suivre, un être qui inspirerait la crainte et le respect. Elle aspirait à devenir une telle jument, de celles qu'on préfère savoir dans ses alliés et dont on demande les conseils.

Elle observa Collapsing qui prenait la fuite, un sentiment de rage naissant en elle tandis que son regard dérivait sur les plaies de Kuro. Quel lâche ! Elle s'élança à son tour, non pas à sa poursuite mais pour l'inciter à s'éloigner un peu plus d'eux. Elle n'en attendait pas moins du borgne cependant, il n'était que paroles en l'air et elle avait eu le temps de s'en rendre compte pendant leur entrevue. Ses paroles restaient cependant révoltantes et elle poussa un hennissement de défi, piaffant sous la bruine qui s'abattait toujours sur eux.

« Pour qui te prends-tu ?! lança-t-elle à l'intention de l'étalon. »

Une chose était sûre, il s'y croyait et pas qu'un peu. Elle n'aurait pas été surprise de voir des arcs-en-ciel sortir d'entre les fesses de cette brêle. Kuro avait au moins le mérite de ne pas répondre aux provocations ridicules de leur interlocuteur. Elle ne lui en voulait pas d'être intervenu, dans le fond, comprenant qu'il agissait plus par rapport au détraqué qu'à elle : tous deux savaient qu'elle pouvait se défendre. Qu'il veuille faire passer l'envie à Collapsing de l'importuner était tout à son honneur, elle n'avait pas de temps à perdre. Elle sourit donc à l'humour de son compagnon et murmura sa propre opinion à l'intention du frison blanc, désintéressée des agissements du noir.

« Il s'y croit celui-là... »

Peut-être même que Kuro aurait dû arriver plus tôt, pensa-t-elle vaguement avant de rouler les yeux en voyant les deux mâles se charger à nouveau. Elle suivit la collision des yeux, attendant le bon moment pour se jeter dans la mêlée à son tour. Là ! Elle était dans l'angle mort de Collapsing et se jeta sur lui sans l'ombre d'une hésitation, le prenant à revers après l'attaque de Kuro. Se cabrant à demi pour érafler son épaule de ses antérieurs, elle tendit l'encolure et déchira son garrot de ses dents avant de l'entraîner au sol sous son poids. S'éloignant prestement, elle vint se tenir aux côtés de son compagnon, menaçante.

« Ne crois pas pouvoir me tourner le dos impunément. »

D'un mouvement de tête impérieux elle l'invita à dégager sans demander son reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing
El conquistador

avatar

ÂGE : 26
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 586

SEXE DU CHEVAL : stallion
TERRITOIRE : Secret's King - Maybe ~ -


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Mar 7 Nov 2017 - 18:21





Wash them off

collapsing & fifa

Le combat était bien engagé. Les trois chevaux se bousculaient, se hennissaient dessus, tandis que les herbes volaient sous leur sabots. Ce combat représentait parfaitement la vie sauvage, l'instinct animal ainsi que le défi des chevaux. Ils étaient nés pour être conquérants, mais ils étaient surtout créés pour résister aux intempéries. C'est pourquoi ce combat n'était aucunement gêné par la pluie, la bruine mais surtout le vent constants. Il pouvait même impressionné. L'herbe était parfois recouverte de sang, l'odeur de l'écume ainsi que la haine planait dans les airs. Si j'étais réellement spectatrice ? Je courrais pour me cacher, me mettre derrière un buisson & fuir tout cela, tout simplement car c'était terrifiant. Certaines personnes pensent que les chevaux sont des animaux placides, herbivores & non violents, mais voyez bien la différence ici : ils étaient bien plus violents que certains prédateurs. On pourrait même croire qu'ils allaient se tuer. Mais soyons réalistes, les chevaux n'ont, que rarement, des combats mortels. Ils sont assez intelligents pour ne pas tuer, ou se laisser mourir, quelqu'un. Ils étaient assez stratégiques pour ne pas blesser gravement. Mais parfois c'était différent : ils pouvaient blesser à mort. Combien de chevaux pouvons-nous voir boiter ? Combien de cadavres sont-ils présents après un combat ? Bien trop à mon goût, malheureusement.
Tu avais l'impression de revivre, de revenir à tes jeunes années durant un combat. Tu souffrais, tu saignais, mais ne dit-on pas que la douleur nous rend vivant ? Qu'elle nous permet de connaître nos limites ? Mais bizarrement, tu ne ressentais pas encore la douleur : peut-être parce qu'ils ne t'ont pas encore réellement attaquer maintenant. Soudain, une morsure. Cet étalon blanc venait de mordre le jarret, tu lanças alors brusquement ton postérieur pour pouvoir te défendre. Malheureusement, cet enfoiré s'était décalé assez rapidement. Tu saignais. Tu avais mal. Pour une fois, tu souffrais réellement. Alors en secouant la tête, tu fis en sorte d'oublier. Mais avant même que tu puisses réagir, tu te retrouvas brutalement couché au sol avec une jument crème sur les flancs. Tu crus sincèrement que ta respiration allait être coupée, mais elle se releva. Tu te pus relever la tête pour la mordre, puisqu'une douleur vicieuse venait de ton garrot. Elle venait de te déchirer ton garrot, au point que tu croyais que tu ne pourrais plus te relever. Quand elle t'ordonna de déguerpir, tu te relevas difficilement en ronflant de douleur tandis que tu te campais devant elle, fièrement. Le sang coulait sur ton épaule gauche, à cause de la plaie béante au garrot & tu les fixais.

" Vous vous croyez royaux ? " Tu t'approchas d'eux, mais au lieu de les attaquer, tu crachas à leurs sabots. " Vous me faîtes pitié. Mais croyez-moi, je suis comme le kyste cancéreux, je reviens très souvent vous hanter. "

Tu finis par agir intelligemment & avec maturité, tu reculas de quelques pas pour finalement claquer ta queue sur sa croupe. Il fallait que tu t'en ailles. Ca ne servait à rien de redemander le combat, tu étais bien trop blessé. Alors, tu tournas les talons, lanças une ruade & clopina bien loin du couple. Ils avaient voulu t'amocher ? Ils le regretteraient. Tu te vengerais. La vengeance est un plat qui se mange froid & maintenant, tu savais leur point faible.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wash them off   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wash them off
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Flesh Wash - Quand y'en a pu.... comment qu'on fait ?
» Fiche Wash
» Tutos, techniques et conseils à ne pas manquer.
» BIBBO & ABEL ? let me wash this water down with some devil inside.
» Wash Turner le Beau Gosse de Panem ! (70%)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORPHELINES :: PLUIES PERPETUELLES-
Sauter vers: