Jeu de rôle équin
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

EVENEMENT EN COURS POUR HALLOWEEN + NOUVELLE EDITION DE LA GAZETTE

Partagez | 
 

 Wash them off

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Wash them off   Dim 24 Sep 2017 - 0:29

collapsing ; wash them off
La pluie se déversait comme des torrents de larmes sur la plaine. Fifa n'avait pas le souvenir de l'avoir un jour traversée. Ce territoire ne cessait de lui ouvrir les bras pour lui offrir une étreinte glacée dont elle ne se satisfaisait pas, cherchant le soir la chaleur de son compagnon pour la réconforter. Hadès les avait rencontrés, encouragés à lui prouver qu'ils méritaient de veiller sur les Terres Orphelines. Elle n'était pas née ici, avait longtemps juré allégeance aux Terres Trompeuses et il lui semblait à présent que les terres natales de son amant s'acharnaient sur elle pour s'assurer qu'elle les embrassait bel et bien, laissait derrière elle tout attache ancienne et oubliée. Qu'avait-elle d'une orpheline ? Pas grand chose, si ce n'était qu'elle avait rejeté et s'était éloignée de bien des choses chères à son coeur ces dernières années. Peut-être le serait-elle bel et bien si Hyuna' parvenait à ses fins.

Fifa secoua la tête pour chasser ses sombres pensées et s'avança sous la pluie battante, peu intimidée par l'eau qui déferla sur sa robe crème. Elle ferma les yeux, accepta la morsure glacée des gouttes qui heurtaient sa croupe, dévalaient le long de ses flancs et l'assommaient à un rythme aléatoire, connue d'elles seules. Ses prunelles bleues furent recouvertes de ses paupières et pendant un instant elle ignora le fait qu'elle était la fille d'Ocëan Pearl pour simplement être Fifa. Ce n'était pas une chose dont elle avait honte, simplement il lui semblait que sur les Terres Orphelines cela n'avait pas la même importance qu'ailleurs. Ici elle pouvait forger sa propre légende. L'idée ne lui déplaisait pas, au contraire, et un sourire vint doucement étirer ses lèvres à cette pensée. La clameur qui l'avait longtemps habitée sembla s'éveiller, s'élever et résonner dans ses os, faire trembler tout son corps jusqu'à ses lèvres dont un rire s'échappa, euphorique.

Elle rouvrit les yeux. Trempée, la jument n'avait que faire d'un tel détail et se contenta de se remettre en marche, bravant les nuages gris qui la surplombaient jusqu'à trouver l'abri d'un arbre feuillu qui crissait sous les gouttes d'eau éclatant contre son toit de branchages. En pleine possession de ses moyens elle se tenait là, fière et alerte. Si ce territoire était destiné à être le sien, elle veillerait sur lui. Ses oreilles se dressèrent à l'entente d'un crissement de plus et elle baissa les yeux sur le sol humide sous ses sabots, croyant entendre quelqu'un approcher. C'était difficile à dire dans cette pluie diluvienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Mar 26 Sep 2017 - 17:30

Une escapade nocturne suffit parfois à notre espoir.

La pluie battait le sol avec fracas. Les quelques animaux vivant dans cet espace fleuri disparaissait au fil de l'eau qui coulait sur l'herbe. On pouvait voir un lapin courir à son terrier, ou encore un blaireau creusait rapidement pour pouvoir se couvrir. La pluie ne faisait que terroriser ou même dégoûter les êtres qui pouvaient peupler cette Terre. Mais pourquoi une telle chose pouvait-elle faire ça sur les êtres vivants ? Pourquoi rendait-elle aussi mélancolique ? Pourquoi rendait-elle aussi névralgique même quelques fois ? Personne ne saurait répondre à cette question en réalité. La pluie a toujours existé, avant même l'existence même sur cette planète. Elle a toujours touché le sol de son humidité. Elle a toujours dompté la Nature. N'était-elle pas elle-même créatrice de cette Nature ? N'avait-elle pas fait en sorte qu'elle naisse ? Sans aucun doute. Certains pouvaient penser que Dieu avait créé la Terre, que le Big Bang avait fait naitre cette planète. C'était sans aucun doute le cas, mais après cette création, ne devait-il pas avoir quelque chose pour pouvoir fleurir cette planète ? C'est pourquoi la pluie était là. Elle permettait de faire vivre la Nature. C'est sans doute pour cette raison que les animaux se cachaient, car ils savaient parfaitement que la pluie pouvait emmener bien d'autre chose que la création. Elle pouvait tout aussi bien détruire ce qu'elle avait créé.
Deux sabots se posèrent sur le sol mouillé. Tu venais de pénétrer doucement dans cette plaine dont tu avais souvent entendu parler. Bien entendu, on ne t'en avais pas parlé volontairement, mais tu avais fini par le savoir grâce au bouche à oreille. Tu avais entendu parler de cette plaine où la pluie était éternelle, où l'eau ne faisait que ruisseler petit à petit. L'eau tombait vaillamment sur ta robe ébène tandis que ton oeil valide observait autour de toi. C'était beau. Tu trouvais rarement un endroit beau, tu ne t'extasiais que très rarement sur la beauté de la Nature en réalité. Mais aujourd'hui, il fallait bien se l'avouer : ce paysage en valait la peine. Il n'y avait aucun animal & tu en étais bien heureux. Tu voulais être seul à admirer. Un regard vers le ciel & une bouffée d'air pur pénétra ton coeur pour la première fois de ta vie. Tu avais l'impression de réellement ressentir la vie. Tu avais l'impression de vraiment découvrir un monde qui serait bientôt le tien. Tu ne voulais pas seulement les terres secrètes, tu les voulais toutes. Tu voulais gouverner ce monde entier, tu t'en sentais capable.
La solitude est d'or, mais une présence est toujours intéressante. Tu te pensais seul ? Bien sûr que non. Comment pouvais-tu être seul dans un tel endroit ? Comment pouvais-tu penser que tu serais seul dans un endroit peuplé de chevaux ? Là, tu prouverais au monde entier que tu étais débile. Tu aurais du réfléchir, comme d'habitude. Encore une jument. Décidément, les étalons étaient presque absents sur ce monde. Oh tu n'avais rien contre les juments, elles étaient indispensables à la procréation de toute façon mais tu les trouvais tellement débiles. Autant que les étalons en réalité. Elles avaient l'intelligence d'un oignon : à faire pleurer. Tu fis un pas en avant, tu voulais qu'on te voit. Cette jument devait te voir. Aurait-elle peur ? Tu espérais. L'eau ruisselait sur ton corps comme voulant te laver de tous tes pêchés. Tandis que tu étais à même pas quelques pas de la jument, silencieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Dim 1 Oct 2017 - 15:02

Les Terres Orphelines n'étaient en rien inhospitalières. Il y faisait plutôt bon vivre si elle en croyait le verger fructueux, la végétation gorgée d'eau de la plaine ou encore les alentours du Ruisseau. Tout y était presque trop abondant en réalité, comme pour rappeler à ses habitants que du jour au lendemain tout pouvait basculer. Le Ruisseau risquait de déborder et de les emporter dans ses bas-fonds, le verger manquait parfois de les empoisonner et la pluie battante qui s'écroulait sur elle depuis son arrivée ne manquerait pas de la terrasser. Transie de froid, ce n'était pas dans la Maison Hantée qu'elle parviendrait à se réchauffer. Pourtant, Fifa aimait cette ironie dramatique. C'était la dure vérité de la vie.

Une silhouette noire se dessina à quelques pas d'elle. La jument contempla la possibilité d'être une nouvelle fois en présence d'Hadès mais se détrompa bien vite, l'étalon face à elle n'avait rien de la divinité qui veillait sur ces terres. Celui qui régnait sur les Enfers ne se rendait de toute façon que rarement visible. Cela ne signifiait pas qu'il n'était pas conscient des faits et gestes des équidés qui peuplaient Horse-Wild cependant. Malgré les portes solidement closes de son royaume, Hadès enrichissait probablement les Terres Orphelines aussi généreusement qu'il accueillait les malheureux endormis à l'ombre d'un cyprès. Maintenant qu'elle y pensait, les Terres Orphelines ne lui paraissaient plus aussi curieuses qu'avant. Hadès était sage et elle le pensait juste, il avait déjà prouvé sa vivacité d'esprit et Fifa se devait de reconnaître que son conseil était bon à prendre.

La jument claire ignora le nouveau venu pour s'intéresser à l'herbe sous ses sabots, frappant négligemment le sol de son antérieur comme pour invoquer la divinité qu'elle souhaitait à présent servir. Une pousse de menthe aquatique lui barrait le chemin, lueur de clarté dans le rideau de pluie qui la séparait de l'étalon silencieux. Fifa en arracha quelques feuilles qu'elle mâchonna placidement en considérant une possible conversation avec l'inconnu, décidant finalement qu'elle ne perdrait rien à faire la causette. Le platane sous lequel elle s'était réfugiée la protégeait de toute façon de la pluie.

« Eh bien ? Ne connaissez vous pas les bonnes manières ? En général on dit bonjour, voir même on se présente. Enfin, si vous préférez qu'on se regarde dans le blanc des yeux pendant quelques minutes pourquoi pas. Mais ce n'est pas une façon de se comporter avec une demoiselle mon cher. Je vous accorde que je ne suis pas intéressée par une relation extraconjugale mais vous savez, il n'y a pas que ça dans la vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Jeu 5 Oct 2017 - 1:09

& la colombe rencontra le corbeau.

La pluie ne cessait de tomber, tandis que certains oiseaux chantaient. Aux cris des oiseaux, on pouvait croire que la joie de vivre était présente en ces lieux. Mais beaucoup de choses se disent sur ces terres orphelines : certains disent qu'elles sont pleines de mélancolie, mais d'autres parlent d'elles comme des terres promises. Un verger prédominait & ce verger ne cessait de faire éclore du raisin. Il était bon disait-on. Mais ne dit-on pas que le raisin peut avoir des nuances assez étranges sur les chevaux ? Qu'il peut les mener à la folie ? De toute façon, ces terres ne sont-elles pas celles d'Hadès ? Roi des Enfers. Il n'était pas comme le Malin, c'était bien connu mais il était l'un de ses fils. Alors oui, il devait sans doute avoir plusieurs de ses défauts : comme le mensonge ou la manipulation. Mais quand on regarde les terres qu'il a offert aux chevaux, on se le demandait parfois. Elles étaient la métaphore du bonheur. Elles représentaient un comble pour les chevaux parfois. Bien sûr, il y avait la maison hantée : cette dernière représentait parfaitement Hadès. Elle était aussi froide, aussi effrayante que son créateur. Beaucoup de chevaux y sont allés mais ils en sont sortis tout tremblants. Ouais, cette maison représentait vraiment ce que les chevaux pouvaient penser du Roi des Enfers.
En venant ici, tu avais réellement pensé tomber sur un Cerbère. Certes, tu n'étais pas de ces chevaux qui étaient très croyants, mais tu connaissais les mythes de ces dieux. Tu savais parfaitement, tout comme le Malin, Hadès pouvait avoir des cerbères. Ces chiens énormes qui accompagnent le Dieu & protège ses terres. Tu n'en avais encore jamais rencontré, tu te demandais même si ils existaient, autant que leur propriétaire. Elle est belle cette jument, hein Collap's ? Tu trouvais rarement des juments belles, t'en préoccupant jamais, mais elle ... Elle était différente. Elle avait une robe bien différente : tu te demandais même si tu n'en avais encore jamais rencontré. Une jument crème. J'ai toujours aimé cette robe personnellement : pour moi, elle représentait la pureté d'une âme. Mais cette robe était rare, voire même précieuse, comme cette jument peut-être. Tu laissas ton regard glisser petit à petit sur le corps de cette grande jument, l'observant, la sondant presque. Elle était magnifique, réellement. Puis une voix s'éleva dans l'air, comme un appel de la nature. Alors tu relevas la tête, ton seul oeil valide étant gêné par ton toupet & tu l'écoutas déblatérer. Extraconjugale ? Alors, elle était en couple ? Intéressant. Rendre jaloux un étalon ne t'avais jamais réellement dérangé. Mais bizarrement tu n'en avais pas envie. Que t'arrive-t-il Collap's ? Pourquoi te fous-tu ainsi des juments ? Si elle était en chaleur, que ferais-tu ? Tu l'ignorerais ? Je ne sais même pas.

" Je ne sais pas si une présentation est nécessaire chère damoiseau " Tu fis un pas pour finalement prendre une touffe d'herbe. " Cependant, mon nom est Collapsing. " Tu avalas ta touffe d'herbe. " & vous, ma chère ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Ven 6 Oct 2017 - 21:15

Fifa se plaisait à s'imaginer Cerbère des Terres Orphelines, à ses heures perdues. Il faut dire qu'entre elle, Kuro et leur concierge récemment engagée, ils auraient pu passer pour les trois gueules blanches et béantes du chien à trois têtes. Elle aboyait cependant plus fort qu'elle ne mordait en général, n'ayant pas hérité de sa mère son goût dément pour la violence. Ocëan Pearl avait probablement voulu se violenter autant qu'elle avait violenté les autres, cherché à se purger de cette violence même qu'elle avait autrefois subie. A présent il ne restait de l'ancienne dominante que les vieux os d'une jument fatiguée par les années et sa fille aurait aimé que cela suffise à pardonner ses péchés. On ne traînait pas un vieillard au tribunal, les portes de la prison s'ouvraient même plutôt pour les laisser passer dans un dernier acte de bonté parfois loin d'être mérité.

Elle avait en tout cas hérité de sa mère sa petite taille, agrémentée d'une silhouette d'autant plus trapue. Le gringalet qui lui faisait face et ne daignait même pas à a regarder dans les yeux aurait sûrement bien faire rire Kuro. Son compagnon aurait pu l'écraser sous son massif sabot. Tous deux étaient assortis et un sourire tendre étira les lèvres de la jument crème en pensant à l'étalon qu'elle aimait. Quoi que, apparemment elle n'était pas une jument, pas aux yeux de son interlocuteur. Damoiseau ? Vraiment ? La crème envisagea de se rouler par terre tant l'hilarité qui s'empara d'elle la faisait trembler de rire mais revit l'idée en réalisant qu'elle ne serait plus claire mais boueuse si elle s'effondrait au sol. Le rire la secoua d'autant plus et un anglophone aurait sûrement redoublé d'hilarité à l'entente de nom du noir qui était à l'origine d'une telle blague. Se rouler par terre de rire. Collapsing, qui s'effondre.

Fifa n'était cependant pas une linguiste émérite aussi se contenta-t-elle de répondre du tac au tac, les yeux pétillants.

« Eh bien apparemment je suis un étalon donc le nom Fifa n'a plus vraiment de sens. Je dois m'adresser à vous comme à une damoiselle du coup ? Une damoiselle en détresse peut-être ? Et pourquoi une présentation ne serait-elle pas nécessaire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Dim 8 Oct 2017 - 16:11

L'erreur est humaine.

Pendant que les deux chevaux faisaient connaissance, les oiseaux pendant ce temps-là s'installaient. Ils devenaient spectateurs d'un film assez particulier. Les deux acteurs étaient complètement différents de ce que l'on pouvait voir dans les films de nos jours. En effet, ils étaient animaliers certes, mais ils étaient surtout complémentaires. Pourquoi ? Tout simplement car leurs caractères respectifs sont contradictoires, mais ils se suivent tout de même. Il était méchant, elle était gentille. Il était manipulateur, elle était honnête. En fait, ils étaient l'Archange Gabriel rencontrant Satan. Mais cet Archange va-t-il envoyé le Malin chez lui de nouveau ou va-t-il accepté de le laisser vivre ? Très bonne question. C'est bien pour cette raison que j'ai hâte de suivre ce rp, que j'ai hâte de découvrir au fur & à mesure la suite. Je veux réellement découvrir comment tu changeras, comment tu deviendras lorsqu'elle te fera découvrir réellement son caractère. Comment réagiras-tu quand tu découvriras qu'elle est la fille de la jument que tu as fait fuir ? Qu'elle est la fille légitime d'une pauvre mamie que tu as harcelé ? Bien sûr, te le dira-t-elle réellement ? Très bonne question. J'aimerai bien qu'elle le fasse, que je rigole un peu. Car je trouve que tes rencontres sont bien trop sérieuses en ce moment. Elle était belle cette jument n'empêche ... Elle serait célibataire, vous feriez des beaux petits. Quoique ... Vu ta virginité, ça risque d'être bien compliqué.
Débile, voilà le mot qui venait d'entrer dans ma tête vu la situation. Tu venais de te tromper comme un débutant, tu venais de te tromper de sexe. Non mais sincèrement, comment avais-tu pu faire cela ? Comment avais-tu pu te tromper dans un mot que tu connais pourtant ? Tu te dis intelligent, tu te dis cultivé & voilà que tu fais une erreur des plus basiques. Que dirais-tu si je te disais que même des poulains ne font pas cette erreur ? Que dirais-tu si je te disais que ta partenaire se riait de toi mentalement ? Tu serais vexé : on est d'accord. Mais tu l'as cherché Collap's, non très sincèrement. Lorsqu'elle répliqua & parla de ton erreur, tu sentis une pointe de rancoeur naitre en toi. Pas contre elle, mais contre toi. Tu te sentais con, réellement. Ca faisait bien longtemps que tu n'avais pas ressenti cela lors d'une rencontre avec quelqu'un. Tu pensais contrôler parfaitement la situation, quoiqu'il arrive & qu'importe la personne avec qui tu es, mais aujourd'hui tu venais toi-même de te foutre dans la merde. Tu eus même envie de te mettre un sabot dans le crâne, mais tu fis en sorte de rester complètement calme, complètement impassible. Il fallait que tu fasses comme si de rien était, comme si tu contrôlais de nouveau la situation. Finalement tu t'ébroua pour enlever le surplus d'eau sur ta robe, même si tu savais que ça ne servait à rien, pour essayer de remettre tes idées en place.

" Comme une damoiselle que vous venez de vexer par votre raillerie. " Elle voulait jouer, alors tu jouerais à la comédie. Ne sommes-nous pas tous des acteurs au final ? " Tout simplement car connaitre le nom de quelqu'un qu'on ne reverra plus ensuite ne sert à rien selon moi. " Cela prouve encore une fois de plus que tu te moques absolument de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Dim 8 Oct 2017 - 22:07

L'eau ne l'atteignait pas, contrairement au pauvre bougre en face d'elle. Fifa profitait de l'abri offert par le cyprès sous lequel elle avait trouvé refuge et rit un peu plus de son interlocuteur, un sourire tremblant aux lèvres. Elle ne souhaitait pas réellement se le mettre à dos aussi contint-elle son hilarité. A défaut la jument crème se rattacha difficilement à ses paroles, prise au dépourvu. Elle n'était pas fana des contemplations philosophiques, épicurienne dans l'âme. Aussi ne chercha-t-elle pas bien loin, carpe diem.

« Eh bien vous deviez penser que vous me reverriez puisque vous m'avez quand même donné votre nom. »

Elle ne pouvait pas s'avancer, ne possédant aucun don de voyance. Les rencontres allaient et venaient comme les nuages porteurs de pluie et de beau temps mais la plaine où ils se tenaient était l'exception qui confirmait la règle. Certaines rencontrent demeuraient dans le temps, elle ne pouvait jurer que l'étalon n'en faisait pas partie bien qu'aucun pressentiment ne vienne corroborer l'idée. Fifa ne connaissait pas Collapsing, pas encore, cependant elle doutait de désirer sa présence plus que nécessaire. Elle se garda bien de le lui dire et préféra sortir du couvert de l'arbre. La pluie se déversa immédiatement sur son corps clair, à peine sec.

« Allez, remettez vous de vos émotions, je vous défie à la course. »

Aussitôt dit aussitôt partie. Fifa s'élança sans attendre, projetant une vague de boue sur l'étalon noir. Pas qu'on le remarquerait entre la pluie et la robe de sa victime. Elle détala donc dans un rire joyeux, fonçant vers l'inconnu. Il fallait bien qu'elle l'explore cette plaine de toute manière et il ne servait à rien d'attendre une accalmie. Pas dans les Pluies Perpétuelles. Elle ne les connaissait pas assez bien pour nommer un point d'arrivée aussi fonça-t-elle droit devant, attendant un obstacle pour décréter qu'elle avait gagné. Assurément, elle n'allait pas perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Mar 10 Oct 2017 - 23:26

La provocation fait en sorte que les choses changent.

Quand les deux sexes se mêlent, souvent la provocation est présente. Tu avais malheureusement comprit bien trop tard ton erreur, tu ne pouvais t'en prendre qu'à toi-même. Tu avais quand même réussi à faire une erreur des plus ridicule, des plus basique : te tromper de sexe dans un nom. Je t'en ai assez parlé la dernière fois, mais même encore aujourd'hui j'arrive à me surprendre. J'arrive encore une fois à me demander comment tu as pu faire cela, mais finalement j'ai vu que cette erreur n'a pas réellement perturbé la jument. Elle ne l'a pas prit si mal que cela au final. Elle ne se rit pas tellement que cela de toi. Enfin bon, elle fait bien car tu finirais par être vexé & la situation ne serait pas si bonne que cela. Mais cette jument te prouve une nouvelle fois qu'elle est intelligente, mais surtout mature puisqu'elle reste impassible. Tu entendis sa phrase, mais n'y fit pas réellement attention. Puisqu'en effet, comment pouvait-elle le savoir ? Etait-elle réellement devin ? Savait-elle ce que l'avenir leur réserve ? J'en doute fort. Après, peut-être n'a-t-elle pas tord dans le fond ? Peut-être se retrouveront-ils une seconde fois dans l'avenir. Je ne sais pas. Je me le demande bien. J'ai hâte de le savoir en réalité, car deux personnes qui se retrouvent plus tard, c'est deux destins qui se croisent. & deux destins qui se croisent c'est assez intéressant.
& soudain, la situation changea du tout au tout. Elle partit sans poser de question. Elle venait de partir au galop, ainsi sans se retourner en arrière. Tu restas sur les fesses. Tu ne comprit pas bien tout en réalité. Oh bien sûr, il avait entendu sa phrase, quelque peu amusée, pour finalement partir. Elle voulait faire la course ? Elle voulait galoper avec lui ? Elle voulait voir si il était joueur ? Si elle savait. Tu adorais qu'on te défie, tu adorais qu'on veuille te provoquer. Je suis d'accord, certaines personnes ne supportent pas cela. Certaines personnes refusent qu'on les mettent au pied du mur, qu'on leur jettent un défi en pleine figure. Parfois même, cela pouvait provoquer une situation complètement catastrophique : c'est-à-dire provoquer une bagarre, ou tout simplement un refus total de jouer. La socialisation est complètement importante dans une telle situation selon moi & heureusement pour nous, malgré les apparences, Collap's est tout de même un étalon sociable. Tu acceptes facilement qu'on te provoque ou même que l'on se moque de toi. Tu as toujours été ainsi en réalité. La preuve avec Ocean ou même Cyrius. Ils auraient pu facilement te tuer, mais au final, ils n'avaient rien fait, tout simplement car ils ont remarqué que tu étais impassible à toutes provocations. Même aux coups en réalité. En ayant peur de rien ni personne, il faut être francs & se dire que c'était sans doute pour cela que les provocations te faisaient plus rien qu'autre chose.

" J'aime les jeux chère demoiselle ... " Tu partis au galop & la suivit dans une petit hennissement. Tu étais près d'elle, ta bouche à quelques centimètres de sa queue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Ven 13 Oct 2017 - 14:37

Fifa n'avait rien d'une voyante. Souvent, elle ne voyait même rien venir et cela, depuis sa plus tendre enfance. Elle était étroite d'esprit non pas dans sa tolérance mais dans ses capacités d'anticipation. Elle n'avait réalisé son attirance pour Kuro que très tard et encore plus tard qu'elle n'avait jamais été destinée à dominer les Terres Trompeuses malgré le désespoir de sa mère. Autant dire qu'elle ne se projetait pas beaucoup dans l'avenir et ne faisait pas des plans sur la comète. Les mille et un scénarios qu'on s'imaginait la veille, elle ne connaissait pas. Cela lui épargnait probablement bien des inquiétudes.

Il n'y avait pas réellement de provocation dans son défi, simplement une envie de courir et de découvrir cette plaine triste qui déversait sur elle un torrent de larmes froides. Les Terres Orphelines étaient nourricières et cette eau fraîche était sûrement nécessaire mais à cet instant Fifa avait besoin de se réchauffer et de se défouler, balançant une ruade vers le ciel ombrageux. Ses sabots frôlèrent la tête de Collapsing qu'elle n'avait pas remarqué dans son entrain et elle lui adressa un regard confus par-dessus son épaule, sceptique vis à vis de sa proximité. Pour qui il se prenait ? Elle venait à peine de le rencontrer...

« Quelle idée d'être si proche, j'ai failli vous fracasser le crâne ! »

Elle secoua la tête, dubitative, avant d'accélérer et de bondir par-dessus un rocher qui se trouvait sur son passage, pataugeant joyeusement dans la gadoue de l'autre côté et se déclarant vainqueur.

« J'ai gagné ! Ce rocher était l'arrivée ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Sam 14 Oct 2017 - 15:39





Wash them off

collapsing & fifa

Tu galopais telle une biche. En réalité, tu appréciais réellement cette course. Non pas parce qu'une jument était devant toi : non, ça c'était complètement accessoire, mais seulement parce que tu pouvais pleinement dégourdir tes jambes. Il faisait froid & cette course était primordiale pour te procurer de la chaleur. Ne dit-on pas que durant les périodes de grand froid, les chevaux apprécient plus de galoper plutôt que de rester plan-plan ? Ne dit-on pas que durant l'hiver les chevaux semblent beaucoup plus vifs qu'en temps normal ? Pour moi, c'est tout à fait logique car ils n'ont pas assez de poils pour pouvoir subvenir à leur besoin de chaleur. Je me souviens un jour, durant un hiver que mon ancienne jument m'avait envoyé au sol par simple envie de jouer, car madame avait été tondue. Certes, aujourd'hui, dans le contexte actuel de la chose, Collapsing n'est pas tondu, il a tous ses poils mais il a tout de même besoin de galoper. Car la fraîcheur est telle que son organisme n'a pas assez de chaleur pour lui permettre de rester au pas. Bref, retournons au sujet premier & rentrons à nouveau dans la tête de notre protagoniste. Une ruade. La jument venait de lancer une ruade qui aurait bien pu te fracasser le menton. Tu aurais pu mourir sur le coup, mais bien heureusement tu eus un mouvement de recul vif qui te permis de l'éviter. Elle t'adressa des excuses sous les traits d'une réprimande mais tu eus un léger rire. Elle pensait réellement pouvoir t'abattre ainsi ? Quelle idiote.
Soudain, la course se termina. Tu eus une moue légèrement déçue tandis que tu reprenais le trot calmement. Elle venait de déclarer que la course était terminée après ce rocher ? Mais qui était-elle pour le décider ainsi ? Elle aurait pu tout de même t'en parler avant de cette ligne d'arrivée, tu n'aurais pas pu la deviner sinon. Ouais, tu étais déçu en réalité. Tu pensais pouvoir te dégourdir davantage les jambes, mais tant pis, c'était la vie. Elle en avait décidé autrement. Finalement, tu fis un saut de mouton pour évacuer toute trace d'adrénaline & finit par sauter le rocher aussi. Tu te retrouvas bientôt dans la mare de boue. Alors, tu ronflas des naseaux avec amusement, te souvenant d'une scène avec Cyrius dans la boue. Cette proximité avec la jument finirait-elle de la même manière qu'avec Cyrius ? Ce serait bien dommage. Cette demoiselle était bien trop jolie pour que cela se termine ainsi. Sans demander ton reste, tu te mis à genoux pour finalement te rouler comme un gosse dans cette mare de gadoue. Tu adorais cette sensation. Tu adorais être propre mais cette sensation d'être recouvert de boue était bien meilleure. Enfin, tu te redressas, t'ébrouas & posas ton oeil valide sur la jolie colombe.

" Vous auriez pu prévenir que ce rocher était le point d'arrivée chère demoiselle. " Tu lui adressas un sourire mi-figue mi-raisin tandis que tu sortais brouter. " Cependant, vous courez bien. " Premier compliment. C'était rare venant de toi.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Sam 14 Oct 2017 - 20:46

La pluie paraissait tiède lorsqu'elle s'effondrait sur sa peau. Un peu de condensation s'en dégageait après l'effort, enveloppant Fifa d'une brume légère qui l'amusa quand elle fut lassée de la boue. Ses jambes étaient à présent ornées de hautes chaussettes marron dont elle était satisfaite, se dégageant de sa piscine improvisée avec la vague pensée qu'elle aurait les gambettes douces. C'était Kuro qui allait apprécier si elle prenait un bain de boue... Mais elle le ferait plus tard, lorsqu'elle serait plus tranquille. Dans son intimité. Collapsing n'avait pas une telle réserve et elle lui adressa un regard hautain . Son oeil unique devait l'handicaper, ce n'était pas étonnant qu'il ait manqué de se faire fracasser le crâne peu avant. C'était même étonnant qu'il soit encore vivant, toute chose considérée. Il avait probablement eu de la chance qu'aucun prédateur ne parvienne à profiter de son angle mort.

Elle fit rouler ses muscles sous sa peau en quelques pas incapables d'échapper à la pluie qui s'abattait sur eux, hésitant à le narguer au sujet de son oeil avant de se raviser. Il risquait de le prendre mal et sa mère l'avait mieux élevée que ça. Kuro avait souffert de remarques bêtes et méchantes à cause de sa robe lorsqu'il était plus jeune, elle ne voulait pas tomber aussi bas malgré le comportement ambivalent de Collapsing. Elle se méfiait un peu plus de lui à chacun de ses faits et gestes, sans parler de ses paroles.

« Et vous laisser gagner ? Cela n'aurait eu aucun intérêt, articula-t-elle avec une pointe de dédain. »

S'il croyait qu'elle était bonne perdante il se mettait le sabot dans l'oeil. Mieux valait éviter du coup... Fifa rit intérieurement, ne laissant rien paraître de sa boutade mentale. Elle contourna Collapsing sans un mot, marchant malencontreusement sur la touffe d'herbe qu'il allait manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Dim 15 Oct 2017 - 22:11





Wash them off

collapsing & fifa

Tu étais là, tranquillement, à flâner durant cette journée qui commençait à être ensoleillée. Tu n'avais plus l'habitude de profiter à ce point-là, mais ça faisait tellement du bien. Certes, tu ne te l'avouais pas. Tu refusais d'accepter ceci. Tu refusais, depuis bien longtemps, de te voir ainsi. Tu avais l'impression de redevenir le jeune étalon que tu avais été à une époque. Bon, tu n'avais que douze ans, ce n'était pas bien vieux, mais tu ressentais tout de même la vieillesse. Tu ressentais cette vieillesse prématurée, malheureusement. Ces douze années sont devenues longues actuellement : ces douze années avaient défilées bien trop vite selon toi. Je vais être honnête avec toi mon chevalier. Tu as douze ans, mais en ce moment j'ai l'impression que tu as prit dix ans de plus. Non pas mentalement, car tu demeurais un étalon plein d'ambition, vivace mais surtout royal. Mais physiquement, tu avais complètement changé, tu es devenu vieux. On pouvait distinguer quelques crins noirs dans ta crinière, quelques poils blancs sur tes jambes noires mais aussi quelques traits de stress sur le rocher de ton unique oeil. En fait, cette vieillesse vient tout simplement de ton stress. Ton stress de vouloir devenir dominant, mais aussi ton stress d'accepter la proximité des autres chevaux autour de toi.
Je suis assez d'accord avec Fifa, cet unique oeil devait sans doute t'handicaper. Bon bien sûr, tu ne le montres pas, car tu refuses de devenir quelqu'un de faible, mais tu le ressentais au plus profond de toi. Tu ressentais ce handicap. Tu avais l'impression d'être devenu quelqu'un de complètement différent : bien sûr, tu ne le montrais pas, mais ton coeur le ressentait. En fait, quand on y réfléchit, peut-être que les autres ont raison. Peut-être que si tu es ainsi, c'est peut-être parce que tu as un sentiment d'infériorité enfoui en toi, car tu as un manque de confiance en toi constant. Personne ne le sait, pas même toi, pas même moi mais je finis par m'en rendre compte dorénavant. Peut-être est-ce une raison du pourquoi tu veux absolument dominer : car ça te donnera une réellement raison de vivre, mais aussi car ça te permettra de voir que tu n'es pas complètement inférieur aux autres. Ou peut-être aussi pour te créer un vrai but dans la vie. En parlant de but, une phrase se fit entendre & tu eus alors un rire mental. Te laisser gagner ? Si elle savait. Elle parle tout de même à un pur-sang arabe, le cheval le plus rapide au monde.
En tout cas, cela ne te prouvait qu'une chose : elle était mauvaise perdante. C'était bon à savoir, réellement, surtout lorsque tu envisageais la dominance. Ne dit-on pas que les mauvais perdants font de très bons adversaires dans la vie ? Ne dit-on pas que la peur de perdre, surtout lorsque c'est un énorme but, fait en sorte que les personnes changent & deviennent beaucoup plus agressifs, ils veulent beaucoup moins perdre. C'est peut-être pour cette raison que dés le début, tu as toujours visé la dominance car tu as toujours détesté être perdant, depuis ta naissance en réalité. Finalement, tu continuas de brouter tranquillement, tout en laissant tes pensées envahir ton esprit. Soudain ! Un sabot passa sur ta touffe d'herbe. Tu plaquas brusquement tes oreilles dans ta crinière en ronflant des naseaux. Déjà, qu'il n'y avait pas beaucoup d'herbe sur ce territoire, alors si en plus on te l'enlevait de la bouche ... Tu finis par te mettre au pas & la suivre. Pourquoi & comment ? Bonne question. Je ne sais même pas pourquoi il suit cette jolie colombe ...

" Votre âme est-elle aussi blanche que votre robe dîtes-moi ? " Okai, cherchez pas. Même moi je n'ai pas comprit cette question, ni pourquoi elle venait dans la conversation.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Lun 16 Oct 2017 - 10:33

Une éclaircie se dégageait. Ce n'était pas une accalmie, la pluie ne cessait jamais de tomber sur ce territoire détrempé. Simplement les nuages laissaient passer un rayon de soleil, illuminaient brièvement les silhouettes désaturées des deux équidés et réchauffaient les gouttes qui s'effondraient toujours, impuissantes contre l'attraction qu'exerçait sur elles la gravité.

Fifa se demanda si parfois son interlocuteur ne se sentait pas comme un moins que rien, un être plus bas que terre à cause de son handicap. Il avait peut-être trouvé le moyen de le combler, de masquer sa vulnérabilité derrière son mauvais caractère (il était loin d'être aimable et plaisant aux yeux de la jument) mais la vérité demeurait, flagrante. Il y avait une ironie jouissive dans le fait qu'il se trouvait probablement séduisant si elle en croyait sa façon d'être mais pour elle il n'était qu'un goujat ostensiblement indélicat. Il puait d'une fausse politesse qu'elle savait lui rendre avec toute l'hypocrisie que demandait la chose.  Il se mentait autant à lui-même qu'eux deux se mentaient depuis les premiers mots échangés et même l'honnêteté qui transparaissait de ses compliments désuets avait un goût de désespoir. A ses yeux si bleus, Collapsing cherchait à se prouver quelque chose. A lui et aux autres. Elle ne serait pas étonnée d'apprendre qu'il tentait sa chance à la dominance.

Un frisson de dégoût secoua le sommet de son épaule gauche à l'idée. Et s'il désirait s'emparer des Trompeuses ? Elle n'avait plus la main sur le territoire de son enfance, s'était dédiée aux Orphelines qu'elle arpentait à l'instant mais son coeur chérissait encore les Terres de sa mère. L'inverse n'était pas vrai, les Trompeuses avaient renié sa famille. Peut-être que les Orphelines avaient fait de même avec celle de Sorrow si elle en croyait le départ réticent de Shiro. Kuro y serait-il le bienvenu ? Rejeté par son père pouvait-il compter sur les Terres Orphelines pour l'accueillir à bras ouverts ?

Elle était mauvaise perdante lorsqu'il s'agissait de choses sans importance. Fifa avait déjà prouvé qu'elle ne savait que trop bien fuir les problèmes et les émotions envahissantes qu'ils impliquaient. Kuro avait promis de la poursuivre si elle cédait une fois de plus à cette pulsion qu'elle tenait de son père. Parfois Diégo la hantait, dans le reflet de la robe qu'ils partageaient et les réflexes qu'il lui avait engrené sans même le vouloir. Il était facile d'accuser Only Hope quand elle voulait échapper à ses propres reproches. Sa mère ne leur en avait jamais voulu et Fifa ne savait qu'en penser. Ses pas la menaient vers un inconnu semblable et elle s'y consacra avec soulagement pour échapper à ces pensées qu'elle ne voulait pas considérer. Malheureusement pour elle Collapsing avait d'autres questions à lui rappeler et elle s'arrêta net. C'était déplacé. Elle hésita à surjouer sa réaction, décida finalement de tourner la tête vers lui pour poser sur son profil concave un regard intense.

« Vous posez souvent ce genre de questions à des inconnus ? »

Fifa marqua une pause pour ravaler son agacement. D'abord, elle était crème. Ensuite, tout dépendait de ce qu'on désignait par blanc. Elle n'aimait pas la définition manichéenne du monde, il y avait bien trop de zones d'ombres, le gris s'infiltrait jusque dans sa famille, dans la robe de son frère. Sorrow avait cru pouvoir distinguer ses fils par leurs robes diamétralement opposées, il avait oublié que Kuro était bien plus que sa différence. Shiro était bien moins qu'on le croyait souvent. Les apparences étaient trompeuses, pensa-t-elle avec amertume. Elle ne ressemblait pas à son père. Quant à son innocence, sous-entendue par la question de Collapsing, elle était discutable. Kuro n'aurait probablement pas dénié toute implication dans l'absence de cette dernière. Ce n'était pas les affaires de l'étalon qui la questionnait cependant et elle se contenta d'une réponse qui manquait de sincérité.

« Rien n'est jamais blanc ou noir et la définition de l'innocence varie d'un individu à l'autre. N'accordez pas trop d'importance à l'apparence première d'un individu, vous compris. Ma robe est crème, au passage, je pense que cela illustre bien mes propos. »

Elle lui offrit son plus beau sourire et se remit à marcher.

« Qu'est-ce qui vous amène sur les Pluies Perpétuelles ? Ce n'est pas le territoire préféré des habitants d'Horse-Wild. »

Un goutte d'eau s'écrasa sur son chanfrein comme pour appuyer sa pensée. Assurément. Les Terres Orphelines en règle générale ne l'avaient pas été par le passé. Elles bénéficiaient soudain d'un attrait indescriptible si elle en croyait les nombreuses rencontres qu'elle y avait fait dernièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Lun 16 Oct 2017 - 13:29





Wash them off

collapsing & fifa

Tu ne semblais pas bien comprendre la situation en réalité. En effet, au départ, tu ne pensais qu'à te promener, qu'à poser tes sabots là où ils veulent. Mais une jument était venue entravée ta route, elle était venue s'imposer sur le chemin de ton Destin sans même que tu puisses faire quelque chose. En fait, tu avais l'impression que le monde entier avait décidé que tu vivrais cette journée avec Fifa, que tu découvrirais des tiennes qui n'étaient pas tiennes. Qui ne le deviendraient pas, d'ailleurs : elles ne t'intéressaient pas. Les Terres Secrètes te correspondaient bien plus : tout simplement car de leur nom, elles représentaient ton âme. Tu étais un mystère à toi tout seul. Dés ta naissance, tu avais éclairé la lanterne de l'intrigue. Beaucoup avaient choisi de l'ignorer, mais d'autres avaient décidé de la suivre & ils l'avaient regrettés amèrement. Un mystère ne doit-il pas en rester un au fond ? Ne doit-il pas rester au fond des abysses ? Pour moi-même, tu es toujours un mystère. En te créant, j'avais pensé que tu serais le Mal incarné, que tu serais une âme souillée qui ne ferait que suivre les pas de la Mort. Mais au final, je me rend compte que tu es bien plus complexe que cela, que tu n'es pas seulement le Mal en personne, non, tu es tout simplement une âme suivant un but qui lui est propre. Une âme souillée peut-être, mais tu n'en demeures pas moins un être dotée d'une âme. & ceci est rare de nos jours. Selon moi, nous sommes tous des automates aujourd'hui, même toi Collap's. Mais tu me prouves que tu es différent. & heureusement dans le fond.
Je l'avoue, je n'ai pas bien comprit ta question, tout comme cette Fifa. Pourquoi poses-tu de telles questions à des inconnus mon chevalier noir ? Pourquoi te fais-tu, si soudainement, philosophe ? Cela ne te ressemble pas pourtant, tu es tout autre. En réalité, je me demande réellement ce que tu peux vouloir à cette jument. Je ne t'ai jamais vu cherché à comprendre un être, cherché à le sonder sans raison. Pourquoi fais-tu cela aujourd'hui ? Que représente cette Fifa pour toi ? Tu ne la connais pourtant pas. Tu ne sais rien d'elle. Tu ne sais même pas qu'elle est la fille de la jument que tu as fait fuir. Qu'elle est une princesse déchue. Elle est une héritière par le sang & tu ne le sais même pas. En fait, quand j'y pense, tu t'attaques réellement à des gens dont tu ne sais rien, tu essaies de sonder n'importe qui & n'importe quand. Te crois-tu réellement assez fort pour faire cela ? Te crois-tu réellement assez supérieur aux autres pour concréter qu'ils te sont dus ? Sa phrase te fis secouer la tête, comme machinalement. Est-ce que tu poses cette question à chaque inconnu que tu croises ? Non. Alors, pourquoi elle ? Même toi, tu ne le savais pas dans le fond. Tu l'avais choisi, c'est tout.
Tu ne répondis pas à sa question, te contentant de commencer à marcher calmement. Si tu voulais devenir dominant ? Tout le monde commençait à le savoir sur ces terres, maintenant. Puisque tu avais côtoyé trois chevaux important dans cette histoire de dominance, & tu ne le savais même pas. Tu ne savais pas que Cyrius convoitait les TT, que Sorrow était l'ancien dominant des Orphelines & que Op était l'ancienne dominante des Trompeuses. Ouais, tu ne savais absolument rien & pourtant tu continuais de croire que tu pourrais devenir un excellent dominant. Mais ne dit-on pas qu'en connaissant bien ses ennemis, nous pouvons devenir des rois parfaits ? C'était une évidence. Tu l'écoutas, attentivement pour une fois. Nom de Dieu ... Mais qu'a fait Fifa pour que tu lui sois si attentif ? Qu'a-t-elle fait pour que tu sois si intéressée par elle ? Je ne comprend pas. Elle n'est pas spécialement belle selon moi. Mais bon ... Le Destin réalise des choses que nous ne comprenons pas malheureusement. Ton coeur ne bougeait pas, pourtant, lorsque tu la regardais, mais tu sentais comme une chaleur étrange dans ton estomac. Du dégoût ? Je ne sais pas. De l'attirance ? Ce serait étonnant pourtant.

" Peut-être que la pluie me fait simplement du bien, ne croyez-vous pas ? " Tu lui adressas un ronflement de naseau, qui semblait être comme un clin d'oeil chez les bipèdes. " Ou peut-être que j'ai simplement envie d'admirer des juments crème ? " Tu secouas la tête pour finalement recommencer ta marche. Tu aimais enquiquiner les chevaux, même jouer avec leurs nerfs.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Mar 17 Oct 2017 - 14:39

Garde tes amis près de toi et tes ennemis plus près encore. Ocëan Pearl ne lui avait jamais confié ce proverbe, ne l'avait pas réellement appliqué lors de son règne, bien au contraire. La petite jument pie avait mené une guère sans merci aux solitaires, les éloignant du territoire comme on évitait la peste. Seule sa famille avait pu rester au plus près de la Dominante et si beaucoup se disaient ses amis peu la voyaient encore. Fifa n'avait pas vraiment d'amis non plus. Pas encore. Kuro avait été son amant et son confident, dans un autre temps Only Hope s'était tenu à ses côtés pour l'aider  se redresser. La vie de Dominant était-elle une vie de solitude ? Elle n'avait pas entendu parler d'amis de Sorrow, plutôt de ses ennemis et Perjury avait sombré dans la folie sans un regard en arrière. Le pouvoir isolait souvent ses propriétaires des considérations triviales comme l'amitié et si l'amour parvenait à dépasser cette conception ce n'était que par erreur : le coeur était faible. Fifa devait-elle se préparer à une telle destinée ?

La pluie roulait sur sa silhouette crème, comme attristée par une telle perspective. Les Terres Orphelines, une fois de plus, portaient bien leur nom. Elle ne prit même pas la peine de s'offusquer du manque de réponse de Collapsing, prenant le trot pour rester échauffée. La plaine semblait interminable, l'horizon caché par un rideau de pluie opaque. Devait-elle l'explorer de long en large jusqu'à la connaître sur le bout des sabots afin de se montrer digne d'Hadès ? Elle n'avait jamais entendu parler d'un Dominant au sens de l'orientation parfaitement aiguisé dans son territoire. Plus familier de ce dernier que les autres oui, capable de se repérer avec aisance oui, mais en dresser une carte ? Pas à sa connaissance. Elle décréta donc qu'elle apprendrait simplement à trouver son chemin dans les Pluies Perpétuelles comme elle le faisait autrefois dans le Désert de l'Oubli. Elle ne l'avait pas arpenté si souvent que cela et se promit de ne pas négliger les Orphelines comme elle avait pu le faire avec les Trompeuses.

Elle roula des yeux à la tentative d'humour de son interlocuteur, laissant échapper une réplique agacée.

« Pas assez vraisemblablement, puisque cela ne refroidit pas vos ardeurs. »

Fifa se garda bien de lui rappeler qu'elle n'était pas là pour être admirée, n'ayant pas encore conscience de l'erreur qu'elle faisait là...

« Cela fait longtemps que vous fréquentez Horse-Wild ? J'y suis née mais je ne vous ai jamais rencontré... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Mer 18 Oct 2017 - 14:23





Wash them off

collapsing & fifa

Tu analysais petit à petit la situation. Plus le temps passait, plus la situation se compliquait à en réalité. Tu sentais la pluie se déverser sur ta robe de corbeau, tu sentais aussi le froid s'immiscer tout doucement dans ton être. Tu étais un cheval arabe, tu connaissais le froid. Ne dit-on pas que tes ancêtres ont vécu dans le Désert du Sahara toute leur vie ? Ne dit-on pas qu'ils ont connu les tempêtes de sable, les grands froids des nuits désertiques mais aussi les grandes canicules ? Ils sont frêles, petits, mais ils ont tout de même survécu à des températures extrêmes. Ils paraissent fragiles, mais ils ont un instinct très développé. Certains bédouins disent même que leurs chevaux peuvent manger du beurre & des sauterelles quand les vivres ne sont pas satisfaisants. Ils sont nés pour survivre. Ils sont une espèce qui est faite pour s'adapter. Alors oui, soyons francs : la pluie te gênait, elle te refroidissait mais tu ne demeurais pas moins campé sur tes membres. Tu avais froid, tu commençais à trembler mais tu savais que la fraîcheur était comme la douleur : elle était mentale. Tu savais aussi que l'adaptation d'une espèce se fait par la loi du plus fort, mais elle se fait aussi par l'intelligence de cette dernière. Plus on est intelligent, plus on survit. C'est peut-être pour cette raison que tu avais survécu à ce combat avec cet ours il y a bien six ans, mais peut-être aussi car ce n'était pas ton heure. Dieu avait décidé que tu resterais en vie, ou bien Satan, je ne sais pas. Je sais juste que cet ours a fui face à toi, ou peut-être s'est-il rendu compte que tu étais bien trop frêle pour qu'il fasse de toi son déjeuné. Bonne question, personne ne le saura réellement.
Oui, tu étais fait pour gouverner. Tu le savais. Plus le temps passait, plus tu étais convaincu de cela. Ta rencontre avec Ocean mais ensuite celle avec Cyrius avait fait en sorte que tu y crois davantage. Tu avais imposé le respect, la crainte mais aussi tu semblais montrer une certaine ambition bien particulière. Ces deux chevaux avaient du s'en rendre compte très rapidement. Tu avais plein de projets si tu devenais dominant. Le premier serait de faire un harem assez solide pour survivre aux intempéries, le deuxième d'avoir un fils unique & le troisième d'éloigner tout intrus. Tu détestais les intrus. Tu les avais toujours haït en réalité. C'était peut-être pour cette raison que tu avais tué ton frère cadet à tes trois ans : car il était un intrus sur ton chemin. Ce petit avait été intelligent, mature mais surtout très terre-à-terre, contrairement à toi. Pour toi, il n'avait eu aucune ambition dans la vie & c'est pourquoi tu l'avais fait tombé le long de cette falaise. Tout le monde avait cru à un accident & tant mieux. Quoique pas si tant mieux que cela, car ça ne te permettait pas d'imposer une certaine crainte dans ce harem. Dans le fond, tu pensais qu'ils auraient eu peur de toi pour tes actes, mais ils n'avaient finalement eu peur de toi que par ta personnalité. Cela prouvait à quel point les gens qui t'entourait auparavant était d'une intelligence assez précaire. C'est pourquoi tu étais fier d'être venu sur ces terres, les chevaux ici t'avaient permis de croire que l'intelligence était encore présente dans le cerveau de tes comparses.
Un rire se fit entendre quand tu entendis la réponse de la crème. Calmer tes ardeurs ? Mais quelles ardeurs ? Tu n'en avais aucunes en soi. Enfin, je pense. Quoique ... Tu restes un étalon tout de même & tu es en présence d'un cheval de sexe féminin. Alors pourquoi n'en aurais-tu pas ? Tu n'en as jamais eu vis-à-vis des juments ? Bien sûr que si. Tu as déjà eu une fille, rappelles-toi. Oh, ne te secoue pas la tête ainsi. Je sais que cette petite n'est pas un très bon souvenir pour toi, elle représente une certaine déception, mais cela prouve que tu as déjà eu des ardeurs vis-à-vis des juments. Elle est belle ta fille, tu sais, Collap's ? Je l'ai déjà rencontré. Elle te ressemble comme deux gouttes d'eau. Certes, elle n'a pas ton port princier, mais elle est aussi noir que la nuit & elle a deux yeux ébène comme ta robe. Elle est vraiment magnifique. Tu as fait un bon boulot ! Oui, je sais, tu voulais un fils, tu voulais un héritier & voilà que cette stupide jument t'avais mit au monde cette gamine. Tu l'avais haït sur le coup, c'est peut-être pour cette raison que tu avais écrasé sa cage crânienne & que tu avais abandonné cette petite. Mais voilà, tout ça pour dire, que oui, tu avais certaines ardeurs bien planquées en toi.

" Mes ardeurs sont très calmes, sachez-le. " Tu continuas de marcher tranquillement, tandis que tu posas un regard inquiétant sur la jument. " Mais elles peuvent très vite se réveiller. " Tu eus un second rire tandis que tu finis par t'arrêter près d'un filet d'eau.

, tu penchas les naseaux vers le bas, ouvrit la bouche & commenças à boire tranquillement. Tu avais froid, mais cette course t'avait donné soif tranquillement. & puis ne dit-on pas que plus on voit de l'eau, plus la soif se creuse dans notre gorge. Finalement, tu relevas alors la tête à la question de la jument & penchas une oreille sur le côté, réfléchissant.

" Je dirais bien plusieurs mois. " Tu eus un léger tic en entendant la seconde partie de la phrase, la curiosité naissant en toi. " Vos parents sont-ils encore là ? Sans indiscrétion bien sûr. "
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Jeu 19 Oct 2017 - 22:20

La tiédeur relative de la pluie était mensongère. Fifa la sentait s'infiltrer jusque dans ses os, y imprimer un tremblement encore imperceptible et pourtant annonciateur d'un besoin de chaleur. Ce n'était cependant pas chez l'individu à la robe de suie qu'elle irait la chercher et elle se résolut à bientôt abréger leur conversation pour retrouver Kuro.

Ses répliques avaient l'air d'amuser son interlocuteur. Elle envisagea de se reconvertir dans le one woman show si jamais la dominance lui échappait, un sourire tordu aux lèvres. Elle ferait sûrement rire la populace avec ses pets en trompette. Qui avait autant de souffle qu'elle lorsqu'il s'agissait d'interpréter la cinquième flatulence de Cheval ? Quoi ? Comment ça elle racontait n'importe quoi et aucun compositeur ne s'appelait Cheval ? Schuman alors.

Si Collapsing tentait de l'intimider avec son regard de travers il pouvait toujours courir, elle avait de quoi le faire fuir, ses gaz étaient redoutables ! C'est donc avec indifférence que Fifa continua à marcher, écrasant ostensiblement le filet d'eau sur son passage pour éclabousser l'autre équidé.

« Vous ne me faites pas peur. »

Elle se stoppa de l'autre côté de la frontière naturelle, lui adressant un regard passif. La jument crème n'avait aucune envie de lui raconter sa vie et n'avait de toute façon pas grand chose à partager, ce qu'elle lui fit savoir d'un ton morne.

« Je suis malheureusement à leur recherche depuis quelques temps. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Dim 22 Oct 2017 - 17:07





Wash them off

collapsing & fifa

Tu te savais résistant au froid, tu te savais adapté à toute cette situation. Mais ce n'est pas pour autant que tu n'en souffrais pas. Cela faisait quelques temps que tu n'avais pas mangé à ta faim, que tu n'avais pas laissé ton estomac se rassasier correctement. Pourquoi ? Tout simplement car tu avais quelque chose d'autre à penser. Car oui, tu étais quelqu'un qui faisait plus parler ton cerveau que ton estomac. Tu te souvenais de ta troisième année : tu te souvenais de ce moment où tu avais voulu prendre la dominance de ton ancien harem. Tu te souvenais à quel point tu avais mis en place des stratégies, à quel point tu avais pu te laisser aller. Tu avais tout planifié, tu avais tout érigé dans ta tête, mais ce que tu n'avais pas pensé ? C'était que ton corps ne tiendrait pas la cadence. En trois mois, tu avais perdu le poids que tu aurais du avoir pour battre l'ancien dominant. Tous tes projets étaient tombés à l'eau à cause de ton inconscience, ainsi que ton impétuosité. Tu avais voulu devenir roi, mais tu n'avais pas eu la force pour le devenir. Alors oui, ils ont ri de toi. Ils se sont moqués de toi autant que toi, tu aurais pu. Tu étais passé pour un imbécile, réellement. Excuse-moi de te dire cela, mais ce n'est pas parce qu'on a de l'ambition qu'on doit engager une grève de la faim.
Tu laissais l'eau s'immiscer tranquillement dans ta gorge, tandis qu'elle te glaçait l'estomac. Tu aurais mangé quelque chose, ce ne serait pas ainsi Collap's. Tout en buvant, tu te laissais aller à tes propres pensées, oubliant un petit peu ce qui pouvait t'entourer. Cela faisait combien de temps que tu étais là ? Cela faisait combien de temps que tu voyageais sur ces terres ? Mais surtout cela faisait combien de temps que tu érigeais des plans pour dominer ? Bien trop longtemps à ton goût. Ca en devenait presque lassant. Oh bien sûr, tu ne perdrais pas en vue ton but premier : devenir Roi. Mais tu t'ennuyais presque. Tu regrettais presque tes combats de jeune étalon, tes cours faites aux pouliches de ton harem, tes manipulations pour aller au plus haut. Mais tu avais douze ans Collap's, tu savais pertinemment que tout cela changerait. Que le Destin mettrait sur ta route des pièges, des jeunes donzelles à manipuler & surtout des étalons que tu pourrais mettre dans ta poche. Pour le moment, ce ne fut pas le cas, tu passer plus pour un goujat & un irréductible, plutôt qu'un gentil petit étalon bien sage. Je pensais t'avoir mieux créé ... Mais au final, tu n'était qu'une raclure, il fallait se l'avouer. Soudain, de l'eau te sortit de tes pensées. Tu relevas brusquement la tête, les oreilles plaquées dans les crins. Comment avait-elle pu ? Comment avait-elle osé t'éclabousser ? Mais au lieu de la mordre, tu eus un petit rire à sa phrase. Pas peur de toi ? Si elle savait ...

" A quoi bon avoir peur ? " Tu t'approchas d'elle, alors. Sans gêne. Mais pas trop près non. " Ce n'est pas du tout ce que je recherchais. " Mensonge ou réalité ? A elle de le décider.

Finalement, tu te mis à ses côtés, continuant de marcher en même temps qu'elle. Plus le temps passait, plus tu avais l'impression d'apprécier la tournure de la situation. Tu avais limite l'impression d'apprécier la présence de la jeune jument & pourtant, cela faisait bien longtemps que tu n'avais ressenti cela. Tu n'avais même jamais ressenti cela selon moi. La mère de Pearlqueen ? Tu l'avais tué car trop niaise. Ta grand-mère ? Tu l'as tué car elle te gênait. Ocean Pearl ? Tu l'as fait fuir car elle t'emmerdait. Ouais, en réalité tu n'aimais guère les juments. Mais bon tu me diras tu n'aimais pas les étalons non plus : tu n'aimais personne à part toi. Finalement, tu tiquas sur sa dernière phrase. Peut-être avais-tu rencontré ses parents. Si c'était le cas, ce serait une situation sacrément comique en fait.

" Comment se nomment-ils ? " Tu stoppas, les oreilles en avant, une fausse curiosité dans le regard. " Peut-être les ai-je rencontré durant mon périple. "
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fifa
You got a dirty tongue

avatar

ÂGE : 20
PUF : PxdxlF
MESSAGES : 148

SEXE DU CHEVAL : Jument
TERRITOIRE : Trompeuse par le sang, Solitaire dans les faits


Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Dim 22 Oct 2017 - 21:08

Il y avait une affreuse odeur d'ail dans le coin. C'était bon à savoir, s'il fallait faire face à une invasion de vampires les Terres Orphelines auraient de quoi se défendre. C'était peut-être pour ça qu'elles étaient si fréquentées ces temps-ci ! Les équidés avaient peur des suceurs de sang et se réfugiaient ici ! Fière de sa trouvaille Fifa s'ébroua joyeusement, méditant sur l'ironie que présentait la Maison Hantée comme refuge pour échapper aux morts vivants.

Elle adressa un regard d'avertissement à Collapsing qui se rapprochait d'elle sans gêne, trébuchant sur quelque chose de dur dans une discrète dérobade pour le garder à distance. Pensant à un simple caillou la jument ne s'en inquiéta pas, jusqu'à ce que le terrain se révèle miné. Les obstacle invisibles roulaient sur ses sabots, manquant de la déséquilibrer et ce qui devait arriver arriva : elle s'effondra avec toute la grâce du monde, directement sur son dernière. Elle en oublia de répliquer qu'elle voyait clair dans le jeu de l'étalon noir. Il se voulait faussement menaçant pour qu'on ne puisse pas réellement l'accuser. Tous les deux pouvaient jouer à ce jeu et elle profita de sa maladresse pour se relever, prenant au passage ce qui l'avait fait tomber entre ses dents. Découvrant dans une grimace que ce n'était pas de l'ail mais un oignon, elle s'empressa de s'en débarrasser en le jetant d'un vif mouvement de tête à Collapsing, ne tardant pas à recommencer. Cette fois elle le lança en l'air pour mieux se servir de ses naseaux comme d'une batte ou une raquette, donnant un coup au pauvre bulbe pour le diriger vers son adversaire.

« Bataille d'herbacés ! »

Et c'est ainsi que Fifa s'appliqua à déverser une pluie d'oignons sur Collapsing, pliée de rire. Il lui fallut un moment pour se calmer et reprendre son souffle, couverte de boue. Son hilarité lui avait volé quelques larmes cachées par la pluie et elle en gloussait encore quand elle daigna à considérer la question de l'étalon. Sa curiosité lui déplaisait et elle n'avait aucune envie de lui dévoiler son ascendance, décidant donc d'agir sur sa nouvelle résolution dès maintenant.

« Je ne souhaite pas vous le dire, j'ai décidé que l'identité de mes parents ne devait plus me définir. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Collapsing

avatar

ÂGE : 25
PUF : Winterstorm
MESSAGES : 137

SEXE DU CHEVAL : stallion

Boîte à information.
Arbre généalogique:
Relations & Liens:
Relations & Liens:

MessageSujet: Re: Wash them off   Hier à 16:44





Wash them off

collapsing & fifa

Cela fait combien de temps que tu te trouves dans cet endroit ? Combien de temps que tu t'es laissé aller à une telle situation ? Mais surtout combien de temps que tu laisses ton organisme à sa guise ? Que tu le laisses redevenir vivant ? Que tu laisses ton coeur rebattre comme il ne l'a plus fait depuis un bon moment ? D'ailleurs ... Pourquoi bat-il ainsi ? Pourquoi est-il redevenu vivant si brusquement ? & surtout ... Pourquoi tes jambes te semblaient parfaitement inconnues lorsque tu étais en présence de cette jument ? Mais surtout, pourquoi elle ? Pourquoi cette jument te faisait devenir un étalon que tu ne connaissais plus ? En fait ... Même moi, je ne te reconnais pas. Je ne sais même plus qui tu es, comment tu es & pourquoi tu vis ainsi. Pourtant cette jument est tout à fait banale selon moi. C'est une jument crème, c'est rare certes, mais c'est tout de même une jument. Ne m'as-tu pas fait comprendre plusieurs fois que les juments te semblaient futiles, parfaitement imbéciles & rédhibitoires ? Elles te sont inutiles. Mais pourtant ... Pourtant quoi ? Tu as raison. Secoues la tête, oublies tout cela & redeviens celui que tu as toujours été. Redeviens celui que tu m'as toujours fait voir : le Mâle, le Mal, en personne. Le Chevalier Noir. Le Dragon sombre qui inonde de flammes un village complètement innocent. Un village qui n'a absolument rien demandé.
Oh tiens ! Ne fait-elle pas quelque chose qui ferait revenir le Collapsing que j'ai toujours connu ? Ne fait-elle pas en sorte de te réveiller sans même le vouloir ? Elle ne te connait pas, en vérité. Elle ne sait pas qu'il ne faut pas toucher ta robe d'ébène, qu'il ne faut absolument pas te jeter de telles choses au visage. Tu es quelqu'un d’exécrable, mais aussi quelqu'un de terriblement violent. Si tu ne voulais pas devenir Roi, je pense que tu serais rapidement devenu un Mercenaire : tu es né pour régner, mais tu es né aussi pour tuer. Tu es une machine à tuer. Tu n'as pas d'âme, tu ne ressens pas le remord lorsque tu le fais. C'est sans doute pour cette raison que tu plaquas brutalement les oreilles dans ta crinière, une flamme de haine naissant dans ton regard, lorsque les oignons commencèrent à pleuvoir sur ton corps. Pour qui se prenait-elle ? Croyait-elle réellement que c'était drôle ? Elle se prenait pour une reine qui lance des tomates à une gueux sur la Roue de la torture ? Tu passas ta langue sur tes lèvres, de haine, sentant ton coeur s'arrêter & tes jambes redevenir lourdes. Un grognement sourd grondait en toi. La bête sauvage revenait petit à petit & elle le regretterait sans doute. Elle n'avait pas peur de toi, elle l'aurait bientôt. C'est dommage, tu la trouvais belle cette jument. Tu la trouvais plus intelligente que la moyenne. Dommage, elle a tout gâché. Alors sans même prévenir, tu tournas le dos à la crème & balanças tes postérieurs avec force, la visant volontairement. Ceci fait, tu galopas vers elle & fit claque tes dents devant son visage, pour finalement planter ton regard sombre dans le sien.

" Pour qui vous prenez vous ? Une Princesse balançant des tomates à un gueux ? " Tu ronflas des naseaux, te reculant, la menace planant toujours autour de toi. " C'est bien dommage, vous me plaisiez bien pourtant. " Finalement, tu secouas la tête, tentant de te calmer & marchas loin d'elle.

En entendant sa dernière phrase, tu eus un petit sourire. Elle ne voulait pas que son ascendance la définisse ? Dommage. Tu aurais pourtant rapidement su de qui elle venait, mais surtout d'où elle venait. Mais bon, quand tu y pensais, tu espérait que son ascendance était plus intelligente & moins gamine qu'elle. A quoi bon lancer des oignons à quelqu'un ? C'était complètement ridicule. Toi, qui te savais pourtant pas totalement intelligent en ce qui concernait ton impulsivité, tu savais parfaitement que tu ne préférais pas faire ça : tu préférais largement tuer quelqu'un de ses propres sabots mais surtout de tes dents.

" J'espère sincèrement que votre ascendance ne soit pas aussi débile que vous. Apparemment, votre robe ne va effectivement pas du tout avec votre âme. " Un soupir tandis que tu partais tranquillement vers le ruisseau, ignorant complètement la jument.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wash them off   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wash them off
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flesh Wash - Quand y'en a pu.... comment qu'on fait ?
» Fiche Wash
» TB VS WSH
» Tutos, techniques et conseils à ne pas manquer.
» BIBBO & ABEL ? let me wash this water down with some devil inside.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horse-Wild :: LES TERRES ORPHELINES. :: PLUIES PERPETUELLES-
Sauter vers: